Avertir le modérateur

Les meilleurs vins de France

  • Pin it!

    GUIDE 2018 : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES MEILLEURS VINS DU MEDOC

    En Saint-Julien, en Margaux, en Pessac-Léognan ou à Saint-Emilion, certains propriétaires (ou directeurs) parlent beaucoup trop d’argent, de prix, de “super” notes, de vinifications toujours plus sophistiquées, de chais flambants neufs, d’installations inutiles, etc… Cette minorité, snobe, imbue d’elle-même, n’est ni passionnante, ni représentative, faisant traîner une image négative auprès des amateurs et des professionnels, alors que des centaines d’autres producteurs, de très grands crus ou de vins plus modestes, savent que la frime n’est pas la clé du succès, ni d’un grand vin... Ils font des vins qui n’ont pas d’âme, sans vice ni vertu, et qui atteignent des prix incautionnables. Ceux-là ne nous intéressent pas.

     

    - Dans le Médoc, les propriétaires maintiennent une identité forte : intrinsèquement, un Margaux n’a rien à voir avec un Pauillac (ni même avec un autre Margaux, tant les sols sont différents dans l’appellation), un Moulis doit refléter l’élégance quand c’est la structure qui signe un Saint-Estèphe... Les terroirs font les vins ! Pas besoin de tricher avec des manipulations œnologiques ou des élevages qui abrutissent les vins. Nul besoin non plus de prix extravagants, puisque l’on se fait plaisir dans une gamme cohérente et accessible. Voici ceux qui élèvent donc les véritables grands vins médocains, ceux qui ont une “âme”, de l’élégance, un véritable potentiel d’évolution, et ont signé plusieurs millésimes très différents : les 2016, 2010 et 2009, grandissimes, les 2015, 2011, 2008, 2006, 2004 et 2002, la plupart formidables aujourd’hui, un 2007 savoureux, ou un 2013, parfois imbuvable, souvent difficile. Le plaisir est là, intact, et c’est du grand art.

     

    La région du Médoc

    Le vignoble s’étend du nord au sud sur quelque 80 km. Protégé de l’océan Atlantique par une importante forêt de pins, bordé par le vaste estuaire de la Gironde, le Médoc jouit d’un microclimat relativement chaud et humide, très propice à la ­culture de la vigne. On y compte huit appellations :

    - Haut-Médoc. Superficie : 2.080 ha, 27% du vignoble médocain, 346 viticulteurs dont 195 en coopératives et 151 indépendants.

     

    - Listrac-Médoc. Situé entre Moulis et Saint-Julien, le vignoble de Listrac (630 ha) possède trois croupes de graves pyrénéennes à l’ouest, une croupe de graves garonnaises à l’est et un plateau sur socle calcaire sur la partie centrale qui font la richesse de ce terroir frère de celui de Moulis. Les pentes naturelles favorisent le bon drainage des sols. La relative fraîcheur du climat, liée à la situation ventée et proche de la forêt, favorise la maturation lente et régulière propice aux grands vins. Les croupes graveleuses sont majoritairement plantées de Cabernet-Sauvignon, tandis que, sur le plateau calcaire, domine le Merlot.

     

    Château MAYNE LALANDE

    CLIQUEZ POUR VOIR LA VIDEO

    Listrac - Médoc
    Bernard Lartigue

     

    Château LA GALIANE

    CLIQUEZ POUR VOIR LA VIDEO

    Margaux
    Christiane Renon

    - Margaux. À Margaux (1 500 ha) prédominent les graves garonnaises, sur un plateau central de 6 km de long sur 2 km de large. Au sud-est, le vignoble domine les terres basses de l’estuaire. Son versant oriental est légèrement échancré par des vallons secs qui le festonnent en croupes successives. Les graves de Margaux ont été étalées en nappe par une ancienne Garonne au Quaternaire ancien. De belle taille, elles sont associées à des galets de dimension moyenne qui constituent le plus bel ensemble günzien du Haut-Médoc. C’est sur cette nappe ancienne, qui repose sur un soubassement tertiaire calcaire ou argilo-marneux, que sont installés les meilleurs crus médocains. Beaucoup de graviers et de cailloux, des sols pauvres retenant mal l’eau, une vigne profondément enracinée, toutes les conditions de réussite sont réunies.

     

     
    Château CHARMANT

    CLIQUEZ POUR VOIR LA VIDEO

    Margaux
    Christiane Renon

    - Médoc Superficie : 5 700 ha, 29% du vignoble médocain, 613 viticulteurs dont 440 en coopératives et 173 indépendants.

     

     
    Château LAYAUGA DUBOSCQ

    CLIQUEZ POUR VOIR LA VIDEO


    Henri, Bruno et Hugues Duboscq

     

     

    Château SAINT-HILAIRE

    CLIQUEZ POUR VOIR LA VIDEO

    Médoc Cru Bourgeois
    Adrien Uijttewaal

    - Moulis. À mi-chemin entre Margaux et Saint-Julien, l’appellation Moulis (630 ha) prend la forme d’un étroit ruban de 7 km de long, perpendiculaire à la Gironde. On y rencontre des graves garonnaises et pyrénéennes pures à l’argilo-calcaire.

     

    - Pauillac (1 210 ha). Si le commerce portuaire est à l’origine de sa prospérité, il a fallu attendre le XVIIIe siècle et l’abandon du privilège de Bordeaux pour que Pauillac renaisse comme port du vin. Son modelé exceptionnel caractérise le terroir : le nombre élevé et le moutonnement de ses croupes en font une réussite morphologique tout à fait unique. Des conditions très favorables y ont facilité la dissection de la nappe de graves. Ces graves garonnaises, maigres, dont la pauvreté est l’essence même d’une grande richesse, bénéficient d’un drainage naturel très efficace (voir le Classement).

     

    Château FONBADET

     

    - Saint-EstèpheL’appellation (1 230 ha) est située au centre du Médoc, tout près de l’estuaire de la Gironde, équidistante de Bordeaux et de la pointe de Grave. Son sol est caractérisé par la diversité remarquable de la composition de ses couches, conséquence de son modelé accidenté, et un excellent drainage naturel. Partout il est semé de quartz et de cailloux roulés, mêlés à une terre légère et sableuse en surface qui confère aux vins une finesse toute particulière. Quant au sous-sol, il est constitué du fameux calcaire qui affleure à l’ouest de la commune. Des vins très typés, marqués par leur terroir, intenses, du plus grand des grands crus à celui qui sera très abordable.

     

    Château HAUT MARBUZET

    CLIQUEZ POUR VOIR LA VIDEO


    Henri, Bruno et Hugues Duboscq

    - Saint-Julien (920 ha).  Le terrain est pratiquement le même sur l’ensemble de la commune. Seule la proximité plus ou moins grande du fleuve peut entraîner quelques variations climatiques. En fait, la nappe de graves de Saint-Julien-Beychevelle prend la forme d’un grand rectangle de près de 5 km de longueur sur 3,5 km de largeur. Et la nappe alluviale est particulièrement bien disséquée en croupes de graves garonnaises du quaternaire ancien

     

     

    ES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE


    Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    LATOUR (Hors Classe)
    MOUTON-ROTHSCHILD
    GRAND-PUY-LACOSTE
    MONTROSE
    PICHON-COMTESSE
    CLERC-MILON
    LASCOMBES
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    (LAFITE-ROTHSCHILD)
    (MARGAUX)
    BATAILLEY
    CANTENAC-BROWN
    CLAUZET
    HAUT-MARBUZET
    TRONQUOY-LALANDE



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BEAU SITE
    (BRANE-CANTENAC)
    (CALON-SÉGUR)
    FONBADET
    LA GALIANE
    HAUT-BATAILLEY
    (LYNCH-BAGES*)
    CASTERA
    COUDOT
    DAVID
    FONTESTEAU*
    HENNEBELLE
    HOURTIN DUCASSE*
    LAMOTHE-BERGERON*
    LE MEYNIEU*
    ROSE BRANA
    SAINT-HILAIRE*
    BOIS CARRÉ*
    CAMBON LA PELOUSE*
    LAMOTHE-CISSAC
    GRAVES DE LOIRAC
    HAUT BARRAIL*
    LAGORCE BERNADAS
    LES MOINES*
    TOUR DU HAUT-MOULIN*
    CHANTEMERLE*
    CLÉMENT PICHON
    ESTEAU
    FOURCAS-HOSTEN
    (LAFON ROCHET)
    TEMPLE DE TOURTEYRON
    TOURTERAN
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    BRIDANE
    CÔME
    DESMIRAIL*
    FOURCAS-DUPRÉ
    (LÉOVILLE-BARTON*)
    MAYNE LALANDE
    LA MOULINE
    LE BOURDIEU*
    CARONNE-SAINTE-GEMME
    (COS LABORY*)
    DEVISE D'ARDILLEY
    DOYAC
    LAYAUGA-DUBOSCQ
    LES MARCEAUX
    MARQUIS DE TERME
    PANIGON*
    PLANTIER ROSE*
    SAINT-ESTEPHE
    TOUR-DU-ROC
    VILLEGEORGE*
    CROIX du TRALE*
    HOURBANON*
    LOUSTEAUNEUF*
    LUSSAN*
    MONGRAVEY
    PETIT BOCQ
    SAINT-AHON
    SOULEY-SAINTE-CROIX
    DONISSAN*
    (ROLLAN DE BY)
    SAINT CHRISTOLY

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    AGASSAC
    DOMEYNE
    (GORRE)
    (LAMARQUE)
    RAUX*
    TOUR SIEUJAN
    BEYZAC
    HAUT COTEAU
    PONTAC-LYNCH
    TOUR MARCILLANET
    CISSAC
    LA CROIX
    LABADIE
    SIORAC
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    (MAUCAILLOU)
    (POUJEAUX)
    (REYNATS)
    (TOUR DE BY)
    VITICULTEURS FORT MEDOC*
    ESCOT
    FAUGEROUX
    GRANINS-GRAND-POUJEAUX
    LARRIVAUX
    MOULIN ROUGE
    LE TEMPLE*
    SÉRILHAN
    (SIGOGNAC)
    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD  
     
  • Pin it!

    GUIDE DES VINS 2018 : REGION PAR REGION, CE QU'IL FAUT RETENIR CETTE ANNEE

     

    COUVERTURE GUIDE 2018 BX.jpgVoilà une belle année de dégustations et de rencontres, qui permet de situer comme il le faut chaque vignoble :

    Les déceptions sont grandes en Provence et en Languedoc, pour des raisons différentes. En Provence, l’influence des rosés fait que l’on en est à une multiplication des cuvées et, il faut bien le reconnaître, pour certains, à des prix complètement incautionnables pour ce style de vins, notamment que quelques-uns sont aptes à vous inciter à faire la sieste... En Languedoc, côté prix, c’est pareil, avec des vins rouges sirupeux, trop lourds, trop alcoolisés, sans élégance. Voilà le pourquoi d’un nombre important d’éliminés cette année. Dans ces deux régions, donc, une bonne quarantaine en pâtissent, pour le bien-être des amateurs que vous êtes... et des vrais vignerons talentueux !

    Sur un autre plan, le Sud-Ouest et le Pays Nantais s’enlisent dans un manque de confiance en soi, avec des vignerons qui se contentent de vendre dans les restaurants à touristes et dans les salons, ou sont contraints d’accepter un prix peu rémunérateur à un négoce de bas de gamme. Des éliminés également, comme en Rhône, où les “figures” s’étiolent au profit de nouveaux producteurs attentionnés et passionnés, et c’est très bien ainsi.

    Deux régions sont toujours formidables : Bordeaux (pas partout, car certains propriétaires sont insupportables pour leur snobisme, obnubilés par des prix qui montent en flèche et leur font croire ainsi qu’ils élèvent des vins de référence) et Champagne, deux régions où plus de 120 vignerons font une très belle entrée dans le Guide, avec tout ce que l’on aime : des prix sages, des cuvées racées, expressives, marquées par leur terroir et par une volonté de faire ressortir au mieux les spécificités de chaque commune. En Champagne, on est parvenu à un tel niveau de plaisir que c’est certainement la région où les découvertes sont les plus enrichissantes. 

    L’Alsace et la Loire sont toujours un vivier de crus superbes, dans toutes leurs appellations (le Pays Nivernais, la Touraine et l’Anjou-saumur), la Bourgogne est garante de vins marqués par leurs terriroires et une conviviliaté enthousiaste et saine, comme en Beaujolais, où la joie du vin prime.

    Tout cela prouve qu’il n’y a rien d’acquis en la matière, que des crus connus ne méritent plus leur réputation, dans toute la France.

    Le vin, c’est cela : un plaisir, certes, mais un plaisir attentif. Merci de votre fidélité.

     

    REGION PAR REGION, CE QU'IL FAUT RETENIR CETTE ANNEE 

     

    ALSACE

    Des crus les uns plus typés que les autres... tout ici concorde à une grande convivialité du vin, où chaque vigneron s’emploie à faire ressortir la typicité de son Riesling ici, de son Gewurztraminer là... On élève alors des vins sans concurrence, dans une large gamme où se cotoient des Vendanges Tardives rares, un vin suave, un autre sec, un rouge savoureux ou un Crémant tout en fraîcheur. On comprend alors que la force des terroirs et la main de l’homme sont en osmose. Les millésimes 2016 à 2007 méritent actuellement une commande.

    Bestheim est toujours la référence des Crémants, et ne cesse de monter en gamme dans les autres appellations.

     Les autres incontournables sont toujours Schléret (avec des bouteilles qui ont collectionné les récompenses), Hauller, Gresser, Koch, Schaeffer-Woerly, Haegi, Ruhlmann, 7 Vignes, Frick, Iltis (on les retrouve, à plusieurs reprises dans les Classements avec des cuvées différentes).

    Les grandes valeurs se confirment : Simon, Pettermann, Arnold, Reinhart, Frey, Hartmann, Brobecker, Metz, Huber et Bléger, Jost, Kamm, Vielweber, Frey-Sohler, Fleck, Zoeller, Saint-Rémy, Fleck... 

     

    BORDEAUX

     

    MÉDOC

    De formidables verticales sur place à Haut-Marbuzet, Clauzet, Montrose, Pichon-Comtesse, Cantenac-Brown, etc.

    Toujours au sommet : Haut-Marbuzet et Clauzet, où le rapport qualité-prix-plaisir est à un bien haut niveau, par rapport à d’autres crus plus connus (et c’est ce qui compte : vendre cher n’est pas “le” gage de qualité);

    En Premiers Grands Vins, à Pauillac, dominent Grand-Puy Lacoste et Batailley, deux très grands Pauillac, très typés, différents, et c’est parfait comme cela, Latour confirmant son statut Hors-Classe, aux côtés de Mouton-Rothschild, formidable.

    Dans une palette exceptionnelle, toutes appellations du Médoc confondues, les valeurs sûres sont toujours La Galiane, Mayne-Lalande, Layauga-Duboscq, Desmirail, La Mouline, Tronquoy-Lalande, Fourcas-Dupré, Saint-Hilaire, Fonbadet, Fontesteau, les crus de la famille Lapalu, La Peyre, Cartujac, Plantier Rose, Brousteras, Lestage-Darquier, Hourbanon, Souley Sainte-Croix, Le Meynieu, Chalet de Germignan, Le Bourdieu, Hourtin-Ducasse, Panigon, David, Saint-Estèphe, Les Moines, Bois Carré, Pontac-Gadet,  Coudot, Hennebelle...

     

    POMEROL

    C’est toujours un plaisir de déboucher les vins de cette appellation. Très belles verticales à Certan de May, Caillou, Mazeyres, Petrus, Beauregard...

    Certan de May et les crus de Janoueix sont incontestablement au sommet, et de nombreux crus restent de belles valeurs sûres à prix doux (Plince, Clos René, Bellegrave, Clos du Pèlerin, Valois, Lafleur du Roy, La Ganne, Haut-Ferrand…).

    Lalande-de-Pomerol est très bien représenté avec Roquebrune, Canon-Chaigneau (les deux classé Premiers Grands Vins), Voselle, Moines, Béchereau, Viaud, Belles-Graves ou Bourseau.

     

    SAINT-ÉMILION

    On est ici dans la région où se mêlent de vrais terroirs, souvent en coteaux, et d’autres coins où le maïs pourrait y cotoyer la vigne. On a donc accès, soit, à de vrais vins racés, du plus grand au plus abordable, marqués par des sols historiques, et à des vins où les sols ont peu de réelle influence, beaucoup plus “signés” par des vinifications trop sophistiquées qui donnent des vins très concentrés au détriment de la finesse.

    Le Merlot, prédominant, est pourtant le raisin par excellence de l’élégance et de la souplesse, même s’il est aussi largement capable de s’exprimer dans le temps. Un Saint-Emilion, un vrai, c’est une osmose entre la complexité aromatique et une texture savoureuse, souple mais ferme, dense mais distinguée. De quoi exciter ses papilles, d’autant plus que le 2013 est assez réussi (pas partout, certes, il faut bien que le terroir ait son mot à dire, les vinifications à la mode ne peuvent pas tout résoudre…).

    Très belles verticales à Croque-Michotte, Corbin-Michotte, La Marzelle, Cantenac, La Tour du Pin Figeac, Fonroque, Cadet Bon... 

    Trotte Vieille est au sommet, et les crus de Capdemourlin, Laniote, Piganeau, Mauvinon, également, ce qui explique leur place dans le Classement (pensez toujours au rapport qualité-prix-plaisir), et je ne suis toujours pas preneur de crus trop chers, sirupeux, que je n’ai pas besoin de vous citer et qui ne sont pas dans mon Guide.

    Dans la lignée, les grandes valeurs sûres sont Clos Labarde, Orisse du Casse, Gros Caillou, Franc Lartigue, Guillemin La Gaffelière, Croix Meunier, Clos de Sarpe, Vieux-Pourret, Grâce-Fonrazade, Clos des Prince, Fonroque, Pasquette, Bellisle-Mondotte, Darius, Destrier... 

    En Saint-Georhes, Montagne, Puisseguin et LussacHaut Saint Clair est vraiment au sommet, aux côtés de Vieux Château des Rochers, Macquin, Grenière, Chêne Vieux, Grand Cormier, Vaisinerie, Jura-Plaisance, Fleurs Grandes Landes... 

     

    GRAVES ET PÉSSAC-LÉOGNAN

    Il y a d’incontestables vins de très haut niveau, dans une gamme de prix large, mais il y a également des vins décevants, bons certes, mais “dépersonnalisés”. Il est indispensable de s’attacher à la réelle typicité des terroirs et de soutenir les hommes qui restent fidèles à ces sols très spécifiques.

    Belles verticales à Chevalier, qui propose une série de millésimes exceptionnels, comme à Lespault-Martillac, Bouscaut

    Lafargue, Haut-Lagrange, Grandmaison, Brown, Luchey-Halde, Haut-Plantade ou Pontac-Monplaisir sont à de très beaux niveaux, en blanc comme en rouges...

    En Graves, plusieurs crus sortent du lot : Mauves, Grand Bos, Le Tuquet,  Rose Sarron, Arricaud, Brondelle, Haut-Calens, Rougemont, Magence, Chantegrive, Jouvente... et Toulouze, toujours au sommet des Graves de Vayres.

     

    CÔTES

    Selon les expositions, les sols, la complémentarité des cépages (Merlot souvent prépondérant), on peut passer du très beau au très simple. Les propriétaires talentueux se démarquent donc aisément des autres, sans avoir besoin de manipulations œnologiques, et c’est ainsi depuis des décennies.

    Les grandes valeurs sûres : Moulin Vieux, Melin, Faugas, Marsan, Les Graves, Berthenon, Pont Les Moines, Lagarde, La Croix-Davids, Larrat, Fayau, Valentin, Haie, Haut-Maco, Grandmaison, Bavolier...

     

    BORDEAUX SUPERIEURS ET BORDEAUX

    Comme dans les Côtes, il y a de tout, et Il s’agit de savoir frapper à la bonne porte. On accède alors à des vins typés par des sols très différents (on ne fait pas les mêmes vins à Monségur ou à Frontenac, à Génissac ou à Pondaurat...) et l’on aurait donc tort de croire que les terroirs ne jouent pas leur rôle.

    Les meilleurs sont Boutillon, Crain, Bran de Compostelle, Bossuet, Fillon, Bernardon, Cornemps, Entre Deux Mondes, Haut-Cruzeau, Aux Graves de la Laurence, Lauduc, Pascaud, Lagrange les Tours, Lajarre, Penin, Panchille, Sainte-Barbe...

    Lavison, Jayle, Fontbonne, Laubertrie, Masson ou Belle Garde sont les fers de lance en Bordeaux.

      

    SAUTERNES ET LIQUOREUX

    Ces vins rares, du plus liquoreux au plus fin, dont les prix sont largement justifiés quand on connaît les efforts des propriétaires, méritent alors d'être appréciés tout au long du repas, tant le charme opère.

    En Sauternes, les grands vins sont toujours magiques : Filhot, La Tour Blanche, Raymond-Lafon, Lafon, Caillou, Haut-Bergeron, Bastor-Lamontagne, Coutet...

     

      

    BOURGOGNE

    C’est “la ” région où le terroir est omniprésent. Qui ne s’est jamais promené sur la route des crus, comprenant la force des sols de mi-pente, notamment, ne peut pas comprendre ce qu’est un terroir digne de ce nom. 

    Aucun autre vin blanc ne peut rivaliser avec ces Crus (Grands Crus ou Premiers) de Puligny-Montrachet, Meursault, ou Chablis, qui dévoilent une minéralité envoûtante, magique et tiennent 15, 20, 30 ans sans décevoir ! Je parle de Chartron, Marey, Robin, Antonin Guyon, Carillon, Tremblay, Jomain, Alain Geoffroy… Toujours à Chablis, Mosnier, Chardonnay, Dampt, Naulin, Heimbourger...

    En rouges, pour lesquels certains dégustateurs idiots n’ont pas encore compris que la couleur ou la concentration n’ont rien à voir avec un réel potentiel de garde (j’ai des bouteilles des années 1970 dans ma cave, superbes), on ne peut qu’exciter ses papilles avec des crus aussi racés mais divers que ceux de Gelin, Monts Luisants, Cacheux, Esmonin, Chevillon, Bertheau, Esmonin, Fougeray de Beauclair, Coudray-Bizot, Berthaut, Ampeau, Berthaut, Prieur-Brunet, Albert Joly, Michel Prunier, ou du Clos Bellefond.

    On poursuit avec Delagrange, Denis, Bourée, Bocard, Diconne, Girard, Seguin-Manuel, Gros, Dubreuil-Fontaine, Amiot, Doreau, Coquard-Loison-Fleurot, Domaine de la Poulette... ou, en Pouilly-Fuissé, Luquet, Auvigue, Paquet, Denuziller...  

    Ils sont nombreux à élever de grands vins typés, et, franchement, si l’on compare le rapport qualité-prix-typicité, dans une gamme haute de 40 à 100 e, ils renvoient à un jardin d’enfants un bon nombre de crus bordelais, gavés à outrance par des vinifications sophistiquées et bien trop chers.

     

    BEAUJOLAIS

    Les fidèles du Guide savent déjà que cette belle région vallonnée regorge de crus dont la qualité s’associe à des prix très sages.

    Les sols comptent ici, autant qu’ailleurs, et on le voit bien en débouchant des flacons de Gérard Brisson, Pizay, Cédric Chignard, Michel Tête, Crêt des Garanches, Emeringes, Champagnon, La Combe aux Loups, Cheysson, Granit Doré, Jean-Pierre Mortet, Baron de L’Ecluse, Flache-Sornay, Métrat, Charvet, Flache Sornay, Monternot

    Et le roi Dubœuf est toujours là, incontournable.

      

    CHAMPAGNE

    Du grand art, que l’on retrouve évidemment dans les Premiers Grands Cru Classés, où se cotoïent de très grandes maisons (qualitativement, j’entends) comme Krug, Roederer, Gosset, Pol-Roger, Ellner, Lombard, Philipponnat, Legras, Bara, Thiénot, et des vignerons exemplaires comme Erick de Sousa, qui, en une vingtaine d’années, a fait de son nom une référence. Toujours une seule cave coopérative, Vincent d’Astrée.

    La hiérarchie des Deuxièmes Grands Vins Classés est à prendre à la lettre : les Premiers des Seconds sont nettement supérieurs aux Cinquièmes...

    Trois caves sont au top : Collet, De Castelnau et Beaumont des Crayères, et sont à même de sortir des cuvées qui atteignent les sommets.

    Il y a aussi des propriétaires qui peuvent prétendre atteindre les sommets, selon leurs cuvées, globalement ceux qui sont dans le peloton de tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, dans les deux ou trois premiers échelons de cette hiérarchie, donc, élevant des vins les uns plus séduisantes que les autres, garants d’une typicité et d’une grande régularité qualitative, associés à des prix doux.

    Il s’agit de Jacques Defrance, Taillet, Devavry, Michel Turgy, Moyat, Legrand, Bourdaire-Gallois, Goutorbe, Jean-Marie Pelletier, De Lozey, Coutier, Drappier, J.-B. Bourgeois, Pierre Mignon, Laurent-Gabriel, Perseval-Farge, Edouard Brun, Rutat, Michel Arnould, Littière, Maurice Vesselle, Pierre Gobillard, Fleury-Gille, Lequart, Lancelot-Royer, Gimonnet, Gatinois, Huot, Thévenet-Delouvin, Etienne Oudart..., un bon nombre exploitant des terroirs situés en Grands (et Premiers) Crus, ceci expliquant bien sûr cela, et prouvant que, ici comme ailleurs, la force du terroir est primordiale, même si l’art de l’assemblage, les stocks et l’élevage feront la différence.

    On poursuit avec Brice, Morize, De Milly, Charles Mignon, Renaudin, Bardy-Chauffert, Moussy, Bourgeois-Boulonnais, Margaine, Royer, Leconte, Veuve Olivier, Médot, Lejeune-Dirwang, Brixon, Egrot, Guy Cadel, Nathalie Falmet, Rollin, Royer, Labbé, Aspasie, Baron-Fuenté, Baron Albert, Morize, Verrier, Baron Albert, Hamm, Jeaunaux-Robin, Marteaux, Dauphin, Boizel, Bardoux, Diligent, Daviaux, Payer, Bonnet-Gilmert...

     

    LANGUEDOC-ROUSSILLON

    Des Corbières à Saint-Chinian, de Faugères en Minervois, en passant par les Coteaux-du-Languedoc ou les vins de pays... on aime ces producteurs passionnés qui élèvent des vins racés, historiquement marqués par des cépages spécifiques... le tout donnant de vrais beaux vins typés, qui parviennent à un niveau qualitatif réel, en blancs comme en rouges, et c’est tout ce qui compte.

    Daumas-Gassac est toujours hors normes, en rouge, bien sûr, mais aussi avec ce blanc somptueux, où le minéral sait s’allier à un gras spécifique.

    Les grandes références sont Peyregrandes, Mas du Novi, Fabas, Grand Caumont, Pépusque, Martinolle, Saint-Martin des Champs, Mire-L’Etang, Bertrand-Bergé, Grand Moulin, Etang des Colombes, Cascades, Herbe Sainte, Clarmon, Familongue, Guizard, Clotte Fontane, Casa Blanca, Domaine de la Vieille, Mairan, Spencer La Pujade, Mas Rous, Centeilles, Valambelle, Reynardière

    Deux caves coopératives sont au top : celles de Roquebrun et de Cabrières.

      

    PROVENCE-CORSE

    Les meilleurs sont vraiment loin devant les autres, et sont ceux de ces propriétaires qui laissent s’exprimer au mieux les grands cépages de la région (Grenache, Mourvèdre, Cinsault, Rolle, Ugni blanc…).

    Dans les trois couleurs, en Bandol, on est au sommet avec La Bastide Blanche, Lafran-Veyrolles, Pradeaux, L’Olivette, Terrebrune, Bunan et Chrétienne.

    Trians et Loou sont les meilleurs Coteaux-Varois, et Camaïssette le meilleur Coteaux d’Aix.

    Fontcreuse est le meilleur Cassis, et Toasc, le meilleur Bellet.

    En Côtes-de-Provence, les rosés sont formidables : Rasque, Jas d’Esclans, Maïme, Sumeire, Pourcieux, Font du Broc, Montaud... La majorité de ces crus élèvent aussi des rouges et blancs savoureux.

    La Corse est vraiment au sommet avec le Domaine de Maestracci, le Domaine Gentile, le Domaine de Torraccia, et celui de Peraldi. Ces quatre-là sont les références de l’ïle de Beauté, avec des vins extrêmement typés, élégants, chaleureux, dans les trois couleurs.

     

    SAVOIE-JURA

    En Savoie, la diversité des terrains (mélange de blocs rocheux marno-calcaires émanant du Granier avec les sols en place) laisse s’exprimer au mieux les cépages propres à la région : la Jacquère, l’Altesse ou la Mondeuse, qui apportent une spécificité rare et réelle à ces vins, digestes, tout en fraîcheur, qui s’associent remarquablement à la cuisine régionale, comme ceux, non loin, du Jura viticole.

    Le Classement des meilleurs : Million-Rousseau, Lambert, Fortin, Lambert, Bosson, Mollex, en Savoie, et Dorbon et Badoz, pour le Jura, se trouve avec celui des Beaujolais.

      

    SUD-OUEST

    Lorsque l’on est un vigneron qui sait mettre en avant son terroir et la puissance de ses grands cépages historiques régionaux, on élève alors, de Buzet à Jurançon, de Gaillac à Cahors, de Bergerac à Madiran... des vins typés qui entrent dans la “cour des grands”.

    On le voit bien en savourant les bouteilles de Barréjat, Nozières, Pichard, Lamouroux, Lavaur, Péroudier, Paillas, La Caminade, Labarthe, Vieux Touron, Gautoul, Bourguet, Paradis, Croze de Pys, Bovila, Coutale, Pouypardin, Bourguet, qui sont à la tête de leur appellation respective.

    La Cave de Buzet est la meilleure de toute la région, avec une gamme importante qui sait décliner toute les facettes du Buzet.

     

    VAL DE LOIRE

    La région est garante d’une typicité hors normes, grâce à ses grands cépages spécifiques (Chenin, Sauvignon, Cabernet franc...) qui s’expriment pleinement dans ces terroirs de silex, de tuffeau, de craie marneuse, de marnes kimméridgiennes..., sont parfaitement “chouchoutés” par ces vignerons passionnés et passionnants, qui s’attachent à conserver une authenticité rare.

    Du rouge le plus gouleyant à celui qui demande de la patience, des blancs secs aux moelleux, des demi-secs aux rosés ou aux Crémants... la palette est grande. 

    Sancerre et Pouilly-Fumé sont les territoires, où, avec la Bourgogne et l’Alsace (chacun ayant sa spécificié, naturellement), on entre dans la catégorie des vins blancs exceptionnels chez Natter, Sarry, Chevreau, Reverdy, Dezat, Roger, Champeau, Blanchet, Barillot, Landrat-Guyollot, Pabiot, Bernard Petit, Guy Baudin, Gitton...

    En QuincyTrotereau et Commanderie, ou Malbète en Reuilly sont toujours à la tête de leur appellation, comme Chaillot, à Châteaumeillant.

    La Cave de Pouilly-sur-Loire est la référence dans la région.

    Le meilleur Saint-Nicolas-de-Bourgueil se trouve chez Drussé, les meilleurs vins de Saumur-Champigny se savourent au Château de Targé, au Clos Maurice, chez Dézé, La Guilloterie ouGouron.

    En Chinon, on est au sommet avec Bouchardière, Bouquerries, Noiré, et, en Touraine, Chaise, Mandard, Charbonnier et, Montigny.

    En Anjou, on ne peut éviter Gauterie et Gonorderie, comme, à Saumur, Vieux Pressoir etBeauregard

    Les liquoreux sont toujours exceptionnels chez La Varière, Aubert, Rochettes et Godineau.

    En Muscadet, toujours deux ténors : Morilleau et Poiron-Dabin.

     

    VALLÉE DU RHÔNE

    Le Classement parle de lui-même, et c’est la grande régularité qualitative, qui prime, ici comme ailleurs, avec des vins racés, chaleureux, dont le rapport qualité-prix-plaisir est toujours exceptionnel.

    On s’en assure, à Châteauneuf-du-Pape, chez André Mathieu, à Beauchêne, Abbé Dîne, Méreuille, Serguier, Tour-Saint-Michel, Domaine de Saje, 3 Cellier, Solitude, Haut des Terres Blanches et Jacumin.

    En Côte-Rôtie, le Domaine des Rosiers, et celui des Levet.

    Redortier est toujours au sommet à Beaumes de-Venise, avec BeauvalcinteArnoux élève des vins superbes à VacqueyrasAlary est à la tête de l’appellation Cairanne, avec Gayère, Deurre, à celle de Vinsobres, Lauribert, à celle de Visan, et, en Côtes-du-Rhône-Villages, les incontournables sont le Domaine de l’Amauve, Saint-Estève, Croix Blanche, Magalanne et Valériane, quand le Moulin du Pourpré reste le fer de lance des Côtes-du-Rhône

     

  • Pin it!

    LE GUIDE DES VINS 2018 EST PARU : NOUVEAU CLASSEMENT CHAMPAGNE

    Du grand art, que l’on retrouve évidemment dans les Premiers Grands Cru Classés, où se cotoïent de très grandes maisons (qualitativement, j’entends) comme Krug, Roederer, Gosset, Pol-Roger, Ellner, Lombard, Philipponnat, Legras, Bara, Thiénot, et des vignerons exemplaires comme Erick de Sousa, qui, en une vingtaine d’années, a fait de son nom une référence. Toujours une seule cave coopérative, Vincent d’Astrée.

    La hiérarchie des Deuxièmes Grands Vins Classés est à prendre à la lettre : les Premiers des Seconds sont nettement supérieurs aux Cinquièmes...

    Trois caves sont au top : Collet, De Castelnau et Beaumont des Crayères, et sont à même de sortir des cuvées qui atteignent les sommets.

    Il y a aussi des propriétaires qui peuvent prétendre atteindre les sommets, selon leurs cuvées, globalement ceux qui sont dans le peloton de tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, dans les deux ou trois premiers échelons de cette hiérarchie, donc, élevant des vins les uns plus séduisantes que les autres, garants d’une typicité et d’une grande régularité qualitative, associés à des prix doux.

    Il s’agit de Jacques Defrance, Taillet, Devavry, Michel Turgy, Moyat, Legrand, Bourdaire-Gallois, Goutorbe, Jean-Marie Pelletier, De Lozey, Coutier, Drappier, J.-B. Bourgeois, Pierre Mignon, Laurent-Gabriel, Perseval-Farge, Edouard Brun, Rutat, Michel Arnould, Littière, Maurice Vesselle, Pierre Gobillard, Fleury-Gille, Lequart, Lancelot-Royer, Gimonnet, Gatinois, Huot, Thévenet-Delouvin, Etienne Oudart..., un bon nombre exploitant des terroirs situés en Grands (et Premiers) Crus, ceci expliquant bien sûr cela, et prouvant que, ici comme ailleurs, la force du terroir est primordiale, même si l’art de l’assemblage, les stocks et l’élevage feront la différence.

    On poursuit avec Brice, Morize, De Milly, Charles Mignon, Renaudin, Bardy-Chauffert, Moussy, Bourgeois-Boulonnais, Margaine, Royer, Leconte, Veuve Olivier, Médot, Lejeune-Dirwang, Brixon, Egrot, Guy Cadel, Nathalie Falmet, Rollin, Royer, Labbé, Aspasie, Baron-Fuenté, Baron Albert, Morize, Verrier, Baron Albert, Hamm, Jeaunaux-Robin, Marteaux, Dauphin, Boizel, Bardoux, Diligent, Daviaux, Payer, Bonnet-Gilmert...

     

    CLASSEMENT CHAMPAGNE
     
    LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE


    Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
    DEUTZ (William Deutz)
    ELLNER (Réserve) (r)
    CHARLES HEIDSIECK (Millénaires) (r)
    LAURENT-PERRIER (Grand Siècle) (r)
    MUMM (R. Lalou)
    PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
    POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
    ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
    VINCENT D'ASTRÉE (Novæ)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    GOSSET (Grand millésime) (r)
    ROEDERER (Cristal) (r)
    DE SOUSA (Caudalies) (r)
    DE TELMONT (O.R.1735)
    Pierre ARNOULD (Aurore) (r)
    PAUL BARA (Réserve) (r)
    LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
    LOMBARD (Grand Cru) (r)
    TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
    DE VENOGE (Les Princes) (r)



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
    BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
    De CASTELNAU (Millésimé) (r)
    CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
    COLLET (Esprit Couture)
    Jacques DEFRANCE (Excellence)
    (DEVAUX (D)*)
    GATINOIS (Grand Cru)
    Pierre GOBILLARD (Florence)
    GOUTORBE (Blanc de noirs)
    JEAUNAUX-ROBIN (Eclats de Meulière)
    LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
    LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
    LEJEUNE-DIRVANG (Noir et Blanc)
    Laurent LEQUART (Blanc de Blancs)
    Michel LITTIERE (Grande Cuvée)
    Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
    MORIZE (Sélection) (r)
    Etienne OUDART (Référence)
    Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
    RALLE (Réserve)*
    René RUTAT (Millésimé)
    Maurice VESSELLE (Millésimé)*
    BARDOUX (Millésimé)
    BARON ALBERT (La Préférence) (r)*
    BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)*
    Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
    BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
    BRUN DE NEUVILLE (Extra Brut)
    CAMIAT (Prestige)
    CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
    CARLINI (Réserve)*
    CASTELGER (Eugène)
    J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)*
    Charles COLLIN (Blanc de noirs)
    COQUARD-BOUR (Vintage)*
    CUPERLY (Grande Réserve)*
    DAUPHIN (Instant Intégral)*
    Franck DEBUT (Blanc de blancs)
    Élise DECHANNE (Essentielle)*
    DOUSSOT (Ernestine)*
    Hubert FAVIER (Réserve)
    FORGET-BRIMONT (Blanc de blancs)
    FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)*
    GALICHET (Réserve)
    GARDET (Selected)
    GUYARD-LAMOUREUX (Séduction)
    HAMM (Signature) (r)*
    HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)
    HUOT (Carte Noire)*
    JACQUINOT (Blanc de noirs)
    François LECOMPTE (Céleste)
    Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)
    Xavier LORIOT (Fragment)*
    MALETREZ (Premier Cru)*
    Rémy MASSIN (Prestige)
    MOREL Père et Fils (Cuvée Gabriel)
    MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)
    Ghislain PAYER (Réserve)*
    PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
    Daniel PERRIN (Millésime)
    ROGGE-CERESER (Excellence)*
    THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
    Diogène TISSIER et Fils (Vintage)
    André TIXIER et Fils (Millésime)
    VAZART-COQUART (Grand Bouquet)
    VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
    VRAIN-AUGÉ (Prestige)*
    AUTRÉAU-LASNOT (Prestige)*
    BAILLETTE-PRUDHOMME (Réserve)
    BAUCHET (Signature)*
    BOUCHÉ (Millésimé)*
    Christian BRIARD (Ambre)
    BRIAUX-LENIQUE (Les Semons)*
    Guy CHARBAUT (Millésimé)*
    FARFELAN (Millésime)*
    Jean Pol HAUTBOIS (Grande Réserve)*
    Olivier HORIOT (Blanc de noirs)*
    Paul LAURENT (L'Essentiel)*
    Charles LEGEND (Royal)*
    MAÎTRE (Sélection)
    Camille MARCEL (Adage)*
    MARINETTE RACLOT (Millésime)*
    Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)
    Thierry MASSIN (SéLection)*
    MATHELIN (L'Orée des Chênes)*
    OLIVIER Père et Fils (Aparté)
    PÉLISSOT Père et Fils (Réserve)*
    PHLIPAUX Père et Fils (Blanc de noirs)*
    Lionel CARREAU (Préembulles)
    DELOT (Légende)*
    SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
    VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*
    GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
    (LAFORGE-TESTA (Millésime))
    Hervé LECLERE (Reflet Sélection)
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
    BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
    Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
    BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)
    BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
    Edouard BRUN (L'Élégante)
    COUTIER (Blanc de Blancs)
    DEVAVRY (Achille)
    DRAPPIER (Grande Sendrée)
    FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
    Eric LEGRAND (Prestige)
    Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
    Pierre MIGNON (Madame)*
    MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Prestige)
    PIPER-HEIDSIECK (Rare)*
    TAILLET (Extra)
    Michel TURGY (Blanc de blancs)
    Roger BARNIER (Millésimé)
    BRIGITTE BARONI*
    BEAUDOUIN-LATROMPETTE (Blanc de blancs)
    BERTHELOT PIOT (Prestige)*
    BLONDEL (Blanc de blancs)*
    BOIZEL (Grand Vintage)*
    BRICE (Vintage)*
    COLLET (René Collet)
    CORDEUIL (Nature)*
    COSNARD (Blanc de blancs)*
    DAVIAUX (Extra brut)
    DEKEYNE (Blanc de blancs)*
    DILIGENT (Millésime)*
    Emmanuel DRAVIGNY (L'Esprit Meunier)*
    François DUBOIS (Pure)
    EGROT (Extra)*
    Nathalie FALMET (Nature)*
    FANIEL-FILAINE (Millésime)*
    FOURRIER (L'Exception)
    B. GIRARDIN (Appoggiature)
    Didier GOUSSARD (Tentation)
    GRATIOT (Millésimé)
    Michel LABBÉ (Prestige)*
    Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
    LEBLOND-LENOIR (Héritage)
    Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
    Alain LITTIÈRE (Cuvée Alain)*
    Bernard LONCLAS (Prestige)
    Gérard LORIOT (Sélection)*
    MALINGRE (Symphonie)*
    MANNOURY (Réserve)
    MARGAINE (Spécial Club)*
    MÉDOT (Blanc de blancs)
    Albert de MILLY (Prestige)*
    Yvon MOUSSY (Prestige)*
    Hubert PAULET (Millésime)*
    PÉHU-GUIARDEL (Emotion)*
    POINSOT Frères (Prestige)
    PRÉLAT (Les Reines)
    RENAUDIN (Réserve)*
    JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
    ROYER (Grande Réserve)*
    RUFFIN (Roséanne)
    Alfred TRITANT (Extra brut)*
    Florent VIARD (Absolu)
    VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)
    Alain BAILLY (Prestige)*
    BARBIER-ROZE (Réserve)
    Marc BILLIARD (Sélection)*
    CHASSENAY d'ARCE (Extra brut)
    CLERGEOT Père et Fils (Grande Réserve)*
    DÉROT-DELUGNY (Coiffe d'Or)*
    DESMOULINS (Blanc de blancs)
    DEVILLIERS (RB)
    GALLIMARD Père et Fils (Réserve)
    GRASSET-STERN (Millésimé)*
    GRUET (3 Blancs)*
    Cédric GUYOT (Nature)*
    LACUISSE Frères (Cuvée Cosson)*
    Fernand LEMAIRE Millésimé)*
    LUTUN (Invitation)*
    Vincent RENOIR (Zéro)*
    SADI-MALOT (Cuvée SM)
    Adrien SIMON (Millésime)*
    Jean VALENTIN et Fils (Saint-Avertin)*
    VERRIER (Raymond Verrier)*
    BEAUGRAND (Nature)*
    DANGIN (Prestige)
    (PERSEVAL-FARGE (Millésimé)*)
    J.M TISSIER (Apollon)*
    (DELAUNOIS (Sublime)*)
    (GIMONNET Pierre (Fleuron))
    Robert JACOB (Collection Privée)*
    BOREL LUCAS (Art Divin)*
    MARY SESSILE (L'Innatendue)
    RIGOLLOT (Grande Réserve)
    VANZELLA (Millésime)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    ASPASIE (Brut de Fût)
    Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
    GREMILLET (Evidence)*
    Germar BRETON (Blanc de Blancs)*
    Paul GOERG (Millésime)
    (PANNIER (Réserve)*)
    PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
    Prestige des SACRES (Privilège)*
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    (André ROBERT (Mesnil)*)
    A. ROBERT (Sablon)*
    BARDY-CHAUFFERT (Symphonie)
    (COLIN (Grand Cru)*)
    NAPOLEON (Millésimé)*
    (ROBERT-ALLAIT (Prestige)*)
    (RUELLE (Grande Réserve))
    WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD  
     
  • Pin it!

    EN ETE, QUELS VINS SUR VOS SALADES ?

    Salade à la dinde et à l'ananas

     

    Salade à la mangue et au crabe

     

    Salade aux crevettes et à l'ananas

     

    Salade aux gésiers confits

     

    Salade d'artichauts au foie de porc seché

     

    Salade d'Automne à la mache

        Accord vin proposé :

     

     

    Salade de betterave au radis noir

     

    Salade de bouilli

     

    Salade de cèpes

     

    Salade de concombre et saumon au gingembre

     

    Salade de pamplemousse et de melons

     

    Salade de pétoncles au gingembre

     

    Salade de pissenlits

     

    Salade de pommes de terre veloutée

        Accord vin proposé :

     

     

    Salade de poulet aux courgettes

     

    Salade de saumon frais aux pommes de terre

     

    Salade de tartare au saumon

     

    Salade d'écrevisses à l'avocat

     

    Salade d'oignons grillés

     

    Salade d'oranges

     

    Salade méditerranéenne

     

    Salade niçoise

     

    Salade provençale au thon

     

    Salade thaïe

     

    Salades de moules au safran

     

    Salade de pommes de terres aux truffes

     

    Salade de riz aux coquillages et crustacés

     

    Salade de cailles et ses oeufs

     

    Salade de pétoncles au pamplemousse rose

     

    Salade de haricots frais et de tomates

     

    Salade au couscous et aux oeufs de saumon

     

    Salade de ris d'agneau aux raisins

     

    Salade landaise

     

    Salade de coquilettes

     

    Salade de magret fruité

     

    Salade d'huîtres pochées

     

    Salade de moules au curry

     

    Salade de riz aux coques

     

    Salade tiède aux châtaignes

     

     

    Salade de haricots

     

    Salade nordique

     

    Salade de boutin noir

     

    Salade au poisson cru mariné

     

    Salade vapeur aux choux

     

    Salade d'ananas

     

    Salade d'agrumes

     

    Salade d'écrevisses et avocat

     

    Salade d'émincé de canard à l'orange

     

    Salade de homard au céléri-rave et truffe fraiche

     

    Salade maraichère

     

    Salade de queues d'écrevisses

     

    Salade de langouste et melon

     

    Salade de raie aux rattes

     

    Salade aux foies de volailles

     

    Salade de chicorée aux gésiers et langoustines

     

    Salade croquante au foie gras

     

    Salade de perdreaux aux cèpes et aux chataignes

     

    Salade de Saint-Jacques à l'orange

     

    Salade de chèvre chaud

     

    Salade tiède de lotte aux morilles

     

    Salade de chou aux foies de volaille

     

    Salade de cabillaud cru aux coques

     

    Salade de printemps au haddock

     

    Salade de crabe au soja

     

    Salade rouge aux rattes et pommes fruits

     

    Salade au Roquefort

     

    Salade de coquillages au concombre  

     

    Salade de tomates et mozzarella

     

    Salade de soja

     

    Salade d'artichauts

     

    Salade de lentilles aux lardons

     

    Salade de tomates mozzarella

     

    Salade d'asperges et langoustines

     

    Salade de moules et d'artichauts

     

    Salade de Saint-jacques au vinaigre balsamique

     

    Salade de poires au foie gras

     

    Salade de fruits rouges

     

    Salade de foie gras

     

    Salade aux harengs fumés

  • Pin it!

    VINGT COUPS DE CŒUR DE L'ANNEE

    DOMAINE DE TOASC


    BELLET
    Propriété de 12 ha, dont 7 ha de vignes et 2 ha d’oliviers. Ici, le vent de terre, de mer et la tramontane maintiennent l'état sanitaire des vignes et permettent une culture raisonnée. Sur les pentes où le dénivelé atteint 180 m, le travail est souvent pratiqué manuellement et rythmé par une taille courte, un effeuillage et des vendanges vertes limitant le rendement à 35 hl/ha. Les sols issus des alluvions du Var du quaternaire sont constitués du “poudingue”, agglomérat d'argile, sable et galets roulés, riche en éléments minéraux. Depuis 2012, les vins sont agréés Ecocert en culture biologique. Vous allez savourer ici ce superbe Bellet rouge 2013, 60% Folle noire, 30% Grenache et 10% Braquet, élevé 12 mois en barriques, un vin dominé par les fruits macérés, alliant rondeur et structure, aux tanins amples, fermes et denses, de bouche soyeuse et intense, qui commence à peine à s’ouvrir. Très beau Bellet blanc cuvée du Père 2014, pur Rolle, vinifié en barriques avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs (poire, mangue) et de bruyère. Le Bellet blanc 2015, Rolle très majoritaire avec un soupçon de Chardonnay (5%), un vin tout en nuances, très charmeur, d’une grande complexité d’arômes où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais et de garrigue. De très belle teinte, le Bellet rosé 2015, subtilement poivré, est tout en bouche, et demande une cuisine raffinée, comme, par exemple, un poulet au gingembre ou un tajine de daurade au fenouil.

     

    CHATEAU REDORTIER


    BEAUMES-DE-VENISE
    Château Redortier, site historique renommé, compte 35 hectares d’un seul tenant particulièrement bien situés face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le Domaine s’étend sur l’aire d’appellation Beaumes-de-Venise et Gigondas, et produit aussi du Côtes-du-Ventoux et du Vin de Pays de Vaucluse. Son terroir est exceptionnel, outre un paysage d’une beauté à couper le souffle, les vignes s’étagent à plus de 400 mètres d’altitude, sur des coteaux exposés plein sud, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. L’exploitation est familiale, Sabine et isabelle apportent tous leurs soins aux vins, sans négliger les conseils avertis d’Etienne et Chantal qui créèrent le domaine en 1956. La culture des vignes est menée de façon raisonnée, dans un souci constant de l’environnement. les rendements sont volontairement limités aux alentours de 30 hl/ hectare ; gage de qualité. Les vendanges se font à la main, ce qui permet un tri rigoureux des raisins dès la cueillette. La vinification est traditionnelle ; pressurage léger, températures contrôlées et maîtrisées tout au long des fermentations. Les rouges passeront deux hivers en cuve avant leur mise en bouteilles. Les vins ne séjournent pas en bois, la qualité de leur terroir leur confère un caractère boisé naturel. Les vins Château Redortier sont présents sur les cinq continents ainsi que sur les meilleures tables. La cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Nous disposons d’un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, « La Grange de Château Redortier ».

     

    CHATEAU DU MASSON


    BORDEAUX
    Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est unanimement reconnue. Situé à 8 kilomètres de Saint-Emilion, le vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires, de plateaux de même nature et contigus au fleuve, d’une plaine au sol siliceux avec en fond, les filons de graves de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. Grâce à ces différents terroirs, pourvus d’une pléiade de sels minéraux, générateurs d’arômes délicats, le Château du Masson, nectar de finesse légendaire, est un Bordeaux vinifié à l’ancienne qui nécessite beaucoup de surveillance pour effectuer la première mise en bouteille. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2012, charnu, aux senteurs de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux. Découvrez également ce très beau Bordeaux rouge Cuvée Passion 2011 (médaillé d’argent aux Concours International des vins de Lyon 2016 et au Challenge International du vin 2016), 65% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon, de belle robe pourpre, un vin généreux, dense, à dominante de petits fruits noirs et de musc, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, de garde. Quant à L’Or Rouge, c’est un Bordeaux Supérieur 2011, qui provient d’un assemblage de Merlot 50%, Cabernet Franc 35% et Malbec 15%. Il possède une belle robe rubis, un nez de fruits frais et épicé, avec une attaque souple en bouche, de beaux fruits rouges et de bons tanins salivants. Issu du même vignoble, le Bordeaux Rosé 2015 «Cuvée Fleur du Mayne» frais et fruité est incomparable sur les crudités, les charcuteries et pour certains clients, sur les fruits de mer. D’autres le dégustent en apéritif ou s’en servent pour faire des cocktails. N’hésitez pas à venir visiter notre site pour plus de renseignements.

     

    CHEVILLON-CHEZEAUX


    NUITS-SAINT-GEORGES
    Ici, on est vignerons depuis 5 générations (9 ha de vignes). Les méthodes de travail et de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, une cuvaison longue et un élevage dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. Le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, et leurs vins sont devenus des références. Le plaisir est bien là, en effet, avec son Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2014, un vin très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2013 est d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Superbe 2012, où l’élégance prime, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée au palais, un grand vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte. À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2014, aux tanins très élégants mais fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, de bouche intense, d’excellente évolution. Le 2013 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et une pointe de réglisse, de jolie bouche. Le 2012, très fin, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, est idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de boeuf aux pruneaux farcis. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2014 est de couleur rubis, tout en finesse comme il se doit, mêlant charpente et souplesse, aux senteurs de fruits rouges mûrs et de sous-bois, qu’il faut apprécier sur un civet de lapin, par exemple. Le 2013 dévoile un bouquet puissant de violette, de sous-bois et de cuir, un vin séducteur, aux tanins savoureux. Le 2012 dégage des notes de cassis cuit, de robe rubis, souple et corsé à la fois, de belle complexité (cassis mûr, fraise des bois, violette). On continue avec le Nuits-Saint-Georges les Saint Julien 2014, fort bien élevé, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois. Le 2013, au nez marqué par des arômes de cassis et de framboise, avec cette nuance de truffe caractéristique.

     

    DOMAINE COMTE PERALDI


    VIN DE CORSE
    Beau domaine de 50 ha, niché sur les coteaux de Mezzavia. Ce vieux domaine (les premières vignes y furent plantées au XVIe siècle) a été totalement restructuré en 1965 par le Comte de Poix-Peraldi. Il est le plus important vignoble de l’appellation contrôlée Ajaccio, et les cépages y sont des plus classiques (Sciaccarello, Cinsault, Carignan, Niellucciu, Vermentinu). Le fils, Guillaume de Poix reprend la suite, ses projets tendent à se rapprocher le plus possible de la Nature en passant ses vignes en Bio. Rénovation de la cave, rééquipement de nouveaux pressoirs, des cuves, investissement en matériel de refroidissement; et embellissement de la propriété. Vous allez aimer ce superbe Ajaccio rouge cuvée du Cardinal 2012, élevé en fûts, coloré et parfumé (mûre, fraise et violette), tout en structure, est bien typé, de bouche ample et fondue, où dominent des notes de groseille et de cuir, très typé. Le 2011, de couleur intense, aux senteurs de framboise très mûre et de poivre, riche et séduisant, aux tanins fondus, à la fois dense et souple, d’une belle longueur. Le Vin de Corse rouge cuvée Guillaume 2013 est chaleureux comme on les aime, de belle couleur grenat, intense, corsé, très parfumé, un vin charnu qui sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche fondue et puissante à la fois, de garde. Je suis toujours enthousiaste pour cet Ajaccio rouge Domaine Comte Peraldi 2013, très par- fumé, de belle robe soutenue et brillante, avec des notes de framboise et de violette, aux tanins fermes et mûrs à la fois, un vin complet, généreux et corsé. L’Ajaccio blanc 2015 est tout en subtilité d’arômes, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant. Très bel Ajaccio blanc cuvée Clémence 2014, ample, de robe dorée, d’une jolie finale aromatique, riche au nez, avec des notes de rose et d’aubépine, un vin élégant et persistant, de bouche puissante, qui mérite un bar au four, un vin tout en charme comme comme l’Ajaccio rosé 2015, chaleureux, aux arômes de pêche de vigne.

    DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


    BANDOL
    Une propriété dotée d'un superbe terroir. La vendange est manuelle, non égrappée, foulée souplement avant d'être mise en cuves de fermentation pendant 15 à 21 jours sous contrôle des température. Puis le vin est élevé en foudres de chêne de 18 à 24 mois. Cela donne ce grand vin rouge au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, de garde. Le Bandol blanc issu des cépages Clairette et Ugni blanc est tout aussi savoureux, il laisse s'échapper des notes florales intenses de bruyère, idéal sur des poissons grillés, de bouche persistante comme le Bandol rosé, alliant finesse et structure en bouche, aux notes de fleurs, de belle robe intense, un vin très élégant, très persistant au palais. Remarquable rapport qualité-prix et quantités limitées, possibilité d'acheter des millésimes plus anciens.

     

    CHATEAU FONT-VIDAL


    BORDEAUX
    Château Font-Vidal, une histoire de famille depuis 1800… Achetée à John de La Tour à la fin du XVIIIe siècle, puis transmis depuis des générations, la propriété appartient aujourd’hui à Jean-Dominique et Pascale Poncet et leurs enfants Claire et Antoine. En prenant la suite de son père André, Jean-Dominique apporte un nouveau souffle. Les vins alors produits en cave coopérative seront des vins élaborés au château. Dès 1990, Jean-Dominique crée son chai de vinification et peut élaborer, avec Marc Quertinier, œno­lo­gue dont la re­nom­mée n'est plus à faire, des vins ro­sés frui­tés, vifs ; des vins rou­ges char­nus, élé­gants, aux beaux ta­nins fon­dus, tout à la fois sou­ples et puis­sants. Se­lon les an­nées, les plus bel­les cu­vées sont élevées en bar­ri­ques. Les parcelles ont été restructurées par André, mais surtout l’âge moyen des ceps, plantés à une densité de 4500 pieds à l’hectare, dé­passe 40 ans, gage de qua­li­té pour les rai­sins; et l’encépagement permet d’offrir une constance de saveur à ses vins. Voilà une très jolie réussite avec ce Bordeaux cuvée Saphyre rouge 2010, qui développe un nez intense, marqué par des notes de petits fruits rouges à noyau, tout en arômes, très bien élevé, un vin distingué et puissant à la fois, de garde.

     

    DOMAINE MARC JOMAIN


    PULIGNY-MONTRACHET
    Philippe, Catherine et Christophe JOMAIN, frères et soeurs, exploitent leur propre domaine au sein d'un groupement foncier créé le 03 novembre 1992. Le domaine comprend 9 hectares de vignoble à PULIGNY-MONTRACHET dont 4 produisent essentiellement des grands vins blancs de réputation mondiale issus du cépage chardonnay dans les appellations village, 1er cru et grand cru. Alliant modernisme et tradition, le domaine est dirigé avec dynamisme par la famille JOMAIN. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée. La lutte raisonnée permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en utilisant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts portent leurs fruits car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble. La vendange est récoltée manuellement, la vinification respectueuse de chaque appellation s'effectue par pressurage pneumatique. Les vins fermentent en fût de chêne dans une proportion n'excédant pas le quart de fût neuf. L'élevage traditionnel et la mise en bouteilles sont réalisés avec minutie sans manipulation excessive des vins sous le contrôle étroit d'un laboratoire d'oenologie agrée. Durant la fermentation malo-lactique les vins sont bâtonnés afin d'obtenir davantage de rondeur et de complexité. Au printemps, les vins sont alors soutirés et clarifiés par collage, la mise en bouteille intervenant généralement début septembre. Découvrez leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2010, un vin minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, avec des notes de tilleul et d’abricot. Remarquable 2009, avec ces senteurs spécifiques de pomme et d’amande grillée, un grand vin, gras, tout en arômes et longueur en bouche avec ces connotations discrètes de poire et de brioche, vraiment remarquable. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2010, avec ces notes de noisette et de miel, intense, tout en finesse, un vin à ouvrir sur des bouchées à la reine. Le 2009 est dense et subtil, un vin où l’on trouve des notes de tilleul et d’amande, typé, de bouche puissante, de robe jaune pâle aux reflets d’or, avec beaucoup de moelleux et de persistance.

     

    CRU LAMOUROUX


    JURANCON
    Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. Les vendanges de raisin rouge débutent vers la 2e semaine d’octobre. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, grande maîtrise des températures…). Les vins sont ensuite élevés en cuves Inox pour les vins secs ou en barriques de chêne pour les autres. Certaines cuvées restent entre 1 an (cuvée Amélie-Jean) et 2 ans (cuvée Nathalie) en vieux fûts. Formidable Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2006, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant une année en vieux fûts de chêne, au nez complexe et puissant, équilibré, au bouquet de petits fruits confits et de pain brioché, tout autant parfumé en bouche, d’une grande persistance, de grande évolution. Splendide Jurançon moelleux 2006 (80% Petit Manseng et 20% Gros Manseng), de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune, de garde. Le Jurançon cuvée Pierre-Yves 2005 (récolté le plus tardivement, fin décembre, début janvier), la cueillette manuelle se fait exclusivement sur des pieds de Petit Manseng en exposition Sud avec une concentration de sucres pouvant atteindre 340 g/l. Vinification : 100% Petit Manseng, la maturation est suivie d’un repos stabilisateur en cuves Inox d’environ 2 ans. Cette cuvée est finalisée par un élevage de deux ans en barriques de chêne neutre), avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche savoureuse, avec cette finale au palais dominée par le citron et le miel, de grande évolution. Cette cuvée se savoure entre 10 et 12°C, en apéritif, sur des escalopes de foie gras et poires poêlées, du Bleu de Bresse, un savarin au rhum, un gâteau aux amandes et aux abricots. Quant au Jurançon Traditionnel 2007, avec ces notes de fumé spécifiques, il associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, de bouche dense, très typé.

     

    CHATEAU DE CHANTEGRIVE


    GRAVES
    Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs indispensables pour faire du bon vin. C'est aussi une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Le Château Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. "Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer". Leur Cuvée Caroline est prestigieuse. On est très vite envoûté par ce vin riche et intense, élevé en fûts neufs, à la belle robe dorée, au nez, très élégant et intense, avec des notes de vanille, de citron, de beurre frais, d'amande grillée et de tilleul. Le vin est suave, avec une attaque en bouche franche, dominée par le fruit et le gras.



    DOMAINE ALARY


    COTES-DU-RHONE-VILLAGE CAIRANNE
    Un domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vins sont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en bio. Vendanges manuelles, tri de la vendange à la vigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muits… Ce Cairanne rouge L’Estevenas 2013 est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse. Le Cairanne rouge La Brunote 2012, avec des tanins bien fondus, au bouquet complexe où se mêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, est bien expressif de son terroir, tandis que cet autre Cairanne rouge La Jean de Verde 2012, dominé par le cassis et la mûre, avec une pointe de poivre, est un vin charnu, de couleur pourpre, riche au nez comme en finale.  Tout en nuances, très typé, le Cairanne blanc L’Estevenas 2015, Clairette et Roussane sur des coteaux argilo-calcaires exposés au Sud, qui allie structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, de pain grillé et de chèvrefeuille. Le CDR rouge La Gerbaude 2014, Grenache, Syrah, Carignan sur des terrasses de garrigues, sols argilo-calcaires recouverts de galets, un vin structuré, de robe intense, parfumé (fruits frais, humus...), légèrement poivré en finale, comme l’'IGP Vaucluse rouge L’Exclus d’Alary 2014, 50% de Counoise et 50% de Syrah, à l’originalité certaine, puissant en bouche, aux tanins plus ronds, aux notes de cassis mûr.

     

    LA BASTIDE BLANCHE


    BANDOL
    La restructuration du Domaine par la famille Bronzo remonte au début des années 1970. L'encépagement constitué pour plus de la moitié de Mourvèdre ce qui confère au vin ces arômes si profonds. Le vignoble de 28 hectares est planté tout en coteaux sur des parcelles aménagées en restanques pour une partie, sur des sols très profonds graveleux et caillouteux de type argilo-calcaire. Les méthodes de culture restent très traditionnelles avec des labours fréquents, une fertilisation organique et aucun emploi de désherbant chimique. Les vendanges entièrement manuelles s'effectuent dans de petits bacs pour que le raisin parvienne intact à la cave. Le terroir très fracturé produit de faibles rendements, ce qui permet d'obtenir des vins à forte personnalité, très concentrés avec des arômes puissants tout à fait exceptionnels. Le vin est riche associant structure et finesse, charnu et racé en bouche, d'une belle persistance aromatique, de très belle garde.

     

    CHATEAU DE ROQUEBRUNE


    LALANDE-DE-POMEROL
    Florent GUINJARD est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout, faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. Tout en bouche, bien typé, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2014, développe des arômes de fruits macérés et d’épices, de belle teinte grenat, est dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin, dense, parfait sur un filet d’agneau. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle) , bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Dans la lignée, le 2009, typé, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associe rondeur et structure.

     

    EARL GUY MALBETE


    REUILLY
    Domaine familial depuis 4 générations. L'exploitation assume la gestion complète de 4 ha de Sauvignon, 4 ha de Pinot noir et 2 ha de Pinot gris. La culture se fait de façon traditionnelle : buttage, débuttage, incorporation de fumier naturel. Vinification traditionnelle, élevage du vin sur lie fine, filtration sur terre (pas de collage). On retrouve tout cela dans de Reuilly Pinot noir 2010, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, avec des nuances caractéristiques en finale où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. Excellent 2010, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, de très bonne garde. Le Reuilly Sauvignon blanc 2012, classique, est élégant, au nez de rose et d’amande, un vin de bouche ample et parfumée. Excellent rosé Pinot gris 2012, de robe brillante, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, tout en souplesse. Voilà une belle réussite avec ce Reuilly Pinot Noir 2012, vraiment séduisant, aux connotations de sous-bois et de fruits surmuris, un vin ample, charnu en bouche, avec cette finale légèrement poivrée et giboyeuse, d'évolution prometteuse.

     

    DOMAINE DE ROSIERS


    COTE-ROTIE
    Le vignoble de Côte-Rôtie s'étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols). Superbe Côte-Rôtie 2013, classique, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale, à prévoir sur un lapin sauté aux olives noires ou un agneau aux pommes de terre nouvelles. “Pour le 2013, rappelle-t-il, nous avons pu vendanger avant que la pourriture n’arrive. En 2013, tout a, en effet, été une question de timing. Au final, nous trouvons un beau millésime très coloré, avec une belle acidité, bien fondu, ce qui donne un bel équilibre. Un vin sur la fraîcheur, pas trop lourd.” Le 2011 (97% Syrah et 3% Viognier), médaille d’Argent au concours des vins d’Orange 2010, issu de cuvaison longue puis élevé au minimum 15 mois en fûts de chêne, ample et solide avec ce nez complexe aux nuances de fraise des bois et de kirsch, de couleur profonde, un vin riche et racé, qui poursuit son évolution. Exceptionnel 2010, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un beau vin puissant et chaleureux, de garde. Goûtez le Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose. “Produite depuis le millésime 2011, la cuvée Coeur de Rose est une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur les Côte-Rôtie du domaine. Ainsi nous cherchons à créer une cuvée d’assemblage restreinte, gardant la même trame et le même esprit que notre cuvée principale tout en souhaitant la concentration des arômes et de la structure afin de donner naissance à une cuvée de garde par excellence mettant en valeur tout le potentiel du millésime.” Il y a encore cette nouvelle cuvée parcellaire Besset 2013, “une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur le Côte-Rôtie issu de notre parcelle située sur le lieu dit Besset, 100% Syrah, son élevage est de 18 mois en fûts de chêne dont 50% de fûts neufs,” le tout donnant ce vin dense, structuré, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche.

    DOMAINE DE LA RENAUDIE


    TOURAINE
    Des vignerons de père en fils depuis 3 générations. C'est l'arrière-grand-père, Albert Denis, le premier de la lignée, qui s'est installé sur le Domaine en 1928. Depuis 1982, c'est Bruno Denis qui est à la tête du domaine. Il est perfectionniste et passionné par son métier. Sa femme, Patricia, oenologue de formation, s'occupe aussi de la commercialisation. L'âge des vignes (35 ans) et les sols pauvres et peu profonds (argilo-sableux) leur permettent d'élaborer des vins de garde. La cave est constituée d'un ensemble de bâtiments ayant chacun un rôle spécifique dans les différentes étapes du travail des vins (chai de vinification, cuves Inox, cave de stockage, local de réception…). Remarquable Touraine cuvée Albert Denis rouge 2013, harmonieux, typé, au nez de fruits mûrs et d'humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, non encore à maturité, à ouvrir sur un salmis de palombes. Le Touraine cuvée Les Guinetières rouge 2015, issu des plus vieilles vignes du domaine dont la parcelle des Guinetières, de couleur cerise soutenue, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, est très équilibré, aux tanins fermes et fondus à la fois, quand leur autre Touraine rouge Chenonceaux 2014 (Liger d’Or 2016), d'un beau rouge profond, riche en fruits et en arômes, tout en finesse tannique, est un vin très parfumé, ample et structuré, d'une belle finale en bouche. Le Touraine Perle Rosée 2015 est floral, un vin nerveux, parfait avec une terrine de foies de volaille, très bien vinifié comme le Touraine rouge Cabernet 2014, tout en bouche, franc, avec des nuances de framboise fraîche. Goûtez le Touraine rosé brut 2014, qui sent bon la fraise, et le Touraine blanc brut 2013, tout en charme, au nez de petits fruits frais (citron), très bien équilibré en acidité, de bouche suave finement acidulée, de mousse fine. S'il en reste, procurez-vous le Touraine blanc Chenonceaux 2011, issu des meilleurs coteaux de la Vallée du Cher, ample, parfumé, est tout en charme, au nez de petits fruits frais (citron).

     

    CHÂTEAU FILLON


    BORDEAUX SUPERIEUR
    Ainsi qu’en témoigne le blason que l’on découvre à l’entrée de la demeure, ce château appartenait au 19ème siècle à la Compagnie du Soleil, l’une des premières compagnies d’assurance à couvrir le risque incendie. Fondée par un alsacien, Charles-Xavier Thomas qui s’est également illustré en inventant la première machine à calculer industrielle, le hasard aura voulu qu’à nouveau des Alsaciens prennent possession des lieux pour perpétuer l’histoire de cette belle propriété. Implanté sur la route du vin qui relie Sauternes à Saint-Emilion, le vignoble de Château Fillon s’étend au pied de la butte de Launay, qui constitue le point culminant du vignoble bordelais. Le domaine s’étend sur une surface de 115 hectares et est situé à 50 km à l’Est de Bordeaux. Depuis 2008, Château Fillon appartient à la maison alsacienne BESTHEIM qui en a repris l’exploitation. L’objectif est de produire des vins de qualité, à la présentation irréprochable et à un très bon rapport qualité/prix/plaisir. L’agriculture raisonnée y est appliquée, car le respect de l’environnement fait partie des valeurs et des engagements de la Maison. La Maison vous propose ce Bordeaux Supérieur « L’Apogée » de Château Fillon 2011. « Cette cuvée hors normes, nous précise-t-on, est le fruit d’une sélection parcellaire de vignes âgées de plus de 35 ans et exposées plein sud. Elle est issue d’un assemblage à parts égales de Cabernet-Sauvignon et de Merlot ». Une cuvée haut de gamme, très bien élevée, très équilibrée, aux tanins fermes, au nez où dominent le cassis mûr et des arômes de sous-bois, riche en couleur comme en matière, d’excellente évolution.

     

    DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES


    BORDEAUX SUPERIEUR
    Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Un vrai coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur cuvée Azur 2010, médaille d'Argent Vins Bios, cuvée spéciale de Merlot, un vin ayant de la charpente tout en conservant une jolie rondeur, avec des notes de fruits surmûris, parfait avec un rôti de magrets de canards ou une dinde farcie au boudin blanc.  Le Bordeaux Supérieur 2012 Bio (80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon), est de jolie robe, bouqueté, au nez de petits fruits rouges frais, de très bonne charpente, aux tanins équilibrés, très charmeur. Excellent 2011, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins soutenus et souples à la fois, très savoureux Le 2010 est plus riche, bien sûr, parfumé et persistant, aux tanins équilibrés, et mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, de bonne garde comme le 2009, avec ces notes de fruits mûrs d’épices et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante. Il y a encore son Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011 Bio, bien élevé, riche mais fin, très parfumé, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, harmonieux, un joli vin à déboucher sur des rognons de veau grillés.

     

    DOMAINE DANIEL DUGOIS


    ARBOIS
    Dans la famille, nous sommes vignerons de père en fils et cultivons la vigne avec respect, depuis des dizaines d’années. Situées au coeur du triangle d’or (Arbois, Salins-les-Bains et Poligny), nos vignes bénéficient d’un sol particulièrement favorable à l’épanouissement des cépages Trousseau, Ploussard mais aussi Savagnin et Chardonnay. Nous avons coutume de dire que le vin ressemble au vigneron qui les vinifie. Aussi, notre passion reste intacte et nos 10 ha de vignes sont cultivés en lutte raisonnée dans le respect du sol. Les terres d’argile rouge et sols argilo-sableux avec cailloux gréseux permettent la culture de cépages authentiques. Le plaisir que procurent nos vins, est pour nous la meilleure récompense de notre travail. On le voit avec ce Vin Jaune 2005, vendanges manuelles, pressurage pneumatique, après un débourbage de 20 heures, la fermentation alcoolique s’enclenche d’elle même avec des levures indigènes.?La fermentation malolactique est réalisée avec des bactéries naturelles. L’élevage se fait sous voile, en fût sans ouillage environ 7 ans pendant lesquels le Savagnin va prendre le “goût jaune”. Le vin est puissant aux arômes de fruits secs, de bouche soyeuse, ronde avec une intensité bien parfumée en finale, de grande garde, à déguster sur un faisan à la crème. Le Vin de Paille 2008 est récolté en tout début de vendange, en ne prenant qu’une ou deux grappes par cep. lEes sont transportées dans des cagettes sans être tassées. Une 2e équipe fait un nouveau tri pour enfin les placer sur des claies grillagées dans une grange.?Le séchage durera 3 à 5 mois, permettant aux raisins une déshydratation de 70%.?Ainsi, les baies se concentrent en sucre et en arômes. Après pressurage des baies regorgeant de sucre, on obtient 15 à 18 l de moût pour 100 kg de raisin qui va alors fermenter lentement, avant de vieillir en fûts de chêne pendant au moins 2 à 3 ans. Bien sûr, cela donne ce vin harmonieux, mature, aux arômes de fruits blancs, avec en bouche des notes subtiles de miel, de pain d’épices, de rose et de citron confit, d’une grande persistance, alliant charme et structure.

     

    CHATEAU TOULOUZE


    GRAVES DE VAYRES
    Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Découvrez ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux tanins savoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde.

     

  • Pin it!

    EN ALSACE, LES VINS N'ONT JAMAIS ETE AUSSI BONS !

     

    BESTHEIM BESTHEIM

    BESTHEIM 


    Directeur général : Agostino Panetta
    3, rue du Général de Gaulle
    68630 Bennwhir
    Téléphone :03 89 49 09 29 
    Télécopie : 03 89 49 09 20 
    Email : vignobles@bestheim.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/bestheim 
    Site : www.bestheim.com 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Je prends le relais d’un travail formidable qui a été fait par Thierry Schœpfer, nous explique Agostino Panetta, le nouveau Directeur Général de Bestheim, j’ai été recruté pour donner du dynamisme à la cave de Bestheim et améliorer son image de marque.
    Nous sommes très présents sur beaucoup de marchés mais nous voudrions augmenter notre présence en CHR et sur les tables prestigieuses. Nous allons donc particulièrement travailler sur la reconnaissance de la marque. Nous avons le savoir-faire et les terroirs, et nous souhaitons mettre cela en adéquation pour briller un peuplus.
    Nous allons utiliser des méthodes plus modernes pour communiquer en utilisant plus l’outil marketing et faire évoluer une partie de notre production vers du “haut de gamme”. Pour l’instant, nous avons une très bonne image qualitative pour du grand volume. Ce qui est déjà très satisfaisant ! 
    Nous allons valoriser certaines parcelles pour proposer des Vins plus ciselés, plus élaborés. Notre cuvée L’Impatient correspond bien à cette démarche très qualitative, nous souhaitons en créer d’autres en sélectionnant plusieurs terroirsbien spécifiques qui méritent du parcellaire. Nous avons été élu meilleur effervescent du Monde pour notre effervescent Grand Prestige Rosé, une reconnaissance de notre savoir-faire qui souligne les compétences magnifiques en interne, cela nous prouve que notre démarche élitiste est justifiée.” 
    “Les 2015 et 2016 sont deux très jolis millésimes, nous dit Christophe Adam, l’œnologue. Le 2016 est un millésime très mûr qui offre beaucoup de fraîcheur, il est bien typé Alsace. À Bestheim, nos Vins sont assez secs y compris les Grands Rrus. Le 2015 est aussi un joli millésime, les Gewurztraminers Grands Crus, sont particulièrement bons. Pour le Pinot Noir 2016, très belle maturité, beau potentiel, lors des vendanges, nous avons ramassé des raisins à 13°.
    Deux produits on fait le “buzz” en 2016 : le Grand Prestige Rosé 2014 qui a beaucoup de succès depuis qu’il a été élu meilleur effervescent du Monde, et notre crémant Grand Prestige blanc, notre produit phare qui fait notre renommée. 
    En 2016, nous avons produit un Crémant 100% Pinot Noir sur nos terroirs calcaires, il bénéficie d’un élevage sur lattes de 18 mois pour garder toute la fraîcheur des arômes avec un dosage de 7-8 g. par litre de sucre résiduel. C’est un Crémant d’une belle trame tannique, idéal à l’apéritif mais aussi à table, pour accompagner carpaccio de bœuf, tartare de poisson, cuisines asiatique ou japonaise.”
    Autre nouveauté depuis Février 2017 : “en parfaite harmonie avec la gamme des Vins Bestheim, le nouveau design est épuré, lisible et aisément identifiable. Il met en valeur le sigle de la marque et se pare d'un papier texturé apportant raffinement et élégance aux cuvées.
    L'aspect satiné du papier est agrémenté d'un délicat relief galbé et de vernis sérigraphique sublimant la marque Bestheim. Les couleurs s'adoucissent et se conforment aux tendances actuelles : rose poudré pour le Brut Rosé et couleur crème onctueuse pour le Demi-Sec. Le Crémant Bestheim Brut conserve sa teinte or caractéristique et devient “Brut Premium’’.
    La collerette se veut plus discrète, fine et apporte à la gamme une dimension plus moderne. Les coiffes quant à elles sont plus courtes et se parent toutes d'un bleu profond, élément distinctif de la marque, avec une impression en argent à chaud. Seul le crémant Brut Rosé se permet la fantaisie de s'habiller de rose poudré. Les coiffes s’ennoblissent d'une tête bombée marquée du sigle, et de l’inscription Besytheim sur l’ouverture. L'épaisseur de la coiffe est elle aussi renforcée.”
    La maison est évidemment la référence en Crémants. On le voit avec ce remarquable Crémant d’Alsace Grand Prestige rosé, “Après plusieurs années de sélections parcellaires (les terroirs calcaires de la Vallée Noble) et un choix rigoureux des plus belles cuvées, explique-t-on, nos œnologues ont abouti à l’élaboration du Crémant Grand Prestige Rosé millésime 2013. Notre ambition est de mettre en avant la finesse du Pinot Noir et de proposer un Crémant Rosé gastronomique différent du Crémant Rosé festif et léger.” C’est réussi puisque le vin, de belle teinte, tout en bouche, développe des connotations de cerise, d’abricot et de grillé, ample, marqué en effet, par le Pinot Noir, associant richesse et distinction, d’une finale complexe.
    Il y a aussi L’Impatient, un Pinot Noir produit sur le terroir chaud du Grand Cru Vorbourg 2014. Sélection parcellaire, rendement 42 hl/ha, un vin très puissant, 3000 bouteilles seulement.
    Voilà un beau Crémant d’Alsace Extra Brut, qui sent les fruits secs (amande) et la rose, dense et distingué à la fois, un vin frais et vif, tout en fraîcheur aromatique, de mousse légère.
    Le Crémant d’Alsace Grand Prestige 2011, riche au nez, d'une grande complexité aromatique où l'on retrouve des senteurs de citron et d'amande, développe une bouche flatteuse. Le Crémant Blanc De Noirs associe élégance et charpente, finesse et densité, avec ces notes caractéristiques de fleursblanches, de coing et de miel, très persistant comme ce Crémant Chardonnay, de superbe robe dorée, de mousse légère, parfumé, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique. 
    Remarquable Riesling Grand Cru Schlossberg 2015, de jolie robe brillante, riche et parfumé, aux notes fruitées et florales intenses et complexes, fondu en bouche, qui mêle structure et distinction, est à prévoir sur des gambas flambées ou des quenelles de volaille. Le Riesling Grand Cru Mambourg 2015 développe un nez intense de rose et d’amande, de robe brillante, un vin puissant et parfumé, de finale délicate, ample et persistante, vraiment racé comme ce Pinot Gris Grand Cru Zinnkoepflé 2015, délicat en bouche, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, est très équilibréharmonieux, tout en finale. Le coteau du Zinnkoepflé est un terroir calcaire unique par son microclimat méditerranéen, son exposition sud/sud-est et son sol calcaro-gréseux. C'est le Grand Cru le plus haut d'Alsace culminant à 431 m d'altitude. 
    Le Pinot Gris Grand Cru Mambourg 2015, puissant et bouqueté, est très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes, sec et dense en bouche. 
    Le Gewurztraminer Grand Cru Furstentum 2014, suave et sec à la fois, est un vin puissant et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, de bouche opulente mais vive. Le Muscat Altereben 2014,savoureux, suave, et ce Pinot Gris lieu-dit Strangenberg, intense au nez comme en bouche, associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques. Le Pinot Gris Classic 2015, complexe, est un vin racé et charmeur, avec des nuances de fumé bien spécifiques, parfait sur les plats épicés. Superbe et puissant Gewurztraminer Grand Cru Zinnkoepflé 2015, ample,avec des arômes de grillé et de pomme, bien persistant en bouche, qui allie vivacité et suavité en finale. Beau Riesling Lieu-Dit Rebgarten 2013, ample, charmeur, aux arômes de pommes reinette et d’amande.
    Le Pinot Gris Sélection De Grains Nobles 2014, suave, savoureux, développe un nez de rose, un vin concentré, légèrement miellé riche et très fin à la fois, intense au nez comme en bouche, une belle réussite comme le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2013, puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, de très belle évolution, se prévoit aussi bien avec un foie gras d'oie que sur une tarte aux pommes à l'alsacienne. Même propriétaire que le Château Fillon (voir Bordeaux).

     

    Domaine des 7 VIGNES Domaine des 7 VIGNES

    Domaine des 7 VIGNES 


    Emmanuel Saouliak
    102, route des Vins
    67680 Nothalten
    Téléphone :03 88 92 45 73 
    Télécopie : 03 88 92 62 49 
    Email : domaine.saouliak@free.fr 
    Site : domainedes7vignes.plugwine.com 

    Une famille de vignerons depuis 1684. C’est la 9e génération qui exploite ce domaine de 6 ha. Le nom des 7 Vignes correspond aux 7 cépages alsaciens. Ici, la philosophie culturale et de travail peut se résumer ainsi : “un peu de patience, une pointe d’observation et un zeste de bon sens.” 
    Emmanuel Saouliak nous dit commencer à vendre les 2016 : RieslingSylvanerGewurztraminer, Vendanges Tardives. Il estime que “le millésime 2016 est prometteur, peu de rendement, mais la qualité est bien là.”
    Voilà un beau Riesling 2014, au nez de fumé, une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale, un vin qui a du corps et de la personnalité, à déboucher sur un curry de poisson ou un sandre poché en sauce. Excellent Pinot Gris Les Vieilles Treilles, plein de charme, avec des nuances d’amande, un vin qui allie puissance et finesse, tout en bouche, au nez de fumé, d’une belle concentration aromatique comme ce Muscat 2015, de belle robe limpide, très fin, complexe, au nez de petits fruits frais, de bouche suave, parfait sur des asperges. Le Gewurztraminer 2014, de belle robedoré brillant, est subtil et suave, très équilibré, de bonne bouche parfumée, aux connotations de citron et d’épices, très bien vinifié comme le Pinot Noir, élevé en fûts de chênecorsé, associant souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille. 
    Goûtez le Sylvaner Vieilles Vignes 2015, qui s’accorde très bien, grâce à sa vivacité, à un gratin de hareng à la suédoise ou un tarte fine aux maquereaux, et cet excellent Crémant d’Alsace brut, un Blanc De Blancs, une cuvée ample et parfumée, de bouche légère et ronde à la fois, un vin généreux, de mousse persistante.
     

    Pierre ARNOLD Pierre ARNOLD

    Pierre ARNOLD 



    16, rue de la Paix
    67650 Dambach-la-Ville
    Téléphone :03 88 92 41 70 et 06 08 03 36 33 
    Télécopie : 03 88 92 62 95 
    Email : alsace.pierre.arnold@orange.fr 
    Site : www.vins-pierre-arnold.fr 

    Une propriété familiale créée en 1711, transmise de père en fils. Les vignes ont une moyenne d’âge de 25 années, la plus vieille date de 1959. Le sol est granitique, c’est un granite à deux micas qui retient la chaleur et laisse filtrer l’eau. Ce terroir donne aux vins de la finesse aromatique. Les parcelles en loess et en keuper sont plus particulièrement réservées à la plantation de Pinot Gris et de Gewurztraminer. En bas de coteau les sols sont sablonneux mais aussi constitués d’alluvions. Le domaine adhère à l’association Tyflo depuis 1997, en suit le cahier des charges et est contrôlé par Ecocert. Le 2012 est le premier millésime Bio.
    Superbe Riesling Grand Cru Frankstein 2014, corsé, bien typé, avec des arômes discrètement minéraux, dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée. Excellent Pinot Noir 2014, élevé en pièces bourguignonnes, d’une belle couleur grenat pourpre, très parfumé, harmonieux, au nez de mûre et de sous-bois, un vin bien corsééquilibré et harmonieux. Le Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2013, au nez de fumé, qui mêle le fruit à la charpente, d’une belle finale, est parfait sur une viande blanche.
    On poursuit avec ce Riesling Prestige 2014, un vin tout en fraîcheur et minéralité, avec des arômes de citronnelle, d’une belle persistance, le Pinot GrisGrand Cru Frankstein 2013, riche et sec à la fois, puissant au nez comme en bouche, est ample, aux arômes subtils de pêche blanche et de narcisse. Excellent Pinot Noir élevé en barriques 2013, de robe intense, parfumé (fruits fraishumus...), qui développe ampleur et rondeur, légèrement poivré. Joli Sylvaner 2014, de belle robe pâle, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, réussi comme l’Auxerroisvif et rond.

    BAUMANN-ZIRGEL

    BAUMANN-ZIRGEL 


    Jean-Jacques et Benjamin Zirgel
    5, rue du Vignoble
    68630 Mittelwihr
    Téléphone :03 89 47 90 40 
    Télécopie : 03 89 49 04 89 
    Email : baumann-zirgel@wanadoo.fr 
    Site : www.baumann-zirgel.com 

    “Nous exploitons maintenant quatre grands crus (MandelbergSchlossbergSchoenenbourg et Sporen), nous dit Benjamin Zirgel, et toujours les 4 lieux-dits (Streng, Schwenkel, Stumpfgasse et Bouxberg). Notre plus vieille parcelle à 87 ans, et 2015 est notre première année en production Bio certifié Ecocert.”
    Très beau Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2012, au nez d’amande et de coing, un vin vif et ample, intense, charmeur avec des notes de fruits secs, très légèrement poivré comme il le faut. Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2013, issu d’un terroir de marnes de dolomites et de gypses, proviennent de vignes de plus de 85 ans, marqué par ce terroirspécifique, où dominent des connotations de fruits jaunes et de rose, un vin d’une belle ampleur, riche et distingué à la fois, vraiment charmeur. Excellent Pinot Gris Schwenkel 2014, séducteur, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, et le Pinot Noir Bouxberg 2014, qui exhale des notes de fruits cuits et de fumé, aux tanins ronds
    Le Gewurztraminer Grains Nobles 2014 est très distingué à la fois, au nez persistant à dominante de lis, de grillé et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), de grande évolution. Le Crémant d’Alsace rosé, tout en bouche, très fruité, très caractéristique avec ces connotations de fraise fraîche, de mousse riche et friande, est à ouvrir sur une truite saumonée. Gîtes sur place.

    BECK - Domaine du REMPART BECK - Domaine du REMPART

    BECK - Domaine du REMPART 


    Gilbert Beck
    5, rue des Remparts
    67650 Dambach-la-Ville
    Téléphone :03 88 92 42 43 
    Email : beck.domaine@wanadoo.fr 
    Site : www.vins-beck.fr 

    Travail de la vigne en culture intégrée et aménagement des parcelles afin de valoriser au mieux les qualités de chaque terroir
    “Nous privilégions la cueillette à la main, explique-t-on, le tri des raisins; chaque grappe est cueillie à maturité. Le pressurage pneumatique lent, doux et régulier exalte les arômes. Le jus récolté est conservé dans une cuverie en chêne alternée avec des fûts Inox pour optimiser les différents stades de vinification.”
    Beau Pinot Gris Grand Cru Frankstein 2013, tout en arômes, d’une grande persistance au nez comme en bouche, à dominante de pomme et de noix fraîche, harmonieux, tout en fruité et fraîcheur au palais. Le Gewurztraminer cuvée Guillaume Vendanges Tardives 2009, avec des arômes d’acacia et de fruits mûrs, est très gras mais d’une belle fraîcheur, aux notes de fruits confits. Le Riesling Vieilles Vignes 2012, au nez subtil dominé par les fleursblanches (aubépine), est de bouche très fruitée et persistante. 
    Goûtez le Pinot rouge Clos du Sonnenbach d’Albé 2012, de très jolie couleur grenat, charnu, au nez de fruits surmûris (framboisecassis) et d’humus, très classique, un vin qui associe couleur et matière, parfait sur une potée de bœuf à l'alsacienne, et le Pinot Gris Les Ardentes du Steinacker, aux connotations subtiles de fumé et de fleurs blanches, très équilibré, ces 2 vins étant issus de Vignes situées sur l’un des plus hauts terroir, sur la commune d’Albé. 
    Le Pinot Gris l’Insolente 2014 est tout en structure et parfums (genêt, pêche), de finale complexe, ample et persistante. Excellent Crémant d’Alsace brutdu Rempart, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux, de belle structure. Deux beaux gîtes disponibles.
     

     
    Domaine Claude et Christophe BLEGER Domaine Claude et Christophe BLEGER

    Domaine Claude et Christophe BLEGER 



    23, Grand'Rue
    67600 Orschwiller
    Téléphone :03 88 92 32 56 
    Télécopie : 03 88 82 59 95 
    Email : vins.c.bleger@wanadoo.fr 
    Site : www.bleger.fr 

    Des vignerons de père en fils et filles depuis 1630. Un domaine de 9 ha répartis sur 4 villages et une trentaine de parcelles différentes. Depuis 2007, la société Ecocert contrôle le domaine et certifie le côté Bio. 
    “Nous pratiquons une taille courte, des éclaircissages, ainsi que des vendanges en vert, dit-on. Nous labourons les vignes pour favoriser un enracinement en profondeur, pour l'aération du sol ce qui permet une vie microbienne évitant l'utilisation d'herbicides. Pour lutter contre les différentes maladies et ravageurs, nous utilisons des produits naturels et biologiques.” 
    Le Pinot Noir L’Inoubliable 2014 est vraiment savoureux, de robe intense, aux arômes de prune, de très bonne structure, un vin charnu, tout en bouche, à déboucher sur un faisan à la fricassée de champignons sauvages ou un caneton froid aux agrumes. Le Riesling L’Inoubliable 2012, de robe pâle, brillante et limpide, qui mêle la fraîcheur à l’élégance, est d’une jolie complexité où l’on retrouve des connotations de citron, de musc et de lis. 
    Le Pinot Blanc Coeur de Cru 2014 est franc et fruité, fin et riche à la fois, avec des notes de pomme et de noisette, d’une très jolie finale, quand ce Gewurztraminer Grand Cru Praelatenberg 2014, au nez de fumé typique, toujours très persistant et tout en finesse, d’une belle concentration aromatique, puissant au nez comme en bouche, est à apprécier sur un bar en croûte de sel ou des quenelles.
    Le Crémant Cœur de Cru 2013, issu de vignes de 30 ans, allie complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur.

    Domaine BROBECKER Domaine BROBECKER

    Domaine BROBECKER 


    Pascal Joblot
    3, place de L'Eglise
    68420 Eguisheim
    Téléphone :06 87 52 80 72 
    Email : pascal.joblot@free.fr 
    Site : www.vins-brobecker.com 

    Pascal Joblot a pris la succession de son beau-père Joseph Brobecker. Ici pas d’artifice, on vous recevra à la cave au milieu des fûts.
    Voilà un excellent Pinot Gris 2014, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, qui est une valeur sûre. Joli GewurztraminerVieilles Vignes Bio 2015, ample en bouche, très harmonieux, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, classique et typé. Excellent RieslingGrand Cru Pfersigberg 2014, au fruité complexe, généreux et charmeur, très rond mais très fin également, un vin à déboucher sur une choucroute de poissons ou un waterzoï de poulet, tandis que son Riesling 2015 se plaira avec des gambas flambées ou une truite au bleu. Le Pinot Noir rosé 2015 est très frais au nez, ample, de bouche complexe et délicate, associant charpente et distinction, à savourer sur un saumon comme sur une tarte aux fruits. 
    Tout en nuances d’arômes, le vin d’assemblage cuvée L’Exception 2013, 75% Riesling et 25% Pinot Gris Grand Cru, est de jolie robe dorée, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, de bonne bouche parfumée (litchi, rose), ample en finale. 
    Le Gewurztraminer Grand Cru Pfersigberg Bio 2015, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, est tout en bouche, comme le RieslingVendanges Tardives 2015, moelleux et frais en bouche, d’une belle onctuosité, aux nuances de brioche et de fruits jaunes macérés, un vin tout en finesse, aux senteurs persistantes, prometteur. Gîte de France 4 épis.

    Domaine René FLECK et Fille

    Domaine René FLECK et Fille 


    Nathalie et Stéphane Steinmetz
    27, route d’Orschwihr
    68570 Soultzmatt
    Téléphone :03 89 47 01 20 
    Télécopie : 03 89 47 09 24 
    Email : renefleck@voila.fr 
    Site : www.renefleck.com 

    Exploitation viticole familiale qui se transmet de père en fils depuis de nombreuses générations et en 1995, c'est Nathalie, la plus jeune des trois filles de René et Lucie, qui reprend le Domaine après des études de viticulture et d'œnologie. Elle s'occupe notamment de la vinification des vins et, en 2002, son mari Stéphane vient l'épauler pour les travaux dans les vignes. Ils gèrent ensemble les 7,5 ha de vignes dont presque 4 ha en Grands Crus.
    Beau Pinot Gris Grand Cru Zinnkoepflé 2014, de robe séduisante, de bouche florale, finement épicé en finale comme il se doit, aux nuances de poire mûre, long en bouche. Superbe Gewurztraminer Grand Cru Zinnkœpflé 2013, un beau vin d’une grande maturité, de belle robe jaune soutenu aux reflets or, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample. Le Pinot Gris Grand Cru Goldert 2011, a une bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs
    Le Gewurztraminer Grains Nobles 2013, d’une robe dorée intense, de bouche opulente, est un vin puissant avec beaucoup de matière.
    Goûtez le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2011, qui sent l’abricot confituré, de bouche profonde et persistante, de grande évolution, et le Crémantd’Alsace rosé, à la fois très fin et charnu, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre.

    Domaine Charles FREY Domaine Charles FREY

    Domaine Charles FREY 


    Nathalie et Dominique Frey
    1, rue du Pinot Blanc - ZA du Wasen
    67650 Dambach-la-Ville
    Téléphone :03 88 92 41 04 
    Email : contact@charlesfrey.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/freydombio 
    Site : www.charlesfrey.fr 

    Au sommet. “Notre domaine familial, dit Dominique Frey, cultive 14 ha de vignes sur 3 communes. C'est avec mon grand-père Joseph et mon père Charles que la vente en bouteilles commença. En 1997, nous avons décidé de passer l'exploitation en culture biologique sous contrôle Ecocert. Depuis 2001, nous pratiquons la biodynamie. Nous essayons de transmettre au vin l'énergie et la vie que nous donnons aux raisins afin que celui-ci soit le plus digeste et le plus vivant possible. Avant tout, la culture biodynamique est un travail de soin de la terre. Les différents traitements de la vigne sont systématiquement accompagnés de tisanes de plantes (ortie, prêle, saule). Le compost et le travail du sol sont fondamentaux. Nous avons aussi une nouvelle caveBioclimatique en bois.”
    Beau Riesling Grand Cru Frankstein 2014, marqué par ce terroir spécifique, où dominent des notes de fruits jaunes et de tilleul, qui allie puissance et souplesse, d’une belle ampleur. Le Pinot Noir Quintessence 2013 (avec un bouchon en verre), élevé 24 mois en barriques, coloré, avec des nuances de cerise noire et de groseille, de très bonne évolution. 
    Excellent Gewurztraminer Colline de Granit 2015, intense au nez comme en bouche, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, de jolie bouche comme le Riesling Vieilles vignes 2015, très agréable, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et d’amande. Le Pinot Gris cuvée de L’Ours 2015, rond et persistant en bouche, avec ce nez de noisette, un vin typé et dense, est très aromatique. Joli Riesling Granit 2015, de robe dorée, au nez de fleurs, très harmonieux. Le Pinot Blanc Rayon de Lune 2014, distingué, est tout en richesse aromatique, alliant saveur et distinction, très persistant au palais avec cette pointe de fumé spécifique. 
    Très joli Crémant d’Alsace Nature Extra brut 2013, vif, très floral, associant structure et nervosité, et le Crémant d’Alsace Extra brut 2012, à la moussefine et persistante, vraiment charmeur par sa fraîcheur.

    Pierre FRICK et Fils Pierre FRICK et Fils

    Pierre FRICK et Fils 


    Jean-Pierre, Chantal et Thomas Frick
    5, rue de Baer
    68250 Pfaffenheim
    Téléphone :03 89 49 62 99 
    Télécopie : 03 89 49 73 78 
    Email : contact@pierrefrick.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/pierrefrick 
    Site : www.pierrefrick.com 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la bio-dynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchonsliège. Vinification sans aucun additif, vendanges manuelles, levures indigènes, élevage sur lies durant 9 mois.
    Leur Riesling Grand Cru Steinert 2012 est remarquable, associant richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations de noisette, de rose et d’abricot sec. Le Muscat Vendanges Tardives Grand Cru Steinert2009, très savoureux, au nez intense où dominent la rose et le pain grillé, associe finesse et structure, richesse et distinction, un grand vin tout en persistance aromatique.
    Tout en charme, ce Muscat Fleurs Rares 2013, raffiné et suave, est un vin très parfumé, de bouche onctueuse, vraiment remarquable. Le Pinot GrisGrand Cru Vorbourg 2013, avec ces notes florales et fruitées, associe élégance et puissance, d’une grande persistance au nez comme en bouche, avec cette suavité au palais.  
    Le Riesling Grand Cru Vorbourg 2012 allie puissance et souplesse, richesse et finesse, avec ces notes très persistantes de fumé, de reinette et de Fleursd’acacia en finale. Dans la lignée, ce Gewurztraminer 2012, au nez intense et complexe (Fleurs fraîches et musc), tout en structure, alliant vivacité et charpente. Joli Auxerrois blanc 2013, de bouche florale, et un savoureux Pinot Noir Rot-Murlé 2013, au bouquet subtil et intense à la fois (mûre, sous-bois), de bouche très généreuse, de robe pourpre.
    Beau Crémant d’Alsace, intense au nez, tout en arômes où dominent les Fleurs et les fruits mûrs, de bouche élégante.

    Domaine GRESSER Domaine GRESSER

    Domaine GRESSER 


    Rémy Gresser
    2, rue de l'Ecole
    67140 Andlau
    Téléphone :03 88 08 95 88 
    Email : domaine@gresser.fr 
    Site : www.gresser.fr 

    “Je cultive la vigne selon la règle de nos ancêtres, précise Rémy Gresser. Je me sens paysan et artisan de la vigne. ” Il est soucieux de transmettre aux générations futures le terroir, le sol vivant, les vieilles vignes, le savoir-faire et la passion de la famille, vignerons de père en fils depuis le XVIe siècle. Ils protègent leur vignoble en privilégiant les moyens biologiques. 
    Le Domaine, certifié AB par Ecocert et en conversion en biodynamie, a la chance de posséder de grands terroirs de schistesables et argilesur 10 ha 30 de vignes de 40 ans. Les Grands Crus sont bien entendu très marqués par leurs terroirs : Kastelberg (schiste de Steige), Wiebels­berg (grès des Vosges), Moenchberg (calcaire fossilé). 
    Formidable Riesling Grand Cru Kastelberg 2011, racé par ce terroir de schistes, très minéral, de bouche parfumée et délicate, aux notes d’agrumes avec une pointe d’épices, c’est un vin très représentatif de ce millésime, très équilibré. Le Riesling Duttenberg 2014 allie subtilité et complexité, un vin tout en arômes et de bouche élégante. Superbe Pinot Gris Grand Cru Wielbelsberg 2012, avec des arômes de fruitsblancs et mûrs, de bouche concentrée d’une belle vinosité avec de la fraîcheur comme le Pinot Gris Brandhof 2014, où se décèlent des nuances de citronnelle et de musc.
    Le Riesling Grand Cru Moenchberg 2012, au nez minéral dominé par les agrumes fraiséquilibré, est d’une belle ampleur en bouche, comme son Pinot Gris Clos de l’Ourse 2010, distingué, tout en fruits, aux arômes de grillé et d’abricot. Le Pinot Noir Clos de l’Ourse 2013, de couleur rubis, avec ces arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (fraise, mûre) et cette pointe d’épices bien typique.

    Domaine HAEGI Domaine HAEGI

    Domaine HAEGI 


    Haegi Daniel Earl
    33, rue de la Montagne
    67140 Mittelbergheim
    Téléphone :03 88 08 95 80 
    Télécopie : 03 88 08 91 20 
    Email : info@haegi.fr 
    Site : www.haegi.fr 

    Un vignoble familial de 8 ha qui fait partie des pionniers de la mise en bouteilles (depuis 1951). Ici, la taille est très courte et optimise le potentiel des lieux-dits en les vinifiant séparément. Vignes enherbées pour diminuer la vigueur des plants et labour sur l'autre rang afin de favoriser un enracinement en profondeur de la vigne. Apport de matière organique régulier, tous les 4 à 8 ans, sous forme de fumier composté en fonction de l'état du sol des parcelles. La devise de Daniel Haegi est “nourrir le solafin que le sol nourrisse la plante”. Après 3 années de conversion vers l’agriculture biologique, le 2013 a été le premier millésime Bio.
    Très beau Riesling Grand Cru Zotzenberg 2014, sur terroir marno-calcaire, séduisant, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de pomme reinette et de bruyère, harmonieux au papilles. Beau Pinot Gris cuvée Aline 2014, vin Biologique, du prénom de sa fille cadette, très fruité et gras en bouche, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, marqué par des nuances de genêt et de musc au palais, de bouche intense et raffinée à la fois.
    Le Gewurztraminer Grand Cru Zotzenberg 2014, vin Biologique, de robe dorée, riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, au nez ample (fleurs, noix, fougère), est à déboucher aussi bien sur un canard aux pêches que sur une gelée d'orange. Tout en séduction, le Muscat 2014 est tout en bouche, gourmand, parfait avec des asperges sauce mousseline ou un flan au vin d'Alsace. Le Riesling Brandluft 2014 sent l’amande et la rose, et le Pinot Blanc2014 a des nuances de lis et de pêche. 
    Superbe Gewurztraminer Vendanges Tardives 2011, gras et dense, aux connotations confites subtiles (mandarine, coing), de bouche profonde et persistante, d’une longue finale aromatique. On se fait également plaisir avec le Crémant d’Alsace Émotion brut L’Excellence, issu du Chardonnay, vieillissement sur lattes de 30 mois, très équilibré, de mousse légère et abondante, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, ample et très persistant comme le Crémant d’Alsace rosé, tout en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de mûre, de mousse vivace. Gîtes sur place.

    Vignoble André HARTMANN

    Vignoble André HARTMANN 


    Jean-Philippe Hartmann
    11, rue Roger Frémeaux
    68420 Voegtlinshoffen
    Téléphone :03 89 49 38 34 
    Télécopie : 03 89 49 26 18 
    Email : andre.hartmann@free.fr 

    Implanté à Voegtlinshoffen depuis 1640, le domaine est issu d’une longue lignée de vignerons qui avec passion ont constitué ce vignoble. La vigne est conduite dans les règles de la culture ancestrale excluant l’usage d’engrais chimiques, assurant un respect de l’environnement, on y conjugue tradition et modernité. 
    Beau Gewurztraminer Terrasses du Hagelberg 2013, très typé, avec ce nez dominé par les fruits frais, de bouche ample aux nuances d’amande, à déboucher aussi bien sur une quiche au munster qu’avec un gâteau aux amandes et aux abricots. 
    Le Riesling Bidstoecklé Armoirie Hartmann 2014, de belle robe pâle, au fruité tendre et discret de pêche de vigne et de noix fraîche, élégant au nez comme en bouche. Excellent Pinot Noir tradition Justin Briac 2013, avec cette robe grenat soutenu, de bouche corsée, aux tanins puissants et fins à la fois, qui fleure bon les fruits mûrs et la cannelle.
    Le Pinot Gris Grand Cru Hatschbourg Armoirie Hartmann 2014, aux notes de fruits secs (amande), de lis et de rose, rond, avec cette bouche pleine et distinguée, est tout en bouche comme le Gewurztraminer Armoirie Hartmann Grand CruHatschbourg 2013, de belle robe, finement bouqueté (aubépine, rose), qui est de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, grillé), un vin de jolie garde.
    On poursuit avec le Pinot Gris Fleurs de Pierres 2014, élégant, avec ses arômes de mangue et une touche épicée, sec et suave à la fois, très réussi, et le Crémant d’Alsace, de mousse fine, d’une belle harmonie, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs.

    Famille HAULLER - La Cave du Tonnelier Famille HAULLER - La Cave du Tonnelier

    Famille HAULLER - La Cave du Tonnelier 


    Claude Hauller
    92, rue du Maréchal-Foch
    67650 Dambach-la-Ville
    Téléphone :03 88 92 40 00 
    Télécopie : 03 88 92 65 80 
    Email : claude@famillehauller.com 
    Site : www.famillehauller.com 

    La Cave du Tonnelier est le fruit d’une longue tradition artisanale. François Joseph Hauller (1775-1848) ainsi que tous ses descendants se sont entièrement consacrés aux tonneaux en bois. Léon (1913-2005) est le dernier Maître Tonnelier. 
    Ludovic Hauller nous signale que “les 2015 sont pratiquement épuisés, les vins en vente en 2017 seront les 2016, dont une nouveauté, le GewurztraminerGrand Cru Zinnkoepflé 2015 situé à Soultzmatt, et le Pinot Noir 2015 élevé en barrique, l'Auxerrois, et le Pinot Blanc 2016, le Riesling 2016. Il y a également l'Altitude 330, un assemblage de Pinot Gris et de Pinot Auxerrois 2016, qui doit son nom au fait qu'il est situé dans la parcelle la plus haute du domaine, au dessus du Grand Cru Winzenberg.
    Pour lui, le millésime 2016 est plus marqué que le 2015, c'est un vin du style d’une année traditionnelle en Alsace, avec une acidité bien répartie. L'an dernier, de grands travaux ont été effectués au domaine si bien que cette année, l'on consolide et on améliore ce qui a été fait”.
    Le Riesling Grand Cru Frankstein 2014, racé par ce terroir granitique, d’une belle harmonie, tout en fruits et finesse, ample, a des nuances de pomme et de fruits secs, de bouche parfumée et suave, tout en distinction. Joli Riesling 2015, de robe pâle, brillante et limpide, qui mêle la fraîcheur à l’élégance, d’une jolie complexité où l’on retrouve des connotations de citron, de musc et de lis, d’une belle finale comme le Gewurztraminer cuvée Léon 2015, fermeet suave en bouche, tout en harmonie et en fruité. Le Pinot Gris Vendanges Tardives 2012, dense, est particulièrement savoureux, aux connotations confites subtiles, de bouche profonde et persistante. 
    Le Muscat 2014 (Bio) donne toute la séduction qu’on attend de ce vin, parfait sur un cake au jambon ou une mousse d'avocat. Le Pinot Gris cuvée Léon 2015 est fin, ample, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande…), de bouche franche et le Pinot Noir 2014, d’une robe rouge cerise limpide, a un nezde griotte mais aussi avec des arômes de cassis et de pivoine. Le Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2015, d’une grande finesse, riche et sec à la fois, est puissant au nez comme en bouche, à dominante de noisette et de lis, de bouche ample, vraiment charmeur. Excellent Crémant d’AlsaceChardonnay, de jolie robe dorée, parfumé (agrumes, noisette), aux notes d’aubépine et de citron. Il y a aussi le Crémant d’Alsace cuvée Prestige, au nezde petits fruits mûrs, de mousse riche, distingué, avec cette bouche dense où l’on retrouve la framboise.

    HUBER et BLÉGER

    HUBER et BLÉGER 


    Claude, Marc et Sébastien Huber et Franck Bléger
    6, route du Vin
    68590 Saint-Hippolyte
    Téléphone :03 89 73 01 12 
    Télécopie : 03 89 73 00 81 
    Email : domaine@huber-bleger.fr 
    Site : www.huber-bleger.fr 

    Un domaine familial de 27 ha certifié en Agriculture Durable depuis douze ans (Terra Vitis).
    A la tête du Domaine, Claude et son frère Marc ont remplacé Marcel, leur père, tandis que Franck a succédé à son oncle Robert. Sébastien, installé en 2005, est le premier représentant de la troisième génération. Le vignoble est presque exclusivement implanté sur des terroirs granitiques situés à Saint-Hippolyte et à Kaysersberg. Et c’est un choix qui privilégie la minéralité, la finesse et l’élégance des vins issus de ce type de sols.
    Leur Saint-Hippolyte rouge Pinot Noir 2015, a un nez dominé par les fruits surmûris, développe des tanins soyeux et une bouche très fruitée. Le Pinot Gris Eclat du terroir 2014, aux senteurs marquées d’amande et d’épices, est un vin qui allie souplesse et structure, très agréable comme le Riesling Grande Réserve 2013, de bouche séduisante où dominent l’abricot et le musc. Excellent Gewurztraminer Grande Réserve 2014, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur en bouche, qui gagne à être conservé pour développer tout son potentiel. Joli Crémant d’Alsace Émotion, où l’on retrouve des nuances de citronnelle et de miel, d’une belle longueur en bouche, comme le Crémant Brut rosé, de mousse abondante et fruitée, tout en fraîcheur aromatique, aux notes de fruits frais et de violette.

    CAVE de HUNAWIHR CAVE de HUNAWIHR

    CAVE de HUNAWIHR 


    Direction : Dominique Soller
    48, route de Ribeauvillé
    68150 Hunawihr
    Téléphone :03 89 73 61 67 
    Télécopie : 03 89 73 33 95 
    Email : info@cave-hunawihr.com 
    Site : www.cave-hunawihr.com 

    “En 1954, les vignerons de Hunawihr ont mis leurs efforts en commun pour vinifier et vendre eux-mêmes leur production. Conscients de la richesse de leurs terroirs, ils passaient leurs journées à travailler dans les vignes… Et leurs nuits à construire les bâtiments de la Cave dans lesquels nous continuons à perpétuer leur savoir-faire.” La Cave réunit 130 adhérents, et produit 2,5 millions de bouteilles par an.
    “Le 2016, nous dit Jean Ritter, qui s'occupe du marketing, est magnifique, sec, frais, il a un grand potentiel de garde, est généreux tant sur la qualité que sur la quantité, il est complémentaire du 2015 qui reste un très grand millésime. Les vins proposés à la vente en 2017 sont les 2015 puis 2016, les Vendanges Tardives et la Sélection De Grains Nobles 2015 en mai-juin. 
    Parmi les nouveaux vins, citons le Riesling Stone Heart 2015, minéral, à apprécier dès à présent pour sa jeunesse, qui est une sélection des meilleurs crus et dont l'habillage vient d'être renouvelé, le Chasselas (100%), croquant, aux notes de fumé, à garder 2 à 3 ans, et le Riesling Sélection De Grains Nobles 2015, en fûts de chêne.”
    Voilà un remarquable Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2015, de robe dorée, finement bouqueté, de bouche persistante, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs. Le Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2015, d’une très jolie expression, de jolie robe, un vin d’une belle vinosité mais avec cette nervosité charmeuse, est une réussite comme cet autre Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Bergheim 2015, aux senteurs complexes de coing et d’épices, ample et très persistant au palais.
    On poursuit avec le Pinot Blanc Réserve 2014, fin, parfumé, avec des connotations de fruits frais, très charmeur, le Riesling Vendanges Tardives 2014, tout en bouquet, est d’un bel équilibre, aux connotations subtiles, à la bouche fondue où se retrouvent des odeurs de grillé et de pomme surmûris. 
    Le Pinot Gris Grand Cru Rosacker 2015, a des notes subtiles de noix et de narcisse, quand le Pinot Gris Grand Cru Froehn 2015, sent sent le musc et l’aubépine.
    Jolie gamme de Crémants : le Crémant d’Alsace, 100% Chardonnay, de robe dorée, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs, tout en arômes, le Crémant d’Alsace Blanc De Noirs, tout en fraîcheur aromatique, avec ses notes d’agrumes et d’acacia, un vin généreux et rond, à la mousse légère et intense. On continue avec ce Crémant d’Alsace Calixte brut, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de mousse crémeuse et vivace, le Crémant d’Alsace rosé, tout en nuances d’arômes, avec cette bouche persistante où l’on retrouve la framboise, et le Crémant d’Alsace Millésimé, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance.

    Jacques ILTIS & Fils Jacques ILTIS & Fils

    Jacques ILTIS & Fils 



    1, rue Schlossreben
    68590 Saint-Hippolyte
    Téléphone :03 89 73 00 67 
    Télécopie : 03 89 73 01 82 
    Email : jacques.iltis@calixo.net 
    Site : www.iltis.fr 

    Un domaine de 12 ha de vignes, situé au pied du Haut Koenigsbourg. Ici on pratique exclusivement des vendanges manuelles. Pour respecter les différents terroirs du domaine, on privilégie des vinifications parcellaires afin que les vins puissent révéler toute leur typicité. L’élevage sur lies fines favorise la puissance et la complexité des vins
    Le Pinot Gris Grand Cru Altenberg de Bergheim 2013, très harmonieux, aux nuances de fruits secs (amande), de poire et de buis, avec cette bouche pleine et distinguée, est vraiment savoureux. Le Muscat 2014 allie finesse et suavité, le Pinot Blanc Or de Bacchus 2014, au nez de raisin frais, est vivace en bouche, et le Gewurztraminer Schlossreben 2012 développe des nuances d’épices et d’agrumes, finement bouqueté. Le Saint Hippolyte rouge Vieilles vignes 2013, de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, est très classique comme le Gewurztraminer Vieilles vignes 2013, au nez complexe à dominante de fruits frais, de robe jaune clair, riche et intense, tout en nuances. 
    Le Riesling Grand Cru Altenberg de Bergheim 2014, sol argilo-calcaire rouge, riche en roches calcaires (l'exposition plein sud, l'éloignement du front vosgien et la forte pente favorisent un microclimat chaud et tempéré propice à la surmaturation), est un vin complexe, au nez subtil, d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de chèvrefeuille. 
    Le Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Bergheim 2013, bien typé, est tout en persistance, où dominent les épices et l’amande, avec cette bouche franche, fraîche et souple à la fois, d’une belle longueur. 

    Domaine JOST Domaine JOST

    Domaine JOST 


    Jean-Marc et Céline Jost
    3, rue des Vignes
    67310 SCHARRACHBERGHEIM
    Téléphone : 03 88 50 66 64 et 06 08 25 12 13 
    Télécopie : 09 70 63 41 13 
    Email : info@domainejost.com 
    Site : www.domainejost.com 

    Quelque 18 ha de vignes cultivées de façon très raisonnée afin de respecter au mieux l'environnement. Ce vigneron indépendant ne ménage pas ses efforts pour assurer la pérennité de son terroir tout en modernisant son exploitation. Son exposition et l’amalgame argilo-calcaire du terroir permettant un épanouissement de chaque cépage. Les vins et crémants sont vinifiés au Domaine. Depuis 2014, le Domaine est en certification Agriculture Bio.
    Excellent Pinot Gris Prestige 2014, bien typé, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, un vin comme nous les aimons, avec des arômes de fougère et de fruits frais. Le Riesling Céline 2013 développe des nuances de fruits secs persistantes, un beau vin de bouche nerveuse et dense à la fois. 
    Très joli Rouge Sussenberg 2014, de couleur soutenue, au nez puissant (fraise des bois, humus...), un vin corsé, aux tanins mûrs, très séduisant. Le Gewurztraminer Sussenberg 2014 est de belle robe limpide, un vin qui développe en bouche des notes florales délicatement épicées, tendre et classique. Le Muscat 2014 est suave, sent bon les fruits frais, tout en harmonie, parfait sur une salade de foie gras. Le Crémant brut rosé est d’une très belle expression, développant élégance et vinosité, de mousse abondante, aux nuances de fraise et de groseille, tout en longueur.

    Georges KLEIN et Fils Georges KLEIN et Fils

    Georges KLEIN et Fils 



    10, route des Vins
    68590 Saint-Hippolyte
    Téléphone :03 89 73 00 28 
    Télécopie : 03 89 73 06 28 
    Email : geoklein@wanadoo.fr 
    Site : www.georgesklein.fr 

    Le vignoble est réparti sur les communes de Saint-Hippolyte, Rorschwihr et Scherwiller aux tiroirs réputés : Rorschwihr avec ses terres lourdes est le terroir de prédilection du Gewurztraminer, Scherwiller situé sur des sols graveleux est réputé pour le Riesling, et Saint- Hippolyte et ses terrains granitiques et sablonneux conviennent parfaitement au Pinot. “Notre vignoble est conduit selon des méthodes respectueuses de l’environnement, il est enherbé et les traitements sont réduits au minimum par un suivi méticuleux de nos par- celles. Passionnés de botanique, nous mainte- nons des espaces sauvages et favorisons la croissance d’une variété rare d’orchidée sur l’une de nos parcelles. Plusieurs fois lauréat au concours des Crémants d’Alsace, c’est la fierté et la spécialité de la maison.”
    “Nous mettons à la vente en 2017, nous dit Auguste Klein, les 2014, puis les 2015 dans toutes les appellations
    Concernant le millésime 2016, on peut dire qu'il est parfait : aciditéfinesse, bref, je le qualifierais d'inespéré. Les vendanges ont commencé par les Crémants et se sont poursuivies jusqu'en Novembre pour les autres catégories. Nous avons changé d'œnologue, procédé à l'achat d '1,5 ha, qui sera replanté en Pinot Gris et mon fils Jean-Joseph vient s’installer à la propriété.”
    Remarquable Crémant d’Alsace rosé, riche en arômes de fruits rouges, vineux et fin à la fois, tout en harmonie, bien dosé, alliant persistance et richesse, tout en finesse aromatique. Le Cré- mant d’Alsace 2012, allie distinction et struc- ture, rondeur et bouquet très aromatique aux notes de poire, de miel et d’amande fraîche, de mousse finement crémeuse. 
    Goûtez le Riesling Scherwiller sec 2013, d’une belle rondeur, avec un bouquet très aromatique aux connotations de narcisse et de citronnelle, un vinclassique, franc et typé, que l’on peut déboucher, par exemple, sur une terrine de lapin aux pruneaux ou une truite aux poireaux et tomates confites. Savoureux Pinot Noir 2013, aux arômes de framboise mûres et de cannelle, riche et séduisant, aux tanins fondus, typé comme le Pinot Gris 2013, originaire d’un terroir sablonneux, floral, d’une jolie rondeur. Gîte et chambres d’hôtes.

    René KOCH et Fils René KOCH et Fils

    René KOCH et Fils 



    5, rue de la Fontaine
    67680 Nothalten
    Téléphone :03 88 92 41 03 
    Télécopie : 03 88 92 63 99 
    Email : contact@vin-koch.fr 
    Site : www.vin-koch.fr 

    Une entreprise familiale exploitant 12 ha de vignes. Depuis 2001, les vignes sont cultivées dans le respect de l’environnement.
    Michel Koch commercialisera en 2017 les 2013 restants, toute la gamme tradition en SylvanerRieslingGewurztraminer, dans le millésime 2015, et les Vendanges Tardives 2014. “Le millésime 2016 est sec, nous dit-il, sur la fraîcheur, des parcelles ont souffert de la sécheresse, d'autres non, le tout adonné une belle récolte.”
    Remarquable Riesling Grand Cru Muenchberg 2014, ample au nez comme au palais, aux notes d’amande et de rose, de bouche harmonieuse, est un vin bien charpentégénéreux. Très savoureux Gewurztraminer 2013, équilibré, parfumé, séduisant, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, harmonieux et distingué. 
    Tout en bouche, ce Pinot Gris Grand Cru Muenchberg 2009 est subtil, très parfumé, tout en distinction, souple, avec des arômes de grillé et d’amande, un vin d’une finale intense. Le Pinot Noir cuvée WH 2013 (ce sont les initiales des terroirsgranitiques d’où est issue cette cuvée, le Winzenberg et le Heissenberg), de jolie robe grenat, est ample, aux notes d’humus, de pruneau et de cassis. Séduisant Riesling Heissenberg 2014, où s’entremêlent les épices et les fleursfraîches, de finale fruitée, comme le Sylvaner Zelberg 2013, de bouche nerveuse et dense à la fois. Le Gewurztraminercuvée Zoé 2014, au nez complexe, d’une jolie persistance en bouche, est un vin bien fondu. 
    Nouvelle cuvée, Le Jardin de Lucie : un Riesling Grand Cru Muenchberg 2014 Vendanges Tardives, dense et onctueux, puissant et parfumé, est tout en finesse aromatique (rose, miel, pain brioché...). Le Crémant d’Alsace brut sent la pomme mûre et les noisettes, harmonieux et savoureux, tout en finesse d’arômes en bouche, très persistant comme ce Crémant rosé, de jolie teinte, parfait sur les tartes aux fruits.

    Gérard METZ Gérard METZ

    Gérard METZ 


    Éric Casimir
    40, route du Vin
    67140 Itterswiller
    Téléphone :03 88 57 80 25 
    Télécopie : 03 88 57 81 42 
    Email : eric@vinsgerardmetz.net 
    Site : www.vinsgerardmetz.net 

    Un domaine de 12 ha. “Le Domaine étend ses 12 ha de vignes sur les coteaux du contrefort vosgien, précise-t-on, notre vignoble doit sa réputation à la diversité des sols et des terroirs où se situent nos vignes. Nous sommes encore en lutte raisonnée, mais commençons à nous tourner vers la culture biologique. Abrité des vents d’ouest et des pluies, notre Grand Cru Muenchberg épouse les courbes d’un croissant pour mieux accueillir et retenir le soleil. Installé de part et d’autre d’un vallon orienté au sud, il bénéficie d’un microclimat unique. Le sol et le sous-sol sont formés de sédiments vieux de quelque 250 millions d’années. Son terrain caillouteux et sableux en fait un sol pauvre mais où le drainage est excellent et le réchauffement rapide. Le cépage de prédilection du Muenchberg est le Riesling qui, à maturité tardive atteint une rare plénitude dans ce terroir au climat privilégié.”
    Coup de cœur pour son Gewurztraminer Vieilles vignes 2015, épicé comme il se doit, de bouche harmonieuse, généreux, d’une grande richesse aromatique, tout en bouche comme le Riesling Vieilles vignes 2015, où se mêlent les fruits et les fleurs fraîches. Beau Riesling Grand Cru Muenchberg 2014, alliant des notes florales et fruitéesfranc au nez comme en bouche, puissant, de bouche pleine, parfait, notamment, sur un saucisson brioché ou des œufs de caille sauce rémoulade. Le Riesling Grand Cru Muenchberg cuvée Elliot 2009 est remarquable, parfumé, dense, suave, très séducteur. Quant au Pinot Gris cuvée Alix 2014, qui a un nez de fruits cuits, il mêle persistance et densité.

    Maison PETTERMANN Maison PETTERMANN

    Maison PETTERMANN 



    9, rue Dieffenthal
    67650 Dambach-La-Ville
    Téléphone :03 88 92 42 01 
    Télécopie : 03 88 92 47 14 
    Email : vins.pettermann@wanadoo.fr 
    Site : www.maison-pettermann.fr 

    Vignerons de père en fils et descendant d’une longue tradition viticole, ils ont acquis au cours du temps une expérience qui est mise au service de la nature en respectant la vigne et la terre en élaborant passionnément les vins. Nichée en plein coeur de l’Alsace sur le Piémont des Vosges, Dambach-la-Ville borde la route des vins. Le sol caractéristique est granitique, issu de la décomposition lente des éboulis et de l’érosion des massifs vosgiens protégeant le vignoble des excès de pluie. Les sols sont dynamisés grâce aux labours des rangs, à l’enherbement naturel et à l’apport de fertilisants organiques. Les vendanges sont manuelles, l’épamprage ou la taille d’été et d’hiver permettent d’éviter les passages trop fréquents des machines. 
    Remarquable Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2012, ample en bouche, qui allie élégance et puissance, bien typé, très délicat, au bouquet fleuri, parfait aussi bien avec une truite aux poireaux et tomates confites que sur une dinde au risotto et aux bananes.
    Le Pinot Noir cuvée Particulière 2015, avec des connotations complexes de mûre et de poivre, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus, est de bouche à la fois puissante et ronde. Le Pinot Gris cuvée Particulière 2015 est un vin puissant et corsésuave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, est tout en bouche. Excellent Riesling cuvée Particulière 2015, à la robe intense, chaleureux, d’une longue finale, qui mêle élégance et structure. Le Pinot Gris cuvée Baptiste 2012, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant, dégage des arômes de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse.

    Vignobles Pierre REINHART Vignobles Pierre REINHART

    Vignobles Pierre REINHART 



    7, rue du Printemps
    68500 Orschwihr
    Téléphone :03 89 76 95 12 
    Télécopie : 03 89 74 84 08 
    Email : pierre@vignobles-reinhart.com 
    Site : www.vignobles-reinhart.com 

    Une exploitation familiale de 6,5 ha. Vignerons de père en fils, la famille Reinhart est recensée depuis 1732 dans cette localité viticole réputée. On allie ici tradition et modernité en s’efforçant de produire d'authentiques vins de terroirs, tous situés en coteaux à Orschwihr (Coteaux du Lippelsberg et du Bollenberg) et à Guebwiller (Coteaux du Kitterlé et du Saering, les deux classés Grands Crus). Respect de l'environnement et de la biodiversité. C'est le cas au Bollenberg, site classé Natura 2000 (Réseau euro- péen de préservation de la biodiversité dans les sites abritant faune et flore rares).
    Remarquable Riesling Grand Cru Kitterlé 2011, bien marqué par son terroir, de jolie robe brillante, un vin puissant et parfumé, tout en finesse aromatique, avec des notes fraîches et minérales à la fois, racé comme le Pinot Gris Grand Cru Saering 2013, avec ces notes flo- rales et fruitées, associe élégance et puissance, d’une grande persistance au nez comme en bouche, un vin nerveux, tout en rondeur, avec cette suavité propre, un beau vin de garde. Le Pinot Noir rouge d’Alsace Barriques 2011, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, très bien équilibré au palais, d’une note finement épicée en finale. Superbe Pinot Gris Vendanges Tardives 2009, qui poursuit sa belle évolution, d’un bel équilibre, aux connotations florales subtiles, à la bouche fondue où se retrouvent des odeurs de pain d’épices et de pomme surmûrie.

    Edmond RENTZ Edmond RENTZ

    Edmond RENTZ 


    Catherine et Patrick Rentz
    7, route des Vins
    68340 Zellenberg
    Téléphone :03 89 47 90 17 
    Télécopie : 03 89 47 97 27 
    Email : info@edmondrentz.com 
    Site : www.edmondrentz.com 

    Depuis 1995, Catherine et Patrick Rentz poursuivent l’œuvre viticole et œnologique de leur père et développent une viticulture raisonnée. Les raisins sont triés minutieusement et récoltés à complète maturité. Ils sont vinifiés individuellement par cépage et terroirafin de préserver leur forte expression aromatique.
    Le Riesling Schoenenbourg 2014, alliant des notes florales et fruitéesfranc au nez comme au palais, puissant, de bouche pleine, comme ce Gewurztraminer Froehn 2014, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, qui développe des arômes de fougère et de fruits mûrs, avec une pointe d’épices en finale. Excellent Riesling les Comtes 2014, corsétypé, aux arômes discrètement minéraux. 
    Le Pinot Gris Réserve Particulière 2014 est plaisant, viffruité, bien vinifié. Le Crémant brut Prestige mêle charpente et finesse, aux notes de brioche, avec des arômes de citron et de noix fraîche, de mousse élégante. Quant au Gewurztraminer Grains Nobles 2013, il est plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez de rose, de poire cuite et de pain d’épices, de grande garde, à savourer avec un gâteau de fromage blanc à la crème ou un Bleu de Bresse.

    RUHLMANN-SCHUTZ RUHLMANN-SCHUTZ

    RUHLMANN-SCHUTZ 



    34, rue Maréchal Foch
    67650 Dambach-la-Ville
    Téléphone :03 88 92 41 86 
    Télécopie : 03 88 92 61 81 
    Email : vins@ruhlmann-schutz.fr 
    Site : www.ruhlmann-schutz.fr 

    De génération en génération, depuis 1688, le domaine s’est agrandi à près de 30 ha de vignes, dont une grande part de Grands Crus et lieux-dits, le savoir-faire des hommes s’est affirmé et la réputation des vins élargie. Christine et Jean-Victor Schutz, Laurence et André Ruhlmann, ont réussi à faire fructifier l’héritage légué par Jean-Charles Ruhlmann. 
    “Nous sommes vignerons en Alsace, nous dit Antoine Ruhlmann, mais, avec l’arrivée de la nouvelle génération, nous avons décidé de nous diversifier en produisant un vin des Corbières. Nous avons acheté un vignoble de 16 ha, Château Valmont, à Peyriac-de-Mer, près de Narbonne, nous replantons afin d’avoir un vignoble d’une trentaine d’hectares d’ici quelques années. Nous allons présenter le 2016, certains lots continueront leur élevage en barriques et ne seront disponibles qu’en 2018. On note un bel équilibre entre acidité et fruit, c’est un vin très riche, très séduisant, pour notre premier millésime, c’est une réussite. 
    Pour nos vins d’Alsace, le 2016 est une bonne année, le vin présente une belle acidité, les vendanges étaient un peu plus tardives que d’habitude, mais, globalement, c’est un très bon millésime et nous sommes ravis.” 
    Excellent Pinot Gris Tête de Cuvée 2016, tout en délicatesse en bouche, d’une bonne persistance aromatique, de bouche vive. Le Pinot Noir CuvéeMosaïque, avec cette robe grenat soutenu, de bouche corsée, aux tanins puissants et fins à la fois, fleure bon les fruits mûrs et les épices, à déboucher avec une poule faisane aux choux ou un canard laqué pékinois. Le Riesling Vieilles vignes Cotteau du Blettig, de belle robe, au nez de petits fruits, mêle souplesse et fraîcheur en bouche, tout en rondeur.
    Superbe Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2015, médaille d’Or aux Gewurztraminer du Monde, très typé, au nez de fumé, qui dégage une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale. 
    Joli Riesling Granit S 2014 (coteau Schlossberg), aux senteurs de noisette et de rose, d’une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité en bouche. Le Crémant d’Alsace brut Ruhlmann est gourmand, à dominante de fleurs blanches et de noisette, de bouche puissante. Le Crémant d’Alsace roséRuhlmann Harmonie de Rosé est tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense et persistante où l’on retrouve la fraise des bois, de moussepersistante. Chambres d’hôtes.

    Domaine SAINT-RÉMY Domaine SAINT-RÉMY

    Domaine SAINT-RÉMY 


    Famille Ehrhart
    Sarl Ehrhart Philippe - 34, route d'Eguisheim
    68920 Wettolsheim
    Téléphone :03 89 80 60 57 
    Email : vins@domainesaintremy.com 
    Site : www.domainesaintremy.com 

    Créée en 1725, exploitation familiale de 23 ha, ancrée dans une tradition ancestrale. Le Domaine s’est lancé dans l’agriculture bio en 2010.
    Ce Pinot Gris Grand Cru Brand 2013, de belle robe et d’une grande finesse, a un nezcomplexe fleurant bon le genêt, la pêche et les noisettes, et s’accorde, notamment, avec un curry de poulet ou des tendrons de veau au miel. Le Riesling Grand Cru Schlossberg 2013, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs et les fleurs fraîches, est de bouche intense, et le Gewurztraminer Vieilles Vignes 2014, dégage des senteurs de fruits frais et une pointe d’épices, d’une belle finale. 
    Le Pinot Noir Lieu-dit Rosenberg 2015, d’une robe rouge cerise limpide, a un nez de griotte avec des arômes de cassis et de pivoine, un vin aux taninsbien fondus qui demande une cuisine un peu relevée. Très joli Pinot Gris Réserve 2014, qui allie élégance et puissance, bien typé et très équilibré.

    SCHAEFFER-WOERLY SCHAEFFER-WOERLY

    SCHAEFFER-WOERLY 


    Maxime Woerly
    3, place du Marché
    67650 Dambach-la-Ville
    Téléphone :03 88 92 40 81 
    Email : info@schaeffer-woerly.fr 
    Site : www.schaeffer-woerly.com 

    Un vignoble de 8 ha (la moyenne d’âge des vignes est de 30 ans, les vendanges sont manuelles, la taille en guyot double) planté en coteau sur des sols granitiques, où l’on s’attache à pratiquer une culture saine. Leurs vendanges se font entièrement à la main et le raisin est amené entier sur le pressoir. En 1996, ils se sont lancés dans la production intégrée, une viticulture plus respectueuse de l’environnement. 
    Maxime Woerly représente la nouvelle génération, jeune professionnel à temps plein, véritable passionné il a décidé de reprendre ce domaine de 8 h. C’est le grand-père de Maxime qui a démarré la production en 1947. Ses parents sont toujours présents, mais il est désormais “le chef” de l’entreprise familiale depuis janvier 2016. Il a participé à la reconversion du Domaine en agriculture biologique en 2011 et assisté à la première récolte bio en 2014.
    Maxime Woerly nous dit que “les vins vendus en 2017 sont essentiellement des 2015, notamment le Riesling Frankstein, le Pinot Gris Vieilles vignes, la Cuvée de l'Ours.
    Le millésime 2016 est aromatiqueéquilibrésec, sans avoir la puissance du 2015, les Gewurztraminers étant particulièrement remarquables. Cette année en 7 donnera le jour à une nouvelle Cuvée qui sera un assemblage de 7 cépages, elle aura un grand 7 sur l'étiquette 2016 pour célébrer l'année en cours et aussi l'histoire du Domaine qui a débuté en 1947 !”
    Vous allez aimer ce Riesling Grand Cru Frankstein 2014, marqué par son terroir, tout en fraîcheur et minéralité, avec des arômes de citronnelle, d’une grande finesse et d’une belle persistance, à déboucher avec une choucroute de canard ou une palette de porc fumée.
    Le Riesling Vieilles vignes 2014, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes de fruits frais et d’acacia, est un vin de bouche pleine comme le Gewurztraminer Cuvée Prestige 2015, qui a des connotations florales délicates au palais, avec ce côté fumé toujours séduisant.
    Superbe Riesling Clos du Bernstein 2014, qui allie élégance et puissance, bien typé, très délicat, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant, un vin comme nous les aimons, avec des arômes de fougère et de pomme fraîche. Goûtez le Pinot Gris Vieilles vignes 2015, au nez intense d’agrumes et de tilleul. Le Riesling Vendanges Tardives 2011, d’une grande complexité au nez comme en bouche, avec des nuances d’agrumes confits, de miel et d’aubépine, est encore bien loin de sa maturité, mais déjà délicieux. Gîte sur place.

    Charles SCHLÉRET Charles SCHLÉRET

    Charles SCHLÉRET 



    1 - 3, route d'Ingersheim
    68230 Turckheim
    Téléphone :03 89 27 06 09 
    Télécopie : 03 89 27 06 09 
    Email : charles.schleret@orange.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/schleretcharles 

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Charles Schléret s'attache à appliquer à ses vignes situées sur l’excellent terroir de Turckheim sa connaissance des techniques modernes. “Cette cuverie m'a permis de faire il y a trente ans déjà, une fermentation sous contrôle des températures”, précise-t-il, à un moment où, seules, quelques grandes maisons étaient équipées.” Charles Schléret préservait déjà ainsi une fraîcheur aromatique extrême, très intense au nez comme en bouche, qui allait faire la réputation de ses cuvées. Depuis, ses efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux français et internationaux... “
    Je garde les Vins en cave, dit-il, pour qu’ils vieillissent le mieux possible et que les amateurs puissent les acquérir dans les meilleures conditions. J’ai une gamme de millésimes qui va de 1997 à 2007. 
    Les Vins que je propose sont des Vins à maturité, nous explique Charles Schléret, les grands crus d’Alsace se bonifient en vieillissant, ce n’est pas toujours l’idée que le public se fait des Vins d’Alsace. Il y a des amateurs de Vins jeunes mais, les grands crus peuvent vieillir jusqu’à une trentaine d’années, la dégustation est bien plus intéressante, ce sont des Vins d’une grande complexité d’arômes.”
    On peut donc en profiter avec son Pinot Gris 2007, médaille d’Or à Lyon 2010, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des arômesde fougère et de fruits frais, d’une grande finesse. Il y a aussi ce Riesling 2007, médaille d’Or au Challenge to the best wines USA Miami 2015, intense au nez comme en bouche, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, à prévoir avec une poule faisanne au genièvre ou des gambas sautées au gingembre. Le 2006, très aromatique (lis, musc, tilleul), bien caractéristique de son terroir, est riche au nez comme en bouche.
    Envoûtant Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles 2006, médaille d’Or Lyon 2010, un grand vin développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits, qui associe finesse et structure, de grande garde. Dans la lignée, ce Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles 2000, puissant au nezcomme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, de très belle évolution, parfait sur un Bleu de Bresse ou une tarte aux pommes caramélisées et aux raisins.
    Superbe Riesling 2005, Trophée Prestige Grand Concours des Vins du Monde les Citadelles de France, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, très fin, suave et sec à la fois, un vin typé et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, qui a collectionné les récompenses. On excite encore ses papilles avec ce beau Gewurztraminer 2007, médaille d’Or au Challenge international du Vin, très aromatique (épices, agrumes), riche au nez, ample et typé.

    Domaine Aline et Rémy SIMON Domaine Aline et Rémy SIMON

    Domaine Aline et Rémy SIMON 


    Sarl Les Coteaux du Vignoble
    12, rue Saint-Fulrade
    68590 Saint-Hippolyte
    Téléphone :03 89 73 04 92 
    Télécopie : 03 89 73 04 92 
    Email : alineremy.simon@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/alineremysimon 
    Site : www.domaine-simon.fr 

    “Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, la commercialisation de notre production a débuté au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situent au pied du majestueux Château du Haut-Koenigsbourg. Avec 6 ha de vignes, nous produisons des vins à haute expression et alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées.” Pressurage de raisins entiers sur pressoir pneumatique, thermorégulation et contrôle de fermentationvinification traditionnelle en foudre de bois et cuverie Inox...
    Ce Rouge de Saint-Hippolyte 2013, au nez de fraise et de griotte, associe finesse et charpente, avec des tanins savoureux, généreux et charmeur, très rond mais très fin également. Le Gewurztraminer Silbergrub 2013, issu de terrains argileux (vendange manuelle, fermentation lente et contrôlée sans ajout de levure), est de bouche puissante et harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits mûrs, marqué par son terroir, un vin associant souplesse et vivacité.
    Vous allez également apprécié le Pinot Gris Vieilles vignes 2014, au nez de noisette fraîche, rond et fruité en bouche, très aromatique, très franc, vraiment très réussi, et ce joli Muscat 2014, tout en arômes, charmeur, vif et soyeux, tout en fruité. Le Riesling Vendanges Tardives 2012, aux connotations confites subtiles, est de bouche profonde et persistante. Gîtes et chambres d’hôtes.

    André VIELWEBER André VIELWEBER

    André VIELWEBER 



    1 & 3, Grand'Rue
    68150 Hunawihr
    Téléphone :03 89 73 62 63 et 06 25 94 29 82 
    Email : andre@vielweber.fr 
    Site : www.vielweber.fr 

    Un vignoble de 4 ha, principalement en coteaux et en culture raisonnée. Vinificationalliant tradition et méthodes modernes. Cave ancienne avec foudres en bois. Récolte du raisin effectuée manuellement.
    Coup de cœur pour ce Riesling Grand Cru Rosacker 2014, avec des dominantes d’amande et de narcisse, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale. Le Pinot Noirrouge d’Alsace 2014, tout en charme, est dense en bouche, avec des nuances où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. 
    Le Gewurztraminer Vieilles Vignes 2012, épicé comme il se doit, est de bouche harmonieuse, généreux, d’une grande richesse aromatique, à la robe intense. Goûtez le Riesling Vieilles Vignes 2014, tout en charme, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes de fruits frais et d’acacia, et ce Pinot Gris 2014, qui dévoile en bouche tous les arômesfruités de son raisin, un vin dense et délicat à la fois.

    Maison ZOELLER Maison ZOELLER

    Maison ZOELLER 


    Mathieu Zoeller
    14 - 16, rue de l'Eglise
    67120 Wolxheim
    Téléphone :03 88 38 15 90 et 03 88 48 88 59 
    Télécopie : 03 88 38 15 90 
    Email : vins.zoeller@wanadoo.fr 
    Site : www.vins-zoeller.fr 

    Comme en témoigne le pressoir datant du XVIIe siècle, la famille perpétue depuis plus de dix générations la tradition vinicole. Respect de la faune et de la flore pour la santé de la vigne. Les vendanges sont effectuées à la main. Propriété en agriculture biologique.
    “Vendanges 2016, l’année des extrêmes. Suite à un hiver très doux, le printemps fûtparticulièrement humide. Les précipitations du mois de mai et juin ont battu tous les records. Certaines parcelles étaient impraticables et dès lors, notre travail fût difficile, voire impossible. Nous avons pu malgré tout préserver l’état sanitaire de nos vignes au terme de beaucoup d’efforts et grâce à une météo chaude et sèche à partir de mi-juillet. L’ensoleillement exceptionnel d’août et septembre, nous permettent d’entrevoir une belle qualité...”
    Superbe Pinot Gris Les Orchidées 2015, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et d’amande, vraiment séducteur. Le Gewurztraminer Les Orchidées, où s’entremêlent des notes de noix, de fruits blancs et de bruyère, est harmonieux en bouche. Excellent Pinot NoirRéserve 2014, qui allie puissance et souplesse, avec ces notes très persistantes de fumé et de fraise des bois. 
    Très beau Pinot Gris Vendanges Tardives 2011, tout en onctuosité, où s’entremêlent des nuances persistantes de fruits macérés et de pain grillé. Le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2015, ample, classique, aux arômes de coing, de miel et de fruits confits, associe finesse et structure, tandis que le Riesling Grains Nobles 2014 a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes briochées. 
    Excellent Crémant d’Alsace Rosé brut, avec ce nez de framboise mûre, de finale ronde, de mousse fruitée, comme le Crémant d’Alsace Chardonnaybrut, dominé par les fruits frais, de bouche ample, de mousse légère.
  • Pin it!

    DIX CHAMPAGNES COMME ON LES AIME

     

    Étienne OUDART Étienne OUDART

    Étienne OUDART 


    Jacques et Karinne Oudart
    Le Manoir des Arômes - 15, rue de la Grange Jabled
    51530 Brugny
    Téléphone :03 26 59 98 01 
    Télécopie : 03 26 59 92 27 
    Email : contact@champagne-oudart.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/champagne-oudart 
    Site : www.champagne-oudart.com 

    La Maison située sur les Coteaux Sud d’Epernay à Brugny existe depuis près de 60 ans.
    La passion pour la vigne et le vin se transmet de père en fils, et c’est ainsi qu’à la suite de son père, Jacques a pris les rênes du domaine à 40 ans et exploite ce vignoble de 9 ha avec amour. Leur philosophie est de privilégier la qualité plus que la quantité en cultivant de vieilles vignes aux racines profondes. L’essentiel est de laisser le temps aux vignes et à leurs fruits d’atteindre un équilibre optimal riche en sucreset en arômes et obtenir l’essence du terroir dans les raisins. Jacques soucieux de préserver la nature s’inscrit dans une démarche de viticulture durable et de conversion en Haute Valeur Environnementale.
    Il rencontre Karinne durant les vendanges il y a quelques années et ensemble imaginent, dessinent et créent « le Manoir des arômes », parcours de découverte des essences contenues dans les vins. Soucieux du bien-être de leurs clients et de les accueillir chaleureusement, Karinne décore quatre magnifiques chambres d’hôtes dans un cadre idyllique. 
    Un gite de 6 chambres pouvant recevoir jusqu’à 4 personnes par chambre (dans la limite de 15 personnes maximum) est aussi à disposition de leurs hôtes. Avec cette envie et cette passion de partager et de faire découvrir, Karinne et Jacques vous reçoivent pour une dégustation ou un séjour inoubliable.
    “Pour le 2016, nous dit Jacques Oudart, la saison a été marquée par des épisodes pluvieux qui ont développé des attaques de mildiou et aussi par des gelées de printemps. Le tout a donné, malgré tout, une récolte qualitative mais pas quantitative. En 2016, ont été finalisés les chambres d'hôtes et les gites, cette année, continuation des aménagements des jardins extérieurs pour Le Manoir des arômes (où se rejoignent le parfum de l'arôme fleur et les arômesdu vin).”
    En vente en 2017 : Chardonnay Millésimé 2009, Cuvée Juliana 2007, le Brut Sans Année Référence, le Brut Origine et l’Extra Brut qui sont des assemblages à 80% de l'année 2010, et les rosés 2012.
    En 2018, est prévue une Cuvée Blanc De Noirs à base de Meunier et Pinots noirs qui sera millésimée.
    Voilà un remarquable Champagne Brut Millésimé 2008, 100% Chardonnay (terroir sablonneux, exposé plein sud, atypique), aux notes d’amande, de pêche, de pain grillé, harmonieux, de bouche distinguée, tout en finesse aromatique, ample, à la mousse élégante. Le Champagne rosé associe vin rouge et vin blanc, d’où les arômes de fruits rouges : fraiseframboise notamment, un vin qui se marie avec une cuisine épicée, comme des moules aux curry rouge ou des pêches pochées aux épices.
    Beau Champagne Brut Origine à base de Pinot Meunier, qui développe un caractère certain, à la mousse légère et intense, riche en arômes (pêche, lis, noix, ananas...), un Champagne savoureux, d’une finale parfumée et dense, parfait sur des chipirons froids farcis à la basquaise ou une bisque d'étrilles aux coquillages, par exemple.
    Le Champagne l'Instant Fraîcheur Brut Référence (40% Chardonnay, 40% Pinot Meunier et 20% Pinot Noir), est de robe aux reflets pâles, avec des arômes de fleurs (genêt, rose) et d'agrumes. Tout en nuances d’arômes, la Cuvée Juliana 2007 (assemblage des 3 cépages), avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, est ample et délicieuse, très fine et florale en bouche, distinguée, et l’Extra-Brut (cépage noir, faible dosage en sucre, 2 g par bouteille), associant charme et charpente, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, une Cuvée dense et persistante.

     

    Jean-Bernard BOURGEOIS Jean-Bernard BOURGEOIS

    Jean-Bernard BOURGEOIS 


    Céline et Jérome Bourgeois
    30, rue des Hauts Murs
    51390 Courmas
    Téléphone :03 26 49 21 79 
    Email : contact@champagne-jbbourgeois.fr 
    Site : www.champagne-jbbourgeois.fr 

    L’histoire débute en 1963, quand Jean- Bernard Bourgeois et son père Irénée plantent leurs premières vignes. L'exploitation s'est développée au fil du temps. En 2006, Céline et Jérôme, ses enfants, prennent sa suite.
    “Au cœur de la petite montagne de Reims, nos vignes sont réparties sur trois villages : Courmas bien sûr, mais aussi Jouy-lès-Reims et Coulommes-la-Montagne, à quelques kilomètres seulement. Nos plus anciennes parcelles ont été plantées en 1963 et 1964. Les sols sont à dominante marno-calcaire, mais nous avons par endroit des sols assez sableux, plus légers.
    Nous cultivons les trois cépages de la Champagne. Le Pinot Meunier est le cépage le plus tardif et le plus rustique des trois. Il apporte fraîcheur et vivacité à nos vins. C'est le cépage majoritaire sur notre exploitation. Son cousin le Pinot Noirest utilisé toujours en assemblage, il amène du corps et de la charpente aux vins. Le Chardonnay, cépage précoce, craint les gelées printanières tardives. Il se caractérise par des arômes fins et frais, une certaine acidité et une bonne prise de mousse. Il apporte finesse et élégance aux assemblages, mais peut aussi être utilisé seul dans le Blanc De Blancs.” 
    Jérôme Bourgeois propose en 2017 le brut Tradition demi-sec, l'Extra brut 2006, le brut Prestige, le brut Rosé et une nouvelle cuvée Irénée Vieilles vignes Blanc De Noirs.
    “Le millésime 2016 a été le fruit d'une année compliquée, mais la qualité n'en a pas souffert, seule la quantité a été réduite.”
    Voilà bien un remarquable Champagne brut millésime 2006, ample, de belle robe brillante, mature et suave en bouche, tout en fraîcheur aromatique, avec ses notes d’agrumes et d’acacia, de mousse fine et très persistante, une cuvée qui allie saveur et distinction. Bel Extra brut millésime 2006, avec des arômes bien présents de fleurs blanches fraîches, de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse, un beau vin complexe, avec une finale persistante et raffinée. Le brut Prestige, de mousse onctueuse et très fine, aux notes de noix et de narcisse, est d’une très belle expression, alliant élégance et vinosité, comme le brut rosé, finement fruité. Excellent brut Blanc De Blancs, de très belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, de bouche intense.
    On continue avec la cuvée Irénée (vieilles vignes), puissante au nez, de bouche florale, qui associe richesse aromatique et suavité, et sent bon la noisette et les épices en finale, et ce Champagne Tradition, qui mêle élégance et densité, aux connotations de fleurs d’acacia et de pomme, avec de la rondeur et ce qu’il faut d’acidité en finale.

     

    EGROT et Filles EGROT et Filles

    EGROT et Filles 


    Elisabeth Egrot
    6, rue Anatole France
    51160 Aÿ
    Téléphone :09 82 51 50 50 
    Email : elisabeth@champagne-egrot.com 
    Site : www.champagne-egrot.com 

    Elisabeth, l’indépendante, et Jean-Marie, l’homme de la vigne, ont décidé d’unir leurs vies déjà, leurs terroirs ensuite et aujourd’hui de fonder une maison de Champagne à leur image, jeune, novatrice et inspirée de leurs expériences complémentaires. L’âge moyen des plants classés en Premier et Grand Cru est de 35 ans. Jean-Marie veille à l’équilibre entre jeunes et vieilles vignes comme à la répartition entre les cépagesPinot Noir et Chardonnay. Pour lui, la qualité est un travail de chaque instant et cet état d’esprit le met dans la perspective de la démarche HVE – Haute valeur environnementale - attribuée par le Ministère de l’Agriculture et soutenue par les VigneronsIndépendants de France.
    Pour Elisabeth Egrot, la même gamme que l'an dernier sera vendue en 2017, l'Extra Brut et le Millésime 2009. “Le 2016 a qualitativement tout ce qu'il faut et quantitativement également, c'est le Millésime d'une bonne année.” Beau ChampagneExtra Brut, 70% Pinot Noir et 30% Chardonnay, une cuvée très fine, d’une grande fraîcheur, avec des notes d’agrumes bien typiques, de bouche délicate, de mousse persistante et légère. Le Champagne Millésime 2009, 70% Pinot Noir et 30% Chardonnay, a un nez complexe, une jolie mousse, et développe des notes de noisette et de miel, d’une belle persistance, de bouche vineuse aux nuances crémeuses et subtiles, à prévoir avec un feuilleté de blanc de turbot ou une lotte et langoustines à l'américaine.

     

    LEJEUNE-DIRVANG LEJEUNE-DIRVANG

    LEJEUNE-DIRVANG 


    Jean, Victor et Guillaume Lejeune
    2, rue de Germaine - Tauxière Mutry
    51150 Val de Livre
    Téléphone :03 26 57 04 11 et 06 42 06 67 85 
    Email : lejeune-dirvang@wanadoo.fr 
    Site : www.champagnelejeunedirvang.com 

    Viticulteurs de génération en génération depuis le XVIIe siècle, aujourd'hui, Guillaume Lejeune a repris l’exploitation champenoise suite à la retraite de son père Jean, viticulteur depuis 1977, avec son frère Victor qui s’occupe dorénavant de la production bourguignonne.
    Guillaume Lejeune vend cette année le Millésimé 2010, les cuvées Robert Lejeune, Pinot Noir 2010, Noir et Blanc 2010, Chardonnay 2010. Pour lui, “le 2016 est un très bon millésime mais compliqué par une année difficile, il l'appelle, d'ailleurs, “le millésime du Survivant”, néanmoins, il est fruité et intense.”
    Une nouveauté prochaine : millésime 2012, et de nombreux projets pour les années à venir : une nouvelle cuverie et la constitution d'un vrai chai pour différencier les tonneaux et le stockage des bouteilles.
    Beau Champagne Robert Lejeune Noir et Blanc 2010 brut Premier Cru, 75% Pinot Noir et 25% Chardonnay, une cuvée bien fruitée, charmeuse et intense, au nez subtil où domine la pomme et le miel, une réussite, tout en charme, de mousse fine et bien tenace. 
    Le Robert Lejeune Pinot Noir 2010 Extra brut Premier Cru exhale des arômes discrètement minéraux, frais et équilibréplein d’élégance, tout en légèreté d’arômes, un vin minéral et ample, idéal avec une truite citronnée en papillote ou un tartare de daurade. 
    Le Champagne Robert Lejeune Chardonnay brut Premier Cru 2011, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, dense et distingué à la fois, bien séduisant. Le brut Premier Cru Les Seilles d’Or, bien marqué par sa prédominance de Pinot Noir 75%, le reste en Chardonnay, tout en arômes (fruits secs, poire, coing), de bouche élégante, mêle charpente et rondeur.

     

     

     

     

    Albert de MILLY Albert de MILLY

    Albert de MILLY 


    Famille Demilly
    La Maladrie (D1) - Bisseuil
    51150 Aÿ Champagne
    Téléphone :03 26 52 33 44 
    Télécopie : 03 26 58 94 00 
    Email : demilly@wanadoo.fr 
    Site : www.demilly.com 

    Albert Demilly, petit viticulteur de la Vallée de la Marne a donné sa passion des vignes à son fils Alain... Après des études d'œnologie, Alain Demilly a dans un premier temps créé une entreprise de service en vinification, puis parvient à étendre son vignoble. Disposant d'un outil vinicole moderne et performant, il décide de créer sa marque, Albert De Milly (du nom de son père). Alliant tradition et modernité, il se consacre à son métier pour faire un vin de Champagne exceptionnel. Alain Demilly et son épouse Odile, ont su transmettre ce savoir-faire et cette passion à leur fils Thomas, qui défend les mêmes intérêts. 
    Thomas de Milly propose cette année le Millésimé 2009, la cuvée Tradition Sans Année, la cuvée Premier Cru brut Sans Année, la cuvée Rosé et le Vintage 2004.
    Le Champagne Extra brut, où se mêlent richesse aromatique et persistance, avec des notes de lis, de pomme, est une cuvée fraîche. Savoureux Champagne rosé, de belle robe, parfumé (rose, mûre), bien dosé. Le Réserve, alliant des notes florales et fruitées, très frais au nez, est de bouche complexe et délicate à la fois, généreux et charmeur, très rondmais très fin également. Excellent brut Prestige Millésime 2009, d’une belle rondeur, avec un bouquet très aromatiqueaux connotations de fleurs blanches et de citronnelle, de mousse crémeuse, bien dosé. Le brut Premier Cru, a une belle robe jaune pâle, aux reflets dorés, très bien équilibré en acidité, persistant, aux arômes de fleurs blanches et de citron mûr, d’une grande subtilité, alliant charpente et finesse, tout en bouche.
    Il y a aussi le Demi-Sec Veuve Durin, au nez concentré où se développent les fruits mûrs et les petits fruits secs, d’une belle suavité, et le brut Réserve, de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits secs et les fleurs fraîches, de bouche ample aux nuances d’amande fraîche.

     

     


    Eric TAILLET Eric TAILLET

    Eric TAILLET 



    37, rue Valentine Regnier
    51700 Baslieux-sous-Châtillon
    Téléphone :09 67 06 11 42 et 06 88 63 47 31 
    Télécopie : 03 26 58 15 91 
    Email : contact@champagne-eric-taillet.fr 
    Site : www.champagne-eric-taillet.fr 

    La culture de la vigne a toujours été présente dans la famille Taillet, cependant l’élaboration du Champagne commença un peu plus tard. Les vignes étaient entretenues pour produire de beaux raisins, sains et de qualité. Il faudra attendre Daniel Taillet pour que les premières bouteilles soient commercialisées. Nous sommes en 1961 et la Maison Taillet voit le jour. L’histoire est lancé, c’est en 1995 qu’Éric Taillet prend la succession de son père, en continuant à cultiver ses vignes avec respect, à les entretenir afin d’obtenir des vendanges d’exception. Aujourd’hui, il a la chance de partager cette passion avec ses deux enfants. Le vignoble s’étale sur 5,70 ha sur 6 communes autour de Baslieux-sous-Chatillon. Une belle situation au cœur de la Vallée de la Marne où le Pinot Meunier règne en maître.
    “Le Grand Marais, nous explique Éric Taillet, est un parcellaire en complantation, c’est une nouveauté. C’est une vigne emblématique qui appartient à la famille depuis 1900. Ce marais est passé en verger puis en vignoble. Sont plantés 90% de Meunier et 10 % de Chardonnay, on a donc un parcellaire avec deux cépages. Ce sont les vins des années 2012 et 2013. En bouche, grâce au sol riche et marneux, on a beaucoup de matière, très grande finesse, longueur en bouche. Une belle minéralité, de la salinité, des parfums très développés, beaucoup de complexité. Cela démontre ma volonté de faire des Champagnes “haut de gamme”. 
    Vient de sortir notre Bois de Binson, c’est aussi du parcellaire 100% Meunier. Vigne de 1956 sur pieds d’origine, vins des années 2012 et 2013, un Champagne avec beaucoup de complexité, une longueur interminable, beaucoup de richesse grâce aux Meuniers très aboutis, ces vieilles vignes apportent de la minéralité maîtrisée, de la salinité très fondue, c’est la complexité et la longueur en bouche qui sont impressionnantes.”



    Vous allez donc exciter vos papilles avec ce Champagne Bois de Binson Extra brut. Cette cuvée est vinifiée en barriques, parcellaire, 100% Meunier. Robeor pâle, brillante, jolie bulle, nez fin, pomme confite, un vin de belle intensité, savoureux et délicat. En bouche, ce Champagne est intense, fruité (pomme), de bel équilibre, très harmonieux, magnifique longueur en finale. 
    Beau Champagne Extra brut cuvée Prémisse, 90% Meunier et 10% Chardonnay, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, de bouche élégante, alliant charpente et rondeur, dense. Le Rosé Tradition est très séducteur, de belle teinte, au nez de petits fruits mûrs, souple et riche, ferme et distingué à la fois, avec cette bouche dense où l’on retrouve la framboise, à prévoir, par exemple, sur des moules aux amandes ou un pavé de saumon aux épices. La cuvée Bansionensi, 100% Meunier, vieillissement 36 mois, au nez de narcisse et de coing, avec une bouche très parfumée aux nuances florales, est un vin vif, d’une finale fraîche et persistante. Quant à cet autre Extra brut cuvée Décennie, il est très parfumé, alliant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet très aromatique aux nuances de citronnelle et de musc, d’une belle vivacité. Un élevage tout à fait particulier, poursuit Éric Taillet, sans filtration, sans passage au froid, le Meunier est élevé en barriques 50% de bois neuf et le Chardonnay en cuve. Nous ne le commercialisons pas avant 10 ans de vieillissement en bouteilles dans nos caves, ce qui explique le nom. On retrouve des arômes de truffe blanche, de coing. Ce qui caractérise le 2004, c’est sa belle fraîcheur, c’est un Champagne assez tendu, un vin sans malo, sans filtration, pas de passage au froid avec bâtonnages des lies pour apporter de la matière. Cela fait déjà quelques années qu’il est en vieillissement mais est toujours aussi frais à la dégustation, je conserve toutes mes grandes cuvées sur pointes.”

     

    Charles MIGNON Charles MIGNON

    Charles MIGNON 


    Bruno Mignon
    7, rue Irène-Joliot-Curie
    51200 Épernay
    Téléphone :03 26 58 33 33 
    Télécopie : 03 26 51 54 10 
    Email : cm@champagne-mignon.fr 
    Site : www.champagne-mignon.fr 

    “Notre Maison est relativement récente puisqu’elle a été fondée en 1995, précise Bruno Mignon. Je représente la 3e génération puisque mon père et mon grand-père étaient vignerons. On s’appuie sur un vignoble familial de 6.5 ha principalement basé dans la Vallée de la Marne et sur Chouilly classé Grand Cru. Notre atout est d’avoir une centaine d’hectares d’approvisionnement assez bien répartis avec 1/3 Côte des Blancs, 1/3 Montagne de Reims, 1/3 Vallée de la Marne et composés à part égale des trois cépages Champenois : le Pinot Noir, le Pinot Meunier et le Chardonnay. Le fait qu’une partie importante de nos approvisionnements provienne de terroirs classés Premier Cru ou Grand Cru a une grande importance sur la qualité de nos Cuvées de Champagne. Notre volonté est d’élaborer des Champagnes frais et fruités avec une dominante de Pinot (60 à 70%), qui leur apporte une belle charpente. Nous mettons lors des assemblages, seulement 20 à 25% de vins de réserve, toujours pour obtenir cette fraîcheur qui symbolise notre style. 
    Nous avons également décliné une gamme de Cuvées Prestige Comte de Marne, dont le nom est lié à Claude Fiévet Comte de Marne, que nous élaborons avec une sélection de nos meilleures cuves issues de raisins récoltés en Grand Cru et bénéficiant d’un vieillissement plus important en cave de quatre à cinq ans. Les Cuvées Comte de Marne sont présentées dans un flacon exclusif, une réplique d’un flacon antique du XVIIIe siècle, sont confidentielles avec une production très limitée et sont destinées à la grande restauration, aux belles boutiques… Nous commercialisons un million de bouteilles dont 40% à l’étranger. Notre Maison continue de développer ses ventes à l’export dans les réseaux sélectifs, plus particulièrement au Japon, aux États-unis, en Russie et, à ce jour, dans plus de 40 pays.”
    En 2016, nous avions quelques crainte, nous raconte Bruno Mignon, mais, heureusement, le mois de septembre 2016 très ensoleillé a été très bénéfique et cela nous a permis de rentrer de jolis raisins, notamment de très beaux Pinots noirs sur la Montagne de Reims et les coteaux d’Epernay. De jolis Chardonays sur la Côte des Blancs et sur les coteaux d’Epernay. Nous avons une activité œnotouristique qui s’est bien développée ici à Epernay. Nous accueillons beaucoup de visiteurs français mais aussi des étrangers (asiatiques, américains…) qui viennent déguster les vins clairs, à l’affût d’explications sur les assemblages, un intérêt grandissant pour mieux comprendre l’élaboration de nos champagnes.” 
    On se fait plaisir avec le Champagne Cuvée Comte de Marne brut Grand Cru, provenant exclusivement de raisins issus de terroirs classés Grand Cru, aux arômes intenses à dominante d’amande et d’acacia avec une mousse abondante, qui allie charpente et finesse
    La cuvée Comte de Marne brut Grand Cru Millésimé 2008 est un vin alliant persistance et richesse, d’une bonne rondeur, généreux et distingué, au nez(rose, tilleul) comme en bouche, avec une bien jolie finale. Le Comte de Marne brut Rosé Grand Cru mêle richesse aromatique et structure, avec de belles connotations d’abricot et de rose dans un palais ample et gourmand et offre une belle longueur en finale au palais.
    Le Champagne Blanc De Blancs brut Grand Cru, aux arômes d’amande fraîche, qui associe élégance et structure, est une cuvée charpentée, harmonieuse en bouche, tout en vivacité aromatique, de mousse légère, très parfumée au palais. Il y a aussi le Premium Réserve brut, tout en bouche, un Champagne vif et fin, où se mêlent richesse aromatique et persistance, un Champagne ample, avec ses notes de fleurs blanches et de noix, qui mérite une cuisine élaborée. Le Premium Réserve brut Rosé Premier Cru, issu exclusivement de raisins récoltés en Premier Cru, où la fraîcheur du Chardonnay et la richesse du Pinot Noir mettent en valeur ce Champagne à la fois puissant et élégant, avec des arômes de fruits rouges (cerise et cassis), suivis de notes abricotées. 
    Excellent brut Hymne à L’Amour, petits volumes avec un dosage un peu supérieur, un Champagne très rond, très friand, une cuvée au bouquet très aromatique, tout en nuances, avec cette bouche dense et persistante où l’on retrouve des notes d’aubépine et de citron, un vin tout en charpente mais très fin.
    Le Premium Réserve brut Premier Cru, qui fleure les fruits secs comme il se doit, allie intensité et puissance, un vin d’une belle ampleur, de très bonne bouche, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, un Champagne suavevineux et fin à la fois.

     

    RENAUDIN RENAUDIN

    RENAUDIN 


    Antoine et Dominique Tellier-Renaudin
    35, rue de la Liberté
    51530 Moussy
    Téléphone :03 26 54 03 41 
    Email : champagne@r-renaudin.com 
    Site : www.champagne-r-renaudin.com 

    La famille Tellier succède à la lignée prestigieuse “des Seigneurs de Conardins”, Pierre, Comte de Failly, depuis 1724 et garantit aujourd’hui la tradition de la Maison R. Renaudin. Le Domaine R.R, c’est aussi la plus grande vinothèque de vieux millésimes et de grands contenants sans transvasement. 
    Antoine Tellier-Renaudin présente en 2017 : le brut Réserve 2008 (assemblage de 70% de Chardonnay et 30% Pinot Noir et Pinot meunier), L'Espiègle Rosé (70% Pinot Noir, 30% Pinot Meunier), les Blanc De Blancs 2000, 2001 et 2006, vinifiés en fûts de chêne, les magnums 2004 (assemblage Pinot NoirPinot Meunier et Chardonnay), les magnums 2006 (100% Chardonnay sans fermentation malolactique), les magnums 1986, et 1987, les mathusalems 1990, et les magnums Blanc De Blancs brut traditionnel 1996.
    “Concernant le 2016, la récolte a été bonne malgré le climat peu propice, les raisins étaient très sains, mais il n'y aura pas de millésimé cette année. En projet, une nouvelle cuvée 2009, 70% Chardonnay, 30% Pinot Noir et Pinot Meunier.”
    Coup de cœur pour ce Champagne brut Réserve R. Renaudin 2008, de mousse persistante et légère, floral, frais, aux nuances de pain grillé et d’abricot, de bouche riche, fruitée et fraîche, crémeuse et vive. Le Champagne L’Espiègle brut roséPinot Noir et Pinot Meunier plus addition de Moussy rouge, signé d’une très belle étiquette, est très séduisant, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise…), avec cette touche délicatement épicée en finale, de mousse abondante et harmonieuse. Beau Champagne Espiègle Premier Cru Blanc De Blancs 2002, classique de ce beau millésime, une cuvéepuissante et bouquetée, vinifiée en fûts de chêne durant 10 mois, avec des dominantes de pêche, de genêt et de brioche, un vin dense, à prévoir avec un feuilleté de turbot ou des ris de veau. 
    Le Champagne brut Réserve Spéciale Blanc De Blancs est excellent, aux notes de noisette et de coing, d’une jolie finesse, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, une cuvée où domine la vivacité, avec, en finale, des nuances florales délicates. Gîtes et chambres d’hôtes
    BOURGEOIS-BOULONNAIS

    BOURGEOIS-BOULONNAIS 



    8, rue de L'Abbaye - BP 66
    51130 Vertus
    Téléphone :03 26 52 26 73 
    Télécopie : 03 26 52 06 55 
    Email : bourgeoi@hexanet.fr 
    Site : champagnebourgeois.wixsite.com/champagne-bourgeois 

    Propriétaire-Récoltant-Manipulant sur 5,5 ha, depuis plusieurs générations. “Nos vignes âgées de plus de quarante ans ont des rendements très faibles, mais produisent des fruits de plus en plus précieux pour l'élaboration de nos meilleures cuvées. Ils apportent la puissance et la concentration en arômes.” 
    Ce Champagne brut Blanc De Blancs Premier Cru Millésime 2006, d'une belle harmonie, aux nuances délicates de pomme et de noix, un vin distingué, très bien équilibré en acidité, de mousse fine, est tout en fruité, et s’accorde très bien avec, par exemple, des acras de morue ou des huîtres en gelée et mousse de persil. 
    Le brut rosé Premier Cru, tout en charpente, fruité au nez comme en bouche, aux nuances de rose et de fraise fraîche. Le brut Grande Réserve Premier Cru, pur Chardonnay, au nez fin et floral, révèle une bouche équilibrée, puissante et fraîche, est un beau Champagne très savoureux, aux senteurs complexes (mandarine, pain grillé). Goûtez également le Tradition, de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme mûre et la noix, et ce savoureux Champagne brut Blanc De Blancs Premier Cru 100% Chardonnay, élégant, aux senteurs de lis, de citron et de noix, de robe dorée, est de bouche puissante, fondue, tout en longueur.
    Guy LARMANDIER

    Guy LARMANDIER 


    Guy et François Larmandier
    30, rue du Général-Koenig
    51130 Vertus
    Téléphone :03 26 52 12 41 
    Télécopie : 03 26 52 19 38 
    Email : guy.larmandier@wanadoo.fr 
    Site : www.champagne-larmandier-guy.fr 

    Exploitation familiale de 9 ha, qui s'étend sur les terroirs de Cramant et Chouilly, classés Grands Crus, et des terroirsVertus et Cuis, classés Premiers Crus. Les vignes sont implantées sur les coteaux les mieux exposés. Ici, de la vigne à la cave, chaque étape est une conquête de la perfection. Le travail méticuleux et passionné de Guy et son fils François obtient sa récompense au bout de longs mois de patience, lorsque leurs nouvelles cuvées dévoilent leur bouquet maison.
    Remarquable Champagne Cramant Grand Cru Blanc De Blancs, distingué, au nez délicat (rose, tilleul), de jolie robedorée, avec une bien jolie finale, très savoureux au nez comme en bouche. La cuvée Perlée Blanc De Blancs Grand Cru, marquée bien sûr par la fraîcheur de son cépage Chardonnay, de belle robe, avec des notes de fruits frais et d’épices, de mousse fine, qui allie richesse aromatique et persistance. 
    Séduisante cuvée Signée François 2008, au nez dominé par les fruits blancs frais et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur persistante, de belle couleur jaune ambré, est un vin généreux et charmeur. Le brut rosé Premier Cru, au fruité concentré, avec des nuances de pêche, d’abricot, et une note épicée, est de teinte soutenue et de bouche savoureuse, comme le Champagne brut Premier Cru, aux arômes de poire et de noisette grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or, un vin puissant et élégant à la fois. Excellent Rouge de Vertus, de teinte grenat, dense au nezcomme en bouche, aux tanins à la fois riches et soyeux

  • Pin it!

    CHAMPAGNE : LES PRIX D’HONNEURS ET D'EXCELLENCE 2017 !

    Éthique, élégance, humilité sont la signature commune des vrais vignerons

    Il n’y a pas de vin sans éthique. Cela consiste à ne pas se fourvoyer dans des opérations marketing extravagantes, ne pas se laisser prendre à la mode, qui, par définition, ne fait que passer (vite). Et c’est surtout respecter les consommateurs, ceux qui vous font vivre, sans les abreuver de prix surestimés ou de produits “sans âme, ni vertu”.  L’éthique, c’est croire en soi, avoir la foi, des valeurs, c’est la fidélité.

     

    On ne peut pas faire un bon vin sans élégance. Elle est innée, inutile de vouloir se l’approprier. Je parle, bien sûr, de celle de l’âme. L’arrogance, la frime, sont des critères qui comptent pour décrypter les uns et les autres, dans toute les régions, du plus grand vin au plus modeste.

    – Un vrai vin est signé par l’humilité. Et être humble, ce n’est pas de la fausse modestie. On peut être fier, conquérant, et avoir les pieds sur terre, c’est-à-dire ne pas se prendre pour le messie. Et des prophètes ou des gourous, on en voit pas mal dans notre milieu.

     

     

    Les Prix d’Honneur

    Les références de leur appellation, que je connais généralement depuis longtemps, un bon nombre étant retenus depuis le 1er Guide (ou patiquement), ce qui -en soi- mérite un véritable “coup de chapeau”, tant il est difficile de se maintenir au plus haut niveau, chacun dans sa gamme, naturellement, et dans son style. Ils associent le talent et la passion, sans se faire avoir par les modes… tout ce que l’on aime. Certains et rares vignerons peuvent également y accéder très rapidement lorsque le “coup de cœur” est immédiat.

     

     Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

     

    Pascal Bardoux
    Ignace Baron (Baron Fuenté)
    Claire, Lise et Aline Baron (Baron Albert)
    Famille Collet
    Sébastien Daviaux
    Pascal Devilliers
    Rémy et Amélie Gratiot
    Bernard, Marie-France, Arnaud et Karine Margaine
    Anthony Pointillard
    Jean-Pierre Vazart
     
     

     

    Prix d’Excellence

     De grandes valeurs sûres, dans toute la gamme, dans le Guide depuis longtemps ou qui sont de grands coups de cœur des derniers millésimes. Ils sont également garants d’une régularité qualitative exemplaire et d’un attachement réel au terroir. Du grand art encore, chacun possédant son originalité. Pour quelques-uns, s’ils confirment cette excellence, ils atteindront le Prix d’Honneur.
     
    Marie-France, Laureen et Justine Baillette (Baillette-Prudhomme)
    Alain Bailly
    Franck Barroy (Chassenay d'Arce)
    Francis et Florence Beaudouin-Latrompette
    Frédéric Berthelot (Roger Barnier)
    Marc Billiard
    Famille Briaux (Briaux Lenique)
    Famille Clergeot (Clergeot Père et Fils)
    Famille Coquard-Bour
    Christian Coquet
    Salima Sida et Alain Cordeuil (Cordeuil)
    Emmanuel Cosnard
    Anne-Sophie Cuperly
    Élise Dechannes
    Famille Dekeyne
    Famille Dérot (Derot-Delugny)
    Emmanuel Dravigny
    Nicolas Dubois (François Dubois)
    Victor Duntze
    Marianne et Laurent Farfelan
    Michel Forget et Frédéric Jorez (Forget-Brimont)
    Famille Fourrier
    Famille Gabiel Pagin
    Famille Galichet (Rémy Galichet)
    Pierre Goulard
    Didier Goussard
    Philippe Guyard (Guyard-Lamoureux)
    Famille Hautbois
    Famille Jacquinot
    Aude et Vincent Jourdan-Lutun (Lutun)
    Michel Labbé
    Famille Lacuisse
    Noël Leblond-Lenoir
    François Lecompte
    Famille Lemaire
    Charlène Loriot (Xavier Loriot)
    Virginie et Florence Lourdez (Castelger)
    Frédéric Maletrez
    Frédéric Manchin
    Olivier et Laëticia Marteaux
    Françoise et Michel Mathieu-Princet
    Carole Noizet
    Geoffrey Péhu (Péhu-Guiardel)
    Franck et Christophe Philippart
    Famille Phlipaux
    Karine et Julien Prélat
    Vincent Renoir
    Famille Richardot
    Evelyne Roques-Boizel (Boizel)
    Alexandre Ruffin
    Vincent et Nathalie Tissier (Diogène Tissier)
    Arnaud Vautrain (Vautrain-Paulet)
    Karine et Florent Viard
    Cédric Vrain (Vrain-Auge)
    Jean-Luc Weber-Tritant (Tritant)

     

    Satisfecits

    Les grandes satisfactions de ces derniers millésimes et/ou ceux dont les vins m’ont particulièrement séduits cette année, qui se distinguent vraiment dans les dégustations et dont le talent se confirme. Ils peuvent prétendre au Prix d’Excellence. C’est déjà, en soi, une belle garantie qualitative d’être dans cette catégorie.
     
    Famille Autréau (Autréau-Lasnot)
    Benoît Barbier (Barbier-Roze)
    Famille Bauchet
    Famille Beaugrand
    Adeline Bonnet (Camille Marcel)
    Famille Bouché
    Famille Bouloré (Desmoulins)
    Christian Bourmault
    Lionel Carreau
    Valentine Clerc (Charles Legend)
    Michaël et Sabrina Favier (Hubert Favier)
    Famille Forest-Marié
    Famille Gruet (Paul Laurent)
    Famille Guyot
    Olivier Horiot
    Sébastien Littière (Alain Littière)
    Famille Loriot (Gérard Loriot)
    Eric Maître
    Marylin et Emmanuel Mannoury
    Thierry et Dominique Massin (Thierry Massin)
    Famille Mathelin
    Famille Pélissot
    Famille Poinsot
    Claude Rigollot
    Famille Simon
    Famille Valentin
     
     
  • Pin it!

    DE BLAYE A SAUTERNES, LES BORDEAUX A NE PAS LOUPER

    CHATEAU PONT LES MOINES
    BLAYE COTES-DE-BORDEAUX

    Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat

    Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

     

    CHATEAU DU MASSON
    BORDEAUX

    Michel, Françoise et Olivier Gautey

    Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est unanimement reconnue. Situé à 8 kilomètres de Saint-Emilion, le vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires, de plateaux de même nature et contigus au fleuve, d’une plaine au sol siliceux avec en fond, les ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

     

    CHATEAU FONT-VIDAL
    BORDEAUX

    Famille Poncet

    Château Font-Vidal, une histoire de famille depuis 1800…
    Achetée à John de La Tour à la fin du XVIIIe siècle, puis transmis depuis des générations, la propriété appartient aujourd’hui à Jean-Dominique et Pascale Poncet et leurs enfants Claire et Antoine.
    En prenant la suite de son père André, Jean-Dominique apporte un nouveau souffle. Les vins alors produits en cave coopérative seront des vins élaborés au château.
    Dès 1990, Jean-Dominique crée son chai de vinification et ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaufontvidal

     

    DOMAINE DE LAUBERTRIE
    BORDEAUX

    SCEA Pontallier et Fils

    Propriété familiale depuis le XVI ème siècle. L'Auberterie est une formation du haut moyen âge ; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVI ème siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d'exploitation remontent au XVIII et XIX ème siècle, la maison d'habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie Christine Pontallier est secondée par ses enfants, Arnaud et ...

    www.vinsdusiecle.com/domainedelaubertrie

     

    CHÂTEAU FILLON
    BORDEAUX SUPERIEUR

    Directeur Général : Agostino Panetta

    Ainsi qu’en témoigne le blason que l’on découvre à l’entrée de la demeure, ce château appartenait au 19ème siècle à la Compagnie du Soleil, l’une des premières compagnies d’assurance à couvrir le risque incendie.
    Fondée par un alsacien, Charles-Xavier Thomas qui s’est également illustré en inventant la première machine à calculer industrielle, le hasard aura voulu qu’à nouveau des Alsaciens prennent possession des lieux pour perpétuer l’histoire de cette belle propriété.
    Implanté ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaufillon

     

    DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES
    BORDEAUX SUPERIEUR

    Jean-François Moniot

    Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, ...

    www.vinsdusiecle.com/lentredeuxmondes

     

    CHATEAU DE CHANTEGRIVE
    GRAVES

    Françoise et Hélène Lévêque

    Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs ...

    www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive

     

    SCEA CHATEAU CAILLIVET
    GRAVES

     

    Au sein de l’appellation Graves, le Château CAILLIVET, à 35 km au sud de Bordeaux, domine la vallée de la Garonne et ses vignobles. Sur ce terroir d’exception sont cultivés 7,5 ha en rouge et 4 ha en blanc. Travaillée en agriculture raisonnée, la vigne et le suivi permanent permettent aux vins de la propriété de remporter de nombreuses récompenses : Millésime rouge 2011 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2014, Millésime rouge 2012 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2015. Nous serons ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaucaillivet

     

    CHATEAU TOULOUZE
    GRAVES DE VAYRES

    Jérôme et Alain Cailley

    Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et ...

    www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze

     

    CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX
    HAUT-MEDOC

    Riffaud Père et Fils

    Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la ...

    www.vinsdusiecle.com/lesouleystecroix

     

    CHATEAU DE ROQUEBRUNE
    LALANDE-DE-POMEROL

    Florent Guinjard

    Florent GUINJARD est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout, faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais ...

    www.vinsdusiecle.com/chateauderoquebrune

     

    CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET
    LOUPIAC

    Marc Ducau

    Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 4 générations à la famille du propriétaire Marc Ducau, associé à son neveu Daniel Sanfourche qui en assure la direction. Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L’encépagement est très classique (80% Sémillon et 20% Sauvignon).
    On se fait plaisir avec leur ...

    www.vinsdusiecle.com/chateau-loupiacgaudiet

     

    CHATEAU LA GALIANE
    MARGAUX

    Christiane Renon

    Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaulagaliane

     

    SCEA CHATEAU DAVID
    MEDOC

    Thierry Kerdreux

    Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 13 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne.

    Le nouveau propriétaire, Thierry Kerdreux, à une réelle volonté de travailler dans une culture plus raisonnée tout en gardant toute l’équipe du domaine qui a une grande expérience et connaissance de ces vins.

    www.vinsdusiecle.com/chateaudavid

     

    CHATEAU LA MOULINE
    MOULIS

    Cédric Coubris

    Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaulamouline

     

    DOMAINE DE GRANDMAISON EARL
    PESSAC-LEOGNAN

    François Bouquier

    Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse ...

    www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison

     

    CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR
    PUISSEGUIN-SAINT-EMILION

    Yannick et Andréa Le Menn

    Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...).
    On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, ...

    www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair

     

    CHATEAU CANTENAC
    SAINT-EMILION Grand Cru

    Frans et Johan Roskam

    Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à ce que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaires à sa prospérité. Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidée de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation. Il gère également en Haut-Médoc le Château ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac

     

    CHATEAU LA CROIX MEUNIER
    SAINT-EMILION Grand Cru

    Pierre et Sandrine Meunier

    Cette propriété familiale, exploitée par la SCEA Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au GFA Meunier. C’est la 5ème génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Emilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaulacroixmeunier

     

    CLOS TRIMOULET
    SAINT-EMILION Grand Cru

    Earl Appollot

    Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ...

    www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet

     

    CHATEAU MACQUIN
    SAINT-GEORGES-SAINT-EMILION

    Denis Corre-Macquin

    Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion.
    Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaumacquin

     

    CHATEAU VALGUY
    SAUTERNES

    Grands Vignobles Loubrie

    Cette propriété prise en fermage en 2000 et achetée en 2010, est située à Fargues-de-Langon au milieu des 1er Crus Classés.
    Beau Sauternes Château Valguy, issu d’un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle)... La cueillette se fait par tries successives afin de ramasser des raisins atteints par la pourriture noble et entièrement confits, l'élevage se fait en fûts de chêne pendant 24 mois.
    Le 2009 est particulièrement ...

    www.vinsdusiecle.com/grandsvignoblesloubrie



  • Pin it!

    SAINT-EMILION : LES VINS QUI COMPTENT VRAIMENT

    J’aime les vrais vins de Bordeaux, du plus grand au plus modeste, et les consommateurs comme les producteurs savent que je défends ce qui les intéresse, et les distingue : le rapport qualité-prix-typicité. 

    En-dehors de quelques crus mythiques pour lesquels le prix n’est plus un facteur estimatif (on entre alors dans le monde du luxe), ce qui n’est pas du tout justifié aujourd’hui, c’est un Saint-Émilion “fardé” comme un acteur du carnaval de Venise à 100 € (voire bien plus), un “simple” Médoc à 25 €, un “bon” machin à 30 € ou un Bordeaux Supérieur ultra-barriqué à 15 €.  À force de prendre les consommateurs pour des gogos (demain, les Russes ou les Chinois le comprendront aussi), certains vont s’en mordre les doigts...

    À Saint-Émilion, on est souvent dans les histoires de clochers. Outre un Classement “officiel” qui peut faire sourire, faisant “monter” certains crus et discréditant d’autres qui ne le méritent vraiment pas, on ne peut aussi qu’être déçu par des vins totalement “fabriqués”, vinifiés par ceux qui croient avoir la “science infuse” et veulent nous faire croire qu’en mettant un vin “200 % en barriques neuves” ou en multipliant les manipulations œnologiques, les concentrations et des “essais”, on sait faire du vin !

    Ceux-là se moquent des amateurs et des autres vignerons de l’appellation que nous défendons,qui savent très bien s’il faut mettre 10 %, 20 %, 30 %, 50 % de leurs vins en barriques neuves, ou moins, ou plus, selon la force du millésime et la structure du vin. On ne fait du bon vin, et a fortiori un grand cru, que sur des terroirs propices, de la “crasse de fer” aux argiles profondes, assortis de dépôts marins ou d’alios. Gare à certains prix, totalement injustifiés.

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    FIGEAC
    CHEVAL BLANC
    TROTTEVIEILLE
     
    CROQUE MICHOTTE
    LA DOMINIQUE
    BALESTARD-LA-TONNELLE
    HAUT-SARPE
    LA TOUR DU PIN FIGEAC
     
    GRAND-CORBIN-DESPAGNE
    PIGANEAU
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    AUSONE (Hors Classe)
    BÉLAIR
     
    CORBIN MICHOTTE
    LANIOTE
    FONROQUE
    LA MARZELLE
    MAUVINON
     
    CANTENAC
    CADET-BON
    CLOS DES MENUTS
    CLOS TRIMOULET



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    GRAND CORBIN MANUEL
    GRAND PEY LESCOURS
    FRANC-LARTIGUE
    GROS CAILLOU
    GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
    CLOS DES PRINCE
    LA ROSE POURRET
     
    BELLISLE-MONDOTTE
    VIEUX-RIVALLON
    DARIUS
    RIOU DE THAILLAS
     
    CLOS SAINT-ÉMILION PHILIPPE
    PETIT-BOUQUEY
    (YON-FIGEAC*)
    (LAROQUE*)
    PETIT MANGOT
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    CONFESSION
    GRACE FONRAZADE
    VIEUX-SARPE
    CLOS DE SARPE
    CLOS LABARDE
    ORISSE DU CASSE
     
    GRAND BERT
    CROIX MEUNIER
    LE DESTRIER
     
    PIPEAU
    ROL-VALENTIN
    (TOUR GRAND FAURIE)



    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    SAINT-JEAN
    CROIX DE BERTINAT
    (CROIX D'ARMENS*)
    LA FLEUR PICON
    GUEYROT
    TOUR SAINT-PIERRE
     
    BÉARD-LA-CHAPELLE
    BEAURANG
    (FONPLEGLADE)
    LA GRACE-DIEU
     
    (HAUT VEYRAC)
    HAUT-ROCHER
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    ADAUGUSTA
    FRANC-POURRET*
    (LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS*)
     
    DE LA COUR
    PINDEFLEURS
    ROCHEBELLE
    (ROL VALENTIN)
    BEAULIEU-CARDINAL*
    LA GRAVE-FIGEAC
    FRANC-GRACE-DIEU
    LAUDES
    HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
    LA GARELLE
    ROCHER
    MANGOT
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu