Avertir le modérateur

Les meilleurs vins de France

  • Pin it!

    DE SAINT-ESTEPHE A MARGAUX, DU HAUT-MEDOC A MOULIS..., LE MEDOC COMME ON L'AIME

    Domaine de CARTUJACHAUT-MÉDOC Domaine de CARTUJAC

    Domaine de CARTUJAC 

    (HAUT-MÉDOC)
    Bruno Saintout
    20, Cartujac
    33112 Saint-Laurent-Médoc
    Téléphone :05 56 59 91 70 
    Email : contact@vignobles-saintout.fr 
    Site : www.vignobles-saintout.com 

    La famille Saintout, présente sur la commune de Saint-Laurent-Médoc depuis la fin du XVIIIe siècle, s’est installée au Domaine de Cartujac où elle élevait des moutons aux portes de la grande lande et cultivait déjà quelques arpents de vignes.

    Le 2016, nous précise Bruno Saintout, représente l'année rêvée depuis 2009, gros volumes, maturité excellente des Merlots, état sanitaire parfait, plus homogène que le 2015, un millésime vraiment exceptionnel.
    Il poursuit ses investissements pour parfaire toujours plus la qualité.

    Son Haut-Médoc Cru Bourgeois Domaine de Cartujac 2015, vignoble de 10 ha, sols de graves graves, argilo-graveleux, Cabernet-Sauvignon, MerlotPetit Verdot, mêle finesse et richesse d’arômes, de bouche suave et veloutée, très parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), riche en couleur comme en charpente, d’une belle finale, un vin racé, de très belle évolution. Le 2014 est un vin plein, au nez de griotte confite, aux tanins intenses mais délicats, très équilibré au nez comme au palais, avec une finale de prune et d’humus, parfait sur un agneau aux pommes de terre nouvelles ou des rognons de veau à la bordelaise.  
    Superbe Saint-Julien Château la Bridane 2015, provenant d’un vignoble de 15 ha sur graves garonnaises (Cabernet-Sauvignon, MerlotPetit VerdotCabernet franc), un très beau vin, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannellegénéreuxferme, très parfumé, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2014, de robe soutenue, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, aux tanins savoureux, est un grand vin typé, de bouche savoureuse, d’excellente garde
    Goûtez aussi son Médoc Cru Bourgeois Château du Périer 2014, vignobles de 7 ha de Cabernet-Sauvignon et Merlotsols similaires, de belle robe soutenue et brillante, d’une jolie concentration d'arômes (myrtille, épices...), ample, typé.
     

    Domaine CHALET de GERMIGNANHAUT-MÉDOC Domaine CHALET de GERMIGNAN

    Domaine CHALET de GERMIGNAN 

    (HAUT-MÉDOC)
    Luc Monlun
    139, avenue de la Boétie ( Chai et Dégustation : 98, avenue de Germignan)
    33320 Le-Taillan-Médoc
    Téléphone :05 56 05 41 94 et 06 07 81 76 86 
    Email : contact@lesvignoblesdegermignan.fr 
    Site : www.lesvignoblesdegermignan.fr 

    Un domaine familial (6e génération) qui s'étend sur 7 ha. Il est composé de 4 grandes parcelles réparties sur les communes du Taillan-Médoc et Blanquefort. La particularité des sols (graveleux, sablonneux, argilo-graveleux) et sous- sols (graveleux, calcaires et argileux) a permis l'implantation de divers cépages ce qui en fait un des rares domaines comptant autant de variétés. 
    Coup de cœur pour ce Haut-Médoc 2015, fin, typé, de couleur profonde, au nez de mûre et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins veloutés, un vin ample, d’une très belle persistance. Le 2014, où les Cabernets sont majoritaires, élevage de 18 mois en cuves et barriques dont 10 à 20% neuves, vinification traditionnelle en cuve Inox, mêle concentration aromatiquefinesse des tanins et puissance, avec des notes de fruits noirs cuits, de bouche harmonieuse et intense.
    Le Haut-Médoc Origine 2014 est un vin tout en nuances d’arômes délicatement épicées, où dominent la mûre et le cassis, très riche au nez comme en bouche, de robe intense, aux tanins puissants, de très bonne garde, et peut commencer à s’apprécier avec, notamment, un lapin aux pruneaux ou un coq au vin.

    Château de COUDOTHAUT-MÉDOC Château de COUDOT

    Château de COUDOT 

    (HAUT-MÉDOC)
    Joël, Daniel et Rémy Blanchard
    9, impassse de Coudot
    33460 Cussac-Fort-Médoc
    Téléphone :05 56 58 90 71 
    Email : ch.coudot@wanadoo.fr 
    Site : www.chateaudecoudot.fr 

    Le terroir du Château de Coudot est assis sur les deux types de graves que l’on rencontre sur Cussac Fort-Médoc : des graves du Mindel I et des graves du Mindel II. Le Cabernet-Sauvignon (60%) occupe les graves de la terrasse, le Merlot (35%) se plait dans les terres plus légères et le Cabernet franc (5%) trouve son équilibre sur des sols secs et bien drainés. Le vignoble dans la tradition médocaine : taille à deux astes avec trois bourgeons par aste, épamprages, effeuillages, vendanges en vert si nécessaire… Tous ces travaux sont effectués dans le plus grand respect de la vigne afin d’obtenir des raisins de la meilleure qualité possible. Les vignes sont alimentées exclusivement par des apports de matière organique naturelle déterminés en fonction d’analyses de sols régulières. Que ce soit pour la culture de la vigne ou dans les processus de vinification, le respect de l’environnement est un impératif pour les trois frères Blanchard, Joël, Daniel et Rémy.

    Le Château Coudot a été épargné par le gel, nous dit Joël Blanchard. Nous avons cueilli de belles grappes de raisins très mûrs, ce qui nous donne des Cabernets fruités, bien colorés avec des degrés avoisinant 12,5 à 13°. Le millésime 2017 sera un excellent vin que je situerais entre le 2014 et le 2015. Cette année, nous mettons sur le marché les 2016.

    C’est donc le moment d’apprécier comme nous ce beau Haut-Médoc 2016, issu de vignes d’une trentaine d’années, élevé 12 mois en barriques, avec des nuances de violette et de fraise des bois cuite, riche en couleur, classique, associant finesse et structure, séducteur, de garde. Le 2015 sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés. Le 2014 a des arômes aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un vin très classique de ce joli millésime bordelais, avec un réel potentiel de garde.
    La cuvée Excellence 2016 (parcellaire), de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits rouges, d’épices et de sous-bois, est un vin très prometteur. 
    Le 2015, aux tanins mûrs, très équilibrés, mêle charpente et souplesse, avec des senteurs complexes de prune et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Excellent 2014, aux tanins fermes et fins à la fois, gras, aux notes de fruits cuits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin parfait avec des foies de poulet au raisin frais ou une épaule d'agneau braisée aux haricots.

    Château DEVISE d'ARDILLEYHAUT-MÉDOC Château DEVISE d'ARDILLEY

    Château DEVISE d'ARDILLEY 

    (HAUT-MÉDOC)
    Jacques et Madeleine Philippe
    Vignobles Vimes - Philippe SAS - 5, Le Pateau
    33112 Saint-Laurent-Médoc
    Téléphone :05 57 75 14 26 
    Email : devise.dardilley@terre-net.fr 
    Site : www.chateaudevisedardilley.fr 

    Propriété rachetée en 2000 par Madeleine et Jacques Philippe qui réalisaient un rêve : elle, parce que d’origine bordelaise, retrouvait ses racines et, lui, ingénieur de formation, après une carrière dans un grand groupe de services désirait devenir vigneron. Rêve devenu réalité...
    Leur Haut-Médoc Cru Bourgeois 2015 est vraiment excellent, aux nuances de cerise noire et d’humus, de bouche flatteuse et riche à la fois, où se mêlent la myrtille et l’humus, un vin classique comme nous les aimons, intense et complexe, de très bonne charpente.
    Le 2014, de belle matière, au nez puissant de cassis, de musc et fumé, complet, avec des nuances en bouche de fruits surmûris et de poivre, bien persistant au palais. Le 2013 se goûte très bien, bien typé du millésime, un vin dense au nez comme en bouche, aux tanins soyeux. Beau 2012, aux tanins amples, à la fois riches et soyeux, aux notes de cassis mûr et de groseille, structuré, charnu, tout en bouche, qui poursuit une excellente évolution.
     

    Château FONTESTEAUHAUT-MÉDOC Château FONTESTEAU

    Château FONTESTEAU 

    (HAUT-MÉDOC)
    Dominique Fouin

    33250 Saint-Sauveur
    Téléphone :05 56 59 52 76 
    Email : info@fontesteau.com 
    Site : www.fontesteau.com 

    Le Château, bâti et fortifié au XIIIe avec les moellons arrachés aux terres qui l'entourent, a été entièrement rénové en 1997 et s'érige au sein d'un bel environnement naturel de 100 ha, dont 32 de vignes élevées dans les principes de lutte raisonnée qui minimisent l'emploi de produits de synthèse en intégrant les défenses naturelles de la vigne (60% Cabernet-Sauvignon, 29% Merlot noir, 10% Cabernet franc, 1% de Petit-Verdot). Terroir sablo-graveleux sur dalle calcaireVinification traditionnelle dans une cuverie moderne en Inox équipée d’une régulation thermique, cuvaison de 3 à 4 semaines, élevage de 12 mois dans quelque 700 barriques de chêne des meilleures origines françaises. Renouvellement de 25% de barriques neuves par an... Dominique Fouin apporte une attention particulière à l'état de ses ceps en remplaçant ceux qui méritent de l'être afin de maintenir toujours un niveau optimal, et propose 3 vins : Fontesteau, Messire de Fontesteau et Variation de Fontesteau.

    Dominique Fouin nous dit, qu’en 2017, le Château Fontesteau a été marqué par le gel à 60%, d'où peu de volume, mais une qualité certaine. Le millésime2017 comporte de nombreux atouts : il est de belle couleursuavefruitétendre mais structuré, moins tannique que le 2016, et tout en élégance. 
    Julien Jonquet, Directeur technique, nous précise que les ventes pour 2018 se portent pour Château Fontesteau sur les 2015, 2014, 2013, 2012, 2011 et 2008. 
    Pour la cuvée Variation (plus tannique), ce sont les 2014, 2012, 2008 et 2007. Pour les Pauillac, le millésime 2014.
    Le 2016 est parfait, une belle coloration, une acidité assez haute qui n'empêche pas un certain équilibre, des tanins très soyeux, la qualité est bien présente, mais quantité minimale. Le millésime 2016 est bien supérieur au 2015. Il n'y aura pas de cuvée Variation sur le 2016 car la qualité de la récolte est trop homogène. En projet, la construction d'une station d'épuration de traitement.

    En effet, voilà un remarquable Haut-Médoc Cru Bourgeois 2016, 61% Cabernet-Sauvignon, 36% Merlot et 3% Cabernet franc, au nez à la fois complexe et intense dominé par les petits fruits noirs, aux tanins bien présents et savoureux, un vin tout en charpente, d’une finale persistante, de garde, naturellement. Le 2015, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des nuances de groseille, de poivre et de cassis, un très joli vin, est charmeur et puissant à la fois, tout en bouche, de garde.
    Le 2014 est très savoureux en bouche, structuré, bien marqué par son Terroirgras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis, de sous-bois et de réglisse. Joli 2013, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de prune, qui mêle charpente et souplesse, bien typé, aux nuances de fraise des bois et d’épices au palais, de bouche à la fois puissante et velouté. Le 2012, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, est un vin chaleureux et riche, avec de la matière. Excellent 2011, qui développe des notes subtiles et intenses de petits fruits noirs cuits et de réglisse, un vin tout en bouche, à la robe foncée, légèrement épicé en finale, avec des tanins mûrs et une charpente ample.
    Quant au 2008, parfait actuellement, ample, persistant au nez comme en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux, avec des nuances de groseille et de fumé, c’est un vin très représentatif de ce grand millésime classique bordelais
    Goûtez le Second Vin, le Haut-Médoc Variation de Fontesteau, équilibré, au nez expressif de cassis et de griotte, charnu, de bouche soyeuse, avec cette finale poivrée séduisante. Profitez également des sept chambres du gîte.

    Château HENNEBELLEHAUT-MÉDOC Château HENNEBELLE

    Château HENNEBELLE 

    (HAUT-MÉDOC)
    Pierre Bonastre
    21, route de Pauillac
    33460 Lamarque
    Téléphone :05 56 58 94 07 
    Email : pierre.bonastre@wanadoo.fr 
    Site : www.chateau-hennebelle.com 

    Une propriété familiale de 11 ha de vignes, et des viticulteurs de père en fils depuis cinq générations, qui ont apporté leur savoir-faire et donné à leurs vinsune qualité croissante au fil du temps.
    Son Haut-Médoc 2015 est de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), tout en charme, de bouche riche et harmonieuse, où l’on retrouve ces nuances fruitées et épicées, avec des tanins mûrs et pleins, classique. Le 2014 est de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample, chaleureux, très persistant en bouche. Joli 2013, de robe grenat, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf farci aux pruneaux. 
    Le 2012 est excellent, bien typécharpenté, élégant, aux tanins denses, avec des senteurs de mûre et de musc. Le 2011, où se mêlent la griotte et l’humus, aux tanins soyeux, bien charpenté, de bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et le fumé. 
    Beau 2010, intense en couleur comme en arômes, aux tanins présents, avec ces notes de mûre et de griotte, riche et généreux, de garde comme le 2009, au parfum de griotte et de sous-bois, d’une belle couleur profonde, de bouche puissante, très typé, un vin charnu.

    Château HOURTIN-DUCASSEHAUT-MÉDOC Château HOURTIN-DUCASSE

    Château HOURTIN-DUCASSE 

    (HAUT-MÉDOC)
    Michel et Marie-Noëlle Marengo
    Scea des Vignobles Marengo - BP 89
    33250 Pauillac
    Téléphone :05 56 59 56 92 et 06 73 37 43 43 
    Email : contact@hourtin-ducasse.com 
    Site : www.hourtin-ducasse.com 

    Le Château produit un Haut-Médoc admis depuis 1932 au classement des crus bourgeois. La propriété comprend 24 ha de vignes âgées en moyenne de 15 à 20 ans, exploitées en agriculture de conservation. 
    “Depuis 10 ans, nous utilisons des méthodes et des produits naturels pour traiter nos plants, travailler nos sols, favoriser la diversité entre les rangs… et permettre aux vignes de se renforcer pour ainsi s’exprimer pleinement. Notre credo : produire un vin qui allie modernité et classicisme, élégance et finesse tout en révélant les spécificités de chaque millésime pour que chaque vendange exprime le meilleur du fruit.”

    Au Château Hourtin-Ducasse, le gel nous a touchés à 70%, nous dit Michel Marengo. Pour les 30% restants, les fermentationsalcooliques et malolactiques se sont bien passées et cela donne un vin très fin, aux arômes de fruits frais, parfaitement réussi par rapport au stress que nous avons eu pendant toute la campagne. 
    Nombreux millésimes en vente en 2018 : du 2004 au 2016 (sauf le 2013).

    Ce Haut-Médoc 2015 est très classique, au nez puissant, avec ses notes délicates de fruits rouges mûrs et de fumé, associant structure et élégance, un vinintense et distingué, de garde. Le 2014 est excellent, parfumé au nez (griotte, fumé), dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois au palais, aux tanins soyeux mais présents. Le 2011, de bouche ample, aux nuances de framboise, d'humus et de réglisse, d'une structure soutenue et bien charnue, est d'une finale savoureuse. Beau 2010, dense, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, intense, de teinte foncée, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins bien présents, d’excellente garde comme ce 2009, classique, avec beaucoup de fruit, une belle matière, un vin charnu, parfumé, tout en bouche, d’excellente garde.
    Le 2008 mêle puissance et distinction, très classique, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise et cerise, de bouche suave, soulignée par des tanins vifs mais étoffés. Le 2007, médaille de Bronze au concours Féminalise de Beaune, tout en charme, d’une belle ampleur, sent les fraises des bois et l’humus, un joli vincharpenté et souple à la fois.
    Tout en bouche, le 2004 mêle concentration aromatique et souplesse, avec ces arômes caractéristiques d’épices et de griotte.

    Château Le MEYNIEUHAUT-MÉDOC Château Le MEYNIEU

    Château Le MEYNIEU 

    (HAUT-MÉDOC)
    Jacques Pedro
    Domaines Pedro
    33180 Vertheuil
    Téléphone :05 56 73 32 10 
    Email : lesdomainespedro@orange.fr 
    Site : www.domaines-pedro.fr 

    Propriété de 45 ha dont 22 de vignes et une charmante demeure du XIXe siècle. Encépagement : 60% Cabernet-Sauvignon, 5% Cabernet franc et 35% Merlotvignes de 30 ans en moyenne.

    Jacques Pedro peut se réjouir, le gel n'est pas apparu au Château Le Meynieu en 2017, tout est là : qualité et quantité ! Le millésime2017 est sur le fruit, gras, volumineux, des tanins fins, soyeux, un millésime qui s'apparente au 2015. Ventes en 2018 : les 2012, 2014, 2015.

    Vous allez apprécier ce Haut-Médoc 2015, de base tannique importante et très équilibrée, dense, de robe soutenue, charnugras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois. Le 2014, de couleur rubis, tout en finesse comme il se doit, mêlant charpente et souplesse, aux senteurs de fruits rouges mûrs et de sous-bois. Le 2013, de belle robe rubis soutenu, est un vin très harmonieux, au nez de fruits rouges et une pointe d’épices, charnu en bouche, tout en subtilité. 
    Excellent 2012, qui a eu une médaille à Lyon en 2015, typé, développe un nez de fruits noirs surmûris, un vin ample, de jolie structure, légèrement épicé en finale, de bouche puissante et corsée. Remarquable 2011, de robe rubis profond aux reflets violets, au nez de prune, d’humus et d’épices, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, un vin qui emplit bien la bouche, bien typé.
    Le Saint-Estèphe Château Lavillotte 2015, vignoble de 12 ha de vignes, 70% Cabernet-Sauvignon et 30% Merlotvignes de 30 ans, est un vin de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais équilibrés. Le 2014 dévoile un bouquet puissant de violette, de sous-bois et de cuir, un vin riche, souple et corsé à la fois, aux tanins savoureux, de belle complexité. 

    Château TOUR-DU-ROCHAUT-MÉDOC Château TOUR-DU-ROC

    Château TOUR-DU-ROC 

    (HAUT-MÉDOC)
    Philippe et Emmanuel Robert
    1, rue de l'Église
    33460 Arcins
    Téléphone :05 56 58 90 25 
    Email : tourduroc@wanadoo.fr 
    Site : www.chateautourduroc.fr 

    Situé à 4 kms au Nord de Margaux, le vignoble du Château Tour-du-Roc, propriété de la famille Robert depuis plusieurs générations, s’étend sur douze hectares de croupes graveleuses très bien exposées. L’encépagement se compose de 50% de Merlot et 50% de Cabernet-Sauvignon.
    L’exploitation a conservé des méthodes traditionnelles de travail : taille Guyot double sans désherbage chimique, vendanges manuelles. La vinification est effectuée selon la tradition médocaine avec une cuvaison de trois semaines. L’élevage en fûts de chêne pendant douze mois est suivi d’un filtrage léger lors de la mise en bouteilles, laquelle a lieu au Château; autant d’atouts qui confèrent à ce Haut Médoc une grande qualité et une bonne aptitude au vieillissement. 

    Au Château Tour-du-Roc, Philippe Robert nous confirme la faible quantité de la récolte 2017, mais une qualité bien certaine : un vin bouquetécorsé, avec des degrés élevés qui se rapprocherait du millésime 2003. Ventes en 2018 : les millésimes 2014 et 2015.

    Coup de cœur pour ce Haut-Médoc 2015, qui sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, avec des nuances de cassis, de musc et de fumé, complet, charpenté et persistant, de garde naturellement. Le 2014, de très belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, un vin puissant mais déjà charmeur, qui mêle richesse et souplesse, généreux, de fort belle évolution, que l’on peut apprécier, par exemple, avec des aiguillettes de canettes aux fèves ou un chou farci aux châtaignes et au foie gras. 

    Château FOURCAS-DUPRÉLISTRAC Château FOURCAS-DUPRÉ

    Château FOURCAS-DUPRÉ 

    (LISTRAC)
    Patrice Pagès
    213, Fourcas-Est
    33480 Listrac-Médoc
    Téléphone :05 56 58 01 07 
    Email : info@fourcasdupre.com 
    Site : www.fourcasdupre.com 

    C'est avec Alex Laffont, œnophile éclairé et ami de toujours, que Guy Pagès rachète, le 24 Novembre 1970, les 2000 parts de la Sci et en devient le gérant. D’importants travaux sont alors engagés pour en faire l’une des valeurs sûres de son appellation. Listrac-Médoc est l’une des six appellations communales du Médoc…. 
    En lui succédant en 1985, son fils, Patrice Pagès, conserve le même état d’esprit : minutie, savoir faire et passion. Ainsi, les vins du Château Fourcas Dupré n’ont cessé de progresser au cours des 30 dernières années. Reconnu par ses pairs, le Château Fourcas Dupré est membre de l’Union des Grands Crus de Bordeaux, de l’Académie du Vin de Bordeaux et de la Commanderie du Bontemps Médoc et GravesSauternes et Barsac... 

    Pour Patrice Pagès, le 2015 est un millésime qui tient toutes ses promesses, nous avons eu des conditions climatiques quasi parfaites, une année chaude et ensoleillée, avec une période de sécheresse juste ce qu’il fallait avant les vendanges, le viticulteur que je suis était heureux.
    C’est un millésime un peu différent, grande richesse, une acidité plutôt basse, un vin avec une structure tannique vraiment très harmonieuse, les tanins sont suaves, c’est vraiment une caractéristique du millésime, le fruité éclatant ! Ce 2015 plaira au plus grand nombre grâce à la douceur de ses tanins et à l’expression du fruit très agréable, il est très séduisant.
    Le 2016 est un très grand millésime qui ne s’est révélé qu’à la fin car les conditions climatiques ont été un peu difficiles. Après une grande sécheresse, il y a eu une pluie mi- septembre très libératrice, si je puis dire, qui a donné une “respiration” à la vigne. Nous avons vendangé du 3 au 18 Octobre et avons donc eu l’effet bénéfique de cette pluie.
    Les raisins avaient une constitution idéale, c’est un grand millésime typiquement médocain qui a une belle aptitude de garde.
    Nous élaborons un vin blanc Château Fourcas Dupré depuis 4 ans, une petite production de seulement 7000 bouteilles. Il y avait une tradition de vigneblanche à Listrac, liée à la nature des sols, nous avons un terroir argilo-calcaire où les Sémillons et Sauvignons se plaisent particulièrement bien sur ce type de sol. Nous avons deux parcelles qui apportent des résultats très satisfaisants, l’effet terroir fonctionne merveilleusement bien. Nous sommes très exigeants car nous vinifions la totalité en barriques neuves durant 
    8 mois avec bâtonnages, nous recherchons à produire des vins qui ont de la chair et la capacité à vieillir. Nous proposons le 2016, et le 2017 est en cours d’élevage. 

    En effet, voilà un remarquable Listrac Médoc 2015, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, de bonne bouche, bien persistant en finale, à dominante de fraise des bois cuite et d’humus. Le 2014, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, est un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, très complexe. 
    Excellent 2013, au bouquet de cassis et d’humus, un vin charmeur, de jolie structure, très parfumé en bouche, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés. Le 2012, parfumé (framboiseprunehumus), est un vin très classique, de bouche soyeuse mais corsée.
    Goûtez le Listrac Médoc cuvée Hautes Terres (belle étiquette orange, version contemporaine du grand vin), 54% Merlot et 46% Cabernet-Sauvignon, avec de la charpente, aux senteurs de griotte et d’humus, subtilement poivré en finale. Quant au Bordeaux Grand Vin blanc Sec 2016, 67% Sauvignon blanc et 33% Sémillon, de robe jaune d’or, il est riche au nez, d’une jolie complexité d’arômes où l’on retrouve des notes de noix, de citron et de pêche.

    Château MAYNE LALANDELISTRAC Château MAYNE LALANDE

    Château MAYNE LALANDE 

    (LISTRAC)
    Bernard Lartigue
    7, route du Mayne
    33480 Listrac-Médoc
    Téléphone :05 56 58 27 63 
    Email : blartigue2@wanadoo.fr 
    Site : www.chateau-mayne-lalande.com 

    “Le terroir de Listrac, explique Bernard Lartigue, se décompose géologiquement de la façon suivante : 50% de la surface viticole est composée de graves garonnaises et pyrénéennes, et 50% de terre argilo-calcaire. Les Cabernets-Sauvignons, Cabernets francs et Petit Verdot sont plantés sur les sols les plus chauds, graveleux, avec des porte-greffes à cycles courts afin d’optimiser la maturité de ces cépages plus tardifs. 
    Les Merlots sont sur les sols argilo-calcaires où ils s’adaptent le mieux. Pour élaborer un très grand vin, le travail commence bien entendu à la vigne : une grande connaissance de son terroir, et de chaque parcelle, le respect du travail traditionnel au sol (enherbement, aération du sol pour faciliter la vie microbienne, charge de raisin limitée pour atteindre des rendements raisonnés…), des vendanges vertes, l’effeuillage manuel, l’apport de fumure à dose très homéopathique après analyses, pas d’apport de matière azoté...”
    Son Listrac Médoc 2015, d’une belle couleur profonde avec des arômes de fruits frais et de poivre, souple et ample en bouche, est d’un bel équilibre, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien présents, d’une finale dense avec cette saveur d’épices persistante. Le 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves) est riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de cassis, de truffe et d’humus. 
    Le 2013 est très réussi, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, corsé. Le 2012, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, est d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, un vin généreux et persistant, parfait sur un curry de mouton ou un confit d'oie. Le 2011 (50% de barriques neuves) est tout en bouche, à dominante de rondeur, ferme, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle…), de très bonne évolution. Le 2010 (50% de barriques neuves), de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins équilibrés, est gras, distingué, de bouche flatteuse et riche à la fois, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale. Belles chambres d’hôtes.




    Château DESMIRAILMARGAUX Château DESMIRAIL

    Château DESMIRAIL 

    (MARGAUX)
    Denis Lurton
    28, avenue de la Vème République
    33460 Cantenac
    Téléphone :05 57 88 34 33 
    Email : contact@desmirail.com 
    Site : www.desmirail.com 

    Le Château, troisième Grand Cru Classé en 1855, bénéficie d'une situation exceptionnelle, en bordure de la célèbre Route des Châteaux. Derrière un majestueux portail de marbre rose se devinent une élégante chartreuse du XVIIIème siècle et un cuvier médocain typique de la fin du XIXe. Depuis 1992, Denis Lurton prolonge l'oeuvre de son père Lucien et apporte tous ses soins à l'élaboration de ce Grand Cru Classé. Le terroir : les vignes du Château Desmirail, d'un âge moyen de 25 ans, couvrent une superficie d'une quarantaine d'hectares. Le vignoble est à 60% Cabernet-Sauvignon, 37% Merlot et 3% Petit Verdot
    Vous allez apprécier son Margaux 2015, de robe pourpre soutenu, aux tanins denses, qui mêle une charpente réelle à une jolie rondeur, tout en charme et amplitude, avec, en bouche, des nuancess de fruits noirs, de cuir et de fumé, aux tanins équilibrés, un vin de très belle évolution. Le 2014, de teinte grenat, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, soyeux et charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2013, avec ces connotations de prune et d'humus, est un vin classique, riche et coloré, corsé, ample, de bouche pleine avec des tanins bien soyeux
    Le 2012, corsé, au nez complexe (fraise des bois, réglisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes et de fumé, de mûre et d'épices, de belle base tannique. Savoureux 2011, au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, qui commence à très bien s'apprécier. Très beau 2010, aux notes de cassis mûr, d'épices et de fumé, riche et savoureux en bouche, idéal sur un carré d'agneau à l'ail ou un foie de veau à l'anglaise.

    Château La GALIANEMARGAUX Château La GALIANE

    Château La GALIANE 

    (MARGAUX)
    Christiane Renon
    14, rue Alfred de Luze
    33460 Soussans
    Téléphone :05 57 88 35 27 
    Email : scea.rene.renon@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulagaliane 
    Site : www.scea-rene-renon.com 

    A la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, ce qui vient récompenser un formidable rapport qualité-prix-typicité.
    Le Château doit son nom au Général Anglais Galian qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, plantée de 50% de Cabernet-Sauvignon, 45% de Merlot et 5% de Petit Verdot, ce qui présente un parfait équilibre, classique et traditionnel de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves

    Pour Christiane Renon, ce 2016 est un très beau millésime à la superbe couleur, assez concentré. Nous avons vendangé sous un temps splendide, le vin est très fruité, je le trouve plus structuré qu’un 1990. Le 2016 est un millésime très agréable, bien structuré, bien charpenté, de garde avec du fruit mais aussi beaucoup de rondeur. C’est un vin très plaisant, je me demande s’il n’est pas supérieur au 2015. Ici, au Château La Galiane, nous travaillons beaucoup les sols, nous effeuillons, apportons beaucoup de soins à la vigne, c’est le début d’un grand vin ! 
    Le 2015 est un vin magnifique, assez charpenté, bien structuré, avec du fruit, rond, les tanins sont bien agréables, des Vins qu’il faudra laisser vieillir. Le 2014 est un millésime souple, agréable, très plaisant et bien équilibré, bien structuré, de bonne garde.

    En effet, fidèle à lui-même, voici vraiment un remarquable Margaux 2015, coloré, d’une jolie robe rouge sombre, au bouquet ample, riche, aux senteurs de réglisse et de mûre, aux tanins bien fondus, de bouche dense où s’entremêlent des nuances de cerise noire et d’humus. Le 2014, de couleur pourpre soutenu, riche mais très élégant, très savoureux, intense au nez comme en bouche (fraise des bois, épices), avec une structure très équilibrée et fondue, de très bonne garde. Savoureux 2013, de robe profonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassis, un vin flatteur, rond, ample, avec des taninssoyeux. 
    Le 2012, typé, est racé, de robe grenat soutenu, qui allie une belle structure à une jolie souplesse, tout en nuances d’arômes avec des connotations de prune, de violette et de pruneau, de bouche chaleureuse dominée par la fraise macérée, à déboucher, par exemple, sur une épaule d'agneau braisée ou un fricandeau de veau à l'ancienne. Le 2011 est vraiment remarquable, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de prune mûre, un vin puissant, très savoureux, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution, que l’on peut commencer à servir sur des feuilletés aux morilles. 
    Très beau 2010, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche avec des nuances de fruits noirs compotés, aux tanins équilibrés, complet, de garde. Le 2009 est puissant au palais, aux tanins mûrs, un vin qui sent bon la groseille mûre et l’humus, tout en rondeur, de bonne charpente, structurée et fine à la fois, de très bonne garde, à déboucher sur un carré d'agneau à l'ail. Le 2008 est tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, riche et gras, intense, d’un bel équilibre, un vin aux tanins bien présents mais soyeux, prometteur. Le 2007, de belle robe soutenue, au nez légèrement épicé, avec des nuances de mûre, mêle une jolie charpente à une rondeur séduisante aux papilles, et se goûte sur une cuisse de canard confite ou des côtes de veau sautées.
    Redégusté cette année, le 2005 se goûte parfaitement, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des connotations délicates de pruneau, de violette, de cuir et de sous-bois, tout en séduction.
    Il y a également son autre Margaux Château Charmant, dont le vignoble de 5 ha est planté sur des croupes de fines graves, qui possède des ceps de vignescentenaires, la culture se fait par une fertilisation réalisée à base de fumure organique. Le 2015, de très bonne bouche, est bien charnu, aux taninsharmonieux, avec des nuances de fruits surmûris et d’épices, de belle couleur cerise noire, riche et velouté au palais avec de la personnalité. 
    Le 2014 est un vin qui révèle un bouquet de notes épicées et poivrées, ample en bouche avec des tanins denses et veloutés, d’une finale persistante. Joli 2013, qui a de puissants arômes de fruits noirs, un vin bien charpenté, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale. 
    Le 2012, de bouche classique, de structure soutenue, riche et parfumé, avec ses tanins ronds et riches, avec ces notes de mûre et de cassis en finale, est un vin qui allie finesse et charpente, aux tanins denses et soyeux. Le 2011, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, est tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux, vous allez l’aimer avec un ragoût de bœuf aux champignons ou un rôti de dindonneau en terrine.


    Château LASCOMBESMARGAUX Château LASCOMBES

    Château LASCOMBES 

    (MARGAUX)
    Dominique Befve
    1, cours de Verdum
    33460 Margaux
    Téléphone :05 57 88 70 66 
    Email : contact@chateau-lascombes.fr 
    Site : www.chateau-lascombes.com 

    Voilà un grand Margaux 2015, de bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de prune et de cuir, avec des nuances épicées, un vin complexe, harmonieux, est très prometteur. Le 2014 est savoureux, charnu, au nez d’épices et de griotte mûre, très riche, d’une longue finale avec des nuances mûres et complexes de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse, de très bonne garde. Le 2013 est de robegrenat, concentration moyenne qui correspond bien au fruité et à la fraîcheur du millésimeTanins fins et réguliers, vin équilibré dominé par les fruits, classique et élégant. Le 2012 a une belle robe pourpreintense, joli bouquet de fruits rouges et noirs bien mûrs assortis de notes de pain grillé, torréfaction. Bel équilibre entre alcoolacidité, concentration et structure. Milieu de bouche gras et velouté, belle finale longue qui promet une bonne garde. Le 2011 est vraiment très réussi, attaque franche et douce à la fois, arômes intenses de fruitsnoirs, notes florales, mais aussi d’épices et de réglisse. Volume et concentration emplissent la bouche, les Tanins sont denses, le boisé intégré, bel équilibré entre alcool acidité et structure. Le 2010 est de robe noire très profonde, arômes très présents de mûre, notes de chocolat et de moka. Attaque fraîche et moelleuse, belle rondeur épaulée par une structure présente mais pas dominante, du gras, de la vivacité, arômes très élégants de fruits noirs, d’épices, superbe finale.
    Excellent Chevalier de Lascombes 2015, de couleur rubis, aux Tanins fermes, au nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois.

    Château BOIS CARRÉMÉDOC Château BOIS CARRÉ

    Château BOIS CARRÉ 

    (MÉDOC)
    David Renouil
    1, rue de Mazails
    33340 Saint-Yzans-de-Médoc
    Téléphone :05 56 09 08 12 et 06 08 68 45 61 
    Email : vanessadavid33@hotmail.fr 

    Vignoble de 6 ha (50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon), planté sur des croupes caillouteuses, sablo-argileuses et argilo-calcaires
    Voilà un excellent Médoc 2015, médaille d’Or au concours de Mâcon, qui développe des arômes de fruits mûrs, classique de ce millésime, le vin est corsé, aux taninsdenses et bien équilibrés, à la bouche parfumée (prune, épices), il faut attendre un peu pour profiter de son potentiel. Le 2014, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale, à ouvrir sur une côte de bœuf flambée ou une épaule d'agneau braisée. Le 2013 est de bouche intense et dominé par la mûre, alliant souplesse et intensité aromatique. Beau 2012, aux tanins mûrs et fermes à la fois, de bouche parfumée (fraise des bois), riche et fondue, au nez où se mêlent la truffe et l’humuscharnu comme il se doit, de jolie garde mais que l’on peut déjà apprécier avec une selle d'agneau en persillé de truffe ou un ragoût de bœuf.

    Château Le BOURDIEUMÉDOC Château Le BOURDIEU

    Château Le BOURDIEU 

    (MÉDOC)
    Guy Bailly
    1, route de Troussas
    33340 Valeyrac
    Téléphone :05 56 41 58 52 
    Email : guybailly@lebourdieu.fr 
    Site : www.lebourdieu.fr 

    Vignoble de 38 ha plantés sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des croupes). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style architectural des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des Crus Bourgeois de 1932.
    Vous allez apprécier ce Médoc 2015 (50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), vieilles vignes de 35 ans, élevage 12 mois en barriques de chêne, vraiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre. Le 2014 est un vin aux tanins présents, intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois, d’excellente garde. Le 2013 est charmeur, au nez délicat de petits fruitsrouges mûrs (cassis, mûre) et d’humus, aux tanins soyeux, à la fois puissant et fin, un joli vin mêlant rondeur et structure, où l’élégance prédomine. 
    Le 2012, charnu, est riche en matière, aux tanins équilibrés, où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche riche et corsée, de garde. Le 2011 est excellent, d’un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et la prune, avec une touche poivrée. 
    Le 2010, caractérisé par un nez complexe (cassis, épices...), réunit puissance et souplesse, riche et fin, typécharnu, de bouche pleine. 

    Château CASTERAMÉDOC Château CASTERA

    Château CASTERA 

    (MÉDOC)
    Thomas C. Press - Directeur : Jean-Pierre Darmuzey
    Rue du Bourg
    33340 Saint-Germain-d'Esteuil
    Téléphone :05 56 73 20 60 
    Email : chateau@castera.fr 
    Site : www.chateau-castera.com 

    Nous avons décidé d’organiser de nombreux évènements tout au long de l’année pour ponctuer notre démarche œnotouristique, nous dit Mounia Ziani, responsable marketing et œnotourisme. Manifestations festives, culturelles…, mais aussi journées portes-ouvertes, dégustations
    En Avril, nous participons à la journée Portes-Ouvertes du Médoc, en Mai, nous organisons un vernissage puisque, chaque année, nous recevons un artiste qui présente ses œuvres. Château Castera accueille cette année, Michel Iturria, le dessinateur de Sud-Ouestqui expose de Mai à Septembre. 
    Le 2 Juin, nous organisons un concert de jazz dans le cadre de Music’Action en Médoc, sieste musicale dans les jardins, visite de la tour et du chai
    En Juillet, ce sont les Portes Ouvertes Castera en Fête et, le 22, de 10h à 19h : déjeuner sur l’herbe, visites guidées, Casino du Vin et sa roulette de saveurs, balades en calèche et chasse au trésor, animation musicale avec Banda Pays Médoc et dégustations de vins ! 
    En Août, rencontre avec Christian Coulon, auteur de “La Table de Montaigne”, conférence littéraire sur le thème des habitudes culinaires de Michel de Montaigne. 
    Le 14 Septembre, Caster’Apéro : un afterwork avec dégustation de vins, assiettes de tapas, animation musicale. Nous organisons aussi des ateliers Rosé, sur rendez-vous avec au maximum 8 personnes, nous leur apprenons à faire différents cocktails à base du rosé produit au Château Castera. 
    L’idée est de montrer que nous sommes dynamiques et que nous proposons des activités variées, organisons des évènements, que ce soient des conférences littéraires ou des apéros avec les bandas, entre autres. 

    Vous allez apprécier comme nous ce Médoc Cru Bourgeois 2014, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d'épices au palais, aux tanins amples mais très fins, un vin harmonieux et complet, avec une belle fraîcheur en finale, ce qui le rend déjà particulièrement séduisant. “En dépit du mois d’Août médiocre mais grâce au mois de Septembre, qui fut chaudsec et lumineux, une des conditions d’un grand millésime de rouge fut en partie satisfaite en 2014, avec la maturation complète des différents cépages. D’autant qu’Octobre, tout aussi exceptionnel, prolongea l’été en automne et assura la fin de maturation des Cabernets. Les Merlots ont bien résisté grâce aux argilo-calcaires, leurs permettant de bénéficier d’une réserve d’eau durant la période sèche de pré-vendanges.”
    Très joli 2013, qui fleure le cassis et la violette, tout en charme, souple, avec des notes de groseille surmûrie en bouche, bien corsé, aux tanins mûrs, un vion croquant et rond, très réussi.
    Le 2012, médaille d’Or Concours des vins de Bordeaux 2016, étonnant par sa charpente, où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, a des tanins bien enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, puissant et bien corsé
    Redégusté cette année, le 2009 se goûte parfaitement, classique de ce grand millésime savoureux bordelais, tout en nuances d’arômes délicatement épicées, où dominent la mûre, l’humus et le cassis, très riche au nez comme en bouche, avec des nuances de poivre et de prune cuite, de robe intense, aux taninsamples, parfait avec des mets puissants comme une fricassée de lapin ou une selle d'agneau en persillé de truffe.

    Château DAVIDMÉDOC Château DAVID

    Château DAVID 

    (MÉDOC)
    Thierry Kerdreux
    40, Grand-Rue
    33590 Vensac
    Téléphone :06 89 16 07 70 
    Email : chateaudavid@free.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudavid 

    Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 16 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit VerdotVinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne.
    Au Château David, nous dit Thierry Kerdreux, les vendanges 2017 se sont bien passées, il y a eu quelques pertes dues au gel mais nous avons pu recueillir 22% de la récolte. Les vendanges se sont déroulées parcelle par parcelle afin d'essayer d'avoir la meilleure maturité. L'assemblage est nettement satisfaisant, un millésime rondfruité, avec beaucoup de matière.
    Ses ventes, cette année : Château Les Abedes 2016, Château Les Hauts David 2016, Château David 2016, plus une nouvelle cuvée2016 à base de Petit Verdot uniquement.
    Nous continuons notre orientation vers Terra Vitis. Les investissements se font vers la thermorégulation et nous planterons 2 ha en CabernetPetit Verdot et Merlot.

    Il peut être satisfait de son Médoc 2015, gras, dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche, où s’entremêlent des notes de fruits cuits et de truffe, un beau vin très classique, marqué par des nuances de pruneau confit, de bellegarde. Le 2014 est de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, charnu, complexe, avec des saveurs intenses, de bouche généreuse. 
    Excellent 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffécharnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franctypé et de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate. 
    Les Hauts de David 2015, plus boisé, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, est un vin puissant, de belle matière. Le 2014 se goûte très bien, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche. 
    Goûtez le Château Les Abèdes, dégageant un nez subtil avec ces connotations de cassis mûr et de truffe, un vin fondu mais riche au palais, de jolie charpente.

    Château Les GRAVES de LOIRAC

    Château Les GRAVES de LOIRAC 

    (MÉDOC)
    Christine et Jean-François Gillet
    21, chemin du Centre
    33590 Jau-Dignac-et-Loirac
    Téléphone :05 56 09 48 97 et 06 77 87 41 73 
    Email : lesgravesdeloirac.chateau@wanadoo.fr 

    Une exploitation familiale de 8 ha de sol graveleux (66% Cabernet-Sauvignon et 34% Merlot noir, élevage 8 à 12 mois en fûts de chêne). 
    Excellent Médoc 2015, dense et charnu comme il se doit, aux tanins fermes et savoureux, tout en nuances avec des notes de griotte, de musc et de cuir, qui poursuit son évolution. 
    Le 2014 a des tanins soyeux et riches, au nez de groseille, de robe grenat, épicé en bouche. Le 2013, de robe brillante et soutenue, dégage des senteurs de fruits noirs cuits, avec une bouche riche qui dévoile des tanins enrobés. Joli 2011, classique de ce millésime, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe. Le 2010 réunit concentration aromatique et souplesse, aux notes de griotte mûre, avec cette pointe de poivre séduisante, de bouche soyeuse mais puissante.

    Château LAYAUGA-DUBOSCQMÉDOC Château LAYAUGA-DUBOSCQ

    Château LAYAUGA-DUBOSCQ 

    (MÉDOC)
    Henri, Bruno et Hugues Duboscq
    1, rue Saint-Vincent
    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 30 54 
    Email : infos@haut-marbuzet.net 

    Henri Duboscq (voir Haut-Marbuzet) et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand dans ce vignoble de 12 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. 
    Belle verticale de ce Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance (50% de barriques neuves) : le 2015, très parfumé au nez (griotte, fumé), dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois au palais, a des tanins soyeux mais denses. 
    Excellent 2014, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, un vin bien caractéristique de ce millésime médocain, qui mêle structure et rondeur. Le 2013, de robe pourpre soutenu, parfumé, séveux, est généreux et persistant en bouche. Le 2012, tout en arômes, de bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale. Le 2011, où l’élégance prime, est un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices. 
    Le 2010, parfumé, typérond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée au palais, est un vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte. 
    Le 2009, d’un beau rouge profond, riche en fruits rouges et noirs, ample et structuré, tout en persistance d’arômes, tout en bouche, est à la fois puissant et gourmand. Excellent 2008, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs, de belle couleur, parfumé, bien structuré, généreuxcomme ce 2006, de jolie robe grenat, aux arômes de fruits rouges, d’épices, de gibier, aux tanins bien enrobés, et le 2005, premier millésime, de bouche corsée et souple, qui développe un nez intense, marqué par des notes de petits fruits rouges à noyau, tout en arômes, parfait, par exemple, sur un gâteau de viande gratiné ou un salmis de palombes. 




    Château de PANIGONMÉDOC Château de PANIGON

    Château de PANIGON 

    (MÉDOC)
    Georges Dadda
    1A, route d'Escurac
    33340 Civrac-en-Médoc
    Téléphone :05 56 41 37 00 et 06 86 18 63 85 
    Email : dwl.france@orange.fr 
    Site : www.chateaudepanigon.fr 

    Le vignoble, 45% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot et 5% Petit Verdot, se situe sur des croupes de graves dignes des meilleurs terroirs du Médoc et bénéficie des influences atlantiques de l’Océan tout proche, et de la présence de l’Estuaire de la Gironde, créant ensemble les conditions climatiques favorables au développement des cépages et à la bonne maturité des raisins. Vendanges manuelles et mécaniques avec tri sélectif par parcelle, élevage en barriques 100% dont 33% neuves chaque année, et un séjour de 12 à 18 mois.  

    Pour Georges Dadda, la récolte 2017 a été normale, les vendanges ont été un peu compliquées car certaines parcelles étaient mûres, d'autres pas, mais, qualitativement et quantitativement c'est parfait et, il pense que le 2017 sera un bon millésime. Sur le marché en 2018 ses 2014 et 2015, et, comme chaque année, restructuration du vignoble.

    Typé, velouté, son Médoc Cru Bourgeois 2015, d’une robe rouge cerise limpide, qui développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins riches, un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et de fumé, de bouche pleine, de garde. Le 2014, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche puissante en finale. Le 2013, aux tanins soyeux, au nezintense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), est un vin de belle ampleur, tout en finale. Le 2012, qui dégage un nez très intense (mûre, griotte), de bouche subtilement épicée, est un vin riche et d’une belle finale, où dominent les nuances de groseille et de poivre. 
    Le 2011, parfumé et persistant, aux tanins soyeux, équilibrés, mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, et développe des connotations de fruits noirs, tout en bouche, de bonne garde
    Son Médoc Cru Bourgeois Château Amour 2015, 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% Petit Verdot, élevage de 6 à 8 mois 100% en barriques, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée et ample, de très bonne évolution. Le 2014, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, est riche, d’une belle longueur, un vin puissant et harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, tout en charme.

    Château SAINT-HILAIREMÉDOC Château SAINT-HILAIRE

    Château SAINT-HILAIRE 

    (MÉDOC)
    Adrien Uijttewaal 
    13, route de la Rivière
    33340 Queyrac
    Téléphone :05 56 59 80 88 
    Email : chateau.st.hilaire@wanadoo.fr 
    Site : www.chateau-st-hilaire.com 

    C'est à partir de 1982 qu'Adrien Uijttewaal débute la plantation de vignes, dont la production sera vinifiée en cave coopérative. Puis, il développe peu à peu son vignoble. Le 1995 est le premier millésime vinifié directement à la propriété sous les conseils de Jacques Boissenot. Le vignoble représente alors une surface de trente hectares. À partir du millésime 2003, son cru est reconnu cru Bourgeois. À compter du millésime 2006, il commercialise la production issue des vignes situées à Queyrac sous la marque ChâteauGemeillan, reconnue cru Bourgeois à partir du millésime 2009. Plusieurs autres achats de vignes portent ses propriétés à quelque 50 ha. Il possède le certificat Terra Vitis niveau 1 et s'oriente vers le niveau 2.

    Les vendanges ont été précoces avec une bonne maturité des raisins sans botrytis, car le gel (20%) avait fait son apparition, nous dit Elise Uijttewaal, dont c’est la première récolte. Le millésime 2017 est parfait, elle le situe entre le 2001 pour la qualité et le 2011 pour la fraîcheur. Ce sera un vin de garde.
    En 2018, les millésimes en vente sont 2015, 2014, 2012, 2013, 2011, 2010, 2009, et même au-delà pour les amateurs de belles années plus anciennes.

    Comme nous, vous allez aimer ce Médoc cru Bourgeois Château Saint-Hilaire 2015, qui sent la groseille mûre et le poivre, de robe grenat, riche, aux taninspuissants et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, d’une belle finale aromatique aux nuances de fruits cuits, un vin fondu mais puissant en bouche, de garde, évidemment. 
    Le 2014, riche en bouquet comme en matière, dense et bien charnu, mêle couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humuscharpentéet typé. Le 2012 (médaille d’Argent au Concours Paris 2014) est une vraie réussite. Au nez, s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vinstructuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, d’excellente garde. 
    Remarquable 2011 (médaille d’Argent Vinalies Internationnales 2013), très séduisant, au nez persistant et subtil à la fois, avec, au palais, des notes de petits fruits cuits (cassis, griotte) et de musc, aux tanins bien fondus, à déboucher sur des cailles grillées ou une poitrine de veau farcie jardinière. Le 2010 est charnu, tout en nuances aromatiques, coloré, aux tanins puissants, au nez où domine le cassis, d’excellente évolution comme ce 2009, harmonieuxgrascharnu, avec ces nuances de griotte et d’humus, qui allie structure et fondu en bouche.
    Le Médoc cru Bourgeois Château Gemeillan 2014, l’une des plus jolies bouteilles dégustées dans l’appellation et ce millésime, mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de cuir et de fruits légèrement cuits, un vin classique comme il se doit, d’excellente garde. Savoureux 2012, complet, puissant et équilibré, est charnu, au nez dominé par la prune, la fraise des bois et la truffe, de bouche fondue mais bien présente, et commence à très bien se goûter. Le 2011 (médaille d’Or au Concours de Mâcon et médailles d’Argent aux Concours de Bordeaux et Bruxelles), légèrement épicé comme il se doit, avec cette structure délicate, aux senteurs où prédominent le cassis et les sous-bois, est un vin généreux et charmeur. 



    Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

    Château LESTAGE-DARQUIERMOULIS Château LESTAGE-DARQUIER

    Château LESTAGE-DARQUIER 

    (MOULIS)
    Brigitte et François Bernard
    42, chemin de Giron - Grand Poujeaux
    33480 Moulis-en-Médoc
    Téléphone :05 56 58 18 16 et 06 81 78 77 69 
    Email : lestagedarquier@orange.fr 
    Site : www.chateaulestagedarquier.com 

    Si la propriété a été créée par des ancêtres en 1868, Brigitte et François Bernard l’ont reprise en 1982, alors qu’elle ne produisait plus que quelques bouteilles.
    Vignoble de 10 ha situé sur la partie ouest du terroir de graves de Grand-Poujeaux. Pratique de la “Protection Raisonnée du Vignoble” et la propriété est qualifiée “Agriculture Durable” et certifiéeTerra Vitis depuis 2004. Après une vendange manuelle et des tris sévères, les vinifications sont très bien maîtrisées (contrôle des températures, remontages par pompage lent avec petit débit, cuvaisons longues de 21 jours, débourbages fréquents avec aération...).
    Comme nous, vous allez apprécier ce Moulis 2015, 55% Cabernet-Sauvignon, 43% Merlot et 2% Cabernet francvignes de 20 ans en moyenne, élevage pendant une année en barriques, de belle matière, de truffe et de cuir, d’un équilibre soyeux, complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle caractéristique. Le 2014, dense et parfumé, de bonne base tannique, tout en bouche, avec des notes bien caractéristiques de fruits rouges mûrs et d’épices, très bien élevé. Le 2012, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux nuances d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, est tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Excellent 2011, avec ces notes de fruits surmûris et d’épices, qui est un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins harmonieux
    Beau 2010, aux arômes de fruits mûrs (cerise noire) et de poivre, riche et coloré, dense au nez comme au palais.

    Château La MOULINEMOULIS Château La MOULINE

    Château La MOULINE 

    (MOULIS)
    Cédric Coubris - SAS Coubris JLC
    Chemin du Puy de Minjeon
    33480 Moulis-en-Médoc
    Téléphone :05 56 17 13 17 
    Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulamouline 
    Site : www.chateaulamouline.com 

    Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël Lasserre qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 ha 70 ares et 37 centiares. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine Lasserre, épouse de Jean Coubris en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis Coubris accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. A ce jour, Cédric Coubris, continue l’exploitation de 22 ha de vignes sur les 25 ha de superficie de la propriété, certifiée HVE (Haute Valeur Environnementale) depuis 2017.

    Les 2015 et 2016, nous dit Cédric Coubris, sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent les 2009 et 2010. Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité.

    Grande réussite pour ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2015, de robe intense, au nez complexe, un vin ample, persistant, structuré, bien corsé, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais présents à la fois, de garde. La cuvée L’Eminence de la Mouline 2015, une sélection des plus belles baies de la vendange et élevée dans 100% de barriques neuves, de couleur pourpre intense, a des tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices…), un vin alliant puissance et finessegras et intensité, idéal sur un chapon rôti ou une terrine de faisan aux fruits secs.
    Goûtez aussi le Listrac de la Mouline 2015, constitué par l'ensemble d'une parcelle, est tout en souplesse, tout en fruité, très séduisant comme le Charme la Mouline, et le Cheval la Mouline, une nouvelle marque du Château La Mouline qui met en avant l'emblème de la propriété. 
    Quant au Domaine de Lagorce de la Mouline 2015, il est dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche ample.

    Château FONBADETPAUILLAC Château FONBADET

    Château FONBADET 

    (PAUILLAC)
    Pierre et Pascale Peyronie
    47, route des Châteaux
    33250 Pauillac
    Téléphone :05 56 59 02 11 
    Email : pascale@chateaufonbadet.com 
    Site : www.chateaufonbadet.com 

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Charmante, Pascale Peyronie, aux côtés de son père, Pierre, perpétue la tradition familiale avec talent et passion. 
    Le Château Fonbadet poursuit son engagement Eco-responsable commencé depuis bientôt quatre ans. Il n’utilise plus d’insecticide ni de désherbant afin de restaurer l’écosystème de la faune et de la flore.
    Ce Pauillac 2015, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme, est charnu comme on les aime, gras et structuré, complexe, aux connotations épicées et poivrées. Le 2014, de robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, est bien charnu comme il le faut. Le 2013, aux senteurs de griotte et d'humus, qui mêle ampleur et distinction, aux tanins amples, est chaleureux, de texture fine, aux connotations de truffe et de griotte mûre au palais. Beau 2012, très typé, développe un nez de fruits rouges surmûris et de cuir, un vin ample, de jolie structure, légèrement épicé en finale, de bouche puissante et corsée. Le 2011 est de bouche franche, mûre et dense, aux nuances de framboise cuite, d'humus et de réglisse, d’une très jolie d'une structure soutenue, un vin charnu, d'une finale complexe. Le 2010, un grand vin où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé, de belle garde. Il y a également son Château Pauillac 2015, une production confidentielle de 2 400 bouteilles, “le bijou de la propriété tant par sa couleur, que par sa concentration, sa rondeur, son fruit, et ses tannins qui en font un vin d’exception.” Le vin est particulièrement charmeur, en effet, puissant, tout en couleur et en matière, avec ces senteurs persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, de bouche ample.
    Le Second Vin, l’Harmonie de Fonbadet est finement bouqueté, vraiment excellent, à la robe rubis, au nez de fruits rouges mûrs (cassisfraise des bois), avec des tanins ronds.



    Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

    Château GRAND-PUY-LACOSTEPAUILLAC Château GRAND-PUY-LACOSTE

    Château GRAND-PUY-LACOSTE 

    (PAUILLAC)
    Domaines François-Xavier Borie
    BP 82
    33250 Pauillac
    Téléphone :05 56 59 06 66 
    Email : dfxb@domainesfxborie.com 
    Site : www.chateau-grand-puy-lacoste.com 

    Incontestablement au sommet. Le vignoble couvre 55 ha de vignes d’un seul tenant, âge moyen 38 ans, terroir de grosses graves profondes sur de superbes croupes typiques des grands terroirs du MédocCuvaison longue de 3 semaines, élevage en barriques de chêne français “grain fin”, dont 75% de bois neuf, élevage de 16 à 18 mois selon le millésime
    “Associé à notre connaissance approfondie du vignoble, parcelle par parcelle, tous nos derniers investissements nous permettent de très vite réagir les années un peu plus délicates, nous explique François-Xavier Borie. Nous ne regrettons surtout pas l’achat de matériel performant (tables de tris vibrantes, égrappage...), c’est ce qui fait la différence et permet d’optimiser le résultat. Nous n’avons pas vraiment changé notre méthode de vinification mais, grâce à une technique plus précise, nous l’avons améliorée sensiblement. Nous désirons nous donner les moyens de mener une viticulture plus perfectionniste.”
    Formidable Pauillac 2015, un très beau vin de robe pourpre, volumineux, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, mêlant puissance et distinction, finesse et structure, de garde. Remarquable 2014, de robe pourpreintense, aux tanins riches mais veloutés, très équilibrécharnu, élégant, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. 
    Le 2013 est certainement l’une des plus jolies bouteilles de ce millésime, de grand charme, de jolie robe grenat soutenu, qui dégage un nezintense et subtil à la fois (groseille, humus), aux tanins soyeux, et développe au palais des connotations délicates de fruits noirs macérés, de cuir et de poivre. Le 2012 (76% Cabernet-Sauvignon, 24% Merlot), est remarquable, de couleur rouge sombre, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, de crème de cassis et de poivre, tout en complexité aromatique, aux tanins amples, tout en charme, un vin qui met en valeur son beau terroir de Pauillac. Le 2011, offre, une fois encore, un style structuré par une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (78%), il présente une couleur rouge profonde et intense. Le bouquet dévoile des parfums très typiques de fruits noirs et de cassis complétés de notes légèrement épicées. L’attaque en bouche est précise, offrant une structure élégante et équilibrée. 
    Exceptionnel 2010, composé d'une très grande majorité de Cabernet-Sauvignon (83%) qui offre une couleur rouge profond. Le bouquet dévoile des parfums de cassis très mûrs, légèrement épicé révélant la belle maturité des raisins. L'attaque en bouche va crescendo, suave puis dense, se poursuit par une puissante structure tanique équilibrée. L'ensemble précis et complexe, enrobé d'une belle fraîcheur et d'une très longue persistance aromatique donnant beaucoup de classe à ce grand millésime
    Envoûtant 2009, qui présente une robe d'un rouge sombre intense. Le bouquet dévoile des arômes complexes de fruits et des notes de cassis très mûrs. L'attaque en bouche est précise, très dense, et développe une trame aux tanins suaves, élégants et charmeurs. L'ensemble forme une belle unité, alliant structure, pureté, finesse et fraîcheur. Le 2008, très représentatif du classicisme de ce grand millésime bordelais, est un grand vin très ferme, un vin tannique, associant structure et élégance, au bouquet concentré, aux nuances épicées, charnu, dense et velouté en bouche, vraiment très prometteur. Remarquable 2007, toujours très racé, au nez de prune et de framboise cuite, de robe grenat soutenu, un grand vin alliant puissance et souplesse, de bouche dominée par de très belles senteurs de fruits mûrs avec des notes de poivre, d’une grand subtilité, avec des tanins savoureux, très équilibré.

    Château de CÔMESAINT-ESTÈPHE Château de CÔME

    Château de CÔME 

    (SAINT-ESTÈPHE)
    Baron Velge - Directeur : José Bueno
    Lieu-dit Les Pradines
    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 73 72 25 
    Email : come@chateaudecome.com 
    Site : www.chateaudecome.com 

    “Côme est un Saint-Estèphe qui, pour moi, ressemble un peu à un Saint-Julien, nous dit Maurice Velge. C’est un vin que j’ai fait pour ma femme, qui l’adore d’ailleurs, c’est sans doute, le plus féminin des Saint-EstèpheChâteau de Côme est un vin Bio, et, en plus, je fais une parcelle sans souffre, un vin que j’aime beaucoup.
    Château de Côme est un vin en finesse, en dentelle, en subtilité, très élégant, aristocratique.”
    un vin qui a une énorme plénitude, un superbe volume en bouche, une très grande longueur, Château de Côme possède sa spécificité propre. Je bois très souvent du Côme sur du poisson, des ris de veau, de la cuisine orientale ou avec un steak de bœuf.”

    Baron Velge, nous précise José Bueno, le Directeur, entreprend de grands travaux de rénovation : nouvelle cuverie, nouveau chai de conditionnement, bureaux, salle de réception, très jolie salle de dégustation en hauteur qui dominera le vignoble. 2018 est une année “phare” ici, Baron Velge est très motivé et met tout en œuvre au service de la qualité. Il fait rénover une jolie maison de maître entourée d’un parc paysagé pour y installer sa demeure, c’est vous dire comme il aime la région. 

    Ce Saint-Estèphe Château de Côme 2015, au nez de fruits mûrs (myrtille, prune), coloré et très parfumé, d’une belle ampleur en bouche, où se dégagent des nuances de fruits rouges et de réglisse, charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches. Le 2014 (15 à 20% de fûts neufs) est de robe grenat, sent le cassis et l’humus, c’est un vin tout en élégance, mêlant structure et finesse, bien charpenté, de bouche parfumée (fraise des bois, épices). Le 2013, très fin, développe un nez tout en charme (fraise des bois, violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins souples, très élégant. 
    Savoureux 2012, de couleur intense, rond, aux connotations de cassis et d’humus, un vin bien charnuferme et persistant en bouche, élégant, de très bonne évolution. Le 2011 est à dominante de souplesse, de parfums et de finesse, sent les épices, vraiment très séduisant aujourd’hui. “Ce 2011 est le premier millésime certifié Bio du Château de Côme. Nous avions à l’esprit de ne pas utiliser de produit chimique mais nous ne voulions pas que la qualité baisse. Cela demande plus d’exigence, de suivi… nous labourons les sols. Le but est que la vigne arrive à mieux se défendre. Pour que le vignoble s’adapte à la culture en Bio, il faut compter de 4 à 5 ans.” 
    Le 2010, dense, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux taninsbien présents et fondus à la fois, un millésime riche, de garde. Le 2009 est très classique, puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez de griotte mûre et de sous-bois, exhalant des notes sauvages au palais.

    Château HAUT-MARBUZETSAINT-ESTÈPHE Château HAUT-MARBUZET

    Château HAUT-MARBUZET 

    (SAINT-ESTÈPHE)
    Henri, Hugues et Bruno Duboscq
    1, rue Saint-Vincent
    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 30 54 
    Email : infos@haut-marbuzet.net 

     Au sommet, incontestablement, et cela vient récompenser un formidable rapport qualité-prix-plaisir. En effet, ce cru, marqué par la “patte” et la passion d’Henri Duboscq, renvoie à un jardin d’enfants un bon nombre de crus surbarriqués et beaucoup plus chers. Il faut dire qu’Henri, secondé par ses fils Bruno et Hugues, est particulièrement chaleureux et sait de quoi il parle quand on aborde le sujet de l’élevage en barriques ou du terroir. 
    Un vignoble de 66 ha, complanté à 50% de Cabernet-Sauvignon, 40% de Merlot, 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot. L’âge moyen des vignes est de 30 ans. Les vendanges sont manuelles avec recherche de surmaturité. Les vins sont élevés en barriques neuves pour chaque millésime, mais avec une maîtrise exceptionnelle pour choisir l’origine du bois et ne pas “abrutir” le vin, avec les essences à grain fin adaptées à son cru. Il faut dire qu’une expérience de quelque cinquante années, cela aide...
    J’ai fait construire un chai de deuxième année d’élevage qui jouxte la vigne, nous dit Henri Duboscq, un joli bâtiment aux baies vitrées qui permettent de profiter de la proximité des vignes. Sont installées dans ce chai, des barriques qui sont au sol, ce qui permet des soutirages plus fréquents et plus faciles. 

    Formidable verticale sur place, des derniers millésimes à l’extravagant 1970. 
    Vous allez donc exciter vos papilles, avec ce Saint-Estèphe 2016, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration représentative du millésime, un vin charnu et structuré, de couleur pourpre, riche en arômes, où dominent en bouche les fruits rouges frais et une note poivrée, un vin qui mérite un peu de patience. Le 2015, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de garde, naturellement. Le 2014 sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robegrenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés, classique et prometteur. Le 2013, bien corsé et savoureux, aux tanins riches, souples et très bien équilibrés, au nez intense (mûre, groseille, épices...), en bouche très parfumée, avec des notes de cerise mûre et de truffe, fondue et intense à la fois. 
    Superbe 2012, “chatoyant”, dit Henri Duboscq, d’une puissance en bouche, un grand vin, charmeur, très parfumé (griotte, humus...), mêlant exubérance au palais et finesse tannique avec une très jolie finale grillée, le style parfait de Haut-Marbuzet dans sa jeunesse. 
    Le 2011 est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Très grand 2010, qui dégage un très beau nez intense, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, dense au palais, où dominent la fraisedes bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu, de grande garde. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, aux connotations de fruits, de cannelle et d’humus en bouche, un vin parfait, notamment, avec un rôti de veau en croûte ou des magrets de canard aux champignons. 
    Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, d’une complexité certaine, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassiset de sous-bois, puissant.
    Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. 
    Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruitscuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. 
    On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. 
    Le 1986 est superbe, robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction, un très grand vin parfait avec un veau en cocotte aux épices ou une pastilla de pigeon. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. Le 1978 est très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des taninsraffinés, un vin qui emplit le palais. Voir également le Médoc Château Layauga-Duboscq. 





    Château PLANTIER ROSESAINT-ESTÈPHE Château PLANTIER ROSE

    Château PLANTIER ROSE 

    (SAINT-ESTÈPHE)
    Michel Conte
    Leyssac - 51, route du Médoc
    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 36 16 
    Email : chateauplantierrose@hotmail.com 
    Site : www.chateauplantierrose.com 

    Vignoble de 9,5 ha, sur un terroir de graves et de sables, avec une moyenne d’âge des vignes de 30 à 35 ans. L’encépagement se compose majoritairement de Cabernet-Sauvignon, puis de Merlot et d’un peu de Petit Verdot
    Son Saint-Estèphe Cru Bourgeois 2015 mêle charpente et finesse, une bouche puissante, un vin gras et corsé, très harmonieux, tout en complexité aromatique (groseille, fumé...), avec des tanins rondsmais riches. Le 2014 est un vin de bouche puissante, avec des arômes de framboise mûre, très fin mais charpenté, bien charnu, très parfumé en bouche, d’un bel équilibre pour ce millésime classique. Le 2013 est tout en charme, avec une charpente harmonieuse, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre au palais, tout en distinction. Beau 2012, fort bien élevé en fûts de chêne durant 18 mois, alliant puissance et distinction, grascharnu, un vin typé, où dominent les fruits mûrs et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de truffe en finale. Le 2011 est délicieux, tout en arômescorsé et gras, au nez complexe, corsé et charpenté, avec des senteurs de framboise et de mûre, de très bonne garde. 
    Le 2010, de belle couleur, aux tanins amples et bien équilibrés, charnu comme il se doit, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, poursuit son évolution. Le 2009, de robe brillante et soutenue, dégage des senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d’une belle longueur.

    Château SAINT ESTEPHESAINT-ESTÈPHE Château SAINT ESTEPHE

    Château SAINT ESTEPHE 

    (SAINT-ESTÈPHE)
    Arnaud SA
    Leyssac
    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 32 26 
    Email : vignobles.arnaud@orange.fr 
    Site : www.chateaustestephe.com 

    Créé par un ancêtre de la famille Arnaud, ce domaine vit le jour vers 1870. Petite propriété familiale qui voit son développement depuis plusieurs générations par la famille Arnaud. 
    Le vignoble est regroupé autour des villages de Leyssac, la Marquette, Laujac, sur terroir de graves argileuses dominantes, graves fines, sableuses et argilo-calcaires formant une bonne complémentarité.
    Coup de cœur pour ce Saint-Estèphe Château Saint-Estèphe 2015, de belle couleur grenat, intense, corsévelouté, très parfumé, avec des notes subtiles de sous-bois, de framboise et de truffe, aux tanins fermes mais souples, tout en bouche. 
    Beau 2014, qui développe un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de cassis et de cannelleharmonieux, riche et parfumé, un vin très équilibré et de belle matière, à savourer sur un coq au vin ou un filet d'agneau aux échalotes confites. Le 2013, souple et charnu à la fois, est un vin bien typé comme il se doit, aux notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, avec des nuances de fruits cuits en bouche.

    Château TRONQUOY-LALANDESAINT-ESTÈPHE Château TRONQUOY-LALANDE

    Château TRONQUOY-LALANDE 

    (SAINT-ESTÈPHE)
    Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland - Directeur Technique : Yves Delsol

    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 61 05 
    Email : chateau@tronquoy-lalande.com 
    Site : www.tronquoy-lalande.com 

    Nous avons entamé une conversion en Bio, nous dit Hervé Berland. Cela se passe très bien et nous encourage à poursuivre la démarche. 
    Le terroir est très drainant à Tronquoy-Lalande : une très épaisse couche de grosses graves de 10-12 m, mélangée à de l’argile, c’est idéal pour permettre à la vigne de s’adapter aux différents évènements climatologiques, pluie ou sécheresse. 
    En général, ici, les vins sont d’une belle qualité homogène. Le vin est assez tannique tout en étant soyeux à la fois, belle expression du fruit grâce à la forte proportion de Merlot dans l’encépagement 55 %, Cabernet-Sauvignon 35%, Cabernet franc et 7% de Petit Verdot, qui apporte cette touche épicée si reconnaissable dans les vins de Tronquoy et qui “booste” les arômes du vin. 
    L’élevage du vin dure environ 12 mois dans 1/3 de bois neuf. C’est un choix, délibéré car, la totalité en barriques neuves durcirait le vin. Nous avons le désir de produire des vins qui ont du charme, séduisants dans leur jeunesse. Les vins de Saint-Estèphe ne manquent jamais de tanins, c’est une des particularités de cette appellation. Les vins sont assez charpentés, structurés. Nous n’avons pas de soucis au Château Tronquoy-Lalande pour parvenir à maturité complète des raisins, et c’est un atout majeur. 
    Dans la trilogie 2014, 2015 et 2016, 
    le 2014 est le moins complexe. C’est un millésime très typé Saint-Estèphe, avec peut-être un peu moins de rondeur que les 
    2015 et 2016. Ce 2014 est bien structuré, charmant avec une bonne aptitude au vieillissement. Le 2015 est un millésime avec une belle structure, une grande finesse et de la complexité. Le 2016 combine parfaitement le fruit, la puissance, la finesse et l’élégance, c’est un vin très accompli. Le 2017 est une année précoce, les vendanges ont été réalisées entièrement au mois de Septembre, une floraison en Mai, une véraison avec 
    15 jours d’avance, un beau mois d’Août avec un déficit de pluie. Les pluies de début septembre ont été salutaires car la vigne manquait d’eau, on en aurait peut-être préféré un peu moins… Les 10 premiers jours de Septembre ont eu un effet intéressant car cela a freiné la concentration des baies de raisins et on revient sur des équilibres d’alcool plus classiques bordelais. Ce 2017 est un vin bien équilibré, et, de ce fait, nous avons perdu 
    1° d’alcool, ce qui est une très bonne nouvelle car, pour nos vins de Bordeaux, ce n’est pas la course à la concentration, nous préférons les vins plus équilibrés qui ont de la fraîcheur, de l’élégance. Le 2017 sera bien typé Bordeaux avec un joli fruit. 

    Ce Saint-Estèphe 2015, 55% Merlot, 37% Cabernet-Sauvignon, 6% Petit Verdot, 2% Cabernet franc, charmeur et racé, très séduisant, mêle concentration aromatique et souplesse, un vin aux senteurs de griotte mûre, coloré, de bouche soyeuse et persistante avec ces nuances de fumé caractéristiques, toujours très fin. Le 2014, 56% Merlot, 37% Cabernet-Sauvignon, 6% Petit Verdot et 1% Cabernet franc est un vin très élégant, toujours fin et fruité, très parfumé, dont l’élevage de 25% de bois neuf bien intégré donne cette longue persistance en bouche. Le 2013, 52% Merlot, 38% Cabernet Sauvignon, 8% Petit Verdot, 2% Cabernet franc, aux notes de cerise bien mûre et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin à dominante d’élégance, qui allie charpente et rondeur. Le 2012 est très parfumé (épices, réglisse...), corsé, concentré, aux tanins fermes et ronds à la fois, très persistant en bouche. 
    Le 2011 d’un rouge profond, est un vin volumineux en bouche, élégant et complexe, très charnu, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices, un grand vin très équilibré, de bouche dense où l’on retrouve les fruits cuits (cassis, groseille, mûre) et l’humus, avec cette finale subtilement poivrée qui fait tout son charme. “En 2011, nous précise Yves Delsol, nous n’avons pas eu de grêle, fait des rendements très corrects, cela est dû aux terroirs de Tronquoy Lalande où nous avons un pourcentage d’argile assez élevé, ainsi la vigne ne souffre pas de stress hydrique. Les Cabernets étaient très jolis, l’assemblage du 2011 est composé de 47% de Cabernet, 42% de Merlot et 11% de Petit Verdot.”
    Grand 2010, très typé, d’un beau rouge foncé, dense, on est séduit par de jolis arômes de fruits noirs (mûre, cassis), des notes poivrées dues à la proportion de Petit Verdot dans l’assemblage. Très belle structure et volume en bouche enveloppés par des tanins soyeux avec une finale très persistante.

    Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

  • Pin it!

    DE BLAYE A CADILLAC, LES CÔTES DE BORDEAUX INCONTOURNABLES

    Château FAYAU Château FAYAU

    Château FAYAU 


    Jean Médeville et Fils

    33410 Cadillac
    Téléphone :05 57 98 08 08 
    Email : medeville@medeville.com 
    Site : www.medeville.com 

    Depuis plus de 180 ans, le nom de Médeville traverse les générations de tradition vigneronne, et voit son domaine viticole s’étendre et se pérenniser. Sept générations plus tard, toujours passionnés, Jean et Marc Médeville dirigent l’exploitation.
    Voilà un beau Cadillac Côtes de Bordeaux Jardin de Louisa 2015, 40% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, 30% Cabernetfranc, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, d’une jolie finale, de très bonne garde, un vin de très jolie couleur grenat, charnu, d’excellente évolution. Le Château Fayau cuvée Jean Médeville 2016, de robe pourpre, de bouche puissante, avec des nuances très présentes de framboise, de sous-bois et d’épices, est généreux au palais, parfait avec des rognons de veau à la bordelaise ou une daube d'agneau.
    Le Graves rouge Château du Mouret 2016, développe des tanins veloutés, mêlant distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, tandis que cet autre Graves rouge Château Peyreblanque 2014, est de robe profonde d’un beau grenat, avec un nez opulent de fruits rouges (prune, cerise noire), d’un bel équilibre, charnu et classique du millésime, et se débouche avec une salade de pétoncles au gingembre ou une tranche de lieu aux herbes.
    Joli Graves blanc Château du Mouret 2016, plein de charme, un vin ample et vif, tout en fruité, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs et les fleurs fraîches. Il y a aussi le Bordeaux Supérieur Château Fayau 2016, de jolie robe intense, bien classique, ferme et fruité, épicé, de bonne bouche avec ses tanins mûrs.
     

    Vignobles GONFRIER Vignobles GONFRIER

    Vignobles GONFRIER 


    Eric et Philippe Gonfrier
    Chemin de la Mairie - BP 7
    33550 Lestiac-sur-Garonne
    Téléphone :05 56 72 14 38 
    Email : contact@vignobles-gonfrier.fr 
    Site : www.vignobles-gonfrier.fr 

    En 1962, Paul Gonfrier s’installe avec son épouse à Lestiac-sur-Garonne, en Gironde, après avoir quitté son Algérie natale, avec comme seul bagage son énergie et la passion de la terre. Il achète le Château de Marsan, à l’époque en ruines, mais entouré de terroirs prometteurs. “Lorsque notre père Paul et notre mère Marie-José quittèrent les rives sud de la Méditerranée, sur lesquelles notre famille cultivait la vigne depuis quatre générations, pour s'installer sur un autre rivage, la côte océane, berceau du vignoble bordelais, ils n'étaient armés que de leur courage et de leur foi dans les valeurs humaines.” Aujourd’hui, alors que les Vignobles Gonfrier vinifient plus de 1000 ha, tout continue à être mis en œuvre pour favoriser la qualité du produit. Très sensibles au respect du terroir, les deux fils, Éric et Philippe, considèrent que la technique est au service de la qualité du vin et de la satisfaction des clients. Thibault, le fils de Philippe, a rejoint l’entreprise, puis Guillaume et Paul, les fils d’Eric.
    Coup de cœur pour leur Cadillac Côtes de Bordeaux Château Marsan 2015, 70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon sur coteaux argilo-graveleux, dense, parfumé (cassis, sous-bois), avec cette bouche tout en souplesse, aux tanins mûrs. Le Bordeaux blanc2017, 50% Sauvignon, 45% Sémillon et 5% Muscadellevignes 20 ans, est un vin d’une jolie complexité, avec des nuances citronnées, tout en bouche. Le Bordeaux rosé, 50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon, est charmeur avec des senteurs de fleurs, de bouche délicate et vive, de jolie teinte pâle. Excellent Bordeaux Clairet 2017, 50% Merlot et 50% Cabernet-Sauvignon, également, de belle teinte lumineuse, souple et friand à la fois, au nez expressif et complexe. 
    On poursuit avec ce Château Lestiac Cadillac Côtes de Bordeaux 2015, 60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, coteaux argilo-graveleux et argilo-calcaires, savoureux, riche, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de fort belle couleur. Le Cadillac Côtes de Bordeaux Château Tanesse 2015, 55% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon et 5% Cabernet franc, coteaux graveleux et argilo-graveleux sur sous-sol calcaire, est corsé, avec ces notes de cerise, de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais fins, quand leur Cadillac Côtes de Bordeaux Château Barreyre 2015, 80% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon, tout en souplesse et fruité, est particulièrement charmeur.
    Savoureux Bordeaux Supérieur Château Laurétan 2014 Bio, 60% Merlot, 33% Cabernet-Sauvignon, 5% Cabernet franc et 2% Petit Verdot, médaille de Bronze Concours des vins de Bordeaux, un très joli vin qui développe une bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus.
    Pour les marques, il y a ce Bordeaux rouge Croix de Marsan 2016, 70% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle final et le Bordeaux rouge Marquis de Bern 2016, parfumé, aux tanins souples, au nez complexe de prune et de groseille.

    Château BERTHENONBLAYE Château BERTHENON

    Château BERTHENON 

    (BLAYE)
    Thérèse Ponz Szymanski
    3, Le Barrail
    33390 Saint-Paul-de-Blaye
    Téléphone :05 57 42 52 24 
    Email : info@chateauberthenon.com 
    Site : www.chateauberthenon.com 

    Au sommet de son appellation. Les routes du Château Berthenon et de la famille Planteur-Ponz se sont croisées pour la première fois en 1953. C'est à cette époque que Paul Planteur (le grand-père) a racheté ce domaine viticole qui était quasiment à l'abandon. Il a transmis rapidement la propriété à ses enfants et ce sont eux (Léa et Henri) qui ont remis le Château en état et l'ont fait prospérer. 
    Le relais a été transmis à la troisième génération (Thérèse et Thierry) depuis 1999. Le domaine s'étend sur 37 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon

    L'année 2017, nous dit Thérèse Pons-Szymanski, a été une année hétérogène, avec du bon et du moins bon. D'ailleurs, il n'y aura pas de cuvée Chloé 2017 car les parcelles concernées ont gelé, mais ce sera un millésime “plaisir”, inférieur au 2016.
    Les vins proposés à la vente en 2018 concernent : Château Berthenon 2016 puis 2017.
    Ses vins sont surtout exportés vers l'Asie et les Etats-Unis pour les 3/4. Elle a le projet de créer une cuvée à base de Merlot et Malbec, et, pour l'instant, continue d'entretenir et d'embellir la propriété.

    On se fait vraiment plaisir avec son Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Chloé 2015, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques neuves 18 mois, de belle matière, est un vin de couleur foncée, au nez puissant de cassis et de sous-bois, où la distinction s'associe à la richesse, vraiment savoureux. Le 2014 est un vin avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de petits fruits rouges intenses (prune, cerise), d’une jolie finale et de très bonne évolution. 
    Le Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Henri 2015, avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2016, avec un nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche soyeuse, un vin savoureux, délicat avec des tanins ronds. Savoureux 2015, alliant finesse et charpente, à la robe cerise, aux reflets violets avec des arômes de framboise, riche en bouche, mêlant puissance et finesse, un vin aux tanins mûrs. 
    Vous apprécierez aussi le Blaye Bordeaux blanc Sauvignon 2016, l’un des meilleurs de l’appellation, tout en finesse aromatiqueharmonieux, élégant, aux senteurs de rose et de pomme, de bouche souple mais vive. 
    Le Crémant de Bordeaux blanc, même cépage, aux bulles légères, de bouche vive où l’on retrouve l’amande fraîche et la pomme, est de mousse fringante, comme le Crémant rosé, qui sent la fraise.

    Château Les GRAVESBLAYE Château Les GRAVES

    Château Les GRAVES 

    (BLAYE)
    Jean-Pierre et Julien Pauvif
    Scea Pauvif - 15, rue Favereau
    33920 Saint-Vivien-de-Blaye
    Téléphone :05 57 42 47 37 
    Email : info@cht-les-graves.com 
    Site : www.chateaulesgraves.com 

    Propriété familiale depuis 4 générations, où le fils, Julien, qui travaillait avec son père depuis huit ans, est désormais gérant. 
    “De 5 ha en 1910, l'exploitation s'étend aujourd'hui sur 20 ha. Chaque génération a contribué à cet agrandissement et a su amener son savoir faire et son expérience pour développer le vignoble. Tout en respectant la tradition, nous travaillons dans un souci de modernité, car ceci est nécessaire à l'évolution qualitative de nos vins. Ainsi nous faisons de notre domaine un espace dynamique et moderne tout en conservant les techniques traditionnelles de vinification qui donnent au vin toute sa saveur et sa qualité.
    C'est avant tout la passion du vin et de la vigne qui nous unit et qui donne à notre domaine et à nos produits cet esprit de famille qui leur est propre. Le vignoble est exposé sur coteaux sud-ouest, avec des sols en majorité argilo-graveleux. Beaucoup de soins sont apportés à la préparation des vignes(effeuillage et éclaircissage, vendanges manuelles pour les raisins blancs et les rouges des meilleurs coteaux...).” 
    Leur Blaye Côtes de Bordeaux rouge Réserve 2015, à la fois plein et distingué, aux notes persistantes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de réglisse, est un vin qui allie concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche, parfait avec un feuilleté d'escargots aux champignons ou une galantine de canard au foie gras. Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2015, corsé, bien équilibré, est persistant, au nez dominé par les sous-bois et les petits fruits noirs très mûrs, un vin complet qui séduit par sa richesse aromatique
    Goûtez le Bordeaux Clairet, issu d’une macération de 24h des Merlot 60%, Cabernet franc 20%, Cabernet-Sauvignon 20%, de belle teinte soutenue, tendre, à prévoir sur des sardines ou un poulet à la chinoise.
    Quant au Blaye Côtes de Bordeaux Réserve blanc 2016, élevage sur lies fines durant quatre mois en barriques, de robe jaune clairbouqueté, séduisant par sa suavité et sa persistance d’arômes en finale.
     

    Château La HAIEBLAYE Château La HAIE

    Château La HAIE 

    (BLAYE)
    François Décombe

    33820 Pleine-Selve
    Téléphone :06 72 94 53 37 
    Email : francois.decombe@wanadoo.fr 
    Site : www.domainedecombe.fr 

    Domaine en Agriculture Biologique et en Agriculture Biodynamique adhérent Demeter. Vendanges manuelles égrappées, cuvaison en grappes, pas de produits chimiques de synthèse, vignes enherbées... 
    Voilà un beau Blaye Côtes de Bordeaux 2016, 90% Merlot et 10% Cabernet-Sauvignon, d’un joli pourprefoncé, avec des arômes prononcés de musc, de fraise macérée et de sous-bois, un vin de bouche dense, aux tanins amples, bien typé. Le 2015 mêle finesse et concentration, au nez très intense (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée. 
    Le 2014 est excellent, de robe rubis intense, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, un vin qui allie richesse et harmonie. 
    Le Bordeaux rouge 2015, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles, vinification et élevage de 12 mois sans soufreet ensuite un peu de soufre à la mise en bouteilles, a des tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe dominé par le cassis mûr et l’humus.
    Très joli Blaye Côtes de Bordeaux blanc 2015, Sauvignon et Ugni Blanc, vendanges manuelles, vinification et élevage sur lies en cuves pendant 10 mois, harmonieux, au nez de citronnelle et d’amande, de bouche flatteuse.

    Château LAGARDEBLAYE Château LAGARDE

    Château LAGARDE 

    (BLAYE)
    Paul-Henry Nerbusson

    33390 Cars
    Téléphone :05 57 42 91 56 
    Email : ph@chateau-lagarde-33.com 
    Site : http://chateau-lagarde-33.com 

    Un vignoble de 12 ha. Vignerons Indépendants. Agriculture en Bio. 
    “Je respecte la terre que je cultive, précise Paul-Henry Nerbusson. Si, avec des produits organiques, nous pouvons arriver à préserver le sol, alors faisons-le ! Je suis un homme raisonné. Il faut penser à l'économie mais aussi à l'écologie.” 
    Son Blaye Côtes de Bordeaux rouge Excellence 2015, Merlot 80%, Malbec 10% et Cabernet franc 10%, élevage 100% barrique 2/3 neuves pendant 24 mois, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et une pointe de réglisse, de garde comme en atteste ce 2009, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits cuits, de bouche ample et fondue, tout en charme. 
    Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge Tradition 2016, corsé et savoureux, aux tanins amples, soyeux et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...). 
    Excellent blanc 2015, 50% Colombard et 50% Ugni Blanc, élevage en barriques sur lies, aux nuances de genêt et de pêche fraîche, de bouche raffinée, toujours très séduisant. Très beau gîte sur place.

    Château PONT LES MOINES

    Château PONT LES MOINES 

    (BLAYE)
    Delphine et Éric Barrat
    Vignobles Gagné et Barrat - La Maçonne
    33760 Frontenac
    Téléphone :05 56 23 98 50 
    Email : brancompostelle@aol.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines 

    Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. 
    Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. 

    Au Château Pont Les Moines, nous dit Eric Barrat, la grêle ne nous a pas épargnés (80%). Pour les quelques raisins restants, la fleur s'est bien passée, c'est une année hétérogène. Les vendanges ont été précoces, à partir du 30 Août 2017 pour les blancs et du 22 Septembre pour les rouges. Les raisins gelés ont rattrapé en maturité ceux qui ne l'étaient pas. Les blancs ont toute la typicité du Sauvignon, ils sont aromatiquesfruitésvifs, persistants, les rosés vivaces, les rouges équilibrés. 
    Ventes en 2018 : Bordeaux Supérieur Bran de Compostelle 2014 et 2015, Bordeaux 2014 Pont les Moines, les blancs et rosés 2017. Lancé l'an dernier, le rosé poursuit une belle progression en étant bien apprécié. Cette année, pas de rouge 2017 à la vente. En 2017, l'exploitation a été certifiée HVE niveau 3 par le bureau Veritas.

    Vous allez apprécier son Blaye Côtes de Bordeaux rouge Pont Les Moines Bio 2015, pur Merlot, de bouche structurée, d’une belle harmonie, un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, bien équilibré et généreux, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de groseille au palais, de bouche ample et fondue. Excellent 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. 
    Le Bordeaux blanc 2016, pur Sauvignon, d’une bonne rondeur et avec un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle, est vraiment excellent, tout en nervosité. Voir le Bordeaux Supérieur Château Bran de Compostelle.

    Château VALENTIN

    Château VALENTIN 

    (BLAYE)
    Dominique Revaire
    Le Valentin
    33390 Cars
    Téléphone :05 57 42 12 16 
    Email : dominique.revaire@wanadoo.fr 

    Un vin classique de ce que l'on recherche à Bordeaux, à la fois dense et franc, sans “chichis“ œnologiques, élevé par un propriétaire passionné.
    Son Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2015, particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nezd’épices et de sous-bois, exhale des notes persistantes, un beau vin qui dévoile des tanins amples.
    Le 2014, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, est très équilibré au nez comme en bouche. Le 2013 a un bouquet développé, aux senteurs fruitées et giboyeuses, est un vin ample, avec des tanins souples, de bouche distinguée, quand le 2012, plus dense, a des tanins très équilibrés et savoureux à la fois, charnu comme il se doit, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, un vin gras et distingué, d’une belle robe pourpre. Excellent 2011, très classique, aux tanins puissants et fins à la fois, riche en arômes, est un vin charnu qui sent bon la prune et les sous-bois. Le 2010 est de couleur rubis, équilibré, aux tanins bien fermes, bien élevé, corsé, au nez dominé par la mûre, de bouche puissante et parfumée (griotte, humus...), de bonne garde, très abordable. 
    Remarquable Premières Côtes de Blaye rouge 2006, cuvée élevée en fûts de chêne, avec des notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution, parfait avec un lièvre en crépinettes ou un rôti de veau en papillote.

    Château du PAYRECADILLAC Château du PAYRE

    Château du PAYRE 

    (CADILLAC)
    Scea Vignobles Arnaud & Marcuzzi
    13, Le Vic
    33410 Cardan
    Téléphone :05 56 62 60 91 et 06 73 86 21 75 
    Email : chateaudupayre@gmail.com 
    Site : www.chateau-du-payre.fr 

    Exploitation qui se transmet depuis cinq générations de mère en fille. Vinification sans soufre, utilisation de produit phytosanitaire Bio contrôlé. Terra Vitis. “C'est dans cette belle région verdoyante et vallonnée de l'Entre Deux Mers que nous exploitons 40 ha de vignes.
    Le terroir est constitué de sols, selon nos ilots, argilo-graveleux, argilo-sablonneux et argilo-limoneux. Cette diversité permet d'offrir des vins à fortes personnalités avec des arômes de fruits mûrs et agréables à boire dès leurs jeunesses. L'expression du terroirselon les années varie d'un secteur à l'autre permettant la diversité dans notre gamme de vins rouges et blancs.
    Leur Cadillac Cotes de Bordeaux Cuvée réserve Payre rouge 2014, élevé en barriques 14 mois, de couleur brillante, charpenté, élégant, aux tanins amples, un vin à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise cuite en finale. Le Cadillac Côtes de Bordeaux rouge 2015, marqué par son Merlot très majoritaire (80%, le reste en Cabernets), élevage cuves Inox, parfumé avec ces notes de framboise, de cassis et de griotte, est de bouche soyeuse. Le Bordeaux Blanc sec 2016, 95% Sauvignon blanc et 5% Sauvignongris, qui a des arômes d’agrumes, bien équilibré en acidité, est tout en fraîcheur aromatique, ample et rond
    Joli Crémant de Bordeaux, pur Sémillon, à la mousse légère et intense, de bouche vive et persistante, riche en arômes (fruits frais, aubépine...), très agréable. 
    Il y a encore ce Cadillac Côtes de Bordeaux L’Essentiel du Château du Payre 2011, présenté dans une très jolie bouteille, qui a collectionné les récompenses, un beau vin onctueux, très parfumé (coing, abricot confit), l’une des plus jolies bouteilles de cette appellation. Chambres et table d’hôtes.

    Château GRAND-MAISONCÔTES DE BOURG Château GRAND-MAISON

    Château GRAND-MAISON 

    (CÔTES DE BOURG)
    François Tailliez et Hervé Romat
    Valades
    33710 Bourg-sur-Gironde
    Téléphone :05 57 64 24 04 
    Email : cht.grandmaison-bourg@wanadoo.fr 
    Site : www.grandmaison-bourg.com 

    Ici, les densités de 6 500 pieds/ha, produisent peu et l’encépagement de Merlot à plus de 80% accompagné de 18% Malbec et d’un peu de Cabernet franc, permet une des meilleures expressions spécifiques de ces terroirs.
    Cela d’autant plus que les vignes sont soumises presque continuellement aux vents d’ouest, permettant une moindre contamination fongique (donc des traitements limités), et apportant une concentration naturelle.
    Un vrai coup de cœur pour leur Côtes-de-Bourg Grand Vin 2012, issu d’une sélection parcellaire, vignes de 30 à 40 ans, sur terroir argilo-calcaire, 84% Merlot, 14% Malbec et 2% Cabernet franc, élevage pour 80% en barriques, dont 50% neuves, un Vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs (fraiseprune) et de réglisse, est une réussite, puissant, savoureux, classique et bien charpenté, parfait, par exemple, sur un steak au poivre vert ou un poulet aux gousses d'ail.
    Le Côtes-de-Bourg cuvée Sélection 2012, vignes de 20 à 30 ans sur plateau argilo-graveleux, 84% Merlot, 30% Cabernet franc, 13% Malbec, élevage pour 50% en barriques d’un an, tout en bouche, bien parfumé (griotte, cannelle), aux tanins équilibrés, à la fois puissant et souple, d’une belle finale, un Vin qui commence à s’ouvrir et se goûte parfaitement.

    Château HAUT-MACÔCÔTES DE BOURG Château HAUT-MACÔ

    Château HAUT-MACÔ 

    (CÔTES DE BOURG)
    Anne et Hugues Mallet - Scea Mallet Frères
    61, rue des Gomdauds
    33710 Tauriac
    Téléphone :05 57 68 81 26 
    Email : hautmaco@wanadoo.fr 
    Site : www.hautmaco.com 

    Une exploitation familiale depuis quatre générations. La 3e génération, avec Jean et Bernard Mallet, donna un souffle nouveau, en consacrant un investissement conséquent dans l’outil de production.
    Grande réussite avec ce Côtes-de-Bourg cuvée Jean-Bernard 2015, sélection parcellaire, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage en cuves et barriques neuves durant 10 à 12 mois, de robe intense, ferme, avec des connotations de fraisedes bois, de réglisse et d’épices, tout en bouche, de garde, bien sûr. Le 2014 mêle structure tannique et rondeur en bouche, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de griotte surmûrie. 
    Le Côtes-de-Bourg Tradition 2016, 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, élevage en cuves et barriquesneuves de 1 et 2 ans pendant 18 mois, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, aux tanins enrobés, très harmonieux, à déboucher avec, par exemple, une côte de veau aux marrons et raisins ou un confit de souris d'agneau aux figues et amandes. Excellent 2015, aux notes de fruits cuits (groseille, fraise des bois), bien fondu mais puissant en bouche, avec ces nuances de cassis et d’épices. 
    Toujours une référence dans la région, le Bordeaux Clairet de Haut-Macô 2017, 70% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon, 10% Malbec, de très belle couleursoutenue, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée.

    Château du MOULIN VIEUXCÔTES DE BOURG Château du MOULIN VIEUX

    Château du MOULIN VIEUX 

    (CÔTES DE BOURG)
    Jean-Pierre et Cédric Gorphe
    20, chemin du Moulin Vieux
    33710 Tauriac
    Téléphone :09 79 50 18 81 et 06 72 49 56 39 
    Email : chateau.du.moulin.vieux@orange.fr 

    Au sommet. Au cœur du vignoble des Côtes-de-Bourg, Jean-Pierre Gorphe et son fils Cédric, s’attachent à tirer la quintessence de leur terroir en élevant des vins riches et parfumés, complexes et typés. Leur propriété s’étend sur 24 ha à l’ouest de la commune de Tauriac sur l’un des meilleurs terroirs argilo-calcaires de l’appellation. La vinification se fait dans la grande tradition du Bordelais, enrichie des techniques modernes (éraflage à 100%, macération très longue 21 à 30 jours selon les millésimes, contrôle permanent des températures). 

    Cédric Gorphe n'a récolté que 35 hl/ha, mais, si le rendement a été faible, la qualité est présente et l'on retrouve concentration, matière et fruité. A la vente, les quelques Tradition et Sélection 2015 restants ainsi que le Clos 2015, puis les 2016, pour lequel on se demandait si on n’allait pas vendanger des raisinsde Corinthe ! Heureusement, un orage salutaire le 11 septembre, a permis de regonfler les baies. 
    Les Merlots étaient formidables, ce qui donne des vins très fruités, très ronds, avec des degrés à 13,5. Les Cabernets-Sauvignons étaient un peu moins bien qu’en 2015, mais c’est un millésime vraiment réussi en qualité comme en quantité. 

    En effet, on excite ses papilles sur ce superbe Côtes-de-Bourg Le Clos 2015, provenant des meilleures parcelles de vieilles vignes de plus de 50 ans plantées pour 50% de Merlot, 30% de Cabernet-Sauvignon et 20% de Malbecrendement moyen de 25 hl/ha, très bien élevé en barriques, avec ce nez complexe où dominent la mûre, la groseille et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins riches, de garde, naturellement. 
    Le 2014 est un vin velouté, aux arômes de fruits noirs et de sous-bois, ample et très chaleureux, charnu, aux tanins fondus, de bouche très parfumée avec des notes de fraise et de myrtille, et commence à se goûter particulièrement bien. Beau 2012, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’excellente évolution. Le 2011 est de robe grenat intense, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, riche et ample. 
    Le 2010, classique de ce grand millésime, ferme, tout en bouche, tout en nuances aromatiques, au nez dominé par le cuir et les framboises, de bouche pleine et de belle garde. Remarquable 2009, d’une jolie concentration, puissant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs et de truffe, à déboucher, par exemple, sur un lapin de garenne sauté aux olives ou une épaule d'agneau rôtie pommes boulangères. 
    Savoureux Côtes-de-Bourg 2015, aux tanins riches et soyeux à la fois, aux connotations de cassis et de poivre, est de jolie bouche, tout en rondeur mais de bonne charpente. Le 2014, riche en bouquet, dense et bien charnu, mêle couleur et rondeur, avec ces notes de cerise et d’humus, et s’associe avec une côtede veau panée à la milanaise ou des côtes d'agneau grillées.

     
     
    Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

  • Pin it!

    LES PLATS PARFAITS AVEC LES MEILLEURS VINS DE SANCERRE

    Le vignoble (2 800 ha) est situé sur la rive gauche de la Loire (au nord-est de Bourges) ; l’appellation s’étend sur les communes de Bannay, Bué, Crézancy, Menetou-Râtel, Ménétréol, Montigny, Saint-Satur, Sainte-Gemme, Sancerre, Sury-en-Vaux, Thauvenay, Veaugues, Verdigny et Vinon. Les rendements moyens s’élèvent à 60 hl/ha. Le vignoble produit annuellement environ 167 000 hl de vin. Le paysage combine un relief de collines et le fossé du Val de Loire. Les différentes évolutions géologiques ont entraîné la constitution de trois types de sol : les terres blanches, les caillottes et les terres argilo-siliceuses, qui permettent la production d’une grande variété de vins. Le rendement est fixé à 60 hl/ha. C’est le royaume du blanc, sec, nerveux, vif et persistant en bouche, très fruité, très “sauvignonné”. Ce cépage est à son aise dans ces sols caractéristiques, dans ces terroirs qui donnent ce goût particulier de “pierre à fusil”. De très beaux vins, secs et fruités, très typés. Les Sancerre rouges offrent un bouquet de fruits rouges à dominante de cerise et de griotte. Quelques excellents rosés, secs et fruités.

     

    Henry NATTERSANCERRE Henry NATTER

     

    Henry NATTER 

    (SANCERRE)
    Famille Natter
    Place de l’Église
    18250 Montigny
    Téléphone :02 48 69 58 85
    Email : info@henrynatter.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/henrynatter
    Site : www.henrynatter.com

     

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans les 3 couleurs.
    Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité.Depuis près de 30 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale.
    En 2005, le domaine a remporté le trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des “Vignerons atypiques”. La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité.

     

    Mon père, Henry Natter, le fondateur du
    Domaine a pris sa retraite en 2017, nous dit Mathilde Natter, c’est donc ma mère Cécile, qui s’est toujours occupé du vignoble, qui prend la suite du Domaine Natter avec nous, mon frère Vincent-Joseph et moi-même.
    C’est d’ailleurs mon frère François-Joseph qui a vinifié tous les Vins en 2017. Nous avons fait les trois couleurs dans ce millésime 2017, la végétation a été précoce, tout s’est emballé dès fin mars, nous avons eu quelques sueurs froides avec la crainte des gelées… mais nous avons été épargnés, fort heureusement. Ensuite, nous avons profité d’un climat doux et sec avec quelques épisodes pluvieux tout de même.
    Ce millésime nous a demandé une présence constante dans le vignoble avec une surveillance de chaque instant. Nous avons commencé les vendanges la deuxième quinzaine de Septembre. Les Pinots qui étaient plus sensibles ont été récoltés en premier. Les rosés ont une robe plutôt pâle avec des notes d’agrumes qui apportent une très belle vivacité au vin, les rouges sont sur le fruit, les tanins sont souples, ce sont des Vins très agréables, les blancs sont extraordinairement élégants, avec beaucoup de fruit, de la rondeur, de la minéralité, et de la fraicheur, bref l’idéal ! Et en plus, les blancs sont bien typésSancerre. La nature a été généreuse. Nous poursuivons l’aventure familiale: malgré la retraite, mon père continue d’être à nos côtés, nous apportant son expérience bien utile.

    Splendide Sancerre cuvée François de la Grange blanc 2014, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique, aux notes prononcées de petits fruitssecs et de pêche, tout en distinction et vivacité. Le Sancerre rouge 2014 est dans la lignée, de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche.

    Le Blanc 2014 est un très beau millésime qui se livre avec beaucoup de simplicité, de générosité. C’est un vin complexe, vraiment marqué par la griffe “Henry Natter”. Le terroir argilo-calcaire s’exprime parfaitement. Dans nos Vins, on ne retrouve pas des Sauvignons type “Nouveau Monde” qui sentent le buis, ils sont typés et se goûtent très bien, dès maintenant. Rouge 2014 : un très beau millésime, nous avons pu extraire davantage, c’est dû à notre nouvelle méthode de vinification qui a évolué depuis le 2012. Elle apporte dans les Vins plus de complexité, plus de matière.

    Formidable Sancerre rouge l’Enchantement 2012, vinification et élevage en fûts de chêne, de couleur intense aux reflets noirs, avec de puissants arômes de fruits rouges, d’épices, et des tanins bien enrobés, un vin typé, qui poursuit une évolution prometteuse. “C’est un vin présent, d’ une belle fraîcheur et d’une belle structure, vraiment délicieux, l’élevage en barriques est aujourd’hui totalement fondu, ce qui en fait un vin très harmonieux, qui allie puissance et rondeur, un très chouette millésime !”
    Le Sancerre rouge 2015, dense au nez comme en bouche, au nez puissant et persistant dominé par la fraise des bois mûre et de pruneau, mêle finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, classique de ce beau millésime.
    Leur Sancerre rosé est toujours le meilleur de l’appellation, de belle teinte, avec des notes d’orange et de fleurs blanches, ample, gras. On est aussi sous le charme de ce Sancerre blanc 2016, issu du terroir des terres blanches, minéral à souhait, très typé, où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, de bouche ample et nerveuse. Superbe effervescent Secret d’Anaëlle rosé, d’une grande finesse, avec un nez gourmand, généreux, ample et croquant en bouche, très désaltérant.

    Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

     
     
     
     
        Accords vins proposés avec le SANCERRE BLANC :

     


    Domaine Daniel REVERDY & FilsSANCERRE Domaine Daniel REVERDY & Fils

     

    Domaine Daniel REVERDY & Fils 

    (SANCERRE)
    Cyrille Reverdy
    Chaudenay
    18300 Verdigny
    Téléphone :02 48 79 33 29
    Email : daniel-et-fils.reverdy@wanadoo.fr
    Site : www.daniel-reverdy-sancerre.com

     

    Au sommet. Un vignoble de 9,3 ha. De la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des Terres blanches (argilo-calcaire), ce qui apporte au vin des arômescomplexes et variés : florauxfruités mêlés de nuances végétales.

    Pour Cyrille Reverdy, le gel de printemps en 2017 a diminué le volume des raisins, mais la qualité, elle, est superbe. Des fruits bien mûrs, des degrés élevés, tout concourt à la réussite du millésime 2017. Sont actuellement en vente : les blancs et rosés 2017, le rouge 2016, la cuvéeAnthéas blanc 2016, le P’tit Luce rouge 2016 et la cuvée Parcellaire Le Clos de Chaudenay blanc 2016, la nouveauté de la saison.

    Superbe Sancerre blanc 2016, issu de vignes de 30 ans, d’une fermentation à basse température (14-17°c) et d’une vinification avec élevage sur lies totales sur une période de 6 mois, un vin très typé, sec, où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, de bouche chaleureuse, qui allie souplesse et nervosité.
    Nouvelle cuvée, le Sancerre blanc Clos de Chaudenay 2016, Sauvignonvignes de 35 ans en moyenne, sur des sols de terres blanches et argilo-calcaires, élevage sur lies totales sur une durée de 8 mois en cuves Inox, un vin séduisant, au nez comme en bouche, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par des notes de fleurs blanches et de fumé. Le Sancerre blanc cuvée Anthéas 2015, vieilles vignes de plus de 50 ans sur des sols argilo-calcaires, terres blanches, vendanges manuelles, élevage sur lies totales sur une période d’un an (25% de cette cuvée sont élevés en fûts de chêne), harmonieux, aux notes de fruits secs (amande), d’aubépine, de musc, d’une belle ampleur, avec cette bouche pleine.
    Le Sancerre rouge 2016, vignes de 45 ans, sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange, sent bon son Pinot Noir, est un vin d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de griotte cuite, de belle structure en bouche. Le Sancerre P’tit Luce rouge est riche et souple, avec ces notes de petits fruits à noyau, quand le Sancerre rosé 2016, aux nuances de fleurs et d’épices, mêle nervosité et souplesse.


    Domaine Jean-Max ROGERSANCERRE Domaine Jean-Max ROGER

     

    Domaine Jean-Max ROGER 

    (SANCERRE)

    11, place du Carrou
    18300 Bué
    Téléphone :02 48 54 32 20
    Email : contact@jean-max-roger.fr
    Site : www.jean-max-roger.fr

     

    Un domaine de 32 ha. La famille est issue d’une longue lignée de vignerons du village de Bué. Les premiers écrits la mentionnent dès le début du XVIIe siècle. Jean-Max Roger reprend les quatre hectares de vignes que lui lèguent ses parents au début des années 1970. Il développe le domaine pour en donner les contours actuels. En 2004, deux de ses trois fils, Étienne et Thibault, reviennent sur l’exploitation après différentes expériences professionnelles en France et à l’étranger. Le troisième fils, Xavier, exprime cette passion du vin dans le Languedoc-Roussillon.
    Les sols de ces lieux-dits, exposés Sud-Sud-Est sur des terrains pentus, sont d’origine jurassique. Très pierreux et très calcaires, ils sont localement appelés “Caillottes”. Les Caillottes ont la particularité d’apporter aux vins, qui en sont issus, élégance et finesse. Quand ces sols sont suffisamment argileux, comme c’est le cas sur le Domaine, ils procurent également une bonne aptitude au vieillissement.
    Superbe Sancerre blanc La Côte de Bué 2014, vendanges manuelles, élevage sur lies totales de fermentation jusqu’au premier soutirage qui intervient entre février et avril. Assemblage de la cuve et des fûts, la proportion de fûts varie selon les millésimes, mais n’excède pas 30% de l’Assemblage final, un vin particulièrement réussi, qui allie richesse aromatique et persistance, avec des notes de pomme, de narcisse et de noix en finale, typé.
    Beau Sancerre blanc GC Génèse 2016, de bouche puissante et harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits mûrs, bien typé, associant souplesse et vivacité, très bien équilibré, avec ce joli nez expressif de fumé et de poire, est tout en structure et parfums, bien fondu en bouche. Le Sancerre blanc CM Marnes et Caillotes 2016, un vin d’une robe aux reflets or pâle, finement épicé, subtil et suave en bouche, où s’entremêlent les fruits et le genêt, tout en persistance.
    Joli Sancerre rosé 2016, de teinte brillante, au nez délicat de rose et de fruits mûrs, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, typé comme le Sancerre rouge La Grande Dimière 2015, remarquable, au nez d’humus et de griotte, associant finesse et charpente, avec des tanins savoureux, généreux et charmeur, très rond mais très fin également, parfait sur une Côte de veau à la crème ou une queue de bœuf aux lentilles vertes, par exemple.

    Domaine de SARRYSANCERRE Domaine de SARRY

     

    Domaine de SARRY 

    (SANCERRE)
    Christelle et Nicolas Brock
    Route de Bourges
    18300 Le Briou de Veaugues
    Téléphone :02 48 79 07 92
    Télécopie : 02 48 79 05 28
    Email : info@sarry.org
    Site : www.sarry.org

     

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Christelle et Nicolas Brock sont charmants, passionnés, authentiques, innovants, et c’est avec plaisir que nous avons partagé un moment avec eux lors de notre déplacement à Sancerre.
    Un domaine constitué d’une vingtaine d’hectares, repris par le sympathique Nicolas Brock à la suite de son père, Michel, qui a créé presque entièrement le domaine dans les années 1960, en replantant notamment un ancien domaine viticole inexploité depuis le Moyen Âge. Le domaine (11 ha d’un seul tenant), perché sur la Montagne Noire (l’un des points culminants de la région, 353 m d’altitude), est constitué de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les “terres blanches”. Puis le coteau et la côte de la Roche forment une dizaine d’hectares de caillottes. Aucun herbicide, ni insecticide n’est employé. Les sols sont travaillés mécaniquement. L’enherbement existant est naturel et varié (diversité). Le retour à des pratiques agraires ancestrales contribue à favoriser la vie des sols (cycles) à travers le respect des équilibres naturels de la flore et de la faune.Cet endroit, raconte Nicolas Brock, est un site d’informations culturelles et historiques sur le Domaine viticole de Sarry. Un vin séduit comme une musique séduit. Il n’est pas nécessaire d’en connaître le solfège pour en apprécier la beauté. Il n’est pas nécessaire de se faire expliquer un bon vin, ou de chercher le secret d’une hypothétique recette. Un bon vin doit ravir celui ou celle qui le déguste sans explication et sans folklore, c’est à cette évidence que nous travaillons.
    C’est à cette seule condition que la beauté peut évoluer et vivre. Le vin s’adresse au corps et à l’esprit, et la raison n’intervient que pour couronner cette magie. Lorsqu’un dégustateur me dit qu’il n’est pas connaisseur, je lui tends une oreille attentive car nul n’étant prophète en son pays, je sais que je vais apprendre quelque chose. La qualité n’est pas figée dans la méthode ou la
    tradition, elle habite chez l’Autre et nous
    devons aller la chercher sans fantasme et sans illusion.

     

    Formidable Sancerre blanc Montagne Noire 2012, un grand vin minéral, d’une très grande finesse, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, de robe jaune clair, structuré, avec, en bouche, des connotations de fumé, de poire et de narcisse, un vin qui mêle richesse aromatique et persistance.

    Ce vin est difficile à accommoder de mots parce qu’il évolue constamment au rythme des cycles de la plante et des saisons dont il se souvient. C’est peut-être cette mémoire qui fait un grand vin. La Montagne Noire est une version plus puissante et intérieurement plus structurée par une technique d’élevage de Vins de grande garde. On a tenté de rendre hommage au terroir et aux anciens en maîtrisant l’histoire et la géographie. Il y a plus de force que de puissance, la force du travail et de la patience. La Montagne noire est toujours dégustée à la cave, à l’endroit où elle a été élevée. A la minéralité, au fruit, souvent confit, mêlés aux envies souvent de souvenirs, la dégustation horizontale dévoile millésime après millésime.

    Le Sancerre Les Mille Sens blanc 2016, avec des arômes de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse, complexe, avec une finale puissante dominée par le grillé, où l’on retrouve des notes de pomme et d’amande, de bouche puissante, de robe jaune pâle, savoureux et tout en délicatesse.

    Les Mille Sens est disponible huit mois après la récolte, au mois de mai, explique Nicolas Brock. Il s’agit du vin blanc le plus jeune que nous ayons à la vente. Pour nous, il s’agit presque d’un primeur, qui exprime surtout les notions du fruité. Même si on peut facilement déterminer son terroir, nous pensons que ce dernier s’exprime au mieux lorsque les Vins sont plus âgés.

    Le Sancerre Domaine de Sarry blanc 2016, présenté également dans une très jolie bouteille, est racé, marqué par son terroir qui lui transmet des notes minérales, tout en finesse, mêle nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, avec des nuances de rose et de pomme.
    Superbe Sancerre Domaine de Sarry rouge 2015, vignes âgées de 40 ans et élevage durant une année en fûts de chêne, toujours très marqué par son Pinot Noir, un vin de couleur intense, aux notes de pruneau, harmonieux, aux tanins soyeux, d’une structure dense, avec des connotations de mûre et de poivre au palais.

     


    Domaine David SAUTEREAUSANCERRE Domaine David SAUTEREAU

     

    Domaine David SAUTEREAU 

    (SANCERRE)
    David Sautereau
    Les Epsailles
    18300 Crézancy-en-Sancerre
    Téléphone :02 48 79 42 52
    Email : david.sautereau@wanadoo.fr
    Site : www.sancerre-sautereau.com

     

    Ce domaine compte 8 ha, et des vignerons de père en fils depuis 10 générations. On s’applique ici à harmoniser modernisme et tradition en conservant la typicité du Sancerre.
    “Le terroir de Sancerre est magnifique, précise David Sautereau, et permet de sublimer le Sauvignon Blanc et le Pinot Noir. L’expression du terroir est pour moi primordiale. Aucune étape, aussi bien dans les vignes qu’en cave, ne doit être laissée au hasard pour veiller à préserver toute la richesse de cette expression.”
    Son Sancerre Blanc Coup d’Eclat 2016, subtil et complexe, fleue bon le coing, le citron, la poire, développant une bouche raffinée où dominent les fruits secs, de robe claire, un vin qui s’accorde aussi bien sur des pigeons mijotés à la sancerroise ou des rillettes de truites à l’échalote.
    Le Sancerre rouge Caprice 2014, issu de Pinot Noir sur sols argilo-siliceux en coteaux, vendange entièrement éraflée, élevage en cuves Inox 12 mois pour conserver au plus près le goût du Pinot, de robe rubis intense, aux senteurs de mûre et de prune, de très bonne structure, est un vin charmeur, ample, bien typé, très parfumé au palais.
    Quant au Sancerre rosé, il est tout en arômes, de bouche friande et corsée à la fois, persistante et franche.

     

        Accords vins proposés avec le SANCERRE ROSE :

     

    Château de CREZANCYSANCERRE Château de CREZANCY

     

    Château de CREZANCY 

    (SANCERRE)
    Ingrid et Nicolas CHEVREAU
    4, chemin de la Noue – Le Bourg
    18300 Crézancy-en-Sancerre
    Téléphone :02 48 79 04 77 et 06 19 09 07 12
    Email : chateaudecrezancy@gmail.com

     

    “Le Sancerre est comme un bon chrétien, il est bon quand il a fait ses Pâques”, comme le disait Balzac.
    Un vignoble d’environ 13 ha, composé d’une partie de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les terres blanches, appelées “grosses terres” de composition argilo-calcaire qui se trouvent sur les collines les plus élevées, et d’une partie en caillottes, des sols très pierreux et calcaires.
    Voilà un superbe Sancerre blanc 2017, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, de bouche distinguée, à prévoir sur un lapin de garenne sauté au Sancerre ou des langoustines poêlées au gingembre.
    Le Sancerre rouge 2015 développe des tanins présents et très fins à la fois, puissant, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, très équilibré au palais.
    Excellent Sancerre rosé, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois, est parfait avec un mille-feuille d’œufs brouillés au saumon fumé ou des sardines aux échalotes.
     

    GITTON Père et FilsSANCERRE GITTON Père et Fils

     

    GITTON Père et Fils 

    (SANCERRE)
    Pascal, Denise et Chanel Gitton
    Chemin de Lavaud
    18300 Ménétréol-sous-Sancerre
    Téléphone :02 48 54 38 84
    Email : gittonvin@wanadoo.fr
    Site : www.gitton.fr

     

    Au sommet, bien sûr, Pascal Gitton s’attache à élever des vins marqués par leurs différents terroirs et la “main de l’homme”.
    Créés en 1945, par Marcel Gitton, à partir d’un demi hectare de vigne, les Vignobles Gitton Père et Fils s’étendent aujourd’hui sur 33 ha judicieusement répartis parmi les meilleurs climats du terroir, sur des sols riches en diversités sur les communes de Sancerre et de Ménétréol (27 ha en Sancerre et 2,5 ha en Giennois). En Pouilly, 4,75 ha se répartissent sur les communes Saint-Andelain, sols calcaires, et de Pouilly-Loire, sols calcaires ou marneux qui confèrent au Sauvignon blanc une finessesupplémentaire.
    A Londres, nous avons deux bons clients, nous raconte Pascal Gitton, le Ritz à Picadilly et le Dorchester, qui commandent beaucoup nos Galinots. Nous avons eu deux nouveaux clients spontanés, deux restaurants étoilés, le Clos des Sens à Annecy et le Petit Nice Passedat à Marseille.
    Nous venons d’envoyer une commande de 900 bouteilles L’Amiral qui partent au Crillon cela fait plaisir de voir que nos vinssont servis sur de grandes tables étoilées.Superbe Sancerre blanc X-elis Sauvignon 2015, très typé, d’une belle persistance aromatique, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, un vin séduisant, riche au nez comme en bouche.
    Le Sancerre blanc Silex Les Herses 2015, finement bouqueté, complexe, qui mêle fraîcheur et charpente, au nez citronné, très équilibré, raffiné, tout en bouche.
    Une nouveauté, cette cuvée Nébula 2016, fermenté et vieillie en foudres, une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale, un vin qui a beaucoup de corps et de personnalité, à déboucher sur un curry de poisson ou un sandre poché en sauce.
    On poursuit avec le Sancerre blanc Silex Gali- not 2014, rond, plus gras, puissant, complet, un vin de garde, cet autre Sancerreblanc Les Belles Dames 2015 Silex, toujours très typé par son sol de Silex sparnacien, complexe, tout en persistance aromatique, allie finesse et suavité, un vin aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche, à déboucher sur une andouillette au four ou des rougets rôtis à la sauge. Il y a aussi ce Sancerre rouge Les Romains 2015, tout en rondeur, très parfumé, plutôt sur le fruit, vinifié en cuve ouverte avec pigeage, de bouche gourmande. Le Sancerre blanc Les Romains 2016 associe richesse aromatique et finesseminéral, tout en fraîcheur, aux connotations de poire et de citron, tout en charme. Le Sancerre blanc Les Montachins 2015, dont le terroir est situé à l’ouest où les vignes sont protégées par une colline, dégage un nez puissant d’aubépine et de chèvrefeuille, tout en rondeur et persistant en bouche, un vin qui sent la pomme mûre et les noisettes, d’une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité au palais. Le Sancerre blanc L’Amiral 2015, au nez fin où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noix fraîche, vraiment très agréable, d’une longue finale.
    Il y a aussi son Pouilly-Fumé blanc Clos Joanne d’Orion, avec des arômes d’agrumes frais, un vin de bouche persistante, d’une très belle finale aromatique, vraiment savoureux.

     


    Domaine Pierre MARTINSANCERRE Domaine Pierre MARTIN

     

    Domaine Pierre MARTIN 

    (SANCERRE)
    Yves et Pierre Martin
    Le Bourg
    18300 Chavignol
    Téléphone :02 48 54 24 57 et 06 89 37 99 63
    Email : chavipierrot@orange.fr

     

    Domaine de 18 ha, transmis depuis plusieurs générations, le travail est effectué de façon très traditionnelle, dans le respect du terroir et de l’environnement, sur des solscalcaires ou argilo-calaires très pentus et difficilement mécanisables, ce pourquoi la plupart des travaux se font à la main. Les vins sont élevés en cuves Inox et barriques.
    Remarquable Sancerre blanc Mont Damnes 2015, âge moyen de la vigne 12 ans, élevage sur lies fines avec bâtonnages réguliers, à dominante de fleursblanches et d’amande, d’une belle persistance aromatique, est dense au nez comme en bouche, très typé, un vin mêlant élégance et structure, parfait sur des boudins à la compote d’oignons ou des brochettes de Saint-Jacques.
    Le Sancerre rouge Chavignol 2015, Pinot Noir, moyenne d’âge de la vigne 20 ans, aux arômes de framboise très mûre et de poivre, de très bonne structure, c’est un vin typé, de bouche dense et persistante, harmonieux, d’une belle couleur aux reflets violets.
    Quant à leur Sancerre blanc 2016, Sauvignon blanc, âge moyen de la vigne 30 ans, élevage sur lies fines avec bâtonnages réguliers, il a des arômesd’agrumes, un vin remarquable par sa finesse aromatique (fleurs blanches et raisin frais), vivace et très persistant.
  • Pin it!

    QUELS PLATS SUR LES MEILLEURS POUILLY-FUME ?

    BARILLOT Père et FilsPOUILLY-FUMÉ BARILLOT Père et Fils

    BARILLOT Père et Fils 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Frédéric et Elisabeth Barillot
    36, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 15 29 
    Email : barillotpouilly@wanadoo.fr 
    Site : www.domaine-barillot.com 

    Né aux environs de 1770, le domaine familial est situé au coeur du vignoble, sur 11 ha (95% en Sauvignon duquel est issu le Pouilly-Fumé et 5 % en Chasselas, qui produit le Pouilly-sur-Loire, terrains argilo-calcaires, élevage en cuves Inox thermo-régulées).
    Remarquable Pouilly-Fumé Camillium 2015, issu de vieilles vignes de Sauvignon, de robe dorée, d’une grande finesse, au nez de fleurs et de petits fruits secsharmonieux en bouche, est un vin particulièrement séduisant par sa distinction d’arômesvif et persistant, parfait sur un poisson froid aux champignons à la crème ou des escalopines tièdes de saumon fumé.
    Le Pouilly-Fumé 2016, franc et frais, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant, est un vin fruité, d’une jolie finale ronde.
    Très joli Pouilly-sur-Loire 2016, qui sent toujours bon son Chasselas, de bouche florale et d’une très jolie finale, harmonieux, à dominante d’abricot et de lis.
     

    Domaine Guy BAUDIN et FilsPOUILLY-FUMÉ Domaine Guy BAUDIN et Fils

    Domaine Guy BAUDIN et Fils 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Lilian Baudin
    Les Loges - Impasse des Tonneliers
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 20 12 47 et 06 30 95 12 98 
    Télécopie : 03 86 39 17 13 
    Email : lilianbaudin@yahoo.fr 

    Un domaine familial qui est le fruit d'une longue tradition de vignerons, qui remonte à 1685. Il s'étend tout autour du hameau des Loges, village vigneron classé, et est bordé par la Loire, rivière sauvage s'il en est, et classée réserve naturelle sur 20 km. Sur les 12 ha de vignes, 11 sont consacrés à la production de Pouilly-Fumé, et un hectare à la production de Pouilly sur Loire. Vendanges manuelles sans désherbant.
    Lilian Baudin s’est installé depuis janvier 2012, suite à la retraite de son père Guy, ils ont créé une société ensemble la Scea Domaine Guy Baudin et Fils.
    Beau Pouilly-Fumé Les Charmes 2015, provenant de sols argilo-calcaires sur marnes kimméridgiennes, de robe jaune pâle, puissant et élégant à la fois, avec des senteurs subtiles de chèvrefeuille, de pomme et de grillé, un vin de bouche très persistante. Le Pouilly-sur-Loire 2016 est tout en bouche, bien marqué par son Chasselas, très bien équilibré en acidité, aux arômes.

    Francis BLANCHETPOUILLY-FUMÉ Francis BLANCHET

    Francis BLANCHET 

    (POUILLY-FUMÉ)

    33 et 35, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 05 90 
    Email : contact@vins-francis-blanchet.fr 
    Site : www.vins-francis-blanchet.fr 

    Le vignoble est composé de 13,5 ha répartis sur différents sols (marnes kimméridgiennes, argiles à silex, calcaires du barrois et calcaires en plaquettes de villiers). 

    Depuis plus de 15 ans, nous avons choisi de protéger la diversité biologique de nos sols. En fonction des parcelles, soit nous enherbons les rangs de vignes, soit nous passons la charrue et les interceps afin d'enlever les herbes indésirables. En effectuant plusieurs fois par semaine le tour régulier de toutes nos parcelles, nous réfléchissons à nos interventions phytosanitaires afin de réduire l'impact sur l'environnement. Cette conduite raisonnée du travail de la vigne favorise la protection de la plante, des terroirs et permet de produire des raisins de meilleure qualité.

    Superbe Pouilly-Fumé Kriotine 2016, Sauvignon issu de très vieilles vignesfermentation avec des levures indigènes, pressurage immédiat (sans macération) lent et à faible pression, le tout donnant ce vin au nez subtil et persistant (fruits frais, amande, acacia), dense et distingué à la fois, tout en finale, avec une pointe d’épices bien spécifique. 
    Le Pouilly-Fumé Calcite 2016, marqué par son terroir qui lui transmet des notes minérales, de robe dorée, est riche au nez, avec des senteurs de rose et de fleur d’acacia, un vin gras et nerveux à la fois, très bien vinifié. 
    Quant au Pouilly-Fumé Silice 2016, terroir argilo-siliceux (vignes de 20 ans), issu d’un pressurage direct, sans macération, aux senteurs de fruits blancs, il est d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale, ferme et suave. Visite sur rendez-vous. 

    CAVES de POUILLY-SUR-LOIREPOUILLY-FUMÉ CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE

    CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Directeur : Christophe Denoël
    Les Moulins-à-Vent - BP 9
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 10 99 
    Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr 
    Site : www.cavespouillysurloire.com 

    Cave de premier ordre qui vinifie 15% de la production, sur sols kimméridgiens coquillés principalement (terres blanches), d’argiles à silex (Saint-Andelain), de Portlandien et des terrasses alluviales en bord de Loire.
    Vous allez apprécier ce superbe Pouilly-Fumé Tonelum 2015, élevé en fûts de chêne, tout en subtilité, très caractéristique de son terroir, finement épicé, gras, persistant, tout en persistance d’arômes, un vin qui a un nez subtil d’aubépine et de musc.
    Le Pouilly-Fumé Le Poirier Fou 2015, qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des notes de fleurs blanches et de noisette en finale. Le Pouilly-Fumé La Mariée 2015 est riche en bouquet, très harmonieux, aux nuances de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue, tandis que le Pouilly-Fumé La Baudière 2016, au nez minéral, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance. Goûtez leur Pouilly-sur-Loire Les Moulins à Vents 2016, aux notes de noix et de narcisse, d’une très belle expression, francfrais et friand, à déboucher sur un jambon persillé ou un vol-au-vent aux fruits de mer. Le Coteau du Giennois 2014, vieillissement en fûts à très forte dominante de Pinot Noir, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, aux tanins mûrs, tout en bouche.
     

    André DEZAT et FilsPOUILLY-FUMÉ André DEZAT et Fils

    André DEZAT et Fils 

    (POUILLY-FUMÉ)

    Rue des Tonneliers - Chaudoux
    18300 Verdigny
    Téléphone :02 48 79 38 82 
    Email : dezat.andre@terre-net.fr 
    Site : www.dezat-sancerre.com 

    La famille est l’une des plus anciennes familles du Sancerrois. On la retrouve dans les archives dès 1550. André Dezat reprend en main le vignoble en 1948 et s’implique activement dans la promotion des vins de Sancerre. Dans les années 1970, ses fils Louis et Simon le rejoignent. Le domaine se modernise, prend un nouvel élan, notamment dans la production de vins de Sancerre et de Pouilly-Fumé. Plus récemment, Arnaud et Firmin, les petits-fils, ont fait leur entrée dans l’entreprise familiale. 
    Leur vignoble de Sancerre s’étend sur 15 ha plantés en Sauvignon blanc et 7 ha en Pinot Noir répartis essentiellement sur les communes de Verdigny, Sury en Vaux, Sancerre, Vinon et Veaugues. Celui de Pouilly-Fumé représente près de 16 ha de vignesuniquement plantés en cépage Sauvignon blanc (ou blanc Fumé) répartis sur les communes de Pouilly, Saint Laurent, Tracy et Saint-Martin sur Nohain.

    Pour Louis Dezat, le millésime 2017 sera le fruit d'une belle année, avec des quantités correctes. Il met sur le marché en 2018 les cuvées 2015 en Sancerreblanc et Pouilly-Fumé, et les 2016 en Sancerre.
    Nous prévoyons une nouvelle étiquette pour le Pouilly-Fumé cuvée traditionnelle. De grands travaux ont été réalisés l'an dernier, donc cette année rien d'exceptionnel si ce n'est une amélioration constante. Son fils et son neveu sont arrivés au domaine pour le seconder.

    Superbe Pouilly-Fumé Domaine Thibault 2015, pur Sauvignon sur sol de caillottes et de marnes kimméridgiennes, élevé en cuves Inox, alliant rondeur et fraîcheur, un vin typé comme on les aime, frais, au nez de noisette et de fruits frais, de belle robe, de bouche puissante où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pomme, d’une longue finale. La cuvée Séduc- tion 2015, où dominent des notes de grillé et de fruits jaunes, est un vin dense en bouche, harmonieux, d’une belle complexité, tout en fruité et finesse.
    Remarquable Sancerre blanc Les Celliers Saint-Romble 2016, sol de silex, très bien équilibré en acidité, avec ces arômes de pomme et de tilleul, de bouche harmonieuse et subtile, un vin d’une grande finesse, racé, séduisant par sa structure distinguée en finale. Il est suave et puissant, d’une très belle persistance aromatique au palais. La cuvée Prestige blanc 2015, élevée en fûts de chêne avec vinification à l'ancienne, intense au nez comme en bouche, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, au bouquet fleuri, est tout en ampleur.

    Domaine LANDRAT-GUYOLLOTPOUILLY-FUMÉ Domaine LANDRAT-GUYOLLOT

    Domaine LANDRAT-GUYOLLOT 

    (POUILLY-FUMÉ)

    Les Berthiers - 16, rue du Mont Beauvois
    58150 Saint-Andelain
    Téléphone :03 86 39 11 83 
    Email : landrat-guyollot@wanadoo.fr 
    Site : www.landrat-guyollot.com 

    Le domaine de 16,50 ha, constitué de parcelles situées dans des lieux-dits réputés, a été patiemment réuni par dix générations de vignerons, sur un terroir typique de marnes kimméridgiennes et de silex, de sols argilo-calcaires et siliceux. Et la charte éthique du Domaine a de quoi séduire :
    - Garantir des vins naturels et authentiques : en respectant le patrimoine exceptionnel que constituent nos terroirs, par le choix d’une viticulture raisonnée, en perpétuant un savoir-faire vieux de plusieurs générations, en mettant en place la traçabilité de chaque phase de l’élaboration de nos vins.
    - Minimiser notre impact sur l’environnement: en ajustant la fertilisation aux besoins de chaque vigne et en limitant les traitements phytosanitaires à leur juste nécessaire, en renforçant l’éco-conception de nos packagings, en triant nos déchets pour leur recyclage.
    - Etablir un lien privilégié avec nos clients en leur offrant : des vins d’artisans vignerons, issus à 100 % de notre domaine familial, une gamme structurée et attractive de vins du Vignoble de Pouilly/Loire, une garantie de qualité à travers nos nombreuses référence, un accueil chaleureux pour tous nos visiteurs.
    Voilà un très beau Pouilly-Fumé La Rambarde 2015, sol argilo-calcaire, élevage sur lies fines, au nez intense, tout en puissance et finesse, très fin, à la robeintense, est un vin ample au nez, qui allie structure et distinction, avec ces notes de fumé et d’agrumes mûrs spécifiques. Le Pouilly-Fumé les Binerelles 2016, de robe limpide, ferme et suave en bouche, très persistant, d’une jolie finesse au palais. Le Pouilly-Fumé Gemme Océane 2015, dont la forme de la bouteille est très originale, richement bouqueté, est un vin complexe et très persistant, qui demande une cuisine élaborée comme un rôti de lieu noir ou un croustillant de tartare au saumon. Nouveau caveau tout neuf pour recevoir les clients.

    Scea Roger PABIOT et ses FilsPOUILLY-FUMÉ Scea Roger PABIOT et ses Fils

    Scea Roger PABIOT et ses Fils 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Pauline et Bernard Pabiot
    Boisgibault - 13, route de Pouilly
    58150 Tracy-sur-Loire
    Téléphone :03 86 26 18 41 
    Email : domainerogerpabiot@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainerogerpabiot 
    Site : www.domainerogerpabiot.com 

    L’histoire commença au XIXe siècle, Gustave Pabiot, cultivait déjà la vigne puis son fils Roger, de retour de la guerre, s’installa. 
    Aujourd’hui, ses fils Bernard et Gérard Pabiot cultivent 22 ha dont certaines parcelles sont centenaires. Les générations se succèdent avec pour héritage la passion et l’amour pour ce terroir comme en témoigne l’arrivée de Pauline, la fille de Gérard, marquant la 5e génération. De la vigne à la cave, la volonté est de sublimer le terroir. La lutte raisonnée permet une adéquation entre les exigences de la vigne et celle du viticulteur soucieux de son environnement. Ce vignoble, représentatif des quatre types de sols de la région (calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse, marnes kimméridgiennes), produit des vins de caractère.
    Formidable Pouilly-Fumé silex 2014, très typé, très équilibré, est parfumé et persistant, bien sec et complexe en bouche, alliant structure et finesse, un vin qui m’a beaucoup plu, fleurant le musc, le citron et l’aubépine, tout en bouche. Le 2012 se goûte très bien, très parfumé, très typé, aux notes d’agrumes, de grillé et de fleurs fraîches, tout en bouche, d’une belle persistance, à associer avec un bar et palourdes en marinière ou des sashimis. Le Pouilly-Fumé Coteau-des-Girarmes 2016, charmeur par sa finesse aromatique, de bouche profonde et intense, au bouquet délicat où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en persistance. Très joli Pouilly-sur-Loire 2016, tout en charme, complexe, au nez de petits fruits frais (citron), très bien équilibré, de bouche suave mais nerveuse également.

    Domaine PETIT & FillePOUILLY-FUMÉ Domaine PETIT & Fille

    Domaine PETIT & Fille 

    (POUILLY-FUMÉ)
    Aurélie Petit
    3, impasse de la Tuilerie
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 04 09 
    Email : domainepetit@orange.fr 

    Aurélie Petit dirige avec passion le savoir-faire familial. La famille cultive la vigne depuis trois générations. Le vignoble compte aujourd’hui 12 ha de Sauvignon et 45 ares de Chasselas. Les vignes s’enracinent sur des marnes, des caillottes et des argilo-calcaires. Riche de beaux terroirset de beaux cépages, le Domaine Petit pratique une culture traditionnelle de la vigne, enherbement, travail du sol, en s’efforçant de respecter au maximum l’environnement.
    Vous allez aimer son Pouilly-Fumé 2016, présenté avec une nouvelle étiquette, jolie et moderne, finement épicé, subtil et suave en bouche, où s’entremêlent les fruits et le genêt, tout en persistance, parfait sur un rôti de lieu noir ou des rougets au fenouil. 
    Le Pouilly-sur-Loire 2016 associe la fraîcheur à l’élégance, nerveux en bouche comme il le faut, marqué par ces notes citronnées très spécifiques, un vinflatteur à déboucher, lui, sur des courgettes farcies aux champignons ou des filets de limande aux brocolis.

       
     
    Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

  • Pin it!

    LES BANDOL QU'IL NE FAUT PAS RATER

    Domaines BUNANBANDOL Domaines BUNAN

    Domaines BUNAN 

    (BANDOL)
    Pierre et Paul Bunan
    338 bis, chemin de Fontanieu
    83740 La Cadière-d’Azur
    Téléphone :04 94 98 58 98 
    Email : bunan@bunan.com 
    Site : www.bunan.com 

    Millésime 2017 en blancs et rosés : nous sommes très agréablement surpris, c’est une petite récolte très précoce, les vinsse goûtent très bien, belle vivacité, les vins sont très expressifs, très belle concentration aromatique, nous dit Philippe Bunan, Maître de chai. Le rosé a une très jolie couleur très pâle alors que le vin est concentré en arômes, on aurait pu craindre un déséquilibre à cause de la sécheresse mais il n’en est rien.
    Grâce au cépage Mourvèdre, nous obtenons de jolis arômes de pamplemousse, belle concentration et très bel équilibre en bouche, donc, c’est parfait.
    La vinification du 2017 a été la même que d’habitude, par contre, au niveau du choix des parcelles, nous avons fait une sélection encore plus rigoureuse pour atteindre le même niveau de qualité.
    Château la Rouvière rouge 2014 est un vin qui présente beaucoup de finesse, notes de sous-bois, un Bandol vraiment très agréable, très friand, très gourmand, très expressif. 
    Charriage est une sélection parcellaire c’est un vin plus concentré, plus abouti. 
    Château La Margelière en Coteaux Varois, une propriété également en Bio que nous avons repris il y a trois ans. C’est un autre terroir différent de celui de Bandol, nous proposons les blancs et les rosés 2017.

    Vous allez aimer ce Bandol Moulin des Costes rouge 2015, très typé, de bouche pleine et riche, aux nuances subtiles, aux arômes de fruits macérés et d’épices, riche, de belle teinte grenat, puissant au nez comme au palais, à prévoir sur un paté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf aux pruneaux farcis.
    Le Bandol Château La Rouvière rouge 2014, coloré et structuré, subtilement épicé, puissant, a des tanins fermes, un Millésime auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer. 
    Remarquable Bandol rosé 2016, tout en finesse aromatique, au nez comme en bouche (pêche, rose...), suave et complexe. Beau Bandol Château La Rouvière blanc 2016, charmeur, allie nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par ces notes de fleurs blanches et de pain grillé.
    Goûtez aussi leur Côtes-de-Provence Belouve rosé 2016, Cinsault, 60%, Cabernet-Sauvignon, 30%, Ugni Blanc, 10%, de robe rose pâle et brillante, au nezintense et délicat d’agrumes et de fruits frais, est tout en souplesse, parfait avec un tajine de daurade au fenouil ou des poivrons grillés. Œnotourisme sur place.
     

    Domaine La CHRÉTIENNEBANDOL Domaine La CHRÉTIENNE

    Domaine La CHRÉTIENNE 

    (BANDOL)
    Thierry Simon
    713, chemin de la Barbarie
    83270 Saint-Cyr-sur-Mer
    Téléphone :06 11 54 88 62 
    Email : simon@lachretienne.fr 
    Site : www.lachretienne.fr 

    Le domaine est une exploitation de 14 ha qui produit des vins de France et des Bandol, rouges, blancs, et rosés. “Ma philosophie demeure intacte, précise Thierry Simon : la rigueur à la vigne et à la terre, l’authenticité, la convivialité et le partage de ma passion avec les clients. Mes vins sont issus exclusivement de raisins produits sur l’exploitation et mis en bouteilles à la propriété. Les raisins sont vendangés et triés manuellement sur la vigne, ils ne sont pas égrappés. Toutes ces attentions n’ont qu’un but : l’expression du terroir.”
    Beau Bandol rouge La Lecque 2014, 90% Mourvèdre et 10% Carignan, élevé 18 mois en cuves tronconiques et demi-muids, aux tanins enrobés, charnu, riche et classique, de robe pourpre intense, parfumé (fruits rouges à noyau fraishumus...), légèrement poivré en finale.
    Le Bandol rosé cuvée Embrun, 60% Grenache, 20% Mourvèdre, 10% Cinsault, 10% Carignan, aux senteurs caractéristiques de rose et de fruits secs, allie rondeur et fraîcheur aromatique, complexe et savoureux. Le Bandol blanc La Lecque 2016, 80% Clairette et 20% Ugni Blanc, élevé en cuves Inox, est savoureux, typérond et chaleureux avec des arômes délicats d’agrumes, de lis et de fleur d’acacia. Gîte sur place.

    Domaine LAFRAN-VEYROLLESBANDOL Domaine LAFRAN-VEYROLLES

    Domaine LAFRAN-VEYROLLES 

    (BANDOL)
    Scea Férec-Jouve
    2 115, route de L'Argile
    83740 La Cadière-d'Azur
    Téléphone :04 94 90 13 37 et 04 94 98 72 59 
    Email : contact@lafran-veyrolles.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/lafranveyrolles 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Cette propriétaire charmante dirige son petit domaine (10 ha) sur sol argilo-calcaire, créé par des dépôts santoniens d’origine marine, qui conviennent parfaitement aux cépages CinsaultGrenacheClairette et Mourvèdre. Aucun désherbage chimique. Pendant les périodes de grande sécheresse, ce sol conserve grâce à l'argile, l'humidité qui n’existe plus ailleurs et qui le sauve. La taille est faite en gobelet traditionnel. Les fumures sont naturelles pour préserver la qualité et sont pratiquées en alternance tous les deux ans. Le désherbage est mécanique. Aucun produit chimique n'est utilisé. La vendange verte est rigoureuse pour ne laisser qu'un minimum de grappes. L'écimage est opéré tardivement et réduit au minimum pour laisser toute la nourriture et le confort aux grappes de raisin. Seuls, du soufre et du cuivre fortifient les souches. La vendange se fait à la main et est recueillie en petits bacs pour éviter tout écrasement et toute oxydation.
    Superbe Bandol rouge Cuvée Spéciale 2014, MourvèdreGrenache et Cinsault, issu d'une vendange non égrappée, foulée souplement, avant d'être mis en cuves de fermentation durant 4 à 7 semaines, sous contrôle de température, élevé en foudres de chêne 18 à 24 mois, le tout donnant ce grand vin dense, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, un vin très bien élevé, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux taninsbien présents et fondus à la fois, un millésime riche. 
    Le Bandol rouge 2015, de robe pourpre soutenu, est un vin riche et bien en bouche, aux notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits noirs surmûris, dense et complexe en finale. Remarquable Bandol rosé 2016, marqué par ses 65% Mourvèdre et 20% Grenache, 15% Cinsault, de robe brillante, tout en fruitéet en finessesouple, développe des senteurs de fleurs et de fruits secs, d’une grande suavité au palais, avec des effluves de petits fruits frais en finale.
    Le Bandol blanc 2016, où s’entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, est tout en suavité.

    Domaine de L'OLIVETTEBANDOL Domaine de L'OLIVETTE

    Domaine de L'OLIVETTE 

    (BANDOL)
    Jean-Luc Dumoutier
    Chemin de L'Olivette - La Brûlat
    83330 Le Castellet
    Téléphone :04 94 98 58 85 
    Email : contact@domaine-olivette.com 
    Site : www.domaine-olivette.com 

    Domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire s’attache à laisser s’exprimer le terroir selon les millésimes et pratique des vendanges manuelles. 
    “Au fil des années, notre famille a bien su préserver la typicité de ses vins. Le rendement est maintenu très faible : 36 hl/ha. En parallèle, elle a aussi su faire évoluer son équipement pour créer des expressions de plus en plus belles de son terroir. Une installation de contrôle des températures côtoie des foudres de chêne; une informatisation des données du cycle de production vient relayer le savoir-faire et la maîtrise humaine.”
    Très beau Bandol rouge cuvée Spéciale 2010, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de prune, de fraise et de fumé, un grand vin typé, puissant, de belle intensité, un vin qui demande une cuisiné épicée comme, notamment, un coquelet rôti au thym aux petits pois et artichauts ou une fricassée de chevreau aux artichauts et fèves. Le Bandol Tradition 2013, MourvèdreGrenache et Carignan, est de robe pourpre intense, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d’épices et de réglisse, aux tanins denses et souples, très bien équilibré en bouche.  
    Excellent Bandol rosé 2016, Grenache et Mourvèdre, est un vin qui dégage un nez de pêche, de rose et d’épices, onctueux et frais à la fois, idéal sur des tagliatelles au basilic et pignons ou un carpaccio de bœuf.
    Le Bandol blanc 2016, de robe limpide et brillante, dégage des nuances de pêche blanche et de genêt, fin, à la fois distingué et ample, quand le Bandol cuvéeSpéciale blanc 2014 (Clairette et Rolle, éraflage total, suivi d’une macération pelliculaire à froid), de robe limpide et brillante, sent les fruits et les épices, suaveet gras, un vin qui suit une belle évolution.
     

    Domaine de TERREBRUNEBANDOL Domaine de TERREBRUNE

    Domaine de TERREBRUNE 

    (BANDOL)
    Famille Delille
    724, chemin de la Tourelle
    83190 Ollioules
    Téléphone :04 94 74 01 30 
    Email : domaine@terrebrune.fr 
    Site : www.terrebrune.fr 

    Le domaine (30 ha) étale un vignoble en restanques (ou terrasses) sur les contreforts du massif calcaire du Gros Cerveau. Créé par Georges Delille en 1963, la propriété est un site enchanteur avec une petite bastide au milieu de quelques vignes abandonnées, d'oliviers séculaires et de fleurs cultivées. Terrassements, restauration des murs en pierres (ou restanques), repos des terres puis plantation, il fallut attendre plus de 10 ans pour reconstituer un vignoble. La cave fut construite en 1975, suivant les meilleurs principes œnologiques en respectant la noblesse du raisin et du vin, pour permettre la vinification par gravité et l'élevage des vins dans les meilleures conditions. En 1980, c'est la commercialisation des premières bouteilles. C'est également l'année où son fils Reynald intégra le domaine après ses études d'œnologie. Le domaine s'est enrichi d'un label "Vin issu de l'Agriculture Biologique" certifié par Qualité France.
    Très typé, le Bandol rouge Terroir du Trias 2012, Mourvèdre 85%, Grenache 10% et Cinsault 5%, 25 ans de moyenne d'âge des vignes, égrappage total, cuvaison 15 à 21 jours en cuve fermée, macération par remontages, élevage en foudre de chêne de 50 à 60 hl 18 mois), avec ce nez complexe où dominent la groseille et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins riches, aux nuances de fruits mûrs et de cuir au palais.
    Le Bandol rosé 2016, 60% Mourvèdre, 20% Grenache et 20% Cinsault, de bouche ample, florale, de jolie teinte, est tout en fruité et distinction, arômes de fruits, de fleurs, avec cette finale poivrée très élégante. Le Bandol blanc 2016, au nez fleurisuave et puissant, avec des nuances de pêche et de tilleul, de robe jauneclair, est très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes

  • Pin it!

    LES VINS DU RHÔNE INCONTOURNABLES

    Domaine BEAUVALCINTEBEAUMES DE VENISE Domaine BEAUVALCINTE

    Domaine BEAUVALCINTE 

    (BEAUMES DE VENISE)
    Sylvie et Bernard Mendez
    La Grange Neuve
    84190 Suzette
    Téléphone :04 90 65 08 37 
    Email : contacts@domainebeauvalcinte.com 
    Site : www.domainebeauvalcinte.com 

    Au sommet. Domaine de 10 ha. Travail du sol, désherbage mécanique, traitement phytosanitaire à base de cuivre et de soufre selon le cahier des charges de l’agriculture biologique depuis 2001. Le vignoble est exposé plein sud, sur des terres argilo-calcaires. Les plus anciennes vignes ont été plantées par leur bisaïeul il y a 80 ans, les plus jeunes, il y a 10 ans (âge moyen 35 ans).
    Superbe Beaumes-de-Venise rouge 2014 Vin Bio, de bouche solide et parfumée, de belle teinte, épicé, bien charpenté, aux tanins fermes et fondus à la fois, un Vin qui séduit par l’intensité du fruit, sa structure et sa longueur, d’excellente évolution comme le 2013, avec des notes intenses de petits fruits noirs surmûris et de cannellecharnu, coloré, aux tanins amples, que l’on peut associer à un ragoût de mouton ou un lapin aux pruneaux. Le Beaumes-de-Venise rouge cuvée les Trois Amours 2015, avec ce nez complexe aux nuances de fraise des bois et de kirsch, de couleurprofonde, alliant rondeur et structure, aux tanins amples, fermes et denses, est un Vin qui possède sa propre personnalité.
    Le Beaumes-de-Venise rouge Fine Fleur 2015, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, intense, est tout en bouche, et le Beaumes-de-Venise rouge Monts et Merveilles 2015, d'un beau grenat brillant, est un Vin dense, aux arômes de fruits cuits, de réglisse et d’épices, où les taninsfondus alliés à une belle rondeur, lui donnent une bouche savoureuse, qui lui permet de s’associer à un collier d'agneau au gingembre ou des escalopes de foie gras aux raisins. Gîte sur place.
     

    Château REDORTIERBEAUMES DE VENISE Château REDORTIER

    Château REDORTIER 

    (BEAUMES DE VENISE)
    Famille de Menthon

    84190 Suzette
    Téléphone :04 90 62 96 43 et 06 80 67 06 53 
    Email : chateau-redortier@orange.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauredortier 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le Château compte 35 ha de vignespratiquement d’un seul tenant, particulièrement bien situées face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. 
    Le terroir est exceptionnel avec ces vignes plantées à 400 m d’altitude, exposées plein sud sur des coteaux, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. Le travail y est difficile (chenilles et quatre roues motrices obligatoires). Le Château était jadis un Château fortifié très important défendant la principauté d’Orange. C’est en 1956 qu’Étienne de Menthon, ingénieur agronome, remit le domaine en état. Par respect pour l’environnement et afin de favoriser le caractère naturel du vin, la lutte contre les maladies de la vigne est menée de façon raisonnée. Les rendements sont bien sûr volontairement maîtrisés de 30 à 35 hl/ha, un vrai gage de qualité. Pour tous les Vins, le pressurage est léger et la température est contrôlée tout au long des fermentations. Les Vins ne séjournent pas en barriques, la qualité des terroirs s’exprime à plein et leur confère ce caractère boisé naturel suffisant.

    Le 2014 est une année correcte avec de très beaux Grenaches, nous explique Isabelle de Menthon, les Vins ont un joli fruit, une jolie qualité. C’est dommage, ce millésime n’a pas toujours été très bien noté alors qu’il a très bien évolué et que l’on déguste maintenant avec plaisir. Un vin fruité, aux notes torréfiées. D’ailleurs, nous retrouvons de plus en plus ces notes torréfiées dans nos Vins, c’est un peu nouveau ici, je pense que c’est dû à la climatologie, le profil aromatique a beaucoup évolué sur la commune de Suzette. Nous obtenons des Vins qui ont de la matière mais qui restent assez frais, c’est aussi dû à notre terroir bien placé en altitude de 350 m au Château Redortier, les vignes qui sont dans la plaine n’ont pas cet atout et subissent souvent la coulure, voir le gel… notre terroir fait la différence.
    Gigondas 2014 et 2015 sont à la vente. Le 2015 est très impressionnant, couleur très profonde, une belle matière, des tanins très agréables, vin très épicé aux notes torréfiées, très aromatique et solaire, un vin très équilibré et savoureux, l’alcool ne domine pas, il est d’ailleurs très bien noté partout dans la presseprofessionnelle.
    Nous produisons aussi un Beaumes de Venise (1000 bouteilles seulement) en 2015 et 2016, Sweet Dentelle, un vin pas trop sucré, pas trop épais, un vin très fin, raffiné.

    Le Beaumes-de-Venise Le Château de Mon Père 2012 est un grand vin, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins présents et mûrs à la fois, un vin intense qui mêle puissance et ampleur, où dominent les fruits cuits en finale. 
    Le Beaumes-de-Venise Monsieur Le Comte 2015 est également une référence, aux tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets, avec des senteurs de groseille et de mûre, un vin puissant, très parfumé, où dominent, en bouche, des notes de réglisse et de prune

    Notre Beaumes-de Venise Cuvée Monsieur le Comte, en hommage à mon grand-père, est une sélection parcellaire, poursuit Isabelle de Menthon, uniquement les terres jaunes de type trias. Le vin est très riche, charpenté, très équilibré, tout en douceur, d’une grande longueur et complexité.

    Excellent Beaumes-de-Venise 2014, de robe pourpre soutenu, aux senteurs intenses d’humus et de petits fruits cuits, de bouche structurée, un vin typé, chaleureux, complexe, à déboucher, par exemple, sur une poêlée de porc aux poivrons et au fenouil ou un poulet aux épices. 
    Beau Gigondas 2015, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de prune, de cuir et de garrigue, une Cuvée charpentée, riche et fondue à la fois, de très belle garde, parfait avec un gigot d'agneau rôti farci aux olives et aubergines ou un boudin noir. Le Ventoux rouge Côté Suzette 2016, coloré, corsé, est de bouche puissante, au nez de garrigue et de fruits rouges macérés, un vin bien structuré. Le CDR rouge Côté Dentelles 2016, de robe grenat brillant, parfumé (mûre, humus...), d’une belle finale, ample et puissante. Très joli CDR rosé Côté Dentelles, tout en finale, avec ces nuances de fleurs fraîches et de framboise, séducteur comme le CDR blanc Côté Dentelles, suave et nerveux à la fois, aux notes de fleurs blanches et de noix fraîche, d’une belle ampleur au nez comme en bouche. 
    Si la cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h, il existe aussi un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, “La Grange de Château Redortier.”

    Domaine ALARYCAIRANNE Domaine ALARY

    Domaine ALARY 

    (CAIRANNE)
    Denis Alary
    La Font-d'Estevenas - Route de Rasteau
    84290 Cairanne
    Téléphone :04 90 30 82 32 
    Email : alary.denis@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainealary 
    Site : www.domaine-alary.com 

    Un Domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. 
    C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes
    Ce Cairanne rouge L’Estevenas 2014, riche et fruité, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, un vin typé, tout en bouche, parfait sur un lapin sauté aux olives noires ou un agneau aux pommes de terre nouvelles. Excellent 2013, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse. 
    Le Cairanne rouge La Brunote 2014, au nez de griotte et de cassis mûrs, aux tanins présents, un vin dense et très parfumé en bouche avec une finale poivrée, quand le Cairanne rouge Tradition 2015, aux notes de fruits frais, est souple et persistant à la fois.
    Très typé également, le Cairanne blanc L’Estevenas 2016, Clairette et Roussane sur des coteaux argilo-calcaires exposés au Sud, finement bouqueté aux notes de pomme et de bruyère, un bel équilibre entre la fraîcheur et le fruité, tout en charme, d’une grande richesse aromatique en finale. 
    Le CDR rouge La Gerbaude 2015, GrenacheSyrahCarignan sur des terrasses de garrigues, sols argilo-calcaires recouverts de galets, a des nuances de cerise confite et de prune, alliant structure et élégance en bouche, très bien élevé comme l’IGP Vaucluse rouge L’Exclus d’Alary 2015, 50% de Counoise et 50% de Syrah, au nez puissant (fraise des bois, humus...), un vin aux tanins riches mais soyeux, bien corsé et bien charpenté.

    Domaine de La GAYÈRECAIRANNE Domaine de La GAYÈRE

    Domaine de La GAYÈRE 

    (CAIRANNE)
    Christèle Plantevin
    Les Garrigues
    84290 Cairanne
    Téléphone :04 90 30 83 34 
    Email : plantevin.christele@wanadoo.fr 
    Site : www.domainegayere.fr 

    Cette arrière-petite-fille, petite-fille et fille de vigneron reprend le domaine familial de 50 ha en 1997. “Nos vignes s’épanouissent sur un terroir de garrigues (argiles rouges en sous-sol et cailloux en surface) qui donne puissance et complexité à nos vins. La moitié d’entre elles ont plus de 30 ans, certaines plus de 65 ans. De la taille au palissage, de l’ébourgeonnage à la Vendange En Vert qui nous permet de limiter le rendement, en passant par le travail du sol, le désherbage mécanique et la protection raisonnée des vignes contre le mildiou et l’oïdium, chaque décision est prise pour la qualité de la prochaine récolte, tout en respectant notre environnement et en pensant à la pérennité de notre vignoble.”

    Pour Christelle Plantevin, l’année 2017 fut compliquée, gel en Avril puis coulure, puis sécheresse. Quantité restreinte mais un millésime de bon niveau, coloré, gourmand, rond, degrés alcooliques satisfaisants, tanins assez souples, il se rapprocherait du 2007. Ventes en 2018 : les 2016 en rouge, les 2017 en blanc et rosé. Toujours le même objectif : la poursuite de replantation, tout , en effet, est axé sur le vignoble.

    On se fait plaisir avec ce Rasteau Les Clos d’Anaïs et Adrien 2015, avec ces notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits rouges surmûris, est un vin ferme et rond, tout en bouche, idéal sur un tendron de veau sauce tomate ou des crépinettes de pintadeau aux brocolis. Le Cairanne Gayère Galante rouge 2016, Mourvèdre (70%), et Grenache, vendanges manuelles, égrappage total, vinification par cépage sans levurage, élevage en cuves, aux connotations de prune, de mûre et de poivre, est un vin corsé, souple, de belle teinte grenat, ample au nez comme en bouche.
    Excellent CDR cuvée de Chris 2015, charnu, concentré, très équilibré, aux tanins riches et savoureux à la fois, aux connotations de cassis et de poivre. 
    Joli CDR blanc 2016, de jolie robe dorée, un vin ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche suave, un vin excellent alliant finesse et structure, très harmonieux. 
     

    Domaine l'ABBE DINECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine l'ABBE DINE

    Domaine l'ABBE DINE 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Nathalie Reynaud - Earl Mireille et Jean Reynaud
    1 480, chemin des Mulets (Caveau : 1 bis, chemin Louise Michel)
    84350 Courthézon
    Téléphone :04 90 70 20 21 et 06 12 66 99 50 
    Email : domainelabbedine@wanadoo.fr 
    Site : www.domainelabbedine.com 

    Au sommet. La Famille Reynaud est installée sur ses terres depuis 5 générations, au moins. Le savoir-faire et les connaissances du travail du sol se sont transmis de père en fils et aujourd’hui de père en fille. 

    Remarquable Châteauneuf-du-Pape rouge 2015, 90% Grenache de 120 ans, 8% Syrah et 2% Mourvèdre, sur terroir de sables, au nez dominé par les petits fruitsrouges à noyau et des notes de fumé, typé, encore jeune, d’une finale complexe et chaleureuse. 
    Le 2014 développe des notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un vinpuissant et savoureux, avec du gras et de la rondeur, parfait avec une épaule d'agneau farcie aux olives vertes ou des filets de lièvre aux marrons en papillotte, par exemple.
    Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, de robe jaune or, avec des senteurs de fleurs blanches, des notes beurrées et une touche légèrement minérale, dégage une bouche ample et ronde, d’une belle longueur, d’une finale suave.
    Excellent CDR-Villages 2015, 80% Grenache et 20% Mourvèdre de 60 ans, sur terroir de galets roulés, d’une belle harmonie, puissant, d’une jolie ampleur aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, est un vin très bien élevé, comme le CDR blanc, 100% Clairetteterroir de sables, riche en bouquet(agrumes, amande), harmonieux, à déboucher sur une morue sautée aux pommes de terre ou un saucisson à l'ail.


    Château BEAUCHENECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Château BEAUCHENE

    Château BEAUCHENE 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Famille Bernard
    1 452, route de Beauchêne
    84420 Piolenc
    Téléphone :04 90 51 75 87 
    Email : info@chateaubeauchene.com 
    Site : www.chateaubeauchene.com 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille de Michel Bernard est présente à Orange depuis le XVIIe siècle. Aujourd'hui, le Château constitue le siège de vinification et d'élevage des différents vignobles de la famille. Il comprend 70 ha de vignes : Châteauneuf-du-PapeRhône-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Côtes-du-Rhône-Villages, Côtes-du-Rhône. On trouve 3 types de terroir : des terrasses alluviales à gros galets de quartz roulés mélangés à de l’argile rouge sableuse (Châteauneuf-du-Pape et Côtes-du-Rhône Premier Terroir), des alluvions quaternaires caillouteuses en terrasse (CDR-Villages et CDR Grande Réserve), des sols remaniés sable-caillouteux de collines (CDRGrande Réserve). 
    L’encépagement moyen comportant 52% de Grenache, 32% de Syrah et 12% de Mourvèdre. Pour les Vins blanc, Michel Bernard a retenu la quasi-totalité des cépages blancs (Clairette, Roussane, Marsanne, Viognier, Grenache blanc, Bourboulenc). 

    Je trouve les blancs 2017 supérieurs aux 2016, nous dit Michel Bernard, c’est dû au parfait équilibre entre alcool et acidité, les Ph étaient bons, on obtient donc des Vins à la belle expression du fruit, avec beaucoup de fraîcheur, c’est un millésime qui a une bonne aptitude au vieillissement, c’est encore plus évident pour les rouges 2017. 
    Le Côtes-du-Rhône rouge Grande Réserve, qui est notre produit phare en 2017, présente un parfait équilibre. Nous avons eu la chance de vendanger au bon moment, une bonne partie de notre vignoble n’a pas souffert de la sécheresse. Nous avons des sous-sols qui ont permis à la vigne de ne pas souffrir du stress hydrique. Une richesse Phénolique très importante, des Ph aux alentours de 3.60, idéal pour la garde, nous vinifions avec le respect du fruit. Ce 2017 a une belle expression du fruit. 
    Nous proposons le Blanc 2016 et ensuite le 2017 à l’automne, le CDR Blanc Tradition et celui à dominante de Viognier 2017.
    Depuis 15 ans, nous renouvelons progressivement le vignoble avec des plantations de Mourvèdre plus importantes que nous avions auparavant. L’avantage du Mourvèdre est qu’il résiste parfaitement à la chaleur, c’est un cépage qui donne du fruit et une bonne aptitude au vieillissement. 
    En Châteauneuf-du-Pape, nous mettons en vente les 2014, 2015 et 2016 en fin d’année. Nous avons eu une belle série de millésimes, 2015, 2016 et 2017. Je trouve le 2016 supérieur au 2015 mais, en tous cas, ce sont deux très grands millésimes chez nous. 
    Au Château Beauchêne, je ne produis pas de Vins trop puissants, trop brutaux, je cherche plus la finesse, nous vendons 90% de notre production à l’exportation. Mes Vins sont très fruitésarômes de fruits noirs sur mes Châteauneuf-du-Pape et fruits rouges sur les Côtes du Rhône. Je pratique des macérations longues, je n’aime pas les Vins confiturés, puissance, les tanins sont présents naturellement, les composés Phénoliques sont à un très haut niveau, le fruit est bien préservé, mes Vins sont élégants, l’alcool ne s’impose pas, même après quelques années, ils restent très équilibrés, et c’est important. 
    Je fais l’élevage de mes Vins de façon partielle dans des demi-muids, le rapport volume vin-bois est particulièrement valable. Je n’aime pas trop boiser mes Vins et, avec le Grenache, les Vins sont assez sensibles à l’élevage barriques, si on boise trop les Vins, c’est que l’on a des défauts à cacher… 
    Je privilégie le croquant du fruit et la finesse
    J’ai des terroirs avec des parcelles disséminées, ce qui permet d’avoir les différents types de sol, cette complémentarité est tout à fait intéressante. 
    Mes filles travaillent avec moi sur la propriété, Amandine s’occupe du Commercial et Estelle, qui était vétérinaire, après sa formation viti-œno, se prépare à me succéder pour le suivi du vignoble et l’élaboration des Vins.
    Nous nous orientons vers le Bio-Contrôle et entamons une démarche de qualification environnementale. Nous garantissons à nos clients, après analyse officielle, zéro résidu dans les Vins. Je vends toute ma récolte en bouteilles, je n’écoule rien au négoce. 
    Je suis rapporteur du Pôle d’Excellence 
    Œnotourisme auprès du Ministère, et continue de développer mon Musée Conservatoire d’outils en rapport à la vigne et au vin. 

    Estelle aime à préciser : depuis deux ans, nous nous efforçons de maintenir un haut degré de biodiversité sur et autour de nos parcelles : nous maintenons un ruban herbeux, travaillons avec des produits de bio-contrôle permettant à la vigne de mieux se défendre contre les maladies, nos sols sont régulièrement analysés ainsi que tous nos Vins. Trois ruches ont été installées en bordure du vignoble. Pour notre actualité, nous préparons pour la récolte 2018, un plan de replantation de ceps manquants sur les vieilles parcelles. Le millésime 2017, en volume inférieur, à l’image de la production viticole française, se prépare tranquillement dans notre chai. Le Côtes-du-Rhône Pavillon Rosé et les blancs (dont le fameux Viognier) sont embouteillés au début de l’année.

    Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2014, 80% Grenache, 15% Syrah, 5% Mourvèdrevignes de 100 ans, issues des terrasses alluvionnaire de galets roulés et de sables fauves), très typé, d’une belle charpente, riche, aux arômes délicats où dominent les fruits cuits et les sous-bois, aux tanins très présents mais veloutés, de bouche agréablement poivrée, un grand vin complexe, de garde.
    Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Vignobles de la Serrière 2015, très charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance, où se mêlent des notes d’amande et de poire, suave, de bouche persistante, à ouvrir sur un turbot à la crème ou un risotto à la truffe blanche. Leur Châteauneuf-du-Pape rouge Vignobles de la Serrière 2012 est dense et très parfumé, de bouche charnue aux senteurs de cerise, de sous-bois et d’épices, un très joli vin, aux nuances de fruits macérés au palais. 
    Goûtez le CDR blanc Grande Réserve 2015, Clairette 25%, Grenache blanc 25%, Roussane 25%, Marsanne 20%, Bourboulenc 5%, vif et frais, aux arômesd’agrumes et de fleurs blanches, d’une très jolie tenue en bouche, et ce CDR blanc Viognier 2016, où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, dense et distingué à la fois, tout en persistance en finale, à déboucher sur des calamars à la provençale ou une salade de queues d'écrevisses.
    Formidable Châteauneuf-du-Pape rouge Hommage à Odette Bernard 2010, de bouche ample, aux connotations de mûre et d’épices, très harmonieux, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de framboise surmûrie, de garde. Le jardin à la française du Château Beauchêne peut être privatisé pour organiser mariages et réceptions.

    Domaine André MATHIEUCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine André MATHIEU

    Domaine André MATHIEU 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    André Mathieu
    3 bis, Route de Courthézon
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 72 09 
    Email : contact@domaine-andre-mathieu.com 
    Site : www.domaine-andre-mathieu.com 

    Cette année, nous dit André Mathieu, nous retrouvons les cuvées rouges 2015 pour le Domaine André Mathieu, Centenaire et Vin Di Felibre. C’est un très beau millésime, les vins sont solaires, il me fait penser aux 2010. Nous avons bénéficié d’un bel ensoleillement, belle maturité, de beaux fruitsArômes de fruits très mûrs, belle structure tannique. Dans l’ensemble superbes Arômes de fruits noirs en bouche, de l’ampleur. La Cuvée Centenaire est tout en finessesoyeux, avec une finale un peu épicée, un vin déjà très agréable, au gros potentiel, le Vin Di Felibre qui est la cuvée à base de Mourvèdre est un vin d’une belle concentration, beaucoup de matière, avec des notes légèrement boisées et de cuir. 
    Un vin très réussi qui mérite de vieillir un peu. Le 2015 est un millésime où l’on peut se faire plaisir en débouchant une bouteille maintenant mais aussi dans 10 ans, la qualité est là. Le 2016 sortira en automne pour les cuvées André Mathieu et Centenaire. 

    Formidable Châteauneuf-du-Pape Vin Di Felibre rouge 2015, concentré, de robe sombre, un vin ample et velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux Arômes de fruits noirs très mûrs, et cette finale poivrée envoûtante, un grand vin, avec une belle sucrosité, de la complexité, du charnu et de l’élégance, cela fait partie des très beaux millésimes avec un beau potentiel de garde de 5 à 8 ans. Parfait aujourd’hui, le 2012, intense en couleur comme en Arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes, auquel il faut laisser un peu de temps pour s’exprimer, parfait avec, par exemple, un lapin caramélisé aux épices ou un foie gras poêlé aux raisins. Le Châteauneuf-du-Pape rouge 2015, complet et puissant, avec des nuances de cerise confite, associe structure et élégance en bouche, des tanins très structurés, un vin épicé et charnu comme il se doit. Le Châteauneuf-du-Pape rouge la Centenaire 2015, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de kirsch et de garrigue, une cuvée charpentée, riche et fondue à la fois, de très belle garde.
    Son Châteauneuf-du-Pape blanc Di Félibre 2015, qui mêle puissance et distinction, est parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux nuances d’aubépine et de citron. Son Châteauneuf-du-Pape blanc 2016, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, est d’une très belle expression, alliant ampleur et fraîcheur. Goûtez aussi le CDR rouge Les Seriziers 2016, délicieux Arômes de cerise, de kirsch, et ce séduisant CDR rosé Se Sian Accoupagna, au nez délicat d’agrumes et de fruits frais, de bouche vivace, un rosé de saigné. 


    Domaine La MEREUILLECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine La MEREUILLE

    Domaine La MEREUILLE 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Philippe Granger
    Quartier Le Grès - Impasse 2580
    84100 Orange
    Téléphone :04 90 34 10 68 
    Email : micbouyer@wanadoo.fr 
    Site : www.domaine-la-mereuille.com 

    Un domaine de 16 ha. Culture et vinifications traditionnelles, dans le respect du terroir. Philippe Granger possède en cave de vieux millésimes de Châteauneuf-du-Pape rouges : 1999, 2006, 2008, 2009, 2011 et 2012, ainsi que la cuvée Grenache Les Baptaurels, millésimes 2007, 2010, 2011 et 2012.

    Philippe Granger nous signale qu'au Domaine La Mereuille, le coulage à la fin de la fleur ajouté à la canicule qui a sévi en 2017, ont donné des vins très concentrés, structurés, aromatiques et de belle couleur. Il y a peu de vins mais ceux-ci sont de qualité parfaite, bien supérieurs au millésime 2016.
    Une nouveauté en 2018 : un Châteauneuf-du-Pape 2015, 100% Syrah : la cuvée d'Aure (du nom de son fils Aurélien). Les ventes prévues sont les 2012 puis 2014. Cette année également, restructuration de toute la cave et nouveau caveau de dégustation.

    Vous allez aimer ce Châteauneuf-du-Pape Les Baptaurels rouge 2015, complet et puissant, avec des nuances de cerise confite, alliant structure et élégance, aux tanins très structurés, épicé et charnu comme il se doit, racé, vraiment remarquable, comme ce 2012, d’une belle couleur, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre, bien charpenté, parfait sur des noisettes de chevreuil aux ravioles de champignons ou une épaule d'agneau farcie aux olives vertes. 
    Son Châteauneuf blanc 2016, avec des arômes de noix et d’agrumes, est un vin bien typérond au nez comme en bouche, fin, persistant et aromatique, d’une belle finale. Le 2015, d’une robe aux reflets or pâle, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul…), est complexe au nez comme en bouche, et s’apprécie avec une galette feuilletée au thon et à la tomate ou une fricassée d'escargots aux aromates.
    Goûtez aussi le CDR rouge 2015, de jolie robe pourpre intense, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de fruits rouges mûrs (griotte) et de sous-bois en finale, le CDR blanc 2016, très équilibré, d’une belle harmonie, tout en fruité et en finessesouple, aux nuances de pomme et de citronnelle.
    Il y a également le CDR rosé, de robe délicate, alliant nervosité et rondeur, idéal sur une quiche ou les terrines, et toujours ce CDR-Villages 2013, aux taninsveloutés, avec cette couleur profonde, au nez de fruits cuits, un vin qui emplit bien la bouche.

    Domaine de SAJECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine de SAJE

    Domaine de SAJE 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Jérome Mathieu
    21, rue du Commandant Lemaître
    84230 Châteauneuf du Pape
    Téléphone :06 80 95 82 53 
    Email : jerome@domaine-de-saje.fr 

    Actuellement, nous avons à la vente le 2015, nous dit Jérôme Mathieu, un vin très fruité, très belle structure avec de beaux tanins en fin de bouche, un millésime typique Châteauneuf-du-Pape. La cuvée Saje, qui est ma cuvée traditionnelle 2015, est une belle réussite, ainsi que la cuvée Anselme Mathieu issue de vignes centenaires, où l’on retrouve avec plaisir des arômes de fruitsbien mûrs, c’est un vin un peu plus structuré avec beaucoup de suavité, une impression de sucrosité en fin de bouche.
    La cuvée 1600 est une cuvée avec un assemblage qui fait la part belle au cépage la Counoise. J’ai choisi ce nom en mémoire des premiers vignerons Mathieu qui se sont installés à Châteauneuf-du-Pape à cette époque. cuvée 1600 millésime 2015, offre, tout d’abord au nez, des effluves très fraîches d’orange sanguine, c’est un vin qui présente une belle densité, une couleur rouge rubis qui évolue vers le tuilé. Je trouve que la Counoise (45 % de l’assemblage, alors que dans mes autres vins le Grenache est majoritaire) apporte aux vins une droiture, une belle persistance. Mes 2016 sortent seulement en septembre 2018. Le 2016 est plus coloré et plus tonique, c’est un vin un peu plus épais, que l’on appréciera après le 2015.
    En 2017, la nature nous a donné très peu de blancs en quantité mais par contre la qualité est au rendez-vous. Ce blanc est à la vente, il offre des arômes de pomme-poire, une belle fraîcheur et un très bel équilibre acidité

    Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée 1600 2015, qui a un nez dense avec des notes de violette, de cuir et de pruneau, riche en couleur, classique et concentré, alliant densité et velouté, ample en bouche, de très bonne garde, idéal avec, par exemple, une blanquette de dinde aux truffes ou un lapin sauté aux olives noires. Le Châteauneuf-du-Pape rouge Marquis 2015, remarquable par la concentration de ses arômes de griotte noire et par son caractèrechaleureux et intense, a des tanins présents et soyeux à la fois, de très bonne garde. Le Châteauneuf-du-Pape classique 2015, aux notes de cerise confite et d’humus, est un vin ferme et fruité, finement épicé.
    Son Châteauneuf-du-Pape blanc 2016, au nez subtil d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, est tout en bouche, de la matière, de la puissance et une belle longueur ainsi que de la fraîcheur en finale, et se débouche, sur un risotto à la truffe blanche ou une daurade aux girolles. Excellent CDR rouge 2016, au nezpuissant, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille et les épices.

    Domaine SERGUIERCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine SERGUIER

    Domaine SERGUIER 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Daniel Nury
    10, rue Alphonse Daudet
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 73 42 et 06 15 66 58 90 
    Email : nury.daniel@wanadoo.fr 
    Site : www.domaine-serguier.com 

    Le domaine est né à la fin du XIXe, par la volonté d’Hippolyte Serguier. 100 ans plus tard en 1997, Daniel Nury reprend le domaine familial situé au cœur du village au pied des remparts de Châteauneuf-du-Pape
    Superbe Châteauneuf-du-Pape cuvée Révélation 2015 (Grenache noir majoritaire avec 10% de MourvèdreCinsault et Syrah) issu de très vieilles vignes de 80 ans aux rendements inférieurs à 30hl/ha, vendanges manuelles avec tri à la parcelle, élevage 14 mois en barriques, un vin marqué par des senteurs d’épices à dominante de fruits rouges mûrs, de poivre et de violette, d’une belle couleur grenat pourpre, alliant charpente et souplesse en bouche, très structuré, distingué, d’une volumineuse finale. 
    Le Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition 2015, 70% Grenache, 12,5% Mourvèdre, 12,5% Syrah et 5% autres (Cinsault, Counoise, Muscardin...), coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche puissante, est un vin ferme et typé. Beau Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, parts égales de Grenache blanc et de Clairette blanche (40% de chaque) avec 20% de Bourboulenc, des arômes bien présents où dominent les agrumes et les petits fruitssecs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur, idéal sur une daurade à la provençale ou une sole aux légumes.
    Il y a encore le CDR Le Cabanon rouge 2015, aux tanins enrobés, de couleur cerise soutenue, bien réussi, et le CDR Le Cabanon de ma Mère blanc, aux notes de fruits blancs et d’acacia. 


    Domaine de la SOLITUDECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine de la SOLITUDE

    Domaine de la SOLITUDE 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Michel et Jean Lançon
    Earl Domaines Pierre Lançon - BP 21
    84231 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 71 45 
    Télécopie : 04 90 83 51 34 
    Email : info@domaine-solitude.com 
    Site : www.domaine-solitude.com 

    Le Domaine appartient à l’une des plus vieilles familles originaires de Châteauneuf-du-Pape. Dès le XVe siècle, on y trouve la trace des Martin, mais en Italie elle remonte encore plus loin dans le temps, jusqu’à la très ancienne et non moins illustre famille des Barberini. François Barberini, né en Toscane en 1264, habita la Provence pendant quelques années.
    Remarquable Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Barberini 2014, 55% Grenache, 30% Syrah et 15% Mourvèdre, de couleur intense, charnu, au nez dominé par les petits fruits rouges (cassisframboise), aux tanins très équilibrés, de bouche bien corsée, d’une structure soutenue. Le Châteauneuf-du-Pape rouge 2014, 50% Grenache, 25% Syrah, 15% Mourvèdre et 10% Cinsault, est excellent, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, très riche, classique, de belle teinte pourpre
    Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, 40% Clairette, 35% Roussane, 25% Grenache, de bouche soyeuse, est un vin ample, gras et vif à la fois, de bouche florale et subtile, aux nuances de poire et d’amande grillée au palais, à déboucher avec une poularde à la crème ou des papillotes de crevettes au chèvre frais.

    Domaine TOUR SAINT-MICHELCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine TOUR SAINT-MICHEL

    Domaine TOUR SAINT-MICHEL 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Earl Vignobles Fabre
    Quartier Les Petites Serres
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 73 24 
    Email : domaine.tour.stmichel@orange.fr 
    Site : www.toursaintmichel.com 

    Une histoire familiale depuis 3 générations; tout d'abord, Michel Fabre, fondateur du domaine, en 1930, a transmis sa passion à son fils Henri. Ce dernier, avec l'aide de son épouse Éliane, a développé et agrandi le domaine, qui compte actuellement 40 ha, dont 35 ha en Châteauneuf-du-Pape. Aujourd'hui, Mireille, leur fille, gère le vignoble, dans le respect de la tradition en apportant un style plus moderne.
    Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée du Lion 2015, Grenache (75%), Syrah (20%), Mourvèdre (5%), vendanges manuelles et traditionnelles avec longue cuvaison, élevage pour 20% en barriques de 2 ans, est de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, légèrement épicé et très parfumé (mûre, fraise des bois...), et sa solide structure lui assure une bonne garde
    Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition cuvée des Deux Sœurs 2015, 80% Grenache et 20% Syrah, un vin concentré, à dominante de fruits rouges surmûris, de cuir, de violette, épicé et charnu comme il se doit, d’une longue finale, très prometteur.
    Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Feminessance 2015, 60% Grenache et 40% Syrah, élevage en barriques, de couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec des tanins riches, à la fois puissants et savoureux, un vin qui demande une cuisine riche comme, notamment, une daube de bœuf ou un civet de lièvre.

    Domaine de ROSIERSCÔTE-RÔTIE Domaine de ROSIERS

    Domaine de ROSIERS 

    (CÔTE-RÔTIE)
    Maxime Gourdain
    3, rue des Moutonnes
    69420 Ampuis
    Téléphone :04 74 56 11 38 et 06 71 73 57 71 
    Email : domainederosiers@gmail.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/rosiersdrevon 
    Site : www.domaine-de-rosiers.fr 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le vignoble de Côte-Rôtie s'étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côtebrune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des Vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, CôteBoudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des Vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols).
    Un domaine de 8 ha, qui possède cette force évidente du terroir associée à une très grande régularité qualitative et à des prixtrès mesurés quand on connaît la difficulté de produire ce type de crus. Reprise et installation sur le Domaine familial depuis le mai 2013 de Maxime Gourdain, le neveu de Louis Drevon et petit-fils d’André Drevon.

    Maxime Gourdain a bénéficié d'une superbe récolte, qualité et quantité sont bien présentes, tout y est : des raisins sains, une belle couleur, une belle concentration, un bel équilibre, le 2017 sera un millésime de garde qui se rapproche du 2015 par sa concentration et du 2016 par sa finesse. Les ventes en 2018 : les 2015 puis les 2016 soit en Côte-Rôtie Drevon 2015 puis 2016, le Côte-Rôtie Cœur des Roses 2015, le Côte-Rôtie Besset 2015 et les Condrieu 2016 et 2017. Sa préoccupation essentielle est de toujours vérifier quelles améliorations apporter pour augmenter, toujours plus, la qualité de ses Vins.

    Superbe Côte-Rôtie Drevon 2014, qui développe un nez de griotte et de cassis mûrs, est un vin dense et complexe, très parfumé, dominé par les fruits macérés et le poivre, de robe pourpre soutenu, riche en bouche. “Produite depuis 3 générations la cuvée Classique rebaptisée depuis le millésime 2013 Drevon en référence au travail d'André et Louis Drevon sur le domaine, est notre cuvée traditionnelle, fruit de l’assemblage de nos différentes parcelles, vinifiées et élévées séparement durant 18 mois en fûts dans le chai à barriques du domaine afin de valoriser au mieux chacune de leur caractéristique, avant d'être réunies pour apporter le bénéfice de leurs différents térroirs à cette cuvée.” Le 2013, classique, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, est un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale. 
    Goûtez le Côte-Rôtie cuvée Cœur de Rose 2014, caractérique de la Syrah se développant sur les terroirs micaschisteux des sols bruns de l'appellation, 50% de barriques neuves, complexe, dominé par les fruits macérés, de robe pourpre soutenu, est très structuré, puissant, aux arômes subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, avec des tanins soyeux, un vin concentré mais tout en distinction. “Produite depuis le millésime 2011, la cuvée Cœur de Rose est une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur les Côte-Rôtie du domaine. Ainsi nous cherchons à créer une cuvée d’assemblage restreinte, gardant la même trame et le même esprit que notre cuvée principale tout en souhaitant la concentration des arômes et de la structure afin de donner naissance à une cuvée de garde par excellence mettant en valeur tout le potentiel du millésime.”
    Belle cuvée parcellaire Besset 2014, qui fleure la prune et les épices, aux tanins amples, de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses. 
    Il y a également ce Condrieu 2015, pur Viognier, sol de granit décomposé, 25% de barriques neuves, minéral à souhait, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes, un vin complexe que l’on peut prévoir sur des paupiettes de saumon aux fruits de mer et beurre blanc ou des brochettes de poissons aux épices, riz sauce aigre douce.

    Domaine de L'AMAUVE

    Domaine de L'AMAUVE 

    (CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
    Christian Vœux
    197, chemin du Jas
    84110 Séguret
    Téléphone :06 10 71 26 72 
    Email : contact@domainedelamauve.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainedelamauve 
    Site : www.domainedelamauve.fr 

    Une exploitation familiale de 12 ha. Christian Vœux, œnologue de formation, a repris ce vignoble en 2005, à la retraite de ses parents. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. 
    Remarquable CDR-Village Séguret rouge Réserve 2015, à dominante de Grenache (80%), complétée par de la Syrah, 12 mois pour partie en fûts de chêne et en cuves, d’une belle couleur grenat pourpre, aux notes discrètes de sous-bois, de poivre et de mûre, un vin aux tanins amples et harmonieux, de garde.  
    Le CDR-Village Séguret rouge cuvée Laurances 2015, où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, mêle rondeur et structure, un vin charnu en bouche, à prévoir, par exemple, sur des côtes de veau à la paysanne ou des escalopes de porc à l'andalouse. Excellent CDR-Village Séguret rouge Estelles 2014, de belle charpente, alliant finesse et concentration, parfumé (cassis, poivre), de bouche soyeuse et intense, d’excellente évolution, typé. On poursuit avec son CDR-Village Séguret blanc La Daurèle 2016, tout en nuances, au nez de fleurs, de belle robetypé, avec des nuances d’agrumes et de fleursblanches, le CDR rouge Le vin d’Adrien 2016, de bouche corsée et souple, aux connotations de cerise et de sous-bois. 

    Domaine des LAURIBERTCÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Domaine des LAURIBERT

    Domaine des LAURIBERT 

    (CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
    Laurent Sourdon
    2 249, chemin du Roussillac
    84820 Visan
    Téléphone :04 90 35 26 82 
    Email : contact@lauribert.com 
    Site : www.lauribert.com 

    Domaine exploité par la famille depuis 5 générations. Le Visan rouge Boiselier 2014, 80% Syrah, 20% Grenache d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très bien vinifié, de bouche dense, un vin à prévoir sur une fricassée de lapin forestière à l'ail ou un filet mignon de porc en croûte aux champignons. Le Visan rouge Truffières 2015, à forte dominance de Syrah complétée par de la Grenache, vinifiés séparément, a un nez complexe où dominent la groseille et le poivre, associant puissance et finesse, un vin charnu et typé. Le Valréas rouge Carelette 2015, 70% Grenache et 30% Syrah, vieilles vignes, bien élevé, au bouquet subtil et intense à la fois, aux nuances de sous-bois et de cassis mûr, est de bouche bien fondue. 
    Goûtez le CDR le Merrandier rouge 2015, 70% Grenache et 30% Syrahferme et soyeux à la fois, avec une finale puissante et persistante, et le CDR blanc FineFleur 2016, 50% Rousssane et 50% Marsanne, d’une belle ampleur, avec ces notes de fruits mûrs et de narcisse, vivace au palais. 
    Goûtez encore leur IGP vin de Pays de Vaucluse rosé La Cuvée de Lisa 2016, 100% Grenache, un vin qui sent la fraise des bois, de robe brillante rose clair, tout en bouche.

    Domaine de MAGALANNECÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Domaine de MAGALANNE

    Domaine de MAGALANNE 

    (CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
    Famille Crouzet
    431, route de Signargues
    30390 Domazan
    Téléphone :04 66 57 02 72 et 06 64 39 30 07 
    Email : domainedemagalanne@gmail.com 
    Site : www.vin-magalanne30.com 

    Propriété de la Famille Betton-Crouzet depuis plus de 10 générations, devenue Domaine de Magalanne en 1971. Le domaine (25 ha) s’étend sur 5 communes différentes (Domazan, Estézargues, Montfrin, Théziers et Saze). “La notion de développement durable est au centre des intérêts de l’exploitation, précise-t-on, puisque l’ensemble du vignoble est conduit en Agriculture Raisonnée et la quasi-totalité des vignes enherbées. Nous évitons ainsi une surconsommation de produits phytosanitaires et de désherbant.”
    Beau CDR-Village Signargues rouge Terre de Galets 2016, 60% Syrah, 30% Mourvèdre et 10% Grenache, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins puissants et mûrs à la fois, un vin de bouche pleine.
    Excellent CDR-Villages Signargues cuvée Lou Biou, Syrah (40%), Mourvèdre (30%), Carignan (30%), aux notes de framboise mûre et d’épices, mêlant charpente et souplesse, typé.
    Goûtez le CDR rouge 2016, aux notes de cassis et de pruneau, de belle teinte grenat, puissant ample au nez comme en bouche, le CDR blanc 2016, qui sent la pêche et la bruyère, de jolie bouche, et le CDR rosé, aux arômes fruités de fraise, de pêche blanche, avec cette pointe de nervosité agréable

    Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUXCÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX

    Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX 

    (CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
    Gérard et Marc Français
    1100, route de Sérignan - D172 - BP 1
    84100 Uchaux
    Téléphone :04 90 40 62 38 
    Email : chateau.st.esteve@wanadoo.fr 
    Site : www.vins-saint-esteve.com 

    Domaine dans la même famille depuis 1809, qui s’étend sur 230 ha d’un seul tenant (50 ha de vignes et 24 ha de cultures variées). La reconversion en culture Biologique s’est effectuée tout naturellement, les vins, depuis le millésime 2009, portent le label AB certifié Ecocert. 
    Remarquable CDR-Villages Massif d’Uchaux Grande Réserve rouge 2014, Grenache majoritaire avec un assemblage à 40% de Syrah, un vin de couleur intense aux reflets noirs, généreux, avec des arômes de fruits rouges et d’épices, et des taninsbien enrobés, typé et persistant. Le CDR-Villages Massif d’Uchaux Vieilles vignes rouge 2012, issu de vignes de 44 ans, élevage 18 mois en cave souterraine sans filtration, 50% Grenache et 50% Syrah, est puissant en bouche, aux tanins fermeset bien équilibrés, et développe des notes de fruits rouges mûrs (griotte, groseille) en finale. Beau CDR Vionysos blanc sec2015, 99% Viognier, sélection massale, vignes de 30 ans en moyenne, aux notes de genêt, de bruyère et de citronnelle, est de jolie robe dorée, fruité, avec cette rondeur séduisante, tout en distinction.
    Joli CDR blanc sec 2016, un vin ample avec une bonne pointe d’acidité qui parfait son équilibre, aux arômes de poire et de fleurs blanches. 
    La propriété est présente dans l'œnotourisme par le biais du festival Liszt en Provence. Les amateurs de piano romantique lèveront leur verre à la mémoire du compositeur Franz Liszt. Caveau de dégustation.

    Château La CANORGUELUBERON Château La CANORGUE

    Château La CANORGUE 

    (LUBERON)
    Jean-Pierre et Nathalie Margan
    Route du Pont-Julien
    84480 Bonnieux
    Téléphone :04 90 75 81 01 
    Email : chateaucanorgue.margan@wanadoo.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucanorgue 
    Site : www.chateaulacanorgue.com 

    C'est depuis les années 1970, que Jean-Pierre Margan, pionnier de l'agriculture biologique, bichonne ses vignes, situées sur un terroir d'exception et élabore des vinsde caractère et de haute qualité. Il a transmis sa passion et son expérience à sa fille Nathalie, qui représente ainsi la 5e génération de vigneron(e)s !
    On est bien au sommet avec ce Luberon rouge Coin Perdu 2015, issu de très vieilles vignes de SyrahGrenacheMourvèdreet Carignan, est de belle robe pourpre profond à reflets violacés, aux senteurs de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée, à déboucher sur un pavé de bœuf façon rossini ou un flan du Lubéron aux aubergines.
    Beau Luberon blanc 2016, au nez dominé par les agrumes frais, de bouche dense, marqué par la pêche et le lis, de robe jaune clair, subtil, à la fois vif et souple, très agréable. Excellent Luberon rosé 2016, 60% Grenache, 30% Syrah et 10% Mourvèdre, de belle teinte, de bouche pleine, qui sent la fraise, séducteur.

    Château SAINT-SAUVEURMUSCAT DE BEAUMES DE VENISE Château SAINT-SAUVEUR

    Château SAINT-SAUVEUR 

    (MUSCAT DE BEAUMES DE VENISE)
    Famille Rey
    1 451, avenue Joseph Vernet - Route de Caromb
    84810 Aubignan
    Téléphone :04 90 62 60 39 
    Email : vins@domaine-st-sauveur.fr 
    Site : www.domaine-st-sauveur.fr 

    Le Château existait déjà au XIIe siècle. Il appartient à la famille depuis 1936. Vous serez séduit par l'originalité de son caveau de dégustation situé dans la Chapelle Saint Sixte du XIe siècle de cet ancien monastère où fût jadis élaboré le vin de paille des moines. Vous y découvrirez sa fresque mystérieuse… Guy Rey, a su avec son épouse, restaurer cette chapelle, replanter les vignes adéquates et établir un beau domaine de 62 ha en Bio. Aujourd'hui ce sont les trois enfants qui reprennent le flambeau : Guylaine, Florence et Franck.
    Le Beaumes de Venise rouge Chapelle Saint Sixte 2014, Grenache et Syrahsols sablonneux, argilo-calcaire, caillouteux, élevé 12 mois en fûts, d’une robe de velours grenat, aux arômes de cerise, de mûre, de cacao et d’amande grillée, est un vin ample, puissant, charnu au palais. Excellent Ventoux rouge L’Homme de Cœur 2014, GrenacheSyrahCinsault et Carignan, élevage en cuves, de couleur intense, au nez persistant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de réglisse, qui développe des tanins riches et bien fondus, à prévoir avec des cailles braisées farcies aux fruitssecs ou un foie de veau. Goûtez aussi le séduisant Muscat de Beaumes de Venise blanc cuvée des Moines 2014, Muscat petits grains. terroir argilo-calcaire, élevage en cuves, qui fleure bon les fruits exotiques, d’une belle ampleur au nez comme en bouche, tout en séduction.

    ARNOUX & FilsVACQUEYRAS ARNOUX & Fils

    ARNOUX & Fils 

    (VACQUEYRAS)
    Marc et Jean-François Arnoux
    Cave du Vieux Clocher
    84190 Vacqueyras
    Téléphone :04 90 65 84 18 
    Email : info@arnoux-vins.com 
    Site : www.arnoux-vins.com 

    Le 2016 est un super millésime, quantité et qualité sont au rendez-vous, nous dit Jean-François Arnoux. Nous avons vendangé aux dates habituelles, les raisins étaient bien mûrs et sains. La vigne a un peu souffert de la sécheresse mais la qualité est exceptionnelle ! Le 2015 qui lui précède est aussi de grande qualité, vraiment deux millésimes fantastiques qui se succèdent.
    Notre Vieux Clocher est très gourmand, explosion de fruits rouges et noirs (cassisframboise) et de notes de poivre et de réglisse, bel équilibre, belle richesse, ampleur veloutée qui procure beaucoup de plaisir en bouche, pas trop d’extraction pour garder le côté friand, les tanins sont très soyeux.
    Le Seigneur de Lauris est un vin issu de vieilles vignes avec de longues cuvaisons afin d’extraire toute la potentialité du terroir. Grâce à la sélection parcellaire, au tri et aux petits rendements, nous avons obtenu une belle qualité de vin sur la gourmandise. Un vin plus fruité que gras, tout en charme, après 4 mois d’élevage en foudres, on est séduit par son côté fruité avec des notes évoluées.

    Formidable Vacqueyras “1717” 2014, qui rend hommage au début de l’histoire vigneronne de la famille, sélection parcellaire des plus vieilles vignes de Grenache et Syrah, de bouche mûre, un grand vin charnu, coloré, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte, la prune et une touche poivrée, de garde. 
    Le Vacqueyras Château Les Pénitents rouge 2014, toujours bien expressif de son terroir, est typé comme on les aime, aux notes de prune et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution comme le Vacqueyras Vieux Clocher Classic rouge 2015, où dominent les fruits rouges et la violette, alliant finesse et charpente, qui poursuit une bonne évolution, de bouche charnue. Remarquable CDR Seigneur de Lauris Vieilles vignes rouge 2015, de robe pourpre, au nezpuissant et persistant de poivre et de cerise noire, gras, aux tanins enveloppés, de bouche corsée, et le Vacqueyras rouge Les Tours Clocher 2013 (bouteille lourde), au nez intense, de couleur profonde, très classique, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), un vin qui demande des plats épicés, comme un foie gras poêlé aux raisins ou un lapin caramélisé aux épices.
    Le Vacqueyras Seigneur de Lauris blanc 2015, élevé et vinifié en barriques neuves 12 mois, a beaucoup de finesseléger boisé, un vin très floral, très aromatique avec un côté beurré grâce à la macération pelliculaire à froid. Goûtez le Vacqueyras blanc Les Pénitents 2016, équilibré, parfumé et persistant, bien sec et complexe en bouche, alliant structure et finesse, fleurant le musc et la pêche, tout en bouche, et le Vacqueyras rosé Les Pénitents 2016, à la fois friandet chaleureux, parfait sur des spaghettis à la carbonara ou une côte de veau provençale.

    Domaine de CHAMP-LONGVENTOUX Domaine de CHAMP-LONG

    Domaine de CHAMP-LONG 

    (VENTOUX)
    Christian, Béatrice et Jean-Christophe Gély
    1 900, chemin de Champ Long
    84340 Entrechaux
    Téléphone :04 90 46 01 58 
    Email : domaine@champlong.fr 
    Site : www.champlong.fr 

    Au sommet de leurs appellations. Cette famille exploite un vignoble de 30 ha. Située au pied du mont Ventoux, la propriété est à cheval sur deux appellationsVentoux et Côtes-du-Rhône
    Champ-Long, c’est donc une propriété familiale depuis 1820. C’est en 1964 que Maurice Gély crée la cave du domaine afin d’assouvir sa passion du vin. 
    L’exploitation sera largement développée et modernisée pour atteindre son niveau actuel grâce à son fils, Christian Gély. Aujourd’hui, Jean-Christophe Gély, le petit-fils, dirige la propriété. 
    Abritée du vent, exceptionnellement ensoleillée, la propriété est assez morcelée et composée de différents types de sols, des plateaux sableux aux côteaux argilo-calcaires et caillouteux. Cette diversité de terroirs contribue à la qualité et la complexité de leurs vins en leur apportant une subtile palette d’arômes
    Vinifiés selon des méthodes alliant savoir-faire ancestral et techniques modernes, élevés avec soin dans leurs caves, les vins blancs du domaine de Champ-Long sont très aromatiquesvifs et frais, les rosés sont élégants, fins et fruités, les vins rouges marqués par le fruit, ont la générosité, l’amplitude et la puissance des grands vins de la Vallée du Rhône.

    Jean-Christophe Gély ne tarit pas d'éloges pour le millésime 2017 dont la qualité est exceptionnelle bien que la quantité soit historiquement basse à cause du gel (-50 %).
    Sont mis en vente cette année le millésime 2016 en rouge et le 2017 en blanc et rosé. Encore et toujours, amélioration constante de l'entretien des vignes.

    Superbe Ventoux rouge cuvée Spéciale 2016, issu du Grenache (70%) planté sur les meilleurs coteaux, et de la Syrah (18 mois en foudres de chêne), de bouche structurée, d’une belle harmonie, un vin aux nuances d’épices et de fruits noirs, très équilibré et généreux en finale. Le 2015, de couleur soutenue, est de bouche ample, aux notes de fraise des bois et d’humus, parfait sur une estouffade de bœuf provencale
    ou un pigeon rôti. Le Ventoux rouge cuvée Les Essareaux 2015, 90% Syrah et 10% Grenache, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, un vin riche en couleur, dense, est d’une belle persistance aromatique. 
    Le CDR rouge La Lauzerette 2015, 95% Grenache et 5% Syrah, est un vin puissant aux nez expressif de garrigue et de grillé, de bouche savoureuse et soupleavec des notes de fruits rouges et d’épices. 
    On se fait aussi plaisir avec le Ventoux blanc Les Gressannes 2016 (50% Grenache blanc et 50% Roussane), vinifié en barriques neuves de 400l, qui sent le tilleul et le coing, un bien joli vin expressif et harmonieux avec des notes persistantes en finale de fruits secs et d’épices. 
    Joli Ventoux blanc Tradition 2016, Grenache (30%), Roussane (30%), Viognier (30%) et Clairette (10%), vinifié à basse température, parfumé avec des nuances de pêche et de bruyère, ample et rond, très agréable comme le Ventoux rosé Tradition, 90% Grenache et 10% Syrah, de teinte soutenue, de bouche persistante, avec ces notes de fleurs et de fruits frais, vraiment charmeur.

     

     

  • Pin it!

    LES QUATRE POUILLY-FUISSE INCONTOURNABLES

    AUVIGUEPOUILLY-FUISSÉ AUVIGUE

    AUVIGUE 

    (POUILLY-FUISSÉ)
    Jean-Pierre et Michel Auvigue, et Sylvain Brenas Auvigue
    Le Moulin-du-Pont - 3 131, route de Davayé
    71850 Charnay-Lès-Mâcon
    Téléphone :03 85 34 17 36 
    Email : Vins.Auvigue@wanadoo.fr 
    Site : www.auvigue.fr 

    Vignerons depuis de nombreuses générations puisque, en 1629, le nom Auvigue est déjà connu dans les vignobles du Beaujolais, Mâconnais. Auvigue vinifie son propre domaine, deux domaines familiaux, André Auvigue et les héritiers Auvigue, ainsi qu’une partie du domaine Forest-Auvigue, ce qui donne 6 ha en Pouilly-Fuissé et 0.50 ha en Mâcon-Solutré. Le Mâcon-Solutré est produit en méthode Biologique depuis toujours et le vignoble de Pouilly-Fuissé depuis 2009.
    Voilà un très beau Pouilly-Fuissé Les Chailloux 2016, avec des arômes bien présents de fruits frais et des notes de tilleul, est souple et bouqueté, bien typé comme il se doit. Le Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2016 est un vin d’une jolie complexité, avec des nuances citronnées, tout en bouche, aux senteurs discrètes de pomme et de fleurs fraîches. 
    Le Pouilly-Fuissé Hors Classe 2015, de robe dorée, allie finesse et suavité, aux notes persistantes d’amande mûre, est parfait, sur un cabillaud sauce moutarde ou des calamars à l'encre.
    Goûtez le Saint-Véran Les Chênes 2016, issu du Chardonnay, élevage 5 mois en fûts, au nez fin où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche franche, qui allie vivacité et rondeur.
     

    Domaine DENUZILLERPOUILLY-FUISSÉ Domaine DENUZILLER

    Domaine DENUZILLER 

    (POUILLY-FUISSÉ)
    Gilles et Joël Denuziller
    Le Bourg
    71960 Solutré-Pouilly
    Téléphone :03 85 35 80 77 
    Email : domaine.denuziller@orange.fr 

    Créée en 1919 par Jean Denuziller, le vignoble fut développé par son fils Lucien pour devenir en 1986 le Domaine Denuziller, géré par ses petits-fils Gilles et Joël. Parfaitement situé au cœur du village de Solutré, le domaine couvre 13,5 ha de vignes (11 de Pouilly-Fuissé, 0,50 de Saint-Véran et 2 de Mâcon-Solutré). 
    Associant le travail du sol et l'enherbement naturel maîtrisé, on travaille ici dans le respect de l'environnement (aucun engrais chimique, lutte raisonnée, confusion sexuelle...).
    Remarquable Pouilly-Fuissé Le Clos de Solutré 2015, élevé en fûts de chêne, à dominante de fleurs blanches et de fruits secs, finement épicé, un vin charmeur comme on les aime, avec des notes de noisette en finale, parfait sur des langoustines aux trois saveurs ou un loup à la rhubarbe. Le Pouilly-Fuissé Prestige 2015, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes minérales. 
    On poursuit avec le Pouilly-Fuissé Astragale qui sent bon la pomme et la noix fraîche, fin et riche à la fois, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, le joli Saint-Véran 2016, comme le Mâcon-Solutré 2015, un vin de bouche franche et souple où l’on retrouve des connotations de fleurs fraîches.

    Domaine LUQUET depuis 1878POUILLY-FUISSÉ Domaine LUQUET depuis 1878

    Domaine LUQUET depuis 1878 

    (POUILLY-FUISSÉ)

    101, rue du Bourg 
    71960 Fuissé
    Téléphone :03 85 35 60 91 
    Email : domaine@domaine-luquet.com 
    Site : www.domaine-luquet.com 

    La viticulture prend place dans cette famille depuis un siècle et six générations. En novembre 1966, Roger, avec son épouse Renée, s’installent sur les 4 ha 70 qui composent alors le domaine. Après des années d’efforts, un réseau de vente se tisse en France et à l’étranger. En 1972, la totalité de la récolte est mise en bouteilles. L’exploitation s’étend en appellation Saint-Véran et Mâcon. La superficie exploitée atteint 30 ha (en Pouilly-Fuissé, Pouilly-Loché, Saint-Véran, Mâcon-Villages, Bourgogne Pinot et Crémant de Bourgogne). Christine (fille de Roger et Renée) intègre le domaine en 1987. En 1992, Patrick (fils de Roger et Renée) rejoint le reste de la famille. La 5e et la 6e génération, avec l’arrivée de Loïc et Kévin, travaillent côte à côte et agrandissent l’exploitation en Saint-Véran et Pouilly-Fuissé ainsi qu’en Mâcon-Villages (dans la région clunysoise).
    Remarquable Pouilly-Fuissé En Chatenet 2015, gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en harmonie. 
    Beau Pouilly Fuissé-Vieilles Vignes 2015 (100% fûts de chêne), tout en subtilité, où s’entremêlent des connotations d’amande, de fruits frais et de bruyère, un vin suave, parfumé en bouche, à ouvrir avec des beignets de calmars ou une cocotte d'anguilles à la flamande.  Le Pouilly-Fuissé Au Bourg 2015, dominé par des notes de rose et de petits fruits blancs, où la subtilité s’allie à la richesse, d’une belle finale.  Il y a aussi le Pouilly-Loché La Colonge 2015, le Pouilly-Loché Les Mûres 2016, aux arômes subtils de pomme et de narcisse, bien fruité, allie finesse et suavité, un vin charmeur, le Mâcon Villages Les Mumots 2016 (100% cuves Inox), et le Bourgogne Pinot Noir 2016, un très joli vin aux arômes de fraise des bois et de mûre, à savourer sur une épaule de veau aux oignons ou un râble de lapereau en feuilleté. Excellent Crémant de Bourgogne brut Chardonnay, dominé par la fraîcheur de son cépage, une cuvée généreuse, de mousse fine, aux arômes de chèvrefeuille et de rose.

    Jean-Paul PAQUET & FilsPOUILLY-FUISSÉ Jean-Paul PAQUET & Fils

    Jean-Paul PAQUET & Fils 

    (POUILLY-FUISSÉ)

    Domaine de Fussiacus - Les Mollards
    71960 Fuissé
    Téléphone :03 85 27 01 06 
    Email : domainespaquet@gmail.com 
    Site : www.fussiacus.com 

    Domaine de 18 ha, dont le vignoble s’étend sur de petites collines orientées est-sud- est (200 à 300 m d’altitude). “Aussi loin que je me souvienne, dit Jean-Paul Paquet, la vigne a toujours fait partie de mon univers. Le jeudi, je rejoignais mon père dans les vignes. J'adorais la période des vendanges. Je suis fier, d'avoir transmis ma passion pour la vigne et le vin à notre fils Yannick qui nous a rejoints après avoir terminé ses études en viticulture et œnologie.”
    Très beau Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus 2015, provenant de vieilles vignes, très bien élevé en fûts de chêne 10 mois, tout en bouche, au nez subtil, ample et persistant, racé et distingué, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt) et la poire. Le Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus Vers Cras 2016, où la structure s’allie à l’élégance, de bouche subtile aux nuances de chèvrefeuille et d’agrumes frais, de robe dorée. Le Pouilly-Fuissé Domaine Château de Chaintre 2016, élevage en cuves Inox et 10% en fûts de chêne, très parfumé (agrumes, noisette), alliant rondeur et nervosité, élégant, au nez de fleursharmonieux, à prévoir, notamment, sur des moules à la paimpolaise ou une matelote normande.  
    On poursuit avec ce Pouilly-Fuissé Domaine les Vieux Murs 2016, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais d’agrumes, très bien équilibré en bouche, vraiment très séduisant.
    Goûtez le Mâcon-Chaintré́ Domaine Château de Chaintré 2016, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en persistance, le Pouilly-Vinzelles 2015, Chardonnay sur sols argilo-calcaires, où s’entremêlent les nuances de citron et le chèvrefeuille, tout en bouche, un vin plaisir, et le Saint-Véran 2016 (élevage à 70% en cuves Inox et à 30% en foudres de bois), de bouche très aromatique aux notes de narcisse et de pomme, rond et vif à la fois. 
     

  • Pin it!

    SAINT-EMILION : LE TERROIR SIGNE LES GRANDS VINS

    Château BALESTARD La TONNELLESAINT-ÉMILION Château BALESTARD La TONNELLE

    Château BALESTARD La TONNELLE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Jacques et Thierry Capdemourlin

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 62 06 
    Email : info@vignoblescapdemourlin.com 
    Site : www.vignoblescapdemourlin.com 

    En effet, ce très beau Saint-Émilion GCC Château Balestard La Tonnelle 2015 est un vin avec beaucoup de structure, très bien équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de bouche ronde mais puissante, dominée par les fruits macérés et l'humus, de fort belle garde. 
    Le 2014, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé. “Concernant le 2014, nous avons vendangé vers la mi-octobre. Dans l’ensemble de nos propriétés les robes sont homogènes, le vin est généreuxvineux, ample, notes de cerise noire et truffe, bouche superbe, dense et racée, des tanins remarquablement enrobés par un boisé délicat. Finale longue et persistante, un superbe vin de garde. Pour le ChâteauCap de Mourlin, la robe est grenat intense, notes de fruits noirs, attaque franche et fraîche, belle concentration, tanins serrés, gras et onctueux, un très grand vin de terroir. Nous cherchons à obtenir cette complexité aromatique en vendangeant tardivement et en faisant de petits rendements de 35hl/ha. Nous avons prolongé l’élevage en barriques de 15 à 18 mois.”
    Le 2013, de robe grenat foncé, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, aux tanins harmonieux, tout en bouche, fin et corsé à la fois, un vin charmeur.  Excellent 2012, de base tannique ample et très équilibrée, dense, de robe soutenue, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la prune et le fumé au palais. Le 2011 est un vin complet, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, avec des tanins riches. 
    Le Saint-Émilion GCC Château Cap de Mourlin 2015, 14 ha de vignes, est généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassiscannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux. Le 2014, qui mêle concentration d’arômes et ampleur, a des notes de cerise noire macérée, de cuir et d’humus, a une bouche savoureuse et dense. Joli 2013, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, est un joli vin, avec des senteurs de cassis et de cuir, d’une grande souplesse au palais. 
    Quant à leur Montagne-Saint-Emilion Château Roudier 2015, il est toujours à la tête de son appellation, très classique, ample en bouche grâce à des taninssoyeux et puissants à la fois, un vin au nez de fruits rouges surmûris, légèrement épicé en finale, de très bonne charpente, de bouche puissante et corsée.
     

    Château BEYNATSAINT-ÉMILION Château BEYNAT

    Château BEYNAT 

    (SAINT-ÉMILION)
    Alain Tourenne

    33350 Saint-Magne-de Castillon
    Téléphone :05 57 40 01 14 
    Email : atourenne@gmail.com 
    Site : http://chateaubeynat.com 

    Le Château fête son centenaire. Il est né en 1917 suite à l’achat de plusieurs parcelles par Léonard Nebout à Castillon.“Les traitements sont uniquement fait avec du soufre contre l’oïdium et du cuivre (Bouillie Bordelaise) contre le mildiou, expliquent ces deux vignerons motivés et passionnés. Nous raisonnons nos passages en fonction de la pousse de la vigne et surtout de la pluviométrie. Depuis 2015, nous sommes en biodynamie. Cette pratique culturale met en scène la vie du sol, le végétal et le vin produit. Le but, relever l’identité de nos terroir, l’harmonie et l’équilibre de nos vins.”
    Vous allez apprécier ce Castillon Côtes de Bordeaux 2015 Bio, vignoble de 14 ha, Merlot et Cabernet franc, élevé 18 mois en cuves, d’un joli rouge soutenu, aux notes de fraise des bois et de griotte, qui associe structure et finesse, savoureux, de bouche persistante. 
    Très charmeur Castillon Côtes de Bordeaux Terre à Terre 2016, toujours Bio, bien sûr, un pur Merlot, élevé dans une amphore d’argile de Toscane durant 11 mois, sans soufre, étonnant par son fruit, de bouche suave, avec ces connotations subtiles de fruits rouges et de violette, très harmonieux, vraiment agréable. Le Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Léonard 2014, élevé 12 mois en fûts, de belle robe pourpre, est un vin généreux, dense, à dominante de petits fruitsnoirs et de musc, qui marie une finesse tannique à une rondeur persistante. 
    Excellent Bordeaux rosé Pink by Beynat (l’étiquette est particulièrement moderne et réussie), Merlot et Cabernet franc, de robe très limpide, au nez subtil de fraise et de rose, sec et friandvif et parfumé en bouche, quand cet autre Bordeaux rosé Floyd by Beynat, pur Malbec, lui, de belle teinte, est finement épicé, tout en arômes, de bouche agréable. Joli Bordeaux blanc, marqué par son Sauvignonmacération pelliculaire, aux notes de pomme et de fleurs, très séduisant, parfumé et persistant, de bouche intense, tout en finale vive.
    Il y a encore le Saint-Emilion Terre Amoureuse 2015, médaille d’Or Concours Bio Aquitaine, issu d’un petit vignoble d’un hectare, bien marqué par les Cabernets, élevage en fûts 12 mois, est très savoureux, dense et généreux, avec des senteurs de fruits rouges mûrs, épicé en bouche, harmonieux, qu’il faut savoir attendre pour profiter de son potentiel. Le 2014 se goûte très bien, à dominante de pruneau, un vin ample en bouche grâce à des tanins soyeux, aux nuances de cerise noire et d’humus.

    Château TROTTE VIEILLESAINT-ÉMILION Château TROTTE VIEILLE

    Château TROTTE VIEILLE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Philippe Castéja
    86, cours Balguerie Stuttenberg
    33082 Bordeaux
    Téléphone :05 57 24 71 34 
    Télécopie : 05 57 87 60 30 
    Email : domaines@borie-manoux.fr 
    Site : www.borie-manoux.com 

    Au sommet, naturellement. On fait remonter l'origine de son nom à une vieille dame qui habitait cette maison il y a plusieurs centaines d'années. La légende veut qu'à proximité du château, au croisement de ses routes se trouvait un arrêt de diligence, et chaque fois qu'un attelage s'arrêtait, la vieille dame descendait en trottinant pour aller aux nouvelles d'où le nom Trotte Vieille. Le Second Vin fût créé en 2002, sous le nom de La Vieille Dame de Trotte Vieille. Un vieux parchemin en Gascon datant du XVe siècle atteste déjà de l'utilisation de ce nom. Fait exceptionnel, il existe encore une pièce de vigne datant d'avant le phylloxéra.
    Formidable Saint-Émilion 1er GCC 2012, 45% Cabernet franc, 50% Merlot et 5% Cabernet-Sauvignon, volumineux, un vinriche et structuré, au nez épicé dominé par des senteurs de framboise, de poivre, de musc, alliant une charpente réelle à une belle rondeur en bouche, aux tanins très équilibrés, très typé, classique de ce millésime séduisant. Très beau 2011, avec une belle matière, un vin qui allie charpente et finesse, avec des senteurs de cuir et d’épices, aux tanins savoureux, où dominent les fruits mûrs et les sous-bois au palais, de bouche flatteuse et riche à la fois. 

    Château CANTENACSAINT-ÉMILION Château CANTENAC

    Château CANTENAC 

    (SAINT-ÉMILION)
    Nicole Roskam-Brunot
    2, Cantenac - RD 670
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 51 35 22 
    Email : johan.roskam@chateau-cantenac.fr 
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac 
    Site : www.chateau-cantenac.fr 
     
     

    Nicole Roskam­-Brunot et ses fils, 4e génération, perpétuent leur savoir-faire avec passion. Cette année célèbre leurs 80 ans à la tête du Château Cantenac, une belle histoire de famille ! Prenez le temps de découvrir les très jolis vins de leurs domaines et d’aller à leur rencontre. 
    “Pour les vins, nous n’utilisons plus du tout de désherbant entre les rangs, pratiquons les labours, les plantations à 6600 pieds par hectare pour une meilleure concurrence…, cela entraîne plus de travail car il y a plus de pieds, les rendements sont mieux maîtrisés, et tous ces efforts font partie logiquement de notre démarche qualitative.”

    Le 2017 est une très petite récolte, mais la qualité est au rendez-vous, nous dit Johan Roskam. Elle va nous permettre de produire un très beau ChâteauCantenac pour les 
    80 ans du domaine dans la famille (depuis 1937, quand Albert Brunot suit les traces de son père et reprend Château Cantenac). Donc ces vendanges ont été une fête ! Cela faisait aussi 20 ans que Nicole en est la gérante, puisqu'elle a repris le domaine en 1997 et que de belles années ! Toujours en viticulture raisonnée (nous aurons complété la norme HVE 2 dans l'année - Haute Valeur Environnementale). 
    L’année 2017 nous a même demandé plus de travail qu'un millésime habituel (la vigne a poussé en deux temps, avant, et après le gel), pour une récolte moindre. C'est aussi l'année des mises en bouteilles des 2015 qui ont eu un succès immédiat. Mais ce sont les 2014 qui sont encore à l'honneur. Cette année, nous attendons les mises en bouteilles des 2016, tout aussi grand millésime et sera comme les 2010 plus discret étant en second derrière les 2015. Une belle série tout comme les 2009 et 2010. 
    Depuis 2010, nous n'avions pas produit la cuvée Climat. Nous attendions un millésime exceptionnel pour la produire de nouveau. C'est fait ! En 2017 nous avons 640 bouteilles de cette cuvée confidentielle. Elle a pour but de révéler les secrets de notre vignoble-terroir dans un assemblage unique à chaque année. Cela tient à son nom “Climat”, petite zone de terroir au caractère particulier. Une sélection spéciale de 50% Merlot, 50% Cabernet franc, élevée en barriques 18 mois (le 2010 était de 90% Merlot, 10% Cabernet franc), un grand vin de garde
    En novembre, nous avions reçu un “Best of d'Or” et “Coup de Cœur” au Best of Wine Tourism de Bordeaux, ainsi qu'un Certificat d'Excellence de Trip Advisor, pour 3 années de suite pour la qualité de notre accueil et visites. Il y a ce côté chaleureux, familial, réel et celui de rencontrer la famille. En effet, seuls les membres de la famille font les visites. Mon épouse, Adrienne Jennifer Roskam est aujourd'hui responsable de l'œnotourisme au domaine. Environ 3.500 visiteurs. En 2018, il y aura les portes ouvertes de Saint-Emilion le 1er week-end de Mai, puis nous organisons un Concert de musique classique avec l'association “Les Grande Heures de Saint-Emilion”, le 1er samedi de 
    Décembre 2018.

    Leur Saint-Émilion GC 2015, terroir de sable sur graves et argile bleue, 75% Merlot et 25% Cabernets, Platine au Decanter World Wine Awards 95 pts Meilleur Bordeaux Rive Droite, a une robe profonde et dense, reflets violine, belles larmes. Nez expressif, élégant, fait de fruits bien mûrs sur fond de chêne toasté, crayeux, épices douces. L’attaque est ample, la bouche pleine dotée d’une charpente pleine, intense en fruits mûrs sombres, rafraichissante. Un ensemble harmonieux et puissant dans la lignée des grands vins de garde
    Le 2014, médaille d’Or Féminalise, est de belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées et réglissées, où élégance, équilibre des tanins et persistance sont en harmonie. 
    La Sélection Madame 2015, médaille d’Argent Concours de Bordeaux, de belle teinte grenat foncé, avec ce Nez d’épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, est un vin bien charpenté, parfumé en bouche, aux tanins bien présents mais soyeux.  
    Le 2014, médaille de Bronze IWC, de robe rubis assez profonde, brillante, a un Nez net, élégant et nuancé de fruits rouges mûrs (fraiseframboise, cerise), de la mûre, réglisse, avec de la matière soyeuse qui affiche une jolie structure sur une finale séduisante. 
    Il y a aussi l’excellent Haut-Médoc Cru Bourgeois Château La Lauzette 2014, 60% Cabernet Sauvignon, 37% Merlot et 3% Cabernet franc, élevage 12 mois en barriques dont 1/3 de bois neuf, au Nez de petits fruits cuits, est un vin qui allie puissance et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche.
     

    Château CORBIN MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CORBIN MICHOTTE

    Château CORBIN MICHOTTE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Famille Boidron

    33330 Saint Emilion
    Téléphone :05 57 51 64 88 
    Email : vignoblesjnboidron@wanadoo.fr 
    Site : www.boidron.info 

    Au sommet, tant ce cru associe élégance et typicité. 
    En 2018, nous dit Hubert Boidron, nous proposons le 2015, une année idéale, nous avons pu vendanger à la carte, on se promenait et on prenait son temps car le climat a été extrêmement clément, et, ainsi, on a pu laisser mûrir les raisins à leur rythme. Nous avons obtenu un très joli millésime, un vin très concentré, aux arômes de fruits bien préservés.
    Le 2016 va sortir à l’automne, on peut l’apparenter au 2015. Le travail à la vigne a été plus important car la nature a été très généreuse dans sa fertilité et il a fallu intervenir pour faire tomber suffisamment de grappes afin d’obtenir une concentration suffisante, c’était nécessaire pour pallier à la surabondance. 2016 présente une très belle couleur et cela se verra uniquement dans les propriétés qui ont fait l’effort de faire des vendanges “en vert” afin de privilégier la concentration, c’est le gage de la qualité. En 30 ans de carrière, je n’avais jamais vu une vendange aussi abondante… Le vin offre des arômes de fruitsrouges et de fleurs blanches, j’ai fait attention à ne pas sur-extraire, pour ne pas avoir de vins trop durs. Très beau potentiel de garde de 10 à 15 ans, supérieur au 2015. 
    Nous accentuons le respect de l’environnement, nous continuons à ne pas utiliser de désherbants, nous avons éliminé tous les produits dangereux de synthèse en les remplaçant par des produits naturels qui sont essentiellement à base de cuivre et de soufre. Nous sommes passés à 100% du travail du solet cela dans la totalité des vignobles Boidron, que ce soit à Corbin Michotte, à Calon ou à Cantelauze. 

    Superbe Saint-Émilion GC 2015 Bio, un grand vin de couleur grenat, aux tanins très équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche en couleur et en arômes, aux notes de fruits macérés en finale, de bouche savoureuse, de garde. Le 2014, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), classique, typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le 2013 est particulièrement harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l’humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample, très classique. Beau 2012, avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, aux tanins bien équilibrés, d’une richesse réelle et persistante, avec des notes de prune cuite, finement poivré, idéal avec des paupiettes de veau en cocotte ou une côte de bœuf marchand de vin
    Formidable GCC 2009, un grand vin marqué par l’élégance, très typé, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, coloré et charnu, aux tanins puissants et souples à la fois, qui commence à se goûter remarquablement actuellement, à prévoir, par exemple, sur un carré d'agneau persillade ou des magrets de canard aux cèpes. Le 2008 est très typé, très spécifique de ce grand millésime classique bordelais, de couleur pourpre intense, aux taninssavoureux, très parfumé, associant gras et intensité, un vin généreux, avec cette bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. 
    Le 2007 est de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins très étoffés, un vin velouté où l’élégance s’exprime à plein, vraiment remarquable aujourd’hui. 
    Vous allez aimer aussi leur Montagne-Saint-Emilion Château Calon 2012, sol argilo-calcaire sur calcaire à astéries, un vin au sommet de son appellation, très typé, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, qui a des tanins mûrs, de bouche veloutée et ample, et ce Pomerol ChâteauCantelauze 2012, Merlot 90 %, Cabernet franc 10%, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des senteurs persistantes de fumé, d’humus et de cerise noire, de bouche ample, de garde.

    Château La CROIX MEUNIERSAINT-ÉMILION Château La CROIX MEUNIER

    Château La CROIX MEUNIER 

    (SAINT-ÉMILION)
    Sandrine et Camille Meunier
    N° 7 Montlabert
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 72 54 et 06 88 15 26 19 
    Email : sand.pierre.meunier@orange.fr 

    Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. 
    C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustationdes baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation.
    Beau Château La Croix Meunier cuvée Georges Meunier 2015, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un joli vin, avec des senteurs de cassis et de cuir, riche mais d’une jolie souplesse au palais. Le 2014, à la robe profonde, aux arômes d'épices, de cuir et de myrtille, d’une belle complexité, qui développe des tanins gras et harmonieux, et des notes fondues en finale, aux nuances de réglisse et de mûre. 

    Château CROQUE MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CROQUE MICHOTTE

    Château CROQUE MICHOTTE 

    (SAINT-ÉMILION)
    Pierre et Lucile Carle

    33330 Saint Emilion
    Téléphone :05 57 51 13 64 
    Email : croque.michotte@free.fr 
    Site : www.croque-michotte.fr 

    Au sommet. Le vin est racé et distingué, très représentatif de ce que doit être un vrai grand vin de Saint-Émilion, collectionne les récompenses, et c’est mérité.

    Il y a 3 ans, nous avons arraché deux hectares de vignes, nous y avons replanté du Cabernetfranc pour augmenter la complexité et la structure de nos vins
    nous dit Lucile Carle. 
    C’est un