Avertir le modérateur
Pin it!

Entre 10 et 20 €, les meilleurs vins de la semaine

Entre 10 et 20 €, les meilleurs vins de la semaine

Fondé vers 1870 à Banyuls-sur-Mer, le domaine de la Casa Blanca est un des plus anciens des crus Banyuls et Collioure, situés sur la Côte Vermeille, dans les Pyrénées-Orientales (Roussillon). Sur 8 hectares de plantations et de vieilles vignes en terrasses, Laurent Escapa et Hervé Levano donnent naissance à des vins généreux, exprimant pleinement ces terroirs de schistes : le Collioure (vin tranquille) et le Banyuls (vin doux naturel). Depuis 2001, abandon des produits phytosanitaires de synthèse pour les traitements de la vigne. Les engrais chimiques ont été remplacés par des composts dès 1989. Le sol est travaillé par traction animale (labour au mulet) sur le tiers de l’exploitation. Le reste est désherbé chimiquement. Des essais d’enherbement sont en cours pour s’affranchir totalement du désherbant. BANYULS « Mise Tardive» 2006 : 80 % Grenache Noir, 20% Grenache Gris ; vieilles vignes de 80 ans. (20 hectos/ha). Banyuls de type Rimage (fruité). Deux ans d’élevage en fûts de 400 litres. Garde : 20 ans et plus. Robe rubis tuilé. Nez : eau de vie de framboise, intense. Attaque kirschée en bouche, notes framboise à l’eau de vie sur touche poivrée. Tanins ronds, bonne longueur. BANYULS 2007 : 60 % Grenache Noir, 40% Grenache Gris ; vieilles vignes de 70 ans. (20 hectos/ha). Banyuls de type Rimage (fruité). Elevage 12 mois en milieu réducteur. Garde : 20 ans et plus. Robe grenat. Nez : Fruit mûr, confituré. Acidulé en bouche, pointe de cacao, réglissé. Longueur et rondeur en bouche. COLLIOURE 2007 : 80% Grenache Noir, 20 % Syrah ; plantations d’une quinzaine d’années. (25 hectos/ha). Elevage 12 mois. Garde : 7-10 ans. Belle robe pourpre. Nez complexe associant épices, fruits noirs (mûres, cassis) et fruits rouges (cerise) sur légère pointe de garrigue et de fumé. Fraîcheur en bouche, dans laquelle on retrouve les fruits mûrs.
Le Château appartient à la même famille depuis 2 siècles, mais il possède une histoire riche en passé archéologique. Amand était évêque à Bordeaux au Ve siècle; devenu "Saint", son nom fut donné à la propriété, et une chapelle lui fut dédiée au XIe siècle. L'histoire dit que pour protéger les gens du village, une fontaine "miraculeuse" fut installée et aurait provoqué plusieurs guérisons. La propriétaire, sympathique et passionnée, élève ce beau Sauternes, tout en bouquet, de belle robe, dense, aux connotations florales subtiles, de bouche profonde et persistante, très fin, associant puissance et distinction, de garde.


DOMAINE JULIETTE AVRIL
CHATEAUNEUF-DU-PAPE
Les Avril comptent parmi les plus anciennes familles de Châteauneuf-du-Pape, premiers Consuls et Trésoriers de la ville de 1756 à 1790. Ils furent avec le Baron Le Roy de Boiseaumarie et d'autres viticulteurs, à l'origine des règlements qui devaient aboutir à la création des appellations d'origine contrôlée. On élève ici ce beau Châteauneuf-du-Pape rouge, de belle robe grenat, un vin charnu et gras, puissant et dense, aux tanins fondus, au nez dominé par le pruneau et la vanille, de bouche persistante et d'excellente évolution. Excellent Châteauneuf blanc, au nez dominé par les fleurs fraîches et le tilleul, un vin gras et persistant, vraiment très charmeur.
CHÂTEAU LA CANORGUE
COTES-DU-LUBERON
C’est en Provence, au cœur du Lubéron et de son Parc naturel, entre Avignon et Aix-en-Provence, dans le petit village de Bonnieux, qu’est situé le château La Canorgue. Petit vignoble familial, le château bénéficie d’une situation privilégiée pour la culture de la vigne. Construit sur une ancienne villa romaine, il doit son nom aux nombreuses canalisations souterraines que les Romains avaient taillées dans le roc pour capter l’eau. Dans une recherche de qualité, un respect de la vigne et de l’environnement, le vignoble est, depuis plus de 30 ans, cultivé en méthode biologique (Certifié Ecocert). Les vignes sont cultivées sans apport d’engrais chimique, ni d’insecticide de synthèse. La terre est travaillée mécaniquement sans emploi de désherbant. La vinification se fait de façon traditionnelle avec levures indigènes. La cave est un mariage réussi entre tradition et modernité. La réception des raisins se fait par gravité. L’utilisation d’un pressoir pneumatique permet un pressurage tout en douceur. La cuverie en inox thermo-régulée favorise le contrôle des températures pendant les fermentations. Après vinification ou élevage en foudres de chêne, les vins sont mis en bouteilles au château sans autres manipulations afin de conserver le maximum d’arômes. Le Château vous propose ce Côtes-du-Lubéron rouge 2006, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, une cuvée charpentée, riche et fondue à la fois, de très bonne garde. La cuvée Vendanges de Nathalie 2007 est un vin aux tanins souples et soyeux, franc et friand. Le Côtes-du-Lubéron blanc 2007, Clairette, Bourboulenc, Marsanne et Roussane, pas de passage en barriques, de bouche ample et d’une belle acidité, est tout en fraîcheur et persistance aromatique. Très bon Côtes-du-Lubéron rosé 2007, Grenache principalement et 30 % de Syrah, raisins issus de vignes à très faibles rendements (30hl/ha), pressurage direct. Il y a aussi ce joli Vin de Pays de Vaucluse cuvée Prestige 2004, et 2005 vinification traditionnelle de 20 jours, élevage 14 mois en demi-muids, marqué par le fruit, bouche ronde et puissante, aux notes grillées.

Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.
Beau domaine de 50 ha de vignes, nichées sur les coteaux de Mezzavia, fleuron de la viticulture insulaire. Ce vieux domaine (les premières vignes y furent plantées au XVIème siècle) a été totalement restructuré en 1965 par le Comte de Poix-Peraldi, père de l’actuel propriétaire. Il est actuellement le plus important vignoble de l’appellation contrôlée « Ajaccio ». Le domaine vous propose ce remarquable Ajaccio Comte Peraldi rouge 2005, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, garrigue, poivre), légèrement épicé en bouche comme il se doit, de très bonne évolution. Belle cuvée Clos du Cardinal rouge 2003, issue de Sciacarello, élevée en fûts, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, charnu et complet, de très bonne évolution, à déguster sur un civet. Excellent Comte Peraldi rosé 2006, avec des notes de rose et de mûre, un vin friand et légèrement épicé, de bouche persistante, idéal sur des mets épicés, de bouche complexe comme ce blanc 2005, au nez minéral où dominent les agrumes et les petits fruits secs, ample et bouqueté, de bouche épicée et dense. Le blanc 2007, finement bouqueté, est de bouche fraîche et tendre, au nez subtil (fleurs blanches, amande, pomme), tout en rondeur et persistance, avec une note de fraîcheur très agréable au palais, s’allie parfaitement avec un bar au fenouil.
CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS
RILLY-LA-MONTAGNE
D’abord vigneron, l’arrière-grand-père Edmond choisit de devenir manipulant dans les années 1920. Sa fille Anne-Marie, puis son petit-fils André (qui fit d'importants travaux en bâtiments, cuverie, caves dans les années 1970) secondé aujourd’hui par, ses deux filles, ses gendres ont modernisé l'outil de travail (pressoir, foudres, carrelage …) et son petit-fils, perpétuent la tradition familiale. Ce Champagne cuvée du Fondateur, composé de vieux vins de réserve de Chardonnay est riche et complexe, frais et charpenté à la fois, tout en bouche, aux nuances où dominent la rose et le miel. La cuvée du 21e Siècle est intense et savoureuse, de mousse fine, de jolie robe dorée, de belle charpente, un Champagne complet et dense, parfait tout au cours du repas. La Dame Palmyre Blanc de noirs Millésime 2004, tout en charpente, complexe, d’une bonne rondeur et avec un bouquet aux connotations de fruits mûrs et de pain grillé, de jolie mousse, est un Champagne généreux. Belle cuvée Sublime (30% Pinot noir, 30% Pinot Meunier, 15% Chardonnay, 25% de vins de réserve), qui porte bien son nom, un Champagne de robe or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, très équilibré, de bouche intense et savoureuse. Découvrez également cette nouvelle cuvée "Transparence"», présentée dans une bouteille transparente, issue d’un assemblage de vieilles vignes des Pinots noir et Meunier, et vieillie 3 ans en bouteille.
CHÂTEAU ROMANIN
BAUX-DE-PROVENCE
Jean-Louis Charmolüe et son épouse, Anne-Marie, ont quitté leur fief de Saint-Estèphe (Montrose) et acquis cette magnifique propriété.Le domaine est très grand (230 ha), la superficie de l’exploitation est de 58 ha de vignes, avec 1,5 ha d’oliviers et aussi 1,5 ha d’amandiers, le lieu est magique, les installations sont modernes et superbes, creusées dans le rocher... “Travailler un vignoble de 58 ha en biodynamie n’est pas chose aisée, mais j’aime relever les défis, précise en souriant Jean-Louis Charmolüe. Convaincus que tous les grands vins commencent leur vie dans la vigne, nous portons un effort tout particulier sur le travail de la plante. Pierre Masson spécialiste en la matière a observé que les composts étaient soignés, et le travail précis quant aux modes de dynamisation et de pulvérisation. Les rythmes de la nature sont respectés à Romanin.” Nous cultivons les vignes en biodynamie, avons un grand respect de la nature, les sols sont mieux préservés, l’environnement aussi. Ici, par rapport à Bordeaux, il y a beaucoup plus d’insectes, d’oiseaux et de fleurs sauvages, cela prouve bien l’absence d’insecticide. La biodynamie emploie des préparations naturelles d’origine végétale, minérale ou animale, riches en micro-organismes et qui participent au développement de la vie microbienne.Les vins bénéficient des marques Demeter et Biodyvin, organismes accrédités apportant la garantie au consommateur du respect des conditions de l’agriculture en biodynamie. La cave creusée dans la roche est conçue à l’image d’une cathédrale (colonnes, chapiteaux, croisées d’ogives). L’endroit est stupéfiant de beauté, les techniques ancestrales sont associées à la technicité des matériaux modernes, les vins trouvent, dans ce lieu, les conditions idéales à leur élevage et le visiteur comblé, peut apprécier pleinement les cuvées à déguster. Exceptionnel Baux-de-Provence Château Romanin 2006 (très petits rendements, Grenache, Syrah, Mourvèdre, Cabernet-Sauvignon), de robe pourpre, aux connotations de griotte et de sous-bois, de bouche veloutée et ample, c’est un vin puissant, aux tanins fermes mais bien enrobés, aux nuances de petits fruits rouges confits en finale, de garde.Le 2005, de belle robe grenat, est intense avec de beaux tanins enrobés, des notes bien présentes de pain d’épices, d’orange confite, de fruits noirs et de chocolat amer. Un vin parfaitement équilibré, très savoureux au potentiel remarquable. À la suite, le Chapelle de Romanin rouge 2006, issu de vignes un peu plus jeunes, est un vin aux tanins savoureux, de couleur profonde, avec ses notes caractéristiques de fruits noirs et de réglisse, bien équilibré. Beau Château Romanin blanc 2007, tout en saveurs, tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme en finale, suave en bouche.
Les coteaux argilo-calcaires de la Champagne méridionale appelée « Côte des Bar », se situent là où la Seine reçoit ses premiers affluents. La famille Fleury y cultive la vigne depuis plusieurs générations. Emile, le grand père, fut le premier à implanter des pinots noirs greffés dans la région, après l’invasion du phylloxéra. Son fils Robert champagnise en 1929 sa propre récolte et devient « récoltant–manipulant », soucieux de produire un « Champagne de vigneron » de qualité. Jean-Pierre reprend en 1962 le domaine familial, cultivé selon les pratiques chimiques de l’époque. En 1970, il commence une recherche culturale écologique : désherbage mécanique, apport d’engrais organique. En 1989, le passage à la bio-dynamie se fait naturellement, il devient ainsi le premier producteur champenois en bio-dynamie. En 2009, la quatrième génération entre en scène : Jean-Sébastien affine dans les vignes et en cave, les méthodes respectueuses de l’environnement et qui tendent vers une qualité optimale. Morgane a ouvert en Mars 2009 à Paris, « Ma Cave Fleury » où elle propose les cuvées familiales et des vins issus de la biologie et de la biodynamie. Découvrez ce beau Champagne cuvée Prestige Fleur de l’Europe brut, une cuvée bien fruitée au nez comme en bouche (pêche, miel), de mousse abondante, de jolie robe, bien élaborée, bien dense. Excellent Champagne cuvée Trilogie Extra brut 95, marqué par les fleurs (narcisse, chèvrefeuille) et les agrumes frais, très fin, très réussi. Le Trilogie Extra brut 95 est de mousse légère et persistante, associant saveur et distinction, avec des notes de pain grillé, de pêche et de narcisse, un Champagne riche et distingué comme leur Trilogie doux 95, étonnant par sa structure, au goût doux et très subtil, classique et bien équilibré, de bouche ronde à dominante de pêche et d’amande, harmonieux, puissant, d’une jolie fraîcheur en finale. Goûtez aussi le Brut Tradition Carte Rouge, au fruité délicat, rond et souple, très aromatique comme ce rosé brut de saignée, de belle robe délicate, très fruité (mûre, fraise).
Propriété créée par des ancêtres en 1868. Elle a été un peu plus importante s'étendant sur des communes voisines Listrac et Arcins. Brigitte et François Bernard l'ont repris en 1982 alors qu'elle ne produisait plus que quelques bouteilles. Après avoir reconstruit en grande partie le vignoble, ils développent aujourd'hui de gros efforts dans le chai tant au niveau de la vinification que de l'élevage. Le vignoble de 8 hectares est située sur la groupe graveleuse Ouest du Grand Poujeau et bénéficie aussi d'une très grande qualité de terroir. Le vin est élégant, souple, fruité, bien charpenté, aux tanins riches et savoureux à la fois, bien typé, aux notes d'humus et de petits fruits rouges mûrs, puissant et souple à la fois, aux tanins riches, de garde, d'un excellent rapport qualité-prix-plaisir.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu