Avertir le modérateur

  • Pin it!

    Mes grands coups de cœur bordelais

    Saint-Estèphe, Médoc, Pessac-Léognan, Pomerol, Graves, Saint-Emilion... Mes grands coups de cœur bordelais :

     

    Château TAFFARD de BLAIGNANMÉDOC Château TAFFARD de BLAIGNAN

    Château TAFFARD de BLAIGNAN

    (MÉDOC)
    Henri Cadillac
    10, rue de Hontane
    33340 Ordonnac
    Téléphone :05 56 09 00 00
    Télécopie : 05 56 09 04 28
    Email : contact@taffarddeblaignan.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/taffarddeblaignan
    Site : www.taffarddeblaignan.com

    Henri Cadillac, chaleureux et passionné, qui s’attache à conserver une régularité qualitative exemplaire associée à des prix fort sages, ce qui n’est pas rien. Le vignoble s’étend sur 18 ha sur un sol argilo-calcaire relativement plat par suite des dépôts alluvionnaires des terrasses fluvio-marines de la fin du Tertiaire. Les cépages sont le Merlot et le Cabernet-Sauvignon à parts égales. La récolte 2009, belle en qualité et en quantité, très saine, sera très bientôt assemblée, comme l'année 2008, les malo-lactiques terminées fin décembre. On patiente avec ce remarquable Médoc 2007, bien corsé, bien typé, aux tanins puissants, au nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, associant structure et finesse, de belle évolution comme le 2006, de bouche dense et puissante, un vin coloré, souple, bien corsé comme il le faut, au parfum de cerise et de sous-bois, vraiment très abordable. Le 2005, l’un des meilleurs dégustés dans ce millésime, est très parfumé (framboise, groseille, cassis), dense et riche, un vin qui allie distinction et structure, de belle base tannique, légèrement épicé en finale, vraiment très réussi, avec beaucoup de potentiel. Le 2003, bien charnu, est tout en bouche, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices. Le 2002 est de belle couleur, de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), un vin très équilibré, gras, aux tanins savoureux. Goûtez aussi son excellent Second Vin, Château Taffard (vinification en cuves en acier inoxydable, avec contrôle des températures, dont la fermentation alcoolique est suivie de 3 à 4 semaines de macération, puis fermentation malo-lactique après pressurage des marcs) où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche corsée, aux tanins équilibrés et mûrs, à déboucher sur un rôti de porc. Beau rapport qualité-prix-typicité.
    Château La TOUR de BYMÉDOC Château La TOUR de BY

    Château La TOUR de BY

    (MÉDOC)
    Frédéric Le Clerc
    5, route de la Tour de By
    33340 Bégadan
    Téléphone :05 56 41 50 03
    Télécopie : 05 56 41 36 10
    Email : info@la-tour-de-by.com
    Site : www.la-tour-de-by.com

    Une place très enviée dans le Classement 2010. “Le millésime 2007, nous dit Frédéric Le Clerc, est d’une structure moins imposante que le 2008, c’est un vin très fruité, friand, qui plaît beaucoup en ce moment. La bonne proportion de Cabernet-Sauvignon qui entre dans son assemblage lui permet de prétendre vieillir plusieurs années mais il est déjà très agréable à déguster maintenant.” Vous aimerez donc comme nous ce Médoc 2007, de robe grenat, charnu, au nez complexe (cerise, épices...), ample, aux notes d’humus, de pruneau et de cassis en bouche, un vin tout en bouche, aux tanins mûrs. Le 2006, toujours marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, charnu comme il se doit, de belle charpente. Superbe 2005, encore fermé, à la fois plein et distingué, aux notes persistantes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de réglisse, un vin qui allie concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche, de belle garde. Le 2004 est particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez caractéristique d’épices et de sous-bois, exhalant des notes persistantes, aux tanins souples. Le 2003 est de belle robe soutenue et brillante, très riche, d’une jolie concentration d’arômes (cassis, épices…), persistant et très bien équilibré. Le 2002 est charpenté, élégant, aux tanins denses, tout en bouche, avec des notes caractéristiques de mûre et de pruneau, de garde. Beau 2001, où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus.

    Château TRONQUOY-LALANDESAINT-ESTÈPHE Château TRONQUOY-LALANDE

    Château TRONQUOY-LALANDE

    (SAINT-ESTÈPHE)
    Gérant : M. Delmas Directeur : Yves Delsol

    33180 Saint-Estèphe
    Téléphone :05 56 59 30 12 et 06 67 89 81 81
    Télécopie : 05 56 59 63 05
    Email : chateau@tronquoy-lalande.com
    Site : www.tronquoy-lalande.com

    Un grand Saint-Estèphe 2007, de couleur profonde, gras, d’une belle finale en bouche avec des nuances de fruits mûrs tirant vers le pruneau, alliant concentration aromatique, richesse des tanins et distinction, qui demande un peu de patience pour en profiter comme il le mérite. Le 2006, savoureux actuellement, est intense en couleur et en arômes (mûre, poivre vert..), un vin de bouche charnue et élégante, bien persistant en finale, qui poursuit son évolution.

     


    Château GRAND PUY LACOSTEPAUILLAC Château GRAND PUY LACOSTE

    Château GRAND PUY LACOSTE

    (PAUILLAC)
    Domaines François-Xavier Borie
    BP 82
    33250 Pauillac
    Téléphone :05 56 59 06 66
    Télécopie : 05 56 59 22 27
    Email : dfxb@domainesfxborie.com
    Site : www.haut-batailley.fr

    Au sommet. Les 55 ha de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet franc) sont situés tout autour du château, sur une belle croupe très graveleuse. Le tout donne ce grand Pauillac 2007, toujours très racé, au nez de prune et de framboise cuite, de robe grenat soutenu, un grand vin alliant puissance et souplesse, de bouche dominée par de très belles notes de fruits mûrs avec des notes de poivre, d’une grand subtilité, avec des tanins soyeux, très équilibré, de très bonne garde. Remarquable 2006, très typé, aux tanins mûrs et fermes à la fois, de bouche très parfumée (fraise des bois), riche et fondue à la fois, au nez où se mêlent la truffe et l’humus, bien charnu comme il se doit. Exceptionnel 2005, d’une grande complexité d’arômes, un vin dominé par la fraise des bois et la réglisse, puissant, d’une finale persistante aux nuances de fumé, de mûre et d’épices, qu’il faut laisser se faire pour développer tout son potentiel. Le 2004, de couleur très profonde, avec des tanins intenses, un nez complexe où l’on retrouve les fruits cuits (cassis, groseille, mûre) et l’humus, avec cette finale subtilement poivrée qui fait tout son charme, un vin très distingué, de belle garde. Le 2003 est toujours l’un des vins les plus séduisants de ce millésime, d’une belle robe de couleur intense et soutenue, d’un très bel équilibre en bouche, riche et concentré, un grand vin complet et ample, racé, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe. Le 2002 est une grande réussite. Beaucoup de puissance, un vin très corsé, très coloré, ample, alliant structure et bouquet, intense au nez comme en bouche (fraise des bois, réglisse, épices). Très beau 2001, plus fin, un vin de bouche riche et charnue, tout en subtilité d’arômes (griotte, humus…), ample et séveux en finale, aux tanins savoureux. Le 2000 est superbe. couleur, structure, concentration et distinction s’associent dans ce grand vin à la fois d’une grande finesse et d’une charpente très dense, de longue garde. Très savoureux, le 99, un vin parfumé (humus, griotte mûre), aux tanins savoureux, alliant souplesse et charpente, commence à s’apprécier pleinement. Très classique, ce grand 98, de couleur grenat, puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez de griotte mûre et de sous-bois, exhalant des notes sauvages et persistantes, de garde. Goûtez aussi son La Coste-Borie, une valeur sûre. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité. château HAUT-BATAILLEY: À la tête des Deuxièmes Grands vins Classés avec ce Pauillac 2007, avec ce charnu caractéristique, cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, un vin de belle teinte grenat, puissant et persistant, volumineux, aux tanins veloutés, d’une belle finale, de très bonne évolution. Savoureux et puissant 2006, charnu, tout en nuances aromatiques, de robe grenat, au nez vivace où dominent des notes de griotte, de musc et d’épices (cannelle, poivre), aux tanins denses, un vin de fort belle expression qui récompensera les patients. Superbe 2005, très typé, concentré et charnu, très parfumé (griotte, musc, épices), puissant et persistant en bouche, aux saveurs à dominante de fruits noirs, un vin qui est riche et chaleureux, de garde. Beau 2004, de couleur soutenue, structuré, puissant au nez comme en bouche, de charpente solide, très parfumé (fruits cuits, poivre), qui demande également un peu de patience. Le 2003, puissant, savoureux, est riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, aux nuances de fraise, de truffe et d’humus. Le 2002, coloré et riche, est dense, très charpenté, aux notes subtilement épicées, tout en bouche et structure, gras, très réussi. Dans la lignée, ce 2001, complexe et harmonieux, aux connotations fruitées (griotte, cassis) et épicées, un vin savoureux et complexe, très réussi, aux tanins riches, de garde comme le 2000, qui commence à se goûter très bien.

    LEXIQUE DU VINABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


    Château CANON-CHAIGNEAULALANDE-DE-POMEROL Château CANON-CHAIGNEAU

    Château CANON-CHAIGNEAU

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Famille Marin-Audra
    BP 2
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 24 69 13
    Télécopie : 05 57 24 69 11
    Email : louis.marin@wanadoo.fr
    Site : www.canon-chaigneau.com

    Toujours à la tête de son appellation avec ce Lalande-de-Pomerol 2006, au nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, de bouche bien charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse, très plaisant sur un petit gibier d’eau. Beau 2005, très charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins bien réels et fins, légèrement épicé comme il se doit, vraiment très réussi, de garde. Le 2003, très aromatique, est bien équilibré, aux connotations de framboise macérée, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins présents et savoureux, de bouche subtilement poivrée. Le 2002 est très bon, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, un vin riche, très équilibré, d’une belle longueur, de bouche puissante. Le 2001, charpenté, de belle robe soutenue, ample et distingué en bouche, au nez épicé, aux tanins bien fondus, est très élégant et mérite d’être attendu pour profiter de son potentiel. Le 2000 est remarquable, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, de garde. Le 99 est vraiment très agréable aujourd’hui, très coloré, où se mêlent la griotte et l’humus, aux nuances épicées, dense, d’une base tannique harmonieuse, de très bonne charpente, très abordable. Redégusté cette année, le 96 est remarquable, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d’humus et de cerise noire, un vin qui fait merveille sur un gigot à la ficelle. Beau 98, de bouche dense, aux tanins bien fondus, où s’entremêlent des nuances de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse, typé, de bouche très harmonieuse, parfait sur un civet.

    Château LAFLEUR du ROY

    Château LAFLEUR du ROY

    (POMEROL)
    Dubost et Fils
    Catusseau
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 74 57
    Télécopie : 05 57 25 99 95
    Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr

    Une propriété familiale située à 60 m d’altitude, exposée au sud-ouest, qui possède de vieilles vignes de 40 à 45 ans, et l’encépagement à prédominance de Merlot noir (85%) est complété par du Cabernet franc (10%) et du Cabernet-Sauvignon (5%). On peut être satisfait ici de ce Pomerol 2007, un vin coloré et charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration, aux notes de groseille, d’humus et d’épices, un millésime ferme en bouche, subtilement bouqueté, aux nuances de truffe et de pruneau, non encore à maturité bien sûr. Le 2006, riche en couleur comme en arômes, un vin aux notes de fruits rouges frais, d’humus et de cannelle, aux tanins puissants et harmonieux, qui devrait tenir toutes ses promesses. Beau Pomerol 2005, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), de robe rubis profond, avec ces arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir, bien caractéristiques. Un vin charnu et bien charpenté, aux tanins riches et savoureux à la fois. Même propriétaire que le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.
    Clos du PÈLERIN

    Clos du PÈLERIN

    (POMEROL)
    Josette et Norbert Égreteau
    3, chemin de Sales
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 74 03 66
    Télécopie : 05 57 25 06 17
    Email : egreteau.norbert@orange.fr

    Ce vignoble de 3,5 ha est dans la famille depuis 3 générations, essentiellement planté de Merlot (80%), le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20% restants. Josette et Norbert conservent toutes les traditions bordelaises et c’est leur fille cadette Laetitia qui reprend l’exploitation. Le Pomerol 2006 est très classique, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et des arômes de fruits rouges intenses, d’une jolie finale, un vin bien charnu, épicé, tout en bouche, de très belle évolution. Beau 2005, dense, coloré et bouqueté, avec ces notes de petits fruits noirs confits et de fumé, de bouche chaleureuse et puissante, de bonne base tannique. Le 2004, de couleur rubis, très bien élevé, est très équilibré, aux tanins fermes, au nez dominé par les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2003 est de robe pourpre, corsé, au nez intense de petits fruits rouges bien mûrs et de cuir, qu’il faut laisser s’épanouir. Excellent 2002, un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, un vin de bouche étoffée, avec des notes épicées, aux tanins bien répartis. Savoureux 2001, riche en couleur, où se mêlent la truffe, le poivre et la groseille, dense, aux tanins soyeux, bien corsé comme il se doit, épicé en bouche. Goûtez aussi le Château La Maréchaude 2006, issu de 5 ha situés au cœur de Lalande-de-Pomerol qui reçoit les mêmes soins attentifs, un vin de couleur grenat, avec beaucoup de charpente, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise et d’humus, d’excellente évolution.

    jeu concours

    Château MATRASSAINT-ÉMILION Château MATRAS

    Château MATRAS

    (SAINT-ÉMILION)
    Vignobles Gaboriaud-Bernard

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 51 52 39
    Télécopie : 05 57 51 70 19
    Email : chateau.bourseau@wanadoo.fr

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Un vignoble situé sur le versant sud des coteaux de Saint-Émilion. Le terrain argilo-calcaire est mélangé d’alios ou crasse de fer. Les Cabernet et Merlot y produisent un vin dont le moelleux, la finesse et le bouquet sont fort appréciés. La vinification est conduite avec un contrôle permanent des températures. Le vin est ensuite élevé pendant 18 mois en fûts de chêne, dont 1/3 est renouvelé chaque année. Particulièrement séducteur, le Saint-Émilion GCC 2007, de robe pourpre, est riche au nez comme en bouche, avec des notes de fraise des bois, d’épices et d’humus, aux tanins très équilibrés et savoureux, d’une très jolie finale. Beau 2006, aux senteurs de cassis mûr et d’épices, un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, avec des connotations de fruits à noyau et de cannelle, finement toastées. Le 2005, de belle couleur grenat, est un grand vin corsé et velouté, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, intense, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins présents, d’excellente garde. Le 2004 commence à s’ouvrir, tout en couleur et en matière, au nez riche de framboise mûre, dense et gras. Beau 2003, tout en finesse aromatique (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, mêlant structure et finesse, de belle évolution. Le 2002, classique, est riche en couleur comme en arômes, d’excellente évolution. Remarquable 2001, épicé en bouche, un vin corsé, de très belle structure, d’une finale très parfumée. Le 2000 se goûte très bien aujourd’hui, un vin dense et riche, alliant distinction et structure, de belle base tannique. Excellent rapport qualité-prix.

    OUZOULIAS et FilsSAINT-ÉMILION OUZOULIAS et Fils

    OUZOULIAS et Fils

    (SAINT-ÉMILION)
    Claire Ouzulias
    17, rue du Colonel Picot - BP 93
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 07 55
    Télécopie : 05 57 25 18 27
    Email : ets.ouzoulias@wanadoo.fr
    Site : www.ouzoulias-vins.com

    Ici, on élève des vins en respectant la grande tradition libournaise, sans esbroufe ni manipulations œnologiques, et l’on a bien raison. Vous aimerez leur Saint-Émilion GC Château Franc-Pourret 2007 (agriculture biologique certifié Ecocert), bien corsé, de couleur rubis, parfumé (violette, fruits mûrs, épices), gras, très équilibré, aux tanins savoureux, un vin à déboucher sur une pintade à la broche. Excellent Saint-Émilion GC Domaine du Haut-Patarabet 2005, au nez où prédominent la griotte, le cuir et les sous-bois, alliant rondeur et structure, tout en bouche, qui associe cette jolie structure à des notes finement boisées, un vin séducteur, de très bonne évolution. Goûtez leur Graves blanc l’Odyssée 2007, doté d’une étiquette épurée et élégante à la fois, tout en fruité, fin et suave à la fois. Beau rapport qualité-prix. À leurs côtés, ce Saint-Émilion Bio Clos Chante l’Alouette 2005. “Le vin de Clos Chante l’Alouette, poursuit François, offre au dégustateur toute la générosité d’un Saint-Émilion et une rondeur due à un raisin bien mûr, le fruit est bien présent, grâce à un travail au chai qui a su révéler avec finesse toute la générosité de ce millésime.” Il a raison puisque ce vin est coloré, bien typé, fin et corsé à la fois, finement épicé, un vin tout en bouche, harmonieux et puissant, à déboucher sur un confit de porc. Beau Margaux La Fleur Saint-Vincent 2005, parfumé, associant couleur et matière, très équilibré, aux tanins mûrs, au nez de cassis et d’épices, ample, très prometteur. À la suite, le Loupiac L’Or de Calydon 2005, bien structuré en bouche, avec des arômes très fins et rafraîchissants d’agrumes, de menthe, de miel, d’une belle persistance. “Par le passé, précise Claire Ouzoulias notre Loupiac n’avait pas de nom, nous lui en avons donné un et avons refait l’étiquette afin que celle-ci soit en harmonie avec le cru. L’ensemble reflète un vin et un packaging élégant et harmonieux.” Goûtez encore le Saint-Julien l’Inattendu 2006, d’une belle robe pourpre, très typé, qui allie finesse et concentration, au nez très intense (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée, un vin complexe, d’une belle finale, de garde. Deux magnifiques chambres d’hôtes tenues par Catherine Ouzoulias au Château Franc-Pourret vous offriront détente et bien être au cœur du vignoble.
    Clos LABARDE

    Clos LABARDE

    (SAINT-ÉMILION)
    Nicolas Bailly
    Bergat
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 74 43 39
    Télécopie : 05 57 74 40 26
    Email : nicolasbailly.closlabarde@sfr.fr

    Le vignoble (4,6 ha) est planté à l’est de Saint-Émilion, sur un coteau argilo-calcaire. Les méthodes de culture sont à l’ancienne : on pratique le labour et on n’utilise pas de désherbant, les vendanges sont faites manuellement, les grappes sont triées sur tapis et éraflées, le chai a été rénové, parfaitement équipé pour pratiquer des cuvaisons longues contrôlées par thermorégulation. L’élevage dure de 18 à 22 mois dans des barriques de chêne dont 1/3 renouvelé chaque année. Beaucoup aimé ce Saint-Émilion GC 2007, long en bouche, au nez légèrement épicé, finement tannique, avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et d’épices. Le 2006, au nez légèrement vanillé, allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, parfumé, chaleureux et corsé, exhalant au palais des notes de baies sauvages, de très bonne évolution. Le 2005, de couleur grenat intense, est charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, bien corsé, de garde. Le 2004, aux arômes de fruits mûrs (groseille, cerise) et d’épices, présente des tanins souples et bien présents à la fois, un vin de bouche chaleureuse. Le 2003 est un vin de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe. Le 2002, très parfumé, bien typé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, est de très bonne bouche, à déboucher sur une entrecôte à la moëlle. Redégusté cette année, le 99 est un bel exemple de la typicité de ce cru et de son potentiel d’évolution : très parfumé (cassis, fraise des bois), d’une belle structure, ample et volumineux, aux tanins veloutés, bien charnu comme il se doit.

    Château CLOS de SARPE

    Château CLOS de SARPE

    (SAINT-ÉMILION)
    Sca Beyney
    Place du 11 Novembre 1918
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 72 39
    Télécopie : 05 57 74 47 54
    Email : hotel@palais-cardinal.com
    Site : www.clos-de-sarpe.com

    Ce Saint-Émilion GC 2007 est concentré, aux tanins soyeux, au nez complexe (épices, fruits rouges frais...), alliant finesse et charpente, très séduisant, d’une belle structure, aux connotations de fruits, de cannelle et d’humus en bouche, prometteur. Excellent 2006, bien charpenté, corsé, distingué en bouche avec des nuances de fruits des bois et de fumé, au nez légèrement épicé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, de très bonne évolution
    MILLÉSIMES consultable en ligne gratuitement
    comme un vrai magazine, en tournant les pages...

    Cliquez ici UNIQUE EN FRANCE !

    Château SEGUINPESSAC-LÉOGNAN Château SEGUIN

    Château SEGUIN

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Moïse Ohana et Jean Darriet
    Chemin de la House
    33610 Canéjan
    Téléphone :05 56 75 02 43
    Télécopie : 05 56 89 35 41
    Email : chateau-seguin@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-seguin.com

    Au sommet. “Ma volonté était de produire des vins de grande qualité, précise Moïse Ohana, président du groupe immobilier Foncière Loticis qui a investi dans Château Seguin en 1999. Nous avons enherbé les rangs de vigne, replanté une série de haies pour régénérer tout une faune autour du vignoble et limiter les prédateurs. Nous mettons l’accent sur le respect de la matière première, c’est pourquoi nous portons nos efforts dans les pratiques viticoles de façon à optimiser les potentialités du terroir...” Tous ces efforts se retrouvent dans ce superbe Pessac-Léognan rouge 2007, typé, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée, d’excellente évolution. Le 2006 est remarquable, riche et généreux, bien corsé, de bouche ample légèrement épicée, aux tanins concentrés, à la fois fermes et soyeux, à dominante de pruneau et de cannelle, de bonne évolution, un vin à déboucher sur un magret. Le 2005, qui a bien mérité sa médaille d’Or à Paris, est de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, ferme et persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie charpente et distinction, et demande encore un peu de patience. Savoureux 2004, au nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, mêlant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins riches, de belle évolution. Excellent Second Vin, l’Angelot de Seguin, au nez persistant (griotte, violette), très équilibré, aux tanins savoureux, un vin très agréable, qui bénéficie d’un remarquable rapport qualité-prix-plaisir.

    Château CARBONNIEUXPESSAC-LÉOGNAN Château CARBONNIEUX

    Château CARBONNIEUX

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Famille Perrin

    33850 Léognan
    Téléphone :05 57 96 56 20
    Télécopie : 05 57 96 59 19
    Email : info@chateau-carbonnieux.fr
    Site : www.carbonnieux.com

    Au sommet. Dégusté sur place, ce très savoureux Pessac-Léognan blanc 2008, riche, gras, très floral, très parfumé, d’une longue finale, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé. Le 2007, de robe scintillante et limpide, est remarquable, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, au nez persistant de fougère et d’acacia, d’une jolie rondeur. Le 2006, fidèle à lui-même avec ce bouquet unique d’agrumes frais, d’un bel or pâle brillant, d’un bel équilibre, d’une très bonne acidité, d’une belle fraîcheur persistante, un vin classique, tout en bouche, avec ces nuances très spécifiques de poire et de verveine, mêlant suavité et finesse, d’une belle finale. Le Pessac-Léognan rouge 2007, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, est très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche ample et fondue. Beau 2006, très typé, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées et réglissées, un vin où élégance, équilibre des tanins et persistance sont en harmonie, de bouche volumineuse, de garde. Le 2005 est de couleur grenat soutenu, d’une belle concentration, aux senteurs de fruits rouges mûrs (griotte, framboise) et d’épices, de bouche riche, tout en saveurs, un vin charnu et charpenté, de très belle garde. Le 2002 est de couleur rubis, très bien élevé, très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois. Le 2001, d’une couleur profonde, riche et subtil à la fois, complet, avec des tanins soyeux, est d’une très belle finale en bouche, d’excellente évolution. Remarquable 2000, de couleur profonde, alliant concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche. Le 99 est charpenté, élégant, aux tanins denses, tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de fruits mûrs (mûre...) et de cuir.
    Château LUCHEY-HALDEPESSAC-LÉOGNAN Château LUCHEY-HALDE

    Château LUCHEY-HALDE

    (PESSAC-LÉOGNAN)
    Direction : Jean Magne
    17, avenue du Maréchal Joffre
    33700 Mérignac
    Téléphone :05 56 45 97 19
    Télécopie : 05 56 45 33 79
    Email : info@luchey-halde.com
    Site : www.luchey-halde.com

    Au sommet. Vous apprécierez comme nous l’avons fait ce Pessac-Léognan rouge 2007, de belle robe soutenue, un vin très fin, de bouche puissante et charnue, parfumé (griotte, humus...), ou l’intensité s’allie à la souplesse. Le 2006, avec un bouquet persistant et corsé marqué par les fruits rouges très mûrs, séduit par sa structure et ses tanins bien fondus, un vin tout en bouche, qui commence à s’ouvrir. Le 2005, de belle robe intense, mêle concentration aromatique et délicatesse en bouche, avec ces arômes caractéristiques d’épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins bien équilibrés, d’excellente évolution. “Le 2005 est un millésime où tous les cépages sont exceptionnels, précise le chaleureux Directeur, Jean Magne, que ce soit le Merlot, le Cabernet-Sauvignon, le Cabernet franc particulièrement, qui ont une élégance tout à fait extraordinaire. C’est un millésime aussi parfaitement réussi en blanc, c’est l’année où tout est bon, où tous les cépages étaient à leur apogée. Tous les cépages étaient présents dans l’assemblage du premier vin, tellement c’est bon !” Leur Pessac-Léognan blanc 2008 (vignoble de 4 ha, 50% de Sauvignon et 50% de Sémillon), ample, de robe dorée, d’une jolie finale aromatique, riche au nez, avec des notes de rose et d’aubépine, un vin élégant, de bouche riche. Le 2007 est excellent, au nez fleuri, avec des nuances de tilleul, suave et puissant, d’une belle persistance d’arômes. Ce 2007 est un beau millésime de référence pour notre appellation, poursuit Jean Magne. Nous avons pour ce millésime franchit les 12% de Petit Verdot dans l’assemblage, nous sommes le seul domaine à intégrer autant de Petit Verdot depuis 2002. Nous avons un terroir très chaud et ce cépage mûrit parfaitement à Luchey, contrairement au Cabernet franc qui fait un blocage provoqué par un stress et qui mûrit plus difficilement. Aux journées Portes Ouvertes, la clientèle a préféré le 2007 au 2006. De toutes manières, dans nos assemblages, les Cabernets sont dominants (55% minimum). Notre terroir est très drainant, très chaud, très précoce et favorable au mûrissement des raisins.” Le 2006 est suave, ample, un vin qui sent les fruits frais et le chèvrefeuille, de bouche souple, d’une finale persistante. Le 2005, aux notes de fruits blancs et d’agrumes mûrs, est vraiment charmeur. Très beau rapport qualité-prix-typicité.


    Château le TUQUETGRAVES Château le TUQUET

    Château le TUQUET

    (GRAVES)
    Paul Ragon

    33640 Beautiran
    Téléphone :05 56 20 21 23
    Télécopie : 05 56 20 21 83
    Email : chateauletuquet@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauletuquet

    Au sommet, également. Le Tuquet et son vignoble figurent déjà sur les cartes royales de belleyme au début du XVIIIe siècle. La chartreuse fut construite vers 1730 (façade sud de Victor Louis). Dans la première édition du Féret (Ch. Cocks 1868) Le Tuquet est classé premier vin de la commune de Beautiran, ce qui sera confirmé par les éditions successives jusqu'à aujourd'hui. A la fin du XIXe siècle, le domaine appartient à la famille du Père de Foucauld qui y séjournera à plusieurs reprises avant son départ pour le Maroc. Il a appartenu ensuite à une grande maison du négoce bordelais, puis fût racheté en 1963 par la famille Ragon, actuellement propriétaire. D'importants travaux ont été faits dans les chais en 1991 : 3 200 hl de cuverie inox supplémentaires, construction d'un nouveau chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage. Superbe Graves rouge 2006, de couleur intense aux reflets noirs, un vin généreux, avec des senteurs de fruits rouges et d’épices, des tanins bien enrobés, très classique et vraiment réussi. Le 2005, charnu comme on les aime, gras, bien structuré, est complexe, avec ces connotations épicées, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, de bouche fondue et parfumée. Remarquable 2004, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, un vin d’excellente évolution et d’une bonne longueur. Si vous en trouvez, le 2000 est remarquable, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme, de garde. Le Graves blanc cuvée Spéciale 2009, bien typé par son Sémillon (95%), au bouquet de fleur d’acacia et d’agrumes, est un vin rond et persistant, harmonieux en bouche, d’une belle fraîcheur persistante, une belle réussite de ce millésime. Avec des arômes floraux et fruités intenses, le 2008 est subtil et puissant à la fois, un vin comme on les aime, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche.
    Château TOULOUZE

    Château TOULOUZE

    (GRAVES DE VAYRES)
    Évelyne et Alain Cailley
    Rue de la Ruade - BP 28
    33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
    Téléphone :05 56 30 85 47
    Télécopie : 05 56 30 87 29
    Email : alaincailley@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze
    Site : www.chateauxcailley.com

    Domaine de 48 ha dont 25 de vignes. Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIe siècle à l’emplacement d’un oppidum gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIe siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesse. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, de 10 à 15 ans. Coup de cœur pour leur Graves de Vayres rouge 2007 (75% Merlot et 25% Cabernets), riche en couleur comme en matière, au nez de fruits rouges à noyau et d’épices, avec une belle base tannique. Le 2006 poursuit son évolution, au nez complexe et subtil à la fois, avec des notes de sous-bois et de prune mûre, de bouche ample et dense. Superbe 2005, de robe soutenue, au nez très expressif de fruits, de bouche charnue, très équilibrée entre puissance et fraîcheur. Excellent Bordeaux Supérieur Château Le Maine Martin 2006 (65% Merlot, 20% Cabernet franc, et 15% Cabernet-Sauvignon), parfumé (cassis, fraise des bois), d’une belle structure, ample et volumineux, aux tanins fondus et veloutés, bien charnu comme il se doit. Le Bordeaux rosé Château Frégent est très agréable, alliant rondeur et nervosité, de bouche persistante. Excellent rapport qualité-prix-plaisir.

    vins du siecle
  • Pin it!

    Des Beaujolais comme on les aime

    Des Beaujolais comme on les aime


    Gérard BRISSON

    Gérard BRISSON

    (MORGON)
    M.Brisson
    Domaine des Pillets Chemin des Romains
    69910 Villié-Morgon
    Téléphone :04 74 04 21 60
    Télécopie : 04 74 69 15 28
    Email : vin.brisson@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
    Site : www.gerard-brisson.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Gérard Brisson élève ce superbe Morgon Les Charmes La Louve 2008, de très jolie couleur grenat, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, très classique, un vin qui associe couleur et matière, très réussi également dans le millésime 2007, avec des notes de violette et de réglisse, riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure. Dense, complexe, le Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2006 (Vignes de plus de 50 ans, élevage en foudres de chêne entre 12 et 18 mois), avec ses notes de mûre confite, est un vin aux tanins riches, ferme, tout en parfums, qui associe rondeur et charpente en bouche. Le 2005, aux arômes de prune est de très bonne structure, bouqueté et fruité, de bouche dense et persistante, il s’accorde parfaitement avec un gigot. Démontrant le potentiel d’évolution de ces Vins, le Vieilles Vignes 2001 est superbe, aux reflets pourpres, aux senteurs de cassis mûr et de réglisse, de bouche puissante, un vin étoffé, coloré et d’excellente évolution. Le Morgon Les Charmes Noble Tradition 2005 est un vin de belle couleur, parfumé (mûre, griotte et violette), intense au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, à ouvrir sur un foie de veau à l’ancienne. Beau 2004, où s’entremêlent le cacao, les épices, la griotte et les sous-bois, un vin fondu, puissant au nez comme en bouche, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, d’excellente évolution, parfait sur des gibiers marinés. Les Vins collectionnent, bien sûr, les récompenses : à lui seul, le Morgon Vieilles Vignes 2005 a eu la médaille d’Or à Mâcon, le prix Prestige à Villefranche et le Burgondia d’Or en 2008, ce qui n’est pas rien. À noter qu’ici, on pratique l’œnotourisme en voitures anciennes (Bentley de 1965 et Citroën 2 CV) à la découverte des Vins, des vignobles et du patrimoine culturel et gastronomique (circuits personnalisés).

    Domaine BEL AVENIR

    Domaine BEL AVENIR

    (MOULIN-A-VENT)
    Alain et Cécile Dardanelli
    1087, Bel Avenir
    71570 La Chapelle-de-Guinchay
    Téléphone :03 85 36 75 02
    Télécopie : 03 85 33 86 91
    Email : domaine.bel.avenir@wanadoo.fr

    Coup de cœur pour leur Moulin-à-Vent Laura 2008, harmonieux, au bouquet subtil et intense à la fois (mûre, sous-bois), de bouche très généreuse, rond et charpenté. Le Morgon Charmes 2007, de robe pourpre, au nez puissant et persistant de framboise et de cerise noire, rond et gras, est riche, aux tanins enveloppés, de bouche bien corsée, un vin typé et complexe comme on les aime. Beau Moulin-à-Vent Élodie, dense, typé, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée et persistante, de bonne garde. Excellent Régnié 2007, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, riche et charnu, souple et corsé à la fois, de robe pourpre et soutenue, un vin qui présente une belle charpente. Le Saint-Amour 2009 est au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de kirsch et de fruits rouges surmûris, aux tanins bien fondus, très harmonieux et prometteur. comme leur Juliénas Les Capitans, coloré, intense et charmeur, bien marqué par son terroir, riche en couleur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs.
    Domaine de la COMBE AU LOUP

    Domaine de la COMBE AU LOUP

    (CHIROUBLES)
    Earl Méziat Père et Fils
    Au Bourg
    69115 Chiroubles
    Téléphone :04 74 04 24 02
    Télécopie : 04 74 69 14 07
    Email : david.meziat@libertysurf.fr
    Site : www.meziat.com

    Un domaine de 13 ha, où les vins sont issus pour majorité de très vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques, ce qui leur donne un goût de terroir caractéristique. On travaille ici en famille puisque le fils David et son épouse, Nathalie, sont également présents sur la propriété, et l’on s’attache à une viticulture raisonnée et des techniques de culture respectueuses de l’environnement et de l’écosystème. Superbe Morgon 2007, de couleur rubis, avec des arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices bien typique. Le Régnié 2008 est bien charnu, aux tanins très élégants, d’une belle finale, aux notes de griotte, de très belle évolution. Beau Chiroubles 2008, de robe pourpre, qui exprime un nez puissant de framboise, équilibré, d’une belle persistance aromatique gustative, une nouvelle fois très réussi. Goûtez leur Beaujolais-Villages cuvée de l’Oisillon 2008, avec cette touche de fraise des bois mûre, souple et corsé à la fois.
    Château de PIZAY

    Château de PIZAY

    (MORGON)
    Direction : Pascal Dufaitre

    69220 Saint-Jean-d'Ardière
    Téléphone :04 74 66 26 10
    Télécopie : 04 74 69 60 66
    Email : chateau-de-pizay@chateau-de-pizay.com
    Site : www.chateau-de-pizay.com

    Au sommet également. La propriété s’étend sur 80 ha autour du château, dont 40 plantés en vignes. Beau Morgon château de Pizay 2008, de couleur intense, il est bien fruité (griotte, mûre), et finement épicé, corsé, aux tanins harmonieux et bien équilibrés. Le Régnié château de Pizay 2009, coloré et corsé, bien charpenté, au nez de fruits rouges surmûris, de très bonne évolution. Très séduisant Beaujolais blanc 2008, où s’entremêlent des nuances de fruits frais, de bruyère et de chèvrefeuille, un bien joli vin, frais et suave à la fois. Excellent Brouilly château de Saint-Lager 2008, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en arômes (cerise, violette), à la fois fruité et riche. Le château de Pizay est aussi un superbe hôtel 4 étoiles installé dans un magnifique château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, tennis, piscine, jardin à la française. Vous pourrez aussi déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, très pittoresques.

    Domaine du PY de BULLIAT René MARTIN

    Domaine du PY de BULLIAT René MARTIN

    (RÉGNIÉ)
    René et Joëlle Martin

    69430 Régnié-Durette
    Téléphone :04 74 69 91 53
    Télécopie : 04 74 69 92 10
    Email : rene.martin12@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/rene-martin

    Au sommet, naturellement. Exploitation familiale, domaine viticole depuis cinq générations. Actuellement Joëlle et René Martin et leur fils Loïc, exploitent 8 ha de vignes. Les raisins sont cueillis à la main. La vinification allie les méthodes ancestrales transmises de père en fils, aux techniques de pointe qui permettent d’actualiser leurs connaissances œnologiques et de s’équiper des matériels les plus modernes. Bien typé, leur Régnié 2008 cuvée Terroir est issu de vieilles vignes (45 ans) plantées sur un Terroir caractéristique de granite rose, riche en minéraux, qui donne un vin de belle teinte grenat, aux notes de violette, de framboise et de sous-bois, charnu et long en bouche, vraiment très réussi. Beau 2007, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le Régnié cuvée du Grand-Père Vieilles vignes 2007, élevé en fûts de chêne, est corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, très fin, bien sec comme il se doit mais tout en rondeur, parfumé (rose, cerise), tout en distinction. Tout en fruité, le Beaujolais-Villages rosé est vif et souple en bouche, au nez de petits fruits rouges, bon équilibre entre sucre et acidité, idéal sur une quiche aux poireaux.
    Domaine du GRANIT DORÉ Georges ROLLET

    Domaine du GRANIT DORÉ Georges ROLLET

    (JULIÉNAS)
    Mme Georges Rollet
    Domaine du Granit Doré La Pouge
    69840 Jullié
    Téléphone :04 74 04 44 81
    Télécopie : 04 74 04 49 12
    Email : rollet-g@wanadoo.fr
    Site : www.domainedugranitdore.com

    Le fils, Vincent, a rejoint la propriété après ses études et des stages en Bourgogne, en Alsace et en Afrique du Sud. Toutes les vignes du domaine étant en coteaux, tous les travaux de la vigne se font donc manuellement, ce qui représente une forte implication du vigneron mais favorise une observation au plus près de la végétation. Le Juliénas cuvée Spéciale Vieilles vignes 2007, développe des arômes de prune, de très bonne structure, bouqueté, à la fois fruité et de belle charpente, de bouche dense et persistante, qui s’accorde parfaitement avec un gigot. Excellent Juliénas Tradition 2008, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, puissant en bouche. Le 2007, prix Prestige au concours des Grands Vins du Beaujolais 2008 est bien coloré et parfumé (groseille, cannelle), avec des tanins mûrs, qui se révèlent sur des notes délicates de fraise, de pivoine et d’épices, bien équilibré.

    Jean-Paul GUIGNIER

    Jean-Paul GUIGNIER

    (RÉGNIÉ)
    Jean-Paul Guignier
    Domaine Au pied des deux Clochers Les Bruyères
    69430 Régnié-Durette
    Téléphone :04 74 69 01 99
    Télécopie : 04 74 69 01 91
    Email : guignier.jeanpaul@orange.fr

    Excellent Régnié Côte de la Pierre cuvée Vieilles Vignes 2008, provenant de Vignes achetées il y a plus de 90 ans par le grand-père de Mme Guignier, idéalement situées, ample et savoureux, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, qui allie finesse et structure, de bouche savoureuse, de garde, bien sûr. À la suite, un très bon Chiroubles 2008, bien typé comme son Brouilly 2008, corsé, bien structuré, aux tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets. Il y a encore ce séduisant Chiroubles Rose de Gamay, fruit d’une sélection féminine, un vin fruité aux arômes floraux. Le Morgon Domaine au pied des deux Clochers (vendanges manuelles) est un vin remarquable, aux arômes de fruits macérés et d’épices, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde.

     

    Alain MICHAUD

    Alain MICHAUD

    (BROUILLY)
    Alain Michaud
    Beauvoir
    69220 Saint-Lager
    Téléphone :04 74 66 84 29
    Télécopie : 04 74 66 71 91
    Email : alain.michaud17@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/alainmichaud
    Site : www.alain-michaud.fr

    Au sommet. Propriété créée en 1910 par le grand-père. Alain Michaud représente la troisième génération de vignerons, bientôt secondé par la 4 ème avec Dorian. Le domaine compte 13 ha dont 9 en appellation Brouilly, constitué pour 70 % par des vignes de plus de 50 ans. Beau Brouilly 2008, encore jeune, ample et savoureux, au nez subtil de fruits à noyau, alliant finesse et structure, de bouche savoureuse. Le 2007, charmeur, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille...), d’une belle finale en bouche, de très bonne évolution. Le Morgon 2008 (2,50 ha, vignes anciennes de 45 ans sur les coteaux) est de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), de bouche ample et ronde, un vin très légèrement poivré en finale. Le Beaujolais rosé 2009 est gourmand et fruité, parfait sur les charcuteries lyonnaises (2000 bouteilles seulement) . Goûtez “La Gamaysienne”, un étonnant pétillant rouge léger à faible taux d’alcool, très fruité, qu’ils élaborent eux-mêmes dans leur chai. Un vin qui est le fruit d’un travail méticuleux, la prise de mousse étant réalisée en bouteilles avec un dégorgement traditionnel, un produit idéal à l’apéritif ou sur un dessert. Beau rapport qualité-prix-plaisir, ce qui ne gâte rien.

    Maison Jean BARONNAT

    Maison Jean BARONNAT

    (BEAUJOLAIS)
    Jean-Jacques Baronnat
    491, route de Lacenas
    69400 Gleizé
    Téléphone :04 74 68 59 20
    Télécopie : 04 74 62 19 21
    Email : info@baronnat.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/jeanbaronnat
    Site : www.baronnat.com

    Jean-Jacques Baronnat dirige cette maison familiale de négoce, créée il y a plus de 100 ans par son grand-père, alors producteur en Beaujolais. Superbe Moulin-à-Vent 2009, savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez prononcé de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), avec des tanins ronds, c’est un vin à la fois puissant et souple, très typé. Excellent Brouilly 2008, très aromatique, avec ses notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices. Beau Morgon 2008, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin qui poursuit une très belle évolution. Goûtez le Mâcon Solutré Pouilly blanc 2008 et le Beaujolais-villages rouge 2009. Goûtez aussi son Coteaux-d’Aix-en-Provence rosé, bien représentatif des jolis vins de la région, de robe brillante, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, tout en souplesse, parfait sur une grillade de poissons. À ses côtés, le Côtes-du-Ventoux 2007, de robe rubis, au nez de petits fruits rouges mûrs, très parfumé, ample, de bonne charpente, généreux et persistant.

     

    Domaine CRÊT des GARANCHES

    Domaine CRÊT des GARANCHES

    (BROUILLY)
    Sylvie Dufaitre-Genin

    69460 Odenas
    Téléphone :04 74 03 41 46
    Télécopie : 04 74 03 51 65
    Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches

    Passe à la tête des Premiers Grands Vins dans le Classement 2010. Une exploitation familiale de 9,60 ha, située au cœur du cru Brouilly. Terroir à dominante granitique, allié au cépage Gamay noir à jus blanc confèrent à ce vin sa finesse. Un coup de cœur pour son Brouilly 2008, provenant de vignes de 40 ans et de vendanges manuelles, d’une robe rouge cerise limpide, aux senteurs de griotte, typé, de charpente équilibrée, d’épices, en bouche, aux tanins enveloppés, alliant rondeur et intensité, d’une belle persistance en finale. Excellent Côte-de-Brouilly 2008, fort bien élevé également plusieurs mois en fûts de chêne, typé, un vin puissant mais tout en élégance, parfumé en bouche, où dominent des notes de groseille et de bruyère, aux tanins bien soyeux et très équilibrés, d’excellente évolution comme en atteste le 2006, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette).

     

     

    Valérie et Pascal DALAIS

    Valérie et Pascal DALAIS

    (CÔTE DE BROUILLY)

    La Grande Raie
    69220 Saint-Lager
    Téléphone :04 74 66 75 37
    Télécopie : 04 74 66 75 77
    Email : dalaispascal@free.fr

    Séduisant Beaujolais blanc Fleur Blanche Chardonnay 2007, classique et souple, tout en arômes, au nez complexe et puissant (acacia, poire), très bien équilibré, de bouche parfumée et ample. Beau Côte-de-Brouilly 2009, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde. Le Côte de Brouilly À Mon Grand-Père 2009, aux arômes de framboise très mûre et de poivre, est riche et séduisant, aux tanins fondus, à la fois intense et souple, d’une belle longueur. Goûtez le Régnié Les Deux Clochers 2009, qui exprime un nez puissant et fruité, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, encore jeune.


     

     

  • Pin it!

    Pour le week-end, les meilleurs vins du Haut-Médoc

    Pour le week-end, on prévoit des vins bien classiques du bordelais : ceux de l'appellation Haut-Médoc, savoureux et bénéficiant d'un remarquable rapport qualité-prix-typicité, comme :

     

    Domaine CHALET de GERMIGNAN

    Domaine CHALET de GERMIGNAN

    (HAUT-MÉDOC)
    Luc Monlun
    139, avenue de la Boétie
    33320 Le-Taillan-Médoc
    Téléphone :05 56 05 01 39 et 05 56 05 41 94
    Télécopie : 05 56 95 82 34
    Email : monlun.luc@wanadoo.fr

    Un domaine de 6 ha de vignes. Le Haut-Médoc 2006 (Cabernets majoritaires) est classique de son appellation, un vin riche et complet, aux tanins bien mûrs, de jolie robe, au bouquet subtil et intense à la fois, aux senteurs de sous-bois et de fruits rouges macérés, de bouche corsée, bien tannique. Le 2005, puissant et complexe, très séduisant avec ces notes de cassis et de cuir, très aromatique, qui est de bouche ample et charnue, prometteur. Excellent 2004, d’une belle robe soutenue, qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, franc, intense au palais, généreux, riche, d’une fort belle structure.

    Château de COUDOT

    Château de COUDOT

    (HAUT-MÉDOC)
    J. Blanchard

    33460 Cussac-Fort-Médoc
    Téléphone :05 56 58 90 71
    Télécopie : 05 57 88 50 47
    Email : ch.coudot@wanadoo.fr

    Toujours très bien classé avec ce Haut-Médoc 2006, Cru Artisan, médaille d’Argent au concours de Bordeaux vins d’Aquitaine 2008, de belle couleur soutenue, de bouche soyeuse, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, gras et savoureux, aux tanins fermes, d’excellente évolution. Beau 2005, très typé, de belle robe rubis profond, de bouche savoureuse mais puissante, au nez riche et délicatement épicé où l’on retrouve les fruits et l’humus, de bonne base tannique. Beau 2004, médaille de Bronze au concours Bordeaux vins d’Aquitaine 2007 intense au nez comme en bouche, très parfumé (groseille, sous-bois) et persistant, d’un bel équilibre. Le 2003, un vin de couleur soutenue, est très aromatique, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr. Le 2002, médaille de Bronze au concours Général Agricole Paris 2004, de robe grenat, où dominent la griotte et les épices, allie charpente et souplesse.

    Château DOYACHAUT-MÉDOC Château DOYAC

    Château DOYAC

    (HAUT-MÉDOC)
    Earl Max de Pourtalès

    33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
    Téléphone :05 56 59 34 49
    Télécopie : 05 56 59 74 82
    Email : chateau.doyac@wanadoo.fr
    Site : www.chateaudoyac.fr

    Prend du galon dans le Classement 2010. Un vignoble de 25 ha, sur un terroir de sables et d’argile sur un socle calcaire, avec une moyenne d’âge des vignes 20 ans (70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon). Coup de cœur pour son Haut-Médoc 2008, élevé en barriques durant 12 mois (dont 25 % de bois neuf), de couleur intense, aux senteurs épicées, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ses connotations de pruneau et d’humus, aux tanins fermes, très bien élevé. Le 2007 est une réussite, aux notes de mûre, d’humus et de cuir, riche et complet, aux tanins harmonieux, un vin puissant, de très bonne garde. Savoureux 2006, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux nuances de prune et de truffe, avec des tanins denses qui commencent à se fondre, de garde. Remarquable 2005, de couleur pourpre soutenu, d’une belle complexité d’arômes (cannelle, fraise des bois, épices...), un vin intense, riche au nez comme en bouche, aux tanins bien fermes, qui devrait tenir ses promesses. Le 2004, corsé et fort en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, est tout en bouche, de très bonne garde. Le 2003 allie puissance et souplesse, riche et fin, bien structuré, complet et très parfumé, de bouche harmonieuse et persistante. Excellent 2002, de couleur rubis, très bien élevé, aux tanins fermes, dominé par le cassis et les sous-bois. Le 2001 est de couleur grenat foncé, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, riche et velouté, de bonne bouche. Remarquable rapport qualité-prix.

    Château d’ESTEAU

    Château d’ESTEAU

    (HAUT-MÉDOC)
    Serge Playa

    33250 Saint-Sauveur
    Téléphone :05 56 59 57 02
    Télécopie : 05 56 59 59 60
    Email : playa.serge@neuf.fr
    Site : www.chateau-d-esteau.net

    Le domaine s’étend sur 4 ha sur des sols de graves garonnaises. La plantation, d’une densité élevée (10 000 pieds/ha) a un âge moyen de près de 40 ans. Les vendanges sont manuelles et les travaux du sol mécaniques. Élevage en barriques de 20 mois, avec 20% de fûts neufs chaque année. Excellent Haut-Médoc 2006, charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs, de couleur profonde, mêlant structure et élégance, de bonne garde. Le 2005, au nez de cerise noire et d’humus, est classique, un vin où la structure s’allie à la finesse, de couleur grenat aux reflets violacés, aux tanins fermes et veloutés, tout en bouche, de garde comme le 2003, bien typé, de jolie robe, qui allie structure et élégance, de bouche étoffée, associant ce gras à des notes finement épicées, un vin puissant qui se goûte très bien aujourd’hui.

    Château FONTESTEAU

    Château FONTESTEAU

    (HAUT-MÉDOC)
    Dominique Fouin et Jean-Christophe Barron

    33250 Saint-Sauveur
    Téléphone :05 56 59 52 76
    Télécopie : 05 56 59 57 89
    Email : chateau.fontesteau@wanadoo.fr

    Classé 2e Grand Vin et à une place enviable grâce à un beau rapport qualité-prix-typicité. Remarquable Haut-Médoc Cru Bourgeois 2007, issu des Cabernet-Sauvignon (45%), Cabernet franc (30%) et Merlot (25%), un beau Vin harmonieux, équilibré et fin, très typé, classique de son terroir, avec une attaque ronde et soyeuse en bouche. Le 2006, corsé, bien équilibré, est persistant, au nez dominé par les sous-bois et les petits fruits noirs très mûrs, un Vin complet qui séduit par sa richesse aromatique, de très bonne garde. Beau 2005, de robe foncée, au nez légèrement épicé, finement tannique, ample, de bonne bouche avec ces notes caractéristiques et persistantes de cassis et d’épices, de belle garde. Le 2004 est tout en bouche, charmeur, au nez subtil, avec ces notes très persistantes de fumé et de cassis, aux tanins puissants mais fins, un Vin complet. Le 2003 est typé, puissant, suave, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, chaleureux. Le 2002 est de très belle robe pourpre soutenu, aux senteurs de fleurs et de cuir, légèrement épicé, délicieux, d’une grande harmonie, aux tanins très riches, de très bonne garde. Le 2001 est de couleur profonde, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois.

    Château HAUT BELLEVUEHAUT-MÉDOC Château HAUT BELLEVUE

    Château HAUT BELLEVUE

    (HAUT-MÉDOC)
    Alain et Corinne Roses
    10, chemin des Calinottes
    33460 Lamarque
    Téléphone :05 56 58 91 64
    Télécopie : 05 57 88 50 64
    Email : contact@chateauhautbellevue.fr
    Site : www.chateauhautbellevue.fr

    Une propriété de 16 ha dans la famille depuis quatre générations. Ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2006 est un vin riche en arômes, avec des notes d’épices et d’humus, aux tanins très équilibrés et savoureux à la fois, corsé et ample en finale. Beau 2005, un vin qui sent les fruits rouges et les épices douces, ample et chaleureux, riche en couleur comme en charpente, très aromatique, vraiment savoureux. Excellent 2004, associant puissance et finesse, aux tanins équilibrés, un vin coloré et intense, très parfumé (petits fruits, humus), d’excellente évolution. Remarquable 2003, alliant fermeté et rondeur, aux tanins savoureux, aux notes de petits fruits et d’épices, très équilibré, très harmonieux, mêlant finesse et structure. Goûtez le Margaux Château Grand Tayac 2007 (vignoble de 5 ha), fort bien élevé, de robe soutenue, un vin bouqueté, aux notes subtiles de petits fruits surmûris, très équilibré, aux tanins riches et soyeux, de belle et prometteuse évolution. Le 2006 est harmonieux et coloré, de bouche charnue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise et d’épices, intense et souple. Beau 2005, ample au nez comme en bouche, charpenté, où dominent les épices et les pruneaux, puissant et fin à la fois, d’excellente garde. Il y a aussi l’excellent Moulis 2007 (1, 50 ha, terroir de graves, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot, 10 000 pieds/ha, 100% barriques dont 70% de bois neuf origine France durant 13 mois), un vin corsé, au nez complexe (fraise des bois, cuir), un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant.

     

     

    LE LEXIQUE DU VINA - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

     

     

    Château HENNEBELLE

    Château HENNEBELLE

    (HAUT-MÉDOC)
    Pierre Bonastre
    21, route de Pauillac
    33460 Lamarque
    Téléphone :05 56 58 94 07
    Télécopie : 05 57 88 51 13
    Email : pierre.bonastre@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-hennebelle.com

    Une place de choix dans le Classement avec ce Haut-Médoc 2007 qui associe structure et finesse, de couleur grenat, ample et corsé, aux tanins bien équilibrés, un vin ferme et parfumé, très réussi. Excellent 2006, aux arômes de pruneau et de petits fruits rouges, aux tanins qui commencent à se fondre, gras, avec des notes de fruits surmûris et de pruneau, bien typé, de robe rubis profond, associant structure et élégance, de bonne garde. Beau 2005, dense bien charpenté et souple avec des arômes fondus d’humus, de petits fruits mûrs et d’épices, un vin de bonne bouche et d’une très belle intensité. Le 2004 est très classique, de charpente élégante, aux tanins bien présents et fondus à la fois, ample et structuré, d’une belle finale. Beau 2003, tout en bouche, aux tanins savoureux, un vin très classique, au nez complexe (mûre, cassis, réglisse), alliant finesse et charpente, de bonne évolution. Le 2002 est un vin dense, de belle robe rubis, au bouquet de fruits rouges caractéristique du terroir, gras, corsé, tout en bouche, d’une grande complexité aromatique, avec des nuances de groseille mûre et de sous-bois.

     


    Château de LAMARQUEHAUT-MÉDOC Château de LAMARQUE

    Château de LAMARQUE

    (HAUT-MÉDOC)
    Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

    33460 Lamarque
    Téléphone :05 56 58 90 03
    Télécopie : 05 56 58 93 43
    Email : lamarque@chateaudelamarque.fr
    Site : www.chateaudelamarque.com

    Pierre-Gilles Gromand d’Évry et son épouse, Marie-Hélène consacrent leurs soins attentifs aux 600 barriques du chai où s’élève un authentique Cru Bourgeois Supérieur. Ils peuvent être fiers de leur très beau Haut-Médoc 2007, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, un vin qui développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche. Savoureux 2006, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise et cerise, de bouche suave, bien soulignée par des tanins vifs, nets, un vin d’une belle persistance, très prometteur. Beau 2005, charpenté, bien charnu, de belle robe pourpre soutenu, au nez légèrement épicé, suave au palais, avec des nuances de cerise et de réglisse, aux tanins fondus mais structurés à la fois, un vin corsé et prometteur. Remarquable 2004, aux tanins denses, aux notes subtiles de fruits rouges mûrs (cerise, cassis) et d’humus, ample et structuré, très persistant, de très belle évolution. Dans la lignée, le 2003, typé, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associant rondeur et structure, de garde. Le 2002, riche en couleur comme en charpente, aux tanins denses et fins à la fois, est très bien élevé, gras, corsé, tout en bouche. Le 2001 est de couleur profonde, avec beaucoup de structure, où prédominent le cassis et les sous-bois, charpenté, ample, d’une belle persistance. Remarquable 2000, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux, qui est très bon aujourd’hui.

    Château de MALLERETHAUT-MÉDOC Château de MALLERET

    Château de MALLERET

    (HAUT-MÉDOC)
    Directeur : Bruno Von der Heyden

    33290 Le Pian-Médoc
    Téléphone :05 56 35 05 36
    Télécopie : 05 56 35 05 38
    Email : contact@chateau-malleret.fr
    Site : www.chateau-malleret.fr

    Une place toujours très enviable dans le Classement 2010. Une entité superbe de 54 ha de vignes (nouvelles techniques de culture et de vinification et développement de l’œno-tourisme). “Je ne cherche pas à trop boiser mes vins, nous dit Bruno Vonderheyden, car cela “étouffe” les arômes de fruits. Je recherche l’équilibre, ce léger boisé apporte juste ce qu’il faut de souplesse tannique, les vins sont longs et distingués avec de légères notes vanillées.” Vous aimerez comme nous ce beau Haut-Médoc Cru Bourgeois Supérieur 2008, de bouche ample où se mêlent la griotte et l’humus, un très joli vin, complexe, dense, aux tanins soyeux mais riches, de très bonne charpente, prometteur. Le 2007, de couleur profonde, charnu en bouche, mêle richesse et finesse, aux notes de fruits mûrs caractéristiques (griotte, pruneau). Remarquable 2006, un vin qui séduit immédiatement par la grande élégance qu’il révèle. Belle robe rouge pourpre, tendant vers le grenat. Nez très riche aux arômes de fruits rouges mûrs. Grande richesse en bouche, bel équilibre entre finesse et intensité, tanins soyeux aux notes d’épices et d’humus. Le 2005, de belle structure tannique, puissante et fondue à la fois, de couleur pourpre, d’une belle concentration, aux notes de fruits frais et d’épices (muscade), alliant distinction et richesse, un vin très représentatif de ce grand millésime, puissant et d’un grand potentiel. Le 2004 est savoureux, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, associant fruit et structure. Superbe rapport qualité-prix-typicité.

    Château le MEYNIEU

    Château le MEYNIEU

    (HAUT-MÉDOC)

    Domaines Pedro
    33180 Vertheuil
    Téléphone :05 56 73 32 10
    Télécopie : 05 56 41 98 89
    Email : ddompedro@aol.com
    Site : www.domaines-pedro.com

    Une propriété de 45 ha dont 30 de vignes. Beau Haut-Médoc 2006, , au nez de cassis et d’humus, de couleur profonde, un vin ample, associant rondeur et richesse, très parfumé, bien typé, aux notes giboyeuses et de mûre en bouche, aux tanins riches et soyeux à la fois. Le 2005, corsé et rond à la fois, de robe grenat profond, un bien joli vin qui développe des notes de fruits cuits bien caractéristiques, de bouche puissante et souple, de bonne base tannique, de garde. Le 2004, un vin gras, aux tanins harmonieux et riches, persistant en bouche, au nez complexe, mêle finesse et charpente. Excellent 2003, associant rondeur et structure, au bouquet concentré, de couleur intense, aux nuances épicées. Le 2002 est charpenté, aux tanins denses, tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de fruits très mûrs (fraise, griotte), de bonne évolution. Goûtez aussi leur Saint-Estèphe Château Lavillotte, bien charnu comme il se doit, ferme et persistant, classique, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, charmeur et racé, aux tanins présents et fondus à la fois, d’une longue finale en bouche.

    Château MURET

    Château MURET

    (HAUT-MÉDOC)
    Philippe Boufflerd

    33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
    Téléphone :05 56 59 38 11
    Télécopie : 05 56 59 37 03
    Email : chateau.muret@nordnet.fr

    Un domaine de 25 ha (moitié Cabernet, moitié Merlot), entièrement restructuré (construction d’une cuverie moderne, d’un chai à barriques...). Remarquable Haut-Médoc 2007, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes, avec des connotations d’épices, de framboise et d’humus, un vin de bouche dense. Tout en bouche, le 2006, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, est intense, de robe soutenue, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins présents, d’excellente évolution. Remarquable 2005, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de griotte mûre et d’épices, très équilibré au nez comme en bouche, de garde. Le 2004 est un vin dense où domine l’élégance et la finesse, aux nuances de truffe et de fraise des bois, tout en bouche. Le 2003, velouté, souple avec une attaque fruitée de petits fruits rouges, est un vin gras, équilibré, aux tanins amples. Le 2002, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, est riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé. Beau 2001, avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, un vin particulièrement séduisant en ce moment. Le 2000 commence à s’ouvrir, gras et complexe, intense et charmeur, marqué par son terroir, coloré, corsé, charpenté.

    Château REYNATS

    Château REYNATS

    (HAUT-MÉDOC)
    Hélène Gallier-Morgan et Jean-Claude Gallier
    2, chemin des Noyers
    33250 Cissac-Médoc
    Téléphone :05 56 59 58 30
    Télécopie : 05 56 59 58 30
    Email : jcgallier@orange.fr
    Site : www.chateaureynats.com

    Domaine de 5 ha plantés sur sol argilo-calcaire et graveleux, vignes de 25 ans en moyenne (45% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Petit Verdot), la totalité de la production est élevée en fûts de chêne (35 % de barriques neuves). Une valeur sûre avec leur Haut-Médoc 2007, de robe pourpre, au nez persistant, avec des nuances de cuir et de cassis, aux tanins fermes, un vin bien charnu, tout en bouche, qu’il faut bien évidemment laisser se fondre. Le 2006, de couleur rubis intense, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds et harmonieux, allie richesse et velouté. Le 2005, de belle teinte grenat, est charnu, au bouquet soutenu dominé par des notes subtiles de cuir et de framboise, aux tanins fermes. Goûtez le grand vin du Château Reynats 2006, issu des meilleures et plus anciennes parcelles, plus riche en Cabernets de 60 à 70 % environ, qui révèle de puissants arômes de fruits rouges et d’épices, aux tanins enrobés, un vin riche et généreux, typé et persistant.

    Château SAINT-AHON

    Château SAINT-AHON

    (HAUT-MÉDOC)
    Françoise et Nicolas de Courcel
    Caychac
    33290 Blanquefort
    Téléphone :05 56 35 06 45
    Télécopie : 05 56 35 87 16
    Email : chateausaintahon@wanadoo.fr
    Site : www.saintahon.com

    Très bien classé. Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIe siècle, le Château Saint-Ahon a été acquis par le comte et la comtesse Bernard de Colbert en 1985, c’est à présent leur fille et son mari, Françoise et Nicolas de Courcel, qui ont repris les rênes de ce domaine de 31 ha, au début des années 2000. On se fait vraiment plaisir avec ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2006, de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle charpente, charnu et prometteur. Remarquable 2005 (60% Cabernet-Sauvignon, 28% Merlot, 10% Cabernet franc et 2% Petit Verdot), encore un peu fermé, médaille d’Argent à Mâcon, un vin de belle robe soutenue, avec ce charnu et cette pointe d’épices spécifiques, qui est de bouche puissante et souple, tannique, bien charpenté, de garde. Le 2004, médaille d’Argent à Mâcon également, est très représentatif de ce millésime classique bordelais, où la distinction est prédominante, un vin qui allie couleur et structure, avec ces nuances de cerise noire et de truffe, très équilibré, aux tanins mûrs et bien présents à la fois, à ouvrir avec un magret grillé.

    Château le SOULEY-SAINTE-CROIX

    Château le SOULEY-SAINTE-CROIX

    (HAUT-MÉDOC)
    Jean Riffaud

    33180 Vertheuil
    Téléphone :05 56 41 98 54
    Télécopie : 05 56 41 95 36
    Email : lesouleystecroix@aliceadsl.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/lesouleystecroix
    Site : www.lesouleystecroix.com

    L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonctions de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Coup de cœur pour leur Haut-Médoc 2007, avec ses notes très caractéristiques de mûre, d’humus et de cannelle, aux tanins puissants mais fins, un vin délicieux, coloré et corsé, qui poursuit son évolution. Beau 2006, très représentatif de ce millésime classique bordelais, où la distinction est prédominante, qui allie couleur et structure, avec ces nuances de cerise noire et d’épices, très complet, aux tanins mûrs et bien présents à la fois. Le 2005 est remarquable, encore jeune, d’une belle concentration aromatique, aux notes de fruits rouges (groseille, framboise) et d’humus, mêlant richesse et distinction, de bonne bouche, de garde. Le 2004, d’une couleur profonde, est particulièrement savoureux, aux très beaux arômes de fruits mûrs avec des notes de cannelle, très équilibré en bouche. Le 2003 est de robe pourpre fonçé, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis, la mûre et les sous-bois, riche et persistant, avec des tanins veloutés.
    vins du siecle
    Château TOUR-MARCILLANET

    Château TOUR-MARCILLANET

    (HAUT-MÉDOC)
    Vignoble Ponsar-Mahieu

    33112 Saint-Laurent-Médoc
    Téléphone :05 56 59 92 94
    Télécopie : 01 43 20 14 75
    Email : info@chateau-tour-marcillanet.fr
    Site : www.chateau-tour-marcillanet.fr

    Bien apprécié ce Haut-Médoc 2007, de belle robe, de bonne base tannique, persistant, gras, de bouche ample et corsée, avec ce nez subtil dominé par la fraise mûre, d’une très belle structure, un vin qui mêle charme et richesse, aux nuances fruitées bien persistantes. Le 2006, charnu, aux tanins puissants, où dominent la fraise des bois bien mûre et l’humus, est un vin de charpente structurée et fine à la fois, complexe et persistant, non encore à maturité. Beau 2005, dense et gras, alliant puissance et distinction, bien charnu, d’une grande finesse, avec des connotations de fruits (griotte) et de fleurs (violette), et des nuances de cerise cuite et de truffe au palais. Le 2004, de robe brillante, est bien ferme en bouche, avec un bouquet corsé et des arômes de fruits rouges très murs. Le 2003 est très équilibré, aux senteurs de sous-bois, de fruits rouges, de poivre, aux tanins présents et soyeux à la fois, de garde.

    Château TOUR-du-ROC

    Château TOUR-du-ROC

    (HAUT-MÉDOC)
    Philippe et Emmanuel Robert
    1, rue de l'Église
    33460 Arcins
    Téléphone :05 56 58 90 25
    Télécopie : 05 56 58 94 41
    Email : tourduroc@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-tourduroc.com

    Une place toujours enviée dans le Classement pour cette propriété familiale depuis plusieurs générations, qui s’étend sur 12 ha de croupes graveleuses très bien exposées (pas de désherbage chimique, vendanges manuelles, vinification traditionnelle avec longue cuvaison de 3 semaines, élevage en fûts de chêne pendant 12 mois...). Cela donne ce remarquable Haut-Médoc 2007, médaille d’argent au concours Bordeaux vins d’Aquitaine 2009, aux senteurs de petits fruits à noyau et d’épices, riche, charnu et dense, avec de la matière et des tanins, un vin puissant, d’une belle harmonie en bouche, prometteur. Beau 2005, intense et coloré, aux arômes de cassis, de cannelle et de poivre, corsé, ample, avec des tanins très structurés, un vin riche en arômes comme en bouche, de fort belle évolution. Le 2003 commence à très bien se goûter, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de fort bonne garde. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

     

  • Pin it!

    Des "satellites" qui sont de grands vins à part entière

    Des "satellites" qui sont de grands vins à part entière

     

    Château FARGUET

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Pascal Pobeda
    Parsac
    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 24 61 80
    Télécopie : 05 57 24 65 81
    Email : chateaufarguet@orange.fr

    Valeur sûre. Fils d’un agent d’affaires girondin, Pascal Pobeda a concrétisé son rêve de devenir viticulteur il y a déjà près de 20 ans. Le domaine de 6,27 ha s’étend sur des sols argilo-calcaires (Merlot majoritaire, 15% de Cabernet-Sauvignon, et 10% de Cabernet franc, vignes de 25 à 30 ans, élevage 12 mois dont 60% en barriques neuves). Le tout donne ce Montagne Saint-Émilion 2003, charnu en bouche, tout en subtilité, de couleur soutenue, au nez où s'entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, charpenté et riche, un vin qui se goûte parfaitement bien aujourd’hui.

    Château LA FLEUR GRANDS-LANDES

    Château LA FLEUR GRANDS-LANDES

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Vignobles Carrère
    Lamarche - RN 89
    33910 Saint-Denis-de-Pile
    Téléphone :05 57 24 31 75
    Télécopie : 05 57 24 30 17
    Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr

    Vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne). Un excellent Montagne-Saint-Émilion 2006, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, de jolie robe grenat intense, un vin ferme et épicé. Remarquable 2005, de bouche harmonieuse, dense et mûre, un vin dominé par des notes de réglisse, de robe grenat brillant, très équilibré, bien prometteur. Excellent 2004, charnu, très parfumé, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, tout en charme, dense et coloré. Le 2003 est tout en arômes, tout en bouche, de très bonne évolution comme le prouve ce 97, aux connotations de fruits noirs, de cannelle et d’humus, ample, un vin corsé, ferme et persistant en bouche.

     

    Château la GRANDE-BARDE

    Château la GRANDE-BARDE

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Dominique Maurèze

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 64 98
    Télécopie : 05 57 74 65 42
    Email : chateaulagrandebarde@wanadoo.fr

    Un vignoble de 9 ha marqué par son Merlot prédominant. Cela se retrouve dans ce Montagne-Saint-Émilion 2006, de robe sombre, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis, myrtille) et la truffe, aux tanins satinés et puissants à la fois, complexe, à découvrir sur une épaule d’agneau. Le 2005, charnu et gras, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, est un vin solide, aux tanins fondus et harmonieux. Excellent 2004, de belle couleur, intense, corsé, velouté, aux nuances de mûre et de truffe, aux tanins fermes et ronds à la fois. Le 2003 est un vin alliant structure et présence aromatique, très bien charpenté, où les senteurs d’humus et de griotte prédominent.

    Château JURA-PLAISANCE

    Château JURA-PLAISANCE

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Mme B.Delol

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 51 91 44
    Télécopie : 05 57 51 88 92
    Email : bernard.delol@sfr.fr

    Un vignoble de 8 ha qui borde les appellations Pomerol et Saint-Émilion (sol argilo-calcaire, sables, 60% Merlot, 40% Cabernet franc). Dans cette propriété, les vins sont élevés en barriques de 2 à 3 vins afin de ne pas avoir le goût de boisé trop prononcé, ce qui nous change des cuvées écœurantes que l’on peut trouver dans le coin. Vous aimerez comme nous ce Montagne-Saint-Émilion 2007, élevé 18 mois en fûts de chêne, tout en bouche, au nez délicat, associant puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d’une grande harmonie, séveux, généreux en bouche, à ouvrir sur un pot-au-feu. Le 2006 développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, un vin aux tanins présents et mûrs à la fois, dense et ample, très équilibré en bouche. Le 2005, aux arômes puissants de fruits cuits, d’humus et d’épices, est de bouche riche, de très bonne garde. Le 2004 est de couleur grenat intense, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, riche et velouté, de bonne bouche aux notes d’humus et de pruneau, très classique, très agréable en ce moment. Le 2003 est charpenté, aux saveurs de fruits noirs mûrs, aux tanins souples et très équilibrés, d’une jolie finale.

    Château PIRON

    Château PIRON

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Domaine Fressineau Frères

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 61 57
    Télécopie : 05 57 74 61 57
    Email : vignes@domaine-fressineau-chateau-piron.com
    Site : www.domaine-fressineau-chateau-piron.com

    Très bien classé avec cet excellent Montagne-Saint-Émilion 2007 (vignoble de 12 ha sur sol argileux avec assise calcaire, 85% Merlot et 15% Cabernet), au nez subtil dominé par le pruneau et la griotte, avec des tanins soyeux et très équilibrés, d’une couleur intense, un vin gras et rond, avec cette bouche chaleureuse et séduisante. Le 2006 poursuit sa belle évolution, de très belle robe grenat, qui allie concentration aromatique et souplesse au palais, avec ces arômes d’épices et de griotte, bien corsé, un très joli vin, tout en bouche. Beau 2005, de belle robe soutenue, avec ce charnu et cette pointe d’épices caractéristique, de bouche puissante et souple, de bonne base tannique, bien charpenté. Excellent 2004, de bonne bouche avec des notes persistantes de violette, de mûre et d’épices, coloré et ample, alliant une finesse tannique à une jolie rondeur en bouche, d’une très jolie finale avec ses notes de fumé. Des visites guidées sont proposées à la propriété.

    Château ROC de CALON

    Château ROC de CALON

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    SAS Vignobles Bernard Laydis
    3, lieu dit Barreau
    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 63 99
    Télécopie : 05 57 74 51 47
    Email : s.laydis@rocdecalon.com
    Site : www.rocdecalon.com

    Au sommet. Un vignoble de 20 ha (sols argilo-calcaires, 75% Merlot, 20% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon). Superbe Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2006, élevage de 12 à 15 mois en barriques neuves (40%) et barriques d’un vin et plus (60%), un vin comme on les aime, parfumé et complexe, avec des arômes de fruits noirs, d’épices, gras, très harmonieux comme ce beau 2005, médaille d’Or à Bruxelles en 2009, avec des notes de cerise fraîche et d’humus, de bouche complexe et persistante, un vin très réussi, délicatement boisé et épicé, aux tanins mûrs, de très bonne évolution, qui demande une cuisine relevée. Le Montagne-Saint-Émilion 2006, tout en couleur et en matière, au nez complexe avec des senteurs de fruits rouges bien mûrs et de réglisse, de bouche puissante, idéal sur un gibier. Le 2005, tout en couleur et en matière, avec ces notes très caractéristiques et très persistantes de groseille et d’épices, de garde. Goûtez aussi le Daylis de Roc de Calon 2006, au nez légèrement boisé, toasté avec des effluves de fruits noirs, un vin qui permet d’attendre l’évolution des autres cuvées.
    LEXIQUE DU VINABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

    La TOUR MONT D'OR

    La TOUR MONT D'OR

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Président : André Fellonneau

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 62 15
    Télécopie : 05 57 74 50 51
    Email : la.tour.mont.dor@wanadoo.fr

    Belle place dans le Classement 2010, et tout-à-fait méritée. Valeur sûre avec le Montagne-Saint-Émilion La Tour Mont d’Or 2007, un vin qui associe une charpente réelle à une jolie souplesse en bouche, coloré, développant des arômes séduisants de cassis, de violette et de sous-bois. Excellent 2006, élevé en fûts de chêne, tout en bouche, fin et corsé à la fois, associant puissance et distinction, charnu, où dominent les fruits mûrs et les épices, un vin qui poursuit sa belle évolution. De couleur grenat soutenu et intense, le 2005 marie structure et velouté, au nez bien caractéristique de fruits surmûris et de sous-bois, un vin bien charnu qui poursuit une fort belle évolution. Goûtez le Montagne-Saint-Émilion Château Palon Grand Seigneur : “ce vin doit son nom à une anecdote, nous précise-t-on, lors de son premier examen, il fut présenté à l’aveugle devant la commission d’experts pour obtenir le droit de porter l’appellation Montagne-Saint-Émilion. Un des experts après l’avoir fait tourner longuement en bouche dit : “Celui-là, Messieurs, c’est un grand seigneur !” il s’appelait Palon, il devint Palon Grand Seigneur”. Le 2005 est très bien élevé, de belle couleur soutenue, parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, aux tanins ronds, tout en bouche avec ses nuances de mûre et de fraise cuite, mêlant finesse et structure.

    Château LA TUILERIE DES COMBES

    Château LA TUILERIE DES COMBES

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Comte Vincent Le Grelle

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 67 98
    Télécopie : 05 57 74 00 06
    Email : vincent.legrelle@skynet.be
    Site : www.latuilerie.net

    Bien aimé ce Montagne-Saint-Émilion 2007, complexe et harmonieux, avec des nuances se définissant par des arômes de fraise des bois et de poivre, un vin de couleur soutenue, aux tanins amples, tout en bouche. Excellent 2006, dont les tanins sont souples et bien équilibrés, au nez intense, un vin corsé, de bouche harmonieuse et persistante, de très bonne garde. Le 2005, d’un beau rouge profond, au nez subtil, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, est ample et de bonne structure. Le 2004, de robe grenat, riche, au nez intense, complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et dense à la fois. Le 2003 est tout en bouche, riche et gras, avec des arômes persistants et puissants, charpenté et distingué, aux nuances de violette et d’humus. Excellent Montagne-Saint-Émilion cuvée Rubens 2003, un vin corsé comme il le faut, avec des tanins amples et une charpente souple, avec ce nez dominé par les petits fruits rouges mûrs (cerise, fraise…), de robe pourpre, de bouche généreuse et charnue.

     

     

    vins du siecle


    VIEUX CHATEAU DES ROCHERS

    VIEUX CHATEAU DES ROCHERS

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Jean-Claude Rocher
    16 Mirande
    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 62 37 et 06 80 64 49 75
    Télécopie : 05 57 25 18 14
    Email : vieuxchateaudesrochers@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/vieuxchateaudesrochers

    Au sommet. Un vignoble de 4,8 ha, planté sur des sols argilo-calcaires et argilo-siliceux avec de vieilles vignes de 30 ans, 80% Merlot et 20% Cabernet franc. Les vins sont élevés dans le respect de la tradition : taille rigoureuse, éclaircissage des grappes, effeuillage, vendanges manuelles de raisins mûrs et sains, cuvaison douce et suffisamment longue et enfin un élevage de 18 à 24 mois. Remarquable Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2007, velouté, bien parfumé, avec ses senteurs de mûre et de sous-bois, aux tanins fermes et ronds à la fois, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, de bouche suave marquée par une pointe d’épices caractéristique. Le 2006 associe couleur et structure, au nez complexe à dominante de fruits frais (cerise, groseille) et d’humus, bien typé, aux tanins puissants et moelleux à la fois. Superbe 2005, de robe pourpre, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, qui réunit charpente et distinction, de belle évolution. Le Montagne-Saint-Émilion cuvée Tradition 2007 est fin, souple et savoureux, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de fruits frais et d’humus, aux tanins équilibrés et mûrs, de bouche ample et soyeuse, à déboucher sur un rôti. Excellent 2006, charmeur, aux senteurs de griotte mûre et d’épices, un vin qui allie harmonie et souplesse, généreux, ferme en bouche avec cette dominante de pruneau en finale, de très bonne évolution.

    Château CHENE-VIEUX

    Château CHENE-VIEUX

    (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
    Sce Y.Foucard et Fils

    33570 Puisseguin
    Téléphone :05 57 74 63 15
    Télécopie : 05 57 25 36 45
    Email : foucardetfils@orange.fr

    Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire et une répartition idéale de 79% Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépages, avec des vignes de 25 ans. Coup de cœur pour ce Puisseguin cuvée Première 2006, médaille d’Argent au concours Bordeaux Vins d’Aquitaine 2008, fondu et bien parfumé, au nez complexe où dominent la prune, la mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, suave, avec des tanins veloutés et bien structurés. Le Puisseguin-Saint-Émilion 2006, tout en bouche, fin et corsé à la fois, associant structure et distinction, gras, de couleur pourpre, avec des notes de framboise et de fumé, aux tanins moelleux. Remarquable 2005, de charpente à la fois puissante et souple, avec des arômes de fruits rouges complexes (griotte, mûre), de bouche dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé, un vin de garde. Le 2004 est riche en arômes, aux notes de fruits et de cannelle, dense, très équilibré au nez comme en bouche. Le Lalande-de-Pomerol Château de Musset 2006, corsé, est typé, un vin à la fois charnu et rond, tout en arômes, de bouche ample, de couleur intense, avec des senteurs de fruits cuits et d’épices.

    Château HAUT-SAINT-CLAIRPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château HAUT-SAINT-CLAIR

    Château HAUT-SAINT-CLAIR

    (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
    Yannick et Andrea Le Menn

    33570 Puisseguin
    Téléphone :05 57 74 66 82
    Télécopie : 05 57 74 51 50
    Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair

    Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). Tout en charme, leur Puisseguin-Saint-Émilion 2007 est un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras en bouche, il se goûte déjà très bien. “Le 2007 est une année de vigneron, nous dit Yannick Le Menn, il ne fallait pas partir en week-end en mai ou en juin, il fallait être au travail, c’était prépondérant ! L’été indien a bien achevé la maturation des raisins et c’est aussi grâce à notre deuxième table de tri que nous avons nettement amélioré la pureté de la matière première que nous mettons en cuves. On a oxygéné pour arrondir les polyphénols, ce qui rend les vins plus savoureux, et nos 2007 sont très satisfaisants, le vin est bien fruité, pas trop tannique, il sera agréable dans sa jeunesse, souple et très plaisant.” Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Beau 2005, où s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices. “Les 2006 et 2004, poursuit Yannick Le Menn, sont des millésimes plus atlantiques avec des arômes floraux, alors que 2005 et 2003 sont des vins de type plus méridional, aux arômes de fruits noirs. En fait, les 2006 et 2004 sont des vins plus “féminins”. Ils ont chacun leurs caractères propres mais ils se ressemblent car les conditions climatiques étaient similaires, deux millésimes assez classiques du Bordelais qui présentent une belle élégance et de la complexité. Ils ont été “encadrés” par des millésimes très médiatiques et c’est dommage, car je suis sûr, que, lorsque l’on ouvrira ces bouteilles, dans quelques années, on aura beaucoup de plaisir à les déguster.” Goûtez leur excellent Second Vin, la cuvée Moulin Saint-Clair. Très beau rapport qualité-prix-typicité.
    vins du siecle

     

    Vignobles Jean BOIREAU

    Vignobles Jean BOIREAU

    (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
    Martine et Christelle Boireau
    Les Grands Jays
    33570 Les Artigues-de-Lussac
    Téléphone :05 57 24 32 08
    Télécopie : 05 57 24 33 24
    Email : earl-vignobles-boireau@wanadoo.fr
    Site : www.vignobles-jean-boireau.com

    Particulièrement apprécié leur Lussac-Saint-Émilion Château Milon 2008, de robe soutenue et brillante, d’une jolie concentration d'arômes (cassis, fraise, épices…), persistant et bien équilibré, fondu en bouche, un vin bien charnu comme il le faut. Savoureux Lussac-Saint-Émilion Haut-Milon 2008, élevé en fûts, encore très jeune, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration, aux notes de groseille et d’épices bien caractéristiques, de garde, bien sûr. Le 2007 est un vin à la robe rubis intense, avec ce nez caractéristique de petits fruits rouges frais (cassis, griotte...), aux tanins denses, tout en nuances, d’excellente garde. Il y a aussi le Bordeaux Supérieur Château Grand Lavergne 2008, de belle robe rubis, un vin au nez intense de pruneau et d’humus, tout en arômes, qui marie parfaitement richesse et finesse, aux tanins veloutés, tout en bouche, très réussi comme le Bordeaux Château des Barries 2008, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins présents qui commencent à se fondre, intense, il associe puissance et distinction, il peut tout à fait s’apprécier maintenant, mais récompensera bien mieux la patience. Goûtez aussi le Bordeaux Supérieur Château Les Grands Jays 2008, au nez persistant (griotte, violette), bien équilibré, aux tanins savoureux, très aromatique, agréable et vraiment très abordable.

    Château DUMON BOURSEAU MILON

    Château DUMON BOURSEAU MILON

    (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
    Alain Dumon
    Malidure
    33570 Lussac
    Téléphone :05 57 74 63 95
    Télécopie : 05 57 74 63 95
    Email : ch-dumon-bourseau-milon@orange.fr
    Site : www.vignobles-dumon.com

    Taille en guyot mixte ou double, ébourgeonnage, épamprage, effeuillage mécanique, enherbement et désherbage sous le rang, pratique de la lutte raisonnée... On se fait plaisir avec ce Lussac-Saint-Émilion 2006 (80% Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, sols sablo-argileux et argilo-calcaires), Médaille d’Or au concours de Bordeaux vins d’Aquitaine, riche en couleur, au nez de petits fruits rouges frais, légèrement épicé, très charmeur par sa rondeur et son équilibre, de très bonne bouche dominée par les fruits à noyau mûrs. Le 2005, médaille d’Argent au concours de Bordeaux vins d’Aquitaine, de couleur grenat, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, est un vin opulent et de bonne garde. Le 2004 est bien typé, corsé, riche en couleur comme en arômes, aux notes de fruits macérés en finale. Le 2003, médaille d’Or au concours de Bordeaux, avec ses notes de mûre et de griotte, est un vin de bouche savoureuse.

    Château de La GRENIÈRE

    Château de La GRENIÈRE

    (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
    Odette et Jean-Pierre Dubreuil

    33570 Lussac
    Téléphone :05 57 24 16 87
    Télécopie : 05 57 74 56 28
    Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr

    Une propriété de 10 ha (55% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc). Ce propriétaire chaleureux peut être fier de son Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2007, une cuvée élevée en fûts de chêne, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants et médaille d’Argent au concours Mondial de Bruxelles, dense, riche et rond à la fois, parfumé, de jolie robe grenat intense, avec ce bouquet complexe où se marient des notes de petits fruits rouges et d’humus, au boisé délicat, de très bonne garde. Le 2006, médaille d’Argent au Concours Général Agricole Paris 2008, révèle des notes de fruits macérés et d’épices, charpenté, de bouche puissante, aux nuances de fruits surmûris et de sous-bois, aux tanins très équilibrés, d’excellente évolution. Excellent Lussac-Saint-Émilion cuvée Tradition 2007, un vin qui allie souplesse et richesse, avec des tanins mûrs, tout en bouche où dominent les fruits macérés. Le 2006, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants, est un vin charnu, épicé, aux tanins concentrés, complet.
  • Pin it!

    Les meilleurs vins blancs racés et très abordables

    Du plus sec au plus suave, la France regorge de vins blancs racés et très abordables, comme :

     

    Château BELLE GARDE

    Château BELLE GARDE

    (BORDEAUX)
    Éric Duffau

    33420 Génissac
    Téléphone :05 57 24 49 12
    Télécopie : 05 57 24 41 28
    Email : duffau.eric@wanadoo.fr

    Coup de cœur pour ce Bordeaux rouge 2007, une cuvée élevée en fûts de chêne (80% Merlot, 10% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, vendanges vertes fin juillet afin de ne laisser que 8 grappes par pied, et permettre une meilleure maturité, élevage 12 mois en barriques...), un vin ample et authentique, fort bien élevé, parfumé, avec ce nez où dominent la mûre, la violette et les épices, un vin structuré et harmonieux qui demande une cuisine relevée. Le 2006 est charnu, aux tanins souples, au nez intense (mûre, épices), de très jolie bouche, harmonieux, de très bonne évolution. Goûtez son Bordeaux blanc, floral et persistant, qui conjugue finesse et souplesse en bouche, parfait sur des fruits de mer.

    Château la CHÂTAIGNERAIE

    Château la CHÂTAIGNERAIE

    (BORDEAUX)
    Vignobles Maulun

    33760 Targon
    Téléphone :05 56 23 41 66
    Télécopie : 05 57 34 41 43
    Email : frederic.maulun@wanadoo.fr

    À la tête de leurs appellations. Beau Bordeaux Supérieur Château Vieux L’Estage 2007 (issu principalement du Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon et Cabernet franc), tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de mûre, coloré, charpenté et élégant, aux tanins fermes et denses. Le 2006 est un vin avec beaucoup de souplesse, de bouche ample, aux notes bien marquées de fruits frais et d’humus, puissant et rond à la fois, de très bonne évolution. Excellent Bordeaux rosé Château Vieux L’Estage, l’un des meilleurs de l’appellation comme leur Entre-Deux-Mers Château Vieux L’Estage, d’un beau jaune pâle, très aromatique, d’une belle fraîcheur persistante, une valeur sûre, finement bouquetée avec des senteurs de noisette et de pomme, d’un bel équilibre. Le Bordeaux rouge 2007, qui allie charpente et finesse, parfumé, de robe soutenue, de bouche classique et bien typée.

    Domaine de LAUBERTRIE

    Domaine de LAUBERTRIE

    (BORDEAUX)
    Bernard Pontallier

    33240 Salignac
    Téléphone :05 57 43 24 73
    Télécopie : 05 57 43 17 24
    Email : domainedelaubertrie@orange.fr
    Site : www.domainedelaubertrie.jimdo.com

    Vignoble de 15 ha, situé sur un plateau argilo-calcaire, dont la moyenne d’âge des vignes est de 30 ans et les vendanges manuelles. Vous apprécierez ce Bordeaux rouge 2007, de robe pourpre, un vin corsé comme il le faut, avec des tanins mûrs et une charpente solide, au nez dominé par les petits fruits rouges cuits. Très bon 2006, au nez d’épices, de violette et de sous-bois, bien charpenté, un vin qui mêle richesse et harmonie. Le Bordeaux blanc sec 2008 est à dominante de fruits frais, un vin qui allie vivacité et souplesse, d’une finale franche et ronde. Goûtez le Crémant de Bordeaux, bien équilibré en acidité, d’une jolie finesse, à la mousse ample et florale.
    Château GABACHOT

    Château GABACHOT

    (BORDEAUX)
    M. Fernandez
    20, rue Lafon
    33540 Sauveterre-de-Guyenne
    Téléphone :05 56 71 51 24
    Télécopie : 05 56 71 65 28
    Email : jean-fernandez2@wanadoo.fr

    Fidèle à lui-même, ce Bordeaux 2007 associe concentration aromatique, finesse des tanins et charpente, un vin de bouche flatteuse et dense à la fois, suave, aux nuances de fruits noirs, riche en bouquet comme en matière. Excellent 2006, de belle couleur, de jolie bouche légèrement épicée, aux tanins fermes et ronds à la fois, de très bonne évolution. Le 2005, médaille d’Or à Paris, coloré et parfumé (pruneau, violette), est remarquable, mêlant rondeur et structure en bouche, séveux, bien charpenté, de très bonne évolution. À la suite, cet Entre-Deux-Mers, aux connotations subtiles de citronnelle et de fleurs blanches, très équilibré, associant souplesse et vivacité au palais. Très bon Bordeaux rosé, tout en fruité et en fraîcheur, sec et suave à la fois, l’un des meilleurs de l’appellation. Goûtez le Bordeaux Supérieur 2005, médaille d’Argent à Bruxelles, un vin bien typé, généreux, bien charnu, complexe et subtil à la fois, dominé par les petits fruits rouges mûrs et les sous-bois.

     

    Domaine VAL de CAIRE

    Domaine VAL de CAIRE

    (COTEAUX-D'AIX)
    Guillaume Reynier
    Route de Caire-Val
    13840 Rognes
    Téléphone :04 42 50 94 79
    Télécopie : 04 42 50 94 79
    Email : valdecaire@gmail.com
    Site : www.valdecaire.com

    Très bien classé. En 2003, Guillaume Reynier s’installe en tant que jeune agriculteur et produit sa première récolte. Sa priorité a été de respecter et d’essayer de laisser le terroir s’exprimer : amélioration du palissage, fertilisation organique, sélection parcellaire... L’important faire un vin de terroir, un vin de vigneron. Ses efforts se retrouvent dans ce Coteaux-d’Aix-en-Provence blanc 2008 (sols peu profonds de sable mêlé d’éclats calcaires, de silex fossiles), au nez subtil (fleurs blanches, amande, pomme), tout en persistance, avec une note de fraîcheur très agréable et persistante. Excellent rosé 2008, issu d’une macération à froid de 6 heures pour la Syrah et de 10 heures pour le Grenache, de belle teinte, tout en bouche, fruité, avec des notes prononcées de framboise et de rose. Le rouge 2007 (Syrah majoritaire 80% avec 20% de Cabernet-Sauvignon, vendange égrappée, fermentation levures indigènes, élevage durant 14 mois en barriques) est de belle robe grenat, riche et structuré, au nez où dominent des notes de cassis et de griotte. La cuvée Coup de Foudre 2006, avec une plus importante proportion de Syrah 85% et un élevage de 18 mois en barriques, de couleur rubis profond, développe un nez puissant dominé par la garrigue et la cerise noire, un vin de belle structure, de garde.

     

    Domaine JAS des OLIVIERS

    Domaine JAS des OLIVIERS

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Famille Olivier
    1386, avenue André Léotard
    83600 Fréjus
    Téléphone :04 94 51 15 19
    Télécopie : 04 94 51 15 19
    Email : info@jas-des-oliviers-.com
    Site : www.jas-des-oliviers.com

    Au sein de cette exploitation familiale se perpétue une activité vinicole et agricole avec des méthodes traditionnelles. Tous les travaux de l'exploitation sont partagés entre les membres de la famille, puisque sept personnes sur trois générations interviennent en fonction de leurs connaissances et capacités. Les vignes sont constituées de 4 parcelles : des Étangs, de Roquebrune, de Sainte-Brigitte et de la Madeleine, où les différents cépages trouvent leur place suivant les caractéristiques des terroirs. Leur Côtes-de-Provence cuvée Sainte-Brigitte rouge 2007 est dense, aux arômes de fruits cuits et d’épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, puissant au nez comme en bouche, d’excellente garde. Le Sainte-Brigitte blanc 2008, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul...), complexe au nez comme en bouche, est un vin très agréable comme le Côtes de Provence cuvée Sainte-Brigitte rosé 2008, de belle teinte, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique. Joli vin de Pays des Maures blanc cuvée de la Bergerie, franc, avec un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité. Goûtez aussi le VDP des Maures cuvée du Rocher rouge 2007, de robe foncée, au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide.

     

    Château de CANCERILLES

    Château de CANCERILLES

    (COTEAUX VAROIS)
    Chantal et Serge Garcia
    1400, route de Belgentier
    83870 Signes
    Téléphone :04 94 90 83 93
    Télécopie : 04 94 90 83 93
    Email : garcia@chateaudecancerilles.com
    Site : www.chateaudecancerilles.com

    La famille Garcia, en 1989, acquiert une centaine d’hectares, sur lesquels se trouve le château pour y développer la viticulture et perpétuer la tradition. Vignoble de 12 ha. On y élève cet excellent Coteaux Varois en Provence Ambroisie du Terroir rouge 2006, issu d’une longue macération en cuves avec remontages et foulages journaliers, de robe rouge intense, un vin aux arômes soutenus de fruits rouges et noirs, de bouche dense, parfait sur un lapin à la moutarde , comme on le suggère ici. Le Coteaux Varois Fleur de Vigne rosé 2008 (80% Cinsault), aux connotations de cassis et de poivre, est bien classique, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée. Goûtez le vin de Pays du Var Cuvée Paternel blanc 2006, où se retrouvent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche, vraiment très charmeur. Chambres d’hôtes disponibles.
    Châteaux ELIE SUMEIRECÔTES DE PROVENCE Châteaux ELIE SUMEIRE

    Châteaux ELIE SUMEIRE

    (CÔTES DE PROVENCE)

    Famille Sumeire Château Coussin Sainte-Victoire
    13530 Trets
    Téléphone :04 42 61 20 00
    Télécopie : 04 42 61 20 01
    Email : sumeire@sumeire.com
    Site : www.chateau-elie-sumeire.fr

    Les vignobles s’étendent sur 300 ha, avec un âge moyen de 30 ans. Les domaines Sumeire entament leur dernière année de reconversion biologique. Labourage et travail à l’ancienne, puis des vendanges manuelles expliquent ce très beau Le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Coussin cuvée César rouge 2007, de très belle robe aux reflets grenat, aux nuances de cassis et de garrigue, de bouche charnue et chaleureuse, avec des tanins denses et une finale complexe où l’on retrouve la mûre, le cuir et le cacao. Savoureux Côtes-de-Provence Château Coussin blanc 2009, typé comme on les aime, tout en rondeur, finement bouqueté avec des notes de noisette, d’un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité. Le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rosé Château Coussin 2009 est vrfaiment séduisant, riche et rond à la fois, de bouche complexe et fine. Leur autre Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Maupague rouge 2007, issu d’un terroir d’éboulis et de colluvions d’argiles ou de grès, de belle robe grenat dense, au nez de fruits mûrs et d’humus, aux tanins bien présents, à la fois soyeux et riches, est un vin puissant, d’une belle harmonie en bouche comme le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Maupague rosé 2009, qui sent la rose et la groseille, un vin mêlant nervosité et rondeur. Provenant de leur vignoble de Cuers, le Château L’Afrique rouge 2009, encore fermé, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Tout en arômes, le Côtes-de-Provence Château L’Afrique rosé 2009 est de bouche friande, avec des nuances d’abricot et une note épicée. À ses côtés, le Château L’Afrique rosé cuvée César 2009, très agréable, un vin de robe brillante, aux nuances de de framboise et ce savoureux Château L’Afrique rouge cuvée César 2007, encore jeune, de très jolie couleur grenat, structuré, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, mêlant couleur et matière, de très bonne évolution.
    Domaines BUNAN

    Domaines BUNAN

    (BANDOL)
    Pierre et Paul Bunan

    83740 La Cadière-d’Azur
    Téléphone :04 94 98 58 98
    Télécopie : 04 94 98 60 05
    Email : info@bunan.com
    Site : www.bunan.com

    Au sommet. Pierre et Paul Bunan, secondés par leurs enfants, Claire et Laurent, peuvent être fiers du travail effectué avec acharnement qu’ils ont réalisé sur ces terres de Bandol, créant l’une des plus belles entités qui soient. Leurs 2 crus possèdent chacun une spécificité propre. Leur Bandol Château de La Rouvière rouge 2005 est très puissant en couleur comme en arômes, un vin qui fleure bon les fruits mûrs et les épices (mûre, cassis, poivre...), légèrement poivré en finale, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer. Beau 2004, où se mêlent les épices et les fruits rouges, riche en couleur comme en structure, qui poursuit sa bonne évolution comme ce 2003, de belle robe grenat dense, aux senteurs de fruits mûrs et d’humus, aux tanins présents, à la fois soyeux et riches. Le Château La Rouvière blanc 2008 est typé, très bien vinifié, suave en bouche, un vin harmonieux, aux arômes de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale. Le Château La Rouvière rosé 2008, de robe délicate, est un vin souple, frais, puissant en bouche, parfumé, sec et suave à la fois. À la suite, leur Bandol Moulin des Costes rosé 2008, d’un beau rose très pâle, légèrement épicé, de robe légère, associe nervosité et suavité, d’une belle finale, parfait sur une terrine de lièvre. Beau blanc Moulin des Costes 2008, très charmeur, ample, équilibré, d’une bonne acidité, où dominent les agrumes et l’amande, de bouche persistante, d’une grande richesse aromatique en finale, de caractère vif, tout en nuances. Remarquable Moulin des Costes cuvée Charriage rouge 2004, provenant de raisins sélectionnés sur les parcelles de vieilles vignes du Moulin des Costes (vieux Mourvèdres), vendanges égrappées en totalité, macération préfermentaire, pigeages journaliers, cuvaison 31 jours, élevage partiel en barriques. Une cuvée colorée, tout en arômes (framboise, réglisse...), de bouche charnue, de belle concentration et de grande maturité.

     

    Claude et Jean-Marc CHEVREAU

    Claude et Jean-Marc CHEVREAU

    (SANCERRE)

    Le Bourg 4, chemin de la Noue
    18300 Crézancy-en-Sancerre
    Téléphone :02 48 79 04 77 ou 02 48 79 08 67
    Télécopie : 02 48 79 44 17
    Email : ingrid.chevreau@neuf.fr
    Site : www.vins-sancerre-chevreau.com

    “Le Sancerre est comme un bon chrétien, il est bon quand il a fait ses Pâques”, dit-on ici, comme le faisait Balzac. On se fait donc plaisir en débouchant ce Sancerre blanc 2008, aux notes caractéristiques de noisette, un vin de belle robe, ferme et suave en bouche, très persistant, tout en harmonie, d’une jolie finesse, tout en distinction et richesse à la fois. Excellent Sancerre rouge 2007, très expressif de son Pinot Noir, équilibré, au nez de mûre, charnu, coloré, parfumé, aux notes de cerise, de groseille et d’épices, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Le Sancerre rosé 2008, avec un nez complexe où la rose s’associe à la framboise, d’une bouche intense et raffinée à la fois, est à ouvrir sur des crevettes ou des mets épicés.

    Domaine de la CHAISE

    Domaine de la CHAISE

    (TOURAINE)
    Christophe Davault
    37, rue de la Liberté
    41400 Saint-Georges-sur-Cher
    Téléphone :02 54 71 53 08
    Télécopie : 02 54 71 53 08
    Email : domainedelachaise@orange.fr
    Site : www.domaine-de-la-chaise-41.com

    Domaine de 55,80 ha situé sur les coteaux surplombant le Cher. Excellent Touraine Tradition 2008, coloré, riche au nez comme en bouche, très fin, aux tanins savoureux, légèrement épicé comme il se doit. Le Touraine Gamay 2008 est tout en bouche, franc, avec des nuances de framboise fraîche, tout en bouche comme le Touraine Clos des Roussettes Sauvignon 2008, aux notes d’agrumes et de fleurs fraîches, finement parfumé. Le Touraine rosé est particulièrement réussi, de robe très brillante, aux senteurs de pêche et de lis, de bouche fraîche, ample et fine, avec une finale légèrement poivrée.
    GITTON Père et FilsSANCERRE GITTON Père et Fils

    GITTON Père et Fils

    (SANCERRE)
    Pascal Gitton
    Chemin de Lavaud
    18300 Ménétréol-sous-Sancerre
    Téléphone :02 48 54 38 84
    Télécopie : 02 48 54 09 59
    Email : gittonvin@wanadoo.fr
    Site : www.gitton.fr

    Au sommet. Dans le silex, son nouveau Sancerre Xelis est une réussite, très floral, gras, avec ces notes de fumé bien spécifiques, mêlant la fraîcheur à la structure. Le Sancerre Les Belles Dames 2008 associe le fruit à la charpente, subtil et complexe, fleurant bon le genêt, le coing, de bouche riche et ample, avec des nuances de pain grillé, alliant finesse et persistance. Le Sancerre les Herses blanc 2006 est une réussite, ample et persistant, de robe dorée, riche au nez, avec des senteurs de rose et de fleur d’acacia, un vin gras et nerveux à la fois, très bien vinifié. Superbe Sancerre silex Galinot blanc 2008 (100% en fûts neufs), un vin très riche qui résiste bien aux tanins du bois, avec ce goût de silex qui lui est propre, de bouche raffinée et subtile, de belle évolution. Le Sancerre Les Romains blanc dégage un nez fin où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et d’agrumes, de bouche distinguée où dominent les fruits secs, de robe dorée. Le Sancerre Les Montachins, dont le terroir est situé à l’ouest où les vignes sont protégées par une colline, est de robe jaune clair, puissant et bouqueté, très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes. Exceptionnel Sancerre Les Romains rosé 2008, bien sec comme il se doit, tout en distinction, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée caractéristique, sec et suave à la fois. Beau Sancerre L’Amiral blanc 2009, de bouche puissante, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, tout en finale.

    Yves PROVOST et Fils

    Yves PROVOST et Fils

    (MUSCADET)

    Le Pigeon Blanc
    44430 Le Landreau
    Téléphone :02 40 06 43 54
    Télécopie : 02 40 06 47 10
    Email : muscadet.provost@orange.fr

    Un excellent Muscadet de Sèvre-et-Maine sur lie Fût de Chêne 2007, une cuvée issue des plus vieilles vignes, bien typé, fruité, un bel équilibre entre le sucre et l’acidité, aux connotations de citron et de pomme, de bouche intense, très charmeur, alliant rondeur et fraîcheur aromatique. Le 2006 est charmeur et savoureux comme le Muscadet Clos Saint Vincent des Rongères Muscadet de Sèvre et Maine sur lie Vieilles vignes 2007, tout en fruité et en finesse, souple, aux nuances subtiles de fleurs blanches et de pêche en finale. Très bon Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie 2008, avec des dominantes de poire et de tilleul, où s’associent rondeur et distinction, un joli vin à la fois fin et bien équilibré, de robe pâle.

     


    Domaine de MONTINE

    Domaine de MONTINE

    (COTEAUX DU TRICASTIN)
    Jean-Luc Monteilllet
    G.A.E.C de La Grande-Tuilière
    26230 Grignan
    Téléphone :04 75 46 54 21
    Télécopie : 04 75 46 54 21
    Email : DomainedeMontine@wanadoo.fr

    Au sommet de son appellation. Excellent Coteaux-du-Tricastin rouge Secret de Terroir 2009, qui reflète parfaitement son Terroir, avec ce nez complexe d’épices, de fruits noirs, la bouche est pleine et riche où l'on retrouve les fruits noirs exprimés par le nez, de garde. Excellent Coteaux-du-Tricastin blanc Viognier 2008, sols argilo-calcaires sablonneux, élevage en cuves inox (70 %) et en fûts de chêne (30 %) durant 5 mois, ferme et suave au palais, à la texture fine et soyeuse, tout en distinction qui se goûte sur un saumon grillé, tout en bouche. Le Coteaux-du-Tricastin rosé cuvée Gourmandise 2008 (Grenache, Syrah et Cinsault, rosé de saignée, macération pelliculaire) porte bien son nom, un vin à la belle robe brillante, croquant au fruité généreux, très agréable sur une quiche. Joli Coteaux-du-Tricastin blanc cuvée Gourmandise 2009, un vin franc, fleuri et persistant, avec ces notes de fleurs et d’agrumes caractéristiques, un vin qui allie fraîcheur et souplesse. Goûtez aussi le Vinsobres 2008, de robe grenat brillant, bien parfumé (mûre, humus...), d’une belle finale, un vin de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, d’une belle finale.
    Domaine de la CROIX BLANCHE

    Domaine de la CROIX BLANCHE

    (CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
    Daniel Archambault

    07700 Saint-Martin-d’Ardèche
    Téléphone :04 75 04 65 07 et 04 75 04 60 41
    Télécopie : 04 75 98 77 25
    Email : daniel.archambault@free.fr
    Site : www.domainedelacroixblanche.com

    Un nouveau défi s’ouvre, l’arrivée de Guillaume l’arrière-petit fils, jeune diplômé en œnologie qui a devant lui une page du Domaine a écrire. Beau CDR-Villages rouge cuvée Marguerite 2007 (en hommage à sa grand-mère, trisaïeule depuis 2005), issu à part égale de Syrah et de Grenache, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, un vin riche en couleur, classique de belle teinte grenat, dense et d’une belle persistance aromatique en finale. Très joli blanc cuvée Pierre des Granges, pur Clairette, au nez de petits fruits (pêche), ferme et suave au palais, à la texture fine et soyeuse, tout en distinction qui se goûte sur un saumon grillé, tout en bouche comme ce CDR rosé cuvée Rose Blanche 2007 (pur Syrah), de belle teinte, tout en arômes, avec des nuances de framboise et de rose, alliant structure et distinction. Le CDR rouge cuvée Claïas 2006, au nez dominé par les petits fruits rouges (cassis, framboise), aux tanins bien structurés, un vin qui mérite un pigeonneau. Goûtez encore le CDR cuvée Prestige 2007, puissant et soyeux en bouche, aux tanins fermes, aux notes de fruits rouges mûrs caractéristiques (griotte, fraise des bois).

    Domaine Rémi et Robert NIERO

    Domaine Rémi et Robert NIERO

    (CONDRIEU)

    rue de la Mairie
    69420 Condrieu
    Téléphone :04 74 56 86 99
    Télécopie : 04 74 56 86 99
    Email : domaine@vins-niero.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/vins-niero
    Site : www.vins-niero.com

    Robert Niéro a attendu le milieu des années 80 pour prendre la suite de son beau-père. Délaissant son ancien métier de banquier, il s'attache à accroître son domaine pour pouvoir vivre du fruit de son labeur, élaborant des vins classiques, fins et chaleureux. Son fils Rémi le rejoint sur le domaine en 2004 pour vivre leur passion commune pour la vigne et le vin. Valeur sûre avec son Condrieu Les Ravines 2008, un nez bien expressif où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais et de bruyère, de bouche franche et harmonieuse, un vin suave et sec à la fois, très bien élevé comme le Condrieu cuvée de Chéry 2008, un nez fruité et du caractère, pour cette cuvée toute en charme, de bouche puissante, riche en bouquet, très harmonieuse, aux notes prononcées de fruits secs et de petites fleurs. Puissant Côte-Rôtie 2007, de belle robe soutenue, un vin au parfum persistant de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé et parfumé au palais, de belle charpente, il est généreux et allie structure et rondeur en bouche. Le Côte-Rôtie Vires de Serines 2006, de couleur profonde, est concentré, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, il est bien parfumé, avec des connotations de cassis et de poivre, et allie couleur et matière, d’une jolie finale épicée.

    Domaine ALARY

    Domaine ALARY

    (CAIRANNE)
    Denis Alary EARL
    La Font-d’Estevenas Route de Rasteau
    84290 Cairanne
    Téléphone :04 90 30 82 32
    Télécopie : 04 90 30 74 71
    Email : alary.denis@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainealary

    Un domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vins sont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en conversion bio depuis 2009. Vendanges manuelles, tri de la vendange à la vigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muits... Excellent Cairanne rouge La Font d’Estevenas 2007, aux arômes de violette et de réglisse, avec des tanins présents et soyeux à la fois, un vin ferme et généreux. La Brunote 2007, de bouche structurée, d’une belle harmonie, est un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, bien équilibré. Le Cairanne blanc La Font d’Estevenas 2008, de bouche puissante, riche en bouquet, est très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, tout en rondeur. Très réussi, le Cairanne rouge La Grange Daniel 2008, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche puissante, est un vin ferme et fruité comme leur Cairanne CDR-Villages La Jean de Verde 2007, d’une belle couleur grenat pourpre, riche et parfumé, aux connotations discrètes de fruits macérés et d’humus, harmonieux, bien charpenté, d’excellente garde.

    Château FORTIACHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Château FORTIA

    Château FORTIA

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    MM. Pastre et Le Roy de Boiseaumarié
    Route de Bédarrides - BP 13
    84231 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 72 25
    Télécopie : 04 90 83 51 03
    Email : chateaufortia@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufortia

    On est bien au sommet avec ce Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée du Baron 2006 (60% Grenache, 30% Syrah, 10% Mourvèdre), de robe pourpre soutenu, un vin charnu, aux arômes friands de petits fruits rouges (cassis, framboise), avec ce nez délicat mais intense de fruits rouges et d’épices aux accents de garrigue, de bouche ample et soyeuse, aux tanins très équilibrés, de très bonne garde. Savoureux et superbe Château Fortia cuvée Réserve 2006 (85% Syrah, 15% Grenache) est puissant et typé, aux tanins fermes et bien équilibrés, corsé, aux notes de cuir et de cassis mûr, un vin de garde. Le Château Fortia Tradition 2006 (95% Grenache, 5% Syrah) au nez chaleureusement épicé avec des senteurs de pêche et de groseille, long et équilibré en bouche, velouté, d’un bel équilibre, à apprécier sur un filet de bœuf en croûte, par exemple. Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc 2008, au bouquet riche et harmonieux, avec des nuances de fruits secs et de petites fleurs, et juste ce qu'il faut d'acidité, bien équilibré, tout en finale.

    LE LEXIQUE DU VIN

    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


    Claude BERGER

    Claude BERGER


    Olivier et Claude Berger
    6, rue de Riquewihr
    68630 Mittelwihr
    Téléphone :03 89 47 90 79
    Télécopie : 03 89 47 81 02
    Email : alsace@vins-berger.com
    Site : www.vins-berger.com

    Un domaine de 7 ha (57 parcelles) et un vigneron attaché à l’enherbement de ses vignes qui améliore la structure du sol par l’apport de matières organiques. “Le millésime 2009, nous dit-on, laisse entrevoir des vins d’exception. Les vendanges se sont passées dans de très bonnes conditions, la patience a porté ses fruits, en effet, nous avons rentré les vendanges tardives le 2 décembre avec un potentiel de 18,3°.” On patiente donc avec ce Riesling cuvée Passion 2008, d’une grande richesse aromatique, aux connotations de petits fruits secs, épicé et dense, tout en bouche. Beau Pinot Gris l’Excellence du Terroir 2008, un vin à la robe intense, un vin tout en structure et parfums, avec ses arômes de citronnelle, très réussi. À ses côtés, le Rouge d’Alsace Pinot Noir élevé en fûts de chêne 2007, au nez très caractéristique dominé par les fruits surmûris, riche et parfumé, aux tanins savoureux. Le Muscat Tradition, au nez de noisette fraîche, rond et fruité en bouche, est très aromatique, très franc, vraiment très réussi. Goûtez aussi le Pinot Gris cuvée Tradition 2008, de bouche bien fruitée, un vin très équilibré, dense et typé, où la richesse s’associe à la distinction. Excellent Pinot Blanc, au nez subtil et persistant, de jolie mousse, aux arômes de noix fraîche et de pêche blanche.

    François et Vincent KIEFFER

    François et Vincent KIEFFER



    76, route du Vin
    67140 Itterswiller
    Téléphone :03 88 85 50 22
    Télécopie : 03 88 57 80 91
    Email : vin.kieffer@wanadoo.fr

    Toujours très bien classé. Un domaine où l’on pratique la lutte raisonnée. Excellent Riesling Terroir Itterswiller 2008, un vin qui possède sa propre originalité, fin et corsé, marqué par les fruits frais et le lis, mêlant structure et distinction, bien typé comme nous les aimons. Le Crémant brut d’Alsace Prestige est une réussite, de mousse légère et vive, avec ces nuances de fruits frais et de tilleul, une cuvée ronde et harmonieuse qui s’apprécie sur une tarte aux mirabelles. Tout en arômes, le Pinot Noir, élevé en barriques, allie puissance et souplesse, avec ces notes très persistantes de fumé et de fraise des bois, à déguster sur un rôti de porc. Le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2003, dense, aux connotations florales délicates, de bouche onctueuse, très gras, avec ces nuances de fleurs et de miel, poursuit sa belle évolution comme cet exceptionnel Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles 2005, gras, aux arômes puissants de fruits confits, de lente évolution.
    Domaine GRESSER

    Domaine GRESSER


    Rémy Gresser
    2, rue de l'Ecole
    67140 Andlau
    Téléphone :03 88 08 95 88
    Télécopie : 03 88 08 55 99
    Email : domaine@gresser.fr
    Site : www.gresser.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une famille exemplaire qui s’attache à élever ses Vins dans la grande tradition en laissant s’exprimer au mieux chaque terroir et le faisant savoir : la contre-étiquette est parfaite et indique le terroir du vin, l’échelle de sucrosité et l’accord mets-Vins. “Je cultive la vigne selon la règle de nos ancêtres, précise Rémy Gresser. Je me sens paysan et artisan de la vigne.” Il est soucieux de transmettre aux générations futures le terroir, le sol vivant, les vieilles vignes, le savoir-faire et la passion de la famille, vignerons de père en fils depuis le XVIe siècle. Ils protègent leur vignoble en privilégiant les moyens biologiques. Le domaine a la chance de posséder de très jolis terroirs de schistes, sables et argiles (10 ha 30, vignes de 40 ans). Superbe Riesling Grand Cru Kastelberg 2006, tout en structure et parfums, avec des notes de noisette et de rose, un vin puissant, sec et souple à la fois, fondu en bouche, tout en finesse. De belle robe doré brillant, le Riesling Grand Cru Moenchberg 2005 est racé, aux connotations de fleurs, très finement épicé, subtil et suave en bouche, de très bonne évolution. Beau Riesling Grand Cru Wiebelsberg 2007, un vin tout en arômes, d’une grande persistance au nez comme en bouche, avec des senteurs d’agrumes frais et de noix. Le Pinot Blanc 2008 est un vin floral, au nez intense et complexe, d’une belle intensité aromatique au palais, frais et franc.

    Gérard METZ

    Gérard METZ


    Éric Casimir
    23, route du Vin
    67140 Itterswiller
    Téléphone :03 88 57 80 25
    Télécopie : 03 88 57 81 42
    Email : eric@vinsgerardmetz.net
    Site : www.vinsgerardmetz.net

    Un propriétaire sympathique et un domaine de 12 ha. Excellent Riesling Grand Cru Muenchberg cuvée Thibaud 2007, franc et fruité, aux senteurs de coing et de fleurs blanches, de bouche persistante, avec des notes minérales en finale. Le Pinot Gris 2008 est racé, au bouquet où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, très agréable. Très aromatique, le Gewurztraminer cuvée Mégane 2007, développe un nez intense et subtil à la fois, marqué par des connotations de narcisse et de fruits secs, de bouche savoureuse, typé comme nous l’aimons. Tout en bouche, le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2007 est un grand vin au nez expressif et puissant, de bouche très subtile avec des arômes de miel et de coing, d’une grande finesse, de garde. Remarquable Gewurztraminer cuvée Sarah Sélection De Grains Nobles 2007, très gras, aux nuances fondues de fruits confits, de grande évolution, à déguster pour lui-même ou sur un foie gras d’oie. Goûtez aussi le Pinot Noir cuvée Pierric 2007, élevé en barriques, aux connotations de cerise, au nez de petits fruits, de belle matière.

    Louis HAULLER

    Louis HAULLER


    Louis et Claude Hauller
    La Cave du Tonnelier - 92, rue du Maréchal-Foch
    67650 Dambach-la-Ville
    Téléphone :03 88 92 40 00
    Télécopie : 03 88 92 65 80
    Email : claude@louishauller.com
    Site : www.louishauller.com

    Superbe Gewurztraminer Vendanges Tardives 2007, de bouche puissante et suave, où s’entremêlent des nuances d’acacia, de fruits confits et de fleurs blanches, un vin d’un grand charme, très intense, très onctueux. Le Pinot Gris Vendanges Tardives 2007 est racé, avec ses notes prononcées de fruits mûrs (abricot, coing) et de noisette, un vin dense et de très bonne garde. Très bon Pinot Noir, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins bien fondus. Très joli Crémant d’Alsace brut (Pinot Blanc et Chardonnay), de mousse légère, fin et persistant, au nez dominé par les fruits mûrs et le chèvrefeuille, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique.

    MILLÉSIMES
    consultable en ligne

    gratuitement

    comme un vrai magazine,
    en tournant les pages…

    Cliquez ici
    UNIQUE EN FRANCE

     

    Domaine de la CHARMOISE

    Domaine de la CHARMOISE

    (TOURAINE)
    Henry Marionnet

    41230 Soings-en-Sologne
    Téléphone :02 54 98 70 73
    Télécopie : 02 54 98 75 66
    Email : henry@henry-marionnet.com
    Site : www.henry-marionnet.com

    Troisième génération de vignerons. Une réussite avec ce Touraine Cot 2007, riche en couleur comme en arômes, avec des notes caractéristiques de framboise mûre et d’épices, intense au nez comme en bouche, d’excellente évolution. Goûtez le Touraine cuvée Prestige 2005, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée, dont l’évolution se poursuit. Leur Touraine Cabernet 2006, d’une jolie robe grenat, est un joli vin où dominent des notes de fruits rouges et de violette. Le Touraine Pinot Noir 2008, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant marqué par des touches de myrtille et d’épices. Il y a aussi ce Rosé De Loire L’Élégance 2009, de belle robe saumonée, idéal sur un soufflé au fromage.
    Paul BUISSE

    Paul BUISSE

    (CHINON)

    69, route de Vierzon - BP 112
    41402 Montrichard Cedex
    Téléphone :02 54 32 00 01
    Télécopie : 02 54 32 09 78
    Email : contact@paul-buisse.com
    Site : www.paul-buisse.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Il y a ce Chinon L’Excep­tionnel de Paul Buisse 2006, dont le vignoble s’étend de part et d’autre de la Vienne jusqu’à la Loire. Ce vin est issu d’un assemblage de plusieurs cuvées de vieilles vignes ayant plus de 50 ans d’âge, situées sur les coteaux de Cravant dans des terres argilo-calcaires (Cabernet franc, vinifié avec une cuvaison de 3 semaines). Un vin de robe intense, bien charpenté, parfumé, aux notes de fruits cuits (prune, groseille, griotte), tout en bouche, riche, de très belle évolution. Le Bourgueil L’Exceptionnel de Paul Buisse 2005, Liger de Bronze au concours des Vins de Loire Angers, est de belle couleur rubis profond, avec des nuances complexes de réglisse et de fraise, alliant matières tanniques et finesse, un vin de garde. Excellent Touraine blanc Cristal Buisse 2009, très expressif de son Sauvignon, au bouquet délicat, très parfumé, aux arômes de fleur d’acacia, bien équilibré, au nez subtil de coing frais, régulièrement réussi comme le Touraine Tradition 2008 (Cot, Cabernet, Gamay), harmonieux, de bouche dense, aux tanins bien fondus, où s’entremêlent des senteurs de fruits mûrs et de réglisse.

    Francis BLANCHET

    Francis BLANCHET

    (POUILLY-FUMÉ)

    Le Bouchot 33 et 35, rue Louis-Joseph-Gousse
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 05 90
    Télécopie : 03 86 39 13 19
    Email : francisblanchet@orange.fr

    Prend du galon dans le Classement 2010 avec ce Pouilly-Fumé Silice 2008, marqué par son terroir argilo-siliceux (vignes de 20 ans), issu d’un pressurage direct, sans macération, qui possède cette pointe de “fumé” de caractère, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande et de fougère, ample et persistant, riche en bouche. Le 2006 poursuit une belle évolution, un vin où s’entremêlent des connotations d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, très parfumé et chaleureux. Beau Pouilly-Fumé Calcite 2008, pur Sauvignon, vignes de 20 ans et élevage en cuves Inox, provenant pour sa part de sols 100 % de marnes kimméridgiennes, à dominante de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme au palais, alliant élégance et structure.

    Château de BEAUREGARDSAUMUR Château de BEAUREGARD

    Château de BEAUREGARD

    (SAUMUR)
    Alain Gourdon
    4, rue Saint-Julien
    49260 Le Puy-Notre-Dame
    Téléphone :02 41 52 25 33 et 06 08 43 43 73
    Télécopie : 02 41 52 29 62
    Email : chateaubeauregard@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaubeauregard

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un vignoble (24 ha, 70 % Cabernet franc, 25 % Chenin, 5 % Chardonnay) qui appartient à la même famille depuis 4 générations, où l’on a le souci permanent de respecter la vigne et le sol, pratiquant tout naturellement une culture raisonnée. Remarquable Saumur rouge cuvée Nathalie 2006 (Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon), aux tanins souples mais riches, dense, d’une belle longueur, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices, dans la lignée du très beau 2005, médaille d’Or au Concours des Vignerons Indépendants 2009, ample, charmeur et charnu, fort bien élevé, d’une grande subtilité, complet, avec des tanins mûrs, un bel exemple de la typicité de cette appellation, un vin de garde qui se marie parfaitement avec les viandes rouges et les fromages puissants. Le Saumur Blanc cuvée Guy 2008 (Chenin et Chardonnay, vignes de 50 ans, élevage 5 mois sur lies fines), qui allie finesse et persistance, de bouche riche et distinguée aux nuances d’agrumes et d’amande grillée, est très agréable. Le Beauregard blanc et le rosé bénéficient d'une vinification à basse température. Le but recherché : favoriser le goût fruité, gouleyant. Pour preuve, le très réussi Rosé De Loire 2009, issu d’une saignée du Cabernet franc, avec des notes de rose et de mûre, un vin friand et légèrement épicé, de bouche persistante, idéal sur des mets épicés. Le Saumur brut (base Chenin et Chardonnay, vignes de 30 ans), de mousse crémeuse, est fruité et corsé à la fois, de bouche distinguée où dominent les fruits secs, de robe dorée, d’une belle longueur, Lys d’Or aux Vins des Val de Loire 2009. Le Saumur rouge Vieilles vignes Louis-Léon 2002, provenant des deux plus vieilles parcelles du vignoble, 80 ans environ, est corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, tout en bouche. Goûtez le très charmeur Saumur brut cuvée de Vénus rosé (Cabernet franc), très fruité, acidulé, un vrai vin de plaisir, pour les cocktails et les desserts. Et toujours ce superbe Saumur brut cuvée Christine un vin associant rondeur et nervosité, au nez de noisette, de bouche puissante et parfumée, à la mousse élégante, aux nuances de fruits frais (pêche) et de miel, d’une grande franchise au nez et au palais.
  • Pin it!

    Ce week-end, de beaux vins rouges typés et gourmands à la fois

    Ce week-end, de beaux vins rouges typés et gourmands à la fois comme :

     

    DANS LA LOIRE

    Cave GILBON

    Cave GILBON

    (MENETOU-SALON)

    Domaine de Beaurepaire
    18220 Soulangis
    Téléphone :02 48 64 41 09
    Télécopie : 02 48 64 39 89
    Email : cave-gilbon@wanadoo.fr

    On comprend sa place dans le Classement avec ce Menetou-Salon blanc 2008, issu de vignes plantées sur des coteaux argilo-calcaires, bien élevé en fûts de chêne, puissant et fin à la fois, bien équilibré en bouche, une pointe de gras et une belle persistance viennent compléter des notes fruitées marquées par les agrumes, un vin ample et très charmeur. Le Menetou-Salon blanc Clos des Petites Croix 2007, de belle robe paille, aux nuances de fruits mûrs et de miel, de bouche harmonieuse, mêle souplesse et vivacité, un vin très bien équilibré. Excellent Menetou-Salon rosé, avec ces notes de rose et de mûre, ample et rond, associant fruité, couleur et finale en bouche, parfait sur les terrines de la région. Le Menetou-Salon rouge 2007, de belle structure, concentré, un vin où prédominent la groseille confite et l’humus qui mérite un peu de patience pour vérifier son potentiel.

    Domaine de la GUILLOTERIE

    Domaine de la GUILLOTERIE

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Patrice et Philippe Duveau
    63, rue Foucault
    49260 Saint-Cyr-en-Bourg
    Téléphone :02 41 51 62 78
    Télécopie : 02 41 51 63 14
    Email : chateaulaguilloterie@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulaguilloterie
    Site : www.domainedelaguilloterie.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Patrice et Philippe Duveau, représentant la 3e génération, gèrent ce vignoble qui s’étend sur 50 ha. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s’épanouissent pour donner des Vins expressifs et de caractère, bien typés. Beau Saumur-Champigny cuvée des Loges 2007, issu de vieilles vignes, il est bien charpenté, au nez expressif de violette et de sous-bois, dense et rond à la fois, de bouche épicé en finale, un vin d’excellente évolution. Goûtez le Saumur Blanc 2008, ample, franc, frais, typé, riche et séduisant, aux notes de noix fraîche, de bouche ronde. Excellent Crémant De Loire brut (Chenin et Chardonnay), avec des notes de fruits frais et d’acacia, de mousse fine et abondante, parfait sur les desserts aux fruits.
    Domaine CHARBONNIER

    Domaine CHARBONNIER

    (TOURAINE)
    Gaec Charbonnier Daniel, Michel et Stéphane
    4, chemin de le Cossaie
    41110 Châteauvieux
    Téléphone :02 54 75 49 29 et 06 14 70 95 44
    Télécopie : 02 54 75 40 74
    Email : dms.charbonnier@wanadoo.fr

    Troisième génération de vignerons. Une réussite avec ce Touraine Cot 2007, riche en couleur comme en arômes, avec des notes caractéristiques de framboise mûre et d’épices, intense au nez comme en bouche, d’excellente évolution. Goûtez le Touraine cuvée Prestige 2005, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée, dont l’évolution se poursuit. Leur Touraine Cabernet 2006, d’une jolie robe grenat, est un joli vin où dominent des notes de fruits rouges et de violette. Le Touraine Pinot Noir 2008, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant marqué par des touches de myrtille et d’épices. Il y a aussi ce Rosé De Loire L’Élégance 2009, de belle robe saumonée, idéal sur un soufflé au fromage.
    Domaine de la PALEINESAUMUR Domaine de la PALEINE

    Domaine de la PALEINE

    (SAUMUR)
    Marc et Laurence Vincent Maître de chai : Patrick Nivelleau
    9,rue de la Paleine
    49260 Le Puy-Notre-Dame
    Téléphone :02 41 52 21 24
    Télécopie : 02 41 52 21 66
    Email : contact@domaine-paleine.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainepaleine
    Site : www.domaine-paleine.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Marc Vincent vient d’être élu Président de la nouvelle appellation Puy-Notre-Dame à la demande de ses amis vignerons. Cette reconnaissance est le fruit d’efforts certains que l’on retrouve dans son superbe Saumur rouge Moulin des Quints 2008, très bien élevé, très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent la framboise et les sous-bois, avec des nuances de poivre et de mûre, classique, corsé, riche, prometteur. Il y a désormais cette remarquable cuvée Casta Diva 2008, pur Chenin, une rareté avec seulement 3500 bouteilles, issue d’un élevage soigné, aux arômes d’amande grillée, de robe jaune aux reflets d’or, un vin puissant et distingué à la fois, riche au nez comme en bouche avec des nuances de poire et de noix en finale, très harmonieux. Le Saumur Blanc élevé en fûts Pamina 2007, finement épicé, subtil et suave, a des senteurs florales et fruitées, associant élégance et puissance, tout en finesse, d’une grande fraîcheur au nez comme en bouche. Le Saumur rouge Moderato Cantabile 2005, où s’entremêlent le cacao, les épices, la griotte et les sous-bois, est un vin fondu, puissant au nez comme en bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’excellente évolution. À la suite, le Saumur rouge Domaine 2007, médaille d’Argent à Saumur, aux notes de mûre et de griotte, riche en couleur, un vin bien classique, alliant finesse, charpente et persistance, corsé comme il le faut, de bouche savoureuse. Le Saumur brut blanc est de mousse légère et florale, avec des nuances de pêche et de chèvrefeuille, un vin tout en harmonie, ferme et suave, très fin, persistant, très bien élaboré comme le brut rouge. Beau Crémant De Loire, bien typé Chardonnay, de mousse fine, mariant richesse aromatique et persistance, avec des nuances de pomme et de fleurs fraîches, un vin très agréable, tout en délicatesse, riche, d’une jolie complexité aromatique en finale où l’on retrouve des nuances de citronnelle et de brioche. Le domaine vous accueille tous les jours et le week-end sur rendez-vous. Le caveau de dégustation, à Montsoreau, est installé dans une ancienne maison classée de vigneron (4, rue Port-au-Vin. 49730 Montsoreau). Tél. 02 41 38 39 51).

    Domaine de la PETITE CHAPELLE

    Domaine de la PETITE CHAPELLE

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Laurent Dézé
    4, rue des Vignerons
    49400 Champigny
    Téléphone :02 41 52 41 11
    Télécopie : 02 41 52 93 48
    Email : deze.laurent@orange.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge. Un vignoble familial (depuis 4 générations) qui s’étend sur 28 ha sur des sols argilo-calcaires très caractéristiques de son appellation. Remarquable Saumur-Champigny Tradition 2008, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le Saumur-Champigny Les Chaneluzes 2002, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez de cassis et d’épices, allie puissance et souplesse, un vin subtil, de fort belle évolution. Joli Cabernet d’Anjou demi-sec 2009, de jolie robe brillante, de bouche ample et fruitée, très agréable sur un plat épicé. Le Crémant De Loire blanc brut, au nez subtil, de jolie mousse, aux arômes de noisette et de pain grillé, est tout en bouche intense comme ce Joli Crémant De Loire brut rosé, tout en finesse d’arômes. Superbe Saumur Blanc Volupté 2008, un vin où la fraîcheur s’allie à la distinction, épicé, puissant, bien persistant, vraiment savoureux.
    LE LEXIQUE DU VINA - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

    EN BOURGOGNE
    Nicole et Jean-Marie CAPRON-CHARCOUSSET

    Nicole et Jean-Marie CAPRON-CHARCOUSSET

    (SAVIGNY-LES-BEAUNE)

    3, rue Couturie
    21420 Savigny-lès-Beaune
    Téléphone :03 80 21 55 37
    Télécopie : 03 80 21 55 37
    Email : nicolecharcousset@orange.fr

    Bien typé, leur Savigny-lès-Beaune Premier Cru rouge Les Peuillets 2006 est d’un beau rubis pourpre, un vin qui sent la griotte et les sous-bois, de bouche subtile et légère avec des tanins bien fondus, dominée par des nuances de cuir et de fruits surmûris. Le Savigny-lès-Beaune Les Pimentiers 2005 est riche au nez (fruits noirs à noyau) comme en bouche (truffe, épices), bien élevé, de charpente souple, de belle robe soutenue, un vin structuré, d’excellente évolution. Le 2004 est très séduisant avec une palette d’arômes persistante et une bouche étoffée, un vin complexe où dominent la groseille mûre et le cuir. Le Pernand-Vergelesses Les Peuillets blanc 2003, avec ces arômes d’amande grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or est un vin puissant, distingué, riche au nez comme en bouche, d’une finale bien persistante. Goûtez le Savigny-lès-Beaune blanc 2006, de bouche équilibrée, aux notes de pêche et de pain brioché, très bien élevé, gras et ample, idéal sur des crustacés, et le Premier Cru Les Lavières 2003, corsé comme il le faut, avec des parfums subtils dominés par le prune, la violette et le poivre, tout en couleur, aux tanins bien enveloppés, un vin représentatif de son appellation, de bouche séduisante et intense, de très bonne évolution.
    Domaine GROS Frères et Sœurs

    Domaine GROS Frères et Sœurs

    (HAUTES-CÔTES-DE-NUITS)
    Bernard Gros
    6, rue des Grands-Crus
    21700 Vosne-Romanée
    Téléphone :03 80 61 12 43
    Télécopie : 03 80 61 34 05
    Email : bernard.gros2@wanadoo.fr

    Belle valeur sûre, dans une gamme large. Leur Bourgogne Hautes-côtes-de-Nuits rouge 2007 est un vin ample et velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs, et un sympathique Bourgogne rosé, à ouvrir sur une quiche. Joli Bourgogne Hautes-côtes-de-Nuits blanc 2007, de jolie robe, ample et fleuri au nez, aux notes de fruits frais en bouche. Il y a, bien sûr, ce grand Richebourg 2007, puissant et coloré, aux odeurs de cassis, de griotte et d’épices, corsé, ample, avec des tanins riches, un vin puissant en arômes comme en structure, de fort belle évolution. Le 2006, puissant, ample et distingué, aux connotations de mûre et de sous-bois, riche en senteurs comme en charpente, un vin gras et distingué. Le 2005, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, est dense et ample en bouche, au nez où prédominent les fruits cuits, la truffe et les sous-bois, un vin très riche, de lente évolution. À ses côtés, ce Grand-Échezeaux 2007, d’une belle couleur cerise noire, développe une bouche racée et riche en matière, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois, de cuir et de fruits surmûris, un vin qui demande à se fondre, prometteur. Le 2006 est d’un très bon équilibre entre les fruits et les tanins, au nez de cassis et de mûre, un vin tout en finesse, et d’une grande complexité. Rmarquable Clos Vougeot Mussigni 2007, très typé, savoureux et distingué, bien charnu, très parfumé, très fin, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, de garde, comme ce Vosne-Romanée 2007, de couleur cerise, aux arômes puissants de fruits cuits, aux tanins fermes mais bien ronds, un vin classique, ample, tout en bouche.

    GLANTENET Père & Fils

    GLANTENET Père & Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Jean-François Glantenet
    Rue de l'Aye
    21700 Magny-les-Villers
    Téléphone :03 80 62 91 61
    Télécopie : 03 80 62 74 79
    Email : domaine.glantenet@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domaine.glantenet
    Site : www.glantenet.com

    “Notre famille, nous précise-t-on, est installée en Bourgogne depuis le XVe siècle et le domaine viticole remonte au XVIIIe siècle. Aujourd'hui, Jean-François Glantenet est en charge de l'exploitation, et s'occupe des 25 ha, répartis sur cinq communes. Le Domaine vinifie traditionnellement ses vins depuis 1997, année de la première mise en bouteilles (environ 30 000 bouteilles par an). Les vins sont vendus, au Caveau, et au travers des différents salons et manifestations où nous sommes présents tout au cours de l'année. Épaulé par Valérie et entouré de son équipe sur le terrain, avec Sylvie qui l'assiste au bureau, Jean-François conduit l'exploitation familiale de façon traditionnelle dans le respect du terroir. Dans un souci environnemental, les vignes sont conduites en "lutte raisonnée", avec une délimitation de parcelles sélectionnées, comme par exemple les vieilles vignes. Chaque année, la vigne suit son cycle végétatif : de la taille, aux brûlages de ses sarments, à son évasivage (préserver seulement les meilleurs raisins) pour arriver à la cueillette des grappes dans le pur respect des traditions et donner aux vins des Hautes-Côtes le caractère des grands Bourgognes.” Goûtez donc leur excellent Hautes-Côtes-de-Nuits rouge 2008, chaleureux et charpenté, coloré, très aromatique (mûre, de sous-bois), tout en bouche, comme le Pernand-Vergelesses rouge Sur Herbeux 2007, remarquable, un vin charnu, au nez d’épices et de griotte mûre, très riche, d’une longue finale et de belle évolution, très réussi. Le Hautes-Côtes-de-Beaune rouge 2007, fort bien élevé en fûts de chêne, chaleureux, est charpenté, coloré et parfumé (mûre, de sous-bois), tout en bouche. Excellent Hautes-Côtes-de-Nuits blanc 2008, qui associe richesse aromatique et persistance, avec ces senteurs de fleurs et d’amande. Le Côtes-de-Nuits-Villages Le " href="http://www.millesimes.fr/Clos_definition.html">Clos de Magny 2005, 15 mois d’élevage en fûts de chêne français, aux notes classiques de cassis et de sous-bois, aux tanins bien présents, est ferme et dense, tout en bouche, et se goûte très bien sur une perdrix.



    Millesimes
    DANS LE SUD-OUEST
    Domaine de POUYPARDIN

    Domaine de POUYPARDIN

    (CÔTES DE GASCOGNE)
    Sci Les Pouy Antonin Nicollier
    Grazimis
    32100 Condom
    Téléphone :05 62 68 34 77
    Télécopie : 05 62 28 27 18
    Site : www.pouypardin-vin-gers.com

    Vignoble de 6,5 ha, où Antonin Nicollier et son épouse accomplissent la totalité des travaux. Exclusion depuis 2001 de tout antibotrytis et depuis 2004 de tout acaricide, vendanges manuelles. Particulièrement réussi, ce Vin de Pays du Gers Les Lionceaux 2006 (65% Fer Servadou et 35% Cot), un beau Vin, charnu comme on les aime, aux tanins très élégants mais très riches également, de jolie robe grenat, d'une belle harmonie avec ces notes de fruits rouges mûrs. Le Vin de Pays du Gers Terreforts rouge 2005, élevé en barriques 24 mois, pur Merlot, avec ses touches de mûre et de cannelle, riche en couleur, allie finesse et structure, aux tanins savoureux, un Vin qui commence à se fondre. Excellent Vin de Pays du Gers rosé Podio Pardino 2007, franc, souple et fruité, parfait sur des crevettes, et ce séduisant Vin de Pays du Gers blanc sec Messire Géraud 2007 (Ugni Blanc majoritaire, Sauvignon et sémillon), un Vin franc, floral et rond, de bouche persistante, avec des senteurs de fleurs et de citron caractéristiques. Goûtez encore le Vin de Pays du Gers Montée de Pouypardin 2007 (Merlot issu de terroir argilo-calcaires oligocène et miocène), de robe grenat brillant, parfumé (mûre, épices, humus...), aux tanins fermes mais ronds à la fois.
    Domaine du PIALENTOUGAILLAC Domaine du PIALENTOU

    Domaine du PIALENTOU

    (GAILLAC)
    Jean et Kai Gervais

    81600 Brens
    Téléphone :05 63 57 17 99
    Télécopie : 05 63 57 20 51
    Email : domainepialentou@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainepialentou
    Site : www.domainedepialentou.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est situé sur les terrasses de la rive gauche du Tarn, à deux pas de la charmante cité Renaissance de Gaillac. Après un important programme de modernisation et avoir obtenu la certification Qualenvi des Vignerons Indépendants en 2002, le domaine a demandé en 2007 sa reconversion en bio. Beau Gaillac Les Gentilles Pierres rouge 2006 (Syrah, Merlot, Cabernet-Sauvignon et Braucol), de couleur bien soutenue, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez subtil dominé par les petits fruits noirs bien mûrs (cassis, cerise noire), développant une bouche harmonieuse. Le 2005 est puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et des arômes de petits fruits rouges intenses (cassis, cerise), d’une jolie finale (le 2004 est parfait en ce moment). Excellent Gaillac Les Gentilles Pierres blanc sec 2007 (Sauvignon prédominant et Mauzac), de robe brillante, au nez de pomme et de tilleul, avec une bouche qui s’impose tout en finesse, des nuances de noix fraîche et une finale suave très agréable. À la suite, le Gaillac Nuances de Cocagne rouge 2005, parfumé, aux senteurs de griotte et d’épices, aux tanins équilibrés et mûrs, de bouche ample, à déboucher sur un rôti. Le Nuances de Cocagne blanc 2007 (50% Sauvignon et 50% Mauzac), issu d’une macération pelliculaire, est un vin de belle robe, au nez de noisette. Très séduisant et vif, Nuances de Cocagne rosé 2007, issu d’une saignée des Syrah et Duras (et une pointe de Merlot ), parfumé, avec des connotations de rose et de bruyère, très agréable, rond et frais, un vin à déguster sur une terrine de lapin.
    Château PAILLAS

    Château PAILLAS

    (CAHORS)
    Germain Lescombes

    46700 Floressas
    Téléphone :05 65 36 58 28
    Télécopie : 05 65 24 61 30
    Email : info@paillas.com
    Site : www.paillas.com

    Les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha, s’étendent en demi-cercle autour du chai (82% de Cot, 16% de Merlot et 2% de Tannat) et ont une moyenne d’âge de 25 ans. Cela donne ce Cahors 2007, un vin de couleur pourpre, au nez complexe où dominent les épices et les pruneaux, de bouche ample est structurée, avec des tanins très équilibrés, vraiment très réussi. Beau 2005 (90% Malbec et 10% Merlot), un vin de bouche pleine, de couleur rubis, riche et bien charpenté, au nez dominé par le pruneau et la griotte, avec des tanins amples, très réussi. Pour la (très) bonne bouche, le Cahors 1995 (Malbec majoritaire avec 10% de Merlot), riche, plein, séveux, généreux en bouche, corsé et typé, avec ces connotations de truffe et de fruits macérés, d’une belle évolution.
    Cru du PARADIS

    Cru du PARADIS

    (MADIRAN)
    Jacques Maumus

    65700 Saint-Lanne
    Téléphone :05 62 31 98 23
    Télécopie : 05 62 31 93 23
    Email : cru.du.paradis@wanadoo.fr
    Site : www.madirancruduparadis.com

    Domaine fondé en 1918 par Albert Pemilhe, grand-père de Jacques Maumus. C’est un des plus anciens vignobles de Madiran et, depuis trois générations, ce sont des gênes d’amour et de passion qui se transmettent ici. Superbe Madiran Réserve Royale 2003 (mis en bouteilles après un élevage de 3 ans, vieilles vignes à dominante Tannat, macération longue), d’un rouge profond, au nez distingué, riche et boisé, est un vin parfumé, ample et gras, très bien équilibré avec des tanins enrobés. Remarquable Madiran Paradilys 2005, associant finesse et concentration, parfumé (griotte, mûre, cannelle), bien charnu, d’une belle longueur en bouche, aux tanins très structurés. Très joli Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux, bien typé, au nez où s’entremêlent des nuances d’acacia, de fruits confits et de fleurs blanches, d’une onctuosité raffinée.
    Château PLAISANCE

    Château PLAISANCE

    (FRONTON)
    Eurl de Plaisance Louis et Marc Penavayre
    Place de la Mairie
    31340 Vacquiers
    Téléphone :05 61 84 97 41
    Télécopie : 05 61 84 11 26
    Email : chateau-plaisance@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.coateauplaisance
    Site : www.chateau-plaisance.fr

    La valeur sûre de l’appellation. Un vignoble de 30 ha de vignes où la Négrette, prédominante (60%) apporte une typicité certaine (le reste en Syrah, Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon, et Gamay). En reconversion en viticulture biologique depuis le millésime 2008, certification par Qualité France. La famille cultive la vigne sur Vacquiers depuis plusieurs générations. En 1991, l'association de Louis Penavayre et de son fils Marc, donne un nouvel élan au domaine, les surfaces passant de 7 à 16 ha, et au fil des ans jusqu'à 30 ha. Le domaine se recentre au début des années 2000 sur un travail de la vigne au plus proche du terroir, sans engrais ni désherbants, en privilégiant les produits naturels. Les vins ne sont ni collés, ni filtrés. Ils sont aujourd’hui de très beaux ambassadeurs du cépage Négrette, qui depuis près de deux mille ans fait leur charme et leur originalité incomparable. Le Fronton 2006 (élevage de 12 à 18 mois et trois soutirages), très coloré et parfumé, volumineux et ample, d’une belle matière en bouche, aux notes prononcées de cassis et de cuir, allie distinction et richesse, et demande une cuisine relevée. Le 2005, d’un beau rouge profond, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs surmûris, est tout en finesse tannique, ample et structuré. Le Fronton rouge Thibault de Plaisance 2006, médaille d’Or au Concours général agricole Paris 2008 ainsi qu’à la Fête du Vin de Fronton, est marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement boisées, de bouche riche et suave, aux tanins fondus. Savoureux Fronton Tot Çò Que Cal (Tout ce qu’il faut) 2006, Négrette majoritaire avec 20% de Syrah, très classique, de couleur grenat soutenu, tout en richesse aromatique, un vin de bouche parfumée (griotte, humus...), avec des tanins ronds et puissants à la fois.
    MILLÉSIMES
    consultable en ligne

    gratuitement
    comme un vrai magazine,
    en tournant les pages...
    gt;

    Cliquez ici
    UNIQUE EN FRANCE

    A BORDEAUX
    Château TOULOUZE

    Château TOULOUZE

    (GRAVES DE VAYRES)
    Évelyne et Alain Cailley
    Rue de la Ruade - BP 28
    33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
    Téléphone :05 56 30 85 47
    Télécopie : 05 56 30 87 29
    Email : alaincailley@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze
    Site : www.chateauxcailley.com

    Domaine de 48 ha dont 25 de vignes. Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIe siècle à l’emplacement d’un oppidum gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIe siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesse. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, de 10 à 15 ans. Coup de cœur pour leur Graves de Vayres rouge 2007 (75% Merlot et 25% Cabernets), riche en couleur comme en matière, au nez de fruits rouges à noyau et d’épices, avec une belle base tannique. Le 2006 poursuit son évolution, au nez complexe et subtil à la fois, avec des notes de sous-bois et de prune mûre, de bouche ample et dense. Superbe 2005, de robe soutenue, au nez très expressif de fruits, de bouche charnue, très équilibrée en tre puissance et fraîcheur. Excellent Bordeaux Supérieur Château Le Maine Martin 2006 (65% Merlot, 20% Cabernet franc, et 15% Cabernet-Sauvignon), parfumé (cassis, fraise des bois), d’une belle structure, ample et volumineux, aux tanins fondus et veloutés, bien charnu comme il se doit. Le Bordeaux rosé Château Frégent est très agréable, alliant rondeur et nervosité, de bouche persistante. Excellent rapport qualité-prix-plaisir.
    Château ROUGEMONT

    Château ROUGEMONT

    (GRAVES)
    Dominique Turtaut
    50, rue Jean-Cabos
    33210 Toulenne
    Téléphone :05 56 63 19 06
    Télécopie : 05 56 76 22 74
    Email : chteaurougemont@yahoo.fr

    Bien apprécié le Graves rouge 2007, de couleur grenat, aux arômes de fruits rouges et noirs (fraise des bois, cassis) et aux tanins fondus mais présents, un vin riche et bien équilibré. Le 2005, aux senteurs de fruits rouges et d’humus, velouté, aux tanins puissants et souples à la fois, est un vin de belle couleur pourpre, charpenté, ample, de garde. Le 2003 est puissant et complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices. Excellent Graves Supérieur blanc 2007, au nez élégant dominé par les fleurs blanches et le citron vert, de bouche ample, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable.
    Château BELLES-GRAVES

    Château BELLES-GRAVES

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    Xavier Piton

    33500 Néac
    Téléphone :05 57 51 09 61
    Télécopie : 05 57 51 01 41
    Email : x.piton@belles-graves.com
    Site : www.belles-graves.com

    Un vignoble de 17 ha, complanté de Merlot pour 88% et de 12% de Cabernet franc. Son Lalande-de-Pomerol 2006, aux tanins bien fondus et harmonieux, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et les épices, de très bonne charpente et d’une belle harmonie au palais. Beau 2005, bien élevé, au nez intense (sous-bois), qui développe en bouche des arômes de cassis et d’épices, avec des tanins amples et bien équilibrés, un vin d’excellente évolution. Le 2004 commence à s’ouvrir, de belle couleur grenat, finement parfumé (framboise, épices), de jolie structure, ample et fin, corsé en bouche. Le 2003 sent les fruits noirs bien mûrs, un vin puissant, aux tanins bien présents mais soyeux, de bouche riche et charnue. Le 2002 est gras et coloré, intense, concentré et suave au palais, aux tanins savoureux.
    Château PIGANEAUSAINT-ÉMILION Château PIGANEAU

    Château PIGANEAU

    (SAINT-ÉMILION)
    Jean-Baptiste et Vincent Brunot
    1, Jean-Melin
    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 55 09 99
    Télécopie : 05 57 55 09 95
    Email : vignobles.brunot@wanadoo.fr
    Site : www.vignobles-brunot.fr

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, ce qui vient récompenser une régularité qualitative certaine assortie de prix particulièrement attractifs. “Nous apportons un suivi à nos vignes en limitant les traitements, nous précise Jean-Baptiste Brunot, c’est un peu la volonté générale. Nous poursuivons notre façon de faire traditionnelle, c’est ce qui fait notre réputation, en privilégiant le bon rapport qualité-prix, c’est important de nos jours. Notre 2006 est à la vente, c’est un vin très souple, assez rond, sauf le Château Gravillot qui encore est un peu plus tannique et qu’il faut laisser vieillir encore un peu. Un vin très agréable à déguster que ce soit Tour de Grenet ou Château Piganeau. Le 2007 est dans la lignée du 2006, c’est un vin souple avec de l’élégance. Il y a moins de différence entre les millésimes chez nous, nous intervenons à la vigne très tôt avec les vendanges en vert et maîtrisons parfaitement l’élevage en barriques.” Vous allez donc apprécier comme nous ce Saint-Émilion GC 2007 (6 ha, d’un terroir gravelo-sableux (83% de Merlot et 17% de Cabernet franc, terroir gravelo-sableux), avec ce nez puissant et subtil à la fois, un vin savoureux, d’une grande harmonie en bouche, avec beaucoup de fruit, riche et fin, bien typé, de belle robe profonde, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes d’épices. Très beau 2006, médailles d'Argent à Paris et de Bronze à Bourg, de robe pourpre, corsé, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, aux nuances de mûre et de grillé, aux tanins d’une grande suavité et d’une belle longueur en bouche. Superbe 2005, de couleur très foncée, aux notes de fruits rouges bien mûrs (griotte, framboise...), un vin aux tanins très équilibrés, de bouche pleine, tout en arômes, de belle garde. Savoureux 2004, de très bonne charpente, au nez où s’entremêlent des notes de fruits rouges bien mûrs et de sous-bois, bien corsé, un vin qui commence à s’apprécier, d’une belle longueur. Le 2003 est très savoureux, très représentatif de ce millésime charmeur, coloré, aux notes complexes où dominent la mûre, les épices et l’humus, de bouche persistante. Le 2002 est de belle robe pourpre soutenu, aux notes d’épices, de truffe et de cerise noire, harmonieux, séveux, généreux et persistant en bouche. Le 2001 est très bien élevé en barriques, d’une belle couleur rubis prononcé, avec des notes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de réglisse. Beau 2000, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche. Le 99 est très savoureux, corsé, tout en souplesse, tout en bouche, bien épicé, avec des notes de groseille et de truffe, et des tanins très équilibrés comme à son habitude, de très bonne garde. Remarquable 98, bien coloré, charnu, qui sent la griotte, le cuir et les épices, de bouche souple et puissante à la fois, de très bonne évolution. Le 96 est riche en couleur et en arômes, aux notes de fruits mûrs et d’humus, aux tanins fermes. Superbe rapport qualité-prix-plaisir, ce qui n’est pas rien. Toujours à la tête de leur appellation avec ce très beau Lussac-Saint-Émilion Château Tour de Grenet 2007, qui a largement mérité sa médaille d’Argent à Paris, au nez complexe (groseille, violette...), un vin gras, épicé, alliant structure et bouquet, bien corsé, qui dégage des connotations de mûre et de réglisse en finale, harmonieux et persistant. Le 2006, médaille de Bronze à Bourg, bien charnu, est riche en bouquet comme en matière, tout en bouche avec des nuances de fruits noirs compotés, aux tanins équilibrés, complet, élégant. Le 2005 est corsé, avec des arômes de fruits rouges, d’humus, d’épices, tannique et ample en bouche, de longue garde. Le 2004, riche et charnu, sent la fraise des bois et l’humus, un vin velouté, de belle matière, très réussi. Le 2003 est un vin de bouche puissante, fin, bien charnu, équilibré, parfumé (griotte, mûre), de très bonne évolution. Excellent 2002, très bien élevé, très équilibré, aux tanins fermes, au nez persistant, un vin de bouche flatteuse et longue à la fois, qui se goûte très bien actuellement. Le 2001 est riche, charmeur, aux notes complexes où dominent les épices et l’humus, à la tête de son appellation. Remarquable 2000, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et d’épices. Joli 99, fin et corsé à la fois, charnu, où dominent les fruits mûrs et les épices. Le 98 se goûte très bien, un millésime très classique, très parfumé avec des notes de mûre, riche en couleur. Château MALEDAN : Très bien classé, et c’est mérité. Un Bordeaux issu d’un vignoble situé entre Dordogne et Garonne, sur un plateau élevé, composé d’un sol argilo-graveleux avec par endroits de l’alios, qui confère des Vins bien équilibrés et souples, avec des arômes de fruits rouges mûrs. Le 2007 est tout en souplesse, marqué par les petits fruits rouges frais, coloré et bouqueté, très agréable. Le 2006 allie puissance et souplesse, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, très équilibré, avec des tanins ronds. Le 2005 est charpenté et harmonieux, aux connotations fruitées, un vin corsé comme il le faut, qui commence à s’ouvrir. Château LE GRAVILLOT: Un vrai coup de cœur pour leur Lalande-de-Pomerol 2007, très coloré, bien charnu, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs et de truffe, fondu, un vin intense, d’une belle intensité d'arômes au palais (framboise, épices), associant distinction et richesse. Remarquable 2006, qui a d’ailleurs récolté une médaille d’Argent à Bruxelles et une autre à Mundus Vini,parfumé, harmonieux, aux arômes délicats et denses, est un vin de bouche étoffée, avec des notes poivrées où se mêlent la mûre et la violette, aux tanins très équilibrés. Le 2005 est typé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, un vin de belle couleur pourpre, bien charpenté, de garde comme ce 2003, bien équilibré et souple avec des arômes fondus de boisé et de petits fruits rouges mûrs, d’une très belle intensité.
    Château CHENE-VIEUX

    Château CHENE-VIEUX

    (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
    Sce Y.Foucard et Fils

    33570 Puisseguin
    Téléphone :05 57 74 63 15
    Télécopie : 05 57 25 36 45
    Email : foucardetfils@orange.fr

    Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire et une répartition idéale de 79% Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépages, avec des vignes de 25 ans. Coup de cœur pour ce Puisseguin cuvée Première 2006, médaille d’Argent au concours Bordeaux Vins d’Aquitaine 2008, fondu et bien parfumé, au nez complexe où dominent la prune, la mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, suave, avec des tanins veloutés et bien structurés. Le Puisseguin-Saint-Émilion 2006, tout en bouche, fin et corsé à la fois, associant structure et distinction, gras, de couleur pourpre, avec des notes de framboise et de fumé, aux tanins moelleux. Remarquable 2005, de charpente à la fois puissante et souple, avec des arômes de fruits rouges complexes (griotte, mûre), de bouche dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé, un vin de garde. Le 2004 est riche en arômes, aux notes de fruits et de cannelle, dense, très équilibré au nez comme en bouche. Le Lalande-de-Pomerol Château de Musset 2006, corsé, est typé, un vin à la fois charnu et rond, tout en arômes, de bouche ample, de couleur intense, avec des senteurs de fruits cuits et d’épices.


  • Pin it!

    Le Classement 2010 des meilleurs vins d'Alsace

    &

     

    174.jpgJ’ai toujours un faible pour cette région, origines alsaciennes obligent, et c’est un réel plaisir de suivre cette route des vins qui serpente à travers les collines du vignoble, au pied des pentes boisées des Vosges. Le vignoble s’étend du nord au sud sur plus de 170 km. Son parcours est un pur bonheur : des villages fleuris aux winstubs, des collines ondulées, où se dressent fièrement les vignes prêtes au combat comme des troupes de légionnaires romains à la multitude des crus, les uns plus typés que les autres. L’homme vient s’associer à un terroir hors du commun, où l’on élève des vins sans concurrence, avec cette typicité exceptionnelle. Abrité des influences océaniques par le massif vosgien qui lui procure l’une des pluviosités les plus faibles de France (450 à 500 mm d’eau par an), le vignoble d’Alsace bénéficie d’un climat semi-continental ensoleillé, chaud et sec. Ce climat est propice à une maturation lente et prolongée des raisins, et favorise l’éclosion d’arômes d’une grande finesse. La géologie alsacienne représente une véritable mosaïque, du granite au calcaire en passant par le gneiss, le schiste, le grès… On ne peut pas confondre un vin d’Alsace avec un autre cru, tant les terroirs laissent s’exprimer particulièrement, ici, le Riesling, là, le Gewurztraminer ou le Pinot gris. Attention à la complexité des crus et lieux-dits et lisez bien les étiquettes, pour ne pas confondre les clos, les Grands Crus ou les ­communes, et à la dépersonnalisation de quelques vins, notamment en Riesling, qui commencent à être bien trop ronds et loin d’une typicité réelle, où la nervosité devrait être de mise. Appréciez en tout cas l’extraordinaire convivialité des hommes de la région et les vrais vins typés dont les meilleurs atteignent une typicité rare et procurent la joie du vin, à des prix très sages.

    Le Classement 2010 vous aide à choisir les incontournables.

    LE LEXIQUE DU VINABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

     

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    RIESLING
    GRESSER
    Georges KLEIN
    MUHLBERGER
    SCHAEFFER-WOERLY
    SCHLÉRET
    ZOELLER
    Émile BEYER
    Ch.et D.FREY
    Gérard METZ
    REINHART
    Aline et Rémy SIMON
    BLANCK
    René FLECK
    HARTMANN
    JUNG
    Willy ROLLI
    Edgar SCHALLER
    GEWURTZTRAMINER
    Claude BERGER
    Henri BRECHT
    Fernand ENGEL
    HAEGI
    HUGEL
    Cave HUNAWIHR
    (ZIND-HUMBRECHT)
    DUSSOURT
    FRICK
    GILG
    HAULLER
    HUBER et BLÉGER
    (FREYBURGER*)
    KIEFFER
    Paul KUBLER
    (Odile WEBER)
    TOKAY PINOT BLANC
    FRICK (PB)
    SCHLÉRET
    Henri BRECHT
    Willy ROLLI
    Fern. ZIEGLER (PB)
    Francis BECK
    Charles FAHRER
    HEBINGER
    (Émile HERZOG)
    MATERNE-HAEGELIN
    SALZMANN-THOMANN
    SCHOENHEITZ
    SAINT-RÉMY
    WUNSCH-MANN
    CREMANTS PINOT NOIR
    Claude BERGER (PN)
    DUSSOURT
    Fernand ENGEL (PN)
    GILG
    Georges KLEIN
    Ch.et D. FREY (PN)
    REINHART
    Aline Rémy SIMON
    BESTHEIM
    Claude BLÉGER
    (Jean-Louis KAMM)
    André RIEFFEL
    VENDANGES TARDIVES (et SGN)
    GRESSER
    lt;a target="_blank" href="http://www.haegi.fr" class="classement">HAEGI
    HAULLER
    Cave HUNAWIHR
    KIEFFER
    MUHLBERGER
    SCHAEFFER-WOERLY
    ZOELLER
    BESTHEIM
    Fernand ENGEL
    Ch.et Dom. FREY
    HARTMANN
    Gérard METZ
    SCHLÉRET

    Claude BERGER
    DUSSOURT
    René FLECK
    Paul KUBLER

     

     

    LIRE LA SUITE DU Classement 2010

     


    MILLÉSIMES
    consultable en ligne

    gratuitement
    comme un vrai magazine,
    en tournant les pages...
    gt;

    Cliquez ici
    UNIQUE EN FRANCE
  • Pin it!

    La grande tradition bourguignonne est toujours là

     

     

    La grande tradition bourguignonne est toujours là. Voici, chacun dans son style, du plus grand vin au plus abiordable, les quinze vignerons qui méritent le détour.

     

    LE LEXIQUE DU VINABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

    Côte de Nuits

    Du nord au sud, des terrains à dominante de silice, de calcaire, de marnes et d’argile en sous-sol. Depuis près de deux mille ans, les grands vignobles qui font la réputation de la Bourgogne occupent une étroite bande de coteaux qui s’étire sur 20 km de long et parfois deux à trois cents mètres de large seulement, entre Dijon et Corgoloin.

    C’est ici que l’on trouve tous les grands crus rouges de Bourgogne (à l’exception du Corton). L’origine de la vigne y est très ancienne. Le véritable essor des crus de la Côte est lié à l’activité des grandes abbayes à partir du xie siècle. Les moines de l’abbaye de Cîteaux, en particulier, dont le Clos de Vougeot est le chef-d’œuvre le plus remarquable, se consacraient exclusivement à leur vignoble. Sur les 2 500 ha que compte le vignoble, on récolte environ quinze millions de bouteilles, essentiellement de rouges (92 %).

    Domaine Pierre GELINFIXIN Domaine Pierre GELIN

    Domaine Pierre GELIN

    (FIXIN)
    Stéphen Gelin

    21220 Fixin
    Téléphone :03 80 52 45 24
    Télécopie : 03 80 51 47 80
    Email : info@domaine-pierregelin.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre
    Site : www.domaine-pierregelin.com

    Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété, créée en 1925 par Pierre Gelin, est maintenant exploitée par Stéphen Gelin et son épouse secondé par leur fils Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Eraflage total, cuvaison pendant 15 à 20 jours, suivi d’un élevage d'une période de 20 à 24 mois, en fûts de chêne (20% de fûts neufs sur Premiers Crus et 80% sur Grand Cru)... “Le millésime 2007, nous précise Stephen Gelin, est un vin très ouvert, très expressif, plaisant, très flatteur. Un vin très prometteur qui sera très agréable dans sa jeunesse, sa fraîcheur. C’est millésime qui permettra d’attendre le 2006 qui est un vin de garde. Le 2007 est plus fin, plus élégant que le 2006. Il a bénéficié d’une élevage en fûts de 18 mois, sensiblement la même durée que le 2006.” On est donc bien au sommet avec ce superbe Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2007, issu de vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, au nez de fraise des bois et de mûre, ample et complexe, un vin aux tanins bien équilibrés, de bouche soyeuse aux nuances de violette, de groseille et d’épices, aux tanins ronds et bien présents à la fois, un vin avec beaucoup de charme, structuré mais très fin. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. nez complexe où se mêlent des notes d’épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, un vin évidemment encore très jeune. Beau 2004, qui commence à peine à s’ouvrir, avec ces connotations subtiles de griotte et d’humus, qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois, à déboucher sur une cuisine bien relevée comme un navarin d’agneau. Superbe Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2006, très typé terroir, aux senteurs de fruits cuits et d’épices, riche et de belle teinte grenat, qui nous a particulièrement séduit, velouté et parfumé, typé, aux notes caractéristiques de réglisse et de cerise mûre en finale, ample, d'excellente évolution. Si vous en trouvez, foncez sur le 2003, bien parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche, de garde. Excellent Gevrey-Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2006, un vin gras et persistant, dense, coloré, au nez complexe avec des connotations de cassis mûrs et un côté animal, tout en arômes lt;/a> subtils en finale, tout en bouche, poursuivant son évolution. À ses cotés, le Fixin Premier Cru Les Hervelets 2007, avec ces notes de cassis, d'humus et de réglisse, un vin de charpente souple, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, de très bonne évolution. Beau 2006 : robe grenat ; nez très expressif de kirsch et de cerise à l’eau de vie, les tanins sont tendres, un vin uot;http://www.millesimes.fr/velout%C3%A9_definition.html">velouté aux notes de fruits noirs très mûrs, belle harmonie des saveurs, délicieux sur des volailles crémées. Le 2005, (élevage 22 mois en fûts de chêne), de couleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, avec cette finale épicée très spécifique, est un vin de bouche dense, aux tanins soyeux, qui a bien mérité sa médaille d’Or au Concours général agricole de Paris. Il y a aussi ce séduisant et rare Fixin blanc 2006, “un petit plaisir personnel, nous dit Stephen Gelin, une production confidentielle de 300 bouteilles provenant d’une parcelle dont le terroir convenait bien au Chardonnay, ancien verger laissé en friche près de l’église romane de Fixey, un vin racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques (tilleul, noisette). Très beau rapport qualité-prix-typicité.

     

    Domaine ESMONIN

    Domaine ESMONIN

    (GEVREY-CHAMBERTIN)
    Frederic Esmonin
    12, rue du Chêne
    21220 Gevrey-Chambertin
    Téléphone :03 80 51 89 28
    Télécopie : 03 80 34 14 24
    Email : fredesmonin@orange.fr

    Au sommet avec ce Ruchottes-Chambertin 2007, un grand vin racé, tout en finesse comme il se doit, associant charpente et souplesse, aux tanins présents, aux notes de fruits rouges macérés et de sous-bois. Le 2006, un vin gras, finement tannique, est riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d’humus, de très bonne évolution. Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2007, aux tanins savoureux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de framboise et d’humus, un vin typé, très parfumé, qui allie délicatesse et puissance en bouche, encore bien jeune. Le 2006 est de robe grenat, intense au nez comme en bouche, distingué, au bouquet présent de fruits rouges, de truffe et de sous-bois, de très bonne évolution. Le 2005 est très équilibré, très parfumé (petits fruits rouges mûrs frais, épices...), avec cette pointe de griotte caractéristique de l’appellation, un vin complet, de belle intensité. Il y a aussi ce grand Chambertin Clos de Bèze 2006, distingué, charnu, très parfumé, très fin, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés. Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux 2007 est de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, bien classique et généreux, de robe intense, très bien élevé. Goûtez aussi le Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes Les Jouisses 2006, avec ces notes de mûre et de pruneau, un vin riche en couleur, de très belle matière, charpenté et long au palais.

    Domaine Henri REBOURSEAU

    Domaine Henri REBOURSEAU

    (GEVREY-CHAMBERTIN)
    Jean de Surrel
    10, place du Monument
    21220 Gevrey-Chambertin
    Téléphone :03 80 51 88 94
    Télécopie : 03 80 34 12 82
    Email : domaine@rebourseau.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ce propriétaire passionné s’attache à élever de grands Vins traditionnels comme on les aime, auxquels il faut donner le temps de s’exprimer. “La vigne ne donne pas un produit uniforme, précise Jean de Surrel, chaque récolte est particulière et ses caractères enrichissent la culture du dégustateur qui sait apprécier tous les charmes du vin.” Exceptionnel Chambertin Grand Cru 2006, marqué par son terroir, un grand vin racé, coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), aux tanins présents et très élégants à la fois, de jolie robe grenat soutenu, tout en bouche, qui mêle finesse< /a> et charpente, harmonie et richesse. Le 2004, typé, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, allie structure et velouté, un vin gras, de garde. Superbe 2002, très typé, qui réunit amplitude et suavité, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et d’humus, bien charnu. Le 2001, où dominent les saveurs de sous-bois et de fruits cuits, fin et dense en bouche, est un vin qui demande à se fondre, tannique, très typé. Le 2000, de robe pourpre, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, tout en bouche, charnu, vraiment formidable. Superbe Mazis-Chambertin 2004, de robe pourpre, qui allie charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de grande évolution. Le 2000 est complet, de robe pourpre, associant charpente et distinction, au nez complexe où se mêlent les petits fruits à noyau macérés et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de grande évolution. Envoûtant Charmes-Chambertin Grand Cru 2004 qui est dans la lignée, au nez puissant de mûre et de cassis, ample et solide, de bouche soyeuse et riche. Le 2000, très parfumé, aux notes de fruits mûrs et d’épices, est un grand vin savoureux, aux tanins harmonieux, d’excellente évolution, qu’il faut attendre. Le Clos Vougeot 2005 n’a rien à lui envier, aux tanins soyeux et riches à la fois, un vin qui sent bon les fruits compotés et l’humus, classique, de grande évolution comme en atteste ce superbe 2000, aux arômes de musc, de groseille et de réglisse, ample en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, un vin d’une ampleur réelle et persistante, très typé comme nous les aimons, de bouche puissante. Goûtez le Gevrey-Chambertin 99, de bouche parfumée et fondue, où se mêlent la truffe, la myrtille et l’humus, aux tanins soyeux, d’excellente évolution.

    Domaine CHEVILLON-CHEZEAUXNUITS-SAINT-GEORGES Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX

    Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX

    (NUITS-SAINT-GEORGES)
    Michel Chevillon et Philippe Chezeaux
    41, rue Henri-de-Bahère
    21700 Nuits-Saint-Georges
    Téléphone :03 80 61 23 95
    Télécopie : 03 80 61 13 57
    Email : domainechevillonchezeaux@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainechevillonchezaux

    Incontestablement au sommet. Ces propriétaires chaleureux et sympathiques symbolisent parfaitement ce qui nous séduit : la qualité des crus, leur typicité, des prix très sages et une convivialité exemplaire. Ici, on est vigneron depuis 5 générations (9 ha de vignes dans des appellations régionales). Les méthodes de travail et surtout de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, peu égrappées, une cuvaison longue dans des cuves ouvertes permettant le pigeage. Le vin est ensuite élevé dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. “Pour le 2009, nous précise Michel Chevillon, qui est en élevage, les belles matières premières ont donné des vins structurés mais aussi très fruités, qui seront agréables dans leur jeunesse, un millésime bien typé Pinot. Nous avons atteint nos rendements autorisés. Ce qui ressort le plus, ce sont les arômes de petits fruits rouges (fraise fraîche). Le 2008 a beaucoup de concentration, très typé Pinot également, avec des arômes marqués de fruits rouges et noirs (mûre, cassis, framboise, groseille), un vin plus concentré, plus puissant que 2007. Ces vins sont très agréables déjà dans leur jeunesse, cela est dû à leur fruité, mais ces vins ont la structure nécessaire pour un bon potentiel de garde (8 à 10 ans). Nous avons fait de petits rendements, par exemple en Premier Cru Nuits-St-Georges (26 hl/ha), soit 15% de moins car ce sont des vieilles vignes. Le 2007 est un vin très plaisant aujourd’hui, très soyeux, expressif, un vin plaisir, attractif, qui séduit tout type de consommateur.” Excitez donc vos papilles, en effet, avec leur Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2007, très typé par ce terroir particulier, de robe profonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassis, corsé, ample, avec des tanins soyeux mais très structurés, de garde. Puissant 2006, complexe, tout en bouche, parfumé (cerise noire, humus), de couleur soutenue, aux tanins fermes mais savoureux, de très bonne garde. Exceptionnel 2005, dense comme il le faut, avec des tanins mûrs et des parfums subtils dominés par le cassis, la violette et la cannelle, de belle base tannique, de robe brillante, très équilibré, souple et charnu à la fois. Le 2004, est l’une des plus jolies bouteilles de la région dans ce millésime, riche au nez, avec ses connotations subtiles de cerise, d’humus, gras en bouche, un beau vin très charmeur, suave et intense, d’une belle persistance au palais. Le 2002 est une réussite incontestable, très parfumé, de belle robe intense, un grand vin aux tanins très savoureux, d’une belle harmonie. À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2007, puissant et distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes comme en structure, est un vin d’excellente évolution. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Bousselots rouge 2007, d’un rouge sombre, est superbe et dévoile un bouquet très puissant de violette, de truffe, de sous-bois et de cuir, un vin charpenté, très harmonieux, bien structuré avec des tanins mûrs. Beau Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Crots 2007, au nez présent avec des notes de prune et de réglisse, un vin de belle charpente comme le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2007, d’un beau rouge foncé brillant, au nez d’humus et d’épices, associant puissance et finesse, un vin coloré et charnu, avec des tanins riches et soyeux à la fois, de bouche intense où domine le pruneau. Le Bourgogne Aligoté est tout aussi séduisant. Des millésimes plus anciens sont disponibles (jusqu’à 1993). Le tout bénéficiant d’un superbe rapport qualité-prix-typicité.

    Domaine de la POULETTE

    Domaine de la POULETTE

    (NUITS-SAINT-GEORGES)
    François et Françoise Michaut-Audidier

    21700 Corgoloin
    Téléphone :03 80 62 98 02
    Télécopie : 01 45 25 43 23
    Email : infos@poulette.fr
    Site : www.poulette.fr

    Un remarquable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2007, de bouche séduisante, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et d’épices. Le 2006, bouqueté, aux tanins fermes et fondus à la fois, persistant, légèrement épicé comme il se doit, d’excellente évolution comme ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Poulettes 2005, complet, parfumé au nez comme en bouche (fraise des bois, violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins riches, alliant puissance et finesse. Goûtez le Bourgogne La Corvée au Prêtre 2005, aux arômes complexes de cassis et de cannelle, un vin de belle teinte comme le Côtes-de-Nuits-Villages blanc 2007, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits, les épices et le lis, tout en bouche, d’une belle finale. Superbe Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2006, typé, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de gibier, d’une belle expression aromatique au palais avec ce léger goût fumé, charnu, riche, bien épicé en finale.
    Domaine François LAMARCHEVOSNE-ROMANÉE Domaine François LAMARCHE

    Domaine François LAMARCHE

    (VOSNE-ROMANÉE)
    François et Marie-Blanche Lamarche
    9, rue des Communes
    21700 Vosne-Romanée
    Téléphone :03 80 61 07 94
    Télécopie : 03 80 61 24 31
    Email : domainelamarche@wanadoo.fr
    Site : www.domaine-lamarche.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, et de loin. François et Marie-Blanche Lamarche sont des vignerons comme on aimerait en connaître beaucoup, et parviennent à marier discrétion et chaleur humaine, talent et humilité. “La relève au Domaine Lamarche se poursuit, précise Marie-Blanche Lamarche. Ma nièce, Nathalie, qui a 29 ans, me remplace au bureau et notre fille, Nicole, a eu des jumeaux, Gabriel et Tristan, en Décembre 2007. Avec le fils de Nathalie, mon petit-neveu de 8 ans, c’est donc une nouvelle génération qui se prépare au Domaine Lamarche. Le 2006, c’était la première vendange avec Nicole, notre fille, qui est venue travailler avec son père.” “Je privilégie la finesse dans mes Vins, poursuit Nicole Lamarche, en laissant s’exprimer le Pinot Noir. J’ai la chance d’avoir des terroirs exceptionnels, les meilleurs coins du monde. Dans mon métier de vigneronne, j’aime être dans les vignes aussi bien que dans la cave. Je ne conçois pas que l’on ne puisse faire qu’une partie du métier, l’un est intimement lié à l’autre. J’aime être sur le terrain et anticiper le travail qui s’effectuera après la récolte. Mon père est toujours présent, il me donne des conseils, mais je me suis occupée toute seule du 2008. Je suis très fière du résultat, je lui pose toujours des questions car l’expérience compte beaucoup dans notre métier. Pour ce 2008, le vin est plus puissant avec une vinification de cinq semaines, plus longue que d’habitude, pour extraire au maximum ce que le nk" class="lexique" href="http://www.millesimes.fr/raisin_definition.html">raisin pouvait offrir, les arômes sont très fruités. La couleur est bien prononcée. J’envisage à l’avenir de passer en Bio. Je pratique déjà une lutte très raisonnée par conviction personnelle, je souhaite maintenant avoir le label pour clarifier les choses. Cela fait déjà trois ans que je veille à stimuler la faune et la flore dans mes vignes, je suis revenue au labour, pour aérer les sols, à l’enherbement. Je n’utilise pas de désherbant, ni d’insecticide. Je protège les sols pour qu’ils ne se tassent pas. Je tiens à m’associer à la protection de l’environnement, prévoir l’avenir de mes enfants.” Comment ne pas apprécier ce La Grand’Rue Grand Cru Monopole 2007, envoûtant, de belle robe pourpre, avec des arômes de groseille, de violette et de musc, un vin riche, ample, soyeux, de bonne bouche avec des connotations subtiles de cerise confite et de sous-bois, de grande garde. Superbe 2006, d’une très grande typicité, un vin authentique comme on les aime, de robe pourpre, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, qui associe charpente et distinction, charnu, qui devrait tenir toutes ses promesses. Le 2005 est l’archétype de ce que doit être un très grand vin bourguignon où le velouté s’allie à la structure, la complexité d’arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d’une matière pleine et riche, un très grand vin, de très grande garde. Le 2004, très racé, de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruits cuits, légèrement épicé, est légèrement poivré, tout en bouche et très subtil comme nous les aimons, un vin gras, de grande garde. Le 2003 est un grand vin racé, coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, de bouche persistante, très prometteur. Le 2002 est une très belle réussite, de belle robe grenat, riche et structuré, au nez intense où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, riche et long en bouche, savoureux, de lente évolution. À la suite, les 2001 et 2000, particulièrement réussis, sont d’un beau rouge grenat, puissants, presque sauvages, aux arômes très concentrés d’épices, de mûre et de cassis, de grands Vins. La couleur est intense, beaucoup de matière, très bel équilibre tanins-acidité-alcool. Le millésime 99 suit, très réussi ici, gras et suave, d’une richesse et d’une complexité très fines, avec ces notes subtiles de fruits rouges mûrs, d’humus et d’épices, de garde. À la suite, le Clos-Vougeot 2006 est un vin qui mêle structure et velouté, de couleur pourpre soutenu et intense, aux arômes puissants et bien caractéristiques d’épices, de violette, de truffes et d’humus, bien charnu, vraiment un grand vin. Superbe Échezeaux 2007, au nez complexe de cassis mûr et de violette, corsé, un très grand vin de robe pourpre foncé, intense en bouche, aux tanins savoureux et puissants à la fois, très classique comme nous les aimons. Beau 2006, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois, de cuir et de fruits surmûris, fin et dense, un vin qui demande à se fondre. Remarquable Vosne-Romanée Premier Cru Les Chaumes 2007, un vin gras, aux tanins amples et soyeux, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, de grande évolution. Le Vosne-Romanée Premier Cru Suchots 2007, charnu, très parfumé au palais (fruits rouges frais, humus...), est fidèle à lui-même, racé, avec cette pointe d’épices caractéristique des belles réussites de l’appellation, complet et harmonieux, gras et charnu à la fois, aux tanins nobles et présents, un grand vin qui fleure le poivre et les fruits noirs macérés, de garde. Leur Bourgogne Passetoutgrain est régulièrement une réussite, ce qui n’est pas si courant.
    MILLÉSIMES
    consultable en ligne

    gratuitement
    comme un vrai magazine,
    en tournant les pages...


    Cliquez ici
    UNIQUE EN FRANCE

     

    Côte de Beaune

    Sur une vingtaine de kilomètres seulement, entre Ladoix-Serrigny et le coteau des Maranges, les plus grands vins blancs secs du monde côtoient les vins rouges de grande réputation. Dès le début du xiie siècle, les abbés de Cîteaux créèrent des celliers à Meursault et à Aloxe-Corton. Plus tard, les évêques et les chanoines, puis les ducs de Bourgogne ont joué un rôle décisif grâce notamment aux relations diplomatiques qu’ils entretenaient avec la chrétienté et avec les princes d’Occident.

    Sur les 4 800 ha que compte le vignoble, on récolte 25 millions de bouteilles répartis en deux tiers de vins rouges et un tiers de vins blancs. Des terrains de silice et argilo-calcaires pour les rouges, de calcaire marneux ou de marnes calcaires pour les blancs.

     

    Domaine Marquis d'ANGERVILLEVOLNAY Domaine Marquis d'ANGERVILLE

    Domaine Marquis d'ANGERVILLE

    (VOLNAY)
    Guillaume d'Angerville
    Clos des Ducs
    21190 Volnay
    Téléphone :03 80 21 61 75
    Télécopie : 03 80 21 65 07
    Email : info@domainedangerville.fr
    Site : www.domainedangerville.fr

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Pas de fioritures ni de frime ici, uniquement la quintessence d’un terroir et la passion d’un homme qui s’efface devant la force de la nature. Fidèle à lui-même, ce Volnay Premier Cru Clos des Ducs Monopole 2007 est un grand vin chaleureux, au nez de fruits noirs cuits et de violette, d’une belle couleur pourpre, avec des tanins mûrs et denses à la fois, qui associe richesse et finesse en bouche, bien charpenté, distingué, très classique comme on les aime. Le 2006 est splendide, toujours d’une grande typicité, de robe grenat, intense au nez comme en bouche, riche, au bouquet présent de fruits rouges, de truffe et de sous-bois, de très bonne évolution. Le 2005 est gras et complet, aux tanins très élégants mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, un vin de garde, bien entendu. Le 2004 est intense, d’une grande élégance, de couleur soutenue, avec des notes subtiles de griotte, de truffe et de violette, un grand vin complexe et très persistant au palais. Tout en bouche, le Volnay Caillerets 2007, puissant, structuré, est très élégant, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d’épices, de garde. Le 2006, de bouche mûre, de belle amplitude, est tout en nuances aromatiques, bien corsé, dense et bien fondu. Le 2004 est classique, parfumé (cerise noire, humus), de couleur soutenue, aux tanins fermes mais soyeux, de garde. Beau Volnay Premier Cru Taillepieds 2006, très typé, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins très étoffés, un vin velouté où la finesse s’exprime à plein.


    Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE PèreMEURSAULT Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE Père

    Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE Père

    (MEURSAULT)
    Alexandra et Denis Blondeau-Danne

    21190 Saint-Aubin
    Téléphone :03 80 21 31 46
    Télécopie : 03 80 21 91 96
    Email : a.d.blondeaudanne@free.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/blondeaudanne

    Incontestablement au sommet. Denis Blondeau-Danne, qui sait mettre toute sa passion et son talent dans l’élevage de ses grands vins, associant la tradition rigoureuse de la grande Bourgogne à des vinifications soigneusement maîtrisées, est très attaché à la qualité de la matière première sans laquelle un grand vin ne peut s’exprimer. “Les 2006 sont superbes aujourd’hui, nous dit-il, avec beaucoup de fruit, beaucoup de finesse et d’élégance. Le 2005 est une très grande année pour les rouges, les vins sont exceptionnels, structurés, puissants, denses, gras, d’un gros potentiel de garde mais aussi très agréables dans leur jeunesse de par leur matière volumineuse et soyeuse. Saint-Aubin et Meursault en 2005 sont particulièrement réussis, c’est un grand millésime, de la veine du 1985. Le 2004 nous offre des vins qui ont beaucoup de caractère. Ces derniers millésimes se caractérisent par leurs arômes de fruits très présents, toutefois les puristes peuvent les laisser vieillir trois à quatre années. Pour le 2007, après un printemps “estival”, nous avons eu un été “automnal”, ralentissant la maturité. Mais grâce au soleil et au vent, fin août, nous avons pu vendanger en septembre avec une qualité homogène. Les vins sont beaux, avec beaucoup de minéralité, de caractère, de finesse. On les compare aux 2001. Les rendements pour les blancs sont les mêmes que d’habitude, pour les rouges, ils sont plus faibles, environ 20% de moins.” Tout en distinction, donc, ce Criots-Bâtard-Montrachet Grand Cru 2007, d’une grande finesse, d’une belle acidité, au nez très floral de sureau, d'acacia, de vanille associés à des notes d'agrumes, parfaitement équilibré entre le gras et la fraîcheur, de bouche onctueuse, prometteur. Le 2006 se goûte remarquablement, un grand vin, gras et suave en bouche, aux connotations de petits fruits frais et de pain grillé, d’une grande finesse, de belle évolution, à déboucher sur une langouste. Beau Meursault Premier Cru La Pièce sous le Bois blanc 2007, un vin au nez de pomme et de noix fraîche, au nez fleuri, suave et puissant, d’une très belle persistance aromatique au palais, avec des nuances de pêche et de tilleul, très bien équilibré et savoureux. Le Puligny-Montrachet Premier Cru La Garenne 2007, de robe dorée, est tout en structure et parfums, au nez délicat d’amande fraîche et de chèvrefeuille, tout en bouche, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, gras, d’une longue finale. Le 2006, marqué par son terroir, puissant et ample, riche et fin à la fois, sent la pomme mûre et les fleurs, avec cette nuance de “pierre à fusil’ très spécifique, un vin très bien vinifié, dense, commence à s’ouvrir. Beau Meursault Premier Cru La Pièce sous le Bois rouge 2006, typé par ce terroir particulier, riche, coloré et corsé, bien charpenté, au nez de fruits rouges surmûris, de très bonne évolution. Le 2005 est de robe soutenue, aux notes fruitées et florales complexes, associant structure et finesse, savoureux, de bouche dense, de garde comme le prouve ce 2003, et le 2002, qui se goûte très bien, sent le cassis et l’humus, charpenté, un vin concentré au nez comme en bouche. Le Saint-Aubin Premier Cru Le Village est situé au cœur même de Saint-Aubin, dans un sol profond et gras, le Pinot Noir et le Chardonnay donnent des vins gras, puissants et parfumés. Le blanc, où s’associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, est d’une grande finesse, un vin suave, d’une belle finale. Excellent Saint-Aubin Premier Cru Le Village rouge 2007, bien charnu, où se mêlent la griotte et l’humus, aux tanins soyeux, tout en finesse aromatique, puissant et souple à la fois. Goûtez le Saint-Aubin Premier Cru blanc Le Village 2006, très équilibré, très élégant, avec une touche beurrée et des arômes bien présents d’agrumes, à déboucher sur un poisson en sauce. Excellent Saint-Aubin Premier Cru rouge Les Combes 2005, particulièrement réussi, élégant, persistant, associant rondeur et structure, d’une finale parfumée, corsé, de jolie robe, et le Volnay, savoureux, un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus), typé, aux tanins soyeux, d’excellente garde.

    Maison CLAVELIER et Fils

    Maison CLAVELIER et Fils

    (MEURSAULT)
    Isabelle et Henri-Noël Thomas
    49, route de Beaune
    21700 Comblanchien
    Téléphone :03 80 62 94 11
    Télécopie : 03 80 62 95 20
    Email : vins.clavelier@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/clavelier.vins

    Fondée en 1935 par Antoine Clavelier, puis dirigée par ses 3 enfants, Clavelier ert Fils s'est acquis une solide réputation auprès d'une clientèle de particuliers, spécialement en Suisse et dans la région parisienne. En 2001, Isabelle et Henri Noël Thomas reprennent l'affaire et développent le marché français auprès d'une clientèle de cavistes spécialisés et à l'exportation sur les marchés belges, luxembourgeois, hollandais, allemands, danois, japonais, coréens, tchèque. En 2005, Philippe Bouchard intègre la maison en tant que responsable de la cave, en remplacement de Gérard Clavelier, fils du fondateur. En 2006, la maison acquiert une parcelle de vignes à Fixin, pour s'ancrer plus encore dans la “Côte”. En 2008, une gamme d'habillages modernes est développée pour rajeunir l'image traditionnelle du Bourgogne. En 2008 également, un bureau de représentation commerciale est ouvert à Tokyo pour développer la zone Asie. C'est Sylvain Deschaumes qui rejoint l’équipe, après avoir fait des études commerciales et avec une bonne connaissance de la langue japonaise. En 2009, une petite gamme de vins d'appellations régionales est mise en bouteilles à vis, dont le développement semble s'accélérer. Afin de préserver une belle image de leurs vins, des bouteilles de très belle qualité ont été utilisées. Beau Morey-Saint-Denis 2007, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d’épices et de sous-bois, dense et complexe. Le Pommard 2007, de couleur intense, aux nuances épicées, dense, un vin tout en harmonie, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, très équilibré, avec des tanins ronds. Exceptionnel Charmes-Chambertin, de bouche intense et charnue, aux tanins présents, un vin racé, parfumé, très fin au nez, mêlant structure et velouté, parfait sur une daube. Excellent Meursault 2006, issu d’une vinification en fûts de chêne à température contrôlée et bâtonnages, au nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, un vin dense, tout en nuances, bien persistant, bien typé comme le Santenay Passetemps Premier Cru blanc 2007, issu d’une vigne de 29 ans en moyenne, élevé 100% en fûts, où la finesse prédomine, est un vin mûr et riche, très élégant, parfait sur un saumon grillé.
    Domaine Pierre MAREY et Fils

    Domaine Pierre MAREY et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Pierre et Éric Marey
    rue Jacques Copeau
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 51 71
    Télécopie : 03 80 26 10 48
    Email : domaine.pierremareyfils@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-pierremarey

    Au sommet. Pierre et Éric Marey veillent avec amour sur leur joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger. Il y a, naturellement, ce Corton-Charlemagne Grand Cru 2008, d’une grande complexité aromatique (aubépine, pêche, vanille), très typé, puissant et raffiné à la fois, de bouche riche et parfumée (chèvrefeuille, amande fraîche, brioche…), un grand vin où la suavité s’allie à une fraîcheur d’une grande intensité. Le 2007 se goûte remarquablement bien, avec des senteurs minérales et florales complexes, de belle évolution, un vin qui s’accorde aussi bien avec les crustacés que sur une escalope de veau à la crème. Le Corton Grand Cru 2007, intense et chaleureux, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, est un vin équilibré, de bouche savoureuse, avec des nuances d’humus et de griotte bien mûre, qu’il faut savoir attendre pour profiter pleinement de son potentiel. Beau Pernand-Vergelesses Les Fichots Premier Cru rouge 2008, encore bien jeune, aux nuances de cassis et de poivre, de bouche puissante marquée par les fruits macérés, un vin de belle intensité, ample, très prometteur. Le Pernand-Vergelesses rouge Les Belles Filles 2008, de robe grenat, avec des senteurs de fruits surmûris et d’épices, est un vin de très bonne bouche. Goûtez le Pernand-Vergelesses Sous Frétille blanc Premier Cru 2008, une belle réussite, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse et de pain grillé, un vin fin et complet, de bouche savoureuse, puissant et élégant à la fois, tout en suavité.

    Louis CARILLON et Fils

    Louis CARILLON et Fils

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Jacques Carillon

    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 30 34
    Télécopie : 03 80 21 90 02
    Email : louiscarillonetfils@free.fr
    Site : www.louis-carillon.com

    Exceptionnel Bienvenues-Bâtard-Montrachet 2008, au nez subtilement vanillé, d’une grande complexité aromatique, un vin puissant, équilibré, aux nuances de petits fruits frais et de pain grillé, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, d’excellente évolution. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Champs-Canet 2008 fleure bon les amandes et les fleurs, complexe au nez comme en bouche, avec ces notes de pêche blanche et de fumé, très équilibré. Le 2006 est riche au nez comme en bouche, dominé par les fruits mûrs (pêche, abricot), suave et puissant, d’une très belle persistance aromatique au palais comme il se doit. Le Puligny-Montrachet 2008, tout en finesse, allie structure et distinction en bouche, où complexité et ampleur aromatique s’associent, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille et de tilleul, de garde. Excellent Saint Aubin Premier Cru Les Pitangerets 2008, d’une très belle robe cristalline, au nez très frais, vif, avec des arômes fins de fleur d’acacia, tout en bouche.

    Domaine Marc JOMAIN

    Domaine Marc JOMAIN

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Famille Jomain
    11, rue du Monument
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 93 46
    Télécopie : 03 80 21 94 45
    Email : info@domaine-jomain.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
    Site : www.domaine-jomain.com

    Domaine de 9 ha exploité par les frères et sœur Philippe, Christophe et Catherine Jomain. Pratique de la lutte raisonnée, vendanges manuelles, vins élevés en fûts de chêne et vinifiés de manière traditionnelle. “Le 2008 est un millésime étonnant et inattendu, nous précise Philippe Jomain. Il a fallu attendre pour vendanger avec une vigilance durant tout l’été pour éviter les maladies de la vigne. Le temps sec à partir de mi-septembre a permis une récolte saine et satisfaisante avec une bonne acidité et un beau degré naturel. Ce sera un très bon vin de garde. Les rouges sont aussi satisfaisants mais avec moins de rendement. L’important, c’est que la qualité soit au rendez-vous.” Vrai coup de cœur pour leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2007, un vin où le nez et la bouche sont marqués par des arômes complexes de pêche et d’abricot sec, d’une belle longueur en bouche, légèrement épicé en finale, un vin tout en nuances. Superbe 2005, racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en senteurs aromatiques (tilleul, noisette), d’excellente évolution. Très beau 2004, avec des arômes de fougère, de noix et de fruits frais, d’une grande finesse, un grand vin riche et chaleureux, avec une belle finale persistante, à déboucher sur un saumon sauvage fumé. Dans la lignée, ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2007 est d’une grande finesse, aux nuances de chèvrefeuille et de pêche blanche, de bouche fondue et persistante, un grand vin onctueux, très racé. Le 2006, où la suavité se mêle à une grande intensité, avec des arômes persistants de fruits secs et de pomme, de belle évolution, un vin qui s’accorde aussi bien avec les crustacés que sur une escalope de veau grillée. Leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Referts 2006, où la suavité s’allie à la distinction, est un vin avec beaucoup de moelleux et de persistance, des arômes de pomme mûre et d’amande grillée. Leur Auxey-Duresses rouge 2004 se goûte particulièrement bien, avec ces senteurs de fruits cuits et d’humus, un vin bien typé et tout en bouche, d’excellente évolution.

    Domaine GERMAIN et Fils

    Domaine GERMAIN et Fils

    (SAINT-ROMAIN)
    Marie-Thérèse et Patrick Germain
    Rue de la Pierre-Ronde
    21190 Saint-Romain
    Téléphone :03 80 21 60 15
    Télécopie : 03 80 21 67 87
    Email : contact@domaine-germain.com
    Site : www.domaine-germain.com

    Leur fils, Arnaud, vient de rejoindre ce couple de vignerons passionnés. Ils élèvent fort bien ce Beaune Premier Cru Les Montrevenots 2006, provenant d’un vignoble situé sur le haut de l’appellation (au-dessus du Clos des Mouches), très classique, de jolie robe grenat soutenu, un vin chaleureux et charpenté, aux arômes de griotte, de fraise des bois mûre et d’épices, de bouche soyeuse, très équilibré, avec beaucoup de saveur, mêlant structure et charme, très réussi. Très joli Saint-Romain blanc 2008 (30% fûts neufs), dense, aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, de bouche subtile et puissante (fougère, pomme), puissant et corsé, suave et sec à la fois, tout en délicatesse, d’une belle finale. Tout en bouche, le Saint-Romain Sous le Château 2008 est un vin très équilibré, complexe au nez comme en bouche, ample et persistant. Le Beaune Premier Cru Les Aigrots 2007, aux notes de cassis et de sous-bois, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, est bien charnu comme il se doit, de très bonne garde. Le 2006, au nez intense et subtil à la fois, est typé, classique et corsé, et poursuit son évolution.

    Clos BELLEFOND

    Clos BELLEFOND

    (SANTENAY)
    Domaine Louis Nié Gérant : Bernard Chapelle
    2, route de Chassagne
    21590 Santenay
    Téléphone :03 80 20 60 29
    Télécopie : 03 80 20 65 92
    Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
    Site : www.louis-nie.com

    Au sommet. Domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole, ce qui est une excellente idée. Superbe Santenay Clos Bellefond rouge 2005, issu de sols pauvres d’une ancienne carrière, puissant et coloré, très typé, très équilibré, aux tanins fermes mais soyeux également, tout en parfums dominé par les fruits rouges et l’humus, de très bonne évolution. À ses côtés, le Santenay Premier Cru La Comme 2006 est intense, bien parfumé, au nez marqué par les petits fruits noirs bien mûrs, aux tanins soyeux, d'une longue finale, d’excellente évolution (les 2001 et 1999 sont remarquables aujourd’hui). Beau Chassagne-Montrachet rouge Premier Cru Morgeot 2006, issu de terres profondes et argileuses, parfumé (prune et cannelle), aux tanins savoureux, de bouche subtile, aux notes de de fruits rouges, d’humus et de réglisse. Le Volnay-Santenots Premier Cru 2006 est tout en bouche, riche en arômes (cerise noire, sous-bois), charnu, un vin savoureux, avec des tanins mûrs, tout en saveurs. Le Pommard Premier Cru La Platière 2006, issu de sols caillouteux, est un vin ample et distingué, complet comme le Santenay Premier Cru Passetemps 2006, un vin aux tanins soyeux, solide, de bouche chaleureuse. Des cuvées plus anciennes, de 2005 à 1999, sont encore disponibles, les 2000 et 2001, étant actuellement à leur apogée.

    Nicole et Jean-Marie CAPRON-CHARCOUSSET

    Nicole et Jean-Marie CAPRON-CHARCOUSSET

    (SAVIGNY-LES-BEAUNE)

    3, rue Couturie
    21420 Savigny-lès-Beaune
    Téléphone :03 80 21 55 37
    Télécopie : 03 80 21 55 37
    Email : nicolecharcousset@orange.fr

    Bien typé, leur Savigny-lès-Beaune Premier Cru rouge Les Peuillets 2006 est d’un beau rubis pourpre, un vin qui sent la griotte et les sous-bois, de bouche subtile et légère avec des tanins bien fondus, dominée par des nuances de cuir et de fruits surmûris. Le Savigny-lès-Beaune Les Pimentiers 2005 est riche au nez (fruits noirs à noyau) comme en bouche (truffe, épices), bien élevé, de charpente souple, de belle robe soutenue, un vin structuré, d’excellente évolution. Le 2004 est très séduisant avec une palette d’arômes persistante et une bouche étoffée, un vin complexe où dominent la groseille mûre et le cuir. Le Pernand-Vergelesses Les Peuillets blanc 2003, avec ces arômes d’amande grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or est un vin puissant, distingué, riche au nez comme en bouche, d’une finale bien persistante. Goûtez le Savigny-lès-Beaune blanc 2006, de bouche équilibrée, aux notes de pêche et de pain brioché, très bien élevé, gras et ample, idéal sur des crustacés, et le Premier Cru Les Lavières 2003, corsé comme il le faut, avec des parfums subtils dominés par le prune, la violette et le poivre, tout en couleur, aux tanins bien enveloppés, un vin représentatif de son appellation, de bouche séduisante et intense, de très bonne évolution.

     

  • Pin it!

    Il fait beau, frais... rien ne vaut un rouge corsé et savoureux

    Il fait beau, frais... rien ne vaut un rouge corsé et savoureux comme :

     

    LE LEXIQUE DU VIN

    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
    CHÂTEAU MACQUIN
    SAINT-GEORGES-SAINT-EMILION
    Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettant de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.
    La restructuration du Domaine par la famille Bronzo remonte au début des années 1970. L'encépagement constitué pour plus de la moitié de Mourvèdre ce qui confère au vin ces arômes si profonds. Le vignoble de 28 hectares est planté tout en coteaux sur des parcelles aménagées en restanques pour une partie, sur des sols très profonds graveleux et caillouteux de type argilo-calcaire. Les méthodes de culture restent très traditionnelles avec des labours fréquents, une fertilisation organique et aucun emploi de désherbant chimique. Les vendanges entièrement manuelles s'effectuent dans de petits bacs pour que le raisin parvienne intact à la cave. Le terroir très fracturé produit de faibles rendements, ce qui permet d'obtenir des vins à forte personnalité, très concentrés avec des arômes puissants tout à fait exceptionnels. Le vin est riche associant structure et finesse, charnu et racé en bouche, d'une belle persistance aromatique, de très belle garde.

    CHATEAU MONT-REDON
    CHATEAUNEUF-DU-PAPE
    Au milieu du XVIIIe siècle, Mont Redon fut acquis par un noble : Joseph Ignace d'Astier, avocat docteur en droit d'Avignon. Ensuite Mont Redon passa aux mains des Mathieu. Anselme Mathieu se disait Marquis de Mont Redon et exploita ce domaine avec ses frères à la mort de son père. Une catastrophe toucha alors la famille et ce fut le partage des biens. En 1923, Mont Redon est acquis par la famille Plantin. Henri Plantin s'attache alors à regrouper l'ensemble des terres et à donner au domaine sa physionomie Actuelle : celle d'une propriété couvrant 162 ha au total, dont 100 plantés en vignes. Le château Mont Redon propriété de famille depuis quatre générations, avec son vignoble omniprésent depuis des siècles, aligne ses références de race et de traditions.
    Petite exploitation familiale, avec un savoir faire depuis 4 générations, située au cœur du village. C’est au début du siècle dernier que François BLEE s’installe à Vosne Romanée. Son fils Charles BLEE lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l’exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l’une de ses filles, et son époux René CACHEUX, créaient le Domaine René CACHEUX- BLEE. C’est en 2004, après avoir travaillé sur d’autres exploitations vitivinicoles que Gérald CACHEUX, leur fils, leur succède et dirige maintenant le Domaine René CACHEUX & FILS. A partir de 2005, l’exploitation acquiert des vignes de l’appellation Chambolle Musigny. Dense, complexe, suave, découvrez le Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2007. C’est un vin très typé, savoureux et distingué, concentré et charnu, très parfumé, très fin, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, de garde.Très beau coup de cœur pour leur Chambolle-Musigny 2007, avec ce charnu caractéristique, cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, bien corsé comme il se doit.
    MILLÉSIMES
    consultable en ligne

    gratuitement
    comme un vrai magazine,
    en tournant les pages...


    Cliquez ici
    UNIQUE EN FRANCE
    CHATEAU LAROQUE
    SAINT-EMILION Grand Cru Classé
    Depuis plus de quarante ans le Château appartient à la famille Beaumartin. Cette superbe demeure féodale du XIIe reconstruite sous Louis XIV, lui vaut le surnom de "Petit Versailles". Le vignoble s'étend sur 58 hectares de vignes situés sur un superbe terroir. Il s'agit de plusieurs coteaux argilo-calcaires situés sur les hauts de Saint-Emilion et profitant d'un excellent ensoleillement. Les vendanges manuelles sont effectuées en fonction de la maturité des raisins, parcelle par parcelle. La vinification pratiquée en petites cuves permet d'isoler chaque lot de raisin et d'affiner la complémentarité des terroirs. Les cuvaisons sont longues et très surveillées, le vin vieillit ensuite en barriques durant 12 mois. Beaucoup de précautions et de soins apportés aux différentes étapes de l'élaboration du vin permettent d'obtenir une très haute qualité. Le vin est d'une belle robe d'un rouge sombre et profond. On note des arômes d'épices et de fruits noirs, en bouche, l'attaque est puissante et volumineuse, le vin est très élégant avec des tanins mûrs et fins, la finale est persistante, avec un très beau potentiel de vieillissement.
    Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec 58 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. Excitez vos papilles avec ce Minervois cuvée Seigneur 2005 qui est né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, sur une exposition plein sud et régulés à 25 hl/ha de rendement. La Syrah 60%, dominante dans cette cuvée, donne dans ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Un vin de belle couleur, aux notes de cerise et de sous-bois, aux tanins riches et soyeux à la fois, un vin fort bien élevé, puissant, de bouche pleine.Le Minervois Seigneur blanc 2007 (60% de Vermentino, 30% Maccabéo et Roussane, 10% Bourboulenc) est un vin où s’associent rondeur et distinction, frais, aromatique, d’une jolie finale longue avec cette subtile pointe d’agrumes et de fleurs bien caractéristique, un vin élégant et persistant, à découvrir sur une escalope de dinde à la crème comme sur des langoustines grillées. Pour leur Minervois Serbolles rouge, les cépages sont : Grenache noir 50%, Syrah 40%, Carignan 10%. Pour ce cru, les vignes sont enherbées un rang sur deux, et les pieds désherbés sous le rang. L’âge des vignes est entre 35 et 55 ans. L’assemblage est constitué de 35% de Carignan, 35% de Grenache et de 30% de Grenache noir. Vinification longue de raisins totalement égrappés, cépage par cépage, à température régulée, favorisant la diffusion des tanins et l’extraction de tous les éléments intracellulaires contenus dans la peau des baies. Vinifié après une macération à froid d’une journée, avant que la fermentation alcoolique ne débute.Le 2005, de robe rubis, est un vin typé, avec cette pointe caractéristique d’épices, de sous-bois et de fraise, et cette charpente à la fois riche et souple, d’excellente garde.

    CHÂTEAU BECHEREAU
    LALANDE-DE-POMEROL
    Propriété familiale depuis le milieu du 19 ème siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 hectares dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10.5 ha en Montagne-Saint-Emilion et 5.50 ha en Lalande-de-Pomerol. Beau Montagne-Saint-Émilion cuvée Spéciale 2006, de belle robe pourpre, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de petits fruits noirs et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2005, charnu et concentré, est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d’humus, d’une grande harmonie, de garde. Le 2004 est un vin de robe pourpre, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, bien corsé. Découvrez le Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2005, charpenté, aux notes de pruneau et de sous-bois, un vin puissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution, un vin qui s’accorde avec un rôti de veau forestière. Remarquable Lalande-de-Pomerol cuvée Spéciale 2005, élevé en fûts de chêne, médaille d’Or au concours de Bordeaux des Vins d’Aquitaine 2007, un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré. Le 2004, de très bonne base tannique, est riche et gras, de bouche ample et fruitée. Le 2003 d’une couleur profonde est classique, d’une grande subtilité, complet, aux tanins soyeux, d’une belle finale, de très bonne garde.
    Propriété créée par des ancêtres en 1868. Elle a été un peu plus importante s'étendant sur des communes voisines Listrac et Arcins. Brigitte et François Bernard l'ont repris en 1982 alors qu'elle ne produisait plus que quelques bouteilles. Après avoir reconstruit en grande partie le vignoble, ils développent aujourd'hui de gros efforts dans le chai tant au niveau de la vinification que de l'élevage. Le vignoble de 8 hectares est située sur la groupe graveleuse Ouest du Grand Poujeau et bénéficie aussi d'une très grande qualité de terroir. Le vin est élégant, souple, fruité, bien charpenté, aux tanins riches et savoureux à la fois, bien typé, aux notes d'humus et de petits fruits rouges mûrs, puissant et souple à la fois, aux tanins riches, de garde, d'un excellent rapport qualité-prix-plaisir.

    DOMAINE DUROCHE
    CHARMES-CHAMBERTIN
    Quatrième génération de vignerons, Gilles Duroché, ainsi que son fils Pierre possèdent et exploitent le Domaine Duroché. Depuis la succession, en 1980, des vignes et de l'établissement vinicole de son père, Philippe, à Gevrey-Chambertin, Gilles a continué l'acquisition de parcelles sur la commune. Aujourd'hui le Domaine possède plus de 8 hectares de vignes (en fermage) à travers 8 appellations. Les vins de 2007 poursuivent leur élevage en fût de chêne dans nos caves. Ils présentent un bon équilibre et sont plein d'avenir. Le nez est agréable sur de petits fruits rouges avec une profondeur appréciable. Remarquable Charmes-Chambertin 2005, de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et d’épices, complexe, d’une très belle charpente, aux tanins riches, un vin bien corsé, tout en bouche, de garde, bien sûr. Le Premier Cru Lavaud Saint-Jacques 2005 est charnu et typé comme nous les aimons, associant finesse et structure en bouche, un vin gras, intense, très équilibré, idéal sur une cuisine assez riche.
    Riche d’une expérience transmise depuis quatre génération, Thierry reprend les vignes encore exploitées par le grand-père Jules Guillemard en 1980. Il fait le choix en 1999 de l’agriculture biologique afin de préserver les cinq hectares de ce magnifique terroir bourguignon qui lui a été confié. Avec un travail rigoureux à la vigne, il souhaite avant tout respecter la typicité du terroir, du cépage, et de chacun des millésimes, afin d’obtenir des vins purs, fruités et fortement marqués par leur caractère. Les vendanges sont manuelles, et un tri rigoureux à la cuverie permet de ne garder que les plus beaux raisins. Elevés en fûts de chêne soigneusement sélectionnés auprès des meilleurs tonneliers de la région, les vins de Thierry sont fins et délicat et expriment la philosophie de la maison : générosité et authenticité. Le Pommard 2005 est un très beau millésime qu’il faut attendre un peu pour laisser s’exprimer tout son potentiel. Pour le 2006 les rendement étaient faibles, c’est un vin concentré avec beaucoup de finesse. Le 2007 était un millésime délicat et difficile pour lequel un tri sévère a été nécessaire afin de maintenir la qualité.
  • Pin it!

    Avec le chocolat, Champagne rosé ou blancs doux...

    Avec le chocolat, Champagne rosé ou beaux vins doux... comme ceux du :

     

    LE LEXIQUE DU VIN

    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

     

    Château REDORTIERBEAUMES DE VENISE Château REDORTIER

    Château REDORTIER

    (BEAUMES DE VENISE)
    Famille de Menthon

    84190 Beaumes-de-Venise
    Téléphone :04 90 62 96 43
    Télécopie : 04 90 65 03 38
    Email : chateauredortier@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauredortier

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Superbe Beaumes-de-Venise rouge 2006, bien typé et corsé, dont la bouche friande laisse la part belle aux notes de fruits noirs bien mûrs et aux épices, un vin tout en structure et en souplesse. Beau Gigondas rouge 2006, tout en bouche, avec des nuances d’épices douces, parfumé (cassis, griotte, garrigue), aux tanins très équilibrés, à la fois puissant et souple. Goûtez leur excellent Vin de Pays de Vaucluse rouge La Grange de Redortier 2007, de belle présence, aux arômes prononcés de fruits rouges, un vin très agréable, d'une belle harmonie. Goûtez le très agréable Côtes du Rhône Blanc Côté Dentelle Viognier 2008 : gras, avec de l’ampleur, une certaine vivacité, très aromatique. À la suite, le Vin de Pays de Vaucluse rosé La Grange de Redortier, tout en fraîcheur persistante, complexe et rond, très charmeur. Le Beaumes-de-Venise rouge cuvée Prestige Sébastien 2004, un vin avec des senteurs subtiles et intenses d’humus et de fruits rouges surmûris, ferme et riche, tout en bouche, est toujours parfait sur une daube. Goûtez aussi le CDR rouge Côté Dentelles 2008, un vin rouge vif, franc, finement bouqueté, très gourmand, dans le même style que le Ventoux 2009, très typé Grenache, un vin frais, très fruité, avec arômes de cerise, très rafraîchissant, très agréable en été, un vin à boire sur le fruit. arômes de cerise. Il y a aussi le CDR-Beaumes-de-Venise cuvée Mr Le Comte rouge 2007, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, très riche, classique, de belle teinte pourpre, d’évolution lente. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

    CAVE de RASTEAURASTEAU CAVE de RASTEAU

    CAVE de RASTEAU

    (RASTEAU)
    Jean-Jacques Dost
    Route des Princes d'Orange
    84110 Rasteau
    Téléphone :04 90 10 90 10
    Télécopie : 04 90 46 16 65
    Email : rasteau@rasteau.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/rasteau
    Site : www.rasteau.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le nouvel œnologue Alexis Cornu a rejoint la cave en 2008. “Le 2009 est un millésime qui a profité d’un bel été, nous précise-t-on, les vendanges bien maîtrisées permettent d’obtenir un vin qui rappelle la profondeur et la richesse du 2005 ou 2006. Le 2007 est déjà un vin mythique, riche, dense, puissant. Il est aussi très franc et droit en bouche enveloppé d’une belle élégance. Un vin remarquable, le 2008 suit, dans la même lignée.”. On savoure donc, en effet, ce superbe Rasteau Prestige 2007 (50 % Grenache, 35 % Syrah et 15 % Mourvèdre, vignes de 50 ans en moyenne), un vin de caractère, puissant, un vin de terroir, intense au nez comme en bouche (cassis, garrigue, réglisse), aux tanins enrobés, de belle robe soutenue, le compagnon idéal des petits gibiers grillés et des saveurs d’automne. Le CDR-Village-Rasteau Les Hauts du Village 2006, le grand classique de la cave de Rasteau, issu d’une sélection parcellaire, d’une longue macération et d’un élevage partiel en barriques, est d'un beau grenat brillant, un vin dense, aux arômes de fruits cuits, de réglisse et d’épices, où les tanins fondus alliés à une belle rondeur, lui donnent un soyeux étonnant, un vin très gourmand, d’une belle concentration mais avec de la fraîcheur en attaque, racé comme on les aime. Remarquable CDR-Village-Rasteau Domaine de Pisan 2006 (70% Grenache, 25% Mourvèdre et 5% Syrah),vendanges manuelles avec tri, petits rendements, d’une belle robe grenat, ample et franc en bouche aux fragrances de réglisse, de cerises mûres, très persistant, d’une longueur aux accents de vanille et de notes balsamiques. leur CDR-Villages Ortas Prestige 2006, où cerise et vanille dominent soulignés par des notes de vanille et de poivre gris, un vin gourmand, harmonie ux, aux tanins soyeux, d’une belle fraîcheur fruitée. Goûtez encore Les Viguiers blanc 2009, un vin aux notes épicées de cardamome, gingembre, riche, dense d’une jolie persistance qui souligne une agréable fraîcheur comme Les Viguiers Rosé 2009, où ampleur et fraîcheur caractérise ce vin aux notes prononcées fruitées et acidulées de fruits rouges . En Vins Doux Naturels, des Vins rares et succulents, comme ce Rasteau Signature rouge 2006, pur Grenache, vignes de 50 à 80 ans, un vin extraordinaire, vinifié uniquement dans les meilleurs millésimes, à la palette aromatique riche, un vin qui rappelle le chocolat, le gibier ou le cigare, avec des notes de cerise confite, des épices, très appréciable à l’apéritif ou sur des desserts au chocolat, justement Le Rasteau doré Vintage 2005, pur Grenache, vigne de 50 ans, toujours délicat, au nez de liqueur de mirabelle, aux arômes de fruits compotés et de fruits secs, est un véritable plaisir en apéritif. Exceptionnel rapport qualité-prix-plaisir, ce qui n’est pas rien.
    Château La RESSAUDIE

    Château La RESSAUDIE

    (HAUT-MONTRAVEL)
    Jean et Évelyne Rebeyrolle

    33220 Port-Sainte-Foy
    Téléphone :05 53 24 71 48
    Télécopie : 05 53 58 52 29
    Email : vinlaressaudie@aol.com
    Site : www.laressaudie.com

    Un savoureux Haut-Montravel Moelleux 2006, 80% Sémillon et 20% Sauvignon (sol argilo-sableux et roche mère calcaire), issu de vendange surmûrie, typé, avec des arômes de tilleul et de fruits confits, d’une grande finesse, un vin riche, avec une finale persistante et puissante. Le 2005 est superbe, onctueux et d’une belle finale, aux nuances de pain brioché, le tout à des prix fort sages.
    Cru LAMOUROUX

    Cru LAMOUROUX

    (JURANÇON)
    Richard, Monique et Pierre-Yves Ziemek-Chigé
    La Chapelle-de-Rousse
    64110 Jurançon
    Téléphone :05 59 21 74 41
    Télécopie : 05 59 21 74 41
    Email : chige.jean@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/crulamouroux
    Site : www.crulamouroux.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Superbe Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2003, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant 1 année en vieux fûts de chêne, d’une robe aux reflets or brillant, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de petits fruits cuits et de fleurs blanches, une cuvée toute en suavité, de grande évolution, à déboucher sur une volaille ou une sole dieppoise. Il y a aussi le Jurançon cuvée Nathalie, “nous vendangeons la cuvée Nathalie très tardivement, précise Monique Ziemek-Chigé, en 2008, nous avons vendangé du 1er novembre au 15 décembre.” Le 2003 (pur Petit Manseng), a une belle couleur dorée aux reflets cuivrés, aux arômes de fruits et de fleurs, avec des notes de pain brioché, associant charme et puissance, de très belle évolution comme en atteste ce 2001, d’une belle couleur jaune d’or, élégant, avec des nuances de miel d’acacia, d’orange mûre et de fleurs blanches, gras et typé. Il y a également leur Jurançon Tradition 2004, un vin puissant où s’entremêlent des nuances de miel, de fruits confits et de brioche, avec cette finale suave et très aromatique.

    Château BEL AIR

    Château BEL AIR

    (SAINTE-CROIX-DU-MONT)
    M.Meric

    33410 Sainte-Croix-du-Mont
    Téléphone :05 56 62 01 19 et 05 56 62 09 03
    Télécopie : 05 56 62 09 33
    Email : vignobles.meric@orange.fr
    Site : www.chateaubelair.net

    Avec des origines remontant en 1648, le Château Bel Air fait partie des plus anciennes propriétés de l’appellation. Dominant la vallée de la Garonne, le vignoble s’étend sur 18 ha de vignes en coteaux âgées de 30 ans. La récolte, rigoureusement menée par tris successifs permet de sélectionner le raisin à sa maturité avancée, lorsque la pourriture noble dotée des bienfaits du botrytis a atteint son apogée. Les millésimes d’exception sont élevés avec le plus grand soin en fûts de chêne durant 12 à 18 mois afin d’élaborer les cuvées Prestiges. Beau Sainte-Croix-du-Mont cuvée Vieilles vignes 2005, un vin ample et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits, tout en bouche, vraiment très agréable, à goûter sur des ris de veau, par exemple. Le Sainte-Croix-du-Mont Tradition 2006 est tout en bouquet, de belle robe, aux connotations florales subtiles, .html">frais et persistant au palais, très fin. Excellent Premières Côtes de Bordeaux rouge 2006, un vin de bouche puissante, avec des senteurs de framboise mûre, riche et fondu à la fois, de charpente fine mais bien présente.

    Château LOUPIAC-GAUDIET

    Château LOUPIAC-GAUDIET

    (LOUPIAC)
    Daniel et Marie-Laurence Sanfourche

    33410 Loupiac
    Téléphone :05 56 62 99 88
    Télécopie : 05 56 62 60 13
    Email : chateau-loupiacgaudiet@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauloupiacgaudiet

    Au sommet. Le vignoble de 28 ha est situé autour du château et bénéficie d¹une exposition plein sud. Les vignes très anciennes, certaines ont 40 ans sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L'encépagement est classique de l'appellation : 80% Sémillon et 20% Sauvignon. La propriété se situe à côté de la magnifique église romane du XIIe siècle de Loupiac. Le climat est idéal, avec ses brumes matinales et ses après-midi ensoleillés de l'automne, cela permet le développement du Botrytis Cinéréa. Dès qu'il fait son apparition, les vendanges sont faites dans la plus pure tradition : le raisin est cueilli exclusivement à la main, par tries successives, du début octobre jusqu'à la mi novembre. La vinification associant le savoir faire (4 générations à la famille de l’actuel propriétaire Marc Ducau, associé à son neveu Daniel Sanfourche qui en assure la direction) aux techniques modernes, le vin bénéficie de deux années de vieillissement avant sa mise en bouteille. Exceptionnel Loupiac château de Loupiac 2005, fort bien élevé en barriques, riche, très aromatique, à la belle robe dorée, au nez très élégant et intense, de bouche très veloutée où se distinguent des arômes persistants d’agrumes mûrs et de brioche, d’amande grillée et de coing, de grande évolution. Le 2003, ample et fruité, aux notes florales subtiles, dense, onctueux, gras, aux senteurs tenaces, d’un grand classicisme, tout en finesse aromatique (petits fruits frais, noisette, pain grillé), un vin très bien élevé, qui poursuit une belle évolution. Beau 2001, aux nuances de noisette et de miel, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d’une ampleur imposante, de garde comme ce 1998, onctueux et persistant, aux notes fruitées et florales intenses, très bien équilibré, d’une grande harmonie en bouche, de belle robe dorée. Leur château Loupiac-Gaudiet 2006, élevé en cuves, est classique, aux notes de citron confit et de fleurs blanches, d’une belle fraîcheur en bouche. Le 2005 est dans la lignée, onctueux et dense. Remarquable rapport qualité-prix.

    Château de CÉRONS

    Château de CÉRONS


    M. Perromat

    33720 Cérons
    Téléphone :05 56 27 01 13
    Télécopie : 05 56 27 22 17
    Email : perromat@chateaudecerons.com
    Site : www.chateaudecerons.com

    Un remarquable Cérons 2005, onctueux et persistant, aux notes florales complexes (rose, acacia...), fondu en bouche avec cette touche de pain brioché, tout en bouche, subtilement parfumé, persistant, riche, complexe, d’une longue finale, de très belle évolution comme en atteste ce 2002, aux arômes de noisette et d’amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d’or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois, une belle réussite, de bouche savoureuse. Même propriétaire que le Château du Mayne (voir Graves).
    Château la VARIÈREBONNEZEAUX Château la VARIÈRE

    Château la VARIÈRE

    (BONNEZEAUX)
    Jacques Beaujeau

    49320 Brissac-Quincé
    Téléphone :02 41 91 22 64
    Télécopie : 02 41 91 23 44
    Email : chateau.la.variere@wanadoo.fr

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés avec ce Quarts-de-Chaume Les Guerches 2007, de bouche puissante et distinguée, corsé et suave à la fois, où s’entremêlent les fruits mûrs (abricot, pêche) et le miel, très aromatique. Le Bonnezeaux est gras, complexe, très parfumé (chèvrefeuille, poire confite...), de grande évolution. Excellent Anjou-Villages Brissac cuvée Jacques Beaujeau 2006, avec des notes de griotte et de fumé, charpenté, de bouche souple et charnue à la fois. Le Saumur-Champigny Domaine de La Perruche Clos de Chaumont 2007, aux notes de mûre et de cannelle, riche en couleur, dense, un vin qui allie finesse et structure, aux tanins savoureux et puissant, un vin qu’il faut laisser se fondre et déboucher sur une cuisine légèrement relevée (gigot ou rôti). L’Anjou-Village-Brissac La Grande Chevalerie rouge 2005, 16 mois en barriques neuves, est une cuvée concentrée, colorée, charpentée, parfumée, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d’humus, dense, aux tanins bien présents et fondus à la fois, de belle évolution. Excellent Anjou-Villages Brissac cuvée Jacques Beaujeau 2008, associant finesse et concentration, riche, un vin bouqueté (cassis, mûre, violette) avec une touche épicée, bien charpenté, d’une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés et soyeux.
    Domaine du CLOS de L’ÉPINAY

    Domaine du CLOS de L’ÉPINAY

    (VOUVRAY)
    Luc et Marie-Claire Dumange
    L'Épinay
    37210 Vouvray
    Téléphone :02 47 52 61 90
    Télécopie : 02 47 52 71 31
    Email : domaine.clos.epinay@cegetel.net
    Site : www.vinsdusiecle.com/closdelepinay
    Site : www.vinvouvray.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Marie-Claire Dumange aime surnommer le Clos “mon petit paradis”. “On a des kiwis, un cognassier, un grand cèdre qui se dresse fièrement au milieu, précise-t-elle. À l’intérieur du Clos, les 72 ares de vignes plantées sur un terroir argilo-calcaire bénéficient d’un bel ensoleillement. Nous sommes situés sur le plateau au-dessus du village de Vouvray. La maison que nous habitons a été construite en 1702, c’est un Clos de murs, ce qui est rare dans la région. Sur le plan architectural, notre maison a de très belles lucarnes avec des candélabres, dont une date du XVe siècle. La propriété se situe au milieu des vignes, ce qui est également une rareté sur l’appellation. Le vignoble compte un peu plus de 16,72 ha de vignes d’âge moyen de 30 ans, les vendanges sont manuelles pour les Vins tranquilles, et l’on pratique la lutte raisonnée. Le chai, creusé dans le tuffeau, a été rénové, et l’équipement entièrement modernisé.” Le tout donne ce Vouvray 2005 brut Méthode Traditionnelle Cuvée Le Clos de L’Epinay 2005, médaille d’Or au concours des Meilleurs Vins de la Région Centre Val de Loire 2008. Une Cuvée issue des raisins du Clos de 72 ares, vendanges manuelles, production de 6000 btles pour le 2005, très distinguée, crémeuse, aux bulles fines et un fruité discret où se retrouvent des senteurs miellées et florales. Superbe Vouvray Cuvée Marcus 2006, très séduisant, riche en bouquet, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, avec des nuances de pêche fraîche en bouche, un vin savoureux et charmeur, à ouvrir sur une sole meunière, un vin de garde comme en témoigne ce grand 2003. Leur Vouvray demi-sec 2008 est nerveux et frais, finement fruité, aux notes de fruits frais (abricot, pêche), alliant rondeur et fraîcheur aromatique en bouche, complexe et suave. Le Vouvray demi-sec 2005 est onctueux, d’un grand classicisme, très bien équilibré, un vin où s’entremêlent les fruits frais et la brioche, d’une belle persistance, de bouche harmonieuse, ample et typé. Goûtez le Vouvray Sec 2008, avec ce nez persistant (acacia, noisette), il est tout en rondeur, avec une note de fraîcheur très agréable, très abordable.

    Domaine de la FONTAINERIE

    Domaine de la FONTAINERIE

    (VOUVRAY)
    Catherine Doye-Deruet
    64, vallée Coquette
    37210 Vouvray
    Téléphone :02 47 52 67 92
    Télécopie : 02 47 52 79 41
    Email : lafontainerie@orange.fr

    Une exploitation dont les vignes sont groupées sur les coteaux de la vallée Coquette, juste au-dessous des caves troglodytiques de vinification. Bien apprécié ce Vouvray sec Coteau des Brûlés 2007, ample et bouqueté, tout en rondeur, de bouche fruitée et persistante, avec ces notes d’acacia et de pain grillé. Le Vouvray sec “C” 2008 est tout en finesse aromatique, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche.

    Lionel GAUTHIER-LHOMME Domaine du Viking

    Lionel GAUTHIER-LHOMME Domaine du Viking

    (VOUVRAY)

    1300, route de Monnaie, Melotin
    37380 Reugny
    Téléphone :02 47 52 96 41
    Télécopie : 02 47 52 24 84
    Email : domaine-du-viking@wanadoo.fr

    Un superbe Vouvray moelleux cuvée Aurélie 2003, de bouche concentrée et d’une belle vinosité mais tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune, de grande garde. Excellent Vouvray sec 2007, bouqueté et persistant, de bouche très aromatique aux connotations de narcisse et de fruits secs. Le 2006, d’une grande finesse, au nez complexe et puissant, bien équilibré, de bouche parfumée, bien caractéristique du millésime, très classique, d’une grande persistance. Le Vouvray Tendre, où s’entremêlent des notes d’amande, de pêche et de bruyère, est un vin harmonieux en bouche, dense et fin à la fois, tout en harmonie. Le Vouvray Méthode Traditionnelle brut Millésimé, très bien dosé, est de mousse abondante, tout en rondeur, Tendre et corsé à la fois

    Château de VALMER

    Château de VALMER

    (VOUVRAY)
    A.de Saint Venant
    Chançay
    37210 Vouvray
    Téléphone :02 47 52 93 12
    Télécopie : 02 47 52 26 92
    Email : vins@chateaudevalmer.com
    Site : www.chateau-de-valmer.com

    Au sommet, naturellement. Vignoble de 24 ha plantés sur des coteaux bien exposés. Les sols sont de type argilo-calcaire et pierreux et argilo-siliceux au sous-sol calcaire. Le cépage est le Pineau blanc ou Chenin. Superbe Vouvray moelleux 2005, tout en finesse aromatique, suave et persistant, au nez envoûtant, marqué par des notes de fleurs blanches, de fruits et de brioche, très élégant, vraiment réussi. S’il en reste, foncez sur le 2003, dominé par sa finesse aromatique et une matière bien présente, un vin onctueux, très parfumé (coing, abricot confit), à déboucher sur une tarte, toujours l’une des plus jolies bouteilles de cette appellation, Liger d’Argent au concours d’Angers. Le Vouvray sec 2007, très charmeur, développe un goût minéral où se mêlent des nuances d’amande et de chèvrefeuille, un vin de bouche complexe, suave, à ouvrir sur des crustacés. Beau Vouvray demi-sec 2003, un vin où l’onctuosité s’allie à la distinction, épicé, puissant, tout en bouche, vraiment délectable. Excellent Vouvray brut, avec de fins arômes de fruits exotiques, d'agrumes et de fleurs blanches, avec juste ce qu'il faut d'acidité qui laisse une agréable fraîcheur au palais. Très agréable Touraine rosé, de bouche franche et savoureuse, tout en fruité et en fraîcheur en finale. Leur Touraine Méthode Traditionnelle rosé (cépage Grolleau) est de jolie robe, très parfumé, au nez subtil, souple et ferme à la fois, un vin tout en bouche, à déboucher à l’apéritif ou sur un soufflé au fromage. Profitez-en pour admirer les jardins (labellisés “Jardin Remarquable” par le ministre de la Culture en 2004), le potager conservatoire de légumes anciens et la chapelle troglodytique de 1524.

    En Champagne rosé :
    ELLNER ELLNER

    ELLNER


    Jean-Pierre et Michèle Ellner
    6, rue Côte-Legris
    51207 Épernay Cedex
    Téléphone :03 26 55 60 25
    Télécopie : 03 26 51 54 00
    Email : info@champagne-ellner.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/champagneellner
    Site : www.champagne-ellner.com

    Jean-Pierre Ellner et son épouse, Michèle, sont des propriétaires comme on les aime, chaleureux et passionnés. Pour mémoire, Charles-Émile Ellner créa, au début du siècle, sa propre maison. Ses successeurs, notamment son fils Pierre, qui en a été la véritable “locomotive”, a su transmettre à ses propres enfants cette passion pour la terre et le vin. Jean-Pierre Ellner assure la Présidence de la société, et, Michel étant à la retraite, il est “épaulé” par la 3e génération, Arnaud et Frédéric Ellner (Frédéric responsable du vignoble et Arnaud Chef de caves). Le vignoble couvre une superficie de 54 ha répartis sur une quinzaine de communes. L’absence volontaire de fermentation malolactique dans leur vinification, promet des cuvées d’une grande richesse et d’une belle longévité. Superbe Champagne cuvée Prestige Millésime 2000, de belle teinte, frais et fleuri, c’est une cuvée subtile aux arômes de pain grillé et de petits fruits secs, d’une jolie complexité aromatique, de bouche ample avec une belle vivacité, délicatement boisé en finale, idéal à l’apéritif comme sur des crustacés. Le 1999, un Champagne qui a du corps, du caractère, des arômes riches aux notes légèrements évoluées, est élégant et généreux. Beaucoup aimé le brut Intégral (réalisé sans aucun dosage, assemblage des années 2002 pour 75 % et 2003 pour le reste), gourmand, tout en persistance aromatique (amande, pêche de vigne, abricot...), très équilibré, harmonieux en bouche, puissant et distingué, tout en subtilité, de robe dorée, de bouche puissante, fondue et tout en longueur. Le Premier Cru brut, développe un nez de noisette fraîche, de bonne bouche, alliant distinction et rondeur, un Champagne vineux mais en même temps tout en finesse, opulent et parfumé, aux notes de fruits macérés, idéal au cours d’un repas. Beau Champagne Réserve brut, leur cuvée la plus vendue, un bon équilibre entre Chardonnay et Pinot Noir, un Champagne assez léger et qui se déguste avec plaisir à l’apéritif. Très belle cuvée brut Séduction Millésimée 1999, 55% de Chardonnay vieilli en fûts et 45 % de Pinot Noir, de robe claire et lumineuse, avec des arômes de brioche, boisée au nez avec des notes de noisettes et de fruits secs, franche et d’une belle longueur en bouche. Le Séduction Millésimée 2001, suit, nous précise Michèle Ellner, une sélection toute particulière en y réunissant des raisins provenant de nos vignobles de Chouilly en majorité, vieillis en foudres et de Venteuil, Vaucienne et Épernay, vieillis en demi-muids. C’est la cuvée charpentée, mais où le Chardonnay apporte finesse et moelleux. A associer sur une viande blanche ou pourquoi pas sur un canard. ” Le brut Carte d’Or est une réussite, un vin qui allie des notes florales et fruitées, d’une grande franchise au nez comme au palais, très agréable sur une cuisine légèrement relevée. Excellent rosé brut, très séduisant, intense au nez, tout en bouche, aux nuances fruitées persistantes de mûre et de framboise, alliant structure et vivacité. “Un rosé d’assemblage, poursuit Michèle Ellner, qui permet d’obtenir une qualité plus régulière qu’avec la saignée (50% Chardonnay et 50% Pinot Noir) et donne un Champagne rosé très délicat, aux arômes de fruits rouges plus subtils, une cuvée très fraîche très appréciée de nos amis anglais cette année.” Autre réussite, le Blanc De Blancs brut, associant charpente et finesse, très bien équilibré, aux notes de brioche, avec des arômes de citron et de noix fraîche, de mousse élégante, associant saveur et distinction, à un prix défiant toute concurrence. Et puis, il y a ces coffrets : le colis Séduction avec les Champagnes millésimés, vins vinifiés en foudres 1997, 1999 et 2001; le colis Dégustation 1993, 1997, 1999, des Champagnes vinifiés en cuves classiques; et le colis Variation avec deux bouteilles de Réserve, le Champagne classique, deux bouteilles de Rosé et deux bouteilles de Cuvée de Réserve décorées 2001, une très bonne association qui regroupe des Champagnes qui se complètent. Le rapport qualité-prix est exceptionnel.
    LOMBARD et Cie LOMBARD et Cie

    LOMBARD et Cie


    Thierry Lombard
    1, rue des Cotelles - BP 118
    51200 Épernay
    Téléphone :03 26 59 57 40
    Télécopie : 03 26 54 16 38
    Email : info@champagne-lombard.com
    Site : www.champagne-lombard.com

    Toujours à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Ici, lors du pressurage des raisins, les premiers jus (la cuvée) et les tailles sont rigoureusement séparés; ces dernières n’entrent pas dans les assemblages, une petite quantité de vin rouge de Champagne est ajoutée au Chardonnay pour composer la cuvée. Les Vins profitent d’un vieillissement sur lattes dans leurs caves pendant plus de 3 ans. “Le millésime 2009 est une très belle année, nous dit Thierry Lombard, un peu chaotique d’un point de vue climatique. La situation économique de la région nous a permis de développer considérablement nos approvisionnements en Premiers Crus et Grands Crus, des régions où nous étions moins présents précédemment. Cette récolte de raisins issus de grands terroirs va nous permettre de monter en gamme, de proposer des Champagnes avec plus de complexité aromatique. Nous prévoyons de sortir un Millésimé 2009, car nous avons un superbe potentiel. Nous poursuivons notre politique qualitative, et il est vrai qu’avec les superbes récoltes de 2008 et de 2009, cela laisse augurer des cuvées à venir assez exceptionnelles. Le 2008 présentait un peu plus d’acidité que le 2009, et les deux millésimes seront bien complémentaires dans nos assemblages futurs.” Tout cela explique ce Champagne Collection Extra Brut Premier Cru Millésime 96, d’une grande complexité, ample, aux arômes subtils de fleurs blanches et de fruits secs, une cuvée généreuse, où l’on retrouve des nuances d’agrumes mûrs et de miel en finale, vraiment remarquable. D’une très jolie présence en bouche, le Champagne Brut Premier Cru, assemblage équilibré (50 % de de Chardonnay et 50 % Pinot Noir), est un vin régulièrement réussi, avec ses notes de fruits (pêche, abricot et noix) et de pain d’épices, corsé et très fruité, de mousse généreuse. On se fait tout autant plaisir avec ce Grand Cru Blanc De Blancs Millésime 2004, où l’on retrouve des nuances de poire et d’amande, une cuvée de robe claire, tout en souplesse, de bouche ferme, florale et persistante. Le Champagne Brut rosé, à la robe saumonée très pâle présente un nez délicat dans lequel on retrouve l’élégance et la fraîcheur du Chardonnay, avec une touche de cerise complexe et fondue apportée par les Pinots. Des notes de cassis explosent en bouche. Parfait au cours d’un repas composé de viande blanche, ou un dessert, comme un gratin de fruits rouges. À la suite, le Brut est ample, très fruité au nez comme en bouche, très fin, subtil et persistant, de très jolie mousse, régulièrement réussi, ce qui n’est pas si courant. La cuvée Tanagra (en français, au XIXè siècle, un “Tanagra” symbolisait l’élégance), issue d’un assemblage de grands blancs (60%) et de Pinots, élevée pas moins de 7 ans sur lattes, est un Champagne parfumé, de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme reinette et les noisettes, d’une jolie finesse, qui mêle richesse aromatique et persistance en bouche, ample, dense et distingué à la fois. Champagne Médot est intégré maintenant au Groupe Lombard mais garde son identité propre. “Nous avons des locaux communs à Epernay mais c’est vraiment une autre entité”, précise Thierry Lombard. Il y a ce Champagne Brut Centenaire Royal créé en 1999 pour le centenaire de la Maison Médot, qui a été présenté à la Reine Mère d’Angleterre pour son centième anniversaire. C’est un assemblage de différents millésimes, un vin riche et séduisant, aux notes de pomme et de noix fraîche, de bouche ronde, à la fois suave et frais, finement épicé, de belle mousse légère et crémeuse, d’une finale florale très élégante, à déboucher sur un saumon ou une cuisine raffinée. Le Champagne Médot Grand Cru Blanc De Blancs 2004 est savoureux, au nez subtil et persistant, à fines bulles, aux arômes de noisette et de miel, très bien élevé, tout en finale. Le Brut rosé, très bien équilibré, de mousse fine et persistante, est une réussite, un vin d’une belle ampleur, tout en fruité et finesse, aux senteurs de rose et de framboise, à ouvrir sur une tarte. Le tout bénéficie d’un remarquable rapport qualité-prix-plaisir.
    PREVOTEAU-PERRIER PREVOTEAU-PERRIER

    PREVOTEAU-PERRIER


    Mr et Mme Boudard Prévoteau
    13-15, rue André-Maginot
    51480 Damery
    Téléphone :03 26 58 41 56
    Télécopie : 03 26 58 65 88
    Email : champagneprevoteau-perrier@wanadoo.fr

    Le domaine viticole comprend 17 ha qui s’étendent sur les coteaux de la vallée de la Marne. La propriété, située en plein cœur de Damery, a vu 5 générations de vignerons se succéder. Beau Champagne Blanc De Blancs (100% Chardonnay), d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, une cuvée dense et distinguée à la fois, de bouche ferme, très fruitée, équilibrée et harmonieuse. Le brut cuvée Adrienne Lecouvreur, qui rend hommage à la célèbre tragédienne du XVIIIe siècle, native de Damery, et qui interpréta de grands rôles classiques, est une cuvée harmonieuse (50% de Chardonnay et 50% de Pinot Noir), riche et complexe, qui réunit fraîcheur et longueur en bouche, aux nuances dominées par la rose et le miel, un Champagne ample, subtil, tout en arômes. Très bon brut rosé élaboré à partir de 85% de Pinots noir et meunier et de 15% de Chardonnay auquel on ajoute du vin rouge de Damery vieilli en tonneaux de chêne, de mousse onctueuse et très fine, aux notes discrètes de fraise des bois et de framboise, fort bien équilibré, distingué et vif en bouche, l’un des meilleurs dégustés cette année, à savourer avec un saumon fumé. Le brut Tradition est un assemblage de 85% Pinots noir et meunier et 15% Chardonnay, très distingué, très bien équilibré en acidité, de mousse fine et persistante, d’une belle harmonie en bouche, tout en fruits et rondeur, ample, persistant, aux arômes subtils de fleurs blanches et de citron. Le brut Grande Réserve, issu d’1/3 de Chardonnay, 1/3 de Pinot Meunier et 1/3 de Pinot Noir, à dominante de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance aromatique, allie élégance et structure, est une cuvée savoureuse, dense en bouche, avec des connotations de noisette et d’abricot sec.
    René RUTAT

    René RUTAT


    Michel et Évelyne Rutat
    Av du Général de Gaulle
    51130 Vertus
    Téléphone :03 26 52 14 79
    Télécopie : 03 26 52 97 36
    Email : renerutat@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/renerutat

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Ce couple sympathique cultive la tradition familiale depuis plusieurs générations et pratique de plus en plus la lutte raisonnée dans leur vignoble de 7 ha planté à 95% de Chardonnay. Ce cépage, associé au travail rigoureux de la vigne, le climat, le sous-sol crayeux des coteaux vertusiens permettent d’obtenir des raisins très riches et parfumés qui sont vendangés à la main. Le travail de la vigne et du vin est une tradition : des arrière-grands-parents tonneliers et des grands-parents vignerons ont donné le goût et la passion du vin à leur fils René. Le Champagne René Rutat naît au début des années 1960 avec le statut de propriétaire-récoltant. Beau Champagne Millésimé Premier Cru Blanc De Blancs 98, au parfum d’amande fraîche et d’agrumes mûrs, très frais, intense et ample, au nez complexe et persistant, qui associe charpente et distinction, un très beau Champagne, très harmonieux, tout en bouche avec ces connotations en finale de fleurs et de fruits jaunes, puis des notes briochées. Excellent Premier Cru Blanc De Blancs, généreux et équilibré, séduisant, très fruité, très classique, associant charpente et nervosité à la fois. Le brut rosé est tout en bouche, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, un très joli vin, de belle teinte, qui s’apprécie tout au cours du repas. Le brut Grande Réserve Blanc De Blancs est très bien équilibré, ample, très élégant, de bouche dense et parfumée, plaisant par sa vivacité, d’une belle persistance d’arômes, à dominante de fruits secs (abricot) et d’aubépine. Le demi-sec est fidèle à lui-même, charpenté, d’une grande richesse aromatique, à la robe intense, suave, à découvrir sur une volaille rôtie comme sur les desserts. Le Coteaux Champenois Premier Cru Vertus rouge, pur Pinot Noir, élaboré dans les bonnes années et pour des volumes volontairement très limités, au fruité puissant, un vin de bouche complexe et chaleureuse, bien charpenté, à réserver sur un gibier.

    Comte AUDOIN de DAMPIERRE Comte AUDOIN de DAMPIERRE

    Comte AUDOIN de DAMPIERRE



    3, place Boisseau
    51140 Chenay
    Téléphone :03 26 03 11 13
    Télécopie : 03 26 03 18 05
    Email : champagne.Dampierre@wanadoo.fr
    Site : www.dampierre.com

    Une place très enviée dans la catégorie des Deuxièmes Grands Vins Classés. Un savoir-faire familial depuis 1880. Le Champagne cuvée des Ambassadeurs (Premier Cru, 50 % Chardonnay, 50 % Pinot Noir), une cuvée élégante, d’une grande finesse, aux arômes complexes de fleurs fraîches et d’agrumes, est un Champagne subtil, de belle structure avec une réelle longueur en bouche. La cuvée des Ambassadeurs rosé Premier Cru est un vin savoureux, aux notes de lys, d’orange et de mûre, tout en bouche, avec cette petite touche épicée, parfait sur du saumon sauvage fumé. Beau Family Réserve 2002 Grand Cru Blanc De Blancs, de jolie robe, qui combine fraîcheur, structure et homogénéité, avec ces nuances de fleurs et de coing, d’une belle harmonie, riche et tout en finesse, présenté dans une très jolie bouteille ficelée à l’ancienne. Les meilleurs fruits d’une grande année pour ce brut Grand Vintage 2002, d’une robe dorée scintillante, un Champagne de caractère, corsé, vineux, de bouche puissante et fine à la fois, avec une pointe de pamplemousse en finale. Goûtez le Vin de Pays Charentais Château de Plassac rouge (Cabernet-Sauvignon et Merlot), au nez de fruits mûrs, de bouche à la fois puissante et ronde, aux tanins fermes et enrobés, régulièrement réussi comme le rosé, rond, un vin corsé, aux tanins fondus, au nez dominé par la griotte.
    André DELAUNOIS André DELAUNOIS

    André DELAUNOIS



    17, rue Roger Salengro - BP 42
    51500 Rilly-la-Montagne
    Téléphone :03 26 03 42 87
    Télécopie : 03 26 03 45 40
    Email : champagne.a.delaunois@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/andredelaunois
    Site : www.champagne-andre-delaunois.fr

    Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Très beau Champagne cuvée du Fondateur, composé de vieux Vins de réserve de Chardonnay, une grande réussite, une cuvée qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, tout en charme, idéale à l’apéritif comme sur du saumon fumé. La cuvée du 21e siècle allie intensité et puissance, un vin d’une belle ampleur, de très bonne bouche, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, un Champagne suave, vineux et fin à la fois, de robe dorée. Beau Champagne cuvée Transparence, assemblage de Pinot Noir et de Pinot Meunier, au nez minéral dominé par les agrumes frais, ample et bouqueté, de mousse abondante, tout en rondeur, de bouche fruitée et persistante, idéal au cours d’un repas, tout en harmonie. La Dame Palmyre Blanc De Noirs Millésime 2004, au nez marqué par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en persistance aromatique, d’une belle longueur, un Champagne structuré, de mousse fine et persistante. Belle cuvée Sublime (30% Pinot Noir, 30% Pinot Meunier, 15% Chardonnay, 25% de Vins de réserve), un Champagne de couleur or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, très équilibré, de bouche intense. Riche et complexe, la cuvée Royale, issue d’un assemblage à parts égales de Pinot Noir, Pinot Meunier, et Chardonnay, associe fraîcheur et charpente à une finale persistante. La cuvée Royale rosée, d’une belle robe limpide, aux arômes fruités d’abricot, de pêche blanche et d’agrumes, d’une finale fraîche, est distinguée, idéale sur une cuisine légèrement épicée.
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu