Avertir le modérateur
Pin it!

Les meilleurs vins de la Côte de Nuits

Le Top Bourguignon de la Côte de Nuits

 

Domaine François BERTHEAU

Domaine François BERTHEAU

(CHAMBOLLE-MUSIGNY)
M. Bertheau
5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73 
Télécopie : 03 80 62 84 64 
Email : domaine.berteau@aliceadsl.fr

Exploitation familiale reprise par François Bertheau en 2004, 5e génération à exploiter ce vignoble de 6,18 ha. Les vignes sont âgées de 30 à 40 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, levin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. Remarquable Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2007, de belle robe soutenue, très parfumé, aux notes de fruits mûrs et d’épices, aux tanins harmonieux, qu’il faut bien évidemment savoir attendre. Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2007 est dans la lignée, de robe pourpre, il associe charpente et distinction, avec ce nez caractéristique où se devinent la prune, l’humus et lacannelle, superbe, aux tanins très équilibrés, de bouche puissante avec des notes de fruits rouges cuits et de poivre, savoureux et intense à la fois. Le 2006 est tout aussi réussi, très typé, distingué, bien charnu comme il se doit, très parfumé, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, très savoureux. Le Bonnes-Mares 2007 est superbe, un vin charpenté, puissant au nez comme en bouche, encore fermé. Goûtez aussi le Chambolle-Musigny 2007, marqué par son terroir, avec des arômes mûrs et complexes de cassis, de cuir, d’épices et de framboise, avec des taninssouples mais très équilibrés, de bouche onctueuse, à la fois fine et persistante, un vin qui poursuit son évolution.

Domaine René CACHEUX et Fils

Domaine René CACHEUX et Fils

(CHAMBOLLE-MUSIGNY)
René et Gérald cacheux
28, rue de la Grand-Velle
21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 28 72 et 06 98 10 47 90 
Email : gerald.cacheux@free.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-cacheux
Site : www.domaine-cacheux.com

Au début du siècle dernier, François Blée s’installe à Vosne-Romanée. Son fils Charles, lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966 l'exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l’une de ses filles, et son époux René Cacheux, créaient le Domaine René Cacheux-Blée. En 2004, après avoir travaillé sur d’autres exploitations vitivinicoles, Gérald, leur fils, leur succède et dirige maintenant le Domaine. À partir de 2005, l’exploitation acquiert desvignes de l’appellation Chambolle-Musigny. Les vendanges sont manuelles, le tri est immédiat, directement sur le pied de vigne, l’égrappage est total avant mise en cuve ouverte. Les vins sont vinifiés de façon traditionnelle avec contrôle destempératures. Ils sont ensuite élevés en fûts de chêne pendant une durée de 18 mois avec un pourcentage de tonneaux neufs pouvant varier, suivant les appellations et le millésime, entre 30% et 70%. Remarquable Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2007, charnu comme on les aime, gras, bien charpenté, complexe, harmonieux, un vin riche en couleur, qui sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, de garde. Le Chambolle-Musigny 2007, de couleur pourpre, avec des senteurs de mûre, dense, est un vin de très bonne bouche, tout en souplesse et finesse, très aromatique au palais où domine le pruneau, la cerise, et les épices, de charpente très élégante.

Domaine BERTHAUT

Domaine BERTHAUT

(FIXIN)
Vincent et Denis Berthaut
9 et 18, rue Noisot
21220 Fixin
Téléphone :03 80 52 45 48 
Télécopie : 03 80 51 31 05 
Email : denis.berthaut@wanadoo.fr
Site : www.domaine-berthaut.com

Une exploitation familiale (6e génération) de 13 ha. Les vins sont élevés en fûts dechêne durant 18 à 24 mois selon les appellations et les millésimes, dont 20% enfûts neufs. Beau Fixin Les Crais 2007 de couleur grenat, très typé de ce millésime, parfumé, aux senteurs de mûre et de sous-bois, d’une belle structure, un vin gras et bien corsé, aux tanins nobles et présents, avec des nuances en bouche de cassis et de framboise, et une pointe de truffe caractéristique. Excellent 2006, un vin racé comme il le faut, avec des tanins mûrs et une charpente solide, au nez dominé par la prune et la réglisse, trèséquilibré. Le 2005 est de robe intense, aux tanins savoureux, avec des senteurs de griotte, complet, tout en bouche. BeauFixin Premier Cru Les Arbelets 2007, d’un bel équilibre tannique, de bouche puissante, avec des notes de fruits rougescuits et d’épices, savoureux, tout en nuances d’arômescharnu, de belle évolution. Le Gevrey-Chambertin Clos des Chezeaux 2007, issu d’un petit Clos situé juste en dessous des Premiers Crus, est un vin aux tanins soyeux, solide, tout en bouche, distingué, aux connotations subtiles de cerise confite, d’humus et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, encore jeune

Domaine Pierre GELINFIXIN Domaine Pierre GELIN

Domaine Pierre GELIN

(FIXIN)
Stéphen Gelin

21220 Fixin
Téléphone :03 80 52 45 24 
Télécopie : 03 80 51 47 80 
Email : info@domaine-pierregelin.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre
Site : www.domaine-pierregelin.com

Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété, créée en 1925 par Pierre Gelin, est maintenant exploitée par Stéphen Gelin et son épouse secondé par leur fils Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Eraflage total, cuvaison pendant 15 à 20 jours, suivi d’un élevage d'une période de 20 à 24 mois, en fûts de chêne (20% de fûtsneufs sur Premiers Crus et 80% sur Grand Cru)... “Le millésime 2007, nous précise Stephen Gelin, est un vin très ouvert, très expressif, plaisant, très flatteur. Un vin très prometteur qui sera très agréable dans sa jeunesse, sa fraîcheur. C’estmillésime qui permettra d’attendre le 2006 qui est un vin de garde. Le 2007 est plus fin, plus élégant que le 2006. Il a bénéficié d’une élevage en fûts de 18 mois, sensiblement la même durée que le 2006.” On est donc bien au sommet avec ce superbe Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2007, issu de vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûtsde chêne, au nez de fraise des bois et de mûre, ample et complexe, un vin aux tanins bien équilibrés, de bouche soyeuse aux nuances de violette, de groseille et d’épices, aux tanins ronds et bien présents à la fois, un vin avec beaucoup de charme, structuré mais très fin. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. nez complexe où se mêlent des notes d’épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, un vin évidemment encore très jeune. Beau 2004, qui commence à peine à s’ouvrir, avec ces connotations subtiles de griotte et d’humus, qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé, aux taninsprésents et souples à la fois, à déboucher sur une cuisine bien relevée comme un navarin d’agneau. Superbe ChambertinClos de Bèze Grand Cru 2006, très typé terroir, aux senteurs de fruits cuits et d’épices, riche et de belle teinte grenat, qui nous a particulièrement séduit, velouté et parfumé, typé, aux notes caractéristiques de réglisse et de cerise mûre en finale, ample, d'excellente évolution. Si vous en trouvez, foncez sur le 2003, bien parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche, de garde. Excellent Gevrey-ChambertinPremier Cru Clos Prieur 2006, un vin gras et persistant, dense, coloré, au nez complexe avec des connotations de cassismûrs et un côté animal, tout en arômes subtils en finale, tout en bouche, poursuivant son évolution. À ses cotés, le FixinPremier Cru Les Hervelets 2007, avec ces notes de cassis, d'humus et de réglisse, un vin de charpente souple, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, de très bonne évolution. Beau 2006 : robe grenat ; neztrès expressif de kirsch et de cerise à l’eau de vie, les tanins sont tendres, un vin velouté aux notes de fruits noirs très mûrs, belle harmonie des saveurs, délicieux sur des volailles crémées. Le 2005, (élevage 22 mois en fûts de chêne), decouleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, avec cette finale épicée très spécifique, est un vin de bouche dense, aux tanins soyeux, qui a bien mérité sa médaille d’Or au Concours général agricole de Paris. Il y a aussi ce séduisant et rare Fixin blanc 2006, “un petit plaisir personnel, nous dit Stephen Gelin, une production confidentielle de 300bouteilles provenant d’une parcelle dont le terroir convenait bien au Chardonnay, ancien verger laissé en friche près de l’église romane de Fixey, un vin racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques (tilleul, noisette). Très beau rapport qualité-prix-typicité.

Pierre BOURÉE Fils

Pierre BOURÉE Fils

(GEVREY-CHAMBERTIN)
Louis, Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 25 
Télécopie : 03 80 51 85 64 
Email : contact@pierre-bouree-fils.com
Site : www.pierre-bouree-fils.com

Maison fondée en 1864. Superbe Charmes-Chambertin 2005, au nez intense et subtil à la fois (groseille, pruneau), avec une touche épicée, bien typé, un vin charpenté et tout en rondeur, très caractéristique des meilleures bouteilles de son appellation. Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2007, marqué par son terroir, avec ses notes subtiles de pruneau confit, d’un beau rouge foncé brillant, un très beau vin, où s’entremêlent les épices et la vanille au palais, qui associe structure et suavité en bouche, bien charnu. Le Gevrey-Chambertin Clos de la Justice 2006 est gras et très parfumé, d’une belle harmonie au palais, avec des notes très caractéristiques de prune, de groseille et d’épices, riche et très élégant à la fois. À la suite, le Pernand-Vergelessesblanc 2007 est typé, riche en bouche comme en arômes (pêche, brioche), de robe doré brillant, subtil et suave à la fois. Excellent Chassagne-Montrachet blanc 2007, avec des notes subtiles où l’on retrouve le chèvrefeuille et le miel, soyeux et charmeur, minéral, tout en finale. À noter, La Table de Pierre Bourée, où l’on propose des menus dégustation à 5, 7 et 9vins. Les menus sont accompagnés de plats de la région.

Domaine DUROCHÉ

Domaine DUROCHÉ

(GEVREY-CHAMBERTIN)
Pierre Duroché

21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 51 82 77 
Télécopie : 03 80 34 34 20 
Email : duroche.gilles@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/duroche
Site : www.duroche.com

Quatrième génération de vignerons, Gilles Duroché, ainsi que son fils Pierre possèdent et exploitent le Domaine Duroché. Depuis la succession, en 1980, desvignes et de l'établissement vinicole de son père, Philippe, à Gevrey-Chambertin, Gilles a continué l'acquisition de parcelles sur la commune. Aujourd'hui le Domaine possède plus de 8 ha de vignes (en fermage) à travers 8 appellationsSols calcaire et argilo-calcaire en coteaux, exposition est. Le Charmes-Chambertin 2007, concentré et parfumé, au nez dominé par les fruits cuits et la truffe, de bouche complexe aux connotations typiques de mûre, de poivre et de sous-bois, d’une belle structure, est un vin qui alliecharnu et distinction, tout en bouche, de garde. Remarquable 2005, de robe rubis intense, avec des arômes de fruitssurmûris et d’épices, complexe, d’une très belle charpente, aux tanins riches, un vin bien corsé, poursuit sa belle évolution. Savourez le Chambertin Clos de Bèze 2006, de bouche dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs, d’humus et de réglisse, de couleur pourpre soutenu, un vin distingué et complexe, tout en arômes, d’une belle finale. Le 2004, chaud et généreux, classique, bien typé, allie structure et rondeur, aux tanins soyeux mais bien présents, d’une grande persistance aromatique, qui poursuit sa belle évolution. LeGevrey-Chambertin Premier Cru Estournelles-Saint-Jacques 2007, pour lequel “nous avons cette année décidé de ne pas filtrer les vins afin de préserver au maximum leurs qualités organoleptiques”, nous dit-on, est un vin gras, aux taninsprésents, riche et parfumé en bouche, aux senteurs de cerise et de sous-bois, marqué par son terroir, très abordable. LePremier Cru Lavaud Saint-Jacques 2005 est charnu et typé comme nous les aimons, associant finesse et structure en bouche, un vin gras, intense, très équilibré, idéal sur une cuisine assez riche.

Domaine ESMONIN

Domaine ESMONIN

(GEVREY-CHAMBERTIN)
Frederic Esmonin
12, rue du Chêne
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 51 89 28 
Télécopie : 03 80 34 14 24 
Email : fredesmonin@orange.fr

Au sommet avec ce Ruchottes-Chambertin 2007, un grand vin racé, tout en finessecomme il se doit, associant charpente et souplesse, aux tanins présents, aux notes defruits rouges macérés et de sous-bois. Le 2006, un vin gras, finement tannique, est riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d’humus, de très bonne évolution. Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2007, aux tanins savoureux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de framboise et d’humus, un vin typé, très parfumé, qui allie délicatesse et puissance en bouche, encore bien jeune. Le 2006 est de robe grenat, intense au nez comme en bouche, distingué, aubouquet présent de fruits rouges, de truffe et de sous-bois, de très bonne évolution. Le 2005 est très équilibré, très parfumé (petits fruits rouges mûrs frais, épices...), avec cette pointe de griotte caractéristique de l’appellation, un vin complet, de belle intensité. Il y a aussi ce grand Chambertin Clos de Bèze 2006, distingué, charnu, très parfumé, très fin, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés. Le Gevrey-Chambertin Premier Cru LesLavaux 2007 est de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, bien classique et généreux, derobe intense, très bien élevé. Goûtez aussi le Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes Les Jouisses 2006, avec ces notes de mûre et de pruneau, un vin riche en couleur, de très belle matière, charpenté et long au palais.

Philippe LECLERCGEVREY-CHAMBERTIN Philippe LECLERC

Philippe LECLERC

(GEVREY-CHAMBERTIN)

9, rue des Halles
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 72 
Télécopie : 03 80 34 17 39 
Email : philippe.leclerc60@wanadoo.fr
Site : www.philippe-leclerc.com

Classé Premier Grand Vin, ce qui récompense une politique qualitative exemplaire, où la typicité s’allie à des prix très sages. Superbe Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2006, suave, d’une richesse et d’une complexité très fine, avec ses notes subtiles de fruits rouges mûrs, d’humus et d’épices. Le 2005, fort bien élevé, superbe, gras et très parfumé, d’une belle harmonie au palais, au nez envoûtant avec ces notes très caractéristiques defruits des bois macérés et d’épices, très riche et très élégant à la fois, de belle évolution. Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru La Combe aux Moines 2006, un Vin puissant et coloré, aux nuances de poivre, d’humus et de griotte, très équilibré, d’une belle harmonie au palais, avec ses pointes de petits fruits mûrs légèrement épicés, qui demande à se fondre. Remarquable 2005, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, bien équilibré, alliant structure et velouté en bouche, ample et gras, de garde, bien sûr. Le 2003 est de bouche puissante, au nez de cerise macérée, un Vin épicé, avec ces senteurs de griotte légèrement réglissées, qui allie richesse et distinction, d’une belle finale. Le Gevrey Les Champeaux 2006 est tout aussi réussi, de robe grenat, au nez dominé par les fruits rouges (prunecassis,framboise), aux tanins très équilibrés, finement épicé en finale comme il le faut. Beau Chambolle-Musigny 2006, très élégant, riche au nez, avec ces connotations subtiles de cerise, d’humus, qui mêle puissance et distinction en bouche, biencorsé, aux tanins présents et savoureux à la fois, un Vin qui s’apprécie dès aujourd’hui mais mérite un peu de patience.

Domaine Henri REBOURSEAU

Domaine Henri REBOURSEAU

(GEVREY-CHAMBERTIN)
Jean de Surrel
10, place du Monument
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 51 88 94 
Télécopie : 03 80 34 12 82 
Email : domaine@rebourseau.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ce propriétaire passionné s’attache à élever de grands Vins traditionnels comme on les aime, auxquels il faut donner le temps de s’exprimer. “La vigne ne donne pas un produit uniforme, précise Jean de Surrel, chaque récolte est particulière et ses caractères enrichissent la culture du dégustateur qui sait apprécier tous les charmes du vin.” Exceptionnel ChambertinGrand Cru 2006, marqué par son terroir, un grand vin racé, coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), aux tanins présents et très élégants à la fois, de jolie robegrenat soutenu, tout en bouche, qui mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Le 2004, typé, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, allie structure et velouté, un vin gras, de garde. Superbe 2002, très typé, qui réunit amplitude et suavité, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et d’humus, bien charnu. Le 2001, où dominent les saveurs de sous-bois et de fruits cuits, fin et dense en bouche, est un vin qui demande à se fondre, tannique, très typé. Le 2000, derobe pourpre, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, tout en bouche, charnu, vraiment formidable. Superbe Mazis-Chambertin 2004, de robe pourpre, qui allie charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche,charnu, de grande évolution. Le 2000 est complet, de robe pourpre, associant charpente et distinction, au nez complexe où se mêlent les petits fruits à noyau macérés et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de grande évolution. Envoûtant Charmes-Chambertin Grand Cru 2004 qui est dans la lignée, au nez puissant de mûre et de cassis, ample et solide, de bouche soyeuse et riche. Le 2000, très parfumé, aux notes de fruits mûrs et d’épices, est un grand vin savoureux, aux tanins harmonieux, d’excellente évolution, qu’il faut attendre. Le Clos Vougeot 2005 n’a rien à lui envier, aux taninssoyeux et riches à la fois, un vin qui sent bon les fruits compotés et l’humus, classique, de grande évolution comme en atteste ce superbe 2000, aux arômes de musc, de groseille et de réglisse, ample en bouche, de couleur soutenue, auxtanins bien équilibrés, un vin d’une ampleur réelle et persistante, très typé comme nous les aimons, de bouche puissante. Goûtez le Gevrey-Chambertin 99, de bouche parfumée et fondue, où se mêlent la truffe, la myrtille et l’humus, aux taninssoyeux, d’excellente évolution.

Henri RICHARD

Henri RICHARD

(GEVREY-CHAMBERTIN)
Bastien Margaret
75, route Nationale 74
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 51 80 18 
Télécopie : 03 80 34 35 81 
Email : scehenririchard@hotmail.com

Ce domaine certifié en bio depuis 2005 est conduit par Margaret Bastien, fille d’Henri Richard, et par Patrick Maroiller pour les vinifications. On y savoure ce Gevrey-Chambertin Aux Corvées 2006, au bouquet complexe mariant les fruits noirs, la cerise et la violette, un vin de matière généreuse, aux tanins présents mais fondus, tout en bouche. Superbe Charmes-Chambertin rouge Aux Corvées 2006, aux connotations de cerise confite et de sous-bois, un vin structuré et gras en bouche, de couleur grenat soutenu, riche, avec des nuances d’humus et de mûre, marqué par son terroir, aux tanins denses mais très élégants, de très bonne garde. Le Charmes-Chambertin Grand Cru 2006, très typéégalement, aux senteurs persistantes de framboise, de réglisse et de vanille, est un grand vin charmeur, puissant et long, avec beaucoup de matière, de garde. Le Mazoyères-Chambertin 2006, très coloré, au nez délicat où se marient les fruitsnoirs et la réglisse, de jolie bouche, bien parfumée (griotte, cannelle), alliant rondeur et puissance, complexe et subtil à la fois, est un vin typé, consistant, savoureux, riche et très classique.

Domaine GROS Frères et Sœurs

Domaine GROS Frères et Sœurs

(HAUTES-CÔTES-DE-NUITS)
Bernard Gros
6, rue des Grands-Crus
21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 12 43 
Télécopie : 03 80 61 34 05 
Email : bernard.gros2@wanadoo.fr

Belle valeur sûre, dans une gamme large. Leur Bourgogne Hautes-côtes-de-Nuits rouge 2007 est un vin ample et velouté, persistant en bouche, charnu et trèsaromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs, et un sympathique Bourgognerosé, à ouvrir sur une quiche. Joli Bourgogne Hautes-côtes-de-Nuits blanc 2007, de jolie robe, ample et fleuri au nez, aux notes de fruits frais en bouche. Il y a, bien sûr, ce grand Richebourg 2007, puissant et coloré, aux odeurs de cassis, de griotte et d’épices, corsé, ample, avec des tanins riches, un vin puissant en arômescomme en structure, de fort belle évolution. Le 2006, puissant, ample et distingué, aux connotations de mûre et de sous-bois, riche en senteurs comme en charpente, un vin gras et distingué. Le 2005, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, est dense et ample en bouche, au nez où prédominent les fruits cuits, la truffe et les sous-bois, un vin très riche, de lente évolution. À ses côtés, ce Grand-Échezeaux 2007, d’une belle couleur cerise noire, développe une bouche racée et riche en matière, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois, de cuir et de fruits surmûris, un vin qui demande à se fondre, prometteur. Le 2006 est d’un très bon équilibre entre les fruits et les tanins, au nez de cassis et de mûre, un vin tout enfinesse, et d’une grande complexité. Rmarquable Clos Vougeot Mussigni 2007, très typé, savoureux et distingué, biencharnu, très parfumé, très fin, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, de garde, comme ce Vosne-Romanée 2007, de couleur cerise, aux arômes puissants de fruits cuits, auxtanins fermes mais bien ronds, un vin classique, ample, tout en bouche.

Domaine PRIN

Domaine PRIN

(LADOIX)

2, rue Saint Marcel
21550 Ladoix-Serrigny
Téléphone :03 80 26 45 83 et 06 80 85 87 73 
Télécopie : 03 80 26 46 16 
Email : domaineprin@yahoo.fr

Beau Corton-Bressandes Grand Cru 2005, d’une structure et d’une charpentetannique importantes, de bouche dense, aux tanins bien fondus, au bouquetcomplexe où s’entremêlent des senteurs de petits fruits rouges très mûrs, de vanille, d’humus et de réglisse. Le 2004, aux tanins savoureux et puissants à la fois, est derobe pourpre intense, aux notes de mûre et de sous-bois, de bouche onctueuse, à la fois fine et puissante, de garde. LeSavigny-Lès-Beaune 2007 est de couleur profonde, aux senteurs de fruits rouges frais et de truffe, un vin qui présente beaucoup de consistance, avec ce charnu typique, aux connotations en bouche de cerise noire surmûrie, de cassis et de poivre, d’une longue finale comme le Ladoix Premier Cru Les Joyeuses, de robe grenat, qui sent le cassis et l’humus, mêlant structure et finesse, bien charpenté, de bouche parfumée (fraise des bois, épices), corsé, aux tanins équilibrés, de très bonne évolution.

Domaine Charles AUDOINMARSANNAY Domaine Charles AUDOIN

Domaine Charles AUDOIN

(MARSANNAY)
Charles et Françoise Audoin
7, rue de la Boulotte
21160 Marsannay-la-Côte
Téléphone :03 80 52 34 24 
Télécopie : 03 80 58 74 34 
Email : domaine-audoin@wanadoo.fr
Site :www.vinsdusiecle.com/domainecharlesaudoin

Le fils Arnaud rejoint l’exploitation et son frère Cyril. Le domaine s’étend sur 14 ha. Cyril Audoin, 29 ans, représente la cinquième génération de vignerons. Mais, si le domaine atteint aujourd’hui 14 ha, la superficie de la propriété, au début des années 1900, était limitée à seulement 4 ha. Le vignoble fut maintenu grâce à la persévérance de Marie Ragonneau, l’arrière-grand–mère de Cyril, une femme forte qui a su, seule, conserver et entretenir le vignoble, travaillant elle-même avec son cheval et son pulvérisateur à dos. Pour lui rendre hommage, Cyril a d'ailleurs créé lacuvée Marie Ragonneau sur l’appellation Marsannay. Charles Audoin, son père, connaît chaque parcelle, chaque cep et c’est ce respect de la vigne dans son environnement qui aura guidé ses décisions pendant ces quarante dernières années. Cyril a emboîté le pas. Dans sa recherche de qualité optimale, il a fait également le choix de vinifier séparément en appellation Marsannay différents lieux-dits dignes d’en exprimer une typicité, un caractèreparticulier. Un gros travail quand on sait que la plus petite cuvée Marsannay, La Charme aux Prêtres, ne dépasse pas 600bouteilles ! Très beau Marsannay Clos du Roy rouge 2007, coloré, aux connotations de sous-bois, de vanille et de fruitsmacérés, suave, d’une complexité certaine, riche et long en bouche, qui poursuit une fort belle évolution. Le 2006, au nez defruits mûrs et d’humus, riche et complexe, est tout en bouche, de couleur soutenue, aux tanins amples et structurés. Le 2005, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin qui demande à se fondre, non encore à maturité. Savoureux 2004, aux tanins soyeux et amples, un vin qui sent bon les fruits rouges et l’humus, classique, qu’il faut savoir attendre pour profiter de son potentiel. Beau Marsannay Les Favières 2007, de robe pourpre, au nez intense et subtil à la fois (griotte, humus), bien typé, un vin charpenté et tout en rondeur, très caractéristique des meilleures bouteilles de son appellation, ample, de bouche très classique, de très bonne évolution. Très séduisant Marsannay blanc Au Champs Salomon 2007, typé, parfumé et persistant, d’une bonne rondeur, charmeur avec ces connotations d’aubépine et de noix, tout en bouche comme l’excellent Marsannay rosé, complet, de charpente élégante, aux senteurs de cassis frais et de poivre.

Marc BROCOT

Marc BROCOT

(MARSANNAY)

34, rue du Carré
21160 Marsannay-la-Côte
Téléphone :03 80 52 19 99 
Télécopie : 03 80 59 84 39 
Email : brocot.viticulteur@wanadoo.fr

Un domaine de 8,25 ha de vignes (moyenne d’âge de 20 à 25 ans). BeauMarsannay Les Échezeaux 2007, bien charnu, de bouche puissante, de robe intense, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, avec cette finale épicée très spécifique. Le 2006, tout en bouche, bien parfumé (griotte, cannelle), aux tanins très équilibrés, à la fois puissant et souple, d’une belle finale, d’excellente garde comme le prouve ce 2003, qui commence à s’ouvrir, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre confite, complet et riche au nez comme en bouche. Excellent Marsannay Vieilles vignes 2006, charnu, de bouche puissante, de robe intense, au nez dominé par lesfruits rouges à noyau, avec cette finale épicée très spécifique. Bien typé, le Marsannay rosé 2007, de belle couleursoutenue, tout en saveurs et parfums, d’une finale fraîche et persistante, légèrement épicée. Goûtez son Marsannay blancLes Champs Salomons 2007, suave, dense et fin, de belle couleur dorée, au nez riche dominé par des notes de rose et de pain grillé, et son Aloxe Corton 2008, de robe très brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et de fleur d’acacia, où s’entremêlent les épices, de couleur soutenue, avec des connotations subtiles en finale, marqué par son terroir, un vinparticulièrement réussi.

Domaine Pierre AMIOT

Domaine Pierre AMIOT

(MOREY-SAINT-DENIS)
Jean-Louis et Didier Amiot
27, Grande Rue
21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone :03 80 34 34 28 
Télécopie : 03 80 58 51 17 
Email : domaine.amiot-pierre@wanadoo.fr

Beau Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Ruchots 2007, de couleur profonde, aunez puissant et persistant de framboise cuite et de cerise noire, un vin intense et complexe qui bénéficie d’un excellent potentiel de garde. Goûtez le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Combottes 2007, coloré et parfumé, au nez délicat avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, riche mais tout en finesse en bouche, un vin de couleur grenat, trèséquilibrésouple et charnu à la fois, très séduisant. Le Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Millandes 2007 est dans la lignée, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés, un vin qui mérite de la patience. Il y a aussi le Clos de la Roche Grand Cru 2006, de robe brillante, aux nez riche de fruits cuits, de bouche bien équilibrée avec une touche poivrée, un vin qui séduit par son intensité.

Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT

Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT

(MOREY-SAINT-DENIS)
Claire Fleurot
5, rue Haute
21640 Flagey-Échezeaux
Téléphone :03 80 62 87 88 
Télécopie : 03 80 62 85 55 
Email : Domaine.CLF@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/coquardloisonfleurot

Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 9 ha, vendanges manuelles, fermentation en cuves ouvertes 12 à 15 jours, avec pigeage etremontage journaliers, maîtrise des températures par thermorégulation et élevage en fûts de chêne pendant 18 mois pour toutes les appellations, pas de collage ni de filtration. Vous aimerez comme nous leur Morey-Saint-Denis 2008, très typé, de belle robe intense, un grand vin aux tanins soyeux mais solides, gras et complet, tout en bouche, aux senteurs puissantes de fruits cuits, de sous-bois et d’épices, équilibré, de bonne garde. Le 2007, tout en nuances, tout en couleur, avec ses senteurs subtiles et intenses de petits fruits rouges surmûris, est un vin très réussi, associant gras et charpente, puissance et distinction, très bien élevé, de bouche riche (griotte, humus, épices). Remarquable Charmes-ChambertinGrand Cru 2007, de robe intense, riche au nez, avec ces connotations de cerise et d’humus, un grand vin complexe et puissant, fondu en bouche comme le Clos Saint-Denis Grand Cru 2007, puissant, ample et distingué, aux connotations de cerise confite et de sous-bois, fort en arômes comme en charpente, légèrement épicé, très élégant, aux tanins fermes et denses, de bonne garde. Le Chambolle-Mussigny 2007 est complexe et fin, rond et coloré, où s’entremêlent les saveurs d’épices et de fruits surmûris, d’une longue finale, d’un grand classicisme. Tout aussi séduisant, le Clos de la Roche Grand Cru 2007, un très grand vin typé, de belle robe intense, un vin aux tanins soyeux, solide, gras et complet, tout en bouche, distingué, aux connotations subtiles de cerise confite, très prometteur.

Clos des LAMBRAYSMOREY-SAINT-DENIS Clos des LAMBRAYS

Clos des LAMBRAYS

(MOREY-SAINT-DENIS)
Günter et Hans-Joachim Freund Direction : Thierry Brouin

21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone :03 80 51 84 33 
Télécopie : 03 80 51 81 97 
Email : clos.lambrays@wanadoo.fr
Site : www.domaine-des-lambrays.com

Au sommet. Le vignoble de ce Grand Cru deMorey-Saint-Denis (c’est le plus grand d’un seul tenant de la Côte De Nuits (8,70 ha), situé à une altitude de 250 m, très vieilles vignes), est constitué de 3 climats géographiques : Meix Rentier, la terre la plus lourde et la plus argileuse ; les Larrets, la partie la plus pentue exposée à l’est, et les Bouchots, une partie bien ventilée sur la partie haute, en sortie de la combe de Morey, et bien protégée des vents du nord dans la partie basse. Cette complémentarité géologique et climatique est déterminante et explique en partie la grande finesse et la complexité des vins. Le sol marneux, qui domine dans le haut du clos, favorise l’élégance des vins, tandis que le bas, plus argilo- calcaire, produit des vins puissants et charpentés. “Le 2008, nous dit Thierry Brouin, est marqué par de petits rendements de 26 hl/ha, une petite récolte dû à des tris importants. Ce qui s’impose à la dégustationest ce très bel équilibre avec un support acide qui souligne juste la structure. Le terroir ressort vraiment. J’ai pris soin de vendanger des raisins mûrs à points et non pas surmûris qui nuisent à l’élégance et à la délicatesse du vin. J’ai fais des tris sévères pour ne garder que les meilleurs grains. Le 2008 offre une grande fraîcheur, un très bel équilibre tanins-acidité, une très belle robe, c’est un très beau millésime nettement au-dessus de la moyenne, avec un joli potentiel de garde. Nous avons fait l’élevage habituel 50 % fûts neufs, sans collage, sans filtration. ” Pour patienter, il y a ce formidable clos des Lambrays Grand Cru 2007, d’un beau rouge foncé brillant, avec des tanins riches et soyeux à la fois, de bouche intense où domine le pruneau, les petits fruits noirs surmûris et le poivre noir, de grande évolution. Superbe 2006, tout en bouche, bien marqué par son terroir spécifique, coloré et racé, au nez de fruits macérés, de violette et d’épices, un grand vin qui associefinesse et charpente, harmonie et richesse, de garde. “Le millésime 2005 est exceptionnel, poursuit Thierry Brouin, la vendange ressemblait à celle de 1990, c’est un vin de cette veine-là, alors que j’ai une nette préférence pour le 2005 que je trouve plus équilibré. Le vin présente un superbe équilibre entre acidité et fruit, un fruité exceptionnel d’une grande fraîcheur et complexité à la fois. Les tanins sont bien fondus, enrobés et veloutés, c’est le millésime idéal qui associe à la fois le cépage et le terroir, ce qui est rare lorsque les deux sont présents. Nos vignes de 65 ans d’âge moyen se sont parfaitement exprimées et on tient un millésime vraiment hors normes.” Le 2005 est de grande race, donc, avec des arômesde fruits surmûris, de cannelle et de poivre, au nez intense, un vin tout en charpente, ample, soyeuxharmonieux, de très grande évolution. Très beau 2004, de belle robe intense, un vin aux tanins soyeux, solide, gras et complet, de bouche complexe, très prometteur. Le 2003 est un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, encore très jeune. Le 2002 est superbe, gras et très parfumé, d’une belle harmonie au palais, avec ces notes très caractéristiques de groseille et d’épices, riche et élégant à la fois. Le 2001, au nez d’humus et d’épices, associe richesse et finesse en bouche, complexité et charnu, très complet, de fort bonne évolution, à déguster sur un dindonneau à la broche. Le 2000 est suave et persistant, avec des connotations de cassis mûr et un côté animal qui lui va à ravir, de belle garde. Très beau 99, avec des arômes de groseille et de myrtille, un vin de grande structure, très équilibré, tout en finesse, de bouche charnue, prometteur. Le 98, issu d’une année climatique délicate et de très petits rendements, possède cette belle robe rubis bien soutenue, des arômes de fruits noirs caractéristiques duterroir et une belle concentration. Certainement l’un des grands millésimes du clos. Formidable Puligny-MontrachetPremier Cru blanc clos du Cailleret, d’une grande minéralité, un vin tout en finesse, alliant structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, aubouquet subtil de vanille, de rose et de tilleul (très vieilles vignes, quantité très limitée).

Domaine Stéphane MAGNIEN

Domaine Stéphane MAGNIEN

(MOREY-SAINT-DENIS)

5, rue de l'Église
21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone :03 80 51 83 10 
Télécopie : 03 80 58 53 27 
Email : mail@domainemagnien.com
Site : www.domainemagnien.com

Le domaine tel qu’il se présente aujourd’hui est le résultat du travail de 4 générations de viticulteurs. Stéphane a rejoint l’exploitation en 2002. Entretenu depuis 30 ans uniquement par des labours, le domaine n’a jamais connu de désherbant. Vendange avec tri à la vignevinificationtraditionnelle, cuvaison 2 bonnes semaines, les vins ne sont en général ni collés ni filtrés, et sont élevés en fûts de 12 à 18 mois en moyenne. Tout cela donne ce Clos Saint-Denis Grand Cru 2007, riche et velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, coloré, bien parfumé en bouche avec des notes de réglisse et de fraise mûre, aux taninsfondus, persistant, de très bonne évolution. Le 2006, aux nuances de violette, de groseille et de poivre, aux tanins soupleset bien présents à la fois, est un vin avec beaucoup de structure, concentré mais très fin, tout en finale. Superbe Charmes-Chambertin Grand Cru 2007, aux connotations de cerise noire surmûrie, de cassis et de poivre, de bouche chaleureuse comme il se doit, d’une longue finale. Très typé le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Sentiers 2007 est gras, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois, un vin de robe rubis intense, racé et distingué, de garde. Excellent Morey Premier Cru Faconnière 2007, très parfumé (petits fruits noirs fraishumus...), avec cette pointe de griotte bien mûre caractéristique, un vin complet, de belle présence au palais, de robe intense. Bien typé, leMorey-Saint-Denis Premier Cru Aux Petites Noix 2007, avec des tanins très équilibrés, allie charpente et rondeur en bouche, au nez envoûtant de truffe et de violette, épicé et corsé, c’est un vin puissant, bien évidemment encore très jeune.

Domaine des MONTS LUISANTS

Domaine des MONTS LUISANTS

(MOREY-SAINT-DENIS)
Jean-Marc Dufouleur
51, rud du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96 
Télécopie : 03 80 22 78 87 
Email : jeanmarc.dufouleur@club-internet.fr

La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté des parcelles diverses, autant qu’échangé, pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Vignoble de 3,5 ha. “J’aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur, nous raconte Jean-Marc Dufouleur. En 2007, j’ai fait des vendanges entières à 100%, c’est-à-dire non éraflées. Il faut une très belle maturité de raisins, des rafles très saines, car c’est une prise de risque et puis c’est unevinification plus difficile qui fait beaucoup plus appel aux sens du vinificateur. C’est une tradition bourguignonne. La texture du vin est alors différente. J’ai pratiqué la vendange entière en 2002, qui est un très beau millésime en Bourgogne, ainsi qu’en 2003. Au départ, les promesses semblaient identiques et, je me suis aperçu qu’en fin d’élevage, les deux vins avaient des personnalités bien différentes. La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c’est une caractéristique propre au Pinot Noir des grands vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nosterroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité. Le 2007 est un vin très fin et complexe, “tout en dentelle”. Je laisse son libre-arbitre au client qui achète la bouteille et qui la consomme, chacun a son goût et je ne suis pas là pour le formater. J’affirme mon style, je valide mes arbitrages, je garde la main “douce” pour les tanins et qui m’aime me suive ! Je m’adresse à un public en marge, averti. Le vin est un produit essentiellement culturel, mon vin s’adresse à ceux qui ont envie de faire travailler leurs neurones.

Domaine CHEVILLON-CHEZEAUXNUITS-SAINT-GEORGES Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX

Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX

(NUITS-SAINT-GEORGES)
Michel Chevillon et Philippe Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahère
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone :03 80 61 23 95 
Télécopie : 03 80 61 13 57 
Email :domainechevillonchezeaux@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainechevillonchezaux

Incontestablement au sommet. Ces propriétaires chaleureux et sympathiques symbolisent parfaitement ce qui nous séduit : la qualité des crus, leur typicité, des prix très sages et une convivialité exemplaire. Ici, on est vigneron depuis 5 générations (9 ha de vignes dans des appellations régionales). Les méthodes de travail et surtout de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, peu égrappées, une cuvaison longue dans des cuves ouvertes permettant le pigeage. Le vin est ensuite élevé dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. “Pour le 2009, nous précise Michel Chevillon, qui est en élevage, les belles matières premières ont donné des vins structurés mais aussi très fruités, qui seront agréables dans leur jeunesse, un millésime bien typé Pinot. Nous avons atteint nos rendements autorisés. Ce qui ressort le plus, ce sont les arômes de petits fruits rouges (fraise fraîche). Le 2008 a beaucoup de concentration, très typé Pinot également, avec des arômes marqués de fruits rouges et noirs (mûre, cassisframboise, groseille), un vin plus concentré, plus puissant que 2007. Ces vins sont très agréables déjà dans leur jeunesse, cela est dû à leur fruité, mais ces vins ont la structure nécessaire pour un bon potentiel de garde (8 à 10 ans). Nous avons fait de petits rendements, par exemple enPremier Cru Nuits-St-Georges (26 hl/ha), soit 15% de moins car ce sont des vieilles vignes. Le 2007 est un vin très plaisant aujourd’hui, très soyeux, expressif, un vin plaisir, attractif, qui séduit tout type de consommateur.” Excitez donc vos papilles, en effet, avec leur Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2007, très typé par ce terroir particulier, de robeprofonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassiscorsé, ample, avec des tanins soyeux mais très structurés, de garde. Puissant 2006, complexe, tout en bouche, parfumé (cerise noire, humus), de couleur soutenue, auxtanins fermes mais savoureux, de très bonne garde. Exceptionnel 2005, dense comme il le faut, avec des tanins mûrs et des parfums subtils dominés par le cassis, la violette et la cannelle, de belle base tannique, de robe brillante, très équilibré,souple et charnu à la fois. Le 2004, est l’une des plus jolies bouteilles de la région dans ce millésime, riche au nez, avec ses connotations subtiles de cerise, d’humusgras en bouche, un beau vin très charmeur, suave et intense, d’une belle persistance au palais. Le 2002 est une réussite incontestable, très parfumé, de belle robe intense, un grand vin aux taninstrès savoureux, d’une belle harmonie. À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2007, puissant et distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes comme en structure, est un vin d’excellente évolution. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Bousselots rouge 2007, d’un rouge sombre, est superbe et dévoile unbouquet très puissant de violette, de truffe, de sous-bois et de cuir, un vin charpenté, très harmonieux, bien structuré avec des tanins mûrs. Beau Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Crots 2007, au nez présent avec des notes de prune et de réglisse, un vin de belle charpente comme le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2007, d’un beau rouge foncé brillant, au nez d’humus et d’épices, associant puissance et finesse, un vin coloré et charnu, avec des taninsriches et soyeux à la fois, de bouche intense où domine le pruneau. Le Bourgogne Aligoté est tout aussi séduisant. Desmillésimes plus anciens sont disponibles (jusqu’à 1993). Le tout bénéficiant d’un superbe rapport qualité-prix-typicité.

Domaine de la POULETTE

Domaine de la POULETTE

(NUITS-SAINT-GEORGES)
François et Françoise Michaut-Audidier

21700 Corgoloin
Téléphone :03 80 62 98 02 
Télécopie : 01 45 25 43 23 
Email : infos@poulette.fr
Site : www.poulette.fr

Un remarquable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2007, de bouche séduisante, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et d’épices. Le 2006, bouqueté, aux tanins fermes et fondus à la fois, persistant, légèrement épicé comme il se doit, d’excellente évolution comme ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Poulettes 2005, complet, parfumé au nez comme en bouche (fraise des bois, violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins riches, alliant puissance et finesse. Goûtez le Bourgogne La Corvée au Prêtre 2005, aux arômes complexes de cassis et de cannelle, un vin de belle teinte comme le Côtes-de-Nuits-Villages blanc 2007, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits, les épices et le lis, tout en bouche, d’une belle finale. Superbe Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2006, typé, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de gibier, d’une belle expression aromatique au palais avec ce léger goût fumé, charnu, riche, bien épicé en finale.

GLANTENET Père & Fils

GLANTENET Père & Fils

(PERNAND-VERGELESSES)
Jean-François Glantenet
Rue de l'Aye
21700 Magny-les-Villers
Téléphone :03 80 62 91 61 
Télécopie : 03 80 62 74 79 
Email : domaine.glantenet@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine.glantenet
Site : www.glantenet.com

“Notre famille, nous précise-t-on, est installée en Bourgogne depuis le XVe siècle et le domaine viticole remonte au XVIIIe siècle. Aujourd'hui, Jean-François Glantenet est en charge de l'exploitation, et s'occupe des 25 ha, répartis sur cinq communes. Le Domaine vinifie traditionnellement sesvins depuis 1997, année de la première mise en bouteilles (environ 30 000 bouteilles par an). Les vins sont vendus, au Caveau, et au travers des différents salons et manifestations où nous sommes présents tout au cours de l'année. Épaulé par Valérie et entouré de son équipe sur le terrain, avec Sylvie qui l'assiste au bureau, Jean-François conduit l'exploitation familiale de façon traditionnelle dans le respect du terroir. Dans un souci environnemental, les vignes sont conduites en "lutte raisonnée", avec une délimitation de parcelles sélectionnées, comme par exemple les vieilles vignes. Chaque année, la vigne suit son cycle végétatif : de la taille, aux brûlages de ses sarments, à son évasivage (préserver seulement les meilleurs raisins) pour arriver à la cueillette des grappes dans le pur respect des traditions et donner aux vins des Hautes-Côtes le caractère des grands Bourgognes.” Goûtez donc leur excellent Hautes-Côtes-de-Nuits rouge 2008, chaleureux etcharpenté, coloré, très aromatique (mûre, de sous-bois), tout en bouche, comme le Pernand-Vergelesses rouge Sur Herbeux 2007, remarquable, un vin charnu, au nez d’épices et de griotte mûre, très riche, d’une longue finale et de belle évolution, très réussi. Le Hautes-Côtes-de-Beaune rouge 2007, fort bien élevé en fûts de chêne, chaleureux, est charpenté, coloré et parfumé (mûre, de sous-bois), tout en bouche. Excellent Hautes-Côtes-de-Nuits blanc 2008, qui associe richessearomatique et persistance, avec ces senteurs de fleurs et d’amande. Le Côtes-de-Nuits-Villages Le Clos de Magny 2005, 15 mois d’élevage en fûts de chêne français, aux notes classiques de cassis et de sous-bois, aux tanins bien présents, estferme et dense, tout en bouche, et se goûte très bien sur une perdrix.

Domaine François GERBET

Domaine François GERBET

(VOSNE-ROMANÉE)
Marie-Andrée et Chantal Gerbet

21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 07 85 et 03 80 61 50 21 
Télécopie : 03 80 61 01 65 
Email : vins.gerbet@wanadoo.fr

Domaine de 12 ha. Superbe Vosne-Romanée Aux Réas 2006, de robe pourpreintense, très marqué par son terroir, au nez dominé par les fruits mûrs, la violette et la réglisse, toujours très typé, un vin savoureux et distingué, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de vanille et de sous-bois. Le 2005 est unvin gras, bien typé, aux tanins présents, riche et intense en bouche, au nez marqué par des senteurs de mûre et des nuances giboyeuses, d’une belle finale épicée. Beau 2004, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de gibier, corsé, d’une belle finale, tout en bouche. Le 2003, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense decassis, de musc, est un grand vin ferme, solide, de belle structure, de garde. Le 2002 est très harmonieux, très parfumé (fruits rouges frais, humus…), avec ces touches de mûre et d’épices caractéristiques de son terroir. Le Gevrey-Chambertin Clos des Chezeaux 2005, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, allie distinction et richesse, un beau vin ample et très savoureux, d’une belle finale, classique comme on les aime, de très bonne évolution. Savoureux Vosne-Romanée Premier Cru rouge Les Petits Monts 2006, avec ce nez marqué par des arômes de framboise mûre et cette pointe de truffe caractéristique. Goûtez toujours le Bourgogne Hautes-côtes-de-Nuits rouge cuvéeVieilles Vignes.

Domaine François LAMARCHEVOSNE-ROMANÉE Domaine François LAMARCHE

Domaine François LAMARCHE

(VOSNE-ROMANÉE)
François et Marie-Blanche Lamarche
9, rue des Communes
21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 07 94 
Télécopie : 03 80 61 24 31 
Email : domainelamarche@wanadoo.fr
Site : www.domaine-lamarche.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés, et de loin. François et Marie-Blanche Lamarche sont des vignerons comme on aimerait en connaître beaucoup, et parviennent à marier discrétion et chaleur humaine, talent et humilité. “La relève au Domaine Lamarche se poursuit, précise Marie-Blanche Lamarche. Ma nièce, Nathalie, qui a 29 ans, me remplace au bureau et notre fille, Nicole, a eu des jumeaux, Gabriel et Tristan, en Décembre 2007. Avec le fils de Nathalie, mon petit-neveu de 8 ans, c’est donc une nouvelle génération qui se prépare au Domaine Lamarche. Le 2006, c’était la première vendange avec Nicole, notre fille, qui est venue travailler avec son père.” “Je privilégie la finesse dans mes Vins, poursuit Nicole Lamarche, en laissant s’exprimer le Pinot Noir. J’ai la chance d’avoir des terroirs exceptionnels, les meilleurs coins du monde. Dans mon métier de vigneronne, j’aime être dans les vignes aussi bien que dans la cave. Je ne conçois pas que l’on ne puisse faire qu’une partie du métier, l’un est intimement lié à l’autre. J’aime être sur le terrain et anticiper le travail qui s’effectuera après la récolte. Mon père est toujours présent, il me donne des conseils, mais je me suis occupée toute seule du 2008. Je suis très fière du résultat, je lui pose toujours des questions car l’expérience compte beaucoup dans notre métier. Pour ce 2008, le vin est plus puissant avec une vinification de cinq semaines, plus longue que d’habitude, pour extraire au maximum ce que le raisin pouvait offrir, les arômes sont très fruités. La couleur est bien prononcée. J’envisage à l’avenir de passer en Bio. Je pratique déjà une lutte très raisonnée par conviction personnelle, je souhaite maintenant avoir le label pour clarifier les choses. Cela fait déjà trois ans que je veille à stimuler la faune et la flore dans mes vignes, je suis revenue au labour, pour aérer les sols, à l’enherbement. Je n’utilise pas de désherbant, ni d’insecticide. Je protège les sols pour qu’ils ne se tassent pas. Je tiens à m’associer à la protection de l’environnement, prévoir l’avenir de mes enfants.” Comment ne pas apprécier ce La Grand’Rue Grand Cru Monopole 2007, envoûtant, de belle robe pourpre, avec des arômes de groseille, de violette et de musc, un vin riche, ample, soyeux, de bonne bouche avec des connotations subtiles de cerise confite et de sous-bois, de grande garde. Superbe 2006, d’une très grande typicité, un vin authentique comme on les aime, de robe pourpre, au nez caractéristique où se devinent les fruitsmûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, qui associe charpente et distinction, charnu, qui devrait tenir toutes ses promesses. Le 2005 est l’archétype de ce que doit être un très grand vin bourguignon où le velouté s’allie à la structure, la complexité d’arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d’une matière pleine et riche, un très grand vin, de très grande garde. Le 2004, très racé, de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruits cuits, légèrement épicé, est légèrement poivré, tout en bouche et très subtil comme nous les aimons, un vin gras, de grandegarde. Le 2003 est un grand vin racé, coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, de bouche persistante, très prometteur. Le 2002 est une très belle réussite, de belle robe grenat, riche et structuré, au nez intense où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, riche et long en bouche, savoureux, de lente évolution. À la suite, les 2001 et 2000, particulièrement réussis, sont d’un beau rouge grenat, puissants, presque sauvages, aux arômes très concentrés d’épices, de mûre et de cassis, de grands Vins. La couleur est intense, beaucoup de matière, très bel équilibre tanins-acidité-alcool. Le millésime 99 suit, très réussi ici, gras et suave, d’une richesse et d’une complexité très fines, avec ces notes subtiles de fruits rouges mûrs, d’humus et d’épices, de garde. À la suite, le Clos-Vougeot 2006 est un vin qui mêle structure et velouté, de couleur pourpre soutenu et intense, auxarômes puissants et bien caractéristiques d’épices, de violette, de truffes et d’humus, bien charnu, vraiment un grand vin. Superbe Échezeaux 2007, au nez complexe de cassis mûr et de violette, corsé, un très grand vin de robe pourpre foncé, intense en bouche, aux tanins savoureux et puissants à la fois, très classique comme nous les aimons. Beau 2006, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois, de cuir et de fruits surmûris, fin et dense, un vin qui demande à se fondre. Remarquable Vosne-Romanée Premier Cru Les Chaumes 2007, un vin gras, aux tanins amples et soyeux, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, de grande évolution. Le Vosne-Romanée Premier Cru Suchots 2007, charnu, très parfumé au palais (fruits rouges fraishumus...), est fidèle à lui-même, racé, avec cette pointe d’épices caractéristique des belles réussites de l’appellation, complet et harmonieuxgras et charnuà la fois, aux tanins nobles et présents, un grand vin qui fleure le poivre et les fruits noirs macérés, de garde. LeurBourgogne Passetoutgrain est régulièrement une réussite, ce qui n’est pas si courant.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu