Avertir le modérateur

  • Pin it!

    Champagne : les vins n'ont jamais été aussi bons

    Un bon Champagne c’est charmeur, un grand Champagne, c’est toujours un plaisir exceptionnel, que l’on n’a d’ailleurs jamais pu copier ailleurs. Les hommes et les femmes, les assemblages et lesterroirs font, là comme partout, toujours la différence.

    Il y a de très belles bouteilles millésimées 2004 ou 2002 (le 2003 moins passionnant, un peu trop “rôti”) et certains vieux millésimes (1998 et 1995, notamment) sont remarquables de fraîcheur et prouvent le potentiel d’évolution des meilleures cuvées. On trouve de remarquables Vins, millésimés ou non, à des Prix très justifiés, dans toute la gamme, comparativement à d’autres appellations, et on comprend le succès -mérité- de la région.
    Il faut considérer le Champagne comme un vin à part entière : les très grandes cuvées de prestige (celles que l’on retrouve dans le Classement dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés, puis dans une bonne partie des Deuxièmes Grands Vins Classés) sont des cuvées de Champagneque l’on boit comme un grand vin, en les associant à des moments du repas, sur des plats appropriés. On a la chance d’accéder ainsi aussi bien au summum de la finesse qu’à celui de la complexité et de la vinosité. Bien que l’on en parle moins (à tort), le terroir, les sols ont toute leur importance en Champagne, apportant une spécificité réelle et différente selon que l’on se trouve à Cramant ou à Épernay, à Ay ou à Bouzy, dans l’Aube ou la Marne. À cela s’ajoute la proportion des cépages, et chaque maison, cave ou vigneron, possède alors les facultés de créer véritablement une cuvée légère ou puissante. Et puis, ce qu’il ne faut pas occulter pour comprendre la différence entre une grande cuvée et une autre, ce sont, outre l’art fondamental de l’assemblage que signe la main de l’homme, les incontournables Vins de réserve, que l’on ajoute à des Vins plus jeunes. On ne fait un grand vin que si l’on a du stock, l’exception confirmant la règle.

    LIRE LA SUITE

     

    Top Vignerons Région Champagne

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en bleu)

     

    Prix d’Honneur

    Jacques Busin
    André Delaunois
    René Geoffroy
    Famille Gimonnet (Pierre Gimonnet)
    Guy Larmandier
    Pascal Leclerc-Briant
    Pierre Mignon
    François Peters
    René Rutat
    Famille Margaine

    Prix d’Excellence

    Claude Baron (Baron Albert)
    Ignace Baron (Baron Fuenté)
    Luc Busin
    Famille Cadel
    Famille Chiquet (Gaston Chiquet)
    Philippe Cheurlin (De Lozey)
    Harard Fringhian (Château de Boursault)
    Marie Gillet (Devaux)
    Stéphane Jacquet (Clérambault)
    Michel Labbé

    Satisfecits

    Audoin de Dampierre
    Pascal Bardoux
    Famille Bourdaire-Gallois
    Famille Bourgeois-Boulonnais
    Lionel Chardonnet
    Philippe Dumont
    Jean-Pierre Fleury
    Pierre Gobillard
    Famille Gruet (UVCB)
    Daniel Prin
    Bertrand Robinet (Michel Lenique)
    Arnaud Vautrain (Vautrain-Paulet)

    Lauréats

    Rémi Ariston (Aspasie)
    Denis Bonnet-Gilmert
    Famille Boutillez-Vignon
    Alain Brixon (Brixon-Coquillard)
    Stéphane Doussot (Veuve Doussot)
    Daniel Étienne
    Famille Faniel-Filaine
    Famille Feneuil-Pointillart
    Famille Gatinois
    Famille Goussard
    Famille Lassalle-Hanin
    Frédéric Maletrez

    Espoirs

    Éric Bunel
    Famille Bouché

     

  • Pin it!

    Les Prix d'Honneur de Bordeaux

    Exclusif : Les Prix d'Honneur des producteurs de Bordeaux

     

    Éthique, élégance, humilité sont la signature commune des vrais vignerons

    - Il n’y a pas de vin sans éthique. Cela consiste à ne pas se fourvoyer dans des opérations marketing extravagantes, ne pas se laisser prendre à la mode, qui, par définition, ne fait que passer (vite). Et c’est surtout respecter les consommateurs, ceux qui vous font vivre, sans les abreuver de prix surestimés ou de produits “sans âme, ni vertu”. L’éthique, c’est croire en soi, avoir la foi, des valeurs, c’est la fidélité.

    - On ne peut pas faire un bon vin sans élégance. Elle est innée, inutile de vouloir se l’approprier. Je parle, bien sûr, de celle de l’âme. L’arrogance, la frime, sont des critères qui comptent pour décrypter les uns et les autres, dans toute les régions, du plus grand vin au plus modeste.

    - Un vrai vin est signé par l’humilité. Et être humble, ce n’est pas de la fausse modestie. On peut être fier, conquérant, et avoir les pieds sur terre, c’est-à-dire ne pas se prendre pour le messie. Et des prophètes ou des gourous, on en voit pas mal dans notre milieu.

    LIRE LA SUITE

    Prix d’Honneur

    Lionel Bord (Clos Jean)
    Jacques Bussier (Mazéris-Bellevue)
    Roland Charbonnier (Clos du Notaire)
    Françoise Coussié-Giraud (Blancherie)
    Jean Crampes (Gayon)
    Denis Corre-Macquin (Macquin)
    Famille Darnajou (Moines)
    Jean-Francis Daney (Arche-Pugneau)
    Famille Dourthe (Maucaillou)
    François Dubrey (Ardennes)
    Norbert Égreteau (Clos du Pèlerin)
    Famille Estager (La Cabanne)
    Frédéric Garde (Marchesseau)
    Jean-Marie Gard (Clos René)
    Famille Gasparoux (Ferrand)
    Claude Guinjard (Roquebrune)
    Famille Kressmann (Latour Martillac)
    Bernard Laydis (Roc de calon)
    Famille Lignac (Guadet)
    Bernard Mallet (Haut-Macô)
    Jean-François Mau (Brown)
    Christian Moueix (Magdelaine)
    Pascale Peyronie (Fonbadet)
    Jean-Michel Robin (Les Heaumes)
    Famille Verdier (Brethous)
  • Pin it!

    Le Palmarès des meilleurs vins de Loire

    J'ai débuté dans la Loire et j’ai toujours soutenu ces Vignerons de Sancerre, de Touraine, d’Anjouou de Saumur, où j’ai un bon nombre d’amis. Les vins de la région possèdent deux atouts considérables : un rapport qualité-Prix réellement exceptionnel et une complexité due bien sûr à cessols différents, les uns plus spécifiques que les autres.

    J’aime retrouver ces hommes et ces femmes qui s’attachent à défendre leur personnalité. EnAnjou-Saumur, peu d’autres vins peuvent copier les meilleurs crus de la région, marqués par cessols de tuffeau ou de roche calcaire en parfaite osmose avec les cépages Cabernet franc etChenin, le premier s’épanouissant sûrement le mieux ici, dans cette région où il fait bon s’octroyer quelques étapes gourmandes et historiques. De Champigny à Beaulieu-sur-Layon, du Puy-Notre-Dame à Parnay, la région est riche en terroirs et en saveurs, avec des blancs très séduisants, des rouges puissants et colorés, au nez de violette comme ceux de Saumur-Champigny.

    Il suffit aussi de goûter un Sancerre Les Belles Dames et un autre Les Romains, un Quincy ou un Pouilly-Fumé silex pour s’ assurer de la typicité des vins. Cela fait donc du bien de “sentir” la puissance des terroirs et permet de renvoyer au jardin d’enfants les vins qui poussent partout et les producteurs qui croient encore qu’il suffit de planter un cépage pour obtenir un grand vin…

    À Quincy comme à Pouilly, à Chinon comme à Monlouis, en Muscadet comme à Menetou-Salon, la région fourmille de vins qui possèdent une typicité exacerbée. Les cépages Chenin ou Sauvignon, pour les blancs, savent en effet se marier parfaitement avec ces sols de silex, d’argiles ou de marnes, et produit une typicité propre. Un bon nombre de propriétaires sont présents dans mon Guide depuis longtemps, ce qui prouve leur grande régularité qualitative.

     

    Top Vignerons Région Val De Loire

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

     

    Prix d’Honneur

    Jacques Beaujeau (Varière)
    Paul Buisse
    Famille Dumange (Clos de l'Épinay)
    Famille Mardon
    Patrice Monmousseau (Bouvet Ladubay)
    Michel Morilleau
    Marie-Pierre Raffault
    Jean-Max Roger
    Jean-Jacques Teiller
    Marc Vincent (Paleine)

    Prix d’Excellence

    Famille Duveau (Guilloterie)
    Famille Jamet (Vigneau)
    Christian Lauverjat
    Famille Sourdais (Bouchardière)

    Satisfecits

    Famille Barillot
    Jean-Charles Borgnat (Commanderie)
    Famille Gilbon (Beaurepaire)
    René Lamothe (Trottières)
    Famille Landrat-Guyollot
    Catherine Nolot (Rochettes)
    Philippe Pichard (Chapelle)
    Marc Rideau (Amandiers)
    Anne-Cécile Roy
    Michel Thomas
    Jean-Philippe Thomson (Bidière)

    Lauréats

    Patrice Barc
    Philippe Brisebarre
    Frédéric Bourillon
    Pierre Picot (Chaillot)
    Famille Pitault Landry (Pins)
    Marc Plouzeau (Bonnelière)

    Espoirs

    Vincent Caillé (Fay d'Homme)
    Yves Provost

     

  • Pin it!

    Le Top Vignerons de la Provence et de la Corse

    Le Top Vignerons de la Provence et de la Corse. Le vin, c’est bien, mais celui qui l’élève, c’est tout aussi bien. Pour moi, en effet, depuis 30 ans, la typicité d’un vin, ce n’est rien d’autre que l’association d’un sol, d’un micro-climat, d’une plante et d’un homme. Ma nature me poussant à soutenir les hommes et les femmes qui partagent les mêmes valeurs, je suis toujours, aujourd’hui comme hier, passionné par ce “Sang de la Terre et du Ciel”, cette entité à part entière qui associe l’inné et l’acquit, le talent et la passion, l’homme et la science, le matériel et l’irrationnel, le plaisir et la mesure (si l’on a soif, on boit autre chose)... s’attachant à respecter à la fois une culture et une éthique. Il ne s’agit donc pas seulement de faire du bon vin, ce que tout le monde peut faire, mais surtout d’élever de vrais vins racés, reconnaissables entre mille, qui sentent ce “fumé” bourguignon, déploient ce “velours” libournais, cette “chair” en Médoc ou à Châteauneuf, cette “minéralité” à Pouilly ou à Meursault, cette fraîcheur en Champagne comme dans nos grands liquoreux. Ces vins-là, “chouchoutés” par des vignerons avec lesquels on aime partager un moment de plaisir, dans une gamme de prix unique au monde, sont de vraies valeurs sûres, certains crus l’étant déjà il y a bien longtemps, en 1980...

    On ne peut aimer un vin qu’en appréciant celui qui le fait. Derrière une étiquette, il y a un viticulteur (ou une viticultrice) et c’est fondamental de ne pas les dissocier. Je sais tout-de-suite, lors de mes déplacements à travers les vignobles (et je passe l’année à faire cela) si un propriétaire est réellement passionné par son vin, ou non. Cela se “sent”.

     

    Top Vignerons Région Provence-corse

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en bleu)

     

    Prix d’Honneur

    Michel Bronzo (Bastide Blanche)
    Jean-Louis Charmolüe (Romanin)
    Georges Delille (Terrebrune)
    Jean-Luc Dumoutier (Olivette)
    Claude Jouve-Férec (Lafran-Veyrolles)
    Guy Tyrel de Poix (Peraldi)

    Prix d’Excellence

    Satisfecits

    Famille Colomb (Oullières)
    Jean-Louis Masurel (Trians)
    Famille Sumeire

    Lauréats

    Michel d'Espagnet (Pourcieux)
    Famille Garcia (Cancerilles)
    Famille Leuschner (Grand Fontanille)
    Sophie Moquet (Crémade)
    Guillaume Reynier (Val de Caire)
    Alain de Welle (Pinchinat)

    Espoirs

    Éric Poli (Alivu)

     

    VOIR AUSSI

     

    LE TOP DES AUTRES REGIONS :


    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLION
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE
    BORDEAUX SUD-OUEST-PERIGORD
    BOURGOGNE VAL DE LOIRE
    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    JURA-SAVOIE
  • Pin it!

    Pour le prix d'une (mauvaise) bouteille, ne vous faites plus avoir sur les vins !

     

    LE GUIDE 2011 : 688 PAGES (ALBIN MICHEL) : 27 € PORT COMPRIS ET DEDICACE A VOTRE NOM !!!

    Franchement, c’est aujourd’hui historique dans le monde de l’édition française : trouvez-moi un auteur (un auteur, pas un groupe de secrétaires qui retapent des questionnaires...) qui écrit -chez le même éditeur, en plus- un Guide depuis plus de trente ans !

     

    Pour réussir dans l’édition, il y a trois règles -fondamentales- qui s’appliquent d’ailleurs également parfaitement aux vignerons et, plus généralement, aux chefs d’entreprise :

    - Il faut avoir confiance en soi. Défendre ce que l’on veut, suivre une éthique, ne pas dévier, ne pas se faire happer par les chants des sirènes bienveillantes, des parasites, des margoulins ou des gourous qui sévissent ici ou là. Et ne pas suivre les modes. C’est tout aussi vrai pour un vigneron : croire en son vin, en son terroir, c’est déjà une réussite. Pas besoin de frime.

    - Il faut faire confiance aux autres. Aux lecteurs, donc aux consommateurs, d’abord. Aux vignerons, ensuite. Les respecter, aider ceux qui débutent, soutenir les grandes figures discrètes que d’autres délaissent au profit de producteurs médiatiques, exclure ceux qui sont imbus, snobs ou inconsistants (les girouettes qui vous encensent quand vous êtes en face d’eux et vous critiquent quand vous n’êtes pas là). Et avoir de la mémoire, pour ne pas se faire avoir. Et puis, il faut être passionné par son métier et ceux que l’on rencontre, être sincère et fidèle.

    J’aurais pu vendre des millions d’exemplaires de plus en vantant les vins étrangers, multiplier des pages de pubs de vins, des meilleurs aux bibines, mais je ne l’ai pas fait, pour rester fidèle à mes convictions, à notre patrimoine, à nos vignerons, à leur passion et à cette multiplicité de sols qui donnent une “âme” à nos vins. Encore faut-il frapper à la bonne porte.

    - Il faut être précurseur. Nous sommes sur Internet depuis 1998 (des lustres dans ce monde en révolution quotidienne). Là encore, personne d’autre dans notre milieu n’a une telle puissance d’impact. Nous avons acquis une diffusion mondiale, immédiate et mulitilingue !

    Et on sait faire. Aux côtés de ce GUIDE “papier”, et très complémentaire, dès sa parution, nous mettons en ligne une nouvelle version unique sur Internet du site www.guidedesvins.com. J’y travaille depuis des mois, affinant les interactivités, tissant des liens avec d’autres sites complémentaires, nous servant des technologies les plus récentes...

    Tout est devenu accessible, interactif, gratuit ! Et vous allez voir, avec www.guidedesvins.com, que nous sommes très opérationnels, très novateurs. Qui n’a pas envie de trouver en quelques secondes le vigneron idéal, de prévoir son itinéraire pour y accéder, de lire une info sur une ville, de commander en un clic, d’y associer d’autres produits de la région, de réserver un restaurant ou une chambre d’hôtes... ? Mieux vaut aller voir par vous-même : LANCEMENT DU NOUVEAU SITE...

    Sur le Net, donc, mon Guide devient la plaque tournante d’un “univers” où vont se cotoyer tout ce que nous aimons : les meilleurs vins, évidemment, mais aussi des liens vers les produits du terroir, des dégustations, des recettes, de l’actualité, etc...

    Je crois que nous avons pas mal travaillé. Cela va vous servir dans votre quotidien comme ouvrir à nos vignerons des perspectives de visibilité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu espèrer.

    Pour cela, j’ai toujours, à mes côtés, mon épouse, Brigitte, ma mère et ma tante, Colette et Claude, mes collaboratrices, Mélodie, Isabelle, Danièle et Yolaine. Merci de votre fidélité.

    LE GUIDE 2011 : 688 PAGES (ALBIN MICHEL) : 27 € PORT COMPRIS ET DEDICACE A VOTRE NOM !!!

    • 1180 producteurs «triés sur le volet», 260 nouveaux et pas mal d'éliminés...

    • EXCLUSIF, le TOP VIGNERONS 2011 : 224 prix d’honneur, 154 prix d’excellence, 169 satisfecits, 157 lauréats, 74 espoirs

    • BORDEAUX, CHAMPAGNE, BOURGOGNE... Les NOUVEAUX CLASSEMENTS par région, les «coups de cœur» de l’année

    • Les meilleurs vins aux meilleurs prix, la vraie valeur des millésimes et quand les boire

    • Du plus grand au plus modeste, les crus authentiques face aux vins «fabriqués»

    • Les VALEURS SÛRES, les NOUVEAUX PRODUCTEURS retenus

    • Les CONSEILS À L’ACHAT : connaître la vraie valeur des millésimes, se méfier des concours et des ventes en «primeur», des vins surcotés ou «dopés», associer les vins et les mets, juger un prix, faire le bon choix dans chaque région…

     

  • Pin it!

    Faites-vous plaisir avec les Alsace !

    Les vins et leurs appellations

    C’est le prince des raisins alsaciens. Les vins qui en sont issus sont secs, fruités et nerveux, subtilement bouquetés et de très grande classe. Le Riesling croît à merveille près de Turckheim, Dambach-la-Ville, Ribeauvillé, Riquewihr, Kaysersberg, Mittelwihr et Guebwiller. C’est le cépage le plus tardif.

    Plus alcoolisé que le Riesling, charpenté, de saveur épicée et très parfumé, le Gewurztraminer est un vin qui vieillit parfois remarquablement bien. Son bouquet intense développe de riches arômes de fruits, de fleurs ou d’épices (gewurz veut dire épicé). Puissant et séducteur, parfois légèrementmoelleux, c’est souvent un vin de garde. Les “vendanges tardives”, c’est-à-dire soumises à une maturité excessive, sont quelquefois époustouflantes, étonnantes de richesse d’arômes et d’onctuosité. Bons terroirs : Bergheim, Turckheim, Sigolsheim, Barr, Dambach-la-Ville, Pfaffenheim…

    Vin corsé et opulent, d’une belle robe jaune, d’aussi grande allure que le Riesling et leGewurztraminer, peut-être encore plus puissant et violent que ce dernier, chargé autant en alcoolqu’en arômes. Excellents vins de vendanges tardives. Les meilleurs proviennent des terroirs duRiesling et de Rouffach, Ribeauvillé ou Wintzenheim.

    Vin sec, frais et fruité, au goût musqué, exhalant parfaitement la saveur de son raisin. Charmant à boire à l’apéritif. Bonnes étapes à Ribeauvillé, Gueberschwihr et Mittel wihr.

    Le Sylvaner est frais et léger, avec un fruité discret. Agréable et désaltérant, il sait montrer une belle vivacité (Sigolsheim, Turckheim).

    Arraché de plus en plus, le chasselas produit une majorité de vins légers et faciles à boire.
    Plus corsé et souple que le Sylvaner, délicatement bouqueté et assez charpenté, c’est un vin très agréable à boire frais.

    Le Pinot Noir est le seul cépage en Alsace à produire un vin rouge ou rosé dont le goût fruité typique évoque la cerise. Vinifié en rouge, il peut être élevé en barriques de chêne, ce qui ajoute à ses arômes une structure plus charpentée et plus complexe.

    Crémant d’Alsace

    L’AOC Crémant d’Alsace couronne les vins d’Alsace effervescents, vifs et délicats, élaborés selon la méthode traditionnelle (comme en Champagne), principalement à partir du Pinot Blanc, mais aussi du Pinot Gris, du Pinot Noir, du Riesling ou du Chardonnay. Ces vins sont aujourd’hui parmi les meilleurs Crémants de France. Le Crémant rosé, plus rare, est issu du seul Pinot Noir.

    Les grands Crus

    L’AOC Alsace Grand Cru est conférée à des vins satisfaisant à des contraintes de qualité particulièrement sévères, notamment en matière de délimitation des terroirs, de richesse naturelle, de dégustation d’agrément. L’étiquette précise obligatoirement, outre le cépage (seuls le Riesling, leGewurztraminer, le Tokay-Pinot Gris et le Muscat sont admis), le millésime et l’un des cinquante lieux-dits délimités pouvant bénéficier de cette appellation. Tout autant que le cépage, c’est l’empreinte du terroir qui fait de chaque Alsace Grand Cru un vin unique. Le degré minimum naturel d’alcool est de 10° pour le Riesling et le Muscat d’Alsace, et de 12° pour le Gewurztraminer et leTokay, avec un rendement maximum autorisé de 70 hl/ha.

    Les vins à table

    L’Alsace est l’exemple caractéristique des grandes régions vinicoles et gastronomiques françaises où le mariage des vins et des mets peut surprendre le plus. Bien sûr, on connaît les spécialités du pays, les choucroutes, les fromages, les charcuteries ou le kouglof, et l’intensité aromatique des grands Crus, alliant finesse et richesse en bouche. On se doute bien qu’un vin d’Alsace se déguste aussi avec des crustacés ou des fruits de mer mais on oublie parfois l’extraordinaire osmose d’unMuscat avec des asperges, par exemple. Les vins peuvent se boire pratiquement tout au cours d’un repas. Sur la choucroute (Riesling), avec une sole meunière (l’Alsace est riche également depoissons de rivière), avec des crustacés. Plus original, le fameux “poulet au Riesling”, uneblanquette de veau à l’ancienne. La puissance de son bouquet et sa persistance aromatique en bouche placent le Gewurztraminer comme un apéritif idéal. Il est superbe avec un pâté en croûte ou une terrine de foies blonds, ainsi que sur la tarte flambée. Les Vendanges Tardives se savourent sur un foie gras d’Alsace, au naturel ou en brioche, et sur des fromages forts comme le maroilles, le munster ou le roquefort.


    Claude BERGER

    Claude BERGER


    Olivier et Claude Berger
    6, rue de Riquewihr
    68630 Mittelwihr
    Téléphone :03 89 47 90 79
    Télécopie : 03 89 47 81 02
    Email : alsace@vins-berger.com
    Site : www.vins-berger.com

    Un domaine de 7 ha (57 parcelles) et un vigneron attaché à l'enherbement de ses vignes qui améliore la structure du sol par l'apport de matières organiques. “Le millésime 2009, nous dit-on, laisse entrevoir des vins d'exception. Les vendanges se sont passées dans de très bonnes conditions, la patience a porté ses fruits, en effet, nous avons rentré les vendanges tardives le 2 décembre avec un potentiel de 18,3°.” On patiente donc avec ce Riesling cuvée Passion 2008, d'une grande richesse aromatique, aux connotations de petits fruits secs, épicé et dense, tout en bouche. Beau Pinot Gris l'Excellence du Terroir 2008, un vin à la robe intense, un vin tout en structure et parfums, avec ses arômes de citronnelle, très réussi. À ses côtés, le Rouge d'Alsace Pinot Noir élevé en fûts de chêne 2007, au nez très caractéristique dominé par les fruits surmûris, riche et parfumé, aux tanins savoureux. Le Muscat Tradition, au nez de noisette fraîche, rond et fruité en bouche, est très aromatique, très franc, vraiment très réussi. Goûtez aussi le Pinot Gris cuvée Tradition 2008, de bouche bien fruitée, un vin très équilibré, dense et typé, où la richesse s'associe à la distinction. Excellent Pinot Blanc, au nez subtil et persistant, de jolie mousse, aux arômes de noix fraîche et de pêche blanche.

    Domaine Claude et Christophe BLEGER

    Domaine Claude et Christophe BLEGER



    23, Grand-Rue
    67600 Orschwiller
    Téléphone :03 88 92 32 56
    Télécopie : 03 88 82 59 95
    Email : contact@bleger.fr
    Site : www.bleger.fr

    Un domaine familial de 7,5 ha, les vignes sont labourées (7 passages annuels) afin de favoriser un enracinement en profondeur, l'aération du sol et d'éviter l'utilisation d'herbicide. Excellent Riesling Coteaux du Haut-Koenigsbourg L'Inoubliable 2007, une cuvée qui porte bien son nom, un vin riche et harmonieux, qui possède une typicité propre due à ce terroir, de bouche ample et distinguée, aux notes de fruits secs (amande). Très agréable Muscat Cœur de Cru 2007, riche au nez comme en bouche, aux arômes de fruits mûrs et de fleurs, bien rond, tout en persistance aromatique, vraiment très agréable. Le Gewurztraminer Grand Cru Praelatenberg cuvée Prestige 2005, ample au nez comme au palais, aux notes d'amande grillée, légèrement épicé comme il se doit, de bouche harmonieuse, est un vin bien charpenté, généreux, d'une grande richesse aromatique comme le Gewurztraminer l'Inoubliable 2007, un vin de belle robe jaune d'or, au nez de fumé, typé et dense, un vin qui devrait tenir toutes ses promesses. Goûtez aussi cet Auxerrois Friandel, de bouche pleine et corsée, de jolie teinte, et le Crémant brut Cœur de Cru, d'une belle robe or pâle scintillante, une cuvée distinguée qui associe charpente et nervosité à la fois, d'une belle persistance d'arômes, d'une belle harmonie en bouche.

    Domaine André DUSSOURT

    Domaine André DUSSOURT


    Paul Dussourt
    2, rue de Dambach
    67750 Scherwiller
    Téléphone :03 88 92 10 27
    Télécopie : 03 88 92 18 44
    Email : info@domainedussourt.com
    Site : www.domainedussourt.com

    C'est environ en 1680 que le premier Dussourt, officier de l'armée de Louis XIV, arriva en Alsace. Vers 1740, Jean ­Dussourt se vit gérer le vignoble de l'évêché à Bliensch­willer. C'est François-Xavier Dussourt, viticulteur établi à Blienschwiller, qui est à l'origine des 7 générations de vignerons qui ont perpétué la tradition du travail de la vigne jusqu'à ce jour. Vignoble de 10 ha avec 40 parcelles sur des sols sablonneux, granitiques, argilo-calcaires et gréseux. Beau Gewurztraminer Fronholtz 2006, très réussi, où s'entremêlent des notes d'amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin harmonieux en bouche. Goûtez aussi le Pinot Blanc, suave et sec à la fois, un vin puissant et corsé, où s'entremêlent les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche, de finale fraîche et fruitée. Savoureux Pinot Noir, élevé en barriques, un rouge de Blienschwiller, de jolie robe grenat, ample, aux notes d'humus, de pruneau et de cassis. Excellent Riesling Vieilles Vignes 2008, au nez concentré où dominent le chèvrefeuille et les petits fruits secs, un vin franc et vif, qui mêle finesse et structure. Le Crémant d'Alsace brut Riesling, Sigille confrérie Saint-Étienne, de bouche distinguée où dominent les fruits secs, de robe dorée, tout en subtilité aromatique, d'une belle longueur, de mousse intense et crémeuse.
    Millesimes

    Fernand ENGEL et Fils

    Fernand ENGEL et Fils


    Gaec Engel Fernand et Fils
    1, route du Vin
    68590 Rorschwihr
    Téléphone :03 89 73 77 27
    Télécopie : 03 89 73 63 70
    Email : domaine.engel@orange.fr
    Site : www.fernand-engel.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Beau Gewurztraminer Clos des Anges 2008, un vin racé, au nez subtil dominé par les fleurs blanches (aubépine), avec des connotations de petits fruits secs, épicé et dense, tout en bouche. Tout en nuances, le Riesling cuvée Engel 2008 est très agréable, de bouche riche et fine, très parfumé, de jolie teinte dorée, au nez subtil de fleurs blanches et légèrement fumé en finale, vraiment réussi comme le Gewurztraminer cuvée Engel. Le Pinot Noir est de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, persistant en finale. De magnifique robe, d'un jaune pâle limpide, le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2007 est un vin tout en onctuosité, très puissant avec des arômes de miel prononcés, très persistant. Il y a aussi ce très joli Crémant d'Alsace brut Chardonnay Méthode Traditionnelle 2007, avec cette nervosité caractéristique, vif et fin, tout en bouche, aux notes de tilleul. Excellent Crémant d'Alsace brut rosé, de bouche bien équilibrée où l'on retrouve la framboise, subtil, qui associe fraîcheur et charpente, de robe soutenue, très agréable.

    PIERRE FRICK EARL

    PIERRE FRICK EARL


    Jean-Pierre Frick
    5, rue de Baer
    68250 Pfaffenheim
    Téléphone :03 89 49 62 99
    Télécopie : 03 89 49 73 78
    Email : contact@pierrefrick.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/pierrefrick
    Site : www.pierrefrick.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la biodynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n'est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Superbe Pinot Gris Grand Cru Vorbourg 2007, un vin tout en arômes, d'une grande persistance au nez comme en bouche, aux notes d'abricot et de narcisse, d'une longue finale, équilibré, riche et persistant. Beau Muscat Grand Cru Steinert, très séducteur, au nez de petits fruits frais, ample et persistant, d'une grande finesse, équilibré, de bouche bien parfumée, bien caractéristique de ce beau millésime. Excellent Pinot Gris Rot Murlé, au nez franc et fruité (agrumes), une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité et cette note de fumé bien spécifique en finale, parfait sur une viande blanche, typé comme il se doit, un vin tout en structure et parfums. Goûtez également sa cuvée très originale, le Blanc De Noirs 2006, une belle expression du Pinot Noir très mûr vinifié en blanc. “Une manière de vinifier un Pinot Noir, nous précise Jean-Pierre Frick, sans correction et sans additifs (hormis un peu de soufre après soutirage) pour un millésime difficile comme l'a été 2006. Toujours du naturel ! robe jaune cuivrée, arômes intenses et complexes de sous-bois, réglisse, tabac blond, fruits jaunes et truffe, bouche ample et nerveuse, belle association avec une dinde aux champignons sauvages.”

    Domaine Armand GILG et Fils

    Domaine Armand GILG et Fils


    Gaec Armand Gilg et Fils
    2, rue Rotland
    67140 Mittelbergheim
    Téléphone :03 88 08 92 76
    Télécopie : 03 88 08 25 91
    Email : bureau@domaine-gilg.com
    Site : www.domaine-gilg.com

    Une famille au service de la vigne et du vin depuis 4 siècles (27,4 ha de vignes à Mittelbergheim et ses environs, 5,4 ha sont situés au Grand Cru Zotzenberg et 1 ha dans le Grand Cru Moenchberg à Andlau et Eichhoffen). Beau Riesling Grand Cru Zotzenberg 2007, médaille d'Or au Riesling du Monde, riche et très floral, un vin qui a de l'élégance et du corps, d'une belle expression aromatique marquée par des senteurs de fruits jaunes, et une agréable minéralité. Le Pinot Gris Grand Cru Zotzenberg 2007, est bien typé, avec des nuances d'acacia et de fruits secs, un vin charmeur. Excellent Pinot Gris Grand Cru Zotzenberg 2008 (2 médailles d'Or et un Trophée d'excellence sur ce produit depuis le millésime 2004), puissant et persistant, de bouche savoureuse à dominante de pêche jaune et d'amande fraîche, harmonieux, tout en fruité et fraîcheur en finale. Le Sylvaner Grand Cru Zotzenberg 2008 est très équilibré, avec des nuances d'agrumes et de chèvrefeuille persistantes, alliant vivacité et rondeur en bouche. Goûtez aussi le Crémant Blanc de noir 2008, avec des notes de fruits frais (pêche de vigne) et d'acacia, de mousse fine et bien persistante, un vin tout en charme.
    Blog Vin

    Domaine GRESSER

    Domaine GRESSER


    Rémy Gresser
    2, rue de l'Ecole
    67140 Andlau
    Téléphone :03 88 08 95 88
    Télécopie : 03 88 08 55 99
    Email : domaine@gresser.fr
    Site : www.gresser.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une famille exemplaire qui s'attache à élever ses Vins dans la grande tradition en laissant s'exprimer au mieux chaque terroir et le faisant savoir : la contre-étiquette est parfaite et indique le terroir du vin, l'échelle de sucrosité et l'accord mets-Vins. “Je cultive la vigne selon la règle de nos ancêtres, précise Rémy Gresser. Je me sens paysan et artisan de la vigne.” Il est soucieux de transmettre aux générations futures le terroir, le sol vivant, les vieilles vignes, le savoir-faire et la passion de la famille, vignerons de père en fils depuis le XVIe siècle. Ils protègent leur vignoble en privilégiant les moyens biologiques. Le domaine a la chance de posséder de très jolis terroirs de schistes, sables et argiles (10 ha 30, vignes de 40 ans). Superbe Riesling Grand Cru Kastelberg 2006, tout en structure et parfums, avec des notes de noisette et de rose, un vin puissant, sec et souple à la fois, fondu en bouche, tout en finesse. De belle robe doré brillant, le Riesling Grand Cru Moenchberg 2005 est racé, aux connotations de fleurs, très finement épicé, subtil et suave en bouche, de très bonne évolution. Beau Riesling Grand Cru Wiebelsberg 2007, un vin tout en arômes, d'une grande persistance au nez comme en bouche, avec des senteurs d'agrumes frais et de noix. Le Pinot Blanc 2008 est un vin floral, au nez intense et complexe, d'une belle intensité aromatique au palais, frais et franc.

    Domaine HAEGI

    Domaine HAEGI


    Haegi Daniel Earl
    33, rue de la Montagne
    67140 Mittelbergheim
    Téléphone :03 88 08 95 80
    Télécopie : 03 88 08 91 20
    Email : info@haegi.fr
    Site : www.haegi.fr

    Un vignoble familial de 8 ha qui fait partie des pionniers de la mise en bouteilles (depuis 1951). Ici, la taille est très courte et on optimise le potentiel des lieux-dits en les vinifiant séparément. Beau Riesling Zotzenberg Grand Cru 2007, issu de terrains argilo-calcaires qui retiennent l'humidité et résistent bien à la sécheresse, un vin de longue garde qui exprime son potentiel après 4 à 5 ans de bouteille, bien marqué par son terroir, avec ces connotations subtiles où s'entremêlent les fruits blancs mûrs (pêche de vigne), les épices et les fleurs fraîches, de bouche profonde et harmonieuse. Le Gewurztraminer Grand Cru Zotzenberg 2007 est intense au nez comme en bouche, avec des nuances de rose et de miel d'acacia, un vin puissant, typé et dense, très aromatique. Séduisant Pinot Gris cuvée Aline 2008, prénom de la fille cadette, tout en parfums, de bouche puissante et fine à la fois. Goûtez aussi le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2006, médaille d'Or au concours des Gewurztraminer du Monde, complexe et velouté, tout en bouche, légèrement miellé, très riche, d'une belle longueur.

    Louis HAULLER

    Louis HAULLER


    Louis et Claude Hauller
    La Cave du Tonnelier - 92, rue du Maréchal-Foch
    67650 Dambach-la-Ville
    Téléphone :03 88 92 40 00
    Télécopie : 03 88 92 65 80
    Email : claude@louishauller.com
    Site : www.louishauller.com

    Superbe Gewurztraminer Vendanges Tardives 2007, de bouche puissante et suave, où s'entremêlent des nuances d'acacia, de fruits confits et de fleurs blanches, un vin d'un grand charme, très intense, très onctueux. Le Pinot Gris Vendanges Tardives 2007 est racé, avec ses notes prononcées de fruits mûrs (abricot, coing) et de noisette, un vin dense et de très bonne garde. Très bon Pinot Noir, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins bien fondus. Très joli Crémant d'Alsace brut (Pinot Blanc et Chardonnay), de mousse légère, fin et persistant, au nez dominé par les fruits mûrs et le chèvrefeuille, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique.
    Vinovox


    CAVE de HUNAWIHR

    CAVE de HUNAWIHR


    Direction : Dominique Soller
    48, route de Ribeauvillé - BP 51
    68150 Hunawihr
    Téléphone :03 89 73 61 67
    Télécopie : 03 89 73 33 95
    Email : info@cave-hunawihr.com
    Site : www.cave-hunawihr.com

    Toujours à la tête des Premiers Grands Vins Classés avec le splendide Riesling Grand Cru Rosacker 2007, très équilibré, finement bouqueté (fruits blancs, tilleul), marqué par son terroir, suave et souple, d'une belle persistance aromatique en bouche, un joli vin où la fraîcheur s'associe au fruité. Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2007, tout en fraîcheur et minéralité, d'une grande finesse et d'une belle persistance. Beau Pinot Gris Grand Cru Rosacker 2007, un vin comme nous les aimons, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des arômes de fougère et de fruits frais, d'une grande finesse. Remarquable Gewurztraminer Grand Cru Rosacker, au nez subtil dominé par les fruits frais avec une touche épicée, une harmonie parfaite entre la fraîcheur et le fruit, avec une belle rondeur en finale. Goûtez le Pinot Blanc Réserve 2007, fin et bouqueté aux notes florales complexes, de bouche dense, et le Pinot Gris lieu-dit Muehlforst 2007, de belle robe jaune pâle, au nez de noisette, rond, typé et aromatique. Il y a aussi le Pinot Gris Hospices de Strasbourg 2007, concentré et persistant, très fin, harmonieux, bien équilibré en acidité, très élégant et suave. Excellent Crémant d'Alsace Calixte brut rosé, vif, de bonne bouche, aux notes d'abricot, harmonieux, fin et riche à la fois, de mousse intense.

    François et Vincent KIEFFER

    François et Vincent KIEFFER



    76, route du Vin
    67140 Itterswiller
    Téléphone :03 88 85 50 22
    Télécopie : 03 88 57 80 91
    Email : vin.kieffer@wanadoo.fr

    Toujours très bien classé. Un domaine où l'on pratique la lutte raisonnée. Excellent Riesling Terroir Itterswiller 2008, un vin qui possède sa propre originalité, fin et corsé, marqué par les fruits frais et le lis, mêlant structure et distinction, bien typé comme nous les aimons. Le Crémant brut d'Alsace Prestige est une réussite, de mousse légère et vive, avec ces nuances de fruits frais et de tilleul, une cuvée ronde et harmonieuse qui s'apprécie sur une tarte aux mirabelles. Tout en arômes, le Pinot Noir, élevé en barriques, allie puissance et souplesse, avec ces notes très persistantes de fumé et de fraise des bois, à déguster sur un rôti de porc. Le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2003, dense, aux connotations florales délicates, de bouche onctueuse, très gras, avec ces nuances de fleurs et de miel, poursuit sa belle évolution comme cet exceptionnel Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles 2005, gras, aux arômes puissants de fruits confits, de lente évolution.

    Georges KLEIN et Fils

    Georges KLEIN et Fils



    10, route des Vins
    68590 Saint-Hippolyte
    Téléphone :03 89 73 00 28
    Télécopie : 03 89 73 06 28
    Email : geoklein@wanadoo.fr
    Site : www.georgesklein.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Plusieurs fois lauréat au concours des Crémants d'Alsace, c'est la fierté et la spécialité de la maison. On le comprend quand on débouche ce Crémant d'Alsace, médaille d'argent à Colmar 2008, de robe jaune or, au nez de narcisse et de poire, avec une bouche délicate et parfumée aux nuances délicatement miellées, d'une très jolie finale. Le Pinot Gris 2008, prix d'Excellence de La Confrérie du Haut Koenigsbourg, originaire d'un terroir sablonneux, avec ces notes caractéristiques d'aubépine, de rose et de miel d'acacia, épicé en bouche, est un vin complet et suave, non encore à maturité. Joli Sylvaner 2007, un vin franc, frais et persistant. Excellent Riesling 2007, un vin qui allie puissance et souplesse, avec des notes très persistantes de citron et de lys, tout en bouche comme le Gewurztraminer 2008, de robe intense, un vin au nez de rose, rond et persistant en bouche. Très parfumé, le Muscat 2008 est délicat et puissant à la fois, au nez subtil et complexe typique à ce cépage, de bouche ample et très fine, un vin très agréable sur des asperges, par exemple.
    jeu concours

    Gérard METZ

    Gérard METZ


    Éric Casimir
    23, route du Vin
    67140 Itterswiller
    Téléphone :03 88 57 80 25
    Télécopie : 03 88 57 81 42
    Email : eric@vinsgerardmetz.net
    Site : www.vinsgerardmetz.net

    Un propriétaire sympathique et un domaine de 12 ha. Excellent Riesling Grand Cru Muenchberg cuvée Thibaud 2007, franc et fruité, aux senteurs de coing et de fleurs blanches, de bouche persistante, avec des notes minérales en finale. Le Pinot Gris 2008 est racé, au bouquet où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, très agréable. Très aromatique, le Gewurztraminer cuvée Mégane 2007, développe un nez intense et subtil à la fois, marqué par des connotations de narcisse et de fruits secs, de bouche savoureuse, typé comme nous l'aimons. Tout en bouche, le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2007 est un grand vin au nez expressif et puissant, de bouche très subtile avec des arômes de miel et de coing, d'une grande finesse, de garde. Remarquable Gewurztraminer cuvée Sarah Sélection De Grains Nobles 2007, très gras, aux nuances fondues de fruits confits, de grande évolution, à déguster pour lui-même ou sur un foie gras d'oie. Goûtez aussi le Pinot Noir cuvée Pierric 2007, élevé en barriques, aux connotations de cerise, au nez de petits fruits, de belle matière.

    Vignobles MUHLBERGER

    Vignobles MUHLBERGER


    Robert et Philippe Muhlberger
    1, rue de Strasbourg
    67120 Wolxheim
    Téléphone :03 88 38 10 33
    Télécopie : 03 88 38 47 65
    Email : muhlberger@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/vignoblesmuhlberger
    Site : www.vignoble-muhlberger.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Domaine familial depuis quatre générations, conduit par Robert et Astrid Muhlberger, ainsi que Philippe leur fils. Leur philosophie vigneronne se résume en ces mots : Vivre avec la Vigne ! Vivre avec le Vin ! “Selon des règles et des convictions définies et éprouvées par des générations de vignerons, précise le chaleureux Robert Muhlberger, afin que s'écrive : Vignoble, Vigne, Vin de Vigneron, avec V de Vérité ! Élever avec sagesse et passion, dans le respect des règles traditionnelles, tous les moyens sont mis en œuvre dans le but de produire des Vins authentiques et d'une rare élégance. Un mode de conduite respectueux de l'environnement : enherbement permanent des vignes, pas d'amendements chimiques ni d'herbicides rémanents, lutte biologique contre les ravageurs, interventions raisonnées contre les maladies à base de cuivre et de soufre, observation et respect du cycle naturel de la vigne et des plantes au sol, renforcement des propres capacités de défense de la vigne, apports d'oligo-éléments naturels sur feuillage… La récolte : des vendanges manuelles pour rentrer une récolte sélectionnée, des raisins entiers, non triturés et proprement triés. La vinification : élaborer les Vins en respectant leur propre rythme d'évolution, avec sagesse et patience, à partir de fermentations spontanées sans apports de levures du commerce.” Superbe Riesling Clos Philippe Grass 2007, racé et puissant, tout en fruité et fraîcheur, un vin fin et savoureux, de belle couleur, au nez dominé par des notes spécifiques de rose et d'amande, avec une finale de musc. Très intense, le Pinot Gris Domaine du Pas des Loups 2008 est de bouche subtile et parfaitement équilibrée, de jolie teinte dorée, au nez subtil de fleurs blanches et légèrement fumé en finale, un vin puissant et fin, vraiment séduisant comme ce Pinot Blanc Domaine du Pas des Loups 2008, tout en finesse mais bien corsé, bien typé, avec des arômes discrètement minéraux, équilibré, de bouche légèrement citronnée. Vous apprécierez tout autant le Riesling Les Vieux Coteaux 2006 (évolution dans la dénomination de leur Riesling Altenberg par sa traduction en Riesling Les Vieux Coteaux : il s'agit de leur décision de ne plus revendiquer l'appellation Grand Cru pour les parcelles délimitées dans le périmètre en question), un vin fin et bouqueté, sec, très fruité au nez comme en bouche, bien marqué par son terroir. Excellent Pinot Noir cuvée des Jeunes Loups 2006, dont l'élevage se fait en fûts de chêne, un vin chaleureux, à la robe rubis, avec ce nez de prune et de griotte, aux tanins soyeux, tout en nuances, à la fois puissant et souple. Le Crémant d'Alsace Blanc De Blancs brut méthode traditionnelle est de mousse légère, d'une belle harmonie, tout en fruit et finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande…), très harmonieux, à déboucher à l'apéritif comme sur un saumon. Il y a encore ce grand Riesling Vendanges Tardives 2005, complexe et velouté, au nez de rose, très concentré, légèrement miellé, très riche et très fin à la fois, intense au nez comme en bouche, un vin qui mérite la finesse d'un foie gras d'oie. Remarquable rapport qualité-prix-plaisir.

    Vignobles Pierre REINHART

    Vignobles Pierre REINHART



    7, rue du Printemps
    68500 Orschwihr
    Téléphone :03 89 76 95 12
    Télécopie : 03 89 74 84 08
    Email : contact@vignoblereinhart.com

    Une exploitation familiale de 6,5 ha. Vous aimerez son beau Gewurztraminer Lippelsberg 2007, d'une belle couleur jaune clair, puissant et bouqueté, d'une nervosité en bouche très agréable, mêlant charpente et finesse, d'une belle finale, parfait sur une cuisine exotique. Le Pinot Gris cuvée Charlotte 2007 est une réussite, aux arômes de narcisse et d'épices, d'une longue finale complexe, d'une belle maturité et d'une séduisante longueur en bouche. À la suite, son Pinot Gris Grand Cru Saering 2005 est tout en puissance aromatique, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, ample et persistant, vraiment très racé. Tout en finesse, le Crémant d'Alsace brut associe structure et nervosité, de mousse abondante, il sera parfait à l'apéritif. Joli Pinot Blanc, tendre et délicat. Pour la (très) bonne bouche, son Riesling Grand Cru Kitterlé, remarquable, qui mêle richesse aromatique et persistance en bouche, avec des connotations de noisette, de rose et d'abricot sec.

    SCHAEFFER-WOERLY

    SCHAEFFER-WOERLY


    Vincent Woerly
    3, place du Marché
    67650 Dambach-la-Ville
    Téléphone :03 88 92 40 81
    Télécopie : 03 88 92 49 87
    Email : schaeffer-woerly@wanadoo.fr
    Site : www.schaeffer-woerly.com

    Au sommet. Un vignoble de 7 ha (la moyenne d'âge des vignes est de 30 ans, les vendanges sont manuelles, la taille en guyot double) planté sur des sols granitiques, où l'on s'attache à pratiquer une culture saine (association Tyflo). Beaucoup apprécié leur Pinot Gris cuvée Prestige 2008, de bouche puissante, riche en bouquet, un vin très harmonieux, aux notes de fruits secs, légèrement épicé comme il le faut. Le Riesling Vieilles vignes 2008 est sec et bien fruité, plein de charme, avec des senteurs d'amande, un vin qui allie puissance et finesse. Savourez le Riesling Grand Cru Frankstein 2008, aux nuances de musc et de rose, complexe, tout en bouche, d'une grande richesse aromatique, très réussi. Beau Pinot Gris Vieilles vignes 2007, un vin intense et charpenté avec une belle rondeur idéal à l'apéritif ou avec un foie gras. Superbe Pinot Gris Grand Cru Fransktein Vendanges Tardives 2007, puissant, avec ces notes de pêche confite et de miel d'acacia, alliant souplesse et structure, d'une longue finale. Très joli Gewurztraminer l'Excellence 2008, raffiné, tout en arômes, très persistant en bouche.

    Charles SCHLÉRET Charles SCHLÉRET

    Charles SCHLÉRET


    Charles Schléret
    1-3, route d'Ingersheim
    68230 Turckheim
    Téléphone :03 89 27 06 09
    Télécopie : 03 89 27 06 09
    Email : schleretcharles@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/schleretcharles

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Charles Schléret est chaleureux et passionné, et ses efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux. On le comprend en débouchant son Gewurztraminer 2007, médaille d'Or au Challenge international du Vin, très aromatique (épices, agrumes), bien caractéristique de son terroir, riche au nez comme en bouche, ample et typé. Son Sylvaner 2007, médaille d'Argent Monde Sélection Bruxelles, est le meilleur dégusté cette année, complexe, au nez intense, c'est un vin tout en délicatesse, de bouche très subtile avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme, un vin de gourmet. Le Pinot Noir 2007, Féminalisé 2008 (Concours des Féminalise 2008, à Beaune), de couleur rubis, est une belle réussite, avec des arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d'épices délicate et persistante au palais. Il y a encore ce remarquable Riesling 2005, Trophée Prestige Grand Concours des Vins du Monde les Citadelles de France, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, très fin, suave et sec à la fois, un vin typé et corsé, où s'entremêlent les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche. Beau Pinot Gris 2004, médaille d'Or au Mondial de Bruxelles, épicé comme il se doit, de bouche harmonieuse, bien charpenté, généreux, d'une grande richesse aromatique, à la robe intense. Goûtez aussi le Pinot Blanc, complexe, au nez intense, un vin finement épicé, subtil et suave en bouche, où s'entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, toujours parfait sur une quiche, et son Muscat, qui allie nervosité et rondeur, au nez envoûtant et persistant, un vin tout en délicatesse, harmonieux, aux arômes de fruits blancs, d'une belle élégance et d'une grande richesse aromatique. Superbe Pinot Gris Sélection De Grains Nobles 2000, très typé comme on les aime, épicé et floral (rose, fleur d'acacia), de bouche ample et équilibrée, vraiment remarquable, de belle garde, médaillé aux Sélections mondiales à Montréal et Trophée d'Excellence Les Citadelles. Le rapport qualité-prix-plaisir est exceptionnel.

    Domaine Aline et Rémy Simon

    Domaine Aline et Rémy Simon


    Rémy Simon
    12, rue Saint Fulrade
    68590 Saint-Hippolyte
    Téléphone :03 89 73 04 92
    Télécopie : 03 89 73 04 92
    Email : alineremy.simon@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/alineremysimon
    Site : www.domaine-simon.fr

    Après la reprise d'un vignoble familial ancestral et avec détermination et volonté, la commercialisation de leur production a débuté au cours des années 1990. La plus grande partie de leurs vignes se situe au pied du majestueux Château du Haut-Koenigsbourg. Avec 6 ha de vignes et malgré la jeunesse de la maison, on produit ici principalement des vins à haute expression, une vingtaine de cuvées, grâce à un travail acharné et à des finitions soignées (pas de désherbage, peu de traitement, aucun rajout de produits dans le vin en dehors de sulfites...). Le Riesling Burgreben 2008 (exposition Sud- Sud-Est, grès et granit), est un vin tout en finesse et parfums, au nez de petits fruits frais, de bouche ample, vraiment très séduisant. Le Gewurztraminer Silbergrub 2007, issu de terrains argileux (vendange manuelle, fermentation lente et contrôlée sans ajout de levure), prix d'Excellence à la Confrérie de Haut-Koenigsbourg, est très équilibré, avec des senteurs de pomme et d'épices persistantes, de bouche ample et distinguée. Excellent Pinot Noir rouge de Saint-Hippolyte Schlossreben (spécificité locale, sol argilo-calcaire), de bouche charnue, aux arômes de violette et de myrtille, de bonne charpente, parfait sur les charcuteries de la région. Beau Pinot Gris Vendanges Tardives 2003, tout en onctuosité comme le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2005, au nez intense de rose et de pain d'épices, un vin qui allie puissance et finesse, de grande garde. Superbe Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles 2005, d'une grande finesse et d'une puissance aromatique remarquable, avec des nuances d'abricot confit, d'amande grillée et de miel, envoûtant, de lente évolution.


    ZOELLER

    ZOELLER


    Auguste et Mathieu Zoeller
    14, rue de l'Eglise
    67120 Wolxheim
    Téléphone :03 88 38 15 90
    Télécopie : 03 88 38 15 90
    Email : vins.zoeller@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/maisonzoeller
    Site : www.vins-zoeller.fr

    Comme en témoigne le pressoir datant du XVIIe siècle, la famille perpétue depuis plus de huit générations la tradition vinicole. Aujourd'hui, ce savoir-faire ancestral s'allie aux méthodes modernes pour permettre d'élaborer des vins respectant les règles d'hygiène et de qualité tout en conservant leur naturel et surtout leur authenticité. Vous aimerez comme nous ce Riesling Grand Cru Altenberg 2005, au nez subtil dominé par les fleurs blanches (aubépine), d'une grande richesse aromatique, alliant souplesse et structure, riche et puissant, non encore à maturité. Très agréable Riesling de Wolxheim 2008, franc, floral, classique, un vin typé et flatteur, à un prix défiant toute concurrence. Le Gewurztraminer Les Orchidées 2007 associe finesse et structure, légèrement épicé, de bouche puissante, sec et suave à la fois, très réussi et très abordable. À ses côtés, le suave Pinot Gris Vendanges Tardives 2003, tout en bouche, complexe, alliant une grande richesse aromatique à une matière et une structure exceptionnelles, avec des nuances d'agrumes confits et de brioche, l'une des plus belles réussites de l'appellation dans ce millésime. Beau Riesling Anna 2007, très sur le fruit, avec des arômes persistants de lis et d'abricot sec, tout en bouche, d'une belle finale, charpenté mais très distingué. Excellent Pinot Noir Barriques 2008, de bouche souple et corsée, de belle couleur soutenue, très parfumé (framboise, cannelle). Joli Crémant d'Alsace Rosé Méthode traditionnelle, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de mûre, un vin dense et finement bouqueté, à un prix défiant toute concurrence.
  • Pin it!

    Top Bourgogne : Les meilleurs vins de la Côte de Beaune

    LA CÔTE DE Beaune

    Sur une vingtaine de kilomètres seulement, entre Ladoix-Serrigny et le coteau des Maranges, les plus grands vins blancs secs du monde côtoient les vins rouges de grande réputation. Dès le début du xiie siècle, les abbés de Cîteaux créèrent des celliers à Meursault et à Aloxe-Corton. Plus tard, les évêques et les chanoines, puis les ducs de Bourgogne ont joué un rôle décisif grâce notamment aux relations diplomatiques qu’ils entretenaient avec la chrétienté et avec les princes d’Occident.

    Sur les 4 800 ha que compte le vignoble, on récolte 25 millions de bouteilles répartis en deux tiers de vins rouges et un tiers de vins blancs. Des terrains de silice et argilo-calcaires pour les rouges, de calcaire marneux ou de marnes calcaires pour les blancs.

    Ladoix-Serrigny (50 ha) se trouve au nord de la Côte de Beaune, le vignoble se poursuivant par la Côte de Nuits. Le village est situé au pied de la montagne de Corton. D’une altitude comprise entre 220 et 360 m, le vignoble de Ladoix est exposé est-sud-est. Il est implanté sur sol calcaire-marneux, légèrement argileux pour les vignes blanches. Les vins rouges sont assez souples et comportent des tanins fins et discrets. Les Premiers Crus sont plus tanniques et plus complets. Les Ladoixblancs sont assez fermes ; leur moelleux se révèle après une nécessaire période de maturation, assorti d’arômes de pomme mûre, de figue fraîche, de noix. Les Aloxe-Corton (et Corton) PremiersCrus récoltés sur Ladoix sont fermes et corsés.

    Corton et Corton-Charlemagne

    Les “simples” Aloxe-Corton (prononcez “alose”) sont agréables et parfumés, plus souples que les Premiers Crus (La Maréchaude, Les Chaillots, les Valozières…) et surtout que les Grands Crus que sont le Corton et le Corton- Charlemagne (63 ha), ce dernier étant un vin gras, séveux, qu’il faut absolument conserver quelques années pour pouvoir profiter pleinement de ses qualités, aux connotations subtiles de fleurs blanches fraîches, de fruits, un rien exotiques, savoureux etonctueux en bouche, très harmonieux, de grande gardeCorton est le plus étendu des GrandsCrus. C’est vers les vignes des sommets, à l’exception de Corton-Bressandes, que sont les vins les plus riches. Il est donc difficile de trouver une qualité homogène, même si, d’une manière générale, les vins de Corton sont intrinsèquement supérieurs à ceux d’Aloxe-Corton.

    - Pernand-Vergelesses

    Le vignoble voisine avec Aloxe-Corton et Savigny-lès-Beaune. De part et d’autre d’une combe, il est réparti sous des expositions est, sud et ouest. Son altitude est comprise entre 260 et 380 m. Les vinsblancs sont secsvifs, assez légers. nez fin de fruits frais (pomme), légèrement épicé. Les vinsrouges sont assez secs et tanniques. Leurs arômes sont frais (cassis, groseille), animaux (musc) et puissants. Corton rouge et Corton-Charlemagne révèlent de grands arômes complexes : cassis, truffe, cerise, cuir, pour le premier ; cannelle, noix, poivre, ambre, pour le second.

    Le vignoble de Beaune est presque totalement situé en pleine pente, et bénéficie de ce fait d’un large classement de ses climats en Premiers Crus (39, pour une surface de 322 ha). Les vinsrouges récoltés au centre et du côté sud du territoire de Beaune sont tanniques et puissants ; leur couleur est généralement foncée, et leurs arômes sont à la fois animaux et fruités. Ceux récoltés au nord sont d’une robe moins intense et présentent une belle souplesse.

    - Savigny-lès-Beaune

    Le vignoble compte 17 climats classés en Premiers Crus. Les sols calcaires sont graveleux ou pierreux, légers et peu fertiles. Les Savigny rouges ont un bouquet élégant, assez puissant, marqué par une dominante griotte-cassis-framboise, évoluant vers la fraise et le sous-bois après quelques années ; les Crus sont plus charpentés. Les vins blancs de Savigny sont assez vifs ; leur moelleuxapparaît au cours de leur évolution pour donner des vins harmonieux et solides. Leurs arômes s’apparentent aux fruits exotiques (ananas, banane), à la pomme, aux fleurs d’aubépine, à la noisette.

    - Chorey-les-Beaune

    Chorey est situé au nord immédiat de Beaune, et au niveau de Savigny, de part et d’autre de l’axe de Dijon-Beaune. Le vignoble occupe une surface de 170 ha dans l’appellation Chorey et une partie moins importante en appellations régionales. Le Chorey est un vin léger, souple, très modérément tannique. Ces vins sont plus élégants que puissants.

    - Côtes-de-Beaune-Villages

    L’appellation Côtes-de-Beaune-Villages peut être revendiquée pour toutes les AOC communales de ce secteur, sauf quatre : Aloxe-Vorton, BeaunePommardVolnay. Cette appellation est une équivalence. Le viticulteur a la possibilité d’utiliser l’appellation communale ou l’appellation Côtes-de-Beaune-Villages. Les vins de la partie nord présentent une grande finesse, une robe légère, une bonne souplesse et des tanins légers. La partie sud produit des vins souvent de couleur soutenue et marqués par des saveurs puissantes : tanins abondants, bon moelleux, supportés par une bonne acidité.

    Le village est situé en pleine pente, au milieu de son vignoble très groupé, lui-même étagé entre 240 et 380 m et orienté à l’est ou au sud-est. Les terrains calcaires, assez argileux, donnent auPommard des qualités assez originales : beaucoup de couleur, rouge-noir profond ; un bouquetintense et violent de cassis, de musc et de gibier. Ce vin est l’un des plus tanniques et solides desCrus de Bourgogne. Une trentaine de Premiers Crus (Les Argilières, Les Chaponnières, Les Épenots, Les Perrières, Les Argelets, Les Bertins, Les Boucherottes, Les Pézerolles…) qui deviennent alors les archétypes des grands vins rouges, riches et veloutés, alliant charpente et rondeur, souples et fermes à la fois, délicatement parfumés, des vins d’excellente garde.

    Couronné par un plateau calcaire de type rauracien, le vignoble de Volnay est appuyé sur un sous-sol composé de marnes calcaires argoviennes et sur des éboulis argilo-calcaires du Bathonien. Le versant de Volnay, dont la dénivellation atteint 140 m, offre une succession de calcaires qui assurent la perméabilité et la richesse en éléments assimilables déterminée par le pourcentage d’argile.Volnay produit une appellation communale et des Premiers Crus. En Volnay, 100 ha ; en VolnayPremier Cru, 115 ha. S’ajoutent 29 ha de vignes situés sur la commune de Meursault qui ont droit à l’appellation Volnay Premier Cru lorsque la vigne est plantée en Pinot Noir. Les vins allient la race, la noblesse et la finesse. Leur robe, du tendre vermeil au rubis le plus profond, leur délicat bouquetde baies rouges (framboise, mûre), de violette, leurs tanins des plus doux aux plus robustes les placent parmi les plus grands vins de la côte de Beaune. Les Premiers Crus peuvent se révéler fantastiques dans le temps (Le clos des Ducs, Le clos des Chênes, Taillepieds, Les Santenots, En Caillerets, Frémiets, En Champans…).

    - Monthélie

    Le vignoble est planté à des altitudes comprises entre 230 et 370 m. Les sols sont calcaires, mêlés à des argiles en proportions irrégulières. Les vins rouges sont colorés et développent des arômes puissants (cerise, myrtille, humus). Leurs saveurs laissent apparaître un moelleux qui leur confère un charme élégant. Les Premiers Crus sont corsés, dotés d’un bouquet prononcé. Les blancs, aunez d’amande fraîche, allient moelleux en bouche et une nécessaire acidité qui signe les grandsvins.

    Auxey-Duresses (prononcer Aussé), au centre de la côte de Beaune, est à la charnière de la production des vins rouges (Volnay et Monthélie au nord) et des vins blancs (Meursault au sud). Cette commune produit d’ailleurs, sous cette appellation, les 2 couleurs. Le vignoble est orienté sud et sud-est. Altitude comprise entre 260 et 300 m. Les sols sont constitués de calcaires marneux, propices aux vins blancs, et de calcaires argileux pour les rouges. Les vins blancs : très limpides,or vert, les Auxey expriment la pomme reinette, l’amande fraîche. Leur souplesse est dominante, juste relevée par une acidité plutôt discrète. Bonne persistance. Les vins rouges : d’une intensité colorante moyenne, libèrent un bouquet très fin, surtout fruité (cassisframboise) avec une nuance animale en vins vieux (musc, fumé). Ils sont souples, dotés de bons tanins. Quelques PremiersCrus étonnants comme le clos du Val.

    Le vignoble de Saint-Aubin est orienté sur différentes croupes sud, sud-est, sud-ouest ou nord-est. Ses pentes sont assez sévères, notamment celles qui jouxtent le vignoble de Puligny-Montrachet. Les terroirs à vins rouges sont calcaires, caillouteux, de couleur brune ou rouge. Les terres blanches, plus argileuses, acceptent mieux le cépage Chardonnay. Elles influent nettement sur la souplesse des vins. Les blancs appartiennent véritablement à la famille des très grands vins deBourgogneor pâle légèrement vert ; bouquet associant l’amande verte, le marzipan (ou pâte d’amandes), la cire d’abeille, évoluant pour les vins mûrs vers la cannelle, l’ambre et une touche de poivre. Les vins rouges, souvent bien colorés, ont cette typicité révélant un nez de crème de cassiset de cerise noire, se complétant ensuite d’un léger arôme de cuir. En bouche, les vins offrent un ensemble charnu.

    À l’abri de falaises spectaculaires, les vignes de Saint-Romain occupent les versants sud-sud-est et nord-nord-est d’un passage assez encaissé taillé dans la Côte. Saint-Romain ne produit pas de Premiers Crus. En vins rouges, le Saint-Romain peut s’adjoindre la mention Côtes-de-Beaune, ou s’appeler aussi Côtes-de-Beaune-Villages. Ses sols sont constitués de marnes calcaires, dans lesquelles se retrouvent des bancs d’argile favorables aux blancs.

    Le vignoble est étalé en pentes douces, entre 230 et 360 m d’altitude. L’orientation est très favorable par son ensoleillement maximal. L’abondance de marnes blanches en milieu calcaire explique la prédominance de la production de vins blancs, car elles sont plus compatibles à l’acclimatation duChardonnay. Le Meursault blanc a un bouquet très capiteux, typé amande amère ou sèche, feuillage, croûte de pain chaude, pomme reinette ; ils sont, en bouche, très consistants, avec unmoelleux abondant qui touche à l’onctuosité. Leur persistance est sensationnelle. Certains PremiersCrus comme Aux Perrières, Le Poruzot, Les Bouchottes, Les Caillerets, Les Genevrières ou Les Charmes, provenant de propriétaires hors pair, sont alors exceptionnels, envoûtants, riches,moelleux, très typés, puissamment mais subtilement bouquetés (fleurs blanches et fruits secs), d’excellente évolution. Avec eux, nous entrons dans la catégorie des plus grands vins du monde. Les (rares) vins rouges sont fins et de charpente souple.

    En Puligny-Montrachet, cinq Grands Crus : Chevalier-Montrachet, Bâtard-Montrachet, Bienvenues-Bâtard-Montrachet, Criots-Bâtard-Montrachet et Montrachet, parmi lesquels un bon nombre des plus grands vins blancs secs du monde, intenses, d’une grande structure aro matique, de belle garde. Ici, on continue dans un territoire extraordinaire où l’osmose entre le Chardonnay et chaque type de terroir, sur la partie moyenne du coteau, devient parfaite. Le vignoble est établi sur Puligny et une partie du hameau de Blagny. Il court en pente douce, face à l’est, à une altitude comprise entre 230 et 390 m. Les sols sont argilo-calcaires, riches en cailloux, bien drainés, faciles à s’échauffer. Lesblancs offrent un ensemble d’arômes très racés : pâte d’amande, fougère, ambre, fleurs blanches. En bouche, leur acidité est plutôt discrète, laissant s’exprimer un moelleux et une persistance impressionnants. Les vins rouges sont fruités (arômes de fraise et de cassis), assez souples en Puligny, plus charpentés en Blagny.

    Une petite partie de l’appellation Chassagne-Montrachet est produite sur Remigny, village limitrophe de Chassagne. Les sols convenant à la production des vins blancs sont essentiellement des calcaires bruns argileux. L’altitude du vignoble est comprise entre 220 et 340 m. Les vinsblancs sont corsés, puissants, gras, aux arômes d’amande, de pomme mûre, de fleurs blanches, de miel. Leur persistance est remarquable. Les vins rouges sont très colorés, corsés, souvent trèscharnus. Leurs arômes sont marqués par des nuances cerise-kirsch et cassis.

    L’appellation Maranges est née le 23 mai 1989, succédant à une production plus dispersée des villages de Cheilly-les-Maranges, Dezize-les-Maranges et Sampigny-les-MarangesMaranges est la première appellation communale de la Côte de Beaune lorsqu’on arrive par le sud. Elle est limitrophe de Santenay. Les vins sont puissants, toujours très colorés, ils expriment des arômes de petits fruits rouges et de sous-bois. Ces vins solides ont un beau potentiel de vieillissement (au moins 10 ans). Les blancs sont gras, équilibrés, parfumés (arômes d’amande et fruits exotiques).

    Au sud de la Côte de Beaune. Les vins rouges représentent la quasi-totalité de la production. Lessols sont faits de calcaires durs renforcés de marnes. Les terres profondes imposent une taillespécifique (cordon de Royat) pour discipliner les rendements. Selon leur position, les coteaux sont orientés au sud ou à l’est. Les vins blancs sont secs et corsés. Les vins rouges sont tanniques, bien charpentés. Ils ont des parfums de fruits (amande et fraise), et pour les Premiers Crus, les arômes sont plus floraux (violette).

     

    jeu concours

    Max et Anne-Marye PIGUET-CHOUET

    Max et Anne-Marye PIGUET-CHOUET

    (AUXEY-DURESSES)

    Route de Beaune
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 25 78
    Télécopie : 03 80 21 68 31
    Email : piguet.chouet@wanadoo.fr
    Site : www.piguetchouet.fr

    Domaine familial de 12 ha de vignes dont 50% de vieilles vignes, sur sol argilo-calcaire, qui pratique la lutte raisonnée. Leur fils Stéphane se passionne pour la vinification et vinifie tous les vins rouges, et leur autre fils, William, s'occupe de toute la partie technique. Bien aimé ce très séduisant Auxey-Duresses blanc cuvée Charly 2007, une cuvée en l'honneur des 20 ans du dernier fils, très limpide, arômes de pommes reinette et d'amande fraîche, un vin avec beaucoup de moelleux, très harmonieux. L'Auxey-Duresses Premier Cru cuvée Stéphane 2007, vignes de 40 ans, récolte égrappée, soigneusement triée, préfermentation à froid, fermentation et macération longue 15 à 20 jours avec contrôle des températures, final à chaud. Le vin est riche et velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, coloré, bien parfumé en bouche avec des notes de réglisse et de fraise mûre. Bel Auxey-Duresses Premier Cru Le Val 2004, vignes de 40 ans, sur une terre argilo-calcaire, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez de fruits rouges, d'épices et de sous-bois. Le Volnay Premier Cru Les Mitans 2006, aux tanins très équilibrés, allie charpente et rondeur en bouche, typé, riche, puissant au palais, un vin bien évidemment encore très jeune. Goûtez leur Saint-Romain blanc cuvée Les Vents d'Anges 2007, de jolie bouche, un vin fin et fruité, aux notes florales intenses, et ce Meursault Les Narvaux 2004, d'une belle robe brillante aux reflets verts, qui sent bon les noisettes et l'aubépine, un vin d'une longue finale.

    Domaine Michel PRUNIER et Fille

    Domaine Michel PRUNIER et Fille

    (AUXEY-DURESSES)

    Route de Beaune
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 21 05
    Télécopie : 03 80 21 64 73
    Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr

    Vous aimerez comme nous cet Auxey-Duresses rouge Premier Cru Clos du Val 2006, médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris 2009, vignes de 34 ans en moyenne, sur sol calcaire et sous-sol argilo-calcaire, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, tout en bouche, avec des notes de framboise et de cuir, de belle couleur, au nez expressif de fruits cuits et d'épices, très bien structuré. Le Pommard Les Vignots 2006, vignes de 24 ans, même sol, élevage 15 à 18 mois en fûts dont 25% de neufs, est riche en couleur comme en arômes, aux senteur de sous-bois et de griotte, il possède une solide structure, un vin de caractère, associant concentration et finesse. Beau Meursault Les Clous 2007, issu de vignes de 32 ans en moyenne, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts dont 15% de neufs pendant 1 an, qui marie harmonieusement des notes florales et fruitées, d'une grande franchise au nez comme en bouche, subtil et puissant à la fois, un vin où la structure s'allie à l'élégance. Le Volnay Premier Cru Les Caillerets 2006, issu de vignes de 50 ans et 20 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (élevage 18 mois en fûts dont 25% de neufs), est coloré, bien parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), et réunit délicatesse et structure. L'Auxey-Duresses blanc Vieilles vignes 2007, issu d'une vieille vigne de 74 ans, même sol, élevage en fûts dont 15% de neufs durant 1 an, est très parfumé (citron, tilleul), un vin qui mêle la fraîcheur à l'élégance, de robe brillante et limpide, harmonieux, bien équilibré en acidité, d'une jolie finale. De couleur intense, le Chorey-lès-Beaune rouge Les Beaumonts 2006, issu de vignes de 41 ans et d'un élevage durant 12 mois en fûts, est un vin tout en parfums, charpenté, ample en bouche grâce à des tanins mûrs, harmonieux, de bonne évolution. Michel Prunier, diplômé d'un BTA au lycée viticole d'Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne issu d'un assemblage d'Aligoté, de Chardonnay et de Pinot Noir, très réussi, d'une belle rondeur, aux connotations de fleurs blanches et d'amande, de mousse crémeuse. Goûtez aussi le Beaune Premier Cru Les Sizies 2005, issu de vignes de plus de 76 ans, élevage 18 mois en fûts de chêne, avec ce nez de griotte surmûrie, complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, d'une richesse réelle et persistante.

    Domaine Vincent BACHELETCHASSAGNE-MONTRACHET Domaine Vincent BACHELET

    Domaine Vincent BACHELET

    (CHASSAGNE-MONTRACHET)
    Vincent Bachelet
    27, route de Santenay
    21190 Chassagne-Montrachet
    Téléphone :06 19 77 51 87
    Télécopie : 03 85 91 16 93
    Email : bacheletvincent1@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/bacheletvincent

    Vous aimerez comme nous son Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2007, de robe dorée, tout en persistance aromatique, alliant finesse et suavité, aux notes persistantes de fougère et de fruits frais, très riche, un beau vin complexe et plein. Excellent Chassagne-Montrachet rouge 2007, où dominent les fruits mûrs et les saveurs de sous-bois, tout en bouche, corsé comme il se doit. À la suite, le Chassagne-Montrachet blanc 2007, d'une grande finesse en bouche, aux arômes de tilleul et d'abricot frais, ample comme ce très séduisant Meursault 2007, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits mûrs, riche et raffiné à la fois. Le Maranges 2006 est de robe grenat, intense au nez comme en bouche, distingué, au bouquet présent de fruits rouges, de truffe et de sous-bois, de très bonne évolution, réussi comme ce Hautes-Côtes-de Beaune 2007.

    DOUDET-NAUDINCORTON-CHARLEMAGNE DOUDET-NAUDIN

    DOUDET-NAUDIN

    (CORTON-CHARLEMAGNE)
    Emmanuel Berteloot
    3, rue Henri-Cyrot
    21420 Savigny-lès-Beaune
    Téléphone :03 80 21 51 74
    Télécopie : 03 80 21 50 69
    Email : doudet-naudin@wanadoo.fr
    Site : www.doudet-naudin.fr

    Un domaine de 12 ha, dans la famille depuis 1849. L'essentiel du vignoble est composé de vieilles vignes (entre 40 et 60 an), dont quelques-unes sont travaillées uniquement à la main ou labourées avec l'aide d'un cheval. Les rendements sont très contrôlés grâce à une taille volontairement sévère. La culture de la vigne est raisonnée (depuis 1997), les traitements (organiques – sans pesticides) réduits au strict minimum. Superbe Corton Grand Cru Les Maréchaudes 2005, issu de vieilles vignes, très bien élevé, très typé, de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruits cuits, délicatement épicé, tout en bouche, de garde. Le Corton-Charlemagne Grand Cru 2007, allie finesse et structure, distingué, aux senteurs de pâte d'amandes et de fleurs blanches, de robe jaune pâle aux reflets d'or, riche au nez comme en bouche, rond, tout en nuances aromatiques au palais (fruits frais, noix). Beau Puligny-Montrachet Les Meix 2006, racé, aux arômes de lys et d'amande fraîche, très équilibré, ample, typé, avec ces connotations subtiles en bouche (fleurs, vanille, pain brioché). Le Savigny-lès-Beaune Redrescul Premier Cru blanc 2006 (Monopole) est riche en arômes de fleurs et d'épices, un vin frais et puissant à la fois, d'une très bonne persistance aromatique, où se retrouvent au palais la noisette et les fleurs blanches, tout en finale. Le Beaune rouge Clos du Roy Premier Cru, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, est dense et classique comme il se doit. Excellent Aloxe-Corton Les Maréchaudes Premier Cru 2007, à la belle robe cerise, avec ce nez de violette et d'humus, à la fois souple et riche, de bouche savoureuse avec des connotations très représentatives de prune et d'épices, de belle base tannique, d'une très jolie finale. Le 2006, tout en nuances, tout en couleur, avec ses notes subtiles et intenses de petits fruits rouges surmûris, est très réussi comme ce Savigny-lès-Beaune Premier Cru Aux Petits Liards, qui mêle structure et finesse, bien typé, de couleur soutenue, au nez concentré de griotte, tout en souplesse. Goûtez aussi leur Chambolle-Musigny Les Condemennes 2005, très fin, avec ses senteurs animales spécifiques, un vin tout en charme, de belle garde. Le Pernand-Vergelesses Sous Frétille Premier Cru blanc, au nez dominé par les fruits frais, un vin gras et onctueux. Excellent Pernand-Vergelesses blanc Les Pins Vieilles vignes 2005, tout en bouche, alliant rondeur et nervosité, aux notes florales intenses, à déboucher sur un poisson au four. Le Pernand-Vergelesses rouge Les Fichots Premier Cru Vieilles vignes, au nez de mûre et de violette, est tout en distinction, tout en bouche, où dominent des notes subtiles de cassis, de truffe et de griotte, bien corsé, de couleur soutenue, aux tanins soyeux, un vin d'une belle harmonie.
    Millésimes, la référence

    Millesimes
    EDITION ANNUELLE
    LES 1000 VINS QUI COMPTENT


    Classements 2010
    : les coups de cœur de l'année. Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste, millésimes 2007, 2006, 2005, 2004


    Prix de vente : 12,00 € (hors port)

    Commandez maintenant
    grâce à notre paiement par carte bancaire securisé!


    PROMO DU MOIS : Port gratuit pour la France Metropolitaine


    Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
    FRANCE METROPOLITAINE : 12,00 €

    PORT GRATUIT

    Robert AMPEAU et Fils

    Robert AMPEAU et Fils

    (MEURSAULT)
    Michel Ampeau
    6, rue du Cromin
    21190 Meursault
    Téléphone :03 80 21 20 35
    Télécopie : 03 80 21 65 09
    Email : ampeau@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/ampeau

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dans la famille Ampeau on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs Vins. Des Vins rouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits rouges, d'épices d'humus. Les Blancs évoluent parfaitement, très équilibrés et très typés, intenses, classiques et très élégants. Splendide Meursault Charmes 95, fondu en bouche, au nez intense où dominent le musc et l'aubépine, tout en harmonie, de bouche persistante, idéal sur une raie au beurre blanc. Le Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 92, onctueux au palais, avec ces arômes de pêche et de tilleul, typé, de bouche harmonieuse et subtile, très équilibré, très riche au nez, est à savourer sur un brochet. Le 86, complexe et parfumé, onctueux en bouche, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très riche au nez, de lente évolution, à savourer sur un brochet. Le Meursault Premier Cru Perrières 93 est d'une grande finesse, un grand vin gras, au nez caractéristique de fleurs (genêt, lys) et de fruits secs, tout en finesse aromatique, avec des nuances subtiles au palais où l'on retrouve la pomme, le chèvrefeuille et le miel, bien suave comme il se doit, minéral, tout en finale. Le 90, un vin minéral avec des notes d'amande, de fruits secs et de miel, associe nervosité et souplesse en bouche, un vin vraiment très frais, superbe. À leurs côtés, ce Meursault Premier Cru la Pièce sous le Bois rouge 95, un vin bien typé comme il se doit, avec des notes de pruneau et de truffe, de bouche séduisante et intense. Le Puligny-Montrachet Combettes 90 est riche et parfumé (chèvrefeuille, amande fraîche...), ample et persistant. Très savoureux Volnay Premier Cru Santenots 93, bien charpenté, aux tanins fermes et fondus à la fois, persistant en bouche (le 76 est toujours remarquable actuellement). Il y a encore ce Savigny-Lès Beaune 92, au nez de fruits noirs, un vin bien structuré avec des tanins fondus, très typé, alliant finesse et charpente, très parfumé, avec des nuances de myrtille et de fumé en bouche, un vin de belle structure, très charmeur en finale, idéal sur un gibier d'eau. Le Blagny La Pièce Sous le Bois 76, aux notes de réglisse et de fraise confite, est un beau vin complexe, intense, d'une longue finale, et l'Auxey-Duresses Ecusseaux Premier Cru rouge 94, qui est dans la lignée, développe des arômes mûrs et complexes de fruits rouges séchés et de réglisse. Le Beaune Clos du Roi rouge 90 est un vin de belle couleur, au nez dominé par les épices, ample et gras en bouche, avec des nuances persistantes et complexes de cuir et de mûre, savoureux comme le Pommard 95, aux nuances subtiles d'humus, de pruneau et de cannelle, fin et puissant à la fois.

    Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE PèreMEURSAULT Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE Père

    Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE Père

    (MEURSAULT)
    Alexandra et Denis Blondeau-Danne

    21190 Saint-Aubin
    Téléphone :03 80 21 31 46
    Télécopie : 03 80 21 91 96
    Email : a.d.blondeaudanne@free.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/blondeaudanne

    Incontestablement au sommet. Denis Blondeau-Danne, qui sait mettre toute sa passion et son talent dans l'élevage de ses grands vins, associant la tradition rigoureuse de la grande Bourgogne à des vinifications soigneusement maîtrisées, est très attaché à la qualité de la matière première sans laquelle un grand vin ne peut s'exprimer. “Les 2006 sont superbes aujourd'hui, nous dit-il, avec beaucoup de fruit, beaucoup de finesse et d'élégance. Le 2005 est une très grande année pour les rouges, les vins sont exceptionnels, structurés, puissants, denses, gras, d'un gros potentiel de garde mais aussi très agréables dans leur jeunesse de par leur matière volumineuse et soyeuse. Saint-Aubin et Meursault en 2005 sont particulièrement réussis, c'est un grand millésime, de la veine du 1985. Le 2004 nous offre des vins qui ont beaucoup de caractère. Ces derniers millésimes se caractérisent par leurs arômes de fruits très présents, toutefois les puristes peuvent les laisser vieillir trois à quatre années. Pour le 2007, après un printemps “estival”, nous avons eu un été “automnal”, ralentissant la maturité. Mais grâce au soleil et au vent, fin août, nous avons pu vendanger en septembre avec une qualité homogène. Les vins sont beaux, avec beaucoup de minéralité, de caractère, de finesse. On les compare aux 2001. Les rendements pour les blancs sont les mêmes que d'habitude, pour les rouges, ils sont plus faibles, environ 20% de moins.” Tout en distinction, donc, ce Criots-Bâtard-Montrachet Grand Cru 2007, d'une grande finesse, d'une belle acidité, au nez très floral de sureau, d'acacia, de vanille associés à des notes d'agrumes, parfaitement équilibré entre le gras et la fraîcheur, de bouche onctueuse, prometteur. Le 2006 se goûte remarquablement, un grand vin, gras et suave en bouche, aux connotations de petits fruits frais et de pain grillé, d'une grande finesse, de belle évolution, à déboucher sur une langouste. Beau Meursault Premier Cru La Pièce sous le Bois blanc 2007, un vin au nez de pomme et de noix fraîche, au nez fleuri, suave et puissant, d'une très belle persistance aromatique au palais, avec des nuances de pêche et de tilleul, très bien équilibré et savoureux. Le Puligny-Montrachet Premier Cru La Garenne 2007, de robe dorée, est tout en structure et parfums, au nez délicat d'amande fraîche et de chèvrefeuille, tout en bouche, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, gras, d'une longue finale. Le 2006, marqué par son terroir, puissant et ample, riche et fin à la fois, sent la pomme mûre et les fleurs, avec cette nuance de “pierre à fusil' très spécifique, un vin très bien vinifié, dense, commence à s'ouvrir. Beau Meursault Premier Cru La Pièce sous le Bois rouge 2006, typé par ce terroir particulier, riche, coloré et corsé, bien charpenté, au nez de fruits rouges surmûris, de très bonne évolution. Le 2005 est de robe soutenue, aux notes fruitées et florales complexes, associant structure et finesse, savoureux, de bouche dense, de garde comme le prouve ce 2003, et le 2002, qui se goûte très bien, sent le cassis et l'humus, charpenté, un vin concentré au nez comme en bouche. Le Saint-Aubin Premier Cru Le Village est situé au cœur même de Saint-Aubin, dans un sol profond et gras, le Pinot Noir et le Chardonnay donnent des vins gras, puissants et parfumés. Le blanc, où s'associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, est d'une grande finesse, un vin suave, d'une belle finale. Excellent Saint-Aubin Premier Cru Le Village rouge 2007, bien charnu, où se mêlent la griotte et l'humus, aux tanins soyeux, tout en finesse aromatique, puissant et souple à la fois. Goûtez le Saint-Aubin Premier Cru blanc Le Village 2006, très équilibré, très élégant, avec une touche beurrée et des arômes bien présents d'agrumes, à déboucher sur un poisson en sauce. Excellent Saint-Aubin Premier Cru rouge Les Combes 2005, particulièrement réussi, élégant, persistant, associant rondeur et structure, d'une finale parfumée, corsé, de jolie robe, et le Volnay, savoureux, un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus), typé, aux tanins soyeux, d'excellente garde.

    Maison CLAVELIER et Fils

    Maison CLAVELIER et Fils

    (MEURSAULT)
    Isabelle et Henri-Noël Thomas
    49, route de Beaune
    21700 Comblanchien
    Téléphone :03 80 62 94 11
    Télécopie : 03 80 62 95 20
    Email : vins.clavelier@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/clavelier.vins

    Fondée en 1935 par Antoine Clavelier, puis dirigée par ses 3 enfants, Clavelier ert Fils s'est acquis une solide réputation auprès d'une clientèle de particuliers, spécialement en Suisse et dans la région parisienne. En 2001, Isabelle et Henri Noël Thomas reprennent l'affaire et développent le marché français auprès d'une clientèle de cavistes spécialisés et à l'exportation sur les marchés belges, luxembourgeois, hollandais, allemands, danois, japonais, coréens, tchèque. En 2005, Philippe Bouchard intègre la maison en tant que responsable de la cave, en remplacement de Gérard Clavelier, fils du fondateur. En 2006, la maison acquiert une parcelle de vignes à Fixin, pour s'ancrer plus encore dans la “Côte”. En 2008, une gamme d'habillages modernes est développée pour rajeunir l'image traditionnelle du Bourgogne. En 2008 également, un bureau de représentation commerciale est ouvert à Tokyo pour développer la zone Asie. C'est Sylvain Deschaumes qui rejoint l'équipe, après avoir fait des études commerciales et avec une bonne connaissance de la langue japonaise. En 2009, une petite gamme de vins d'appellations régionales est mise en bouteilles à vis, dont le développement semble s'accélérer. Afin de préserver une belle image de leurs vins, des bouteilles de très belle qualité ont été utilisées. Beau Morey-Saint-Denis 2007, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d'épices et de sous-bois, dense et complexe. Le Pommard 2007, de couleur intense, aux nuances épicées, dense, un vin tout en harmonie, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, très équilibré, avec des tanins ronds. Exceptionnel Charmes-Chambertin, de bouche intense et charnue, aux tanins présents, un vin racé, parfumé, très fin au nez, mêlant structure et velouté, parfait sur une daube. Excellent Meursault 2006, issu d'une vinification en fûts de chêne à température contrôlée et bâtonnages, au nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, un vin dense, tout en nuances, bien persistant, bien typé comme le Santenay Passetemps Premier Cru blanc 2007, issu d'une vigne de 29 ans en moyenne, élevé 100% en fûts, où la finesse prédomine, est un vin mûr et riche, très élégant, parfait sur un saumon grillé.


    Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils

    Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils

    (MEURSAULT)
    Philippe Delagrange
    10, rue du 11-Novembre
    21190 Meursault
    Téléphone :03 80 21 22 72
    Télécopie : 03 80 21 68 70
    Email : bernard.delagrange@wanadoo.fr

    Une exploitation familiale depuis plusieurs générations (vignoble de 23 ha) élève passionnément ce remarquable. Beau Meursault La Barre 2005, aux nuances complexes où dominent les fleurs et le fumé, harmonieux, est un vin ample et gras en bouche comme ce Meursault Premier Cru Charmes 2006, au nez envoûtant (fleurs, noisette, fougère), un grand vin frais et onctueux à la fois, aux notes de tilleul et de musc en finale. Le Volnay Premier Cru Caillerets 2007, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices, est souple, aux tanins très équilibrés et enrobés. Excellent Pommard Premier Cru Chanlains 2007, qui a un nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte), un vin qui commence à peine à se fondre. Faites une étape dans le restaurant Le ­Pommard (place de l'Europe à Pommard, tél. 03 80 22 08 08), une très bonne occasion d'apprécier les spécialités bourguignonnes.

    Gérard DOREAU

    Gérard DOREAU

    (MONTHÉLIE)
    Earl du Domaine Gérard Moreau
    Rue du Dessous
    21190 Monthélie
    Téléphone :03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
    Télécopie : 03 80 21 62 19
    Email : gerard-doreau@wanadoo.fr
    Site : www.bourgogne-doreau.com

    Vignerons de père en fils depuis la fin du XIXe siècle, vignoble de 4,50 ha. Les vignes sont labourées, la fertilisation naturelle, les vendanges manuelles, la vinification traditionnelle, et l'élevage en fûts de chêne 12 à 15 mois. Coup de cœur pour ce Monthélie Premier Cru Champs Fulliots rouge 2007, où la structure s'allie à l'élégance, un vin ferme et coloré, de bouche intense, aux tanins puissants et soyeux à la fois, très typique de ce cru, très aromatique, au nez marqué par des arômes de mûre et de griotte noire, un vin de belle évolution. Le 2006 est riche, très charmeur, aux arômes de cassis très mûr, corsé, épicé, ample, aux tanins soyeux, vous l'apprécierez sur un coq au vin. Excellent Monthélie Vieilles vignes 2006, aux notes de sous-bois, de violette et de cassis mûr, de bouche fondue, une réussite, un vin velouté et charpenté, à savourer sur une bécasse. Goûtez aussi le Pommard Les Vignots 2007, très aromatique, au nez marqué par le cuir et la griotte, d'une jolie concentration en bouche, aux tanins savoureux, légèrement épicé comme il se doit, un vin coloré et charnu, bien charpenté.

    Domaine DENIS Père et Fils

    Domaine DENIS Père et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Roland et Christophe Denis
    Chemin des Vignes-Blanches
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 50 91
    Télécopie : 03 80 26 10 32
    Email : denis.pere-et-fils@wanadoo.fr
    Site : www.domaine-denis.com

    Vignoble de 12,50 ha, exploité par les 2 frères, Roland et Christophe, Valérie la femme de Christophe, et leur neveu Jean-Baptiste Gauthey. Conduite de la vigne traditionnelle et culture raisonnée. L'éraflage est systématique et la macération dure environ 14 jours. Les rouges sont élevés en fûts durant 14 à 18 mois dont une partie de chêne neuf (le fût neuf est utilisé avec vigilance afin de respecter chaque terroir), les blancs sont vinifiés en fûts de chêne où ils seront élevés durant 12 mois. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru blanc Sous Frétille 2006, très bien élevé, aux arômes d'amande grillée, de robe jaune aux reflets d'or, est un vin puissant et distingué à la fois, riche au nez comme en bouche, très harmonieux. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Iles des Vergelesses 2006 est intense, associant finesse et charpente, très parfumé (truffe, groseille). Goûtez l'Aloxe-Corton 2006, aux notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille) et d'épices, aux tanins souples, structuré en bouche, et ce savoureux Corton-Charlemagne Grand Cru 2007, qui fleure bon les amandes et les fleurs, très suave, tout en bouche.

    Domaine P.DUBREUIL-FONTAINE et Fils

    Domaine P.DUBREUIL-FONTAINE et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Bernard Dubreuil Christine Gruère-Dubreuil

    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 55 43
    Télécopie : 03 80 21 51 69
    Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
    Site : www.dubreuil-fontaine.com

    Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha et élèvent ce beau Pernand-Vergelesses Clos Berthet Monopole blanc 2007, au nez très subtil où se retrouvent la brioche, le lys et les fruits secs, un vin dense, tout en nuances, de bouche très persistante, très classique de son terroir à forte personnalité, charmeur. Leur Pernand-Vergelesses Village Clos Berthet Monopole rouge 2006 est très typé, d'un grand classicisme, de belle robe brillante, un vin aux tanins soyeux, solide, de structure très harmonieuse. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2007 est très aromatique, bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, légèrement épicé comme il se doit, mêlant structure et finesse, tout en arômes, d'une belle couleur, souple, velouté. Très savoureux Pommard Épenots Premier Cru, d'un beau rouge clair avec des arômes de fruits croquants, un vin idéal sur un gibier d'eau. Goûtez le Savigny-Les-Beaune Premier Cru rouge 2007, aux connotations de cerise confite, riche en arômes comme en charpente.

    Domaine LALEURE-PIOT

    Domaine LALEURE-PIOT

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Frédéric Laleure

    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 52 37
    Télécopie : 03 80 21 59 48
    Email : infos@laleure-piot.com
    Site : www.laleure-piot.com

    Aujourd'hui dirigé par la 5e génération, le domaine s'étend sur plus de 10 ha, embrassant quinze appellations différentes. De la simple appellation village aux fameux Grands Crus, en passant par les meilleurs Premiers Crus, le Domaine Laleure-Piot offre une palette gustative complète de l'appellation Pernand-Vergellesses. Les Vignes, âgées en moyenne de trente ans, font l'objet des soins les plus attentifs : maîtrise des rendements, lutte raisonnée... Tout cela explique cet exceptionnel Corton-Charlemagne Grand Cru 2007, de belle harmonie, où s'entremêlent des nuances de chèvrefeuille, de pomme mûre et de brioche, d'une élégance persistante en bouche, tout en charpente, très équilibré. Beau 2006, aux notes d'aubépine, de poire mûre, de noix fraîche, très classique, gras, un vin de jolie teinte, intense, très charmeur au nez comme en bouche, de garde. Superbe Corton-Bressandes Grand Cru 2007, de robe pourpre, dense, très équilibré, puissant, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, de très bonne évolution. Beau Corton Le Rognet Grand Cru 2007, séduisant avec ses notes de framboise et de griotte très mûres, de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, un vin généreux, bien classique, charmeur et intense à la fois. Le 2006, poursuit son évolution, un vin aux tanins amples, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l'humus, de bouche épicée et persistante. Goûtez le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2007, très classique de son appellation, de robe intense, au bouquet présent de fruits rouges et de sous-bois, avec des notes de vanille et de cerise en bouche, qui poursuit son évolution. Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru Île Des Vergelesses blanc 2007, qui associe charpente et nervosité à la fois, d'une belle harmonie, de robe très brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et d'acacia.

    Domaine Pierre MAREY et Fils

    Domaine Pierre MAREY et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Pierre et Éric Marey
    rue Jacques Copeau
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 51 71
    Télécopie : 03 80 26 10 48
    Email : domaine.pierremareyfils@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-pierremarey

    Au sommet. Pierre et Éric Marey veillent avec amour sur leur joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d'une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l'étranger. Il y a, naturellement, ce Corton-Charlemagne Grand Cru 2008, d'une grande complexité aromatique (aubépine, pêche, vanille), très typé, puissant et raffiné à la fois, de bouche riche et parfumée (chèvrefeuille, amande fraîche, brioche…), un grand vin où la suavité s'allie à une fraîcheur d'une grande intensité. Le 2007 se goûte remarquablement bien, avec des senteurs minérales et florales complexes, de belle évolution, un vin qui s'accorde aussi bien avec les crustacés que sur une escalope de veau à la crème. Le Corton Grand Cru 2007, intense et chaleureux, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, est un vin équilibré, de bouche savoureuse, avec des nuances d'humus et de griotte bien mûre, qu'il faut savoir attendre pour profiter pleinement de son potentiel. Beau Pernand-Vergelesses Les Fichots Premier Cru rouge 2008, encore bien jeune, aux nuances de cassis et de poivre, de bouche puissante marquée par les fruits macérés, un vin de belle intensité, ample, très prometteur. Le Pernand-Vergelesses rouge Les Belles Filles 2008, de robe grenat, avec des senteurs de fruits surmûris et d'épices, est un vin de très bonne bouche. Goûtez le Pernand-Vergelesses Sous Frétille blanc Premier Cru 2008, une belle réussite, aux notes subtiles d'agrumes, de narcisse et de pain grillé, un vin fin et complet, de bouche savoureuse, puissant et élégant à la fois, tout en suavité.

    Domaine BILLARD-GONNET

    Domaine BILLARD-GONNET

    (POMMARD)
    Philippe Billard

    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 22 17 33
    Télécopie : 03 80 22 68 92
    Email : billard.gonnet@wanadoo.fr
    Site : www.billard-gonnet.com

    Des vignerons de père en fils depuis plusieurs générations qui exploitent 10 ha (8 en Premiers Crus). Typicité et beau rapport qualité-prix sont les caractéristiques de leur Pommard Premier Cru Clos de Verger 2005, toujours très typé, au nez complexe à dominante de fruits noirs confits et d'humus, de bouche fondue et riche, où s'entremêlent les saveurs d'épices, rond et gras, aux tanins équilibrés et très élégants, harmonieux, de garde. Beau Pommard Premier Cru Chaponnières Vieilles Vignes 2005, très représentatif des meilleures bouteilles de l'appellation, au nez d'humus et d'épices, associant richesse et finesse en bouche, un vin coloré et charnu, aux tanins puissants mais souples. Goûtez leur Beaune Premier Cru Clos des Mouches blanc, riche en arômes comme en structure, un vin bien caractéristique, gras et nerveux à la fois, tout en bouche, de très bonne garde. Excellent Pommard Premier Cru Rugiens Bas, puissant, au nez de fruits mûrs et d'humus, un vin fin et complexe, de couleur grenat soutenu, aux tanins très bien équilibrés, à prévoir sur un gibier. Le Pommard Premier Cru Pezerolles 2004 est une réussite, ferme et de belle robe, de bouche intense, très typique de ce cru, très aromatique, aux notes de prune et de griotte.

    Domaine MUSSYPOMMARD Domaine MUSSY

    Domaine MUSSY

    (POMMARD)
    Odile et Michel Meuzard
    12, ancienne route d'Autun
    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 22 89 11
    Télécopie : 03 80 24 79 79
    Email : domaine.mussy@free.fr
    Site : www.domainemussy.com

    Au sommet. Un domaine dirigé par la 5e génération (Odile et Michel Meuzard, et leur collaborateur David Jeanjean), qui s'étend sur quelque 6 ha et 9 appellations différentes, dont 2/3 en Premier Crus. “Nous avons deux cuvées qui nous tiennent à cœur, nous dit Odile Meuzard-Mussy, ce sont nos deux “bébés”, le Bourgogne Pinot Les Taupes 2008 et le Pommard Villages Les Petits Noizons” : une sélection de nos plus belles parcelles a servi à la réalisation de ces deux excellentes cuvées qui bénéficient d'un excellent rapport qualité-prix. Le Pinot est particulièrement mis à l'honneur, apportant beaucoup de fruité et de rondeur à ces deux vins. David Jeanjean travaille avec nous depuis 10 ans et mon mari Michel a été fier de l'introniser pour honorer sa qualité de vinificateur et son dévouement au Domaine.” Faites-vous plaisir aussi avec ce Pommard Premier Cru Le Clos des Épenots 2007, très marqué par son terroir, ferme et coloré, bien parfumé, un vin où s'entremêlent les saveurs d'épices et de fruits surmûris, qui commence à peine à s'ouvrir, associant richesse et finesse. Beau 2006, d'un beau rouge foncé brillant, avec des tanins riches et soyeux à la fois, de bouche intense où dominent le pruneau et la violette, d'excellente évolution. Le 2005 est concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure. Remarquable Volnay 2007, au bouquet très fin (prune, truffe), un vin avec des notes d'épices et de griotte au palais, aux tanins mûrs à la fois, corsé et gras, de bouche souple et savoureuse, à déguster avec un canard farci. Le 2006, fumé, épicé, structuré et suave en bouche, aux tanins fins et élégants, est un vin dense, d'une belle longueur, avec des notes concentrées de fruits cuits et de violette, de bouche puissante et corsée, de belle évolution comme ce Beaune Premier Cru Épenottes, aux notes d'humus et de petits fruits rouges surmûris (cassis, cerise noire), un beau vin gras et ferme, tout en séduction. Le Pommard Premier Cru Saussilles 2005, coloré, parfumé (mûre, épices), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et mûrs à la fois, est un vin de bouche persistante et d'excellente évolution.

    Domaine PRIEUR-BRUNETPOMMARD Domaine PRIEUR-BRUNET

    Domaine PRIEUR-BRUNET

    (POMMARD)
    Dominique et Guillaume Uny-Prieur
    Rue de Narosse - BP 9
    21590 Santenay
    Téléphone :03 80 20 60 56
    Télécopie : 03 80 20 64 31
    Email : uny-prieur@prieur-santenay.com
    Site : www.prieur-santenay.com

    Charmante et passionnée, Dominique Uny-Prieur peut être fière de ses crus. Avec son fils Guillaume (8e génération), à ses côtés (il a brillamment obtenu le diplôme de l'Académie commerciale internationale et poursuivi ses études à l'École supérieure de commerce de Dijon), elle dirige ce vaste domaine de 20 ha sur la Côte De Beaune qui est largement ancré à Santenay-le-Haut. “Notre terroir produit des vins souples, nous dit Guillaume Prieur, élégants et fruités, d'une concentration équilibrée, d'une belle fraîcheur et amples en bouche. C'est notre image de marque, nous ne savons pas produire de vins austères. Nos terroirs s'expriment plus sur le fruit, ce qui donne des vins très séduisants. Nous ne forçons pas sur l'élevage en bois pour ne pas masquer le fruit. Le 2007 est un millésime minéral, très fruité avec un peu plus de structure que le 2006. C'est un vin avec beaucoup de matière, des tanins plus serrés, d'une belle longueur en bouche, qui a un beau potentiel de garde et qui mérite de vieillir encore un peu en bouteilles; c'est pourquoi nous vendrons plutôt le millésime 2008 avant le 2007, surtout dans la restauration qui a besoin de vins prêts à boire. Nos blancs 2007 sont typés, présentent un peu plus d'acidité, une belle longueur, beaucoup de fraîcheur en attaque de bouche, avec de beaux arômes de fleurs blanches, ils sont plus agréables que les 2006, qui étaient plus ronds, plus gras.” On partage son avis quand on goûte ce Pommard Platières 2007, qui sent bon les fruits rouges et l'humus, un vin comme nous les aimons, sans fioritures, avec cette bouche épicée et dense, d'une jolie persistance d'arômes, très classique. Le Bâtard-Montrachet 2007, où l'on retrouve toute la force de son terroir, est d'une belle complexité d'arômes (amande, pain grillé), un grand vin gras, racé et typé, de bouche onctueuse, à prévoir sur du caviar. Il y a aussi le Volnay Premier Cru Santenots 2006, aux parfums de violette, de prune et de sous-bois, dense, typé. Le Chassagne-Montrachet Morgeot 2007 est une valeur sûre, séducteur, rond, complexe au nez comme en bouche, avec des senteurs subtiles, très persistant, tout en bouche comme le Meursault Charmes 2007, très fin, très distingué, moelleux, très caractéristique de son terroir, intense au nez comme en bouche, avec des notes de grillé et de narcisse, nerveux et savoureux à la fois, charmeur, à ouvrir sur des ris de veau, par exemple. Le 2006 commence à s'ouvrir, aux arômes de noisette et d'amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois, une belle réussite. Le 2005 est un vin aux connotations de fleurs blanches fraîches et de fruits, onctueux en bouche, très harmonieux, à découvrir sur des morilles. Très beau Meursault 2007, avec ces notes de fruits jaunes frais et de brioche, de jolie teinte, intense au nez comme en bouche, ample, distingué, associant vivacité et suavité, très bien élevé, d'une grande richesse aromatique. Le Santenay Maladière Premier Cru 2007 est de bouche parfumée, riche et fondue à la fois, où se mêlent la truffe, la myrtille et l'humus, aux tanins soyeux, un vin bien charnu, de belle robe soutenue, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur. Goûtez le Santenay Clos Faubard blanc 2007, aux arômes de poire mûre et de noisette grillée, un vin qui allie richesse aromatique et persistance, avec des connotations de narcisse et de pomme en finale, très harmonieux, et le Santenay Clos Rousseau blanc 2007, tout en structure et parfums (genêt, pêche), un vin vraiment racé et charmeur, à déboucher sur une escalope de veau.

    VIOLOT-GUILLEMARD

    VIOLOT-GUILLEMARD

    (POMMARD)
    Thierry Violot-Guillemard
    Clos de Derrière Saint- Jean -7 rue Sainte-Marguerite
    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 22 49 98
    Télécopie : 03 80 22 94 40
    Email : violot.pommard@cegetel.net
    Site : www.vinsdusiecle.com/violot-guillemard
    Site : www.violot-guillemard.fr

    Riche d'une expérience transmise depuis quatre générations, Thierry reprend les vignes encore exploitées par le grand-père Jules Guillemard en 1980. Il fait le choix en 1999 de l'agriculture biologique afin de préserver les cinq hectares de ce magnifique terroir bourguignon qui lui a été confié. Avec un travail rigoureux à la vigne, il souhaite avant tout respecter la typicité du terroir, du cépage, et de chacun des millésimes, afin d'obtenir des vins purs, fruités et fortement marqués par leur caractère. Les vendanges sont manuelles, et un tri rigoureux à la cuverie permet de ne garder que les plus beaux raisins. Elevés en fûts de chêne soigneusement sélectionnés auprès des meilleurs tonneliers de la région, les vins de Thierry sont fins et délicat et expriment la philosophie de la maison : générosité et authenticité. Beaucoup apprécié le Pommard Premier Cru Épenots 2007, de robe pourpre, aux tanins présents mais tout en finesse, très marqué par son terroir, aux connotations de sous-bois et de fruits, un vin racé, charnu en bouche, de garde, bien sûr. Le Pommard Premier Cru Rugiens 2007, de couleur rubis intense, au nez subtil (groseille, cerise, humus), riche et bien parfumé, charnu et souple, de bouche franche où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, un vin qui demande un peu de patience pour révéler tout son potentiel. Goûtez l'Auxey-Duresses Les Rugnes 2007, complexe, aux connotations de cerise confite et d'humus, très bien élevé, un vin qui allie élégance et onctuosité, très charmeur. Le Beaune Premier Cru Clos des Mouches 2007, riche au nez comme en bouche, avec des petites notes d'épices, de groseille et d'humus, d'un beau rouge profond, un vin soyeux et dense en bouche, classique et charnu. Goûtez aussi le Monthélie Premier Cru Les Duresses 2007, tout en bouche, typé et parfumé.

    Domaine VIRELY-ROUGEOT

    Domaine VIRELY-ROUGEOT

    (POMMARD)
    Patrick Virely
    Place de l’Europe
    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 22 34 34 et 03 80 24 96 70
    Télécopie : 03 80 22 38 07
    Email : domaine.virely-rougeot@wanadoo.fr

    Un vigneron sympathique et talentueux (élevage en fûts de chêne avec 1/3 de fûts neufs). Coup de cœur pour son Pommard Premier Cru Clos des Arvelets 2006, très réussi, de belle couleur, au nez parfumé (griotte, poivre, humus…), aux tanins soyeux, aux notes de cassis mûr et de cannelle en bouche, très bien structuré, fondu. Le 2005 est riche, complexe et coloré, aux arômes concentrés de petits fruits rouges mûrs, de violette et de sous-bois, bien ferme en bouche, de belle évolution. Excellent Pommard Premier Cru Les Chanlins-Bas 2006, d'un joli pourpre foncé, avec des arômes prononcés de musc, de fraise et de sous-bois, un vin de bouche dense, aux tanins bien ronds, complexe, séducteur, puissant et très distingué comme il se doit, alliant structure et velouté. Beau 2005, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, de garde comme en atteste ce 98, remarquable, intense et chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux senteurs de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Le Meursault Premier Cru Charmes 2006, marqué par son terroir, d'une jolie complexité aromatique (amande fraîche, agrumes, épices), séduisant au nez comme en bouche, d'une belle harmonie, distingué, prometteur. Excellent Beaune Clos de l'Ermitage Monopole 2007 (un ermite y vivait dans une cave d'où son nom), avec des tanins ronds, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, très séduisant. Joli Bourgogne Pinot Noir 2007, un vin franc, souple et corsé comme il le faut.

    Louis CARILLON et Fils

    Louis CARILLON et Fils

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Jacques Carillon

    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 30 34
    Télécopie : 03 80 21 90 02
    Email : louiscarillonetfils@free.fr
    Site : www.louis-carillon.com

    Exceptionnel Bienvenues-Bâtard-Montrachet 2008, au nez subtilement vanillé, d'une grande complexité aromatique, un vin puissant, équilibré, aux nuances de petits fruits frais et de pain grillé, d'une belle onctuosité, de bouche puissante, d'excellente évolution. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Champs-Canet 2008 fleure bon les amandes et les fleurs, complexe au nez comme en bouche, avec ces notes de pêche blanche et de fumé, très équilibré. Le 2006 est riche au nez comme en bouche, dominé par les fruits mûrs (pêche, abricot), suave et puissant, d'une très belle persistance aromatique au palais comme il se doit. Le Puligny-Montrachet 2008, tout en finesse, allie structure et distinction en bouche, où complexité et ampleur aromatique s'associent, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille et de tilleul, de garde. Excellent Saint Aubin Premier Cru Les Pitangerets 2008, d'une très belle robe cristalline, au nez très frais, vif, avec des arômes fins de fleur d'acacia, tout en bouche.

    Domaine Marc JOMAIN

    Domaine Marc JOMAIN

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Famille Jomain
    11, rue du Monument
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 93 46
    Télécopie : 03 80 21 94 45
    Email : info@domaine-jomain.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
    Site : www.domaine-jomain.com

    Domaine de 9 ha exploité par les frères et sœur Philippe, Christophe et Catherine Jomain. Pratique de la lutte raisonnée, vendanges manuelles, vins élevés en fûts de chêne et vinifiés de manière traditionnelle. “Le 2008 est un millésime étonnant et inattendu, nous précise Philippe Jomain. Il a fallu attendre pour vendanger avec une vigilance durant tout l'été pour éviter les maladies de la vigne. Le temps sec à partir de mi-septembre a permis une récolte saine et satisfaisante avec une bonne acidité et un beau degré naturel. Ce sera un très bon vin de garde. Les rouges sont aussi satisfaisants mais avec moins de rendement. L'important, c'est que la qualité soit au rendez-vous.” Vrai coup de cœur pour leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2007, un vin où le nez et la bouche sont marqués par des arômes complexes de pêche et d'abricot sec, d'une belle longueur en bouche, légèrement épicé en finale, un vin tout en nuances. Superbe 2005, racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en senteurs aromatiques (tilleul, noisette), d'excellente évolution. Très beau 2004, avec des arômes de fougère, de noix et de fruits frais, d'une grande finesse, un grand vin riche et chaleureux, avec une belle finale persistante, à déboucher sur un saumon sauvage fumé. Dans la lignée, ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2007 est d'une grande finesse, aux nuances de chèvrefeuille et de pêche blanche, de bouche fondue et persistante, un grand vin onctueux, très racé. Le 2006, où la suavité se mêle à une grande intensité, avec des arômes persistants de fruits secs et de pomme, de belle évolution, un vin qui s'accorde aussi bien avec les crustacés que sur une escalope de veau grillée. Leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Referts 2006, où la suavité s'allie à la distinction, est un vin avec beaucoup de moelleux et de persistance, des arômes de pomme mûre et d'amande grillée. Leur Auxey-Duresses rouge 2004 se goûte particulièrement bien, avec ces senteurs de fruits cuits et d'humus, un vin bien typé et tout en bouche, d'excellente évolution.

    Domaine GERMAIN et Fils

    Domaine GERMAIN et Fils

    (SAINT-ROMAIN)
    Marie-Thérèse et Patrick Germain
    Rue de la Pierre-Ronde
    21190 Saint-Romain
    Téléphone :03 80 21 60 15
    Télécopie : 03 80 21 67 87
    Email : contact@domaine-germain.com
    Site : www.domaine-germain.com

    Leur fils, Arnaud, vient de rejoindre ce couple de vignerons passionnés. Ils élèvent fort bien ce Beaune Premier Cru Les Montrevenots 2006, provenant d'un vignoble situé sur le haut de l'appellation (au-dessus du Clos des Mouches), très classique, de jolie robe grenat soutenu, un vin chaleureux et charpenté, aux arômes de griotte, de fraise des bois mûre et d'épices, de bouche soyeuse, très équilibré, avec beaucoup de saveur, mêlant structure et charme, très réussi. Très joli Saint-Romain blanc 2008 (30% fûts neufs), dense, aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, de bouche subtile et puissante (fougère, pomme), puissant et corsé, suave et sec à la fois, tout en délicatesse, d'une belle finale. Tout en bouche, le Saint-Romain Sous le Château 2008 est un vin très équilibré, complexe au nez comme en bouche, ample et persistant. Le Beaune Premier Cru Les Aigrots 2007, aux notes de cassis et de sous-bois, avec cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, est bien charnu comme il se doit, de très bonne garde. Le 2006, au nez intense et subtil à la fois, est typé, classique et corsé, et poursuit son évolution.

    Clos BELLEFOND

    Clos BELLEFOND

    (SANTENAY)
    Domaine Louis Nié Gérant : Bernard Chapelle
    2, route de Chassagne
    21590 Santenay
    Téléphone :03 80 20 60 29
    Télécopie : 03 80 20 65 92
    Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
    Site : www.louis-nie.com

    Au sommet. Domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu'avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole, ce qui est une excellente idée. Superbe Santenay Clos Bellefond rouge 2005, issu de sols pauvres d'une ancienne carrière, puissant et coloré, très typé, très équilibré, aux tanins fermes mais soyeux également, tout en parfums dominé par les fruits rouges et l'humus, de très bonne évolution. À ses côtés, le Santenay Premier Cru La Comme 2006 est intense, bien parfumé, au nez marqué par les petits fruits noirs bien mûrs, aux tanins soyeux, d'une longue finale, d'excellente évolution (les 2001 et 1999 sont remarquables aujourd'hui). Beau Chassagne-Montrachet rouge Premier Cru Morgeot 2006, issu de terres profondes et argileuses, parfumé (prune et cannelle), aux tanins savoureux, de bouche subtile, aux notes de de fruits rouges, d'humus et de réglisse. Le Volnay-Santenots Premier Cru 2006 est tout en bouche, riche en arômes (cerise noire, sous-bois), charnu, un vin savoureux, avec des tanins mûrs, tout en saveurs. Le Pommard Premier Cru La Platière 2006, issu de sols caillouteux, est un vin ample et distingué, complet comme le Santenay Premier Cru Passetemps 2006, un vin aux tanins soyeux, solide, de bouche chaleureuse. Des cuvées plus anciennes, de 2005 à 1999, sont encore disponibles, les 2000 et 2001, étant actuellement à leur apogée.

    Nicole et Jean-Marie CAPRON-CHARCOUSSET

    Nicole et Jean-Marie CAPRON-CHARCOUSSET

    (SAVIGNY-LES-BEAUNE)

    3, rue Couturie
    21420 Savigny-lès-Beaune
    Téléphone :03 80 21 55 37
    Télécopie : 03 80 21 55 37
    Email : nicolecharcousset@orange.fr

    Bien typé, leur Savigny-lès-Beaune Premier Cru rouge Les Peuillets 2006 est d'un beau rubis pourpre, un vin qui sent la griotte et les sous-bois, de bouche subtile et légère avec des tanins bien fondus, dominée par des nuances de cuir et de fruits surmûris. Le Savigny-lès-Beaune Les Pimentiers 2005 est riche au nez (fruits noirs à noyau) comme en bouche (truffe, épices), bien élevé, de charpente souple, de belle robe soutenue, un vin structuré, d'excellente évolution. Le 2004 est très séduisant avec une palette d'arômes persistante et une bouche étoffée, un vin complexe où dominent la groseille mûre et le cuir. Le Pernand-Vergelesses Les Peuillets blanc 2003, avec ces arômes d'amande grillée, de robe jaune pâle aux reflets d'or est un vin puissant, distingué, riche au nez comme en bouche, d'une finale bien persistante. Goûtez le Savigny-lès-Beaune blanc 2006, de bouche équilibrée, aux notes de pêche et de pain brioché, très bien élevé, gras et ample, idéal sur des crustacés, et le Premier Cru Les Lavières 2003, corsé comme il le faut, avec des parfums subtils dominés par le prune, la violette et le poivre, tout en couleur, aux tanins bien enveloppés, un vin représentatif de son appellation, de bouche séduisante et intense, de très bonne évolution.

    Domaine Jean-Jacques GIRARD

    Domaine Jean-Jacques GIRARD

    (SAVIGNY-LES-BEAUNE)
    Agnès et Jean-Jacques Girard
    16, rue de Cîteaux BP 17
    21420 Savigny-lès-Beaune
    Téléphone :03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
    Télécopie : 03 80 26 10 08
    Email : jjacquesgirard@aol.com
    Site : www.domaine-girard.com

    “Depuis le millésime 2006, nous dit-on, nous avons l'appellation Volnay; depuis 2007, en plus : Aloxe Corton, Pommard, Corton Grand Cru, et à partir du millésime 2008, Beaune Premier Cru Clos du Roi. Toutes ces acquisitions ont été faites par motivation. Notre fils Vincent, qui a 23 ans, s'est installé avec nous depuis août 2008.” Le Savigny-lès-Beaune rouge Premier Cru Les Peuillets 2007 est une réussite, un vin de robe pourpre soutenu, très parfumé (framboise, poivre, humus…), un très joli vin, tout en harmonie, d'une très belle structure au nez comme en bouche, d'excellente évolution. Superbe Corton-Charlemagne 2007, typé, tout en subtilité, sec et moelleux à la fois, un beau vin qui fleure les noisettes et la pêche, dense et distingué, tout en nuances aromatiques, un vin d'une belle finale, d'une grande finesse en bouche. Il y a aussi cet excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Les Vergelesses 2007, de robe grenat, avec des senteurs intenses de fruits surmûris et d'épices, un vin de très bonne bouche, avec des nuances de réglisse et de cassis, bien corsé comme il se doit, de belle matière, typé, de garde bien entendu. Le Pernand-Vergelesses blanc Les Belles Filles 2008, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien caractéristique, très dense au nez comme en bouche, aux fines nuances d'amande et de pêche, est tout en suavité et persistance, un vin ample, très persistant. “Dans l'ensemble, le 2008 est un bon millésime, nous dit-on, d'une bonne concentration grâce à une vendange tardive pour favoriser le sucre. Les quantités sont de 20 à 25% en moins pour les rouges et de 10 à 20% en moins sur les blancs.” Vous aimerez aussi leur Corton Grand Cru 2007, vraiment remarquable, aux notes subtiles de pruneau confit et de cannelle, un vin dense et harmonieux, très bien élevé, de robe grenat profond, légèrement épicé en bouche et très subtil comme nous les aimons, d'une belle finale, prometteur. Excellent Volnay 2007, avec cette couleur profonde, ce nez complexe et ses tanins souples mais bien présents, un vin qui emplit bien la bouche.

    Domaine Marquis d'ANGERVILLEVOLNAY Domaine Marquis d'ANGERVILLE

    Domaine Marquis d'ANGERVILLE

    (VOLNAY)
    Guillaume d'Angerville
    Clos des Ducs
    21190 Volnay
    Téléphone :03 80 21 61 75
    Télécopie : 03 80 21 65 07
    Email : info@domainedangerville.fr
    Site : www.domainedangerville.fr

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Pas de fioritures ni de frime ici, uniquement la quintessence d'un terroir et la passion d'un homme qui s'efface devant la force de la nature. Fidèle à lui-même, ce Volnay Premier Cru Clos des Ducs Monopole 2007 est un grand vin chaleureux, au nez de fruits noirs cuits et de violette, d'une belle couleur pourpre, avec des tanins mûrs et denses à la fois, qui associe richesse et finesse en bouche, bien charpenté, distingué, très classique comme on les aime. Le 2006 est splendide, toujours d'une grande typicité, de robe grenat, intense au nez comme en bouche, riche, au bouquet présent de fruits rouges, de truffe et de sous-bois, de très bonne évolution. Le 2005 est gras et complet, aux tanins très élégants mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, un vin de garde, bien entendu. Le 2004 est intense, d'une grande élégance, de couleur soutenue, avec des notes subtiles de griotte, de truffe et de violette, un grand vin complexe et très persistant au palais. Tout en bouche, le Volnay Caillerets 2007, puissant, structuré, est très élégant, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d'épices, de garde. Le 2006, de bouche mûre, de belle amplitude, est tout en nuances aromatiques, bien corsé, dense et bien fondu. Le 2004 est classique, parfumé (cerise noire, humus), de couleur soutenue, aux tanins fermes mais soyeux, de garde. Beau Volnay Premier Cru Taillepieds 2006, très typé, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d'épices, aux tanins très étoffés, un vin velouté où la finesse s'exprime à plein.

  • Pin it!

    Les meilleurs Médoc de l'année

    J’aime les vrais vins de Bordeaux, du plus grand au plus modeste, et les consommateurs comme les producteurs savent que je défends ce qui les intéresse, et les distingue : le rapport qualité-Prix-typicité. Si l’on fait un grand Margaux ou un Pomerol racé à 40 ou 80 €, il les vaut bien. Idem pour une gamme plus abordable, en Graves, dans les Satellites, les Côtes ou en Bordeaux Supérieur, où les progrès sont exceptionnels.

    En-dehors de quelques crus mythiques pour lesquels le Prix n’est plus un facteur estimatif (on entre alors dans le monde du luxe), ce qui n’est pas du tout justifié aujourd’hui, et on l’a vu -hélas- avec les augmentations de Prix du millésime 2005, c’est un Saint-Émilion “fardé” comme un acteur du carnaval de Venise à 80 € (voire bien plus), un “simple” Médoc à 25 €, un “bon” machin à 30 € ou unBordeaux Supérieur ultra-barriqué à 15 €.

    À force de prendre les consommateurs pour des gogos, certains vont s’en mordre les doigts... Pour mémoire, il existe deux “crises”, très différentes, voire opposées, dans beaucoup de vignobles : celle, désastreuse pour ceux qui la subissent, qui touche certains viticulteurs, la plupart étant dépendants des Prix trop bas du tonneau, qui ont du mal à se faire rémunérer correctement. Les causes sont complexes (un certain négoce peu solidaire parfois, une politique de plantation trop importante, des barrières étatiques…). Ils méritent d’être soutenus, et l’on fera ce que nous pouvons pour les aider. C’est une crise sociale.

    L’autre crise concerne un bon nombre de vins, à Bordeaux, notamment : trop chers ou trop sensibles à la mode (“vins de garage”), trop endormis sur leurs lauriers, trop imbus d’eux-mêmes, alors que le respect des consommateurs (proposer un vrai rapport qualité-Prix cohérent) est impératif. Les acheteurs se sont sentis lésés. On parle beaucoup trop d’argent, de Prix, de bonnes notes glanées chez un “gourou” quelconque, et c’est ce que le consommateur retient, alors que, bien sûr, ceci ne concerne qu’une petite minorité. C’est une crise de confiance, et, en même temps, une crise d’identité, tant un bon nombre de vins ont perdu leur spécificité.

    Les “primeurs” (depuis 2000, et surtout 2005 où certains crus ont sorti des Prix déments et incautionnables) font des vins bien trop chers, et cela commence à créer un sérieux malaise àBordeaux (même si, par la force des choses, les Prix du 2008 ont chuté ), tant il y a de différence entre 2 vins d’une même appellation. Pourquoi payer une bouteille à 50 ou 200 e quand on peut trouver du plaisir dans une bouteille 4 à 10 fois moins chère (même si, et je le sais, que les vins ne sont pas “comparables”) ? Je n’ai jamais soutenu ces vins “parvenus” qui se moquent bien du marché français (et de ses consommateurs). Je ne suis pas non plus intéressé par les vins“confiturés”, sans âme ni vertu, qui font tort à la grande spécificité bordelaise. Pour faire ces “vins”, on récolte des raisins surmaturés, on concentre à outrance (avec des concentrateurs) lors desvinifications, on met le tout dans des barriques où le bois peut, sur demande auprès des tonneliers, vous donner le goût que vous recherchez (de la vanille, du sirop, de la confiture…), et on vous sert un vin à la limite de l’écœurement, noir comme de l’encre, gras comme de l’huile et parfumé comme votre bureau en bois.

    - Si les vins du Médoc sont réputés, ce n’est pas pour être des vins intouchables à cause de leurPrix ou des micro-cuvées qui n’existent que pour rafler de bonnes notes à des concours et ne correspondent plus à la grande tradition médocaine. Ces pratiques sont une honte pour la majorité des grands vins de la région, qui sont des vins fermés dans leur jeunesse, typés par leur terroir, et qui demandent d’évoluer dans le temps pour s’exprimer, en fonction de chaque millésime, respectant ainsi la nature. La force du terroir est la base de tout. Les autres sont sans intérêt, et lesPrix sont souvent déments.

     

    Les meilleurs Médoc de l'année

     

     

    Château BEAUVILLAGE

    Château BEAUVILLAGE

    (MÉDOC)
    Éric Bugada
    8, rue Hagnac
    33340 Couquèques
    Téléphone :05 56 41 59 24
    Télécopie : 05 56 41 39 76
    Email : chateaubeauvillage@orange.fr

    Une propriété familiale depuis trois générations successives de viticulteurs passionnés, entièrement dévoués à leur terre (21 ha, vignes de 35 ans, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot noir). Excellent Médoc cuvée Réservée 2006, classique, riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux mais présents, un vin velouté, parfumé, de belle matière, très réussi, donc très bien classé. Le 2005, au nez persistant avec des nuances de cerise noire, de cuir et d'humus, bien équilibré, de très bonne bouche, aux tanins savoureux et bien présents, un vin qui séduit par sa fermeté et sa rondeur. Le 2004, très parfumé (humus, mûre confite), est tout en bouche, aux tanins bien réels et équilibrés, un vin très charmeur actuellement, à déboucher sur une épaule d'agneau.

    Château BEJAC-ROMELYS

    Château BEJAC-ROMELYS

    (MÉDOC)
    Sylvie et Xavier Berrouet
    4, rue Rigon
    33340 Saint-Yzans-de-Médoc
    Téléphone :05 56 09 08 21
    Télécopie : 05 56 09 08 21
    Email : Romelys@wanadoo.fr

    Un domaine de 18 ha, sur sol argilo-calcaire. Excellent Médoc 2006 (60% Cabernet-Sauvignon, 25 à 30% de Merlot, le reste en Petit Verdot), associant puissance et finesse, d'une belle couleur, souple, velouté, au bouquet fin (mûre, cannelle), de bouche ample. Le Médoc cuvée Prestige 2005, élevage 18 mois en fûts de chêne neufs, sélection parcellaire des plus vieilles vignes, est un vin aux tanins présents et savoureux à la fois, de robe soutenue, très parfumé (humus, fraise, réglisse), alliant charpente et rondeur, riche et long en bouche, d'excellente évolution comme le 2003, bien charnu, aux nuances raffinées de sous-bois, de mûre et de poivre.
    jeu concours

    Château BOIS de ROC

    Château BOIS de ROC

    (MÉDOC)
    Laurence Cazenave Dacruz-E-Silva
    2, rue des Sarments
    33340 Saint-Yzans-de-Médoc
    Téléphone :05 56 09 09 79
    Télécopie : 05 56 09 06 29
    Email : boisderoc@orange.fr

    Situés sur de belles croupes caillouteuses, les 16 ha dominent l'estuaire de la Gironde. L'élevage se fait traditionnellement en barriques de chêne dont près de la moitié sont renouvelées chaque année. Cela explique ce Médoc 2007, bien corsé, où prédominent des notes de cuir et de cassis mûr, aux tanins fondus mais bien présents, de bouche riche, un vin qui mérite un peu de patience. Excellent 2006, riche en arômes comme en bouche, ample, aux nuances de mûre et de poivre, souple, très charmeur, très réussi. Beau 2005, bien typé, d'une belle concentration, aux notes de fruits rouges macérés (griotte, fraise) et d'épices, un vin qui allie distinction et richesse, d'une longue finale, de garde. Le 2004 est équilibré, charnu et typé, aux senteurs de cassis, d'épices et d'humus, aux tanins fermes, de bouche puissante. Le 2003, au nez de griotte et de fumé, est riche et gras, tout en nuances aromatiques, aux tanins savoureux, de bonne évolution comme en atteste le 2002, de bouche parfumée et veloutée, un vin tout en finesse, qui se boit très bien actuellement. Goûtez aussi le Bordeaux 2005, classique, qui sent les fruits mûrs, de très bonne charpente et très abordable.

    Château le BOURDIEU

    Château le BOURDIEU

    (MÉDOC)
    Guy Bailly
    1, route de Troussas
    33340 Valeyrac
    Téléphone :05 56 41 58 52
    Télécopie : 05 56 41 36 09
    Email : guybailly@lebourdieu.fr
    Site : www.lebourdieu.fr

    Un vignoble de 35 ha planté sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d'argile (c'est ce que l'on appelle des “croupes”). On y élève fort bien ce Médoc 2006 (50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), charpenté, aux notes de griotte et de sous-bois, dense, avec ses nuances d'humus et de cassis, de bouche bien présente, qui poursuit une belle évolution. Le 2005 est puissant, coloré et intense au nez comme en bouche (fruits mûrs et poivre), ample, avec de la matière, aux tanins riches, un vin qui devrait tenir toutes ses promesses. Savoureux 2004, bien corsé, très bien élevé, de robe pourpre, aux tanins soyeux mais bien présents, au nez complexe où dominent le cuir, la framboise et les sous-bois. Le 2003, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, est riche et charnu, au nez dominé par le cassis. Le 2002 est de belle robe soutenue, un vin très parfumé, au nez de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé, de belle charpente, généreux, alliant structure et rondeur en bouche.

    Château des BROUSTERAS

    Château des BROUSTERAS

    (MÉDOC)
    Renouil Frères
    2, rue de l'Ancienne douane
    33340 Saint-Yzans-de-Médoc
    Téléphone :05 56 09 05 44
    Télécopie : 05 56 09 04 21
    Email : chateaudesbrousteras@terre-net.fr
    Site : www.chateau-des-brousteras.com

    Le vignoble de 25 ha se situe sur une croupe de 15 ha et sur un plateau de 10 ha, et les vinifications se font dans le respect des méthodes ancestrales. Il en est de même pour le vieillissement qui s'effectue en barriques de chêne merrain durant 12 à 18 mois selon le millésime. Excellent Médoc Cru Bourgeois 2006, issu de 50 % Merlot, 45 % Cabernet-­Sauvignon, 5 % Cabernet franc, un vin de couleur pourpre, au bouquet développé avec des nuances giboyeuses, aux notes fruitées de framboise et de prune, complet, aux tanins amples et très équilibrés, d'excellente évolution. Le 2005, au nez à la fois complexe et intense dominé par les petits fruits noirs, aux tanins bien présents et savoureux, un vin tout en charpente, d'une finale persistante. Remarquable 2004, médaille d'Or à Mâcon 2006, d'une belle couleur rubis prononcé, avec des notes de fruits mûrs (cassis et framboise), un vin dense et bien charnu, très équilibré au nez comme en bouche. Le 2003, très structuré, ample, parfumé, est de teinte soutenue.
    Millésimes, la référence

    Millesimes
    EDITION ANNUELLE
    LES 1000 VINS QUI COMPTENT


    Classements 2010
    : les coups de cœur de l'année. Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste, millésimes 2007, 2006, 2005, 2004


    Prix de vente : 12,00 € (hors port)

    Commandez maintenant
    grâce à notre paiement par carte bancaire securisé!


    PROMO DU MOIS : Port gratuit pour la France Metropolitaine


    Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
    FRANCE METROPOLITAINE : 12,00 €

    PORT GRATUIT

    Château Des GRANGES D'OR

    Château Des GRANGES D'OR

    (MÉDOC)
    Jean-Bernard Lleu
    1, rue des Granges d'Or
    33340 Blaignan
    Téléphone :05 56 41 95 61
    Télécopie : 05 56 41 59 15
    Email : chateaudesgrangesdor@orange.fr
    Site : www.chateau-des-granges-dor.com

    Un domaine de 24 ha 16, lutte raisonnée. Le Médoc 2006, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample, parfumé, persistant, très réussi. Le 2005, un vin à la robe rubis intense, au nez subtil de cassis et d'épices, corsé, bien tannique, un vin de bouche élégante et puissante, de garde. Tout en nuances, le 2004, charpenté, aux tanins souples, tout en bouche, est parfumé (fraise des bois, mûre), et commence à très bien se goûter. Excellent 2002, à la fois corsé et souple, tout en arômes, de bouche bien savoureuse, avec des nuances de mûre, un vin bien charpenté, bien charnu, de belle robe soutenue, de très bonne évolution comme le 2000, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, un vin riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample au palais.

    Château les GRAVES de LOIRAC

    Château les GRAVES de LOIRAC

    (MÉDOC)
    M.et Mme Gillet
    21, chemin du Centre
    33590 Jau-Dignac-et-Loirac
    Téléphone :05 56 09 48 97
    Télécopie : 05 56 09 48 97
    Email : lesgravesdeloirac.chateau@wanadoo.fr

    Une exploitation familiale de 8 ha de sol graveleux (66% Cabernet-Sauvignon et 34% Merlot noir, élevage 8 à 12 mois en fûts de chêne). On y goûte ce Médoc 2006, d'une jolie robe rouge sombre, au bouquet intense, ample, avec des arômes de réglisse et de mûre, aux tanins denses mais souples, de bouche étoffée, associant ce gras caractéristique à des notes finement épicées. Le 2005 est corsé, charnu, très parfumé (cassis, humus), un vin épicé, structuré, qui allie charpente et rondeur en bouche, a une belle complexité aromatique, et poursuit son évolution. Le 2004, de bouche épicée (cannelle) aux notes marquées de pruneau, associe charpente et structure, corsé et généreux, d'une belle finale, vraiment réussi, à ouvrir sur un magret grillé.

    Domaines LAPALUMÉDOC Domaines LAPALU

    Domaines LAPALU

    (MÉDOC)
    Jean-Michel Lapalu
    1, rue du 19 Mars
    33340 Bégadan
    Téléphone :05 56 41 50 18
    Télécopie : 05 56 41 54 65
    Email : info@domaines-lapalu.com
    Site : www.domaines-lapalu.com

    Savoureux Médoc Château Patache d'Aux 2007, aux tanins denses, un vin qui allie structure et charme, souplesse et richesse, aux notes de fruits mûrs avec des nuances de truffe en bouche, équilibré, où la souplesse prédomine, tout en nuances. Le 2006 est un vin de belle couleur, corsé, velouté, parfumé, avec ces notes de mûre et de sous-bois, aux tanins fermes et ronds à la fois. Beau 2005, riche en couleur comme en charpente, tout en complexité d'arômes (fruits noirs bien mûrs, poivre), typé, de bonne base tannique, associant structure et finesse, qui poursuit sa belle évolution. Le Château Patache d'Aux cuvée Flora Médoc 2006, de robe foncée, au nez légèrement épicé, finement tannique, ample, concentré, riche et parfumé (griotte, mûre, humus), très charnu, d'une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés, très réussi. À ses côtés, le Médoc Château Lacombe Noaillac 2006 est un vin de bouche puissante et savoureuse, de belle robe, aux senteurs subtiles de petits fruits rouges mûrs avec des notes d'épices, très structuré, bien charpenté, de bonne garde. Beau 2005, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, complexe au nez comme en bouche, dominé par le cassis et les épices. Beau Haut-Médoc Château Liversan 2006, riche en couleur comme en arômes, bien charnu comme il se doit, de très bonne évolution, de bouche puissante et souple à la fois. Le 2005, rond, tout en souplesse, tout en bouche, bien épicé, avec des senteurs de cassis et d'humus, des tanins très équilibrés, de très bonne garde. Le Haut-Médoc Château Liversan cuvée Sophie, cuvée produite en très petite quantité sur deux parcelles, les plus anciennes du domaine, dont les arômes fruités se marient avec le torréfié de la barrique, aux tanins concentrés, souples, est un vin très harmonieux. Excellent Haut-Médoc Château Lieujean 2006, médaille de Bronze aux Vinalies de France, avec des tanins présents, de bouche ample et typée, alliant structure et rondeur, riche en arômes (griotte, cuir), un vin ferme et classique, de très bonne garde.

    Château les MOINES

    Château les MOINES

    (MÉDOC)
    Claude Pourreau
    9, rue Charles Plumeau
    33340 Couquèques
    Téléphone :05 56 41 38 06
    Télécopie : 05 56 41 37 81
    Email : mail@chateau-les-moines.com

    Un vignoble de 30 ha (75% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, avec une moyenne d'âge des vignes de 26 ans, plantées sur une bande de calcaire riche en fossiles). Ce Médoc Prestige 2007, élevé en barriques, est très élégant, gras et riche, au bouquet intense avec ces notes de sous-bois et de fruits rouges frais, de bouche ample et fondue, fort bien élevé, prometteur. Savoureux 2006, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, complet, au nez de fruits rouges et une pointe d'épices caractéristique, charnu en bouche, tout en subtilité, un vin qui se goûte très bien aujourd'hui, de bonne garde. Le 2005, élevé en barriques, est de jolie robe grenat profond, dense et très parfumé (petits fruits rouges, cuir), avec des tanins ronds et présents, un vin équilibré qui emplit bien la bouche, aux nuances de fumé typiques, d'une belle finale. Le 2004 allie finesse et structure, au bouquet concentré, de couleur profonde, aux saveurs épicées.

    Château de PANIGON

    Château de PANIGON

    (MÉDOC)
    Georges Dadda

    33340 Civrac-en-Médoc
    Téléphone :05 56 41 37 00
    Télécopie : 05 56 41 37 00
    Email : dwl.france@orange.fr

    Belle place dans le Classement avec ce Médoc Cru Bourgeois 2008, encore fermé bien sûr, corsé, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et la réglisse, finement tannique, un vin comme on les aime, d'une belle persistance aromatique. Le 2007, de très bonne bouche, est bien charnu, aux tanins harmonieux, avec des nuances de fruits surmûris et d'épices, de belle couleur cerise noire, riche et velouté au palais avec de la personnalité, très réussi. Excellent 2006, à l'expression aromatique très prononcée (prune cuite, griotte) alliant finesse et structure, de bouche pleine, aux tanins bien fermes, de belle matière, dense en finale. Beau 2005, au nez subtil et intense à la fois, un vin corsé et persistant, avec ces notes de pruneau et de sous-bois, coloré, qui allie finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche succulente, de garde. Très agréable Rosé de Panigon cuvée Valombreuse 2008, au bouquet gourmand, frais, rond et léger, qui a bien mérité sa médaille d'Argent au Mondial du Rosé 2009.

    Château ROQUEGRAVE

    Château ROQUEGRAVE

    (MÉDOC)
    M.Jean-Bernard Lleu
    5, rue de Villeneuve
    33340 Valeyrac
    Téléphone :05 56 41 52 02
    Télécopie : 05 56 41 50 53
    Email : chateau-roquegrave@orange.fr

    Belle place dans le Classement, grâce à un rapport qualité-prix-régularité exemplaire. “Le 2008 a été un millésime difficile à réaliser, nous raconte Jean-Bernard Lleu. Beaucoup de travail à la vigne, une surveillance phytosanitaire importante. Nous avons tout de même obtenu des raisins de bonne maturité surtout pour les Merlots. Les quantités sont réduites à 48 hl/ha mais c'est plus qu'en 2007, bien que pas dans la norme. Nous avons de belles couleurs, des vins bien fruités, d'un beau potentiel de garde, mais moindre que le 2005. Dans l'ensemble on s'en sort très bien malgré la difficulté en regard des conditions climatiques.” Pour l'instant, on se fait donc plaisir avec son Médoc 2005, au nez concentré, dense, typé, aux tanins souples, au nez complexe, tout en bouche, aux connotations de cassis, de griotte et de truffe, un vin aux tanins mûrs et bien présents, de bouche veloutée, prometteur. Beau 2004, classique, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime riche, persistant, charpenté, au nez de fruits mûrs et d'humus, de très bonne garde. Le 2003 est ample, soyeux, très classique de ce millésime, ferme, très équilibré, un vin tout en bouche, très bien élevé. Le 2002 est tout en couleur et en matière, très typé, au nez subtil, avec ces notes très caractéristiques et très persistantes de fumé et d'épices. Très beau 2001, d'une grande harmonie en bouche, très parfumé (mûre, humus...), ample, séveux, généreux et persistant, aux tanins très équilibrés, d'une finale suave. Remarquable 2000, bien charnu, aux tanins souples et bien équilibrés, au nez intense (mûre, épices), de bouche harmonieuse. Savoureux 99, de belle couleur grenat profond, une cuvée charpentée, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, riche et fondue à la fois, un vin qui fera merveille sur un gigot à la ficelle. Remarquable 98, fort bien élevé également, très élégant, gras et harmonieux, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges frais, de bouche ample et fondue.

    Château TAFFARD de BLAIGNANMÉDOC Château TAFFARD de BLAIGNAN

    Château TAFFARD de BLAIGNAN

    (MÉDOC)
    Henri Cadillac
    10, rue de Hontane
    33340 Ordonnac
    Téléphone :05 56 09 00 00
    Télécopie : 05 56 09 04 28
    Email : contact@taffarddeblaignan.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/taffarddeblaignan
    Site : www.taffarddeblaignan.com

    Henri Cadillac, chaleureux et passionné, qui s'attache à conserver une régularité qualitative exemplaire associée à des prix fort sages, ce qui n'est pas rien. Le vignoble s'étend sur 18 ha sur un sol argilo-calcaire relativement plat par suite des dépôts alluvionnaires des terrasses fluvio-marines de la fin du Tertiaire. Les cépages sont le Merlot et le Cabernet-Sauvignon à parts égales. La récolte 2009, belle en qualité et en quantité, très saine, sera très bientôt assemblée, comme l'année 2008, les malo-lactiques terminées fin décembre. On patiente avec ce remarquable Médoc 2007, bien corsé, bien typé, aux tanins puissants, au nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, associant structure et finesse, de belle évolution comme le 2006, de bouche dense et puissante, un vin coloré, souple, bien corsé comme il le faut, au parfum de cerise et de sous-bois, vraiment très abordable. Le 2005, l'un des meilleurs dégustés dans ce millésime, est très parfumé (framboise, groseille, cassis), dense et riche, un vin qui allie distinction et structure, de belle base tannique, légèrement épicé en finale, vraiment très réussi, avec beaucoup de potentiel. Le 2003, bien charnu, est tout en bouche, d'une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d'épices. Le 2002 est de belle couleur, de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), un vin très équilibré, gras, aux tanins savoureux. Goûtez aussi son excellent Second Vin, Château Taffard (vinification en cuves en acier inoxydable, avec contrôle des températures, dont la fermentation alcoolique est suivie de 3 à 4 semaines de macération, puis fermentation malo-lactique après pressurage des marcs) où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche corsée, aux tanins équilibrés et mûrs, à déboucher sur un rôti de porc. Beau rapport qualité-prix-typicité.


    Château Le TEMPLE

    Château Le TEMPLE

    (MÉDOC)
    Denis Bergey
    30, route du Port de Goulée
    33340 Valeyrac
    Téléphone :05 56 41 53 62 et 05 56 41 56 45
    Télécopie : 05 56 41 57 35
    Email : chateauletemple@orange.fr

    Le vignoble de 26 ha est situé sur une croupe de graves garonnaises et exploité par la famille depuis 3 générations (60% Cabernet-Sauvignon, 35% Merlot et 5% Petit Verdot). Excellent Médoc Cru Bourgeois 2007, de robe pourpre sombre, aux arômes de fruits noirs avec des notes de grillé, mêlant structure et rondeur, bien équilibré, fort bien élevé, avec des tanins bien présents, de bouche riche. Le 2006 est un vin dense et puissant, aux senteurs de groseille et de cuir, corsé, aux tanins élégants mais fermes également, de belle robe grenat, de bouche bien présente, épicée et charnue. Le 2005, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins riches, est de bouche charnue, un vin qui poursuit sa belle évolution.

    Château La TOUR de BYMÉDOC Château La TOUR de BY

    Château La TOUR de BY

    (MÉDOC)
    Frédéric Le Clerc
    5, route de la Tour de By
    33340 Bégadan
    Téléphone :05 56 41 50 03
    Télécopie : 05 56 41 36 10
    Email : info@la-tour-de-by.com
    Site : www.la-tour-de-by.com

    Une place très enviée dans le Classement 2010. “Le millésime 2007, nous dit Frédéric Le Clerc, est d'une structure moins imposante que le 2008, c'est un vin très fruité, friand, qui plaît beaucoup en ce moment. La bonne proportion de Cabernet-Sauvignon qui entre dans son assemblage lui permet de prétendre vieillir plusieurs années mais il est déjà très agréable à déguster maintenant.” Vous aimerez donc comme nous ce Médoc 2007, de robe grenat, charnu, au nez complexe (cerise, épices...), ample, aux notes d'humus, de pruneau et de cassis en bouche, un vin tout en bouche, aux tanins mûrs. Le 2006, toujours marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, charnu comme il se doit, de belle charpente. Superbe 2005, encore fermé, à la fois plein et distingué, aux notes persistantes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de réglisse, un vin qui allie concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche, de belle garde. Le 2004 est particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez caractéristique d'épices et de sous-bois, exhalant des notes persistantes, aux tanins souples. Le 2003 est de belle robe soutenue et brillante, très riche, d'une jolie concentration d'arômes (cassis, épices…), persistant et très bien équilibré. Le 2002 est charpenté, élégant, aux tanins denses, tout en bouche, avec des notes caractéristiques de mûre et de pruneau, de garde. Beau 2001, où l'élégance prédomine, avec ces petites nuances d'humus et de fraise des bois mûre, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus.
  • Pin it!

    Sélection de la semaine : Dix vins de producteurs talentueux

    Sélection de la semaine : Dix vins de producteurs talentueux

     

    Une exploitation familiale de 9 ha de vignes, où l’on vinifie les cuvées sans fermentation malolactique. Cette maison vous propose ce Champagne brut Grand Cru rosé, 100% Pinot noir, obtenu par macération courte, tout en fruits, tout en rondeur, ample, bien séduisant, qui convient à un navarin. Ce brut Millésimé Grand Cru 2002, médaille d’Or au Challenge International du vin, une cuvée puissante et bouquetée, avec cette suavité en bouche caractéristique, de belle robe, très fine, très persistante, alliant structure et élégance. Le Champagne cuvée Réserve Grand Cru est une belle réussite, au nez d’amande, tout en fruits, bien dosé, fin et riche en bouche. Le Bouzy rouge 2000, provenant d’une vendange non éraflée, de jolie robe grenat soutenu, dense, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois très caractéristiques). Le Bouzy 96 reste d’actualité, et l’on propose des millésimes plus anciens comme le 85 ou le 76.
    Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs (3ème), producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est reconnue. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. Le Bordeaux rouge Château du Masson cuvée Passion 2004 (80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec), est tout en arômes, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins puissants et fins à la fois, de bouche persistante, très classique de ce beau millésime. Beau 2003, de couleur profonde, intense et complexe au nez comme en bouche, parfumé (mûre, épices...), aux tanins harmonieux et riches, persistant. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2005, qui allie puissance et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins ronds, bien classique. Le Bordeaux rosé 2007 Château Fleurs du Mayne est rond et floral.

    Domaine familial de 25 ha depuis 5 générations, Marie-Geneviève Boudal-Benezech perpétue la tradition et la destinée du Domaine depuis 1995. La qualité commande la conduite de nos vignes, notre exploitation est qualifiée au titre de l’Agriculture raisonnée. Les vins sont très typés "Faugères" : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesses des tanins. Notre but est de transmettre au consommateur la typicité de cette appellation, en élaborant des vins issus d'assemblage et en constante recherche d'équilibre entre la puissance et la finesse. En fait, comme dans une œuvre d'art, nous essayons de transmettre au travers de nos produits, l'amour et la passion que nous avons pour notre région, nos vignes et notre vin. Le Domaine vous propose ce Faugères rouge 2004, provenant de raisins (vendanges manuelles) issus d’une exploitation qualifiée au titre de l’agriculture raisonnée et suivant la démarche Terra Vitis, de belle couleur grenat, encore jeune, au nez de sous-bois, de cassis et de griotte, associant finesse et charpente, avec des tanins à la fois riches et savoureux. Le Faugères cuvée Charlotte 2004, issu des quatre cépages Syrah, Grenache, Carignan et Mourvèdre, est puissant et savoureux, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, de couleur soutenue, charpenté, riche et fondu à la fois, de garde. Beau Faugères Prestige 2003 (50 % Syrah, 40 % Carignan et 10 % Mourvèdre, sur les pentes de la Serre, coteau aride sur les hauteurs du village exposé plein sud face à la mer), élevé en fûts de chêne, un vin aux tanins présents et savoureux à la fois, de belle robe soutenue, très parfumé (humus, réglisse), d’une belle ampleur en bouche, de très bonne évolution. La cuvée Marie Laurencie 2001 (40 % Syrah, 40 % Grenache, 10 % Carignan et 10 % Mourvèdre, vendange grain par grain, élevage 10 mois en barriques avec 1/3 de fûts neufs) est un beau vin concentré et riche, de couleur grenat intense, aux arômes de fraise des bois et d’épices, de bouche puissante et élégante. Beau Faugères 2004, riche et charnu, de couleur intense, fruité (griotte, mûre), finement poivré, charpenté, très réussi comme le Faugères rosé 2007.
    JEAN BARONNAT
    BEAUJOLAIS
    Ici, on a pour devise “Le respect du vin”. Jean-Jacques Baronnat dirige cette maison familiale de négoce, créée il y a plus de 100 ans par son grand-père, alors producteur en Beaujolais. Remarquable Moulin-à-Vent 2006, de très jolie couleur grenat, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, très classique, un vin qui associe couleur et matière, d’excellente garde. Le Fleurie 2006 est complexe et harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde. Excellent Brouilly 2006, corsé, un vin qui sent bon les fruits rouges mûrs et les sous-bois, de bouche savoureuse. Joli Mâcon-Villages blanc 2006, subtil et suave en bouche, tout en persistance d’arômes. Le Saint-Véran 2006 est de belle robe pâle, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, et le Mâcon-Villages blanc 2006 est souple, tout en arômes, au nez complexe et puissant (acacia, poire), très bien équilibré, de bouche parfumée et ample. Beau Morgon 2005, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin qui poursuit une très belle évolution. Le Crémant de Bourgogne est tout en arômes, au nez intense et complexe (fleurs fraîches et musc), de mousse crémeuse.
    DOMAINE GLANTENET PERE ET FILS
    HAUTES-COTES-DE-NUITS
    Notre famille est installée en Bourgogne depuis le 15ème siècle et le Domaine viticole remonte au 18ème siècle. Aujourd'hui, Jean-François GLANTENET en charge de l'exploitation, s'occupe de 25 hectares, répartis sur cinq communes. Le Domaine vinifie traditionnellement ses vins depuis 1997, année de la première mise en bouteilles. Le Domaine produit environ 30 000 bouteilles par an. Les vins sont vendus : au Caveau, au travers des différents salons et manifestations où nous sommes présents tout au cours de l'année. Epaulé par Valérie et entouré de son équipe sur le terrain, avec Sylvie qui l'assiste au Bureau, Jean-François conduit l'exploitation familiale de façon traditionnelle dans le respect du terroir. Dans un souci environnemental, les vignes sont conduites en "lutte raisonnée", avec une délimitation de parcelles sélectionnées, comme par exemple les vieilles vignes. Chaque année, la vigne suit son cycle végétatif : de la taille, aux brûlages de ses sarments, à son évasivage (préserver seulement les meilleurs raisins) pour arriver à la cueillette des grappes dans le pur respect des traditions et donner aux vins des Hautes-Côtes le caractère des grands Bourgognes. Le domaine vous propose : le Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits rouge 2005, Burgondia d’Or 2007 et médaille d’Argent Paris 2007, élevé en fûts de chêne, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées, aux tanins mûrs, tout en bouche comme ce Hautes-Côtes-de-Nuits blanc 2005, qui associe richesse aromatique et persistance, avec ces senteurs de fleurs et d’amande, le Côtes-de-Nuits-Villages Le Clos de Magny 2005, 15 mois d’élevage en fûts de chêne français, aux notes classiques de cassis et de sous-bois, aux tanins bien présents, est ferme et dense, tout en bouche, le Hautes Côtes-de-Beaune blanc 2006, Burgondia d’Or 2007, et le Bourgogne Aligoté Vieilles Vignes 2005, excellent avec des escargots.
    Millésimes, la référence

    Millesimes
    EDITION ANNUELLE
    LES 1000 VINS QUI COMPTENT


    Classements 2010
    : les coups de cœur de l'année. Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste, millésimes 2007, 2006, 2005, 2004


    Prix de vente : 12,00 € (hors port)

    Commandez maintenant
    grâce à notre paiement par carte bancaire securisé!


    PROMO DU MOIS : Port gratuit pour la France Metropolitaine


    Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
    FRANCE METROPOLITAINE : 12,00 €

    PORT GRATUIT
    CHÂTEAU LA PERRIERE
    LUSSAC SAINT-EMILION
    Au Moyen Âge, le château la Perrière était un monastère ; les moines défricheurs plantèrent les premiers pieds de vigne sur le coteau calcaire.?Celui-ci est drainé par le petit ruisseau la Perrière qui régule favorablement la nappe phréatique. Ce vignoble de 14 hectares (74% Merlot 24% Cabernet Franc 2% Cabernet Sauvignon) est le plus ancien de l’appellation Lussac Saint-Emilion. La conduite de l’exploitation y est raisonnée. La propriété, bien ensoleillée, jouit d’une situation remarquable et bénéficie d’un sous-sol calcaire dont la roche mère, affleurante, est recouverte d’une couche argilo-calcaire délitée n’excédant pas 30 cm d’épaisseur. La Rose Perrière est élaboré en collaboration avec le Docteur Alain Raynaud. Découvrez le Lussac Saint-Emilion Château La Perrière 2005, de couleur rubis, au nez de fruits rouges, joli volume en bouche, puissant et le 2004 au bouquet de fruits rouges avec des notes de vanille, souple et rond en bouche. Excellent Lussac Saint-Émilion Château la Rose Perrière 2006 (80 % Merlot et 20 % Cabernet franc) vendanges manuelles, élevage sur lies en barriques neuves à 80% et 20% en fûts d’un vin, au nez d’épices et de sous-bois, exhalant des notes sauvages et persistantes, aux tanins bien équilibrés qui commencent à se fondre. Le Saint-Émilion GC Clos les Grandes Versannes 2006 (55 % Merlot, 17 % Cabernet-Sauvignon et 28 % Cabernet franc), est dense, très bien charpenté, riche et rond à la fois, parfumé, aux notes de fruits mûrs, fondu mais puissant en bouche.
    Domaine familial dirigé par les deux frères, Patrick et Jean-Yves qui représentent la troisième génération. Le domaine compte 16 ha, la récolte se fait manuellement et la vinification de façon traditionnelle. Beau Chénas 2007, issu d’une vinification traditionnelle de 9 à 12 jours (élevage en foudres de bois), racé, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d’excellente évolution. Le Fleurie 2007, fin et parfumé comme il se doit, est bien typé, de robe pourpre, au nez puissant et persistant dominé par la fraise des bois mûre. Le Moulin-à-Vent 2007, de robe brillante, est un vin réussi et charnu, puissant et complexe, de bonne garde, épicé, un vin qui emplit bien la bouche.
    CHÂTEAU LA CANORGUE
    COTES-DU-LUBERON
    C’est en Provence, au cœur du Lubéron et de son Parc naturel, entre Avignon et Aix-en-Provence, dans le petit village de Bonnieux, qu’est situé le château La Canorgue. Petit vignoble familial, le château bénéficie d’une situation privilégiée pour la culture de la vigne. Construit sur une ancienne villa romaine, il doit son nom aux nombreuses canalisations souterraines que les Romains avaient taillées dans le roc pour capter l’eau. Dans une recherche de qualité, un respect de la vigne et de l’environnement, le vignoble est, depuis plus de 30 ans, cultivé en méthode biologique (Certifié Ecocert). Les vignes sont cultivées sans apport d’engrais chimique, ni d’insecticide de synthèse. La terre est travaillée mécaniquement sans emploi de désherbant. La vinification se fait de façon traditionnelle avec levures indigènes. La cave est un mariage réussi entre tradition et modernité. La réception des raisins se fait par gravité. L’utilisation d’un pressoir pneumatique permet un pressurage tout en douceur. La cuverie en inox thermo-régulée favorise le contrôle des températures pendant les fermentations. Après vinification ou élevage en foudres de chêne, les vins sont mis en bouteilles au château sans autres manipulations afin de conserver le maximum d’arômes. Le Château vous propose ce Côtes-du-Lubéron rouge 2006, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, une cuvée charpentée, riche et fondue à la fois, de très bonne garde. La cuvée Vendanges de Nathalie 2007 est un vin aux tanins souples et soyeux, franc et friand. Le Côtes-du-Lubéron blanc 2007, Clairette, Bourboulenc, Marsanne et Roussane, pas de passage en barriques, de bouche ample et d’une belle acidité, est tout en fraîcheur et persistance aromatique. Très bon Côtes-du-Lubéron rosé 2007, Grenache principalement et 30 % de Syrah, raisins issus de vignes à très faibles rendements (30hl/ha), pressurage direct. Il y a aussi ce joli Vin de Pays de Vaucluse cuvée Prestige 2004, et 2005 vinification traditionnelle de 20 jours, élevage 14 mois en demi-muids, marqué par le fruit, bouche ronde et puissante, aux notes grillées.
    CHÂTEAU BECHEREAU
    LALANDE-DE-POMEROL
    Propriété familiale depuis le milieu du 19 ème siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 hectares dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10.5 ha en Montagne-Saint-Emilion et 5.50 ha en Lalande-de-Pomerol. Beau Montagne-Saint-Émilion cuvée Spéciale 2006, de belle robe pourpre, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de petits fruits noirs et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2005, charnu et concentré, est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d’humus, d’une grande harmonie, de garde. Le 2004 est un vin de robe pourpre, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, bien corsé. Découvrez le Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2005, charpenté, aux notes de pruneau et de sous-bois, un vin puissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution, un vin qui s’accorde avec un rôti de veau forestière. Remarquable Lalande-de-Pomerol cuvée Spéciale 2005, élevé en fûts de chêne, médaille d’Or au concours de Bordeaux des Vins d’Aquitaine 2007, un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré. Le 2004, de très bonne base tannique, est riche et gras, de bouche ample et fruitée. Le 2003 d’une couleur profonde est classique, d’une grande subtilité, complet, aux tanins soyeux, d’une belle finale, de très bonne garde.
    Petite exploitation familiale, avec un savoir faire depuis 4 générations, située au cœur du village. C’est au début du siècle dernier que François BLEE s’installe à Vosne Romanée. Son fils Charles BLEE lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l’exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l’une de ses filles, et son époux René CACHEUX, créaient le Domaine René CACHEUX- BLEE. C’est en 2004, après avoir travaillé sur d’autres exploitations vitivinicoles que Gérald CACHEUX, leur fils, leur succède et dirige maintenant le Domaine René CACHEUX & FILS. A partir de 2005, l’exploitation acquiert des vignes de l’appellation Chambolle Musigny. Dense, complexe, suave, découvrez le Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2007. C’est un vin très typé, savoureux et distingué, concentré et charnu, très parfumé, très fin, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, de garde.?Très beau coup de cœur pour leur Chambolle-Musigny 2007, avec ce charnu caractéristique, cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, bien corsé comme il se doit.
    vins du siecle
  • Pin it!

    Les Chablis de l'année

    Ce territoire résulte d’une délimitation de l’Institut national des appellations d’origine (Inao). Mais en fait, il résulte d’une longue sélection des terrains aptes à produire les meilleurs vins, faite par les moines au xiie siècle et poursuivie par les générations des vignerons qui ont suivi. On peut observer que ce territoire est situé sur un ensemble de terrains formés à une époque bien précise dans l’histoire de la formation de la terre, il y a plusieurs millions d’années. Les géologues lui ont donné le nom de Kimméridgien, par référence aux terrains de la baie de Kimmeridge en Angleterre. La production du vignoble varie, selon les années, entre 140 000 et 180 000 hl.

     

    - Les Grands Crus de Chablis sont au nombre de sept et s’étendent sur une centaine d’hectares : les Clos (26 ha 04,75), Vaudésir (14 ha 71,36), Valmur (13 ha 19,59), Blanchot (12 ha 71,53), Preuses (11 ha 44,26), Grenouilles (9 ha 37,75), et Bougros (12 ha 66,77). Les territoires de ces Grands Crus sont presque entièrement plantés en vigne, et situés les uns à côté des autres, sur la rive droite de la rivière Le Serein ; leurs coteaux dominent la ville.

     

    - Les Chablis Premiers Crus et certains de ces Premiers Crus sont beaucoup plus connus que d’autres. Les principaux Chablis Premiers Crus sont : Mont de Milieu, Montée de Tonnerre, Chapelot, Pied d’Aloue, Côte de Bréchain, Fourchaume, Vaupulent, Côte de Fontenay, l’Homme mort, Vaulorent, Vaillons, Châtains, Séchet, Beugnons, Les Lys, Les Épinottes, Montmains, Forêt, Butteaux, Côte de Léchet, Beauroy, Troesne, Côte de Savant, Vau Ligneau, Vau de Vey, Chaume de Talvat, Côte de Jouan, les Beauregards, Côte de Cuissy... L’homogénéité qualitative est exceptionnelle et confirme que les vignerons savent maîtriser les vinifications, tout en conservant ce qui nous tient à cœur : la typicité de leur terroir, de leurs parcelles.

     

     

    Jean-Marie NAULIN

    Jean-Marie NAULIN

    (CHABLIS)

    30, rue de la Voie-Neuve
    89800 Beines
    Téléphone :03 86 42 46 71 et 03 86 42 40 95
    Télécopie : 03 86 42 12 74
    Email : domainenaulin@orange.fr

    Beau Chablis Premier Cru Beauroy 2007, aux arômes de noisette grillée, de robe jaune aux reflets d'or, puissant et élégant à la fois, tout en suavité, de bonne bouche équilibrée, aux notes de pêche et de pain grillé, très bien élevé, vraiment très abordable. Le 2006, au bouquet fleuri, avec ces notes de noisette et de miel, puissant, tout en délicatesse, très ample au palais, un grand vin racé, vraiment remarquable par sa structure et sa longueur en finale. Le 2005 est tout en finesse aromatique, au nez caractéristique de tilleul et d'amande, qui allie rondeur et nervosité. Excellent Chablis 2008, de bouche veloutée, où s'entremêlent des notes d'amande, de pêche et de bruyère, un vin harmonieux, d'un bel or pâle brillant, classique, d'une belle fraîcheur persistante.

    Sarl Alain GEOFFROYCHABLIS Sarl Alain GEOFFROY

    Sarl Alain GEOFFROY

    (CHABLIS)
    Nathalie Geoffroy
    4, rue de l'Equerre
    89800 Beines
    Téléphone :03 86 42 43 76
    Télécopie : 03 86 42 13 30
    Email : info@chablis-geoffroy.com
    Site : www.chablis-geoffroy.com

    Alain Geoffroy perpétue un savoir-faire ancestral (depuis 5 générations, 45 ha). Il a su s'entourer d'une équipe jeune et passionnée pour faire évoluer et pérenniser ce magnifique patrimoine familial : son épouse, Cathy Geoffroy (directeur général), sa fille, Nathalie (responsable commerciale France), le responsable de cave, Cyrille Mignotte, et le directeur export, Pascal Sailley. Beau Chablis Premier Cru Fourchaume 2008, très bien élevé, un vin dense et parfumé, tout en bouche, fleurant bon les amandes et les fleurs, typé, où s'entremêlent les épices et la vanille, qui associe structure et onctuosité en bouche, d'excellente évolution. Savoureux 2007, typé, au nez de coing et de pain grillé, tout en bouche, riche en arômes comme en charpente, d'une grande finesse, avec au palais des nuances de tilleul et d'abricot sec, un grand vin onctueux, tout en puissance et subtilité. Le 2006, de bouche subtile à dominante de fleurs fraîches (tilleul) et d'amande grillée, d'une belle complexité aromatique, un vin qui emplit bien la bouche, typé, savoureux, de très belle évolution. Le 2005, de jolie robe dorée, est riche et fin à la fois, aux notes subtiles de rose et de pain grillé, de bouche soyeuse et typée, d'excellente évolution. Beau Chablis Premier Cru Beauroy 2006, élevé en fûts de chêne (vignes de 30 à 45 ans, sol kimméridgien, vinification classique en cuves thermo-régulées et élevage en cuves), de bouche délicate aux nuances de chèvrefeuille et de fruits frais, sec et souple à la fois, un vin qui sent la pomme mûre et les noisettes, d'une jolie finesse, d'une belle longueur. Le Chablis Premier Cru Vau-Ligneau 2007, au nez fin, allie structure et distinction, bien équilibré en acidité, vif et tout en nuances, idéal sur un saumon fumé. Très bon Chablis Vieilles vignes 2007, sec et moelleux à la fois, qui fleure les noisettes. Visitez leur musée de la vigne et du tire-bouchon.

    Domaine VERRET

    Domaine VERRET

    (IRANCY)
    Bruno Verret
    7, route des Champs - BP 4
    89530 Saint-Bris-le-Vineux
    Téléphone :03 86 53 31 81
    Télécopie : 03 86 53 89 61
    Email : dverret@domaineverret.com

    Une exploitation de 57 ha. Le Domaine Verret cultive un savant mélange d'expérience, d'innovations et d'ambitions, qui se veut avoir pour seul objectif la qualité de ses vins. Le tout donne cet Irancy fût de chêne 2008, ample, qui marie le cassis et les épices au nez comme en bouche, d'une belle persistance, aux tanins mûrs. Le Chablis Premier Cru Beauroy l'Ame du Domaine 2007 est à dominante de petits fruits secs, avec une jolie robe brillante, généreux, intense et floral au nez comme en bouche, tout en charme. Très parfumé le Sauvignon de Saint-Bris 2007 est souple et persistant, très floral, parfait sur une friture de lac. Excellent Bourgogne Côtes-d'Auxerre rosé 2008, de belle robe brillante, gourmand et fruité, avec une pointe épicée au palais, un vin où la fraîcheur domine. Le Crémant de Bourgogne Métisse, sélection de terroir pour les cépages Pinot Noir et Chardonnay, le meilleur jus de ces cépages à 50% chacun, élevé 1 an en fûts de quelques années, 24 mois sur latte, pour un très séduisant vin pétillant, plein d'élégance et de vinosité.

    Earl Domaine Guy ROBINCHABLIS Earl Domaine Guy ROBIN

    Earl Domaine Guy ROBIN

    (CHABLIS)
    Jean-Pierre et Marie-Ange Robin
    13, rue Berthelot
    89800 Chablis
    Téléphone :03 86 42 12 63
    Télécopie : 03 86 42 49 57
    Email : contact@chablis-guyrobin.com
    Site : www.chablis-guyrobin.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Nous commercialisons des millésimes relativement anciens, c'est notre philosophie, nous dit Marie-Ange Robin. Ici, nous sommes des conservateurs pour le plus grand bonheur de nos clients. Nous pouvons nous permettre de garder les Vins et préférons les stocker convenablement et les surveiller dans nos caves, plutôt que de les mettre sur le marché trop tôt. Par exemple, notre Grand Cru Valmur 2001, absolument fabuleux à boire maintenant (il nous reste quelques magnums 2000, sublimes). Le Premier Cru Montée de Tonnerre 2005 est vraiment extraordinaire, le 2006 est dans la lignée, très prometteur. Notre force, dans ces appellations où nous avons le plus d'hectares, ce sont ces parcelles particulièrement bien situées à la limite des Grands Crus. Il nous reste très peu de Montmains 2001, un vin qui procure beaucoup de plaisir aujourd'hui, après 6 ans de bouteille. Nous n'avons pratiquement plus de 2003, qui est très charmeur. Actuellement, Montmains 2005 est disponible, c'est un grand millésime, très beau, riche d'une belle minéralité, tout en longueur, de grande garde, alors que le 2006, développant des notes de violette et de sous-bois, est un millésime très minéral, plein, frais. Blanchot, Les Clos et Valmur 2004 sont eux aussi vraiment délicieux. Le 2000 est d'une belle couleur jaune d'or, les Vins sont très parfumés au nez comme en bouche, un délice, des Vins très typés aux notes de sous-bois très caractéristiques. Les 2001 peuvent être bus maintenant, ce sont des Vins très prenants. À découvrir absolument : Blanchot 2004 et 2005, Les Clos 2004 et 2005, Bougros 2004, qui sont des Vins plus flatteurs, à boire avant les 2005, des Vins de garde.” Il y a donc cet envoûtant Chablis Grand Cru Vaudésir 2007, tout en charpente, parfumé, fin et riche à la fois, avec des notes subtiles de pain grillé et d'agrumes, de garde. Le 2006, tout en distinction, riche en arômes comme en charpente, d'une grande ampleur aromatique en bouche (aubépine, pêche, noisette), très typé, un grand vin qui allie parfaitement puissance et souplesse, encore fermé, bien sûr. Rare Grand Cru Bougros 2005, aux senteurs d'amande grillée, de robe jaune aux reflets d'or, un vin puissant et distingué à la fois, riche au nez comme en bouche, très harmonieux. Le Chablis Grand Cru Les Clos 2006 est issu de vignes de 43 ans situées sur la rive droite du Serein, sol de colluvions argilo-calcaires très caillouteux sur sous-sol kimméridgien, sud-sud-ouest. Le vin est une réussite, complexe et dense, aux notes de tilleul et de petits fruits frais, à découvrir sur des quenelles de brochet. Le Chablis Premier Cru Montmains Vieilles vignes 2006, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, est un vin puissant et raffiné à la fois, de garde, parfait sur un bar. Superbe Chablis Grand Cru Vieilles vignes Valmur 2006, au nez intense, floral (narcisse), avec une pointe de fumé et de rose, un vin dense, tout en finesse, de bouche onctueuse, d'une longue finale. Goûtez le Chablis Premier Cru Montée de Tonnerre Vieilles vignes 2005, un vin minéral, avec des arômes de fougère et de fruits frais, riche, savoureux et plein, qui associe charnu et suavité. Excellent Chablis Marie-Ange Robin Vieilles vignes 2007, avec ces nuances de chèvrefeuille et de pêche blanche, de bouche fondue et persistante. Le Chablis Premier Cru Vaillons 2006, est ample et distingué, très fin en bouche, un vin très équilibré, aux saveurs caractéristiques, de fumé, de musc et de miel, suave comme il se doit, d'excellente évolution. Puissant Chablis Grand Cru Blanchot Vieilles vignes, gras, moelleux, très typique de son terroir, intense au nez comme en bouche, avec des notes de grillé et de rose, nerveux et savoureux à la fois, de garde.

    Gérard TREMBLAYCHABLIS Gérard TREMBLAY

    Gérard TREMBLAY

    (CHABLIS)
    Famille Tremblay
    12, rue de Poinchy
    89800 Chablis
    Téléphone :03 86 42 40 98
    Télécopie : 03 86 42 40 41
    Email : gerardtremblay@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on s'attache, en famille, à laisser s'exprimer au mieux chaque parcelle, et aucun cru ne ressemble à un autre. Gérard Tremblay, en-dehors d'être devenu une référence incontournable de la région, peut être satisfait d'avoir su transmettre, avec son épouse, Hélène, à leurs enfants la même “fibre” pour élever de grands Vins typés (il leur a aussi transmis sa passion pour les courses automobiles, étant ancien champion lui-même). On ne peut que savourer ce formidable Chablis Grand Cru Vaudésir 2007, où la finesse prédomine, ferme et concentré, tout en bouche, onctueux, très parfumé, très fin, tout en nuances aromatiques, de bonne bouche persistante, qu'il faut, évidemment, savoir attendre pour profiter de son véritable potentiel. “Le 2007 se goûte remarquablement, précise Marylise Tremblay. C'est un millésime qui ressemble aux 2004 et 2000, avec une belle homogénéité. On revient aux sources, à la vraie typicité des Chablis. Avec mon père, nous avons dégusté récemment un 1985 et tout le monde a été épaté par cette fraîcheur qui subsiste dans nos Chablis de garde. Nous avons analysé l'acidité du 1985 qui était tout à fait comparable à celle du 2007, et cela nous a fait plaisir car c'est un gage de qualité. L'acidité, c'est comme les os pour un être humain, cela permet aux Vins blancs d'aller très loin dans le temps, sans acidité, il n'y a pas de vin de garde.” Remarquable 2006, très typé, riche en arômes de fleurs et de fruits confits, d'une belle longueur, d'une grande richesse, complexe, au nez intense, avec ces connotations en finale de lis, de rose et de musc, un vin ample et gras. Le 2005, d'une grande intensité, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes d'amande, de fumé et de rose, légèrement miellé, d'une belle élégance et d'une grande richesse, à savourer sur une cuisine riche. Le 2004 est d'une grande finesse en bouche, un vin gras et onctueux, très typé, d'une grande palette aromatique, très complexe, légèrement épicé, avec cette finale impressionnante où s'associent le musc, la brioche et les fruits frais, très riche en arômes comme en structure, rond et nerveux à la fois, de garde, parfait sur un homard. Très beau Chablis Premier Cru Beauroy 2005, un très grand vin typé, où s'entremêlent le chèvrefeuille et la noix, avec une note de pomme mûre, de couleur soutenue, un vin délicat et riche, marqué par son terroir, tout en charpente, très équilibré comme nous les aimons, d'excellente évolution. Vous apprécierez tout autant le Premier Cru Côte de Léchet 2007, d'une belle complexité aromatique, intense et distingué à la fois, tout en rondeur, de garde, très bien élevé, un vin dense et parfumé. Le 2006, aux nuances de petits fruits frais (coing, pêche), d'une belle onctuosité, d'un bel équilibre en finale, est vraiment charmeur, à découvrir sur des langoustines flambées. Le 2005, de bouche puissante, riche en bouquet, aux senteurs de fruits secs et de sous-bois, structuré et parfumé, est un vin d'excellente évolution, à ouvrir sur des gambas ou sur des escargots. Très beau Chablis Premier Cru Beauroy 2005, d'une très grande finesse, de belle harmonie, où s'entremêlent des senteurs de chèvrefeuille, de pomme mûre et de brioche, d'une élégance persistante en bouche, tout en charpente, très équilibré. Le Premier Cru Montmains 2006, aux nuances de fruits mûrs, de coing notamment, de robe jaune pâle aux reflets d'or, est un vin puissant et distingué à la fois, riche au nez comme en bouche, d'une finale bien persistante. Superbe Premier Cru Fourchaume 2007, au nez élégant dominé par l'amande et le coing, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, de bouche délicate où s'entremêlent des notes de musc et de bruyère, un vin racé. Beau 2005, au nez minéral où dominent les agrumes et les petits fruits secs, ample et bouqueté, tout en rondeur, de bouche épicée et dense, tout en persistance aromatique, avec une pointe de musc en finale qui lui apporte toute sa structure. Pour le plaisir, ce Fourchaume 2002 : c'est un grand millésime de garde qu'il faut attendre un peu pour l'apprécier pleinement, très typé, d'une belle vivacité et homogénéité, d'une grande puissance, complexe et parfumé, onctueux, alliant nervosité et gras, où l'on trouve des notes de fleurs fraîches et de noisette, de tilleul et d'amande, très typé, très minéral, médaille d'or à Paris au Concours Agricole.
    vins du siecle

    La cave du CONNAISSEUR

    La cave du CONNAISSEUR

    (CHABLIS)
    Serge Cheveau
    Rue des Moulins - BP 78
    89800 Chablis
    Téléphone :03 86 42 87 15
    Télécopie : 03 86 42 49 84
    Email : cave.connaisseur@orange.fr
    Site : www.chablis.net/caveduconnaisseur

    Devise de la cave : “Les bons vins font les bonnes personnes.” Beau Chablis Premier Cru Montée-de-Tonnerre 2005, très équilibré, typé, avec ces saveurs si spécifiques de coing et de pain brioché, suave comme il se doit, tout en bouche, un vin qui mérite d'être attendu. Le Chablis Premier Cru Fourchaume 2005, bien marqué par son terroir, est racé, de jolie robe, tout en charpente, au nez de rose, généreux et charmeur, associant distinction et fermeté, aux connotations fruitées subtiles. Le Chablis Premier Cru Montmains 2005 (vignes de 56 ans) est un vin suave, ample, persistant, aux nuances de fleurs blanches, de tilleul et de pêche, très fin et puissant, d'une belle finale. Leur Chablis Premier Cru Mont-de-Milieu 2004 (vignes de 21 ans, vendanges manuelles et élevage en cuves et sur pièces), légèrement épicé, de bouche puissante, est sec et généreux à la fois. Goûtez le Chablis Fût de chêne 2007, au nez fleuri, suave et intense, d'une très belle persistance aromatique en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, très bien équilibré en finale, et cet excellent Bourgogne Pinot Noir Fût de chêne 2006, charnu, tout en nuances aromatiques, coloré, aux tanins bien marqués, au nez complexe où domine le cassis, de très bonne évolution.

    Domaine du CHARDONNAY

    Domaine du CHARDONNAY

    (CHABLIS)
    E.Boileau, W.Nahan et Ch.Simon
    Moulin du Pâtis
    89800 Chablis
    Téléphone :03 86 42 48 03
    Télécopie : 03 80 42 16 49
    Email : info@domaine-du-chardonnay.fr
    Site : www.domaine-du-chardonnay.fr

    Un vignoble de 36 ha. Très typé, le Chablis Premier Cru Montmains 2008, avec ses notes d'aubépine, est tout en bouche, gras et suave, un vin de jolie teinte, intense, parfumé, charmeur, très bien équilibré, d'une belle harmonie, savoureux comme ce Premier Cru Vaillons 2008, de très bonne minéralité, un millésime très structuré, avec des arômes d'agrumes, un vin très typé. Le Chablis Premier Cru Vosgros 2008, est de bouche pleine, avec des parfums très fins et rafraîchissants d'agrumes, de menthe, de miel, d'une belle persistance. Le Premier Cru Vaugiraut, fort bien élevé, est gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette. Joli Chablis 2008, avec des notes de fruits et de fleurs, sec et suave à la fois, très bien vinifié comme le Petit Chablis 2008, un vin très réussi (ce qui n'est pas si fréquent, franc, floral, très abordable, à déboucher sur des crevettes.

    Domaine PINSONCHABLIS Domaine PINSON

    Domaine PINSON

    (CHABLIS)
    Laurent et Christophe Pinson
    5, Quai Voltaire
    89800 Chablis
    Téléphone :03 86 42 10 26
    Télécopie : 03 86 42 49 94
    Email : contact@domaine-pinson.com
    Site : www.domaine-pinson.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Les sympathiques Laurent et Christophe Pinson sont passionnés par leur métier de viticulteurs et en parlent avec talent et enthousiasme. Nous avons pu constater sur place les efforts entrepris (magnifique nouveau cuvier, salle de réception voûtée...) pour rester au top. Superbe Chablis Grand Cru Les Clos 2007, aux senteurs de fleur d'acacia et de tilleul, associant structure et finesse, tout en harmonie, onctueux et riche, un très grand vin de bouche intense, de grande évolution. Le Chablis Premier Cru Fourchaume 2007 est dans la lignée, de robe jaune pâle aux reflets d'or, un vin tout en arômes et persistance, avec ces nuances spécifiques de pomme mûre et d'amande grillée, d'une belle onctuosité en bouche, un vin gras et subtil, de garde. Savoureux Chablis Premier Cru La Forêt 2007, exprimant au mieux ce terroir spécifique, un vin racé, minéral et dense, très parfumé et complexe, de robe brillante, riche au nez comme en bouche, tout en nuances d'arômes (genêt, pêche, cannelle), un vin avec beaucoup de potentiel, de garde, naturellement. Le 2005, d'une grande intensité, un vin ample, avec des notes florales et fruitées, associe élégance et puissance, d'une grande persistance au nez comme en bouche. Le Premier Cru Mont-de-Milieu 2007, où la finesse prédomine, est gras et complexe, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en rondeur, très charmeur sur une cuisine assez relevée. Le 2005 est un vin tout en structure et parfums, au nez de fleurs blanches et de noisette, très fruité, équilibré et harmonieux, de très bonne évolution, de bouche onctueuse. Remarquable Chablis Premier Cru Vaillons 2008, complexe et parfumé, onctueux en bouche, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, harmonieux, tout en bouche, riche, un vin de terroir. Le 2005 est d'une grande complexité de parfums (amande, épices, brioche), tout en bouche comme ce Chablis Premier Cru Montmains 2007, marqué par son terroir qui lui transmet des notes minérales, l'un des meilleurs dégustés cette année, avec des notes de noisette, et d'agrumes, d'un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité. Suave 2005, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique.

    Sylvain MOSNIER Earl

    Sylvain MOSNIER Earl

    (CHABLIS)

    36, route Nationale
    89800 Beines
    Téléphone :03 86 42 43 96 et 06 68 37 92 99
    Télécopie : 03 86 42 42 88
    Email : sylvain.mosnier@libertysurf.fr

    Une exploitation de 17 ha où l'on élève soigneusement ce Chablis Premier Cru Beauroy 2008, de jolie robe dorée, de bouche parfumée et persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, sec et moelleux à la fois, suave comme il se doit et d'une jolie finale épicée. Beaucoup de structure et d'élégance pour le 2007, de bouche subtile aux nuances de pamplemousse, de chèvrefeuille et d'amande, savoureux. Excellent 2006, d'une robe aux reflets or pâle, d'un nez de pêche de vigne, tout en rondeur, onctueux un vin très typé, vraiment charmeur. Le Chablis Vieilles Vignes 2008, bien élevé en fûts, un vin harmonieux, aux notes de fruits frais (abricot) et de tilleul, allie élégance et puissance, comme le 2007, de bouche veloutée, classique, d'une belle fraîcheur persistante. Goûtez le Chablis Premier Cru Côte de Léchet blanc 2008, aux nuances de tilleul et de miel, tout en bouche, un vin de jolie teinte. Joli Petit Chablis 2008.

    Domaine Daniel DAMPT et Fils

    Domaine Daniel DAMPT et Fils

    (CHABLIS)

    1, rue des Violettes
    89800 Milly
    Téléphone :03 86 42 47 23
    Télécopie : 03 86 42 46 41
    Email : domaine.dampt.defaix@wanadoo.fr
    Site : www.dampt-defaix.com

    Domaine de 27 ha, lignée de vignerons depuis plus de 150 ans, qui tiennent à conserver à leur domaine un caractère familial traditionnel. Typé, ce Chablis Premier Cru Fourchaume 2008 est à dominante de fleurs fraîches, de fruits jaunes et de tilleul, un vin gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche. De belle robe dorée, le Chablis Beauroy 2008, développe un nez très élégant, soutenu par des senteurs persistantes d'agrumes et d'amande grillée. Le Chablis Premier Cru Vaillons 2008, gras, est très fruité, avec beaucoup de finesse, et des connotations d'amande et de vanille en finale. Remarquable Chablis Grand Cru Bougros 2008, élevé en fûts, d'une grande puissance avec beaucoup de minéralité, aux arômes délicats de noisette et de poire, de miel d'acacia, de fleurs blanches, d'une très grande finesse, un vin ample et suave. Joli Chablis 2008, où la fraîcheur s'allie à la rondeur, un vin très réussi, franc et floral, ce qui n'est pas si courant dans l'appellation.
    jeu concours

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu