Avertir le modérateur
Pin it!

Vous aimez la Corse ? Vous avez raison !

La Corse ! Ce nom nous fait immanquablement penser à Napoléon… et au ciel limpide, aux grandes plages de sable fin, aux petites criques où il fait bon se prélasser. Cette région au patrimoine forestier important est le fief du gibier à plumes. Les sangliers et les mouflons vivent également dans ces grands espaces, sans oublier les oiseaux, essentiellement les merles avec lesquels on fabrique de succulents pâtés.

Côté viandes, on trouve essentiellement des porcs, chèvres et cabris. La cuisine corse est riche en charcuterie. Tout d’abord le jambon : enduit de sel, conservé vingt à trente jours au saloir puis dessalé pendant 24 heures, il est ensuite recouvert de poivre et de piment avec une fumaison de deux jours et reste en réserve de longs mois avant d’être dégusté. Il existe également un dérivé du jambon, le « prisuttu », autrement dit des rouelles au salpêtre. Saucisses et saucissons tiennent une grande place dans la tradition culinaire corse, généralement relevés parce que roulés dans le poivre : « coppa », « lonzo » et « salamé » sont succulents. Les saucisses les plus connues sont la « figatella », sèche ou fumée, la »bologna », faite à base de joue de porc. Autres spécialités : le petit salé corse, le « mezzina », et le « ghialadicciu » –mélange de cœur, de langue et estomac de porc agrémenté d’ail et de piment–, la « panzetta » ou lard de poitrine, et les tripettes corses : « trippa-piena », « minusgelli », tripes de cabri ou d’agneau.

La charcuterie corse compte aussi les terrines, les pâtés –de merle entre autres–, les salmis de gibier et la grande spécialité, la « migisca », lamelles de chèvre trempées dans du vinaigre, séchées au soleil, servies grillées ou pour accommoder un ragoût.

Côté poissons, on retrouve en Corse tous les poissons méditerranéens, rouget, daurade, bar, sardine, raie, congre, rascasse, grondin, chinchard, maquereau, ainsi que les huîtres d’Urbino et de Diana. Tous ces poissons servent de base à de nombreuses soupes comme par exemple le « ziminu », plat voisin de la bouillabaisse. Autre spécialité, la soupe aux châtaignes qui voisine souvent avec celle aux pois chiches, aux fèves, au lard, aux légumes. Et, originale, la « cinarella », préparée avec des herbes... LIRE LA SUITE

 

LES VINS CORSES

LE TOP VINS CORSE DE L'ANNEE

(cliquez sur le nom pour accéder aux commentaires de dégustation)

 

Domaine GENTILE
Domaine de GRANAJOLO
Clos LUCCIARDI
Domaine MAESTRACCI
Domaine PERALDI

Domaine de TORRACCIA

De très beaux vins dégustés cette année, dans les trois couleurs (les rosés sont, notamment, superbes). L’île de Beauté est une île (la troisième de la Méditerranée), mais aussi une montagne en plein cœur de la mer qui prend en écharpe sur près de 200 km l’île du nord-ouest au sud-est, qui porte 20 sommets à plus de 2 000 m, crée deux versants très différents.

Les terroirs et les sols sont donc diversifiés, ce qui explique la typicité de ces vins que l’on prend le temps de savourer sur un porcelet, des terrines ou des poissons grillés. Les blancs sont toujours un peu sauvages (certains vraiment remarquables), les rouges corsés, puissants, très parfumés, très typés, très marqués par ces cépages qui leur sont propres (Vermentino, Nielluccio, Sciacarello), auxquels s’associent les SyrahGrenache, Ugni blanc ou Malvoisie.


Pour tout savoir sur les vins Corses, cliquez ICI

Pour les Classements des meilleurs vins de l'année, cliquez ICI

Pour le Top Vignerons de Corse, cliquez ICI

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu