Avertir le modérateur

  • Pin it!

    Les meilleurs Coteaux-du-Languedoc

    320.jpgDes grands vins ici, il y en a en Languedoc, mais les terroirs sont connus et ne s’étendent pas. La force de ces vins est d’avoir su conserver leur spécificité qui se dévoile au travers des cépages de la région, chacun s’exprimant au mieux selon les sols d’alluvions, d’ardoise, de schiste ou de calcaire, en bénéficiant d’un beau rapport qualité-Prix. Trois cas de figure définissent la région :

    - Il y a les Vignerons qui, et depuis longtemps, ont toujours su maîtriser les rendements, vinifier et élever leurs vins, en respectant leur spécificité, sans vouloir copier telle ou telle appellation plus connue. C’est le noyau dur des grands vins du Languedoc, même si certains ont tendance à l’oublier. La plupart sont à la tête de leurs appellations respectives, et le fait de s’y maintenir mérite un coup de chapeau. On les retrouve également principalement dans les Prix d’Honneur et d’Excellence.

    - Il y a ensuite les propriétaires, dans toutes les appellations, qui ont évolué plus récemment vers une recherche qualitative semblable, notamment ces dernières années. Ils ont cru en leur région et je les ai soutenus dès le début. De grandes valeurs sûres et quelques caves. Ils sont dans le haut de mon Classement.

    - Il y a enfin ceux qui ne sont pas installés depuis longtemps dans la région ou des propriétés qui ont été reprises par des Vignerons d’autres régions ou les enfants. On les défend avec plaisir car ils s’attachent également à produire des vins typés et de qualité, à des Prix très abordables (6 à 12 €).

    L’appellation Coteaux-du-Languedoc (depuis 1985) s’étend sur 9 700 ha le long du littoral méditerranéen de Narbonne à l’ouest aux confins de la Camargue à l’est et s’appuie aux contreforts de la montagne Noire et des Cévennes. Faugères, Saint-Chinian et Clairette Du Languedoc sont reconnus comme cru, avec leur décret spécifique. La géologie est constituée surtout de calcaire dur des garrigues et de sols schisteux, mais aussi de graves calcaires apportées par d’anciens bras du Rhône. Cépages principaux pour le rouge et le rosé : Grenache, Syrah et Mourvèdre (50 % minimum) aux côtés du Cinsault et du Carignan. Pour le Pic Saint-loup : Syrah, Grenache, Mourvèdre (90 % minimum). Pour la Clape : Syrah, Grenache, Mourvèdre (70 % minimum). Pour le blanc : Grenache, Clairette, Bourboulenc, Picpoul, Roussane, Marsanne et Rolle. Pour le Picpoul de Pinet : 100 % Picpoul.

     

    Les meilleurs vins de l'année

    (cliquez sur les noms pour accéder aux commentaires de dégustation)

    Château d'ANGLÈS
    Domaine de FAMILONGUE
    Domaine GUIZARD
    Domaine Virgile JOLY
    Château des LÉGENDES
    Château MALAUTIÉ
    Château MIRE-L'ÉTANG
    Domaine de NIZAS
    MAS DU NOVI
    Domaine des SAUVAIRE

    Les Vignerons du SOMMIEROIS

     

    Guide des vins
    Millesimes

  • Pin it!

    Lutter contre la mondialisation du goût

    On se bat contre la mondialisation de la “malbouffe”, et pour le vin c’est encore plus fondamental et plus réel. Un vin français ou étranger qui n’est fait qu’à l’aide de vinification ultra-sophistiquée n’a aucun intérêt. Quel sens cela a-t-il de ne mettre en avant que le côté technique ? Ce n’est pas un gage de qualité, et encore moins celui de laisser s’exprimer la Nature que d’utiliser à tort et à travers des techniques à manier avec beaucoup de précaution. Certes, les vins ont changé (pas tant que cela, en fait), se sont assouplis, se sont dépoussiérés de leurs mauvais goûts et sont beaucoup plus garants d’une véritable régularité qualitative. Pourtant, celle-ci ne doit pas être, comme se plaisent à le faire certains, l’occasion de dépersonnaliser les crus, de “lisser” les terroirs, sous prétexte de glaner des bonnes notes auprès de tel ou tel “critique” du moment. Un vin digne de ce nom, c’est simplement un vin qui procure du plaisir, un moment où l’esprit et le corps sont en osmose, la même que peut inciter un regard devant toute autre forme de beauté et de création, artistique, philosophique, humaine ou sportive.

    Le respect des autres en rejetant l’indécence

    En parallèle, on est loin du temps de l’arrogance (voir aussi IntroductionBordeaux). Il faut avouer qu’il devient risible (une sorte de fin de régime) de constater que quelques-uns, qui proposent un vin trop cher, en perte de marché, sont encore dans une démarche où l’on se moque des consommateurs. On voit que certains grands chefs en reviennent (c’est tout à leur honneur) comprenant que l’on ne peut plus, aujourd’hui, continuer de vendre des plats à des prix indécents. Il en va de même dans le vin, à l’exception de quelques très rares bouteilles (une dizaine ?) qui nagent dans un monde de luxe et non plus dans celui de la bouche, là où le prix n’est plus le simple révélateur de qualité. L’époque n’est plus à la frime, et ceux-là doivent accepter de faire comme les autres, c’est-à-dire de “mouiller la chemise” pour vendre leurs produits. Quand on voit le dynamisme et le savoir-faire commercial (c’est-à-dire proposer un vin à un prix cohérent, du plus modeste au plus grand) de nombreuses appellations françaises moins connues et d’un bon nombre de pays étrangers, on comprend que quelques grands crus dont la notoriété est aujourd’hui dépassée puissent se faire des soucis...

    LIRE LA SUITE

  • Pin it!

    Les meilleurs Sauternes de l'année

    Les meilleurs Sauternes de l'année , du plus grand au plus abordable, chacun possédant son propre style !

     

    Cru D'ARCHE-PUGNEAU

    Cru D'ARCHE-PUGNEAU

    (SAUTERNES)
    Francis Daney

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 50 55 et 06 84 84 30 66
    Télécopie : 05 56 63 39 69
    Email : francis.daney@free.fr
    Site : http//arche.pugneau.free.fr

    Un remarquable Sauternes 2007, de bouche suave, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d'abricot, de garde. Le 2006 est très classique, d'une belle robe dorée avec un nez de fruits secs grillés, complexe et très gras en bouche, avec un boisé bien fondu, parfait à déguster à l'apéritif. Beau 2005, dense, aux connotations subtiles de miel et de citronnelle, d'une grande richesse, complexe, intense, frais et puissant à la fois en bouche, très persistant, qu'il faut savoir attendre, de garde. Faites-vous plaisir avec sa superbe cuvée, un assemblage exceptionnel de très grands millésimes, un vin puissant, dense, liquoreux, d'une grande complexité d'arômes.

    Château BASTOR LAMONTAGNESAUTERNES Château BASTOR LAMONTAGNE

    Château BASTOR LAMONTAGNE

    (SAUTERNES)
    Directeur : Michel Garat

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 27 66
    Télécopie : 05 56 76 87 03
    Email : bastor@bastor-lamontagne.com
    Site : www.bastor-lamontagne.com

    Un grand Sauternes 2007, à forte majorité de Sémillon (90 %), très belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux arômes d'agrumes (citron, pamplemousse), un vin bien équilibré et d'une belle élégance. Le 2006 suit, un vin puissant et racé au nez, avec ces notes de pomme et de noix fraîche, au nez fleuri, suave et puissant, d'une très belle persistance aromatique en bouche. Le 2005, de belle robe dorée, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches, d'une onctuosité raffinée, tout en nuances en bouche (pain d'épices, pomme mûre), riche et complexe, très persistant. Les Remparts de Bastor, le Second Vin, est plus rond, plus fruité. Le 2007 est excellent, tout en finesse, délicat au nez avec des senteurs de fruits frais, idéal à l'apéritif. Goûtez la cuvée Caprice (seulement 6000 bouteilles en 2009), premier tri de raisins, une vendange précoce pour conserver tout le fruit et moins privilégier le botrytis. L'assemblage (50% Sauvignon et 50% Sémillon) accentue cette fraîcheur et obtenir un bel équilibre avec l'acidité. Château BEAUREGARD : Au sommet. Cette superbe propriété de 13 ha d'un seul tenant bénéficie d'un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un sol de graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol, qui sont les caractéristiques des meilleurs terroirs de l'appellation. On ne peut qu'être séduit par ce Pomerol 2006 (80% Merlot et 20% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), aux arômes prononcés de fruits (mûre, cerise, myrtille), un vin souple, complexee et harmonieux, très séduisant, d'un beau volume en bouche souligné par des tanins présents, d'une finale ample et parfumée. Le 2005 est de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et d'épices, de belle amplitude en bouche, un vin dense, poursuivant son évolution. Le 2004, un vin tout en bouche, bien épicé comme il le faut, avec des notes de cerise confite, aux tanins très équilibrés et satinés, de bouche dense et ample. Le 2001 est superbe actuellement, très typé, intense, avec ces senteurs de fuits noirs macérés et des nuances poivrées. Remarquable, le Second Vin, Le Benjamin de Beauregard (60% Merlot et 40% Cabernet franc), dans les mêmes millésimes. Château PAVILLON BEL-AIR: À la tête de son appellation. “Ce Château est un vignoble de 8 ha, précise Michel Garat, sur le fameux plateau de Néac, que nous avons racheté en 2003. Nous retrouvons les cépages traditionnels Merlot et Cabernet franc. Le travail à la vigne ou lors de la vinification est assuré par l'équipe de Beauregard, c'est dire la qualité des soins apportés (vendanges manuelles, enherbements des vignes, nouveaux palissages, même type d'élevage, passage en barriques...). Il n'est pas question de faire les mêmes vins qu'au Château Beauregard à Pomerol, bien au contraire, le terroir de Lalande-de-Pomerol donne des vins plus vivaces, d'une belle fraîcheur, “croquants”, très fruités avec des tanins soyeux, qui possèdent une personnalité propre.” Vous apprécierez comme nous ce Lalande-de-Pomerol 2007, un très beau vin, bien typé, aux tanins fermes, bien élevé, au nez complexe, tout en bouche, avec des connotations de sous-bois et de fruits mûrs, de garde. Beau 2006, de belle couleur grenat profond, ample et élégant, avec des nuances de groseille et de fumé, de bouche savoureuse et charnue. Très beau 2005, riche et parfumé avec une pointe d'épices, qui présente un bouquet complexe où s'entremêlent des notes de fumé et de fraise des bois bien mûre. Excellent 2004, classique et très représentatif de ce millésime, racé, au nez de violette et de sous-bois, franc, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins fermes, de bouche savoureuse. Le 2003, d'un beau rouge sombre, est charpenté, avec des tanins mûrs bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Château SAINT-ROBERT : Belle valeur sûre avec le Château Saint-Robert graves rouge 2007, un vin marqué par des notes d'épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, d'une belle couleur grenat pourpre, alliant charpente et souplesse. Le 2006 est un vin tout en saveurs, avec un tanin puissant sans astringence, associant puissance et finesse. très joli blanc 2008 (50% Sauvignon et 50% Sémillon), aux notes de pêche, richement bouqueté, tout en structure et parfums, frais, franc et fondu en bouche. Le Château Saint-Robert cuvée Poncet-Deville blanc (80% Sauvignon, 20% Sémillon), issu de bâtonnages réguliers (20% de barriques neuves) est tout en bouche, un vin ample et gras mais tout en fraîcheur, aux saveurs de fruits exotiques, à déboucher sur des quenelles de brochet. Trois chambres d'hôtes sont proposées au Château Saint-Robert à Pujols-sur-Ciron, une très jolie région touristique.

    Château COUTET

    Château COUTET

    (SAUTERNES)
    Philippe Baly

    33720 Barsac
    Téléphone :05 56 27 15 46
    Télécopie : 05 56 27 02 20
    Email : info@chateaucoutet.com

    Ce chaleureux propriétaire élève ce Sauternes 2006 (79% Sémillon, 20% Sauvignon blanc et 1% Muscadelle), aux notes de rose et de fruits confits, très classique, de bouche savoureuse, alliant gras et finesse, dominé par sa finesse aromatique et sa structure, un beau vin harmonieux et onctueux. Le 2004 est très typé, d'une belle couleur dorée, un vin gras, de charpente souple, tout en élégance, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, très harmonieux, puissant et onctueux. Remarquable 2000, très dense, très liquoreux, d'une grande complexité d'arômes, avec en bouche des notes de fruits très mûrs (citron), que l'on vous conseille sur une fondue au chocolat comme on me l'a servi sur place au cours d'un déjeuner mémorable. Très beau 98, encore jeune, typé et puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de citron confit et de fleurs blanches, d'une grande fraîcheur en bouche, d'un grand classicisme, tout en finesse aromatique (noisette, brioche) en finale.

    Château FILHOTSAUTERNES Château FILHOT

    Château FILHOT

    (SAUTERNES)
    Comte Gabriel de Vaucelles

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 76 61 09
    Télécopie : 05 56 76 67 91
    Email : filhot@filhot.com
    Site : www.filhot.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Splendide Sauternes 2007, d'une grande finesse, un grand vin gras, de bouche intense, très équilibré, avec ces nuances de rose, de pain brioché et de pêche surmûrie, de grande évolution, l'une des plus belles réussites de l'appellation dans ce millésime. Le 2006 d'une belle longueur, typé et puissant au nez comme en bouche, aux nuances délicates mais intenses.Très beau 2005, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes d'agrumes très mûrs et de pain grillé, intense, de bouche pleine et d'une grande élégance, d'une longue finale, de grande évolution. Le 2004 est un grand vin dense, aux connotations florales subtiles, de bouche onctueuse, très gras, avec ces nuances de fleurs (rose), de fruits (pêche mûre) et de miel, de bouche persistante, de grande garde, bien entendu. Formidable 2001, d'une belle couleur dorée, au nez, il dégage des arômes d'ananas, en bouche, il est gras, onctueux, de charpente souple, tout en élégance, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, de grande garde.

    Château HAUT-BERGERON

    Château HAUT-BERGERON

    (SAUTERNES)
    Famille Lamothe

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 24 76
    Télécopie : 05 56 63 23 31
    Email : haut-bergeron@wanadoo.fr

    Une propriété de 32,43 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadelle, âge moyen des vignes 50 ans). Très beau Sauternes 2006, de bouche intense où l'on retrouve l'acacia et les agrumes, charmeur, un vin puissant et racé, tout en suavité. Le 2005, médaille d'Or Paris 2007, où la structure s'allie à l'élégance, est de bouche ample, aux nuances de chèvrefeuille et de petits fruits cuits (abricot, pamplemousse), un vin séduisant. Très intense, le 2003, un grand vin aux connotations florales complexes, de bouche onctueuse, est très gras, avec des nuances de fleurs et de miel, de garde. Superbe 2001, très élégant, liquoreux et vif à la fois, avec du gras, des senteurs persistantes, d'un excellent potentiel de garde. Le 2000 est intense, de bouche chaleureuse et distinguée. Redégusté cette année, le 98, tout en puissance et finesse, dominé par des notes de petits fruits confits et de noisette, de très bonne évolution comme ce grand 95, de très belle couleur, très riche, un superbe vin aux senteurs persistantes, avec des notes de fruits confits et de rose, onctueux et gras. Goûtez le Sauternes Château Fontebride, de bouche dense et friande à la fois, aux nuances de fruits macérés en finale.

    Château HAUT-CLAVERIE

    Château HAUT-CLAVERIE

    (SAUTERNES)
    Philippe Sendrey

    33210 Fargues-de-Langon
    Téléphone :05 56 63 43 09
    Télécopie : 05 56 63 51 16
    Email : vignoblesendrey@free.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautclaverie
    Site : www.haut-claverie.com

    Très bien classé. Le domaine compte 16,4 ha de vignes (13,3 en Sauternes et 3,10 en Graves). Les cépages : 85% Sémillon et 15% Sauvignon pour le Sauternes et 45% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon et 20% Cabernet franc pour le Graves. Tout cela donne ce remarquable Sauternes 2005, de belle robe dorée, au bouquet puissant de petits fruits confits, de bouche onctueuse à la finale vive et fraîche, d'une douce onctuosité, gras, qu'il faut bien sûr laisser évoluer pour profiter de son potentiel. Le 2003 est très bon actuellement, puissant et fin à la fois, avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, parfait sur des desserts au chocolat noir. Goûtez le Graves rouge Château La Mourasse 2007, de robe pourpre, aux tanins riches et très équilibrés, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur.

    Château LAFON

    Château LAFON

    (SAUTERNES)
    Earl Fauthoux

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 63 30 82
    Télécopie : 05 56 63 30 82
    Email : chateau.lafon@orange.fr

    Le château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du château d'Yquem. Vignoble de 11 ha. Goûtez ce Sauternes 2006, très classique du millésime, d'une belle longueur, typé et puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches. Le 2005, de bouche puissante (agrumes confiturés), de robe intense, aux senteurs persistantes, bien classique, est tout en bouche, avec une finale suave où l'on retrouve les fruits confits. Excellent 2004, aux connotations florales subtiles, de bouche onctueuse, très gras, aux nuances de fleurs et de miel, persistant comme ce 2001, de belle robe dorée, intense, typé, ample et parfumé, aux connotations de rose.

    Château de MALLE

    Château de MALLE

    (SAUTERNES)
    Comtesse Nancy de Bournazel

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 62 36 86
    Télécopie : 05 56 76 82 40
    Email : chateaudemalle@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudemalle
    Site : www.chateau-de-malle.fr

    Au sommet. Un vaste domaine de 200 ha. C'est Jacques de Malle qui fit construire ce magnifique château à l'aube du XVIIe siècle. Le vignoble de 27 ha de Sauternes et 23 ha de Graves est planté d'un seul tenant autour du château. Il est situé sur un plateau bien exposé, légèrement vallonné, au sous-sol siliceux, sableux et argilo-graveleux. Nancy de Bournazel est une référence dans la région et se passionne, aux côtés de son fils, pour son superbe Sauternes 2006, aux notes de rose et de petits fruits confits, un vin d'un très bel équilibre, riche et fin à la fois, savoureux, dense et bien velouté, dominé en bouche par des nuances de brioche. Le 2001 est remarquable actuellement, de robe dorée, au nez intense, tout en puissance et finesse, dominé par des notes de petits fruits confits et de noisette, très charmeur. Excellent Graves château de Cardaillan rouge 2006, coloré et charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d'une jolie concentration, aux notes de groseille, d'humus et d'épices caractéristiques. Le Graves M de Malle 2007, où s'entremêlent des notes d'amande, de pêche et de bruyère, harmonieux et suave. le Graves rouge château Pessan 2006, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement boisées, de bouche riche et suave, aux tanins fondus.

    Château SAINT-AMAND

    Château SAINT-AMAND

    (SAUTERNES)
    Anne-Mary Facchetti-Ricard

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 76 84 89
    Télécopie : 05 56 76 24 87
    Email : chateausaintamand@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateausaintamand

    Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Dans la même famille depuis 2 siècles. Amand était évêque à Bordeaux au Ve siècle; sanctifié, son nom fut donné à la propriété. L'histoire dit que, pour protéger les gens du village, une fontaine miraculeuse fut alors installée et aurait provoqué plusieurs guérisons. Cette propriétaire charmante et passionnée, peut être fière de son remarquable Sauternes 2007, de belle robe dorée, au bouquet présent et complexe (miel, pain grillé), tout en élégance en bouche, dominée par des notes de rose et de petits fruits confits, un vin d'un très bel équilibre, riche et fin à la fois, de garde. Très réussi, le 2006, de bouche complexe (poire, abricot confit), harmonieux, onctueux, de teinte doré soutenu, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches et de pain d'épices, est suave et fin, de très bonne évolution. Beau 2005, puissant et dense, avec ces notes de noisette et de miel, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d'une longue finale, encore très jeune, de garde. Superbe 2000, tout en bouquet, fin et savoureux, opulent et bien velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé. Très beau 98, aux connotations subtiles de brioche et de rose, de bouche profonde, un vin très fin, associant puissance et distinction, avec ces notes en bouche caractéritiques de noisette et de pêche, alliant souplesse et structure, tout en bouche comme ce 96, aux connotations florales subtiles, de bouche profonde et persistante, tout en élégance et onctueuse.

    Château SIMON

    Château SIMON

    (SAUTERNES)
    Jean Dufour

    33720 Barsac
    Téléphone :05 56 27 15 35
    Télécopie : 05 56 27 24 79
    Email : chateau.simon@worldonline.fr

    Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 17 ha (85% de Sémillon, 12% Sauvignon et 3% Muscadelle). On se fait plaisir avec son Sauternes 2007, à la bouche fondue, un vin ample, aux notes discrètes de citron et de fleurs blanches, tout en bouche, tout en finesse, de jolie robe dorée, dominé par des effluves de petits fruits confits et de noisette en finale, de garde. Le 2005, moelleux et frais en bouche, d'une belle onctuosité, aux nuances de brioche et de fruits jaunes macérés, un vin tout en finesse, aux senteurs persistantes. Le 2004, de jolie robe dorée, de bouche complexe, allie rondeur et structure, finement floral, tout en souplesse. Le Graves rouge 2006, élevé en fûts, de couleur rubis, aux tanins fermes mais bien soyeux, intense en couleur et en arômes, charmeur, un vin qui allie harmonie et richesse.

    Château la TOUR BLANCHE

    Château la TOUR BLANCHE

    (SAUTERNES)
    Didier Fréchinet

    33210 Bommes
    Téléphone :05 57 98 02 73
    Télécopie : 05 57 98 02 78
    Email : tour-blanche@tour-blanche.com
    Site : www.tour-blanche.com

    Les 37 ha de vignes sont plantés sur une croupe à la surface graveleuse et au sous-sol argilo-calcaire qui culmine à 60 m, assurant un parfait drainage, une parfaite ventilation et une parfaite exposition. Les vendanges s'effectuent par tries successives (jusqu'à 6 passages) pour ne ramasser que les meilleures grappes, voire les meilleurs raisins. La fermentation alcoolique s'effectue en barriques. Tous les soins sont apportés aux vins avec un suivi précis (ouillages réguliers, soutirages tous les trois mois, élevage en barriques 16 à 18 mois, collage, stabilisation tartrique, filtration...). Doté des installations les plus modernes, La Tour Blanche est également une École dévouée aux métiers du vin, référence dans la région. Exceptionnel Sauternes 2007, de robe jaune doré, alliant puissance et charme, aux arômes de narcisse et d'épices, d'une longue finale complexe où se développent des arômes de fruits confits, de grande évolution. Le 2005, gras mais très fin, d'une structure raffinée, est un beau vin très équilibré, très persistant, aux nuances de pêche, de tilleul et de pain grillé, de garde. Le 2002 est un vin très réussi, avec ces saveurs subtiles où dominent les fruits confits, de bouche fruitée.

    Château VALGUY

    Château VALGUY

    (SAUTERNES)
    Grands Vignobles Loubrie
    4, chemin de Couitte
    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 58 25
    Télécopie : 05 56 63 58 25
    Email : grandsvignoblesloubrie@orange.fr

    Une réussite avec ce Sauternes 2007, issu d'un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%,10% Sauvignon et 5% Muscadelle), bien élevé 18 mois en barriques, au nez intense et frais, où dominent les fruits, les fleurs et le pain d'épice, d'excellente bouche, un vin savoureux qui poursuit sa belle évolution. Excellent 2006, suave, tout en subtilité d'arômes, de teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, d'une belle ampleur. Excellent Graves rouge Cailloux de Valguy 2007, d'un beau rouge profond, aux connotations d'humus et de fruits noirs surmûris, tout en finesse tannique, un vin typé, ample et bien charpenté. Joli Graves blanc Cailloux de Valguy 2007 (élevage sur lies fines avec bâtonnages, 60% Sémillon, 40% Sauvignon), de teinte pâle, charmeur, aux notes de poire, tout en structure et parfums en bouche.


  • Pin it!

    Muscadet : les vins sont à prendre au sérieux

     

    177.jpgLe vignoble du Pays Nantais
    Le vignoble nantais représente, en ce qui concerne le Muscadet, le Gros-Plant et le Coteaux-d’Ancenis-Gamay, une surface d’environ 16 000 ha. L’aire de production s’étend géographiquement le long de la vallée de la Loire en amont de Nantes ainsi qu’à l’est et au sud-ouest du département de la Loire-Atlantique. Ses limites extrêmes n’atteignent la Vendée et le Maine-et-Loire que pour une faible part de la production.

    On distingue le Muscadet de Sèvre-et-Maine au sud-est de Nantes, le Muscadet des Coteaux de la Loire, et le Muscadet des Côtes de Grandlieu. Le vignoble, monocépage (Melon), possède un sous-sol composé de roches de l’ère primaire, et se particularise par un système complexe de failles. On y trouve des roches mères éruptives (35 % de gabbros et granites) ou des roches mères métamorphiques (65 % de gneiss, micaschistes, éclogites, amphibolites et prasinites). Du fait de la variété des substrats géologiques et de leur altération, les sols viticoles sont très variés. Cette diversité induit des différences notables de précocité et de rendement. Les vins récoltés sur schistes, micaschistes, gneiss du bassin versant de la Loire et du marais de Goulaine sont généralement précoces et tendres. On les trouve, entre autres, sur les communes du Landreau, du Loroux-Bottereau, Haute-Goulaine et certaines communes des coteaux de la Loire. Les vins récoltés sur le secteur est (Vallet, Mouzillon, Gorges, Corcoué sur Logne…) et issus de terrains de gabbros et roches vertes, sont plus tardifs.

    Les vins et leurs Appellations

    Ce vin blanc sec bénéficie de l’appellation d’origine contrôlée depuis 1936. Son cépage, originaire de Bourgogne, est le Melon dont l’implantation en Pays Nantais remonte au début du xviiie siècle, après qu’une gelée catastrophique eut imposé l’adaptation d’une souche plus résistante.

    Les Appellations d’origine contrôlée sont distinguées suivant la situation géographique de l’aire de production :

    - Le Muscadet de Sèvre-et-Maine. Ce vignoble qui s’étend sur 23 communes représente à lui seul 85 % de la production de Muscadet. Il est cultivé au sud-est de Nantes (cantons de Vertou, Vallet, Clisson et du Loroux-Bottereau). Les sols, composés de roches éruptives très variées, gneiss, granit et gabbro, lui confèrent des arômes à dominante florale.

    - Le Muscadet des Coteaux de la Loire est situé sur les coteaux schisteux ou granitiques de part et d’autre de la Loire.

    - Le Muscadet Côtes-de-Grandlieu. Les sols assez légers et sablonneux permettent d’obtenir des vins généralement précoces.

    - Le Muscadet appellation contrôlée est réparti sur l’ensemble des communes.

    Le Gros Plant est un vin sec, issu d’un cépage unique : la Folle Blanche. Ce cépage, cultivé depuis le xvie siècle, s’adapte à tous les types de sols que l’on trouve dans le vignoble nantais. Le sous-sol est principalement constitué de micaschiste, gneiss, granité et gabbro, avec localement des sédiments sableux du quaternaire.

    Les raisins des vins
    - Muscadet : Melon de Bourgogne, dit aussi Muscadet.

     


    LES MEILLEURS VINS DE L'ANNEE

    (cliquez sur les noms pour accéder aux commentaires de dégustation)

    Robert CHÉREAU

    Domaine des COGNETTES

    Château du COING de SAINT FIACRE

    Domaine de la DURANDIÈRE

    Domaine de L'ESPÉRANCE

    Domaine MÉNARD-GABORIT

    Domaine des PIERRES MESLIÈRES

    Earl POIRON-DABIN

    Domaine de la POITEVINIÈRE

    Domaine de la PYRONNIÈRE

    Domaine des RIGOLES du PIN

    Domaine TOPAZE

    Domaine de la TOURLAUDIÈRE

  • Pin it!

    Les 6 meilleurs vins de Graves

     

    Château CHANTEGRIVEGRAVES Château CHANTEGRIVE

    Château CHANTEGRIVE

    (GRAVES)
    Sas des vignobles Lévèque
    Domaine de Chantegrive - BP 27
    33720 Podensac
    Téléphone :05 56 27 17 38
    Télécopie : 05 56 27 29 42
    Email : chateauchantegrive@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive
    Site : www.chantegrive.com

    Au sommet. Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. C'est une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. “Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer.” Coup de cœur pour ce Graves rouge 2007, de belle couleur soutenue, saveur élégante de petits fruits mûrs, tanins ronds et déjà un peu souple ; beaucoup de fruit pour un vin qui s'annonce très charmeur avec une structure parfaitement équilibrée. Le 2006, puissant, structuré, très élégant, de bouche ample, tout en arômes, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d'épices, de belle évolution. Le 2005 est charpenté et charnu, aux nuances de cassis et d'épices, aux tanins harmonieux mais structurés à la fois, un vin de bouche soyeuse, de couleur profonde, de garde. Le 2003 est savoureux, très représentatif de ce millésime, de teinte pourpre intense, élégant, aux tanins mûrs, tout en bouche, avec des notes de framboise et de cuir. Le Chantegrive blanc 2009, aux arômes très fins (agrumes, genêt), de robe d'un bel aspect limpide et brillant, de bouche friande. Remarquable blanc Caroline 2008, de bouche subtile aux nuances de pamplemousse et d'amande fraîche, suave comme il se doit et d'excellente évolution, un vin qui mérite une cuisine raffinée. Il y a aussi cette Cuvée Henri Lévêque 2007, en hommage à Henri Lévêque, qui est à l'origine de cette belle propriété. Très bien élevé, le vin est de robe rubis profond, avec ces arômes de fruits surmûris, d'épices, de cuir, un vin charnu et charmeur, aux tanins savoureux. Exceptionnel Cérons 2005 (proposé uniquement dans les grands millésimes), vendanges manuelles avec tris successifs, élevage en barriques 12 mois, d'une suavité exceptionnelle, aux senteurs de fleur d'acacia et de miel.
    Château du GRAND BOSGRAVES Château du GRAND BOS

    Château du GRAND BOS

    (GRAVES)
    André Vincent

    33640 Castres
    Téléphone :05 56 67 39 20
    Télécopie : 05 56 67 16 77

    Au sommet. En 1988, André Vincent, précédemment propriétaire du château La Haye, cru bourgeois supérieur de Saint-Estèphe en Médoc au classement de 1932, achetait le Grand Bos qui ne faisait plus de vin depuis 1950. Après avoir restauré les bâtiments, planté, et surtout acquis de vieilles vignes dans le prolongement de sa veine de grave profonde qui redouble la chaleur du soleil et qui est posée sur une assise calcaire tertiaire, il a équipé la propriété en matériel moderne. À la suite d'extensions successives des chais et cuviers en 1992, 1996 et 2000, il a donné à l'exploitation sa physionomie actuelle en 2004 et 2005, par la construction d'un chai souterrain d'une capacité de 500 barriques, et par la réhabilitation du cuvier primitif, désormais au service d'un vignoble couvrant 18,30 ha sur une superficie totale de près de 42 ha. Une réussite, ce Graves 2007, intense en couleur comme en arômes, tannique, très prometteur avec des notes de petits fruits rouges surmûris et d'épices, charnu comme il le faut. Le 2006 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de cuir et de fruits légèrement cuits, d'excellente évolution. Le 2005, charpenté, avec ces senteurs bien marquées de cerise mûre, de poivre et de musc, de bouche souple et fondue, aux tanins très équilibrés et enrobés, est un vin avec beaucoup de matière, de belle garde. Le 2004, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d'épices et de sous-bois, est un vin ample, d'un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière, de garde, naturellement. Le 2003 est un vin puissant, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de griotte mûre. Le 2002 est de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie intensité et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution. Le 2001, de belle robe sombre, est un vin de bouche puissante et dense, aux connotations caractéristiques de petits fruits mûrs légèrement épicés (griotte, cassis...) et de réglisse. Beau 2000, parfumé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, qui évolue parfaitement.


    Château HAUT-CALENSGRAVES Château HAUT-CALENS

    Château HAUT-CALENS

    (GRAVES)
    Thierry Yung

    33640 Beautiran
    Téléphone :05 56 67 05 25
    Télécopie : 05 56 67 05 25
    Email : vignobles.tyung@orange.fr

    À la tête des Deuxièmes Grands Vin Classés. Beau Graves Château Haut-Calens rouge cuvée Prestige 2007, au nez puissant et subtil à la fois, avec ses notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et une touche poivrée, un Vin riche, de bouche dense qui commence à peine à se fondre. Excellent 2006, de couleur pourpre intense, savoureux et élégant, aux tanins mûrs et complets, un Vin très agréable par sa souplesse, tout en bouche, d'une belle finale. Le 2005 est de couleur brillante, charpenté, élégant, tout en bouche, aux tanins amples, un Vin à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise cuite, d'excellente garde. Beau 2004, aux nuances d'humus et de cassis, un Vin de bouche complexe et fondue, qui commence à se goûter parfaitement, de très bonne garde. Le 2003 est de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure, aux tanins mûrs. Le Graves Tradition rouge 2006, très réussi, corsé, d'une belle harmonie tannique, un Vin ferme et soyeux à la fois. Excellent 2005, parfumé, associant couleur et matière, très équilibré, au nez de cassis et d'épices, prometteur. Le 2004, charnu, de robe soutenue, aux tanins soyeux comme à son habitude, est un Vin séduisant qui associe une charpente réelle à une jolie rondeur, de bonne garde. Le 2003 réunit concentration aromatique et souplesse en bouche, aux notes de griotte mûre, coloré, charnu, de bouche soyeuse.

    Château de MAUVESGRAVES Château de MAUVES

    Château de MAUVES

    (GRAVES)
    Famille Bouche
    25, rue François Mauriac
    33720 Podensac
    Téléphone :05 56 27 17 05
    Télécopie : 05 56 27 24 19
    Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
    Site : www.chateaudesmauves.fr

    Classé 1er Grand Vin avec un rapport qualité-prix-plaisir exceptionnel, associé à une convivialité exemplaire de la famille Bouche, pour qui leurs clients sont aussi des amis. Un vrai coup de cœur pour leur Graves rouge 2008, actuellement en élevage, c'est un très beau millésime, à rapprocher du 2005 (petits rendements). La couleur est très intense, le Vin est rond, très parfumé, avec un joli potentiel de garde. Le 2007, coloré et très aromatique, d'une grande subtilité en bouche, aux senteurs de cassis, de fraise et de cuir, corsé, bien charpenté, aux tanins fermes mais distingués. Savoureux 2006, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, sous-bois) comme en structure, aux tanins mûrs, d'excellente garde. Beau 2005, classique, parfumé (framboise, mûre), un Vin bien charpenté, bien charnu, de robe soutenue, suave au palais, légèrement épicé en finale, aux tanins fondus, très charmeur. Le 2004 est très classique, un Vin riche, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois, idéal sur des brochettes d'agneau. Le 2003, très réussi, se goûte particulièrement bien aujourd'hui, un Vin bien charnu, de robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, finement tannique. Le Graves blanc 2008, pur Sémillon, est très parfumé (pomme, citron, tilleul), un Vin qui mêle la fraîcheur à l'élégance, de robe pâle limpide, de bouche souple, bien élevé et très abordable. Très joli 2007, de jolie robe jaune paille, aux nuances de fleurs, finement poivré, bien équilibré, de bouche ample. Le 2006 est fin et délicat, de bouche suave et dense, au nez de fleurs et de pamplemousse, un Vin savoureux et séduisant, à ouvrir sur une sole meunière. Excellent Bordeaux rosé 2008, de belle robe rose pâle, au nez subtil de fraise, de bouche gourmande et légère, et une finale fraîche et franche, très réussi.


    Le premier magazine Webvin

    ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
    L'actualité du vin chaque semaine par e-mail
    E-Mail :

    Château TOURTEAU-CHOLLETGRAVES Château TOURTEAU-CHOLLET

    Château TOURTEAU-CHOLLET

    (GRAVES)
    Maxime Bontoux
    3, chemin de Chollet - BP 18
    33640 Arbanats
    Téléphone :05 56 67 47 78
    Télécopie : 05 56 67 40 09
    Email : tourteauchollet@vitisvintage.com
    Site : www.vitisvintage.com

    Classé 1er Grand Vin. Un domaine sous agriculture raisonnée. Vous ne pourrez qu'aimer ce Graves rouge 2007 (55% Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot), un Vin de caractère, de robe soutenue au reflets noirs et brillants, ample en bouche, au nez expressif dominé par les fruits rouges, légèrement épicé, aux tanins fondus, très réussi. Beau 2006, d'un beau rouge profond, ample et structuré, riche en fruits (griotte, mûre), de belle rondeur, tout en finesse tannique, très parfumé au palais, vraiment remarquable. Le 2005 est riche en couleur comme en matière, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, intense au nez comme en bouche avec des nuances de petits fruits noirs et de truffe, un Vin bien corsé mais très fin, de bouche puissante, de garde. Le 2004 est remarquable, de robe soutenue et brillante, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle fraîcheur représentative du millésime, un Vin charnu et charpenté, de bonne garde bien sûr. Le 2003 est structuré, bien charnu, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais structurés à la fois. Excellent 2002, un Vin de couleur intense, son bouquet révèle une belle osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins, un Vin rond et souple, de bouche soyeuse, d'une belle persistance aromatique. Belle robe or aux reflets verts, pour le Graves blanc 2008 (90% Sauvignon blanc, 10% Sémillon, élevage 100% bois neuf), au nez délicat et persistant d'agrumes, un Vin harmonieux, long en bouche avec des notes vanillées caractéristiques, bien classique du millésime. Le 2007 est tout en finesse, tout en arômes, aux senteurs de lis et de poire, de bouche suave et délicate, d'une belle persistance, parfait sur un crabe farci. Le Vin est d'excellente évolution comme le démontre ce 2006, Trophée Prestige au Concours International des Citadelles du Vin, de belle couleur jaune pâle, avec un nez d'agrumes, très bien équilibré en bouche avec des nuances toastées, un Vin très expressif, puissant et d'une longue finale. Savoureux 2005, aux arômes fins et délicats, de robe d'un bel aspect jaune et or, de bouche friande et fruitée, c'est un Vin puissant au nez comme en bouche. À ses côtés, le Château Chollet Graves rouge 2007, aux tanins souples, est harmonieux, au nez de mûre et d'épices, et ce puissant Château Tourteau Graves rouge 2006, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement boisées, de bouche riche et suave, aux tanins fondus mais riches, d'excellente évolution. Nombreuses récompenses obtenues et un très beau rapport qualité-prix-typicité.

    Château le TUQUETGRAVES Château le TUQUET

    Château le TUQUET

    (GRAVES)
    Paul Ragon

    33640 Beautiran
    Téléphone :05 56 20 21 23
    Télécopie : 05 56 20 21 83
    Email : chateauletuquet@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauletuquet

    Au sommet, également. Le Tuquet et son vignoble figurent déjà sur les cartes royales de belleyme au début du XVIIIe siècle. La chartreuse fut construite vers 1730 (façade sud de Victor Louis). Dans la première édition du Féret (Ch. Cocks 1868) Le Tuquet est classé premier vin de la commune de Beautiran, ce qui sera confirmé par les éditions successives jusqu'à aujourd'hui. A la fin du XIXe siècle, le domaine appartient à la famille du Père de Foucauld qui y séjournera à plusieurs reprises avant son départ pour le Maroc. Il a appartenu ensuite à une grande maison du négoce bordelais, puis fût racheté en 1963 par la famille Ragon, actuellement propriétaire. D'importants travaux ont été faits dans les chais en 1991 : 3 200 hl de cuverie inox supplémentaires, construction d'un nouveau chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage. Superbe Graves rouge 2006, de couleur intense aux reflets noirs, un vin généreux, avec des senteurs de fruits rouges et d'épices, des tanins bien enrobés, très classique et vraiment réussi. Le 2005, charnu comme on les aime, gras, bien structuré, est complexe, avec ces connotations épicées, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, de bouche fondue et parfumée. Remarquable 2004, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, un vin d'excellente évolution et d'une bonne longueur. Si vous en trouvez, le 2000 est remarquable, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme, de garde. Le Graves blanc cuvée Spéciale 2009, bien typé par son Sémillon (95%), au bouquet de fleur d'acacia et d'agrumes, est un vin rond et persistant, harmonieux en bouche, d'une belle fraîcheur persistante, une belle réussite de ce millésime. Avec des arômes floraux et fruités intenses, le 2008 est subtil et puissant à la fois, un vin comme on les aime, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche.
  • Pin it!

    L'Encyclopédie mondiale des vins : aujourd'hui, R, comme Retsina, Rancio, Ramato ou Recioto.

    L'Encyclopédie mondiale des vins : aujourd'hui, R, comme Retsina, Rancio, Ramato ou Recioto.

    RABAT

    Centre viticole du Maroc où l’on produit surtout des rosés friands, des vinsgris”.

    RABIGATO
    Cépage blanc portugais, qui entre dans l’élaboration du Porto blanc avec le Gouveio et les Moscatels.

    RACLET
    Nom suisse d’un outil pour sarcler la vigne.

    rafle (OU RÂPE)
    Grappe de raisin sans ses grains. C’est la partie ligneuse de la grappe qui apporte un surplus de tanin. L’égrappage permet souvent d’éliminer ce côté de dureté.

    RAISIN
    C’est tout simplement le fruit de la vigne (Cépage).

    RAKI
    Voir Arak.

    RAMATO
    Vin cuivré  italien fait de raisins de Pinot grigio ayant macéré brièvement avec leurs peaux.

    RAMISCO
    Le cépage de Colares (près de Lisbonne), qui donne des vins riches en tannins, austères, très lents à se faire (Portugal).

    RANCIO
    1/. Désigne un style de vin blanc madérisé, le plus souvent espagnol.

    2/. Un des caractères agréables que les eaux-de-vie et certains vins fortifiés en alcool acquièrent par un long vieillissement oxydatif, généralement en fûts de bois et au contact de l’air. Voir Banyuls.

    RÂPÉ
    Se dit d’un vin éventé, qu’on essaye de bonifier par macération avec de la rafle ou des copeaux de bois.

    RÂPEUX
    Se dit d’un vin très riche en taninsdur,  qui râpe la langue.

    RAPSANI
    Bon vin rouge grec, provenant de Thessalie, classique, issu des cépages Xinomavro, Krassoto et Stavroto, qui se complètent harmonieusement pour donner ce vin vif et coulant, assez parfumé.

    RASTEAU
    Vins Doux Naturels de la vallée du Rhône. La commune est aussi l’un des villages intéressants des Côtes-du-Rhône méridionales.

    RATAFIA
    Produit obtenu en ajoutant de l’eau-de-vie de marc au moût. On en fait en Champagne.

    REBUSE
    En suisse, c’est le brusque retour d’un temps froid.

    RÈCHE
    Vin rugueux, très astringent, dont le goût peut aussi être occasionné par un emploi trop abusif de bois neuf.

    RECIOTO
    Bon vin italien fort et moelleux fait de raisins passiti.

    RÉCOLTE
    Voir Vendange.

    RÉFRACTOMÈTRE
    Instrument qui sert à mesurer le taux de sucre du raisin.

    REGALEALI
    Prestigieux producteur italien qui soigne particulièrement un “simple” vin de table Rosso del Conte de Sicile, superbe.

    REGIAO DEMARCADA
    Ou RD. Signifie Région Délimitée au Portugal.

    RÉGNIÉ
    C’est le dixième cru du Beaujolais depuis 1988. Un vin assez dense, corsé et parfumé, qui associefinesse et charpente.

    RÉGNIÉ-DURETTE
    La commune est le centre de l’appellation Régnié. Excellente étape dégustative au Domaine Passot Les Rampeaux.

    REHBACH
    Important Grosslage du Bereich Nierstein          situé dans la region de Hesse rhénane (Allemagne), où l’on trouve de très beaux vins. Le Riesling pousse bien et donne ces vins gras, à la fois nerveux et suaves, très parfumés, de bouche intense et persistante.

    RÉHOBOAM
    Bouteille qui contient l’équivalent de 6 bouteilles, soit 4,5 l.

    REICHENSTEINER
    Un croisement Müller-Thurgau, Madeleine angevine et Calabreser-Fröhlich (Allemagne).

    Reims (MONTAGNE DE)
    Excellente région de vignobles champenois, l’une des quatre zones avec la vallée de la Marne, la côte des Blancs et les vignobles de l’Aube. La montagne de Reims fait partie de la falaise de l’île de France et s’étend sur un vaste plateau à faible relief, dont les meilleurs crus soint Ambonnay etBouzy.

    REMONTAGE
    Opération qui consiste à faire couler le moût par le bas de la cuve dans un récipient peu profond et à le reprendre à la pompe pour arroser la surface du chapeau.

    REMUAGE
    Opération qui consiste à faire pivoter les bouteilles sur elles-mêmes jusqu’à ce que le dépôt repose contre le bouchon (voir Méthode champenoise).

    RENDEMENT
    C’est le pourcentage de vin (en hectolitres), produit par hectare. Si la France est un des rares pays à vouloir maîtriser ses rendements, d’autres pays producteurs comme l’Allemagne ne se privent pas pour laisser libres les leurs. Malgré toutes les excuses, les types de vignes ou les artifices œnologiques, un rendement mesuré est le seul gage réel de qualité d’un vignoble digne de ce nom.

    Reserva
    Pour les vins espagnols, cette dénomination spécifie un vin qui a vieilli quelque temps en fûts (dont deux ans au moins en barriques pour un Gran Reserva), ou en bouteilles avant sa commercialisation (deux à trois ans). C’est un gage de qualité. Employé aussi au Portugal.

    RESSE
    Parchet de vigne en côte, soutenu par un mur, surtout dans le Chablais suisse.

    RESSAT
    Repas réunissant patron et personnel à la fin des vendanges, en suisse.

    Retsina
    Le vin grec unique et très populaire, au goût caractéristique de “résine”, que les Grecs consomment en quantité non négligeable dans les tavernes, sous une tonnelle (il vaut mieux être à l’ombre en effet pour s’y familiariser).

    Surtout blanc, issu des cépages Savatiano et Rhoditis, le vin est élaboré exactement comme lesvins secs. C’est l’addition de morceaux de résine de pin aux moûts avant ou pendant lafermentation (pour éviter auparavant la tendance naturelle à l’oxydation), retirés ensuite avec la lielors du soutirage, qui confère au vin toute son originalité, et cette amertume unique.

    RETZ
    Basse-Autriche. La commune est au centre des vignobles du Weinviertel, et, aux côtés de viinsBlancs légers et frais, produit aussi un rouge tout en rondeur, qu’il faut boire un peu frais.

    REUILLY
    France. En plein cœur du Berry, cette petite appellation produit des vins de Loire Blancs, rouges et rosés. Quelques bouteilles intéressantes.

    RD
    Voir Regiao Demarcada.

    Rheingau
    Historiquement, le Rheingau a toujours été une référence. En 1435, le Riesling est cité pour la première fois par écrit dans la région de Hochheim. Déjà, le grand intérêt de la cour des archevêques de Mayenne pour ces vins, sur le plan fiscal mais aussi pour le plaisir, a forcé l’achèvement de la culture viticole au Moyen Age. Les monastères y ont joué un rôle considérable, comme l’Abbaye des bénédictins de Johannisberg (fondé en 1100) et le       monastère cistercien d’Eberbach (établi en 1136). Voir aussi Allemagne...

    LIRE LA SUITE

     


    LES VINS DU MONDE
    Afrique du SudAlgérie,AllemagneArgentineAustralie,AutricheEspagneItalie,UruguayBulgarieCalifornie,ChineChypreGrande-BretagneGrèceNouvelle-ZélandeRoumanieSlovénie,SuisseTunisieTurquie,CanadaChiliJaponLiban,Portugal

  • Pin it!

    Ne vous faites pas avoir avec les millésimes...

    Ne vous faites pas avoir avec les millésimes... La vraie carte des millésimes : la Vintage Code ©

    Comment lire ce tableau

    Qu’est-ce qui la différencie de la multitude des autres cartes où les étoiles se mélangent aux notes ?

    Deux choses :

    - La première c’est la rigueur, la sévérité même avec laquelle j’ai noté la qualité intrinsèque des millésimes, c’est-à-dire de la vendange. C’est la note du bas, en noir.

    - La seconde chose, le “plus” de la Table Vintage Code, c’est sa seconde note (celle du haut, enBordeaux). Pour la première fois au monde, j’ai fait entrer un paramètre primordial : la valeur de la dégustation actuelle de chaque millésime !


    Pour 2010, c’est bien entendu une estimation de la qualité de la vigne qui est prise en compte, au moment où je “boucle” mon Guide, début Juillet. Cette note est donc appelée à évoluer et à s’affiner selon les conditions climatiques des mois qui précèdent les vendanges.


    Comprendre l’évolution

    Pour les vins, en effet, la qualité du millésime n’est pas suffisante en soi, c’est son devenir, son potentiel qualitatif, dans le temps, qui importe le plus. Il y a toujours un moment où les vins sont bons dans leur cycle de vie, Il n’y a pas de mauvais millésimes, il n’y a que des millésimes « délicats » ! Chaque année, cette note change, et il s’agira donc de noter, différemment ou non, selon l’évolution des vins, leur réelle valeur du moment.

    Prenons des exemples :

    - À Bordeaux, le millésime 1998 – que j’ai noté 15 en valeur intrinsèque – est un grand millésime, très classique, encore austère, dans la lignée du 1988. Aujourd’hui, ce millésime se goûte difficilement. Dans la Vintage Code 2010, j’ai donc noté un 14 sur 20, qui signifie que ce millésime peut vous procurer du plaisir, mais qu’il vaut mieux attendre encore un peu, car il a, normalement, un réel potentiel de garde...

    LIRE LA SUITE ET TELECHARGEZ GRATUITEMENT LA CARTE DES MILLESIMES

     

  • Pin it!

    Mes Côtes-de-Bourg préférés

    Dénommée la “Suisse girondine” à cause de son relief accidenté qui ondoie de coteaux en vallons, la région de Bourg (4 000 ha) est baignée par la Dordogne. On trouve ici une réelle typicité, un style qui lui est propre, où le Merlot prédomine souvent, et vient s’allier aux Cabernets pour créer ces vins qui associent puissance et charme, et possèdent une belle longévité.

    Les meilleurs :

     

    Château la CROIX DAVIDS

    Château la CROIX DAVIDS

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Didier Meneuvrier

    33710 Lansac
    Téléphone :05 57 94 03 94
    Télécopie : 05 57 94 03 90
    Email : chateau.la-croix-davids@wanadoo.fr

    Valeur sûre. La propriété est un ancien monastère lazariste de la fin de l'époque gallo-romaine, le domaine constituait une étape incontournable sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le château appartient à la famille des propriétaires actuels depuis 1800. Un beau Côtes-de-Bourg Prestige 2007, issu d'un vignoble de 40 ha (Merlot noir et Cabernets), de robe grenat intense, aux notes de cassis bien mûr, corsé, un vin typé, avec ses notes persistantes de fumé et de cerise noire, d'une belle finale. Excellent 2006, de couleur soutenue, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, très bien vinifié, riche et ample. Le 2005 est riche en couleur, corsé et typé, au nez de fruits confits et d'humus, un beau vin souple et dense, généreux et rond. Le 2004 est un vin de couleur profonde, parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents. Goûtez aussi le Côtes-de-Bourg Tradition, corsé et complexe, aux nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d'épices.

    Château GRAND-MAISON

    Château GRAND-MAISON

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Jean Mallet et Hervé Romat
    Valades
    33710 Bourg-sur-Gironde
    Téléphone :06 08 88 10 69 et 06 07 15 84 84
    Email : cht.grandmaison-bourg@wanadoo.fr

    Le domaine de 6,5 ha d'une seule unité est situé sur les hauteurs dominant presque toute l'appellation. Viticulture raisonnée, traçabilité totale, vignes de 30 à 40 ans sur sol argilo-calcaire... donnent ce Côtes-de-Bourg 2007, avec des notes caractéristiques d'humus et de griotte bien mûre, de bonne base tannique, ample en bouche, un vin classique et dense, prometteur. Le 2006, aux arômes de fruits mûrs (cerise noire) et d'épices (cannelle), légèrement poivré, riche et coloré, est de belle teinte pourpre, dense au nez comme en bouche. Le 2005, charpenté, de bouche puissante, un vin gras et corsé, harmonieux, qu'il faut savoir attendre pour mieux profiter de son potentiel.

    Château de GRISSAC

    Château de GRISSAC

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Bernadette Cottavoz

    33710 Prignac-et-Marcamps
    Téléphone :05 57 68 31 65
    Télécopie : 05 57 68 31 65
    Email : chateaudegrissac@aol.com

    Un vignoble de 21 ha planté sur des sols argilo-calcaires. Le Côtes de Bourg 2007 (65% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec), élevé en fûts de chêne, est intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, de robe grenat soutenu, de bonne charpente, avec des tanins mûrs, un vin ample et de très bonne évolution. Beau 2005, tout en couleur et en matière, avec ces petites notes de poivre, de groseille et d'humus, aux tanins très équilibrés et savoureux à la fois, bien corsé et gras. Le 2004, de base tannique importante mais bien répartie, est un vin dense, au nez complexe et subtil à la fois, avec des notes de groseille et de cassis, charnu comme nous les aimons. Remarquable 2003, au nez intense de sous-bois et d'épices, onctueux et persistant, de bouche riche, tout en arômes comme le 2001, aux tanins très élégants mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, mûre), qui commence à s'ouvrir.

    Château HAUT-MACÔ

    Château HAUT-MACÔ

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Famille Mallet

    33710 Tauriac
    Téléphone :05 57 68 81 26
    Télécopie : 05 57 68 91 97
    Email : hautmaco@wanadoo.fr
    Site : www.hautmaco.com

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui s'étend sur quelque 49 ha (50 % Merlot, 40 % Cabernet-Sauvignon et 10 % Cabernet franc, éraflage, contrôle des températures, cuvaisons longues, collage au blanc d'œuf…). Exceptionnel Côtes-de-Bourg cuvée Jean-Bernard 2007 (70 % Merlot et 30 % Cabernet-Sauvignon, issu de vignes âgées de 30 ans en moyenne), très bien élevé en barriques neuves, au nez concentré (violette et cassis), de robe foncée, de bouche souple et charnue à la fois, un vin tout en arômes, associant richesse et souplesse, délicatement boisé. Le 2006 est bien charnu, très parfumé, au nez légèrement poivré, de jolie teinte pourpre, associant structure et élégance, aux tanins fondus mais très présents, de garde évidemment. Intense et savoureux, le 2005, aux arômes de violette, de groseille et d'épices, aux tanins souples et présents à la fois, est un vin avec beaucoup de structure, concentré mais très fin, de très belle évolution. Très beau 2004, riche en couleur comme en matière, au nez intense de fruits et d'humus, très parfumé (fruits mûrs, vanille...), tout en bouche, de garde. Le 2003 est classique des belles réussites de l'appellation, de couleur rubis, puissant et savoureux, au nez à dominante de cerise noire et de mûre, légèrement épicé, aux tanins qui commencent à peine à se fondre. Le Côtes-de-Bourg traditionnel 2007 est de bouche parfumée, un vin charnu, riche en couleur, aux tanins savoureux, au nez intense de fruits et d'humus. Excellent 2006, de couleur grenat, aux tanins parfumé (mûre, épices…), un vin qui associe puissance et finesse. Beau 2005, de belle couleur, parfumé, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, fondu, de très bonne garde. Leur Clairet de Bordeaux 2008, 70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon, élevé sur lies fines, est toujours l'un des meilleurs de l'appellation, avec cette vivacité associée à une belle suavité en bouche, ce qui fait tout son charme. Superbe rapport qualité-prix-typicité.

    Château HAUT-MOUSSEAU

    Château HAUT-MOUSSEAU

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Famille Briolais

    33710 Teuillac
    Téléphone :05 57 64 34 38
    Télécopie : 05 57 64 31 73
    Email : aurorebriolais@vignobles-briolais.com

    Un vignoble de 33 ha planté sur des sols argilo-calcaires et graveleux. Le Côtes-de-Bourg cuvée Prestige 2007 (60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, issu d'une sélection de vieilles vignes sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts durant 14 à 16 mois), est riche et parfumé en bouche, avec des nuances de pruneau confit, alliant structure et velouté en bouche, tout en finesse aromatique, de belle robe soutenue. Le 2006 est un vin de belle charpente, de couleur grenat, au nez délicat qui développe des notes de fruits noirs mûrs (groseille, mûre) et d'épices, un vin qui allie rondeur et densité, prometteur. Le 2005, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, est structuré, ample, avec des tanins marqués mais qui se fondent délicatement, de garde. Goûtez l'Optimus du Château Pontac-Gadet, vin dense aux arômes très complexes de fruits mûrs, opulent et élégant, d'une belle longueur.

    Château les HEAUMES

    Château les HEAUMES

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Jean-Michel Robin

    33710 Saint-Ciers-de-Canesse
    Téléphone :05 57 64 89 99
    Télécopie : 05 57 64 84 48
    Email : robindesvignes@wanadoo.fr

    Une place toujours enviée dans le Classement avec son Côtes-de-Bourg 2007, où s'entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits, bien coloré, de bouche dominée par les épices (cannelle) et les fruits rouges cuits, dense, tout en finesse et distinction. Le 2006, riche en couleur comme en arômes, avec ce nez intense de petits fruits noirs, est corsé et harmonieux, aux tanins fondus mais bien présents, délicatement épicé au boisé fin et discret, d'excellente évolution. Beau 2005, où dominent les épices et les petits fruits rouges cuits, aux tanins très élégants mais denses, un vin puissant et savoureux. Le 2004 est charnu, aux senteurs complexes de fruits cuits et de cuir, aux tanins harmonieux. Le 2003 est bien typé, coloré, avec des tanins souples et très équilibrés, un vin qui se goûte parfaitement bien actuellement.

    Château L'HOSPITAL

    Château L'HOSPITAL

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Christine et Bruno Duhamel
    Earl ALVITIS
    33710 Saint-Trojan
    Téléphone :05 57 64 33 60
    Télécopie : 05 57 64 33 60
    Email : alvitis@wanadoo.fr

    Vignoble de 8 ha sur terroir argilo-limoneux (culture raisonnée sans emploi de désherbant ni d'insecticide, vendanges manuelles, éraflage à 100%, élevage en fûts 24 mois...). Le Côtes-de-Bourg 2006, élevé en fûts de chêne, de belle matière, est un vin de couleur soutenue, au nez puissant de cassis et de sous-bois, où la distinction s'associe à la richesse, vraiment réussi. Excellent 2005, de bonne bouche, au nez où dominent les fruits cuits, un vin de couleur profonde, bien parfumé (cassis), où la souplesse prédomine et qui poursuit une belle évolution. Le 2004, de robe pourpre, intense, aux tanins puissants, est un vin à la fois riche et souple, au parfum de fruits confits et d'humus, légèrement épicé, tout en bouche. Goûtez la cuvée L'Estocade 2005, un vin fort en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample et persistant en bouche, aux tanins enrobés.


    Château du MOULIN VIEUXCÔTES-DE-BOURG Château du MOULIN VIEUX

    Château du MOULIN VIEUX

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Jean-Pierre et Cédric Gorphe

    33710 Tauriac
    Téléphone :05 57 68 26 21
    Télécopie : 05 57 68 29 75
    Email : chateau.du.moulin.vieux@wanadoo.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La propriété s'étend sur 24 ha à l'ouest de la commune de Tauriac, sur l'un des meilleurs terroirs argilo-calcaires de l'appellation (55 % Merlot, 40% de Cabernet franc et Sauvignon et 5% de Malbec pour la cuvée sélection). On y goûte ce superbe Côtes-de-Bourg Clos 2007, issu des meilleures parcelles (vieilles vignes de plus de 50 ans plantées pour 50% de Merlot, 30% de Cabernet-Sauvignon et 20% de Malbec, rendement moyen de 25 hl/ha), très bien élevé en barriques, de couleur pourpre, généreux, corsé, aux tanins savoureux et riches à la fois, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau en finale. Beau 2006, de robe pourpre et brillante, aux nuances marquées par l'humus et les petits fruits rouges, de bouche généreuse. La cuvée Sélection 2007 (bien élevée 8 à 14 mois en barriques) est un vin d'un beau rouge profond, ample, velouté et fruité, avec des tanins ronds. Le 2006 est de belle robe soutenue, aux tanins mûrs et présents à la fois, très parfumé, corsé, harmonieux et persistant. La qualité des millésimes est d'une grande régularité. On le voit avec le 2004, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et des arômes de petits fruits rouges intenses (cassis, cerise), d'une jolie finale, très classique comme le 2003, coloré et charpenté, un très beau vin, puissant comme on les aime, aux tanins très riches et bien équilibrés, de jolie robe grenat, d'une belle harmonie avec ces notes de fruits rouges cuits et sa touche poivrée caractéristique. Savoureux 2002, ux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique. 2001, d'une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche veloutée, d'excellente évolution. Superbe rapport-qualité-prix-typicité.

    le CLOS du NOTAIRECÔTES-DE-BOURG le CLOS du NOTAIRE

    le CLOS du NOTAIRE

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Roland Charbonnier

    33710 Bourg-sur-Gironde
    Téléphone :05 57 68 44 36
    Télécopie : 05 57 68 32 87
    Email : infos@clos-du-notaire.fr
    Site : www.clos-du-notaire.fr

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Superbe Côtes-de-Bourg cuvée Notaris 2006, au nez de petits fruits cuits, qui allie puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés, classique et prometteur. Remarquable 2005, très bien élevé, exceptionnel millésime, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d'humus et de cerise noire, de bouche ample, de belle présence tannique, un grand vin, très prometteur. La cuvée Notaris 2004, au nez où s'entremêlent des notes d'épices et de fruits mûrs, est riche, d'une belle longueur, un vin puissant et harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et structurée, de jolie garde. La cuvée Notaris 2003 est de robe intense, aux tanins à la fois riches et souples, très équilibrée, bien charnue, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante. Le Côtes-de-Bourg 2007 est un vin généreux, très aromatique, avec des tanins soyeux, de bouche dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé. Plus charnu, le 2006 est un vin comme on les aime, aux tanins très élégants mais riches également, de jolie robe grenat, d'une belle harmonie avec ces notes de petits fruits rouges mûrs, de bonne charpente. Beau 2005, corsé et savoureux, aux tanins riches, souples et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche persistante, de belle garde. Très classique, le 2004 est puissant, de belle robe grenat, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis. Beau 2003, aux notes de fruits mûrs avec des nuances d'épices et de truffe en bouche, aux tanins bien présents. Le 2002 est d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux senteurs de fruits, de cannelle et d'humus, bien structuré au nez comme en bouche. Le 2001, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d'épices et de fumé, très bien élevé, est riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé, bien marqué par son terroir. Formidable rapport qualité-prix-typicité.

    Château ROUSSET

    Château ROUSSET

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Gérard Teisseire

    33710 Samonac
    Téléphone :05 57 68 46 34
    Télécopie : 05 57 68 36 18
    Email : gteisseire@aol.com

    Domaine de 24 ha de vignes situé sur des coteaux argilo-calcaires et graveleux exposés au midi. Superbe Côtes-de-Bourg Grande Réserve 2005, charnu, très savoureux, aux nuances raffinées de sous-bois, de mûre et de poivre, finement tannique, de bonne bouche, un vin ample et charnu aux tanins fondus, de garde comme en atteste ce 99, généreux, coloré, ample et velouté, tout en bouche. Le Côtes-de-Bourg cuvée Tradition 2006 est bien parfumé, au nez ample qui développe des notes de sous-bois et de cerise mûre, tout en arômes, d'excellente évolution, à ouvrir sur un rôti de porc. Excellent 2005, au nez à dominante de cerise noire et de mûre, légèrement épicé, très équilibré, un vin ample, aux tanins qui commencent à peine à se fondre.

    Château TOUR de COLLIN

    Château TOUR de COLLIN

    (CÔTES-DE-BOURG)
    Denis Levraud

    33710 Bourg-sur-Gironde
    Téléphone :05 57 68 46 26
    Télécopie : 05 57 68 37 16
    Email : denis.levraud33@orange.fr

    Un vignoble de 15 ha planté dans un sol argilo-calcaire et graveleux. Beau Côtes-de-Bourg 2006, bouqueté et persistant, aux tanins riches, équilibrés, un vin qui allie une charpente réelle à une jolie rondeur, de bouche parfumée (mûre, humus...), d'une belle finale. Le 2005 est tout en arômes et structure, d'une belle ampleur, bien équilibré, un vin qui sent la fraise des bois et l'humus, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche complexe. Le 2004, de couleur grenat, aux tanins bien présents, est riche en arômes (fruits noirs, sous-bois...), tout en souplesse. Le 2003 est dense et généreux, avec des nuances de fruits rouges mûrs, légèrement épicé en bouche, et commence à très bien se goûter comme ce 2002, très parfumé, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l'humus.
    TOUT SAVOIR SUR LES VINS DE BORDEAUX
  • Pin it!

    Vous aimez la Corse ? Vous avez raison !

    La Corse ! Ce nom nous fait immanquablement penser à Napoléon… et au ciel limpide, aux grandes plages de sable fin, aux petites criques où il fait bon se prélasser. Cette région au patrimoine forestier important est le fief du gibier à plumes. Les sangliers et les mouflons vivent également dans ces grands espaces, sans oublier les oiseaux, essentiellement les merles avec lesquels on fabrique de succulents pâtés.

    Côté viandes, on trouve essentiellement des porcs, chèvres et cabris. La cuisine corse est riche en charcuterie. Tout d’abord le jambon : enduit de sel, conservé vingt à trente jours au saloir puis dessalé pendant 24 heures, il est ensuite recouvert de poivre et de piment avec une fumaison de deux jours et reste en réserve de longs mois avant d’être dégusté. Il existe également un dérivé du jambon, le « prisuttu », autrement dit des rouelles au salpêtre. Saucisses et saucissons tiennent une grande place dans la tradition culinaire corse, généralement relevés parce que roulés dans le poivre : « coppa », « lonzo » et « salamé » sont succulents. Les saucisses les plus connues sont la « figatella », sèche ou fumée, la »bologna », faite à base de joue de porc. Autres spécialités : le petit salé corse, le « mezzina », et le « ghialadicciu » –mélange de cœur, de langue et estomac de porc agrémenté d’ail et de piment–, la « panzetta » ou lard de poitrine, et les tripettes corses : « trippa-piena », « minusgelli », tripes de cabri ou d’agneau.

    La charcuterie corse compte aussi les terrines, les pâtés –de merle entre autres–, les salmis de gibier et la grande spécialité, la « migisca », lamelles de chèvre trempées dans du vinaigre, séchées au soleil, servies grillées ou pour accommoder un ragoût.

    Côté poissons, on retrouve en Corse tous les poissons méditerranéens, rouget, daurade, bar, sardine, raie, congre, rascasse, grondin, chinchard, maquereau, ainsi que les huîtres d’Urbino et de Diana. Tous ces poissons servent de base à de nombreuses soupes comme par exemple le « ziminu », plat voisin de la bouillabaisse. Autre spécialité, la soupe aux châtaignes qui voisine souvent avec celle aux pois chiches, aux fèves, au lard, aux légumes. Et, originale, la « cinarella », préparée avec des herbes... LIRE LA SUITE

     

    LES VINS CORSES

    LE TOP VINS CORSE DE L'ANNEE

    (cliquez sur le nom pour accéder aux commentaires de dégustation)

     

    Domaine GENTILE
    Domaine de GRANAJOLO
    Clos LUCCIARDI
    Domaine MAESTRACCI
    Domaine PERALDI

    Domaine de TORRACCIA

    De très beaux vins dégustés cette année, dans les trois couleurs (les rosés sont, notamment, superbes). L’île de Beauté est une île (la troisième de la Méditerranée), mais aussi une montagne en plein cœur de la mer qui prend en écharpe sur près de 200 km l’île du nord-ouest au sud-est, qui porte 20 sommets à plus de 2 000 m, crée deux versants très différents.

    Les terroirs et les sols sont donc diversifiés, ce qui explique la typicité de ces vins que l’on prend le temps de savourer sur un porcelet, des terrines ou des poissons grillés. Les blancs sont toujours un peu sauvages (certains vraiment remarquables), les rouges corsés, puissants, très parfumés, très typés, très marqués par ces cépages qui leur sont propres (Vermentino, Nielluccio, Sciacarello), auxquels s’associent les SyrahGrenache, Ugni blanc ou Malvoisie.


    Pour tout savoir sur les vins Corses, cliquez ICI

    Pour les Classements des meilleurs vins de l'année, cliquez ICI

    Pour le Top Vignerons de Corse, cliquez ICI

     

     

     

  • Pin it!

    Les meilleurs vins du Médoc typés et abordables

    Vous aimez les vins du Médoc typés et abordables ? Voici les meilleurs :

    Château La TOUR de BYMÉDOC Château La TOUR de BY

    Château La TOUR de BY

    (MÉDOC)
    Frédéric Le Clerc
    5, route de la Tour de By
    33340 Bégadan
    Téléphone :05 56 41 50 03
    Télécopie : 05 56 41 36 10
    Email : info@la-tour-de-by.com
    Site : www.la-tour-de-by.com

    Une place très enviée dans le Classement 2010. “Le millésime 2007, nous dit Frédéric Le Clerc, est d'une structure moins imposante que le 2008, c'est un vin très fruité, friand, qui plaît beaucoup en ce moment. La bonne proportion de Cabernet-Sauvignon qui entre dans son assemblage lui permet de prétendre vieillir plusieurs années mais il est déjà très agréable à déguster maintenant.” Vous aimerez donc comme nous ce Médoc 2007, de robe grenat, charnu, au nez complexe (cerise, épices...), ample, aux notes d'humus, de pruneau et de cassis en bouche, un vin tout en bouche, aux tanins mûrs. Le 2006, toujours marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, charnu comme il se doit, de belle charpente. Superbe 2005, encore fermé, à la fois plein et distingué, aux notes persistantes de fruits mûrs (cassis et framboise) et de réglisse, un vin qui allie concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche, de belle garde. Le 2004 est particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez caractéristique d'épices et de sous-bois, exhalant des notes persistantes, aux tanins souples. Le 2003 est de belle robe soutenue et brillante, très riche, d'une jolie concentration d'arômes (cassis, épices…), persistant et très bien équilibré. Le 2002 est charpenté, élégant, aux tanins denses, tout en bouche, avec des notes caractéristiques de mûre et de pruneau, de garde. Beau 2001, où l'élégance prédomine, avec ces petites nuances d'humus et de fraise des bois mûre, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus.
    Château le BOURDIEU

    Château le BOURDIEU

    (MÉDOC)
    Guy Bailly
    1, route de Troussas
    33340 Valeyrac
    Téléphone :05 56 41 58 52
    Télécopie : 05 56 41 36 09
    Email : guybailly@lebourdieu.fr
    Site : www.lebourdieu.fr

    Un vignoble de 35 ha planté sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d'argile (c'est ce que l'on appelle des “croupes”). On y élève fort bien ce Médoc 2006 (50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), charpenté, aux notes de griotte et de sous-bois, dense, avec ses nuances d'humus et de cassis, de bouche bien présente, qui poursuit une belle évolution. Le 2005 est puissant, coloré et intense au nez comme en bouche (fruits mûrs et poivre), ample, avec de la matière, aux tanins riches, un vin qui devrait tenir toutes ses promesses. Savoureux 2004, bien corsé, très bien élevé, de robe pourpre, aux tanins soyeux mais bien présents, au nez complexe où dominent le cuir, la framboise et les sous-bois. Le 2003, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, est riche et charnu, au nez dominé par le cassis. Le 2002 est de belle robe soutenue, un vin très parfumé, au nez de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé, de belle charpente, généreux, alliant structure et rondeur en bouche.


    Domaines LAPALUMÉDOC Domaines LAPALU

    Domaines LAPALU

    (MÉDOC)
    Jean-Michel Lapalu
    1, rue du 19 Mars
    33340 Bégadan
    Téléphone :05 56 41 50 18
    Télécopie : 05 56 41 54 65
    Email : info@domaines-lapalu.com
    Site : www.domaines-lapalu.com

    Savoureux Médoc Château Patache d'Aux 2007, aux tanins denses, un vin qui allie structure et charme, souplesse et richesse, aux notes de fruits mûrs avec des nuances de truffe en bouche, équilibré, où la souplesse prédomine, tout en nuances. Le 2006 est un vin de belle couleur, corsé, velouté, parfumé, avec ces notes de mûre et de sous-bois, aux tanins fermes et ronds à la fois. Beau 2005, riche en couleur comme en charpente, tout en complexité d'arômes (fruits noirs bien mûrs, poivre), typé, de bonne base tannique, associant structure et finesse, qui poursuit sa belle évolution. Le Château Patache d'Aux cuvée Flora Médoc 2006, de robe foncée, au nez légèrement épicé, finement tannique, ample, concentré, riche et parfumé (griotte, mûre, humus), très charnu, d'une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés, très réussi. À ses côtés, le Médoc Château Lacombe Noaillac 2006 est un vin de bouche puissante et savoureuse, de belle robe, aux senteurs subtiles de petits fruits rouges mûrs avec des notes d'épices, très structuré, bien charpenté, de bonne garde. Beau 2005, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, complexe au nez comme en bouche, dominé par le cassis et les épices. Beau Haut-Médoc Château Liversan 2006, riche en couleur comme en arômes, bien charnu comme il se doit, de très bonne évolution, de bouche puissante et souple à la fois. Le 2005, rond, tout en souplesse, tout en bouche, bien épicé, avec des senteurs de cassis et d'humus, des tanins très équilibrés, de très bonne garde. Le Haut-Médoc Château Liversan cuvée Sophie, cuvée produite en très petite quantité sur deux parcelles, les plus anciennes du domaine, dont les arômes fruités se marient avec le torréfié de la barrique, aux tanins concentrés, souples, est un vin très harmonieux. Excellent Haut-Médoc Château Lieujean 2006, médaille de Bronze aux Vinalies de France, avec des tanins présents, de bouche ample et typée, alliant structure et rondeur, riche en arômes (griotte, cuir), un vin ferme et classique, de très bonne garde.
    Château TAFFARD de BLAIGNANMÉDOC Château TAFFARD de BLAIGNAN

    Château TAFFARD de BLAIGNAN

    (MÉDOC)
    Henri Cadillac
    10, rue de Hontane
    33340 Ordonnac
    Téléphone :05 56 09 00 00
    Télécopie : 05 56 09 04 28
    Email : contact@taffarddeblaignan.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/taffarddeblaignan
    Site : www.taffarddeblaignan.com

    Henri Cadillac, chaleureux et passionné, qui s'attache à conserver une régularité qualitative exemplaire associée à des prix fort sages, ce qui n'est pas rien. Le vignoble s'étend sur 18 ha sur un sol argilo-calcaire relativement plat par suite des dépôts alluvionnaires des terrasses fluvio-marines de la fin du Tertiaire. Les cépages sont le Merlot et le Cabernet-Sauvignon à parts égales. La récolte 2009, belle en qualité et en quantité, très saine, sera très bientôt assemblée, comme l'année 2008, les malo-lactiques terminées fin décembre. On patiente avec ce remarquable Médoc 2007, bien corsé, bien typé, aux tanins puissants, au nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, associant structure et finesse, de belle évolution comme le 2006, de bouche dense et puissante, un vin coloré, souple, bien corsé comme il le faut, au parfum de cerise et de sous-bois, vraiment très abordable. Le 2005, l'un des meilleurs dégustés dans ce millésime, est très parfumé (framboise, groseille, cassis), dense et riche, un vin qui allie distinction et structure, de belle base tannique, légèrement épicé en finale, vraiment très réussi, avec beaucoup de potentiel. Le 2003, bien charnu, est tout en bouche, d'une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d'épices. Le 2002 est de belle couleur, de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), un vin très équilibré, gras, aux tanins savoureux. Goûtez aussi son excellent Second Vin, Château Taffard (vinification en cuves en acier inoxydable, avec contrôle des températures, dont la fermentation alcoolique est suivie de 3 à 4 semaines de macération, puis fermentation malo-lactique après pressurage des marcs) où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche corsée, aux tanins équilibrés et mûrs, à déboucher sur un rôti de porc. Beau rapport qualité-prix-typicité.
    Château de PANIGON

    Château de PANIGON

    (MÉDOC)
    Georges Dadda

    33340 Civrac-en-Médoc
    Téléphone :05 56 41 37 00
    Télécopie : 05 56 41 37 00
    Email : dwl.france@orange.fr

    Belle place dans le Classement avec ce Médoc Cru Bourgeois 2008, encore fermé bien sûr, corsé, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et la réglisse, finement tannique, un vin comme on les aime, d'une belle persistance aromatique. Le 2007, de très bonne bouche, est bien charnu, aux tanins harmonieux, avec des nuances de fruits surmûris et d'épices, de belle couleur cerise noire, riche et velouté au palais avec de la personnalité, très réussi. Excellent 2006, à l'expression aromatique très prononcée (prune cuite, griotte) alliant finesse et structure, de bouche pleine, aux tanins bien fermes, de belle matière, dense en finale. Beau 2005, au nez subtil et intense à la fois, un vin corsé et persistant, avec ces notes de pruneau et de sous-bois, coloré, qui allie finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche succulente, de garde. Très agréable Rosé de Panigon cuvée Valombreuse 2008, au bouquet gourmand, frais, rond et léger, qui a bien mérité sa médaille d'Argent au Mondial du Rosé 2009.

    Château Le TEMPLE

    Château Le TEMPLE

    (MÉDOC)
    Denis Bergey
    30, route du Port de Goulée
    33340 Valeyrac
    Téléphone :05 56 41 53 62 et 05 56 41 56 45
    Télécopie : 05 56 41 57 35
    Email : chateauletemple@orange.fr

    Le vignoble de 26 ha est situé sur une croupe de graves garonnaises et exploité par la famille depuis 3 générations (60% Cabernet-Sauvignon, 35% Merlot et 5% Petit Verdot). Excellent Médoc Cru Bourgeois 2007, de robe pourpre sombre, aux arômes de fruits noirs avec des notes de grillé, mêlant structure et rondeur, bien équilibré, fort bien élevé, avec des tanins bien présents, de bouche riche. Le 2006 est un vin dense et puissant, aux senteurs de groseille et de cuir, corsé, aux tanins élégants mais fermes également, de belle robe grenat, de bouche bien présente, épicée et charnue. Le 2005, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins riches, est de bouche charnue, un vin qui poursuit sa belle évolution.

     

     

     

    Château les MOINES

    Château les MOINES

    (MÉDOC)
    Claude Pourreau
    9, rue Charles Plumeau
    33340 Couquèques
    Téléphone :05 56 41 38 06
    Télécopie : 05 56 41 37 81
    Email : mail@chateau-les-moines.com

    Un vignoble de 30 ha (75% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, avec une moyenne d'âge des vignes de 26 ans, plantées sur une bande de calcaire riche en fossiles). Ce Médoc Prestige 2007, élevé en barriques, est très élégant, gras et riche, au bouquet intense avec ces notes de sous-bois et de fruits rouges frais, de bouche ample et fondue, fort bien élevé, prometteur. Savoureux 2006, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, complet, au nez de fruits rouges et une pointe d'épices caractéristique, charnu en bouche, tout en subtilité, un vin qui se goûte très bien aujourd'hui, de bonne garde. Le 2005, élevé en barriques, est de jolie robe grenat profond, dense et très parfumé (petits fruits rouges, cuir), avec des tanins ronds et présents, un vin équilibré qui emplit bien la bouche, aux nuances de fumé typiques, d'une belle finale. Le 2004 allie finesse et structure, au bouquet concentré, de couleur profonde, aux saveurs épicées.

     

     

     

    ET AUSSI : QUAND LA REGION BORDELAISE SE MET A TABLE

     

    La simple évocation des régions landaise et bordelaise met nos papilles gustatives en état d’alerte. Nous sommes prêts à succomber à une bonne tranche de foie gras agrémentée d’une bonne bouteille. Eh oui, il n’y a pas que ces mets réputés à juste titre, il y en a d’autres : l’agneau de Pauillac, celui du Béarn, les poulets et canards de Barbarie des Landes, les bovins provenant du Béarn, les oies et le petit gibier, grives, ortolans, palombes, lapins de garenne, sans oublier le porc qui, comme vous le verrez plus loin, est utilisé sous forme de jambons principalement dans les Pyrénées et le Périgord.

    En dehors des foies gras d’oie et de canard au demeurant succulents, relevons comme autres spécialités le cou d’oie farci, les confits d’oie du Périgord, ceux de canard du Lot-et-Garonne, de nombreux jambons, dont le fameux jambon de Bayonne, les andouillettes du Béarn et du Périgord. Cette dernière se différencie de la précédente par sa préparation : on utilise une partie de l’estomac qui la compose hachée, l’autre partie étant coupée en fines lanières. Dans le Béarn, en revanche, l’andouillette est essentiellement composée de lanières de panse de porc. Cette région culinaire n’a pas oublié la recette du boudin, avec une particularité, celui de Quercy préparé à base d’orange... LIRE LA SUITE

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu