Avertir le modérateur

  • Pin it!

    A Pomerol, les terroirs signent les vins

    A Pomerol, les terroirs signent les vins. On a beau planter du Merlot aux quatre coins de la planète, nulle part ailleurs ce cépage fragile ne s’exprime aussi bien que sur ces sols de graves, argilo-marneux, crasse de fer..., d’autant plus que les hommes de cette région savent particulièrement faire ressortir dans leurs vins de velours leur chaleur naturelle et leur passion.

    Guide des vins
    Millesimes

    Classement Pomerol

    Château BELLEGRAVE

     

    Château BELLEGRAVE

    (POMEROL)
    Jean-Marie Bouldy

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 20 47
    Télécopie : 05 57 51 23 14
    Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr

    Vignoble de 7,5 ha, sur un plateau de graves fines, 75% Merlot et 25% Cabernet franc. Savoureux Pomerol 2006, fidèle à lui-même, coloré et complexe, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent la griotte mûre et une touche épicée bien caractéristique, de bonne charpente, bien corsé et persistant au palais comme il le faut. Très beau 2005, corsé, aux tanins riches, de bonne charpente, au nez de mûre et de sous-bois, un vin riche en couleur comme en matière, dense et tenace qui associe structure et souplesse, de bouche dominée par la groseille et les épices. Le 2004 est savoureux en bouche, structuré, gras, intense en arômes comme en charpente, un vin délicieux, aux tanins fins.

    Château BOURGNEUF-VAYRON

     

    Château BOURGNEUF-VAYRON

    (POMEROL)
    Xavier Vayron
    1, le Bourg Neuf
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 42 03
    Télécopie : 05 57 25 01 40
    Email : chateaubourgneufvayron@wanadoo.fr

    Un vignoble de 9 ha (90% de Merlot, 10% de Cabernet franc). La fille des propriétaires, Frédérique, les a rejoints comme responsable technique. Le Pomerol 2006 est riche et corsé, ample, aux tanins fermes et ronds à la fois, d'une grande harmonie en bouche, où se mêlent la griotte et l'humus, dense, de très bonne évolution comme ce 2005, intense, puissant, de belle attaque charnuegénéreux et persistant, aux arômes prononcés de petits fruits rouges cuits, un vin suave etharmonieux, très prometteur, d'un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d'une grande persistance. Remarquable 2004, charnu, aux tanins souples, au nez intense (mûre, épices), très harmonieux.

    Château La CABANNEPOMEROL Château La CABANNE

     

    Château La CABANNE

    (POMEROL)
    J.P Estager
    33-41, route de Montaudon
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 04 09
    Télécopie : 05 57 25 13 38
    Email : estager@estager.com
    Site : www.estager.com

    On est bien au sommet avec leur Pomerol 2006, de belle robe pourpre soutenu, aux notes d'épices, de truffe et de cerise noire, harmonieuxséveux, très équilibré. Très beau 2005, de bouche puissante et dense, aux tanins présents, aux notes persistantes de truffe, de cassis et d'humus, un vin qu'il faut laisser évoluer pour profiter de son potentiel réel. Le 2004, au nez complexe où dominent les groseilles et l'humus, associant puissance et souplesse, un vin charnu, auxtanins riches, de belle bouche, pleine et soyeuse, commence à s'apprécier particulièrement bien. Savoureux 2003, mêlant structure et finesse, un vin où la complexité s'allie à la suavité, de garde. Le 2001, de bouche puissante et dense, auxtanins bien fondus, est un vin où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d'humus et de réglisse. Le 2000 est très typé, très bien élevé, de bouche ronde, un vin tout en harmonie, riche en couleur comme en matière, aux tanins structurés.

    Château Le CAILLOU

     

    Château Le CAILLOU

    (POMEROL)
    André Giraud

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 06 10
    Télécopie : 05 57 51 74 99
    Email : contact@vins-giraud-belivier.com
    Site : www.vins-giraud-belivier.com

    Le Château Le Caillou appartient depuis plus d'un siècle à la famille Bélivier de Pomerol qui le transmet, en 1975, à la famille Lucien Giraud. En 1905, le domaine de Lacombe y fut annexé et en 1974, le Clos Lacombe. Aujourd'hui, c'est André Giraud qui conduit cette propriété. C'est à une parcelle dénommée par le cadastre “Le Caillou” que ce vignoble doit son nom. Les 7 ha de vignesd'âge moyen de 30 ans sont particulièrement bien situés sur le plateau de Pomerol, sur un sol sablo-graveleux riche en crasse de fer bien typique (75% Merlot et 25% Cabernet franc). Très charmeur, le Pomerol 2006, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, est un grand vin typé, avec des nuances de cassis et de cuir, d'une grande richesse. Le 2005, de bellerobe soutenue, un vin très parfumé, au nez de fruits macérés et d'humus, bien typécorsé, de belle charpente, un vin qui allie structure et rondeur en bouche, de belle garde. Savoureux 2004, decouleur grenat, aux tanins délicieux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre. Beau 2003, généreux, coloré, au nez dominé par l'humus et les petitsfruits rouges, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, d'excellente évolution.

    Château CERTAN de MAY de CERTANPOMEROL Château CERTAN de MAY de CERTAN

     

    Château CERTAN de MAY de CERTAN

    (POMEROL)
    Odette Barreau

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 41 53
    Télécopie : 05 57 51 88 51
    Email : chateaucertandemay@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucertandemay

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Odette Barreau et ses enfants peuvent être fiers de ce cru hors du commun, l'un des plus grands Vins de Bordeaux (et donc du monde), qui possède un atout très rare par rapport à d'autres crus : son exceptionnel rapport qualité-prix-typicité. Humilité et convivialité sont également de mise ici, et tout cela représente ce qu'il y a de meilleur dans le vin. Exceptionnel 2005, corsé et généreux, de bouche puissante et ample, avec ces nuances bien caractéristiques de fruits mûrs et de réglisse, de charpente solide et fine à la fois, de grande évolution. Superbe 2004, associant concentration aromatique et souplesse, corsé et typé. Le 2003 est un grand vin, racé, d'une belle couleur grenat, charnu et parfumé, au nez persistant de petitsfruits rouges mûrs, de cuir et de sous-bois, avec beaucoup de matière, de garde. Le 2002 est remarquable, complexe, de couleur pourpre soutenu, très typé, très corsé, aux tanins puissants et équilibrés, au nez intense, de bouche harmonieuse et persistante, de garde. Splendide 2001, avec des notes de fruits noirs et de cuir, très riche, aux tanins très équilibrés, d'une grande élégance en bouche, où la charpente vient s'allier à la finesse, de grande évolution. 2000 : très grand millésime, de teinte écarlate, au nez de fruits rouges confits et de cuir, un vin splendide, complexe, très structuré, de lente évolution. 99 : d'un beau carmin brillant, des arômes de tabac blond, d'amande grillée et de chocolat. La bouche ronde dès l'attaque présente des tanins fondus qui se mêlent auxarômes grillés, d'une belle longueur, de très belle évolution. 98 : très grand vin classique, de robe sombre, complet, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde. 97 : tout en bouche, au nez où dominent les groseilles et l'humus, associant puissance et finessecharnu, un vin très harmonieux et très équilibré. 96 : charmeur, puissant, ample et souple à la fois, d'une structure de “cathédrale”, très élégant, très riche en arômes, aux nuances de truffe fraîche, de garde. 95 : de robe rubis intense, aux arômes de fruitssurmûris, d'épices, de cuir, charnu, complexe, aux tanins puissants et soyeux à la fois. Grand potentiel de garde. Même propriétaire que le Lussac-Saint- Émilion Château Poitou.

    Joseph JANOUEIX SA Château la CROIXPOMEROL Joseph JANOUEIX SA Château la CROIX

     

    Joseph JANOUEIX SA Château la CROIX

    (POMEROL)
    Jean-François Janoueix
    37 rue Pline Parmentier - BP 192
    33506 Libourne
    Téléphone :05 57 51 41 86
    Télécopie : 05 57 51 53 16
    Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
    Site : www.josephjanoueix.com

    Au sommet. Jean-François Janoueix est chaleureux, respecté et respectable. Superbe Pomerol 2007, aux tanins bien présents, soyeux, un vin ferme et très équilibré, tout en bouche, persistant et riche, au nez de fruits cuits (griotte, prune) et d'humus, avec une bouche veloutée et dense, qui devrait tenir toutes ses promesses. Le 2006, un grand vin aux senteurs subtiles mais intenses de violette, de truffe et de cassis, est tout en bouche, où l'on retrouve la cerise noire et les épices, un vin d'une grande personnalité, d'excellente garde. Le 2005 est un grandissime millésime où la complexité est exacerbée, avec des nuances de cuir, de cacao, de griotte confite, un vin aux tanins fermes et ronds à la fois, gras et corsé d'une belle finale. Le 2004, de couleur grenat, d'une belle concentration en bouche, aux notes de cuir et d'épices, allie distinction et richesse. Superbe 2003, ample et distingué, gras, encore fermé, dense, auxtanins ronds, à la fois riche et souple, d'une belle finale en bouche, avec ces nuances subtilement poivrées. Le 2002, d'une grande finesse, développe un nezsubtil où dominent les fruits cuits, aux tanins denses, d'une jolie finale, de garde. Superbe 2001, très typé, très représentatif de ce grand millésime où la distinction prédomine, un vin mêlant finesse aromatique, ampleur et charpente, avec des tanins puissants et soyeux à la fois. Le 2000, riche et parfumé, très bien vinifié, est caractéristique de ce grand millésime, puissant, aux tanins soyeux mais bien présents, parfait sur une daube. À ses côtés, il y a le Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2007, derobe grenat soutenu, bouqueté et persistant, aux tanins très bien équilibrés, de bouche chaleureuse dominée par la framboise, qui associe une charpente réelle à une jolie souplesse, à déboucher sur un agneau rôti. Le 2006, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d'humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue. Très beau 2005, typé et intense, au nez de fruits surmûris, épicé, persistant, charpenté, de bouche souple et charnue à la fois, mêlant concentration et finesse, prometteur. Mêmes propriétaires que le Château Haut-Sarpe à Saint-Émilion. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

    Ets DUCLOTPOMEROL Ets DUCLOT

     

    Ets DUCLOT

    (POMEROL)
    Jean-François Moueix
    3, rue Macau
    33027 Bordeaux
    Téléphone :05 56 48 01 29
    Télécopie : 05 56 81 18 87
    Email : intendant@moueix-export.fr
    Site : www.chateauprimeur.com

    L'INTENDANT : Vente au détail de grands vins de Bordeaux Une tour climatisée de 12 m de haut, contenant plus de 15 000 bouteilles (1200 casiers) : - les 150 crus et leurs différents millésimesreprésentent un choix exceptionnel (500 références). - d'une sélection rigoureuse à moins de 15 euros au rez-de-chaussée, on entre dans l'escalier des seconds vins pour accéder aux crus classés répartis selon des niveaux géographiques et hiérarchiques. Le dernier étage de la tour est réservé aux vieux millésimes.

    Château HAUT FERRAND

     

    Château HAUT FERRAND

    (POMEROL)
    Henry Gasparoux et Fils
    Chemin de la Commanderie
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 21 67
    Télécopie : 05 57 25 01 41
    Email : contact@chateau-ferrand.com
    Site : www.chateau-ferrand.com

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Un vignoble de 4,5 ha (70% Merlot et 30% Cabernet franc). Remarquable Pomerol 2007, très typé, concentré et charnu, un vin riche en bouquetcomme en matière, tout en bouche, aux tanins équilibrés, élégant. Le 2006 est très réussi, corsé et charpenté, avec des arômes puissants et persistants de griotte et de framboise macérées, un vin ample, complexe, étoffé, qui poursuit son évolution. Beau 2005, de bouche pleine et riche, aux nuances délicates de fruits des bois et de fumé, typé, un beau vin qui convient particulièrement aux plats épicés. Le 2004 est un vin où la finesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits, aux tanins amples comme le 2003, généreux, coloré, au nezdominé par l'humus et le cassis, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, savoureux, très charmeur par sa rondeur et son équilibre, d'excellente évolution. Idéal actuellement, il y a aussi, ce beau 2001, au nez intense (truffe, cuir, humus), avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, d'une finale longue et savoureuse et le 2000, très harmonieux, avec des senteurs intenses de groseille et d'épices, un vin de très bonne bouche, de robe grenat, tout en arômes, alliant richesse et finesse, avec de l'étoffe et de l'élégance. Le Pomerol Château Ferrand (12 ha) est un vin de caractère, très parfumé (griotte, réglisse), d'une belle structure, volumineux, aux tanins veloutés.

    Château LAFLEUR du ROY

     

    Château LAFLEUR du ROY

    (POMEROL)
    Laurent Dubost
    Catusseau
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 74 57
    Télécopie : 05 57 25 99 95
    Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr

    Une propriété familiale située à 60 m d'altitude, exposée au sud-ouest, qui possède de vieilles vignes de 40 à 45 ans, et l'encépagement à prédominance de Merlot noir (85%) est complété par duCabernet franc (10%) et du Cabernet-Sauvignon (5%). On peut être satisfait ici de ce Pomerol 2007, un vin coloré et charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d'une jolie concentration, aux notes de groseille, d'humus et d'épices, un millésime ferme en bouche, subtilement bouqueté, aux nuances de truffe et de pruneau, non encore à maturité bien sûr. Le 2006, riche en couleur comme en arômes, un vin aux notes de fruits rouges frais, d'humus et de cannelle, aux tanins puissants et harmonieux, qui devrait tenir toutes ses promesses. Beau Pomerol 2005, issu d'un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), de robe rubis profond, avec ces arômes de fruits surmûris, d'épices, de cuir, bien caractéristiques. Un vin charnu et biencharpenté, aux tanins riches et savoureux à la fois. Même propriétaire que le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.
    LE VIN DE A à Z  : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

    Château MAZEYRES

     

    Château MAZEYRES

    (POMEROL)
    Direction : Alain Moueix
    56, avenue Georges-Pompidou
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 00 48
    Télécopie : 05 57 25 22 56
    Email : mazeyres@wanadoo.fr
    Site : www.mazeyres.com

    Un vignoble de 20 ha de vignes qui appartient à la Caisse de retraites de la Société Générale. Le vin est typé par un sol de graves et de sables de la terrasse de Pomerol (sous-sol de graves ou demolasse riche en crasse de fer, 80% Merlot, 20% Cabernet franc). Vous aimerez ce Pomerol 2007, au nez de fruits noirs, de vanille et d'épices, avec des tanins fins et concentrés à la fois, d'une belle finale, marqué par une bouche aux notes de cassis, de framboise et de vanille, souple et dense. Excellent 2006, de belle robe grenat, de très bonne base tanniquegras, très équilibré, riche etcharnu, au nez dominé par le cassis mûr et le fumé, de belle structure, un vin ample et riche comme nous les aimons. Le 2005, de robe pourpre, un vin volumineux, au nez dense avec des notes de cerise noire et de réglisse, classique et bien concentré, alliant finesse et structure, de fort belle évolution.

    Clos du PÈLERIN

     

    Clos du PÈLERIN

    (POMEROL)
    Josette et Norbert Égreteau
    3, chemin de Sales
    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 74 03 66
    Télécopie : 05 57 25 06 17
    Email : egreteau.norbert@orange.fr

    Ce vignoble de 3,5 ha est dans la famille depuis 3 générations, essentiellement planté de Merlot (80%), le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20% restants. Josette et Norbert conservent toutes les traditions bordelaises et c'est leur fille cadette Laetitia qui reprend l'exploitation. Le Pomerol 2006 est très classique, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et des arômes de fruits rouges intenses, d'une jolie finale, un vin bien charnu, épicé, tout en bouche, de très belle évolution. Beau 2005, dense, coloré et bouqueté, avec ces notes de petits fruits noirs confits et de fumé, de bouche chaleureuse et puissante, de bonne base tannique. Le 2004, de couleur rubis, très bien élevé, est très équilibré, aux tanins fermes, au nezdominé par les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2003 est de robe pourprecorsé, au nez intense de petits fruits rouges bien mûrs et de cuir, qu'il faut laisser s'épanouir. Excellent 2002, un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, un vin de bouche étoffée, avec des notes épicées, aux tanins bien répartis. Savoureux 2001, riche encouleur, où se mêlent la truffe, le poivre et la groseille, dense, aux tanins soyeux, bien corsé comme il se doit, épicé en bouche. Goûtez aussi le Château La Maréchaude 2006, issu de 5 ha situés au cœur de Lalande-de-Pomerol qui reçoit les mêmes soins attentifs, un vin de couleur grenat, avec beaucoup de charpente, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise et d'humus, d'excellente évolution.

    PETRUS

     

    PETRUS

    (POMEROL)
    Jean-François Moueix
    Duclot - Rue Macau
    33027 Bordeaux
    Téléphone :05 56 50 25 62
    Télécopie : 05 56 50 85 07
    Email : duclot@duclot.fr

    Hors-Classe. Grandissime Pomerol 2005, puissant, très complexe, d'une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, très structuré, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, et l'on ne peut que regretter que ce millésime se situe entre les 2005 et 2003, la mode risquant de le laisser à l'écart. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d'humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins fermes mais toujours très savoureux, de grande garde. Le 2002, intense et chaleureux, très charpenté mais très élégant, est de robe foncée, aux nuances de vanille et de cassis, un vin racé et corsé, concentré au nez comme en bouche. Le 2000 possède une structure hors normes. Puissance et distinction, chaleur et ampleur, une très grande complexité d'arômes (cuir, griotte confite…), un vin d'une grande harmonie, d'une très belle matière en bouche, majestueux, de très grande garde. Le 98 est exceptionnel. D'un très grand classicisme, decouleur intense avec des senteurs de truffe, de champignon, un côté animal, de cuir, vraiment superbe, complexe, de lente évolution. Le 97, de robe pourpre foncé, aux arômes prononcés de musc, de truffe, de fraise des bois, aux tanins soyeux, de bouche généreuse, est un vin à parfaite maturité.

    Château PLINCE

     

    Château PLINCE

    (POMEROL)
    Scev Moreau

    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 68 77
    Télécopie : 05 57 51 43 39
    Email : plince@aliceadsl.fr
    Site : www.chateauplince.fr

    Une propriété qui se distingue par une longue allée qui aboutit à un parc entourant une très belle demeure du XIXe siècle, berceau de la famille des propriétaires. Le vignoble de 8,66 ha est planté sur un sol sablonneux avec graves en fond et crasse de fer (72% Merlot, 23% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, âge moyen du vignoble 26 ans). Beaucoup aimé ce Pomerol 2007, médaille d'Or au Concours agricole de Paris, classique, de robe sombre, complet, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde comme le 2006, tout en bouche, où dominent les groseilles et l'humus, associant puissance et finessecharnu, un vin très harmonieux et très équilibré. Le 2005 est un vin qui associe puissance et finesse, aunez complexe et persistant de fruits très mûrs, de bouche savoureuse où l'on retrouve les sous-bois et la griotte confite, bien charnu, de très bonne évolution. Le 2004 est dense et corsé en bouche comme il le faut, subtilement bouqueté, au nez de truffe et de pruneau. Le 2003, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de truffe et d'humus, a beaucoup de corps, une très bonne charpente, des tanins harmonieux, et commence à très bien se goûter. Excellent 2002, aux nuances de petits fruits macérés, ample et harmonieux, dense et coloré. Remarquable 2001, auxtanins équilibrés, à la fois puissants et savoureux, un vin de couleur pourprecorséferme et d'une belle intensité, épicé, qui poursuit son évolution.

    Clos RENÉ

     

    Clos RENÉ

    (POMEROL)
    Scea Garde-Lasserre

    33500 Pomerol
    Téléphone :05 57 51 10 41
    Télécopie : 05 57 51 16 28

    Une propriété familiale de 11 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec). Tout en bouche, ce Pomerol 2006 est une réussite, savoureux, bien charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet, très élégant comme il se doit, tout en couleur et en matière, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de griotte, d'humus et de cannelle au palais. Superbe 2005, une grande valeur sûre, de robe soutenue et brillante, tout en nuances aromatiques, aux notes de truffe, de prune et de groseille, un vin puissant,typé, élégant, qui allie structure et rondeur, richesse et distinction, de très belle garde. Le 2004, avec ces senteurs de violette et de fumé, aux tanins souples, est un vin gras et de belle charpente,harmonieux en bouche, que l'on peut commencer à savourer sur un gibier d'eau. Goûtez son Pomerol Château Moulinet-Lasserre 2005, très classique de ce millésime, avec de la matière, auxarômes de fruits rouges intenses, d'une finale riche.

    Château de VALOIS

     

    Château de VALOIS

    (POMEROL)
    Vignobles Leydet
    Rouilledinat
    33500 Libourne
    Téléphone :05 57 51 19 77
    Télécopie : 05 57 51 00 62
    Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

    Vignoble de 7,66 ha (âge moyen des vignes 25 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon). On se fait plaisir avec ce Pomerol 2007, dense et velouté, encore très fermécorsé,charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, typétannique, riche, associant structure et finesse, de belle robe intense, au nez complexe, très équilibré. Le 2006 est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de cuir et de cassis confit. Le 2005, bien classique, un vin fin et velouté, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aunez où dominent les baies rouges et la cannelle, d'une belle finale, qui a toutes les qualités d'un grand vin de garde. Le 2004, très parfumé avec ces notes de mûre et de griotte, est riche en couleur, aux tanins soyeux mais denses, de très bonne garde. Goûtez le Saint-Émilion GC Château Leydet Valentin, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d'épices, dense en bouche.
  • Pin it!

    Crustacés et Pouilly-Fumé

    BARILLOT Père et Fils

    BARILLOT Père et Fils

    (POUILLY-FUMÉ)

    36, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 15 29
    Télécopie : 03 86 39 09 52

    Un domaine de 10 ha (95 % en Sauvignon et 5 % en Chasselas, terrains argilo-calcaires, élevage en cuves Inox thermorégulées). Le Pouilly-Fumé 2008, floral, souple et frais, est un vin très aromatiqu (musc et aubépine), tout en bouche, d'une belle finale, à ouvrir sur une volaille à la broche comme sur un homard. Le 2007, de robe jaune clair, où l'on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche souple et vive à la fois, est tout en nuances. Beau Pouilly-Fumé Camillium 2008, marqué par ses vieilles vignes, un vin typé comme on les aime, de bouche puissante et harmonieuse, tout en finesse, au nez fruité et minéral, bien équilibré en acidité.

    Francis BLANCHET

    Francis BLANCHET

    (POUILLY-FUMÉ)

    Le Bouchot 33 et 35, rue Louis-Joseph-Gousse
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 05 90
    Télécopie : 03 86 39 13 19
    Email : francisblanchet@orange.fr
    Site : www.vins-francis-blanchet.fr

    Prend du galon dans le Classement 2010 avec ce Pouilly-Fumé Silice 2008, marqué par son terroir argilo-siliceux (vignes de 20 ans), issu d'un pressurage direct, sans macération, qui possède cette pointe de “fumé” de caractère, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, où s'entremêlent des notes d'amande et de fougère, ample et persistant, riche en bouche. Le 2006 poursuit une belle évolution, un vin où s'entremêlent des connotations d'amande, de fruits mûrs et de bruyère, très parfumé et chaleureux. Beau Pouilly-Fumé Calcite 2008, pur Sauvignon, vignes de 20 ans et élevage en cuves Inox, provenant pour sa part de sols 100 % de marnes kimméridgiennes, à dominante de fleurs blanches et d'amande, d'une belle persistance, dense au nez comme au palais, alliant élégance et structure.

    CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE

    CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE

    (POUILLY-FUMÉ)
    Directeur : Christophe Denoël
    Les Moulins-à-Vent - BP 9
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 10 99
    Télécopie : 03 86 39 02 28
    Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr
    Site : www.cavespouillysurloire.com

    Une place toujours très enviable dans le Classement pour cette cave de premier ordre qui vinifie environ 15% de la production. Le Pouilly-Fumé Les Chevalières 2007 est remarquable, un vin que j'ai particulièrement apprécié, où la nervosité et le gras se marient pleinement, un nez envoûtant, fin et persistant, où l'on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, parfait sur un poisson au four. Très savoureux Pouilly-Fumé Tonelum Vieilles Vignes 2007, fort bien élevé en fûts de chêne, de bouche puissante, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), un vin riche et très harmonieux, qui mérite une cuisine élaborée comme un bar. Leur Pouilly-Fumé Les Moulins-à-Vent blanc 2008 est de jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par la pomme et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d'une belle longueur en bouche. Le Coteaux-du-Giennois Les Tuileries 2009 est tout en fruits et finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche suave, un vin de jolie robe dorée, qui allie finesse et structure, un beau millésime.

    Domaine CHAMPEAU

    Domaine CHAMPEAU

    (POUILLY-FUMÉ)
    Franck et Guy Champeau
    Le Bourg
    58150 Saint-Andelain
    Téléphone :03 86 39 15 61
    Télécopie : 03 86 39 19 44
    Email : domaine.champeau@wanadoo.fr

    Troisième génération de vignerons pour ce domaine de 15 ha en Sauvignon et 1,5 ha en Chasselas. Beau Pouilly-Fumé Silex 2007, marqué par son terroir, ce vin séduit par son goût épicé et minéral de “pierre à fusil”, il est d'une belle persistance en bouche, toujours régulièrement réussi. Le Pouilly-Fumé cuvée Vieilles Vignes 2007, élevé en barriques, très marqué par ce sol de Silex (pur Silex, sur sols argilo-calcaires, argile à Silex, calcaire), ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, est de bouche suave, mêlant finesse et persistance. Excellent Pouilly-Fumé 2007 (sol argilo-calcaire, argile à Silex, calcaire portlandien), médaille d'Argent au Concours mondial de Bruxelles, très racé, riche, aux notes de noix fraîche, à la fois rond et frais, tout en finale. Très joli Pouilly-sur-Loire, pur Chasselas, très agréable pour sa fraîcheur et son fruité.

    Patrick COULBOIS

    Patrick COULBOIS

    (POUILLY-FUMÉ)

    Les Berthiers
    58150 Saint-Andelain
    Téléphone :03 86 39 15 69
    Télécopie : 03 86 39 12 14
    Email : patrick.coulbois@wanadoo.fr
    Site : www.patrick-coulbois.fr

    Valeur sûre. Ce vigneron a créé son domaine en 1974 (9 ha dont 8,30 ha de Pouilly-Fumé et 0,70 ha de Pouilly-sur-Loire). Superbe Pouilly-Fumé Les Cocques 2008, issu des coteaux à silex de la colline de Saint-Andelain provenant de sols d'argile et de silex qui se trouvent au sommet de la butte de Saint-Andelain. Ce vin est très racé, marqué par son terroir qui lui transmet des notes minérales, tout en finesse aromatique, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, avec des nuances de fleurs blanches et de brioche. Le Pouilly-Fumé 2008, issu du terroir d'argile à silex des coteaux de Saint-Andelain, est de robe jaune clair, complexe avec des notes de petits fruits secs et de tilleul, puissant et bouqueté, très séduisant par sa structure et sa persistance d'arômes.

    Scev André DEZAT et Fils

    Scev André DEZAT et Fils

    (POUILLY-FUMÉ)

    Rue des Tonneliers Chaudoux
    18300 Verdigny
    Téléphone :02 48 79 38 82
    Télécopie : 02 48 79 38 24
    Email : dezat.andre@terre-net.fr

    Un coup de cœur pour leur Pouilly-Fumé Domaine Thibault 2008, pur Sauvignon sur sol de caillottes et de marnes kimméridgiennes, élevé en cuves Inox, très caractéristique de son terroir, de bouche harmonieuse où s'entremêlent des notes d'amande, de pêche et de bruyère, vraiment réussi comme le 2007, d'une très grande finesse, au nez puissant (tilleul, fougère, pomme), très bien équilibré, de bouche parfumée et ample. Leur Sancerre blanc Les Celliers Saint-Romble 2008, marqué par ce sol de silex, de terres blanches, est de belle robe brillante, aux nez expressif d'agrumes (citron), séduisant par sa structure distinguée et persistante en finale.

    Domaine LANDRAT-GUYOLLOT

    Domaine LANDRAT-GUYOLLOT

    (POUILLY-FUMÉ)

    Les Berthiers
    58150 Saint-Andelain
    Téléphone :03 86 39 11 83
    Télécopie : 03 86 39 11 65
    Email : landrat-guyollot@wanadoo.fr

    Le domaine est exploité par la famille depuis sa création au XVIIe siècle (15 ha dont 14 en Sauvignon et 1 en Chasselas, sur un terroir de marnes kimméridgiennes et de silex, de sols argilo-calcaires et siliceux). Remarquable Pouilly-Fumé La Rambarde 2008 (100% Sauvignon, sol argilo-calcaire, élevage sur lies fines), très bien vinifié, au nez fin où l'on retrouve des notes de fleurs blanches et de noix fraîche, vraiment très agréable, d'une finale persistante. Le Pouilly-Fumé Carte Noire 2008, issu de vignes de 35 ans sur sol d'argile à silex, est un vin de jolie robe dorée, très équilibré, d'une belle harmonie, tout en fruité et en finesse, souple, aux arômes de noisette, bel équilibre entre sucre et acidité. Très joli Pouilly-sur-Loire La Roselière 2008, pur Chasselas, sol siliceux, avec ces notes de petits fruits secs et de tilleul, mêlant souplesse et vivacité en bouche, d'une belle finesse, de bouche pleine et charnue, un vin tout en fraîcheur et fruité, très franc.

  • Pin it!

    De Puligny-Montrachet à Meursault, nos 10 coups de cœur en Côte de Beaune


    Max et Anne-Marye PIGUET-CHOUET

    Max et Anne-Marye PIGUET-CHOUET

    (AUXEY-DURESSES)

    Route de Beaune
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 25 78
    Télécopie : 03 80 21 68 31
    Email : piguet.chouet@wanadoo.fr
    Site : www.piguetchouet.fr

    Domaine familial de 12 ha de vignes dont 50% de vieilles vignes, sur sol argilo-calcaire, qui pratique la lutte raisonnée. Leur fils Stéphane se passionne pour la vinification et vinifie tous les vins rouges, et leur autre fils, William, s'occupe de toute la partie technique. Bien aimé ce très séduisant Auxey-Duresses blanc cuvée Charly 2007, une cuvée en l'honneur des 20 ans du dernier fils, très limpide, arômes de pommes reinette et d'amande fraîche, un vin avec beaucoup de moelleux, très harmonieux. L'Auxey-Duresses Premier Cru cuvée Stéphane 2007, vignes de 40 ans, récolte égrappée, soigneusement triée, préfermentation à froid, fermentation et macération longue 15 à 20 jours avec contrôle des températures, final à chaud. Le vin est riche et velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, coloré, bien parfumé en bouche avec des notes de réglisse et de fraise mûre. Bel Auxey-Duresses Premier Cru Le Val 2004, vignes de 40 ans, sur une terre argilo-calcaire, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez de fruits rouges, d'épices et de sous-bois. Le Volnay Premier Cru Les Mitans 2006, aux tanins très équilibrés, allie charpente et rondeur en bouche, typé, riche, puissant au palais, un vin bien évidemment encore très jeune. Goûtez leur Saint-Romain blanc cuvée Les Vents d'Anges 2007, de jolie bouche, un vin fin et fruité, aux notes florales intenses, et ce Meursault Les Narvaux 2004, d'une belle robe brillante aux reflets verts, qui sent bon les noisettes et l'aubépine, un vin d'une longue finale.

    Domaine Michel PRUNIER et Fille

    Domaine Michel PRUNIER et Fille

    (AUXEY-DURESSES)

    Route de Beaune
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 21 05
    Télécopie : 03 80 21 64 73
    Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
    Site : www.domainemichelprunieretfille.com

    Vous aimerez comme nous cet Auxey-Duresses rouge Premier Cru Clos du Val 2006, médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris 2009, vignes de 34 ans en moyenne, sur sol calcaire et sous-sol argilo-calcaire, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, tout en bouche, avec des notes de framboise et de cuir, de belle couleur, au nez expressif de fruits cuits et d'épices, très bien structuré. Le Pommard Les Vignots 2006, vignes de 24 ans, même sol, élevage 15 à 18 mois en fûts dont 25% de neufs, est riche en couleur comme en arômes, aux senteur de sous-bois et de griotte, il possède une solide structure, un vin de caractère, associant concentration et finesse. Beau Meursault Les Clous 2007, issu de vignes de 32 ans en moyenne, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts dont 15% de neufs pendant 1 an, qui marie harmonieusement des notes florales et fruitées, d'une grande franchise au nez comme en bouche, subtil et puissant à la fois, un vin où la structure s'allie à l'élégance. Le Volnay Premier Cru Les Caillerets 2006, issu de vignes de 50 ans et 20 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (élevage 18 mois en fûts dont 25% de neufs), est coloré, bien parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), et réunit délicatesse et structure. L'Auxey-Duresses blanc Vieilles vignes 2007, issu d'une vieille vigne de 74 ans, même sol, élevage en fûts dont 15% de neufs durant 1 an, est très parfumé (citron, tilleul), un vin qui mêle la fraîcheur à l'élégance, de robe brillante et limpide, harmonieux, bien équilibré en acidité, d'une jolie finale. De couleur intense, le Chorey-lès-Beaune rouge Les Beaumonts 2006, issu de vignes de 41 ans et d'un élevage durant 12 mois en fûts, est un vin tout en parfums, charpenté, ample en bouche grâce à des tanins mûrs, harmonieux, de bonne évolution. Michel Prunier, diplômé d'un BTA au lycée viticole d'Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne issu d'un assemblage d'Aligoté, de Chardonnay et de Pinot Noir, très réussi, d'une belle rondeur, aux connotations de fleurs blanches et d'amande, de mousse crémeuse. Goûtez aussi le Beaune Premier Cru Les Sizies 2005, issu de vignes de plus de 76 ans, élevage 18 mois en fûts de chêne, avec ce nez de griotte surmûrie, complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, d'une richesse réelle et persistante.

    Domaine Vincent BACHELETCHASSAGNE-MONTRACHET Domaine Vincent BACHELET

    Domaine Vincent BACHELET

    (CHASSAGNE-MONTRACHET)
    Vincent Bachelet
    27, route de Santenay
    21190 Chassagne-Montrachet
    Téléphone :06 19 77 51 87
    Télécopie : 03 85 91 16 93
    Email : bacheletvincent1@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/bacheletvincent

    Vous aimerez comme nous son Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2007, de robe dorée, tout en persistance aromatique, alliant finesse et suavité, aux notes persistantes de fougère et de fruits frais, très riche, un beau vin complexe et plein. Excellent Chassagne-Montrachet rouge 2007, où dominent les fruits mûrs et les saveurs de sous-bois, tout en bouche, corsé comme il se doit. À la suite, le Chassagne-Montrachet blanc 2007, d'une grande finesse en bouche, aux arômes de tilleul et d'abricot frais, ample comme ce très séduisant Meursault 2007, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits mûrs, riche et raffiné à la fois. Le Maranges 2006 est de robe grenat, intense au nez comme en bouche, distingué, au bouquet présent de fruits rouges, de truffe et de sous-bois, de très bonne évolution, réussi comme ce Hautes-Côtes-de Beaune 2007.

    Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE PèreMEURSAULT Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE Père

    Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE Père

    (MEURSAULT)
    Alexandra et Denis Blondeau-Danne

    21190 Saint-Aubin
    Téléphone :03 80 21 31 46
    Télécopie : 03 80 21 91 96
    Email : a.d.blondeaudanne@free.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/blondeaudanne

    Incontestablement au sommet. Denis Blondeau-Danne, qui sait mettre toute sa passion et son talent dans l'élevage de ses grands vins, associant la tradition rigoureuse de la grande Bourgogne à des vinifications soigneusement maîtrisées, est très attaché à la qualité de la matière première sans laquelle un grand vin ne peut s'exprimer. “Les 2006 sont superbes aujourd'hui, nous dit-il, avec beaucoup de fruit, beaucoup de finesse et d'élégance. Le 2005 est une très grande année pour les rouges, les vins sont exceptionnels, structurés, puissants, denses, gras, d'un gros potentiel de garde mais aussi très agréables dans leur jeunesse de par leur matière volumineuse et soyeuse. Saint-Aubin et Meursault en 2005 sont particulièrement réussis, c'est un grand millésime, de la veine du 1985. Le 2004 nous offre des vins qui ont beaucoup de caractère. Ces derniers millésimes se caractérisent par leurs arômes de fruits très présents, toutefois les puristes peuvent les laisser vieillir trois à quatre années. Pour le 2007, après un printemps “estival”, nous avons eu un été “automnal”, ralentissant la maturité. Mais grâce au soleil et au vent, fin août, nous avons pu vendanger en septembre avec une qualité homogène. Les vins sont beaux, avec beaucoup de minéralité, de caractère, de finesse. On les compare aux 2001. Les rendements pour les blancs sont les mêmes que d'habitude, pour les rouges, ils sont plus faibles, environ 20% de moins.” Tout en distinction, donc, ce Criots-Bâtard-Montrachet Grand Cru 2007, d'une grande finesse, d'une belle acidité, au nez très floral de sureau, d'acacia, de vanille associés à des notes d'agrumes, parfaitement équilibré entre le gras et la fraîcheur, de bouche onctueuse, prometteur. Le 2006 se goûte remarquablement, un grand vin, gras et suave en bouche, aux connotations de petits fruits frais et de pain grillé, d'une grande finesse, de belle évolution, à déboucher sur une langouste. Beau Meursault Premier Cru La Pièce sous le Bois blanc 2007, un vin au nez de pomme et de noix fraîche, au nez fleuri, suave et puissant, d'une très belle persistance aromatique au palais, avec des nuances de pêche et de tilleul, très bien équilibré et savoureux. Le Puligny-Montrachet Premier Cru La Garenne 2007, de robe dorée, est tout en structure et parfums, au nez délicat d'amande fraîche et de chèvrefeuille, tout en bouche, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, gras, d'une longue finale. Le 2006, marqué par son terroir, puissant et ample, riche et fin à la fois, sent la pomme mûre et les fleurs, avec cette nuance de “pierre à fusil' très spécifique, un vin très bien vinifié, dense, commence à s'ouvrir. Beau Meursault Premier Cru La Pièce sous le Bois rouge 2006, typé par ce terroir particulier, riche, coloré et corsé, bien charpenté, au nez de fruits rouges surmûris, de très bonne évolution. Le 2005 est de robe soutenue, aux notes fruitées et florales complexes, associant structure et finesse, savoureux, de bouche dense, de garde comme le prouve ce 2003, et le 2002, qui se goûte très bien, sent le cassis et l'humus, charpenté, un vin concentré au nez comme en bouche. Le Saint-Aubin Premier Cru Le Village est situé au cœur même de Saint-Aubin, dans un sol profond et gras, le Pinot Noir et le Chardonnay donnent des vins gras, puissants et parfumés. Le blanc, où s'associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, est d'une grande finesse, un vin suave, d'une belle finale. Excellent Saint-Aubin Premier Cru Le Village rouge 2007, bien charnu, où se mêlent la griotte et l'humus, aux tanins soyeux, tout en finesse aromatique, puissant et souple à la fois. Goûtez le Saint-Aubin Premier Cru blanc Le Village 2006, très équilibré, très élégant, avec une touche beurrée et des arômes bien présents d'agrumes, à déboucher sur un poisson en sauce. Excellent Saint-Aubin Premier Cru rouge Les Combes 2005, particulièrement réussi, élégant, persistant, associant rondeur et structure, d'une finale parfumée, corsé, de jolie robe, et le Volnay, savoureux, un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus), typé, aux tanins soyeux, d'excellente garde.

    Maison CLAVELIER et Fils

    Maison CLAVELIER et Fils

    (MEURSAULT)
    Isabelle et Henri-Noël Thomas
    49, route de Beaune
    21700 Comblanchien
    Téléphone :03 80 62 94 11
    Télécopie : 03 80 62 95 20
    Email : vins.clavelier@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/clavelier.vins

    Fondée en 1935 par Antoine Clavelier, puis dirigée par ses 3 enfants, Clavelier ert Fils s'est acquis une solide réputation auprès d'une clientèle de particuliers, spécialement en Suisse et dans la région parisienne. En 2001, Isabelle et Henri Noël Thomas reprennent l'affaire et développent le marché français auprès d'une clientèle de cavistes spécialisés et à l'exportation sur les marchés belges, luxembourgeois, hollandais, allemands, danois, japonais, coréens, tchèque. En 2005, Philippe Bouchard intègre la maison en tant que responsable de la cave, en remplacement de Gérard Clavelier, fils du fondateur. En 2006, la maison acquiert une parcelle de vignes à Fixin, pour s'ancrer plus encore dans la “Côte”. En 2008, une gamme d'habillages modernes est développée pour rajeunir l'image traditionnelle du Bourgogne. En 2008 également, un bureau de représentation commerciale est ouvert à Tokyo pour développer la zone Asie. C'est Sylvain Deschaumes qui rejoint l'équipe, après avoir fait des études commerciales et avec une bonne connaissance de la langue japonaise. En 2009, une petite gamme de vins d'appellations régionales est mise en bouteilles à vis, dont le développement semble s'accélérer. Afin de préserver une belle image de leurs vins, des bouteilles de très belle qualité ont été utilisées. Beau Morey-Saint-Denis 2007, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d'épices et de sous-bois, dense et complexe. Le Pommard 2007, de couleur intense, aux nuances épicées, dense, un vin tout en harmonie, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, très équilibré, avec des tanins ronds. Exceptionnel Charmes-Chambertin, de bouche intense et charnue, aux tanins présents, un vin racé, parfumé, très fin au nez, mêlant structure et velouté, parfait sur une daube. Excellent Meursault 2006, issu d'une vinification en fûts de chêne à température contrôlée et bâtonnages, au nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, un vin dense, tout en nuances, bien persistant, bien typé comme le Santenay Passetemps Premier Cru blanc 2007, issu d'une vigne de 29 ans en moyenne, élevé 100% en fûts, où la finesse prédomine, est un vin mûr et riche, très élégant, parfait sur un saumon grillé.

    Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils

    Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils

    (MEURSAULT)
    Philippe Delagrange
    10, rue du 11-Novembre
    21190 Meursault
    Téléphone :03 80 21 22 72
    Télécopie : 03 80 21 68 70
    Email : bernard.delagrange@wanadoo.fr

    Une exploitation familiale depuis plusieurs générations (vignoble de 23 ha) élève passionnément ce remarquable. Beau Meursault La Barre 2005, aux nuances complexes où dominent les fleurs et le fumé, harmonieux, est un vin ample et gras en bouche comme ce Meursault Premier Cru Charmes 2006, au nez envoûtant (fleurs, noisette, fougère), un grand vin frais et onctueux à la fois, aux notes de tilleul et de musc en finale. Le Volnay Premier Cru Caillerets 2007, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices, est souple, aux tanins très équilibrés et enrobés. Excellent Pommard Premier Cru Chanlains 2007, qui a un nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte), un vin qui commence à peine à se fondre. Faites une étape dans le restaurant Le ­Pommard (place de l'Europe à Pommard, tél. 03 80 22 08 08), une très bonne occasion d'apprécier les spécialités bourguignonnes.
    Louis CARILLON et Fils

    Louis CARILLON et Fils

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Jacques et François Carillon

    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 01 30 et 03 80 21 00 80
    Télécopie : 03 80 21 27 66 et 03 80 21 01 31
    Email : louiscarillonetfils@free.fr
    Site : www.louis-carillon.com

    Exceptionnel Bienvenues-Bâtard-Montrachet 2008, au nez subtilement vanillé, d'une grande complexité aromatique, un vin puissant, équilibré, aux nuances de petits fruits frais et de pain grillé, d'une belle onctuosité, de bouche puissante, d'excellente évolution. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Champs-Canet 2008 fleure bon les amandes et les fleurs, complexe au nez comme en bouche, avec ces notes de pêche blanche et de fumé, très équilibré. Le 2006 est riche au nez comme en bouche, dominé par les fruits mûrs (pêche, abricot), suave et puissant, d'une très belle persistance aromatique au palais comme il se doit. Le Puligny-Montrachet 2008, tout en finesse, allie structure et distinction en bouche, où complexité et ampleur aromatique s'associent, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille et de tilleul, de garde. Excellent Saint Aubin Premier Cru Les Pitangerets 2008, d'une très belle robe cristalline, au nez très frais, vif, avec des arômes fins de fleur d'acacia, tout en bouche.

    Domaine Marc JOMAIN

    Domaine Marc JOMAIN

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Famille Jomain
    11, rue du Monument
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 93 46
    Télécopie : 03 80 21 94 45
    Email : info@domaine-jomain.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
    Site : www.domaine-jomain.com

    Domaine de 9 ha exploité par les frères et sœur Philippe, Christophe et Catherine Jomain. Pratique de la lutte raisonnée, vendanges manuelles, vins élevés en fûts de chêne et vinifiés de manière traditionnelle. “Le 2008 est un millésime étonnant et inattendu, nous précise Philippe Jomain. Il a fallu attendre pour vendanger avec une vigilance durant tout l'été pour éviter les maladies de la vigne. Le temps sec à partir de mi-septembre a permis une récolte saine et satisfaisante avec une bonne acidité et un beau degré naturel. Ce sera un très bon vin de garde. Les rouges sont aussi satisfaisants mais avec moins de rendement. L'important, c'est que la qualité soit au rendez-vous.” Vrai coup de cœur pour leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2007, un vin où le nez et la bouche sont marqués par des arômes complexes de pêche et d'abricot sec, d'une belle longueur en bouche, légèrement épicé en finale, un vin tout en nuances. Superbe 2005, racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en senteurs aromatiques (tilleul, noisette), d'excellente évolution. Très beau 2004, avec des arômes de fougère, de noix et de fruits frais, d'une grande finesse, un grand vin riche et chaleureux, avec une belle finale persistante, à déboucher sur un saumon sauvage fumé. Dans la lignée, ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2007 est d'une grande finesse, aux nuances de chèvrefeuille et de pêche blanche, de bouche fondue et persistante, un grand vin onctueux, très racé. Le 2006, où la suavité se mêle à une grande intensité, avec des arômes persistants de fruits secs et de pomme, de belle évolution, un vin qui s'accorde aussi bien avec les crustacés que sur une escalope de veau grillée. Leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Referts 2006, où la suavité s'allie à la distinction, est un vin avec beaucoup de moelleux et de persistance, des arômes de pomme mûre et d'amande grillée. Leur Auxey-Duresses rouge 2004 se goûte particulièrement bien, avec ces senteurs de fruits cuits et d'humus, un vin bien typé et tout en bouche, d'excellente évolution.
    Domaine P.DUBREUIL-FONTAINE et Fils

    Domaine P.DUBREUIL-FONTAINE et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Bernard Dubreuil Christine Gruère-Dubreuil

    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 55 43
    Télécopie : 03 80 21 51 69
    Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
    Site : www.dubreuil-fontaine.com

    Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha et élèvent ce beau Pernand-Vergelesses Clos Berthet Monopole blanc 2007, au nez très subtil où se retrouvent la brioche, le lys et les fruits secs, un vin dense, tout en nuances, de bouche très persistante, très classique de son terroir à forte personnalité, charmeur. Leur Pernand-Vergelesses Village Clos Berthet Monopole rouge 2006 est très typé, d'un grand classicisme, de belle robe brillante, un vin aux tanins soyeux, solide, de structure très harmonieuse. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2007 est très aromatique, bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, légèrement épicé comme il se doit, mêlant structure et finesse, tout en arômes, d'une belle couleur, souple, velouté. Très savoureux Pommard Épenots Premier Cru, d'un beau rouge clair avec des arômes de fruits croquants, un vin idéal sur un gibier d'eau. Goûtez le Savigny-Les-Beaune Premier Cru rouge 2007, aux connotations de cerise confite, riche en arômes comme en charpente.

    Domaine Pierre MAREY et Fils

    Domaine Pierre MAREY et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Éric Marey
    rue Jacques Copeau
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 51 71
    Télécopie : 03 80 26 10 48
    Email : domaine.pierremareyfils@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-pierremarey

    Au sommet. Pierre et Éric Marey veillent avec amour sur leur joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d'une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l'étranger. Il y a, naturellement, ce Corton-Charlemagne Grand Cru 2008, d'une grande complexité aromatique (aubépine, pêche, vanille), très typé, puissant et raffiné à la fois, de bouche riche et parfumée (chèvrefeuille, amande fraîche, brioche…), un grand vin où la suavité s'allie à une fraîcheur d'une grande intensité. Le 2007 se goûte remarquablement bien, avec des senteurs minérales et florales complexes, de belle évolution, un vin qui s'accorde aussi bien avec les crustacés que sur une escalope de veau à la crème. Le Corton Grand Cru 2007, intense et chaleureux, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, est un vin équilibré, de bouche savoureuse, avec des nuances d'humus et de griotte bien mûre, qu'il faut savoir attendre pour profiter pleinement de son potentiel. Beau Pernand-Vergelesses Les Fichots Premier Cru rouge 2008, encore bien jeune, aux nuances de cassis et de poivre, de bouche puissante marquée par les fruits macérés, un vin de belle intensité, ample, très prometteur. Le Pernand-Vergelesses rouge Les Belles Filles 2008, de robe grenat, avec des senteurs de fruits surmûris et d'épices, est un vin de très bonne bouche. Goûtez le Pernand-Vergelesses Sous Frétille blanc Premier Cru 2008, une belle réussite, aux notes subtiles d'agrumes, de narcisse et de pain grillé, un vin fin et complet, de bouche savoureuse, puissant et élégant à la fois, tout en suavité.

  • Pin it!

    Pour vos Fêtes, mariez idéalement les vins et les mets !

    A chaque plat, ses vins
    À l’apéritif

    Champagne (et Crémants de Saumur, d’Alsace…), SauternesVins Doux Naturels et la plupart des vins blancs secs ou moelleux.

    Les entrées
    - Asperges : un Muscat d’Alsace.
    - Artichaut : un rosé sec d’Anjou.

    - Avocat : des blancs secs (GravesQuincyTouraine), voire moelleux(demi-secs de Loire).

    - Caviar : Corton-Charlemagne, Champagne, Pouilly-Fumé.
    - Choucroute : Riesling ou Tokay d’Alsace.
    - Escargots : un Bourgogne, rouge ou blanc.

    - Foie grasChampagne rosé ou grand millésime, assez vineux,Gewurztraminer et Tokay Vendanges tardives avec un foie d’oie alsacien,Barsac ou Sauternes avec un foie de canard du Sud-Ouest.

    - Jambon de Parme ou de San Daniele : blancs secs (Pouilly-Fuissé) ; essayez aussi des blancs moelleux (LoireAlsace).

    - Œufs : des rouges légers (Beaujolais…), voire un Clairet de Bordeaux.

    - Pâtes, sauce à la crème : blancs secs de Bourgogne ou des Graves.

    - Pâtes, sauce tomate : un CDR-Villages.

    - Pâtés et terrines : des vins assez solides comme un cru du Beaujolais(Juliénas, Morgon…), un Madiran, un Chinon, un Coteaux-du-Languedoc, unMoulis

    - Potages : un Champagne rosé, un Coteaux-d’Aix blanc ou des rouges frais.

    - Quiche : un Tokay Pinot Gris jeune, des rouges légers (BeaujolaisLoire, Jura, Bergerac…) ou des demi-secs de Loire et du Sud-Ouest.

    - Paella : un Bandol rouge, un Corbières ou un CDR-Villages. Sinon, les rosés, avec une priorité pour les plus parfumés comme ceux de Provence, duLanguedoc ou un Clairet de Bordeaux.

    - Saumon fumé : Pouilly-Fumé, Champagne.
    - Terrines de légumes : vins blancs de Loire.

    Les fruits de mer et les crustacés
    - Coquillages : Muscadet ou Entre-Deux-Mers.

    - Coquilles Saint-Jacques : soit un blanc sec (Graves, Pouilly-Fuissé, Chablis), soit un blanc moelleux si elles sont à la crème.

    - Crevettes : la plupart des blancs, et surtout ceux d’Alsace.

    Cuisses de grenouilles : un blanc rond, fruité comme un Graves, un Mâcon, un Côtes-du-Rhône ou un Touraine.

    - Écrevisses : un Pouilly-Fumé ou un Chablis.

    - Homard : des vins suaves et parfumés comme les MeursaultChablisGrands Crus, Châteauneuf-du-Pape ou Pinot Gris, et les grandes cuvées deChampagne.

    - Huîtres et moules : SylvanerMuscadetEntre-Deux-Mers

    - Bouillabaisse : des blancs (CassisBandol, Côtes-de-Provence), un rosé ample et fruité.

    Poissons grillés : des vins blancs secs (Anjou, Mâcon, Pinot Blanc, Côtes-de-ProvenceEntre-Deux-Mers…).

    Poissons en sauce ou à la crème : des vins blancs puissants (Meursault,Pernand-Vergelesses, Pessac-Léognan, Tokay), voire liquoreux.

    Poissons de rivière : des vins blancs relativement secs comme le Sancerre, un Apremont, un Chassagne-Montrachet ou un Riesling. Avec la lamproie, duSauternes. Sinon, Champagne.

    - Sardines fraîches : un blanc très sec et très frais (SancerreMuscadet,AbymesGaillacEntre-Deux-Mers…).

    - Saumon grillé : des vins blancs puissants (Pouilly-Fuissé, Chablis, Montrachet).


    Les viandes blanches

    - Brochettes et côtelettes d’agneau : la plupart des vins rouges, avec une préférence pour les Bordeaux relativement souples ou des vins très parfumés (Corse, Bourgueil…).

    - Côtes, escalopes et ris de veau : des rouges légers comme les vins duBeaujolais, un Sancerre rouge, voire un Graves. Sinon, des blancs denses et parfumés (AlsacePernand-VergelessesVouvray).

    - Côtes, escalopes et ris de veau à la crème : un Puligny-Montrachet, un Châteauneuf-du-Pape blanc, un Coteaux-du-Layon jeune.

    - Curry d’agneau : un vin blanc onctueux et épicé comme le Gewurztraminer, ou un Condrieu.

    - Gigot d’agneau : des Bordeaux tanniques (Médoc, Pessac-Léognan), unSaumur-Champigny, un Chinon ou un Chambertin.

    - Jambon, côtes et rôti de porc : des rouges légers (Beaujolais) ou plus ronds(SaumurTouraine, Côtes-de-Bourg, Gaillac), et des blancs complexes (Côtes-du-Jura, Condrieu, Pouilly-Fumé, Chablis Premiers Crus).

    - Rognons : des vins riches, rouges (Volnay, Saint-Émilion) ou blancs (Jura,Quincy) selon leur préparation.

    Les viandes rouges

    - Bœuf bourguignon ou pot-au-feu : le même vin rouge que celui employé pour la cuisson, et tout particulièrement un Bourgogne puissant (Pommard,Mercurey), un Gigondas, un Minervois ou un Bandol.

    - Bœuf rôti : la plupart des vins rouges assez corsés et tanniques, lesBordeaux relativement jeunes, les Bourgogne (Auxey-DuressesSantenay), ceux de la vallée du Rhône (CDR-Visan), ceux de la Loire (Chinon)…

    Les volailles et le gibier

    - Canard : des vins puissants et parfumés comme un Hermitage, un Châteauneuf-du-Pape, un Gevrey-Chambertin ou un Pauillac...

    LIRE LA SUITE

  • Pin it!

    Les 10 coups de cœur de la semaine

    Les 10, coups de cœur de la semaine

     

    Le domaine s’étend sur 14 ha, offrant une diversité de 14 appellations de Marsannay, Porte-d’Or de la Côte-de-Nuits, à Pommard, en Côte-de-Beaune. Cyril Audoin, 29 ans, représente la cinquième génération de vignerons. Mais, si le domaine atteint aujourd’hui 14 ha, la superficie de la propriété, au début des années 1900, était limitée à seulement 4 ha. Le vignoble fut maintenu grâce à la persévérance de Marie Ragonneau, l’arrière-grand–mère de Cyril, une femme forte qui a su seule conserver et entretenir le vignoble, travaillant elle-même avec son cheval et son pulvérisateur à dos. Pour lui rendre hommage, Cyril a d'ailleurs créé la cuvée Marie Ragonneau sur l’appellation Marsannay. Charles Audoin, son père, connaît chaque parcelle, chaque cep et c’est ce respect de la vigne dans son environnement qui aura guidé ses décisions pendant ces quarante dernières années, l’objectif étant de permettre à ce merveilleux cépage, le Pinot noir, installé sur des sols argilo-calcaires si variés, d’exprimer toutes les potentialités avec authenticité de ces beaux terroirs. Le mot est prononcé “terroir”. Cyril a emboîté le pas. Dans sa recherche de qualité optimale, de typicité de chaque terroir, il a fait également le choix de vinifier séparément en appellation Marsannay différents lieux-dits dignes d’en exprimer une typicité, un caractère particulier. Un gros travail quand on sait que la plus petite cuvée Marsannay, La Charme aux Prêtres, ne dépasse pas 600 bouteilles ! Marsannay attend toujours l’attribution d’une classification en Premier Cru pour ses excellents lieux-dits situés en milieu de coteaux, Marsannay les Favières, les Clos du Roy, Les Longeroies, Charmes au Prêtres, Au Champ Salomon… en sont les meilleurs représentants. “Là où l’harmonie, la complexité, l’élégance doivent caractériser un grand vin de Bourgogne, poursuit Cyril Audoin, laissons la nature accomplir ses prodiges en l’accompagnant et non en essayant de la remplacer. Je ne comprends pas les besoins d’une extraction très poussée. Faire confiance au millésime, garder un savoir-faire ancestral, respectant ce que nous ont apporté les générations précédentes, transmettre et parfaire nos connaissances, pas d’innovation irraisonnée ! Nous sommes résolument fidèles à des pratiques simples : vendanger à maturité une récolte saine, sans surcharge, prendre soin des raisins récoltés manuellement, triés sur table pour parfaire la qualité. La macération et les cuvaisons effectuées en fonction du millésime durant 14 à 18 jours, un élevage en fûts en cave où les vins s’épanouiront à leur rythme, une mise en bouteilles si possible sans collage ni filtration au moment où le vin est prêt et non quand “le marché” le demande.” Très beau Marsannay Clos du Roy rouge 2006, au nez de fruits mûrs et d’humus, riche et complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, très prometteur. Le 2005, coloré, corsé, aux notes de fruits rouges mûrs et d’épices, dense en bouche, bien structuré, généreux, de charpente fine et riche à la fois, est de très bonne garde. Le 2002, intense au nez comme en bouche, riche en couleur comme en arômes (fruits à noyau, réglisse), et commence à s’ouvrir. Beau Marsannay Les Favières, tout en bouche, bien parfumé (griotte, cannelle), aux tanins très équilibrés, à la fois puissant et souple, d’une belle finale, d’excellente garde. À leurs côtés, le Marsannay Les Longeroies 2005, de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois.Très séduisant Marsannay blanc Au Champs Salomon 2006, avec ces arômes de fleur d’acacia et de tilleul, associant structure et finesse, tout en harmonie, de bouche persistante comme l’excellent Marsannay rosé.

    CHATEAU LA CANORGUE
    COTES-DU-LUBERON
    C’est en Provence, au cœur du Lubéron et de son Parc naturel, entre Avignon et Aix-en-Provence, dans le petit village de Bonnieux, qu’est situé le château La Canorgue. Petit vignoble familial, le château bénéficie d’une situation privilégiée pour la culture de la vigne. Construit sur une ancienne villa romaine, il doit son nom aux nombreuses canalisations souterraines que les Romains avaient taillées dans le roc pour capter l’eau. Dans une recherche de qualité, un respect de la vigne et de l’environnement, le vignoble est, depuis plus de 30 ans, cultivé en méthode biologique (Certifié Ecocert). Les vignes sont cultivées sans apport d’engrais chimique, ni d’insecticide de synthèse. La terre est travaillée mécaniquement sans emploi de désherbant. La vinification se fait de façon traditionnelle avec levures indigènes. La cave est un mariage réussi entre tradition et modernité. La réception des raisins se fait par gravité. L’utilisation d’un pressoir pneumatique permet un pressurage tout en douceur. La cuverie en inox thermo-régulée favorise le contrôle des températures pendant les fermentations. Après vinification ou élevage en foudres de chêne, les vins sont mis en bouteilles au château sans autres manipulations afin de conserver le maximum d’arômes. Le Château vous propose ce Côtes-du-Lubéron rouge 2006, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, une cuvée charpentée, riche et fondue à la fois, de très bonne garde. La cuvée Vendanges de Nathalie 2007 est un vin aux tanins souples et soyeux, franc et friand. Le Côtes-du-Lubéron blanc 2007, Clairette, Bourboulenc, Marsanne et Roussane, pas de passage en barriques, de bouche ample et d’une belle acidité, est tout en fraîcheur et persistance aromatique. Très bon Côtes-du-Lubéron rosé 2007, Grenache principalement et 30 % de Syrah, raisins issus de vignes à très faibles rendements (30hl/ha), pressurage direct. Il y a aussi ce joli Vin de Pays de Vaucluse cuvée Prestige 2004, et 2005 vinification traditionnelle de 20 jours, élevage 14 mois en demi-muids, marqué par le fruit, bouche ronde et puissante, aux notes grillées.

    DOMAINE DE L'OUCHE-GAILLARD
    MONTLOUIS-SUR-LOIRE
    Créé en 1987 par Régis Dansault à partir de 70 ares de vieilles vignes de Chenin appartenant à la famille Dansault Baudeau, le Domaine s’est progressivement développé pour atteindre aujourd’hui une quinzaine d’hectares. L’acquisition progressive de vignes en fermages et de nouvelles plantations nous a permis d’obtenir un vignoble équilibré, où les parcelles de plus de 50 ans, idéales pour les Montlouis tranquilles, côtoient les plus jeunes pousses voues à la méthode traditionnelle. Le fil conducteur de notre démarche dans le passé comme dans le présent reste la recherche de la qualité dans un respect scrupuleux des dons de Dame Nature. Ainsi, la taille courte, les vendanges manuelles et les tries successives ont toujours été la règle pour la totalité de nos vins d’appellation Montlouis-sur-Loire. Soucieux depuis les débuts de l’équilibre biologique de la vigne, nous avons entamé le processus de conversion en viticulture biologique. Découvrez le Montlouis-sur-Loire sec cuvée Pic Douzy 2006, un vin puissant et racé, au nez fleuri avec des nuances de pomme et de noix fraîche, suave et puissant, d’une très belle persistance aromatique en bouche, marqué par des notes de pêche et de tilleul, très bien équilibré en finale. Remarquable Montlouis-sur-Loire moelleux cuvée Émeraude 2006, intense, très aromatique, à la belle robe dorée, au nez très élégant et intense, avec en bouche des arômes persistants d’agrumes mûrs et de brioche, d’amande grillée et de tilleul, de bouche veloutée, de garde. Le Montlouis-sur-Loire demi-sec cuvée Jade 2006 est une réussite, où s’entremêlent des notes d’amande, de pêche et de bruyère, un vin harmonieux en bouche, parfait sur un bar au beurre blanc.
    Le Domaine existait déjà à l’époque romaine sous le nom de « Villa Manzanetto ». C’est en 1906 que Louis Rigal fondateur du célèbre Roquefort Rigal l’achète puis le transmet à son fils Louis, son épouse Françoise Rigal prend le relais au début des années 80. Sa fille Laurence la rejoint en 2003 et assure depuis la gestion du domaine. Corbières AOC depuis 1985, c’est l’un des fleurons des Corbières. Depuis une trentaine d’année, des efforts important ont été effectués afin de moderniser les bâtiments, diversifier l’encépagement, optimiser les cultures, rénover la cave, affiner les vinifications. Les vins du château du Grand Caumont allient rigueur et passion et sont récompensés dans de nombreux concours et loués dans de nombreuses revues à travers le monde. 2005, 2006 et 2007 sont des millésimes très aromatiques, très fruités, alliant densité, rondeur, souplesse et élégance. Ils présentent des notes de petits fruits rouges et de petits fruits noirs (cassis, framboise, fraise), avec des nuances poivrées, d’épices et de garrigue. Ici la philosophie est : la meilleure qualité au meilleur prix, quelle que soit la cuvée, sa complexité, son niveau de prix. Des vins plaisirs, faciles à déguster et à accorder aux mets.
    Exploitation familiale de 4,6 ha environ, à dominante de Pinot meunier. Le Champagne brut cuvée Symphonie Prestige, est dominé par des arômes de fruits mûrs et de petits fruits secs, légèrement miellé, d’une belle longueur tout en charpente, tout en parfum. Le Blanc de blancs, est un assemblage des récoltes 2005 et 2004, un vin très aromatique, où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, intense et vif, très harmonieux, de belle couleur, alliant rondeur et persistance au palais, de mousse abondante, classique. Le brut rosé, est un pur Pinot meunier, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise...), avec une touche délicatement épicée. Le Millésime 2004, issu des 3 cépages (Pinot meunier et Chardonay vinifiés en fûts de chêne de 5 vins, Pinot noir vinifié en cuves), est très séduisant, avec des arômes de poire et de noisette grillée, sa robe est d’un beau jaune pâle aux reflets d’or, un Champagne puissant et élégant à la fois, tout en finale.
    HENRY NATTER
    SANCERRE
    Domaine de 23 ha, où l’on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l’on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s’exprimer au mieux, au cours d’un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont en effet à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leur bouteille soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, travaille avec eux, son frère, Auguste, s’occupe plus de la cave. Depuis près de 25 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong – originaire des montagnes du Laos – intégrée à la culture du vin. Elle s’est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s’engagent et participent à la mise en place d’une protection de la biodiversité locale. En 2005, le domaine a remporté le Trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d’Honneur pour des «Vignerons atypiques». La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité. Exceptionnel Sancerre blanc L’Expression de Cécile “L’Essence des Terres Blanches” 2002, un vin de robe d’un jaune brillant, alliant nervosité et gras, au nez envoûtant, fin et persistant, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches, de pomme et de noix, parfait sur un poisson au four. Le Sancerre cuvée François de la Grange 2004 est charmeur, aux arômes intenses, suave, très harmonieux, subtil et puissant à la fois, où s’entremêlent les fruits mûrs et les fleurs fraîches, parfait sur des écrevisses. Suberbe, le Sancerre blanc L’Expression de Cécile “L’Essence des Terres Blanches” 2006 développe ces notes de fumé bien spécifiques, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, nez de fougère et d’acacia, d’une jolie rondeur, suave et persistant. Le Sancerre rouge cuvée l’Enchantement 2005 (vinification et élevage en fûts de chêne), aux notes de pruneau et d’humus, très légèrement épicé en bouche comme il se doit, de couleur intense, aux tanins présents et soyeux à la fois, est un grand vin. Leur Sancerre rosé 2007 est toujours le meilleur de l’appellation, d’une grande finesse aromatique, au nez où dominent les fruits frais, la rose et le coing, subtil, d’une grande persistance en bouche avec des nuances de fraise des bois.

    DOMAINE MARC JOMAIN
    PULIGNY-MONTRACHET
    Philippe, Catherine et Christophe JOMAIN, frères et soeurs, exploitent leur propre domaine au sein d'un groupement foncier crée le 03 novembre 1992. Le domaine comprend 9 hectares de vignoble à PULIGNY-MONTRACHET dont 4 hectares produisent essentiellement des grands vins blancs de réputation mondiale issus du cépage chardonnay dans les appellations village, 1er cru et grand cru. Alliant modernisme et tradition, le domaine est dirigé avec dynamisme par la famille JOMAIN. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée. La lutte raisonnée permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en utilisant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts portent leurs fruits car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble. (Coccinelle, petits insectes prédateurs, des araignées nuisibles de la vigne réapparaissent). La vendange est récoltée manuellement, la vinification respectueuse de chaque appellation s'effectue par pressurage pneumatique. Les vins fermentent en fût de chêne dans une proportion n'excédant pas le quart de fût neuf. L'élevage traditionnel et la mise en bouteilles sont réalisés avec minutie sans manipulation excessive des vins sous le contrôle étroit d'un laboratoire d'oenologie agrée. Durant la fermentation malo-lactique les vins sont bâtonnés afin d'obtenir davantage de rondeur et de complexité. Au printemps, les vins sont alors soutirés et clarifiés par collage, la mise en bouteille intervenant généralement début septembre. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2006 est d’une grande subtilité, avec ce bouquet très complexe de pêche et abricot mûr, une touche épicée persistante, un vin tout en nuances. Superbe 2005, racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques (tilleul, noisette), d’excellente évolution. Très beau 2004, avec des arômes de fougère, de noix et de fruits frais, d’une grande finesse, un grand vin riche et chaleureux, avec une belle finale persistante et puissante, à déboucher sur un saumon sauvage fumé. Dans la lignée, ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2006, d’une belle harmonie, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande…), d’une grande maturité, un vin très prometteur. Leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Referts 2006, où la suavité s’allie à la distinction, est un vin avec beaucoup de moelleux et de persistance, des arômes de pomme mûre et d’amande grillée, qu’il faut apprécier sur une cuisine raffinée comme des quenelles de brochet. L’Auxey-Duresses rouge 2002, riche en couleur comme en matière, au nez de petits fruits rouges mûrs et de sous-bois, est généreux et de très bonne garde, et le Saint-Aubin Premier Cru blanc Les Frionnes, de belle couleur jaune ambré, aux notes de noisette, d’une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité, tout en bouche.
    CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR
    PUISSEGUIN-SAINT-EMILION
    Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). “Le 2007 est une année de vigneron, nous dit Yannick Le Menn, il ne fallait pas partir en week-end en mai ou en juin, il fallait être au travail, c’était prépondérant ! L’été indien a bien achevé la maturation des raisins et c’est aussi grâce à notre deuxième table de tri que nous avons nettement amélioré la pureté de la matière première que nous mettons en cuves. On a oxygéné pour arrondir les polyphénols, ce qui rend les vins plus savoureux, et nos 2007 sont très satisfaisants, le vin est bien fruité, pas trop tannique, il sera agréable dans sa jeunesse, souple et très plaisant. Les 2006 et 2004 sont des millésimes plus atlantiques avec des arômes floraux, alors que 2005 et 2003 sont des vins de type plus méridional, aux arômes de fruits noirs. En fait, les 2006 et 2004 sont des vins plus “féminins”. Ils ont chacun leurs caractères propres mais ils se ressemblent car les conditions climatiques étaient similaires, deux millésimes assez classiques du Bordelais qui présentent une belle élégance et de la complexité. Ils ont été “encadrés” par des millésimes très médiatiques et c’est dommage, car je suis sûr, que, lorsque l’on ouvrira ces bouteilles, dans quelques années, on aura beaucoup de plaisir à les déguster.” En attendant, il y a ce superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2005, où s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices. Remarquable 2003, de bouche classique, corsé et gras, aux tanins présents et fondus à la fois, un vin où dominent les fruits mûrs et le poivre. Savoureux 2002, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Et un excellent second vin, la cuvée Moulin Saint-Clair.

    Le Tuquet et son Vignoble figurent déjà sur les cartes royales de belleyme au début du XVIIIe siècle. La chartreuse fut construite vers 1730 (façade sud de Victor Louis). Dans la première édition du Féret (Ch. Cocks 1868) Le Tuquet est classé premier vin de la commune de Beautiran, ce qui sera confirmé par les éditions successives jusqu'à aujourd'hui. A la fin du XIXe siècle, le domaine appartient à la famille du Père de Foucauld qui y séjournera à plusieurs reprises avant son départ pour le Maroc. Il a appartenu ensuite à une grande maison du négoce bordelais, puis fût racheté en 1963 par la famille Ragon, actuellement propriétaire. D'importants travaux ont été faits dans les chais en 1991 : 3 200 hl de cuverie inox supplémentaires, construction d'un nouveau chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage. Faites-vous plaisir avec ce superbe Graves rouge, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme, de garde. Très joli Graves blanc, bien typé par son Sémillon (95%), bien fruité, au nez de petits fruits frais, régulièrement charmeur.

    Cédric Chignard a pris la responsabilité du domaine depuis 2007 (4e génération). Il a particulièrement réussi son Fleurie Les Moriers 2008, qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où il prolonge ses racines, savoureux comme on les aime, de robe intense, ferme, au nez subtil où dominent la violette et la framboise, aux tanins fondus, d’excellente évolution. Le 2007, avec des notes de mûre et de poivre, de bouche à la fois puissante et ronde, est d’une belle couleur rubis prononcé. Superbe cuvée Spéciale Vieilles Vignes 2007, un vin qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais très fins, de très bonne garde. Le 2006 est très typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un vin d’excellente évolution. Beau 2005, aux reflets pourpres, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, complexe, aux tanins bien fondus mais présents, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, d’une jolie finale, de très bonne garde, un vin qui s’exprime parfaitement avec une oie à la broche.


  • Pin it!

    RHONE : Tout savoir sur le vignoble

    Les vins et leurs appellations
    RIVES DROITE ET GAUCHE SEPTENTRIONALES
    - Côte-Rôtie

    Le vignoble s’étend sur trois communes (Ampuis, Saint-Cyr-sur-le-Rhône, Tupin-et-Semons), sur la rive droite du Rhône, à 7 km en aval de Vienne, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d’une couche silico-calcaire en Côte blonde, d’argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l’été, avec des pluies régulières les autres saisons. Vins rouges, issus de Syrah (80 % minimum) et Viognier. Environ 230 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40 %, et divisé entre :

    - La Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin).

    - La Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols).

    - Condrieu

    Sept communes sur trois départements : Rhône, Loire et Ardèche sur la rive droite du Rhône. Les sols s’étendent sur les versants granitiques abrupts dominant le fleuve, ne permettant pas la mécanisation. Le climat continental modéré est sec et chaud l’été, avec des pluies régulières les autres saisons. Le vignoble est planté en gradins, de même apparence que la Côte-Rôtie, montant cependant moins en altitude. Superficie en production : 125 ha environ, production annuelle : 2 175 hl, rendement maximum autorisé : 37 hl/ha. Cépage : Viognier exclusivement. Vinification : foulage léger, pressurage, titre alcoolique volumique naturel minimum 11 %, élevage en barriques de chêne ou en cuves.

    Actualité du vignoble
    Classement Vallée du Rhône
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    - Hermitage

    Vins rouges (Syrah, puis Marsanne et Roussane, jusqu’à 15 % maximum), et blancs (Roussane et Marsanne). L’appellation est reconnue par décret du 4 mars 1937. Parcelles délimitées sur les communes de Tain-l’Hermitage et de Crozes-Hermitage. 135 ha sont plantés pour une production annuelle moyenne de 3 500 hl. 75 % des vins sont rouges et proviennent du secteur ouest de la colline avec des sols granitiques, schisteux ou argilo-calcaires. Les vins rouges sont de couleur très foncée, rubis, au nez de violette et d’aubépine, tanniques et charpentés, denses, riches et élégants, parfois époustouflants. Les blancs sont charnus, fins, richement bouquetés, très racés.

    - Crozes-Hermitage

    Vins rouges (Syrah) et blancs (Marsanne et Roussane). L’appellation (1 310 ha) est reconnue par décret du 4 mars 1937, dont les parcelles sont délimitées sur les communes de Serves, Érôme, Gervans, Larnage, Tain-l’Hermitage, Crozes-Hermitage, Chanos-­Curson, Beaumont-Monteaux, Mercurol, La-Roche-de-Glun et Pont-de-l’Isère. Les vins sont assez bouquetés, aux arômes de fruits rouges. La variété des terroirs (grani­tiques, argilo-calcaires ou sablo-argileux) et les méthodes de vinification conduisent d’ailleurs à des différences de qualité selon les propriétaires.

    - Saint-Joseph

    Vins rouges (Syrah, principalement) et blancs (Marsanne et Roussane). Les vins rouges sont flatteurs, séveux, charnus, soyeux, de belle teinte rubis, marqués par

    un arôme intense de cassis, de longévité moyenne. Les vins blancs sont très parfumés, au goût de pêche. Superficie en production : 1 000 ha environ, rendement maximum : 40 hl/ha.

    Guide des vins
    Vinovox

    - Cornas

    “Terre brûlée”, en celte. Vins rouges exclusivement issus de Syrah. L’appellation est reconnue depuis 1938 (100 ha). Les vignes sont exploitées sur des terrains abrupts, à la limite sud de l’appellation Saint-Joseph, sur un sol mélangé de granits, de sables et de calcaires, dans un microclimat très particulier. C’est un très vieux vignoble dont l’implantation remonte au moins aux Gallo-Romains, déjà célèbre sous Charlemagne et vanté par Saint-Louis et Louis XV.

    - Saint-Péray

    Vins blancs tranquilles et mousseux, issus de Roussane et Marsanne. Appellation reconnue par décret du 8 décembre 1936 (53 ha). Une très ancienne célébrité qui remonte à Pline et à Plutarque, et a connu son apogée au xixe siècle avec les rois et les empereurs de France, d’Angleterre et de Russie, suivis par leurs courtisans et les gens de lettres, sans oublier Wagner.

    - Die

    La mousse de la Clairette de Die s’obtient par la fermentation naturelle, en bouteilles, du moût de raisin. Sans adjonction de sucre ou de liqueur naît un vin naturellement effervescent et léger en alcool (7-8°). Brillante et dorée, elle doit toute son originalité aux arômes des cépages Muscat (75 % minimum) et Clairette que la méthode dioise ancestrale permet d’exhaler. La Clairette de Die, vin naturellement fruité à base de Muscat blanc à petits grains, s’élabore grâce à la méthode dioise ancestrale tandis que le Crémant de Die, vin brut issu du cépage Clairette, choisit la méthode traditionnelle pour prendre mousse.

    Guide des vins
    Millesimes

    - Châteauneuf-du-Pape

    L’aire d’appellation (3 133 ha) comprend Châteauneuf-du-Pape et déborde sur une partie des communes avoisinantes de Bédarrides, Courthézon, Sorgues et Orange. Les sols, plus ou moins profonds, très caillouteux, sont constitués pour l’essentiel de gros quartz roulés mélangés à de l’argile rouge sableuse. Ces gros galets roulés, amoncelés autrefois par le glacier du Rhône, fournissent à la vigne des conditions exceptionnelles de maturation. C’est le secteur le plus sec des Côtes du Rhône ; le vent dominant est le mistral, l’ensoleillement est de 2 800 heures par an, la chaleur emmagasinée par les cailloux dans la journée est restituée la nuit, provoquant un “effet de four”...

    LIRE LA SUITE

     

  • Pin it!

    Les meilleurs Bordeaux réservent des surprises

    Château BELLE GARDE

    Château BELLE GARDE

    (BORDEAUX)
    Éric Duffau

    33420 Génissac
    Téléphone :05 57 24 49 12
    Télécopie : 05 57 24 41 28
    Email : duffau.eric@wanadoo.fr

    Coup de cœur pour ce Bordeaux rouge 2007, une cuvée élevée en fûts de chêne (80% Merlot, 10% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, vendanges vertes fin juillet afin de ne laisser que 8 grappes par pied, et permettre une meilleure maturité, élevage 12 mois en barriques...), un vin ample et authentique, fort bien élevé, parfumé, avec ce nez où dominent la mûre, la violette et les épices, un vin structuré et harmonieux qui demande une cuisine relevée. Le 2006 est charnu, aux tanins souples, au nez intense (mûre, épices), de très jolie bouche, harmonieux, de très bonne évolution. Goûtez son Bordeaux blanc, floral et persistant, qui conjugue finesse et souplesse en bouche, parfait sur des fruits de mer.

    Château de BERNADON

    Château de BERNADON

    (BORDEAUX)
    Vignoble Rouvière

    33580 Monségur
    Téléphone :05 45 81 16 58 et 06 85 30 40 40
    Télécopie : 05 45 82 27 89
    Email : contact@bernadon.com

    Propriété de 43 ha dont 10 de vignes plantées sur un sol argilo-calcaire. Remarquable Bordeaux Supérieur 2007, avec des notes subtiles d'humus et de petits fruits noirs, un vin ferme et riche, tout en bouche, aux tanins savoureux, très bien élevé, typé comme nous les aimons. Très séduisant, le Bordeaux Clairet 2008, médaille d'Or concours Agricole Paris 2009, est de belle robe soutenue, aux notes de framboise, de bouche florale et fruitée, tout en harmonie, à ouvrir sur un bouquet de crevettes ou une quiche.

    Château la CHÂTAIGNERAIE

    Château la CHÂTAIGNERAIE

    (BORDEAUX)
    Vignobles Maulun

    33760 Targon
    Téléphone :05 56 23 41 66
    Télécopie : 05 57 34 41 43
    Email : frederic.maulun@wanadoo.fr

    À la tête de leurs appellations. Beau Bordeaux Supérieur Château Vieux L'Estage 2007 (issu principalement du Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon et Cabernet franc), tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de mûre, coloré, charpenté et élégant, aux tanins fermes et denses. Le 2006 est un vin avec beaucoup de souplesse, de bouche ample, aux notes bien marquées de fruits frais et d'humus, puissant et rond à la fois, de très bonne évolution. Excellent Bordeaux rosé Château Vieux L'Estage, l'un des meilleurs de l'appellation comme leur Entre-Deux-Mers Château Vieux L'Estage, d'un beau jaune pâle, très aromatique, d'une belle fraîcheur persistante, une valeur sûre, finement bouquetée avec des senteurs de noisette et de pomme, d'un bel équilibre. Le Bordeaux rouge 2007, qui allie charpente et finesse, parfumé, de robe soutenue, de bouche classique et bien typée.

    Château GABACHOT

    Château GABACHOT

    (BORDEAUX)
    M. Fernandez
    20, rue Lafon
    33540 Sauveterre-de-Guyenne
    Téléphone :05 56 71 51 24
    Télécopie : 05 56 71 65 28
    Email : jean-fernandez2@wanadoo.fr

    Fidèle à lui-même, ce Bordeaux 2007 associe concentration aromatique, finesse des tanins et charpente, un vin de bouche flatteuse et dense à la fois, suave, aux nuances de fruits noirs, riche en bouquet comme en matière. Excellent 2006, de belle couleur, de jolie bouche légèrement épicée, aux tanins fermes et ronds à la fois, de très bonne évolution. Le 2005, médaille d'Or à Paris, coloré et parfumé (pruneau, violette), est remarquable, mêlant rondeur et structure en bouche, séveux, bien charpenté, de très bonne évolution. À la suite, cet Entre-Deux-Mers, aux connotations subtiles de citronnelle et de fleurs blanches, très équilibré, associant souplesse et vivacité au palais. Très bon Bordeaux rosé, tout en fruité et en fraîcheur, sec et suave à la fois, l'un des meilleurs de l'appellation. Goûtez le Bordeaux Supérieur 2005, médaille d'Argent à Bruxelles, un vin bien typé, généreux, bien charnu, complexe et subtil à la fois, dominé par les petits fruits rouges mûrs et les sous-bois.

    Château de GADRAS

    Château de GADRAS

    (BORDEAUX)
    Julien et Michèle Delpech

    33580 Saint-Vivien-de-Monségur
    Téléphone :05 56 61 82 69
    Télécopie : 05 56 71 34 95
    Email : chateau-de-gadras@aliceadsl.fr

    Une propriété familiale depuis 3 générations de 13 ha de vignes sur un sol argilo-calcaire, où l'on pratique la lutte raisonnée. Leur Bordeaux rouge 2008, issu pour 50% Merlot, 30% Cabernet franc, 20% Cabernet-Sauvignon, bien élevé en barriques, d'un beau rouge vif, avec des notes de griotte légèrement réglissées, de charpente fine et riche à la fois, un vin de bouche fondue et bien parfumée, qui devrait tenir toutes ses promesses. Tout en bouche, le 2007, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, de robe grenat soutenu, très aromatique en finale, aux tanins équilibrés, est rond mais corsé comme il se doit. Plus dense, le 2006 est très parfumé (cerise, mûre et cuir), de bouche ample et soyeuse, d'une finale légèrement épicée. Séduisant Bordeaux Château Fleur de Gadras 2007, marqué par des notes de fruits cuits et des touches finement épicées, corsé et typé, d'une belle persistance et de bonne garde.

    Vignobles GASSIES-GAUTEY

    Vignobles GASSIES-GAUTEY

    (BORDEAUX)
    Michel et Françoise Gautey
    Le Masson
    33420 Moulon
    Téléphone :05 57 84 52 44
    Télécopie : 05 57 74 98 63
    Email : vignobles.gassies.gautey@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

    Au sommet. Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs (3e), pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est reconnue. L'ensemble du vignoble s'étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d'une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. On comprend sa place dans le Classement avec ce Bordeaux rouge Château du Masson cuvée Passion 2006 (80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec), à dominante de pruneau, un vin très savoureux, de belle robe soutenue, ample en bouche grâce à des tanins soyeux, avec des nuances de cerise noire et d'humus, de très bonne évolution. Beau 2005, qui associe couleur et structure, avec ce nez complexe de groseille et d'humus, bien corsé, alliant rondeur et charpente en finale. Le 2004 se goûte très bien aujourd'hui, développant souplesse et complexité d'arômes, un vin bien équilibré, très réussi. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2006, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis), un vin de terroir comme nous les aimons, ample et riche, charnu en bouche, de très belle robe d'un grenat profond, très agréable. Le Bordeaux rosé Fleur du Mayne 2008 (le 2009 suit), d'un beau rose franc, un vin de bouche fraîche et savoureuse, tout en fruité, sec et suave à la fois, l'un des meilleurs de l'appellation.

    Domaine de LAUBERTRIE

    Domaine de LAUBERTRIE

    (BORDEAUX)
    Bernard Pontallier

    33240 Salignac
    Téléphone :05 57 43 24 73
    Télécopie : 05 57 43 17 24
    Email : domainedelaubertrie@orange.fr
    Site : www.domainedelaubertrie.jimdo.com

    Vignoble de 15 ha, situé sur un plateau argilo-calcaire, dont la moyenne d'âge des vignes est de 30 ans et les vendanges manuelles. Vous apprécierez ce Bordeaux rouge 2007, de robe pourpre, un vin corsé comme il le faut, avec des tanins mûrs et une charpente solide, au nez dominé par les petits fruits rouges cuits. Très bon 2006, au nez d'épices, de violette et de sous-bois, bien charpenté, un vin qui mêle richesse et harmonie. Le Bordeaux blanc sec 2008 est à dominante de fruits frais, un vin qui allie vivacité et souplesse, d'une finale franche et ronde. Goûtez le Crémant de Bordeaux, bien équilibré en acidité, d'une jolie finesse, à la mousse ample et florale.

  • Pin it!

    Andouillettes ou crustacés avec le Sancerre ?

     

    Claude et Jean-Marc CHEVREAU

    Claude et Jean-Marc CHEVREAU

    (SANCERRE)

    Le Bourg 4, chemin de la Noue
    18300 Crézancy-en-Sancerre
    Téléphone :02 48 79 04 77 ou 02 48 79 08 67 
    Télécopie : 02 48 79 44 17 
    Email : ingrid.chevreau@neuf.fr
    Site : www.vins-sancerre-chevreau.com

    “Le Sancerre est comme un bon chrétien, il est bon quand il a fait ses Pâques”, dit-on ici, comme le faisait Balzac. On se fait donc plaisir en débouchant ce Sancerre blanc2008, aux notes caractéristiques de noisette, un vin de belle robeferme et suave en bouche, très persistant, tout en harmonie, d'une jolie finesse, tout en distinction et richesse à la fois. Excellent Sancerre rouge 2007, très expressif de son Pinot Noiréquilibré, au nez de mûre, charnu, coloré, parfumé, aux notes de cerise, de groseille et d'épices, aux tanins à la fois riches et soyeux, d'excellente évolution. LeSancerre rosé 2008, avec un nez complexe où la rose s'associe à la framboise, d'une bouche intense et raffinée à la fois, est à ouvrir sur des crevettes ou des mets épicés.

    GITTON Père et FilsSANCERRE GITTON Père et Fils

    GITTON Père et Fils

    (SANCERRE)
    Pascal Gitton
    Chemin de Lavaud
    18300 Ménétréol-sous-Sancerre
    Téléphone :02 48 54 38 84 
    Télécopie : 02 48 54 09 59 
    Email : gittonvin@wanadoo.fr
    Site : www.gitton.fr

    Au sommet. Dans le silex, son nouveauSancerre Xelis est une réussite, très floral,gras, avec ces notes de fumé bien spécifiques, mêlant la fraîcheur à la structure. Le Sancerre Les Belles Dames 2008 associe le fruit à la charpente, subtil et complexe, fleurant bon le genêt, le coing, de bouche riche et ample, avec des nuances de pain grillé, alliant finesse et persistance. Le Sancerreles Herses blanc 2006 est une réussite, ample et persistant, de robe dorée, riche aunez, avec des senteurs de rose et de fleur d'acacia, un vin gras et nerveux à la fois, très bien vinifié. Superbe Sancerre silex Galinot blanc 2008 (100% en fûts neufs), unvin très riche qui résiste bien aux tanins du bois, avec ce goût de silex qui lui est propre, de bouche raffinée et subtile, de belle évolution. Le Sancerre Les Romainsblanc dégage un nez fin où l'on retrouve des notes de fleurs blanches et d'agrumes, de bouche distinguée où dominent lesfruits secs, de robe dorée. Le Sancerre Les Montachins, dont le terroir est situé à l'ouest où les vignes sont protégées par une colline, est de robe jaune clair, puissant et bouqueté, très séduisant par sa structure et sa persistance d'arômes. Exceptionnel Sancerre Les Romains rosé 2008, bien sec comme il se doit, tout en distinction, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent la griotte mûre et une touche épicée caractéristique, sec et suave à la fois. Beau Sancerre L'Amiralblanc 2009, de bouche puissante, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, tout en finale.

    Henry NATTERSANCERRE Henry NATTER

    Henry NATTER

    (SANCERRE)
    Henry et Cécile Natter
    Place de l'Église
    18250 Montigny
    Téléphone :02 48 69 58 85 
    Télécopie : 02 48 69 51 34 
    Email : info@henrynatter.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/henrynatter
    Site : www.henrynatter.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans les 3 couleurs, ce qui est très rare. Ici, sur 23 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l'on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les “couvant” pour en extraire leur quintessence et les laisser s'exprimer au mieux, au cours d'un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont en effet à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurbouteille soit une source de convivialité. Leur fille, Mathilde, travaille avec eux, son frère, Auguste, s'occupe plus de la cave. Exceptionnel Sancerre blanc L'Expression de Cécile “L'Essence des Terres Blanches” 2007, disponible uniquement en magnumafin de peaufiner son vieillissement, d'une grande finesse avec beaucoup d'expression, suave, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes d'amande, d'abricot frais et de bruyère, un vin harmonieux, riche et fin à la fois, idéal sur des coquilles Saint-Jacques. Le Sancerre cuvée François de la Grange 2008, où s'entremêlent des notes d'amande et de fleursblanches, est tout en rondeur, avec une note de fraîcheur qui lui est caractéristique. Superbe 2007, qui a toutes les qualités d'un vin de garde, issu des vieilles vignes, dense grâce à son élevage d'un an en foudre, avec un boisé très fondu, car ici on privilégie la délicatesse des Vins. Il dégage des arômes très suaves de réglisse, de menthe, de fleur d'oranger et de vanille. Le 2006, charmeur, aux arômes intenses, suave, très harmonieux, subtil et puissant à la fois, où s'entremêlent lesfruits mûrs et les fleurs fraîches, parfait sur des écrevisses. Le Sancerre rouge cuvée l'Enchantement 2008 (vinification et élevage en fûts de chêne), concentré, équilibrécorsé, bien structuré, aux tanins riches, de robe soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, tout en bouche, idéal sur un petit gibier. Leur Sancerre rosé 2009 est toujours le meilleur de l'appellation, d'une grande finesse aromatique, au nez où dominent les fruits frais, la rose et le coing, subtil, d'une grande persistance en bouche avec des nuances de fraise des bois. Excellent Sancerre blanc classique 2008, issu du terroir des terres blanches, de belle teinte brillante, d'une belle harmonie, aux arômes de zeste d'orange, defruits confits, notamment de pamplemousse, souligné d'une trame végétale d'asperge, tout en bouche comme le rouge 2007, aux senteurs soutenues de griotte, de kirsch, de vanille avec des notes d'humus et d'épices, marqué par une attaque enveloppante grâce aux tanins fondus, le vin est ensuite bien soutenu en bouche par une certaine nervosité qui vient équilibrer les tanins, avec des nuances de tabac et de laurier, d'une belle structure au fruité prononcé. Formidable rapport qualité-prix-typicité.

    Domaine Roger NEVEU & Fils

    Domaine Roger NEVEU & Fils

    (SANCERRE)
    Eric et Jean-Philippe Neveu
    Domaine du Colombier
    18300 Verdigny-en-Sancerre
    Téléphone :02 48 79 40 34 
    Télécopie : 02 48 79 32 93 
    Email : neveu@terre-net.fr

    Beaucoup aimé leur Sancerre blanc Clos des Bouffants 2008, typé comme on les aime (sous-sol calcaire et caillottes), avec cette nervosité en bouche caractéristique, aux senteurs persistantes (reinette, citron…), ample, très harmonieux, vraiment séduisant. Plus dense, le Sancerre cuvée Pierre François Xavier 2006, issu de vieilles vignes et élevé en fûts de chêneneufs, au nez de fumé, associe le fruit à la structure, un beau vin suave et d'une belle finale, à découvrir sur des ris de veau, comme on le suggère ici. Le Sancerre rouge Domaine du Colmobier 2006 (élevage en fûts de chêne) est de jolie robe, complexe avec ces notes de petits fruits mûrs et de violette, puissant et bouqueté, est tout aussi réussi.

    Domaine Jean-Max ROGER

    Domaine Jean-Max ROGER

    (SANCERRE)

    11, place du Carrou
    18300 Bué
    Téléphone :02 48 54 32 20 
    Télécopie : 02 48 54 10 29 
    Email : jean-max.roger@wanadoo.fr
    Site : www.jean-max-roger.fr

    Remarquable Sancerre blanc Grande Cuvée 2008, subtil et complexe, fleurant le genêt, le coing et les noisettes, un grand vin harmonieux, riche et fin à la fois, qu'il faut laisser se faire. Le Sancerre rouge La Grange Dîmière 2006 est charpenté, avec de la matière et des tanins, auxarômes de fruits rouges et de sous-bois, de très bonne évolution. Le 2005 est tout aussi remarquable, de couleur soutenue, au nez de cassis et de sous-bois, aux tanins mûrs, au bouquet très développé avec des nuances épicées, de très bonnegarde. Savoureux Pouilly-Fumé Cuvée Les Chante-Alouetttes 2007 au goût de “pierre à fusil”, très typé, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, très aromatique avec ses notes d'amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante et persistante. Très agréable Menetou-Salon blanc Morogues Le Petit Clos 2008, tout en structure et parfums, réussi comme le Menetou-Salon rouge Le Charnay 2006, aux tanins fondus, au nez dominé par la griotte et l'humus, de jolie robe.

    Domaine de SARRYSANCERRE Domaine de SARRY

    Domaine de SARRY

    (SANCERRE)
    Nicolas Brock
    Le Briou de Veaugues
    18300 Sancerre
    Téléphone :02 48 79 07 92 
    Télécopie : 02 48 79 05 28 
    Email : info@sarry.org
    Site : www.sarry.org

    Au sommet. Un domaine constitué d'une vingtaine d'hectares. Passionné et chaleureux, Nicolas Brock a repris la suite de son père, Michel, qui a créé presque entièrement le domaine dans les années 1960, en replantant notamment un ancien domaine viticole inexploité depuis le Moyen Âge. Le Domaine de Sarry (11 ha d'un seul tenant), perché sur la montagne Noire (l'un des points culminants de la région, 353 m d'altitude), est constitué de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les “terres blanches”. Puis le coteau et la côte de la Roche forment une dizaine d'hectares de caillottes. SuperbeSancerre 2008, qui fleure le tilleul et la pomme, de robe délicate, un vin ample, riche au nez comme en bouche, aux notes de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse, bien fondu, vif et rond à la fois. Beau 2007, intense au palais, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, tout en finale, avec cette minéralité particulièrement persistante, une belle réussite. Le 2006 est dans la lignée, riche au nez, d'une grande complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de noix, de citron et de pomme, de bouche puissante et d'une longue finale. Beau 2005, ample, de robe dorée, d'une jolie finale aromatique, riche au nez, avec des notes de rose et d'aubépine, un vin élégant et persistant, de bouche puissante, qui mérite un bar au four. Le 2003 est d'une très grande finesse, au nezcomplexe et puissant (acacia, fougère, pomme), très bien équilibré, et prouve le réel potentiel de ces vins. Complexe et savoureux, le Sancerre blanc Montagne Noire 2005 poursuit sa très belle évolution, gras, ample, équilibré, un vin où dominent les agrumes et l'amande, de bouche persistante, d'une grande richesse aromatique en finale, tout en nuances, tout en suavité. Remarquable Sancerre Domaine de Sarry rouge 2007, vignes âgées de 38 ans et élevage durant une année en fûts de chêne, bien marqué par son Pinot Noir, encore bien jeune, qui développe un bouquet complexe où s'entremêlent des notes de cassis et de pruneau, harmonieux, de belle robe soutenue, très équilibré et légèrement épicé, vraiment délicieux, un vin d'excellente évolution comme en atteste le 2003, intense, associant délicatesse et charpente, ample, coloré et riche, très parfumé, dense, avec ces nuances de cerise confite, d'humus et d'épices caractéristiques.

  • Pin it!

    Rhône : les hommes et les femmes talentueux

    84.jpgOn ne peut aimer un vin qu’en appréciant celui qui le fait. Derrière une étiquette, il y a un viticulteur (ou une viticultrice) et c’est fondamental de ne pas les dissocier.

     

    Les Prix d’Honneur : 224

    Je les connais depuis quelque 20 à 30 ans (eux et/ou ceux qui les ont précédé, en ce qui concerne les marques et certains crus), certains ont été retenus depuis le 1er Guide (ou patiquement), ce qui -en soi- mérite un véritable “coup de chapeau”, tant il est difficile de se maintenir au plus haut niveau, chacun dans sa gamme, naturellement. Pour preuves, des milliers d’autres, à raison de 300 à 400 par an, ont été éliminés... Eux, associent le talent et la passion, sans se faire avoir par les modes... tout ce que l’on aime. Pas mal sont des amis.

    Les Prix d’Excellence :155

    D’autres grandes valeurs sûres, dans toute la gamme, dans le Guide depuis très longtemps. Ils sont également garants d’une régularité qualitative exemplaire et d’un attachement réel au terroir. Du grand art encore, chacun possédant son originalité. Pour certains, 3 ou 4 ans, et ils atteindront le Prix d’Honneur.

    Les Satisfecits : 168

    Les grandes satisfactions, ceux qui se distinguent depuis une dizaine d’années et dont le talent est confirmé. Ils peuvent prétendre au Prix d’Excellence.

    Les Lauréats : 157

    Les coups de cœurs de l’année (ou des dernières années). Ils élèvent des vins typés, qui atteignent bien souvent le haut de leurs Classements respectifs. Du solide, qui peuvent également “monter” en Satisfecits.

    Les Espoirs : 74

    Les coups de pouce, ceux qui méritent d’être soutenus, qui sont depuis peu dans le Guide. Certains font partie des nouveaux sélectionnés de l’année, et doivent faire leurs preuves.

     

    Millesimes
    Vins du Siècle

     

    Top Vignerons Région Vallée Du Rhône

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en BLEU)

     

    Prix d’Honneur

    Prix d’Excellence

    Famille Mathieu

    Satisfecits

    Famille Besnardeau (Grands Bois)
    Bernard Callet (Coudoulis)
    Denis Grangeon (Parandou)
    André Perret
    Famille Valayer (Deurre)

    Lauréats

    Famille Arnoux

    Espoirs

     

  • Pin it!

    Les liquoreux de Bordeaux à ne pas rater

    Du plus abordable au plus prestigieux, les liquoreux de Bordeaux à ne pas rater
    Sauternes

    Le vignoble bénéficie d’une grande homogénéité (70 % de Sémillon, 25 % de Sauvignon, 5 % de Muscadelle), grâce à des sols et des sous-sols très diversifiés, graveleux, calcaires ou argilo-calcaires, qui donnent leur spécificité et leur personnalité aux différents crus. En dehors du terroir, le Ciron joue un rôle considérable. Né dans les Landes, couvert d’une voûte de feuillage tout au long de son cours, il crée, grâce à ses eaux plus froides que celles de la Garonne, un microclimat caractéristique dans la région du confluent, avec en automne des brumes matinales qui précèdent un soleil chaud à midi. Ces brouillards favorisent la prolifération d’un minuscule champignon, le Botrytis cinerea, qui a le pouvoir d’augmenter la teneur en sucre des raisins. Ce phénomène, appelé “pourriture noble”, est la condition sine qua non de ce raisin confit, récolté quasiment grain par grain, par tris successifs, de rendements très faibles. Ces vendanges à haut risque expliquent le prix de ces vins, largement justifié. Cinq communes bénéficient de l’appellation : Sauternes, Fargues-de-Langon, Bommes, Preignac et Barsac (voir surtout le Classement).

     

    Cru D'ARCHE-PUGNEAU

    Cru D'ARCHE-PUGNEAU

    (SAUTERNES)
    Francis Daney

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 50 55 et 06 84 84 30 66
    Télécopie : 05 56 63 39 69
    Email : francis.daney@free.fr
    Site : http//arche.pugneau.free.fr

    Un remarquable Sauternes 2007, de bouche suave, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d'abricot, de garde. Le 2006 est très classique, d'une belle robe dorée avec un nez de fruits secs grillés, complexe et très gras en bouche, avec un boisé bien fondu, parfait à déguster à l'apéritif. Beau 2005, dense, aux connotations subtiles de miel et de citronnelle, d'une grande richesse, complexe, intense, frais et puissant à la fois en bouche, très persistant, qu'il faut savoir attendre, de garde. Faites-vous plaisir avec sa superbe cuvée, un assemblage exceptionnel de très grands millésimes, un vin puissant, dense, liquoreux, d'une grande complexité d'arômes.

    Château BASTOR LAMONTAGNESAUTERNES Château BASTOR LAMONTAGNE

    Château BASTOR LAMONTAGNE

    (SAUTERNES)
    Directeur : Michel Garat

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 27 66
    Télécopie : 05 56 76 87 03
    Email : bastor@bastor-lamontagne.com
    Site : www.bastor-lamontagne.com

    Un grand Sauternes 2007, à forte majorité de Sémillon (90 %), très belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux arômes d'agrumes (citron, pamplemousse), un vin bien équilibré et d'une belle élégance. Le 2006 suit, un vin puissant et racé au nez, avec ces notes de pomme et de noix fraîche, au nez fleuri, suave et puissant, d'une très belle persistance aromatique en bouche. Le 2005, de belle robe dorée, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches, d'une onctuosité raffinée, tout en nuances en bouche (pain d'épices, pomme mûre), riche et complexe, très persistant. Les Remparts de Bastor, le Second Vin, est plus rond, plus fruité. Le 2007 est excellent, tout en finesse, délicat au nez avec des senteurs de fruits frais, idéal à l'apéritif. Goûtez la cuvée Caprice (seulement 6000 bouteilles en 2009), premier tri de raisins, une vendange précoce pour conserver tout le fruit et moins privilégier le botrytis. L'assemblage (50% Sauvignon et 50% Sémillon) accentue cette fraîcheur et obtenir un bel équilibre avec l'acidité. Château BEAUREGARD : Au sommet. Cette superbe propriété de 13 ha d'un seul tenant bénéficie d'un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un sol de graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol, qui sont les caractéristiques des meilleurs terroirs de l'appellation. On ne peut qu'être séduit par ce Pomerol 2006 (80% Merlot et 20% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), aux arômes prononcés de fruits (mûre, cerise, myrtille), un vin souple, complexee et harmonieux, très séduisant, d'un beau volume en bouche souligné par des tanins présents, d'une finale ample et parfumée. Le 2005 est de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et d'épices, de belle amplitude en bouche, un vin dense, poursuivant son évolution. Le 2004, un vin tout en bouche, bien épicé comme il le faut, avec des notes de cerise confite, aux tanins très équilibrés et satinés, de bouche dense et ample. Le 2001 est superbe actuellement, très typé, intense, avec ces senteurs de fuits noirs macérés et des nuances poivrées. Remarquable, le Second Vin, Le Benjamin de Beauregard (60% Merlot et 40% Cabernet franc), dans les mêmes millésimes. Château PAVILLON BEL-AIR: À la tête de son appellation. “Ce Château est un vignoble de 8 ha, précise Michel Garat, sur le fameux plateau de Néac, que nous avons racheté en 2003. Nous retrouvons les cépages traditionnels Merlot et Cabernet franc. Le travail à la vigne ou lors de la vinification est assuré par l'équipe de Beauregard, c'est dire la qualité des soins apportés (vendanges manuelles, enherbements des vignes, nouveaux palissages, même type d'élevage, passage en barriques...). Il n'est pas question de faire les mêmes vins qu'au Château Beauregard à Pomerol, bien au contraire, le terroir de Lalande-de-Pomerol donne des vins plus vivaces, d'une belle fraîcheur, “croquants”, très fruités avec des tanins soyeux, qui possèdent une personnalité propre.” Vous apprécierez comme nous ce Lalande-de-Pomerol 2007, un très beau vin, bien typé, aux tanins fermes, bien élevé, au nez complexe, tout en bouche, avec des connotations de sous-bois et de fruits mûrs, de garde. Beau 2006, de belle couleur grenat profond, ample et élégant, avec des nuances de groseille et de fumé, de bouche savoureuse et charnue. Très beau 2005, riche et parfumé avec une pointe d'épices, qui présente un bouquet complexe où s'entremêlent des notes de fumé et de fraise des bois bien mûre. Excellent 2004, classique et très représentatif de ce millésime, racé, au nez de violette et de sous-bois, franc, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins fermes, de bouche savoureuse. Le 2003, d'un beau rouge sombre, est charpenté, avec des tanins mûrs bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Château SAINT-ROBERT : Belle valeur sûre avec le Château Saint-Robert graves rouge 2007, un vin marqué par des notes d'épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, d'une belle couleur grenat pourpre, alliant charpente et souplesse. Le 2006 est un vin tout en saveurs, avec un tanin puissant sans astringence, associant puissance et finesse. très joli blanc 2008 (50% Sauvignon et 50% Sémillon), aux notes de pêche, richement bouqueté, tout en structure et parfums, frais, franc et fondu en bouche. Le Château Saint-Robert cuvée Poncet-Deville blanc (80% Sauvignon, 20% Sémillon), issu de bâtonnages réguliers (20% de barriques neuves) est tout en bouche, un vin ample et gras mais tout en fraîcheur, aux saveurs de fruits exotiques, à déboucher sur des quenelles de brochet. Trois chambres d'hôtes sont proposées au Château Saint-Robert à Pujols-sur-Ciron, une très jolie région touristique.

    Château COUTET

    Château COUTET

    (SAUTERNES)
    Philippe Baly

    33720 Barsac
    Téléphone :05 56 27 15 46
    Télécopie : 05 56 27 02 20
    Email : info@chateaucoutet.com

    Ce chaleureux propriétaire élève ce Sauternes 2006 (79% Sémillon, 20% Sauvignon blanc et 1% Muscadelle), aux notes de rose et de fruits confits, très classique, de bouche savoureuse, alliant gras et finesse, dominé par sa finesse aromatique et sa structure, un beau vin harmonieux et onctueux. Le 2004 est très typé, d'une belle couleur dorée, un vin gras, de charpente souple, tout en élégance, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, très harmonieux, puissant et onctueux. Remarquable 2000, très dense, très liquoreux, d'une grande complexité d'arômes, avec en bouche des notes de fruits très mûrs (citron), que l'on vous conseille sur une fondue au chocolat comme on me l'a servi sur place au cours d'un déjeuner mémorable. Très beau 98, encore jeune, typé et puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de citron confit et de fleurs blanches, d'une grande fraîcheur en bouche, d'un grand classicisme, tout en finesse aromatique (noisette, brioche) en finale.

    Château FILHOTSAUTERNES Château FILHOT

    Château FILHOT

    (SAUTERNES)
    Comte Gabriel de Vaucelles

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 76 61 09
    Télécopie : 05 56 76 67 91
    Email : filhot@filhot.com
    Site : www.filhot.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Splendide Sauternes 2007, d'une grande finesse, un grand vin gras, de bouche intense, très équilibré, avec ces nuances de rose, de pain brioché et de pêche surmûrie, de grande évolution, l'une des plus belles réussites de l'appellation dans ce millésime. Le 2006 d'une belle longueur, typé et puissant au nez comme en bouche, aux nuances délicates mais intenses.Très beau 2005, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes d'agrumes très mûrs et de pain grillé, intense, de bouche pleine et d'une grande élégance, d'une longue finale, de grande évolution. Le 2004 est un grand vin dense, aux connotations florales subtiles, de bouche onctueuse, très gras, avec ces nuances de fleurs (rose), de fruits (pêche mûre) et de miel, de bouche persistante, de grande garde, bien entendu. Formidable 2001, d'une belle couleur dorée, au nez, il dégage des arômes d'ananas, en bouche, il est gras, onctueux, de charpente souple, tout en élégance, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, de grande garde.

    Château HAUT-BERGERON

    Château HAUT-BERGERON

    (SAUTERNES)
    Famille Lamothe

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 24 76
    Télécopie : 05 56 63 23 31
    Email : haut-bergeron@wanadoo.fr

    Une propriété de 32,43 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadelle, âge moyen des vignes 50 ans). Très beau Sauternes 2006, de bouche intense où l'on retrouve l'acacia et les agrumes, charmeur, un vin puissant et racé, tout en suavité. Le 2005, médaille d'Or Paris 2007, où la structure s'allie à l'élégance, est de bouche ample, aux nuances de chèvrefeuille et de petits fruits cuits (abricot, pamplemousse), un vin séduisant. Très intense, le 2003, un grand vin aux connotations florales complexes, de bouche onctueuse, est très gras, avec des nuances de fleurs et de miel, de garde. Superbe 2001, très élégant, liquoreux et vif à la fois, avec du gras, des senteurs persistantes, d'un excellent potentiel de garde. Le 2000 est intense, de bouche chaleureuse et distinguée. Redégusté cette année, le 98, tout en puissance et finesse, dominé par des notes de petits fruits confits et de noisette, de très bonne évolution comme ce grand 95, de très belle couleur, très riche, un superbe vin aux senteurs persistantes, avec des notes de fruits confits et de rose, onctueux et gras. Goûtez le Sauternes Château Fontebride, de bouche dense et friande à la fois, aux nuances de fruits macérés en finale.

    Château HAUT-CLAVERIE

    Château HAUT-CLAVERIE

    (SAUTERNES)
    Philippe Sendrey

    33210 Fargues-de-Langon
    Téléphone :05 56 63 43 09
    Télécopie : 05 56 63 51 16
    Email : vignoblesendrey@free.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautclaverie
    Site : www.haut-claverie.com

    Très bien classé. Le domaine compte 16,4 ha de vignes (13,3 en Sauternes et 3,10 en Graves). Les cépages : 85% Sémillon et 15% Sauvignon pour le Sauternes et 45% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon et 20% Cabernet franc pour le Graves. Tout cela donne ce remarquable Sauternes 2005, de belle robe dorée, au bouquet puissant de petits fruits confits, de bouche onctueuse à la finale vive et fraîche, d'une douce onctuosité, gras, qu'il faut bien sûr laisser évoluer pour profiter de son potentiel. Le 2003 est très bon actuellement, puissant et fin à la fois, avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, parfait sur des desserts au chocolat noir. Goûtez le Graves rouge Château La Mourasse 2007, de robe pourpre, aux tanins riches et très équilibrés, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur.

    Château LAFON

    Château LAFON

    (SAUTERNES)
    Earl Fauthoux

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 63 30 82
    Télécopie : 05 56 63 30 82
    Email : chateau.lafon@orange.fr

    Le château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du château d'Yquem. Vignoble de 11 ha. Goûtez ce Sauternes 2006, très classique du millésime, d'une belle longueur, typé et puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches. Le 2005, de bouche puissante (agrumes confiturés), de robe intense, aux senteurs persistantes, bien classique, est tout en bouche, avec une finale suave où l'on retrouve les fruits confits. Excellent 2004, aux connotations florales subtiles, de bouche onctueuse, très gras, aux nuances de fleurs et de miel, persistant comme ce 2001, de belle robe dorée, intense, typé, ample et parfumé, aux connotations de rose.

    Château de MALLE

    Château de MALLE

    (SAUTERNES)
    Comtesse Nancy de Bournazel

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 62 36 86
    Télécopie : 05 56 76 82 40
    Email : accueil@chateau-de-malle.fr
    Site : www.chateau-de-malle.fr

    Un vaste domaine de 200 ha. C'est Jacques de Malle qui fit construire ce magnifique château à l'aube du XVIIe siècle. Le vignoble de 27 ha de Sauternes et 23 ha de Graves est planté d'un seul tenant autour du château. Il est situé sur un plateau bien exposé, légèrement vallonné, au sous-sol siliceux, sableux et argilo-graveleux. Nancy de Bournazel est une référence dans la région et se passionne, aux côtés de son fils, pour son superbe Sauternes 2006, aux notes de rose et de petits fruits confits, un vin d'un très bel équilibre, riche et fin à la fois, savoureux, dense et bien velouté, dominé en bouche par des nuances de brioche. Le 2001 est remarquable actuellement, de robe dorée, au nez intense, tout en puissance et finesse, dominé par des notes de petits fruits confits et de noisette, très charmeur. Excellent Graves château de Cardaillan rouge 2006, coloré et charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d'une jolie concentration, aux notes de groseille, d'humus et d'épices caractéristiques. Le Graves M de Malle 2007, où s'entremêlent des notes d'amande, de pêche et de bruyère, harmonieux et suave. le Graves rouge château Pessan 2006, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement boisées, de bouche riche et suave, aux tanins fondus.

    Château SAINT-AMAND

    Château SAINT-AMAND

    (SAUTERNES)
    Anne-Mary Facchetti-Ricard

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 76 84 89
    Télécopie : 05 56 76 24 87
    Email : chateausaintamand@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateausaintamand

    Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Dans la même famille depuis 2 siècles. Amand était évêque à Bordeaux au Ve siècle; sanctifié, son nom fut donné à la propriété. L'histoire dit que, pour protéger les gens du village, une fontaine miraculeuse fut alors installée et aurait provoqué plusieurs guérisons. Cette propriétaire charmante et passionnée, peut être fière de son remarquable Sauternes 2007, de belle robe dorée, au bouquet présent et complexe (miel, pain grillé), tout en élégance en bouche, dominée par des notes de rose et de petits fruits confits, un vin d'un très bel équilibre, riche et fin à la fois, de garde. Très réussi, le 2006, de bouche complexe (poire, abricot confit), harmonieux, onctueux, de teinte doré soutenu, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches et de pain d'épices, est suave et fin, de très bonne évolution. Beau 2005, puissant et dense, avec ces notes de noisette et de miel, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d'une longue finale, encore très jeune, de garde. Superbe 2000, tout en bouquet, fin et savoureux, opulent et bien velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé. Très beau 98, aux connotations subtiles de brioche et de rose, de bouche profonde, un vin très fin, associant puissance et distinction, avec ces notes en bouche caractéritiques de noisette et de pêche, alliant souplesse et structure, tout en bouche comme ce 96, aux connotations florales subtiles, de bouche profonde et persistante, tout en élégance et onctueuse.

    Château SIMON

    Château SIMON

    (SAUTERNES)
    Jean Dufour

    33720 Barsac
    Téléphone :05 56 27 15 35
    Télécopie : 05 56 27 24 79
    Email : chateau.simon@worldonline.fr

    Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 17 ha (85% de Sémillon, 12% Sauvignon et 3% Muscadelle). On se fait plaisir avec son Sauternes 2007, à la bouche fondue, un vin ample, aux notes discrètes de citron et de fleurs blanches, tout en bouche, tout en finesse, de jolie robe dorée, dominé par des effluves de petits fruits confits et de noisette en finale, de garde. Le 2005, moelleux et frais en bouche, d'une belle onctuosité, aux nuances de brioche et de fruits jaunes macérés, un vin tout en finesse, aux senteurs persistantes. Le 2004, de jolie robe dorée, de bouche complexe, allie rondeur et structure, finement floral, tout en souplesse. Le Graves rouge 2006, élevé en fûts, de couleur rubis, aux tanins fermes mais bien soyeux, intense en couleur et en arômes, charmeur, un vin qui allie harmonie et richesse.

    Château la TOUR BLANCHE

    Château la TOUR BLANCHE

    (SAUTERNES)
    Didier Fréchinet

    33210 Bommes
    Téléphone :05 57 98 02 73
    Télécopie : 05 57 98 02 78
    Email : tour-blanche@tour-blanche.com
    Site : www.tour-blanche.com

    Les 37 ha de vignes sont plantés sur une croupe à la surface graveleuse et au sous-sol argilo-calcaire qui culmine à 60 m, assurant un parfait drainage, une parfaite ventilation et une parfaite exposition. Les vendanges s'effectuent par tries successives (jusqu'à 6 passages) pour ne ramasser que les meilleures grappes, voire les meilleurs raisins. La fermentation alcoolique s'effectue en barriques. Tous les soins sont apportés aux vins avec un suivi précis (ouillages réguliers, soutirages tous les trois mois, élevage en barriques 16 à 18 mois, collage, stabilisation tartrique, filtration...). Doté des installations les plus modernes, La Tour Blanche est également une École dévouée aux métiers du vin, référence dans la région. Exceptionnel Sauternes 2007, de robe jaune doré, alliant puissance et charme, aux arômes de narcisse et d'épices, d'une longue finale complexe où se développent des arômes de fruits confits, de grande évolution. Le 2005, gras mais très fin, d'une structure raffinée, est un beau vin très équilibré, très persistant, aux nuances de pêche, de tilleul et de pain grillé, de garde. Le 2002 est un vin très réussi, avec ces saveurs subtiles où dominent les fruits confits, de bouche fruitée.

    Château VALGUY

    Château VALGUY

    (SAUTERNES)
    Grands Vignobles Loubrie
    4, chemin de Couitte
    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 58 25
    Télécopie : 05 56 63 58 25
    Email : grandsvignoblesloubrie@orange.fr

    Une réussite avec ce Sauternes 2007, issu d'un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%,10% Sauvignon et 5% Muscadelle), bien élevé 18 mois en barriques, au nez intense et frais, où dominent les fruits, les fleurs et le pain d'épice, d'excellente bouche, un vin savoureux qui poursuit sa belle évolution. Excellent 2006, suave, tout en subtilité d'arômes, de teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, d'une belle ampleur. Excellent Graves rouge Cailloux de Valguy 2007, d'un beau rouge profond, aux connotations d'humus et de fruits noirs surmûris, tout en finesse tannique, un vin typé, ample et bien charpenté. Joli Graves blanc Cailloux de Valguy 2007 (élevage sur lies fines avec bâtonnages, 60% Sémillon, 40% Sauvignon), de teinte pâle, charmeur, aux notes de poire, tout en structure et parfums en bouche.
    Loupiac

    Le vignoble s’étend sur la rive droite de la Garonne, sur des pentes au sous-sol argilo-calcaire, argileux ou graveleux. L’appellation est réservée aux vignes de coteaux, à l’exclusion des terres d’alluvions et de palus, et le ruisseau du Chay, petit affluent de la Garonne, est l’un des facteurs du développement, en automne, des brouillards matinaux nécessaires au Botrytis cinerea.

     

    Clos JEAN

    Clos JEAN

    (LOUPIAC)
    Lionel Bord

    33410 Loupiac
    Téléphone :05 56 62 99 83
    Télécopie : 05 56 62 93 55
    Email : closjean@vignoblesbord.com
    Site : www.vignoblesbord.com

    Un vignoble de 11 ha (80% Sémillon, 20% Sauvignon), très traditionnel (vendanges manuelles par tris successifs, vinification avec maîtrise des températures, élevage en cuves avec léger passage en barriques...). Superbe Loupiac Clos Jean 2007, encore fermé, de bouche chaleureuse et distinguée, au nez intense et frais, où dominent les fruits, les fleurs et le pain d'épice, de belle robe, d'excellente bouche, de garde. Beau 2005, onctueux, un vin très équilibré, typé, avec ces saveurs de coing et de pain brioché, suave comme il se doit, solide et gras, tout en bouche, de garde. Le Loupiac 2008, au nez à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, est un vin puissant mais délicat, de bouche pleine. Goûtez le Château Rondillon Bordeaux rouge 2006, qui est un vin de couleur profonde, parfumé (cassis), où la souplesse prédomine. Le Bordeaux blanc sec 2009 est tout en fruité, fin et souple à la fois, une réussite comme le Bordeaux rosé 2009, franc et gourmand, de belle teinte, très agréable.

    Château LOUPIAC-GAUDIET

    Château LOUPIAC-GAUDIET

    (LOUPIAC)
    Daniel et Marie-Laurence Sanfourche

    33410 Loupiac
    Téléphone :05 56 62 99 88
    Télécopie : 05 56 62 60 13
    Email : chateau-loupiacgaudiet@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauloupiacgaudiet

    Au sommet. Le vignoble de 28 ha est situé autour du château et bénéficie d¹une exposition plein sud. Les vignes très anciennes, certaines ont 40 ans sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L'encépagement est classique de l'appellation : 80% Sémillon et 20% Sauvignon. La propriété se situe à côté de la magnifique église romane du XIIe siècle de Loupiac. Le climat est idéal, avec ses brumes matinales et ses après-midi ensoleillés de l'automne, cela permet le développement du Botrytis Cinéréa. Dès qu'il fait son apparition, les vendanges sont faites dans la plus pure tradition : le raisin est cueilli exclusivement à la main, par tries successives, du début octobre jusqu'à la mi novembre. La vinification associant le savoir faire (4 générations à la famille de l'actuel propriétaire Marc Ducau, associé à son neveu Daniel Sanfourche qui en assure la direction) aux techniques modernes, le vin bénéficie de deux années de vieillissement avant sa mise en bouteille. Exceptionnel Loupiac château de Loupiac 2005, fort bien élevé en barriques, riche, très aromatique, à la belle robe dorée, au nez très élégant et intense, de bouche très veloutée où se distinguent des arômes persistants d'agrumes mûrs et de brioche, d'amande grillée et de coing, de grande évolution. Le 2003, ample et fruité, aux notes florales subtiles, dense, onctueux, gras, aux senteurs tenaces, d'un grand classicisme, tout en finesse aromatique (petits fruits frais, noisette, pain grillé), un vin très bien élevé, qui poursuit une belle évolution. Beau 2001, aux nuances de noisette et de miel, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d'une ampleur imposante, de garde comme ce 1998, onctueux et persistant, aux notes fruitées et florales intenses, très bien équilibré, d'une grande harmonie en bouche, de belle robe dorée. Leur château Loupiac-Gaudiet 2006, élevé en cuves, est classique, aux notes de citron confit et de fleurs blanches, d'une belle fraîcheur en bouche. Le 2005 est dans la lignée, onctueux et dense. Remarquable rapport qualité-prix.
    Sainte-Croix-du-Mont

    Le vignoble s’étend sur les plateaux et les coteaux aux sols argilo-calcaires qui dominent la rivière en face de Sauternes. Les 456 ha sont cultivés par une centaine de viticulteurs.


    Château BEL AIR

    Château BEL AIR

    (SAINTE-CROIX-DU-MONT)
    M.Meric

    33410 Sainte-Croix-du-Mont
    Téléphone :05 56 62 01 19 et 05 56 62 09 03
    Télécopie : 05 56 62 09 33
    Email : vignobles.meric@orange.fr
    Site : www.chateaubelair.net

    Avec des origines remontant en 1648, le Château Bel Air fait partie des plus anciennes propriétés de l'appellation. Dominant la vallée de la Garonne, le vignoble s'étend sur 18 ha de vignes en coteaux âgées de 30 ans. La récolte, rigoureusement menée par tris successifs permet de sélectionner le raisin à sa maturité avancée, lorsque la pourriture noble dotée des bienfaits du botrytis a atteint son apogée. Les millésimes d'exception sont élevés avec le plus grand soin en fûts de chêne durant 12 à 18 mois afin d'élaborer les cuvées Prestiges. Beau Sainte-Croix-du-Mont cuvée Vieilles vignes 2005, un vin ample et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits, tout en bouche, vraiment très agréable, à goûter sur des ris de veau, par exemple. Le Sainte-Croix-du-Mont Tradition 2006 est tout en bouquet, de belle robe, aux connotations florales subtiles, frais et persistant au palais, très fin. Excellent Premières Côtes de Bordeaux rouge 2006, un vin de bouche puissante, avec des senteurs de framboise mûre, riche et fondu à la fois, de charpente fine mais bien présente.

    Château des MAILLES

    Château des MAILLES

    (SAINTE-CROIX-DU-MONT)
    Daniel et Laurence Larrieu

    33410 Sainte-Croix-du-Mont
    Téléphone :05 56 62 01 20
    Télécopie : 05 56 76 71 99
    Email : chateau.des.mailles@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudesmailles

    Superbe cuvée Laurence 2006, aux senteurs de citronnelle, de miel et de lys, de bouche très subtile avec des nuances de noix, d'une belle onctuosité et d'une finale intense. Leur Sainte-Croix-du-Mont 2007 est remarquable, l'une des plus jolies réussites du Château, d'un superbe jaune d'or, souple, aux notes subtiles d'abricot confit et de fruits secs, gras mais très frais à la fois, un vin dense et parfumé, délicatement parfumé en finale (rose, miel, pain brioché...). Très beau 2005, de belle robe dorée, avec des arômes de fleurs blanches et de miel, une bouche onctueuse à la finale vive et dense, typé et riche, très parfumé, très persistant, qui associe finesse et richesse aromatique. Le 2002, aux nuances aromatiques complexes (rose, acacia, miel...), est très équilibré, bien fondu en bouche. Remarquable 2001, onctueux à souhait, au nez puissant dominé par des notes de miel et d'abricot confit, de garde.

    Château du PAVILLONSAINTE-CROIX-DU-MONT Château du PAVILLON

    Château du PAVILLON

    (SAINTE-CROIX-DU-MONT)
    Viviane Fertal

    33410 Sainte-Croix-du-Mont
    Téléphone :05 56 62 01 04
    Télécopie : 05 56 62 00 92
    Email : A.V.Fertal@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-du-pavillon.com

    “J'ai fait un test, nous raconte Viviane Fertal, en produisant un Bordeaux blanc sec, Cuvée Marie Galante, une bouteille avec une étiquette et capsule bleu. Ce blanc est à majorité de Sémillon (un peu de Sauvignon et de Muscadelle). Les raisins sont vendangés à la main, j'ai investi dans un groupe de froid pour la vinification, le vin est bâtonné sur lies pour mêler tous les arômes et passe peu de temps en fûts, car je ne veux pas trop le boiser. Il a tellement plu que j'en ai vinifié 4 000 bouteilles en 2009; j'espère en produire plus dorénavant et moins de Sainte-Croix. Pour le Loupiac 2009, il y aura beaucoup plus de la Cuvée Frantz qui passe en barriques neuves. Il faut que le vin soit assez riche et puissant pour supporter la vinification en barriques, je ne suis pas du genre à “tabasser” mes vins avec du boisé à outrance car on perd tellement en élégance” On patiente avec ce grand Loupiac Château Les Roques 2007 (rendements 27 hl/ha), un vin très chaleureux, fin et puissant à la fois, aux nuances d'abricot confit et de brioche fraîche, tout en charme, complet et suave, d'une longue finale, encore jeune bien sûr comme la Cuvée Frantz, plus intense, plus complexe, de garde. Le 2005, au bouquet puissant de petits fruits confits, très représentatif de ce millésime, riche et intense, à la bouche fondue, très prometteur. Le Sainte-Croix-du-Mont Château du Pavillon 2007 est très bouqueté, au nez à dominante d'acacia et de pain grillé, avec des notes de fleurs et de fruits mûrs en bouche, d'une grande fraîcheur. Goûtez le Bordeaux rosé, franc et rond, de bouche parfumée, aux nuances de fruits frais, bien classique, une réussite comme son Bordeaux rouge 2008, à un prix défiant toute concurrence.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu