Avertir le modérateur
Pin it!

Se faire plaisir avec les meilleurs vins Blancs de Loire

568-2.jpgANJOU-SAUMUR

J’aime retrouver ces hommes et ces femmes qui s’attachent à défendre leur personnalité. Peu d’autres vins peuvent “copier” les meilleurs crus de la région, marqués par ces sols de tuffeau ou de roche calcaire en parfaite osmose avec les cépages Cabernet franc et Chenin, le premier s’épanouissant sûrement le mieux ici, dans cette région où il fait bon s’octroyer quelques étapes gourmandes et historiques. De Champigny à Beaulieu-sur-Layon, du Puy-Notre-Dame à Parnay, la région est riche en terroirs et en saveurs, avec des blancs secs très agréables, des rouges puissants et colorés, au nez de violette comme ceux de Saumur-Champigny.

Superbes liquoreux (Coteaux-du-Layon, Bonnezeaux…), qui atteignent les sommets depuis quelques années, et peuvent inquiéter d’autres vins liquoreux qui auraient tendance à s’endormir sur leurs lauriers. Les Crémants de Loire, du brut au demi-sec, bénéficient d’un rapport qualité-prix-plaisir réel. Leur élaboration est soumise à des règles strictes. Le rendement de base est de 50 hl/ha soit 7 500 kg de vendanges. Les vendanges manuelles, le pressurage soigné, l’art des assemblages et une seconde fermentation de 1 an au moins (qui peut atteindre 18 mois) en bouteilles dans les caves de tuffeau leur confèrent une fine mousse et des arômes délicats qui varient selon les terroirs.

TOURAINE

Géologiquement, la Touraine appartient au Bassin parisien : au cours des ères géologiques, cette grande cuvette a été comblée par des sédiments marins ou continentaux qui se sont transformés en couches de roches sédimentaires. D’une parcelle à l’autre, on passe de zones argilo-sableuses à des zones sablo-argileuses, de terres argilo-calcaires à des terres de sable, d’argile et de silex. Dans ce vignoble, la typicité s’associe à un rapport qualité-prix régulièrement remarquable. Le plaisir des arômes, le fruité des rouges, la fraîcheur des blancs secs, la suavité des moelleux… tout concourt au plaisir du vin. En rouge, trois appellations sortent du lot, Chinon, bien sûr, où la race rejoint une vraie typicité, puis Bourgueil et Saint-Nicolas-de-Bourgueil, où l’on se rend aussi bien compte de l’expression de ces terroirs de tuffeau et de graviers. La race du Cabernet franc s’exprime parfaitement sur ces terroirs variés d’argile ou de silex, où le tuffeau croise les Perruches ou les Aubuis. Les moelleux sont superbes, en Montlouis comme à Vouvray.

Quelques coups de cœur…

 

PAYS-NANTAIS

J’ai débuté dans cette région, et j’y suis donc attaché, car ils méritent d’être appréciés à leur juste valeur, notamment en tenant compte de leur véritable potentiel d’évolution et de prix particulièrement abordables.

La typicité est notamment liée à la mise en bouteilles sur lie, qui consiste à laisser les vins reposer sur leur lie durant 4 ou 5 mois après leur fermentation jusqu’à leur embouteillage. Elle permet de protéger le vin de l’oxydation et lui confère une fraîcheur et un perlant caractéristique, grâce à une présence importante de gaz carbonique (un Muscadet sur lie en contient deux fois plus qu’un Muscadet). La spécificité existe bien car le sous-sol est composé de roches de l’ère primaire, et se particularise par un système complexe de failles et un métamorphisme poussé. On y trouve en majorité des roches mères éruptives (35 % de gneiss, micaschistes, éclogites, amphibolites et prasinites). Cette diversité induit des différences notables de précocité et de rendement. Les vins récoltés sur schistes, micaschistes, gneiss du bassin versant de la Loire et du marais de Goulaine sont généralement précoces et tendres. Les vins récoltés sur le secteur est du vignoble et issus de terrains de gabbros et de roches vertes, sont plus tardifs.

PAYS NIVERNAIS

 

Les vins de la région possèdent deux atouts considérables : un rapport qualité-prix réellement exceptionnel et une complexité due bien sûr à ces sols différents, les uns plus spécifiques que les autres. Il suffit de goûter un Sancerre Les Belles Dames et un autre Les Romains, un Quincy ou un Pouilly-Fumé “silex” pour s’en assurer. Cela fait donc du bien de “sentir” la puissance des terroirs et permet de renvoyer au jardin d’enfants les nouveaux vins qui poussent partout et les producteurs qui croient encore qu’il suffit de planter un cépage pour obtenir un grand vin…

Il y a bien entendu des excès dans la région, en rendements comme en prix, et il faut donc choisir les vignerons simples et fiers qui s’attachent à élever quelques-uns des plus grands vins blancs secs de France. La région fourmille de vins qui possèdent une typicité exacerbée. Le cépage Sauvignon sait en effet se marier parfaitement avec ces sols de silex, d’argiles ou de marnes, et produit une typicité propre.

Classement Val de Loire Rouges

Tout savoir sur le vignoble

Vignerons sélectionnés


LE CLASSEMENT 2012 VAL DE LOIRE BLANCS

Partagez cet article Ajouter: CLASSEMENT+VAL-DE-LOIRE-BLANCS �  Face Book Ajouter: CLASSEMENT+VAL-DE-LOIRE-BLANCS �  Delicious/ Ajouter: CLASSEMENT+VAL-DE-LOIRE-BLANCS �  Technorati Ajouter: CLASSEMENT+VAL-DE-LOIRE-BLANCS �  Yahoo!
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom EN BLEU

LES PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU

 

SAUMUR

VOUVRAY

BEAUREGARD (S)

 

LA PALEINE (S)

_____
BOURILLON-DORLÉANS (V)

Clos de L’ÉPINAY (V)

FONTAINERIE (V)

La GUILLLOTERIE (S)

MOINES (Sav)

_____
AUBERT (V)

DARRAGON (V)

GAUDRELLE (V)

Damien LAUREAU (Sav)

MATIGNON (A)

_____
BELLEVUE (Sav)

SANCERRE

 

POUILLY-FUME

MENETOU SALON

COULBOIS (PF)

 

NATTER (S)

_____
BROCK/SARRY (S)

CHEVREAU (S)

André DEZAT (S)

GILBON (MS)

GITTON (S)

Roger NEVEU (S)

PABIOT (PF)

TEILLER (MS)

_____
BARILLOT (PF)

BLANCHET (PF)

CHAMPEAU (PF)

LANDRAT-GUYOLLOT (PF)

CAVES DE POUILLY (PF)

REDDE (PF)

Daniel REVERDY (S)

J.-M. ROGER (S)

_____
BONNARD (PF)

CHAMPARLAN (MS)

FOUASSIER (S)

TOURAINE CHINON

 

QUINCY RUEILLY

COMMANDERIE (Q)

 

DOZON (C)

MALBÈTE (R)

RENAUDIE (T)

_____
CHAISE (T)

MANDARD (T)

MARDON (Q)

_____
CHARBONNIER (T)

MONTIGNY (T)

_____
CHARMOISE (T)

MAISONS ROUGES (Jasnières)

VILLALIN (Q)

MOELLEUX
Clos de L’ÉPINAY (V)

 

TROTTIÈRES (CL)

LA VARIÈRE (B)

_____
AMBINOS (CL)

AUBERT (V)

L’ÉTÉ (CL)

GAUTHIER-LHOMME (V)

FONTAINERIE (V)

GODINEAU (B)

HAUT PERRAYS (CL)

LEBLOIS (M)

MATIGNON (CL)

ROCHETTES (CL)

_____
(BELLEVUE (CL))

Michel BLOUIN (CL)

(CHESNAIE (CL))

DULOQUET (CL)

L’OUCHE GAILLARD (V)

(PETIT CLOCHER (CL))

CREMANTS
BOUVET (S)

 

_____
BEAUREGARD (S)

BOURILLON-DORLÉANS (V)

CLOS des CORDELIERS (S)

Clos de L’ÉPINAY (V)

LA PALEINE (S)

_____
AUBERT (V)

DARRAGON

LA GUILLOTERIE (S)

LEBLOIS (M)

PETITE CHAPELLE

MUSCADET

 

AUTRES

Robert CHÉREAU

 

COING SAINT-FIACRE

MORILLEAU

POIRON-DABIN

TOURLAUDIÈRE

_____
BIDIÈRE

FAY D’HOMME

PROVOST

TOPAZE

_____
COGNETTES

ELGET

POITEVINIÈRE

_____
DURANDIÈRE

ESPÈRANCE

(MÉNARD-GABORIT)

OISELINIÈRE

(POTARDIÈRE)

PYRONNIÈRE

VOIR LES DEUXIÈMES ET TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu