Avertir le modérateur

  • Pin it!

    Patrimoine : à chaque vin, ses plats

    10.jpgLES PHOTOS SONT CLIQUABLES


    L’Alsace

    L’Alsace est l’exemple caractéristique des grandes régions vinicoles et gastronomiques françaises où le mariage des vins et des mets peut surprendre le plus. Bien sûr, on connaît les spécialités du pays, les choucroutes, les Fromages, les charcuteries ou le kouglof, et l’intensité aromatique des grands Crus, alliant finesse et richesse en bouche. On se doute bien qu’un vin d’Alsace se déguste aussi avec des crustacés ou des fruits de mer mais on oublie parfois l’extraordinaire osmose d’un Muscat avec des asperges, par exemple.

    Les vins peuvent se boire pratiquement tout au cours d’un repas. Sur la choucroute (Riesling), avec une sole meunière (l’Alsace est riche également de Poissons de rivière), avec des crustacés. Plus original, le fameux “poulet au Riesling”, une blanquette de veau à l’ancienne. La puissance de son bouquet et sa persistance aromatique en bouche place le Gewurztraminercomme un apéritif idéal. Il est superbe (comme le Tokay Pinot Gris) avec un pâté en croûte ou une terrine de foies blonds, ainsi que sur la tarte flambée. Les Vendanges Tardives se savourent sur un foie gras d’oie d’Alsace, au naturel ou en brioche, et sur des Fromages forts comme le maroilles, le munster ou le roquefort.

     

    Il y a deux façons de déguster les Crus du Beaujolais : dans leur jeunesse, en profitant de leurcouleur et de leur fruité avec des charcuteries, des rillons, des Fromages à pâte molle ou une viande rouge grillée (les Beaujolais-Villages, les Crus de Brouilly, Côte-de-BrouillyChiroubles etSaint-Amour sont parfaits), ou parvenant à maturité, notamment les Crus plus charpentés, c’est-à-dire avec un minimum de quatre à cinq années d’évolution, sur une cuisine plus élaborée.

    Fleurie, Juliénas. Très parfumés, à dominante de fruits rouges et de sous-bois, à présenter avec une oie farcie, un fromage bleu (Auvergne ou Bresse), ou un gibier (perdrix).

    - Chénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié. bouquetés et denses, parfaits sur une terrine de gibier, du jambon fumé ou un foie de veau.

     
    Le bordelais

    - Médoc et Haut-Médoc. Des vins riches et souples à la fois, de belle couleur, parfumés, équilibrés, de bonne garde. Ils se goûtent avec toutes les viandes rouges dont la fameuse entrecôte bordelaise cuite sur les sarments, et plus le millésime est ancien, parvenu à sa maturité, avec des plats complexes, gibiers, civets ou de l’agneau.

    Margaux. Prédominance à l’élégance et la structure. Un vin concentré dans sa jeunesse, aunez subtil, qui a besoin de temps pour donner toute sa finesse. En dehors des viandes rouges, le gibier à plume.

    Moulis et Listrac. De l’agneau, des viandes rouges, avec une prédominance pour un foie de veau sur un millésime à maturité, ou des ramiers aux cèpes en cocotte qui s’accordent bien avec le “moelleux” du vin.

    94.jpg- Saint-Estèphe Puissant et concentré dans sa jeunesse, un très grand vin typé qu’il faut aussi savoir attendre, intense, à savourer avec une viande en sauce ou une bécasse.

    - Pessac-Léognan et Graves. En blancs, les vins, alliant finesse aromatique et persistance en bouche, s’associent à un veau en sauce ou une alose. Les rouges, bien typés, allient richesse et distinction sur du veau rôti, de l’agneau ou un gigot à la ficelle.

    Fronsac et Canon-Fronsac. Des vins corsés et chaleureux, légèrement épicés, qui s’accordent bien avec un curry de mouton ou de l’agneau rôti.

    Lalande-de-Pomerolcouleur, concentration aromatique et onctuosité en bouche en font un vin qui se déguste avec la plupart des viandes, un magret de canard ou de l’agneau en croûte.

    - Lussac, Montagne, Puisseguin et Saint-Georges-Saint-Émilion. Bonne matière tannique, rondeur et bouquet. Idéal sur de l’agneau au four, des brochettes de canard ou un curry de mouton qui fait ressortir le caractère épicé du vin. Sur un vieux millésime, des mets plus riches comme un canard farci, un curry et les civets.

    - Saint-Émilion. Parfumé, corsé, un vin dense et ferme, pour viandes rôties et gibier à plume.

    Pomerol. Ces vins riches, puissants en arômes comme en structure, denses et veloutés en bouche “collent” avec la plupart des gibiers et les truffes, dont on retrouve les arômes dans le vin. Essayez les œufs à la broche aux truffes fraîches.

    - Côtes-de-Bourg et Côtes-de-Bordeaux. Colorés, alliant charpente et rondeur en bouche, les Côtes-de-Bourg se marient avec du veau (sans sauce), de l’agneau, des magrets de canard et la plupart des gibiers à plume pour les vins parvenus à maturité. Le caractère légèrement épicé de ces Crus les prédispose à un curry de poulet par exemple, des viandes en sauce légère ou des rognons.

    Barsac et Sauternes. Pour profiter de leur richesse et de leur typicité, à l’apéritif. Plus conventionnel, sur un foie gras, pour un millésime assez jeune, et sur un dessert pas trop sucré comme une tarte aux framboises. Plus rare, la lamproie, et des ris de veau à la crème.

    Loupiac. Plus souple, plus fruité, un vin tout en nuances aromatiquesonctueux, qui s’accorde avec les mêmes mets que ceux de Sauternes.

    Entre-Deux-MersFrancs, légers, fruités, des vins blancs secs surprenants par leur rapport qualité-prix, à découvrir sur les fruits de mer et les crustacés.

    Bordeaux Supérieur. souples et colorés, alliant charpente et bouquet, les vins se goûtent avec toutes les viandes rouges, mais aussi, pour des millésimes plus évolués, sur une escalope de veau ou un navarin de mouton.

     

    Auxey-Duresses. Si le blanc est parfait avec les Poissons de rivière ou une volaille, le rouge, riche, bouqueté, tout en bouche, s’accorde bien à la plupart des viandes rouges ou aux gibiers.

    Chablis. Ampleur, suavité, vivacité et persistance aromatique pour ces Crus de Chablis, à déguster sur des Poissons de rivière, des langoustines flambées ou une côte de porc charcutière.

    Chambolle-Musigny. Charme, puissance, finessecouleur et concentration aromatique prédominent. Idéal sur un dindonneau à la broche ou une bécasse.

    Puligny-Montrachet et Chassagne-Montra­chet. bouquetés, secs et suaves à la fois, de beauxvins tout en persistance aromatique, pour les Poissons et les viandes blanches cuisinées.

    Corton-Charlemagne. Il se savoure avec un turbot poché, un veau Orloff ou une dinde aux marrons, un foie gras au naturel ou du caviar.

    - Côte-de-Beaune et Hautes-Côtes-de-Beaune. bouquet et souplesse en bouche en font un rouge à boire sur un poulet rôti ou un jambon, du rosbif froid et un saint-nectaire.

    Fixin. Solide et coloré, un Fixin se goûte fort bien avec une palombe, un coq au vin, voire un curry de mouton.

    - Mâcon. Une escalope (ou une langue) de veau et des Poissons grillés pour le blanc, le gibier à plume pour le rouge qui s’accorde également avec une raclette.

    Mercurey. Le rouge, ferme et fruité, d’excellente évolution, se goûte avec des beignets d’aubergines, une perdrix au chou ou un reblochon.

    Meursault. Riche, parfumé, suave en bouche, un Meursault jeune se boit avec des ris de veau ou une dinde aux marrons. À maturité, il lui faut une blanquette de veau, des morilles à la crème ou des quenelles de brochet.

    Nuits-Saint-Georges. Alliant charpente et finesse aromatique, ces vins s’accommodent d’un ragoût d’agneau, d’un civet de lapin, de grives ou d’un bourguignon.

    Pommard. Solide et coloré, un grand Pommard se savoure sur des mets subtils et puissants à la fois, comme une palombe, une poule au pot, les viandes en sauce et le gibier.

    - Pouilly-Fuissé. Idéal sur un saumon grillé, des ris de veau, une poularde en croûte de sel ou des quenelles de brochet.

    Rully. Le rouge s’accorde bien avec un jambon de sanglier, un canard farci ou le gibier. Le blanc avec tous les Poissons.

    Santenay. Sa structure lui permet de se marier avec la plupart des gibiers et les ragoûts (daubes). Idéal dans sa jeunesse avec une épaule d’agneau boulangère.

    - Vosne-Romanée. Concentration aromatique et velouté demandent un pintadeau en sauce, un poulet sauté aux morilles ou un râble de lièvre.

     

    Pour le Champagne, s’il est bien sec, à l’apéritif ; s’il est demi-sec ou doux, au cours d’un repas ou en dessert (fruits et pâtisseries). Les inconditionnels peuvent faire tout un repas auChampagne, délaissant néanmoins les viandes rouges ou le gibier. Un vin idéal avec des crustacés, ou, s’il est plus charpenté (une cuvée de Prestige), sur un poisson en sauce ou un feuilleté de turbot. Le Champagne rosé s’apprécie sur une viande blanche ou sur un gâteau au chocolat (pas trop sucré).

     

    - Corbières, Côtes-du-Roussillon, Fitou, Coteaux-du-Languedoc et Minervois. En rouge, le vin est marqué par des connotations fruitées et épicées caractéristiques qui lui permettent de tenir sur le gibier, les saucisses, le lièvre, avec un brie, sur les cassoulets du pays voire sur les pâtés à base de viande de mouton, qui sont légèrement sucrés. Le rosé se déguste sur les terrines ou un poulet basquaise, et les blancs avec les Poissons, des volailles rôties ou sur un lapin à la moutarde.

     

    Bandol et Cassis. Des vins rouges riches en arômes et en saveurs, avec cette touche vanillée, qui se marient avec des plats épicés. Pour des millésimes plus anciens, sur un lièvre à la royale, une poularde en croûte de sel ou un reblochon. Le rosé tient sur une ratatouille, une saucisse grillée ou des brochettes de rognons, et le blanc sur une escalope ou un sandre au beurre blanc.

    - Baux et Coteaux-d’Aix. Des rouges colorés, parfumés, aux notes de fruits rouges mûrs et d’humus, au caractère affirmé, qui se goûtent fort bien sur un foie, une selle d’agneau aux herbes ou un gigot. Goûtez le rosé, bien frais, sur des paupiettes de veau ou un veau Orloff.

    - Côtes-de-Provence (et Corse). Des rouges alliant couleur, parfums et souplesse en bouche, qui se marient avec une bonne potée, un rôti de porc froid ou un carré d’agneau. Pour les blancs,fruits de mer et bouillabaisse, tandis que le rosé se déguste avec une morue grillée ou des calmars.

     

    Bergerac et Monbazillac. En Bergerac et Côtes-de-Bergerac, les rouges, parfumés et souples, sont adaptés à des viandes grillées, une côte de veau, un cassoulet ou une daube. Le blanc sec s’associe avec des écrevisses, des sardines grillées. Les moelleux, très fruités, aux connotations de miel, se goûtent à l’apéritif, en dessert sur une île flottante ou un flan, sur un bleu et le foie gras.

    Cahors. Un vin riche en couleur comme en charpente qu’il faut apprécier avec des tripes, du gibier (chevreuil), un caneton aux figues, une oie rôtie aux marrons et aux pommes.

    Gaillac. Le rouge s’adapte à la plupart des viandes et des plats légèrement épicés. Le blanc estvif et rond à la fois, à déboucher sur les Poissons de rivière.

    - Jurançon. En blanc sec, un vin au nez de fruits secs, racé, tout en bouche, avec les Poissonsde rivière, et, en moelleux, un vin bouqueté, onctueux et typé, qui s’accorde avec les mêmes mets que ceux des autres liquoreux.

    Madiran. Complexe et concentré, très parfumé, aux tanins fermes et puissants, très typé, un vin qu’il faut savoir attendre, à boire avec une viande en sauce, le gibier à poil ou un cassoulet.

     
    568.jpgLe Val de Loire

    Chinon. S’il est jeune, avec une volaille ; s’il est parvenu à maturité, il convient aux viandesrouges, à un canard ou à un gibier cuisiné légèrement.

    Coteaux-du-Layon. Des moelleux à déguster à l’apéritif, sur les charcuteries, avec un foie grasou des Fromages bleus. Goûtez-les sur un saucisson brioché ou un homard.

    Sancerre et Pouilly-Fumé. Sec, nerveux et fruité, le blanc se goûte avec les fruits de mer, les rillettes, l’andouillette au vin et les Poissons. Le rosé s’adapte à toutes les charcuteries, et le rouge à un canard ou à une dinde aux marrons.

    Saumur. Un blanc sec et floral, idéal sur une côte de veau ou des rillons, et des rouges que la plupart des dégustateurs apprécient avec du mouton, un magret, voire un faisan pour un millésime plus ancien. Goûtez aussi les Crémants, très fins.

    Touraine. Des vins frais et fruités, qui se boivent avec des rillons quand ils sont jeunes (pour les rosés et rouges), puis sur une volaille, des pigeonneaux, du veau grillé. Le blanc se marie avec les mêmes plats que les vins de Saumur.

    Vouvray. Des blancs secs pour les fruits de mer et les Poissons, et des moelleux bien typés, fraiset fruités à l’apéritif ou avec les charcuteries du pays. N’oubliez pas les Crémants.

     
    83.jpgLa Vallée du Rhône

    - Châteauneuf-du-Pape. Des rouges riches et charpentés, très parfumés, qui sentent la garrigue et les fruits surmûris, et s’apprécient sur le gibier (sanglier, chevreuil, lièvre) ou avec les truffes. Les blancs sur une cuisine riche.

    Cornas et Côte-Rôtie. De grands vins rouges intenses et complexes, concentrés au nez comme en bouche, d’excellente garde, qu’il faut savoir attendre et déguster sur des plats épicés.

    - Côtes-du-Rhône et CDR-Villages. Dans leur jeunesse, les rouges vont parfaitement avec lesviandes blanches ou les volailles (pigeonneaux). Plus vieux, ils méritent un chou farci, une daube et du gibier (perdrix). Les rosés “collent” aux terrines et aux Poissons grillés, et les blancsà une escalope panée ou à un sandre au beurre blanc.

    Gigondas. Le vin est puissant au nez comme en bouche, ferme, d’excellente garde et se marie aussi bien avec un gigot à la ficelle ou une selle d’agneau qu’avec des mets plus riches comme une daube ou le gibier.

    Hermitage et Saint-Joseph. Idéal sur une viande rouge ou de l’agneau quand ils sont jeunes, puis, à maturité, avec un lièvre à la royale ou un salmis de colvert. Les blancssuaves etonctueux, sur une blanquette ou un saumon grillé.


    Vins et Gastronomie - Accords mets vins : Idée vins, votre guide cuisine et vins., Idée vins

    Guide Accords Mets et Vins

  • Pin it!

    LES 10 vins de la semaine

    MACON


    CHATEAU DE LA BRUYERE

    CHATEAU DE LA BRUYERELe Château de la Bruyère se situe au cœur du Mâconnais, à Igé, sur un ancien fief de L’abbaye de Cluny, implanté depuis le XIIe siècle sur des coteaux calcaires et ensoleillés.
    Le vignoble de 9 ha et d’âge moyen de 40 à 80 ans et les rendementsmaitrisés garantissent des vins de qualité. La vinification est traditionnelle, le raisin est récolté à maturité et à la main en majorité. Les rouges sont d'une belle couleurcerise avec un bouquet profond defruits rouges, de cassis et de framboise, légèrement tannique mais parfaitement équilibrés et d'une belle saveur. Les Blancs présentent desarômes de fleurs blanches du printemps, de fruits secs, de pain grillé, soupleset ronds en bouche et le rosé est très aromatique, d'une grande finesse etlong en bouche.
    Cela se retrouve dans le Mâcon-Igé Vieilles Vignes rouge 2009, élevé en fûtsde chêne, de belle robe pourpre, parfumé en bouche, bien marqué par sonterroir, un vin qui associe puissance et distinction, de très bonne évolution comme ce Mâcon-Igé rouge 2010, de robe rubis intense, aux arômes deprune, très parfumé au palais. Très agréable, le Mâcon-Igé rosé 2010, Premier prix Saint Vincent Mâcon 2011, développe un nez de fruits frais et de violette, bien corsé mais tout en souplesse. Goûtez le Bourgogne blanc 2009, élevé en fûts, de bouche ronde et florale, et le Bourgogne rouge 2008, élevé également en fûts, médaille de Bronze aux concours des vigneronsIndépendants 2011, au nez d’humus et de griotte, associe finesse et charpente, avec des tanins savoureux, très rond mais très fin également. Il y a encore le Crémant de Bourgogne, de mousse légère, fin et persistant, au nezdominé par les fruits mûrs et le chèvrefeuille.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Famille Walther 
    Nom du responsable : Thierry Walther 
    Adresse : 921, chemin de la Dame d'Igé 71960 Igé 
    Téléphone : 03 85 33 30 72 
    Télécopie : 03 85 33 40 65 
    E-Mail : bruyere@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/bruyere 



     

    BORDEAUX SUPERIEUR


    CHATEAU DE LUGAGNAC

    CHATEAU DE LUGAGNACC'est à la guerre de Cent Ans que leChâteau de Lugagnac est construit. On trouve, dans les soubassements des murs d'enceinte, les traces d'une ancienne forteresse. C'est aujourd'hui une splendide demeure savamment rénovée avec le goût et le talent de Maurice et Mylène Bon. Situé à la limite de partage des eaux entre Dordogne et Garonne et bénéficiant d'un climat tempéré et particulièrement sec l'été, les 80hectares du vignoble sont plantés sur un relief élevé, en pente douce composé d'argile ferrugineuse sur un sous-sol calcaire pour les deux tiers environ et de calcaire coquillier pour le reste. Cette diversité de terroir donne une belle personnalité aux vins de Lugagnac qui sont vinifiés selon la méthode traditionnelle. Une très belle entité qui produit des BordeauxSupérieurs d'excellente facture, régulièrement médaillés.
    Depuis 1994, François Bon, leur fils les seconde, il vinifie un ChâteauLugagnac blanc, très typé sauvignon, très fruité, un vin qui remporte déjà un certain succès. Le Château de Lugagnac est un "vin de goutte" très pur, coloré, ample, équilibré et rond en bouche, avec des arômes de fruits rougesfrais, intense et savoureux qui présente une belle aptitude au vieillissement. Les vins du Château de Lugagnac sont des vins harmonieux et de qualité régulière. Ce sont des vins de "goutte" garanti sans vin de presse et mis enbouteilles après deux hivers de vieillissement. Présenté dans des bouteilleslourdes de teinte antique, très raffinées et qui assure un excellent vieillissement. Le Bordeaux rosé est remarquable.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Mylène et François-Thomas Bon 
    Nom du responsable : Mylène et François-Thomas Bon 
    Adresse : 33790 Pellegrue 
    Téléphone : 05 56 61 30 60 
    Télécopie : 05 56 61 38 48 
    E-Mail : chateaudelugagnac@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateaudelugagnac 
    Site personnel : www.chateaudelugagnac.com 


     

    HAUT-MEDOC


    CHATEAU D'ESTEAU

    CHATEAU D'ESTEAUDepuis près de trente ans, Serge PLAYA a entrepris son grand œuvre : restaurer une ancienne propriété déjà connue au XVIIème siècle et lui redonner son lustre passé. En effet, le Château d’ESTEAU existait déjà lorsque BELLEYME, géographe du Roi, traça la première carte du Médoc en 1766. Depuis, les successions, l’urbanisation et, hélas les crises viticoles ont réduit sa superficie mais l’essentiel demeure : 4 ha d’un terroir où la gravegaronnaise prédomine, regroupés autour des bâtiments ce qui confère aux vins une typicité unique. La plantation, d’une densité élevée, fait la part belle au Cabernet-Sauvignon. On a banni les désherbants. Tous les travaux du sol sont mécaniques. Les vendanges sont évidemment manuelles ce qui garantit un tri impitoyable des meilleures grappes. La vinification se fait de manière traditionnelle, avec une cuvaison longue qui assure l’extraction des arômes, et l’élevage est effectué pendant 22 mois en moyenne, enbarriques de chêne fin de l’Allier renouvelées à raison de 30% par an. La mise en bouteilles, toujours au Château, a lieu en général pendant l’été qui suit cette période et les vins reposent encore un an en bouteilles avant d’être prêts à la commercialisation.
    Depuis 2009, le Château d’ESTEAU produit unsecond vin, la cuvée 7 & +,issu principalement de ses jeunes vignes, et dans lequel le CabernetSauvignon et le boisé sont moins marqués. Il en résulte un vrai vin-plaisir, très apprécié dans les brasseries parisiennes où il est représenté, mais aussi dans les pays nouveaux consommateurs de vin.
    Vous pourrez découvrir ce Haut-Médoc 2008, un vin de belle teinte foncée, parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents, classique de ce millésime, de garde, bien entendu. Le 2006,charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, est riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs, de couleur profonde, mêlant structure et élégance, de bonne garde. Le 2005, au nez de cerise noire et d’humus, est classique, un vin où la structure s’allie à la finesse, de couleur grenat aux reflets violacés, aux tanins fermes et veloutés, tout en bouche, de garde.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Serge Playa 
    Nom du responsable : Serge Playa 
    Adresse : 33250 Saint-Sauveur 
    Téléphone : 05 56 59 57 02 
    Télécopie : 05 56 59 59 60 
    E-Mail : chateau-d-esteau@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateau-d-esteau 
    Site personnel : www.chateaudesteau.com 


     

    VISAN


    CAVE LES COTEAUX DE VISAN

    CAVE LES COTEAUX DE VISANLa Cave Les Coteaux de Visan, un lieu unique où l’on cultive l’exception …
    Créée en 1897 par Ferdinand Delaye, cette cave hors du commun bénéficie d’un terroir exceptionnel, des coteaux argilo-calcairescaillouteux exposés plein sud. Lesvignerons visanais ont su perpétuer la tradition de la qualité et mettent tout en œuvre pour obtenir de prestigieuses cuvées.
    La qualité de la parcelle à la bouteille et des méthodes culturales dans le plus grand respect de la tradition
    La Cave Les Coteaux de Visan a instauré la sélection parcellaire en 1992 et depuis 1999, le technicien viticole de la cave assure le suivi du vignoble, il conseille les vigneronssur le suivi phytosanitaire et l’agriculture raisonnée, ainsi que la protection de l’environnement. Il est également chargé des sélections parcellaires pour l’ensemble de la production des Côtes du Rhône Village Visan qui sont vendangés exclusivement à la main et triés minutieusement. Seules les meilleures parcelles sont sélectionnées pour élaborer nos prestigieuses cuvées, selon la méthode traditionnelle, et la mise en bouteilles dans nos chais constitue une garantie de qualité supplémentaire, confortée par la certification pour l’assurance qualité norme ISO 9001 version 2000.
    Un groupe d’une dizaine de vignerons de la Cave Les Coteaux de Visan s’est engagé dans une agriculture biologique
    200 hectares en culture biologique
    La mise en place d’une agriculture biologique constitue la suite logique de la politique de culture raisonnée et de respect de l’environnement entreprise depuis de nombreuses années par la Cave Les Coteaux de Visan. 
    AnVis, Espace Dégustation et Expositions d’art de la Cave Les Coteaux de Visan
    Un espace lumineux et spacieux, composé de trois parties (Dégustation, libre-service et expositions d’art), au design contemporain et authentique de par le choix des matériaux (bois et pierre), créé par l’architecte Eric Ordener, permet de présenter les cuvées dans une ambiance chaleureuse et de proposer des services adaptés aux besoins de chacun. Une partie de cet espace est dédié aux expositions d’art et aux événements culturels.
    LA CONFRERIE « SAINT VINCENT » DES vignerons DE VISAN
    Créée en 1475 par les vignerons visanais, la confrérie, tient deux chapitres annuels, le chapitre d’hiver, en janvier, à l’occasion duquel sont sélectionnées les meilleures cuvées destinées à devenir, soit cuvée « Saint Vincent » et à vieillir 12 à 18 mois en fûts de chêne dans la magnifique cave « Saint Vincent », soit « Cuvée du Marot », environ 5000 magnums emmurés durant un an dans les caves du château de Visan et libérés lors du chapitre d’été de la confrérie, le deuxième samedi de juillet. Ces deux chapitres sont suivis d’un dîner dansant avec orchestre (en janvier) et d’un dîner provençal dansant (en juillet).

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Théo Théodosiou 
    Nom du responsable : Théo Théodosiou 
    Adresse : BP 22 84820 Visan 
    Téléphone : 04 90 28 50 80 
    Télécopie : 04 90 28 50 81 
    E-Mail : coteauxdevisan@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/coteauxdevisan 
    Site personnel : www.coteaux-de-visan.fr 


     

    MORGON


    DOMAINE BRISSON

    DOMAINE BRISSONLa famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue enbourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, TerraVitis en 2009.
    On se fait donc plaisir avec ce Morgon Les Charmes La Louve 2011, de bellerobe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus,charnu, est riche et généreux, bien épicé. Superbe 2010, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, de garde. Exceptionnel 2009, de bouche complexe et persistante, aux notes de cassismûr et d’épices qui persistent en finale, un vin tout en arômes et structure, d’une belle ampleur. Formidable Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2006,Vignes de plus de 50 ans, élevage en foudres de chêne entre 12 et 18 mois, avec ses notes de mûre confite, un joli vin aux tanins riches, ferme, tout en parfums, qui mêle rondeur et charpente au palais. Le Morgon Les CharmesNoble Tradition 2010, élevé en pièce bourguignonne, est typé, de couleurrubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, de gardecomme le prouve le 2005, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds, un vin qui allie richesse et harmonie. Gérard m’a également adressé un magnum de la même cuvée,millésime 2004, qui conforte ce que je sais du potentiel d’évolution de cesvins, avec cette bouche charnue, ample, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais structurés à la fois. Joli Beaujolais-Villages 2011. On pratique ici également l’œnotourisme en voitures anciennes (Bentley de 1965 et Citroën 2 CV) à la découverte des vins, des vignobles et du patrimoine culturel et gastronomique.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Gérard Brisson 
    Nom du responsable : Gérard Brisson 
    Adresse : Les Pillets Chemin de Romains 69910 Villié-Morgon 
    Téléphone : 04 74 04 21 60 
    Télécopie : 04 74 69 15 28 
    E-Mail : gerard-brisson@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson 
    Site personnel : www.gerard-brisson.com 


    BLAYE COTES-DE-BORDEAUX


    CHATEAU PONT LES MOINES

    CHATEAU PONT LES MOINESPropriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord deBordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagementclassique de cette région (70%Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés,charpentés et ronds en bouche. Lavinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. 
    On se fait vraiment plaisir avec le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2009, ample, parfumé, avec ces notes de sous-bois, de violette et de groseille, aux tanins fermes et rondsà la fois, fondu en bouche, de très bonne base tannique. Beau 2008, qui a unnez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte), un vin qui commence à peine à se fondre et mérite une cuisine riche. Le 2007 est une réussite, de robe intense, au nez persistant, corsé et dense, très équilibré en bouche. Le 2006, de couleur intense, au nez de fruits noirs (cassis, mûre), avec des tanins très équilibrés, est un vin qui poursuit son évolution. Très joliBordeaux blanc Sauvignon 2011, floral, bien sec comme il se doit, tout en distinction.
    Découvrez également les vins de leur autre propriété, le Château Bran de Compostelle avec ce superbe bordeaux supérieur cuvée Louisa 2009, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinificationtraditionnelle avec cuvaison longue, charpenté, au nez de fruits rouges surmûris, de bouche puissante et corsée, légèrement épicé en finale, de robegrenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Delphine Barrat 
    Nom du responsable : Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat 
    Adresse : La Maçonne 33760 Frontenac 
    Téléphone : 05 56 23 98 50 
    Télécopie : 05 56 23 98 50 
    E-Mail : chateaupontlesmoines@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines 



     
     

    POUILLON


    CHAMPAGNE BOURDAIRE-GALLOIS

    CHAMPAGNE BOURDAIRE-GALLOISExploitation familiale de 8 ha, dont 4,60 ha de vigne à dominante depinot meunier. C’est Robert Massonnot, le grand-père de David Bourdaire, qui commença l’activité agri-viticole grâce à quelques terrains familiaux. En 1951, il fonde avec trois autres vignerons lacoopérative de Pouillon et commercialise ses premières bouteilles en 1956. A cette époque, lacoopérative n’est qu’un lieu de collecte et de pressurage, qui vend la récolte des adhérents sous forme de moûts aux négociants champenois. Ils ne sont que 2 à faire leur Champagne, eux-mêmes dans les locaux de la coopérativeavec leur propre matériel. 
    La maison vous propose ce Champagne brut cuvée Symphonie Prestige (base récolte 2007) un Champagne subtil et complexe, qui associe fraîcheur et charpente, finement acidulé, l’un des plus séduisants dégustés cette année, avec des connotations de citron, de narcisse et de pain grillé, demousse fine et fruitée, d’une belle ampleur au palais, à déboucher sur une terrine de lotte. Savoureux Champagne brut rosé, pur pinot meunier, très représentatif de ce cépage, très séduisant, de belle robe, au nez de fruitsmûrs (groseille, framboise...), avec cette touche délicatement épicée très chaleureuse. Le Millésime 2005, est très caractéristique de ce Millésimemature, un vin puissant, de bouche ronde, légèrement épicé comme il se doit, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux aunez comme en bouche. Beau Champagne blanc de blancs, provenant de la récolte 2007, dont une partie est vinifiée en fûts, une cuvée riche mais tout en délicatesse (dosée à 7g/l), bien typée, très parfumée (agrumes, amande...), unvin bien charpentéharmonieux en bouche, d’excellente évolution. Goûtez aussi le brut Réserve, un Champagne vif et harmonieux, marqué par des notes d’agrumes et de fleurs fraîches, rond et nerveux à la fois, qui convient parfaitement au cours d’un repas.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : David et Véronique Bourdaire-Gallois 
    Nom du responsable : David et Véronique Bourdaire-Gallois 
    Adresse : 28, rue Haute 51220 Pouillon 
    Téléphone : +33 (0)3 26 03 02 42 
    Télécopie : +33 (0)3 26 04 37 48 
    E-Mail : champagne.bourdaire-gallois@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/champagne.bourdaire-gallois 



     

    LOUPIAC


    CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET

    CHATEAU LOUPIAC-GAUDIETLe vignoble de 28 hectares est situé autour duchâteau et bénéficie d¹une exposition plein sud. Les vignes très anciennes, certaines ont 40 ans sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L'encépagement est classique de l'appellation : 80% Sémillon et 20% Sauvignon. La propriété se situe à côté de la magnifique église romane du XIIe siècle de Loupiac. Le climat est idéal, avec ses brumes matinales et ses après-midi ensoleillés de l'automne, cela permet le développement du Botrytis Cinéréa. Dès qu'il fait son apparition, les vendanges sont faites dans la plus pure tradition : le raisin est cueilli exclusivement à la main, par tries successives, du début octobre jusqu'à la mi novembre. Lavinification associant le savoir faire de 4 générations aux techniques modernes, produit un vin fin et très élégant, d'une belle couleur dorée, onctueux et très fruité avec des arômes complexes d'acacia et de pain grillé, de bouche suave, d'une grande fraîcheur, un vin d'excellente évolution qui bénéficie de deux années de vieillissement avant sa mise en bouteille. Ces vins frais et délicats, sont très bons à l'apéritif. Ils laissent la bouche fraîche pour déguster d'autres vins. Ils sont parfaits sur un foie gras, une volaille, une viande blanche, lesfromages et les desserts aux fruits.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Marc Ducau 
    Nom du responsable : Marc Ducau 
    Adresse : 33410 Loupiac 
    Téléphone : 05 56 32 99 88 
    Télécopie : 05 56 62 60 13 
    E-Mail : chateau-loupiacgaudiet@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateau-loupiacgaudiet 
    Site personnel : www.chateau-loupiac-gaudiet.com 

     

    SAUMUR


    CHATEAU DE BEAUREGARD

    CHATEAU DE BEAUREGARDLe vignoble de 24 hectares appartient à la même famille depuis 4 générations. Ici le souci permanent est de respecter la vigne et lesol, d'où la pratique d'une culture raisonnée.
    On élève ici cet excellent Saumur rouge, aux notes de mûre, de bonne charpente, de très bonne évolution. Plusieurs autres vins sont remarquables comme le Saumur mœlleux et la cuvée Christine, une cuvée spéciale qui n'est produite que les années où la qualité desvins de base est grande. Elle est issue d'une sélection rigoureuse de vendange, d'unevinification séparée, d'un subtil assemblagede Chenin-Chardonnay. Cette cuvéereprésente tout le savoir-faire du Château de Beauregard, la série est limitée et représente un rapport qualité/prix exceptionnel. La cuvéeChristine est diffusée uniquement chez certains cavistes et sa réservation est établie pour l'année.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Alain Gourdon 
    Nom du responsable : Alain Gourdon 
    Adresse : 4, rue Saint-Julien 49260 Le-Puy-Notre-Dame 
    Téléphone : 02 41 52 25 33 / 06 08 43 43 73 
    Télécopie : 02 41 52 29 62 
    E-Mail : chateaubeauregard@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/chateaubeauregard 



     

    VIN DE PAYS DUCHE D'UZES


    LES VINS PHILIPPE NUSSWITZ

    LES VINS PHILIPPE NUSSWITZMeilleur Sommelier de France en 1986, Philippe Nusswitz s'installe en 2002 avec Pascale, sa femme et ses enfants à Durfort dans un mas cévenol du XVIIe siècle au milieu des vignes, dans leterroir du Duché d'Uzès. La viticulture est respectueuse de l'environnement et le vignoble en cours de reconnaissance de l’AOC Duché D’Uzès. Lavinification se fait à laCoopérative Agricole Les Coteaux Cévenols à Durfort. 
    On y goûte ce VDP cuvéeOrénia blanc 2008, assemblage de Viognier (50%), MarsanneRoussanne et une pointe de Grenachefrais et dense, tout en finesse, d’une belle longueur en bouche, au nez de noisette et de pêche. Cet Orénia blanc Réserve 2008, sélection de Viognier, Roussanne et Marsanne, un tiers de la cuvée a été fermenté en barrique de chêne, aux reflets verts avec des arômes de noix et d’agrumes, est un vin d’une bonne acidité, bien rond au nez comme en bouche, vif et fin, persistant et aromatique, d’une belle finale fraîche. L’Orénia rouge Réserve 2007, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruitsrouges à noyau et des accents de fumé au palais, est un vin riche comme le Miratus rouge 2006 (60% Syrah, 20% Mourvèdre et 20% Grenache), charnu, aux tanins riches et soyeux à la fois, persistant, aux notes de fruits noirs cuitset de cuir, de garde.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Philippe Nusswitz 
    Nom du responsable : Philippe Nusswitz 
    Adresse : La Bruguière 30170 Durfort 
    Téléphone : 04 66 80 40 45 et 06 20 88 64 55 
    Télécopie : 08 26 35 97 82 
    E-Mail : orenia@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/orenia 
    Site personnel : www.orenia.fr 


  • Pin it!

    Petrus, ce n'est pas qu'un vin...

    183.jpgDepuis plus de 30 ans, mon cher ami Jean-François Moueix et moi partageons une certaine éthique du vin. Aussi talentueux que discret, il est aujourd’hui Président de la holding familiale, Videlot, et a laissé la direction opérationnelle de son groupe à son fils, Jean. Ce dernier poursuit dans la même voie, avec une volonté forte, sociale comme entrepreunariale, de poursuivre l’aventure.183-2.jpg

    Il faut dire qu’en trente ans, Jean-François a construit un empire : aujourd’hui, Videlot repose sur une large gamme de services : auprès des professionnels, à l’export, avec Duclot Export, d’une part, et dans la restauration française, d’autre part, à travers La Vinicole Duclot basée à Paris ; et auprès des particuliers avec Chateaunet, la vente en ligne, les magasins spécialisés tels que Badie, Badie Champagne et l’Intendant à Bordeaux, ainsi que les enseignes de Châteaux Cash and Carry à Paris, et celle de Chai et Bar à Bruxelles.

    À Paris, au sein même des Galeries Lafayette, la nouvelle Bordeauxthèque se présente comme l’ambassade des plus grandes étiquettes du Bordelais.

    Mais Jean-François est aussi le propriétaire de Petrus, qui fait partie des (rares) vins mythiques, à un prix lui aussi hors normes, certes. C’est l’archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes et on comprend qu’il ne puisse qu’aiguiser la jalousie d’un bon nombre de producteurs médiatiques, libournais, médocains ou étrangers, qui ne peuvent, eux, faute de terroir et d’humilité, que se contenter de faire mariner à outrance leur vin dans des barriques en croyant qu’ils font une cuvée digne de ce nom.

    "Lorsque l'on parle d'un vin, me confiait Jean-Claude Berrouet (aujourd'hui, à la retraite, très active, ce qui va peut-être lui laisser un peu de temps pour être plus présent dans son cher Pays Basque, son fils ayant pris la suite à Petrus), il faut d'abord présenter le sol, c'est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l'originalité est particulièrement importante puisque l'on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c'est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l'ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d'altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d'aller vers le bas. Ainsi, il n'y a jamais d'excès d'eau mais l'une des vertus de l'argile est ce pouvoir de rétention d'eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l'eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c'est aussi l'expression d'un cépage, le Merlot, qui s'épanouit pleinement sur ces argiles. C'est un vignoble très ancien. J'y suis arrivé en 1964 et j'ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d'âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l'Inra et la chambre d'agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu'on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Lesrendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S'ensuit l'élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l'étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l'indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d'un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d'évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l'exceptionnel 1947… Nous avons hérité d'un très grand terroir et cela est un privilège de la nature. Il y a une dizaine de parcelles qui ont des caractéristiques pédologiques propres, il existe une résonance du sol à un climat et, selon les millésimes, cela donne des variations (20 à 35 000 bouteilles). Nous mettons toute notre expérience, notre connaissance au service de Petrus, un vin pour lequel nous n'avons pas le droit à l'erreur…" 

    On ne peut que s'enthousiasmer sur ce Pomerol 2007, un grand vin, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis,prune), de cuir et de violette, de belle garde. Le 2006 est succulent mais encore fermé, avec ce nez légèrement épicé, avec des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d'une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petitsfruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, très structuré, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, et l'on ne peut que regretter que ce millésime se situe entre les 2005 et 2003, la mode risquant de le laisser à l'écart. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d'humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins fermes mais toujours très savoureux, de grande garde.

  • Pin it!

    Les liqueurs de fruits, de plantes et d'esprits


    Les liqueurs de fruits

     

    Les liqueurs de fruits, obtenues par macération des fruits dans l’alcool durant plusieurs mois, stabilisation par le froid et addition de sirop, sont les plus riches en vitamines (gare au régime). La plus célèbre est la crème de cassis, que l’on mélange à tort et à travers avec du vin blanc en la proposant sous le nom de Kir, sans préciser que le véritable Kir, celui du Chanoine, ne se préparait qu’avec du Bourgogne aligoté. Les autres ne méritent que le nom de vin blanc-cassis. Goûtez-la aussi seule, pour elle-même.

     

    Le Cherry Brandy, obtenu par macération de cerises dans de l’alcool pratiquement pur, tient la dragée haute aux autres liqueurs issues de framboisesprunes ou mirabelles. Il faut le boire pur dans un verre frais, comme la plupart des digestifs à base de fruits rouges. En Suisse, on n’hésite pas à rajouter des arômes de chocolat pour proposer un “Chéri Suisse”, dont l’exploitation du nom semble manifeste. A ce propos, les contrefacteurs sont nombreux. La palme revient à la Maison Suze (liqueur de Gentiane, à boire surtout en apéritif), qui, depuis près de deux cents ans, voit sabouteille (caractéristique pourtant) outrageusement galvaudée. Qu’elle se rassure, comme certains bijoutiers et couturiers, on ne copie que ce qui peut en valoir la peine, et c’est une manière comme une autre de faire parler de ses produits (souvenez-vous de sa publicité).

     

    La Chartreuse

    En voilà une dont le secret de fabrication est bien gardé. On ne compte plus les dents que se sont cassées des copieurs coquins. Usant de leur droit divin, les frères de Voiron manient l’humour et l’absolution devant les espions envoyés des quatre coins de la planète dans leur beau monastère de la Grande-Chartreuse en Isère. Mystérieuse comme le Saint-Esprit, appréciée par les vrais amateurs ou jalousée par ses concurrents (s’il en est), la Chartreuse draine à travers ses alambics le symbole même d’une vraie liqueur.

    Elaborée dans le plus total secret à base d’herbes, de plantes et d’eau-de-vie de vinsexclusivement, distillée copieusement et parfaitement, rehaussée par du miel pur ou du sirop desucre, vieillie en fûts de chêne de Russie qui, à l’inverse de ceux du Limousin (pour le Cognac), ne lâchent pas de matières colorantes, la Chartreuse demande à être dégustée religieusement, bien sûr. Présentée soit verte (c’est ma favorite), soit jaune, plus douce, âgée de trois années au moins ou auréolée d’un Vieillissement Exceptionnel Prolongé (VEP), elle est parvenue à se moquer, à travers les siècles, de la mode ou des habitudes des consommateurs.

    Preuve qu’un élixir de longue vie (les frères chartreux en proposent aussi) a quand même besoin d’un coup de pouce du Seigneur.

     

    Plus terre à terre, mais apparentée quand même à quelque ancien élixir de moine, la Bénédictine n’hésite pas non plus sur la subtilité de sa composition. Pas moins de vingt-sept plantes trèsaromatiques sont utilisées (noix de muscade, myrte, hysope, mélisse…), séchées et réparties en différentes distillations dont on ne conserve que le cœur.

     

     

    L’essence des esprits

     

    Plus nombreuses, les liqueurs à base d’esprits, c’est-à-dire d’extraits d’essences et d’arômes defruits, plantes ou autres graines et racines, sont pour les meilleures mélangées à de grands alcools. A leur tête, la liqueur de la famille Cointreau. Elaborée à partir d’une macération d’écorces d’oranges douces et amères dans de l’alcool, d’une chauffe qui permet de catalyser les vapeursaromatiques, redistillée rigoureusement en séparant la tête et les queues de la coulée, le Cointreau est l’une des liqueurs les plus subtiles qui soient, dont la finesse et la complexité d’arômes séduisent régulièrement les femmes (c’est une référence), comme les hommes. A noter qu’il faut le goûter aussi bien sec que sur des glaçons. Si la silhouette de la bouteille de Cointreau fait saliver les amateurs de nectar de plus de 150 pays, ce qui favorise aisément les rentrées de devises étrangères pour l’Etat comme les autres marques de liqueurs qui bénéficient de cet engouement, une autre petite a réussi son impact visuel.

     

    Vous l’avez deviné, je veux parler du Grand-Marnier. Comme le Cointreau, le Grand-Marnier est issu d’une macération d’écorces d’oranges dans de l’alcool, distillé, et cet alcoolat d’oranges est ensuite mélangé à du Cognac. Le Grand-Marnier reste en tout cas une des grandes liqueurs françaises mondialement connues. A tel point que les trois quarts de la production sont exportés, dont une bonne partie aux USA. Toujours les devises… La notoriété du Grand-Marnier est d’ailleurs telle qu’on a assorti cette adorable liqueur à tout un tas de produits, du meilleur au pire, des esquimaux aux crêpes suzette. Un Grand-Marnier se suffit pourtant à lui-même et se boit très bien sec.

     

    Chaque marque de liqueur possède en effet sa propre forme de bouteille, et voilà une bonne occasion de vous lancer dans une nouvelle collection. Sous mes yeux, défilaient donc les rondelettes (Monin’s, Bénédictine, Grand-Marnier, Freezomint de Cusenier), les carrées (Cointreau, une fraise des bois, Loghan Ora), ou les plus élancées (Chartreuse, Mandarine Impériale, Izarra, Marie Brizard). Sur une trentaine de liqueurs dégustées, je continue par celles qui m’ont le plus séduit. La gamme de la maison Cusenier, par exemple. Du Mandarin (liqueur d’orange) au Freezomint (liqueur de menthe), qui rafraîchit le palais, en passant par l’Ambassadeur ou le Curaçao, issu d’écorces d’oranges, fin et fort à la fois. On raconte que cette dernière liqueur, qui doit son nom à une petite île du Venezuela, doit son origine à la colonisation de cet archipel des Antilles néerlandaises par les Hollandais (XVIe siècle), qui en rapportèrent de petites oranges amères. Le Curaçao est fabriqué de même manière que la plupart des autres liqueurs : séchage des écorces, puis infusion dans l’alcool, de douze à trente-six heures. Le mélange est ensuite distillé pour donner un alcoolat d’orange, qui est édulcoré et quelquefois coloré. Souvent mal connue, imitée dans le monde entier, la liqueur de Curaçao mérite une dégustation qui vous fera découvrir son élégance et la chaleur de ses arômes.

     

    A mieux découvrir aussi, une liqueur basque, l’Izarra, élaborée à base de plantes et de macération de fruits dans de l’Armagnac. Proposée en liqueur verte (48°, quarante-huit plantes), ou jaune (40°, trente-deux plantes), elle vaut aussi une bonne note de dégustation.

     

    Quelques autres liqueurs gagnent à être connues, comme Peter Heering, Café Kahlkua ou Get 27, une liqueur à base de menthe, qui se boit avec de la glace pilée. Très rafraîchissant.

    Sans m’étendre sur la finesse et la subtilité d’arôme de la liqueur Marie-Brizard, qu’il faut déguster avec de la glace pilée et qu’il n’est plus nécessaire de faire découvrir aux vrais amateurs que vous êtes, testez aussi la délicatesse des autres productions de cette maison en goûtant ses crèmes de banane, de noisette, de noix de coco, de pêche ou de cacao.

     

    Dans les liqueurs de fruits, j’aime bien la remarquable Mandarine Impériale, obtenue par macération d’écorces, filtration et apport de sucre, à humer impérativement en prenant son temps avant de l’avoir en bouche.

    Dans un autre style, la Maison Pagès conmercialise avec succès sa Verveine du Velay, fort digestive grâce aux nombreuses plantes, chères aux herboristes, qui entrent dans sa composition.

     

    Une dernière chose : la mode aidant, de nombreuses liqueurs sont utilisées dans la fabrication de cocktails. La plupart des liqueurs de ce guide sont dignes d’être approchées à part entière, surtout en digestifs, à un moment qui semble propice à une osmose parfaite entre le palais des amoureux de l’art de vivre et ces nectars qui fleurent bon leurs essences. Mieux vaut prendre son temps pour les déguster, les choisir, plutôt que de se satisfaire d’un quelconque pousse-café ou d’un mauvaisBrandy. Vous y reviendrez.

  • Pin it!

    Les 12 Crus du Beaujolais que vous ne devez pas manquer

    Domaine de la COMBE AU LOUP

    Domaine de la COMBE AU LOUP 

    (CHIROUBLES)
    Earl Méziat Père et Fils
    Au Bourg
    69115 Chiroubles
    Téléphone :04 74 04 24 02
    Télécopie : 04 74 69 14 07
    Email : david.meziat@meziat.com
    Site : www.meziat.com

    Un domaine de 14 ha, où les vins sont issus pour majorité de très vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques, ce qui leur donne un goût de terroir caractéristique. On travaille ici en famille puisque le fils David et son épouse, Nathalie, sont également présents sur la propriété, et l'on s'attache à une viticulture raisonnée et des techniques de culture respectueuses de l'environnement et de l'écosystème. Très typé, le Morgon 2008, est coloré et parfumé (groseille, cannelle), aux tanins mûrs mais denses, aux arômes de framboise, de pivoine et d'épices, de couleur pourpre. Savoureux Chiroubles 2009, très parfumé (cerise, fraise), gourmand et long au palais avec une finale de fruits rouges frais, une réussite. Le Régnié 2009 est un vin de bouche puissante, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d'épices, charnu et bien classique. Goûtez leur excellent Beaujolais-Villagesfrais, fin et persistant, très réussi, de robe claire, tout en bouquet, où dominent la rose et la pivoine.

     


    Bernard et Vincent DONZEL

    Bernard et Vincent DONZEL 

    (MORGON)

    Fondlong
    69910 Villié-Morgon
    Téléphone :04 74 04 20 56
    Télécopie : 04 74 69 14 52
    Email : vincent.donzel@orange.fr

    Belle valeur sûre avec ce Morgon cuvée Prestige 2010, aux reflets pourpres, aux arômes defruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, complexe comme nous les aimons, auxtanins bien fondus mais présents, bien charnu. Le 2009, de couleur soutenue, de bouchecorsée et puissante, est un vin de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d'épices, bien structuré. Le 2008, charnu, au nez de fruits surmûris (framboisecassis) et d'humus, très classique, un vin qui associe couleur et matière, de très bonne évolution. Excellent Morgon cuvée Tradition 2010, issu de terrains schisteux granitiques, aux notes de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatiqueharmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale. Goûtez le Chiroubles cuvée Tradition 2010, au nez d'humus et de griotte, qui associe finesse et charpente, avec des tanins savoureux, très rond mais très fin également.

     


    Domaine du GRANIT DORÉ
Earl Georges et Vincent ROLLET

    Domaine du GRANIT DORÉ Earl Georges et Vincent ROLLET 

    (JULIÉNAS)
    Earl Rollet
    Domaine du Granit Doré La Pouge
    69840 Jullié
    Téléphone :04 74 04 44 81
    Télécopie : 04 74 04 49 12
    Email : rollet-g@wanadoo.fr
    Site : www.domainedugranitdore.com

    Toutes les vignes du domaine étant en coteaux, tous les travaux de la vigne se font donc manuellement, ce qui représente une forte implication du vigneron mais favorise une observation au plus près de la végétation. Beau Juliénas vieilles vignes 2010, qui est le fruit d'une sélection parcellaire des vignes les plus anciennes (plus de 50 ans), vinification longue et élevage en foudres de bois, un vin de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d'excellente évolution. Le Juliénas rouge cuvée Fût de Chêne 2009, avec ce nez de petits fruits rouges frais (cassisfraisedes bois...) et de grillé, aux tanins harmonieux, est complexe, typé, de garde. Le Juliénas Beauvernay 2010 (nouveau nom de la cuvéeTradition qui porte désormais le nom du lieu-dit de production), parfumé, aux tanins fermes et ronds à la fois, de bonne bouche, de grande charpente, de couleur pourpre, où dominent les épices et les pruneaux. Joli Beaujolais-Villages cuvée Les Colombiers blanc(Chardonnay), qui, comme le faisaient les anciens, porte le nom de son lieu-dit, un vin classique et parfumé, au nez caractéristique de tilleul et d'amande, qui allie rondeur et nervosité. Possibilité de loger sur le domaine en roulotte de campagne tout confort, ce qui est quand même très sympathique.

     


    Domaine CHAMPAGNONCHENAS Domaine CHAMPAGNON

    Domaine CHAMPAGNON 

    (CHENAS)
    Patrick et Josiane Champagnon
    Les Brureaux
    69840 Chénas
    Téléphone :03 85 36 71 32
    Télécopie : 03 85 36 72 00
    Email : earl.champagnon@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainechampagnon

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Domaine familial dirigé par Patrick, qui représentent la troisième génération, et sa femme Josiane. Le domaine compte 16 ha, la récolte se fait manuellement et la vinification de façon traditionnelle. “Le 2011 est une année précoce, un millésime que je qualifierais de facile dans l'ensemble, nous Patrick Champagnon. La culture s'est déroulée sans trop de problèmes et la récolte s'est faite entièrement sous le soleil à bonne maturité, les raisins étaient bien sains. Un bon équilibre avec une bonne acidité, de belles couleurs pourpres et des tanins soutenus. Mais tout est question de climat et je sais que d'autres propriétaires ont été moins gâtés dans la région. Lesrendements étaient à peu près au rendez-vous, alors qu'en raison de mes vieilles vignes dans l'ensemble (70 ans), j'ai habituellement du mal à faire de bons rendements, cette année lanature a été généreuse. Je suis donc vraiment satisfait de ce millésime”. Pour l'instant, il y a leur Chénas 2010, issu d'une vinificationtraditionnelle de 6 à 8 jours (élevage en foudres de bois), bien typé, avec ces senteurs de prune, de robe brillante, charnu, avec destanins mûrs, d'une texture dense en bouche, où dominent la fraise des bois mûre et l'humus. Beau Moulin-à-Vent 2010, puissant et racé, de robe intense, aux arômes de cassis et de prune, de très bonne structure, un vin typé, très parfumé, de garde et très abordable. Il y a aussi le Fleurie 2010, au nez de petits fruits rouges, aux tanins fondus mais bien présents, un vin riche et très aromatique, d'une belle ampleur.

     


    Domaine BEL AVENIR

    Domaine BEL AVENIR 

    (MOULIN-A-VENT)
    Alain et Cécile Dardanelli
    1087, Bel Avenir
    71570 La Chapelle-de-Guinchay
    Téléphone :03 85 36 75 02
    Télécopie : 03 85 33 86 91
    Email : domaine.bel.avenir@wanadoo.fr

    Au sommet. Une exploitation familiale depuis plusieurs générations s'étend sur 15 ha. Coup de cœur pour ce Moulin-à-Vent Élodie 2009, avec des nuances de fruits cuits à noyau et decannelle, d'une jolie finale, un vin de très jolie couleur grenat, charnu, qui associe couleur et matière, d'excellente garde. Excellent Juliénas Les Capitans 2009, très typé, de couleursoutenue, de bouche corsée et puissante, un vin de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d'épices, aux taninsétoffés mais riches. Le Régnié 2007, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, est riche et charnusouple et corsé à la fois, derobe pourpre et soutenue. Il y a également ce Saint-Amour Laura 2010, qui est un vin de bouche puissante mais fine, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d'épices, charnu et bien classique. Profitez de votre visite pour admirer leurs fresques qui évoquent scènes de vendanges et vinification et qui recouvrent les murs de leur cuvage, inspirées du XVII siècle, exprimant de façon éclatante le côté jovial et convivial du vin; le vin plaisir de vivre, le vin, qualité de vie.

     


    Domaine CRÊT des GARANCHESBROUILLY Domaine CRÊT des GARANCHES

    Domaine CRÊT des GARANCHES 

    (BROUILLY)
    Sylvie Dufaitre-Genin

    69460 Odenas
    Téléphone :04 74 03 41 46
    Télécopie : 04 74 03 51 65
    Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches
    Site : www.cretdesgaranches.fr

    Une exploitation familiale de 11,60 ha, située au cœur du cru Brouilly. Ce beau terroir à dominante granitique, allié au cépage Gamay noir à jus blanc confèrent à ce vin sa finesse. Vous ne pourrez qu'aimer son Brouilly 2010, provenant de vignes de 40 ans vendangées manuellement, il est élevé 7 mois en cuves, de couleur profonde, ample, au nez où prédominent les fruits cuits, aux taninsmûrs, tout en persistance, un beau vin classique, intense et charmeur au palais. Excellent Côte-de-Brouilly 2009, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, alliant finesse et charpente, un vin de bouche puissante, d'excellente évolution comme en atteste le 2006, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois). Le Brouilly2009 Sélection du Tastevinage d'Automne 2010, au nez dominé par la fraise et la mûre, est riche, structuré, d'une jolie finale, un vin classique, aux tanins mûrs mais bien présents. Goûtez aussi le Brouilly 2009, production limitée à 500 bouteilles, élevé 18 mois en fûts de chênefrançais (neufs), pas filtré, degré naturel 14,4°, un vin de couleur soutenue, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d'épices, aux taninsétoffés, qui mérite de la patience.

     

     

     

    Domaine MORTET Père et Fils

    Domaine MORTET Père et Fils 

    (MOULIN-A-VENT)
    Jean-Pierre Mortet
    1339, route du Bourg
    71570 Romanèche-Thorin
    Téléphone :03 85 35 55 51
    Télécopie : 09 81 40 10 50
    Email : jeanpierre.mortet@gmail.com
    Site : www.domaine-mortet.fr

    Une exploitation est familiale depuis plus d'un siècle. Le domaine s'étend sur 8 ha de Moulin-à-Vent et 2 ha de Beaujolais-Villages. Le vignoble est à mi-côteaux, d'exposition sud-est, très ensoleillé, et les vignes, de 8 à 70 ans d'âge, d'un rendement suivi et limité. Soucieux de l'environnement, l'exploitation pratique une lutte raisonnée afin de diminuer au maximum les différents traitements. Tout cela explique cet exceptionnel Moulin-à-Vent Les Rouchaux 2008, issu d'un sol de roche granitique, de couleur profonde, au nez puissant et persistant de framboise et de cerise noire, un vin harmonieux qui bénéficie d'un excellent potentiel de garde, à déboucher sur une cuisine épicée. Le 2007 est remarquable, aux arômes de fruits macérés et d'épices, riche, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins bien soyeux et très équilibrés, de très bonne évolution. Savoureux 2006, qui poursuit sa belle évolution, aux senteurs de prune, de très bonne structure, de bouche dense et persistante. Le Moulin-à-Vent 2009, d'une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi avec des parfums de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins amples. Goûtez le Beaujolais-Villages et le Beaujolais rosé (belle bouteille givrée), de teinte brillante, au nez délicat de rose et de fruits mûrs, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d'une belle finesse aromatique, idéal sur les terrines. Le Domaine est inscrit à la formule “Invitations de France Passion” et propose des places de parking pour votre camping-car pour une ou plusieurs nuits sur la propriété au milieu des vignes...

     


    Cédric CHIGNARDFLEURIE Cédric CHIGNARD

    Cédric CHIGNARD 

    (FLEURIE)

    Le Point du Jour
    69820 Fleurie
    Téléphone :04 74 04 11 87
    Télécopie : 04 74 69 81 97
    Email : domaine.chignard@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainechignard

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une belle exploitation familiale et traditionnelle (4e génération), qui s'étend sur 8 ha, (vendanges à la main, 6 à 8 jours de cuvaison…). On comprend mieux la qualité de ce superbe Fleurie Les Moriers 2010, qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où il prolonge ses racines, au nezintense où s'entremêlent les fruits mûrs (groseille, fraise) et l'humus, un vin corsé, avec destanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de garde. Le 2009, un vin aux notes de mûre et de violette, de bouche persistante, très charmeur, de couleursoutenue, au nez complexe, est ferme et parfumé, aux tanins fondus et présents à la fois, associant structure et distinction, avec cette séduisante touche acidulée en finale. Le Fleuriecuvée Spéciale Vieilles Vignes 2009 est un vin qui nous a particulièrement séduits avec cette bouche intense et dominé par la mûre et la violette, un vin alliant souplesse et intensitéaromatiqueharmonieux et très équilibré, qui s'accorde parfaitement avec un gigot, mais mérite d'être conservé pour mieux profiter de son potentiel. Remarquable 2007, de couleur rubisintense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, mêlantcouleur et matière, d'une jolie finale épicée, est un vin d'excellente évolution. Nombreuses récompenses obtenues et largement méritées.

     


    Domaine du PY de BULLIAT René MARTIN

    Domaine du PY de BULLIAT René MARTIN 

    (RÉGNIÉ)
    René et Joëlle Martin

    69430 Régnié-Durette
    Téléphone :04 74 69 91 53
    Télécopie : 04 74 69 92 10
    Email : rene.martin12@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/rene-martin
    Site : www.beaujolais-rene-martin.com

    Exploitation familiale, domaine viticole depuis cinq générations. Actuellement Joëlle et René Martin et leur fils Loïc, exploitent 8 ha de vignes. Les raisins sont cueillis à la main. Lavinification allie les méthodes ancestrales transmises de père en fils, aux techniques de pointe qui permettent d'actualiser leurs connaissances œnologiques et de s'équiper des matériels les plus modernes. Beau Régnié cuvée du Terroir 2010, issu de vieillesvignes (45 ans) plantées sur un Terroir caractéristique de granite rose riche en minéraux, puissant, avec des connotations complexes de mûre et de poivre, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d'humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante etronde. Le 2009, de robe pourpre, avec des notes de mûre et de poivre, est de bouche mûre, intense et riche, qu'il faut laisser se faire pour profiter de son potentiel. Le Régnié cuvée Terroir 2008 est issu de vieilles vignes (45 ans) plantées sur un Terroir caractéristique de granite rose, riche en minéraux, qui donne un vin de belle teinte grenat, aux notes de violette, de framboise et de sous-bois, charnuet long en bouche, vraiment très réussi. Le Régnié cuvée du Grand-Père Vieilles vignes 2010, élevé en fûts de chêne, est corsé, d'une belle couleur aux reflets violets, aux senteurs complexes de mûre et d'humus, aux tanins très bien équilibrés, de bouche charnuecomme il le faut, un vin qui poursuit une fort belle évolution. Goûtez le Beaujolais-Villages, aux notes de violette et de sous-bois, biensouple, régulièrement réussi.

     


    Domaine Émile CHEYSSON

    Domaine Émile CHEYSSON 

    (CHIROUBLES)
    Régisseur : Jean-Pierre Large
    Clos Les Farges
    69115 Chiroubles
    Téléphone :04 74 04 22 02
    Télécopie : 04 74 69 14 16
    Email : domainecheysson@orange.fr
    Site : www.domainecheysson.com

    Un domaine de 26 ha fondé en 1870 par la famille Cheysson. "Le Chiroubles est un cru qui doit rester gourmand, nous précise Jean-Pierre Large, avec beaucoup de fruit sans dureté dans les tanins. C'est un vin plaisir, synonyme de fruité et de fraîcheur. Sur certaines cuvées, nous réalisons 30% d'éraflage. 90% de nos vins sont élevés en cuve et 10% en fûts. Nous produisons plusieurs types de Chiroubles : Chiroubles traditionnel, une cuvées très gourmande où l'on croque le fruit ; ChiroublesVieilles Vignes "La Précieuse", une cuvée plus racée ; Chiroubles "La Secrète" terroir d'exception avec élevage en 1/2 muids." BeauChiroubles La Précieuse Vieilles Vignes 2008 (une cuvée issue d'une parcelle d'un hectare située au lieu-dit les Roches sur sol de granit et de porphyre, élevage de 12 mois en fût non neufs afin de respecter le fruit du Chiroubles), avec cette couleur profonde, ce nezcomplexe avec ces notes d'humus et de petits fruits rouges surmûris, et tanins souples mais bien présents, un vin qui emplit bien la bouche, d'excellente évolution, bien sûr. Le Chiroubles 2010, issu d'un élevage en cuves Inox 6 mois, aux tanins fondus, à la robecerise, aux reflets violets avec des arômes de framboise, de groseille et de mûre, riche et persistant au palais.

     


    Gérard BRISSONMORGON Gérard BRISSON

    Gérard BRISSON 

    (MORGON)
    M.Brisson
    Domaine des Pillets Chemin des Romains
    69910 Villié-Morgon
    Téléphone :04 74 04 21 60
    Télécopie : 04 74 69 15 28
    Email : vin.brisson@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
    Site : www.gerard-brisson.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille Brisson, originaire du pays de Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d'une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l'une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIe siècle doté d'une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d'œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l'exploitation en 1974, puis prend sa succession avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis depuis 2009. “Le 2011 en Beaujolais, nous dit Gérard Brisson, est une année vraiment spéciale où tout le vignoble a été vendangé à une telle période que lesraisins étaient d'excellente qualité. Les conditions météorologiques étaient particulièrement intéressantes, et ont favorisé un traitement minimum. Nous avons bénéficié d'un temps superbe sur toute la durée des vendanges, qui ont débuté le 31 août pour se terminer vers le 10 septembre. Pour ma part les rendementsde 51 hl/ha sont très satisfaisants, au-dessus de la moyenne du Beaujolais qui se situe en-dessous de 50hl/ha. Une très bonne maturité pour ce millésime 2011, avec une belle qualité des polyphénols, beaucoup de couleur, même les pépins étaient bien mûrs. Bien que je n'aime pas trop les comparaisons, je dirais que le 2011 serait entre le 2009 et le 2010, avec un peu plus de tanins et de couleur que le 2010, mais plus souple et plus rond que le 2009 à la même période. Il a beaucoup de structure et de corps, avec une belle homogénéité sur l'ensemble du vignoble. Un millésime superbe pour un vigneron.” On patiente avec ce superbe Morgon Les Charmes La Louve 2010, de robe brillante, aux tanins très équilibrés etharmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, degarde. Le Morgon Les Charmes Vieilles VignesVignes de plus de 50 ans, élevage en foudres de chêne entre 12 et 18 mois, avec ses notes de mûre confite, est un vin aux tanins riches, ferme, tout en parfums, qui mêle rondeur et charpente au palais. Le Morgon Les Charmes Noble Tradition 2010, élevé en pièce bourguignonne, est typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d'une jolie finale épicée, d'excellente évolution. JoliBeaujolais-Villages. Ici, on pratique aussi l'œnotourisme en voitures anciennes (Bentley de 1965 et Citroën 2 CV) à la découverte desVins, des vignobles et du patrimoine culturel et gastronomique, circuits personnalisés.

     


    Alain MICHAUDBROUILLY Alain MICHAUD

    Alain MICHAUD 

    (BROUILLY)
    Alain et Dorian Michaud
    Beauvoir
    69220 Saint-Lager
    Téléphone :04 74 66 84 29
    Télécopie : 04 74 66 71 91
    Email : alain.michaud17@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/alainmichaud
    Site : www.alain-michaud.fr

    Une propriété créée en 1910 par le grand-père. Alain Michaud représente la troisième génération de vignerons, bientôt secondé par la 4e avec Dorian. Le domaine compte 13 ha dont 9 en appellation Brouilly, constitué pour 70 % par des vignes de plus de 50 ans. Remarquable Brouilly 2010, médaille d'Or au concours International des vins de Lyon 2011, savoureux, chaleureux comme on les aime, d'une grande richesse aromatique (griotte, mûre), de robe intense, ferme, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins fondus, d'excellente évolution. LeMorgon 2010 (2,50 ha, vignes anciennes de 45 ans sur les coteaux) est encore bien jeune, développant au nez des notes de cassis, de griotte et d'épices, un vin avec une structure harmonieuse, bien ferme en bouche, très prometteur. Le Beaujolais rosé 2010 est derobe brillante rose clair, mêle fraîcheur et charpente, un vin tout en bouche, avec des arômes subtils et persistants où dominent lesfruits frais. Goûtez “La Gamaysienne”, un pétillant rouge léger à faible taux d'alcool, très fruité, qu'ils élaborent eux-mêmes dans leurchai, fruit d'un travail méticuleux, prise de mousse réalisée en bouteilles avec un dégorgement traditionnel.

     

     

     

     

    MILLÉSIMES 
    consultable en ligne
    gratuitement

    comme le vrai magazine,
    en tournant les pages..
    .

    CLIQUEZ ICI

     

     

  • Pin it!

    LES MEILLEURS VINS DU VAL DE LOIRE SONT D'UNE TYPICITE EXEMPLAIRE

    Cela fait du bien de “sentir” la puissance des terroirs s’exprimer à Sancerre conne à Saumur, à Chinon ou à Pouilly, et permet de renvoyer au jardin d’enfants les nouveaux vins qui poussent partout et les producteurs qui croient encore qu’il suffit de planter un grand cépage pour obtenir un grand vin... La force des Sauvignon, Chenin, Cabernet franc s'exprime au mieux ici. Un bel exemple de ce que doivent être des vins racés, sans maquillages, ni vinifications sophistiquées. Le plaisir est là, et c’est en soi exceptionnel.

    Top Palmarès Vignerons 2013 : Région Val de Loire

    - Prix d’Honneur : 29

    - Prix d’Excellence : 15

    - Satisfecits : 28

    - Lauréats : 30

     

     

    LES MEILLEURS VINS DU VAL DE LOIRE

    Cliquez sur l'appellation pour accéder aux commentaires des vignerons retenus dans le GUIDE DUSSERT-GERBER 

    ANJOU
    BONNEZEAUX
    BOURGUEIL
    CHAUME
    CHEVERNY
    CHINON
    COTEAUX DU GIENNOIS
    COTEAUX-DU-LAYON
    CRÉMANT DE LOIRE
    HAUT-POITOU
    JASNIÈRES
    MENETOU-SALON
    MONTLOUIS
    MUSCADET
    POUILLY-FUMÉ
    QUINCY
    REUILLY
    SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL
    SANCERRE
    SAUMUR
    SAUMUR BRUT
    SAUMUR-CHAMPIGNY
    SAVENNIÈRES
    TOURAINE
    VOUVRAY

     

    Ou vous pouvez chercher par région :

    Alsace 
    Beaujolais 
    Bordeaux
    Bourgogne
    Champagne
    Jura 
    Savoie
    Languedoc 
    Provence-Corse
    Sud-Ouest-Périgord 
    Val de Loire
    Vallée du Rhône

    Ou vous pouvez choisir de consulter l'index des producteurs en cliquant sur la première lettre du nom recherché
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

  • Pin it!

    Médoc : Tout ce que vous devez savoir pour acheter vraiment les vins qui comptent...

    16.jpgLa région du Médoc

     

     

    Le vignoble s’étend du nord au sud sur quelque 80 km. Protégé de l’océan Atlantique par une importante forêt de pins, bordé par le vaste estuaire de la Gironde, le Médoc jouit d’un microclimat relativement chaud et humide, très propice à la ­culture de la vigne. On y compte huit appellations :

     
    - Haut-Médoc

    Superficie : 4 680 ha (3 764 en 1990), 27 % du vignoble médocain, 346 viticulteurs dont 195 en coopératives et 151 indépendants.

     
    - Listrac

    Situé entre Moulis et Saint-Julien, le vignoble de Listrac possède 3 magnifiques croupes de graves pyrénéennes à l’ouest, une croupe de graves garonnaises à l’est et un plateau sur socle calcaire sur la partie centrale qui font la richesse de ce terroir frère de celui de Moulis. Les pentes naturelles favorisent le bon drainage des sols. La relative fraîcheur du climat, liée à la situation ventée et proche de la forêt, favorise la maturation lente et régulière propice aux grands vins. Les croupes graveleuses sont majoritairement plantées de Cabernet-Sauvignon qui donne toute son impétuosité au Listrac, tandis que, sur le plateau calcaire, domine le Merlot dont le fruité et la chair enrobent à merveille ses vins.

     
    - Margaux

    À Margaux prédominent les graves garonnaises, sur un plateau central de 6 km de long sur 2 km de large. Au sud-est, le vignoble domine les terres basses de l’estuaire. Son versant oriental est légèrement échancré par des vallons secs qui le festonnent en croupes successives. Les graves de Margaux ont été étalées en nappe par une ancienne Garonne au Quaternaire ancien. De belle taille, elles sont associées à des galets de dimension moyenne qui constituent le plus bel ensemble günzien du Haut-Médoc. C’est sur cette nappe ancienne, qui repose sur un soubassement tertiaire calcaire ou argilo-marneux, que sont installés les meilleurs crus médocains. Beaucoup de graviers et de cailloux, des sols pauvres retenant mal l’eau, une vigne profondément enracinée, toutes les conditions de réussite sont réunies.

     
    - Médoc

    Superficie : 5 700 environ ha (4 018 en 1990), 29 % du vignoble médocain, 613 viticulteurs dont 440 en coopératives et 173 indépendants.

     
    - Moulis

    À mi-chemin entre Margaux et Saint-Julien, l’appellation Moulis prend la forme d’un étroit ruban de 7 km de long, perpendiculaire à la Gironde. On y rencontre des graves garonnaises et pyrénéennes pures à l’argilo-calcaire.

     
    - Pauillac

    Pour les gourmets, l’agneau de Pauillac est une chair délicate très recherchée. Ce sont des “laitons”, des agneaux qui n’ont jamais brouté d’herbe ; ils bénéficient d’un label AOC depuis 1985. Si le commerce portuaire est à l’origine de sa prospérité, il a fallu attendre le xviiie siècle et l’abandon du privilège de Bordeaux pour que Pauillac renaisse comme port du vin. Son modelé exceptionnel caractérise le terroir : le nombre élevé et le moutonnement de ses croupes en font une réussite morphologique tout à fait unique. Des conditions très favorables y ont facilité la dissection de la nappe de graves. Ces graves garonnaises, maigres, dont la pauvreté est l’essence même d’une grande richesse, bénéficient d’un drainage naturel très efficace (voir le Classement).

     
    - Saint-Estèphe

    L’appellation est située au centre du Médoc, tout près de l’estuaire de la Gironde, équidistante de Bordeaux et de la pointe de Grave. Son sol est caractérisé par la diversité remarquable de la composition de ses couches, conséquence de son modelé accidenté, et un excellent drainage naturel. Partout il est semé de quartz et de cailloux roulés, mêlés à une terre légère et sableuse en surface qui confère aux vins une finesse toute particulière. Quant au sous-sol, il est constitué du fameux calcaire qui affleure à l’ouest de la commune. Des vins très typés, marqués par leur terroir, intenses, du plus grand des grands crus à celui qui sera très abordable.

     
    - Saint-Julien

    Le terrain est pratiquement le même sur l’ensemble de la commune. Seule la proximité plus ou moins grande du fleuve peut entraîner quelques variations climatiques. En fait, la nappe de graves de Saint-Julien-Beychevelle prend la forme d’un grand rectangle de près de 5 km de longueur sur 3,5 km de largeur. Et la nappe alluviale est particulièrement bien disséquée en croupes de graves garonnaises du quaternaire ancien

     
    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    LATOUR
    MOUTON-ROTHSCHILD
    MONTROSE
    CALON-SÉGUR
    CLERC-MILON
    GRAND-PUY-LACOSTE
    PICHON-COMTESSE
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    LAFITE
    MARGAUX
    LÉOVILLE-BARTON
    BRANE-CANTENAC
    LANGOA-BARTON



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BATAILLEY*
    FONBADET
    HAUT-BATAILLEY*
    LA GALIANE
    LYNCH-BAGES*
    RAUZAN-SÉGLA
    TRONQUOY-LALANDE*
    BEAU SITE
    ESTEAU
    FONTESTEAU
    FOURCAS-HOSTEN
    LE MEYNIEU
    LA PEYRE
    BROUSTERAS
    HENNEBELLE
    COUDOT*
    HOURTIN DUCASSE
    LAMOTHE-CISSAC
    LESTAGE-DARQUIER*
    TAFFARD DE BLAIGNAN*
    TOUR de BESSAN*
    BEYZAC
    BOIS CARRÉ*
    BRANAS GRAND POUJEAUX*
    LES MOINES*
    PONTAC-LYNCH
    TOUR MARCILLANET
    BÉJAC-ROMELYS
    DAVID*
    HAUT-BELLEVUE
    LOIRAC*
    POUJEAUX*
    (PREUILLAC*)
    LES TROIS MANOIRS
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    CLAUZET*
    DESMIRAIL
    GLORIA*
    HAUT-MARBUZET
    MAUCAILLOU
    TOUR DE BY
    ARGILUS DU ROI
    DOYAC
    FOURCAS-DUPRÉ
    HANTEILLAN*
    LAMARQUE
    PETIT BOCQ
    ROSE BRANA
    SAINT-AHON
    TOUR-DU-ROC
    LE BOURDIEU*
    HOURBANON*
    PANIGON*
    PATACHE D'AUX*
    PLANTIER ROSE*
    POMYS*
    REYNATS
    BELLERIVE*
    BOIS DE ROC
    CASSANA*
    (RAUZAN-GASSIES)
    SOULEY-SAINTE-CROIX
    CHALET DE GERMIGNAN*
    CROIX du TRALE*
    DONISSAN*
    LACOMBE-NOAILLAC
    LES MARCEAUX*
    (MONGRAVEY*)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    CHANTEMERLE*
    DOMEYNE
    GRAVES DE LOIRAC
    LA TESSONNIÈRE
    TOUR DU GOUA
    VIEUX GADET
    ANTHONIC
    (CAPDET)
    ESCOT
    LAUGA
    SIORAC
    (TOUR DES TERMES)
    LE BEYAN*
    LABADIE
    (SAINT-AUBIN)
    BÉHÈRÉ
    (CARCANNIEUX)
    (HAUT-BRISEY*)
    ROQUEGRAVE
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    AGASSAC
    (CARONNE-SAINTE-GEMME)
    (LAULAN-DUCOS)
    (LOUDENNE*)
    (SÉRILHAN*)
    SIGOGNAC*
    (TOUR DE PEZ*)
    (FOURCAS DUMONT)
    GRANGES D'OR
    GRAND BRUN
    GRAVIERS
    LANESSAN
    LARRIVAUX
    (PEYREDON-LAGRAVETTE)
    LE TEMPLE*
    (SIRAN)
    TOUR CASTILLON
    (BALAC)
    BEAUVILLAGE
    FONRÉAUD
    LESTRUELLE
    (MALLERET)

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

     

    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD  
  • Pin it!

    Saint-Emilion et "Satellites" : un beau vivier de vins superbes à prix doux

    23.jpgIci comme ailleurs, on ne fait du bon vin, et à fortiori un grand cru, que sur des terroirs propices, de la “crasse de fer” aux argiles profondes, assortis de dépôts marins ou d’alios. Ces magnifiques cépages que sont les Merlot et Cabernet franc, s’expriment alors au mieux, apportant cette suavité naturelle qui signe les vrais vins typés de l’appellation. On ne joue donc pas dans la même cour quand certains surconcentrent les vins, les mettant en “200 % barriques neuves”, multipliant les manipulations œnologiques...  créant alors des cuvées, “sans âme ni vertu”...

    Le Classement des “Satellites” (Montagne, Puisseguin, Lussac et Saint-Georges) vous aide aussi à comprendre la qualité des meilleurs vins, qui proviennent de terroirs spécifiques, ce qui leur permet de devenir de grands vins à part entière. De quoi se faire plaisir, du plus grand vin au plus abordable.

     

     

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

     

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    CHEVAL BLANC
    TROTTEVIEILLE
     
    GUADET
    HAUT-SARPE
    LAROQUE
     
    PIGANEAU
    LA TOUR DU PIN FIGEAC
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    BÉLAIR
    MAGDELAINE
     
    CANTENAC
    LA MARZELLE
    MAUVINON
    CLOS TRIMOULET
     
    BALESTARD-LA-TONNELLE
    CADET-BON
    FONROQUE


    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    CLOS DES PRINCE
    GRAND-CORBIN-DESPAGNE
    ROC DE BOISSEAUX
    LA ROSE POURRET
    TOUR SAINT-PIERRE
    VIEUX-POURRET
     
    LA CLOTTE*
    GROS CAILLOU*
    GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE*
     
    CROIX D'ARMENS*
    DARIUS*
    FAUGÈRES*
     
    BEAURANG
    GUEYROT
    HAUT-ROCHER*
    MONLOT*
    (LA SERRE)
    (LA TOUR-FIGEAC)
     
    CROIX DE BERTINAT
    (LANIOTE)
    PETIT FAURIE DE SOUTARD
    (PUY-RAZAC)
    SAINT-GEORGES-CÔTE-PAVIE
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
    CLOS LABARDE
    ORISSE DU CASSE
    CLOS DE SARPE
    VIEUX-SARPE
     
    CROIX MEUNIER
    FERRAND*
    FRANC-POURRET*
    LA GARELLE*
    LA GRAVE-FIGEAC*
    MANGOT*
    CLOS DES MENUTS*
    VILLEMAURINE*
     
    CAPDEMOURLIN*
    MELIN
    PASQUETTE*
    PINDEFLEUR*
    ROCHER
    ROSE-TRIMOULET*
    SAINT-JEAN
    TAUZINAT-L'HERMITAGE
    TOUR GRAND FAURIE*
     

    (LA COUSPAUDE)
    LE DESTRIER
    HAUT-PLANTEY
    LAPLAGNOTTE-BELLEVUE

    LIRE LA SUITE





    894.jpgCLASEMMENT "SATELLITES" SAINT-EMILION 

     

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

     

    MONTAGNE
    SAINT-EMILION
    BÉCHEREAU
    CHEVALIER-SAINT-GEORGES
    GRANDE-BARDE
    JURA PLAISANCE
    ROC DE CALON
    VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
    VIEUX MONTAGNE
     
    CÔTES DE BONDE
    FARGUET
    LA FLEUR GRANDS-LANDES
    GRAND-CORMIER
    TOUR MONT D'OR
     

    HAUTE-FAUCHERIE
    DES MOINES
    ROUDIER
    VIEUX CHÂTEAU CALON

     

    LIRE LA SUITE

    PUISSEGUIN
    SAINT-EMILION

    HAUT-SAINT-CLAIR
     
    LE BERNAT
    CHÊNE-VIEUX
    DURAND-LAPLAGNE
    GONTET-ROBIN
    VAISINERIE

    LUSSAC
    SAINT-GEORGES
    SAINT-EMILION

    TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
     
    GRENIÈRE
    MACQUIN
    MOULIN DE GRENET
    POITOU
    TOUR DE GRENET
     
    DUMON-BOURSEAU
    La CLAYMORE
    LA JORINE
    LA PERRIÈRE
     
    HAUT-PIQUAT
    VIEUX-BUSQUET
  • Pin it!

    Classement Beaujolais : cru par cru, les Premiers Grands Vins sont les références

    Les appellations qui comptent : Chénas, Chiroubles, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-vent

    Les appellations qui commencent à compter : Beaujolais-Villages, Brouilly, Régnié, Saint-Amour

    Celles qui ont encore du travail : Beaujolais Blanc, Côte-de-Brouilly

    Celle dont on n’entend pas parler : Beaujolais

     
     
    Le point sur les millésimes
     

    En Beaujolais, pour les crus, les 2010 et 2009 sont remarquables, le 2008 correct, le 2007 a été très difficile à maîtriser, le 2006 est excellent, le 2005 très typé, le 2004, un millésime dense et très aromatique, et le 2003, trop mûr, beaucoup moins intéressant. La force du terroir donne une réelle typicité à chaque cru, et les meilleurs vignerons s’évertuent à sortir de beaux vins, chacun représentatif du style de son appellation. On se doute qu’un Saint-Amour ne doit pas ressembler à un Morgon, et c’est très bien ainsi.

    Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

     

    CHENAS
    MOULIN-A-VENT

    Jean BARONNAT
    BEL AVENIR
    CHAMPAGNON
    DUBOEUF
    MORTET
     
    CHANTEGRILLE

    MORGON
    JULIENAS
    REGNIE
    Gérard BRISSON
    René MARTIN / PY de BULLIAT
    Michel TÊTE
     
    DONZEL
    GRANIT DORÉ
    PIZAY
     
    CHERS
    DUFOUR
    Michel GUIGNIER
    FLEURIE
    SAINT-AMOUR
     
    Cédric CHIGNARD
     
    MARRANS
    PARDON
    VIGNES du PARADIS
    BROUILLY
    COTE-DE-BROUILLY
    CHIROUBLES
    CHEYSSON
    CRÊT DES GARANCHES
    Alain MICHAUD
     
    COMBE AU LOUP
    BARVY
    BEAUJOLAIS-VILLAGES
    BEAUJOLAIS
    BOISFRANC (bl)
    Ch. EMERINGES
    PÉRELLES

    LIRE LA SUITE

  • Pin it!

    Les meilleurs Bordeaux et Bordeaux Supérieur de l'année

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

     

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BÉCHEREAU
    BOSSUET
    BRAN DE COMPOSTELLE
    CRAIN
    FILLON
    HAUT-CRUZEAU
    LISENNES
    PARENCHÈRE
    THURON
     
    ARROMANS
    BELLEVUE-FAVEREAU
    BRAGUE (BX)
    CANTEMERLE
    GADRAS (BX)
    LAGRANGE LES TOURS
    PASCAUD
    PIERRAIL
    PIOTE
     
    ARBORIES
    ARRAS
    FRACHET
    Clos MONICORD
    PANCHILLE
    TRÉBUCHET*
     
    L'ENCLOS (Ste-Foy)
    CHANTEMERLE
    HAUT-MALLET
    LESTRILLE CAPMARTIN
    MAUBATS
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    BOUTILLON
    CORNEMPS
    GASSIES-GAUTEY (BX)
    GAYON
    LAUBERTRIE (BX)
    LUGAGNAC
    PENIN
    SIRON
     
    AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
    BEAU RIVAGE
    BERNADON (BX)
    DUCLA
    ENTRE-DEUX-MONDES
    GRAND FRANÇAIS
    LAJARRE
    LAUDUC
    MALEDAN (BX)
    PERAYNE
     
    BELLE GARDE
    BONHOSTE
    CROIX DE QUEYNAC
    FONT-VIDAL (BX)
    (GRAVELIER)
    LAMOTHE-VINCENT
    LARTIGUE-CÈDRES
    LATORSE
    LUANA
    PEYRÈRE
    PRIEURÉ MARQUET
    TUILERIE du PUY

    LIRE LA SUITE

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu