Avertir le modérateur

  • Pin it!

    APPELLATION PAR APPELLATION, BORDEAUX A DU TALENT

    Dans toute la France, « triés sur le volet », les meilleurs producteurs (la très grande majorité ayant l’exclusivité de leur appellation) sont retenus pour la typicité des vins, leur rapport qualité-prix-plaisir, l'expression de leur terroir et leur passion de vignerons.  

    Pas de vins à la mode, surcôtés ou de "jus de bois" dans La typicité d’un vin, ce n’est rien d’autre que l’association d’un sol, d’un micro-climat, d’une plante et d’un homme. 

     

    On ne peut aimer un vin qu’en appréciant celui qui le fait. Derrière une étiquette, il y a un viticulteur (ou une viticultrice) et c’est fondamental de ne pas les dissocier.  Bien sûr, les sols ont une influence considérable et, dans chaque territoire, dans chaque commune, le vigneron fait la différence avec son voisin.

    Il ne s’agit donc pas seulement de faire du bon vin, ce que tout le monde peut faire, mais surtout d’élever de vrais vins racés...

    En voici de beaux exemples, appellation par appellation !

     

    CHATEAU PONT LES MOINES
    BLAYE COTES-DE-BORDEAUX

    Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat

    Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

     

    CHATEAU DU MASSON
    BORDEAUX

    Michel et Françoise Gautey

    Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs (3ème), producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est reconnue. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne qui se ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

     

    DOMAINE DE LAUBERTRIE
    BORDEAUX

    SCEA Pontallier et Fils

    Propriété familiale depuis le XVI ème siècle. L'Auberterie est une formation du haut moyen âge ; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVI ème siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d'exploitation remontent au XVIII et XIX ème siècle, la maison d'habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie Christine Pontallier est secondée par ses enfants, Arnaud et ...

    www.vinsdusiecle.com/domainedelaubertrie

     

    CHÂTEAU FILLON
    BORDEAUX SUPERIEUR

    Thierry SCHOEPFER - Directeur Général

    Ainsi qu’en témoigne le blason que l’on découvre à l’entrée de la demeure, ce château appartenait au 19ème siècle à la Compagnie du Soleil, l’une des premières compagnies d’assurance à couvrir le risque incendie.
    Fondée par un alsacien, Charles-Xavier Thomas qui s’est également illustré en inventant la première machine à calculer industrielle, le hasard aura voulu qu’à nouveau des Alsaciens prennent possession des lieux pour perpétuer l’histoire de cette belle propriété.
    Implanté ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaufillon

     

    DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES
    BORDEAUX SUPERIEUR

    Jean-François Moniot

    Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, ...

    www.vinsdusiecle.com/lentredeuxmondes

     

     

     

    CHATEAU DE CHANTEGRIVE
    GRAVES

    Françoise et Hélène Lévêque

    Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs ...

    www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive

     

    SCEA CHATEAU CAILLIVET
    GRAVES

     

    Au sein de l’appellation Graves, le Château CAILLIVET, à 35 km au sud de Bordeaux, domine la vallée de la Garonne et ses vignobles. Sur ce terroir d’exception sont cultivés 7,5 ha en rouge et 4 ha en blanc. Travaillée en agriculture raisonnée, la vigne et le suivi permanent permettent aux vins de la propriété de remporter de nombreuses récompenses : Millésime rouge 2011 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2014, Millésime rouge 2012 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2015. Nous serons ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaucaillivet

     

    CHATEAU TOULOUZE
    GRAVES DE VAYRES

    Jérôme et Alain Cailley

    Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et ...

    www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze

     

    CHATEAU D'ESTEAU
    HAUT-MEDOC

    Hélène Musso

    Depuis près de trente ans, Serge PLAYA a entrepris son grand œuvre : restaurer une ancienne propriété déjà connue au XVIIème siècle et lui redonner son lustre passé. En effet, le Château d’ESTEAU existait déjà lorsque BELLEYME, géographe du Roi, traça la première carte du Médoc en 1766. Depuis, les successions, l’urbanisation et, hélas les crises viticoles ont réduit sa superficie mais l’essentiel demeure : 4 ha d’un terroir où la grave garonnaise prédomine, regroupés autour des bâtiments ...

    www.vinsdusiecle.com/chateau-d-esteau

     

    CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX
    HAUT-MEDOC

    Riffaud Père et Fils

    Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la ...

    www.vinsdusiecle.com/lesouleystecroix

     

    CHATEAU SAINT-AHON
    HAUT-MEDOC

    Nicolas et François de Courcel

    Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIe siècle, le Château Saint-Ahon a été acquis par le comte et la comtesse Bernard de Colbert en 1985, c’est à présent leur fille et son mari, Françoise et Nicolas de Courcel, qui ont repris les rênes de ce domaine de 31 ha (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot noir, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot), en 2003. 
    Coup de cœur pour leur Haut-Médoc Cru Bourgeois 2009, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le ...

    www.vinsdusiecle.com/chateausaintahon

     

    CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET
    LOUPIAC

    Marc Ducau

    Le vignoble de 28 hectares est situé autour du château et bénéficie d¹une exposition plein sud. Les vignes très anciennes, certaines ont 40 ans sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L'encépagement est classique de l'appellation : 80% Sémillon et 20% Sauvignon. La propriété se situe à côté de la magnifique église romane du XIIe siècle de Loupiac. Le climat est idéal, avec ses brumes matinales et ses après-midi ensoleillés de l'automne, cela ...

    www.vinsdusiecle.com/chateau-loupiacgaudiet

     

    CHATEAU LA GALIANE
    MARGAUX

    Christiane Renon

    Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaulagaliane

     

    CHATEAU HOURBANON
    MEDOC

    Hugues Delayat

    Apparue officiellement en 1893, c’est en 1974 que Rémi DELAYAT racheta et réhabilita cette exploitation de 13 ha. Après sa disparition, son épouse Nicole, continua cette réhabilitation toujours dans la quête de la qualité et du respect du terroir. C’est aujourd’hui Hugues, leur fils qui, depuis 1997, poursuit cette quête dans le respect de ces valeurs et de ces traditions, comme en attestent nos pratiques culturales (forte densité de plantation, labours exclusifs des sols, lutte raisonnée puis ...

    www.vinsdusiecle.com/hourbanon

     

    SCEA CHATEAU DAVID
    MEDOC

    Thierry Kerdreux

    Cette propriété familiale est dirigée par Sabine Coutreau, héritière du savoir et de la patience de cinq générations de viticulteurs. Grâces à des efforts constants et soutenus vers la qualité, le Château David fut classé « Cru Bourgeois » en 1985. Depuis 1996, l’exploitation s’est agrandie, un nouveau chai de vinification a été construit et les bâtiments les plus anciens ont été entièrement rénovés.
    Cela fait longtemps que j’apprécie les vins de ce domaine, et cela se confirme avec ce ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaudavid

     

    DOMAINE DE GRANDMAISON EARL
    PESSAC-LEOGNAN

    Jean et François Bouquier

    Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse ...

    www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison

     

    CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR
    PUISSEGUIN-SAINT-EMILION

    Yannick et Andréa Le Menn

    Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...).
    On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, ...

    www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair

     

    CHATEAU CANTENAC
    SAINT-EMILION Grand Cru

    Frans et Johan Roskam

    Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à ce que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaires à sa prospérité. Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidée de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation. Il gère également en Haut-Médoc le Château ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac

     

    CHATEAU LA CROIX MEUNIER
    SAINT-EMILION Grand Cru

    Pierre et Sandrine Meunier

    Cette propriété familiale, exploitée par la SCEA Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au GFA Meunier. C’est la 5ème génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Emilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaulacroixmeunier

     

    CLOS TRIMOULET
    SAINT-EMILION Grand Cru

    Earl Appollot

    Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ...

    www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet

     

    CHATEAU MACQUIN
    SAINT-GEORGES-SAINT-EMILION

    Denis Corre-Macquin

    Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion.
    Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaumacquin

     

    CHATEAU VALGUY
    SAUTERNES

    Grands Vignobles Loubrie

    Cette propriété prise en fermage en 2000 et achetée en 2010, est située à Fargues-de-Langon au milieu des 1er Crus Classés.
    Beau Sauternes Château Valguy, issu d’un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle)... La cueillette se fait par tries successives afin de ramasser des raisins atteints par la pourriture noble et entièrement confits, l'élevage se fait en fûts de chêne pendant 24 mois.
    Le 2009 est particulièrement ...

    www.vinsdusiecle.com/grandsvignoblesloubrie

     

  • Pin it!

    PROVENCE-CORSE : LE NOUVEAU CLASSEMENT DES MEILLEURS VINS

    guide_couv_neutre.jpgC’est désormais incontestable : les vignerons qui sont dans le Guide élèvent les plus grands rosés de France, formidables, du plus sec au plus velouté, du plus pâle au plus nuancé, mêlant des senteurs de rose, de lis, de pêche.

     

    Les blancs sont également très savoureux, et les rouges les plus intéressants sont toujours ceux qui proviennent des cépages historiques de la région, les Grenache, Mourvèdre, Cinsault, Rolle ou Ugni blanc, dans ces terroirs complexes, argilo-calcaires, caillouteux, graveleux ou sableux, élevant des vins typés dans toutes les appellations provençales.

     

    En Corse, les vins sont splendides et savoureux, dans les trois couleurs.

     

     

    Les appellations qui comptent : Bellet, Bandol, Cassis, Coteaux-d’Aix-en-Provence et Côtes-de-Provence

     

    Les appellations qui commencent à compter : Baux-de-Provence, Coteaux Varois-en-Provence

     

    Celles qui ont encore du travail : Côtes-de-Provence Sainte-Victoire, Igp Méditerrannée

     

    Celle dont on n’entend pas parler : Igp du Var

     

    Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE 

    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

     

    LE CLASSEMENT DES MEILLEURS 

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en vert)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    BANDOL
    BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
    BUNAN (b) (r)
    FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
    LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
    L’OLIVETTE (Bl) (r)
    PRADEAUX (r)
    TERREBRUNE (Bl) (r)

     

    La CHRÉTIENNE (r)
    VANNIÈRES (r)

    CANADEL

    COTES-DE-PROVENCE

     

     

    JAS D’ESCLANS (Bl) (r)
    RASQUE (Bl) (r)

     

    BERNE (bl)
    FONT DU BROC
    MAIME (Bl) (r)
    MONTAUD (Bl) (r)
    POURCIEUX (Bl) (r)
    RIOTOR (r)
    SUMEIRE
    TERRE DE MISTRAL (Bl) (r)
    VAUCOULEURS (Bl) (r)

    BERTRANDS
    CLOS DES ROSES (r)
    DRAGON (Bl) (r)
    LEOUBE
    MESCLANCES
    ROUËT
    SAINT ROMAN D’ESCLANS (r)
    SANGLIERE
    TOURNELS

    JACOURETTE (r)
    PEYRASSOL
    REAL MARTIN

    JASSON (r)
    La JEANNETTE
    SAINTE-LUCIE (r)
    VALENTINES

    COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
    CAMAÏSSETTE (C. Aix) (bl) (r)
    FONTLADE (CV) (Bl) (r)
    LOOU (CV) (Bl) (r)
    THUERRY (CV)
    TRIANS (CV) (Bl) (r)

     

    BEAUPRÉ (r)
    La GRAND’VIGNE (CV)
    LAFOUX (CV) (b) (r)
    SAINT JEAN LE VIEUX (CV)
    VALLONS FONTFRESQUE (CV) (b) (r)

    BARBEBELLE (C. Aix) (r)
    CHABERTS (CV)
    FONTAINEBLEAU (CV) (b)
    OLLIÈRES (CV)
    PIGOUDET (C. Aix) (r)
    ROSE DES VENTS (CV)

    CORSE, BELLET, DIVERS

     

     

    A RONCA (Corse) (b) (r)
    GENTILE (Corse) (b) (r)
    MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
    PERALDI (Corse) (Bl) (r)
    TOASC (Bellet) (Bl) (r)
    TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)

     

    ANGLADE (IGP) (b) (r)
    TEDDI (Corse)

    ALIVU (Corse)
    CULOMBU (Corse)

     

    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    BANDOL
    DUPUY DE LÔME*
    SAINT-LOUIS (Ca)
    COTES-DE-PROVENCE

     

     

    DIABLES (r)

     

    VALCOLOMBE (Bl) (r)

    COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
    VAL DE CAIRE
    CORSE, BELLET, DIVERS

     

     

    PERO LONGO (C)*
    VINCELINES (Bellet)

     

    GRANAJOLO

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    BANDOL
    COTES-DE-PROVENCE

     

     

    CARTERON SAINT-TROPEZ
    (SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
    COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
    (DALMERAN)
    CORSE, BELLET, DIVERS

     

     

     

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
     

     

    Choississez une région pour voir un autre classement :
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD

     

  • Pin it!

    GUIDE DES VINS 2017 : LE CLASSEMENT DU RHÔNE RECOMPENSE LES MEILLEURS

    guide_couv_neutre.jpgUne grande dégustation conviviale organisée à Châteauneuf-du-Pape, en Octobre, où le top de la Vallée du Rhône était présent, de Condrieu à Gigondas, de Vacqueyras à Saint-Joseph, de de Beaumes-de-Venise à Vinsobres, de Côte-Rôtie à Cairanne...

    Le Classement parle de lui-même, et c’est la grande régularité qualitative, qui prime, ici comme ailleurs, avec des vins racés, chaleureux, dont le rapport qualité-prix-plaisir est toujours exceptionnel.

    On s’en assure, à Châteauneuf-du-Pape, à Mont-Redon, Fortia, Méreuille, Serguier, Tour-Saint-Michel, Beauchêne, 3 Cellier, Jacumin, et chez les Mathieu.

    En Côte-Rôtie, le Domaine des Rosiers, et celui des Levet.

    Redortier est toujours au sommet à Beaumes de-Venise, avec Beauvalcinte, Arnoux élève des vins superbes à Vacqueyras, Alary est à la tête de l’appellation Cairanne, avec Gayère,  Deurre, à celle de Vinsobres, Lauribert, à celle de Visan, et, en Côtes-du-Rhône-Villages, les incontournables sont le Domaine de l’Amauve, Saint-Estève, Croix Blanche, Magalanne et Valériane, quand le Moulin du Pourpré reste le fer de lance des Côtes-du-Rhône.

    On poursuit avec un bon nombre de vignerons talentueux que l’on retrouve, toutes appellations confondues, à Montine, Moulin, Tara, Canorgue, Jaboulet, Or et de Gueules, Gravennes, Bizard, Amadieu, Trois Colombes Les Rameaux, Charbonnière, Camarette, Carabiniers, Clavel, Châteauvieux, Clos des Cazaux, Farge, Faure, Flacher, Enchanteurs, Fontvert...  

     

    Parmi les nouveaux, de superbes Châteauneuf-du-Pape chez Gradassi, Solitude, Haut Terres Blanches, Sabon de Rocheville, Bois de Boursan, d’autres vins remarquables chez Christophe Pichon, Grangier, Rouchier, Verrerie, Masquin, Peyre, Joncier, Aureto, Abbé Dîne, Collines, Croix des Pins, Fontenille...

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en vert)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CHATEAUNEUF-DU-PAPE
    FORTIA (BI)
    André MATHIEU (BI)
    MONT-REDON (BI)
    LES 3 CELLIER (Bl)
    ABBE DINE
    BEAUCHENE
    JACUMIN (Bl)
    La MEREUILLE
    CLOS SAINT-PIERRE
    SAJE (Bl)
    TOUR SAINT-MICHEL
    CHARBONNIERE
    HAUT DES TERRES BLANCHES
    SABON ROCHEVILLE
    SERGUIER (Bl)
    SOLITUDE
    JULIETTE AVRIL
    BOIS DE BOURSAN
    GRADASSI
    MASQUIN
    GIGONDAS
    VACQUEYRAS
    VENTOUX

    ARNOUX (Va)
    CHAMP-LONG (Ve)
    Pierre AMADIEU (Gigondas)
    DEURRE (Vi)
    GARRIGUE (VA)
    MOULIN (Vi)
    TARA (Ve)
    CAMARETTE (Ve)
    CLOS des CAZAUX (Va)
    PESQUIÉ (Ve)
    CROIX DES PINS
    ENCHANTEURS (Ve)
    ERMITAGE
    CÔTE-RÔTIE
    LIRAC/TAVEL COST.NÎMES
    LEVET (CR)
    ROSIERS (CR)
    4 VENTS (Cr-H)
    BRUYERES (Cr-H)
    CARABINIERS
    DUCLAUX (CR)
    JABOULET (Cornas)
    JONCIER (L)
    SAINT CLAIR (Cr-H)
    TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)
    OR ET DE GUEULES (Cn)
    SAINT-JOSEPH
    CORNAS/CONDRIEU
    LUBERON
    CANORGUE (Lu)
    FONTVERT (Lu)
    Gilles FLACHER (SJ)
    GRANGIER (CO)
    MONTINE (GA)
    PEYRE (Lu)
    PICHON (CO)
    POULET (Die)
    ROYERE (Lu)
    LA VERRERIE
    AURETO (Lu)
    GUY FARGE (SJ)
    JAQUES FAURE (Die)
    FONTENILLE (Lu)
    ROUCHIER (SJ)
    BIZARD (GA)
    PUY DES ARTS (Lu)
    COTES-DU-RHONE
    DIVERS

    ALARY (BI)
    AMAUVE
    BEAUVALCINTE
    GAYÈRE
    LAURIBERT
    MOULIN POURPRÉ
    REDORTIER
    VALERIANE
    BERNARDINS
    CHAPELLE
    CROIX BLANCHE
    MAGALANNE
    SAINT-ESTÈVE
    CHATEAU VIEUX
    CLAVEL
    Cave SAINTE-CÈCILE
    CAVE DE GRAVILLAS
    ROLIÈRE



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CHATEAUNEUF-DU-PAPE
    NALYS*
    GIGONDAS
    VACQUEYRAS
    VENTOUX

    PUY MARQUIS (VE)*
    PÉQUELETTE (Vi)
    (PIERRE DU COQ*)
    ERMITAGE
    CÔTE-RÔTIE
    LIRAC/TAVEL COST.NÎMES
    VALCOMBE (Cn)
    (MOURGUES DU CRES (Cn))
    SAINT-JOSEPH
    CORNAS/CONDRIEU
    LUBERON
    COULET (CO)
    COTES-DU-RHONE
    DIVERS

    AURE
    BONUM VINUM*
    COLLINES*
    (CABASSE)
    FAVARDS

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CHATEAUNEUF-DU-PAPE
    BANNERET*
    BRUSQUIÈRE*
    LOU FREJAU
    GIGONDAS
    VACQUEYRAS
    VENTOUX

    (SAINT-VINCENT (Vi))
    TERRA VENTOUX
    ERMITAGE
    CÔTE-RÔTIE
    LIRAC/TAVEL COST.NÎMES
    SAINT-JOSEPH
    CORNAS/CONDRIEU
    LUBERON
    (Baron d'ESCALIN (GA))
    COTES-DU-RHONE
    DIVERS

    FONTSEGUGNE*
    MARTIN
    (CAVE DE VISAN)
    TAVERNEL

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

     

    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD
  • Pin it!

    FOIRES AUX VINS : NE VOUS FAITES PAS AVOIR SUR LES MILLESIMES...

     

     

    vintag.pdf.jpg

    La vraie carte des millésimes : la Vintage Code ©

    Ce qu’il faut savoir sur les millésimes : la Vintage Code ©

     

    CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LE PDF HAUTE RESOLUTION

     

     

    Comment lire ce tableau

    Qu’est-ce qui la différencie de la multitude des autres cartes où les étoiles se mélangent aux notes ?

    Deux choses :

    - La première c’est la rigueur, la sévérité même avec laquelle j’ai noté la qualité intrinsèque des millésimes, c’est-à-dire de la vendange. C’est la note du bas, en noir.
     

    - La seconde chose, le “plus” de la Table Vintage Code, c’est sa seconde note(celle du haut, en bordeaux). Pour la première fois au monde, j’ai fait entrer un paramètre primordial : la valeur de la dégustation actuelle de chaque millésime !

     

    Pour 2016, c’est bien entendu une estimation de la qualité de la vigne qui est prise en compte, au moment où je “boucle” mon Guide, début Juillet. Cette note est donc appelée à évoluer et à s’affiner selon les conditions climatiques des mois qui précèdent les vendanges.

     

    Comprendre l’évolution

    Pour les vins, en effet, la qualité du millésime n’est pas suffisante en soi, c’est son devenir, son potentiel qualitatif, dans le temps, qui importe le plus. Il y a toujours un moment où les vins sont bons dans leur cycle de vie, Il n’y a pas de mauvais millésimes, il n’y a que des millésimes « délicats » ! Chaque année, cette note change, et il s’agira donc de noter, différemment ou non, selon l’évolution des vins, leur réelle valeur du moment.

     

    Prenons des exemples : à  Bordeaux, le millésime 2008 – noté 17 en valeur intrinsèque – est un grand millésime, très classique, dans la lignée du 1998. Aujourd’hui, ce millésime se goûte très bien. Dans la Vintage Code 2017, sa note est un 19 sur 20, qui      signifie que ce millésime peut vous procurer du plaisir, mais qu’il a, normalement, un réel potentiel de garde.

     

    Autre exemple : toujours à Bordeaux et pour les vins rouges, le millésime 2012est un millésime dont on parle peu. En valeur intrinsèque, il est noté 15 sur 20. Ce millésime commence à se goûter très bien actuellement et permet d’attendre les millésimes plus “fermés” (2010 ou 2009), il a donc reçu 17 sur 20.

     

    Voilà tout l’intérêt de cette seconde note, celle de la valeur en dégustation actuelle. Grâce à elle, immédiatement, nous pouvons savoir quels sont les millésimes les meilleurs cette année, ceux qu’il faut attendre, ceux qui sont tombés. Pour les amateurs, les consommateurs, comme pour tous les professionnels (propriétaires, acheteurs, restaurateurs, cavistes…), c’est un véritable outil de travail qui permet de mieux choisir un vin, un millésime sans risque de se tromper.

     

    © Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite.

     

     

    La qualité actuelle des vins et des millésimes

    Il n’y a que des millésimes plus délicats que d’autres. Les techniques ont évoluées dans le bon sens, les vignerons savent parfaitement anticiper, gérer leur vignoble.

    Néanmoins, il faut savoir expliquer la spécificité de telle ou telle année. Quand on goûte des 2002 ou 2004 en Médoc, ils sont meilleurs que le 2003 pour lequel tout le monde s’enthousiasmait ! 

    2015 : c’est le grand millésime depuis cinq ans, toutes régions confondues. Puissance et distinction, il a tout.

     - À Bordeaux, des pluies quand il le fallait, un bel ensoleillement, d'où sa couleur très fonçée, tirant sur le noir. Il a de bons degrés, est équilibré et long en bouche, ce sera un millésime de garde.

     - En Bourgogne, les rouges sont d'une très belle maturité, aucune pourriture et un excellent équilibre entre sucre et acidité. Les vins sont soyeux, ont des tanins ronds avec une belle concentration. Les blancs sont gras, tirant sur le fruit.

     - Dans le Rhône, pour les blancs comme pour les rouges, Quantité et qualité se rejoignent, les vins ont des degrés magnifiques et ont bénéficié d'une parfaite maturité. Le rouge peut être comparé aux 2010 : belle maturité, avec beaucoup de fruit, des tanins veloutés, un vin chaleureux, puissant, équilibré, très long en bouche.

    La Provence (beaux rouges concentrés, rosés très fruités, avec beaucoup de finesse, blancs très expressifs, subtils et denses à la fois), la Corse, laLoire, l’Alsace et le Languedoc (équilibre et fraîcheur, acidité modérée, des vins très aromatiques, de belle évolution), le Sud-Ouest (rouges plus souples que le 2014), sont aux mêmes niveaux qualitatifs.

     

    2014 : comme les 2008 ou 2011, il pâtit de sa position historique entre les deux millésimes qui l’encadrent.

     - En rouges, il est pourtant excellent, classique : volume, structure, fruité, concentration, c’est un bon millésime de garde à Bordeaux (vraiment de très jolis vins, très belle couleur profonde, structure importante, sur le fruit, des tanins très mûrs, un très bel équilibre et un très bon potentiel de garde), en Bourgogne (belle année, sur le fruit grâce à un raisin bien mûr, avec une belle matière, facile à boire), et dans le Rhône ou le Sud-Ouest (où les tanins sont particulièrement équilibrés, un vin de garde).

    La Loire (bel équilibre et des tanins soyeux, traduisant la bonne maturité du Cabernet franc, des vins fruités, précis) et la Provence suivent, et leLanguedoc a signé un excellent millésime, où la fraîcheur se mêle au velouté, très agréable à déguster rapidement.

    - En blancs, les liquoreux sont exceptionnels en Alsace, dans la Loire ou à Bordeaux, dans la lignée de l’extraordinaire 2007. Les blancs secs de ces mêmes régions sont très séducteurs : à Bordeaux, des taux records de sucre et de puissance se sont alliés à une fraîcheur séductrice, enBourgogne, on est sur un vin minéral avec une belle tension, gras, d’une belle couleur claire.

     

    2013 : c’est le plus difficile des 10 dernières années, c’est comme cela, et ce n’est pas de la faute des vignerons. Néanmoins, toutes les régions ne sont pas à la même enseigne. Les réussites sont dans le Guide, et, dans ce cas, ce sont de vrais vins “plaisir”.

     - En rouges, le Languedoc, suivi de la Corse et de la Provence (beaux vins gourmands), ont réussi un excellent millésime. La Bourgogne et leRhône s’en sortent relativement bien, Bordeaux et la Loire sont les deux entités qui ont le plus souffert. Les vins réussis dans ce (très) petit millésime se révèlent être assez délicats, et à boire rapidement. Globalement (les exceptions existent, naturellement), la région libournaise et Pessac-Léognan ont mieux réussi que le Médoc.

     - En blancs, la Bourgogne et Bordeaux ont sorti un excellent millésime, prometteur, comme l’Alsace ou la Vallée du Rhône.

     

    2012 : c’est le plus surprenant, car on ne s’attendait pas à une telle évolution. C’est un millésime très homogène. S’il est déjà très bon à boire maintenant, grâce à sa belle acidité, il peut aussi se conserver.

     - En rouges, il est superbe à Bordeaux comme en Bourgogne, un beau millésime classique et très équilibré. Le Rhône et la Loire peuvent en dire autant, même si les vins sont moins structurés, et la Provence a sorti des vins tout en finesse et souplesse.

     

    - En blancs, l’ensemble des régions proposent un beau millésime avec, un cran au-dessus, l’Alsace, Bordeaux, la Bourgogne (très grand millésime, à Chablis comme dans la Côte de Beaune), et le Rhône. Les liquoreux ne sont pas bien enthousiasmants.

     

    2011 : c’est une réussite partout, une très grande année en Languedoc, enProvence, dans le Rhône (parfaitement équilibré, belle couleur, tanins souples et structurés, semblable aux 2008 et 2000, qui était un beau millésime qui a très bien évolué), ou en Bourgogne, en blancs comme en rouges (beaucoup de fruit, des vins soutenus et assez tannique, de garde). Les liquoreux d’Alsace et de la Loire atteignent les sommets.

    À Bordeaux, en rouge, un printemps chaud et sec, un été frais et ensuite, puis un très bel automne ont donné ce millésime séducteur, à la fois mature et distingué, on peut le rapprocher du beau 2008, tout aussi classique. C’est un très grand millésime en blanc sec comme en liquoreux.

     

    2010 : il fait partie, avec 2015 et 2009, de la splendide trilogie de ces vingt dernières années ! Très proche du 2009, il est plus fermé, et demande de la patience.

    À Bordeaux, les rouges ont tout : belle robe rouge sombre, arômes de fruits noirs intenses, jolie fraîcheur en bouche, des tanins aux grains raffinés, une très belle structure, beaucoup d’ampleur, d’élégance, de finesse, un très grand millésime, très prometteur.

    En Bourgogne, pour les rouges, vendanges fin septembre, très belle arrière-saison et des rendements très faibles, expliquent ces couleurs profondes et cette très bonne structure, des vins d’une grande maturité. En blancs, des vins bien équilibrés, qui se caractérisent par une belle minéralité, très charmeurs.

    En Rhône, des vins colorés, avec de la mâche, une belle texture, beaucoup de fruité, de la puissance.

    Les blancs secs comme les liquoreux sont à un très haut niveau enAlsace, dans le Sud-Ouest et dans la Loire, quant les rouges associent matière et distinction dans toutes les régions, particulièrement enLanguedoc.

     

     

    2009 : actuellement, c’est certainement le plus beau millésime qui soit, classique, à l’inverse d’un 2005, grand, certes, mais aussi atypique à cause de la chaleur intensive. En 2009, l’acidité est également présente, ce qui apporte cet équilibre entre la puissance et l’élégance, cette fraîcheur naturelle qui signe les vrais grands vins.

     

    A Bordeaux, en Bourgogne, en blancs secs ou en liquoreux, ce millésime est réussi dans toutes les déclinaisons et dans l’ensemble des appellations.

    - En rouges, Bordeaux et la Bourgogne atteignent vraiment les sommets, Le Rhône est également à l’origine d’un grandissime millésime.

    - En blancs, la Bourgogne a sorti l’un de ses plus grands millésimes, dans la lignée du 2008 (garant d’une exemplaire minéralité), mais d’un style différent, les deux de garde, le 2009 provenant d’une année “solaire”, des vins racés, mûrs, remarquables, très sur le fruit, avec des notes toastées, grillées, un peu moins minéral. Le Rhône suit.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu