Avertir le modérateur

- Page 2

  • Pin it!

    Mercredi, le soleil arrive, c'est la Saint-Patrick : on débouche un rosé !!!

    Mercredi, le soleil arrive, c'est la Saint-Patrick : pour changer de la bière et du whisky et se démarquer des Irlandais, on débouche un rosé !!!

    Et il y a le choix : Champagne, Provence, Languedoc, Loire, Rhône, Bourgogne, Bordeaux...


    Charles MIGNON Charles MIGNON

    Charles MIGNON


    Bruno Mignon
    7, rue Irène-Joliot-Curie
    51200 Épernay
    Téléphone :03 26 58 33 33 
    Télécopie : 03 26 51 54 10 
    Email : infos@champagne-mignon.fr
    Site : www.champagne-mignon.fr

    Une très belle place dans le Classement2009. Remarquable Champagne cuvée Comte de Marne Grand Cru Blanc De Blancs Millésime 2004, tout en arômes, de bouche distinguée où dominent les fruits secs, de robe dorée, très savoureux, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur, très fin, de mousse intense et crémeuse, très agréable sur une cuisine légèrement relevée comme le Rosé Grand Cru, très parfumé, une belle réussite. Excellent brut cuvée Comte de MarnePremier Cru, aux arômes intenses à dominante d’amande, de mousse abondante, très bien dosé, alliant charpente etfinesse, avec ces notes florales et fruitées, un Champagne tout en rondeur, très agréable. Le Champagne brut Grande Réserve Premier Cru (75% Pinot Noir et 25% Chardonnay), associant rondeur et nervosité, au nez de noisette, de mousseabondante, dense, de bouche persistante et fruitée, est un Champagne subtil, ample, aux notes complexes de fruits secs et de pain grillé en finale. Il y a aussi ce Grande Tradition, tout en saveurs, tout en bouche, dominée par des nuances fruitéesintenses, un Champagne qui séduit par sa fraîcheur et son équilibre. Excellent rosé Premier Cru, de bouche ronde, légèrement épicé comme il se doit, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux au nez comme en bouche, à déboucher sur un saumon fumé comme sur un gâteau au chocolat. Pour leur Champagne Léon Launois, lebrut Grand Cru Blanc De Blancs est tout en fraîcheur aromatique, avec ces arômes de fruits frais et de noisette, associant charpente et distinction, délicat et persistant comme le superbe brut cuvée Prestige Grand Cru Blanc De Blancs Millésime2004, puissant et bouqueté, avec des senteurs délicates de pêche et de noix, d’une nervosité en bouche certaine, mêlant charpente et finesse, d’une belle finale au palais, à ouvrir sur un sandre ou un feuilleté de turbot.

    Pierre MIGNON Pierre MIGNON

    Pierre MIGNON



    5, rue des Grappes-d’Or
    51210 Le Breuil
    Téléphone :03 26 59 22 03 
    Télécopie : 03 26 59 26 74 
    Email : p.mignon@voila.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/champagne-pierre-mignon
    Site : www.pierre-mignon.com

    Une grande valeur sûre. Pierre Mignon fait partie des 4% de producteurs qui cultivent plus de 10 ha de vignes (14 ha). La maison a été créée au début du siècle. Leurs deux enfants participent au développement de l’entreprise familiale : Jean-Charles, passionné par la vigne et le vin, et Céline, chargée de l’export. Leurs vignes sont réparties sur plusieurs secteurs : vallée de la Marne, bien sûr, mais aussi Côte des Blancs et région d’Épernay. Vous aimerez comme nous leur remarquableChampagne cuvée de Madame Millésimée 2000, 60% Chardonnay, 30% Pinot Meunier et 10% Pinot Noir (Prix Vinalies d’Or 2008 pour le millésime 98), dont l’étiquette et le muselet sont parés de strass Swarovsky, de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de narcisse et d’épices, d’une longue finale complexe, d’une belle maturité et d’une séduisante longueur en bouche à travers des arômes de fruits confits. Excellentbrut Prestige, médaille d’Argent aux Vinalies Internationales 2008, qui réunit richesse aromatique et persistance, avec des notes de fleurs et de brioche caractéristiques, tout en bouche, d’une longue finale. Leur brut Prestige rosé de Saignée, d’une très belle expression, développe élégance et vinositétypé, de mousse abondante, tout en longueur, idéal sur une cuisine épicée. À la suite, cette remarquable cuvée Grande Réserve brut (80% Pinot Meunier, 10% Chardonnay et 10%Pinot Noir), ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches, de brioche et de noisette caractéristiques, qui associe élégance et charpente comme ce brut millésime 2000, alliant ampleur aromatique et longueur, bien dosé, avec des notes de fleurs et de fruits (abricot, pêche), équilibréfruité, raffiné, de robe vert Or, parfait à l’apéritif comme sur un sandre au beurre blanc. Le brut Nature cuvée Pure (zéro dosage) est particulièrement charmeur, dégageant une grande fraîcheur en bouche, avec des senteurs de lys et de pomme, une réussite, parfait à l’apéritif ou sur des Saint-Jacques.

    Famille QUIOTCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Famille QUIOT

    Famille QUIOT

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Famille Quiot
    Av Baron Le Roy - BP 38
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 73 55 
    Télécopie : 04 90 83 78 48 
    Email : vignobles@jeromequiot.com
    Site : www.jeromequiot.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Exceptionnel Châteauneuf-du-Pape rouge Domaine du Vieux-Lazaret 2005 (67%Grenache noir, 22% Syrah, 5% Mourvèdre, 4% Cinsault et 2% autres cépages sur des sols de galets, de terrasses caillouteuses et des sols argileuxvignes de 40 ans en moyenne), de robe pourpre, d’une belle harmonie, complet et puissant, d’une jolie persistance aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, un vin très bien élevé. Le 2004 est dense et complexe, dominé par les fruits macérés, de robepourpre soutenu, un vin riche et bien en bouche. Le Châteauneuf blanc 2005 (45%Grenache blanc, 30% Clairette, 20% Bourboulenc et 5% Roussane, sur des solsargileuxvignes de 30 ans en moyenne) est tout en finesse d’arômes, un vin très équilibré en acidité, dense et floral, très harmonieux, un vin ample qui développe ses arômes envoûtants d’abricot, de miel et de pain d’épices, il accompagne à merveille les cèpes et le foie gras, une poularde aux truffes. Splendide Châteauneuf-du-Pape cuvée Exceptionnelle (60%Grenache et 40% Syrah), avec ce nez de kirsch très spécifique, de couleur profonde, un vin riche et parfumé, de bouche fondue et puissante à la fois, de grande évolution. Le Châteauneuf-du-Pape Domaine Duclaux rouge 2006 (cépagesdominants 70% Grenache, 20% Mourvèdre, sur des sols de galets roulés, d’alluvions, de sable, de cailloux et des solsargilo-calcairesvignes de plus de 50 ans en moyenne) avec ces notes où s’entremêlent la prune et le poivre, de bouche savoureuse, aux tanins puissants mais équilibrés, un vin avec une structure harmonieuse, bien ferme en bouche, auxtanins riches et très équilibrés. Goûtez aussi le Côtes-du-Ventoux Domaine du Vieux-Lazaret, au nez dominé par les petitsfruits rouges (cassisframboise), aux tanins très équilibrés. À noter : différents stages organisés à Châteauneuf-du-Papeet au Domaine Houchart (voir Provence). Le Domaine du Vieux Lazaret propose la “Visite Tradition” qui consiste à visiter lacave et à déguster les Vins. La visite “Vignoble à pied ou en vélo” d’une durée de 2h vous fait parcourir le vignoble sac au dos avec dégustation dans les parcelles. Ici aussi, “l’Initiation à la dégustation en 2 h” et des stages plus longs et plus complets peuvent être organisés à la demande. Domaine HOUCHART : l’autre propriété des Vignobles Jérôme Quiot, située sur un plateau au pied de la montagne Sainte-Victoire, au milieu d’un vaste épandage de cailloutis calcaires descendus de la montagne. Beau Côtes-de-Provence rouge 2005, bien épicé comme il se doit, un vin de caractère, de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais bien présents, encore jeune. Le 2004 est parfumé, puissant et persistant, aux tanins harmonieux, d’une jolie finale. Le Côtes-de-Provence rosé (47% Grenache, 21% Syrah, 18% Cinsault, 14% Mourvèdre), très bien vinifié, de finale ronde, charmeur par sa vivacité et une certaine minéralité due à son terroir, aux nuances de fruits frais sera parfait sur une soupe de poissons.
    Château de BERNADON

    Château de BERNADON

    (BORDEAUX)
    Vignoble Rouvière

    33580 Monségur
    Téléphone :05 45 81 16 58 et 06 85 30 40 40 
    Télécopie : 05 45 82 27 89 
    Email : contact@bernadon.com

    Propriété de 43 ha dont 10 de vignes plantées sur un sol argilo-calcaire. Remarquable Bordeaux rouge 2006, aux connotations de cassis, de pruneau et d’épices, un vin qui associe élégamment richesse et finesse, aux tanins généreux, tout en bouche. Le 2005 est riche, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, finement tannique, tout en bouche. Le 2004 est coloré, alliant charpente et velouté, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des taninstrès bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Joli Bordeaux Clairet. Joli vignoble de 10 ha planté sur un sol argilo-calcaire, qui produit cet excellent Bordeaux rouge 2005, la robe pourpre révèle des parfums defruits rouges et d’épices. Les tanins sont amples et généreux, très équilibrés en fin de bouche donnant à ce vin une belle expression aromatique. Il a d’ailleurs obtenu une médaille d’Or à Paris. Découvrez aussi leur Bordeaux Clairet 2007, cevin présente un éclat vif couleur groseille, qui exprime sa jeunesse. En bouche, la matière riche apporte une sensation de rondeur et de volume soulignée par des arômes de fruits frais (cassis-framboise), finissant sur une belle persistancearomatique. Servi frais, il accompagnera à merveille tous vos repas d’été.

    Vignobles GASSIES-GAUTEY

    Vignobles GASSIES-GAUTEY

    (BORDEAUX)
    Michel et Françoise Gautey
    Le Masson
    33420 Moulon
    Téléphone :05 57 84 52 44 
    Télécopie : 05 57 74 98 63 
    Email : vignobles.gassies.gautey@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

    Au sommet. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. Coup de cœur pour ce Bordeaux rouge Château du Massoncuvée Passion 2005 (80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5%Malbec), charnu, aux tanins souples et savoureux, au nez de cerise confite et d’humus, unvin alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Le 2004 est tout en arômes, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins puissants et fins à la fois, de bouche persistante, très classique de ce beaumillésime. Beau 2003, de couleur profonde, intense et complexe au nez comme en bouche, parfumé (mûre, épices...), auxtanins harmonieux et riches, persistant. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2005, qui réunit puissance et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique, aux tanins ronds, bien classique. Floral et friand, le Bordeaux rosé2007 Château Fleurs du Mayne est particulièrement séduisant et abordable, ce qui ne gâte rien.

    BARON-FUENTÉ

    BARON-FUENTÉ


    Ignace Baron
    21, avenue Fernand-Drouet, BP 23
    02310 Charly-sur-Marne
    Téléphone :03 23 82 01 97 
    Télécopie : 03 23 82 12 00 
    Email : accueil.baronfuente@wanadoo.fr
    Site : www.baronfuente.com

    Très bien classé également dans la hiérarchie des Deuxièmes Grands Vins. On le comprend avec ce Champagne Galipettes (raisins issus de l’agriculture biologique, certifié Écocert, Meunier majoritaire), de très jolie robe dorée, alliant richesse et persistance, d’une belle ampleur, tout en fruité en bouche, avec cette finale typée de pain grillé. Beau Champagne Esprit de Baron-Fuenté, parts égales de Chardonnay, Meunier et Pinot Noir fort bien élevé, un vin parfumé, puissant, dense au nezcomme au palais, avec cette pointe de fraîcheur bien caractéristique. La cuvée Ampelos brut est un Champagne très charmeur, une cuvée dominée par une élégance persistante en bouche, à la fois très fine et mature, alliant rondeur et nervosité, tout en charpente, d’une belle ampleur au palais. Le rosé Dolorès brut, de mousse abondante et fruitée, est unecuvée tout en fraîcheur aromatique, avec des notes de fruits frais et de violette, mêlant saveur et distinction. Le vin, vineuxet fin à la fois, associe richesse aromatique et persistance, avec des senteurs de fruits secs et d’agrumes, de bonne bouche. Goûtez le brut Grand Millésime 2002 (45% Chardonnay, 40% Pinot Meunier et 15% Pinot Noir), d’une grande complexité d’arômes où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une cuvée puissante, avec cette suavité en bouche. À la suite, leur Champagne Grand Cépage Meunier, de bulles persistantes, qui développe en bouche des notes de raisinssecs et de pomme, et le Champagne Grand Cépage Chardonnay, marqué bien sûr par la fraîcheur de son Cépage, unecuvée généreuse et harmonieuse, de mousse fine, intense et typée. Leur Grande Réserve brut, médailles d’Or à Mâcon et Bruxelles, est une cuvée charpentée, de bouche ronde et distinguée, légèrement épicée.

    Clos des CORDELIERSSAUMUR-CHAMPIGNY Clos des CORDELIERS

    Clos des CORDELIERS

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Sébastien Ratron

    49400 Champigny
    Téléphone :02 41 52 95 48 
    Télécopie : 02 41 52 99 50 
    Email : domaine-ratron@clos-des-cordeliers.com
    Site : www.clos-des-cordeliers.com

    Au sommet. Ce sont les moines franciscains qui cultivèrent les premiers la vigne ici. Acheté à l’État par la famille de Mme Amouroux au moment où tous les biens des communautés religieuses furent aliénés, ce clos était déjà cité parmi les crus les plus renommés pour son vin rouge. Assiduité et amour du métier permettent aux frères Ratron de perpétuer cette réputation. Aux Cordeliers (19 ha), le départ végétatif est précoce, et les gelées de printemps fréquentes, il a été nécessaire d’équiper l’ensemble des vignes d’un système de chauffage protecteur. Les solssont pauvres et parfaitement drainés, exigeant de la vigne souffrance et efforts, pour créer l’extrême finesse des tanins. Lesrendements sont maîtrisés par la taille et surtout par l’enherbement entre les rangs qui permet un contrôle optimal de la vigueur et de l’absorption de l’excès d’eau. On comprend mieux ce superbe Saumur-Champigny cuvée Prestige 2005, issu d’un terroir argilo-calcaire, caractéristique du Cabernet franc (vendanges manuelles, tris, vinification spécifique à froid...), toujours très typé, aux tanins soyeux, aux notes de cassis mûr et de sous-bois, séduisant par sa souplesse et son fruité, tout en bouche, parfait sur du jambon fumé. Le Tradition 2006, au nez subtil, associe finesse et concentration, aux taninspuissants et soyeux à la fois, au nez intense. Autre réussite, ce Cabernet De Saumur rosé, de belle teinte, de bouche légère et ronde à la fois, tout en charpente, au fruité complexe où dominent les fruits noirs mûrs, un vin généreux et pleinde charme.

    Vignoble de la JARNOTERIE

    Vignoble de la JARNOTERIE

    (SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL)
    Didier et Carine Rezé
    RN 13
    37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
    Téléphone :02 47 97 75 49 
    Télécopie : 02 47 97 79 98 
    Email : mabileau.reze@wanadoo.fr
    Site : www.mabileau-reze.com

    Un vignoble de 24 ha, sur des sols silico-argileux. Beau Saint-Nicolas-de-Bourgueilrouge MR 2007, élevé 3 à 4 mois en fûts de châtaignier, de couleur rubis, riche etfruité, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, un vin bien typé, puissant, tout en bouche. Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil cuvée Concerto 2006, vignes de plus de 60 ans, vendanges manuelles, élevage 6 à 8 mois en fûts de châtaignier, provenant d’un terroir de sable sur argile et calcaire, issu de très vieilles vignes est très séduisant avec ces nuances de fraise mûre, un vin velouté et gourmand,moelleux et dense. Le 2005 est gras et coloré, de couleur soutenue et intense, aunez de mûre et d’humuscharnu. Excellent rosé, issu de saignée, de jolie teinte, qui fleure l’abricot sec, un vin qui accompagne très bien des gougères ou les rillons de la région

    Château REDORTIERBEAUMES DE VENISE Château REDORTIER

    Château REDORTIER

    (BEAUMES DE VENISE)
    Famille de Menthon

    84190 Beaumes-de-Venise
    Téléphone :04 90 62 96 43 
    Télécopie : 04 90 65 03 38 
    Email : chateauredortier@vinsdusiecle.com
    Site :www.vinsdusiecle.com/chateauredortier

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Superbe Beaumes-de-Venise rouge 2005, un vin savoureux, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon lesfruits mûrs (cerise, prune) et le poivre, d’une belle complexité aromatique, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux, de très bonne garde. Beau Gigondas rouge 2005, un vin racé comme on les aime, un vin avec des notes de cerise cuite et de cuir, puissant, de couleur intense, aux tanins riches et soyeux à la fois, une finale longue subtilement poivrée, d’excellente évolution. Goûtez leur excellent Vin de Pays de Vaucluse rouge La Grange de Redortier 2006, un vin très bien élevé, tout en arômes, très abordable. Goûtez le très bon Côtes-du-Ventoux Côté Suzette 2007, au nez à dominante defruits frais et d’humus, riche et subtil, de bouche dense. À la suite, le Vin de Pays de Vaucluse rosé La Grange de Redortier 2007, tout en fraîcheur persistante, complexe et rond, très charmeur. Le Beaumes-de-Venise rouge cuvée Prestige Sébastien 2004, un vin avec des senteurs subtiles et intenses d’humus et de fruits rouges surmûris, ferme et riche, tout en bouche, est toujours parfait sur une daube. Le CDR rouge Côté Dentelles 2007, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, est classique, de teinte grenat. Très réussi CDR blanc Côté Dentelles 2006, où s’entremêlent des nuances d’amande, de robe jaune clair, tout en finesse et en arômes. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

    Domaine de MONTINE

    Domaine de MONTINE

    (COTEAUX DU TRICASTIN)
    Jean-Luc Monteilllet
    G.A.E.C de La Grande-Tuilière
    26230 Grignan
    Téléphone :04 75 46 54 21 
    Télécopie : 04 75 46 54 21 
    Email : DomainedeMontine@wanadoo.fr

    Au sommet de son appellation. Excellent Coteaux-du-Tricastin rouge Secret deTerroir 2007, qui sent bon les fruits rouges, dense et solide, riche en couleurcomme en charpente, un vin typé comme on les aime. Excellent Coteaux-du-Tricastin blanc Viognier 2006, sols argilo-calcaires sablonneux, élevage en cuves inox (70 %) et en fûts de chêne (30 %) durant 5 mois, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande...), fin, floral, tout en bouche, de belle teinte, souple et vif à la fois, à déboucher sur une omelette aux truffes. Le Coteaux-du-Tricastin rosé cuvée Gourmandise (GrenacheSyrah et Cinsaultrosé de saignéemacérationpelliculaire) est un vin à la fois tendre et nerveux, très agréable sur une quiche.

    Domaine des TOURNELS

    Domaine des TOURNELS

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Laurent Bologna

    83550 Ramatuelle
    Téléphone :04 94 55 90 93 et 04 94 55 90 80 
    Télécopie : 04 94 55 90 99 
    Email : tournels@wanadoo.fr

    Domaine de 60 ha de vignes. On comprend sa place dans le Classement 2009 avec ce remarquable Côtes-de-Provence cuvée Spéciale blanc 2007, au nez subtil (fleurs blanches, miel), tout en rondeur en bouche, avec une note de fraîcheur qui lui est caractéristique, une valeur sûre. Le 2006 est très aromatique, très charmeur, un vin bien équilibré comme le rosé cuvée Spéciale 2007, de très belle couleur pâle, tout en subtilité, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée, à déboucher sur un poisson au four. À noter, pour les amateurs, que le diomaine est un très beau camping, confortablement installé dans une pinède de 20 ha pour vous offrir calme, repos, détente, cela dans un environnement naturel respecté.

    Domaine de FONTLADE

    Domaine de FONTLADE

    (COTEAUX VAROIS)
    Scea Baronne Philippe de Montrémy

    83170 Brignoles
    Téléphone :04 94 59 24 34 
    Télécopie : 04 94 72 02 88 
    Email : fontlade@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateau-de-fontlade
    Site : www.chateau-de-fontlade.com

    Au sommet. “Rigueur et Passion”, pourrait être la devise de ce domaine. Rigueur dans les méthodes de culture et d’élaboration des vins, passion pour le métier et la mise en valeur duterroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montremy depuis plus d’un demi-siècle, s’étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d’élaborer des vins puissants, aromatiques et élégants. On le voit avec ce remarquable Coteaux Varois en Provence rouge cuvée de l’Ermitage Vieilles Vignes2005 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts de chêne, de robepourpresouple et corsé à la fois, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent les fruitsrouges bien mûrs (pruneau) et la cannelle, de bouche dense, très réussi, de belle évolution, à ouvrir sur un gigot à la ficelle. La cuvée Saint-Qvinis rosé 2007 est un vin de belle robelimpide, avec des notes subtiles de rose et de mûre, ample, souple et sec à la fois, d’un bel équilibre, rond et persistant. Le blanc est dans la lignée, finement bouqueté avec des notes de noisette et d’aubépine, avec un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruitésuave, très élégant.

    Château RASQUECÔTES DE PROVENCE Château RASQUE

    Château RASQUE

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Gérard et Sophie Biancone
    Route de Draguignan
    83460 Taradeau
    Téléphone :04 94 99 52 20 
    Télécopie : 04 94 99 52 21 
    Email : chateaurasque@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaurasque

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans les 3 couleurs. Exceptionnel Côtes-de-Provence Blanc De Blancs 2007, marqué par son terroir et son cépage Rolle (sur sol argilo-calcaire très caillouteux,macération à froid pendant 4 à 6 heures, fermentation à basse températurependant 8 à 12 jours), présenté dans une bouteille très raffinée. C’est un vin épanoui, légèrement épicé, de robe limpide, avec ce nez de fleurs fraîches et d’agrumes, associant nervosité, suavité et belle finale au palais, une grande réussite et l’un des plus beaux Vins de la région. Le rosé cuvée Alexandra 2007 (50% Grenache sur solargilo-calcaire, très caillouteux et 50% Cinsault sur sol argilo-calcaire), est tout aussi superbe, d’une couleur limpide, tout en délicatesse, au nez franc et fleuri de rose et de garrigue, de bouche fruitée, subtilement épicée, un vin qui s’accorde aussi bien sur des rougets de roches qu’avec des terrines du pays. Le Côtes-de-Provencerouge Pièce Noble 2005, 60% de Syrah et 40% de Grenache (vinification traditionnelle et mise en foudres de chênedurant 13 mois), est un grand vin charmeur et volumineux, de belle robe soutenue, aux notes de fraise cuite et d’épices, alliant charpente et souplesse, aux tanins mûrs et puissants à la fois, un vin qui supporte une cuisine relevée. Le Côtes-de-Provence Clos de Madame rouge 2005, de robe pourpre et profonde, au nez de fruits rouges et de poivre aux accents de garrigue, de bouche très soyeuse et ample, est un vin très équilibré, qui poursuit sa belle évolution.

    VITTEAUT-ALBERTI sarlCRÉMANT DE BOURGOGNE VITTEAUT-ALBERTI sarl

    VITTEAUT-ALBERTI sarl

    (CRÉMANT DE BOURGOGNE)

    16 , rue de la Buisserolle - BP 8
    71150 Rully
    Téléphone :03 85 87 23 97 
    Télécopie : 03 85 87 16 24 
    Email : vitteaut-alberti@wanadoo.fr
    Site : www.vitteaut-alberti.fr

    Domaine de 9 ha, situé dans les meilleurs climats de la Côte-de-Beaune et de la Côtes chalonnaise. Gérard Vitteaut, secondé par son épouse et sa fille, Agnès, peut être fier de ses cuvées, ce fameuxCrémant qu’il faut savoir respecter et apprécier pour ses propres qualités. “Chez nous, le 2008 est un très bon millésime, nous précise Agnès Vitteaut, dans la lignée du 2007, avec une bonne acidité qui donne fraîcheur, légèreté et finesse. Les vendanges se sont déroulées plutôt tard, fin septembre-début octobre, mais, somme toute dans la normale, puisqu’elles étaient très précoces depuis quelques années.” Vous aimerez comme nous leurCrémant de Bourgogne Blanc De Blancs 2006, une cuvée haut de gamme, très fine, marquée par la proportion importante de Chardonnay (80%, le reste en Aligoté), délicatement dosée, de mousse onctueuse, puissante, au nez concentré où dominent les petits fruits secs, d’une belle finale ample et longue. Il y a ce Crémant de Bourgogne cuvée Agnès 2006, cuvée vinifiée par Agnès Vitteaut, un assemblage 100% Chardonnay deraisins de la Côte Chalonnaise et de la Côte De Beaune, un bien joli vin doré au reflet d’ambre, de bouche vive et fraîche dominée par des notes d’agrumes et de pêchesblanches, avec cette finale longue et harmonieuse. Le Crémant de Bourgogne blanc 2006 (40% Chardonnay, 40% Pinot Noir et 20% Aligoté), tout en raffinement, dégage un charme indéniable par son fruité délicat et sa persistance, parfait à l’apéritif mais qui peut s’apprécier tout au long du repas. Il y a également ce très séduisantCrémant de Bourgogne rosé brut 2006, un pur Pinot Noir, au nez de cassis, fort bien équilibré, distingué et vif en bouche, l’un des meilleurs de la région, de mousse intense, tout en persistance, très agréable sur une cuisine légèrement relevée.

    Châteaux ELIE SUMEIRECÔTES DE PROVENCE Châteaux ELIE SUMEIRE

    Châteaux ELIE SUMEIRE

    (CÔTES DE PROVENCE)

    Famille Sumeire Château Coussin Sainte-Victoire
    13530 Trets
    Téléphone :04 42 61 20 00 
    Télécopie : 04 42 61 20 01 
    Email : sumeire@sumeire.com
    Site : www.chateau-elie-sumeire.fr

    Les vignobles Sumeire s’étendent sur 300 ha, avec un âge moyen de 30 ans. Labourage et travail à l’ancienne, puis des vendanges manuelles expliquent ce très beau Côtes-de-Provence Coussin-Sainte-Victoire rouge 2004, aux notes de cassis surmûri et de cuir, de bouche très corsée, de très bonne garde. Savoureux Coussin-Sainte-Victoire blanc 2007, finement bouqueté, de robe jaune paille, avec ces notes de pomme et de noix fraîche, de bouche ronde et persistante. Leur autre Côtes-de-Provence Sainte-Victoire ChâteauMaupague 2006, issu d’un terroir d’éboulis et de colluvions d’argiles ou de grès, est un vin intense en couleur comme enarômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins amples, de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses. Le rosé est de belle teinte, à la fois souple et friand. Provenant de leur vignoble de Cuers, leChâteau L’Afrique rouge 2004, où dominent des senteurs de cassis, de griotte et d’épices, est de bouche corsée où l’on retrouve la fraise des bois, un vin coloré et parfumé, alliant rondeur et structure. Tout en arômes, le Château L’Afrique rosé2007 est de belle teinte, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique, d’un bel équilibre. Le Château L’Afrique rouge cuvée César 2001, présenté dans un superbe carton concocté par l’artiste César, d’un beau grenat aux reflets violacés, est un vin charnu, très parfumé (cassishumus, épices), un vin puissant, mêlant charpente et rondeur en bouche, de garde. À ses côtés, le Château L’Afrique rosé cuvée César 2007, aux connotations de cassis et de poivre, réunit couleur et matière, avec une jolie finale épicée.

     


    Château MIRE-L’ÉTANGCOTEAUX-DU-LANGUEDOC Château MIRE-L’ÉTANG

    Château MIRE-L’ÉTANG

    (COTEAUX-DU-LANGUEDOC)
    Pierre et Philippe Chamayrac
    Massif de la Clape
    11560 Fleury-d’Aude
    Téléphone :04 68 33 62 84 
    Télécopie : 04 68 33 99 30 
    Email : mireletang@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-mire-letang.com

    Toujours à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Superbe Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge Réserve du Château2005 (80% Syrah et 20% Grenache, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts de chêne neufs durant 20 mois, cuvaison longue de 4 semaines), intense au nezcomme en bouche, d’une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé en bouche, médaille d’Argent Bruxelles 2008. Remarquable Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge cuvée des Ducs de Fleury 2006, Syrah majoritaire (60%), le reste en Grenachecuvaison longue de 25 jours,fermentation et cuvaison séparée pour chaque cépage, élevage 12 mois en fûts de chêne dont 30% de neufs, d’une belle couleur grenat, bien typé, dominé par des notes de petits fruits rouges macérés et de torréfaction, un vin qui allie charpente et souplesse en bouche. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape blanc cuvée Aimée de Coigny 2007, issu de Roussane, Grenache blanc et Bourboulenc (ou Malvoisie), complexe aux senteurs de petits fruits secs, de pêche et de tilleul, est un beau vin suave, tout en finesse. Joli rosé cuvée Corail (SyrahGrenache et Cinsault, un rosé desaignée de longue macération) qui sent la framboise, d’une finale savoureuse.

     


    GOSSET GOSSET

    GOSSET


    Jean-Pierre Cointreau
    69, rue Jules-Blondeau - BP 7
    51160 Ay
    Téléphone :03 26 56 99 56 
    Télécopie : 03 26 51 55 88 
    Email : info@champagne-gosset.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/champagne-gosset
    Site : www.champagne-gosset.com

    La continuité familiale prime ici. Aujourd’hui, Jean-Pierre Cointreau, par ailleurs président du Syndicat national des producteurs deliqueurs, assume ses fonctions au sein des différentes entités du Groupe familial et entend mener un développement pérenne de ces deux sociétés, Champagne Gosset et Cognac Frapin. Pour l’histoire, leChampagne Gosset, la plus ancienne Maison des Vins de la Champagne : Ay 1584, a été acquise par le groupe familial Renaud-Cointreau (Domaine Frapin, à Cognac) en 1993. Côté anecdote, soulignons que la pratique traditionnelle du bouchage liège et agrafage est maintenue sur certains gros flacons, au cours du vieillissement sur lattes. Le “style Gosset” est donc propre à un art de vivre qui, depuis plus de 4 siècles, s’est transmis de génération en génération, alliant un solide bon sens à l’élégance du cœur et de l’esprit. C’est un style issu d’un terroir exceptionnel de calcaire friable favorisant le développement optimal de la vigne et d’un savoir-faire à nul autre pareil. Jean-Pierre Mareigner, chef de Cave avec la même équipe de production depuis des années, pérennise ainsi le savoir-faire et le style de Gosset. Maison dynamique, résolument tournée vers le futur, car, après avoir acquis des vignes en 100% Grand Cru, la surface de production deChampagne Gosset s’est étendue en rachetant un terrain jouxtant le site traditionnel. Splendide Champagne cuvéeCélébris 95, un Champagne racé, distingué, tout en complexité d’arômes, dense en bouche, très élégante, au nezcomplexe et persistant. La Grande Réserve (46% Chardonnay, 39% Pinot Noir et 15% Pinot Meunier dont 12% de Vins de réserve) est une cuvée distinguée, un Champagne puissant, avec des dominantes de noix et de miel, d’une finale voluptueuse. Le Grand Rosé Célébris brut 98 développe un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois, à déboucher sur des mets épicés ou des crustacés. Exceptionnel Champagne Célébris GossetBlanc De Blancs Extra brut cuvée l’Extra Pure, sélection du meilleur Chardonnay, en réalisant l’assemblage de quatre années, et de onze crus, de plusieurs méthodes de vinification, l’Acide Malique naturel a été préservé afin de restituer fraîcheur et puissance aromatique du Chardonnay, à la mousse légère et intense, riche en arômes (fruits mûrs, pain brioché...), un grand Champagne intense et savoureux, d’une finale parfumée et dense, mûre et crémeuse, idéal sur une langouste. À leurs côtés, vous aimerez aussi ce Célébris rosé 2003 Extra-brut (68% Chardonnay, et 32 % Pinot Noir Grand Cru, 7% de vin rouge de Bouzy et Ambonnay), avec cette robe délicate et limpide, très élégant et généreux, aux notes defruits secs et de fleurs fraîches, qui offre une ampleur et une fraîcheur fine et persistante, à déboucher à l’apéritif ou à savourer pour lui-même. Le Gosset Grande Réserve brut (46 % Chardonnay, 44% Pinot Noir et 10% de Pinot Meunier) est une cuvée où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, de frangipane, de bouche ample et chaleureuse, qui allie structure et nervosité, tout en intensité et persistance, très savoureux, charmeur par son ampleur aromatique comme ce Célébris Vintage 1998 Extra-brut (64% Chardonnay, et 36% Pinot Noir), de robe or jaune légèrement doré, un grandChampagne. Remarquable, le Gosset Grand Millésime 99, issu d’un assemblage des meilleurs crus (56% Chardonnay, 44% Pinot Noir, Grands et Premiers crus), de belle robe or pâle, limpide et douce, un superbe Champagne de bellevinosité mais avec cette nervosité caractéristique, très harmonieux, fin et riche, complet. Voir aussi le Cognac Frapin (articleAlcools).

    Paul BARA

    Paul BARA


    Chantal Bara
    4, rue Yvonnet
    51150 Bouzy
    Téléphone :03 26 57 00 50 
    Télécopie : 03 26 57 81 24 
    Email : champagne.paul.bara@wanadoo.fr
    Site : www.champagnepaulbara.com

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Remarquable Champagne Grandrosé de Bouzy brut 99, composé du brut Réserve associé au Bouzy rouge dans une proportion de 12%, une savoureuse cuvée, au nez subtil et persistant, qui sent la confiture de fruits et la noix, tout en bouche. Le Champagne brut Réserve, avec ces notes de noix et de petites fleurs fraîches, est très persistant, associant élégance etvinosité, de très bonne évolution. Superbe cuvée Comtesse Marie de France 98, à lamousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieuse et savoureuse, de belle structure, un Champagne très parfumé, bénéficiant d’un beau rapport qualité-prix-plaisir comme le brut Millésime 2000, élaboré lors de récolte exceptionnelle, généreux et harmonieux, charmeur, trèsfruité, un grand Champagne racé comme on les aime. Le Spécial Club 2002 est une valeur sûre, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique, de belle expression, de mousse abondante. Beau Bouzy rouge 2000, toujours le meilleur de la région, coloré, souple et corsé à la fois, de bouche puissante aux nuances de griotte très mûre.

    Maurice VESSELLE

    Maurice VESSELLE


    Didier et Thierry Vesselle
    2, rue Yvonnet
    51150 Bouzy
    Téléphone :03 26 57 00 81 
    Télécopie : 03 26 57 83 08 
    Email : champagne.vesselle@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.vesselle

    Une exploitation familiale de 9 ha de vignes, où l’on vinifie les cuvées sansfermentation malolactique. Un remarquable Champagne brut Grand Cru rosé, 100% Pinot Noir, obtenu par macération courte, médailles d’Or Challenge international et aux Vinalies internationales, tout en fruits, tout en rondeur, ample, bien séduisant, qui convient à un navarin. Beau brut Millésimé Grand Cru 2002, médaille d’Or au Challenge International du vin, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de belle structure, une belle cuvée de mousse crémeuse et persistante, idéale au cours d’un repas. Le Champagne cuvée RéserveGrand Cru, médaille de Bronze Challenge international, est rond et généreux, alliant la puissance à la finesse, aux notes de coing et d’amande fraîche, d’une jolie finesse, très réussi, rond et vivace en bouche. Beau Bouzy rouge 2000, mise effectuée il y a quelques semaines provenant d’une vendange non éraflée, de jolie robe grenat soutenu, dense, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois caractéristiques).

    BEAUMONT des CRAYÈRES BEAUMONT des CRAYÈRES

    BEAUMONT des CRAYÈRES


    Directeur : Olivier Piazza
    64, rue de la Liberté - BP 1030
    51318 Épernay Cedex
    Téléphone :03 26 55 29 40 
    Télécopie : 03 26 54 26 30 
    Email : contact@champagne-beaumont.com
    Site : www.champagne-beaumont.com

    Beau Champagne Beaumont des Crayères Fleur de Prestige 2000 (50% Chardonnay, 40% Pinot Noir et 10% Pinot Meunier), très parfumé, intense, aux arômes de noisette et de miel, de bouche savoureuse, à la foischarpenté et distingué, de mousse fine, d’une belle finale, une cuvée vineuse et fine à la fois, harmonieuse. La cuvée Nostalgie 2002 est bien dosée, exhale des senteurs de noix, de rose et de pêche, un Champagne de bouche acidulée et élégante, aux nuances d’amande et de narcisse, très distingué. Le brut Grande Réserve possède un nez de pomme mûre et une bouche suave, puissante et complexe, où s’entremêlent les fruits, la bruyère et les fleurs fraîches. Goûtez le Grand Rosé, 40% Pinot Meunier, 35% Pinot Noir et 25% Chardonnay, parfumé et frais, unChampagne dense et raffiné, et le demi-sec Grande Réserve.
    Domaine du LOOU Scea Di Placido

    Domaine du LOOU Scea Di Placido

    (COTEAUX VAROIS)


    83136 La Roquebrussanne
    Téléphone :04 94 86 94 97 
    Télécopie : 04 94 86 80 11 
    Email : domaine-du-loou@wanadoo.fr
    Site : www.domaineduloou.com/presentationdomaine.htm

    Longtemps propriété du clergé de l’Abbaye de Saint-Victor à Marseille, le Domaine du Loou, labour en provençal, appartient depuis 1956 à la famille Di Placido. Beau Coteaux Varois en Provence rouge cuvée Vieilles Vignes 2004, avec des arômes de fruits noirs (mûre, cassis), riche, complet et très équilibré. Excellent rouge Les Terres du Loou 2004, (60 % Syrah, et parts égales de Grenache et de Cabernet-Sauvignon), de belle robegrenat, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de fraise et d’humus, d’excellente évolution. Excellent blanc cuvée Esprit de blanc 2007 (60% Rolle et 40%Sémillon), fleuri et suave très parfumé (fleurs blanches, miel), rond avec une finale fraîche bien caractéristique. Savoureuse cuvée Rosée de Printemps 2008, vinifié par macérationpelliculaire à basse tempértature, un rosé qui privilégie la finesse des Cinsault et des Grenache, d’un beau rose franc etbrillant, aux arômes de fruits frais, subtilement poivré, un vin de bonne structure à apprécier sur des tagliatelles aux fruitsde mer.

    Domaine du CLOS de L’ÉPINAYVOUVRAY Domaine du CLOS de L’ÉPINAY

    Domaine du CLOS de L’ÉPINAY

    (VOUVRAY)
    Luc et Marie-Claire Dumange
    L'Épinay
    37210 Vouvray
    Téléphone :02 47 52 61 90 
    Télécopie : 02 47 52 71 31 
    Email : domaine.clos.epinay@cegetel.net
    Site : www.vinsdusiecle.com/closdelepinay
    Site : www.vinvouvray.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un couple très sympathique qui a fêté le tricentenaire de la propriété en 2003. Marie-Claire Dumange aime surnommer le Clos“mon petit paradis”. “On a des kiwis, un cognassier, un grand cèdre qui se dresse fièrement au milieu, précise-t-elle. À l’intérieur du Clos, les 72 ares de vignesplantées sur un terroir argilo-calcaire bénéficient d’un bel ensoleillement. Nous sommes situés sur le plateau au-dessus du village de Vouvray. La maison que nous habitons a été construite en 1702, c’est un Clos de murs, ce qui est rare dans la région. Sur le plan architectural, notre maison a de très belles lucarnes avec des candélabres, dont une date du XVe siècle. La propriété se situe au milieu des vignes, ce qui est également une rareté sur l’appellation. Le vignoble compte un peu plus de 16,72 ha de vignes d’âge moyen de 30 ans, les vendanges sont manuelles pour les Vins tranquilles, et l’on pratique la lutte raisonnée. Le chai, creusé dans letuffeau, a été rénové, et l’équipement entièrement modernisé.” Le tout donne ce superbe Vouvray 2005 brut Méthode Traditionnelle Cuvée Le Clos de L’Epinay 2005, médaille d’Or au concours des Meilleurs Vins de la Région Centre Val deLoire 2008. Une Cuvée issue des raisins du Clos de 72 ares, vendanges manuelles, production de 6000 btles pour le 2005, très distinguée, crémeuse, aux bulles fines et un fruité discret où se retrouvent des nuances miellées et florales. Remarquable Vouvray Cuvée Marcus 2006, très fruité, aux senteurs de pêche blanche avec des notes de fruits secs, un vin ample et savoureux, d’une grande délicatesse, à ouvrir sur une sole meunière. Le 2005 est marqué par sa fraîcheur en bouche et sa persistance aromatique, au nez intense, un vin onctueux, d’une jolie complexité d’arômes, à découvrir à l’apéritif, sur un dessert comme sur une viande blanche en sauce. Le Touraine rosé Cuvée Pauline Méthode Traditionnelledemi-sec, tout en persistance aromatique, avec des nuances subtiles de rose et de chèvrefeuille, est une Cuvée vive et fineen bouche comme il se doit, franche et suave, très bien équilibrée comme ce Vouvray Méthode Traditionnelle demi-sec, aux notes de fruits frais et d’acacia, de mousse fine et abondante, parfait sur les desserts aux fruits. Goûtez aussi leurVouvray Méthode Traditionnelle brut, médaille d’Argent Mâcon 2008. Chambres d’hôtes sympathiques, spacieuses et de grand confort, ce qui est bien agréable au cœur du vignoble.

    Domaine de la GUILLOTERIE

    Domaine de la GUILLOTERIE

    (SAUMUR-CHAMPIGNY)
    Patrice et Philippe Duveau
    63, rue Foucault
    49260 Saint-Cyr-en-Bourg
    Téléphone :02 41 51 62 78 
    Télécopie : 02 41 51 63 14 
    Email : chateaulaguilloterie@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulaguilloterie
    Site : www.domainedelaguilloterie.com

    Une place enviable dans le Classement. Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble s’étend aujourd’hui sur 50 ha. Ceterroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s’épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés. Beau Saumur-Champigny cuvée des Loges 2006, issu de vieilles vignes, très classique et puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux arômes de fruits rouges (fraise), de violette et de sous-bois, un vin intense, de très bonne évolution. Le Saumur-Champigny 2007 est réussi, de couleur soutenue, au nezcomplexe, tout en souplesse et charme. Goûtez le très agréable Crémant De Loire rosé brut, de mousse parfumée (rose,fraise), au nez de petits fruits mûrs, à ouvrir sur une tarte aux fruits.

    Domaines BUNANBANDOL Domaines BUNAN

    Domaines BUNAN

    (BANDOL)
    Pierre et Paul Bunan

    83740 La Cadière-d’Azur
    Téléphone :04 94 98 58 98 
    Télécopie : 04 94 98 60 05 
    Email : info@bunan.com
    Site : www.bunan.com

    Au sommet. Pierre et Paul Bunan, secondés par leurs enfants, Claire et Laurent, peuvent être fiers du travail effectué avec acharnement qu’ils ont réalisé sur ces terres de Bandol, créant l’une des plus belles entités qui soient. Leurs 2 crus possèdent chacun une spécificité propre. Leur Bandol Château de La Rouvière rouge 2005 est très puissant en couleur comme en arômes, un vin qui fleure bon les fruits mûrs et les épices (mûre, cassis, poivre...), légèrement poivré en finale, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer. Beau 2004, où se mêlent les épices et les fruits rouges, riche en couleur comme en structure, qui poursuit sa bonne évolution comme ce 2003, de belle robe grenat dense, aux senteurs de fruits mûrs et d’humus, auxtanins présents, à la fois soyeux et riches. Le Château La Rouvière blanc 2006 est typé, au nez fin où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche ronde et persistante, à ouvrir sur une escalope de veau comme sur une friture. Le Château La Rouvière rosé 2006, très parfumé, est sec et gras à la fois, de bouche savoureuse, parfait sur une cuisine épicée. À la suite, leur Bandol Moulin des Costes rosé 2007 est toujours dans le peloton de tête des meilleurs vinsroséssuave comme il se doit, très fin, d’une douce onctuosité, aux nuances de fleurs fraîches et d’épices, un vin vraiment exceptionnel. Beau blanc Moulin des Costes 2007, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique, de robejaune clair, avec des notes de petits fruits secs et de tilleul.

    Cave Les Vins de ROQUEBRUN

    Cave Les Vins de ROQUEBRUN

    (SAINT-CHINIAN)
    Directeur : Alain Rogier
    Avenue des Orangers
    34460 Roquebrun
    Téléphone :04 67 89 64 35 
    Télécopie : 04 67 89 57 93 
    Email : cave@cave-roquebrun.fr
    Site : www.cave-roquebrun.fr

    Une cave de référence, remarquablemernt équipée, qui collectionne les récompenses. On comprend aisément sa place dans le Classement 2009 avec leur beau Saint-Chinian Roquebrun rouge Seigneur d’Aupenac 2005, médaille d’Or au concours des Grands Vins du Languedoc-Roussillon, élevage 14 mois en fûts de chêne, un vin aux tanins présents et soyeux à la fois, de belle robesoutenue, très parfumé (humus, épices), de bouche délicatement poivrée en finale. Remarquable Saint-Chinian ChâteauRoquebrun 2005, coloré et charpenté, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant et de très bonne évolution. Le Saint-Chinian Roquebrun rouge Les Fiefs d’Aupenac 2006 est marqué par les petits fruitsrouges cuits (groseille, fraise des bois), de bouche dense. Excellent Saint-Chinian rosé Col de l’Orb 2007, médaille d’Oraux Vinalies Internationales 2008, de jolie teinte grenadine, tout en fruité, avec cette bouche à la fois vive et souple, très agréable, charmeur, idéal sur une terrine. Il y a encore le Saint-Chinian Roquebrun blanc Les Fiefs d’Aupenac 2007, derobe jaune lumineuse, complexe avec ces notes délicatement épicées, un beau vin suave, tout en finessefrais et floral, à découvrir sur une parillada.
  • Pin it!

    Mardi, il fait froid, on se prévoit un plat classique et des rouges parfumés et corsés

    Mardi, il fait froid, on se prévoit un plat classique et des rouges parfumés et corsés

    Avec les viandes rouges

    - Bœuf bourguignon ou pot-au-feu : le même vin rouge que celui employé pour la cuisson, et tout particulièrement un Bourgogne puissant (Pommard, Savigny...), un Côtes-du-Rhône, un Languedoc (Minervois, Faugères...) ou un Bandol.

    - Bœuf rôti : la plupart des vins rouges assez corsés et tanniques, les Bordeaux relativement jeunes (Lalande-de-Pomerol, Saint-Emilion, Médoc, Graves...), les Bourgogne (Auxey-Duresses, Santenay), ceux de la vallée du Rhône (CDR-Visan), ceux de la Loire (Chinon)…

     

    CAVE les COTEAUX de VISANVISAN CAVE les COTEAUX de VISAN

    CAVE les COTEAUX de VISAN

    (VISAN)
    Christiane et Théo Théodosiou
    BP 22
    84820 Visan
    Téléphone :04 90 28 50 80
    Télécopie : 04 90 28 50 81
    Email : cave@coteaux-de-visan.fr
    Site : www.coteau-de-visan.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La Cave vient de se doter d’un superbe espace dégustation-vente, où l’on se fait plaisir avec ce CDR-Visan cuvée du Marot 2006, de belle couleur, ample et parfumé, corsé, aux tanins enrobés, un vin harmonieux, très équilibré, complet, dominé par le cassis et les sous-bois, d’excellente garde. Le 2005 est un beau vin typé comme on les aime, avec des notes de violette et de réglisse, riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution. Le 2004 est marqué par ces notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, un vin intense, de bouche pleine, aux nuances complexes de fruits des bois macérés, Cette cuvée est issue d’un très joli terroir en coteaux plein sud avec un sol très caillouteux qui reflète particulièrement bien la chaleur aux raisins. La vinification est très traditionnelle avec des cuvaisons assez longues. Le vieillissement se fait en magnums emmurés durant un an dans les caves du château. À ses côtés, cette remarquable cuvée Saint-Vincent 2004 (vieilles vignes), élevée en fûts de chêne durant 12 à 18 mois dans la magnifique cave de vieillissement creusée dans le safre, de belle robe rouge grenat, au nez très expressif et complexe de fruits bien mûrs (cerise, pruneau, figue mûre), un vin puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, de très bonne évolution, à découvrir sur des plats épicés. Goûtez encore la cuvée Lou Câlin 2003 (70% Grenache, 20% Mourvèdre, 5% Syrah, 5% Clairette), de robe soutenue, aux notes de sous-bois et de mûre, un vin aux tanins riches et ronds à la fois. Belle cuvée Notre-Dame des vignes, de robe pourpre, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée, puissante et ample comme le CDR-Visan rouge Grande Réserve 2005 (70% Grenache, 15% Syrah et 15 % Mourvèdre issus de vieilles vignes sélectionnées et vendangées à la main). La cuvée Femmes 2006, symbole de l’éternel féminin, élue par un jury de dégustatrices sous la présidence d’Isabelle Forêt, spécialement adaptée aux goûts des femmes. Un CDR-Village Visan provenant de cépages nobles (80 % Grenache, 15 % Syrah et 5 % Mourvèdre issus de vieilles vignes sélectionnées et vendangées à la main), une cuvée à la fois fruitée et puissante, d’une belle longueur ainsi que de la fraîcheur en finale. Il y a encore cette cuvée Odyssée 2003 (70% Grenache, 10% Mourvèdre, 10% Syrah, 10% Clairette), qui offre une belle robe pourpre intense, des arômes subtils (framboise, épices, violette) soutenus par une structure harmonieuse et une finale subtilement poivrée.
    Château BOIS de ROC

    Château BOIS de ROC

    (MÉDOC)
    Laurence Cazenave Dacruz-E-Silva
    2, rue des Sarments
    33340 Saint-Yzans-de-Médoc
    Téléphone :05 56 09 09 79
    Télécopie : 05 56 09 06 29
    Email : boisderoc@orange.fr

    Situés sur de belles croupes caillouteuses, les 16 ha dominent l’estuaire de la Gironde. Philippe Cazenave a toujours aimé faire des vins à son image, typés, témoignage d’une certaine qualité de vie simple et naturelle. Aujourd’hui, ce sont ses enfants qui poursuivent cette philosophie. L’élevage se fait traditionnellement en barriques de chêne dont près de la moitié sont renouvelées chaque année. Cela explique ce Médoc 2005, bien typé, d’une belle concentration, aux notes de fruits rouges macérés (griotte, fraise) et d’épices, un vin qui allie distinction et richesse, d’une longue finale, de garde. Le 2004 est équilibré, charnu et typé, au nez subtil, aux nuances de cassis, d’épices et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante. Le 2003, au nez de griotte et de fumé, est riche et gras, tout en nuances aromatiques, aux tanins savoureux, de bonne évolution comme en atteste le 2000, de bouche charnue, tout en arômes.

    Château SAINT-AGRÈVES

    Château SAINT-AGRÈVES

    (GRAVES)
    Earl Landry
    17, rue Joachim-de-Chalup Lieu dit Artigues
    33720 Landiras
    Téléphone :05 56 62 50 85
    Télécopie : 05 56 62 42 49
    Email : saint-agreves@orange.fr

    Très bien classé avec ce Graves rouge 2006, bien coloré, un vin qui allie charpente et souplesse, avec des tanins ronds, très parfumé, avec ce nez où domine le pruneau, un vin tout en harmonie, à ouvrir sur une entrecôte aux sarments de vigne. Le 2005, médailles de Bronze au Concours des Vignerons Indépendants 2007 ainsi qu’au Concours de Bordeaux vins d’Aquitaine, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d’épices, avec des tanins bien enrobés, est un vin riche et généreux, d’une belle finale aromatique. Excellent 2004, de robe soutenue, bien charnu, savoureux, aux notes de groseille et d’humus bien caractéristiques, de bonne évolution. Tout en nuances, le Graves blanc 2006 est d’une belle persistance aromatique, vif, avec des senteurs très fines et rafraîchissantes d’agrumes, de menthe, de chèvrefeuille, de bouche ample avec une longue finale.
    Château de COUDOT

    Château de COUDOT

    (HAUT-MÉDOC)
    J. Blanchard

    33460 Cussac-Fort-Médoc
    Téléphone :05 56 58 90 71
    Télécopie : 05 57 88 50 47
    Email : ch.coudot@wanadoo.fr

    Coup de cœur pour son Haut-Médoc 2005, très typé, de belle robe rubis profond, de bouche savoureuse mais puissante, au nez complexe et délicatement épicé où l’on retrouve les fruits et l’humus, de bonne base tannique. Beau 2004, intense au nez comme en bouche, très parfumé (groseille, sous-bois) et persistant, d’un bel équilibre. Le 2003, un vin de couleur soutenue, est très aromatique, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr. Le 2002, de robe grenat, où dominent la griotte et les épices, allie charpente et souplesse. Le 2000 se goûte très bien aujourd’hui, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges cuits et de réglisse, très harmonieux.
    Domaine ALARY

    Domaine ALARY

    (CAIRANNE)
    Denis Alary EARL
    La Font-d’Estevenas Route de Rasteau
    84290 Cairanne
    Téléphone :04 90 30 82 32
    Télécopie : 04 90 30 74 71
    Email : alary.denis@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainealary

    Coup de cœur pour ce domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. Le CDR-Village Cairanne La Jean de Verde 2006, est superbe, un vin de bouche puissante et dense, aux tanins bien fermes et harmonieux, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse. Excellent Cairanne blanc La Font d’Estevenas 2007, de bouche puissante, riche en bouquet, très harmonieux, aux parfums de fruits secs et de fleurs, tout en rondeur. Le Cairanne rouge La Grange Daniel 2006, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, est un vin de bouche très chaleureuse.

    Domaine MOULIN du POURPRÉ

    Domaine MOULIN du POURPRÉ

    (CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
    Françoise Simon

    30200 Colombier-Sabran
    Téléphone :04 66 89 73 98
    Email : le.moulin.du.pourpre@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/moulindupourpre
    Site : www.moulin-du-pourpre.com

    Au sommet, naturellement. Une propriétaire passionnée, qui marie aussi bien l’humour que ses fûts. Depuis une dizaine de générations, la famille Simon-Vallat possède sur ses terres un ancien moulin dont les lourdes meules de pierre subsistent depuis la fin du XVIIe siècle. Pourpré était le nom du ruisseau qui traversait le moulin, avant d’être dérivé en 1892. Le domaine s’étend sur 21 ha de vignes. Remarquable CDR rouge 2006 (Grenache et Syrah), fidèle à lui-même, bien corsé, superbe, tout en bouche, aux arômes de fruits cuits et d’épices, au nez dominé par la cannelle, d’une belle couleur profonde. Le 2005 commence à se goûter parfaitement, avec des tanins puissants mais bien mûrs. Savoureux rosé 2007, issu d’une saignée des Syrah, Grenache et Cinsault, médaille d’Or au Concours général agricole de Paris 2008, qui bénéficie d’une nouvelle étiquette, un vin où le fruit domine, de belle teinte, tout en rondeur. Le CDR blanc (Bourboulenc, Ugni Blanc et Grenache blanc) issu de très vieilles vignes, assemblage avec 10% de vin passé en fûts de chêne pour obtenir du gras et de la rondeur. est une belle réussite, de jolie teinte, un vin ample et bien harmonieux, qui sent les noisettes et la pêche blanche, de bouche suave, à déboucher aussi bien sur des sardines grillées que sur une côte de veau jardinière.
    Domaine GOURON

    Domaine GOURON

    (CHINON)
    Laurent et Stéphane Gouron
    La Croix-de-Bois
    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 15 33
    Télécopie : 02 47 93 96 73
    Email : info@domaine-gouron.com
    Site : htwww.vinsdusiecle.com/gouron
    Site : www.domaine-gouron.com

    Au sommet avec ce Chinon La Croix Boisée 2006, au nez de framboise, alliant puissance et souplesse en bouche, charpenté, complexe, très riche. Beau Chinon cuvée Vieilles Vignes, issu de sols argilo-calcaires et argilo-siliceux (Vignes de 45 ans et plus, cuvaison longue et élevage 12 mois en fûts de chêne), charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, d’excellente garde. Excellent Chinon 2007, un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine, ample et veloutée, d’une belle charpente.
    La BASTIDE BLANCHEBANDOL La BASTIDE BLANCHE

    La BASTIDE BLANCHE

    (BANDOL)
    Michel et Louis Bronzo
    367, route des Oratoires
    83330 Sainte-Anne-du-Castellet
    Téléphone :04 94 32 63 20
    Télécopie : 04 94 32 74 34
    Email : bastideblanche@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/bastideblanche

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, et de loin (ce qui est très rare, dans les 3 couleurs). Le vignoble de 28 ha est planté tout en coteaux sur des parcelles aménagées en restanques pour une partie, sur des sols très profonds, graveleux et caillouteux de type argilo-calcaire. Michel Bronzo, Président du Syndicat des producteurs de Vins de Bandol de 1986 à 1990, est membre du Comité régional et du Comité national de l’INAO où il est responsable de plusieurs commissions, en particulier la commission nationale “Hiérarchisation”. En avril 2003, il est élu à la présidence de l’association Les Vins de Bandol qui regroupe l’ensemble des caves coopératives et des domaines. Il élève l’un des plus grands crus de la région, où la sagesse des prix s’allie à une structure et à une typicité hors-pair. Exceptionnel Bandol rouge cuvée Fontanieu 2005, issu du Mourvèdre planté sur un sol argilo-calcaire (rendements de 30 hl/ha, vignes de 35 ans), non filtré, coloré, aux arômes de fruits mûrs et d’épices, aux tanins denses, où prédominent en bouche la groseille confite et l’humus, un vin qui mérite de la patience comme en atteste le 2001 qui parvient à peine à maturité aujourd’hui, de couleur profonde, avec des arômes de fruits cuits, est très puissant au nez comme en bouche, un vin aux connotations de cassis et de poivre, alliant ampleur et matière, de bouche puissante et charnue, de grande garde. La cuvée Estagnol rouge 2004 (88% Mourvèdre sur terroir d’argile rouge, vignes de 40 ans en moyenne et élevage de 21 mois en foudres), est charnue, un vin avec ces notes intenses de petits fruits rouges surmûris et d'épices, charnu, coloré et parfumé, charpenté, aux tanins savoureux et denses, à déboucher sur une poularde en croûte au sel, par exemple. Le 2003 est marqué par ce nez à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, un grand vin puissant, très complexe, aux tanins savoureux et très riches, très parfumé (cassis, épices, poivre...), d’une belle complexité en finale. Le Bandol La Bastide Blanche rouge 2005 (78% Mourvèdre, 22% Grenache, vignes de 35 ans, élevage de 18 mois en foudres), intense en couleur comme en arômes, racé et dense, d’une très grande complexité aromatique, est marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau, avec ces nuances de kirsch et de poivre), associant finesse et concentration, aux tanins puissants. Le Bandol rosé est toujours le meilleur de l’appellation (44% Mourvèdre, 33% Cinsault et 23% Grenache, avec des vignes de 18 ans), médaille d’Or à Paris, de bouche friande dominée par l’abricot et l’orange, avec ce nez de fleurs fraîches et d’épices, très fin, parfumé et puissant, marqué par ses cépages, à découvrir sur des paupiettes de veau ou des gambas flambées. Le blanc 2007 (49% Clairette, 38% Ugni Blanc, 8% Bourboulenc et 5% Sauvignon, vignes de 19 ans en moyenne, élevage de 5 mois en cuves inox), est tout en finesse, aux arômes de fruits frais et de rose, un vin d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale, à déboucher sur un poisson en papillote. Nombreuses récompenses obtenues et largement méritées.

     

    Château BECHEREAU

    Château BECHEREAU

    (LALANDE-DE-POMEROL)
    J.-M. Bertrand et J. Dupas
    3, Bechereau
    33570 Les Artigues-de-Lussac
    Téléphone :05 57 24 31 22 et 05 57 24 34 29
    Télécopie : 05 57 24 34 69
    Email : contact@chateaubechereau.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaubechereau
    Site : www.chateaubechereau.com

    Belle valeur sûre. Le vignoble date de la fin du XVIIIe siècle et s’étend sur 10 ha avec une majorité de Merlot (60%, le reste à parts égales de Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon). Remarquable Lalande-de-Pomerol cuvée Spéciale 2005, élevé en fûts de chêne, médaille d’Or au concours de Bordeaux des Vins d’Aquitaine 2007, un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré. Le 2004, de très bonne base tannique, est riche et gras, de bouche ample et fruitée. Le 2003 d’une couleur profonde est classique, d’une grande subtilité, complet, aux tanins soyeux, d’une belle finale, de très bonne garde. Au sommet avec ce beau Montagne-Saint-Émilion cuvée Spéciale 2006, de belle robe pourpre, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de petits fruits noirs et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2005, charnu et concentré, est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d’humus, d’une grande harmonie, de garde. Le 2004 est un vin de robe pourpre, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, bien corsé. Goûtez le Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2005, charpenté, aux notes de pruneau et de sous-bois, un vin puissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution, un vin qui s’accorde avec un rôti de veau forestière
    Domaine MUSSYPOMMARD Domaine MUSSY

    Domaine MUSSY

    (POMMARD)
    Odile et Michel Meuzard
    12, ancienne route d'Autun
    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 22 89 11
    Télécopie : 03 80 24 79 79
    Email : domaine.mussy@free.fr
    Site : www.domainemussy.com

    Au sommet. Un domaine dirigé par la 5e génération (Odile et Michel Meuzard, et leur collaborateur David Jeanjean), qui s’étend sur quelque 6 ha et 9 appellations différentes, dont 2/3 en Premier Crus. Très beau Pommard Premier Cru Le Clos des Épenots 2006, d’un beau rouge foncé brillant, avec des tanins riches et soyeux à la fois, de bouche intense où dominent le pruneau et la violette, d’excellente évolution. Le 2005 est concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure. Remarquable Volnay 2006, fumé, épicé, structuré et suave en bouche, aux tanins fins et élégants, très dense, d’une belle longueur, avec des notes concentrées de fruits cuits et de violette, de bouche puissante et corsée, un vin encore jeune, de belle évolution comme ce Beaune Premier Cru Épenottes 2001, avec des notes subtiles d’humus et de petits fruits rouges surmûris (cassis, cerise noire), un beau vin gras et ferme, tout en séduction. Le Pommard Premier Cru Saussilles 2005, coloré, parfumé (mûre, épices), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et mûrs à la fois, est un vin de bouche persistante et d’excellente évolution, idéal sur une viande rôtie. Excellent Beaune Premier Cru Le Petit Clos des Montremenots 2006, tout en bouche, bien marqué par son terroir spécifique, qui dégage des nuances de fruits surmûris et d’épices, mêlant finesse et charpente, harmonie et richesse.
    Domaine de la REYNARDIÈRE

    Domaine de la REYNARDIÈRE

    (FAUGÈRES)
    Pierre et Jean-Michel Mégé et Philippe Pons
    7, cours Jean-Moulin
    34480 Saint-Géniès-de-Fontedit
    Téléphone :04 67 36 25 75
    Télécopie : 04 67 36 15 80
    Email : domaine.reynardiere@wanadoo.fr

    Vignoble de 75 ha issu d’un regroupement familial, situé aux contreforts des Cévennes méridionales. Particulièrement apprécié leur Faugères Fût de Chêne 2003, intense au nez comme en bouche, de belle couleur pourpre soutenue, aux arômes d’épices et de fruits rouges compotés, persistant en finale, de belle évolution. Le Faugères Prestige 2003, complexe, de couleur pourpre foncée, au nez présent avec des notes de violette et de cerise noire, de bouche soyeuse, est un vin aux tanins puissants et équilibrés, d’excellente évolution. Le Faugères rosé est tout en fruité, aux notes de rose, légèrement poivré en finale, un vin friand, très agréable.

    Domaine Jean-Jacques GIRARDSAVIGNY-LES-BEAUNE Domaine Jean-Jacques GIRARD

    Domaine Jean-Jacques GIRARD

    (SAVIGNY-LES-BEAUNE)
    Agnès et Jean-Jacques Girard
    16, rue de Cîteaux BP 17
    21420 Savigny-lès-Beaune
    Téléphone :03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
    Télécopie : 03 80 26 10 08
    Email : jjacquesgirard@aol.com
    Site : www.domaine-girard.com

    “Dans l’ensemble, le 2008 est un bon millésime, nous dit-on, d’une bonne concentration grâce à une vendange tardive pour favoriser le sucre. Les quantités sont de 20 à 25% en moins pour les rouges et de 10 à 20% en moins sur les blancs. Depuis le millésime 2006, nous avons l’appellation Volnay; depuis 2007, en plus : Aloxe Corton, Pommard, Corton Grand Cru, et à partir du millésime 2008, Beaune Premier Cru Clos du Roi. Toutes ces acquisitions ont été faites par motivation. Notre fils Vincent, qui a 23 ans, s’est installé avec nous depuis août 2008.” Beaucoup aimé ce Pernand-Vergelesses blanc Les Belles Filles 2005, de jolie robe brillante, ample et fleuri, aux senteurs de fruits frais et de noix, tout en harmonie, à savourer sur une cuisine riche comme des quenelles. Superbe Corton-Charlemagne 2007, très riche au nez, avec des notes de rose, de pêche, d’amande et d’aubépine, à la fois charpenté et distingué, d’une belle onctuosité et d’une finale intense. Savoureux Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Les Vergelesses 2007, de teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de cassis et de framboise cuite, avec cette nuance finement épicée en finale. Le Savigny-lès-Beaune rouge 2005 est tout en rondeur, au nez où s’entremêlent des notes de cannelle et de fruits mûrs, un vin charnu, puissant, aux tanins très structurés. Le Savigny-lès-Beaune rouge Premier Cru Les Peuillets 2006, où s’entremêlent les épices et la vanille, associe structure et souplesse en bouche.
    Max et Anne-Marye PIGUET-CHOUET

    Max et Anne-Marye PIGUET-CHOUET

    (AUXEY-DURESSES)

    Route de Beaune
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 25 78
    Télécopie : 03 80 21 68 31
    Email : piguet.chouet@wanadoo.fr
    Site : www.piguetchouet.fr

    Domaine familial de 12 ha de vignes dont 50% de vieilles vignes, sur sol argilo-calcaire, qui pratique la lutte raisonnée (les 2 fils, Stéphane et William, les ont rejoints), Stéphane se passionne pour la vinification et vinifie tous les vins rouges, et William s’occupe de toute la partie technique. Une réussite avec cet Auxey-Duresses Premier Cru Le Val cuvée Stéphane 2006, vignes de 40 ans, récolte égrappée, soigneusement triée, préfermentation à froid, fermentation et macération longue 15 à 20 jours avec contrôle des températures, final à chaud. Un vin chaleureux et charpenté, de couleur rubis, avec des notes de cassis et d’humus, riche et parfumé, de bouche friande, solide et charnu. Le Volnay Premier Cru Les Mitans 2006, aux tanins très équilibrés, allie charpente et rondeur en bouche, typé, riche, un vin bien évidemment encore très jeune. Goûtez leur Meursault Les Narvaux, tout en finesse aromatique, bien harmonieux, bien équilibré en acidité, un vin mûr et complet, élégant, au nez où domine l’aubépine et la noisette, parfait sur un saumon grillé.
    Domaine de BARROUBIO

    Domaine de BARROUBIO

    (MINERVOIS)
    Raymond Miquel

    34360 Saint-Jean-de-Minervois
    Téléphone :04 67 38 14 06
    Télécopie : 04 67 38 14 06
    Email : barroubio@barroubio.fr
    Site : www.barroubio.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés avec son Minervois rouge cuvée Jean Miquel Vieilles Vignes 2004 (80% Carignan et 20% Grenache, élevé 12 mois en barriques de 4 Vins), un vin coloré, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, charnu, d’une finale complexe. Le Minervois rosé est tout en fruité, associant nervosité et souplesse, finement épicé, parfait sur les terrines de la région. Excellent Muscat Saint-Jean-de-Minervois cuvée Nicolas 2006 (Muscat à petits grains), à dominante de fruits frais avec une pointe de lys, très aromatique, de bouche suave, légère et ronde à la fois, généreux et charmeur, comme ce Côtes de Thongue cuvée Font del muscles 2007.

     

    Clos BELLEFOND

    Clos BELLEFOND

    (SANTENAY)
    Domaine Louis Nié Gérant : Bernard Chapelle
    2, route de Chassagne
    21590 Santenay
    Téléphone :03 80 20 60 29
    Télécopie : 03 80 20 65 92
    Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
    Site : www.louis-nie.com

    Au sommet. Domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole, ce qui est une excellente idée. Superbe Santenay Clos Bellefond rouge 2005, issu de sols pauvres d’une ancienne carrière, puissant et coloré, très typé, très équilibré, aux tanins fermes mais soyeux également, tout en parfums dominé par les fruits rouges et l’humus, de très bonne évolution. Le 2004 se goûte particulièrement bien, très fin mais riche en arômes de fruits macérés, de bouche suave comme le 2003, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre, ample, très persistant, très délicat, avec des tanins souples et riches à la fois. À ses côtés, le Santenay Premier Cru La Comme 2003 est d’un joli rouge foncé, aux notes de réglisse et de griotte, associant structure et finesse, gras et savoureux, de bouche persistante, un vin d’excellente garde (les 2001 et 1999 sont remarquables aujourd’hui). Beau Chassagne-Montrachet rouge Premier Cru Morgeot 2005, un vin très typé, issu de terres profondes et argileuses, parfumé (prune et cannelle), aux tanins savoureux, de bouche subtile, aux notes de de fruits rouges, d’humus et de réglisse. Le Volnay-Santenots Premier Cru 2005, est riche au nez, avec ces connotations subtiles. Le Pommard Premier Cru La Platière 2005, issu de sols caillouteux, est de belle robe intense, aux notes puissantes de fruits rouges, complet comme le Santenay Premier Cru Passetemps 2004, un vin aux tanins soyeux, solide, de bouche chaleureuse.

     

    Domaine Stéphane MAGNIEN

    Domaine Stéphane MAGNIEN

    (MOREY-SAINT-DENIS)

    5, rue de l'Église
    21220 Morey-Saint-Denis
    Téléphone :03 80 51 83 10
    Télécopie : 03 80 58 53 27
    Email : mail@domainemagnien.com
    Site : www.domainemagnien.com

    Le domaine tel qu’il se présente aujourd’hui est le résultat du travail de 4 générations de viticulteurs. Stéphane a rejoint l’exploitation en 2002. Entretenu depuis 30 ans uniquement par des labours, le domaine n’a jamais connu de désherbant. Vendange avec tri à la vigne, vinification traditionnelle, cuvaison 2 bonnes semaines, les vins ne sont en général ni collés ni filtrés, et sont élevés en fûts de 12 à 18 mois en moyenne. Tout cela donne ce Clos Saint-Denis Grand Cru 2006, aux nuances de violette, de groseille et de poivre, aux tanins souples et bien présents à la fois, un vin avec beaucoup de structure, concentré mais très fin, tout en finale. Superbe Charmes-Chambertin 2006, aux connotations de cerise noire surmûrie, de cassis et de poivre, de bouche chaleureuse comme il se doit, d’une longue finale. Très typé Chambolle-Musigny Premier Cru Les Sentiers 2006, avec ces arômes intenses (groseille, mûre) et cette pointe d’épices, aux tanins savoureux, alliant gras et intensité. À leurs côtés, le Morey Premier Cru Faconnière 2006 et ce Morey-Saint-Denis Premier Cru Aux Petites Noix 2006, charnu et très parfumé, riche au nez comme en bouche, de grande charpente, de couleur pourpre.

     

     

     

     

  • Pin it!

    L'apéro du Lundi : vin blanc sec

    Ce soir, on se détend avec un apéro simple, frais et franc : un verre de blanc sec !

     

    MILLÉSIMES consultable en ligne gratuitement
    Cliquez ici UNIQUE EN FRANCE

    Domaine de la PALEINESAUMUR Domaine de la PALEINE

    Domaine de la PALEINE

    (SAUMUR)
    Marc et Laurence Vincent Maître de chai : Patrick Nivelleau
    9,rue de la Paleine
    49260 Le Puy-Notre-Dame
    Téléphone :02 41 52 21 24
    Télécopie : 02 41 52 21 66
    Email : contact@domaine-paleine.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainepaleine
    Site : www.domaine-paleine.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Superbe Saumur rouge Moulin des Quints 2007, très bien élevé, très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent la framboise et les sous-bois, avec des nuances de poivre et de mûre, classique, corsé, riche, prometteur. Le 2005 poursuit sa belle évolution, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, un vin puissant à ouvrir sur une canette sauvage rotie. Superbe Saumur Blanc Domaine Molto Vivace 2006, frais, bien fruité, qui associe rondeur et finesse, de bouche intense où dominent les agrumes et les fruits secs, tout en persistance aromatique, d’une belle longueur. Il y a également cet étonnant Saumur Blanc élevé en fûts Pamina 2001, richement bouqueté, tout en rondeur, de bouche fruitée, tendre et corsé à la fois, alliant saveur et distinction. Goûtez le Saumur Blanc Multa Paucis, 100% Chenin également, au bouquet fleuri, avec ces notes d’amande et d’épices, alliant souplesse et structure, un vin puissant, d’une longue finale. À la suite, le Saumur rouge La Paleine cuvée de Printemps 2007, idéal sur les grillades et les rillons. Le Coteaux De Saumur 2005 est parfumé, franc et charmeur, aux senteurs caractéristiques de pain grillé et d’agrumes, mêlant rondeur et fraîcheur aromatique en finale, vraiment bien réussi. Le Crémant De Loire brut, de mousse légère, au nez de pêche, est suave, très fin, intense. Le Saumur brut rosé est savoureux, très bien équilibré, de mousse fine et persistante, d’une belle ampleur en bouche, tout en fruité et finesse, aux arômes de rose et de framboise, à ouvrir sur une tarte aux fruits. À noter qu’une très jolie boutique s’est ouverte à Montsoreau, ce qui permet d’avoir accès facilement aux Vins du Domaine, lorsque l’on suit la route des Châteaux de la Loire.
    Domaine de la CHARMOISE

    Domaine de la CHARMOISE

    (TOURAINE)
    Henry Marionnet

    41230 Soings-en-Sologne
    Téléphone :02 54 98 70 73
    Télécopie : 02 54 98 75 66
    Email : henry@henry-marionnet.com
    Site : www.henry-marionnet.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés avec ce Touraine Sauvignon 2007 (non greffé) aux notes d’agrumes, de tilleul et de fleurs fraîches, sec et suave à la fois, l’un des meilleurs de l’appellation, distingué, alliant finesse et structure, que vous apprécierez sur des fruits de mer. Le Touraine Gamay cuvée Première Vendange 2007 est friand, franc, de robe pourpre, au nez puissant et persistant de framboise, aux tanins bien enveloppés, tout en bouche (sans SO2). La cuvée Les Cépages Oubliés Gamay à jus rouge 2007, de couleur profonde, est un vin rond, où prédominent la cerise et les sous-bois, structuré, ample et riche, d’une belle persistance. Savoureux Touraine cuvée Les Cépages Oubliés Gamay de Bouze 2005, de teinte rubis, au nez où dominent la mûre, la fraise et l’humus, corsé et d’une belle élégance à la fois, avec des notes de violette et des tanins mûrs. Le Gamay cuvée Première Vendange 2006, de couleur rubis profond, développe un nez puissant dominé par la cannelle et la prune.
    Château de BOISFRANC

    Château de BOISFRANC

    (BEAUJOLAIS)
    Thierry Doat

    69640 Jarnioux
    Téléphone :04 74 68 88 88
    Télécopie : 04 74 62 93 39
    Email : earl.doat@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/boisfranc
    Site : www.chateaudeboisfranc.org

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Beaucoup aimé son Beaujolais Supérieur rouge 2006, de bouche intense et dominé par la mûre avec des nuances de prune fraîche, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, harmonieux, ample et très équilibré, tout en parfums et finesse en finale. Son Beaujolais blanc 2006 est toujours une référence. Sols argilo-calcaires, vignes cultivées en biologie, vendanges manuelles... tout explique ce vin (Chardonnay), où s’entremêlent des notes d’amande et de bruyère finement poivrées, un vin de belle robe, rond, de bouche parfumée et flatteuse, avec une finale de tilleul et de petits fruits frais, à découvrir sur des quenelles de brochet.

    Vignobles MUHLBERGER

    Vignobles MUHLBERGER


    Robert et Philippe Muhlberger
    1, rue de Strasbourg
    67120 Wolxheim
    Téléphone :03 88 38 10 33
    Télécopie : 03 88 38 47 65
    Email : muhlberger@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/vignoblesmuhlberger
    Site : www.vignoble-muhlberger.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Domaine familial depuis quatre générations, conduit par Robert et Astrid Muhlberger, Philippe Muhlberger leur fils. Leur philosophie vigneronne se résume en ces mots : Vivre avec la Vigne ! Vivre avec le Vin ! “Selon des règles et des convictions définies et éprouvées par des générations de vignerons, précise le chaleureux Robert Muhlberger, afin que s’écrive : Vignoble, Vigne, Vin de Vigneron, avec V de Vérité ! Élever avec sagesse et passion, dans le respect de règles traditionnelles, sont les moyens mis en œuvre dans le but de produire des Vins authentiques et de rare élégance. Un mode de conduite respectueux de l’environnement : enherbement permanent des vignes, pas d’amendements chimiques ni d’herbicides rémanents, lutte biologique contre les ravageurs, interventions raisonnées contre les maladies à base de cuivre et de soufre, observation et respect du cycle naturel de la vigne et des plantes au sol, renforcement des propres capacités de défense de la vigne, apports d’oligo-éléments naturels sur feuillage… La récolte : des vendanges manuelles pour rentrer une récolte sélectionnée, des raisins entiers, non triturés et proprement triés. La vinification : élaborer les Vins en respectant leur propre rythme d’évolution, avec sagesse et patience, à partir de fermentations spontanées sans apports de levures du commerce.” Le tout donne ce superbe Riesling Les Vieux Coteaux 2005 (évolution dans la dénomination de leur Riesling Altenberg par sa traduction en Riesling Les Vieux Coteaux : il s’agit de leur décision de ne plus revendiquer l’appellation Grand Cru pour les parcelles délimitées dans le périmètre en question), un grand vin dense, très charmeur, de bouche persistante, dominée par des arômes floraux (acacia), très prometteur. Excellent Pinot Noir cuvée des Jeunes Loups 2005, dont l’élevage se fait en fûts de chêne, de robe soutenue, aux notes fruitées et florales complexes, alliant structure et finesse, savoureux, de bouche dense. Superbe Gewurztraminer Vendanges Tardives 2005, un grand vin rare, où l’on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, dense et distingué à la fois. Le Crémant d’Alsace Blanc De Blancs brut méthode traditionnelle est de mousse fine, d’une belle harmonie, tout en fruit et finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande…), très harmonieux, à déboucher à l’apéritif comme sur un saumon. Remarquable rapport qualité-prix-plaisir.
    Château CHANTEGRIVEGRAVES Château CHANTEGRIVE

    Château CHANTEGRIVE

    (GRAVES)
    Sas des vignobles Lévèque
    Domaine de Chantegrive - BP 14
    33720 Podensac
    Téléphone :05 56 27 17 38
    Télécopie : 05 56 27 29 42
    Email : chateauchantegrive@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive
    Site : www.chantegrive.com

    Au sommet. Un grand et beau vignoble, qui s’étend sur 95 ha, constitué de 40% de cépages blancs et de 60% de cépages rouges. À noter, la création d’une cuvée Henri Lévêque, en son hommage, et pour fêter les 40 ans de Chantegrive à partir de 2007. Vous apprécierez comme nous ce Chantegrive rouge 2006, puissant, structuré, très élégant, de bouche ample, tout en arômes, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d’épices, de belle évolution. Le 2005 est charpenté et charnu, de bouche ample, aux nuances de cassis et d’épices, aux tanins harmonieux mais structurés à la fois, un vin de bouche soyeuse, d’une belle persistance aromatique, de couleur profonde, de garde. Le 2004 est de robe rubis intense, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, un vin qui allie richesse et harmonie. Le Chantegrive blanc 2007, qui allie finesse et persistance, de bouche riche et distinguée aux nuances d’agrumes et d’amande grillée, est très agréable. Excellent 2006, où s’entremêlent des notes d’amande, de pêche et de bruyère, un vin harmonieux en bouche. Superbe, leur blanc Caroline, un vin puissant et racé, avec ces notes de pomme et de noix fraîche, au nez fleuri, suave et puissant, d’une très belle persistance aromatique au palais, avec des nuances de pêche et de tilleul, très équilibré en finale. Beau rapport qualité-prix-plaisir.
    Domaine de FONTLADE

    Domaine de FONTLADE

    (COTEAUX VAROIS)
    Scea Baronne Philippe de Montrémy

    83170 Brignoles
    Téléphone :04 94 59 24 34
    Télécopie : 04 94 72 02 88
    Email : fontlade@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateau-de-fontlade
    Site : www.chateau-de-fontlade.com

    Au sommet. “Rigueur et Passion”, pourrait être la devise de ce domaine. Rigueur dans les méthodes de culture et d’élaboration des vins, passion pour le métier et la mise en valeur du terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montremy depuis plus d’un demi-siècle, s’étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d’élaborer des vins puissants, aromatiques et élégants. On le voit avec ce remarquable Coteaux Varois en Provence rouge cuvée de l’Ermitage Vieilles Vignes 2005 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts de chêne, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent les fruits rouges bien mûrs (pruneau) et la cannelle, de bouche dense, très réussi, de belle évolution, à ouvrir sur un gigot à la ficelle. La cuvée Saint-Qvinis rosé 2007 est un vin de belle robe limpide, avec des notes subtiles de rose et de mûre, ample, souple et sec à la fois, d’un bel équilibre, rond et persistant. Le blanc est dans la lignée, finement bouqueté avec des notes de noisette et d’aubépine, avec un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, suave, très élégant.
    Domaine Daniel DAMPT et Fils

    Domaine Daniel DAMPT et Fils

    (CHABLIS)

    1, rue des Violettes
    89800 Milly
    Téléphone :03 86 42 47 23
    Télécopie : 03 86 42 46 41
    Email : domaine.dampt.defaix@wanadoo.fr
    Site : www.dampt-defaix.com

    Domaine de 27 ha, lignée de vignerons depuis plus de 150 ans, qui tiennent à conserver à leur domaine un caractère familial traditionnel. Remarquable Chablis Premier Cru Fourchaume 2005, riche en bouche comme en arômes, de robe doré brillant, très finement bouqueté avec des connotations de musc typiques, suave, un vin élégant et frais, qui demande encore un peu de temps pour profiter de tout son potentiel. Le Chablis Beauroy 2006, d’une grande minéralité, est un vin de bouche puissante, aux senteurs complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt). Le Chablis Premier Cru Vaillons 2005 est gras et distingué, onctueux et dense, à prévoir sur un poisson de rivière en sauce. Le Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2007, tout en subtilité d’arômes, avec des notes de tilleul et d’abricot, est un vin à ouvrir sur des bouchées à la reine.
    Jean PERRIER et Fils Jean PERRIER et Fils

    Jean PERRIER et Fils


    Gilbert Perrier
    BP 3
    73800 Saint-André-les-Marches
    Téléphone :04 79 28 11 45
    Télécopie : 04 79 28 09 91
    Email : vperrier@vins-perrier.com
    Site : www.vins-perrier.com

    Au sommet. Une belle maison dirigée par le chaleureux Gilbert Perrier, chevalier de l’ordre du Mérite agricole. La famille Perrier perpétue depuis 1853 l’art de vivre ici : 156 ans de passion pour la vigne et le vin, 56 ans de négoce, et un domaine patrimonial de 50 ha. Superbe Chignin-Bergeron Fleur de Roussane 2007, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante et persistante. La Roussette-de-Savoie Cru Monthoux cuvée Prestige 2006, médaille d’Argent au Concours Général Paris 2008, est de belle robe brillante et limpide, marquée par son terroir, d’une très grande finesse, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d’arômes. La Roussette-de- Savoie blanc Marestel est vraiment agréable en finale, à déboucher sur un saumon grillé, tout en finesse et persistance comme le Chautagne Gamay rouge cuvée Réservée 2004, un vin qui m’a particulièrement séduit, bien corsé et très parfumé, ample et chaleureux. L’Apremont cuvée Gastronomie, alliant rondeur et fraîcheur, au nez envoûtant, est un vin riche au nez comme en bouche. Goûtez l’Apremont Fleur de Jacquère 2007, tout en finesse aromatique, harmonieux, bien équilibré en acidité, très élégant, au nez de rose et d’amande, de bouche flatteuse comme la Mondeuse Vieilles Vignes 2006, de robe rubis intense, de bouche puissante avec des nuances de prune fraîche, parfumée et réussie. À la suite, ce Pinot de Chautagne 2007, aux tanins fondus, au nez dominé par la griotte et l’humus, de bouche souple et charnue à la fois. La Roussette-de-Savoie Château de Monterminod 2007, très typée, est un vin tout en nuances, complexe et raffiné, avec ces notes de noix fraîche en finale, très abordable. Goûtez la Méthode Traditionnelle blanc brut, bien équilibré, de mousse fine et persistante, d’une belle harmonie au nez comme en bouche, aux arômes de fleurs blanches, alliant saveur et distinction, très réussie comme la Méthode Traditionnelle rosé, issue du cépage Gamay, florale et fruitée, de belle teinte, équilibrée, avec des senteurs de fruits rouges frais, tout en harmonie.
    Earl Guy MALBÈTE

    Earl Guy MALBÈTE

    (REUILLY)

    Le Bois-Saint-Denis 16, chemin du Boulanger
    36260 Reuilly
    Téléphone :02 54 49 25 09
    Télécopie : 02 54 49 27 49
    Email : earl.guymalbete@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/guymalbete

    Exploitation de 10 ha. Beaucoup aimé ce Reuilly Sauvignon blanc 2007, tout en bouche, particulièrement savoureux, frais, rond et chaleureux avec des arômes délicats d’agrumes et de fleur d’acacia, un vin ample et typé comme ce rosé Pinot Gris 2007, au nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois, à ouvrir sur des mets épicés. Le Reuilly Pinot Noir est de belle robe grenat, un vin de bouche parfumée (mûre, violette), qui sent bon les fruits mûrs, avec cette bouche riche et parfumée, à un prix défiant vraiment toute concurrence.
    Francis BLANCHET

    Francis BLANCHET

    (POUILLY-FUMÉ)

    Le Bouchot 33 et 35, rue Louis-Joseph-Gousse
    58150 Pouilly-sur-Loire
    Téléphone :03 86 39 05 90
    Télécopie : 03 86 39 13 19
    Email : francisblanchet@orange.fr

    Classé 1er Grand Vin avec ce Pouilly-Fumé Silice 2007, marqué par son terroir argilo-siliceux (vignes de 20 ans), issu d’un pressurage direct, sans macération, suave et puissant, d’une très belle persistance d’arômes en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, tout en charpente, alliant rondeur et fraîcheur, un Vin qu’il faut déboucher aussi bien sur des bouchées à la reine que sur des grattons. Le Pouilly-Fumé Calcite 2006, pur Sauvignon, vignes de 20 ans et élevage en cuves Inox, provenant de sols 100% de marnes kimméridgiennes, est un Vin très équilibré, d’une belle harmonie, aux senteurs de noisette.

  • Pin it!

    Misez sur les vrais Bordeaux

    293-2.jpgJ’apprécie les vrais vins de Bordeaux, du plus grand au plus modeste, et les consommateurs comme les producteurs savent que je défends ce qui les intéresse, et les distingue : le rapport qualité-prix-typicité. Si l’on fait un grand Margaux ou un Pomerol racé à 40 ou 80 €, il les vaut bien. Idem pour une gamme plus abordable, en Graves, dans les Satellites, les Côtes ou en Bordeaux Supérieur, où les progrès sont exceptionnels.

    Voici ce que l'on peut constater en 2010, quand on suit les syndicats et leurs actions :

    Les appellations qui bougent : Côtes-de-Bourg, Pessac-Léognan, Saint-Georges-Saint-Émilion, Sauternes.

    Celles qui mériteraient mieux : Bordeaux Supérieur, Graves, Pomerol, Premières-Côtes-de-Blaye.

    Les appellations qui "somnolent" : Cérons, Haut-Médoc, Lalande-de-Pomerol, Loupiac, Lussac-Saint-Émilion, Montagne-Saint-Émilion, Saint-Estèphe.

    Celles qui ont encore du travail : Bordeaux, Fronsac, Margaux, Médoc, Moulis, Premières-Côtes-de-Bordeaux, Puisseguin-Saint-Émilion, Saint-Émilion

    Celles dont on n’entend pas parler : Bordeaux blanc sec, Cadillac, Canon-Fronsac, Côtes-de-Castillon, Côtes-de-Francs, Crémant de Bordeaux, Entre-Deux-Mers, Listrac, Pauillac, Saint-Julien, Sainte-Croix-du-Mont.

    Comme en Bourgogne, on ne peut que regretter que beaucoup de crus bordelais, réputés ou non, “classés” (en 1855..., merci pour l’actualisation) ou non, “classés” à Saint-Émilion ou en “Crus Bourgeois” du Médoc (les deux classements étant juridiquement obsolètes, ce qui la fout bien) atteignent des prix qui ne sont plus conformes au plaisir qu’ils procurent. Comment ne pas être déçu par des vins à 50 € qui ne "tiennent" que 3 ou 4 ans, par d'autres qui "lissent" complètement leur spécificité (on ne sait plus, à "l'aveugle", si on goûte un Pessac ou un Médoc, un Bx Sup ou un grand cru classé de Saint-Émilion) : on ne goûte alors que des produits aseptisés par les techniques œnologiques (matraquage de fûts neufs, osmose inverse, micro-bullage, levures parfumées....

     

    Pour faire ces “vins”, on récolte des raisins surmaturés, on concentre à outrance (avec des concentrateurs) lors des vinifications, on met le tout dans des barriques où le bois peut, sur demande auprès des tonneliers, vous donner le goût que vous recherchez (de la vanille, du sirop, de la confiture…), et on vous sert un vin à la limite de l’écœurement, noir comme de l’encre, gras comme de l’huile et parfumé comme votre bureau en bois.

    En-dehors de quelques crus mythiques pour lesquels le prix n’est plus un facteur estimatif (on entre alors dans le monde du luxe, voir mon article), ce qui n’est pas du tout justifié aujourd’hui, et on l’a vu -hélas- avec les augmentations de prix du millésime 2005, c’est un Saint-Émilion “fardé” comme un acteur du carnaval de Venise à 80 € (voire bien plus), un “simple” Médoc à 25 €, un “bon” machin à 30 € ou un Bordeaux Supérieur ultra-barriqué à 15 €.

    Je le redis, aujourd'hui plus qu'hier : tant que certains vins connus de Bordeaux (surcôtés, en plus) ne seront que des "erzats" de leur appellation, masquant leur terroir (quand ils en ont un), cela portera tort à l'ensemble des vrais bons vins typés de Bordeaux, du plus grand au plus modeste, à ce Pomerol qui sent la truffe, à ce Saint-Julien tout en délicatesse, etc... bref, aux vins que nous aimons et défendons.

    Pour comprendre l'influence du terroir à Bordeaux, par exemple dans le Libournais, deux ouvrages font toujours référence, ceux du Professeur Henri Enjalbert (qui décrit parfaitement le cheminement et l'extension historiques des "grands crus") et de Van Leuween (sa carte des terroirs de Saint-Émilion permet de comprendre bien des choses : demandez-la au Syndicat de Saint-Émilion, il vous l'enverront sûrement avec plaisir). Avec lui, on réalise la force des terroirs : sols brunifiés, calci-magnésiques, lessivés, hydromorphes... c'est-à-dire la quintessence même des crus. Comme ces sols n'ont pas pu changer de place, il est facile de constater que des crus se trouvent dans des coins, disons, plus "neutres"... Vous aurez donc compris que l'on ne fait pas du tout les mêmes vins selon que l'on se trouve sur le "plateau de Saint-Martin" ou sur des terres silico-argileuses, sur la plaine de la Dordogne ou les territoires issus de formations alluviales. Je vous laisse vérifier par vous-même. Il y a aussi les livres de Bernard Ginestet, toujours d'actualité, très complets sur Saint-Émilion (classification des sous-sols "nobles" à "roturiers") et particulièrement sur les appellations médocaines.

     

    MEDOC

    Si les vins du Médoc sont réputés, ce n’est pas pour être des vins intouchables à cause de leur prix ou “putassiers”, ces vins ou micro-cuvées qui n’existent que pour rafler de bonnes notes à des concours et ne correspondent plus à la grande tradition médocaine. Ces pratiques sont une honte pour la majorité des grands vins de la région, qui sont des vins fermés dans leur jeunesse, typés par leur terroir, et qui demandent d’évoluer dans le temps pour s’exprimer, en fonction de chaque millésime, respectant ainsi la nature. La force du terroir est la base de tout. Pour les grands, les meilleurs affaires se font avec les châteaux MontroseCalon-SégurLéoville-Barton, Grand-Puy-Lacoste,  Batailley,Brane-Cantenac, suivis par les superbes (et très abordables), ClauzetLa Tour de ByFonbadetFourcas-Dupré, puis Tour-du-RocDoyac,Taffard de BlaignanFontesteauMuretLestage-Darquier, etc. Beaucoup d'autres sont sans intérêt, et les prix sont souvent déments.

     

    POMEROL

    À Pomerol, il y a des vins splendides (Certan de MayLa CroixBeauregard...), très typés par le Merlot qui se plaît à merveille dans ces territoires diversifiés. Il faut noter que, les exceptions et les excès confirmant la règle, les vins bénéficient d’un rapport qualité-prix-typicité justifié par la rareté comme par la convivialité et l’amour du vin.

     

    SAINT-ÉMILION

    J'adore les vins de la région, pour leur puissance associée à leur finesse, et j'estime qu'il y a une bonne cinquantaine de vins qui valent le déplacement, garants de prix sages et d'une vraie typicité. Mais, à Saint-Émilion, on s'enlise dans les histoires de clochers, sublimées par beaucoup trop de frime et certains niveaux de prix qui ne prêtent qu'à sourire. Il y a un Classement “officiel” qui montre une image négative du vignoble, multipliant les procès, et il y a des vins remarquables, typés, très abordables, dans toute la gamme (Belair, Trotte VieilleGuadetLaroqueLamarzelleMauvinonCantenacMatrasClos LabardeClos TrimouletPiganeau...).

    Hélas, on ne peut aussi qu’être déçu par des vins totalement “fabriqués”, vinifiés par ceux qui croient avoir la “science infuse” et veulent nous faire croire qu’en mettant un vin “200 % en barriques neuves” ou en multipliant les manipulations œnologiques, les concentrations et des “essais”, on sait faire du vin !

    À Saint-Émilion comme ailleurs, ceux-là se moquent des amateurs et des autres vignerons de l’appellation que nous défendons,qui savent très bien s’il faut mettre 10 %, 20 %, 30 %, 50 % de leurs vins en barriques neuves, ou moins, ou plus, selon la force du millésime et la structure du vin. On ne fait du bon vin, et a fortiori un grand cru, que sur des terroirs propices, de la “crasse de fer” aux argiles profondes, assortis de dépôts marins ou d’alios. Gare à certains prix, totalement injustifiés.

     

    SATELLITES, FRONSAC

    Les meilleurs vins de Montagne, Puisseguin et Lussac se retrouvent dans le Classement des “Satellites” de Saint-Émilion, et proviennent de terroirs spécifiques, limitrophes ou rapprochables d’autres sols d’appellations plus prestigieuses, ce qui leur permet de devenir de grands vins à part entière. On se fait vraiment plaisir dans ces appellations (de Roc de Calon à Béchereau...).
    Bien que certains tentent de les mélanger, les deux appellations Canon-Fronsac et Fronsac partagent à la fois des différences et des similitudes. Là aussi, des vins sont surcotés et beaucoup plus marqués par leurs vinifications que par un terroir.

     

    GRAVES/PESSAC-LÉOGNAN

    Pour les Graves, il existe une variété importante de styles de vins. Cela va des crus réellement (et historiquement) exceptionnels (La Mission Haut-Brion en étant un bel exemple), issus des territoires de Pessac, Martillac ou Léognan, mais aussi ceux de Podensac ou Portets, certains d’entre eux, dans les appellations Pessac-Léognan (CarbonnieuxLa Tour-MartillacBrownGrandmaison... avec quelques-unes des plus belles bouteilles de la région dans les millésimes 2005 et 2004) comme dans celle des Graves, bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-plaisir, d’autres crus atteignant des prix difficilement cautionnables. C’est évidemment le berceau des grands vins blancs de la région bordelaise (Chevalier, toujours sublime, suivi par Smith-Haut-Lafitte). Côté Classement,il est indéniable que de rares Graves (RahoulLe Tuquet, Tourteau-CholletChantegriveGrand Bos...) atteignent également les sommets, grâce à un rapport qualité-prix superbe.

     

    CÔTES

    Dans les appellations de Côtes, qui se cherchent toujours, il s’agit de choisir entre les vins typés comme nous les aimons (ceux qui sont classés en "Premiers" comme Le Clos du NotaireHaut-MacoMoulin Vieux...), et d’autres cuvées très spéciales, dépersonnalisées (à ne pas confondre avec les cuvées de prestige retenues), faisant la part belle à des vinifications trop sophistiquées, peu propices à mettre un terroir en avant, s’il existe. On essaie de se regrouper, on veut changer de nom, on ne sait pas ce qu'il faut faire. Pathétique, car on oublie que, seul, la mise en valeur des terroirs est la garantie de se créer des "niches" et la porte du succès de demain.

     

    BORDEAUX SUPÉRIEUR

    Dans les Bordeaux Supérieur, les progrès sont constants depuis plus de dix ans, on savoure de nombreux vins remarquables pour leur rapport qualité-prix-plaisir. La plupart des propriétaires retenus élèvent aussi de jolis Bordeaux blancs qui ont du mal à se faire une image. Pourtant, il est inadmissible (et risible) de trouver des cuvées (très) spéciales à plus de 15 € ! Une trentaine de crus (LugagnacBoutillon, Grand Verdus...) sont à la tête de cette appellation et vous les trouverez dans mon Classement.

     

    SAUTERNES/LIQUOREUX

    À Sauternes (et Barsac), l’équilibre géologique et climatique de la région en fait un milieu naturel idéal pour cette fascinante biologie qu’est le Botrytis cinerea. L’appellation a connu une série de millésimes très différents, du plus exceptionnel (2007, 2004, 2001) au plus difficile (2002). Attention au passerillage, qui n’a rien à voir avec le Botrytis... On parvient à des plaisirs intenses avec CoutetFilhotLa Tour BlancheBastor-Lamontagne... En liquoreux, les appellations situées face à Sauternes, recèlent des vins onctueux, qui ont du mal à se faire un nom, pourtant d’un très bon rapport qualité-prix-plaisir.

     

    Mes Classements 2010 sont la garantie de ne pas vous faire avoir.

     

     

    La qualité des millésimes :  Voir la Vintage Code

     

    Pour les rouges
    - les grands : 2009, 2005, 2004, 2003, 2001, 2000, 1998, 1996, 1995, 1990, 1989, 1988, 1986, 1985, 1983, 1982, 1978, 1976, 1971, 1970, 1966, 1961.
    - les bons : 2008, 2007, 2006, 2002, 1999, 1997, 1994, 1993, 1981, 1979, 1975, 1964.

    Pour les blancs (surtout liquoreux)
    - les grands : 2009, 2007, 2006, 2005, 2001, 1999, 1996, 1995, 1990, 1989, 1986, 1983, 1978, 1976, 1970.
    - les bons : 2008, 2004, 2003, 2000, 1998, 1997, 1994, 1988, 1979.

     

    Millesimes

     

  • Pin it!

    Vendredi soir, on découvre une appellation qui mérite d'être appréciée à sa juste valeur : Chinon !

    Vendredi soir, on découvre une appellation qui mérite d'être appréciée à sa juste valeur : Chinon !

    Située en zone septentrionale, la région subit beaucoup les influences océaniques. Hivers doux, fortes gelées exceptionnelles côtoient des débuts d’automne généralement beaux sous lesquels les cépages les plus tardifs arrivent aisément à maturité. Les terrasses graveleuses qui bordent la Vienne donnent des vins légers, fruités, très aromatiques et agréables dès leur prime jeunesse. Les coteaux et plateaux argilo-siliceux ou argilo-calcaires donnent des vins de garde, gouleyants, qui vivent facilement 20 ans de plus, suivant les millésimes et la qualité de la cave où ils vieillissent. Le Chinon rosé, rond et fruité, s’associe aux crudités et à la charcuterie. Le Chinon blanc, issu du cépage Chenin, donne un vin sec, rare et parfumé.

    Le LOGIS de la BOUCHARDIÈRE

    Le LOGIS de la BOUCHARDIÈRE

    (CHINON)
    Serge et Bruno Sourdais

    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 04 27
    Télécopie : 02 47 93 38 52
    Email : serge-bruno.sourdais@wanadoo.fr
    Site : www.sergeetbrunosourdais.com

    Un vignoble de 50 ha en plaine, en coteaux et en plateaux, planté en Cabernet franc, avec un âge moyen des vignes de 30 ans, les plus vieilles atteignant 80 ans, plantées sur des sols à dominante argilo-siliceuse sur les plateaux et les coteaux, et des sols de sable et de graviers en plaine. Vous aimerez comme nous le Chinon cuvée Les Cornuelles 2005, issu de très vieilles vignes de 60 à 100 ans, médaille de Bronze à Mâcon, riche et généreux, aux nuances de mûre et de sous-bois, où le gras s’associe à la structure, de très bonne garde. Le Chinon cuvée Le Chêne Vert 2005 est de bouche riche, aux notes de petits fruits noirs et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur, ample et distingué. Excellent Chinon Les Clos 2006 (vieilles vignes de 40 à 50 ans en coteaux de silex très arides), de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, un vin riche et bien typé.

    Paul BUISSECHINON Paul BUISSE

    Paul BUISSE

    (CHINON)

    69, route de Vierzon - BP 112
    41402 Montrichard Cedex
    Téléphone :02 54 32 00 01
    Télécopie : 02 54 32 09 78
    Email : contact@paul-buisse.com
    Site : www.paul-buisse.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans la plupart de ses appellations, ce qui n’est pas rien. C’est toujours un plaisir de revoir Paul Buisse, chaleureux et talentueux, un bel exemple de ces propriétaires comme nous les aimons, plus passionné par le respect des terroirs que par des cuvées à la mode. Il y a ce Chinon L’Exceptionnel de Paul Buisse 2006, dont le vignoble s’étend de part et d’autre de la Vienne jusqu’à la Loire. Ce vin est issu d’un assemblage de plusieurs cuvées de vieilles vignes ayant plus de 50 ans d’âge, situées sur les coteaux de Cravant dans des terres argilo-calcaires (Cabernet franc, vinifié avec une cuvaison de 3 semaines). Un vin de robe intense, bien charpenté, parfumé, aux notes de fruits cuits (prune, groseille, griotte), tout en bouche, riche, de très belle évolution. Dans la lignée, le 2005, de robe légèrement pourprée, est un vin très dense, complexe, puissant et savoureux, au nez de mûre, riche en couleur, aux tanins fermes et fins à la fois, très bien élevé, tout en bouche avec des notes de réglisse, à savourer sur un rôti. Le Bourgueil L’Exceptionnel de Paul Buisse 2005, Liger de Bronze au concours des Vins de Loire Angers, est de belle couleur rubis profond, avec des notes complexes de réglisse et de fraise, alliant matières tanniques et finesse, un vin de garde. Le Touraine Sauvignon Clos des Ronceveaux 2006, Liger d’Argent au concours des Vins de Loire Angers 2008, fort bien élaboré, avec ces senteurs florales et fruitées, associant élégance et puissance, tout en finesse, est d’une grande fraîcheur au nez comme en bouche. Le Touraine Sauvignon Domaine Paul Buisse 2007, dont le vignoble se trouve à Pouillé, sur des coteaux argilo-calcaires avec une exposition exceptionnelle, est tout aussi séduisant, tout en fraîcheur aromatique. Excellent Touraine blanc Cristal Buisse 2007, très expressif de son Sauvignon, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, un vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, charmeur, d’une jolie finale.

    Domaine de la CHAPELLE

    Domaine de la CHAPELLE

    (CHINON)
    Philippe Pichard
    9, rue de Malvault
    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 42 35
    Télécopie : 02 47 98 33 76
    Email : philippe-pichard@club-internet.fr
    Site : www.philippe-pichard.fr

    Le domaine s’étend sur 15 ha. Beau Chinon cuvée Les 3 Quartiers Vieilles vignes 2006, pur Cabernet franc, équilibré, complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, aux senteurs persistantes où dominent des notes de myrtille et de poivre. Le Chinon cuvée Arcestral 2005 (vignes de 40 ans sur sol argileux, fermentation malolactique en barriques neuves et élevage de 15 mois), dominé par la fraise des bois mûre et l’humus, associe finesse et concentration, un vin bien charnu, d’une belle longueur en bouche, aux tanins équilibrés.

    COULY-DUTHEIL

    COULY-DUTHEIL

    (CHINON)
    Jacques et Arnaud Couly
    12, rue Diderot - BP 234
    37500 Chinon
    Téléphone :02 47 97 20 20
    Télécopie : 02 47 97 20 25
    Email : info@coulydutheil-chinon.com
    Site : www.coulydutheil-chinon.com

    Belle réussite avec ce Chinon Clos de l’Écho 2006, Grand Prix d’Excellence aux Vinalies Nationales 2008, très typé, de couleur grenat, concentré aromatiquement, ample en bouche, au fruité persistant (griotte, pivoine), de charpente fine et bien équilibrée, dense au palais. Exceptionnel Chinon Clos de L’Écho 2005, médaille d’Or à Mâcon 2007, de robe pourpre, au nez mariant les fruits mûrs et les épices, d’une complexité certaine en bouche, parfumé et intense avec des nuances de griotte et de prune, aux tanins soyeux, à la fois puissant et fin, d’excellente garde. Le Chinon rosé 2007, Prix des Vinalies Nationales 2008, est bien corsé, souple, tout en arômes de fruits, très bien vinifié, parfait sur des brochettes.

    Domaine DOZON

    Domaine DOZON

    (CHINON)
    Laure et Jean-Marie Dozon
    52, rue du Rouilly
    37500 Ligré
    Téléphone :02 47 93 17 67
    Télécopie : 02 47 93 95 93
    Email : dozon@terre-net.fr
    Site : www.domaine-dozon.fr

    Jean-Marie Dozon, et sa fille Laure, symbolisent fort bien ce qui nous est cher dans notre domaine : la garantie de vins de terroir associée à une convivialité réelle. Le vignoble de 24 ha se situe sur coteaux argilo-siliceux et argilo-calcaires exposés au sud et protégés au nord et à l’est par un massif boisé. Les vieilles vignes sont en non-culture, le paillage est pratiqué depuis 1975, alors que les autres vignes sont en enherbement naturel. Cueillette manuelle, effeuillage, tri, vinification soignée et élevage en fûts de chêne expliquent aussi le niveau qualitatif. De nouvelles étiquettes, plus modernes, soulignent leurs vins de terroirs avec, pour chacune, un pictogramme qui l’illustre : la bruyère pour le Clos du Saut-au-Loup ou les baies de prunelles pour le Bois Joubert. Savoureux Chinon Laure et le Loup 2005, sélection des plus vieilles vignes de 60 à 70 ans, tout en finesse des tanins et complexité des arômes, vinification très traditionnelle, 5 semaines de macération et 18 mois d’élevage en cuves, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample, parfumé. Le Chinon Clos du Saut-au-Loup 2007 est de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en bouche. À leurs côtés, ce Chinon Le Bois-Joubert 2006, provenant d’un lieu-dit de 4 ha sur un coteau argilo-calcaire, de robe grenat, charpenté, de bouche persistante, au nez de fruits mûrs, avec des tanins souples et très équilibrés, d’une jolie finale. Le Chinon blanc 2007, de jolie robe bouton d’or, aux arômes intenses de fleurs blanches, d’abricot, est de bouche ronde et minérale.

    Domaine GOURON

    Domaine GOURON

    (CHINON)
    Laurent et Stéphane Gouron
    La Croix-de-Bois
    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 15 33
    Télécopie : 02 47 93 96 73
    Email : info@domaine-gouron.com
    Site : htwww.vinsdusiecle.com/gouron
    Site : www.domaine-gouron.com

    Au sommet avec ce Chinon La Croix Boisée 2006, au nez de framboise, alliant puissance et souplesse en bouche, charpenté, complexe, très riche. Beau Chinon cuvée Vieilles Vignes, issu de sols argilo-calcaires et argilo-siliceux (Vignes de 45 ans et plus, cuvaison longue et élevage 12 mois en fûts de chêne), charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, d’excellente garde. Excellent Chinon 2007, un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine, ample et veloutée, d’une belle charpente.
  • Pin it!

    Le Jeudi, on prévoit ses vins du week-end : pour l'apéro et les dîners sympas.

    Le Jeudi, on prévoit ses vins du week-end : pour l'apéro et les dîners sympas. A l'apéritif, de beaux Champagne très abordables. Sur une entrée légère (terrine de poissons, crustacés...), des vins blancs de Loire. Sur une viande blanche, des rouges ronds et parfumés. Sur des viandes rouges, des vins plus costauds...

     

     

    A l'apéritif, de beaux Champagne très abordables :

    Champagne Didier GOUSSARD

    Champagne Didier GOUSSARD


    Didier Goussard
    69, rue du Général de Gaulle
    10340 Les Riceys
    Téléphone :03 25 38 65 25
    Télécopie : 03 25 38 65 25
    Email : champagne.didier.goussard@orange.fr
    Site : www.champagnedidiergoussard.com

    Très jolie place dans le Classement 2009 avec ce Champagne brut Prestige (60% Chardonnay, 40% Pinot Noir), une cuvée puissante et bouquetée, avec ces notes caractéristiques de noix et de petites fleurs fraîches, très persistante, associant élégance et vinosité, de très bonne évolution, idéale sur du saumon fumé. Le brut Tradition (pur Pinot Noir, 2005, 2004 et 2003), de mousse fine et légère, est très fruité, très équilibré, harmonieux en bouche, avec des dominantes d’amande et de miel, intense, distingué, tout en persistance aromatique, rond et dense en finale.
    Champagne CHARPENTIER SCEV

    Champagne CHARPENTIER SCEV


    Jean-Marc et Céline Charpentier
    11, route de Paris
    02310 Charly-sur-Marne
    Téléphone :03 23 82 10 72
    Télécopie : 03 23 82 31 80
    Email : info@champagne-charpentier.com
    Site : www.champagne-charpentier.com

    Domaine sous lutte raisonnée. Beaucoup aimé ce Champagne brut Prestige Terre d’Émotion, un assemblage de 99 et 2000, 40% de Chardonnay, le reste en cépage noir, une cuvée de bouche finement épicée comme il se doit, avec des petites notes de pêche jaune et de lys, d’une belle harmonie, riche et toute en finesse. Le brut rosé est vraiment charmeur, élaboré avec du vin rouge issu presque exclusivement du Pinot Meunier et un peu de Chardonnay, aux notes de pêche et de groseille, long, vif et corsé à la fois, d’une ampleur aromatique très séduisante. Excellent brut Millésimé 2003, de jolie robe dorée, qui allie richesse et persistance, aux connotations de pêche, de beurre frais, d’amande, avec une finale intense, subtilement épicée. Goûtez le brut Réserve, assemblage de trois cépages à dominante Pinot Meunier avec des vins de réserve en plus grande proportion, qui apportent puissance et présence fruitée.

    Michel GENET

    Michel GENET



    27, 29, rue des Partelaines
    51530 Chouilly
    Téléphone :03 26 55 40 51
    Télécopie : 03 26 59 16 92
    Email : champagne.genet.michel@wanadoo.fr
    Site : www.michelgenet.com

    Coup de cœur pour ce Champagne brut cuvée Esprit, un Grand Cru Blanc De Blancs, de robe jaune or, au nez de narcisse et de coing, avec une bouche très parfumée aux nuances florales et légèrement miellées, un vin riche et puissant, ample et soyeux, idéale au cours d’un repas. Ample, riche, distingué, le Champagne Grande Réserve Grand Cru 95 est une réussite, tout en charme, complexe, au nez de petites fruits frais (citron), très bien équilibré en acidité, de bouche suave comme le rosé brut, finement acidulé. Le brut Classique, d’une très belle expression, de mousse abondante, aux senteurs intenses, est à ouvrir sur des crevettes flambées.

    FANIEL-FILAINE

    FANIEL-FILAINE


    Patricia et Jean-Louis Faniel
    77, rue Paul-Douce
    51480 Damery
    Téléphone :03 26 58 62 67
    Télécopie : 03 26 58 03 26
    Email : champagne.faniel.filaine@wanadoo.fr

    Un domaine de 6,5 ha, qui existe depuis 1696. Beau Champagne cuvée Eugénie, une cuvée très bien dosée, fraîche, alliant finesse et structure, d’une bonne rondeur et au bouquet très floral, un vin savoureux et régulièrement réussi. Séduisant Champagne brut rosé, aux arômes de fruits rouges. Excellente cuvée Carte Verte brut, composée des 3 cépages à majorité de Chardonnay, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, dense et distinguée à la fois, bien séduisant, qui convient très bien à un saumon fumé. Le Champagne brut Millésimé 99 (65% Chardonnay), au parfum d’amande fraîche et d’agrumes mûrs, très frais, intense et ample, au nez complexe et persistant, associe puissance et distinction.
    LOMBARD et Cie LOMBARD et Cie

    LOMBARD et Cie


    Thierry Lombard
    1, rue des Cotelles - BP 118
    51200 Épernay
    Téléphone :03 26 59 57 40
    Télécopie : 03 26 54 16 38
    Email : info@champagne-lombard.com
    Site : www.champagne-lombard.com

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. “Cette vendange 2008, nous précise le sympathique Thierry Lombard, est miraculeusement belle ! Belle année, belle qualité, avec une forte acidité qui fera des Vins de belle garde. Les Vins clairs ont donné des Vins très droits avec une belle fraîcheur. Nous ferons un millésime 2008. Globalement, les quantités sont correctes, bien que plus faibles sur certains villages.” Ici, lors du pressurage des raisins, les premiers jus (la cuvée) et les tailles sont rigoureusement séparés; ces dernières n’entrent pas dans les assemblages, une petite quantité de vin rouge de Champagne est ajoutée au Chardonnay pour composer la cuvée. Les Vins sont “collés” (et non filtrés) et profitent d’un vieillissement sur lattes dans leurs caves pendant plus de 3 ans. Tout cela explique ce Champagne brut Premier Cru, majoritaire en Chardonnay, est tout en séduction, dense en bouche, avec des notes de noisette et d’abricot confit, ample, de mousse crémeuse, très agréable sur une cuisine légèrement relevée. Beau Champagne brut Premier Cru millésime 2002, une cuvée tout en harmonie, parfumée, associant puissance, distinction, persistance, tout en arômes, de bouche mûre et crémeuse, idéale sur une langouste. Le Champagne brut rosé, à la robe saumonée très pâle présente un nez délicat dans lequel on retrouve l’élégance et la fraîcheur du Chardonnay, avec une touche de cerise complexe et fondue apportée par les Pinots. Des notes de cassis explosent en bouche. Parfait au cours d’un repas composé de viande blanche, ou un dessert, comme un gratin de fruits rouges. À la suite, le brut est ample, très fruité au nez comme en bouche, très fin, subtil et persistant, de très jolie mousse, régulièrement réussi, ce qui n’est pas si courant. La cuvée Tanagra, un assemblage de grands blancs (60%) et de Pinots, élevée pas moins de 7 ans sur lattes, développe en bouche des arômes puissants de fruits frais, avec une touche épicée, un Champagne ample et parfumé en finale qui allie agréablement rondeur et vivacité, de mousse légère au cordon persistant. Son Champagne Médot Grand Cru Blanc De Blancs est tout en bouche comme le brut Centenaire Royal, finement épicé, de belle mousse légère et crémeuse, d’une finale florale très élégante, à déboucher sur un saumon ou une cuisine raffinée. Excellent brut rosé, suave, un Champagne vineux et fin à la fois, tout en harmonie, tout en persistance aromatique (mûre, rose, cannelle...). Le tout bénéficie d’un remarquable rapport qualité-prix-plaisir.

     

    Sur une entrée légère (terrine de poissons, crustacés...), des vins blancs de Loire :

    Domaine MARDON

    Domaine MARDON

    (QUINCY)
    Hélène Mameaux-Mardon
    40, route de Reuilly
    18120 Quincy
    Téléphone :02 48 51 31 60
    Télécopie : 02 48 51 35 55
    Email : contact@domaine-mardon.com
    Site : www.domaine-mardon.com

    Une exploitation familiale (5 générations de vignerons) de 15 ha dont 12 en production de Sauvignon, d’âge moyen de 25 ans (certaines vignes ont 60 ans). Les sols sont composés d’alluvions anciennes sablo-graveleuses sur calcaires et d’argiles lacustres du Berry. Le Quincy 2007 est très réussi, de bouche puissante, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), un vin riche et très harmonieux en bouche, d’un bon équilibre. Beau 2006, au nez fleuri, suave et puissant, d’une très belle persistance aromatique en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, très bien équilibré en finale.
    Domaine de la TOURLAUDIÈRE Earl Petiteau Gaubert

    Domaine de la TOURLAUDIÈRE Earl Petiteau Gaubert

    (MUSCADET)
    Roland Petiteau et Jeanine Gaubert

    44430 Vallet
    Téléphone :02 40 36 24 86
    Télécopie : 02 40 36 29 72
    Email : vigneron@tourlaudiere.com
    Site : www.tourlaudiere.com

    Au sommet, bien entendu. Remarquable Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie 2007, médaille d’Argent à Paris et à Nantes et également prix des Vinalies 2008, un vin séduisant par son nez de fruits frais et de bruyère, tout en finesse, très charmeur, d’une belle harmonie au nez comme en bouche, vraiment très réussi. Beau Schiste de Goulaine 2002, dense, aux connotations subtiles de fumé et de fleurs blanches, très équilibré, alliant souplesse et vivacité en bouche. Excellent Cabernet franc Marche de Bretagne rouge 2005, de couleur grenat, très bien équilibré, au nez de cerise confite.
    Domaine CHARBONNIER

    Domaine CHARBONNIER

    (TOURAINE)
    Gaec Charbonnier Daniel, Michel et Stéphane
    4, chemin de le Cossaie
    41110 Châteauvieux
    Téléphone :02 54 75 49 29 et 06 14 70 95 44
    Télécopie : 02 54 75 40 74
    Email : dms.charbonnier@wanadoo.fr

    Troisième génération de vignerons. Coup de cœur pour le Touraine Chardonnay 2007, riche au nez comme en bouche, aux arômes de fruits secs (noisette) et de fleurs, charmeur, intense et gras comme nous les aimons. Le Touraine Sauvignon 2007, d’une belle harmonie, tout en finesse, est ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche parfumée et suave, une réussite comme le Touraine Cot 2006, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez de cassis et d’épices, parfait sur les rillons. Le Touraine cuvée Prestige 2006, avec ce nez intense de fruits rouges frais, bien équilibré, est un vin dominé par la souplesse.
    Patrick COULBOIS

    Patrick COULBOIS

    (POUILLY-FUMÉ)

    Les Berthiers
    58150 Saint-Andelain
    Téléphone :03 86 39 15 69
    Télécopie : 03 86 39 12 14
    Email : patrick.coulbois@wanadoo.fr
    Site : www.patrick-coulbois.fr

    Valeur sûre. Ce vigneron a créé son domaine en 1974 (9 ha dont 8,30 ha de Pouilly-Fumé et 0,70 ha de Pouilly-sur-Loire). Superbe Pouilly-Fumé Les Cocques 2007, issu des coteaux à silex de la colline de Saint-Andelain provenant de sols d’argile et de silex qui se trouvent au sommet de la butte de Saint-Andelain. Ce vin est très racé, marqué par son terroir qui lui transmet des notes minérales, aux accents d’agrumes et de fleur blanche, de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme, très parfumé en bouche, d’une jolie finale au palais. Le Pouilly-Fumé 2007, issu du terroir d’argile à silex des coteaux de Saint-Andelain avec ces notes subtiles d’agrumes et d’aubépine, est un vin tout en bouche, tout en typicité, alliant saveur et distinction.
    Domaine Jean TEILLER

    Domaine Jean TEILLER

    (MENETOU-SALON)
    Jean-Jacques Teiller et Patricia Luneau
    13, route de la Gare
    18510 Menetou-Salon
    Téléphone :02 48 64 80 71
    Télécopie : 02 48 64 86 92
    Email : domaine-teiller@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domaineteiller
    Site : www.domaine-teiller.fr

    Une exploitation familiale créée dans les années 1950, 15 ha de vignes dont l’âge moyen est de plus de 20 ans. Beau Menetou-Salon blanc 2007 qui associe élégance et charpente, finesse et densité, de robe brillante, de bouche généreuse avec des notes de fruits secs (noix), un vin très parfumé idéal sur un soufflé au fromage. Excellent Menetou-Salon rouge 2007, où dominent des notes de griotte et d’épices, un vin de structure harmonieuse, bien ferme en bouche. Très joli Menetou-Salon rosé 2007, un vin charmeur, avec un fruité tout en finesse (fraise des bois mûre), ample, coloré et riche, très parfumé en finale.

    Sur une viande blanche, des rouges ronds et parfumés :

     

    Alain MICHAUDBROUILLY Alain MICHAUD

    Alain MICHAUD

    (BROUILLY)
    Alain Michaud
    Beauvoir
    69220 Saint-Lager
    Téléphone :04 74 66 84 29
    Télécopie : 04 74 66 71 91
    Email : alain.michaud17@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/alainmichaud
    Site : www.alain-michaud.fr

    Au sommet. Domaine de 13 ha dont 9 en appellation Brouilly, constitué pour 70 % par des vignes de plus de 50 ans. Beau Brouilly 2007, charmeur, charnu, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille...), d’une belle finale en bouche, de très bonne évolution. Le 2006, d’une robe rouge cerise limpide, est un vin au nez puissant de framboise, riche, structuré, d’une belle persistance aromatique en finale, un vin aux tanins mûrs mais bien présents, d’excellente évolution, qui demande une cuisine riche. Le Morgon 2006 (2,50 ha, vignes anciennes de 45 ans sur les coteaux) est de couleur prononcée, aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, de bonne bouche, un vin riche et dense, qui mérite un peu de patience pour profiter de son potentiel. Le Beaujolais rosé 2006 (2000 bouteilles seulement) est gourmand et fruité, parfait sur les charcuteries lyonnaises. Goûtez leur nouveau produit “La Gamaysienne”, un étonnant pétillant rouge léger à faible taux d’alcool, très fruité, qu’ils élaborent eux-mêmes dans leur chai. Un vin qui est le fruit d’un travail méticuleux, la prise de mousse étant réalisée en bouteilles avec un dégorgement traditionnel, un produit idéal à l’apéritif ou sur un dessert. Beau rapport qualité-prix-plaisir, ce qui ne gâte rien.
    Domaine du PIALENTOUGAILLAC Domaine du PIALENTOU

    Domaine du PIALENTOU

    (GAILLAC)
    Jean et Kai Gervais

    81600 Brens
    Téléphone :05 63 57 17 99
    Télécopie : 05 63 57 20 51
    Email : domainepialentou@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainepialentou
    Site : www.domainedepialentou.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est situé sur les terrasses de la rive gauche du Tarn, à deux pas de la charmante cité Renaissance de Gaillac. Après un important programme de modernisation et avoir obtenu la certification Qualenvi des Vignerons Indépendants en 2002, le domaine a demandé en 2007 sa reconversion en bio. Beau Gaillac Les Gentilles Pierres rouge 2006 (Syrah, Merlot, Cabernet-Sauvignon et Braucol), de couleur bien soutenue, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez subtil dominé par les petits fruits noirs bien mûrs (cassis, cerise noire), développant une bouche harmonieuse. Le 2005 est puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et des arômes de petits fruits rouges intenses (cassis, cerise), d’une jolie finale (le 2004 est parfait en ce moment). Excellent Gaillac Les Gentilles Pierres blanc sec 2007 (Sauvignon prédominant et Mauzac), de robe brillante, au nez de pomme et de tilleul, avec une bouche qui s’impose tout en finesse, des nuances de noix fraîche et une finale suave très agréable. À la suite, le Gaillac Nuances de Cocagne rouge 2005, parfumé, aux senteurs de griotte et d’épices, aux tanins équilibrés et mûrs, de bouche ample, à déboucher sur un rôti. Le Nuances de Cocagne blanc 2007 (50% Sauvignon et 50% Mauzac), issu d’une macération pelliculaire, est un vin de belle robe, au nez de noisette. Très séduisant et vif, Nuances de Cocagne rosé 2007, issu d’une saignée des Syrah et Duras (et une pointe de Merlot ), parfumé, avec des connotations de rose et de bruyère, très agréable, rond et frais, un vin à déguster sur une terrine de lapin.
    Domaine des ROY

    Domaine des ROY

    (TOURAINE)
    Anne-Cécile Roy
    3, rue Franche
    41400 Pontlevoy
    Téléphone :02 54 32 51 07
    Télécopie : 02 54 32 51 07
    Email : domaine-des-roy@wanadoo.fr

    Domaine familial de 9 ha, planté sur un sol d’argile à silex. Vignoble contrôlé et certifié par Écocert, rendements maîtrisés. Sous la houlette d’Anne-Cécile Roy, œnologue, on goûte ce Touraine Gamay 2006, de couleur grenat, charnu mais tout en fraîcheur, le Touraine Côt-Malbec 2006, harmonieux, de bouche dense, aux tanins bien fondus, où s’entremêlent des notes de fruits mûrs et de réglisse. Le Touraine blanc Les silex 2006 allie souplesse et vivacité, un vin d’une belle acidité, au nez floral de sureau et d'acacia, associés à des notes d'agrumes, parfaitement équilibré entre le gras et la fraîcheur. Excellente Méthode Traditionnelle Fines Bulles de Touraine brut, tout en charme, au nez de fruits frais (citron), très harmonieux comme ce Touraine Cabernet 2006, typé et classique, tout en bouche.
    Château de CRAIN

    Château de CRAIN

    (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Famille Fougère

    33750 Baron
    Téléphone :05 57 24 50 66
    Télécopie : 05 57 24 14 07
    Email : fougere@chateau-de-crain.com
    Site : www.chateau-de-crain.com

    Le Château de Crain a été bâti au XIIIe siècle par le roi Edouard IV d’Angleterre; c’est l’un des plus vieux châteaux féodaux d’Aquitaine. Le Bordeaux Supérieur 2006 (57% Merlot, 27% Cabernets et 16% Malbec) est très harmonieux, complet, tout en subtilité, au nez intense de pruneau et d’humus, un vin qui se goûte très bien aujourd’hui, de bonne garde. Le 2005 est charpenté, aux notes de fruits cuits (groseille, fraise des bois), fondu mais puissant en bouche, avec ces nuances de cassis et d’épices, associant rondeur et structure. Beau 2004, de bouche parfumée, riche et fondue à la fois, où se mêlent la framboise et l’humus, aux tanins soyeux. Le 2003 poursuit son évolution, un vin de couleur intense, charnu, d’une jolie rondeur et persistance, aux notes de groseille et de cerise mûres. Remarquable Entre-Deux-Mers, issu d’une macération pelliculaire courte, puis d’un élevage sur lies, à la robe brillante d’un beau jaune vert, au nez subtil dominé par des nuances de pamplemousse et de petits fruits secs, bien suave en bouche, bien équilibré en acidité.

    Château de la BRUYÈREMÂCON Château de la BRUYÈRE

    Château de la BRUYÈRE

    (MÂCON)
    M. et Mme Borie

    71960 Igé
    Téléphone :03 85 33 30 72
    Télécopie : 03 85 33 40 65
    Email : chateaulabruyere@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudebruyere

    Au sommet de leur appellation. Le Château s'élève sur une légère éminence placée entre 2 montagnes avec échappée de vue au midi. Il se compose de 2 corps de logis adossés l'un contre l'autre. C'est un petit fief situé sur la commune d'Igé, dans l'ancienne paroisse de Dommange. Ce joli vignoble du Mâconnais est implanté sur des coteaux calcaires et très ensoleillés. Vieilles vignes et rendements limités garantissent des vins de qualité. La vinification est traditionnelle, le raisin à maturité est récolté à la main en majorité, l'élevage se fait en fûts de chêne. “Concernant le millésime 2008, nous précise Paul-Henry Borie, les blancs ont une bonne acidité, un peu trop, ce sera un millésime de garde. La quantité est très infèrieure pour les rouges de Pinot, mais la qualité est comparable au 96. Une bonne maturité grâce à la fin septembre sèche et ensoleillée.” On se fait donc plaisir avec le Mâcon-Igé Vieilles vignes rouge 2007, élevé en fûts de chêne, riche en couleur comme en arômes (griotte, violette, humus), de structure élégante et corsée. Le 2006, de belle robe grenat, structuré, au nez persistant où dominent des notes de cerise et de sous-bois, est un vin particulièrement réussi, parfait sur une daube. Le 2005, au nez très caractéristique de cassis mûr, associe rondeur et structure, aux tanins savoureux, d’une belle complexité en bouche où s’harmonisent le cassis, la cerise et les sous-bois, un vin d’excellente évolution comme en atteste ce Mâcon-Igé rouge 2003, qui a obtenu et mérité une médaille d’Or au Burgondia, au nez dominé par les petits fruits rouges cuits (griotte, pruneau), de belle robe soutenue, un vin avec une charpente très harmonieuse. Le Mâcon Igé blanc Vieilles vignes 2007, un pur Chardonnay, très agréable, est subtilement bouqueté, à la fois vivace et souple, un vin floral, harmonieux, de bouche ample aux notes d’aubépine et de pomme, à déboucher sur un sandre. Le Bourgogne blanc 2006, élevé en fûts de chêne, est de bonne bouche, avec des nuances de chèvrefeuille. Excellent Bourgogne rosé, régulièrement réussi comme le Crémant de Bourgogne brut, Tastevinage 2008, un vin tout en subtilité, de mousse crémeuse, une cuvée parfumée, légère et ronde à la fois, charmeuse, le tout à des prix défiant toute concurrence.

    Sur des viandes rouges, des vins plus costauds :

     


    Clos BELLEFOND

    Clos BELLEFOND

    (SANTENAY)
    Domaine Louis Nié Gérant : Bernard Chapelle
    2, route de Chassagne
    21590 Santenay
    Téléphone :03 80 20 60 29
    Télécopie : 03 80 20 65 92
    Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
    Site : www.louis-nie.com

    Au sommet. Domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole, ce qui est une excellente idée. Superbe Santenay Clos Bellefond rouge 2005, issu de sols pauvres d’une ancienne carrière, puissant et coloré, très typé, très équilibré, aux tanins fermes mais soyeux également, tout en parfums dominé par les fruits rouges et l’humus, de très bonne évolution. Le 2004 se goûte particulièrement bien, très fin mais riche en arômes de fruits macérés, de bouche suave comme le 2003, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre, ample, très persistant, très délicat, avec des tanins souples et riches à la fois. À ses côtés, le Santenay Premier Cru La Comme 2003 est d’un joli rouge foncé, aux notes de réglisse et de griotte, associant structure et finesse, gras et savoureux, de bouche persistante, un vin d’excellente garde (les 2001 et 1999 sont remarquables aujourd’hui). Beau Chassagne-Montrachet rouge Premier Cru Morgeot 2005, un vin très typé, issu de terres profondes et argileuses, parfumé (prune et cannelle), aux tanins savoureux, de bouche subtile, aux notes de de fruits rouges, d’humus et de réglisse. Le Volnay-Santenots Premier Cru 2005, est riche au nez, avec ces connotations subtiles. Le Pommard Premier Cru La Platière 2005, issu de sols caillouteux, est de belle robe intense, aux notes puissantes de fruits rouges, complet comme le Santenay Premier Cru Passetemps 2004, un vin aux tanins soyeux, solide, de bouche chaleureuse.
    Château REDORTIERBEAUMES DE VENISE Château REDORTIER

    Château REDORTIER

    (BEAUMES DE VENISE)
    Famille de Menthon

    84190 Beaumes-de-Venise
    Téléphone :04 90 62 96 43
    Télécopie : 04 90 65 03 38
    Email : chateauredortier@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauredortier

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Superbe Beaumes-de-Venise rouge 2005, un vin savoureux, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs (cerise, prune) et le poivre, d’une belle complexité aromatique, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux, de très bonne garde. Beau Gigondas rouge 2005, un vin racé comme on les aime, un vin avec des notes de cerise cuite et de cuir, puissant, de couleur intense, aux tanins riches et soyeux à la fois, une finale longue subtilement poivrée, d’excellente évolution. Goûtez leur excellent Vin de Pays de Vaucluse rouge La Grange de Redortier 2006, un vin très bien élevé, tout en arômes, très abordable. Goûtez le très bon Côtes-du-Ventoux Côté Suzette 2007, au nez à dominante de fruits frais et d’humus, riche et subtil, de bouche dense. À la suite, le Vin de Pays de Vaucluse rosé La Grange de Redortier 2007, tout en fraîcheur persistante, complexe et rond, très charmeur. Le Beaumes-de-Venise rouge cuvée Prestige Sébastien 2004, un vin avec des senteurs subtiles et intenses d’humus et de fruits rouges surmûris, ferme et riche, tout en bouche, est toujours parfait sur une daube. Le CDR rouge Côté Dentelles 2007, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, est classique, de teinte grenat. Très réussi CDR blanc Côté Dentelles 2006, où s’entremêlent des nuances d’amande, de robe jaune clair, tout en finesse et en arômes. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.
    Château LESTAGE-DARQUIER

    Château LESTAGE-DARQUIER

    (MOULIS)
    Brigitte et François Bernard
    42, Chemin de Giron
    33480 Moulis-en-Médoc
    Téléphone :05 56 58 18 16
    Télécopie : 05 56 58 38 42
    Email : chateaulestagedarquier@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulestagedarquier

    Le vignoble de 8 ha est situé sur la croupe graveleuse Ouest du Grand Poujeau et bénéficie aussi d'une très grande qualité de terroir. Qualification Agriculture Raisonnée et certification Terra Vitis depuis 2004. Après une vendange manuelle et des tris sévères, les vinifications sont très bien maîtrisées (contrôle des températures, remontages journaliers par pompage lent avec petit débit, cuvaisons longues de 21 jours, débourbages avec aération…). Cela explique ce beau Moulis Cru Bourgeois Terra Vitis 2006 (50% Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot noir, 5% Cabernet franc et Petit Verdot), élevé en barriques (renouvelées par 1/3 tous les 3 ans, élevage entre 8 et 12 mois selon les millésimes, le reste du temps en cuves inox), ample, de couleur profonde, un vin avec beaucoup de structure, au nez subtil et épicé, velouté, persistant et très aromatique. Le 2005 est de couleur soutenue, riche et structuré, au nez caractéristique de cannelle et de fruits rouges frais, de bouche marquée par des notes de sous-bois et de fruits très mûrs, d’une belle charpente. Le 2004 est riche au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé comme il se doit, un vin bien charpenté, bien charnu. Le 2003 est complexe, avec des arômes de sous-bois et de groseille, gras, aux tanins savoureux. Excellent 2002, aux notes de cassis, de pruneau et d’épices, un vin plein de matière, tout en bouche.
    Clos TRIMOULETSAINT-ÉMILION Clos TRIMOULET

    Clos TRIMOULET

    (SAINT-ÉMILION)
    Guy, Alain et Joël Appollot

    33330 Saint-Émilion
    Téléphone :05 57 24 71 96
    Télécopie : 05 57 74 45 88
    Email : clostrimoulet@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. “Le 2007 est un millésime miraculeux, nous précise Alain Appollot, la nature a été généreuse avec nous. Nous avons commencé les vendanges fin septembre pour finir mi-octobre, l’état sanitaire était très satisfaisant, il faisait très beau donc nous avons ramassé des raisins à parfaite maturité, en prenant notre temps. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apportés à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des Vins très fruités, d’un bel équilibre, des Vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utiliser de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les Vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.” On le voit bien avec son très beau Saint-Émilion GC 2006, marqué par des notes de fruits noirs très mûrs et des touches finement boisées, de bouche suave, qui développe des tanins fondus et structurés. Remarquable 2005, dense, encore fermé, un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, charpenté, alliant structure et velouté en bouche, d’excellente évolution. Le 2004, médaille de Bronze 2007, un grand classique libournais, assez souple, est d’un beau rouge profond, légèrement boisé pour maintenir un bel équilibre et d’une grande finesse, une belle rondeur, avec des notes de fruits mûrs, pas spécialement de grande garde, un vin plaisir tout en “dentelle”. Superbe 2003, médaille d’Argent, d’un beau rouge sombre soutenu, coloré, dense, au bouquet subtil où dominent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2002, médaille d’Or, est une réussite, de belle robe soutenue, aux tanins riches, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, de très bonne évolution. Le 2001 est remarquable, très élégant, avec des tanins intenses et savoureux. Le 2000 est un grand millésime, de robe profonde, au nez très expressif de fruits, de bouche charnue, très équilibrée entre puissance et fraîcheur, de garde. Goûtez aussi leur Montagne Saint-Émilion Château Chevalier Saint-Georges 2005, d’une belle structure, un bel équilibre, un vin avec des arômes fruités, très agréable à déguster dès à présent.
    Château FAMAEY

    Château FAMAEY

    (CAHORS)
    Luc Luyckx et Marc Van Antwerpen
    Les Inganels
    46700 Puy-L’Évêque
    Téléphone :05 65 30 59 42 et 06 77 85 94 96
    Télécopie : 05 65 30 50 53
    Email : chateau.famaey@wanadoo.fr
    Site : www.chateaufamaey.fr et www.masdemartin.com

    Un remarquable Cahors Fût de Chêne 2005, 80% Malbec, 15% Merlot et 5% Tannat, élevage durant 14 mois en fûts (neufs à 30 % et 70 % d’un an), un beau vin dense, de teinte grenat, typé, alliant finesse et concentration, au nez très complexe (mûre, violette, cassis), de bouche remarquable aux nuances de fumé, un vin ample, d’une belle finale. Le Cahors cuvée X 2004, vendanges manuelles, sélection parcellaire sur des vignes à faibles rendements, élevé 24 mois en fûts de Chêne neufs à 70%, est une réussite, de robe pourpre soutenue, avec une structure solide en tanins, aux arômes de baies rouges très mûres et de musc, persistant, tout en bouche, avec une finale d’arômes intense.

     

     

  • Pin it!

    Sélection du Mercredi : 10 vins à ne pas manquer

    Sélection du Mercredi : 10 vins à ne pas manquer

    À l’époque où certains prix ne correspondent plus à rien, il devient indispensable de “situer” le marché des vins vendus en France, région par région, appellation par appellation, afin de pouvoir visualiser immédiatement le prix des vins, et pouvoir se référer directement aux prix pratiqués chez les producteurs, où il est toujours conseillé d’acheter son vin directement. À noter que ces fourchettes de prix prennent en compte le marché de base de ces appellations, prix départ propriété, dans les millésimes récents, l’excep­tion confirmant la règle, sans tenir compte de la marge des revendeurs et surtout, hélas, des restaurateurs (de 4 à 7, et beaucoup plus, parfois), chez lesquels il vaut mieux s’abstenir de passer commande. Trois choses sont à retenir :

    - On se rend compte que dans des appellations très abordables (de 7 à 10 €), on trouve de tout, aussi bien des crus qui bénéficient d’un excellent rapport qualité-prix que des vins d’une même appellation qui, faute d’image de marque (et de qualité) cohérente, peuvent passer du simple au double, les vins les moins chers n’étant pas les meilleurs “locomotives” de ces appellations (Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Languedoc, Provence…). Pour ceux-là, il semble urgent de régulariser le marché, en intervenant sur le plan qualitatif comme sur celui de l’image de marque, tant au niveau du négoce que de la propriété, voire de la grande distribution. Certains responsables actuels en ont conscience, d’autres non. Il est évident qu’un Corbières (ou Bordeaux) à moins de 4 € n’est pas comparable qualitativement à un excellent Corbières (ou Bordeaux) à 8 €. Il est tout aussi évident qu’un mauvais Bordeaux à 3 € ne vaut même pas son prix. Attention à des prix inexcusables atteints aussi bien par des appellations moyennes que dans les plus prestigieuses pour des micro-cuvées “fabriquées”.

    - Certains prix sont surprenants (dans le bon sens). Des vins des “satellites” de Saint-­Émilion, des Graves, des Côtes de Bordeaux, des Gigondas…, dans une fourchette de prix de 8 à 12 €, ce n’est pas bien cher. Il en va de même pour d’autres appellations (Bourgueil, Cahors, Madiran, Chinon, Gaillac, Quincy, Brouilly, Côtes-du-Rhône-Villages, Reuilly, Corse, Fleurie, Chinon, Loupiac, Saumur-Champigny…), où les meilleurs vins sont souvent sous-payés (vous avez bien lu). Inversement, d’autres prix sont très surprenants et trop “élevés” (toutes proportions gardées) dans de nombreuses régions et/ou appellations (Languedoc, Bouzy, Provence, Tavel, “simples” AOC de Bourgogne, Médoc, Libournais…). Leur point commun : l’importance du tourisme dans leur région, et une clientèle qui, bien souvent, n’est pas réellement informée des équivalences de prix. L’exportation peut aussi expliquer l’exagération des prix. Bien sûr, dans chacune de ces régions citées, il existe des vins qui méritent largement leur prix : ils sont dans le Guide.

    - Quelques très grands vins ne sont pas si chers que cela, tant en Bourgogne qu’à Bordeaux, dans le Rhône, ou en Vendanges Tardives (Sauternes, Alsace, Loire, Sud-Ouest), d’autant plus si l’on fait intervenir le facteur rareté (tout particulièrement en Bourgogne ou en Sauternais). S’offrir un Meursault Premier Cru pour 30 € (et plus), ou un très Grand Cru Classé de Bordeaux pour 50 €, c’est tout à fait compréhensible, à l’époque où d’autres vins à la mode parviennent à des prix prohibitifs. Il suffit de prendre en considération leur potentiel qualitatif dans le temps et leur grande histoire vinicole pour s’en persuader. En fait, pour les très grands crus, au-dessus d’un prix “compréhensible” (100 €), il est difficile de parler “qualité-prix”, la mode (outrancière, parfois, notamment sur des micro-cuvées ou grâce à une note bienveillante) intervenant alors, et l’on entre aussi pour d’autres dans le domaine du luxe. Bien entendu, la renommée n’est pas obligatoirement synonyme de grande qualité, et certaines sont galvaudées. Et les vins changent selon leurs propriétaires : il faut toujours remettre en question l’évolution des crus en fonction du talent de l’homme qui les élève et de son aptitude à accéder au sommet de son appellation.

     

    Exploitation familiale de 9,60 ha, située au cœur du cru Brouilly. Un terroir à dominante granitique, allié au cépage Gamay noir à jus blanc confèrent à ce vin sa finesse. Le Côte-de-Brouilly 2005 élevé plusieurs mois en fûts de chêne (vendange manuelle), de robe pourpre, est souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), légèrement épicé. Le Brouilly 2007, aux notes de violette, de framboise et de sous-bois, est parfait sur un jambon de pays. Beau Brouilly 2006, de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), développe ampleur et rondeur, un vin légèrement poivré en finale.
    DOMAINE DE LA SANGLIERE
    COTES-DE-PROVENCE
    Tout commence en 1980 lorsque François Devictor, Ingénieur Agronome décide de s’installer en Provence pour y produire de grands vins. Son choix se porte sur le Domaine de La Sanglière situé en bord de mer dans l’exceptionnel site classé du Fort de Brégançon. Sur une surface de 42 ha, tout est alors mis en œuvre pour une qualité optimale : nivellements, plantations et construction d’une cave, la production de blancs, rosés et rouge en appellation Côtes de Provence peut alors commercer. Dans la lignée du travail de leur père, c’est à présent une 2e génération de vignerons, Rémy et Olivier Devictor qui dirigent le domaine. Le site est protégé par le conservatoire du littoral. Ce sont actuellement 20 ha qui sont en production. Très séduisant Côtes-de-Provence blanc cuvée Spéciale 2007 (les raisins sont récoltés la nuit pour préserver leur fraîcheur), qui allie nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par ces notes de fleurs blanches, très bien vinifié, de bouche persistante avec une finale fondue et particulièrement savoureuse. Le Côtes-de-Provence rouge cuvée Spéciale 2007 (assemblage des 3 cépages, Syrah, Grenache et Cinsault, avec une majorité de Syrah) est un vin marqué par des notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, d’une belle couleur grenat pourpre, alliant charpente et souplesse en bouche. Beau Côtes-de-Provence cuvée Prestige rosé 2007, d’une couleur très délicate, un vin très fin, sec et gras à la fois, avec une belle robe rose pivoine et des arômes fins de fruits frais qui développent au palais beaucoup d’élégance, tout en bouche. À leurs côtés, ce Côtes-de-Provence rosé cuvée S 2007, au fruité concentré, avec des nuances de pêche, d’abricot et une note épicée, un vin qui demande une cuisine raffinée. Goûtez encore le Côtes-de-Provence rouge gamme S 2006, au nez dominé par la groseille et des senteurs subtilement épicées, de bouche puissante et persistante.

    Domaine familial depuis 4 générations. L'exploitation assume la gestion complète de 4 ha de Sauvignon, 4 ha de Pinot noir et 2 ha de Pinot gris. La culture se fait de façon traditionnelle : buttage, débuttage, incorporation de fumier naturel. Le Domaine vous propose de Reuilly Sauvignon blanc 2007, de robe pâle, brillante et limpide, très agréable, qui associe la fraîcheur à l’élégance, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de fleurs blanches comme ce rosé Pinot gris 2007, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois, à ouvrir sur des mets épicés. Le Reuilly Pinot noir est de belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de violette et de mûre.
    Le Tuquet et son Vignoble figurent déjà sur les cartes royales de belleyme au début du XVIIIe siècle. La chartreuse fut construite vers 1730 (façade sud de Victor Louis). Dans la première édition du Féret (Ch. Cocks 1868) Le Tuquet est classé premier vin de la commune de Beautiran, ce qui sera confirmé par les éditions successives jusqu'à aujourd'hui. A la fin du XIXe siècle, le domaine appartient à la famille du Père de Foucauld qui y séjournera à plusieurs reprises avant son départ pour le Maroc. Il a appartenu ensuite à une grande maison du négoce bordelais, puis fût racheté en 1963 par la famille Ragon, actuellement propriétaire. D'importants travaux ont été faits dans les chais en 1991 : 3 200 hl de cuverie inox supplémentaires, construction d'un nouveau chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage. Faites-vous plaisir avec ce superbe Graves rouge, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme, de garde. Très joli Graves blanc, bien typé par son Sémillon (95%), bien fruité, au nez de petits fruits frais, régulièrement charmeur.
    Le domaine Aux Moines est situé à La Roche aux Moines, superficie de 8 ha en Chenin et 0.80 ha en Cabernet pour notre Anjou village. Du moyen âge à la révolution ce domaine viticole a appartenu aux moines de Saint-Nicolas d’Angers, puis revendu comme bien national. Il connut divers propriétaires dont M. Benz des automobiles en 1926. Nous en sommes propriétaires depuis 1981, elle ne comptait alors plus que 4 ha de vignes. Nous avons apporté la parcelle que nous possédions sur la Roche aux Moines et nous avons acquis petit à petit d’autres parcelles toujours situées à La Roche aux Moines. Dès 1982 nous avons planté certaines parcelles, en gardant les vieilles vignes, et nous avons toujours pratiqué une culture raisonnée en enherbant tous les rangs de vigne. Nous avons rénové le chai en l’équipant de cuves Inox thermorégulées. Le parc à fûts de 400 litres est renouvelé tous les ans, mais notre objectif est plus de faire ressortir le terroir schisteux et le fruit du Chenin que le bois. C’est Tessa, ma fille, œnologue, qui vinifie seule à la cave dans la continuité de l’esprit maison : un vrai vin au féminin. Le Savennières 2006, au nez subtil, d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits frais (abricot) et d’amande, est un vin d’une belle persistance en finale.
    Le domaine compte 16,4 ha de vignes (13,3 en Sauternes et 3,10 en Graves) et vous propose un excellent Sauternes 2002, au nez à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, un vin tout en finesse, de bouche pleine, d’une longue finale. Le 2003, puissant, tout en arômes (pain brioché, citronnelle), est un vin racé, riche et complexe, très persistant, d’une grande onctuosité. Le Graves rouge Château La Mourasse 2007, de robe pourpre foncé, au nez de fruits noirs, cacaoté avec des notes d’amandes grillées, une bouche ample et bien structurée, à aérer avant dégustation, d’une très bonne perspective d’évolution. Découvrez le Sauternes 2005, d'une robe jaune doré, au nez de miel d'acacia et d'abricot confit, d'un bon équilibre en bouche, frais au palais, complexe en finale.

    Beau domaine de 50 ha de vignes, nichées sur les coteaux de Mezzavia, fleuron de la viticulture insulaire. Ce vieux domaine (les premières vignes y furent plantées au XVIème siècle) a été totalement restructuré en 1965 par le Comte de Poix-Peraldi, père de l’actuel propriétaire. Il est actuellement le plus important vignoble de l’appellation contrôlée « Ajaccio ». Le domaine vous propose ce remarquable Ajaccio Comte Peraldi rouge 2005, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, garrigue, poivre), légèrement épicé en bouche comme il se doit, de très bonne évolution. Belle cuvée Clos du Cardinal rouge 2003, issue de Sciacarello, élevée en fûts, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, charnu et complet, de très bonne évolution, à déguster sur un civet. Excellent Comte Peraldi rosé 2006, avec des notes de rose et de mûre, un vin friand et légèrement épicé, de bouche persistante, idéal sur des mets épicés, de bouche complexe comme ce blanc 2005, au nez minéral où dominent les agrumes et les petits fruits secs, ample et bouqueté, de bouche épicée et dense. Le blanc 2007, finement bouqueté, est de bouche fraîche et tendre, au nez subtil (fleurs blanches, amande, pomme), tout en rondeur et persistance, avec une note de fraîcheur très agréable au palais, s’allie parfaitement avec un bar au fenouil.
    Fondé en 1946 par René Gouron, le DOMAINE se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 80. Désormais, ce sont les petits enfants LAURENT et STEPHANE qui vinifient et commercialisent ensemble les 28 hectares que compte la propriété familiale. Classé en Appellation CHINON Contrôlée le DOMAINE GOURON est morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaire et argilo-siliceux, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruité en plaine et corsé sur les coteaux. Toute l’année un travail important est accordé à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de notre environnement. Nos vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété. Excellent Chinon La Croix Boisée 2005, au nez de framboise, alliant puissance et souplesse en bouche, charpenté, complexe, très riche. Beau Chinon cuvée Vieilles Vignes, issu de sols argilo-calcaires et argilo-siliceux (vignes de 45 ans et plus, cuvaison longue et élevage 12 mois en fûts de chêne), charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, d’excellente garde. Savoureux Chinon 2007, un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine, ample et veloutée, d’une belle charpente.
    DOMAINE DE MENARD
    COTES-DE-GASGOGNE
    Une passion de la vigne transmise depuis 3 générations de père en fils et fille. En 1920, Jean François Morel, fils de viticulteurs suisses, arrive dans le Gers et s’installe sur un domaine viticole : il acquiert le Domaine de Ménard en 1938 qui comprend alors 10 ha de vignes. Denise sa fille et son mari Jean Jegerlehner s’installent sur le domaine en 1960, et leur passion commune de la vigne va permettre d’édifier les chais et d’étendre le vignoble. Leur fils Philippe les rejoint et s’invertit à fond dans la bonne tenue du vignoble et du domaine. Mais la passion de la vigne et du vin gagne aussi Elisabeth leur fille (première œnologue du Tariquet), qui aidée de son mari Henry Prataviera va très vite faire évoluer le Domaine de Ménard qui comptent à ce jour 110 ha. Les premières bouteilles du Domaine de Ménard sont produites en 2002. Plus de 400000 cols ont été commercialisés en 2007 en Ménard, Haut Marine et Saveur Gascogne, en France et à l’étranger. Les vins sont très fruités et la richesse des terroirs permet de sortir chaque année de nouveaux vins comme en 2008 la « cuvée Marine » et « Première Gelée » qui représentent si bien la Gascogne. Les objectifs sont de séduire de nouveaux consommateurs et de leur faire découvrir et partager grâce à un bon rapport qualité-prix, le plaisir du vin.
    Le vignoble de 28 hectares est situé autour du château et bénéficie d¹une exposition plein sud. Les vignes très anciennes, certaines ont 40 ans sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L'encépagement est classique de l'appellation : 80% Sémillon et 20% Sauvignon. La propriété se situe à côté de la magnifique église romane du XIIe siècle de Loupiac. Le climat est idéal, avec ses brumes matinales et ses après-midi ensoleillés de l'automne, cela permet le développement du Botrytis Cinéréa. Dès qu'il fait son apparition, les vendanges sont faites dans la plus pure tradition : le raisin est cueilli exclusivement à la main, par tries successives, du début octobre jusqu'à la mi novembre. La vinification associant le savoir faire de 4 générations aux techniques modernes, produit un vin fin et très élégant, d'une belle couleur dorée, onctueux et très fruité avec des arômes complexes d'acacia et de pain grillé, de bouche suave, d'une grande fraîcheur, un vin d'excellente évolution qui bénéficie de deux années de vieillissement avant sa mise en bouteille. Ces vins frais et délicats, sont très bons à l'apéritif. Ils laissent la bouche fraîche pour déguster d'autres vins. Ils sont parfaits sur un foie gras, une volaille, une viande blanche, les fromages et les desserts aux fruits.

  • Pin it!

    Début de semaine, on prévoit son marché et on achète 10 bons vins pas chers

    Début de semaine, on prévoit son marché et on achète 10 bons vins pas chers : Graves, Corbières, Cahors, Juliénas, Crémant de Bourgogne Gaillac, Graves de Vayres, Mâcon, Chiroubles, Vins de Pays

    Château EUGÉNIECAHORS Château EUGÉNIE

    Château EUGÉNIE

    (CAHORS)
    Famille Couture
    Rivière-Haute
    46140 Albas
    Téléphone :05 65 30 73 51
    Télécopie : 05 65 20 19 81
    Email : couture@chateaueugenie.com
    Site : www.chateaueugenie.com

    Une propriété transmise de père en fils depuis 5 siècles. Le vignoble de 25 ha s’étend sur des terrasses, demi-coteaux et coteaux. Beau Cahors cuvée Réservée de l’Aïeul 2005 (85 à 90% Auxerrois et 10 à 15% Tannat, macérations longues de 20 à 25 jours en cuverie Inox, avec contrôle de la température et remontages programmés, puis élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, dont 1/3 en fûts neufs, pas de collage), un vin très coloré, de belle charpente, riche en matière, au nez complexe de fruits rouges macérés et de cannelle, fin et généreux à la fois, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants à Angers. Beau Cahors Haute Collection 2004, pur Auxerrois, élevé en fûts de chêne neufs durant 18 mois, qui associe concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des arômes de fruits mûrs, de bouche harmonieuse. Le Cahors cuvée Pierre le Grand 2005, très parfumé avec ces nuances de petits fruits noirs délicatement épicées, aux tanins structurés, ample et riche, est charnu comme on les aime, à savourer sur un caneton aux figues.

    Château BOURGUET

    Château BOURGUET

    (GAILLAC)
    Jean et Jérôme Borderies
    Les Bourguets
    81170 Vindrac-Alayrac
    Téléphone :05 63 56 15 23
    Télécopie : 05 63 56 15 23
    Email : chateaubourguet@orange.fr

    Toujours très bien classé, et c’est mérité. Un vignoble de 21,50 ha (4 générations). Terrain argilo-calcaire très caillouteux (moyenne d’âge des vignes de 40 ans). On y élève fort bien cet excellent Gaillac rouge 2006 (60% Braucol, 20% Duras, 10% Cabernet, 10% Syrah), un vin classique, intense et corsé qui allie charpente et finesse, avec ce nez complexe de cerise et de cuir, aux tanins riches et ronds à la fois. Le Gaillac blanc doux 2007, 100% Len de l’El, médaille d’Or à Paris, est un vin aux nuances de fleurs, de pêche et de noisette, de bouche puissante et raffinée, dense, tout en nuances aromatiques et suavité en finale, frais et persistant, parfait sur un foie gras comme sur un gâteau au chocolat.

    Château TOULOUZEGRAVES DE VAYRES Château TOULOUZE

    Château TOULOUZE

    (GRAVES DE VAYRES)
    Évelyne et Alain Cailley
    Rue de la Ruade - BP 28
    33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
    Téléphone :05 56 30 85 47
    Télécopie : 05 56 30 87 29
    Email : alaincailley@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze
    Site : www.chateauxcailley.com

    Domaine de 48 ha dont 25 de vignes. Un rapport qualité-prix exceptionnel pour ce Graves de Vayres rouge 2006 (75% Merlot et 25% Cabernets), au nez complexe et subtil à la fois, avec des notes de sous-bois et de prune mûre, de bouche ample et dense, de robe soutenue, un vin gras, tout en bouche. Superbe 2005, de robe soutenue, au nez très expressif de fruits, de bouche charnue, très équilibrée entre puissance et fraîcheur. Beau 2004, d’une couleur profonde, très riche et subtil à la fois, avec des tanins soyeux, une très belle finale en bouche, d’excellente évolution. Le 2003 a un nez puissant et délicat à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte), un vin qui commence à peine à se fondre. Goûtez le Bordeaux Supérieur Vieilles vignes Château Le Maine Martin (65% Merlot, 35% Cabernets), un vin au nez de petits fruits cuits, alliant puissance et souplesse, de robe grenat, très aromatique en bouche, aux tanins équilibrés. Le Bordeaux rosé Château Frégent est très agréable, de belle teinte, friand et franc, très fruité, parfait sur une cuisine légèrement épicée.

    Domaine BOURDIC

    Domaine BOURDIC

    (VINS DE PAYS)
    Christa Vogel et Hans Hürlimann

    34290 Alignan-du-Vent
    Téléphone :04 67 24 98 08
    Télécopie : 04 67 24 98 96
    Email : bourdic2@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainebourdic
    Site : www.domainebourdic.com

    Les 14 ha de vignes entourent le domaine, les bâtiments datent du XVIIIe siècle et ont été rénovés en 1990. Coup de cœur pour ce Vin de Pays des Côtes-de-Thongue Tempranillo 2004, vendanges manuelles avec tri, élevage 25 mois en fûts de chêne, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges (groseille, prune), et l’humus, un Vin structuré et ferme, classique et très agréable. Bon Vin de Pays des Côtes-de-Thongue Merlot, élevage 30 mois en fûts de chêne, pas de collage, pas de traitement ni de stabilisation, léger filtrage à la mise en bouteilles, un Vin de jolie teinte, de bouche corsée, avec des connotations de framboise mûre et de violette.

    Château du GRAND-CAUMONT

    Château du GRAND-CAUMONT

    (CORBIÈRES)
    Laurence Rigal

    11200 Lézignan-Corbières
    Téléphone :04 68 27 10 82
    Télécopie : 04 68 27 54 59
    Email : chateau.grand.caumont@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/grandcaumont
    Site : www.grandcaumont.com

    Le Château Grand-Caumont est l’un des plus vastes domaines des Corbières avec 100 ha de vignes sur des sols argilo-calcaires en terrasses et des sols de graves très filtrants (cépages Syrah, Grenache et Carignan de plus de 50 ans). Il existait déjà à l’époque romaine et avait été baptisé Villa Manzanetto. Remarquable Corbières rouge Impatience 2005 (55% Carignan noir, 40% Syrah et 5% Grenache noir, élevage en barriques pendant 12 mois pour 40% de l’assemblage), qui a reçu deux médailles d’Or, l’une au concours des Grands Vins de Mâcon, et l’autre à celui des Vignerons Indépendants. Un vin coloré, puissant et corsé, aux tanins riches mais bien fondus, au nez dominé par les petits fruits noirs compotés, aux senteurs de cuir et de cassis mûrs bien caractéristiques, d’excellente évolution. Le Corbières rouge cuvée Tradition 2005, médaille d’Or au concours interprofessionnel des Vins de Corbières 2006, aux arômes de fruits cuits et d’épices, est de belle teinte grenat, puissant au nez comme en bouche, bien typé.
    Domaine Émile CHEYSSON

    Domaine Émile CHEYSSON

    (CHIROUBLES)
    Régisseur : Jean-Pierre Large
    Clos Les Farges
    69115 Chiroubles
    Téléphone :04 74 04 22 02
    Télécopie : 04 74 69 14 16
    Email : dcheysson@terre-net.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chiroublesdomainecheysson

    Un domaine de 26 ha fondé en 1870 par la famille Cheysson. Particulièrement aimé ce Chiroubles cuvée Prestige 2006, issu d’un secteur spécifique de l’exploitation (Les Roches) où l’on trouve des morceaux de granit, ce qui lui donne cette spécificité propre (vignes de plus de 60 ans et élevage durant 12 mois en fûts de chêne), un vin de robe pourpre, au nez puissant de framboise, équilibré, d’une belle persistance aromatique gustative, une nouvelle fois très réussi. Le Chiroubles cuvée Traditionnelle 2007, issu en majorité de vignes de coteaux plantées sur un sol granitique caractéristique, est d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et de cannelle, un vin chaleureux, riche, de très bonne évolution.

    Michel TÊTE

    Michel TÊTE

    (JULIÉNAS)

    Domaine du Clos-du-Fief
    69840 Juliénas
    Téléphone :04 74 04 41 62
    Télécopie : 04 74 04 47 09
    Email : micheltete@club-internet.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete

    Ce vigneron passionné dirige son exploitation familiale de 13 ha où l’on voit facilement que la force du terroir donne une réelle typicité à chaque cru. Superbe Juliénas cuvée Prestige 2006 (sol argilo-siliceux), d’une belle couleur rubis prononcé, avec des nuances subtiles de kirsch, de bouche persistante, charpenté, très harmonieux, caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation. Très réussi, le Saint-Amour 2007, issu d’un sol de schiste argilo-calcaire, est de couleur intense, fruité (griotte, mûre), est finement épicé, corsé, aux tanins harmonieux et bien équilibrés. Le Saint-Amour 2006 est de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de pivoine, tout en subtilité. Goûtez le Juliénas 2007 Tradition, un vin avec beaucoup de charme, dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris, idéal sur une pintade rôtie, et le Beaujolais-Villages 2006, provenant d’un sol filtrant composé de roches granitiques, de belle couleur grenat, un vin souple et harmonieux, au nez subtil à dominante de fumé et de fruits mûrs.
    Château de MAUVESGRAVES Château de MAUVES

    Château de MAUVES

    (GRAVES)
    Famille Bouche
    25, rue François Mauriac
    33720 Podensac
    Téléphone :05 56 27 17 05
    Télécopie : 05 56 27 24 19
    Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
    Site : www.chateaudesmauves.fr

    Classé 1er Grand Vin avec un rapport qualité-prix-plaisir exceptionnel, associé à une convivialité exemplaire de la famille Bouche, pour qui leurs clients sont aussi des amis. On ne peut qu’apprécier ce Graves rouge 2006, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, sous-bois) comme en structure, aux tanins mûrs, d’excellente garde. Beau 2005, classique, parfumé (framboise, mûre), un Vin bien charpenté, bien charnu, de robe soutenue, suave au palais, légèrement épicé en finale, aux tanins fondus, très charmeur. Le 2004 est très classique, un Vin riche, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois, idéal sur des brochettes d’agneau. Le 2003, très réussi, se goûte particulièrement bien aujourd’hui, un Vin bien charnu, de robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, finement tannique. Le Graves blanc 2007 est une réussite, de jolie robe jaune paille, aux nuances de fleurs, finement poivré, bien équilibré, de bouche ample. Le 2006 est fin et délicat, de bouche suave et dense, au nez de fleurs et de pamplemousse, un Vin savoureux et séduisant, à ouvrir sur une sole meunière. Excellent Bordeaux rosé, très fruité, aux arômes de framboise, sec et riche à la fois, à déboucher sur une grillade comme sur un bouquet du bassin d’Arcachon.
    Château de la BRUYÈREMÂCON Château de la BRUYÈRE

    Château de la BRUYÈRE

    (MÂCON)
    M. et Mme Borie

    71960 Igé
    Téléphone :03 85 33 30 72
    Télécopie : 03 85 33 40 65
    Email : chateaulabruyere@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudebruyere

    Au sommet de leur appellation. Le Château s'élève sur une légère éminence placée entre 2 montagnes avec échappée de vue au midi. Il se compose de 2 corps de logis adossés l'un contre l'autre. C'est un petit fief situé sur la commune d'Igé, dans l'ancienne paroisse de Dommange. Ce joli vignoble du Mâconnais est implanté sur des coteaux calcaires et très ensoleillés. Vieilles vignes et rendements limités garantissent des vins de qualité. La vinification est traditionnelle, le raisin à maturité est récolté à la main en majorité, l'élevage se fait en fûts de chêne. “Concernant le millésime 2008, nous précise Paul-Henry Borie, les blancs ont une bonne acidité, un peu trop, ce sera un millésime de garde. La quantité est très infèrieure pour les rouges de Pinot, mais la qualité est comparable au 96. Une bonne maturité grâce à la fin septembre sèche et ensoleillée.” On se fait donc plaisir avec le Mâcon-Igé Vieilles vignes rouge 2007, élevé en fûts de chêne, riche en couleur comme en arômes (griotte, violette, humus), de structure élégante et corsée. Le 2006, de belle robe grenat, structuré, au nez persistant où dominent des notes de cerise et de sous-bois, est un vin particulièrement réussi, parfait sur une daube. Le 2005, au nez très caractéristique de cassis mûr, associe rondeur et structure, aux tanins savoureux, d’une belle complexité en bouche où s’harmonisent le cassis, la cerise et les sous-bois, un vin d’excellente évolution comme en atteste ce Mâcon-Igé rouge 2003, qui a obtenu et mérité une médaille d’Or au Burgondia, au nez dominé par les petits fruits rouges cuits (griotte, pruneau), de belle robe soutenue, un vin avec une charpente très harmonieuse. Le Mâcon Igé blanc Vieilles vignes 2007, un pur Chardonnay, très agréable, est subtilement bouqueté, à la fois vivace et souple, un vin floral, harmonieux, de bouche ample aux notes d’aubépine et de pomme, à déboucher sur un sandre. Le Bourgogne blanc 2006, élevé en fûts de chêne, est de bonne bouche, avec des nuances de chèvrefeuille. Excellent Bourgogne rosé, régulièrement réussi comme le Crémant de Bourgogne brut, Tastevinage 2008, un vin tout en subtilité, de mousse crémeuse, une cuvée parfumée, légère et ronde à la fois, charmeuse, le tout à des prix défiant toute concurrence.

    VITTEAUT-ALBERTI sarlCRÉMANT DE BOURGOGNE VITTEAUT-ALBERTI sarl

    VITTEAUT-ALBERTI sarl

    (CRÉMANT DE BOURGOGNE)

    16 , rue de la Buisserolle - BP 8
    71150 Rully
    Téléphone :03 85 87 23 97
    Télécopie : 03 85 87 16 24
    Email : vitteaut-alberti@wanadoo.fr
    Site : www.vitteaut-alberti.fr

    Domaine de 9 ha, situé dans les meilleurs climats de la Côte-de-Beaune et de la Côtes chalonnaise. Gérard Vitteaut, secondé par son épouse et sa fille, Agnès, peut être fier de ses cuvées, ce fameux Crémant qu’il faut savoir respecter et apprécier pour ses propres qualités. “Chez nous, le 2008 est un très bon millésime, nous précise Agnès Vitteaut, dans la lignée du 2007, avec une bonne acidité qui donne fraîcheur, légèreté et finesse. Les vendanges se sont déroulées plutôt tard, fin septembre-début octobre, mais, somme toute dans la normale, puisqu’elles étaient très précoces depuis quelques années.” Vous aimerez comme nous leur Crémant de Bourgogne Blanc De Blancs 2006, une cuvée haut de gamme, très fine, marquée par la proportion importante de Chardonnay (80%, le reste en Aligoté), délicatement dosée, de mousse onctueuse, puissante, au nez concentré où dominent les petits fruits secs, d’une belle finale ample et longue. Il y a ce Crémant de Bourgogne cuvée Agnès 2006, cuvée vinifiée par Agnès Vitteaut, un assemblage 100% Chardonnay de raisins de la Côte Chalonnaise et de la Côte De Beaune, un bien joli vin doré au reflet d’ambre, de bouche vive et fraîche dominée par des notes d’agrumes et de pêches blanches, avec cette finale longue et harmonieuse. Le Crémant de Bourgogne blanc 2006 (40% Chardonnay, 40% Pinot Noir et 20% Aligoté), tout en raffinement, dégage un charme indéniable par son fruité délicat et sa persistance, parfait à l’apéritif mais qui peut s’apprécier tout au long du repas. Il y a également ce très séduisant Crémant de Bourgogne rosé brut 2006, un pur Pinot Noir, au nez de cassis, fort bien équilibré, distingué et vif en bouche, l’un des meilleurs de la région, de mousse intense, tout en persistance, très agréable sur une cuisine légèrement relevée.

     

     

     

  • Pin it!

    Pour le we, entre amis, Champagne ou vins doux à l'apéritif

    Pour le we, entre amis, Champagne ou vins doux à l'apéritif

     

    MILLÉSIMES consultable en ligne gratuitement
    Cliquez ici UNIQUE EN FRANCE

    De grands moelleux et liquoreux, très abordables chez :

    EARL MAISON ZOELLER
    GEWURZTRAMINER
    Comme en témoigne le pressoir datant du XVIIe siècle, la famille perpétue depuis plus de huit générations la tradition vinicole. Aujourd’hui, ce savoir-faire ancestral s’allie aux méthodes modernes pour permettre d’élaborer des vins respectant les règles d’hygiène et de qualité tout en conservant leur naturel et surtout leur authenticité. Le Gewurztraminer Les Orchidées 2005, typé, de bouche parfumée et onctueuse, aux notes de fumé avec une pointe d’épices, est un vin très représentatif de ce millésime, équilibré et harmonieux. Le Pinot gris Les Orchidées 2005, au nez subtil, d’une belle persistance aromatique, avec des nuances marquées de fruits secs, de bouche nerveuse et dense à la fois, est à ouvrir sur une langouste. Le Gewurztraminer cuvée Réservée 2006 associe finesse et structure, légèrement épicé, de bouche puissante, sec et suave à la fois, très réussi. Remarquable Pinot gris Vendanges Tardives 2003, un vin complexe, fin et mûr à la fois, tout en subtilité aromatique, avec cette nuance de fruits confits bien persistante, d’une grande onctuosité. Excellent Pinot noir La Saignée 2006, un vin de bouche souple mais bien corsée, coloré et parfumé (mûre). La Maison vous propose également un Pinot blanc cuvée Réservée 2006 et ce joli Crémant d’Alsace, bouqueté, aux notes fruitées de coing, de mousse franche et crémeuse, idéal sur une tarte aux mirabelles.
    Robert MUHLBERGER – Vigneron&œnologue, présente les Vignobles Muhlberger. Domaine familial depuis quatre générations, conduit par Robert & Astrid Muhlberger, Philippe Muhlberger leur fils. Leur philosophie vigneronne se résume en ces mots : «Vivre avec la Vigne ! Vivre avec le Vin !». Selon des règles et des convictions définies et éprouvées par des générations de vignerons, afin que s’écrive :«Vignoble, Vigne, Vin de Vigneron, avec V de Vérité !». Elever avec sagesse et passion, dans le respect de règles traditionnelles, sont les moyens mis en œuvre dans le but de produire des vins authentiques et de rare élégance. Un mode de conduite respectueux de l’environnement : enherbement permanent des vignes, pas d’amendements chimiques ni d’herbicides rémanents, lutte biologique contre les ravageurs, interventions raisonnées contre les maladies à base de cuivre et soufre, observation et respect du cycle naturel de la vigne et des plantes au sol, renforcement des propres capacités de défense de la vigne, apports d’oligo-éléments naturels sur feuillage… La Récolte : des vendanges manuelles pour rentrer une récolte sélectionnée, des raisins entiers, non triturés et proprement triés. La Vinification : élaborer les vins en respectant leur propre rythme d’évolution, avec sagesse et patience, à partir de fermentations spontanées sans apports de levures du commerce. Les Vins : on comprend donc leur superbe Riesling Les Vieux Coteaux 2004 (évolution dans la dénomination de leur Riesling Altenberg par sa traduction en Riesling Les Vieux Coteaux : il s’agit de leur décision de ne plus revendiquer à l’avenir l’appellation Grand Cru pour les parcelles délimitées dans le périmètre en question), de jolie robe dorée, un vin de belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, de bonne bouche, aux notes de fleurs fraîches et d’agrumes. Beau Clos Philippe Grass Riesling 2005, fin, complexe, au nez de petits fruits frais (citron…), très bien équilibré, de bouche suave. Goûtez le Pinot blanc 2004, de bouche très subtile avec des nuances d’amande, tout en bouche comme ce Pinot noir 2004, de belle robe, riche au nez comme en bouche, qui sent bon les fruits mûrs, qu’il faut laisser s’épanouir. Excellent Pinot noir cuvée des Jeunes Loups 2004, dont l’élevage se fait en fûts de chêne, de robe soutenue, aux notes fruitées et florales complexes, alliant structure et finesse, savoureux, de bouche dense. Le Pinot gris Domaine du Pas des Loups 2005, typé et complexe, au nez intense, est un vin tout en délicatesse en bouche, d’une bonne persistance aromatique. Superbe Gewurztraminer Vendanges Tardives 2004, un grand vin rare, d’une très grande complexité au nez comme en bouche, encore bien loin de sa maturité. Dans la lignée, ce Riesling Vendanges Tardives 2004, avec ces notes caractéristiques de noisette et de miel, alliant souplesse et structure, de bouche profonde et persistante, de grande évolution. Le Crémant d’Alsace Blanc de blancs brut méthode traditionnelle est toujours à la tête de son appellation, de mousse fine, d’une belle harmonie, tout en fruit et finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande…), très harmonieux.
    Créée en 1925, la Cave de Rasteau, l’une des plus anciennes caves des Côtes-du-Rhône, est le premier producteur de l’appellation Rasteau. Elle se situe entre Orange et Vaison la Romaine et jouit d’un terroir de qualité qui se singularise par sa grande diversité, sur des coteaux idéalement exposés. Elle doit sa notoriété aux vins Doux Naturels issus de Grenache noir, le cépage roi de l’appellation. Misant toujours sur le Grenache, et en y assemblant Syrah et Mourvèdre, la Cave produit des vins rouges secs reconnus et appréciés dans le monde entier. La Cave de Rasteau s’est dotée d’un nouveau caveau de vente et de dégustation un très bel espace de 600m2 en parfaite harmonie avec l’environnement et la riche personnalité des vins de Rasteau. La dégustation et la découverte de ces vins exceptionnels, vous sont proposées par un personnel chaleureux et professionnel… Nous avons retenu quelques cuvées parmi celles proposées, dont ce superbe Rasteau CDR Villages Ortas Prestige 2006, issu de vieilles vignes, au nez de garrigue, de cassis frais, à la bouche élégante et fondue avec une finale longue sur des notes réglissées et épicées. Un compagnon idéal des viandes rouges, champignons et petit gibier grillés. Dans la lignée, le Rasteau CDR-Villages Ortas Les Hauts du Village 2004 issu d’une sélection parcellaire, d’une longue macération et d’un élevage partiel en barriques. Un vin chaleureux, avec des arômes puissants de groseille, de poivre et de petits fruits noirs à l’eau-de-vie, de bouche profonde, ample et élégante à la fois. Un vin de grande garde. Le Rasteau CDR Villages Domaine de Pisan 2006 est issu d’un domaine magnifiquement exposé, un terroir à forte personnalité, situé à 310 mètres d’altitude et où l’âge moyen des vignes est de 35 ans. Ce vin élevé pour 50 % de l’assemblage en barriques de chêne pendant 12 mois, est un vin typé, aux tanins soyeux, très équilibré en bouche, et de très bonne garde. Enfin, la Cave de Rasteau propose une belle gamme en Vin Doux Naturel, des vins rares et succulents, comme ce Rasteau Signature rouge, 100% Grenache Noir dont les vignes ont plus de 50 ans. Un vin extraordinaire vinifié uniquement dans les meilleures années, à la palette aromatique riche d’épices douces, de griottes et de cacao, à déguster sur des desserts chocolatés. Le Rasteau doré est délicat, avec un nez de liqueur de mirabelle, des arômes de fruits compotés et de fruits secs, un véritable plaisir en apéritif…
    Belle propriété du XVIIIème siècle pour la partie la plus ancienne. Le domaine est un clos avec des vignes, un verger, un jardin et des arbres centenaires, situé au dessus du village de Vouvray. La propriété se situe au milieu des vignes, ce qui est également une rareté sur l’appellation, puisque la plupart des autres viticulteurs sont installés près de leurs caves situées dans les vallées creusées dans le tuffeau.” Au total, le vignoble compte un peu plus de 16,72 ha de vignes d’âge moyen de 30 ans, les vendanges sont manuelles pour les vins tranquilles, et l’on pratique la lutte raisonnée. Le chai enterré a été construit en 2008 pour stocker le Méthode Traditionnelle à proximité du Clos. Superbe Vouvray cuvée Marcus 2006, très séduisant, riche en bouquet, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, avec des nuances de pêche fraîche en bouche, un vin savoureux et charmeur, à ouvrir sur une sole meunière. Le 2005 est marqué par sa fraîcheur en bouche et sa persistance aromatique, au nez intense, un vin floral, onctueux, d’une jolie complexité d’arômes, à découvrir à l’apéritif, sur un dessert comme sur une viande blanche en sauce. Le Vouvray moelleux 2005, médaille d’Or au concours des Vins de la Région Centre, chaleureux, fin et puissant à la fois, aux nuances d’abricot confit et de brioche fraîche, est un vin vraiment savoureux. Le Vouvray demi-sec 2005 est onctueux, d’un grand classicisme, très bien équilibré, un vin où s’entremêlent les fruits frais et la brioche, d’une belle persistance, de bouche harmonieuse, ample et typé. Le Vouvray Grande Réserve 2003, suave et persistant, aux notes florales complexes (rose, acacia...), très équilibré, fondu en bouche, de très belle garde. Leur Touraine rosé cuvée Pauline Méthode Traditionnelle demi-sec, tout en persistance aromatique, avec des nuances subtiles de rose et de chèvrefeuille, est une cuvée vive et fine en bouche comme il se doit, franche et suave, très bien équilibrée comme ce Vouvray Méthode Traditionnelle demi-sec, aux notes de fruits frais et d’acacia, de mousse fine et abondante, parfait sur les desserts aux fruits. Le Vouvray Méthode Traditionnelle brut, médaille d’Argent Mâcon 2008. Chambres d’hôtes sympathiques, spacieuses et de grand confort, ce qui est bien agréable au cœur du vignoble.
    CHÂTEAU DES MAILLES
    SAINTE-CROIX-DU-MONT
    Le château appartient à la famille Larrieu depuis 1734, il est situé sur un coteau argilo-calcaire faisant face à la Garonne, et reposant sur d’énormes bancs d’huîtres fossiles. Bénéficiant ainsi d'une exposition plein sud, le vignoble s'étend sur une superficie de 28 hectares dont 23 sont consacrés aux vignes blanches et 5 aux vignes rouges. Le Sainte-Croix-du-Mont 2005 est de belle robe dorée, avec des arômes de fleurs blanches et de miel, une bouche onctueuse à la finale vive et dense, typé et riche, très parfumé, très persistant, qui associe finesse et richesse aromatique. Le 2003 est tout en subtilité d’arômes (fruits cuits, aubépine), d’une douce onctuosité, un vin à découvrir à l’apéritif ou sur un dessert, très abordable. Le 2002 est un vin persistant, aux nuances aromatiques complexes (rose, acacia, miel...), très équilibré, fondu en bouche, de belle garde comme ce remarquable 2001, onctueux à souhait, au nez complexe et puissant dominé par des notes de miel et d’abricot confit. Superbe cuvée Laurence 2005, de couleur dorée, au nez dominé par les fruits mûrs (poire) et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en suavité et finesse, de belle garde. Pour le plaisir, cette superbe cuvée Laurence 98, au nez riche dominé par des notes de fruits macérés, qui commence à se goûter parfaitement.
    CRU LAMOUROUX
    JURANÇON
    Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. Les vendanges de raisin rouge débutent vers la 2e semaine d’octobre. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, grande maîtrise des températures…). Les vins sont ensuite élevés en cuves Inox pour les vins secs ou en barriques de chêne pour les autres. Certaines cuvées restent entre 1 an (cuvée Amélie-Jean) et 2 ans (cuvée Nathalie) en vieux fûts. Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2003, en hommage à leurs parents, est un vin gras et parfumé, au nez de petits fruits cuits, subtil en bouche, de jolie robe brillante, tout en onctuosité, tout en complexité d’arômes, à déboucher sur une volaille ou un poisson en sauce. Le 2001 poursuit sa très belle évolution, avec des notes caractéristiques de fruits confits, très onctueux en bouche. Le 2000 est dans la lignée, un vin où s’entremêlent des nuances de miel, de fruits confits et de brioche, d’une douce onctuosité, avec ses notes en bouche caractéristiques de noisette et de miel, alliant souplesse et structure. Le Jurançon cuvée Nathalie est très bien élevé 2 ans en fûts de chêne, d’une belle couleur, aux nuances envoûtantes d’abricot confit, d’une grande persistance aromatique, allie charme et puissance. Le moelleux 2004 de jolie robe dorée intense, avec des notes de petits fruits secs et de brioche, tout en persistance au palais, associe finesse et ampleur, très agréable sur un dessert. Leur Jurançon sec, de bouche ample, sent la noisette, vif et rond à la fois, avec ce côté minéral agréable en finale. Le Béarn rouge et le rosé sont des vins typés et fruités qui se dégustent sur des magrets ou des paellas.
    DOMAINE D'AMBINOS
    COTEAUX-DU-LAYON
    Le Domaine d’Ambinos vient de la racine du mot grec : Ambelos, la vigne qui produit et Inos, le vin d’Or. Propriété d’ Henri Ribière qui fut maire de Beaulieu de 1950 à 1965. Puis mon Père, Chéné Pierre arrivé sur la propriété en 1945, prend la suite en 1966. Jean-Pierre son fils, s’installe en novembre 1972, et dirige l’exploitation seul depuis 1981. Enfin, Jean-François sur une partie de l’exploitation de son père, créée la Coulée d’Ambrosée et opte pour la culture et la vinification biologique. Les grands millésimes de liquoreux au domaine sont : 1989, 1990, 1995, 1996, 1997, 1998, 2003 et 2005. Chacun avec un caractère qui lui est propre et qui reflète le climat, pour exemple le 1989 année très, très sèche qui ne permit pas au botrytis cinéréa de se développer et se concentra par passerillage. Le Domaine d’Ambinos a forgé sa réputation en commercialisant des millésimes anciens le plus vieux étant le 1961. Les 1969 et 1971 étonnent par leur robe cuivre bien soutenue et par une acidité caractéristique du Chenin.

     

    De très beaux Champagnes à prix doux :

    Fondée au début 1900, la Maison Charles Ellner, est aujourd’hui gérée par la 3ème génération alors que la 4ème y a déjà pris une part très active depuis plusieurs années. Elle a su évoluer et grandir en préservant son identité et son savoir faire familial. Pour mémoire, Charles-Émile Ellner créa, au début du siècle, sa propre maison.Et, parmi ses successeurs, son fils Pierre, qui a été la véritable “locomotive” de la maison, a su transmettre à ses enfants cette passion pour la terre et le vin.Michel, plus attaché aux valeurs de la terre, s’est très souvent retrouvé aux côtés de son père et ils ont constitué le patrimoine de leur maison.Il a été suivi par ses deux fils Arnaud, maître de chai et Frédéric, directeur du vignoble.Jean-Pierre s’est vu confier la tâche administrative qui devenait de plus en plus lourde.Le vignoble couvre une superficie de 54 ha répartis sur une quinzaine de communes. La diversité, la richesse, la finesse de nos cuvées attestent de notre volonté de placer nos Champagnes au plus haut de l’échelle qualitative. La fidélité que nous accorde notre clientèle française, témoigne de la régularité et de la constance de nos Champagnes au fils des années. Toujours à la recherche de nouvelles opportunités, notre société a su développer ses marchés à l’exportation, secteur qui représente actuellement près de 60% de ses ventes. Superbe Champagne Millésime 2000 brut Prestige, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux et savoureux, de belle structure, intense et parfumé, très élégant comme le 99, dense, alliant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet très aromatique aux nuances de pêche et de citronnelle, un grand Champagne tout en bouche, riche et très distingué.Très beau Millésime 1999 brut Séduction, sans fermentation malolactique, particulièrement subtile et parfumée, aux arômes intenses de fruits frais et une pointe d’épices, de mousse abondante, d’une belle finale.Remarquable brut Intégral (réalisé sans aucun dosage), de robe brillante, tout en fraîcheur aromatique, avec ses notes d’agrumes et d’acacia, de mousse fine et très persistante, alliant saveur et distinction. Le Carte d’Or brut est une réussite, au nez de petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur, très fin, de mousse intense.Excellent rosé brut, avec des notes de petits fruits rouges bien mûrs, d’une jolie finale au palais, de bouche fraîche et fruitée très bien fait, parfait sur une quiche comme sur les desserts.
    Pierre et Yveline Mignon dirigent le domaine familial et leurs deux enfants participent au développement : Céline, chargée des relations commerciales et de l'export, Jean-Charles, responsable du vignoble et des vins. La typicité et la diversité des terroirs permettent d'élaborer de Grands Champagnes de Caractère. Le vignoble de 14 hectares est réparti dans toute la Champagne : Vallée de la Marne, Côte des Blancs et région d'Epernay. L'encépagement à majorité de Pinot Meunier (60%) est complété par le Chardonnay présent sur 30% des parcelles et le Pinot Noir qui couvre 10% de l'exploitation. Cette répartition harmonieuse nous permet d'élaborer des Champagnes d'Exception. L'expérience, acquise de générations en générations, est un des éléments importants qui contribuent à la renommée de notre Maison. Grâce à son dynamisme depuis les années 1970, la Maison de Champagne Pierre Mignon s'est considérablement développée pour atteindre aujourd'hui 390 000 bouteilles. Nous avons su également nous faire connaître et apprécier sur les meilleures tables de France et à l'étranger. Nous vous invitons à découvrir la gamme de nos Cuvées Classiques ainsi que nos Cuvées Originales. Le Champagne cuvée de Madame Millésimée 2000, dont l’étiquette et le muselet sont parés de strass Swarovsky, est dense, complexe et savoureux, très parfumé (miel, fruits secs, agrumes mûrs), très riche en bouche, fin et structuré. Le 98, médailles d’Or aux Vinalies Internationales 2008 et d’Or au Sial Chine 2008, à la mousse fine et légère, à dominante de fruits mûrs au nez, est très équilibré, un Champagne fin et persistant, qui allie fraîcheur et charpente, un vin tout en arômes (amande, abricot mûr...), tout en rondeur. Le Blanc de blancs 96 est tout en charme, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes de fruits frais et d’acacia, de mousse fine et bien persistante, alliant saveur et distinction. Excellent brut Prestige, médaille d’Argent aux Vinalies Internationales 2008, qui allie structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, dense et distingué, d’une très belle persistance. Leur brut Prestige rosé de Saignée, d’une très belle expression, développe élégance et vinosité, typé, de mousse abondante, tout en longueur, idéal sur une cuisine épicée. À la suite, cette remarquable cuvée Grande Réserve brut, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches, de brioche et de noisette caractéristiques, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, à savourer sur des quenelles de brochet.
    Le domaine Perseval-Farge est établi sur la commune de Chamery (classement Premier Cru), au cœur de la montagne de Reims depuis 1955 et il est exploité selon les principes de la lutte raisonnée. Pinot Meunier, Pinot Noir, Chardonnay et récemment la plantation de vieux cépages : petit meslier, arbanne et fromentot se partagent harmonieusement les surfaces plantées. L’écoute du terroir, la compréhension et l’adaptation du vignoble ainsi que la diversité des cépages permettent au champagne Perseval-Farge de composer (partiellement sous bois) des cuvées harmonieuses et diversifiées. L’art consiste à élaborer un large panel de champagnes dotés d’une réelle personnalité. C’est là que s’exprime pleinement la tradition et la passion entretenues par Benoist Perseval, vigneron récoltant-manipulant. Pour votre dégustation et votre plus grand plaisir, ils vous proposent à partir de 14 euros TTC départ Chamery : Champagne Brut Blanc de Blancs (100 % Chardonnay) Champagne Brut Blanc de Noirs (60 % pinot noir-40 % pinot meunier) Champagne Brut Rosé Cuvée prestige Jean-Baptiste (45 % pinot noir et meunier-55 % chardonnay) Champagne Brut Millésimé 1998* (dans la limite des stocks disponibles) A noter que les bouteilles proposées peuvent également être élégamment habillées d’étiquettes personnalisées (sur devis). Isabelle et Benoist Perseval seront ravis de vous accueillir. N’hésitez pas à les appeler pour prendre rendez-vous et à leur rendre visite : vous serez toujours les bienvenus. Les locaux d’exploitation permettent de rassembler au même endroit le pressoir, la cuverie et la cave de vieillissement du champagne.
    Là où la Seine reçoit ses premiers affluents, se situent les coteaux argilo-calcaires de la Champagne méridionale appelée « Côte des Bar ». La famille Fleury y cultive la vigne depuis plusieurs générations. Emile, le grand père, fut le premier à implanter des pinots noirs greffés dans la région, après l’invasion du phylloxéra. Son fils Robert champagnise en 1929 sa propre récolte et devient « récoltant–manipulant », soucieux de produire un « Champagne de vigneron » de qualité. Jean-Pierre reprend en 1962 le domaine familial, cultivé selon les pratiques chimiques de l’époque. En 1970, il commence une recherche culturale écologique : désherbage mécanique, apport d’engrais organique. En 1989, le passage à la bio-dynamie se fait naturellement, il devient ainsi le premier producteur champenois en bio-dynamie. En 2009, la quatrième génération entre en scène : Jean-Sébastien affine dans les vignes et en cave, les méthodes respectueuses de l’environnement et qui tendent vers une qualité optimale. Morgane a ouvert en Mars 2009 à Paris, « Ma cave Fleury » où elle propose les cuvées familiales et des vins issus de la biologie et de la biodynamie. Découvrez ce beau Champagne cuvée Prestige Fleur de l’Europe brut, une cuvée bien fruitée au nez comme en bouche (pêche, miel), de mousse abondante, de jolie robe, bien élaborée, bien dense. Excellent Champagne l’ Extra brut 95, marqué par les fleurs (narcisse, chèvrefeuille) et les agrumes frais, très fin, très réussi. Le brut 95 est de mousse légère et persistante, associant saveur et distinction, avec des notes de pain grillé, de pêche et de narcisse, un Champagne riche et distingué comme le doux 95, étonnant par sa structure, au goût doux et très subtil, classique et bien équilibré, de bouche ronde à dominante de pêche et d’amande, harmonieux, puissant, d’une jolie fraîcheur en finale. Goûtez aussi le brut Tradition Carte Rouge, au fruité délicat, rond et souple, très aromatique comme ce rosé brut de saignée, de belle robe délicate, très fruité (mûre, fraise).
    En 1982, Daniel Laurent reprend l'exploitation familiale de ses parents. Son père ne produisait qu'une infime partie de sa récolte en champagne qu'il réservait à quelques amis et clients, le reste était vendu au négoce champenois, à la vendange en raisins. Dès l'automne 1982, il décide de produire son propre Champagne, avec l'aide de son épouse, et déposent leur marque actuelle "Champagne Laurent-Gabriel". Depuis 2001, Marie-Marjorie, leur fille les a rejoints. L'exploitation est très modeste, 2, 5 ha de vignes qui produisent environ 18000 bouteilles de Champagne par an. Les vignes sont situées sur deux terroirs 90% à Avenay Val d'Or classé 1er Cru et Avize classé Grand Cru. Goûter leur excellent Champagne brut cuvée Prestige, typé comme nous les aimons, parfumé et persistant, alliant finesse et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle. Joli Champagne brut Carte d'Or, de robe soutenue, très fruité, très abordable.


  • Pin it!

    Sélection du Jeudi : 10 vins à ne pas manquer

    Sélection du Jeudi : 10 vins à ne pas manquer !

    DOMAINE DE LA PALEINE
    CREMANT DE LOIRE
    Les 32 ha du vignoble sont principalement plantés de Chenin et de Cabernet franc et son terroir est argilo-calcaire. Sous le domaine, 1,5 km de galeries creusées dans le tuffeau. Là, à 12°C, s’épanouissent tranquillement, à l’abri de la lumière, les vins de la Paleine. Les vignes sont enherbées afin d’inciter la vigne à plonger au plus profond du tuffeau. Cette roche calcaire unique est une véritable éponge, elle absorbe les excès d’eau l’hiver pour les restituer parcimonieusement lorsque la vigne en a besoin. C’est de là que vient la typicité des vins du domaine de la Paleine. Des vins structurés mais souples et fruités. Afin d’aller encore plus loin dans l’expression du terroir, l’utilisation de produits de synthèse est extrêmement limitée. La vendange se réalise aux 2/3 manuellement et s’effectue par tries successives pour les blancs. Patrick Nivelleau vinifie en cuves thermorégulées et l’élevage se fait pour partie dans des fûts de chêne selon les cuvées. Le remarquable cépage Chenin s’exprime à souhait et produit ici de grands vins blancs secs aux arômes de fruits frais, de fleurs et de noisette, ainsi que des Saumur brut. Le domaine de la Paleine fait partie de ces rares structures à taille humaine à élaborer elle-même ses méthodes traditionnelles et à les laisser s’affiner sur lattes durant 3 ans. Superbe Saumur rouge Moulin des Quints 2005, aux tanins mûrs et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par les fruits macérés et l’humus, idéal sur un canard. Le Saumur blanc Domaine Molto Vivace 2006, de robe pâle, brillante et limpide, très agréable, associe la fraîcheur à l’élégance, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron. Il y a également cet étonnant Saumur blanc élevé en fûts Pamina 2001, richement bouqueté, tout en rondeur, de bouche fruitée, tendre et corsé à la fois, alliant saveur et distinction. Le Saumur blanc Multa Paucis 2004, au bouquet fleuri, avec ces notes d’amande et d’épices, alliant souplesse et structure, un vin puissant, d’une longue finale. À la suite, le Saumur rouge La Paleine cuvée de Printemps 2007, idéal sur des grillades et les rillons, ce Coteaux de Saumur 2005, à la robe intense, un vin ample au nez, qui allie structure et distinction, avec ces notes de pain grillé et d’agrumes mûrs bien spécifiques. Beau Crémant de Loire brut, de mousse légère, au nez de pêche, ferme et suave, très fin, persistant, tout en harmonie. Le Saumur brut rosé est savoureux, très bien équilibré, de mousse fine et persistante, d’une belle ampleur en bouche, tout en fruité et finesse, aux arômes de rose et de framboise, à ouvrir sur une tarte aux fruits.
    Créée en 1925, la Cave de Rasteau, l’une des plus anciennes caves des Côtes-du-Rhône, est le premier producteur de l’appellation Rasteau. Elle se situe entre Orange et Vaison la Romaine et jouit d’un terroir de qualité qui se singularise par sa grande diversité, sur des coteaux idéalement exposés. Elle doit sa notoriété aux vins Doux Naturels issus de Grenache noir, le cépage roi de l’appellation. Misant toujours sur le Grenache, et en y assemblant Syrah et Mourvèdre, la Cave produit des vins rouges secs reconnus et appréciés dans le monde entier. La Cave de Rasteau s’est dotée d’un nouveau caveau de vente et de dégustation un très bel espace de 600m2 en parfaite harmonie avec l’environnement et la riche personnalité des vins de Rasteau. La dégustation et la découverte de ces vins exceptionnels, vous sont proposées par un personnel chaleureux et professionnel… Nous avons retenu quelques cuvées parmi celles proposées, dont ce superbe Rasteau CDR Villages Ortas Prestige 2006, issu de vieilles vignes, au nez de garrigue, de cassis frais, à la bouche élégante et fondue avec une finale longue sur des notes réglissées et épicées. Un compagnon idéal des viandes rouges, champignons et petit gibier grillés. Dans la lignée, le Rasteau CDR-Villages Ortas Les Hauts du Village 2004 issu d’une sélection parcellaire, d’une longue macération et d’un élevage partiel en barriques. Un vin chaleureux, avec des arômes puissants de groseille, de poivre et de petits fruits noirs à l’eau-de-vie, de bouche profonde, ample et élégante à la fois. Un vin de grande garde. Le Rasteau CDR Villages Domaine de Pisan 2006 est issu d’un domaine magnifiquement exposé, un terroir à forte personnalité, situé à 310 mètres d’altitude et où l’âge moyen des vignes est de 35 ans. Ce vin élevé pour 50 % de l’assemblage en barriques de chêne pendant 12 mois, est un vin typé, aux tanins soyeux, très équilibré en bouche, et de très bonne garde. Enfin, la Cave de Rasteau propose une belle gamme en Vin Doux Naturel, des vins rares et succulents, comme ce Rasteau Signature rouge, 100% Grenache Noir dont les vignes ont plus de 50 ans. Un vin extraordinaire vinifié uniquement dans les meilleures années, à la palette aromatique riche d’épices douces, de griottes et de cacao, à déguster sur des desserts chocolatés. Le Rasteau doré est délicat, avec un nez de liqueur de mirabelle, des arômes de fruits compotés et de fruits secs, un véritable plaisir en apéritif…
    Riche d’une expérience transmise depuis quatre génération, Thierry reprend les vignes encore exploitées par le grand-père Jules Guillemard en 1980. Il fait le choix en 1999 de l’agriculture biologique afin de préserver les cinq hectares de ce magnifique terroir bourguignon qui lui a été confié. Avec un travail rigoureux à la vigne, il souhaite avant tout respecter la typicité du terroir, du cépage, et de chacun des millésimes, afin d’obtenir des vins purs, fruités et fortement marqués par leur caractère. Les vendanges sont manuelles, et un tri rigoureux à la cuverie permet de ne garder que les plus beaux raisins. Elevés en fûts de chêne soigneusement sélectionnés auprès des meilleurs tonneliers de la région, les vins de Thierry sont fins et délicat et expriment la philosophie de la maison : générosité et authenticité. Le Pommard 2005 est un très beau millésime qu’il faut attendre un peu pour laisser s’exprimer tout son potentiel. Pour le 2006 les rendement étaient faibles, c’est un vin concentré avec beaucoup de finesse. Le 2007 était un millésime délicat et difficile pour lequel un tri sévère a été nécessaire afin de maintenir la qualité.
    CHÂTEAU TOULOUZE
    GRAVES DE VAYRES
    Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans.
    Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs (3ème), producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est reconnue. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. Le Bordeaux rouge Château du Masson cuvée Passion 2004 (80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec), est tout en arômes, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins puissants et fins à la fois, de bouche persistante, très classique de ce beau millésime. Beau 2003, de couleur profonde, intense et complexe au nez comme en bouche, parfumé (mûre, épices...), aux tanins harmonieux et riches, persistant. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2005, qui allie puissance et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins ronds, bien classique. Le Bordeaux rosé 2007 Château Fleurs du Mayne est rond et floral.

    CRU LAMOUROUX
    JURANÇON
    Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. Les vendanges de raisin rouge débutent vers la 2e semaine d’octobre. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, grande maîtrise des températures…). Les vins sont ensuite élevés en cuves Inox pour les vins secs ou en barriques de chêne pour les autres. Certaines cuvées restent entre 1 an (cuvée Amélie-Jean) et 2 ans (cuvée Nathalie) en vieux fûts. Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2003, en hommage à leurs parents, est un vin gras et parfumé, au nez de petits fruits cuits, subtil en bouche, de jolie robe brillante, tout en onctuosité, tout en complexité d’arômes, à déboucher sur une volaille ou un poisson en sauce. Le 2001 poursuit sa très belle évolution, avec des notes caractéristiques de fruits confits, très onctueux en bouche. Le 2000 est dans la lignée, un vin où s’entremêlent des nuances de miel, de fruits confits et de brioche, d’une douce onctuosité, avec ses notes en bouche caractéristiques de noisette et de miel, alliant souplesse et structure. Le Jurançon cuvée Nathalie est très bien élevé 2 ans en fûts de chêne, d’une belle couleur, aux nuances envoûtantes d’abricot confit, d’une grande persistance aromatique, allie charme et puissance. Le moelleux 2004 de jolie robe dorée intense, avec des notes de petits fruits secs et de brioche, tout en persistance au palais, associe finesse et ampleur, très agréable sur un dessert. Leur Jurançon sec, de bouche ample, sent la noisette, vif et rond à la fois, avec ce côté minéral agréable en finale. Le Béarn rouge et le rosé sont des vins typés et fruités qui se dégustent sur des magrets ou des paellas.
    CHÂTEAU DES MAILLES
    SAINTE-CROIX-DU-MONT
    Le château appartient à la famille Larrieu depuis 1734, il est situé sur un coteau argilo-calcaire faisant face à la Garonne, et reposant sur d’énormes bancs d’huîtres fossiles. Bénéficiant ainsi d'une exposition plein sud, le vignoble s'étend sur une superficie de 28 hectares dont 23 sont consacrés aux vignes blanches et 5 aux vignes rouges. Le Sainte-Croix-du-Mont 2005 est de belle robe dorée, avec des arômes de fleurs blanches et de miel, une bouche onctueuse à la finale vive et dense, typé et riche, très parfumé, très persistant, qui associe finesse et richesse aromatique. Le 2003 est tout en subtilité d’arômes (fruits cuits, aubépine), d’une douce onctuosité, un vin à découvrir à l’apéritif ou sur un dessert, très abordable. Le 2002 est un vin persistant, aux nuances aromatiques complexes (rose, acacia, miel...), très équilibré, fondu en bouche, de belle garde comme ce remarquable 2001, onctueux à souhait, au nez complexe et puissant dominé par des notes de miel et d’abricot confit. Superbe cuvée Laurence 2005, de couleur dorée, au nez dominé par les fruits mûrs (poire) et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en suavité et finesse, de belle garde. Pour le plaisir, cette superbe cuvée Laurence 98, au nez riche dominé par des notes de fruits macérés, qui commence à se goûter parfaitement.
    Sur les restes d’une tombelle gallo-romaine, Charlemagne fut le premier bâtisseur du Château de la Rivière en 769. Cette forteresse défensive aux marches de son empire était positionnée en un point stratégique pour l’observation d’éventuels envahisseurs. Puis au 16ème siècle, Gaston de l’Isle « Maire de Bordeaux » construit la majestueuse demeure que l’on peut encore admirer de nos jours. Année après année, il fut admirablement maintenu en l’état par ses nombreux propriétaires. Au 19ème siècle, l’un d’eux, originaire de la famille des Massé de Corneilles, fit appel à un architecte de renommée, Viollet-le-Duc, pour le restaurer et le compléter. Après la famille de Jean Balluteaud (1927), de Jacques Borie (1962) et de Jean Leprince (1994), c’est aujourd’hui la famille de James Grégoire (achat en 2003) qui prend en charge la destinée du Château de la Rivière. Nous disposons également de 8 hectares de magnifiques caves monolithiques « anciennes carrières de calcaire » que nous faisons visiter tout au long de l’année (sur rendez vous) et dans lesquelles nous laissons vieillir nos vins en barriques et en bouteilles. Les années 2000 nous ont permis de produire des grands vins. Les 2000, 2003, 2005 et le dernier 2008 sont de très grands vins, concentrés et puissants, avec des potentiels de gardes exceptionnels. Les millésimes 2001, 2002, 2004, 2006 et 2007 sont des vins plus faciles d’accès, élégants et fins, à boire dans les 10 ans. La propriété est certifiée Terra Vitis depuis 2002 et qualifiée Agriculture Raisonnée depuis 2004. L’ensemble du processus d’élaboration (de la vigne, au chai et jusqu’au conditionnement) est réalisé dans un souci de préservation de la qualité de notre environnement et de notre terroir.
    Le Château s'élève sur une légère éminence placée entre 2 montagnes avec échappée de vue au midi. Il se compose de 2 corps de logis adossés l'un contre l'autre. C'est un petit fief situé sur la commune d'Igé, dans l'ancienne paroisse de Dommange. Depuis ma reprise en 1995, de nombreux investissements ont été effectués, tant au niveau des caves que de la vigne, du matériel et des bâtiments, pour que cette propriété retrouve ses lettres de noblesses. Ce joli vignoble du Mâconnais est implanté sur des coteaux calcaires et très ensoleillés. Vieilles vignes et rendements limités garantissent des vins de qualité. La vinification est traditionnelle, le raisin à maturité est récolté à la main en majorité, l'élevage s'effectue en fûts de chêne. Les rouges sont d'une belle couleur cerise avec un bouquet profond de fruits rouges, de cassis et de framboise, légèrement tanique mais parfaitement équilibré et d'une belle saveur. Les Blancs présentent des arômes de fleurs blanches du printemps, de fruits secs, de pain grillé, souples et ronds en bouche et le rosé est très aromatique, d'une grande finesse et longueur en bouche.
    Robert MUHLBERGER – Vigneron&œnologue, présente les Vignobles Muhlberger. Domaine familial depuis quatre générations, conduit par Robert & Astrid Muhlberger, Philippe Muhlberger leur fils. Leur philosophie vigneronne se résume en ces mots : «Vivre avec la Vigne ! Vivre avec le Vin !». Selon des règles et des convictions définies et éprouvées par des générations de vignerons, afin que s’écrive :«Vignoble, Vigne, Vin de Vigneron, avec V de Vérité !». Elever avec sagesse et passion, dans le respect de règles traditionnelles, sont les moyens mis en œuvre dans le but de produire des vins authentiques et de rare élégance. Un mode de conduite respectueux de l’environnement : enherbement permanent des vignes, pas d’amendements chimiques ni d’herbicides rémanents, lutte biologique contre les ravageurs, interventions raisonnées contre les maladies à base de cuivre et soufre, observation et respect du cycle naturel de la vigne et des plantes au sol, renforcement des propres capacités de défense de la vigne, apports d’oligo-éléments naturels sur feuillage… La Récolte : des vendanges manuelles pour rentrer une récolte sélectionnée, des raisins entiers, non triturés et proprement triés. La Vinification : élaborer les vins en respectant leur propre rythme d’évolution, avec sagesse et patience, à partir de fermentations spontanées sans apports de levures du commerce. Les Vins : on comprend donc leur superbe Riesling Les Vieux Coteaux 2004 (évolution dans la dénomination de leur Riesling Altenberg par sa traduction en Riesling Les Vieux Coteaux : il s’agit de leur décision de ne plus revendiquer à l’avenir l’appellation Grand Cru pour les parcelles délimitées dans le périmètre en question), de jolie robe dorée, un vin de belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, de bonne bouche, aux notes de fleurs fraîches et d’agrumes. Beau Clos Philippe Grass Riesling 2005, fin, complexe, au nez de petits fruits frais (citron…), très bien équilibré, de bouche suave. Goûtez le Pinot blanc 2004, de bouche très subtile avec des nuances d’amande, tout en bouche comme ce Pinot noir 2004, de belle robe, riche au nez comme en bouche, qui sent bon les fruits mûrs, qu’il faut laisser s’épanouir. Excellent Pinot noir cuvée des Jeunes Loups 2004, dont l’élevage se fait en fûts de chêne, de robe soutenue, aux notes fruitées et florales complexes, alliant structure et finesse, savoureux, de bouche dense. Le Pinot gris Domaine du Pas des Loups 2005, typé et complexe, au nez intense, est un vin tout en délicatesse en bouche, d’une bonne persistance aromatique. Superbe Gewurztraminer Vendanges Tardives 2004, un grand vin rare, d’une très grande complexité au nez comme en bouche, encore bien loin de sa maturité. Dans la lignée, ce Riesling Vendanges Tardives 2004, avec ces notes caractéristiques de noisette et de miel, alliant souplesse et structure, de bouche profonde et persistante, de grande évolution. Le Crémant d’Alsace Blanc de blancs brut méthode traditionnelle est toujours à la tête de son appellation, de mousse fine, d’une belle harmonie, tout en fruit et finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande…), très harmonieux.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu