Avertir le modérateur

- Page 2

  • Pin it!

    “Champagne Attitude” : à chaque plat, son Champagne !

    La Champagne est -aussi- une grande région gastronomique de notre pays. Les amateurs savent déjà que le Champagne doit être considéré comme un vin et qu'il est adéquat de faire un repas "tout Champagne". Selon la finesse, la structure, les cépages, les terroirs, les assemblages... on a donc droit à des vins vineux ou légers, qui s'accordent parfaitement aussi bien avec des viandes rouges qu'avec les fromages, le chocolat ou les poissons de rivière. Et puis, profitez-en, les vins n'ont jamais été aussi bons.

     

    Les grandes forêts et le climat rigoureux font de cette région le fief du gros gibier comme le sanglier que l’on chasse dans les Ardennes, les cerfs et les biches qui sont traqués dans les chasses à courre. Le petit gibier est surtout constitué de gibier à plumes, essentiellement des grives et des perdrix. On trouve peu de volailles, si ce n’est le pigeon ou le poulet élevé dans les Ardennes, quelques agneaux et du porc, suffisamment pour alimenter les produits charcutiers.

    L’assiette de charcuterie champenoise se compose de différents produits tels que les andouillettes de Troyes, les pieds de porc truffés, la langue à l’écarlate ou le gâteau de grelons, un feuilleté à la hure de porc. Dans lesArdennes on trouve la terrine de cerf au kirsch, les rillettes de sanglier, un pâté typique que l’on peut tartiner ou non, c’est selon le goût de chacun. A Rimes, il vous faut goûter le boudin de lapin ; à Rethel, les « tourtelets », sortes de pâtés au boudin blanc –spécialité de cette localité servie à Pâques. Mais il ne faut manquer à aucun prix les jambons des Ardennes aussi variés que bons, de Reims ou de Sézanne, chacun ayant un goût différent. Quant aux pâtés, il y a celui au pigeon de Reims, d’oie de Rupt et de Langres. L’énumération serait incomplète si l’on omettait les deux spécialités de la Champagne, l’épaule panée ou en croûte de Sainte-Menehould et les jambonneaux à la chapelure.

    Les plats de poisson sont préparés à partir de poissons de fleuve, souvent utilisés en friture ou selon des recettes plus audacieuses comme le brochet braisé au champagne ou encore farci à la viande ou au jambon.

    Le plateau de fromages se compose essentiellement de carré de l’Est, au lait de vache, et du « chaource », également au lait de vache. On trouve toute une série de cendrés, plus ou moins forts selon leur provenance, ainsi que le langres –de la région du même nom– à la pâte délicate. Tous ces fromages peuvent être consommés avec de nombreuses galettes, des miches de tailles variées pouvant atteindre jusqu’à six kilos. Mais il faut savourer seul le pain brioché des Ardennes.

    Les pâtisseries, elles, sont représentées par les célèbres biscuits de Reims, servis avec du champagne. Il y a également comme spécialités le pain d’épice rémois, les nonettes, les croquettes, la tarte aux prunes à la frangipane, dite « meusienne », celle aux quetsches, l’ «anglois », sans oublier les gaudichons de Rethel, sortes de raboites aux pommes, ou un gâteau fait à Charleville, le carolo...

    LES CHAMPENOIS QUI COMPTENT

    Accédez directement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER DES VINS 2011 en cliquant sur le nom

    Jil ACCARIES
    Michel ARNOULD et Fils
    Pierre ARNOULD EARL
    AUTRÉAU-LASNOT
    Jean BAILLETTE-PRUDHOMME
    Paul BARA
    BARON-FUENTÉ
    Brigitte BARONI
    BARTHÉLÉMY
    BAUDRY
    Michel BEAUCHAMP
    BEAUMONT des CRAYÈRES
    Paul BERTHELOT
    BLONDEL
    BONNAIRE
    BOURDAIRE-GALLOIS
    Christian BOURMAULT
    Michel BROCARD
    Edouard BRUN & Cie
    Daniel CAILLEZ et Fils
    Jean-Yves de CARLINI
    Lionel CARREAU
    de CASTELNAU
    Guy CHARLEMAGNE
    CHARPENTIER SCEV
    J. CHARPENTIER
    CHAUDRON
    Julien CHOPIN
    COLIN
    COLLIN-GUILLAUME
    R.H. COUTIER
    CUILLIER Père et Fils
    Paul DANGIN et Fils
    André DELAUNOIS
    DÉROUILLAT
    Veuve A. DEVAUX
    DRAPPIER
    Philippe DUMONT
    ELLNER
    FLEURY-GILLE
    FOLLET-RAMILLON
    R. GABRIEL-PAGIN Fils
    Philippe GAMET
    Michel GENET
    GONET-SULCOVA
    GOSSET
    GRASSET-STERN
    HAMM
    Charles HEIDSIECK
    HUGUENOT-TASSIN
    L. HUOT Fils
    JACQUART
    JANISSON et Fils
    JEAUNAUX-ROBIN
    KRUG
    P. LANCELOT-ROYER
    LAURENT-GABRIEL
    Paul LAURENT
    Lucien LEBLOND
    LEGRAS et HAAS
    Jean-Pierre LEGRET
    Veuve Maurice LEPITRE
    Laurent LEQUART
    Pierre LÉTÉ
    LOMBARD et Cie
    Xavier LORIOT
    MARGUET Père & Fils
    Rémy MASSIN et Fils
    Jean MICHEL
    Charles MIGNON
    Pierre MIGNON
    MOËT et CHANDON
    MOREL Père et Fils
    MORIZE Père et Fils
    OLIVIER Père & Fils
    Pierre PAILLARD
    PANNIER
    Hubert PAULET
    Jean-Michel PELLETIER
    PENET-CHARDONNET
    PERSEVAL-FARGE
    PETITJEAN-PIENNE
    PHILIPPONNAT
    PHILIZOT et Fils
    PLOYEZ-JACQUEMART
    POL-ROGER
    PREVOTEAU-PERRIER
    Eugène RALLE
    ROBERT-ALLAIT
    ROEDERER
    ROYER Père et Fils
    René RUTAT
    SIMART-MOREAU
    de SOUSA et Fils
    TAITTINGER
    de TELMONT
    THÉVENET-DELOUVIN
    Alain THIÉNOT
    THIERCELIN
    Diogène TISSIER et Fils
    Michel TURGY
    Jean-Marc VATEL
    VAUTRAIN-PAULET
    de VENOGE
    VERRIER & Fils
    Maurice VESSELLE
    VINCENT D'ASTRÉE
    VOLLEREAUX
    WIRTH & MICHEL

    Ou vous pouvez choisir de consulter l'index des producteurs en cliquant sur la première lettre du nom recherché

    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

    Guide des vins
    Guide des vins

  • Pin it!

    MES 10 COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE

    MES 10 COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE

    Les archives de la maison ne sont pas complètes mais on retrouve un diplôme décerné en 1932, à l’occasion du « Marché aux vins de la Champagne » pour un vin blanc de 1931. L’essor commence après 1945 avec Robert Vautrain qui, ayant appris la vinification dans une grande maison d’Epernay, crée sa propre maison. Son fils Jean-Claude épousant une fille de vigneron crée également en 1960 sa maison, le Champagne André Paulet. Les deux maisons fusionnent en 1982. Le vignoble a été constitué sur les terroirs d’AY et de DIZY avec 15% de pinot meunier, 45% de pinot noir et 40% de chardonnay. La moitié de la production de raisin est vendue à une célèbre maison rémoise. C’est aujourd’hui la cinquième génération qui dirige cette maison familiale de 11 ha. Découvrez ce Champagne cuvée Grande Réserve Premier Cru, dominé par le corps du Pinot noir (60%, auquel s’associe la fraîcheur du Chardonnay, 40%), intense et savoureux, un Champagne ample, de bouche fraîche et ronde à la fois. Le Premier Cru Brut rosé est très réussi, de jolie robe, au nez subtil et persistant, de jolie mousse, aux arômes de fraise, d’une belle persistance, de bouche vineuse avec des nuances crémeuses et persistantes. Goûtez le Blanc de blancs Premier Cru, au nez frais et fleuri, très équilibré, alliant équilibre et persistance, puissant et séducteur, bien dosé, de mousse légère, aux notes de pain grillé et d’abricot au palais. Excellente Carte Blanche Premier Cru, de jolie robe dorée, un Champagne harmonieux, fin et riche à la fois, avec des notes de tilleul et de miel.

    Le vignoble de 28 hectares est situé autour du château et bénéficie d¹une exposition plein sud. Les vignes très anciennes, certaines ont 40 ans sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L'encépagement est classique de l'appellation : 80% Sémillon et 20% Sauvignon. La propriété se situe à côté de la magnifique église romane du XIIe siècle de Loupiac. Le climat est idéal, avec ses brumes matinales et ses après-midi ensoleillés de l'automne, cela permet le développement du Botrytis Cinéréa. Dès qu'il fait son apparition, les vendanges sont faites dans la plus pure tradition : le raisin est cueilli exclusivement à la main, par tries successives, du début octobre jusqu'à la mi novembre. La vinification associant le savoir faire de 4 générations aux techniques modernes, produit un vin fin et très élégant, d'une belle couleur dorée, onctueux et très fruité avec des arômes complexes d'acacia et de pain grillé, de bouche suave, d'une grande fraîcheur, un vin d'excellente évolution qui bénéficie de deux années de vieillissement avant sa mise en bouteille. Ces vins frais et délicats, sont très bons à l'apéritif. Ils laissent la bouche fraîche pour déguster d'autres vins. Ils sont parfaits sur un foie gras, une volaille, une viande blanche, les fromages et les desserts aux fruits.

    La continuité familiale prime ici. Aujourd’hui, Jean-Pierre Cointreau, par ailleurs président du Syndicat national des producteurs de liqueurs, assume ses fonctions au sein des différentes entités du Groupe familial et entend mener un développement pérenne de ces deux sociétés, Champagne Gosset et Cognac Frapin. Pour l’histoire, le Champagne Gosset, la plus ancienne Maison des Vins de la Champagne : Ay 1584, a été acquise par le groupe familial Renaud-Cointreau (Domaine Frapin, à Cognac) en 1993. Côté anecdote, soulignons que la pratique traditionnelle du bouchage liège et agrafage est maintenue sur certains gros flacons, au cours du vieillissement sur lattes. Le “style Gosset” est donc propre à un art de vivre qui, depuis plus de 4 siècles, s’est transmis de génération en génération, alliant un solide bon sens à l’élégance du cœur et de l’esprit. C’est un style issu d’un terroir exceptionnel de calcaire friable favorisant le développement optimal de la vigne et d’un savoir-faire à nul autre pareil. Jean-Pierre Mareigner, chef de Cave avec la même équipe de production depuis des années, pérennise ainsi le savoir-faire et le style de Gosset. Maison dynamique, résolument tournée vers le futur, car, après avoir acquis des vignes en 100% Grand Cru, la surface de production de Champagne Gosset s’est étendue en rachetant un terrain jouxtant le site traditionnel. La création, en 1995, de la cuvée de prestige Gosset Celebris aura été le point d’orgue de cette volonté d’améliorer la qualité de façon spectaculaire. Considérée comme un rendu à l’histoire et aux diverses générations de la famille Gosset et composée exclusivement de Grands Crus de Chardonnay de la Côte des Blancs et de Pinot noir de la Montagne de Reims, et de la Grande Vallée de la Marne (Aÿ), cette cuvée est le fleuron de la maison. Découvrez la Grande Réserve d’une grande amplitude, d’une finesse remarquable et très typé par son terroir d’exception, dense, un Champagne puissant, très charpenté mais très distingué à la fois, qui demande une cuisine riche, des plats en sauce ou un gibier à plumes. Le Grand Rosé brut est exceptionnel, issu du Chardonnay (56%) et du Pinot Noir (36%) auxquels on ajoute un vin des Coteaux Champenois rouge (Bouzy et Ambonnay). C’est ce qui explique ce nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois, un grand Champagne à déboucher sur des mets épicés ou des crustacés. Leur Champagne Grand Millésime 1999. Issue d’un assemblage de 56% de Chardonnay Grands Crus et de 44% de Pinot Noir Grands et Premiers crus, cette cuvée est racée, dense, distinguée, aux nuances de fleurs blanches, d’agrumes et de brioche, un superbe Champagne de lente évolution, d’une grande subtilité, alliant charpente et finesse, tout en bouche, à la fois charnel et d’une grande finesse, complexe et toujours élégant.
    Domaine familial de 25 ha depuis 5 générations, Marie-Geneviève Boudal-Benezech perpétue la tradition et la destinée du Domaine depuis 1995. La qualité commande la conduite de nos vignes, notre exploitation est qualifiée au titre de l’Agriculture raisonnée. Les vins sont très typés "Faugères" : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesses des tanins. Notre but est de transmettre au consommateur la typicité de cette appellation, en élaborant des vins issus d'assemblage et en constante recherche d'équilibre entre la puissance et la finesse. En fait, comme dans une œuvre d'art, nous essayons de transmettre au travers de nos produits, l'amour et la passion que nous avons pour notre région, nos vignes et notre vin. Le Domaine vous propose ce Faugères rouge 2004, provenant de raisins (vendanges manuelles) issus d’une exploitation qualifiée au titre de l’agriculture raisonnée et suivant la démarche Terra Vitis, de belle couleur grenat, encore jeune, au nez de sous-bois, de cassis et de griotte, associant finesse et charpente, avec des tanins à la fois riches et savoureux. Le Faugères cuvée Charlotte 2004, issu des quatre cépages Syrah, Grenache, Carignan et Mourvèdre, est puissant et savoureux, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, de couleur soutenue, charpenté, riche et fondu à la fois, de garde. Beau Faugères Prestige 2003 (50 % Syrah, 40 % Carignan et 10 % Mourvèdre, sur les pentes de la Serre, coteau aride sur les hauteurs du village exposé plein sud face à la mer), élevé en fûts de chêne, un vin aux tanins présents et savoureux à la fois, de belle robe soutenue, très parfumé (humus, réglisse), d’une belle ampleur en bouche, de très bonne évolution. La cuvée Marie Laurencie 2001 (40 % Syrah, 40 % Grenache, 10 % Carignan et 10 % Mourvèdre, vendange grain par grain, élevage 10 mois en barriques avec 1/3 de fûts neufs) est un beau vin concentré et riche, de couleur grenat intense, aux arômes de fraise des bois et d’épices, de bouche puissante et élégante. Beau Faugères 2004, riche et charnu, de couleur intense, fruité (griotte, mûre), finement poivré, charpenté, très réussi comme le Faugères rosé 2007.

    CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR
    PUISSEGUIN-SAINT-EMILION
    Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). “Le 2007 est une année de vigneron, nous dit Yannick Le Menn, il ne fallait pas partir en week-end en mai ou en juin, il fallait être au travail, c’était prépondérant ! L’été indien a bien achevé la maturation des raisins et c’est aussi grâce à notre deuxième table de tri que nous avons nettement amélioré la pureté de la matière première que nous mettons en cuves. On a oxygéné pour arrondir les polyphénols, ce qui rend les vins plus savoureux, et nos 2007 sont très satisfaisants, le vin est bien fruité, pas trop tannique, il sera agréable dans sa jeunesse, souple et très plaisant. Les 2006 et 2004 sont des millésimes plus atlantiques avec des arômes floraux, alors que 2005 et 2003 sont des vins de type plus méridional, aux arômes de fruits noirs. En fait, les 2006 et 2004 sont des vins plus “féminins”. Ils ont chacun leurs caractères propres mais ils se ressemblent car les conditions climatiques étaient similaires, deux millésimes assez classiques du Bordelais qui présentent une belle élégance et de la complexité. Ils ont été “encadrés” par des millésimes très médiatiques et c’est dommage, car je suis sûr, que, lorsque l’on ouvrira ces bouteilles, dans quelques années, on aura beaucoup de plaisir à les déguster.” En attendant, il y a ce superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2005, où s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices. Remarquable 2003, de bouche classique, corsé et gras, aux tanins présents et fondus à la fois, un vin où dominent les fruits mûrs et le poivre. Savoureux 2002, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Et un excellent second vin, la cuvée Moulin Saint-Clair.

    Un domaine de 26 ha fondé en 1870 par la famille Cheysson. Le Chiroubles est un cru qui doit rester gourmand avec beaucoup de fruit sans dureté dans les tanins. C'est un vin plaisir, synonyme de fruité et de fraîcheur. 2005 est une année de très belle qualité, puissante. 2006 et 2007 sont des années similaires de fruit et de légèreté, bien typés Chiroubles. 2008 est une très belle année, avec des arômes de fruits croquant et une belle matière sans dureté. Le domaine vous propose ce Chiroubles cuvée Prestige 2006, issu d’un secteur spécifique de l’exploitation (Les Roches) où l’on trouve des morceaux de granit, ce qui lui donne cette spécificité propre (vignes de plus de 60 ans et élevage durant 12 mois en fûts de chêne), un vin de bouche puissante, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d’épices, charnu et bien classique. Le 2005 est corsé, tout en bouche, de charpente à la fois puissante et souple. Le Chiroubles cuvée Traditionnelle 2008, issu en majorité de vignes de coteaux plantées sur un sol granitique caractéristique, très parfumé (cerise, fraise) gourmand et long en bouche avec un final de fruits rouges, est très agréable, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, de bonne bouche, à la fois dense et soyeux. Les vins collectionnent les récompenses.
    Le domaine Aux Moines est situé à La Roche aux Moines, superficie de 8 ha en Chenin et 0.80 ha en Cabernet pour notre Anjou village. Du moyen âge à la révolution ce domaine viticole a appartenu aux moines de Saint-Nicolas d’Angers, puis revendu comme bien national. Il connut divers propriétaires dont M. Benz des automobiles en 1926. Nous en sommes propriétaires depuis 1981, elle ne comptait alors plus que 4 ha de vignes. Nous avons apporté la parcelle que nous possédions sur la Roche aux Moines et nous avons acquis petit à petit d’autres parcelles toujours situées à La Roche aux Moines. Dès 1982 nous avons planté certaines parcelles, en gardant les vieilles vignes, et nous avons toujours pratiqué une culture raisonnée en enherbant tous les rangs de vigne. Nous avons rénové le chai en l’équipant de cuves Inox thermorégulées. Le parc à fûts de 400 litres est renouvelé tous les ans, mais notre objectif est plus de faire ressortir le terroir schisteux et le fruit du Chenin que le bois. C’est Tessa, ma fille, œnologue, qui vinifie seule à la cave dans la continuité de l’esprit maison : un vrai vin au féminin. Le Savennières 2006, au nez subtil, d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits frais (abricot) et d’amande, est un vin d’une belle persistance en finale.

    DOMAINE ALARY
    COTES-DU-RHONE-VILLAGE CAIRANNE
    Un domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vins sont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en conversion bio depuis 2009. Vendanges manuelles, tri de la vendange à la vigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muits... Excellent Cairanne rouge La Font d’Estevenas 2007, aux arômes de violette et de réglisse, avec des tanins présents et soyeux à la fois, un vin ferme et généreux. La Brunote 2007, de bouche structurée, d’une belle harmonie, est un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, bien équilibré. Le Cairanne blanc La Font d’Estevenas 2008, de bouche puissante, riche en bouquet, est très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, tout en rondeur. Très réussi, le Cairanne rouge La Grange Daniel 2008, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche puissante, est un vin ferme et fruité comme leur Cairanne CDR-Villages La Jean de Verde 2007, d’une belle couleur grenat pourpre, riche et parfumé, aux connotations discrètes de fruits macérés et d’humus, harmonieux, bien charpenté, d’excellente garde.

    Le Domaine existait déjà à l’époque romaine sous le nom de « Villa Manzanetto ». C’est en 1906 que Louis Rigal fondateur du célèbre Roquefort Rigal l’achète puis le transmet à son fils Louis, son épouse Françoise Rigal prend le relais au début des années 80. Sa fille Laurence la rejoint en 2003 et assure depuis la gestion du domaine. Corbières AOC depuis 1985, c’est l’un des fleurons des Corbières. Depuis une trentaine d’année, des efforts important ont été effectués afin de moderniser les bâtiments, diversifier l’encépagement, optimiser les cultures, rénover la cave, affiner les vinifications. Les vins du château du Grand Caumont allient rigueur et passion et sont récompensés dans de nombreux concours et loués dans de nombreuses revues à travers le monde. 2005, 2006 et 2007 sont des millésimes très aromatiques, très fruités, alliant densité, rondeur, souplesse et élégance. Ils présentent des notes de petits fruits rouges et de petits fruits noirs (cassis, framboise, fraise), avec des nuances poivrées, d’épices et de garrigue. Ici la philosophie est : la meilleure qualité au meilleur prix, quelle que soit la cuvée, sa complexité, son niveau de prix. Des vins plaisirs, faciles à déguster et à accorder aux mets.
    Fondé vers 1870 à Banyuls-sur-Mer, le domaine de la Casa Blanca est un des plus anciens des crus Banyuls et Collioure, situés sur la Côte Vermeille, dans les Pyrénées-Orientales (Roussillon). Sur 8 hectares de plantations et de vieilles vignes en terrasses, Laurent Escapa et Hervé Levano donnent naissance à des vins généreux, exprimant pleinement ces terroirs de schistes : le Collioure (vin tranquille) et le Banyuls (vin doux naturel). Depuis 2001, abandon des produits phytosanitaires de synthèse pour les traitements de la vigne. Les engrais chimiques ont été remplacés par des composts dès 1989. Le sol est travaillé par traction animale (labour au mulet) sur le tiers de l’exploitation. Le reste est désherbé chimiquement. Des essais d’enherbement sont en cours pour s’affranchir totalement du désherbant. BANYULS « Mise Tardive» 2006 : 80 % Grenache Noir, 20% Grenache Gris ; vieilles vignes de 80 ans. (20 hectos/ha). Banyuls de type Rimage (fruité). Deux ans d’élevage en fûts de 400 litres. Garde : 20 ans et plus. Robe rubis tuilé. Nez : eau de vie de framboise, intense. Attaque kirschée en bouche, notes framboise à l’eau de vie sur touche poivrée. Tanins ronds, bonne longueur. BANYULS 2007 : 60 % Grenache Noir, 40% Grenache Gris ; vieilles vignes de 70 ans. (20 hectos/ha). Banyuls de type Rimage (fruité). Elevage 12 mois en milieu réducteur. Garde : 20 ans et plus. Robe grenat. Nez : Fruit mûr, confituré. Acidulé en bouche, pointe de cacao, réglissé. Longueur et rondeur en bouche. COLLIOURE 2007 : 80% Grenache Noir, 20 % Syrah ; plantations d’une quinzaine d’années. (25 hectos/ha). Elevage 12 mois. Garde : 7-10 ans. Belle robe pourpre. Nez complexe associant épices, fruits noirs (mûres, cassis) et fruits rouges (cerise) sur légère pointe de garrigue et de fumé. Fraîcheur en bouche, dans laquelle on retrouve les fruits mûrs.
  • Pin it!

    Les vins de Graves qui comptent

     

    Château d'ARDENNES

    Château d'ARDENNES

    (GRAVES)
    François Dubrey

    33720 Illats
    Téléphone :05 56 62 53 80 et 06 08 99 27 95
    Télécopie : 05 56 62 43 67
    Email : contact@chateau-ardennes.com
    Site : www.chateau-ardennes.com

    Savoureux Graves rouge 2007, issu de vignes traitées sans produits chimiques, de belle robe grenat, de bonne base tannique, gras, souple et charnu, au nez dominé par le cassis, le cuir et les sous-bois. Le 2006, riche en couleur, est harmonieux, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (pruneau, cerise noire), dense et velouté, de bouche complexe. Beau 2005, de belle couleur pourpre, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, un vin charpenté, très classique. Le 2004, de bouche pleine, est ample et velouté, d'une belle concentration mais très fin. Joli Graves blanc 2008, alliant puissance et finesse, au nez de fleurs et de pamplemousse, tout en bouche.

    Château D'ARRICAUD

    Château D'ARRICAUD

    (GRAVES)
    Vignoble Bouyx

    33720 Landiras
    Téléphone :05 56 62 51 29
    Télécopie : 05 56 62 41 47
    Email : chateaudarricaud@wanadoo.fr

    Un excellent Graves rouge Prestige 2007, aux tanins puissants et soyeux à la fois, très parfumé, tout en bouche, bien corsé, un vin savoureux et complexe. Le 2006 est charnu comme on les aime, gras, bien charpenté, un vin avec des nuances de prune et de violette, au nez ample, suave et puissant, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante en bouche. Le 2005, dense, de robe soutenue, est un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique importante et très équilibrée.

    Château BICHON-CASSIGNOLS

    Château BICHON-CASSIGNOLS

    (GRAVES)
    Marie et Jean-François Lespinasse
    50, avenue Capdeville
    33650 La Brède
    Téléphone :05 56 20 28 20
    Télécopie : 05 56 20 20 08
    Email : bichon.cassignols@wanadoo.fr
    Site : www.bichonvins.com

    Une exploitation familiale de 12 ha où l'on applique une agriculture raisonnée. Vous aimerez leur Graves rouge 2005 (55% Merlot et 45% Cabernet-Sauvignon), aux tanins amples et ronds à la fois, tout en nuances aromatiques, d'une jolie concentration, aux notes de groseille, d'humus et d'épices. Séduisant Graves blanc 2008, 60% Sémillon et 40% Sauvignon), tout en bouche, aux senteurs persistantes de chèvrefeuille et de coing, d'une finale fruitée.
    VOIR AUSSI LA SELECTION DES GRAVES DU GUIDE DUSSERT-GERBER DES VINS 2011
    Château CHANTEGRIVE
    Clos BELLEVUE
    Château DOMS
    Château du GRAND BOS
    Château HAUT-CALENS
    Château de MAUVES
    Château SAINT-AGRÈVES
    Château de SANSARIC
    Château TOUMILON
    Château TOURTEAU-CHOLLET
    Château le TUQUET

     

    Ou vous pouvez choisir de consulter l'index des producteurs en cliquant sur la première lettre du nom recherché
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


    Château BRONDELLE

    Château BRONDELLE

    (GRAVES)
    Jean-Noël Belloc

    33210 Langon
    Téléphone :05 56 62 38 14
    Télécopie : 05 56 62 23 14
    Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr

    Son Château Brondelle Grand Vin rouge 2005, est riche en arômes, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, très équilibré au nez comme en bouche, servi par une belle structure, très prometteur. Le Brondelle blanc sec 2009 est très aromatique aux notes minérales, un Vin riche, complexe et gras. Goûtez aussi le Château Brondelle classique rouge 2007, de bouche ample où se mêlent la griotte et l'humus, un très joli Vin, dense, aux tanins soyeux, de bonne charpente. Le Bordeaux Supérieur Bras d'Argent 2007 est très réussi, un Vin bien charpenté et charnu, de robe soutenue et brillante, avec ce nez légèrement épicé, ample et distingué. Le Clairet de Bras d'Argent est issu de saignées de Cabernet-Sauvignon et Merlot, aux arômes de fraise mûre. Joli Sauternes Château Fontaine 2008, qui offre une belle fraîcheur, un Vin très facile à boire.

    Château CALENS

    Château CALENS

    (GRAVES)
    Franck Artaud
    6, rue des Mages
    33640 Beautiran
    Téléphone :05 56 67 05 48
    Télécopie : 05 56 67 04 72
    Email : fils.artaud@wanadoo.fr
    Site : www.vignoble-artaud.fr

    Bien apprécié ce Graves rouge 2008, issu d'un vignoble de 6 ha (60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, sols de Graves argilo-calcaire et sablonneuse), bien élevé en fûts (30% neufs), au nez intense, de couleur profonde, très classique de ce millésime, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et fermes à la fois. Le 2006 se goûte très bien, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, riche et ample au palais, de robe grenat profond, aux tanins mûrs et d'une belle finale

    Château CHANTEGRIVEGRAVES Château CHANTEGRIVE

    Château CHANTEGRIVE

    (GRAVES)
    Sas des vignobles Lévèque
    Domaine de Chantegrive - BP 27
    33720 Podensac
    Téléphone :05 56 27 17 38
    Télécopie : 05 56 27 29 42
    Email : chateauchantegrive@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive
    Site : www.chantegrive.com

    Au sommet. Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. C'est une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. “Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer.” Coup de cœur pour ce Graves rouge 2007, de belle couleur soutenue, saveur élégante de petits fruits mûrs, tanins ronds et déjà un peu souple ; beaucoup de fruit pour un vin qui s'annonce très charmeur avec une structure parfaitement équilibrée. Le 2006, puissant, structuré, très élégant, de bouche ample, tout en arômes, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d'épices, de belle évolution. Le 2005 est charpenté et charnu, aux nuances de cassis et d'épices, aux tanins harmonieux mais structurés à la fois, un vin de bouche soyeuse, de couleur profonde, de garde. Le 2003 est savoureux, très représentatif de ce millésime, de teinte pourpre intense, élégant, aux tanins mûrs, tout en bouche, avec des notes de framboise et de cuir. Le Chantegrive blanc 2009, aux arômes très fins (agrumes, genêt), de robe d'un bel aspect limpide et brillant, de bouche friande. Remarquable blanc Caroline 2008, de bouche subtile aux nuances de pamplemousse et d'amande fraîche, suave comme il se doit et d'excellente évolution, un vin qui mérite une cuisine raffinée. Il y a aussi cette Cuvée Henri Lévêque 2007, en hommage à Henri Lévêque, qui est à l'origine de cette belle propriété. Très bien élevé, le vin est de robe rubis profond, avec ces arômes de fruits surmûris, d'épices, de cuir, un vin charnu et charmeur, aux tanins savoureux. Exceptionnel Cérons 2005 (proposé uniquement dans les grands millésimes), vendanges manuelles avec tris successifs, élevage en barriques 12 mois, d'une suavité exceptionnelle, aux senteurs de fleur d'acacia et de miel.

    Château GRAND ABORD

    Château GRAND ABORD

    (GRAVES)
    Vignobles Dugoua
    56, route des Graves - BP 7
    33640 Portets
    Téléphone :05 56 67 50 75
    Télécopie : 05 56 67 22 23
    Email : dugoua.ph@wanadoo.fr
    Site : www.vignobles-dugoua.fr

    Une propriété de 20 ha plantés sur un sol de graves et de pierres lisses du tertiaire. Belle réussite avec ce graves rouge 2007, de belle charpente, riche en couleur comme en matière, un vin équilibré et souple, charnu, avec des arômes fondus de sous-bois et de cassis, de bonne garde. La cuvée Passion 2006, de couleur pourpre, complexe et charnue, fort bien élevée, avec des tanins savoureux, avec ce nez où dominent les fruits rouges mûrs et les épices, est un vin structuré et harmonieux. Très séduisant graves blanc 2008, d'un bel or pâle brillant, de bouche intense où l'on retrouve l'acacia et les agrumes, charmeur et persistant, parfait sur un bar grillé.

    Château du GRAND BOSGRAVES Château du GRAND BOS

    Château du GRAND BOS

    (GRAVES)
    André Vincent

    33640 Castres
    Téléphone :05 56 67 39 20
    Télécopie : 05 56 67 16 77

    Au sommet. En 1988, André Vincent, précédemment propriétaire du château La Haye, cru bourgeois supérieur de Saint-Estèphe en Médoc au classement de 1932, achetait le Grand Bos qui ne faisait plus de vin depuis 1950. Après avoir restauré les bâtiments, planté, et surtout acquis de vieilles vignes dans le prolongement de sa veine de grave profonde qui redouble la chaleur du soleil et qui est posée sur une assise calcaire tertiaire, il a équipé la propriété en matériel moderne. À la suite d'extensions successives des chais et cuviers en 1992, 1996 et 2000, il a donné à l'exploitation sa physionomie actuelle en 2004 et 2005, par la construction d'un chai souterrain d'une capacité de 500 barriques, et par la réhabilitation du cuvier primitif, désormais au service d'un vignoble couvrant 18,30 ha sur une superficie totale de près de 42 ha. Une réussite, ce Graves 2007, intense en couleur comme en arômes, tannique, très prometteur avec des notes de petits fruits rouges surmûris et d'épices, charnu comme il le faut. Le 2006 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de cuir et de fruits légèrement cuits, d'excellente évolution. Le 2005, charpenté, avec ces senteurs bien marquées de cerise mûre, de poivre et de musc, de bouche souple et fondue, aux tanins très équilibrés et enrobés, est un vin avec beaucoup de matière, de belle garde. Le 2004, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d'épices et de sous-bois, est un vin ample, d'un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière, de garde, naturellement. Le 2003 est un vin puissant, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de griotte mûre. Le 2002 est de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie intensité et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution. Le 2001, de belle robe sombre, est un vin de bouche puissante et dense, aux connotations caractéristiques de petits fruits mûrs légèrement épicés (griotte, cassis...) et de réglisse. Beau 2000, parfumé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, qui évolue parfaitement.
    VOIR AUSSI LA SELECTION DES PESSAC-LEOGNAN DU GUIDE DUSSERT-GERBER DES VINS 2011
    Château CARBONNIEUX
    Domaine de CHEVALIER
    Domaine de GRANDMAISON
    Château HAUT-LAGRANGE
    Château LUCHEY-HALDE
    Château SEGUIN
    Château SMITH-HAUT-LAFITTE

    Ou vous pouvez choisir de consulter l'index des producteurs en cliquant sur la première lettre du nom recherché

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


    Château des GRAVIÈRES

    Château des GRAVIÈRES

    (GRAVES)
    Vignobles Labuzan Earl

    33640 Portets
    Téléphone :05 56 67 15 70 et 05 56 67 62 33
    Télécopie : 05 56 67 07 50
    Email : vignobles-labuzan@wanadoo.fr

    Un excellent Graves rouge Prestige 2008, bien charnu, épicé, aux tanins concentrés, un vin tout en bouche, avec des nuances de mûre et de fumé, de bonne garde. Le 2006 est riche en couleur comme en arômes, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, fondu, d'un remarquable équilibre en bouche. Le 2005, de couleur grenat, de bonne charpente, aux senteurs de fruits macérés, aux tanins structurés, est riche et bien équilibré.

    Château HAUT-CALENSGRAVES Château HAUT-CALENS

    Château HAUT-CALENS

    (GRAVES)
    Thierry Yung

    33640 Beautiran
    Téléphone :05 56 67 05 25
    Télécopie : 05 56 67 05 25
    Email : vignobles.tyung@orange.fr

    À la tête des Deuxièmes Grands Vin Classés. Beau Graves Château Haut-Calens rouge cuvée Prestige 2007, au nez puissant et subtil à la fois, avec ses notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et une touche poivrée, un Vin riche, de bouche dense qui commence à peine à se fondre. Excellent 2006, de couleur pourpre intense, savoureux et élégant, aux tanins mûrs et complets, un Vin très agréable par sa souplesse, tout en bouche, d'une belle finale. Le 2005 est de couleur brillante, charpenté, élégant, tout en bouche, aux tanins amples, un Vin à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise cuite, d'excellente garde. Beau 2004, aux nuances d'humus et de cassis, un Vin de bouche complexe et fondue, qui commence à se goûter parfaitement, de très bonne garde. Le 2003 est de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure, aux tanins mûrs. Le Graves Tradition rouge 2006, très réussi, corsé, d'une belle harmonie tannique, un Vin ferme et soyeux à la fois. Excellent 2005, parfumé, associant couleur et matière, très équilibré, au nez de cassis et d'épices, prometteur. Le 2004, charnu, de robe soutenue, aux tanins soyeux comme à son habitude, est un Vin séduisant qui associe une charpente réelle à une jolie rondeur, de bonne garde. Le 2003 réunit concentration aromatique et souplesse en bouche, aux notes de griotte mûre, coloré, charnu, de bouche soyeuse.

    Château de MAUVESGRAVES Château de MAUVES

    Château de MAUVES

    (GRAVES)
    Famille Bouche
    25, rue François Mauriac
    33720 Podensac
    Téléphone :05 56 27 17 05
    Télécopie : 05 56 27 24 19
    Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
    Site : www.chateaudesmauves.fr

    Classé 1er Grand Vin avec un rapport qualité-prix-plaisir exceptionnel, associé à une convivialité exemplaire de la famille Bouche, pour qui leurs clients sont aussi des amis. Un vrai coup de cœur pour leur Graves rouge 2008, actuellement en élevage, c'est un très beau millésime, à rapprocher du 2005 (petits rendements). La couleur est très intense, le Vin est rond, très parfumé, avec un joli potentiel de garde. Le 2007, coloré et très aromatique, d'une grande subtilité en bouche, aux senteurs de cassis, de fraise et de cuir, corsé, bien charpenté, aux tanins fermes mais distingués. Savoureux 2006, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, sous-bois) comme en structure, aux tanins mûrs, d'excellente garde. Beau 2005, classique, parfumé (framboise, mûre), un Vin bien charpenté, bien charnu, de robe soutenue, suave au palais, légèrement épicé en finale, aux tanins fondus, très charmeur. Le 2004 est très classique, un Vin riche, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois, idéal sur des brochettes d'agneau. Le 2003, très réussi, se goûte particulièrement bien aujourd'hui, un Vin bien charnu, de robe soutenue, ample en bouche, au nez légèrement épicé, finement tannique. Le Graves blanc 2008, pur Sémillon, est très parfumé (pomme, citron, tilleul), un Vin qui mêle la fraîcheur à l'élégance, de robe pâle limpide, de bouche souple, bien élevé et très abordable. Très joli 2007, de jolie robe jaune paille, aux nuances de fleurs, finement poivré, bien équilibré, de bouche ample. Le 2006 est fin et délicat, de bouche suave et dense, au nez de fleurs et de pamplemousse, un Vin savoureux et séduisant, à ouvrir sur une sole meunière. Excellent Bordeaux rosé 2008, de belle robe rose pâle, au nez subtil de fraise, de bouche gourmande et légère, et une finale fraîche et franche, très réussi.

    Château LA ROSE SARRON

    Château LA ROSE SARRON

    (GRAVES)
    Philippe Rochet

    33210 Saint-Pierre-de-Mons
    Téléphone :05 56 76 29 42
    Télécopie : 05 56 63 52 31
    Email : contact@la-rose-sarron.com
    Site : www.la-rose-sarron.com

    L'histoire viticole de cette propriété, datant du 19è siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C'est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s'étend sur 35 ha, dont 25 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, vin élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha de Graves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vin vinifié et élevé 9 mois en fûts de chêne. Beau Graves rouge Cuvée Damien 2007, riche, puissant et bouqueté, aux notes complexes où dominent les épices(vanille), la groseille et une touche de fumé, aux tanins soyeux, un vin rond, d'excellente évolution. Le Graves blanc Cuvée Anaïs 2008 est suave, d'une très belle persistance aromatique en bouche, avec des nuances de poire et de tilleul, très bien équilibré en finale. Plus vif, le Graves blanc La Rose Sarron 2008, est d'une belle robe dorée, au nez persistant où s'entremêlent des notes de fleurs blanches et d'agrumes, un vin franc et harmonieux, bien classique du millésime.

    Château ROUGEMONT

    Château ROUGEMONT

    (GRAVES)
    Dominique Turtaut
    50, rue Jean-Cabos
    33210 Toulenne
    Téléphone :05 56 63 19 06
    Télécopie : 05 56 76 22 74
    Email : chteaurougemont@yahoo.fr

    Bien apprécié le Graves rouge 2007, de couleur grenat, aux arômes de fruits rouges et noirs (fraise des bois, cassis) et aux tanins fondus mais présents, un vin riche et bien équilibré. Le 2005, aux senteurs de fruits rouges et d'humus, velouté, aux tanins puissants et souples à la fois, est un vin de belle couleur pourpre, charpenté, ample, de garde. Le 2003 est puissant et complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d'épices. Excellent Graves Supérieur blanc 2007, au nez élégant dominé par les fleurs blanches et le citron vert, de bouche ample, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable.

    Château SAINT-AGRÈVES

    Château SAINT-AGRÈVES

    (GRAVES)
    Earl Landry
    17, rue Joachim-de-Chalup Lieu dit Artigues
    33720 Landiras
    Téléphone :05 56 62 50 85
    Télécopie : 05 56 62 42 49
    Email : saint.agreves@orange.fr

    Bien apprécié ce Graves rouge 2006, bien classique et puissant, un vin fin et élégant, avec de la matière, d'une belle couleur soutenue, il développe des arômes de fruits rouges intenses, d'une jolie finale persistante. Le 2005, médailles de Bronze au Concours des Vignerons Indépendants 2007 ainsi qu'au Concours de Bordeaux vins d'Aquitaine, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges et d'épices, aux tanins bien enrobés, est un vin riche et généreux, d'une belle finale aromatique. Excellent 2004, savoureux, aux notes de groseille et d'humus, de bonne évolution. Le 2003 est un vin de bouche puissante, corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus...). Le Graves blanc 2007, tout en finesse d'arômes, où s'entremêlent des notes d'amande, de fruits blancs et de bruyère, est harmonieux, bien équilibré en acidité et très élégant, d'excellente évolution comme le montre le 2003, à dominante de tilleul et de petits fruits secs, un vin puissant mais tout en finesse, persistant, de bouche intense.

    Château le TUQUETGRAVES Château le TUQUET

    Château le TUQUET

    (GRAVES)
    Paul Ragon

    33640 Beautiran
    Téléphone :05 56 20 21 23
    Télécopie : 05 56 20 21 83
    Email : chateauletuquet@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauletuquet

    Au sommet, également. Le Tuquet et son vignoble figurent déjà sur les cartes royales de belleyme au début du XVIIIe siècle. La chartreuse fut construite vers 1730 (façade sud de Victor Louis). Dans la première édition du Féret (Ch. Cocks 1868) Le Tuquet est classé premier vin de la commune de Beautiran, ce qui sera confirmé par les éditions successives jusqu'à aujourd'hui. A la fin du XIXe siècle, le domaine appartient à la famille du Père de Foucauld qui y séjournera à plusieurs reprises avant son départ pour le Maroc. Il a appartenu ensuite à une grande maison du négoce bordelais, puis fût racheté en 1963 par la famille Ragon, actuellement propriétaire. D'importants travaux ont été faits dans les chais en 1991 : 3 200 hl de cuverie inox supplémentaires, construction d'un nouveau chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage. Superbe Graves rouge 2006, de couleur intense aux reflets noirs, un vin généreux, avec des senteurs de fruits rouges et d'épices, des tanins bien enrobés, très classique et vraiment réussi. Le 2005, charnu comme on les aime, gras, bien structuré, est complexe, avec ces connotations épicées, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, de bouche fondue et parfumée. Remarquable 2004, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, un vin d'excellente évolution et d'une bonne longueur. Si vous en trouvez, le 2000 est remarquable, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme, de garde. Le Graves blanc cuvée Spéciale 2009, bien typé par son Sémillon (95%), au bouquet de fleur d'acacia et d'agrumes, est un vin rond et persistant, harmonieux en bouche, d'une belle fraîcheur persistante, une belle réussite de ce millésime. Avec des arômes floraux et fruités intenses, le 2008 est subtil et puissant à la fois, un vin comme on les aime, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche.

  • Pin it!

    Le Top des Haut-Médoc

     

    94.jpgIl y a des vins formidables dans cette appellation de Haut-Médoc... et pas mal qui n'ont pas grand intérêt! On se doute que ce sont les premiers qui me passionnent, et certains peuvent rivaliser aisément grâce à des terroirs qui manquent à certains avec d'autres vins d'appellations plus prestigieuses (Margaux ou Saint-Estèphe, par exemple, où les sols sont fort disparates)... Je ne ferais pas l'affront non plus à des vins anormalement chers de la presqu'île médocaine de leur rappeler -aussi- que les grands vins typés de cette appellation Haut-Médoc bénéficient d'un exceptionnel rapport qualité-prix-typicité, ce qui n'est pas rien. Bref, pourquoi se faire berner par une image de marque poussiéreuse en surpayant une "étiquette" alors que l'on trouve son plaisir avec ceux-là ?

    Actualité du vignoble
    Classement Médoc

    N'oubliez pas : si les vins du Médoc sont réputés, ce n’est pas pour être des vins intouchables à cause de leur prix ou des micro-cuvées qui n’existent que pour rafler de bonnes notes à des concours et ne correspondent plus à la grande tradition médocaine. Ces pratiques sont une honte pour la majorité des grands vins de la région, qui sont des vins fermés dans leur jeunesse, typés par leur terroir, et qui demandent d’évoluer dans le temps pour s’exprimer, en fonction de chaque millésime, respectant ainsi la nature. La force du terroir est la base de tout. Les autres sont sans intérêt, et les prix sont souvent déments.

    Domaine CHALET de GERMIGNAN
    Château de COUDOT
    Château DOYAC
    Château d'ESTEAU
    Château FONTESTEAU
    Château HANTEILLAN
    Château de LAMARQUE
    Château LAMOTHE-CISSAC
    Château de MALLERET
    Château REYNATS
    Château SAINT-AHON
    Château le SOULEY-SAINTE-CROIX
    Château TOUR-du-ROC

    Ou vous pouvez choisir de consulter l'index des producteurs en cliquant sur la première lettre du nom recherché
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

    Guide des vins
    Guide des vins

     

  • Pin it!

    LE CLASSEMENT DES GRAVES 2011

    Prolongement des terres du Médoc, le vignoble des Graves (3 800 ha et 1 300 ha environ pour Pessac-Léognan) a été de tout temps rapproché historiquement et géographiquement de celui du Médoc. Là aussi la terre est graveleuse (le mot “graves” vient de là), pauvre, mais secourue par un climat exceptionnel et des vignerons qui ont écrit l’histoire du Bordelais.

    Le 9 septembre 1987, un décret reconnaissait l’appellation d’origine contrôlée Pessac-Léognan. Le terroir se compose de terrasses construites par la Garonne lors des grandes crues millénaires qui ont apporté une grande variété de débris caillouteux, venus parfois de très loin, notamment des Pyrénées ; ces débris, multicolores, usés au point d’être polis, voire luisants, après la pluie, sont plus ou moins enrobés de terre ou de limon. Les graves de Pessac-Léognan reposent donc sur un sous-sol d’argile, de sable, d’alios, de calcaire et de faluns. Elles sont témoins des cours anciens de la Garonne, mis en place depuis la fin de l’ère tertiaire puis durant le quaternaire au fur et à mesure que passaient les époques glaciaires. Ces graves, composées de graviers, galets roulés par les eaux, ont une épaisseur variant d’une vingtaine de centimètres à 3 m et plus. La variété du cailloutis est exceptionnelle avec des quartz et quartzites ocre, blancs, rouges et roses, des jaspes, agatoïdes, silex et lydiennes… savant mélange harmonieux et chatoyant. Réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire, la grave redistribue progressivement la chaleur sur les grappes. Inscrits dans un relief mamelonné, les dépôts de graves forment des croupes particulièrement bien dessinées dans le paysage, bénéficiant d’une excellente exposition avec des pentes toujours assez fortes pour assurer un drainage naturel. Celui-ci est renforcé par un réseau hydrographique important de petits cours d’eau et d’affluents de la Garonne.

    CLASSEMENT GRAVES 2011

    Partagez cet article Ajouter: CLASSEMENT+GRAVES � Face Book Ajouter: CLASSEMENT+GRAVES � Wikio Ajouter: CLASSEMENT+GRAVES � Digg Ajouter: CLASSEMENT+GRAVES � Delicious/ Ajouter: CLASSEMENT+GRAVES � Yahoo! Ajouter: CLASSEMENT+GRAVES � Google Ajouter: CLASSEMENT+GRAVES � Technorati Ajouter: CLASSEMENT+GRAVES � Live-MSN

    e_graves.jpg
    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

    Accédez directement aux commentaires de dégustation
    du GUIDE DUSSERT-GERBER DES VINS 2011 en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    HAUT-BRION (PL) (b)
    LA MISSION HAUT-BRION (PL)
    HAUT-BAILLY (PL)
    SMITH-HAUT-LAFITTE (PL) (b)
    D'ARDENNES
    GRAND BOS
    GRANDMAISON (PL)
    MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL) (b)
    TOURTEAU-CHOLLET (b)
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    CHEVALIER (PL) (b)
    CARBONNIEUX (PL) (b)
    LATOUR-MARTILLAC (PL) (b)
    BROWN (PL) (b)
    CHANTEGRIVE (b)
    LUCHEY-HALDE (PL)
    DE MAUVES (b)
    RAHOUL
    SEGUIN (PL)
    SOLITUDE (PL)
    LE TUQUET (b)



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    (FIEUZAL (PL))
    HAUT-CALENS
    HAUT-LAGRANGE (PL)
    HAUT-PLANTADE (PL)
    MIREBEAU (PL)
    PICQUE-CAILLOU (PL)
    ROUGEMONT
    SAINT-AGRÈVES
    (GAZIN-ROCQUENCOURT (PL)*)
    LAFARGUE (PL)
    LE PAPE (PL)*
    PEYREBLANQUES*
    CALLAC
    (MALLEPRAT (PL))
    (TRIGANT (PL)*)
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    TOULOUZE (Graves de Vayres)*
    D'ARRICAUD
    BLANCHERIE
    BRONDELLE (b)
    PIRON
    ROSE SARRON
    SAINT-ROBERT
    (BOUSCAUT (PL))
    (COUHINS (PL))
    GRAND ABORD*
    SANSARIC
    CAILLOUX DE VALGUY
    CALENS*
    GRAVIÈRES

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    ARGUIN
    (CABANNIEUX)
    MAGNEAU (b)*
    LA MOURASSE*
    (BEAUREGARD-DUCASSE*)
    BEAUSITE*
    (CAZEBONNE)
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    BICHON-CASSIGNOLS
    (HAUT-SELVE)
    QUEYRAT
    (NAVARRO)
    TOUR BICHEAU*
    LE BOURDILLOT*
    LES CLAUZOTS
    (GAILLAT)
  • Pin it!

    BOURGOGNE / LES SATISFECITS 2011

    276.jpgLe vin, c’est bien, mais celui qui l’élève, c’est tout aussi bien. Pour moi, en effet, depuis 30 ans, la typicité d’un vin, ce n’est rien d’autre que l’association d’un sol, d’un micro-climat, d’une plante et d’un homme. Ma nature me poussant à soutenir les hommes et les femmes qui partagent les mêmes valeurs, je suis toujours, aujourd’hui comme hier, passionné par ce “Sang de la Terre et du Ciel”, cette entité à part entière qui associe l’inné et l’acquit, le talent et la passion, l’homme et la science, le matériel et l’irrationnel, le plaisir et la mesure (si l’on a soif, on boit autre chose)... s’attachant à respecter à la fois une culture et une éthique. Il ne s’agit donc pas seulement de faire du bon vin, ce que tout le monde peut faire, mais surtout ... Lire la suite


    Les Satisfecits 2011 (seulement 168 pour toute la France)

    Les grandes satisfactions, ceux qui se distinguent depuis une dizaine d’années et dont le talent est confirmé.

    Ils peuvent prétendre au Prix d’Excellence.

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (EN BLEU)

    Laurent Camus (Cave du Connaisseur)
    Famille Capron-Charcousset
    Jean-Jacques Girard
    Jean-Pierre Guillemot
    Stéphane Magnien
    Bastien Margaret (Henri Richard)
    Alain Patriarche

    Voir le TOP VIGNERONS BOURGOGNE complet :
    Les Prix d'Honneur, les Prix d'Excellence, les Lauréats, les Espoirs

    Guide des vins
    Guide des vins

     

  • Pin it!

    Faites-vous plaisir avec les meilleurs vins rouges de Loire

     

    584.jpgJ’ai toujours soutenu ces vignerons de Sancerre, de Touraine, d’Anjou ou de Saumur, où j’ai un bon nombre d’amis. Les vins de la région possèdent deux atouts considérables : un rapport qualité-prix réellement exceptionnel et une complexité due bien sûr à ces sols différents, les uns plus spécifiques que les autres. J’aime donc retrouver ces hommes et ces femmes qui s’attachent à défendre leur personnalité. En Anjou-Saumur, peu d’autres vins peuvent copier les meilleurs crus de la région, marqués par ces sols de tuffeau ou de roche calcaire en parfaite osmose avec les cépages Cabernet franc et Chenin, le premier s’épanouissant sûrement le mieux ici, dans cette région où il fait bon s’octroyer quelques étapes gourmandes et historiques. De Champigny à Beaulieu-sur-Layon, du Puy-Notre-Dame à Parnay, la région est riche en terroirs et en saveurs, avec des blancs très séduisants, des rouges puissants et colorés, au nez de violette comme ceux de Saumur-Champigny.

     

    Guide des vins
    Guide des vins

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

    Accédez directement aux commentaires de dégustation du
    GUIDE DUSSERT-GERBER DES VINS 2011 en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    ANJOU-SAUMUR
    BEAUREGARD (S)
    LA PALEINE (S)
    LA VARIÈRE (A)
    MOINES (A)
    TROTTIERES (A)
    L' ÉTÉ (A)
    GODINEAU (A)
    (GAUTERIE E. JADEAU (A))
    SAUMUR-CHAMPIGNY
    BOUVET
    CLOS DES CORDELIERS
    LA GUILLOTERIE
    PETITE CHAPELLE
    TARGÉ
    LA VARIÈRE
    AMANDIERS
    CHAMPS FLEURIS
    Clos MAURICE
    BESSIÈRE
    Christelle DUBOIS
    SAINT-JEAN
    VARINELLES
    VIEUX BOURG
    CHINON
    COULY-DUTHEIL
    DOZON
    GOURON
    Marie-Pierre RAFFAULT
    Patrice BARC
    BROCOURT
    BOUCHARDIÈRE
    LA CHAPELLE
    Pierre & Bertrand COULY
    ROUET
    (GASNIER)
    BOURGUEIL SAINT NICOLAS

    BUISSE
    Clos du VIGNEAU (SNB)
    DRUSSÉ (SNB)
    JARNOTERIE (SNB)
    LES PINS (B)
    MINIÈRE (B)
    QUARTERONS (SNB)
    GÉLERIES (B)
    TOURAINE DIVERS

    CHARMOISE
    MANDARD
    RENAUDIE
    CHARBONNIER
    MALIDORES
    Domaine des ROY
    L'AUMONIER
    CHAISE
    MONTIGNY
    SANCERRE DIVERS

    NATTER (S) (r)
    BROCK/SARRY (S)
    CHEVREAU (S) (r)
    André DEZAT (S)
    MALBETE (R) (r)
    TEILLER (MS) (r)
    CHAILLOT (CH) (r)
    FOUASSIER (S)
    GILBON (MS)
    LAUVERJAT (S)
    Roger NEVEU (S)
    Daniel REVERDY (S) (r)
    J-M ROGER (S)



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    ANJOU-SAUMUR
    BRÉZÉ (S)
    (FLINES (A)*)
    DULOQUET (A)*
    GUÉ D'ORGER (A)
    GAUDARD (A)
    NOYERS (A)
    SAUMUR-CHAMPIGNY
    (SAINT-JUST)
    MENAIS*
    ROCFONTAINE
    ROCHES NEUVES
    SEIGNEURIE
    (PARNAY)
    (SAINT-VINCENT)
    CHINON
    Philippe ALLIET *
    BONNELIÈRE*
    CAVES de la SALLE*
    L'ABBAYE
    BÉGUINERIES
    (GRILLE)
    NUEIL
    Jean-Louis PAGE
    NOBLAIE
    PAIN
    (ROCHE HONNEUR)
    BOURGUEIL SAINT NICOLAS

    DELANOUE*
    GESLETS (B)
    VERNELLERIE (B)
    CHASLE-MÉNARD (B)
    CHÊNE-ARRAULT (B)
    LA GARDIÈRE (SNB)
    OLIVIER (SNB)
    VALLETTES (SNB)
    CLOS DE L' ÉPAISSE (SNB)*
    TOURAINE DIVERS

    CLOS NEUF DES ARCHAMBAULTS
    GRANDE BROSSE
    SANCERRE DIVERS

    (COUET (CG)*)
    BELLEVUE (SP)*
    GILBERT (MS)*
    MASSON-BLONDELET (S)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    ANJOU-SAUMUR
    (ROCHER (A)*)
    SAUMUR-CHAMPIGNY
    (MAURIÈRES)
    CHINON
    BOURGUEIL SAINT NICOLAS

    (Laurent MABILEAU (SNB))
    TOURAINE DIVERS

    (LA ROCHE*)
    SANCERRE DIVERS

    J-P BALLAND (S)
    MARIE DU FOU (Mareuil)

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu