Avertir le modérateur

classement

  • Pin it!

    Les meilleurs vins des "Satellites" de Saint-Emilion

    J'ai toujours apprécié et soutenu ces appellations, où un bon nombre de crus ont de très beaux terroirs (le nom de "Montagne" explique ces vallons, notamment), bénéficient d'un formidable rapport qualité-prix-typicité, et sont bien meilleurs que beaucoup de Saint-Emilion "de plaine", hélas plus chers uniquement à cause de l'appellation, dont les sols prêteraient plutôt à sourire (regardez de l'autre côté de la nationale, vers Sauveterre...).

    Pour comprendre l'influence des sols, prenons Montagne : avec 250 propriétés et une surface d’exploitation inférieure à 5 ha, l’appellation témoigne d’une viticulture totalement orientée vers la qualité. Le terroir fleure bon la civilisation gallo-romaine : son nom d’abord (en bas latin, montagne veut dire colline). Le vignoble s’inscrit dans le prolongement géographique de ceux de Pomerol et de Saint-Émilion. Les sols y sont généralement argilo-calcaires ou limono-argileux sur le plateau et les coteaux. Le Merlot dominant (70 %) est complété de Cabernet franc, de Cabernet-Sauvignon et parfois de Malbec. Bonne matière tannique, rondeur et bouquet... idéal sur de l’agneau au four, des brochettes de canard ou un curry de mouton qui fait ressortir le caractère épicé du vin. Sur un vieux millésime, des mets plus riches comme un canard farci, un curry et les civets.

    jeu concours


     

    LES PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

     

    MONTAGNE SAINT-EMILION

    BÉCHEREAU
    CHEVALIER-SAINT-GEORGES
    GRANDE-BARDE
    JURA PLAISANCE
    ROC DE CALON
    VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
    VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ

    CÔTES DE BONDE
    FARGUET
    GRAND-CORMIER
    LAFLEUR GRANDS-LANDES
    TOUR MONT D'OR
    TUILERIE DES COMBES
    VIEUX MONTAGNE

    (BEAUSÉJOUR)
    (BELLEVUE)
    COUCY
    HAUTE-FAUCHERIE
    DES MOINES
    ROUDIER
    VIEUX CHÂTEAU CALON
    HAUT-BONNEAU*
    (VIEILLE TOUR MONTAGNE)


     

     

     

    PUISSEGUIN SAINT-EMILION

    CHÊNE-VIEUX
    HAUT-FAYAN
    GONTET-ROBIN

    HAUT-SAINT-CLAIR

    HAUT-LAPLAGNE
    VAISINERIE

    LE BERNAT
    MOULIN-LISTRAC
    PRODUCTEURS RÉUNIS*

     

     

     


    LUSSAC SAINT-GEORGES
    SAINT-GEORGES SAINT-EMILION

    MACQUIN
    MOULIN DE GRENET
    POITOU
    TOUR DE GRENET
    TOUR DU PAS SAINT-GEORGES

    CHÉREAU
    DUMON-BOURSEAU
    DE LA GRENIÈRE
    HAUT-MILON
    LA PERRIÈRE

    CROIX DE CHOUTEAU
    HAUT-BELLEVUE
    HAUT-PIQUAT
    LA JORINE
    MAYNE-BLANC
    TROQUART

    LIRE LA SUITE DU CLASSEMENT

    Bannière
  • Pin it!

    Pour le week-end, les meilleurs vins du Haut-Médoc

    Pour le week-end, on prévoit des vins bien classiques du bordelais : ceux de l'appellation Haut-Médoc, savoureux et bénéficiant d'un remarquable rapport qualité-prix-typicité, comme :

     

    Domaine CHALET de GERMIGNAN

    Domaine CHALET de GERMIGNAN

    (HAUT-MÉDOC)
    Luc Monlun
    139, avenue de la Boétie
    33320 Le-Taillan-Médoc
    Téléphone :05 56 05 01 39 et 05 56 05 41 94
    Télécopie : 05 56 95 82 34
    Email : monlun.luc@wanadoo.fr

    Un domaine de 6 ha de vignes. Le Haut-Médoc 2006 (Cabernets majoritaires) est classique de son appellation, un vin riche et complet, aux tanins bien mûrs, de jolie robe, au bouquet subtil et intense à la fois, aux senteurs de sous-bois et de fruits rouges macérés, de bouche corsée, bien tannique. Le 2005, puissant et complexe, très séduisant avec ces notes de cassis et de cuir, très aromatique, qui est de bouche ample et charnue, prometteur. Excellent 2004, d’une belle robe soutenue, qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, franc, intense au palais, généreux, riche, d’une fort belle structure.

    Château de COUDOT

    Château de COUDOT

    (HAUT-MÉDOC)
    J. Blanchard

    33460 Cussac-Fort-Médoc
    Téléphone :05 56 58 90 71
    Télécopie : 05 57 88 50 47
    Email : ch.coudot@wanadoo.fr

    Toujours très bien classé avec ce Haut-Médoc 2006, Cru Artisan, médaille d’Argent au concours de Bordeaux vins d’Aquitaine 2008, de belle couleur soutenue, de bouche soyeuse, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, gras et savoureux, aux tanins fermes, d’excellente évolution. Beau 2005, très typé, de belle robe rubis profond, de bouche savoureuse mais puissante, au nez riche et délicatement épicé où l’on retrouve les fruits et l’humus, de bonne base tannique. Beau 2004, médaille de Bronze au concours Bordeaux vins d’Aquitaine 2007 intense au nez comme en bouche, très parfumé (groseille, sous-bois) et persistant, d’un bel équilibre. Le 2003, un vin de couleur soutenue, est très aromatique, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr. Le 2002, médaille de Bronze au concours Général Agricole Paris 2004, de robe grenat, où dominent la griotte et les épices, allie charpente et souplesse.

    Château DOYACHAUT-MÉDOC Château DOYAC

    Château DOYAC

    (HAUT-MÉDOC)
    Earl Max de Pourtalès

    33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
    Téléphone :05 56 59 34 49
    Télécopie : 05 56 59 74 82
    Email : chateau.doyac@wanadoo.fr
    Site : www.chateaudoyac.fr

    Prend du galon dans le Classement 2010. Un vignoble de 25 ha, sur un terroir de sables et d’argile sur un socle calcaire, avec une moyenne d’âge des vignes 20 ans (70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon). Coup de cœur pour son Haut-Médoc 2008, élevé en barriques durant 12 mois (dont 25 % de bois neuf), de couleur intense, aux senteurs épicées, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ses connotations de pruneau et d’humus, aux tanins fermes, très bien élevé. Le 2007 est une réussite, aux notes de mûre, d’humus et de cuir, riche et complet, aux tanins harmonieux, un vin puissant, de très bonne garde. Savoureux 2006, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux nuances de prune et de truffe, avec des tanins denses qui commencent à se fondre, de garde. Remarquable 2005, de couleur pourpre soutenu, d’une belle complexité d’arômes (cannelle, fraise des bois, épices...), un vin intense, riche au nez comme en bouche, aux tanins bien fermes, qui devrait tenir ses promesses. Le 2004, corsé et fort en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, est tout en bouche, de très bonne garde. Le 2003 allie puissance et souplesse, riche et fin, bien structuré, complet et très parfumé, de bouche harmonieuse et persistante. Excellent 2002, de couleur rubis, très bien élevé, aux tanins fermes, dominé par le cassis et les sous-bois. Le 2001 est de couleur grenat foncé, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, riche et velouté, de bonne bouche. Remarquable rapport qualité-prix.

    Château d’ESTEAU

    Château d’ESTEAU

    (HAUT-MÉDOC)
    Serge Playa

    33250 Saint-Sauveur
    Téléphone :05 56 59 57 02
    Télécopie : 05 56 59 59 60
    Email : playa.serge@neuf.fr
    Site : www.chateau-d-esteau.net

    Le domaine s’étend sur 4 ha sur des sols de graves garonnaises. La plantation, d’une densité élevée (10 000 pieds/ha) a un âge moyen de près de 40 ans. Les vendanges sont manuelles et les travaux du sol mécaniques. Élevage en barriques de 20 mois, avec 20% de fûts neufs chaque année. Excellent Haut-Médoc 2006, charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs, de couleur profonde, mêlant structure et élégance, de bonne garde. Le 2005, au nez de cerise noire et d’humus, est classique, un vin où la structure s’allie à la finesse, de couleur grenat aux reflets violacés, aux tanins fermes et veloutés, tout en bouche, de garde comme le 2003, bien typé, de jolie robe, qui allie structure et élégance, de bouche étoffée, associant ce gras à des notes finement épicées, un vin puissant qui se goûte très bien aujourd’hui.

    Château FONTESTEAU

    Château FONTESTEAU

    (HAUT-MÉDOC)
    Dominique Fouin et Jean-Christophe Barron

    33250 Saint-Sauveur
    Téléphone :05 56 59 52 76
    Télécopie : 05 56 59 57 89
    Email : chateau.fontesteau@wanadoo.fr

    Classé 2e Grand Vin et à une place enviable grâce à un beau rapport qualité-prix-typicité. Remarquable Haut-Médoc Cru Bourgeois 2007, issu des Cabernet-Sauvignon (45%), Cabernet franc (30%) et Merlot (25%), un beau Vin harmonieux, équilibré et fin, très typé, classique de son terroir, avec une attaque ronde et soyeuse en bouche. Le 2006, corsé, bien équilibré, est persistant, au nez dominé par les sous-bois et les petits fruits noirs très mûrs, un Vin complet qui séduit par sa richesse aromatique, de très bonne garde. Beau 2005, de robe foncée, au nez légèrement épicé, finement tannique, ample, de bonne bouche avec ces notes caractéristiques et persistantes de cassis et d’épices, de belle garde. Le 2004 est tout en bouche, charmeur, au nez subtil, avec ces notes très persistantes de fumé et de cassis, aux tanins puissants mais fins, un Vin complet. Le 2003 est typé, puissant, suave, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, chaleureux. Le 2002 est de très belle robe pourpre soutenu, aux senteurs de fleurs et de cuir, légèrement épicé, délicieux, d’une grande harmonie, aux tanins très riches, de très bonne garde. Le 2001 est de couleur profonde, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois.

    Château HAUT BELLEVUEHAUT-MÉDOC Château HAUT BELLEVUE

    Château HAUT BELLEVUE

    (HAUT-MÉDOC)
    Alain et Corinne Roses
    10, chemin des Calinottes
    33460 Lamarque
    Téléphone :05 56 58 91 64
    Télécopie : 05 57 88 50 64
    Email : contact@chateauhautbellevue.fr
    Site : www.chateauhautbellevue.fr

    Une propriété de 16 ha dans la famille depuis quatre générations. Ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2006 est un vin riche en arômes, avec des notes d’épices et d’humus, aux tanins très équilibrés et savoureux à la fois, corsé et ample en finale. Beau 2005, un vin qui sent les fruits rouges et les épices douces, ample et chaleureux, riche en couleur comme en charpente, très aromatique, vraiment savoureux. Excellent 2004, associant puissance et finesse, aux tanins équilibrés, un vin coloré et intense, très parfumé (petits fruits, humus), d’excellente évolution. Remarquable 2003, alliant fermeté et rondeur, aux tanins savoureux, aux notes de petits fruits et d’épices, très équilibré, très harmonieux, mêlant finesse et structure. Goûtez le Margaux Château Grand Tayac 2007 (vignoble de 5 ha), fort bien élevé, de robe soutenue, un vin bouqueté, aux notes subtiles de petits fruits surmûris, très équilibré, aux tanins riches et soyeux, de belle et prometteuse évolution. Le 2006 est harmonieux et coloré, de bouche charnue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise et d’épices, intense et souple. Beau 2005, ample au nez comme en bouche, charpenté, où dominent les épices et les pruneaux, puissant et fin à la fois, d’excellente garde. Il y a aussi l’excellent Moulis 2007 (1, 50 ha, terroir de graves, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot, 10 000 pieds/ha, 100% barriques dont 70% de bois neuf origine France durant 13 mois), un vin corsé, au nez complexe (fraise des bois, cuir), un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant.

     

     

    LE LEXIQUE DU VINA - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

     

     

    Château HENNEBELLE

    Château HENNEBELLE

    (HAUT-MÉDOC)
    Pierre Bonastre
    21, route de Pauillac
    33460 Lamarque
    Téléphone :05 56 58 94 07
    Télécopie : 05 57 88 51 13
    Email : pierre.bonastre@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-hennebelle.com

    Une place de choix dans le Classement avec ce Haut-Médoc 2007 qui associe structure et finesse, de couleur grenat, ample et corsé, aux tanins bien équilibrés, un vin ferme et parfumé, très réussi. Excellent 2006, aux arômes de pruneau et de petits fruits rouges, aux tanins qui commencent à se fondre, gras, avec des notes de fruits surmûris et de pruneau, bien typé, de robe rubis profond, associant structure et élégance, de bonne garde. Beau 2005, dense bien charpenté et souple avec des arômes fondus d’humus, de petits fruits mûrs et d’épices, un vin de bonne bouche et d’une très belle intensité. Le 2004 est très classique, de charpente élégante, aux tanins bien présents et fondus à la fois, ample et structuré, d’une belle finale. Beau 2003, tout en bouche, aux tanins savoureux, un vin très classique, au nez complexe (mûre, cassis, réglisse), alliant finesse et charpente, de bonne évolution. Le 2002 est un vin dense, de belle robe rubis, au bouquet de fruits rouges caractéristique du terroir, gras, corsé, tout en bouche, d’une grande complexité aromatique, avec des nuances de groseille mûre et de sous-bois.

     


    Château de LAMARQUEHAUT-MÉDOC Château de LAMARQUE

    Château de LAMARQUE

    (HAUT-MÉDOC)
    Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

    33460 Lamarque
    Téléphone :05 56 58 90 03
    Télécopie : 05 56 58 93 43
    Email : lamarque@chateaudelamarque.fr
    Site : www.chateaudelamarque.com

    Pierre-Gilles Gromand d’Évry et son épouse, Marie-Hélène consacrent leurs soins attentifs aux 600 barriques du chai où s’élève un authentique Cru Bourgeois Supérieur. Ils peuvent être fiers de leur très beau Haut-Médoc 2007, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, un vin qui développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche. Savoureux 2006, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise et cerise, de bouche suave, bien soulignée par des tanins vifs, nets, un vin d’une belle persistance, très prometteur. Beau 2005, charpenté, bien charnu, de belle robe pourpre soutenu, au nez légèrement épicé, suave au palais, avec des nuances de cerise et de réglisse, aux tanins fondus mais structurés à la fois, un vin corsé et prometteur. Remarquable 2004, aux tanins denses, aux notes subtiles de fruits rouges mûrs (cerise, cassis) et d’humus, ample et structuré, très persistant, de très belle évolution. Dans la lignée, le 2003, typé, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associant rondeur et structure, de garde. Le 2002, riche en couleur comme en charpente, aux tanins denses et fins à la fois, est très bien élevé, gras, corsé, tout en bouche. Le 2001 est de couleur profonde, avec beaucoup de structure, où prédominent le cassis et les sous-bois, charpenté, ample, d’une belle persistance. Remarquable 2000, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux, qui est très bon aujourd’hui.

    Château de MALLERETHAUT-MÉDOC Château de MALLERET

    Château de MALLERET

    (HAUT-MÉDOC)
    Directeur : Bruno Von der Heyden

    33290 Le Pian-Médoc
    Téléphone :05 56 35 05 36
    Télécopie : 05 56 35 05 38
    Email : contact@chateau-malleret.fr
    Site : www.chateau-malleret.fr

    Une place toujours très enviable dans le Classement 2010. Une entité superbe de 54 ha de vignes (nouvelles techniques de culture et de vinification et développement de l’œno-tourisme). “Je ne cherche pas à trop boiser mes vins, nous dit Bruno Vonderheyden, car cela “étouffe” les arômes de fruits. Je recherche l’équilibre, ce léger boisé apporte juste ce qu’il faut de souplesse tannique, les vins sont longs et distingués avec de légères notes vanillées.” Vous aimerez comme nous ce beau Haut-Médoc Cru Bourgeois Supérieur 2008, de bouche ample où se mêlent la griotte et l’humus, un très joli vin, complexe, dense, aux tanins soyeux mais riches, de très bonne charpente, prometteur. Le 2007, de couleur profonde, charnu en bouche, mêle richesse et finesse, aux notes de fruits mûrs caractéristiques (griotte, pruneau). Remarquable 2006, un vin qui séduit immédiatement par la grande élégance qu’il révèle. Belle robe rouge pourpre, tendant vers le grenat. Nez très riche aux arômes de fruits rouges mûrs. Grande richesse en bouche, bel équilibre entre finesse et intensité, tanins soyeux aux notes d’épices et d’humus. Le 2005, de belle structure tannique, puissante et fondue à la fois, de couleur pourpre, d’une belle concentration, aux notes de fruits frais et d’épices (muscade), alliant distinction et richesse, un vin très représentatif de ce grand millésime, puissant et d’un grand potentiel. Le 2004 est savoureux, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, associant fruit et structure. Superbe rapport qualité-prix-typicité.

    Château le MEYNIEU

    Château le MEYNIEU

    (HAUT-MÉDOC)

    Domaines Pedro
    33180 Vertheuil
    Téléphone :05 56 73 32 10
    Télécopie : 05 56 41 98 89
    Email : ddompedro@aol.com
    Site : www.domaines-pedro.com

    Une propriété de 45 ha dont 30 de vignes. Beau Haut-Médoc 2006, , au nez de cassis et d’humus, de couleur profonde, un vin ample, associant rondeur et richesse, très parfumé, bien typé, aux notes giboyeuses et de mûre en bouche, aux tanins riches et soyeux à la fois. Le 2005, corsé et rond à la fois, de robe grenat profond, un bien joli vin qui développe des notes de fruits cuits bien caractéristiques, de bouche puissante et souple, de bonne base tannique, de garde. Le 2004, un vin gras, aux tanins harmonieux et riches, persistant en bouche, au nez complexe, mêle finesse et charpente. Excellent 2003, associant rondeur et structure, au bouquet concentré, de couleur intense, aux nuances épicées. Le 2002 est charpenté, aux tanins denses, tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de fruits très mûrs (fraise, griotte), de bonne évolution. Goûtez aussi leur Saint-Estèphe Château Lavillotte, bien charnu comme il se doit, ferme et persistant, classique, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, charmeur et racé, aux tanins présents et fondus à la fois, d’une longue finale en bouche.

    Château MURET

    Château MURET

    (HAUT-MÉDOC)
    Philippe Boufflerd

    33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
    Téléphone :05 56 59 38 11
    Télécopie : 05 56 59 37 03
    Email : chateau.muret@nordnet.fr

    Un domaine de 25 ha (moitié Cabernet, moitié Merlot), entièrement restructuré (construction d’une cuverie moderne, d’un chai à barriques...). Remarquable Haut-Médoc 2007, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes, avec des connotations d’épices, de framboise et d’humus, un vin de bouche dense. Tout en bouche, le 2006, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, est intense, de robe soutenue, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins présents, d’excellente évolution. Remarquable 2005, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de griotte mûre et d’épices, très équilibré au nez comme en bouche, de garde. Le 2004 est un vin dense où domine l’élégance et la finesse, aux nuances de truffe et de fraise des bois, tout en bouche. Le 2003, velouté, souple avec une attaque fruitée de petits fruits rouges, est un vin gras, équilibré, aux tanins amples. Le 2002, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, est riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé. Beau 2001, avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, un vin particulièrement séduisant en ce moment. Le 2000 commence à s’ouvrir, gras et complexe, intense et charmeur, marqué par son terroir, coloré, corsé, charpenté.

    Château REYNATS

    Château REYNATS

    (HAUT-MÉDOC)
    Hélène Gallier-Morgan et Jean-Claude Gallier
    2, chemin des Noyers
    33250 Cissac-Médoc
    Téléphone :05 56 59 58 30
    Télécopie : 05 56 59 58 30
    Email : jcgallier@orange.fr
    Site : www.chateaureynats.com

    Domaine de 5 ha plantés sur sol argilo-calcaire et graveleux, vignes de 25 ans en moyenne (45% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Petit Verdot), la totalité de la production est élevée en fûts de chêne (35 % de barriques neuves). Une valeur sûre avec leur Haut-Médoc 2007, de robe pourpre, au nez persistant, avec des nuances de cuir et de cassis, aux tanins fermes, un vin bien charnu, tout en bouche, qu’il faut bien évidemment laisser se fondre. Le 2006, de couleur rubis intense, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds et harmonieux, allie richesse et velouté. Le 2005, de belle teinte grenat, est charnu, au bouquet soutenu dominé par des notes subtiles de cuir et de framboise, aux tanins fermes. Goûtez le grand vin du Château Reynats 2006, issu des meilleures et plus anciennes parcelles, plus riche en Cabernets de 60 à 70 % environ, qui révèle de puissants arômes de fruits rouges et d’épices, aux tanins enrobés, un vin riche et généreux, typé et persistant.

    Château SAINT-AHON

    Château SAINT-AHON

    (HAUT-MÉDOC)
    Françoise et Nicolas de Courcel
    Caychac
    33290 Blanquefort
    Téléphone :05 56 35 06 45
    Télécopie : 05 56 35 87 16
    Email : chateausaintahon@wanadoo.fr
    Site : www.saintahon.com

    Très bien classé. Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIe siècle, le Château Saint-Ahon a été acquis par le comte et la comtesse Bernard de Colbert en 1985, c’est à présent leur fille et son mari, Françoise et Nicolas de Courcel, qui ont repris les rênes de ce domaine de 31 ha, au début des années 2000. On se fait vraiment plaisir avec ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2006, de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle charpente, charnu et prometteur. Remarquable 2005 (60% Cabernet-Sauvignon, 28% Merlot, 10% Cabernet franc et 2% Petit Verdot), encore un peu fermé, médaille d’Argent à Mâcon, un vin de belle robe soutenue, avec ce charnu et cette pointe d’épices spécifiques, qui est de bouche puissante et souple, tannique, bien charpenté, de garde. Le 2004, médaille d’Argent à Mâcon également, est très représentatif de ce millésime classique bordelais, où la distinction est prédominante, un vin qui allie couleur et structure, avec ces nuances de cerise noire et de truffe, très équilibré, aux tanins mûrs et bien présents à la fois, à ouvrir avec un magret grillé.

    Château le SOULEY-SAINTE-CROIX

    Château le SOULEY-SAINTE-CROIX

    (HAUT-MÉDOC)
    Jean Riffaud

    33180 Vertheuil
    Téléphone :05 56 41 98 54
    Télécopie : 05 56 41 95 36
    Email : lesouleystecroix@aliceadsl.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/lesouleystecroix
    Site : www.lesouleystecroix.com

    L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonctions de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Coup de cœur pour leur Haut-Médoc 2007, avec ses notes très caractéristiques de mûre, d’humus et de cannelle, aux tanins puissants mais fins, un vin délicieux, coloré et corsé, qui poursuit son évolution. Beau 2006, très représentatif de ce millésime classique bordelais, où la distinction est prédominante, qui allie couleur et structure, avec ces nuances de cerise noire et d’épices, très complet, aux tanins mûrs et bien présents à la fois. Le 2005 est remarquable, encore jeune, d’une belle concentration aromatique, aux notes de fruits rouges (groseille, framboise) et d’humus, mêlant richesse et distinction, de bonne bouche, de garde. Le 2004, d’une couleur profonde, est particulièrement savoureux, aux très beaux arômes de fruits mûrs avec des notes de cannelle, très équilibré en bouche. Le 2003 est de robe pourpre fonçé, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis, la mûre et les sous-bois, riche et persistant, avec des tanins veloutés.
    vins du siecle
    Château TOUR-MARCILLANET

    Château TOUR-MARCILLANET

    (HAUT-MÉDOC)
    Vignoble Ponsar-Mahieu

    33112 Saint-Laurent-Médoc
    Téléphone :05 56 59 92 94
    Télécopie : 01 43 20 14 75
    Email : info@chateau-tour-marcillanet.fr
    Site : www.chateau-tour-marcillanet.fr

    Bien apprécié ce Haut-Médoc 2007, de belle robe, de bonne base tannique, persistant, gras, de bouche ample et corsée, avec ce nez subtil dominé par la fraise mûre, d’une très belle structure, un vin qui mêle charme et richesse, aux nuances fruitées bien persistantes. Le 2006, charnu, aux tanins puissants, où dominent la fraise des bois bien mûre et l’humus, est un vin de charpente structurée et fine à la fois, complexe et persistant, non encore à maturité. Beau 2005, dense et gras, alliant puissance et distinction, bien charnu, d’une grande finesse, avec des connotations de fruits (griotte) et de fleurs (violette), et des nuances de cerise cuite et de truffe au palais. Le 2004, de robe brillante, est bien ferme en bouche, avec un bouquet corsé et des arômes de fruits rouges très murs. Le 2003 est très équilibré, aux senteurs de sous-bois, de fruits rouges, de poivre, aux tanins présents et soyeux à la fois, de garde.

    Château TOUR-du-ROC

    Château TOUR-du-ROC

    (HAUT-MÉDOC)
    Philippe et Emmanuel Robert
    1, rue de l'Église
    33460 Arcins
    Téléphone :05 56 58 90 25
    Télécopie : 05 56 58 94 41
    Email : tourduroc@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-tourduroc.com

    Une place toujours enviée dans le Classement pour cette propriété familiale depuis plusieurs générations, qui s’étend sur 12 ha de croupes graveleuses très bien exposées (pas de désherbage chimique, vendanges manuelles, vinification traditionnelle avec longue cuvaison de 3 semaines, élevage en fûts de chêne pendant 12 mois...). Cela donne ce remarquable Haut-Médoc 2007, médaille d’argent au concours Bordeaux vins d’Aquitaine 2009, aux senteurs de petits fruits à noyau et d’épices, riche, charnu et dense, avec de la matière et des tanins, un vin puissant, d’une belle harmonie en bouche, prometteur. Beau 2005, intense et coloré, aux arômes de cassis, de cannelle et de poivre, corsé, ample, avec des tanins très structurés, un vin riche en arômes comme en bouche, de fort belle évolution. Le 2003 commence à très bien se goûter, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de fort bonne garde. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

     

  • Pin it!

    Des "satellites" qui sont de grands vins à part entière

    Des "satellites" qui sont de grands vins à part entière

     

    Château FARGUET

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Pascal Pobeda
    Parsac
    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 24 61 80
    Télécopie : 05 57 24 65 81
    Email : chateaufarguet@orange.fr

    Valeur sûre. Fils d’un agent d’affaires girondin, Pascal Pobeda a concrétisé son rêve de devenir viticulteur il y a déjà près de 20 ans. Le domaine de 6,27 ha s’étend sur des sols argilo-calcaires (Merlot majoritaire, 15% de Cabernet-Sauvignon, et 10% de Cabernet franc, vignes de 25 à 30 ans, élevage 12 mois dont 60% en barriques neuves). Le tout donne ce Montagne Saint-Émilion 2003, charnu en bouche, tout en subtilité, de couleur soutenue, au nez où s'entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, charpenté et riche, un vin qui se goûte parfaitement bien aujourd’hui.

    Château LA FLEUR GRANDS-LANDES

    Château LA FLEUR GRANDS-LANDES

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Vignobles Carrère
    Lamarche - RN 89
    33910 Saint-Denis-de-Pile
    Téléphone :05 57 24 31 75
    Télécopie : 05 57 24 30 17
    Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr

    Vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne). Un excellent Montagne-Saint-Émilion 2006, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, de jolie robe grenat intense, un vin ferme et épicé. Remarquable 2005, de bouche harmonieuse, dense et mûre, un vin dominé par des notes de réglisse, de robe grenat brillant, très équilibré, bien prometteur. Excellent 2004, charnu, très parfumé, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, tout en charme, dense et coloré. Le 2003 est tout en arômes, tout en bouche, de très bonne évolution comme le prouve ce 97, aux connotations de fruits noirs, de cannelle et d’humus, ample, un vin corsé, ferme et persistant en bouche.

     

    Château la GRANDE-BARDE

    Château la GRANDE-BARDE

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Dominique Maurèze

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 64 98
    Télécopie : 05 57 74 65 42
    Email : chateaulagrandebarde@wanadoo.fr

    Un vignoble de 9 ha marqué par son Merlot prédominant. Cela se retrouve dans ce Montagne-Saint-Émilion 2006, de robe sombre, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis, myrtille) et la truffe, aux tanins satinés et puissants à la fois, complexe, à découvrir sur une épaule d’agneau. Le 2005, charnu et gras, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, est un vin solide, aux tanins fondus et harmonieux. Excellent 2004, de belle couleur, intense, corsé, velouté, aux nuances de mûre et de truffe, aux tanins fermes et ronds à la fois. Le 2003 est un vin alliant structure et présence aromatique, très bien charpenté, où les senteurs d’humus et de griotte prédominent.

    Château JURA-PLAISANCE

    Château JURA-PLAISANCE

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Mme B.Delol

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 51 91 44
    Télécopie : 05 57 51 88 92
    Email : bernard.delol@sfr.fr

    Un vignoble de 8 ha qui borde les appellations Pomerol et Saint-Émilion (sol argilo-calcaire, sables, 60% Merlot, 40% Cabernet franc). Dans cette propriété, les vins sont élevés en barriques de 2 à 3 vins afin de ne pas avoir le goût de boisé trop prononcé, ce qui nous change des cuvées écœurantes que l’on peut trouver dans le coin. Vous aimerez comme nous ce Montagne-Saint-Émilion 2007, élevé 18 mois en fûts de chêne, tout en bouche, au nez délicat, associant puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d’une grande harmonie, séveux, généreux en bouche, à ouvrir sur un pot-au-feu. Le 2006 développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, un vin aux tanins présents et mûrs à la fois, dense et ample, très équilibré en bouche. Le 2005, aux arômes puissants de fruits cuits, d’humus et d’épices, est de bouche riche, de très bonne garde. Le 2004 est de couleur grenat intense, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, riche et velouté, de bonne bouche aux notes d’humus et de pruneau, très classique, très agréable en ce moment. Le 2003 est charpenté, aux saveurs de fruits noirs mûrs, aux tanins souples et très équilibrés, d’une jolie finale.

    Château PIRON

    Château PIRON

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Domaine Fressineau Frères

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 61 57
    Télécopie : 05 57 74 61 57
    Email : vignes@domaine-fressineau-chateau-piron.com
    Site : www.domaine-fressineau-chateau-piron.com

    Très bien classé avec cet excellent Montagne-Saint-Émilion 2007 (vignoble de 12 ha sur sol argileux avec assise calcaire, 85% Merlot et 15% Cabernet), au nez subtil dominé par le pruneau et la griotte, avec des tanins soyeux et très équilibrés, d’une couleur intense, un vin gras et rond, avec cette bouche chaleureuse et séduisante. Le 2006 poursuit sa belle évolution, de très belle robe grenat, qui allie concentration aromatique et souplesse au palais, avec ces arômes d’épices et de griotte, bien corsé, un très joli vin, tout en bouche. Beau 2005, de belle robe soutenue, avec ce charnu et cette pointe d’épices caractéristique, de bouche puissante et souple, de bonne base tannique, bien charpenté. Excellent 2004, de bonne bouche avec des notes persistantes de violette, de mûre et d’épices, coloré et ample, alliant une finesse tannique à une jolie rondeur en bouche, d’une très jolie finale avec ses notes de fumé. Des visites guidées sont proposées à la propriété.

    Château ROC de CALON

    Château ROC de CALON

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    SAS Vignobles Bernard Laydis
    3, lieu dit Barreau
    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 63 99
    Télécopie : 05 57 74 51 47
    Email : s.laydis@rocdecalon.com
    Site : www.rocdecalon.com

    Au sommet. Un vignoble de 20 ha (sols argilo-calcaires, 75% Merlot, 20% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon). Superbe Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2006, élevage de 12 à 15 mois en barriques neuves (40%) et barriques d’un vin et plus (60%), un vin comme on les aime, parfumé et complexe, avec des arômes de fruits noirs, d’épices, gras, très harmonieux comme ce beau 2005, médaille d’Or à Bruxelles en 2009, avec des notes de cerise fraîche et d’humus, de bouche complexe et persistante, un vin très réussi, délicatement boisé et épicé, aux tanins mûrs, de très bonne évolution, qui demande une cuisine relevée. Le Montagne-Saint-Émilion 2006, tout en couleur et en matière, au nez complexe avec des senteurs de fruits rouges bien mûrs et de réglisse, de bouche puissante, idéal sur un gibier. Le 2005, tout en couleur et en matière, avec ces notes très caractéristiques et très persistantes de groseille et d’épices, de garde. Goûtez aussi le Daylis de Roc de Calon 2006, au nez légèrement boisé, toasté avec des effluves de fruits noirs, un vin qui permet d’attendre l’évolution des autres cuvées.
    LEXIQUE DU VINABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

    La TOUR MONT D'OR

    La TOUR MONT D'OR

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Président : André Fellonneau

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 62 15
    Télécopie : 05 57 74 50 51
    Email : la.tour.mont.dor@wanadoo.fr

    Belle place dans le Classement 2010, et tout-à-fait méritée. Valeur sûre avec le Montagne-Saint-Émilion La Tour Mont d’Or 2007, un vin qui associe une charpente réelle à une jolie souplesse en bouche, coloré, développant des arômes séduisants de cassis, de violette et de sous-bois. Excellent 2006, élevé en fûts de chêne, tout en bouche, fin et corsé à la fois, associant puissance et distinction, charnu, où dominent les fruits mûrs et les épices, un vin qui poursuit sa belle évolution. De couleur grenat soutenu et intense, le 2005 marie structure et velouté, au nez bien caractéristique de fruits surmûris et de sous-bois, un vin bien charnu qui poursuit une fort belle évolution. Goûtez le Montagne-Saint-Émilion Château Palon Grand Seigneur : “ce vin doit son nom à une anecdote, nous précise-t-on, lors de son premier examen, il fut présenté à l’aveugle devant la commission d’experts pour obtenir le droit de porter l’appellation Montagne-Saint-Émilion. Un des experts après l’avoir fait tourner longuement en bouche dit : “Celui-là, Messieurs, c’est un grand seigneur !” il s’appelait Palon, il devint Palon Grand Seigneur”. Le 2005 est très bien élevé, de belle couleur soutenue, parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, aux tanins ronds, tout en bouche avec ses nuances de mûre et de fraise cuite, mêlant finesse et structure.

    Château LA TUILERIE DES COMBES

    Château LA TUILERIE DES COMBES

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Comte Vincent Le Grelle

    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 67 98
    Télécopie : 05 57 74 00 06
    Email : vincent.legrelle@skynet.be
    Site : www.latuilerie.net

    Bien aimé ce Montagne-Saint-Émilion 2007, complexe et harmonieux, avec des nuances se définissant par des arômes de fraise des bois et de poivre, un vin de couleur soutenue, aux tanins amples, tout en bouche. Excellent 2006, dont les tanins sont souples et bien équilibrés, au nez intense, un vin corsé, de bouche harmonieuse et persistante, de très bonne garde. Le 2005, d’un beau rouge profond, au nez subtil, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, est ample et de bonne structure. Le 2004, de robe grenat, riche, au nez intense, complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et dense à la fois. Le 2003 est tout en bouche, riche et gras, avec des arômes persistants et puissants, charpenté et distingué, aux nuances de violette et d’humus. Excellent Montagne-Saint-Émilion cuvée Rubens 2003, un vin corsé comme il le faut, avec des tanins amples et une charpente souple, avec ce nez dominé par les petits fruits rouges mûrs (cerise, fraise…), de robe pourpre, de bouche généreuse et charnue.

     

     

    vins du siecle


    VIEUX CHATEAU DES ROCHERS

    VIEUX CHATEAU DES ROCHERS

    (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
    Jean-Claude Rocher
    16 Mirande
    33570 Montagne
    Téléphone :05 57 74 62 37 et 06 80 64 49 75
    Télécopie : 05 57 25 18 14
    Email : vieuxchateaudesrochers@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/vieuxchateaudesrochers

    Au sommet. Un vignoble de 4,8 ha, planté sur des sols argilo-calcaires et argilo-siliceux avec de vieilles vignes de 30 ans, 80% Merlot et 20% Cabernet franc. Les vins sont élevés dans le respect de la tradition : taille rigoureuse, éclaircissage des grappes, effeuillage, vendanges manuelles de raisins mûrs et sains, cuvaison douce et suffisamment longue et enfin un élevage de 18 à 24 mois. Remarquable Montagne-Saint-Émilion cuvée Prestige 2007, velouté, bien parfumé, avec ses senteurs de mûre et de sous-bois, aux tanins fermes et ronds à la fois, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, de bouche suave marquée par une pointe d’épices caractéristique. Le 2006 associe couleur et structure, au nez complexe à dominante de fruits frais (cerise, groseille) et d’humus, bien typé, aux tanins puissants et moelleux à la fois. Superbe 2005, de robe pourpre, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, qui réunit charpente et distinction, de belle évolution. Le Montagne-Saint-Émilion cuvée Tradition 2007 est fin, souple et savoureux, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de fruits frais et d’humus, aux tanins équilibrés et mûrs, de bouche ample et soyeuse, à déboucher sur un rôti. Excellent 2006, charmeur, aux senteurs de griotte mûre et d’épices, un vin qui allie harmonie et souplesse, généreux, ferme en bouche avec cette dominante de pruneau en finale, de très bonne évolution.

    Château CHENE-VIEUX

    Château CHENE-VIEUX

    (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
    Sce Y.Foucard et Fils

    33570 Puisseguin
    Téléphone :05 57 74 63 15
    Télécopie : 05 57 25 36 45
    Email : foucardetfils@orange.fr

    Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire et une répartition idéale de 79% Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépages, avec des vignes de 25 ans. Coup de cœur pour ce Puisseguin cuvée Première 2006, médaille d’Argent au concours Bordeaux Vins d’Aquitaine 2008, fondu et bien parfumé, au nez complexe où dominent la prune, la mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, suave, avec des tanins veloutés et bien structurés. Le Puisseguin-Saint-Émilion 2006, tout en bouche, fin et corsé à la fois, associant structure et distinction, gras, de couleur pourpre, avec des notes de framboise et de fumé, aux tanins moelleux. Remarquable 2005, de charpente à la fois puissante et souple, avec des arômes de fruits rouges complexes (griotte, mûre), de bouche dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé, un vin de garde. Le 2004 est riche en arômes, aux notes de fruits et de cannelle, dense, très équilibré au nez comme en bouche. Le Lalande-de-Pomerol Château de Musset 2006, corsé, est typé, un vin à la fois charnu et rond, tout en arômes, de bouche ample, de couleur intense, avec des senteurs de fruits cuits et d’épices.

    Château HAUT-SAINT-CLAIRPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château HAUT-SAINT-CLAIR

    Château HAUT-SAINT-CLAIR

    (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
    Yannick et Andrea Le Menn

    33570 Puisseguin
    Téléphone :05 57 74 66 82
    Télécopie : 05 57 74 51 50
    Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair

    Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). Tout en charme, leur Puisseguin-Saint-Émilion 2007 est un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras en bouche, il se goûte déjà très bien. “Le 2007 est une année de vigneron, nous dit Yannick Le Menn, il ne fallait pas partir en week-end en mai ou en juin, il fallait être au travail, c’était prépondérant ! L’été indien a bien achevé la maturation des raisins et c’est aussi grâce à notre deuxième table de tri que nous avons nettement amélioré la pureté de la matière première que nous mettons en cuves. On a oxygéné pour arrondir les polyphénols, ce qui rend les vins plus savoureux, et nos 2007 sont très satisfaisants, le vin est bien fruité, pas trop tannique, il sera agréable dans sa jeunesse, souple et très plaisant.” Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Beau 2005, où s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices. “Les 2006 et 2004, poursuit Yannick Le Menn, sont des millésimes plus atlantiques avec des arômes floraux, alors que 2005 et 2003 sont des vins de type plus méridional, aux arômes de fruits noirs. En fait, les 2006 et 2004 sont des vins plus “féminins”. Ils ont chacun leurs caractères propres mais ils se ressemblent car les conditions climatiques étaient similaires, deux millésimes assez classiques du Bordelais qui présentent une belle élégance et de la complexité. Ils ont été “encadrés” par des millésimes très médiatiques et c’est dommage, car je suis sûr, que, lorsque l’on ouvrira ces bouteilles, dans quelques années, on aura beaucoup de plaisir à les déguster.” Goûtez leur excellent Second Vin, la cuvée Moulin Saint-Clair. Très beau rapport qualité-prix-typicité.
    vins du siecle

     

    Vignobles Jean BOIREAU

    Vignobles Jean BOIREAU

    (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
    Martine et Christelle Boireau
    Les Grands Jays
    33570 Les Artigues-de-Lussac
    Téléphone :05 57 24 32 08
    Télécopie : 05 57 24 33 24
    Email : earl-vignobles-boireau@wanadoo.fr
    Site : www.vignobles-jean-boireau.com

    Particulièrement apprécié leur Lussac-Saint-Émilion Château Milon 2008, de robe soutenue et brillante, d’une jolie concentration d'arômes (cassis, fraise, épices…), persistant et bien équilibré, fondu en bouche, un vin bien charnu comme il le faut. Savoureux Lussac-Saint-Émilion Haut-Milon 2008, élevé en fûts, encore très jeune, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration, aux notes de groseille et d’épices bien caractéristiques, de garde, bien sûr. Le 2007 est un vin à la robe rubis intense, avec ce nez caractéristique de petits fruits rouges frais (cassis, griotte...), aux tanins denses, tout en nuances, d’excellente garde. Il y a aussi le Bordeaux Supérieur Château Grand Lavergne 2008, de belle robe rubis, un vin au nez intense de pruneau et d’humus, tout en arômes, qui marie parfaitement richesse et finesse, aux tanins veloutés, tout en bouche, très réussi comme le Bordeaux Château des Barries 2008, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins présents qui commencent à se fondre, intense, il associe puissance et distinction, il peut tout à fait s’apprécier maintenant, mais récompensera bien mieux la patience. Goûtez aussi le Bordeaux Supérieur Château Les Grands Jays 2008, au nez persistant (griotte, violette), bien équilibré, aux tanins savoureux, très aromatique, agréable et vraiment très abordable.

    Château DUMON BOURSEAU MILON

    Château DUMON BOURSEAU MILON

    (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
    Alain Dumon
    Malidure
    33570 Lussac
    Téléphone :05 57 74 63 95
    Télécopie : 05 57 74 63 95
    Email : ch-dumon-bourseau-milon@orange.fr
    Site : www.vignobles-dumon.com

    Taille en guyot mixte ou double, ébourgeonnage, épamprage, effeuillage mécanique, enherbement et désherbage sous le rang, pratique de la lutte raisonnée... On se fait plaisir avec ce Lussac-Saint-Émilion 2006 (80% Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, sols sablo-argileux et argilo-calcaires), Médaille d’Or au concours de Bordeaux vins d’Aquitaine, riche en couleur, au nez de petits fruits rouges frais, légèrement épicé, très charmeur par sa rondeur et son équilibre, de très bonne bouche dominée par les fruits à noyau mûrs. Le 2005, médaille d’Argent au concours de Bordeaux vins d’Aquitaine, de couleur grenat, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, est un vin opulent et de bonne garde. Le 2004 est bien typé, corsé, riche en couleur comme en arômes, aux notes de fruits macérés en finale. Le 2003, médaille d’Or au concours de Bordeaux, avec ses notes de mûre et de griotte, est un vin de bouche savoureuse.

    Château de La GRENIÈRE

    Château de La GRENIÈRE

    (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
    Odette et Jean-Pierre Dubreuil

    33570 Lussac
    Téléphone :05 57 24 16 87
    Télécopie : 05 57 74 56 28
    Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr

    Une propriété de 10 ha (55% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc). Ce propriétaire chaleureux peut être fier de son Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2007, une cuvée élevée en fûts de chêne, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants et médaille d’Argent au concours Mondial de Bruxelles, dense, riche et rond à la fois, parfumé, de jolie robe grenat intense, avec ce bouquet complexe où se marient des notes de petits fruits rouges et d’humus, au boisé délicat, de très bonne garde. Le 2006, médaille d’Argent au Concours Général Agricole Paris 2008, révèle des notes de fruits macérés et d’épices, charpenté, de bouche puissante, aux nuances de fruits surmûris et de sous-bois, aux tanins très équilibrés, d’excellente évolution. Excellent Lussac-Saint-Émilion cuvée Tradition 2007, un vin qui allie souplesse et richesse, avec des tanins mûrs, tout en bouche où dominent les fruits macérés. Le 2006, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants, est un vin charnu, épicé, aux tanins concentrés, complet.
  • Pin it!

    Le Classement 2010 des meilleurs vins d'Alsace

    &

     

    174.jpgJ’ai toujours un faible pour cette région, origines alsaciennes obligent, et c’est un réel plaisir de suivre cette route des vins qui serpente à travers les collines du vignoble, au pied des pentes boisées des Vosges. Le vignoble s’étend du nord au sud sur plus de 170 km. Son parcours est un pur bonheur : des villages fleuris aux winstubs, des collines ondulées, où se dressent fièrement les vignes prêtes au combat comme des troupes de légionnaires romains à la multitude des crus, les uns plus typés que les autres. L’homme vient s’associer à un terroir hors du commun, où l’on élève des vins sans concurrence, avec cette typicité exceptionnelle. Abrité des influences océaniques par le massif vosgien qui lui procure l’une des pluviosités les plus faibles de France (450 à 500 mm d’eau par an), le vignoble d’Alsace bénéficie d’un climat semi-continental ensoleillé, chaud et sec. Ce climat est propice à une maturation lente et prolongée des raisins, et favorise l’éclosion d’arômes d’une grande finesse. La géologie alsacienne représente une véritable mosaïque, du granite au calcaire en passant par le gneiss, le schiste, le grès… On ne peut pas confondre un vin d’Alsace avec un autre cru, tant les terroirs laissent s’exprimer particulièrement, ici, le Riesling, là, le Gewurztraminer ou le Pinot gris. Attention à la complexité des crus et lieux-dits et lisez bien les étiquettes, pour ne pas confondre les clos, les Grands Crus ou les ­communes, et à la dépersonnalisation de quelques vins, notamment en Riesling, qui commencent à être bien trop ronds et loin d’une typicité réelle, où la nervosité devrait être de mise. Appréciez en tout cas l’extraordinaire convivialité des hommes de la région et les vrais vins typés dont les meilleurs atteignent une typicité rare et procurent la joie du vin, à des prix très sages.

    Le Classement 2010 vous aide à choisir les incontournables.

    LE LEXIQUE DU VINABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

     

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    RIESLING
    GRESSER
    Georges KLEIN
    MUHLBERGER
    SCHAEFFER-WOERLY
    SCHLÉRET
    ZOELLER
    Émile BEYER
    Ch.et D.FREY
    Gérard METZ
    REINHART
    Aline et Rémy SIMON
    BLANCK
    René FLECK
    HARTMANN
    JUNG
    Willy ROLLI
    Edgar SCHALLER
    GEWURTZTRAMINER
    Claude BERGER
    Henri BRECHT
    Fernand ENGEL
    HAEGI
    HUGEL
    Cave HUNAWIHR
    (ZIND-HUMBRECHT)
    DUSSOURT
    FRICK
    GILG
    HAULLER
    HUBER et BLÉGER
    (FREYBURGER*)
    KIEFFER
    Paul KUBLER
    (Odile WEBER)
    TOKAY PINOT BLANC
    FRICK (PB)
    SCHLÉRET
    Henri BRECHT
    Willy ROLLI
    Fern. ZIEGLER (PB)
    Francis BECK
    Charles FAHRER
    HEBINGER
    (Émile HERZOG)
    MATERNE-HAEGELIN
    SALZMANN-THOMANN
    SCHOENHEITZ
    SAINT-RÉMY
    WUNSCH-MANN
    CREMANTS PINOT NOIR
    Claude BERGER (PN)
    DUSSOURT
    Fernand ENGEL (PN)
    GILG
    Georges KLEIN
    Ch.et D. FREY (PN)
    REINHART
    Aline Rémy SIMON
    BESTHEIM
    Claude BLÉGER
    (Jean-Louis KAMM)
    André RIEFFEL
    VENDANGES TARDIVES (et SGN)
    GRESSER
    lt;a target="_blank" href="http://www.haegi.fr" class="classement">HAEGI
    HAULLER
    Cave HUNAWIHR
    KIEFFER
    MUHLBERGER
    SCHAEFFER-WOERLY
    ZOELLER
    BESTHEIM
    Fernand ENGEL
    Ch.et Dom. FREY
    HARTMANN
    Gérard METZ
    SCHLÉRET

    Claude BERGER
    DUSSOURT
    René FLECK
    Paul KUBLER

     

     

    LIRE LA SUITE DU Classement 2010

     


    MILLÉSIMES
    consultable en ligne

    gratuitement
    comme un vrai magazine,
    en tournant les pages...
    gt;

    Cliquez ici
    UNIQUE EN FRANCE
  • Pin it!

    Exclusif : le Classement 2010 des meilleurs vins du Languedoc

     

    409.jpgExclusif : le Classement 2010 des meilleurs vins du Languedoc.

    Attention à ceux qui pourraient se laisser piéger à développer des vins de vinification plutôt que de terroir. Il y a donc quelques producteurs, marchands et grands groupes qui nous (et vous) font croire que leurs vins ressemblent à quelque chose. Ces vins de mascarade (en Coteaux-du-Languedoc et en vins de cépages notamment), où l’on parle de “vins à haute expression” (expression de la méthode de vinification et du bois neuf surtout…), qui “sentent le goudron ou le café” (cela donne envie, non ?), la réglisse (on n’est pas loin de l’écœurement)… Idem pour les cuvées de vins blancs totalement fabriquées dans les chais où l’on est fier de vous faire sentir “la mangue et autres fruits exotiques”. Il s’agit donc de ne pas confondre l’ensemble d’une progression qualitative certaine et le développement de ces vins “fabriqués” et “putassiers” qui attirent les investisseurs comme des mouches, et sont, hélas, soutenus par des “critiques”, notamment américains (ce sont les mêmes qui soutiennent les “vins de garage” bordelais). Ce problème s’étend aux vins de cépages, où je ne vois toujours pas l’intérêt de planter des cépages qui se plaisent mieux dans des régions beaucoup plus froides (les bonnes exceptions existent), ni à se lancer dans des vinifications sophistiquées pour pouvoir remplir un dossier de presse… et mentionner des prix inexcusables sous prétexte que l’on peut mettre sur une étiquette les noms de Chardonnay ou de Merlot, ou que l’on croit qu’il suffit d’acheter des barriques neuves et se payer les services d’un œnologue “tendance” pour faire un grand vin.

    Plutôt que de se faire piéger par quelques cuvées ultra-concentrées, chères, qui ont tenté de surfer sur la mode, mieux valait pourtant rester fidèles aux vignerons qui ont un vrai terroir, le laissent s’exprimer, élèvent de beaux vins racés, en blancs comme en rouges et... sont toujours à la tête de leur appellation. Les voilà.

     

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CORBIERES
    ÉTANG DES COLOMBES (bl)
    FONTSAINTE
    GRAND CAUMONT
    VAUGELAS
    GRAND MOULIN
    MARTINOLLE-GASPARETS
    MINGRAUT
    RIOUSSES
    VILLEMAGNE (bl)
    AIGUES-VIVES
    LONGUEROCHE
    PACALIS
    SAINT-JAMES (bl)
    MINERVOIS
    FITOU
    CABARDES
    FABAS (bl)
    BARROUBIO
    PARAZA
    PIQUE PERLOUP (bl)
    PEPUSQUE
    BERTRAND-BERGÉ
    MILLEGRAND
    PECH-D'ANDRÉ (bl)
    TOURRIL
    SAINTE-MARTHE
    HAUT-LIROU (PSL)
    HERBE SAINTE
    MAILLOLS
    MOURVIELS (Cabardès)
    COTEAUX-DU-LANGUEDOC
    SAINT-CHINIAN
    FAUGERES
    MALAUTIÉ
    MIRE-L'ÉTANG (bl)
    PEYREGRANDES (F)
    SAINT-MARTIN-CHAMPS
    CLOTTE FONTANE
    CROIX CHAPTAL
    ESTABEL CABRIÈRES
    FAMILONGUE
    MADURA
    KARANTES
    REYNARDIÈRE (F)
    CAVE ROQUEBRUN
    SAINT-JEAN-DU-NOVICIAT
    Vign.SOMMIÉROIS

    ANGLÈS
    BERGERIE DU CAPUCIN
    CLARMON
    CHEMIN FARRAT
    MAS CAL DEMOURA
    L'ESCATTES
    HAUT-LIGNIÈRES

     

    LIRE LA SUITE

    COTES-DU-ROUSSILLON
    VDN
    DIVERS
    DAUMAS-GASSAC (bl)
    MAS CHICHET
    NIDOLÈRES
    BOURDIC
    CASA BLANCA
    ST-GENIES-MENESTROL
    ANTECH
    CANTAUSSELS
    CHEVALIÈRE
    CIBADIÈS
    DERNIER BASTION
    MAS ROUS

     

    MILLÉSIMES consultable en ligne gratuitement
    comme un vrai magazine, en tournant les pages... Cliquez ici UNIQUE EN FRANCE

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu