Avertir le modérateur

prix

  • Pin it!

    Mardi, on prévoit son Champagne de propriétaire pour Pâques chez...

    Mardi, on prévoit son Champagne de propriétaire pour Pâques chez...

     

    Pierre ARNOULD EARL

    Pierre ARNOULD EARL


    Nathalie Arnould
    1, rue Gambetta - BP 6
    51360 Verzenay
    Téléphone :03 26 49 40 12
    Télécopie : 03 26 49 44 40
    Email : arnould-ralle@wanadoo.fr
    Site : www.champagne-pierre-arnould.com

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Pour la bonne bouche, il y a cette remarquable cuvée Aurore, puissante et savoureuse, un Champagne tout en finesse, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot frais, équilibré, d’une belle harmonie, tout en fruit et distinction, ample, de mousse soyeuse. Excellent brut rosé, pur Pinot Noir issu de parcelles spécialement choisies pour leur typicité de goût et toutes situées sur le vignoble de Verzenay classé en Grand Cru, le tout lui apportant cette franchise en bouche, un Champagne fin et riche à la fois, d’une belle persistance aromatique, avec ces notes complexes de rose et de groseille, idéal sur une tarte aux fruits rouges. Beau brut Millésime 2000, très distingué, gourmand, richement bouqueté, tout en persistance d’arômes (pêche de vigne, abricot...), de bouche intense et soyeuse. Tout en nuances d’arômes, le brut Grand Cru Sélection (75% Pinot Noir et 25% Chardonnay, vieillissement en cave durant 2,5 à 3 ans) dégage des connotations de fleurs blanches et de miel, d’une belle couleur or, avec des senteurs bien présentes où dominent les agrumes et les petits fruits secs, d’une belle longueur, le tout à des prix très abordables.

    ASPASIE

    ASPASIE


    Rémi Ariston
    4 et 8, Grande-Rue
    51170 Brouillet
    Téléphone :03 26 97 43 46
    Télécopie : 03 26 97 49 34
    Email : contact@champagneaspasie.com
    Site : www.champagneaspasie.com

    On se fait vraiment plaisir avec ce Champagne Aspasie brut de fût, riche et complexe, qui associe fraîcheur et charpente, au nez de pain brioché, une cuvée très équilibrée, raffinée, tout en nuances, parfaite au cours d’un repas. Le Blanc De Blancs brut est de robe dorée, finement bouqueté, de bouche persistante, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs, tout en arômes, un Champagne vraiment très abordable, très charmeur. Excellent brut rosé, de bouche intense et de teinte soutenue, à déboucher sur des mets épicés ou des crustacés.

     

    BARDOUX Père et Fils

    BARDOUX Père et Fils


    Pascal Bardoux
    5-7, rue Saint-Vincent
    51390 Villedommange
    Téléphone :03 26 49 25 35
    Télécopie : 03 26 49 23 15
    Email : contact@champagne-bardoux.com
    Site : www.champagne-bardoux.com

    Beau Champagne cuvée de l’An 2000, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes, de tilleul et de fruits secs, de belle structure, une cuvée de mousse crémeuse et persistante, idéale au cours d’un repas. Le brut Millésimé 2000 est riche et complexe, d’une grande fraîcheur, très fruité au nez comme en bouche, une cuvée parfumée, de mousse fine, dense, distinguée, très harmonieuse. Le 98, également très parfumé, d’une grande élégance, est très harmonieux en bouche, au nez complexe (abricot, brioche), à déboucher sur une cuisine riche comme des crevettes flambées, par exemple. Très charmeur, l’Ultra brut, ample et distingué, tout en vivacité, de bouche fruitée et persistante, de mousse légère et abondante, aux arômes complexes de fleurs blanches et de coing, parfait à l’apéritif.

    BARDY-CHAUFFERT BARDY-CHAUFFERT

    BARDY-CHAUFFERT


    José et Maryse Bardy
    2, place de la Gloire
    51190 Le Mesnil-sur-Oger
    Téléphone :03 26 57 97 57
    Télécopie : 03 26 58 84 34
    Email : contact@champagne-bardy-chauffert.com
    Site : www.champagne-bardy-chauffert.com

    Viticulteurs de père en fils depuis 4 générations. Vous aimerez comme nous le Champagne cuvée Symphonie Millésimé Grand Cru (100% Chardonnay, vieilles vignes), riche, tout en bouche, où l’on retrouve des nuances de citronnelle et de miel, associant puissance et distinction, un Champagne très élégant, tout en finesse, bien parfumé. Excellent brut Millésimé Grand Cru 2004, issu d’années exceptionnelles, élaboré à 100% de Chardonnay du Mesnil, vieilli 3 ans en cave, dont la fraîcheur met en avant le fruit, c’est une cuvée distinguée, au nez de rose, très fin, de bouche puissante et persistante, comme le brut Réserve Grand Cru Blanc De Blancs, de mousse abondante, harmonieux et léger, qui associe structure et nervosité, à déboucher sur un brochet. Leur Champagne rosé Premier Cru (Chardonnay majoritaire et 7 à 9% Pinot Noir, vin rouge AOC Champagne) est l’un des plus séduisants dégustés cette année, tout en charpente, fruité au nez comme en bouche.

     

     

    MILLÉSIMES consultable en ligne gratuitement
    Cliquez ici UNIQUE EN FRANCE

    BOUCHÉ Père et Fils

    BOUCHÉ Père et Fils


    M. Bouché
    10, rue du Général de Gaulle
    51200 Pierry
    Téléphone :03 26 54 12 44
    Télécopie : 03 26 55 07 02
    Email : info@champagne-bouche.fr
    Site : www.champagne-bouche.fr

    Exploitation familiale créée il y a 4 générations. Vignoble de 30 ha sur sept villages champenois. Caves voûtées, creusées dans la craie à plus de 10 m de profondeur. Le Champagne cuvée Saphir (75% Chardonnay, 20% Pinot Noir et 5% meunier, élaborée à partir des plus vieilles vignes à faible rendement et à parfaite maturité), cuvée de prestige de la maison, est très distingué, très bien équilibré en acidité, d’une belle harmonie entre la charpente et l’élégance, tout en fruits et rondeur, ample, aux senteurs de fleurs blanches et de citron. Tout aussi réussi, le joli brut cuvée Réservée (35% Chardonnay, 35% Pinot Noir et 30% Pinot Meunier), est distingué, floral, idéal à l’apéritif. Excellent brut Millésime 2000 (50% Chardonnay, 30% Pinot Noir et 20% Pinot Meunier), vieillissement 6 années sur lies, avec des arômes présents de fruits mûrs épaulés par des nuances de tilleul et de miel, finement charpenté, d’une grande élégance.

    BOURDAIRE-GALLOIS

    BOURDAIRE-GALLOIS


    David Bourdaire
    28, rue Haute
    51220 Pouillon
    Téléphone :03 26 03 02 42
    Télécopie : 03 26 04 45 98
    Email : bourdaire-gallois@cder.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.bourdaire-gallois

    Exploitation familiale de 8 ha environ, à dominante de Pinot Meunier. Excellent Champagne brut cuvée Symphonie Prestige, tout en charme, complexe, au nez de petites fruits frais (citron), de bouche suave. Le Blanc De Blancs, un assemblage des récoltes 2005 et 2004, est rond et généreux, un vin qui allie la puissance à la finesse, aux notes de pomme mûre et d’amande fraîche, d’une jolie finesse. Goûtez le brut rosé, un pur Pinot Meunier, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise...), avec cette touche délicatement épicée. Le Millésime 2004, issu des 3 cépages (Pinot Meunier et Chardonnay vinifiés en fûts de chêne de 5 vins, Pinot Noir vinifié en cuves), est très séduisant, aux arômes de poire et de noisette grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or, puissant et élégant à la fois, tout en finale.

    BOURGEOIS-BOULONNAIS

    BOURGEOIS-BOULONNAIS


    Agnès Bourgeois
    8, rue de l’Abbaye - BP 66
    51130 Vertus
    Téléphone :03 26 52 26 73
    Télécopie : 03 26 52 06 55
    Email : bourgeoi@hexanet.fr

    Valeur sûre.Une exploitation familiale depuis plusieurs générations. Excellent Champagne brut Blanc De Blancs Premier Cru (100% Chardonnay), aux nuances de noisette, de vanille, est un très joli vin, savoureux et très élégant. Très séduisant brut Grande Réserve Premier Cru, qui allie richesse et finesse, très bien dosé, aux notes de fleurs et de fruits (abricot, pêche), classique et intense, une cuvée charpentée et très élégante. Le brut rosé Premier Cru (75% Chardonnay, 25% Pinot Noir), un Champagne avec des notes de noisette et d’abricot sec, est un vin généreux, de mousse crémeuse, d’une finale ample et fruitée.

     

    Château de BOURSAULT

    Château de BOURSAULT


    Harald Fringhian

    51480 Boursault
    Téléphone :03 26 58 42 21
    Télécopie : 03 26 58 66 12
    Email : info@champagnechateau.com
    Site : www.champagnechateau.com

    Particulièrement apprécié ce Champagne brut cuvée Prestige, une cuvée bien fruitée, charmeuse et intense, au nez subtil où dominent les fruits confits, qui associe élégance et rondeur en bouche. Belle cuvée brut rosé Tradition, tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense et persistante où l’on retrouve la fraise des bois. Le brut Tradition (45% Chardonnay, Pinot Noir, Pinot Meunier) est un Champagne charmeur, d’une bonne rondeur, avec un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs et d’agrumes cuits.

    G. BOUTILLEZ-VIGNON

    G. BOUTILLEZ-VIGNON


    Colette Boutillez-Vignon
    26, rue Pasteur
    51380 Villers-Marmery
    Téléphone :03 26 97 95 87
    Télécopie : 03 26 97 97 23
    Email : boutillez-vignon@wanadoo.fr

    Une réussite avec ce Champagne Blanc De Blancs, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes de fruits frais et d’acacia, de mousse ample et persistante, tout en saveur et distinction. La Grande Réserve Premier Cru, une cuvée puissante, florale et dense, est très agréable par sa persistance et sa subtilité d’arômes, un Champagne qui fleure le tilleul, de bouche suave. La cuvée Prestige est ample et dense, avec ces senteurs de fleurs fraîches, de miel et de pomme, tout en bouche, très agréable sur une viande blanche à la crème, par exemple. Excellent brut rosé Premier Cru (75% Chardonnay, 25% Pinot Noir), très équilibré, de mousse abondante, tout en parfums (mûre, fraise), d’une belle harmonie en bouche, tout en fruité et finesse.

    BRIXON-COQUILLARD

    BRIXON-COQUILLARD


    Alain Brixon
    40, rue Victor Hugo - BP 33
    51500 Ludes
    Téléphone :03 26 61 11 89
    Télécopie : 03 26 61 14 82
    Email : alainbrixon@wanadoo.fr

    Un excellent Champagne brut Prestige 2003, qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, et une belle longueur au palais. Le brut Réserve, de robe or pâle, est de bouche puissante, d’une jolie subtilité de senteurs où l’on retrouve la rose et le pain brioché, dominé par une rondeur persistante. Le Champagne brut rosé, de robe soutenue, est très agréable avec cette bouche marquée par la fraise des bois.

    Éric BUNEL

    Éric BUNEL


    Eric et Agnès Bunel
    32, rue Michel Le Tellier
    51150 Louvois
    Téléphone :03 26 57 03 06
    Télécopie : 03 26 52 31 66
    Email : champagne.bunel@wanadoo.fr

    Récoltant-manipulant depuis 1970. Excellent Champagne brut Premier Cru Cuvée de Réserve (75% Pinot, 25% Chardonnay), médaille d’Argent à Blaye, où dominent des notes de pain grillé, de fruits jaunes et de tilleul, qui allie puissance et distinction, d’une belle ampleur en bouche, d’une étonnante palette d’arômes, à ouvrir sur une daurade au four. Le brut Millésimé, médaille d’Or au Concours de Blaye-Bourg, associe richesse et persistance, avec ces notes de fleurs blanches (chèvrefeuille, lis) et d’amande, d’une finale harmonieuse. Joli brut Tradition, une Cuvée charpentée, classique, tout en fraîcheur, de mousse légère, très florale. Excellent brut rosé, au nez comme en bouche, aux nuances de rose et de fraise.

    Christian BUSIN

    Christian BUSIN


    Luc Busin
    4, rue d'Uzès
    51360 Verzenay
    Téléphone :03 26 49 40 94
    Télécopie : 03 26 49 44 19
    Email : champagnebusin@aol.com
    Site : www.champagnebusin.com

    Vendanges manuelles et vinifications traditionnelles sont les garanties d’un savoir-faire hérité de 4 générations. Ce propriétaire enthousiaste peut être satisfait de son Champagne cuvée d’Uzès, élaboré à partir de vins de réserve de très grandes années, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, avec des senteurs subtiles aux notes de brioche et de fleurs blanches. “La récolte 2008 a été remarquable, précise-t-il. Pourtant, un tel résultat n’était guère prévisible après un printemps et un été humides. Le temps clément de septembre, avec un soleil radieux et des nuits fraîches, a permis aux raisins de se gorger de sucre, tout en conservant une acidité nécessaire à l’équilibre recherché dans nos assemblages. La qualité de cette vendange devrait nous permettre de proposer un Millésime 2008 exceptionnel.” Goûtez le brut Tradition, 80% Pinot Noir et 20% Chardonnay, au nez à dominante d’acacia, avec beaucoup de typicité et de corps. Le brut rosé, assemblage de Pinot Noir et de Coteaux-Champenois Verzenay rouge, est idéal sur une tarte aux fruits rouges. Son brut Réserve, élaboré à partir de vins de réserve est à la fois vineux et très fin, aux connotations de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une jolie ampleur en finale.
    de CASTELNAU de CASTELNAU

    de CASTELNAU


    Service Commercial
    5, rue Gosset - BP 467
    51100 Reims
    Téléphone :03 26 77 89 00
    Télécopie : 03 26 77 89 23
    Email : commercial@crvc.fr

    On comprend leur place dans le Classement 2009 avec ce Champagne Millésime 98 (41% Chardonnay, 41% Pinot Noir et 18% Pinot Meunier), d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, intense, ample et vineux mais très franc, vif, très parfumé, qui mérite une cuisine élaborée. Le Blanc De Blancs Millésime 99, pur Chardonnay, est un Champagne de robe brillante à reflets or avec quelques reflets verts, avec cette subtilité aromatique où se décèlent des nuances de citron, de mirabelle et d’abricot, alliant richesse aromatique et persistance en bouche, avec des connotations tendres de fruits confits, ample, d’une jolie finesse, à savourer sur un turbot comme sur une volaille rôtie. Le brut, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en arômes, est d’une belle complexité. Séduisant rosé brut (38% Chardonnay, 32% Pinot Meunier, 16% Pinot Noir et 14% Pinot vinifié en vin rouge), qui associe richesse aromatique et structure, avec des connotations de noisette, d’abricot sec et de fruits mûrs, d’une belle longueur au palais, d’une finale voluptueuse, un Champagne gourmand. Le Champagne cuvée Spéciale brut De Castelnau (50% Chardonnay, 36% Pinot Noir et 14% Pinot Meunier) est de robe jaune d’or, de bouche veloutée, aux nuances grillées qui s’effacent sous la domination du fruit. Ce Champagne est issu de la vendange 99, la maturité des raisins était parfaite avec des crus bien marqués par leur terroir, aux arômes très présents (confiture de pommes et coings, amande grillée), un Champagne dense, de bouche chaleureuse, charnue et ample, avec une texture crémeuse très séduisante, bien équilibrée par une belle acidité qui donne un ensemble distingué. Le brut de Castelnau (46% Pinot Meunier, 38% Chardonnay, 16% Pinot Noir). Une grande maturité aromatique se dégage de ce Champagne d’une belle complexité vineuse, généreux et distingué, au nez (rose, tilleul) comme en bouche, à prévoir tout au long du repas.

    Claude CAZALS Claude CAZALS

    Claude CAZALS


    Delphine Cazals
    26 et 28, rue du Grand Mont
    51190 Le Mesnil-sur-Oger
    Téléphone :03 26 57 52 26
    Télécopie : 03 26 57 78 43
    Email : cazals.delphine@wanadoo.fr
    Site : www.champagne-claude-cazals.net

    Vignoble de 9 ha environ. Puissant Champagne Clos Cazals Grand Cru 99, riche et complexe, frais et charpenté à la fois, tout en bouche, aux nuances où dominent la rose et le miel, un Champagne intense, de mousse crémeuse, de jolie robe dorée. Tout en richesse, le Champagne Clos Cazals 99, charpenté et harmonieux, de jolie robe dorée, au nez complexe (abricot), tout en finesse aromatique, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches et de noisette au palais. Excellent brut Grand Cru Carte Or, une cuvée ample, au nez de petits fruits, suave, tout en harmonie, avec des notes d’agrumes bien typiques, de jolie mousse franche et fine. Le Champagne Extra-brut Grand Cru cuvée Vive, tout en charme, dense et très fin à la fois, tout en subtilité avec des senteurs florales et fruitées, associe élégance et puissance, tout en bouche, d’une grande persistance au nez comme en bouche. Le Millésimé 2001 est d’une grande finesse, tout en arômes, associant élégance et charpente, harmonieux et complexe.

    CHARDONNET et Fils

    CHARDONNET et Fils


    Lionel Chardonnet
    7, rue de l’Abattoir
    51190 Avize
    Téléphone :03 26 57 78 30
    Télécopie : 03 26 57 84 46
    Email : champagne.chardonnet.et.fils@wanadoo.fr
    Site : www.champagnechardonnetetfils.fr

    Vignoble de 5 ha (vignes d’âge moyen de 30 ans dans les crus à 100% d’Avize et Cramant). Beau Champagne brut Réserve, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité caractéristique, où l’on retrouve des notes de citron frais, dense et distingué à la fois, persistante au nez comme en bouche. La cuvée Tradition, avec des nuances d’agrumes, mêle charpente et nervosité à la fois, d’une belle persistance, et se débouche à l’apéritif avec plaisir. Savoureux Blanc De Blancs (vendange 2001), issu de vieilles vignes, un Champagne typé comme nous les aimons, associant rondeur et nervosité, au nez de noisette, de mousse abondante, dense, de bouche persistante et fruitée. Remarquable Champagne Rosé de Saignée (2/3 Pinot Meunier et 1/3 Pinot Noir), de teinte rose rubis, marqué par des senteurs de fraise mûre, tout en bouche, idéal sur un Nougat aux framboises comme on le conseille ici.

    Champagne CHARPENTIER SCEV

    Champagne CHARPENTIER SCEV


    Jean-Marc et Céline Charpentier
    11, route de Paris
    02310 Charly-sur-Marne
    Téléphone :03 23 82 10 72
    Télécopie : 03 23 82 31 80
    Email : info@champagne-charpentier.com
    Site : www.champagne-charpentier.com

    Domaine sous lutte raisonnée. Beaucoup aimé ce Champagne brut Prestige Terre d’Émotion, un assemblage de 99 et 2000, 40% de Chardonnay, le reste en cépage noir, une cuvée de bouche finement épicée comme il se doit, avec des petites notes de pêche jaune et de lys, d’une belle harmonie, riche et toute en finesse. Le brut rosé est vraiment charmeur, élaboré avec du vin rouge issu presque exclusivement du Pinot Meunier et un peu de Chardonnay, aux notes de pêche et de groseille, long, vif et corsé à la fois, d’une ampleur aromatique très séduisante. Excellent brut Millésimé 2003, de jolie robe dorée, qui allie richesse et persistance, aux connotations de pêche, de beurre frais, d’amande, avec une finale intense, subtilement épicée. Goûtez le brut Réserve, assemblage de trois cépages à dominante Pinot Meunier avec des vins de réserve en plus grande proportion, qui apportent puissance et présence fruitée.


    CLÉRAMBAULT

    CLÉRAMBAULT


    Stéphane Jacquet et Evelyne Carbonell
    122, Grande Rue
    10250 Neuville-sur-Seine
    Téléphone :03 25 38 38 60
    Télécopie : 03 25 38 39 20
    Email : champagne-clerambault@champagne-clerambault.com
    Site : www.champagne-clerambault.com

    Excellent Champagne cuvée Carte Noire brut, issu de 33,50% de Chardonnay, 33,30% Pinot Meunier et de 33,20% de Pinot Noir, une cuvée ample et parfumée, légère et ronde à la fois, tout en charpente, au fruité complexe dominé par des connotations de fruits compotés, un vin généreux, de mousse persistante, vraiment charmeur. Belle cuvée Grande Époque 99, de jolie robe dorée, parfumée, d’une grande élégance qui est très harmonieuse en bouche, au nez complexe (abricot, brioche), à déboucher sur des crevettes flambées, par exemple. Le Blanc De Blancs Millésime 2002, au nez subtil et persistant à dominante de pain grillé, de jolie mousse, est d’une longue finale florale. Leur Extra-brut est particulièrement réussi, de mousse fine et abondante, alliant saveur et distinction, d’une belle harmonie, tout en arômes, ample, tenace, aux senteurs subtiles de chèvrefeuille et de rose, parfaite à l’apéritif.

    Champagne R.H. COUTIER

    Champagne R.H. COUTIER


    René et Nathalie Coutier
    7, rue Henri-III
    51150 Ambonnay
    Téléphone :03 26 57 02 55
    Télécopie : 03 26 57 59 58
    Email : champagne.coutier@wanadoo.fr

    C’est la quatrième génération qui exploite ce domaine familial de 8,5 ha. Très bien classé avec ce Champagne cuvée Henri III, pur Pinot Noir, issu de la récolte 99, qui sent les fruits secs (noix, amande), dense et distingué à la fois, complexe, un vin généreux, très fin, très fruité. Le brut Millésimé 98 est de robe jaune ambré, au nez ample et persistant (brioche, agrumes), et associe fraîcheur et charpente. Excellent brut Grand Cru, tout en arômes, de bouche distinguée où dominent les fruits secs, de teinte dorée, très savoureux, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur, très fin, de mousse intense, très agréable sur une cuisine légèrement relevée. Joli brut Tradition, 70 % Pinot Noir et 30% Chardonnay, franc et bien classique.
  • Pin it!

    Vendredi soir, on découvre une appellation qui mérite d'être appréciée à sa juste valeur : Chinon !

    Vendredi soir, on découvre une appellation qui mérite d'être appréciée à sa juste valeur : Chinon !

    Située en zone septentrionale, la région subit beaucoup les influences océaniques. Hivers doux, fortes gelées exceptionnelles côtoient des débuts d’automne généralement beaux sous lesquels les cépages les plus tardifs arrivent aisément à maturité. Les terrasses graveleuses qui bordent la Vienne donnent des vins légers, fruités, très aromatiques et agréables dès leur prime jeunesse. Les coteaux et plateaux argilo-siliceux ou argilo-calcaires donnent des vins de garde, gouleyants, qui vivent facilement 20 ans de plus, suivant les millésimes et la qualité de la cave où ils vieillissent. Le Chinon rosé, rond et fruité, s’associe aux crudités et à la charcuterie. Le Chinon blanc, issu du cépage Chenin, donne un vin sec, rare et parfumé.

    Le LOGIS de la BOUCHARDIÈRE

    Le LOGIS de la BOUCHARDIÈRE

    (CHINON)
    Serge et Bruno Sourdais

    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 04 27
    Télécopie : 02 47 93 38 52
    Email : serge-bruno.sourdais@wanadoo.fr
    Site : www.sergeetbrunosourdais.com

    Un vignoble de 50 ha en plaine, en coteaux et en plateaux, planté en Cabernet franc, avec un âge moyen des vignes de 30 ans, les plus vieilles atteignant 80 ans, plantées sur des sols à dominante argilo-siliceuse sur les plateaux et les coteaux, et des sols de sable et de graviers en plaine. Vous aimerez comme nous le Chinon cuvée Les Cornuelles 2005, issu de très vieilles vignes de 60 à 100 ans, médaille de Bronze à Mâcon, riche et généreux, aux nuances de mûre et de sous-bois, où le gras s’associe à la structure, de très bonne garde. Le Chinon cuvée Le Chêne Vert 2005 est de bouche riche, aux notes de petits fruits noirs et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur, ample et distingué. Excellent Chinon Les Clos 2006 (vieilles vignes de 40 à 50 ans en coteaux de silex très arides), de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, un vin riche et bien typé.

    Paul BUISSECHINON Paul BUISSE

    Paul BUISSE

    (CHINON)

    69, route de Vierzon - BP 112
    41402 Montrichard Cedex
    Téléphone :02 54 32 00 01
    Télécopie : 02 54 32 09 78
    Email : contact@paul-buisse.com
    Site : www.paul-buisse.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans la plupart de ses appellations, ce qui n’est pas rien. C’est toujours un plaisir de revoir Paul Buisse, chaleureux et talentueux, un bel exemple de ces propriétaires comme nous les aimons, plus passionné par le respect des terroirs que par des cuvées à la mode. Il y a ce Chinon L’Exceptionnel de Paul Buisse 2006, dont le vignoble s’étend de part et d’autre de la Vienne jusqu’à la Loire. Ce vin est issu d’un assemblage de plusieurs cuvées de vieilles vignes ayant plus de 50 ans d’âge, situées sur les coteaux de Cravant dans des terres argilo-calcaires (Cabernet franc, vinifié avec une cuvaison de 3 semaines). Un vin de robe intense, bien charpenté, parfumé, aux notes de fruits cuits (prune, groseille, griotte), tout en bouche, riche, de très belle évolution. Dans la lignée, le 2005, de robe légèrement pourprée, est un vin très dense, complexe, puissant et savoureux, au nez de mûre, riche en couleur, aux tanins fermes et fins à la fois, très bien élevé, tout en bouche avec des notes de réglisse, à savourer sur un rôti. Le Bourgueil L’Exceptionnel de Paul Buisse 2005, Liger de Bronze au concours des Vins de Loire Angers, est de belle couleur rubis profond, avec des notes complexes de réglisse et de fraise, alliant matières tanniques et finesse, un vin de garde. Le Touraine Sauvignon Clos des Ronceveaux 2006, Liger d’Argent au concours des Vins de Loire Angers 2008, fort bien élaboré, avec ces senteurs florales et fruitées, associant élégance et puissance, tout en finesse, est d’une grande fraîcheur au nez comme en bouche. Le Touraine Sauvignon Domaine Paul Buisse 2007, dont le vignoble se trouve à Pouillé, sur des coteaux argilo-calcaires avec une exposition exceptionnelle, est tout aussi séduisant, tout en fraîcheur aromatique. Excellent Touraine blanc Cristal Buisse 2007, très expressif de son Sauvignon, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, un vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, charmeur, d’une jolie finale.

    Domaine de la CHAPELLE

    Domaine de la CHAPELLE

    (CHINON)
    Philippe Pichard
    9, rue de Malvault
    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 42 35
    Télécopie : 02 47 98 33 76
    Email : philippe-pichard@club-internet.fr
    Site : www.philippe-pichard.fr

    Le domaine s’étend sur 15 ha. Beau Chinon cuvée Les 3 Quartiers Vieilles vignes 2006, pur Cabernet franc, équilibré, complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, aux senteurs persistantes où dominent des notes de myrtille et de poivre. Le Chinon cuvée Arcestral 2005 (vignes de 40 ans sur sol argileux, fermentation malolactique en barriques neuves et élevage de 15 mois), dominé par la fraise des bois mûre et l’humus, associe finesse et concentration, un vin bien charnu, d’une belle longueur en bouche, aux tanins équilibrés.

    COULY-DUTHEIL

    COULY-DUTHEIL

    (CHINON)
    Jacques et Arnaud Couly
    12, rue Diderot - BP 234
    37500 Chinon
    Téléphone :02 47 97 20 20
    Télécopie : 02 47 97 20 25
    Email : info@coulydutheil-chinon.com
    Site : www.coulydutheil-chinon.com

    Belle réussite avec ce Chinon Clos de l’Écho 2006, Grand Prix d’Excellence aux Vinalies Nationales 2008, très typé, de couleur grenat, concentré aromatiquement, ample en bouche, au fruité persistant (griotte, pivoine), de charpente fine et bien équilibrée, dense au palais. Exceptionnel Chinon Clos de L’Écho 2005, médaille d’Or à Mâcon 2007, de robe pourpre, au nez mariant les fruits mûrs et les épices, d’une complexité certaine en bouche, parfumé et intense avec des nuances de griotte et de prune, aux tanins soyeux, à la fois puissant et fin, d’excellente garde. Le Chinon rosé 2007, Prix des Vinalies Nationales 2008, est bien corsé, souple, tout en arômes de fruits, très bien vinifié, parfait sur des brochettes.

    Domaine DOZON

    Domaine DOZON

    (CHINON)
    Laure et Jean-Marie Dozon
    52, rue du Rouilly
    37500 Ligré
    Téléphone :02 47 93 17 67
    Télécopie : 02 47 93 95 93
    Email : dozon@terre-net.fr
    Site : www.domaine-dozon.fr

    Jean-Marie Dozon, et sa fille Laure, symbolisent fort bien ce qui nous est cher dans notre domaine : la garantie de vins de terroir associée à une convivialité réelle. Le vignoble de 24 ha se situe sur coteaux argilo-siliceux et argilo-calcaires exposés au sud et protégés au nord et à l’est par un massif boisé. Les vieilles vignes sont en non-culture, le paillage est pratiqué depuis 1975, alors que les autres vignes sont en enherbement naturel. Cueillette manuelle, effeuillage, tri, vinification soignée et élevage en fûts de chêne expliquent aussi le niveau qualitatif. De nouvelles étiquettes, plus modernes, soulignent leurs vins de terroirs avec, pour chacune, un pictogramme qui l’illustre : la bruyère pour le Clos du Saut-au-Loup ou les baies de prunelles pour le Bois Joubert. Savoureux Chinon Laure et le Loup 2005, sélection des plus vieilles vignes de 60 à 70 ans, tout en finesse des tanins et complexité des arômes, vinification très traditionnelle, 5 semaines de macération et 18 mois d’élevage en cuves, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample, parfumé. Le Chinon Clos du Saut-au-Loup 2007 est de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en bouche. À leurs côtés, ce Chinon Le Bois-Joubert 2006, provenant d’un lieu-dit de 4 ha sur un coteau argilo-calcaire, de robe grenat, charpenté, de bouche persistante, au nez de fruits mûrs, avec des tanins souples et très équilibrés, d’une jolie finale. Le Chinon blanc 2007, de jolie robe bouton d’or, aux arômes intenses de fleurs blanches, d’abricot, est de bouche ronde et minérale.

    Domaine GOURON

    Domaine GOURON

    (CHINON)
    Laurent et Stéphane Gouron
    La Croix-de-Bois
    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 15 33
    Télécopie : 02 47 93 96 73
    Email : info@domaine-gouron.com
    Site : htwww.vinsdusiecle.com/gouron
    Site : www.domaine-gouron.com

    Au sommet avec ce Chinon La Croix Boisée 2006, au nez de framboise, alliant puissance et souplesse en bouche, charpenté, complexe, très riche. Beau Chinon cuvée Vieilles Vignes, issu de sols argilo-calcaires et argilo-siliceux (Vignes de 45 ans et plus, cuvaison longue et élevage 12 mois en fûts de chêne), charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, d’excellente garde. Excellent Chinon 2007, un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine, ample et veloutée, d’une belle charpente.
  • Pin it!

    Les 5 coups de cœur du Mardi

    Les 5 coups de cœur du Mardi

    Un domaine de 18 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires. Le Pessac-Léognan rouge 2005, allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, parfumé, chaleureux, corsé, de très bonne évolution, avec une finale dominée par des notes de groseille et de griotte. Remarquable 2004, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche. Le 2003, de robe grenat, au bouquet intense (notes de sous-bois et de griotte mûre), est de bouche ronde et riche. Excellent 2002, de robe soutenue, aux tanins puissants, au nez où dominent les fruits rouges à noyau mûrs, de garde. Tout en bouche actuellement, le 2001 est riche, charmeur, bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices et l’humus, d’excellente évolution comme le 2000, de robe intense, au nez persistant, aux tanins fermes, équilibré, gras, d’une grande ampleur en bouche. Beau Pessac-Léognan blanc 2006, de robe d’un bel aspect jaune et or, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, avec des nuances de pêche fraîche en bouche, un vin savoureux et charmeur. Le 2005 est de belle couleur jaune ambré, finement épicé, subtil et suave en bouche, très élégant, bien persistant, d’une jolie finesse, très harmonieux en finale avec des nuances de noix fraîche et de citron. Le 2004, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, est tout en persistance aromatique, d’une belle longueur. Le 2003, plein de délicatesse, allie puissance et finesse, au nez de fleurs et de pamplemousse, parfait sur un turbot comme sur un poulet à la crème. Le blanc 2002, complexe, aux nuances de fleurs blanches et de fruits secs, est tout en bouche.
    Un domaine au sol maigre, silico-argileux, très caillouteux, où l’exposition plein sud à mi-coteau permet d’obtenir des vins de très grande qualité. On élève ici des vins de tradition, proposant une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare. Beau Madiran 2005, très bien élevé en barriques, un vin superbe, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, riche en couleur, dense et classique, qui devrait tenir largement ses promesses. La cuvée Tradition est plus ronde, bien corsée, un vin souple qui permet d’attendre l’évolution du grand vin. Remarquable 2004, puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et aux arômes de petits fruits rouges intenses (cassis, cerise), d’une jolie finale. À la suite des derniers millésimes, les uns les plus typés et séduisants que les autres, il y par exemple ce superbe 2000. Un millésime de couleur très soutenue, très équilibré, au nez complexe avec des notes de cerise mûre et d’humus, de bouche ample et intense, chaleureuse avec ces nuances de confiture de cassis et de poivre, un vin non encore à maturité, qui poursuit sa très belle évolution. À ses côtés, on savoure également cet exceptionnel millésime 1990, où l’on retrouve toute la spécificité de ce que doit être un Madiran digne de ce nom, avec une palette aromatique d’une grande complexité où les épices prédominent. Le vin est de belle robe grenat profond, au nez complexe dominé par les fruits cuits et des notes de torréfaction, avec des tanins mûrs et une belle concentration, d’une évolution. Goûtez aussi le Pacherenc-du-Vic-Bilh, mêlant richesse aromatique et persistance, avec des connotations de noisette et d’abricot, tout en charme.
    Le Domaine existait déjà à l’époque romaine sous le nom de « Villa Manzanetto ». C’est en 1906 que Louis Rigal fondateur du célèbre Roquefort Rigal l’achète puis le transmet à son fils Louis, son épouse Françoise Rigal prend le relais au début des années 80. Sa fille Laurence la rejoint en 2003 et assure depuis la gestion du domaine. Corbières AOC depuis 1985, c’est l’un des fleurons des Corbières. Depuis une trentaine d’année, des efforts important ont été effectués afin de moderniser les bâtiments, diversifier l’encépagement, optimiser les cultures, rénover la cave, affiner les vinifications. Les vins du château du Grand Caumont allient rigueur et passion et sont récompensés dans de nombreux concours et loués dans de nombreuses revues à travers le monde. 2005, 2006 et 2007 sont des millésimes très aromatiques, très fruités, alliant densité, rondeur, souplesse et élégance. Ils présentent des notes de petits fruits rouges et de petits fruits noirs (cassis, framboise, fraise), avec des nuances poivrées, d’épices et de garrigue. Ici la philosophie est : la meilleure qualité au meilleur prix, quelle que soit la cuvée, sa complexité, son niveau de prix. Des vins plaisirs, faciles à déguster et à accorder aux mets.
    CHATEAU DE MALLE
    SAUTERNES Cru Classé
    Au cœur du sauternais, un vaste domaine de 200 hectares. C'est Jacques de Malle qui fit construire ce magnifique château à l'aube du XVIIe siècle. Une œuvre classée monument historique avec des toits de tuiles à la Mansart, une visite qui mérite le détour tout comme ses envoûtants jardins florentins en terrasses. Le vignoble de 27 hectares de Sauternes et 23 ha de Graves est planté d'un seul tenant autour du château. Il est situé sur un plateau bien exposé, très légèrement vallonné, au sous-sol siliceux, sableux et argilo-graveleux. Le Château de Malle est un grand cru classé de Sauternes aux arômes caractéristiques de miel, d'amande, d'abricot confit, de belle évolution. En Graves, le M. de Malle est un beau blanc élevé en barriques neuves, fin, racé, très élégant. Le Château de Cardaillan rouge, à la fois rond et charpenté plus souple que le Château Tours de Malle.
    CHÂTEAU PONT LES MOINES
    PREMIERES COTES-DE-BLAYE
    Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Le Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2005 est d'un grand classicisme, de couleur pourpre, bien corsé mais très fin, avec des notes de mûre et de cassis, un vin qui allie finesse et charpente, aux tanins denses et soyeux, ce vin a reçu le prix d’Excellence au concours des Vinalies 2007.

  • Pin it!

    Ce que vous devez absolument savoir sur Bordeaux pour ne plus vous faire avoir...

    medoc.jpgLe vignoble de Bordeaux (celui des grands crus) est à un véritable tournant de sa carrière. J'y reviendrais en détail plus longuement, dans mes prochains articles, appellation par appellation, à l'occasion de la réactualisation de mes Classements.

    C'est le résultat d'une longue glissade (la crise à bon dos) et cela va faire au moins 20 ans que j'annonce et déplore cela, sans être entendu par les producteurs d'un bon nombre de "grands" crus, mais en l'étant parfaitement par ceux qui comptent le plus : vous, les consommateurs. Mes faux-amis journaleux s'en sont pourtant donné à cœur joie pour dénigrer ma démarche, et critiquer, par exemple, le fait d'avoir été le premier à défaire le Classement du Médoc de 1855 ou à combattre celui de Saint-Émilion. J'ai créé mes Classements en 1985 !!!

    Déjà, on voyait apparaître les œnologies médiatiques et mercantiles, Parker arrivait, des proprios de grands crus se seraient parjurer pour avoir une bonne note, bref, nous entrions dans un monde "putassier", où le fric et la mode primeraient.

    Mes "confrères" (je n'ai jamais été dans ces cercles ou clubs de critiques, ni profité d'un WE AR tous frais payés par un grand château, ni accepté une invitation d'une attachée de presse : avion, hôtel de luxe et... une critique positive). C'est de là que se sont attisées les jalousies (et les bassesses) à mon égard d'autres "critiques" (qui n'en sont pas, de fait), puisque le succès était déjà au RV... Cela leur est resté en travers de la gorge. En fait, cela m'a toujours motivé (mon tempérament de boxeur, sans doute) et amusé, je le reconnais volontiers.

    Il y a, néanmoins, trois points que l'on peut résumer

    1/. La défiance et la désaffection des consommateurs français et francophones pour l'uniformisation du goût de beaucoup de crus bordelais est flagrante. Voilà pourquoi, ici, on se précipite vers les Chinois, les Russes, et demain les Esquimaux. C'est une facilité de chercher éternellement de nouveaux consommateurs, facilement captifs.

    Beaucoup de grands crus de Bordeaux ont perdu la chose la plus importante pour être une vedette mondiale : être d'abord une vedette chez soi, dans son pays, être respecté, acheté, bu.

    L'avantage : cela a permis à une multitude de vins de Bordeaux moins connus, plus modestes mais pas moins bons (et parfois meilleurs), de prendre leur place en apportant un rapport qualité-prix-typicité exceptionnel. Je les soutiens depuis belle lurette (lire plus bas). On ne va pas s'en plaindre et les vins aux réputations galvaudées, ces produits "sans âme ni vertu" à des prix insolents, l'ont bien mérité.

    Bien entendu, cela a permis également à d'autres appellations françaises (de la Loire au Sud-Ouest, du Rhône au Languedoc) de parvenir à une notoriété justifiée en prenant les parts de marché abandonnés, mais restons à Bordeaux.

    2/. La fuite en avant d'une majorité de vins bordelais vers un marché de "primeur", ce qui entraîne un assouplissement des vins pour qu'ils soient buvables de plus en plus rapidement. On revient bien sûr, avec cela, à un "lissage" des millésimes, qui se ressemblent tous.

    Vous n'avez qu'à ouvrir un "spécial vins" quelconque : on axe la partie éditoriale sur des vins qui n'existent pas... puisque l'on vante des dégustations primeurs de grands crus bordelais qui ne seront pas du tout les mêmes vins deux ans après !

    C'est-à-dire que l'on goûte, critique et note des vins qui ne correspondront jamais à la bouteille que vous ouvrirez. Donner son avis sur un grand cru 2009 de Bordeaux trois mois après les vendanges, ce n’est que de l’esbroufe. Le Bordeaux, un vrai grand Bordeaux, ce n'est pas du Beaujolais Nouveau ! On se trouve face à des vins non finis dont le but est de rafler des éloges, des “étoiles”, des notes de “95 sur 100” ou “19 sur 20”, uniquement pour pouvoir se vendre vite et cher par le négoce ou par souscription. Qui peut oser prétendre savoir ce que donnera un vrai grand cru au moment où il vient juste d’être abruti par le début de son élevage en barriques ?

    C’est une mascarade, à laquelle certains critiques qui s’y prêtent feraient mieux d’apprendre l’humilité au lieu de donner des conseils. On nous explique même très sérieusement qu’il faudra boire le vin en 2012 ou en 2020. Certains propriétaires bordelais feraient bien également de voir à long terme, revenant à plus de réserve, en freinant ces dégustations trop précoces, qui les desservent plus qu’autre chose.

    Bon, vous l'avez déjà compris, on ne me voit donc pas dans le carnaval des dégustations des “primeurs”. Idem pour les “concours” qui mélangent des vins jeunes, français et étrangers, totalement différents, favorisant ainsi les vins de vinification plutôt que le terroir, qui a besoin de temps pour s’exprimer. Pour les sélections de mon Guide, il n’y a pas de dégustations factices ou arrangées : je ne déguste que des bouteilles capsulées afin d’éviter ces trop jeunes cuvées de concours spécialement arrangées pour bien sortir. Sinon, je déguste sur place, au château, directement dans les fûts, au hasard.

    Bientôt, il y aura sûrement un couillon qui va déguster les grains de raisin durant les vendanges et nous donnera son avis sur le millésime.

    3/. Cette uniformisation du goût s'associe à une uniformisation de la typicité des vins. Qui n'a pas confondu un Margaux avec un Pessac-Léognan, un Saint-Émilion à un Bordeaux Supérieur, un Graves à un Côtes de Blaye ?

    A cette aseptisation des terroirs se greffe celle de l'image : on le voit avec le regroupement des Premières Côtes de Blaye, des Côtes de Castillon et des Premières Côtes de Bordeaux. On réduit ces trois appellations sous une seule "Côtes de Bordeaux", sous prétexte que c'est ainsi que l'on pourra vendre ces vins au fin fond de la Chine.

    Tous pareils, alors, ces vins ? On s'était donc foutu de nous, auparavant, quand on nous disait que les sols de Baurech n'étaient pas les mêmes que ceux de Berson ? Les Côtes-de-Bourg ont refusé cette alliance, et c'est tout à leur honneur, tant il faut préserver sa spécificité !

    Bref, depuis le début des années 1980, ce sont d'abord les grands crus du Médoc qui se sont engouffrés dans cette dérive d'aseptisation du goût de leurs vins et de fric, profitant de l'aubaine de notes mirifiques chez Parker (il n'est pas le seul) pour vendre à tout-va aux Etats-Unis comme en Asie et, forcément, profitant de la méconnaissance de ces consommateurs pour leur imposer des vins charmeurs, faciles à boire jeunes, faciles à faire, dépersonnalisés et... rentables.

    Ensuite, vers 1990, c'est au tour de Saint-Émilion. Il y avait pourtant, dans cette région libournaise, une propension à être plus proche de la nature : de facto, un producteur, sur un vignoble à taille humaine, était beaucoup plus en contact avec ses clients. L'influence et la mentalité corrézienne était forte, et tant mieux !

    Et puis sont arrivés des investisseurs soucieux d'épargner leur ISF, qui ont fait des ponts d'or à des magiciens (il vaut mieux rire) de l'œnologie, ont glané des 18 sur 20, des 97 sur 100...

    Frappez à la bonne porte, elle vaut la peine !

    On est bien loin des grandes figures historiques de la région, qui m'ont appris le vin, l'amour du vin, l'authenticité du vin, la dégustation du vin, l'humilité du vin : Émile Peynaud, Jacques de Loustaunau et Ribéreau-Gayon (les trois vraies grandes "pointures" de l'œnologie du XXe siècle à Bordeaux), Jean-Eugène Borie, Anthony Perrin, Marc Pagès, Henri Lévêque, Lucien Lurton... On n'était pas dans l'esbroufe avec eux.

    Comme avec, toujours fidèles à leur passion : Anthony Barton (Léoville-Barton), Jean-François et Christian Moueix (Petrus, Magdelaine, Belair...), les Janoueix (La Croix...), Jean-Bernard Delmas (Haut-Brion, puis Montrose), Henri de Vaucelles (Filhot), Denise Gasqueton Calon-Ségur), Bruno Sainson (Laroque), Olivier Bernard (Chevalier), Odette Barreau (Certan de May), Alain Jabiol (Cadet-Piola), Michel Garat (Beauregard et Bastor), la famille Estager (La Cabanne), Gilles Pauquet, Jean-Claude Berrouet et bien d'autres.

    Mais comprenez-moi bien : la nostalgie n'est pas mon truc et il y a des vignerons hors-pair à Bordeaux dans des appellations ou des crus beaucoup moins prestigieux, des hommes et des femmes passionnés et passionnants qui élèvent des vins formidables, typés, sans manipulations œnologiques, de 7 à 30 € !!! Et, ceux-là non plus, vous ne les verrez pas poser en smoking sur leurs barriques pour le-Fig-Mag...

    Pêle-mêle, En Saint-Emilion, Pomerol... : Joël Dupas (Béchereau), la famille Marin-Audra (Canon-Chaigneau), Nicole Roskam (Cantenac), Bernard Laydis (Roc de Calon), Nicolas Bailly (Clos Labarde), les frères Appollot (Clos Trimoulet), Philippe Tribaudeau (Mauvinon), Denis Corre-Macquin (Macquin), Jean-Baptiste Brunot (Piganeau), Dubost (La Fleur du Roy)... En Médoc : Maurice Velge (Clauzet), Christiane Renon (La Galiane), Bruno Vonderheyden (Malleret), Henri Cadillac (Taffard de Blaignan), Catherine Blasco (Hanteillan), Jean-Michel Lapalu (Patache d'Aux), Philippe Robert (Tour du Roc), Patrice Pagès (Fourcas-Dupré), Philippe Boufflerd (Muret), Max de Portalès (Doyac), Philippe Dourthe (Maucaillou), Pascale Peyronie (Fonbadet)... En Pessac-Léognan/Graves, Jean Bouquier (Grandmaison), es Kressmann (Latour-Martillac), Maxime Bontoux (Tourteau-Chollet), la famille Bouche (Mauves), André Vincent (Grand Bos), Alain Cailley (Toulouze), Jean Magne (Luchey-Halde), Jean-Noël Belloc (Brondelle), Moïse Ohana (Seguin)... Dans les Côtes : les familles Mallet (Haut-Maco), Verdier (Brethous), Jean-Pierre Gorphe (Moulin Vieux), Eric Barrat (Pont Les Moines), Jean-Michel Robin (Les Heaumes), Philippe Bourcier (Haut-Bourcier)... En Bordeaux Supérieur, François-Thomas Bon (Lugagnac), Michel Pélissié (Maison Noble), Louis Filippi (Boutillon), Jean Crampes (Gayon), Michel Choquet (Lagrange Les Tours), Jean-Pierre Lallement (Thuron)... Et aussi, Anne-Marie Faccetti-Ricard (Saint-Amand), Marie-Laurence Sanfourche (Loupiac-Gaudiet), David Larrieu (Mailles)...

    Comment vous en citer sans en oublier ? A vous de choisir dans MILLESIMES et LES VINS DU SIECLE.

    Profitez-en, le "vrai" Bordeaux, celui du plaisir, du partage et des vins typés, c'est chez eux !

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu