Avertir le modérateur

vendanges

  • Pin it!

    Le GUIDE DES VINS 2012 est paru !

    C‘est la 32e édition !!!!! Sortie en librairies ce week-end et nouveau site entièrement mise à jour en ligne.

    • EXCLUSIF : le TOP des VIGNERONS 2012 : 204 prix d’honneur154 prix d’excellence, 202 satisfecits147 lauréats65 espoirs
    • BORDEAUX, CHAMPAGNE, BOURGOGNE, LOIRE, RHÔNE… Les NOUVEAUX CLASSEMENTS, les «coups de cœur» de l’année
    • La vraie qualité des derniers millésimes, l’évolution des précédents et quand les boire
    • Du plus grand au plus modeste, les meilleurs rapports qualité-prix-typicité,les crus authentiques face aux «ersatz»
    • 1130 producteurs «triés sur le volet»180 nouveaux… et autant d’éliminés…

    Et le GUIDE EST MONDIAL !

    La complémentarité hors normes que nous avons su créer entre les éditions “papier” et Internet, depuis longtemps, a totalement “explosé” en un an, depuis la mise en ligne du nouveau site du Guide :www.guidedesvins.com ! Il faut avouer que le site est particulièrement riche, unique par sa présentation, son contenu rédactionnel avec des milliers d’articles interactifs et… gratuits pour l’internaute, ce qui en a fait son succès.

    Rien n’est dû au hasard, en l’espèce : j’ai cru, bien avant les autres, à la puissance du Net, depuis près de 15 ans (autant dire la préhistoire dans ce domaine) ! J’ai créé, investi, développé, à titre personnel comme au travers de mes sociétés, un véritable “univers du vin” qui a su tisser, au travers de près de 200 Sites et Blogs, une véritable “toile d’araignée” (le mot web vient d’ailleurs de là) : aujourd’hui, en tapant la plupart des mots du vin (noms de châteaux, thèmes, etc), on a toutes les chances de tomber sur un de nos sites dans la première page des moteurs de recherche (Google, en tête). Et l’on n’a pas besoin, comme d’autres y sont forcés, d’inverstir fiancièrement en s’achetant des bonnes places virtuelles… (ou -c’est le plus amusant- de faire de la pub sur nos propres sites, pour être visible…).

    Il y a deux choses à savoir, qui s’appliquent d’ailleurs aussi bien à nous qu’aux vignerons :

    - L’antériorité. Il fallait être en effet précurseur. Le web, c’est : “premier créé, premier servi”. Pour les noms de domaines comme pour les bonnes places. Et, comme toujours, avoir une bonne idée ne suffit pas, il faut savoir y croire et l’exploiter. C’est tout aussi vrai pour un vigneron : croire en son vin, en son terroir, c’est déjà une réussite.

    - Le contenu. C’est bien beau d’avoir des sites, mais encore faut-il qu’il y ait une attractivité éditoriale forte. Il nous est arrivé à tous d’atterir sur un joli site insipide, sans intérêt, sans rédaction originale, qui n’apporte rien et sur lequel on ne reviendra plus.

    Notre réussite réside là : non seulement, nous avons des centaines de milliers de visiteurs/lecteurs ultra ciblés, amateurs et professionnels du vin (plus d’un million sur uniquement nos 4 principaux sites, en 2010 : 1.088.840 précisément, sources AWStats) mais, surtout, ils reviennent et sont fidélisés : pour chercher un autre vin, un accord avec un plat, vérifier la qualité d’un millésime ou le Classement d’une bouteille… et c’est réellement exceptionnel ! Vous aurez compris que, dans le domaine du vin, c’est la même chose : le contenant ne sert à rien si le contenu est “sans âme ni vertu”…

    Quand on est écrivain, on écrit d’abord pour assumer ses convictions et faire partager à ses lecteurs sa passion. Grâce à mon Guide “papier”, on a atteint des sommets de vente d’exemplaires, avec Albin Michel, depuis plus de 30 ans. Désormais, avec nos sites, nous avons acquis une diffusion mondiale, immédiate et mulitilingue ! C’est en effet vers des centaines de millions de lecteurs que nous portons la “bonne parole”. De quoi être content et fier, puisque, si l’on est autant lu, cela prouve que l’on est apprécié, pour ses prises de position comme pour son enthousiasme.

    Les vignerons qu’on aime, talentueux et passionnants, profitent de notre puissance d’impact. Ils le méritent tant la concurrence des “ersats” de leurs vins authentiques peut être navrante.

    Pour cela, j’ai toujours, à mes côtés, mon épouse, Brigitte, ma mère et ma tante, Colette et Claude, mes collaboratrices, Mélodie, Isabelle, Danièle et Yolaine. Merci de votre fidélité.


  • Pin it!

    Top Bourgogne : Les meilleurs vins de la Côte de Beaune

    LA CÔTE DE Beaune

    Sur une vingtaine de kilomètres seulement, entre Ladoix-Serrigny et le coteau des Maranges, les plus grands vins blancs secs du monde côtoient les vins rouges de grande réputation. Dès le début du xiie siècle, les abbés de Cîteaux créèrent des celliers à Meursault et à Aloxe-Corton. Plus tard, les évêques et les chanoines, puis les ducs de Bourgogne ont joué un rôle décisif grâce notamment aux relations diplomatiques qu’ils entretenaient avec la chrétienté et avec les princes d’Occident.

    Sur les 4 800 ha que compte le vignoble, on récolte 25 millions de bouteilles répartis en deux tiers de vins rouges et un tiers de vins blancs. Des terrains de silice et argilo-calcaires pour les rouges, de calcaire marneux ou de marnes calcaires pour les blancs.

    Ladoix-Serrigny (50 ha) se trouve au nord de la Côte de Beaune, le vignoble se poursuivant par la Côte de Nuits. Le village est situé au pied de la montagne de Corton. D’une altitude comprise entre 220 et 360 m, le vignoble de Ladoix est exposé est-sud-est. Il est implanté sur sol calcaire-marneux, légèrement argileux pour les vignes blanches. Les vins rouges sont assez souples et comportent des tanins fins et discrets. Les Premiers Crus sont plus tanniques et plus complets. Les Ladoixblancs sont assez fermes ; leur moelleux se révèle après une nécessaire période de maturation, assorti d’arômes de pomme mûre, de figue fraîche, de noix. Les Aloxe-Corton (et Corton) PremiersCrus récoltés sur Ladoix sont fermes et corsés.

    Corton et Corton-Charlemagne

    Les “simples” Aloxe-Corton (prononcez “alose”) sont agréables et parfumés, plus souples que les Premiers Crus (La Maréchaude, Les Chaillots, les Valozières…) et surtout que les Grands Crus que sont le Corton et le Corton- Charlemagne (63 ha), ce dernier étant un vin gras, séveux, qu’il faut absolument conserver quelques années pour pouvoir profiter pleinement de ses qualités, aux connotations subtiles de fleurs blanches fraîches, de fruits, un rien exotiques, savoureux etonctueux en bouche, très harmonieux, de grande gardeCorton est le plus étendu des GrandsCrus. C’est vers les vignes des sommets, à l’exception de Corton-Bressandes, que sont les vins les plus riches. Il est donc difficile de trouver une qualité homogène, même si, d’une manière générale, les vins de Corton sont intrinsèquement supérieurs à ceux d’Aloxe-Corton.

    - Pernand-Vergelesses

    Le vignoble voisine avec Aloxe-Corton et Savigny-lès-Beaune. De part et d’autre d’une combe, il est réparti sous des expositions est, sud et ouest. Son altitude est comprise entre 260 et 380 m. Les vinsblancs sont secsvifs, assez légers. nez fin de fruits frais (pomme), légèrement épicé. Les vinsrouges sont assez secs et tanniques. Leurs arômes sont frais (cassis, groseille), animaux (musc) et puissants. Corton rouge et Corton-Charlemagne révèlent de grands arômes complexes : cassis, truffe, cerise, cuir, pour le premier ; cannelle, noix, poivre, ambre, pour le second.

    Le vignoble de Beaune est presque totalement situé en pleine pente, et bénéficie de ce fait d’un large classement de ses climats en Premiers Crus (39, pour une surface de 322 ha). Les vinsrouges récoltés au centre et du côté sud du territoire de Beaune sont tanniques et puissants ; leur couleur est généralement foncée, et leurs arômes sont à la fois animaux et fruités. Ceux récoltés au nord sont d’une robe moins intense et présentent une belle souplesse.

    - Savigny-lès-Beaune

    Le vignoble compte 17 climats classés en Premiers Crus. Les sols calcaires sont graveleux ou pierreux, légers et peu fertiles. Les Savigny rouges ont un bouquet élégant, assez puissant, marqué par une dominante griotte-cassis-framboise, évoluant vers la fraise et le sous-bois après quelques années ; les Crus sont plus charpentés. Les vins blancs de Savigny sont assez vifs ; leur moelleuxapparaît au cours de leur évolution pour donner des vins harmonieux et solides. Leurs arômes s’apparentent aux fruits exotiques (ananas, banane), à la pomme, aux fleurs d’aubépine, à la noisette.

    - Chorey-les-Beaune

    Chorey est situé au nord immédiat de Beaune, et au niveau de Savigny, de part et d’autre de l’axe de Dijon-Beaune. Le vignoble occupe une surface de 170 ha dans l’appellation Chorey et une partie moins importante en appellations régionales. Le Chorey est un vin léger, souple, très modérément tannique. Ces vins sont plus élégants que puissants.

    - Côtes-de-Beaune-Villages

    L’appellation Côtes-de-Beaune-Villages peut être revendiquée pour toutes les AOC communales de ce secteur, sauf quatre : Aloxe-Vorton, BeaunePommardVolnay. Cette appellation est une équivalence. Le viticulteur a la possibilité d’utiliser l’appellation communale ou l’appellation Côtes-de-Beaune-Villages. Les vins de la partie nord présentent une grande finesse, une robe légère, une bonne souplesse et des tanins légers. La partie sud produit des vins souvent de couleur soutenue et marqués par des saveurs puissantes : tanins abondants, bon moelleux, supportés par une bonne acidité.

    Le village est situé en pleine pente, au milieu de son vignoble très groupé, lui-même étagé entre 240 et 380 m et orienté à l’est ou au sud-est. Les terrains calcaires, assez argileux, donnent auPommard des qualités assez originales : beaucoup de couleur, rouge-noir profond ; un bouquetintense et violent de cassis, de musc et de gibier. Ce vin est l’un des plus tanniques et solides desCrus de Bourgogne. Une trentaine de Premiers Crus (Les Argilières, Les Chaponnières, Les Épenots, Les Perrières, Les Argelets, Les Bertins, Les Boucherottes, Les Pézerolles…) qui deviennent alors les archétypes des grands vins rouges, riches et veloutés, alliant charpente et rondeur, souples et fermes à la fois, délicatement parfumés, des vins d’excellente garde.

    Couronné par un plateau calcaire de type rauracien, le vignoble de Volnay est appuyé sur un sous-sol composé de marnes calcaires argoviennes et sur des éboulis argilo-calcaires du Bathonien. Le versant de Volnay, dont la dénivellation atteint 140 m, offre une succession de calcaires qui assurent la perméabilité et la richesse en éléments assimilables déterminée par le pourcentage d’argile.Volnay produit une appellation communale et des Premiers Crus. En Volnay, 100 ha ; en VolnayPremier Cru, 115 ha. S’ajoutent 29 ha de vignes situés sur la commune de Meursault qui ont droit à l’appellation Volnay Premier Cru lorsque la vigne est plantée en Pinot Noir. Les vins allient la race, la noblesse et la finesse. Leur robe, du tendre vermeil au rubis le plus profond, leur délicat bouquetde baies rouges (framboise, mûre), de violette, leurs tanins des plus doux aux plus robustes les placent parmi les plus grands vins de la côte de Beaune. Les Premiers Crus peuvent se révéler fantastiques dans le temps (Le clos des Ducs, Le clos des Chênes, Taillepieds, Les Santenots, En Caillerets, Frémiets, En Champans…).

    - Monthélie

    Le vignoble est planté à des altitudes comprises entre 230 et 370 m. Les sols sont calcaires, mêlés à des argiles en proportions irrégulières. Les vins rouges sont colorés et développent des arômes puissants (cerise, myrtille, humus). Leurs saveurs laissent apparaître un moelleux qui leur confère un charme élégant. Les Premiers Crus sont corsés, dotés d’un bouquet prononcé. Les blancs, aunez d’amande fraîche, allient moelleux en bouche et une nécessaire acidité qui signe les grandsvins.

    Auxey-Duresses (prononcer Aussé), au centre de la côte de Beaune, est à la charnière de la production des vins rouges (Volnay et Monthélie au nord) et des vins blancs (Meursault au sud). Cette commune produit d’ailleurs, sous cette appellation, les 2 couleurs. Le vignoble est orienté sud et sud-est. Altitude comprise entre 260 et 300 m. Les sols sont constitués de calcaires marneux, propices aux vins blancs, et de calcaires argileux pour les rouges. Les vins blancs : très limpides,or vert, les Auxey expriment la pomme reinette, l’amande fraîche. Leur souplesse est dominante, juste relevée par une acidité plutôt discrète. Bonne persistance. Les vins rouges : d’une intensité colorante moyenne, libèrent un bouquet très fin, surtout fruité (cassisframboise) avec une nuance animale en vins vieux (musc, fumé). Ils sont souples, dotés de bons tanins. Quelques PremiersCrus étonnants comme le clos du Val.

    Le vignoble de Saint-Aubin est orienté sur différentes croupes sud, sud-est, sud-ouest ou nord-est. Ses pentes sont assez sévères, notamment celles qui jouxtent le vignoble de Puligny-Montrachet. Les terroirs à vins rouges sont calcaires, caillouteux, de couleur brune ou rouge. Les terres blanches, plus argileuses, acceptent mieux le cépage Chardonnay. Elles influent nettement sur la souplesse des vins. Les blancs appartiennent véritablement à la famille des très grands vins deBourgogneor pâle légèrement vert ; bouquet associant l’amande verte, le marzipan (ou pâte d’amandes), la cire d’abeille, évoluant pour les vins mûrs vers la cannelle, l’ambre et une touche de poivre. Les vins rouges, souvent bien colorés, ont cette typicité révélant un nez de crème de cassiset de cerise noire, se complétant ensuite d’un léger arôme de cuir. En bouche, les vins offrent un ensemble charnu.

    À l’abri de falaises spectaculaires, les vignes de Saint-Romain occupent les versants sud-sud-est et nord-nord-est d’un passage assez encaissé taillé dans la Côte. Saint-Romain ne produit pas de Premiers Crus. En vins rouges, le Saint-Romain peut s’adjoindre la mention Côtes-de-Beaune, ou s’appeler aussi Côtes-de-Beaune-Villages. Ses sols sont constitués de marnes calcaires, dans lesquelles se retrouvent des bancs d’argile favorables aux blancs.

    Le vignoble est étalé en pentes douces, entre 230 et 360 m d’altitude. L’orientation est très favorable par son ensoleillement maximal. L’abondance de marnes blanches en milieu calcaire explique la prédominance de la production de vins blancs, car elles sont plus compatibles à l’acclimatation duChardonnay. Le Meursault blanc a un bouquet très capiteux, typé amande amère ou sèche, feuillage, croûte de pain chaude, pomme reinette ; ils sont, en bouche, très consistants, avec unmoelleux abondant qui touche à l’onctuosité. Leur persistance est sensationnelle. Certains PremiersCrus comme Aux Perrières, Le Poruzot, Les Bouchottes, Les Caillerets, Les Genevrières ou Les Charmes, provenant de propriétaires hors pair, sont alors exceptionnels, envoûtants, riches,moelleux, très typés, puissamment mais subtilement bouquetés (fleurs blanches et fruits secs), d’excellente évolution. Avec eux, nous entrons dans la catégorie des plus grands vins du monde. Les (rares) vins rouges sont fins et de charpente souple.

    En Puligny-Montrachet, cinq Grands Crus : Chevalier-Montrachet, Bâtard-Montrachet, Bienvenues-Bâtard-Montrachet, Criots-Bâtard-Montrachet et Montrachet, parmi lesquels un bon nombre des plus grands vins blancs secs du monde, intenses, d’une grande structure aro matique, de belle garde. Ici, on continue dans un territoire extraordinaire où l’osmose entre le Chardonnay et chaque type de terroir, sur la partie moyenne du coteau, devient parfaite. Le vignoble est établi sur Puligny et une partie du hameau de Blagny. Il court en pente douce, face à l’est, à une altitude comprise entre 230 et 390 m. Les sols sont argilo-calcaires, riches en cailloux, bien drainés, faciles à s’échauffer. Lesblancs offrent un ensemble d’arômes très racés : pâte d’amande, fougère, ambre, fleurs blanches. En bouche, leur acidité est plutôt discrète, laissant s’exprimer un moelleux et une persistance impressionnants. Les vins rouges sont fruités (arômes de fraise et de cassis), assez souples en Puligny, plus charpentés en Blagny.

    Une petite partie de l’appellation Chassagne-Montrachet est produite sur Remigny, village limitrophe de Chassagne. Les sols convenant à la production des vins blancs sont essentiellement des calcaires bruns argileux. L’altitude du vignoble est comprise entre 220 et 340 m. Les vinsblancs sont corsés, puissants, gras, aux arômes d’amande, de pomme mûre, de fleurs blanches, de miel. Leur persistance est remarquable. Les vins rouges sont très colorés, corsés, souvent trèscharnus. Leurs arômes sont marqués par des nuances cerise-kirsch et cassis.

    L’appellation Maranges est née le 23 mai 1989, succédant à une production plus dispersée des villages de Cheilly-les-Maranges, Dezize-les-Maranges et Sampigny-les-MarangesMaranges est la première appellation communale de la Côte de Beaune lorsqu’on arrive par le sud. Elle est limitrophe de Santenay. Les vins sont puissants, toujours très colorés, ils expriment des arômes de petits fruits rouges et de sous-bois. Ces vins solides ont un beau potentiel de vieillissement (au moins 10 ans). Les blancs sont gras, équilibrés, parfumés (arômes d’amande et fruits exotiques).

    Au sud de la Côte de Beaune. Les vins rouges représentent la quasi-totalité de la production. Lessols sont faits de calcaires durs renforcés de marnes. Les terres profondes imposent une taillespécifique (cordon de Royat) pour discipliner les rendements. Selon leur position, les coteaux sont orientés au sud ou à l’est. Les vins blancs sont secs et corsés. Les vins rouges sont tanniques, bien charpentés. Ils ont des parfums de fruits (amande et fraise), et pour les Premiers Crus, les arômes sont plus floraux (violette).

     

    jeu concours

    Max et Anne-Marye PIGUET-CHOUET

    Max et Anne-Marye PIGUET-CHOUET

    (AUXEY-DURESSES)

    Route de Beaune
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 25 78
    Télécopie : 03 80 21 68 31
    Email : piguet.chouet@wanadoo.fr
    Site : www.piguetchouet.fr

    Domaine familial de 12 ha de vignes dont 50% de vieilles vignes, sur sol argilo-calcaire, qui pratique la lutte raisonnée. Leur fils Stéphane se passionne pour la vinification et vinifie tous les vins rouges, et leur autre fils, William, s'occupe de toute la partie technique. Bien aimé ce très séduisant Auxey-Duresses blanc cuvée Charly 2007, une cuvée en l'honneur des 20 ans du dernier fils, très limpide, arômes de pommes reinette et d'amande fraîche, un vin avec beaucoup de moelleux, très harmonieux. L'Auxey-Duresses Premier Cru cuvée Stéphane 2007, vignes de 40 ans, récolte égrappée, soigneusement triée, préfermentation à froid, fermentation et macération longue 15 à 20 jours avec contrôle des températures, final à chaud. Le vin est riche et velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, coloré, bien parfumé en bouche avec des notes de réglisse et de fraise mûre. Bel Auxey-Duresses Premier Cru Le Val 2004, vignes de 40 ans, sur une terre argilo-calcaire, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez de fruits rouges, d'épices et de sous-bois. Le Volnay Premier Cru Les Mitans 2006, aux tanins très équilibrés, allie charpente et rondeur en bouche, typé, riche, puissant au palais, un vin bien évidemment encore très jeune. Goûtez leur Saint-Romain blanc cuvée Les Vents d'Anges 2007, de jolie bouche, un vin fin et fruité, aux notes florales intenses, et ce Meursault Les Narvaux 2004, d'une belle robe brillante aux reflets verts, qui sent bon les noisettes et l'aubépine, un vin d'une longue finale.

    Domaine Michel PRUNIER et Fille

    Domaine Michel PRUNIER et Fille

    (AUXEY-DURESSES)

    Route de Beaune
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 21 05
    Télécopie : 03 80 21 64 73
    Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr

    Vous aimerez comme nous cet Auxey-Duresses rouge Premier Cru Clos du Val 2006, médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris 2009, vignes de 34 ans en moyenne, sur sol calcaire et sous-sol argilo-calcaire, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, tout en bouche, avec des notes de framboise et de cuir, de belle couleur, au nez expressif de fruits cuits et d'épices, très bien structuré. Le Pommard Les Vignots 2006, vignes de 24 ans, même sol, élevage 15 à 18 mois en fûts dont 25% de neufs, est riche en couleur comme en arômes, aux senteur de sous-bois et de griotte, il possède une solide structure, un vin de caractère, associant concentration et finesse. Beau Meursault Les Clous 2007, issu de vignes de 32 ans en moyenne, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts dont 15% de neufs pendant 1 an, qui marie harmonieusement des notes florales et fruitées, d'une grande franchise au nez comme en bouche, subtil et puissant à la fois, un vin où la structure s'allie à l'élégance. Le Volnay Premier Cru Les Caillerets 2006, issu de vignes de 50 ans et 20 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (élevage 18 mois en fûts dont 25% de neufs), est coloré, bien parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), et réunit délicatesse et structure. L'Auxey-Duresses blanc Vieilles vignes 2007, issu d'une vieille vigne de 74 ans, même sol, élevage en fûts dont 15% de neufs durant 1 an, est très parfumé (citron, tilleul), un vin qui mêle la fraîcheur à l'élégance, de robe brillante et limpide, harmonieux, bien équilibré en acidité, d'une jolie finale. De couleur intense, le Chorey-lès-Beaune rouge Les Beaumonts 2006, issu de vignes de 41 ans et d'un élevage durant 12 mois en fûts, est un vin tout en parfums, charpenté, ample en bouche grâce à des tanins mûrs, harmonieux, de bonne évolution. Michel Prunier, diplômé d'un BTA au lycée viticole d'Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne issu d'un assemblage d'Aligoté, de Chardonnay et de Pinot Noir, très réussi, d'une belle rondeur, aux connotations de fleurs blanches et d'amande, de mousse crémeuse. Goûtez aussi le Beaune Premier Cru Les Sizies 2005, issu de vignes de plus de 76 ans, élevage 18 mois en fûts de chêne, avec ce nez de griotte surmûrie, complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, d'une richesse réelle et persistante.

    Domaine Vincent BACHELETCHASSAGNE-MONTRACHET Domaine Vincent BACHELET

    Domaine Vincent BACHELET

    (CHASSAGNE-MONTRACHET)
    Vincent Bachelet
    27, route de Santenay
    21190 Chassagne-Montrachet
    Téléphone :06 19 77 51 87
    Télécopie : 03 85 91 16 93
    Email : bacheletvincent1@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/bacheletvincent

    Vous aimerez comme nous son Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2007, de robe dorée, tout en persistance aromatique, alliant finesse et suavité, aux notes persistantes de fougère et de fruits frais, très riche, un beau vin complexe et plein. Excellent Chassagne-Montrachet rouge 2007, où dominent les fruits mûrs et les saveurs de sous-bois, tout en bouche, corsé comme il se doit. À la suite, le Chassagne-Montrachet blanc 2007, d'une grande finesse en bouche, aux arômes de tilleul et d'abricot frais, ample comme ce très séduisant Meursault 2007, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits mûrs, riche et raffiné à la fois. Le Maranges 2006 est de robe grenat, intense au nez comme en bouche, distingué, au bouquet présent de fruits rouges, de truffe et de sous-bois, de très bonne évolution, réussi comme ce Hautes-Côtes-de Beaune 2007.

    DOUDET-NAUDINCORTON-CHARLEMAGNE DOUDET-NAUDIN

    DOUDET-NAUDIN

    (CORTON-CHARLEMAGNE)
    Emmanuel Berteloot
    3, rue Henri-Cyrot
    21420 Savigny-lès-Beaune
    Téléphone :03 80 21 51 74
    Télécopie : 03 80 21 50 69
    Email : doudet-naudin@wanadoo.fr
    Site : www.doudet-naudin.fr

    Un domaine de 12 ha, dans la famille depuis 1849. L'essentiel du vignoble est composé de vieilles vignes (entre 40 et 60 an), dont quelques-unes sont travaillées uniquement à la main ou labourées avec l'aide d'un cheval. Les rendements sont très contrôlés grâce à une taille volontairement sévère. La culture de la vigne est raisonnée (depuis 1997), les traitements (organiques – sans pesticides) réduits au strict minimum. Superbe Corton Grand Cru Les Maréchaudes 2005, issu de vieilles vignes, très bien élevé, très typé, de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruits cuits, délicatement épicé, tout en bouche, de garde. Le Corton-Charlemagne Grand Cru 2007, allie finesse et structure, distingué, aux senteurs de pâte d'amandes et de fleurs blanches, de robe jaune pâle aux reflets d'or, riche au nez comme en bouche, rond, tout en nuances aromatiques au palais (fruits frais, noix). Beau Puligny-Montrachet Les Meix 2006, racé, aux arômes de lys et d'amande fraîche, très équilibré, ample, typé, avec ces connotations subtiles en bouche (fleurs, vanille, pain brioché). Le Savigny-lès-Beaune Redrescul Premier Cru blanc 2006 (Monopole) est riche en arômes de fleurs et d'épices, un vin frais et puissant à la fois, d'une très bonne persistance aromatique, où se retrouvent au palais la noisette et les fleurs blanches, tout en finale. Le Beaune rouge Clos du Roy Premier Cru, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, est dense et classique comme il se doit. Excellent Aloxe-Corton Les Maréchaudes Premier Cru 2007, à la belle robe cerise, avec ce nez de violette et d'humus, à la fois souple et riche, de bouche savoureuse avec des connotations très représentatives de prune et d'épices, de belle base tannique, d'une très jolie finale. Le 2006, tout en nuances, tout en couleur, avec ses notes subtiles et intenses de petits fruits rouges surmûris, est très réussi comme ce Savigny-lès-Beaune Premier Cru Aux Petits Liards, qui mêle structure et finesse, bien typé, de couleur soutenue, au nez concentré de griotte, tout en souplesse. Goûtez aussi leur Chambolle-Musigny Les Condemennes 2005, très fin, avec ses senteurs animales spécifiques, un vin tout en charme, de belle garde. Le Pernand-Vergelesses Sous Frétille Premier Cru blanc, au nez dominé par les fruits frais, un vin gras et onctueux. Excellent Pernand-Vergelesses blanc Les Pins Vieilles vignes 2005, tout en bouche, alliant rondeur et nervosité, aux notes florales intenses, à déboucher sur un poisson au four. Le Pernand-Vergelesses rouge Les Fichots Premier Cru Vieilles vignes, au nez de mûre et de violette, est tout en distinction, tout en bouche, où dominent des notes subtiles de cassis, de truffe et de griotte, bien corsé, de couleur soutenue, aux tanins soyeux, un vin d'une belle harmonie.
    Millésimes, la référence

    Millesimes
    EDITION ANNUELLE
    LES 1000 VINS QUI COMPTENT


    Classements 2010
    : les coups de cœur de l'année. Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste, millésimes 2007, 2006, 2005, 2004


    Prix de vente : 12,00 € (hors port)

    Commandez maintenant
    grâce à notre paiement par carte bancaire securisé!


    PROMO DU MOIS : Port gratuit pour la France Metropolitaine


    Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
    FRANCE METROPOLITAINE : 12,00 €

    PORT GRATUIT

    Robert AMPEAU et Fils

    Robert AMPEAU et Fils

    (MEURSAULT)
    Michel Ampeau
    6, rue du Cromin
    21190 Meursault
    Téléphone :03 80 21 20 35
    Télécopie : 03 80 21 65 09
    Email : ampeau@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/ampeau

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dans la famille Ampeau on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs Vins. Des Vins rouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits rouges, d'épices d'humus. Les Blancs évoluent parfaitement, très équilibrés et très typés, intenses, classiques et très élégants. Splendide Meursault Charmes 95, fondu en bouche, au nez intense où dominent le musc et l'aubépine, tout en harmonie, de bouche persistante, idéal sur une raie au beurre blanc. Le Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 92, onctueux au palais, avec ces arômes de pêche et de tilleul, typé, de bouche harmonieuse et subtile, très équilibré, très riche au nez, est à savourer sur un brochet. Le 86, complexe et parfumé, onctueux en bouche, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très riche au nez, de lente évolution, à savourer sur un brochet. Le Meursault Premier Cru Perrières 93 est d'une grande finesse, un grand vin gras, au nez caractéristique de fleurs (genêt, lys) et de fruits secs, tout en finesse aromatique, avec des nuances subtiles au palais où l'on retrouve la pomme, le chèvrefeuille et le miel, bien suave comme il se doit, minéral, tout en finale. Le 90, un vin minéral avec des notes d'amande, de fruits secs et de miel, associe nervosité et souplesse en bouche, un vin vraiment très frais, superbe. À leurs côtés, ce Meursault Premier Cru la Pièce sous le Bois rouge 95, un vin bien typé comme il se doit, avec des notes de pruneau et de truffe, de bouche séduisante et intense. Le Puligny-Montrachet Combettes 90 est riche et parfumé (chèvrefeuille, amande fraîche...), ample et persistant. Très savoureux Volnay Premier Cru Santenots 93, bien charpenté, aux tanins fermes et fondus à la fois, persistant en bouche (le 76 est toujours remarquable actuellement). Il y a encore ce Savigny-Lès Beaune 92, au nez de fruits noirs, un vin bien structuré avec des tanins fondus, très typé, alliant finesse et charpente, très parfumé, avec des nuances de myrtille et de fumé en bouche, un vin de belle structure, très charmeur en finale, idéal sur un gibier d'eau. Le Blagny La Pièce Sous le Bois 76, aux notes de réglisse et de fraise confite, est un beau vin complexe, intense, d'une longue finale, et l'Auxey-Duresses Ecusseaux Premier Cru rouge 94, qui est dans la lignée, développe des arômes mûrs et complexes de fruits rouges séchés et de réglisse. Le Beaune Clos du Roi rouge 90 est un vin de belle couleur, au nez dominé par les épices, ample et gras en bouche, avec des nuances persistantes et complexes de cuir et de mûre, savoureux comme le Pommard 95, aux nuances subtiles d'humus, de pruneau et de cannelle, fin et puissant à la fois.

    Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE PèreMEURSAULT Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE Père

    Sce du Domaine du Château Charles BLONDEAU-DANNE Père

    (MEURSAULT)
    Alexandra et Denis Blondeau-Danne

    21190 Saint-Aubin
    Téléphone :03 80 21 31 46
    Télécopie : 03 80 21 91 96
    Email : a.d.blondeaudanne@free.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/blondeaudanne

    Incontestablement au sommet. Denis Blondeau-Danne, qui sait mettre toute sa passion et son talent dans l'élevage de ses grands vins, associant la tradition rigoureuse de la grande Bourgogne à des vinifications soigneusement maîtrisées, est très attaché à la qualité de la matière première sans laquelle un grand vin ne peut s'exprimer. “Les 2006 sont superbes aujourd'hui, nous dit-il, avec beaucoup de fruit, beaucoup de finesse et d'élégance. Le 2005 est une très grande année pour les rouges, les vins sont exceptionnels, structurés, puissants, denses, gras, d'un gros potentiel de garde mais aussi très agréables dans leur jeunesse de par leur matière volumineuse et soyeuse. Saint-Aubin et Meursault en 2005 sont particulièrement réussis, c'est un grand millésime, de la veine du 1985. Le 2004 nous offre des vins qui ont beaucoup de caractère. Ces derniers millésimes se caractérisent par leurs arômes de fruits très présents, toutefois les puristes peuvent les laisser vieillir trois à quatre années. Pour le 2007, après un printemps “estival”, nous avons eu un été “automnal”, ralentissant la maturité. Mais grâce au soleil et au vent, fin août, nous avons pu vendanger en septembre avec une qualité homogène. Les vins sont beaux, avec beaucoup de minéralité, de caractère, de finesse. On les compare aux 2001. Les rendements pour les blancs sont les mêmes que d'habitude, pour les rouges, ils sont plus faibles, environ 20% de moins.” Tout en distinction, donc, ce Criots-Bâtard-Montrachet Grand Cru 2007, d'une grande finesse, d'une belle acidité, au nez très floral de sureau, d'acacia, de vanille associés à des notes d'agrumes, parfaitement équilibré entre le gras et la fraîcheur, de bouche onctueuse, prometteur. Le 2006 se goûte remarquablement, un grand vin, gras et suave en bouche, aux connotations de petits fruits frais et de pain grillé, d'une grande finesse, de belle évolution, à déboucher sur une langouste. Beau Meursault Premier Cru La Pièce sous le Bois blanc 2007, un vin au nez de pomme et de noix fraîche, au nez fleuri, suave et puissant, d'une très belle persistance aromatique au palais, avec des nuances de pêche et de tilleul, très bien équilibré et savoureux. Le Puligny-Montrachet Premier Cru La Garenne 2007, de robe dorée, est tout en structure et parfums, au nez délicat d'amande fraîche et de chèvrefeuille, tout en bouche, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, gras, d'une longue finale. Le 2006, marqué par son terroir, puissant et ample, riche et fin à la fois, sent la pomme mûre et les fleurs, avec cette nuance de “pierre à fusil' très spécifique, un vin très bien vinifié, dense, commence à s'ouvrir. Beau Meursault Premier Cru La Pièce sous le Bois rouge 2006, typé par ce terroir particulier, riche, coloré et corsé, bien charpenté, au nez de fruits rouges surmûris, de très bonne évolution. Le 2005 est de robe soutenue, aux notes fruitées et florales complexes, associant structure et finesse, savoureux, de bouche dense, de garde comme le prouve ce 2003, et le 2002, qui se goûte très bien, sent le cassis et l'humus, charpenté, un vin concentré au nez comme en bouche. Le Saint-Aubin Premier Cru Le Village est situé au cœur même de Saint-Aubin, dans un sol profond et gras, le Pinot Noir et le Chardonnay donnent des vins gras, puissants et parfumés. Le blanc, où s'associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, est d'une grande finesse, un vin suave, d'une belle finale. Excellent Saint-Aubin Premier Cru Le Village rouge 2007, bien charnu, où se mêlent la griotte et l'humus, aux tanins soyeux, tout en finesse aromatique, puissant et souple à la fois. Goûtez le Saint-Aubin Premier Cru blanc Le Village 2006, très équilibré, très élégant, avec une touche beurrée et des arômes bien présents d'agrumes, à déboucher sur un poisson en sauce. Excellent Saint-Aubin Premier Cru rouge Les Combes 2005, particulièrement réussi, élégant, persistant, associant rondeur et structure, d'une finale parfumée, corsé, de jolie robe, et le Volnay, savoureux, un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus), typé, aux tanins soyeux, d'excellente garde.

    Maison CLAVELIER et Fils

    Maison CLAVELIER et Fils

    (MEURSAULT)
    Isabelle et Henri-Noël Thomas
    49, route de Beaune
    21700 Comblanchien
    Téléphone :03 80 62 94 11
    Télécopie : 03 80 62 95 20
    Email : vins.clavelier@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/clavelier.vins

    Fondée en 1935 par Antoine Clavelier, puis dirigée par ses 3 enfants, Clavelier ert Fils s'est acquis une solide réputation auprès d'une clientèle de particuliers, spécialement en Suisse et dans la région parisienne. En 2001, Isabelle et Henri Noël Thomas reprennent l'affaire et développent le marché français auprès d'une clientèle de cavistes spécialisés et à l'exportation sur les marchés belges, luxembourgeois, hollandais, allemands, danois, japonais, coréens, tchèque. En 2005, Philippe Bouchard intègre la maison en tant que responsable de la cave, en remplacement de Gérard Clavelier, fils du fondateur. En 2006, la maison acquiert une parcelle de vignes à Fixin, pour s'ancrer plus encore dans la “Côte”. En 2008, une gamme d'habillages modernes est développée pour rajeunir l'image traditionnelle du Bourgogne. En 2008 également, un bureau de représentation commerciale est ouvert à Tokyo pour développer la zone Asie. C'est Sylvain Deschaumes qui rejoint l'équipe, après avoir fait des études commerciales et avec une bonne connaissance de la langue japonaise. En 2009, une petite gamme de vins d'appellations régionales est mise en bouteilles à vis, dont le développement semble s'accélérer. Afin de préserver une belle image de leurs vins, des bouteilles de très belle qualité ont été utilisées. Beau Morey-Saint-Denis 2007, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d'épices et de sous-bois, dense et complexe. Le Pommard 2007, de couleur intense, aux nuances épicées, dense, un vin tout en harmonie, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, très équilibré, avec des tanins ronds. Exceptionnel Charmes-Chambertin, de bouche intense et charnue, aux tanins présents, un vin racé, parfumé, très fin au nez, mêlant structure et velouté, parfait sur une daube. Excellent Meursault 2006, issu d'une vinification en fûts de chêne à température contrôlée et bâtonnages, au nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, un vin dense, tout en nuances, bien persistant, bien typé comme le Santenay Passetemps Premier Cru blanc 2007, issu d'une vigne de 29 ans en moyenne, élevé 100% en fûts, où la finesse prédomine, est un vin mûr et riche, très élégant, parfait sur un saumon grillé.


    Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils

    Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils

    (MEURSAULT)
    Philippe Delagrange
    10, rue du 11-Novembre
    21190 Meursault
    Téléphone :03 80 21 22 72
    Télécopie : 03 80 21 68 70
    Email : bernard.delagrange@wanadoo.fr

    Une exploitation familiale depuis plusieurs générations (vignoble de 23 ha) élève passionnément ce remarquable. Beau Meursault La Barre 2005, aux nuances complexes où dominent les fleurs et le fumé, harmonieux, est un vin ample et gras en bouche comme ce Meursault Premier Cru Charmes 2006, au nez envoûtant (fleurs, noisette, fougère), un grand vin frais et onctueux à la fois, aux notes de tilleul et de musc en finale. Le Volnay Premier Cru Caillerets 2007, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices, est souple, aux tanins très équilibrés et enrobés. Excellent Pommard Premier Cru Chanlains 2007, qui a un nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte), un vin qui commence à peine à se fondre. Faites une étape dans le restaurant Le ­Pommard (place de l'Europe à Pommard, tél. 03 80 22 08 08), une très bonne occasion d'apprécier les spécialités bourguignonnes.

    Gérard DOREAU

    Gérard DOREAU

    (MONTHÉLIE)
    Earl du Domaine Gérard Moreau
    Rue du Dessous
    21190 Monthélie
    Téléphone :03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
    Télécopie : 03 80 21 62 19
    Email : gerard-doreau@wanadoo.fr
    Site : www.bourgogne-doreau.com

    Vignerons de père en fils depuis la fin du XIXe siècle, vignoble de 4,50 ha. Les vignes sont labourées, la fertilisation naturelle, les vendanges manuelles, la vinification traditionnelle, et l'élevage en fûts de chêne 12 à 15 mois. Coup de cœur pour ce Monthélie Premier Cru Champs Fulliots rouge 2007, où la structure s'allie à l'élégance, un vin ferme et coloré, de bouche intense, aux tanins puissants et soyeux à la fois, très typique de ce cru, très aromatique, au nez marqué par des arômes de mûre et de griotte noire, un vin de belle évolution. Le 2006 est riche, très charmeur, aux arômes de cassis très mûr, corsé, épicé, ample, aux tanins soyeux, vous l'apprécierez sur un coq au vin. Excellent Monthélie Vieilles vignes 2006, aux notes de sous-bois, de violette et de cassis mûr, de bouche fondue, une réussite, un vin velouté et charpenté, à savourer sur une bécasse. Goûtez aussi le Pommard Les Vignots 2007, très aromatique, au nez marqué par le cuir et la griotte, d'une jolie concentration en bouche, aux tanins savoureux, légèrement épicé comme il se doit, un vin coloré et charnu, bien charpenté.

    Domaine DENIS Père et Fils

    Domaine DENIS Père et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Roland et Christophe Denis
    Chemin des Vignes-Blanches
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 50 91
    Télécopie : 03 80 26 10 32
    Email : denis.pere-et-fils@wanadoo.fr
    Site : www.domaine-denis.com

    Vignoble de 12,50 ha, exploité par les 2 frères, Roland et Christophe, Valérie la femme de Christophe, et leur neveu Jean-Baptiste Gauthey. Conduite de la vigne traditionnelle et culture raisonnée. L'éraflage est systématique et la macération dure environ 14 jours. Les rouges sont élevés en fûts durant 14 à 18 mois dont une partie de chêne neuf (le fût neuf est utilisé avec vigilance afin de respecter chaque terroir), les blancs sont vinifiés en fûts de chêne où ils seront élevés durant 12 mois. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru blanc Sous Frétille 2006, très bien élevé, aux arômes d'amande grillée, de robe jaune aux reflets d'or, est un vin puissant et distingué à la fois, riche au nez comme en bouche, très harmonieux. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Iles des Vergelesses 2006 est intense, associant finesse et charpente, très parfumé (truffe, groseille). Goûtez l'Aloxe-Corton 2006, aux notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille) et d'épices, aux tanins souples, structuré en bouche, et ce savoureux Corton-Charlemagne Grand Cru 2007, qui fleure bon les amandes et les fleurs, très suave, tout en bouche.

    Domaine P.DUBREUIL-FONTAINE et Fils

    Domaine P.DUBREUIL-FONTAINE et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Bernard Dubreuil Christine Gruère-Dubreuil

    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 55 43
    Télécopie : 03 80 21 51 69
    Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
    Site : www.dubreuil-fontaine.com

    Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha et élèvent ce beau Pernand-Vergelesses Clos Berthet Monopole blanc 2007, au nez très subtil où se retrouvent la brioche, le lys et les fruits secs, un vin dense, tout en nuances, de bouche très persistante, très classique de son terroir à forte personnalité, charmeur. Leur Pernand-Vergelesses Village Clos Berthet Monopole rouge 2006 est très typé, d'un grand classicisme, de belle robe brillante, un vin aux tanins soyeux, solide, de structure très harmonieuse. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2007 est très aromatique, bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, légèrement épicé comme il se doit, mêlant structure et finesse, tout en arômes, d'une belle couleur, souple, velouté. Très savoureux Pommard Épenots Premier Cru, d'un beau rouge clair avec des arômes de fruits croquants, un vin idéal sur un gibier d'eau. Goûtez le Savigny-Les-Beaune Premier Cru rouge 2007, aux connotations de cerise confite, riche en arômes comme en charpente.

    Domaine LALEURE-PIOT

    Domaine LALEURE-PIOT

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Frédéric Laleure

    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 52 37
    Télécopie : 03 80 21 59 48
    Email : infos@laleure-piot.com
    Site : www.laleure-piot.com

    Aujourd'hui dirigé par la 5e génération, le domaine s'étend sur plus de 10 ha, embrassant quinze appellations différentes. De la simple appellation village aux fameux Grands Crus, en passant par les meilleurs Premiers Crus, le Domaine Laleure-Piot offre une palette gustative complète de l'appellation Pernand-Vergellesses. Les Vignes, âgées en moyenne de trente ans, font l'objet des soins les plus attentifs : maîtrise des rendements, lutte raisonnée... Tout cela explique cet exceptionnel Corton-Charlemagne Grand Cru 2007, de belle harmonie, où s'entremêlent des nuances de chèvrefeuille, de pomme mûre et de brioche, d'une élégance persistante en bouche, tout en charpente, très équilibré. Beau 2006, aux notes d'aubépine, de poire mûre, de noix fraîche, très classique, gras, un vin de jolie teinte, intense, très charmeur au nez comme en bouche, de garde. Superbe Corton-Bressandes Grand Cru 2007, de robe pourpre, dense, très équilibré, puissant, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, de très bonne évolution. Beau Corton Le Rognet Grand Cru 2007, séduisant avec ses notes de framboise et de griotte très mûres, de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, un vin généreux, bien classique, charmeur et intense à la fois. Le 2006, poursuit son évolution, un vin aux tanins amples, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l'humus, de bouche épicée et persistante. Goûtez le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2007, très classique de son appellation, de robe intense, au bouquet présent de fruits rouges et de sous-bois, avec des notes de vanille et de cerise en bouche, qui poursuit son évolution. Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru Île Des Vergelesses blanc 2007, qui associe charpente et nervosité à la fois, d'une belle harmonie, de robe très brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et d'acacia.

    Domaine Pierre MAREY et Fils

    Domaine Pierre MAREY et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Pierre et Éric Marey
    rue Jacques Copeau
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 51 71
    Télécopie : 03 80 26 10 48
    Email : domaine.pierremareyfils@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-pierremarey

    Au sommet. Pierre et Éric Marey veillent avec amour sur leur joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d'une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l'étranger. Il y a, naturellement, ce Corton-Charlemagne Grand Cru 2008, d'une grande complexité aromatique (aubépine, pêche, vanille), très typé, puissant et raffiné à la fois, de bouche riche et parfumée (chèvrefeuille, amande fraîche, brioche…), un grand vin où la suavité s'allie à une fraîcheur d'une grande intensité. Le 2007 se goûte remarquablement bien, avec des senteurs minérales et florales complexes, de belle évolution, un vin qui s'accorde aussi bien avec les crustacés que sur une escalope de veau à la crème. Le Corton Grand Cru 2007, intense et chaleureux, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, est un vin équilibré, de bouche savoureuse, avec des nuances d'humus et de griotte bien mûre, qu'il faut savoir attendre pour profiter pleinement de son potentiel. Beau Pernand-Vergelesses Les Fichots Premier Cru rouge 2008, encore bien jeune, aux nuances de cassis et de poivre, de bouche puissante marquée par les fruits macérés, un vin de belle intensité, ample, très prometteur. Le Pernand-Vergelesses rouge Les Belles Filles 2008, de robe grenat, avec des senteurs de fruits surmûris et d'épices, est un vin de très bonne bouche. Goûtez le Pernand-Vergelesses Sous Frétille blanc Premier Cru 2008, une belle réussite, aux notes subtiles d'agrumes, de narcisse et de pain grillé, un vin fin et complet, de bouche savoureuse, puissant et élégant à la fois, tout en suavité.

    Domaine BILLARD-GONNET

    Domaine BILLARD-GONNET

    (POMMARD)
    Philippe Billard

    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 22 17 33
    Télécopie : 03 80 22 68 92
    Email : billard.gonnet@wanadoo.fr
    Site : www.billard-gonnet.com

    Des vignerons de père en fils depuis plusieurs générations qui exploitent 10 ha (8 en Premiers Crus). Typicité et beau rapport qualité-prix sont les caractéristiques de leur Pommard Premier Cru Clos de Verger 2005, toujours très typé, au nez complexe à dominante de fruits noirs confits et d'humus, de bouche fondue et riche, où s'entremêlent les saveurs d'épices, rond et gras, aux tanins équilibrés et très élégants, harmonieux, de garde. Beau Pommard Premier Cru Chaponnières Vieilles Vignes 2005, très représentatif des meilleures bouteilles de l'appellation, au nez d'humus et d'épices, associant richesse et finesse en bouche, un vin coloré et charnu, aux tanins puissants mais souples. Goûtez leur Beaune Premier Cru Clos des Mouches blanc, riche en arômes comme en structure, un vin bien caractéristique, gras et nerveux à la fois, tout en bouche, de très bonne garde. Excellent Pommard Premier Cru Rugiens Bas, puissant, au nez de fruits mûrs et d'humus, un vin fin et complexe, de couleur grenat soutenu, aux tanins très bien équilibrés, à prévoir sur un gibier. Le Pommard Premier Cru Pezerolles 2004 est une réussite, ferme et de belle robe, de bouche intense, très typique de ce cru, très aromatique, aux notes de prune et de griotte.

    Domaine MUSSYPOMMARD Domaine MUSSY

    Domaine MUSSY

    (POMMARD)
    Odile et Michel Meuzard
    12, ancienne route d'Autun
    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 22 89 11
    Télécopie : 03 80 24 79 79
    Email : domaine.mussy@free.fr
    Site : www.domainemussy.com

    Au sommet. Un domaine dirigé par la 5e génération (Odile et Michel Meuzard, et leur collaborateur David Jeanjean), qui s'étend sur quelque 6 ha et 9 appellations différentes, dont 2/3 en Premier Crus. “Nous avons deux cuvées qui nous tiennent à cœur, nous dit Odile Meuzard-Mussy, ce sont nos deux “bébés”, le Bourgogne Pinot Les Taupes 2008 et le Pommard Villages Les Petits Noizons” : une sélection de nos plus belles parcelles a servi à la réalisation de ces deux excellentes cuvées qui bénéficient d'un excellent rapport qualité-prix. Le Pinot est particulièrement mis à l'honneur, apportant beaucoup de fruité et de rondeur à ces deux vins. David Jeanjean travaille avec nous depuis 10 ans et mon mari Michel a été fier de l'introniser pour honorer sa qualité de vinificateur et son dévouement au Domaine.” Faites-vous plaisir aussi avec ce Pommard Premier Cru Le Clos des Épenots 2007, très marqué par son terroir, ferme et coloré, bien parfumé, un vin où s'entremêlent les saveurs d'épices et de fruits surmûris, qui commence à peine à s'ouvrir, associant richesse et finesse. Beau 2006, d'un beau rouge foncé brillant, avec des tanins riches et soyeux à la fois, de bouche intense où dominent le pruneau et la violette, d'excellente évolution. Le 2005 est concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure. Remarquable Volnay 2007, au bouquet très fin (prune, truffe), un vin avec des notes d'épices et de griotte au palais, aux tanins mûrs à la fois, corsé et gras, de bouche souple et savoureuse, à déguster avec un canard farci. Le 2006, fumé, épicé, structuré et suave en bouche, aux tanins fins et élégants, est un vin dense, d'une belle longueur, avec des notes concentrées de fruits cuits et de violette, de bouche puissante et corsée, de belle évolution comme ce Beaune Premier Cru Épenottes, aux notes d'humus et de petits fruits rouges surmûris (cassis, cerise noire), un beau vin gras et ferme, tout en séduction. Le Pommard Premier Cru Saussilles 2005, coloré, parfumé (mûre, épices), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et mûrs à la fois, est un vin de bouche persistante et d'excellente évolution.

    Domaine PRIEUR-BRUNETPOMMARD Domaine PRIEUR-BRUNET

    Domaine PRIEUR-BRUNET

    (POMMARD)
    Dominique et Guillaume Uny-Prieur
    Rue de Narosse - BP 9
    21590 Santenay
    Téléphone :03 80 20 60 56
    Télécopie : 03 80 20 64 31
    Email : uny-prieur@prieur-santenay.com
    Site : www.prieur-santenay.com

    Charmante et passionnée, Dominique Uny-Prieur peut être fière de ses crus. Avec son fils Guillaume (8e génération), à ses côtés (il a brillamment obtenu le diplôme de l'Académie commerciale internationale et poursuivi ses études à l'École supérieure de commerce de Dijon), elle dirige ce vaste domaine de 20 ha sur la Côte De Beaune qui est largement ancré à Santenay-le-Haut. “Notre terroir produit des vins souples, nous dit Guillaume Prieur, élégants et fruités, d'une concentration équilibrée, d'une belle fraîcheur et amples en bouche. C'est notre image de marque, nous ne savons pas produire de vins austères. Nos terroirs s'expriment plus sur le fruit, ce qui donne des vins très séduisants. Nous ne forçons pas sur l'élevage en bois pour ne pas masquer le fruit. Le 2007 est un millésime minéral, très fruité avec un peu plus de structure que le 2006. C'est un vin avec beaucoup de matière, des tanins plus serrés, d'une belle longueur en bouche, qui a un beau potentiel de garde et qui mérite de vieillir encore un peu en bouteilles; c'est pourquoi nous vendrons plutôt le millésime 2008 avant le 2007, surtout dans la restauration qui a besoin de vins prêts à boire. Nos blancs 2007 sont typés, présentent un peu plus d'acidité, une belle longueur, beaucoup de fraîcheur en attaque de bouche, avec de beaux arômes de fleurs blanches, ils sont plus agréables que les 2006, qui étaient plus ronds, plus gras.” On partage son avis quand on goûte ce Pommard Platières 2007, qui sent bon les fruits rouges et l'humus, un vin comme nous les aimons, sans fioritures, avec cette bouche épicée et dense, d'une jolie persistance d'arômes, très classique. Le Bâtard-Montrachet 2007, où l'on retrouve toute la force de son terroir, est d'une belle complexité d'arômes (amande, pain grillé), un grand vin gras, racé et typé, de bouche onctueuse, à prévoir sur du caviar. Il y a aussi le Volnay Premier Cru Santenots 2006, aux parfums de violette, de prune et de sous-bois, dense, typé. Le Chassagne-Montrachet Morgeot 2007 est une valeur sûre, séducteur, rond, complexe au nez comme en bouche, avec des senteurs subtiles, très persistant, tout en bouche comme le Meursault Charmes 2007, très fin, très distingué, moelleux, très caractéristique de son terroir, intense au nez comme en bouche, avec des notes de grillé et de narcisse, nerveux et savoureux à la fois, charmeur, à ouvrir sur des ris de veau, par exemple. Le 2006 commence à s'ouvrir, aux arômes de noisette et d'amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois, une belle réussite. Le 2005 est un vin aux connotations de fleurs blanches fraîches et de fruits, onctueux en bouche, très harmonieux, à découvrir sur des morilles. Très beau Meursault 2007, avec ces notes de fruits jaunes frais et de brioche, de jolie teinte, intense au nez comme en bouche, ample, distingué, associant vivacité et suavité, très bien élevé, d'une grande richesse aromatique. Le Santenay Maladière Premier Cru 2007 est de bouche parfumée, riche et fondue à la fois, où se mêlent la truffe, la myrtille et l'humus, aux tanins soyeux, un vin bien charnu, de belle robe soutenue, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur. Goûtez le Santenay Clos Faubard blanc 2007, aux arômes de poire mûre et de noisette grillée, un vin qui allie richesse aromatique et persistance, avec des connotations de narcisse et de pomme en finale, très harmonieux, et le Santenay Clos Rousseau blanc 2007, tout en structure et parfums (genêt, pêche), un vin vraiment racé et charmeur, à déboucher sur une escalope de veau.

    VIOLOT-GUILLEMARD

    VIOLOT-GUILLEMARD

    (POMMARD)
    Thierry Violot-Guillemard
    Clos de Derrière Saint- Jean -7 rue Sainte-Marguerite
    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 22 49 98
    Télécopie : 03 80 22 94 40
    Email : violot.pommard@cegetel.net
    Site : www.vinsdusiecle.com/violot-guillemard
    Site : www.violot-guillemard.fr

    Riche d'une expérience transmise depuis quatre générations, Thierry reprend les vignes encore exploitées par le grand-père Jules Guillemard en 1980. Il fait le choix en 1999 de l'agriculture biologique afin de préserver les cinq hectares de ce magnifique terroir bourguignon qui lui a été confié. Avec un travail rigoureux à la vigne, il souhaite avant tout respecter la typicité du terroir, du cépage, et de chacun des millésimes, afin d'obtenir des vins purs, fruités et fortement marqués par leur caractère. Les vendanges sont manuelles, et un tri rigoureux à la cuverie permet de ne garder que les plus beaux raisins. Elevés en fûts de chêne soigneusement sélectionnés auprès des meilleurs tonneliers de la région, les vins de Thierry sont fins et délicat et expriment la philosophie de la maison : générosité et authenticité. Beaucoup apprécié le Pommard Premier Cru Épenots 2007, de robe pourpre, aux tanins présents mais tout en finesse, très marqué par son terroir, aux connotations de sous-bois et de fruits, un vin racé, charnu en bouche, de garde, bien sûr. Le Pommard Premier Cru Rugiens 2007, de couleur rubis intense, au nez subtil (groseille, cerise, humus), riche et bien parfumé, charnu et souple, de bouche franche où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, un vin qui demande un peu de patience pour révéler tout son potentiel. Goûtez l'Auxey-Duresses Les Rugnes 2007, complexe, aux connotations de cerise confite et d'humus, très bien élevé, un vin qui allie élégance et onctuosité, très charmeur. Le Beaune Premier Cru Clos des Mouches 2007, riche au nez comme en bouche, avec des petites notes d'épices, de groseille et d'humus, d'un beau rouge profond, un vin soyeux et dense en bouche, classique et charnu. Goûtez aussi le Monthélie Premier Cru Les Duresses 2007, tout en bouche, typé et parfumé.

    Domaine VIRELY-ROUGEOT

    Domaine VIRELY-ROUGEOT

    (POMMARD)
    Patrick Virely
    Place de l’Europe
    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 22 34 34 et 03 80 24 96 70
    Télécopie : 03 80 22 38 07
    Email : domaine.virely-rougeot@wanadoo.fr

    Un vigneron sympathique et talentueux (élevage en fûts de chêne avec 1/3 de fûts neufs). Coup de cœur pour son Pommard Premier Cru Clos des Arvelets 2006, très réussi, de belle couleur, au nez parfumé (griotte, poivre, humus…), aux tanins soyeux, aux notes de cassis mûr et de cannelle en bouche, très bien structuré, fondu. Le 2005 est riche, complexe et coloré, aux arômes concentrés de petits fruits rouges mûrs, de violette et de sous-bois, bien ferme en bouche, de belle évolution. Excellent Pommard Premier Cru Les Chanlins-Bas 2006, d'un joli pourpre foncé, avec des arômes prononcés de musc, de fraise et de sous-bois, un vin de bouche dense, aux tanins bien ronds, complexe, séducteur, puissant et très distingué comme il se doit, alliant structure et velouté. Beau 2005, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, de garde comme en atteste ce 98, remarquable, intense et chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux senteurs de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Le Meursault Premier Cru Charmes 2006, marqué par son terroir, d'une jolie complexité aromatique (amande fraîche, agrumes, épices), séduisant au nez comme en bouche, d'une belle harmonie, distingué, prometteur. Excellent Beaune Clos de l'Ermitage Monopole 2007 (un ermite y vivait dans une cave d'où son nom), avec des tanins ronds, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, très séduisant. Joli Bourgogne Pinot Noir 2007, un vin franc, souple et corsé comme il le faut.

    Louis CARILLON et Fils

    Louis CARILLON et Fils

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Jacques Carillon

    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 30 34
    Télécopie : 03 80 21 90 02
    Email : louiscarillonetfils@free.fr
    Site : www.louis-carillon.com

    Exceptionnel Bienvenues-Bâtard-Montrachet 2008, au nez subtilement vanillé, d'une grande complexité aromatique, un vin puissant, équilibré, aux nuances de petits fruits frais et de pain grillé, d'une belle onctuosité, de bouche puissante, d'excellente évolution. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Champs-Canet 2008 fleure bon les amandes et les fleurs, complexe au nez comme en bouche, avec ces notes de pêche blanche et de fumé, très équilibré. Le 2006 est riche au nez comme en bouche, dominé par les fruits mûrs (pêche, abricot), suave et puissant, d'une très belle persistance aromatique au palais comme il se doit. Le Puligny-Montrachet 2008, tout en finesse, allie structure et distinction en bouche, où complexité et ampleur aromatique s'associent, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille et de tilleul, de garde. Excellent Saint Aubin Premier Cru Les Pitangerets 2008, d'une très belle robe cristalline, au nez très frais, vif, avec des arômes fins de fleur d'acacia, tout en bouche.

    Domaine Marc JOMAIN

    Domaine Marc JOMAIN

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Famille Jomain
    11, rue du Monument
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 93 46
    Télécopie : 03 80 21 94 45
    Email : info@domaine-jomain.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
    Site : www.domaine-jomain.com

    Domaine de 9 ha exploité par les frères et sœur Philippe, Christophe et Catherine Jomain. Pratique de la lutte raisonnée, vendanges manuelles, vins élevés en fûts de chêne et vinifiés de manière traditionnelle. “Le 2008 est un millésime étonnant et inattendu, nous précise Philippe Jomain. Il a fallu attendre pour vendanger avec une vigilance durant tout l'été pour éviter les maladies de la vigne. Le temps sec à partir de mi-septembre a permis une récolte saine et satisfaisante avec une bonne acidité et un beau degré naturel. Ce sera un très bon vin de garde. Les rouges sont aussi satisfaisants mais avec moins de rendement. L'important, c'est que la qualité soit au rendez-vous.” Vrai coup de cœur pour leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2007, un vin où le nez et la bouche sont marqués par des arômes complexes de pêche et d'abricot sec, d'une belle longueur en bouche, légèrement épicé en finale, un vin tout en nuances. Superbe 2005, racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en senteurs aromatiques (tilleul, noisette), d'excellente évolution. Très beau 2004, avec des arômes de fougère, de noix et de fruits frais, d'une grande finesse, un grand vin riche et chaleureux, avec une belle finale persistante, à déboucher sur un saumon sauvage fumé. Dans la lignée, ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2007 est d'une grande finesse, aux nuances de chèvrefeuille et de pêche blanche, de bouche fondue et persistante, un grand vin onctueux, très racé. Le 2006, où la suavité se mêle à une grande intensité, avec des arômes persistants de fruits secs et de pomme, de belle évolution, un vin qui s'accorde aussi bien avec les crustacés que sur une escalope de veau grillée. Leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Referts 2006, où la suavité s'allie à la distinction, est un vin avec beaucoup de moelleux et de persistance, des arômes de pomme mûre et d'amande grillée. Leur Auxey-Duresses rouge 2004 se goûte particulièrement bien, avec ces senteurs de fruits cuits et d'humus, un vin bien typé et tout en bouche, d'excellente évolution.

    Domaine GERMAIN et Fils

    Domaine GERMAIN et Fils

    (SAINT-ROMAIN)
    Marie-Thérèse et Patrick Germain
    Rue de la Pierre-Ronde
    21190 Saint-Romain
    Téléphone :03 80 21 60 15
    Télécopie : 03 80 21 67 87
    Email : contact@domaine-germain.com
    Site : www.domaine-germain.com

    Leur fils, Arnaud, vient de rejoindre ce couple de vignerons passionnés. Ils élèvent fort bien ce Beaune Premier Cru Les Montrevenots 2006, provenant d'un vignoble situé sur le haut de l'appellation (au-dessus du Clos des Mouches), très classique, de jolie robe grenat soutenu, un vin chaleureux et charpenté, aux arômes de griotte, de fraise des bois mûre et d'épices, de bouche soyeuse, très équilibré, avec beaucoup de saveur, mêlant structure et charme, très réussi. Très joli Saint-Romain blanc 2008 (30% fûts neufs), dense, aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, de bouche subtile et puissante (fougère, pomme), puissant et corsé, suave et sec à la fois, tout en délicatesse, d'une belle finale. Tout en bouche, le Saint-Romain Sous le Château 2008 est un vin très équilibré, complexe au nez comme en bouche, ample et persistant. Le Beaune Premier Cru Les Aigrots 2007, aux notes de cassis et de sous-bois, avec cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, est bien charnu comme il se doit, de très bonne garde. Le 2006, au nez intense et subtil à la fois, est typé, classique et corsé, et poursuit son évolution.

    Clos BELLEFOND

    Clos BELLEFOND

    (SANTENAY)
    Domaine Louis Nié Gérant : Bernard Chapelle
    2, route de Chassagne
    21590 Santenay
    Téléphone :03 80 20 60 29
    Télécopie : 03 80 20 65 92
    Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
    Site : www.louis-nie.com

    Au sommet. Domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu'avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole, ce qui est une excellente idée. Superbe Santenay Clos Bellefond rouge 2005, issu de sols pauvres d'une ancienne carrière, puissant et coloré, très typé, très équilibré, aux tanins fermes mais soyeux également, tout en parfums dominé par les fruits rouges et l'humus, de très bonne évolution. À ses côtés, le Santenay Premier Cru La Comme 2006 est intense, bien parfumé, au nez marqué par les petits fruits noirs bien mûrs, aux tanins soyeux, d'une longue finale, d'excellente évolution (les 2001 et 1999 sont remarquables aujourd'hui). Beau Chassagne-Montrachet rouge Premier Cru Morgeot 2006, issu de terres profondes et argileuses, parfumé (prune et cannelle), aux tanins savoureux, de bouche subtile, aux notes de de fruits rouges, d'humus et de réglisse. Le Volnay-Santenots Premier Cru 2006 est tout en bouche, riche en arômes (cerise noire, sous-bois), charnu, un vin savoureux, avec des tanins mûrs, tout en saveurs. Le Pommard Premier Cru La Platière 2006, issu de sols caillouteux, est un vin ample et distingué, complet comme le Santenay Premier Cru Passetemps 2006, un vin aux tanins soyeux, solide, de bouche chaleureuse. Des cuvées plus anciennes, de 2005 à 1999, sont encore disponibles, les 2000 et 2001, étant actuellement à leur apogée.

    Nicole et Jean-Marie CAPRON-CHARCOUSSET

    Nicole et Jean-Marie CAPRON-CHARCOUSSET

    (SAVIGNY-LES-BEAUNE)

    3, rue Couturie
    21420 Savigny-lès-Beaune
    Téléphone :03 80 21 55 37
    Télécopie : 03 80 21 55 37
    Email : nicolecharcousset@orange.fr

    Bien typé, leur Savigny-lès-Beaune Premier Cru rouge Les Peuillets 2006 est d'un beau rubis pourpre, un vin qui sent la griotte et les sous-bois, de bouche subtile et légère avec des tanins bien fondus, dominée par des nuances de cuir et de fruits surmûris. Le Savigny-lès-Beaune Les Pimentiers 2005 est riche au nez (fruits noirs à noyau) comme en bouche (truffe, épices), bien élevé, de charpente souple, de belle robe soutenue, un vin structuré, d'excellente évolution. Le 2004 est très séduisant avec une palette d'arômes persistante et une bouche étoffée, un vin complexe où dominent la groseille mûre et le cuir. Le Pernand-Vergelesses Les Peuillets blanc 2003, avec ces arômes d'amande grillée, de robe jaune pâle aux reflets d'or est un vin puissant, distingué, riche au nez comme en bouche, d'une finale bien persistante. Goûtez le Savigny-lès-Beaune blanc 2006, de bouche équilibrée, aux notes de pêche et de pain brioché, très bien élevé, gras et ample, idéal sur des crustacés, et le Premier Cru Les Lavières 2003, corsé comme il le faut, avec des parfums subtils dominés par le prune, la violette et le poivre, tout en couleur, aux tanins bien enveloppés, un vin représentatif de son appellation, de bouche séduisante et intense, de très bonne évolution.

    Domaine Jean-Jacques GIRARD

    Domaine Jean-Jacques GIRARD

    (SAVIGNY-LES-BEAUNE)
    Agnès et Jean-Jacques Girard
    16, rue de Cîteaux BP 17
    21420 Savigny-lès-Beaune
    Téléphone :03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
    Télécopie : 03 80 26 10 08
    Email : jjacquesgirard@aol.com
    Site : www.domaine-girard.com

    “Depuis le millésime 2006, nous dit-on, nous avons l'appellation Volnay; depuis 2007, en plus : Aloxe Corton, Pommard, Corton Grand Cru, et à partir du millésime 2008, Beaune Premier Cru Clos du Roi. Toutes ces acquisitions ont été faites par motivation. Notre fils Vincent, qui a 23 ans, s'est installé avec nous depuis août 2008.” Le Savigny-lès-Beaune rouge Premier Cru Les Peuillets 2007 est une réussite, un vin de robe pourpre soutenu, très parfumé (framboise, poivre, humus…), un très joli vin, tout en harmonie, d'une très belle structure au nez comme en bouche, d'excellente évolution. Superbe Corton-Charlemagne 2007, typé, tout en subtilité, sec et moelleux à la fois, un beau vin qui fleure les noisettes et la pêche, dense et distingué, tout en nuances aromatiques, un vin d'une belle finale, d'une grande finesse en bouche. Il y a aussi cet excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Les Vergelesses 2007, de robe grenat, avec des senteurs intenses de fruits surmûris et d'épices, un vin de très bonne bouche, avec des nuances de réglisse et de cassis, bien corsé comme il se doit, de belle matière, typé, de garde bien entendu. Le Pernand-Vergelesses blanc Les Belles Filles 2008, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien caractéristique, très dense au nez comme en bouche, aux fines nuances d'amande et de pêche, est tout en suavité et persistance, un vin ample, très persistant. “Dans l'ensemble, le 2008 est un bon millésime, nous dit-on, d'une bonne concentration grâce à une vendange tardive pour favoriser le sucre. Les quantités sont de 20 à 25% en moins pour les rouges et de 10 à 20% en moins sur les blancs.” Vous aimerez aussi leur Corton Grand Cru 2007, vraiment remarquable, aux notes subtiles de pruneau confit et de cannelle, un vin dense et harmonieux, très bien élevé, de robe grenat profond, légèrement épicé en bouche et très subtil comme nous les aimons, d'une belle finale, prometteur. Excellent Volnay 2007, avec cette couleur profonde, ce nez complexe et ses tanins souples mais bien présents, un vin qui emplit bien la bouche.

    Domaine Marquis d'ANGERVILLEVOLNAY Domaine Marquis d'ANGERVILLE

    Domaine Marquis d'ANGERVILLE

    (VOLNAY)
    Guillaume d'Angerville
    Clos des Ducs
    21190 Volnay
    Téléphone :03 80 21 61 75
    Télécopie : 03 80 21 65 07
    Email : info@domainedangerville.fr
    Site : www.domainedangerville.fr

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Pas de fioritures ni de frime ici, uniquement la quintessence d'un terroir et la passion d'un homme qui s'efface devant la force de la nature. Fidèle à lui-même, ce Volnay Premier Cru Clos des Ducs Monopole 2007 est un grand vin chaleureux, au nez de fruits noirs cuits et de violette, d'une belle couleur pourpre, avec des tanins mûrs et denses à la fois, qui associe richesse et finesse en bouche, bien charpenté, distingué, très classique comme on les aime. Le 2006 est splendide, toujours d'une grande typicité, de robe grenat, intense au nez comme en bouche, riche, au bouquet présent de fruits rouges, de truffe et de sous-bois, de très bonne évolution. Le 2005 est gras et complet, aux tanins très élégants mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, un vin de garde, bien entendu. Le 2004 est intense, d'une grande élégance, de couleur soutenue, avec des notes subtiles de griotte, de truffe et de violette, un grand vin complexe et très persistant au palais. Tout en bouche, le Volnay Caillerets 2007, puissant, structuré, est très élégant, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d'épices, de garde. Le 2006, de bouche mûre, de belle amplitude, est tout en nuances aromatiques, bien corsé, dense et bien fondu. Le 2004 est classique, parfumé (cerise noire, humus), de couleur soutenue, aux tanins fermes mais soyeux, de garde. Beau Volnay Premier Cru Taillepieds 2006, très typé, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d'épices, aux tanins très étoffés, un vin velouté où la finesse s'exprime à plein.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu