Avertir le modérateur

vifnerons

  • Pin it!

    Pour le week-end, les meilleurs vins du Haut-Médoc

    Pour le week-end, on prévoit des vins bien classiques du bordelais : ceux de l'appellation Haut-Médoc, savoureux et bénéficiant d'un remarquable rapport qualité-prix-typicité, comme :

     

    Domaine CHALET de GERMIGNAN

    Domaine CHALET de GERMIGNAN

    (HAUT-MÉDOC)
    Luc Monlun
    139, avenue de la Boétie
    33320 Le-Taillan-Médoc
    Téléphone :05 56 05 01 39 et 05 56 05 41 94
    Télécopie : 05 56 95 82 34
    Email : monlun.luc@wanadoo.fr

    Un domaine de 6 ha de vignes. Le Haut-Médoc 2006 (Cabernets majoritaires) est classique de son appellation, un vin riche et complet, aux tanins bien mûrs, de jolie robe, au bouquet subtil et intense à la fois, aux senteurs de sous-bois et de fruits rouges macérés, de bouche corsée, bien tannique. Le 2005, puissant et complexe, très séduisant avec ces notes de cassis et de cuir, très aromatique, qui est de bouche ample et charnue, prometteur. Excellent 2004, d’une belle robe soutenue, qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, franc, intense au palais, généreux, riche, d’une fort belle structure.

    Château de COUDOT

    Château de COUDOT

    (HAUT-MÉDOC)
    J. Blanchard

    33460 Cussac-Fort-Médoc
    Téléphone :05 56 58 90 71
    Télécopie : 05 57 88 50 47
    Email : ch.coudot@wanadoo.fr

    Toujours très bien classé avec ce Haut-Médoc 2006, Cru Artisan, médaille d’Argent au concours de Bordeaux vins d’Aquitaine 2008, de belle couleur soutenue, de bouche soyeuse, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, gras et savoureux, aux tanins fermes, d’excellente évolution. Beau 2005, très typé, de belle robe rubis profond, de bouche savoureuse mais puissante, au nez riche et délicatement épicé où l’on retrouve les fruits et l’humus, de bonne base tannique. Beau 2004, médaille de Bronze au concours Bordeaux vins d’Aquitaine 2007 intense au nez comme en bouche, très parfumé (groseille, sous-bois) et persistant, d’un bel équilibre. Le 2003, un vin de couleur soutenue, est très aromatique, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr. Le 2002, médaille de Bronze au concours Général Agricole Paris 2004, de robe grenat, où dominent la griotte et les épices, allie charpente et souplesse.

    Château DOYACHAUT-MÉDOC Château DOYAC

    Château DOYAC

    (HAUT-MÉDOC)
    Earl Max de Pourtalès

    33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
    Téléphone :05 56 59 34 49
    Télécopie : 05 56 59 74 82
    Email : chateau.doyac@wanadoo.fr
    Site : www.chateaudoyac.fr

    Prend du galon dans le Classement 2010. Un vignoble de 25 ha, sur un terroir de sables et d’argile sur un socle calcaire, avec une moyenne d’âge des vignes 20 ans (70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon). Coup de cœur pour son Haut-Médoc 2008, élevé en barriques durant 12 mois (dont 25 % de bois neuf), de couleur intense, aux senteurs épicées, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ses connotations de pruneau et d’humus, aux tanins fermes, très bien élevé. Le 2007 est une réussite, aux notes de mûre, d’humus et de cuir, riche et complet, aux tanins harmonieux, un vin puissant, de très bonne garde. Savoureux 2006, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux nuances de prune et de truffe, avec des tanins denses qui commencent à se fondre, de garde. Remarquable 2005, de couleur pourpre soutenu, d’une belle complexité d’arômes (cannelle, fraise des bois, épices...), un vin intense, riche au nez comme en bouche, aux tanins bien fermes, qui devrait tenir ses promesses. Le 2004, corsé et fort en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, est tout en bouche, de très bonne garde. Le 2003 allie puissance et souplesse, riche et fin, bien structuré, complet et très parfumé, de bouche harmonieuse et persistante. Excellent 2002, de couleur rubis, très bien élevé, aux tanins fermes, dominé par le cassis et les sous-bois. Le 2001 est de couleur grenat foncé, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, riche et velouté, de bonne bouche. Remarquable rapport qualité-prix.

    Château d’ESTEAU

    Château d’ESTEAU

    (HAUT-MÉDOC)
    Serge Playa

    33250 Saint-Sauveur
    Téléphone :05 56 59 57 02
    Télécopie : 05 56 59 59 60
    Email : playa.serge@neuf.fr
    Site : www.chateau-d-esteau.net

    Le domaine s’étend sur 4 ha sur des sols de graves garonnaises. La plantation, d’une densité élevée (10 000 pieds/ha) a un âge moyen de près de 40 ans. Les vendanges sont manuelles et les travaux du sol mécaniques. Élevage en barriques de 20 mois, avec 20% de fûts neufs chaque année. Excellent Haut-Médoc 2006, charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs, de couleur profonde, mêlant structure et élégance, de bonne garde. Le 2005, au nez de cerise noire et d’humus, est classique, un vin où la structure s’allie à la finesse, de couleur grenat aux reflets violacés, aux tanins fermes et veloutés, tout en bouche, de garde comme le 2003, bien typé, de jolie robe, qui allie structure et élégance, de bouche étoffée, associant ce gras à des notes finement épicées, un vin puissant qui se goûte très bien aujourd’hui.

    Château FONTESTEAU

    Château FONTESTEAU

    (HAUT-MÉDOC)
    Dominique Fouin et Jean-Christophe Barron

    33250 Saint-Sauveur
    Téléphone :05 56 59 52 76
    Télécopie : 05 56 59 57 89
    Email : chateau.fontesteau@wanadoo.fr

    Classé 2e Grand Vin et à une place enviable grâce à un beau rapport qualité-prix-typicité. Remarquable Haut-Médoc Cru Bourgeois 2007, issu des Cabernet-Sauvignon (45%), Cabernet franc (30%) et Merlot (25%), un beau Vin harmonieux, équilibré et fin, très typé, classique de son terroir, avec une attaque ronde et soyeuse en bouche. Le 2006, corsé, bien équilibré, est persistant, au nez dominé par les sous-bois et les petits fruits noirs très mûrs, un Vin complet qui séduit par sa richesse aromatique, de très bonne garde. Beau 2005, de robe foncée, au nez légèrement épicé, finement tannique, ample, de bonne bouche avec ces notes caractéristiques et persistantes de cassis et d’épices, de belle garde. Le 2004 est tout en bouche, charmeur, au nez subtil, avec ces notes très persistantes de fumé et de cassis, aux tanins puissants mais fins, un Vin complet. Le 2003 est typé, puissant, suave, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, chaleureux. Le 2002 est de très belle robe pourpre soutenu, aux senteurs de fleurs et de cuir, légèrement épicé, délicieux, d’une grande harmonie, aux tanins très riches, de très bonne garde. Le 2001 est de couleur profonde, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois.

    Château HAUT BELLEVUEHAUT-MÉDOC Château HAUT BELLEVUE

    Château HAUT BELLEVUE

    (HAUT-MÉDOC)
    Alain et Corinne Roses
    10, chemin des Calinottes
    33460 Lamarque
    Téléphone :05 56 58 91 64
    Télécopie : 05 57 88 50 64
    Email : contact@chateauhautbellevue.fr
    Site : www.chateauhautbellevue.fr

    Une propriété de 16 ha dans la famille depuis quatre générations. Ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2006 est un vin riche en arômes, avec des notes d’épices et d’humus, aux tanins très équilibrés et savoureux à la fois, corsé et ample en finale. Beau 2005, un vin qui sent les fruits rouges et les épices douces, ample et chaleureux, riche en couleur comme en charpente, très aromatique, vraiment savoureux. Excellent 2004, associant puissance et finesse, aux tanins équilibrés, un vin coloré et intense, très parfumé (petits fruits, humus), d’excellente évolution. Remarquable 2003, alliant fermeté et rondeur, aux tanins savoureux, aux notes de petits fruits et d’épices, très équilibré, très harmonieux, mêlant finesse et structure. Goûtez le Margaux Château Grand Tayac 2007 (vignoble de 5 ha), fort bien élevé, de robe soutenue, un vin bouqueté, aux notes subtiles de petits fruits surmûris, très équilibré, aux tanins riches et soyeux, de belle et prometteuse évolution. Le 2006 est harmonieux et coloré, de bouche charnue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise et d’épices, intense et souple. Beau 2005, ample au nez comme en bouche, charpenté, où dominent les épices et les pruneaux, puissant et fin à la fois, d’excellente garde. Il y a aussi l’excellent Moulis 2007 (1, 50 ha, terroir de graves, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot, 10 000 pieds/ha, 100% barriques dont 70% de bois neuf origine France durant 13 mois), un vin corsé, au nez complexe (fraise des bois, cuir), un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant.

     

     

    LE LEXIQUE DU VINA - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

     

     

    Château HENNEBELLE

    Château HENNEBELLE

    (HAUT-MÉDOC)
    Pierre Bonastre
    21, route de Pauillac
    33460 Lamarque
    Téléphone :05 56 58 94 07
    Télécopie : 05 57 88 51 13
    Email : pierre.bonastre@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-hennebelle.com

    Une place de choix dans le Classement avec ce Haut-Médoc 2007 qui associe structure et finesse, de couleur grenat, ample et corsé, aux tanins bien équilibrés, un vin ferme et parfumé, très réussi. Excellent 2006, aux arômes de pruneau et de petits fruits rouges, aux tanins qui commencent à se fondre, gras, avec des notes de fruits surmûris et de pruneau, bien typé, de robe rubis profond, associant structure et élégance, de bonne garde. Beau 2005, dense bien charpenté et souple avec des arômes fondus d’humus, de petits fruits mûrs et d’épices, un vin de bonne bouche et d’une très belle intensité. Le 2004 est très classique, de charpente élégante, aux tanins bien présents et fondus à la fois, ample et structuré, d’une belle finale. Beau 2003, tout en bouche, aux tanins savoureux, un vin très classique, au nez complexe (mûre, cassis, réglisse), alliant finesse et charpente, de bonne évolution. Le 2002 est un vin dense, de belle robe rubis, au bouquet de fruits rouges caractéristique du terroir, gras, corsé, tout en bouche, d’une grande complexité aromatique, avec des nuances de groseille mûre et de sous-bois.

     


    Château de LAMARQUEHAUT-MÉDOC Château de LAMARQUE

    Château de LAMARQUE

    (HAUT-MÉDOC)
    Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

    33460 Lamarque
    Téléphone :05 56 58 90 03
    Télécopie : 05 56 58 93 43
    Email : lamarque@chateaudelamarque.fr
    Site : www.chateaudelamarque.com

    Pierre-Gilles Gromand d’Évry et son épouse, Marie-Hélène consacrent leurs soins attentifs aux 600 barriques du chai où s’élève un authentique Cru Bourgeois Supérieur. Ils peuvent être fiers de leur très beau Haut-Médoc 2007, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, un vin qui développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche. Savoureux 2006, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise et cerise, de bouche suave, bien soulignée par des tanins vifs, nets, un vin d’une belle persistance, très prometteur. Beau 2005, charpenté, bien charnu, de belle robe pourpre soutenu, au nez légèrement épicé, suave au palais, avec des nuances de cerise et de réglisse, aux tanins fondus mais structurés à la fois, un vin corsé et prometteur. Remarquable 2004, aux tanins denses, aux notes subtiles de fruits rouges mûrs (cerise, cassis) et d’humus, ample et structuré, très persistant, de très belle évolution. Dans la lignée, le 2003, typé, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associant rondeur et structure, de garde. Le 2002, riche en couleur comme en charpente, aux tanins denses et fins à la fois, est très bien élevé, gras, corsé, tout en bouche. Le 2001 est de couleur profonde, avec beaucoup de structure, où prédominent le cassis et les sous-bois, charpenté, ample, d’une belle persistance. Remarquable 2000, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux, qui est très bon aujourd’hui.

    Château de MALLERETHAUT-MÉDOC Château de MALLERET

    Château de MALLERET

    (HAUT-MÉDOC)
    Directeur : Bruno Von der Heyden

    33290 Le Pian-Médoc
    Téléphone :05 56 35 05 36
    Télécopie : 05 56 35 05 38
    Email : contact@chateau-malleret.fr
    Site : www.chateau-malleret.fr

    Une place toujours très enviable dans le Classement 2010. Une entité superbe de 54 ha de vignes (nouvelles techniques de culture et de vinification et développement de l’œno-tourisme). “Je ne cherche pas à trop boiser mes vins, nous dit Bruno Vonderheyden, car cela “étouffe” les arômes de fruits. Je recherche l’équilibre, ce léger boisé apporte juste ce qu’il faut de souplesse tannique, les vins sont longs et distingués avec de légères notes vanillées.” Vous aimerez comme nous ce beau Haut-Médoc Cru Bourgeois Supérieur 2008, de bouche ample où se mêlent la griotte et l’humus, un très joli vin, complexe, dense, aux tanins soyeux mais riches, de très bonne charpente, prometteur. Le 2007, de couleur profonde, charnu en bouche, mêle richesse et finesse, aux notes de fruits mûrs caractéristiques (griotte, pruneau). Remarquable 2006, un vin qui séduit immédiatement par la grande élégance qu’il révèle. Belle robe rouge pourpre, tendant vers le grenat. Nez très riche aux arômes de fruits rouges mûrs. Grande richesse en bouche, bel équilibre entre finesse et intensité, tanins soyeux aux notes d’épices et d’humus. Le 2005, de belle structure tannique, puissante et fondue à la fois, de couleur pourpre, d’une belle concentration, aux notes de fruits frais et d’épices (muscade), alliant distinction et richesse, un vin très représentatif de ce grand millésime, puissant et d’un grand potentiel. Le 2004 est savoureux, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, associant fruit et structure. Superbe rapport qualité-prix-typicité.

    Château le MEYNIEU

    Château le MEYNIEU

    (HAUT-MÉDOC)

    Domaines Pedro
    33180 Vertheuil
    Téléphone :05 56 73 32 10
    Télécopie : 05 56 41 98 89
    Email : ddompedro@aol.com
    Site : www.domaines-pedro.com

    Une propriété de 45 ha dont 30 de vignes. Beau Haut-Médoc 2006, , au nez de cassis et d’humus, de couleur profonde, un vin ample, associant rondeur et richesse, très parfumé, bien typé, aux notes giboyeuses et de mûre en bouche, aux tanins riches et soyeux à la fois. Le 2005, corsé et rond à la fois, de robe grenat profond, un bien joli vin qui développe des notes de fruits cuits bien caractéristiques, de bouche puissante et souple, de bonne base tannique, de garde. Le 2004, un vin gras, aux tanins harmonieux et riches, persistant en bouche, au nez complexe, mêle finesse et charpente. Excellent 2003, associant rondeur et structure, au bouquet concentré, de couleur intense, aux nuances épicées. Le 2002 est charpenté, aux tanins denses, tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de fruits très mûrs (fraise, griotte), de bonne évolution. Goûtez aussi leur Saint-Estèphe Château Lavillotte, bien charnu comme il se doit, ferme et persistant, classique, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, charmeur et racé, aux tanins présents et fondus à la fois, d’une longue finale en bouche.

    Château MURET

    Château MURET

    (HAUT-MÉDOC)
    Philippe Boufflerd

    33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
    Téléphone :05 56 59 38 11
    Télécopie : 05 56 59 37 03
    Email : chateau.muret@nordnet.fr

    Un domaine de 25 ha (moitié Cabernet, moitié Merlot), entièrement restructuré (construction d’une cuverie moderne, d’un chai à barriques...). Remarquable Haut-Médoc 2007, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes, avec des connotations d’épices, de framboise et d’humus, un vin de bouche dense. Tout en bouche, le 2006, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, est intense, de robe soutenue, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins présents, d’excellente évolution. Remarquable 2005, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de griotte mûre et d’épices, très équilibré au nez comme en bouche, de garde. Le 2004 est un vin dense où domine l’élégance et la finesse, aux nuances de truffe et de fraise des bois, tout en bouche. Le 2003, velouté, souple avec une attaque fruitée de petits fruits rouges, est un vin gras, équilibré, aux tanins amples. Le 2002, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, est riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé. Beau 2001, avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, un vin particulièrement séduisant en ce moment. Le 2000 commence à s’ouvrir, gras et complexe, intense et charmeur, marqué par son terroir, coloré, corsé, charpenté.

    Château REYNATS

    Château REYNATS

    (HAUT-MÉDOC)
    Hélène Gallier-Morgan et Jean-Claude Gallier
    2, chemin des Noyers
    33250 Cissac-Médoc
    Téléphone :05 56 59 58 30
    Télécopie : 05 56 59 58 30
    Email : jcgallier@orange.fr
    Site : www.chateaureynats.com

    Domaine de 5 ha plantés sur sol argilo-calcaire et graveleux, vignes de 25 ans en moyenne (45% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Petit Verdot), la totalité de la production est élevée en fûts de chêne (35 % de barriques neuves). Une valeur sûre avec leur Haut-Médoc 2007, de robe pourpre, au nez persistant, avec des nuances de cuir et de cassis, aux tanins fermes, un vin bien charnu, tout en bouche, qu’il faut bien évidemment laisser se fondre. Le 2006, de couleur rubis intense, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds et harmonieux, allie richesse et velouté. Le 2005, de belle teinte grenat, est charnu, au bouquet soutenu dominé par des notes subtiles de cuir et de framboise, aux tanins fermes. Goûtez le grand vin du Château Reynats 2006, issu des meilleures et plus anciennes parcelles, plus riche en Cabernets de 60 à 70 % environ, qui révèle de puissants arômes de fruits rouges et d’épices, aux tanins enrobés, un vin riche et généreux, typé et persistant.

    Château SAINT-AHON

    Château SAINT-AHON

    (HAUT-MÉDOC)
    Françoise et Nicolas de Courcel
    Caychac
    33290 Blanquefort
    Téléphone :05 56 35 06 45
    Télécopie : 05 56 35 87 16
    Email : chateausaintahon@wanadoo.fr
    Site : www.saintahon.com

    Très bien classé. Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIe siècle, le Château Saint-Ahon a été acquis par le comte et la comtesse Bernard de Colbert en 1985, c’est à présent leur fille et son mari, Françoise et Nicolas de Courcel, qui ont repris les rênes de ce domaine de 31 ha, au début des années 2000. On se fait vraiment plaisir avec ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2006, de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle charpente, charnu et prometteur. Remarquable 2005 (60% Cabernet-Sauvignon, 28% Merlot, 10% Cabernet franc et 2% Petit Verdot), encore un peu fermé, médaille d’Argent à Mâcon, un vin de belle robe soutenue, avec ce charnu et cette pointe d’épices spécifiques, qui est de bouche puissante et souple, tannique, bien charpenté, de garde. Le 2004, médaille d’Argent à Mâcon également, est très représentatif de ce millésime classique bordelais, où la distinction est prédominante, un vin qui allie couleur et structure, avec ces nuances de cerise noire et de truffe, très équilibré, aux tanins mûrs et bien présents à la fois, à ouvrir avec un magret grillé.

    Château le SOULEY-SAINTE-CROIX

    Château le SOULEY-SAINTE-CROIX

    (HAUT-MÉDOC)
    Jean Riffaud

    33180 Vertheuil
    Téléphone :05 56 41 98 54
    Télécopie : 05 56 41 95 36
    Email : lesouleystecroix@aliceadsl.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/lesouleystecroix
    Site : www.lesouleystecroix.com

    L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonctions de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Coup de cœur pour leur Haut-Médoc 2007, avec ses notes très caractéristiques de mûre, d’humus et de cannelle, aux tanins puissants mais fins, un vin délicieux, coloré et corsé, qui poursuit son évolution. Beau 2006, très représentatif de ce millésime classique bordelais, où la distinction est prédominante, qui allie couleur et structure, avec ces nuances de cerise noire et d’épices, très complet, aux tanins mûrs et bien présents à la fois. Le 2005 est remarquable, encore jeune, d’une belle concentration aromatique, aux notes de fruits rouges (groseille, framboise) et d’humus, mêlant richesse et distinction, de bonne bouche, de garde. Le 2004, d’une couleur profonde, est particulièrement savoureux, aux très beaux arômes de fruits mûrs avec des notes de cannelle, très équilibré en bouche. Le 2003 est de robe pourpre fonçé, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis, la mûre et les sous-bois, riche et persistant, avec des tanins veloutés.
    vins du siecle
    Château TOUR-MARCILLANET

    Château TOUR-MARCILLANET

    (HAUT-MÉDOC)
    Vignoble Ponsar-Mahieu

    33112 Saint-Laurent-Médoc
    Téléphone :05 56 59 92 94
    Télécopie : 01 43 20 14 75
    Email : info@chateau-tour-marcillanet.fr
    Site : www.chateau-tour-marcillanet.fr

    Bien apprécié ce Haut-Médoc 2007, de belle robe, de bonne base tannique, persistant, gras, de bouche ample et corsée, avec ce nez subtil dominé par la fraise mûre, d’une très belle structure, un vin qui mêle charme et richesse, aux nuances fruitées bien persistantes. Le 2006, charnu, aux tanins puissants, où dominent la fraise des bois bien mûre et l’humus, est un vin de charpente structurée et fine à la fois, complexe et persistant, non encore à maturité. Beau 2005, dense et gras, alliant puissance et distinction, bien charnu, d’une grande finesse, avec des connotations de fruits (griotte) et de fleurs (violette), et des nuances de cerise cuite et de truffe au palais. Le 2004, de robe brillante, est bien ferme en bouche, avec un bouquet corsé et des arômes de fruits rouges très murs. Le 2003 est très équilibré, aux senteurs de sous-bois, de fruits rouges, de poivre, aux tanins présents et soyeux à la fois, de garde.

    Château TOUR-du-ROC

    Château TOUR-du-ROC

    (HAUT-MÉDOC)
    Philippe et Emmanuel Robert
    1, rue de l'Église
    33460 Arcins
    Téléphone :05 56 58 90 25
    Télécopie : 05 56 58 94 41
    Email : tourduroc@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-tourduroc.com

    Une place toujours enviée dans le Classement pour cette propriété familiale depuis plusieurs générations, qui s’étend sur 12 ha de croupes graveleuses très bien exposées (pas de désherbage chimique, vendanges manuelles, vinification traditionnelle avec longue cuvaison de 3 semaines, élevage en fûts de chêne pendant 12 mois...). Cela donne ce remarquable Haut-Médoc 2007, médaille d’argent au concours Bordeaux vins d’Aquitaine 2009, aux senteurs de petits fruits à noyau et d’épices, riche, charnu et dense, avec de la matière et des tanins, un vin puissant, d’une belle harmonie en bouche, prometteur. Beau 2005, intense et coloré, aux arômes de cassis, de cannelle et de poivre, corsé, ample, avec des tanins très structurés, un vin riche en arômes comme en bouche, de fort belle évolution. Le 2003 commence à très bien se goûter, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de fort bonne garde. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu